<%BANNER%>







PAGE 1

LP VfYTTN Dcs . Noiic ami Vit-le V'ak-n.duNou vellisie a eu U douleur de perdie son calant Mark Ctiie Alice, dcde a l'.ge de i ? mois. Les funrailles uront lieu cet aprs-midi. Nous prsen'ons nos symoaihioues condolances aux poux Virgile Value et aux autres paie:.t. piou v s. ,....' £ i H i i • • {*• %  &f %  JtCcnloitable houB6 oa tho heigbtl ol TurgeauSplendid view on tue liai b i. t'ie lown and the aun o u.:dil gS. I leintj watelle donne bonne et r la bit quit %  nce aux deui ventes passes en mon Q4IB de I hibitati^i Vuu si tue a Guitton Boucassio, commune de 1 Arcalme, annes 1884,86 quoi que mineur a cette poque le dclare que le nant 'es deux ventes Goutta Rhnmaii5rr.es CrcVeie ArtrioScUrose / igreurs %  i clie Dei en i^uil ur. ceint irrs. k k jaune, rsda ei 7 ' pourdairnv, homnei il enfants, bo.tuu pojr c^ls joih II. VL). Pommade frin9 nitrq lise, crrneci^hv aseline. savons /a9r NURtiNBhJRQ; (Bavire) En vente chez les soussignsi:\GHOS\El ENDE1AIL j LsMev* ( A •• I > 1 '•/•. .... ; -,-• J ( || ,.•..:' %  1 | 1 : "0 t. %  < %  i ** .: %  .':.-.! 9 liiu pir steamer AD VA NCE Huile Polarine en barrique elen M put •t y arl 1 .•—' t Veillant $''ilauet A (jents gnraux pour FJaili 1720, Rue du Magasin de l'Etat ;';.: %  L Preetzmann A^erbok procs concer de 1^1,1886 uvec met parents est nui tt non avenu. Ce 2; Juillet [ai. L. A. VIAU. l'opposante du versement par elle lait de la somme de 74 gourdes' repic* ."•uiuiit les loyers chu au 25 juin dernier, donne acte la dfenderesse de la soumission de la quittance ii'impt locatif au N> 1621, pour l'exercice en couf, vjlide leco'g^ donn a l'opposante tt, prorogeai le dlai de ] mois pour dlailttr le lieux lous et les remettre en bon i. 1 de rparations loclives, dit que faute par elle de ce (ire, elle sera tx puise des dits heux;ordonne i'excu non provisoire du jugement moyen mnt caution, dit que u cau'ion seu piserjteii'audi :n.x de mardi 19 du couraut pour tre accepte au contes te, condamne l'opposante aux dpens. 6 Mme Holopherne Alphonse contre JD Thybule. Celui qui reoit 1 opposition de 1a demanderesse 1 du jugement de dfaut de ce tigtj du 28 |uin dernier, au IOD4 -m n< tient M dit |ugemeni uans toute sa | forme et lentur, condamna loppo suuir aux dpens. 7 • W. 1 Vital contre l'urenre Th/.iu. Criai qui donne dliut cou ire le Jefeuncur, et pour le ptoti'i le cooit;;,nnr i payer au demaudeur p.: u u es les voies de droit M sans Ulm .a sus dite somme ce 140 gour ucs, pour les causes sus laoBCM, ltc ics in'e ts lgiux 1 • ce! e de 48 gourdes .i miedomm^gfsinicrct>. I LUUL.. ;nne ic dHond^ui aux dpens, I ttco'i. met l'buisMer C alypso BitaiUt' de c%  ge.^cui la kifaibcatiai ave; coni > ai.dment de ce jugement. Q A .su vre ) j Revue des Deux Mondes \j, rue dt l'Ltiivfrsitt, Paris SOMMAIRE DE LA 1 1 VRA1SON DU • l pa 1 lie. VOIX DES AUTRES Ncrologie 1er ITJJLiET 192 1 Le beau joie. — Pie m e Hier est mort dans an 54 *ir a, LOUIS VICTOR FBRSTON Entr au Service poRlsl en 18H0, a' ,, fourni celte importante branche PajlBou-get.de l Acadmie frarire rt Adminiatraiion trente cinq aonea bouveoira du Serorn MamHuck de loyaut et de dvouement. Ayant de_ 1 Empereur.-Il L'Ile d'E b. dbut comme facteur, il a t not S&ir.t Deuis dit Ali. ; pour ton exac i ude, sa clrit Le chemin du Salut— Gaudirs •< ro^plir sa besogne. Sixime cartie, Herri Lavedan de' L'administration suprieure satisl'Acadmie fracuM ;fai'e de fea aarviCM de facteur le %  aeer eiu PO*'e qu'il M J ; remplissait avec avantage que la de La ronlaine.Maomalfda l'a emiorl. la m.rqjise De Biosaes. BdPendant sa long ie earrire l'resmoed f.lon. oa A ^ 0 nn la Poste toutes ICR Posies, harois Porth, preuves d un liomm- endurant,loya' Li Rforme de l'Eoatiaoemeni s conjaire.— I La querelle des pro Avis de Dpart les dpche* pour Kingstontjam ) JparleS.S LAKi: ELRlO ser iat tei•mes ce joui a m di. -Celle pour Gonaves, Cap-Hu tien. Puerto-I'iaia, Siu luan de H K et 1? H'/te par le paquebot c Cira-, velle • t-'imeront cemain 2} du cou j r ant \ } bres 53 di i'apr-midt. N B. U y iurt un: malle pour; INtw Voik tt 1 Euop par leS,Si COKCAS mardi p.ochain 29 juillet en cours. Po;t fu-Pnoce le 22 Juillet 1621. J .-::::." i T UJi.iEL J :'• ,CM'.'XGJ.ZLUSESJJ. ~ "—'— ~ v ^--^ :.l : >. riihon ^ fc'.in IIIBDI.T,.M.I fpeil lnkiru.-ticna grauilu ?AKJIOWTS 1. MlUtigut :-<'.ifci*'rv:nr ':•< nui h PKOfIT ANMItt ut r.icoo IHI.'.'.S B* 1 rtcauemie ira ce use i" o "o m • r- uo ii le.n de La Foc laine — 1 Les an'Compensa en le faisant p^i nes de kunetee Andr Hilleyi. S!i f,. C !*S? lor 1 ? 4 ^ Auteur c:o x et g-ammes, Riymood Thamin. I' I re de Flrograd X M Robert De E'eis l'Aisdaair frai s'.ise, Hmy Bi.'ou. Revue Liuiaire — Lfi Cbapallei littrtifce, Ai.dr lieaani r Revue liikicali — Les Troyem Cacaide Btl a^ue. Chronique i e L Oiiczaije.—His toire poi.t q.ir, Riymood Poioca r de l'Acadoiii irai*iaa. PRIX DL L'ABONNFMENI L'r an Six mon Trr.% ParU, Seint, Seint-it-DiMa tr. ,i ir. ^i|r.jo Di-HAU 1 I.MLN 1 s, rt ColoniCI 1-run^.iiM 86 fr. .|| Ir. JJ l'r. 50 Rnuau 'n tt, 4ir. J.| :r. 50 l.li iibifw.tmtnli ftrtnt Ju lu il Un If .1,' I'VO^M* mets Priiiiu Numro. .1 50Eiranccr: H Iranci HOUttS (oncourt 25 L^OiE desS r I tN:E^ Ai-i }.\ lit sa&iun . ANCITTM Avi* -•' %  %  : i Durant iron abseDCe,j Lopold Dominique etf Froen auront la dirclioi| Ma so'i ^e commerce ell coll' cli ement ou fpif rai on oci-*le par procoj P..rt an Pjitice, I8i/ LPRliETZ.tt*iVN AGGj Succession Dctj La vente des meublrt avoir lieu demain 21 lalIaTI £:t lenvcye i une date %%} Ce 20 luiHe I9 il i Charles 30UGH3 FOREIGN SERVICES Annexe des Caves de Bordeaui %  s E. iJ>ERElX,Propitaire. Arriv par le s eamer COLON .' Du beurre f r;ii-, Charcuterie de *n maiso \ tranaiw"*" KRUII es -.i m jraad assortiment de provisions frais' i •/.sreem /• LK WLRtO a lam4 %  \ri York If !5 du Courant pou,l'an au l'ri'-ie ai>eclement et est m Un •in 1 ers le tt /ouif)nur frtw \url. S Aa'it via ki'itou il lanxera 1-. mme d arrivera 'e l' Colombie. tl De h ranc • 1 0 /•; SS. Maons les produis ph v,n i*'r* Sirop LIpiiiog'tb'na De^chl-ins. vin Oeschienn tj "J u l que gran.i llico ., Klixir de Virginin A//r.lhal.Solut 01 Anioio' l terne San-al *lidy, Goudron tio/Ol FJJ Via LscAr|#ave toni avi* que le* Uuii a l.aro h. Urodonal, Glob ol, Pagol, etf, etc. jerj .uuembara^ni i, HV .v,,, \ ork p r x m Ull { { C0U cur.euce C IOS et deuil en ou lliurope via \eu> York ne r oui tili Vrt %  'aih m unie faite cet office. t\it uu Prince, le IH Juillet 1921. ah. CLES] KM S, Agent Gual f-antk J. Martin [Rua Pare, en face de la lacu-e Port-au r*m V ERMOUTH ~ if ^ %  11 V Aaent gnral pour, *£



PAGE 1

fluiDiimW"^**" 4137 Port au k'nuty, tlaUi Vonir*U 22 Juillet 1921 DIAKCTEUR-PKOPRJfil AIRE Clment-MAGLOIRF ta NHMFRC 20 cramEs fi • Entre l pass qui nous chappe et l'avenir que nous ignorons, il j a le prsent o sont nos devoirs. Quotidien A. de GASPARIN REDACTION; Rae Amricaine No. IS* La mort apparente | Woay e es "N %  %  l'Ait CABLE Sily pn Hati une formalit PAR CABLE TV.RIS 20-Le gouvernement L i ., tannique a reperdu i la ot Iran%  | fenonie Linbi %  i:,. lohi. 1, qui C v - rrh'ivp i la H-.n> Sii^ii; quelle on nattache pa* tou'e l'un.-' veillait aon ami a'enerc i ans In . ? w de Leclerc mois de uiJVr. Union Patriotique laration de dc* L'officier do civil et iVmplove* communal |diri^a le service des inhuma enregistrent n importent que rapport par n importe qui taoment que les aprarences o' ires ODt tabli l'tat de mort, L ille du dfunt Uit les diligence Maires pour la mise, eu terre qu'il vienne habituellement U He de persjrno que ceite ILO;. D'tre qu apparente. %  looa n'avons pa* besoin de re lier re que !a loi pout di| o at gard: mai", r.orn. croyons qu. iliqoe la chOBj se pratique eu IQU civilis, •? eors'atatiou do dc mit oblipa irr tiici t tre faite pa mdecin ( t la dclaration de de de devrait tre rfue par l'on de ltal civil, nint-i que par I. [lice des inhuma ions, que muni, h sigoatme d'un mdecin. q* i ut celui rie la famille dans li<> O Ion peut se payer ou m lurer un mdecin, et qui, don iQlrea LT.S serait celui que lui corapiente aurai dsign a %  net par oidre de service dun |oe quar er. cas de mo t appareule Boni ifiquenls qnon no saurait I. lier, tt le reu suivant reppor le docteur Irai ais Goudan re, d'aill'u:i. que 1 homme d lui-mme peut a cet eu'.rd cou redes p-reu'S leorettables. Vara IKH." vois n s e.t, "sorreclion :omp.''e .. '.'eut la eecon le fois, Leclerc lui-mme; que para n'arrive: mais, la prem 'e •il plus arieox: c'tat eu Po;tau-Prince, 20 laillfl 1921 Moaaieni le Directeur du Matin Monsieur !e Directeur, Audience des 12 et 1^ Mulet du {tribunil de paix de la Capitale, secUOI No d : I I choselois, tv%  l'ambassade de Fiance, en 1878 — S-Inn le t Petit Journal le Fo" ' e mis ni bire e conduit au(r^ign 0 6ce aura-t transmis, dans l.i — Suiviri le co.Tfspondant du iPctil Parisien, la rponse de i'A'le raconte '"'•I1C ,. no;e fraeiiie ir lai Haut? Liste serait remise demain S'oio Vincent rojs crivait les ri 14 luille', nous avons constate de Hommes, o quelques IfoTPeX. a"i7o" de tord IL^ 'SI* i l Utl 8 ,b, A il uaya.en. accompagn" Au mo Cn-lOO a M. li:i,nd sur a n£ si' 'n ^-Jt'i '" ?** ,M Dent eu le fossoyeur ieiet.ui la terre de l'envoi d s rminr. . H.7. . V ,l i "-"' lrc notre CiUS * m •ai mouc-icaelL; je m'veillai t Aa ,,,> I p rt,< ? Hw e Sl Pbwja aux Liais Uaii. Les jour raquer mon linceul de planche.!, '\ c 0Dn rme W* ' gouverneQ1U1 de j a Vllle de l)Mroir M h n-V n i ir^'r" 1 C ? ns,dr erail g ), O s'est ru,,,la lac Qtt p,s n.e,sa.re lenvo, de reafot,. iepcc dc An9iUoa 0iUoQi[t .rMs.er-.t pour la runion pro r our l'avanceme.H de* g.as de cou VVJ Arsne DuvignauJ contre .'\iih U.ouiilard. Celui qui doune |dciaut cODlre le diteedeur, et pour le polit, le condamne j payer 1 la I demandrent par toates les voies d; Par les lettres que notre Djigu .dtcii sans terme i dlai, la somm.' Je <;ent quarante gouides pour les qua.re mois de loyers dus, sans prjudice de ceux i choir; 2 * celle d; mon linceul d-f planche. 11 aper'il heureusement pour moi, et quelques in.tanis plnj lard IJ mo r stroavaia k i'-ir hbi I chai ne du Ccn.eil Suprme Sine tre couturuier du fait COm! — Le conts^ondant du Journal* oa Leclerc, on peut devenir victimej Berlin rxpose longuement tes agi; ) l'erreu qci a'abatiit aur lui deux sementt des nr^nisations alleman 1 ia plutt qu'une Tmoin ce ao're rcit fait galement pr u • journal franjaia tt rendu clbre, en raison les c rcoistui;c6s pouvantables que vous allez voir, a .us le nom de dtanid de La R.cainaiie': L %  '! Janvier Ifl j, La l\ ce m .prs d< 'Siiiil E 11 niju ui! J'.u: e • cur oct rcl.t le succs qu'y a obL nu son inieivenlion. Celui la pr< mi'e fois qu'un II mien de sa no o Pte se faisait .ntendre aux Etais n I-ueS, sie et rron.re la n Ua.s i un .udio.re de celle tmpo SMt de lunve immdiate de* uace ( jooo corgrew^e. de etes f Z lV n d(DU (f [ leSOu!v "*•) %  eI vnement n'a pas ment. O 1 s gnae notamment que mauqu a tre S oui.g,>. Du mm Hshur.goig. de foupes irrgucoup ^ u Ulslr $llu U oa de ^ riTbr. Lmi f 3 ,00 le P^^-. divulgue a la ncessit Irotnb a d homm s qaa le parti mid une soIulloa piol le el qui ab!e Maire pourrait mobiliser en Haute reconnue. "i _, 4 c A 1 • Al occasion de 1 anniversaire de Leron f de Sua Aultlre.em.' h uJaialioD dc ,-Indpenda^ce drs bistadear d^ Franc el lord Glissa Btate Uns. le 4 |u.l et, on a bau se sont rr listenu"; hi r c ie. nourae i; OL ni chovci-ux. g de nx-huu mit', sujet dea trieeaa pirpnquea, a'alfaiaeait aondain tt ne loauait 1 IJS aigne de vie, La femtlle 1 aorj eutoui. perautid H que le au tp ; ? j c u rf p r s rc i. t i V t r^T-l oalheoreux .-ii mort, flr*ut .ee pr. I, , nto ^\ : / t \ ?'' u W adresse a l Editeur du I...I, liH..mu.l. t M .M t l a .cntea ', • Vr -' ;NtwYjk Tribune . rappelan. col enen qtc le 1 ore.gn Ot.e m,. a de Iti ace e eQ I7; / p ar|e; pour que I, Conseil Sap.eme ro loota*rei de St. Dom.Ogae, les un. %  i !. In da mois a Hou atu ;,es des Hittens actuels, au ton bo gourdes titre de dommages-in teiftts; coadamue en outie le dfea.'tur a dguerpir sans datai des lieux OaClj o-Jonne l'excutioa provisoire du lugemeni ma s i chirge a fournir cauuon en cas d'appel seulement; le condamne enliu aux dpens;commet 1 huissier Cinna LJmond, de ce .lge, pour la signification avec corn maudemeot du jugemen*, 2 J Emmauuei Usir contre Mme Dessalions Celui quidjunedfautcon lie u dfenderesse, et poui le prohl, la condamne i payer au demandeur par toutes les voies de droit la somme de tto gourdes, reprsentant les loyers dus et celle de cinquante gourdes, a itafl de dommages intrts, ordouue l'txcutioaprovisoiredu jugement sans caution; inv.te le juge de paix uu Petit Guvei commettre un huis sur de son inbuual pour la sigoifica Lonares coup apprci ia lettre que oo te D t on avec commandement de ce iuee relative ;.,.-.. -, ^,.,.A. i DI„ j. ..... tf .i ... , raconie-t-il, j loBnim ane qu'un mdecin ait vu le la nuit, quatie h uns dt icadaMiDonna t-on rxme un per-. M,cutz un du m Juti M'iXKr-huis d iribumei? Lt. jounani, La Ri-'.f e , ( n c (iKtineca que je soipnfs [ oui IfHmarie fat une ^lle de iiu), mille o*"e,si.os co nier en ce pialable dtx dateur de I Union amiicainc nu'ila I %  0 fpDeimonie'do.'.bie y iand"j aihabilei.ls. Ci. on VD'HVI or.a que mou mal. ( PJJ'd'tXLirer .1 • lis, pendant, Trois ou quatie joris aprs I icr aune lu nr.i postipie pour huiuatiou, ie foebOyeui qui creueBii aura la vl>. et, de gaeirejane icmbe dans le cimetire, non ih"i! 11P l ,,,re p '" 8 BV0 r,,l! loin de 1.1 place o ai it t enterre iktw de ,,,H8 A '" v au Cboveiui, crot ei tedre d V, mia lioa IUI o loaieecann,-, J0 me aeu ia tieinl lemeute. rail pouvantebla : ces g, ,.', ,' ' Vl \ ". < ... emoion cognante ,n fc on,n s-, tu. .:. lu',.. , %  %  • t ,' i r scn !" S-Ifli, a^de (1, l .dt.e rS ed l 3 ea fltle, ooe .o.a ioura de suite, et le foaioyeur, p er,dre 'Tf so,u,,0 U SSI ,3 P' de œme qun'aon mari aval! d'w.uii •. t r>c< ibuar. ne a en mquio ^' J ", ' s be "' c inant iC panag* 1 Oanee avic t jt entama et ses \ at et cou m. ton travail! i.t' " '' u P bl 'Pour uniqm, jesBouice Je n /•ei.dant, il tu p.-rl.t des \oin %  •a j eppu, r ii,i i e rnaiteau de un tt tt Lum que, oize joora a aC^' |U ,J ler P n tondmejtila.mori roaiie et la feudarm %  fj 1 ? r(,i'u precordiale Touiise iihcspoi tarent au cimetire el avec lord Ou-aoa e< insiste pou ft J9VH "" 1:,uve Denlde f 3 Il ent ouvrir icercDeil # dfCboveaai. runion di Conseil Suprme le 28 Hiffi.'a''' : ,!'"';' 0U8 le8 K * rt MC3iuic, mou er U,>, 'ait l IWII'I„,M iBonloRQeLambtaaadcir de co D ld ,;;r : '!^:!: :. Hl ( : l,, V iU au \ : n : t il0 : 1 ire,ou n;i londr,< ,em t:ra dema.n ici Unie M J(f u -,A 1 sauvrent d'un dsaitre complet, e -Ln-dt-he dO.p.ln r-nnonce f.ant ccnlimce au peuple des hta s qce leabaota commisaaim anglais. Ua:s pcur qu au souvemr de cel uail .t.lien o t adreas i IJ acle de haute soiidam humaioe, il lr.-nce des smbitsadeuis uue senie impossibilit de maintenir la commune vont l son atten COL hsCo|,on de I IndpeLdance de la d'envoyer „ all0(1 uait.enue. Vincent a eu enco.e l'occasion de signaler la presse des Etats Unis le :o.t qui serait fait i ia classe intr^s saute de nos travailleurs ruraux pir le picjet de taxe d nrigaiioi que le Dpailemcct des travaux rubl es a soumis au Conseil dEtat Si pro tes a:ion a eu un tavoiiblc cho >Les critiques ne soat pas mena gies au afiiiatce de la Marisa pour le mai.itien de la Loi marliale. Ls h <; rei dr que poSS ; la aoni — L.i not: a' \ ip S lsie, r'mt'e a M IL o 1 t ntreiii D de l'ambissa I •issur la Haute Hriand confirme deurde France ment; coidamae la dfenderesse aux dpens. i • Osmiu Cham contre tdg. Lalorett. Celui donne dfaut contre le dfendeur, et pour le profit, le condamne payer au dcmandeui par toutes Us voies de dioit et sans dlai 1 la uite somme de >o doilais or am. montant de ptt dont s'agit, 2 celle de 2j gouidcsi titre de dommages intrts, accorda Pescaiioo p ; o visoire du jugement sans caution,vu qu il y a promesse leconnue, condamne le dtenacur aux dpens, com met l'huissier Calyp^o Bataille de ce sige, poar la sigmliciiou avec commendement de ce jugement. 4 • Basile Maasia coatre Rnaoir. d tre ui.ique Ji' v ? r8 c'i xi rrme ton' So'^ P, iP1 in -^ c tombait tn.it coup ni yn lhy ,|J F ''" V|i g pri' UM 01 gqric; la c:rculatio-) d 1 • u des raie 26 luillet. effectu la un nou Vc:u versement de ti millions de makor ttrvaal i l'amo tissement des HP t j s levant le total des verse me t; a 27s miiiioss 57/> 690 ma'k or. — L'Allemagne a offert i v: et aux tradi ious de !a vie polili que N'j.i amricaine. •• Lli/ea;ng SJ 1 '. de Baltimoif. t lu dans le Au reste, "Boaimr. dnix roulottiTs nos camneitne, G?"* Perois Loc'erc ancien me degr l'irt n l< 11 nft lf p blffBR en 18/0 a hi-pl'es B"fcep ible-J d > rmiaer une v ipe ce point complte qu'elle m| *"u un % %  le plua apparent 4 1 m II'OD> d-mark or. _. — _. de U mort Cet art et ces reasoorrea, I — Uie dphe de R^me dment lie?, The Wjrld to • p-^s:der.t il.rJtng ait invit Sur .(y, se proposai! • rr ? rr ,e '' d n n a ge s r r r e FV !" frorl SManaie allrent .r--;''' ion d'utaga fl h mai .(•J jr**,„ t IrB pnmoee funbre rr enie-1 1 navor • donnent mi Ibenre 1 I • p a ooa popalat.onajle Vjtiean arrirea. lii* aa i %  pouvons a os'iart d ce chef m.i. u d hnra morde officiel, conclut ainsi un di Isrial loiucr ini MD;mby : LMLtude prise par les :u'eurs de la mes-urr, n e^t BMOrm n pas |0iticiablc a Ihiti ni ail'eurs ". Bravant les usitl de la cani cule, qui lOTiTirrice a disperser pre la corn que tous les personnag-rs impo nouveau veisernent de lants. un Cjm tlo-m des Editeurs de The Nation. Th : Freeman, Ame mor.xw, I ne di se recre i liue |acques. Celui qui condamne u dfenderesse i payer au demandeur par toutes les voie de droit, mme par corps la sus dite somme de >oo gourde, poar les causes nonces, avec les lutei s lgtui, accorde la' dite dame U facult d: se librer par des mensualit ^e ^J gourdes, avec claus: patle. fisc i } mo s la dute de la contrainte 1 exercer ta ci? de non puemTnt, ordonne lexcunoi provisoire saus caution du pressai jugement, invi.e le juge de paix de Miagone commet re un huissier espIicetiOOS dejde son tribunal poar U sigulicatioo avec com naud;m:nt di ce jugement etc. a la confrence ,ur le d Wa>hing*oi le a2 Juillet pour entre .1 au sr-i'ieo qu'elle pti %  ;> n or d'o-rii' t P q"i une muns u d'sulsnt 1 ma cndiab'e dvier t moro'oni et iO l '1 e daL 8 "lejourdB'gn p 0 Vra* de son b on 1 rythmes. 1 oua avec humeur 1 la nui* qui repiochait iaui-e jour a ; pour la c< do manquer dt u. *u' u 1 1 ment ainsi que la pr:endue teair M drr-a'ch fai'e par ie Vatican pour Hugues des o.ni: "f>i cfVe colrrnce. PAtSao9.i. Rntj 01/ j6 ri S:e Itra a j < 1,2 Dollar 12,bj NEW YOARFranc ia 9 o Sterii g 3)8; .Prs : drnt HirJing aftures d Hai i et et M dej'"" Santo Domingo et pour insis'er im Wrejrl u gent d'une action imm diaie en ces deux Rpub iques. Une telle dmarche, entreprise collective ment par les diteurs des cinq orga S Mme Emilie Page con'aeMme G Roy. C:!ui qui reoit lopposit>oa de la demanderesse au jugement de Jetait dt ce S'ge en date du 4 Juillet iourant, au tond donne, acte 4 •ce le? plu* influents de la grand.l'resse librale el prorcss^ti, nr sju'ait manquer de produire une im pression favorable a noire :|ttionale. — Ainsi en jugeai e t U nos dfen-eurs au momv.it da dpa.t du courrier. Veuillez agteei. Monsie.ir le l>i recteur mes stncrea civilitsGeorges SYLVAIN.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05431
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, July 22, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05431

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
fluiDiimW"^**" 4137
Port au k'nuty, tlaUi
Vonir*U 22 Juillet 1921
DIAKCTEUR-PKOPRJfil AIRE
Clment-MAGLOIRF
ta nhmfrc 20 cramEs
fi

Entre l pass qui nous
chappe et l'avenir que
nous ignorons, il j a le
prsent o sont nos de-
voirs.
Quotidien
A. de GASPARIN
REDACTION; Rae Amricaine No. IS*
La mort apparente |Woaye"es "N
l'Ait CABLE

Sily pn Hati une formalit
PAR CABLE
TV.RIS 20-Le gouvernement L i
., tannique a reperdu i la ot Iran-
|fenonie Linbi i:,. lohi. 1, qui Cv- rrh'ivp i la H-.n> Sii^i- i;
quelle on nattache pa* tou'e l'un.-' veillait aon ami a'enerc i ans In ? w"
de Leclerc '.....! mois de uiJVr.
Union Patriotique
laration de dc* L'officier do
civil et iVmplove* communal
|diri^a le service des inhuma
enregistrent n importent que
rapport par n importe qui
taoment que les aprarences o'
ires ODt tabli l'tat de mort, L
ille du dfunt Uit les diligence
Maires pour la mise, eu terre
qu'il vienne habituellement U
He de persjrno que ceite ilo;.
D'tre qu apparente.
looa n'avons pa* besoin de re
lier re que !a loi pout di| o
at gard: mai", r.orn. croyons qu.
iliqoe la chOBj se pratique eu iqu
civilis, ? eors'atatiou do dc
mit oblipa irr tiici t tre faite pa
mdecin ( t la dclaration de de
de devrait tre rfue par l'on
de ltal civil, nint-i que par I.
[lice des inhuma ions, que muni,
h sigoatme d'un mdecin. q* i
ut celui rie la famille dans li<>
O Ion peut se payer ou m
lurer un mdecin, et qui, don
iQlrea lt.s serait celui que lui
corapiente aurai dsign a
net par oidre de service dun
|oe quar er.
cas de mo t appareule Boni
ifiquenls qnon no saurait I.
lier, tt le reu suivant reppor
le docteur Irai ais Goudan
re, d'aill'u:i. que 1 homme d
lui-mme peut a cet eu'.rd cou
redes p-reu'S leorettables.
Vara IKH."
vois n s e.t,
"sorreclion
:omp.''e ..
" '.'eut la eecon le fois,
Leclerc lui-mme; que para
n'arrive: mais, la prem 'e
il plus arieox: c'tat eu
Po;tau-Prince, 20 laillfl 1921
Moaaieni le Directeur du Matin
Monsieur !e Directeur,
Audience des 12 et 1^ Mulet du
{tribunil de paix de la Capitale, sec-
UOI No d :
I I
chose-
lois, tv- l'ambassade de Fiance,
en 1878 S-Inn le t Petit Journal le Fo-
" e mis ni bire e conduit au(r^ign 0 6ce aura-t transmis, dans l.i
. Suiviri le co.Tfspondant du
! iPctil Parisien, la rponse de i'A'le
raconte '"'-I1C ,-. no;e fraeiiie ir lai
Haut? Liste serait remise demain
S'oio Vincent rojs crivait les
ri 14 luille', nous avons constate
de Hommes, o quelques IfoTPeX. a"i7o" de tord IL^ 'SI* ilUtl8,b,Ail
uaya.en. accompagn" Au mo Cn-lOO a M. li:i,nd sur a n si' 'n ^-Jt'i '" ?**,M
Dent eu le fossoyeur ieiet.ui la terre de l'envoi d s rminr. . H.7. . V ,l i "-"'lrc notre CiUS *m
ai mouc-icaelL; je m'veillai t Aa ,,,> I "p rt, raquer mon linceul de planche.!, '\c0Dn.rme W* ' gouverne- Q1U1 de ja Vllle de l)Mroir M' h
n-V n i ir^'r" 1 C?ns,dr,erail g ), O s'est ru,,,- la lac Qtt
p,s n.e,sa.re lenvo, de reafot,. iepcc dc An9iUoa 0iUoQi[t
.rMs.er-.t pour la runion pro rour l'avanceme.H de* g.as de cou
Vvj Arsne DuvignauJ contre
.'\iih U.ouiilard. Celui qui doune
|dciaut cODlre le diteedeur, et pour
le polit, le condamne j payer 1 la
Idemandrent par toates les voies d;
Par les lettres que notre Djigu .dtcii sans terme i dlai, la somm.'
Je <;ent quarante gouides pour les
qua.re mois de loyers dus, sans pr-
judice de ceux i choir; 2 * celle d;
mon linceul d-f planche.
11 aper'il heureusement pour
moi, et quelques in.tanis plnj lard
ij mo r stroavaia k i'-ir hbi
I chai ne du Ccn.eil Suprme
Sine tre couturuier du fait COm! Le conts^ondant du Journal*
oa Leclerc, on peut devenir victimej Berlin rxpose longuement tes agi;
) l'erreu qci a'abatiit aur lui deux sementt des nr^nisations alleman
1 ia plutt qu'une Tmoin ce ao're
rcit fait galement pr u journal
franjaia tt rendu clbre, en raison
les c rcoistui;c6s pouvantables que
vous allez voir, a .us le nom de
dtanid de La R.cainaiie':
L '! Janvier Ifl j, La l\ ce m .-
prs d< 'Siiiil E 11 niju ui! J'.u: e
cur oct rcl.t le succs qu'y a obL
nu son inieivenlion. Celui la pr<
mi'e fois qu'un II mien de sa no o
Pte se faisait .ntendre aux Etais
n I-ueS, sie et rron.re la n Ua.s i un .udio.re de celle tmpo
SMt de lunve immdiate de* uace ( jooo corgrew^e. de etes
fZlV n d(DU'(f[ leSOu!v' "*) e- I vnement n'a pas
ment. O 1 s gnae notamment que mauqu a tre Soui.g,>. Du mm
Hshur.goig. de foupes irrgu- coup^ u Ulslr $lluUoa de ^
riTbr. Lmi f3,00 le P^^-. divulgue a la ncessit
Irotnb a d homm s qaa le parti mi- d une soIulloa piol le el qui,ab!e
Maire pourrait mobiliser en Haute reconnue.
"i _, 4 c a 1 Al occasion de 1 anniversaire de
- Leron f de Sua Aultlre.em.' h uJaialioD dc ,-Indpenda^ce drs
bistadear d^ Franc el lord Glissa Btate Uns. le 4 |u.l et, on a bau
se sont rr listenu"; hi r
c
ie.
nourae i; ol ni chovci-ux. g de
nx-huu mit', sujet dea trieeaa pi-
rpnquea, a'alfaiaeait aondain tt ne
loauait 1 Ijs aigne de vie, La femtlle
1 aorj eutoui. perautid h que le au tp;?. jc u rf ,p ,r s rci.tiVt r^T-l
oalheoreux .-ii mort, flr*ut .ee pr. I, , nto ^\ : /' t \?'' uW adresse a l Editeur du
I...I, liH..mu.l.tM.Mtla.cntea ', Vr -';NtwYjk Tribune . rappelan.
col enen qtc le 1 ore.gn Ot.e m- ,.a,de Iti ace ,e eQ I7;/p"ar|e;
pour que I, Conseil Sap.eme roloota*rei de St. Dom.Ogae, les
un. i !. In da mois a Hou atu;,es des Hittens actuels, au ton
bo gourdes titre de dommages-in
teiftts; coadamue en outie le dfea-
.'tur a dguerpir sans datai des lieux
OaClj o-Jonne l'excutioa provisoire
du lugemeni ma s i chirge a fournir
cauuon en cas d'appel seulement; le
condamne enliu aux dpens;commet
1 huissier Cinna LJmond, de ce
.lge, pour la signification avec corn
maudemeot du jugemen*,
2 J Emmauuei Usir contre Mme
Dessalions Celui quidjunedfautcon
lie u dfenderesse, et poui le prohl,
la condamne i payer au demandeur
par toutes les voies de droit la somme
de tto gourdes, reprsentant les lo-
yers dus et celle de cinquante gourdes,
a itafl de dommages intrts, ordou-
ue l'txcutioaprovisoiredu jugement
sans caution; inv.te le juge de paix
uu Petit Guvei commettre un huis
sur de son inbuual pour la sigoifica
Lonares coup apprci ia lettre que oo te D t on avec commandement de ce iuee
relative ;.,.-.. -, ^,.,.a. i di..... j. ..... tf.i____,. ...
, raconie-t-il, j loBnim ane qu'un mdecin ait vu le
. la nuit, quatie h uns dt icadaMi- Donna t-on rxme un per-.
M,cutz un du m Juti M'iXKr-huis d iribumei? Lt. jounani, La Ri-'.fe ( n ,
c (iKtineca que je soipnfs [ oui IfHmarie fat une ^lle de iiu), mille o*"e,si.os co nier en ce pialable dtx dateur de I Union amiicainc nu'ila
I
0
fpDeimonie'do.'.bie y iand"j ai- habilei.ls.
Ci. on vd'hvi or.a que mou mal. (
PJJ'd'tXLirer .1 lis, pendant, Trois ou quatie joris aprs I ic-
r aune lu nr.- i postipie pour huiuatiou, ie foebOyeui qui creueBii
aura la vl>. et, de gaeirejane icmbe dans le cimetire, non
ih"i!11P l*,,,re' p'"8 BV0" r,,l! loin de 1.1 place o ai it t enterre
iktw de ,,,H8 A'"v" au Cboveiui, crot ei tedre d V, mia lioa IUI o
loaieecann,-, J0 me aeu ia tieinl lemeute. rail pouvantebla : ces g- ,",.', ,' ' Vl\ ". < ...
emoion cognante ,n fcon- ,n s-, tu-..:. lu',.. , t ,'ir'scn * S-Ifli, a^de
(1,l.dt.erSedl3 ea fltle, ooe .o.a ioura de suite, et le foaioyeur, p er,dre 'Tf so,u,,0 U,SSI ,3P'de
me qun'aon mari aval! d'w.uii . t r>c< ibuar. ne a en mquio ^'J", ' s be "' c inant iC panag*1
Oanee avic t jt entama et ses \ at et cou m. ton travail! i.t- " ''u P bl*
'Pour uniqm, jesBouice Je n /ei.dant, il tu p.-rl.t des \oin .
a j eppu,rii,i ie rnaiteau de un tt tt Lum que, oize joora a
aC^'|U ,J "ler Pn tondmejtila.mori roaiie et la feudarm
fj1? r(,i'u precordiale Touiise iihcspoi tarent au cimetire el avec lord Ou-aoa e< insiste pou
ft ,J9VH "" "1:,uve'Denlde f3" Il ent ouvrir icercDeil#dfCboveaai. runion di Conseil Suprme le 28
Hiffi.'a''':,!'"';' 0U8 le8K*rtMC3iuic, mou er U,>, 'ait l iwii'i,m iBonloRQeLambtaaadcir de
coD,ld,;;r,:'!^:!:,:.Hl'(:l,,ViU' au\ :n,:til0:1 "ire,ou" n;- i londr,< ,em t:ra dema.n
ici
Unie
' m J(fu -,a 1 sauvrent d'un dsaitre complet, e
-Ln-dt-he dO.p.ln r-nnonce f.ant ccnlimce au peuple des hta s
qce leabaota commisaaim anglais. Ua:s pcur qu.au souvemr de cel
uail .t.lien o t adreas i Ij acle de haute soiidam humaioe, il
lr.-nce des smbitsadeuis uue senie impossibilit de maintenir la
commune vont l son atten COLhsCo|,on de I IndpeLdance de la
d'envoyer all0(1 uait.enue.
Vincent a eu enco.e l'occasion de
signaler la presse des Etats Unis le
:o.t qui serait fait i ia classe intr^s
saute de nos travailleurs ruraux pir
le picjet de taxe d nrigaiioi que le
Dpailemcct des travaux rubl es a
soumis au Conseil dEtat Si pro
tes a:ion a eu un tavoiiblc cho
>Les critiques ne soat pas mena
gies au afiiiatce de la Marisa pour
le mai.itien de la Loi marliale. Ls
h <; rei
dr
que poSS
; la aoni
L.i not: a' \
ip S lsie, r'mt'e a M IL
o 1 t ntreiii D de l'ambissa
I
is- sur la Haute
Hriand confirme
deurde France
ment; coidamae la dfenderesse aux
dpens.
i Osmiu Cham contre tdg. La-
lorett. Celui donne dfaut contre le
dfendeur, et pour le profit, le con-
damne payer au dcmandeui par
toutes Us voies de dioit et sans dlai
1 la uite somme de >o doilais or
am. montant de ptt dont s'agit, 2
celle de 2j gouidcsi titre de domma-
ges intrts, accorda Pescaiioo p;o
visoire du jugement sans caution,vu
qu il y a promesse leconnue, con-
damne le dtenacur aux dpens, com
met l'huissier Calyp^o Bataille de
ce sige, poar la sigmliciiou avec
commendement de ce jugement.
4 Basile Maasia coatre Rna-
oir. d tre ui.ique
Ji'v?r8 c'i xi rrme ton'
So'^P,"i ?"l,AGea''v'('iUE'Pni1 momeit
"aiia-t pro^dfr h la 1-vP du
for.'r"'1"" fPturente n' ait
.'' jncope prolonge.
h7,,p,tJournal.r|p
ft*
nt auilien assistait, a fix i la ;em.ije prchai
;s la main ne !a dat* de l'entre en vgueur di
nous r- t, iii.ee de mron. L'fcbiog
C< s faits aoot baolum^
iqoei "i nous avons sou
iue i-oiiiction d'aotrea oui
laervoaa poar demain Noua no vo-:tii:at on
/on paa tiop pourquoi, a'ilaool po] __ L'AlIemjgne a
com nission des iepar.-.lions
s'effectu:
Paria citai',
temp?. !e fait c; v 1
0 pioduite, a ltranger, d'autre
mIus eu moins aemblftb'ea, ne ae
^. de tout le monde,
il es; avr que, daoa
on poac i" u mtiit^
ai
Si
'"tn-. Ci:ad'fmd, habi-
,. '" pommur. 1>p- 1 in
-^ c tombait tn.it coup ni yn
lhy ,|J' F''" V|ig pri' um 01
gqric; la c:rculatio-) d 1
u
des ra-
ie 26 luillet.
effectu la
un nou
Vc:u versement de ti millions de
mak- or ttrvaal i l'amo tissement
des HP tjs levant le total des verse
me- t; a 27s miiiioss 57/> 690 ma'k
or.
L'Allemagne a offert i
v:. et aux tradi ious de !a vie polili
que N'j.i amricaine. Lli/ea;ng
Sj 1 '. de Baltimoif. t lu dans le
Au reste,
"Boaimr. dnix roulottiTs nos camneitne,
G?"* Perois Loc'erc ancien me degr l'irt n l< 11 >nftlfp blffBR en 18/0 a hi-pl'es B"fcep ible-J d > rmiaer une
. v ipe ce point complte qu'elle m|*"u un -
. le plua apparent 41 m II'od> d-mark or. _. ....._.......
de U mort Cet art et ces reasoorrea, I Uie dphe de R^me dment lie?, The Wjrld to
p-^s:der.t il.rJtng ait invit Sur .(y, se proposai!
rr ? rr*,e '' d n n a ge s r r r e
fv* ,frorl SManaie
allrent
! .r--;''' ion d'utaga fl h mai
.(J jr**,t IrB pnmoee funbre
"rrenie-1
1 navor donnent mi Ibenre 1 I p
a ooa popalat.onajle Vjtiean
arrirea. lii* aa i pouvons
a os'iart d ce chef
m.i. u d hnra
morde officiel, conclut ainsi un di
Isrial loiucr ini
M- D;mby :
LMLtude prise par les :u'eurs
de la mes-urr, n e^t BMOrm n pas
|0iticiablc a Ihiti ni ail'eurs ".
Bravant les usitl de la cani
cule, qui lOTiTirrice a disperser pre
la corn que tous les personnag-rs impo
nouveau veisernent de lants. un Cjm tlo-m des Editeurs
de The Nation. Th : Freeman, Ame
mor.xw, I ne
di se recre i
liue |acques. Celui qui condamne u
dfenderesse i payer au demandeur
par toutes les voie de droit, mme
par corps la sus dite somme de >oo
gourde, poar les causes nonces,
avec les lutei s lgtui, accorde la'
dite dame U facult d: se librer par
des mensualit ^e ^j gourdes, avec
claus: patle. fisc i } mo s la dute
de la contrainte 1 exercer ta ci? de
non puemTnt, ordonne lexcunoi
provisoire saus caution du pressai
jugement, invi.e le juge de paix de
Miagone commet re un huissier
espIicetiOOS dejde son tribunal poar U sigulicatioo
avec com naud;m:nt di ce jugement
etc.
a la confrence ,ur le d Wa>hing*oi le a2 Juillet pour entre
.1

au sr-i'ieo qu'elle
pti ;> n or
d'o-rii' t p q"i
une munsu" d'sulsnt 1 ma cndiab'e
dvier t moro'oni et
iO
l '1 e daL8
"lejourdB'gn p0
Vra* de son b on 1 rythmes. 1 oua
avec humeur 1
la nui* qui repiochait iaui-e jour a
; pour la c< do manquer dt u. *u' u
1 1 ment ainsi que la pr:endue teair M
drr-a'ch fai'e par ie Vatican pour Hugues des
o.ni-:"f>- i cfVe colrrnce.
PAtSao9.i. Rnt- j 01/ j6 ri
S:e Itra a j < 1,2 Dollar 12,bj
NEW YOaR- Franc ia9o
Sterii g 3)8;
.Prs:drnt HirJing
aftures d Hai i
et
et
M
. dej'""
Santo Domingo et pour insis'er im '
Wrejrl u gent d'une action imm
diaie en ces deux Rpub iques. Une
telle dmarche, entreprise collective
ment par les diteurs des cinq orga
S Mme Emilie Page con'aeMme
G Roy. C:!ui qui reoit lopposit>oa
de la demanderesse au jugement de
Jetait dt ce S'ge en date du 4 Juil-
let iourant, au tond donne, acte 4
ce le? plu* influents de la grand.-
l'resse librale el prorcss^ti, nr
sju'ait manquer de produire une im
pression favorable a noire :|t-
tionale. Ainsi en jugeai e t U
nos dfen-eurs au momv.it da
dpa.t du courrier.
Veuillez agteei. Monsie.ir le l>i
recteur mes stncrea civilits-
Georges SYLVAIN.


LP VfYTTN
Dcs
.
Noiic ami Vit-le V'ak-n.duNou
vellisie a eu U douleur de perdie
son calant Mark Ctiie Alice, dcde
a l'.ge de i ? mois. Les funrailles
. uront lieu cet aprs-midi.
Nous prsen'ons nos symoaihi-
oues condolances aux poux Virgile
Value et aux autres paie:.t. piou
vs.
,....'

i
H
i
i


{*
.


-




.
w,.
i
ri


*


Fte de \a Madeleine
Aujourd'hui est la fte de notre
quartier o se trouve la chneile d-
die i Sainte Marii-Mideleia;. U
belle galilenne qui, longtemps avait
vcu dans les plaisirs et le vice, mais
se convertit plus Urdetviatau Christ
demander sou pardon, Elle acconpa
giu le Seigneur au Calvaire et lut
Je premier tmoin de laRaurreciioa. I
La petite chapelle de la R te Am- I
licaine ne dsemplit pas auJDurd'hui
d'OJM foule recuei'.i.e. voue au cul-
te de la beaut et du Pardon.
P


:
R--<,-.r. T..M-..'.-' '
Proir: m m
LANCER
Ancien Pr dei t
i A Ultut d '
r :-. ..: :<.
Y

14 v
:
. i .
Occasion Exceptionnelle
La Maison
Paul .'Auxila
LtQuideun fort stock de marchandises, savoir-'
Lbaptjiui pour ho nmes ci eul mi, caleons a
SSOllg,
L'Occupation
(illaiti
Le tSans li d'hier annonce :
Un corn t dettoisSnateuts sera
nomm par le vice-prsident, d'aprs
une rsolution dpose par le Sna {
teur Me Corr.ick pour enquter sur j
l'Occupuion et l'Aimioistration des
itfrilOtlM dlinu et de la Rpubli-
que Dominicaine par les forces des
fc.ais- Uli.a
A louer
Trf bonue maison nu haut d-
Turgeau Italie vuo sur la mer, la
vilie tt leB envii u ih Bee-ucoup d eau
S'adresse: au b ireau du journal
? ^s> ?
JtCcnloitable houB6 oa tho heigbtl
ol Turgeau- Splendid view on tue
liaibi. t'ie lown and the aunou.:-
dil gS. I leintj watel-
le donne bonne et r la bit quit
nce aux deui ventes passes en
mon Q4IB de I hibitati^i Vuu si
tue a Guitton Boucassio, commune
de 1 Arcalme, annes 1884,86 quoi
que mineur a cette poque *
le dclare que le
nant 'es deux ventes
Goutta
Rhnmaii5rr.es
CrcVeie
ArtrioScUrose
/ igreurs
'
i
clie Dei en i^uil ur. ceint irrs. k k jaune, rsda ei 7 '
pourdairnv, homnei il enfants, bo.tuu pojr c^ls
joih II. V- L). Pommade frin9 nitrq lise, crrneci^hv
aseline. savons uoiique. 1 loi de rub iris assortis, cna-issefes pour himm^
e c.
L'URODOMAL
cau rhumatisme
ce que la QuinllM
cat & la fivre. !a
Vamianinc
l'ararie.
"

M'oubliez pus de voir les beaux Ut
____euivrey en f( r et en /aron
AVIS
Bire allemande
Qualit trs suofiricure bru \e et blonie de la etii'm /,i,
FBSIHERR von FUCHER *>/a9r
NURtiNBhJRQ; (Bavire)
En vente chez les soussigns-
i:\GHOS\El ENDE1AIL j
Ls- Mev* (
A I > 1 '/-
. .... ;
-,- J(|| ,...:' .
-

1 |
1 .
! : "0 t. '< ......i** .:.':.-.!
9 liiu pir steamer AD VA NCE
Huile Polarine en barrique elen M
put
t
-
y arl 1
..... ......' t
Veillant $''ilauet
A (jents gnraux pour FJaili
1720, Rue du Magasin de l'Etat
;';.: '
- .
*
L Preetzmann A^erbok
procs concer
de 1^1,1886
uvec met parents est nui tt non
avenu.
Ce 2; Juillet [ai.
L. A. VIAU.
l'opposante du versement par elle lait
de la somme de 74 gourdes' repic*
."uiuiit les loyers chu au 25 juin
dernier, donne acte la dfenderesse
de la soumission de la quittance
ii'impt locatif au N> 1621, pour
l'exercice en couf, vjlide leco'g^
donn a l'opposante tt, prorogeai
le dlai de ] mois pour dlailttr le
lieux lous et les remettre en bon
i. 1 de rparations loclives, dit que
faute par elle de ce (ire, elle sera tx
puise des dits heux;ordonne i'excu
non provisoire du jugement moyen
mnt caution, dit que u cau'ion seu
piserjteii'audi-:n.x de mardi 19 du
couraut pour tre accepte au contes
te, condamne l'opposante aux d-
pens.
6 Mme Holopherne Alphonse
contre J- D Thybule. Celui qui re-
oit 1 opposition de 1a demanderesse1
du jugement de dfaut de ce tigtj
du 28 |uin dernier, au Iod4 -m n<
tient m dit |ugemeni uans toute sa |
forme et lentur, condamna loppo
suuir aux dpens.
7 W. 1 Vital contre l'urenre
Th/.iu. Criai qui donne dliut cou
ire le Jefeuncur, et pour le ptoti'i le
cooit;;,nnr i payer au demaudeur
p.: u u es les voies de droit m sans
Ulm .a sus dite somme ce 140 gour
ucs, pour les causes sus laoBCM,
ltc ics in'e ts lgiux 1 ce! e de
48 gourdes .i miedomm^gfsinicrct>. I
luul.. ;nne ic dHond^ui aux dpens, I
ttco'i. met l'buisMerCalypso BitaiUt'
de c- - ge.^cui la kifaibcatiai ave;
coni > ai.dment de ce jugement.
Q A .su vre ) j
Revue
des Deux Mondes
\j, rue dt l'Ltiivfrsitt, Paris
SOMMAIRE DE LA 11VRA1SON DU
l
pa 1 lie.
VOIX DES AUTRES
Ncrologie
1er ITJJLiET 1921
Le beau joie. Pie m e
Hier est mort dans an 54 *ir a,
LOUIS VICTOR FBRSTON
Entr au Service poRlsl en 18H0, a'
,, fourni celte importante branche
PajlBou-get.de l Acadmie frarire rt Adminiatraiion trente cinq aonea
bouveoira du Serorn MamHuck de loyaut et de dvouement. Ayant
de_ 1 Empereur.-- Il L'Ile d'E b. dbut comme facteur, il a t not
S&ir.t Deuis dit Ali. ; pour ton exac i ude, sa clrit
Le chemin du Salut Gaudirs < ro^plir sa besogne.
Sixime cartie, Herri Lavedan de' L'administration suprieure satis-
l'Acadmie fracuM ;fai'e de fea aarviCM de facteur le
aeer eiu
.............. PO*'e qu'il
. MJ; remplissait avec avantage que la
de La ronlaine.- Mao- malfda l'a emiorl.
la m.rqjise De Biosaes. Bd- Pendant sa long ie earrire l'res-
moed f.lon. ,oa A ^0nn la Poste toutes Icr
Posies, harois Porth, preuves d un liomm- endurant,loya'
Li Rforme de l'Eoatiaoemeni s
conjaire. I La querelle des pro
Avis de Dpart
les dpche* pour Kingstontjam )
JparleS.S LAKi: ELRlO ser iat tei-
mes ce joui a m di.
-Celle pour Gonaves, Cap-Hu
tien. Puerto-I'iaia, Siu luan de H K
et 1? H'/te par le paquebot c Cira-,
velle t-'imeront cemain 2} du cou
jrant \ } bres 53 di i'apr-midt.
N B. U y iurt un: malle pour;
INtw Voik tt 1 Euop par leS,Si
COKCAS mardi p.ochain 29 juillet
en cours.
Po;t fu-Pnoce le 22 Juillet 1621.
J
.-::::." iTUJi.iEL J
:' ,- Cm'.'xgj.zlusesjJ.
~ "'~v^--^
-
:.l
: >. riihon
-......^.
fc'.in iiibdi.t,.m.i fpeil
lnkiru.-ticna grauilu
?AKJIOWTS 1. MlUtigut
:-<'.ifci*'rv:nr ':< nui
. h PKOfIT ANMItt
ut r.icoo ihi.'.'.s
B*
1 rtcauemie ira ce use i" o "o m r- uo ii
le.n de La Foc laine 1 Les an- 'Compensa en le faisant p^i
nes de kunetee Andr Hilleyi. S!i,f,.C!*S?lor' -*1?4 ^
Auteur
c:o x et
g-ammes, Riymood Thamin.
I' I re de Flrograd X
M Robert De E'eis l'Aisdaair
frai s'.ise, Hmy Bi.'ou.
Revue Liuiaire Lfi Cbapallei
littrtifce, Ai.dr lieaani r
Revue liikicali Les Troyem
Cacaide Btl a^ue.
Chronique i e L Oiiczaije.His
toire poi.t q.ir, Riymood Poiocar
de l'Acadoiii irai*iaa.
PRIX DL L'ABONNFMENI
L'r an Six mon Trr.%
ParU, Seint,
Seint-it-DiM- a tr. ,i ir. ^i|r.jo
Di-HAU 1 i.mln 1 s,
rt ColoniCI 1-run^.iiM 86 fr. .|| Ir. jj l'r. 50
Rnuau 'n tt, 4- ir. j.| :r. 50
l.li iibifw.tmtnli ftrtnt Ju lu il Un If .1,'
i'vo^m* mets
Priiiiu Numro. .1 50- Eiranccr: h Iranci
HOUttS
(oncourt
25
L^OiE desSrItN:E^
Ai-i
}.\ lit sa&iun d'aamiuwn nt /he iu lundi
Juulct.
Le registre d'ir,icrn.'tion tst ou-
veti au nege (9Ut Us jours de i) lires a n.idi
LA iBEMJUb
i
ei dvoue. Ne se plaignait jamais
de son sort il a donn le parfait
exempte don homme soumis la]
volante de Dieu D'un caractre jo-
vial il tait daiga par les intime*
il-i lobrjqoal de l'i Sec*.
L pat laissant une bon.ie impres-
sion aux employs de la Poste de
Port au Prince qui n'oublieront ja-
mais son inlodaeb-lit eu travail.
Le PargAtif Idal
c'est la
Pilules DrDehaut
l;7, Rai d FObtu^Satitt-Oni Part* \
1 : .' k pr^ndlro,
an prffaratlfi
''- la y-, ii. ftfsAtj
Pi
ls m- aaafti ,.- ! taalsaa.
; 1 bas ra, |
1 -i!- " "; m perU i. tcaas<
1
* ' -t. -.-tins ciir
fLUGtL&C-L^. Crent
U)NDRE.S. N. !<>. ANCITTM
Avi*
-''
: i

Durant iron abseDCe,j
Lopold Dominique etf
Froen auront la dirclioi|
Ma so'i ^e commerce ell
coll' cli ement ou fpif
rai on oci-*le par procoj
P..rt an Pjitice, I8i/
L- PRliETZ.tt*iVN
_____________AGGj
Succession Dctj
La vente des meublrt
avoir lieu demain 21 lalIaTI
:t lenvcye i une date %%}
Ce 20 luiHe I9il i
Charles 30UGH3
FOREIGN SERVICES
Annexe des
Caves de Bordeaui
s
E. iJ>ERElX,Propitaire.
Arriv par le s eamer COLON .'
Du beurre fr;ii-, Charcuterie de *n maiso \ tranaiw"*"
Kruii es -.i m jraad assortiment de provisions frais' i
/.- sreem / LK WLRtO a lam4
\ri York If !5 du Courant pou,-
l'an au l'ri'-ie ai>eclement et est m Un
in 1 ers le tt
/oui- f)nur frtw \url.
S Aa'it via ki'itou
il lanxera 1-. mme
d arrivera 'e
l' Colombie.
tl
De h ranc 10 /; SS. Maons les produis ph v,n i*'r*
Sirop LIpiiiog'tb'na De^chl-ins. vin Oeschienn tj,"Jul
que gran.i llico ., Klixir de Virginin A//r.lhal.Solut 01
Anioio' l terne San-al *lidy, Goudron tio/Ol
Fjj
Via
LscAr|#ave toni avi* que le* Uuii a l.aro h. Urodonal, Glob ol, Pagol, etf, etc.
jerj.uuembara^nii, HV .v,,, \ork pr x ,m Ull { { C0Ucur.euce C ios et deuil en
ou lliurope via \eu> York ne r oui tili
Vrt ''a- ih m unie faite cet office.
t\it uu Prince, le IH Juillet 1921.
a- h. CLES] KM S,
Agent Gual
f-antk J. Martin
[Rua Pare, en face de la lacu-e Port-au r*m
V ERMOUTH
~ if ^ 11 V Aaent gnral pour, *



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM