<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN CAUSERIE FEilIMNE 9n iicaiioi Il y a un ieiiiHm o mei)t complet Une il'iii.i.i'i)iiri:i,;n ih nod liilex, remauiemeut impoaa | t' les tempo que nous liuver-jun. Au fut el a me hure qu'une lilleiie i indu et HIIUII ne Ben iupes — uu contraire de lenrilY* mamans — ou It COlffa • Ion son i ge et aelon la mode. Ne devi ait-on pas aussi su proccuper des -comblions prtbablee de sa fuiuie vie de leunufc et iif> chai ge:n< lits conoiui quel survenue uu couir de bou iucat.on, pour mobilier celle-ci et. U meure en mesure Je Une f*ce|P 0j aux exigences uouvi IL s V bOUV*Ot,|| |e croie, uue manire d'egoieuia de-J ueuqe I amour maien.ti. L'enfant j reste trop longtemps, trop unique1 meut l'enlau'. Daoi le uevoaemem! mme de cer tm.es merci, il y a la MOr it avoue de voir cet enfant fpouvcir se passa de leun IO'.BI". Eues ne teuveut pua ae l'umigiuei daua une situation aualogue la leur, eu pioie aux soucis et aux ditficuli.-'. Et cependant les lieu es a'cUi-li meut, ie* annes acoulem •t le jour arriva, plus vite qu'on ne l'.ttendai'. • u l'cntaii', devenu grand, doit, lui total, entrer dans lu lice et prend u 1 pat la lutte. Dr, cette pre lutte pour la vie est en tiain ue changer de lace Elit leste aussi rude soutenir,imua leb vnements ec uela eu ont modifie le dtailet pour ue pas s y luisse: vaincu-, il ra% urgent d'tre arme a nouveau C'ett pourquoi,.1 me sein ble que l'aucienue .uettiode duct. live ue sullise plus pi pater lai jeunes Ulles leur rle nouveau. t)n me dira, avec luison, que biei. avant la guet re, des i tonnes ont t bu os, a commencer par l'admit aion ues iilles dans les classe* sup> Heures des coUogat. Aussi nea.-oi point en ce sens mie le remaniemeui arait faire, mil* daua l'aulte.dant le sens oultaire. Sll est inliuiuiuui bien d avoir donne des moyens di dveloppement celles d'entre noufc fequi avaient le privilge d'une uitelligeoce suprieure, u ne serait pu tuoirt bon de a occuper de tirei parti des qualits d'ordre tuatnelEt cette initiative appartient aux palectsD'une pan, Il y a encombrement dans les emplois.. intellectuel d'autre part, certaines carrires resteut et resteront infructueuse tuute du personnel pour les alimenter. Il y a donc l une lacune qui cive les yeux. A aavoir que les jcuues lil les, ne pouvant tre toulea des Intel (actuelles, ou commet une lourde erreur en les duigeaut ptu pia toutes du ct de lait ou u l'eueel gnemeut. Cela tut d auteurs le ma Ineuia da chacun. Celui du oou au teur massacr par la mauvaise in et prte, celui de celle Ibtcfpiti uni jamais ue neu ira cm /. elle daut a vocatiou totce Or, ou ne tan bieo que ce que I 09 aime, ce quoi l'O'i a'iiiteresdeA chenu tou mt ner, du le proveibe, ei luj gnisse* tetot t bien gardes. Pourquoi, eu ce momeut de pro fonde ditlimlis matrielles, ne chei Fortune de mer ; Mercredi vers midi la pool tfe' t Saint Joseph > de l'lit Gove, mon te par le rapitaii a A xi fol su r pritr> par un roue de \n et li n • irau^ dans la zone si uc et.tre ia Goi ave et l'etit DonveLe steamer iGoraei* d^ la lirfn*! Panama, qui passpi: quelque* Ira! tenu apra vint au secours dps vie limai C'eal ainsi <|ie les rararpi suivants purent ie latifll et eon-' duits hier a l'or-ai •Prince, ce sont :j SH( h Un npa Uisi'iM |iar>''"">, llulo| lien e l-Hii, Mml'it-MP. M.Andre et le capitaine Axi. Qaa*re pBs^aKer* disparurent loua le* M >u Le capit-m o Axi ayant fait la dcla ration qu'iy y avau uu survivant dans la calo du bsiear, le bu tau du immedietaraeot dtor chasseuis sojb-mnrim pool sauver 8 malheureux jeuno homme qui no donne pas jusqu ici signp da vie. La gciUtte iStJoseph nppartennit I amateur Chrismus de l'etit Cove. Noua dplorons vivement co arci d^nt et prsentons aux patents des victunis DOa condolances. ( Tromper L'Organisme Pour Plaire au Palais c'est ce que font beaucoup de personnes qui prennent des toniques alcoholiques quand en ralit ce que leur organisme a besoin c'est L'EMULSION DE SCOTT l Puissant aliment et mdecine sans faux estimulant de l'alcohol. le Varits mou d.* h me m DIMANCHE Cour d'assises Les deux frres Exin et Atilm Petit hiensteur, jui* mercredi, onl tt reson mu coupables du meurtre de la dame Mercii cl condamnes << i > ans de Ira VMX forcs. — Hier le nomme Xorvent; Franois accus de tolence suivie de meurtre sur la personne de Louidor Mme a t ton damne trois annes de rclusion. h accus tait dfendu par Me Dan ton branois et branois Xtoise ; le su\e du t'arqut tait tenu par le substitut Is-iard Raymond — Le jug /.plnr prt stdail le tribunal et Ld. Celas le lury. \ — kvec att dernire affaire prend lin la session criminelle qui a donc dure F 5 parties ar amour Fin Les laurates du Concours de Beaut PROVINCE UU NORD M Maiion 13 Presse Hui pays, qui nr t e rgag* c\ ne vrmrrt en lave, r du bien Presse ont l g b'es comme be<\ |e se^i aux d'gul qui doiverv assister uj Corg les in'o mat o %  co-no es en c qui concerne c C> g : on programme et les facilits d^ sfjour a H wu. Penn t i z moi au nom du OJ.TV ' hicutif d exprimer lises d'Hiiti une thmd • trpterdfPe, et UT sin <• vo ; r la Presie d Hiili se enter i ces runion ; d Ho^u'u' d'une importance vi'ale. Bieo sinc-m '- Wat r WILLlvMS Prs dent. L% Fle deBizoton Voult z-vons rire un peu et oublier h u'eux de f i:e puveoirJcn'T Qaotqaef instants les viciaaitndt's de U vie, ne manquez nas de vous rendre ia f'e de Kzotoa qu'organise dinoanche un (troupe de damai pa'ronnpgses & l'occasion de la t f *> de Nore-Dame du Mont CnrrDfl. 1' v pra jou deux intnr. laantM UT joun? com^-lips localfs de I impayable l'ol ymonhie lux Paul. Les acteurs de La R<). dsir de nRls^anct' prtent leur concours,c'est te 'epr dir qu'on s'amuseraOn trouvera les cartes au prix d'Une gourde ch?z : 1$. Sada, P *t V. Guilbmd, Ch. St-Cloud et chez Mme D Djoie11 jours. lga MOT des Hta's Unis a remis — Les Iou r nili: e' doivent se liucir .pour g)n tror aH 'Executif du Congrs dh Presse ,HS abords d* nos sg isea. C malin moadiale i la Pres d H Ri pour se! u ne •ogili de ces parasites "nj faire reprsenier aux sances du Co 8 0 f 0 i ,, f ,ot V *t conrju U an trib %  •• Ifrl de la Presse qui sera lenu i nal da 8im lla P 0,,ca dB la SectieD a dans son audieuce da ;i Juillet i HonoulJ (Iles H wai ) au cots du courant va.Mri : cette mois d'O.tobre deNo r: confr'e c Le Antoine Rigal contre lid l : an r an —.nous a transmis cette Le dfendeur ni condamn payer la laquelle s'est jointe le Soat des Ua ville. valeur rclame sans prjudice des inliEta's (Joil par une rsolution vo e! rets de lo 0(0 choir, ce, par toutes i l'unanimit. Voici la lettre du les voies de droit donne acte au dten Prsident Waiter Williams deur des rserves par lui faites il la bar\ re de ce tribunal el ordonne l excution provisoire sans caulioi du prsent juge 'lient. — l-ih-Aimc loaebim contre Gustave Floratal. — Celui qui dboute le demandeur de tes fins et conclusions; en Cont [uence maintient le jugement dans toute sa forme et teneur. i II reste maintenant faire la po anne. | u ce ,j fl , m(v R eQ raopelank la Nouvelliste raison ii personnes nui dbiten invitation i personnes qui les ob'' j.n trivers le a ruei de Ecole des Sciences Appliques Lk l'Eiobliwnatil (oui les jours da 9 hres mi U. LA DIRECT KK\ Pr e^s B l'on jress ol the World Olfei of the Trpident At iht S:hool o 'ournalism UniuTrsity ot Missouri Co!umb : -> Mirsouri U S A. M-y J5 I02t A U Pusse d'Haiti, Au nom du comit ticul f la Presse Mondiale, du i'ai voyant la commission, le projet de loi eiir le bonus des Holda's. Le s< ctetaue, lelloy. discuteia deiuau devant la commisbion buatonaU d -s, nuances le proiet de loi donuani au oxpc-iiement du trsor les | mi VUII> uecut<8aires pour conclure de %  CCOi Js lelatits aux romborseiuenit* dae avanai laites aux allis. I l u i danh sou tuessa^e le prsident s itn u,ii ai,.i' d agir saus retard et s u 111 ia commission de roiganisa non eAbiuine tra sriauaeineut une pioi'OMi'ion ayant pour but de placei MI'^ iMie direction unu|ue, les depui m I,I 'MM de,la guerre et de la mai me Su t.eddes. ambassadeur da Grandi lit H: -ne, est parti pour Dark llaboi (Main-; ou il passera ses vacances. On a appris auiourd'bui, des repre •tut n s des compagnies de naviga lions mteinaiioualea, que des pto u Ht) rions avaient t laites au dpai tex •"<' d tet contre U prtention %  Je H ..illcio s de douane de uieltie en 'irjeur la loi Volste.id, sur les jjnte-'< provninnt de ltrangar, 0aue ia iiinit" il : %  tn la m les pre "ue c ..>HU a laof in ,i des bote niilcooii'ji e^ dan-* d s dittremer amotesades et lgatiousOu du • ,:;. letnentque les gouvernement | rea geis sa proccupent de l'iutuiveo non dont ils tout menacs sut leurs £uargmeata> obrait on pan relever les mtier manuels en les enseignant coia ne ou euaeigne lu piauo ou la litira ture, celle de nus biles — et elles jont noml.reusfs — q io. leuis ven'p tables gOta et IfUrt qualits d-or-l)v B Jre pratique %  endsut luap es a CUltl I 1 h oa eur d inviter les journalistes ver les arts ? Oi vante beaucoup le progia du m leminisme Ou on le piouve eu secouant dfiai Ivemant lej pijugs il uu autre ^e, en s i disant ijue seules aotic ii iinvii n les muni jui jamais ne tirent ucie de tiavail Ce qui r..anque lo plus ce ne sont pas tant le mtiers donner nos liues.que des yeux biea ouverts pour lei dtsoovrlr OQI lamas des pre i> i' H, et des mets larges et saines pour le t rainent r la place qui lui est dueNe se ligure t on pss lis bien, par exemple, CM lame mre bour ^"UIHO s'indigiibiii la seule pense l'i<' aa Bill i -.lirait exueer un matin manuei %  • Je ue pense pour %  ai t pas en lane une cuismire s'crie t'ells av r daaapo r en .cona tatant le i e-i i des emplois di&tin gm's. Et oou de s.ioir est siocrelits sinireineut q i elle cioirni' a taire le mallieur de --a liile en Ici use k-iiHut I uspge des casserolee,et c'est de natta siuin e mme que vit 111 le mal. Le temps n'est | \at. ue doit II de ci lie aiucri.e icne ijaa vient la gs se fait par le a nul. Le taftipi n'est tiu.-, ne doit'un p et tre dl'. d lli li aux runions du Cong's de la Presse qui seront tenues i Hono-' lulu, lies II w.i, en Octobre de tJoa coovarialion avtc des Ilupmobilistes vous convaiocta de ce qui cette anne. Le Snat d.*s Etits Unis ,a ILmmobil* * trouve 'ouioors en bon tat de servici, mme dans dei par une tiolu loi vote a l'unaai goodittom diflici'es, C'est bien l la rputation dont elle jouit partout. La m t, se jo nt i ectta invitatioa. I*uornobil s'est acquise cette rpuation en vertu de la solidit de Le Congrs de la Prs e fnt Qrg i. i c onsLruclioD uis en 191 s lors de l'Exposition la; ternstionale i Sio Francisco Dipnil; C(iraC(( i riStl(IUe8 d'impOrtCMCe lia pus de I extension et conpteai-jourdhui deai mille jnarnelisies; Bti extrmement robuste et rirepr entant la Prisse de quarante g ide. Pa y j -, I Carburateur muni de deux dit Le Congis cher.h? 'endre sesposi'ifs de r^g'aja rela'ions, augmenter se* iapp/t,| Graissage sous pression, cjn i promouvoir la communica'ion dduisant l'huile directement aux pi nouvelles, i rpandre les ides util-s fiers au journalisme 1 levai le drapait) I Embrayage de for.ciionnemoni du iouraalism?. Le Contrel n m'er : souple. pAdale rglable (parmettaot viendra pas dans las as.ocaiions de : d JvOT, V 0i,BU M,r) .a Presse itii o a mises, au coe traire \ t r tZ ? W Rf, e,,l l 1e v,,pe .1 fhh„ . AU I re l0 "^ ; t" n ctionne courtl coups .1 cher.h ri p.u t i avoir leur COOi d'effort txtiinem-nt faible. d ion par tous es moyens pos Il y n daus ce payi une rgion disponible Iri avantageuse oac 1 agents el nom se, ions heureux da recevoir dai maisons srieuiei et %  tablai, tes dema-idii concernant cette ^^18018110^ Ressorts demi-elliptiquei, extra ongft; lamei en vanadium chrom. Direction du type dit demi UN >erR ble, de comtructioo robaite. Culasse de moteur dmontable, permettant de raeuler lei loupapea et d'enlever le dpt de carbone ave2 facilit. Tonneau et companimeat avant extrmement spacieux: Equipement complet, en rjaux de premier choix* raa' siblts pour l'avanceras t de la crus* commune. L'ltciioB des m.mVfw du C3n m t Excui f p.us .re, des prjug* a. ds. ^S^ifiiSW f^n^x'^ou as:c l.p e rores qui ga:ent la vie. I Lait uiei ra bas les r ,.c U t -t ugtrdar tiaut et clair, si Ion veu que celle vie vsi'le la peine dtre .tV-ue, il sa dire que tout e re b.en portsnt porte dans ta main de quoi gagoer existence et la rendre belleSuzmna CARON ) Mitnaux. a^scculions de Pre se Chaque ci.lioa de de-, e a droit a u le n tant offi tel au Corg et i ( Vote par in que vi g ue.i bres aeonl Assucuuon local; ^u; l'envoie Les membres de toutes les brai 'ches du journalisne, et de tous les Hupmobile The H PP MOTOR CAR CORPORATION DBi'BOlT E. U. d A CW employs Liebir A BC. ue "d' ,ion tWESTItnN UNION Adrase tlgraphique HUIM' KTKOI i *&** T ^. t



PAGE 1

-S.viKTiS La Boy al Bank of Canada A le p'a sir ,t pire h PO-niw^e il >a H em e ei du pub' e e.i gnral -. > at|tr % > • l'a date, p >ur f c dti de* f s tir itr /r < : / \ ; :up''* < /" il*>i MW y>T/ cM a nii|rcn/ermriil ds.-? cait rie tmtn rffntfftufofii diffrentes, £es c s ors ir g n#u o > 'ni ci Rpealtfl irwr t*il indtpsrd nft le*. un des autre*, ^nn'i nnon' — i intrieur d lu r*i i. e porte — ors 'irons *erm's e son' abs tli>m a n! inviolali'e* Bien i] n'hennihisillfs, i* sot 1 -MM . da< sh*'.a-eau je la B nqien ilj a* trouvent l'bri de tous risque.-. Ils iepK.su I w| le '* nu. i i ot ii$p'o. relises m ce g nrI eonsiiluent jour leu > local lirai un I garantie *beolueiflrHOt'o t l-s ond -ion> ih sVurit tt de comnodu 6*i ab'ea I/OB ne saurait ne i recommandai le nvcui tous ceui qui MIH U racheruha du \ lieu s ir, I tbd I i toute ven'" I l l'j'li'ueil dt tocs i qus p M* IftH a i< filons d eetie nce<**1nn no-ir rappeler la population la ncessit d'pargner. Par ces fora d'incendie o chacun se 'rouve rpo? perdra en un waUn le fru't de totl'a Son • xistence, l'on re sur;ii mieux falra oui ri • co li ir la Laisttd E • g'ie d la Ri lY V!, Il < \K i )F < AINAD le nioni-ni de .es coiom es et 'o u l'argent qu'il iera'1 dangereux de (prder Chez soi. L'argf it d por La Caisse d'Epargne de la Royal Bank ol Canada i : pporte trois uo ir eut ( ;{ mu) d'int ts par an suis aucuns rqeuesi pour les dposants et constitue U.I pliant, nt de premier nurtrotd toute scurit. I\r £u P.iuce. liais i, le Ijr Juin 1921. Tribunal d'Appel Vaillant <$• Houet Agents gnraux pour flaiti 1720, Rue du Magasin de l'Etat TIMBRES-POSTE POUR COLLECTIONS d Htel de France 1 CHOIX PRIX COURANT" IMITE .:E GRATIS & FRANCO U Vin de Madre Vin de Malaga Reau de Virh jr ( C'estin Vrru'Ollili Aoillv Pra! Vins tins de Bordeaux &TEAMSH1P company Foreitjo Services torGRFAT IALLS est atten Uau-Prince vers le 1.9 courant la Colombie et des ports du i*gera pour Neiv-York ainsi ipe via JS'eiv York en faisant porte du jypre/. donn auxehargeurs que les Rembarquement seront dli demande faite cet office. •u rrmee, lo io Juillet I92i L E. 1.CLEMEMS. Agent gnral Pour gurir ou viter -i. MftHAINCS COKTIPATICH_ J0H0MTIOK8-T00RO S8EM*NT* IKBA*" OASTPlOOt IL SUFFIT de prendre a. mmn A* V OS ***** M* lr dMis jour seLlonw.l ( m W lin D : D*nt OVrw du Faub" 3t-Dci;ii. Fans Liais il faut exigar lesvritaliles qui sont tout fait blanche. .1 ,ur ch.cu... WSMBH •#• ot OEHAUT A PARIS ,„, „. i„iBl.mnt imprira*. n ni.r JU SECHE AME %  [ON'S DE LIVRAS W BOISSONS )t!QUF.S n v g ceurdc la Ul v,i eur de JO Ningdtbo^o, 'ttiei par fe h* la ; o " de Ntw Vdes %  saisis sera ^• le teste se-a pour t\tr graphe) A l'audipnc-p crimine le de mardi dpioif-r. It Tribnral d'Appel, son* a i pr^pidprce d Mr le Prsident Da-J pont Day a tendu un nirt n j^'ant I POU* fOOSa de lrdivt l'appel exi | cl ; b.Veaux New York. I H plus rapide, et 1 o'us direct service de el p mr 1 Europe. Adresse A. E. Paler o, General Frei Ir Agent, '^4, Stala Street, New Ycik G ly.— Prel payable d.stinalicn A l'exception du Miel. Un dpart par semaine le New York directemenl DOU** Pqrl an P-i r ceel un nnlra par mois pour lois le ports d'Ilai i. — Seulement pta-age le pr^rair-e classe.-~ Les suivants sont nos agents dans les prircipaux pofld'Europe et d'iugleferre : nvgleterre, Ecosse et Brance : MM. G.W. Shelden af Co, 17 y James Slreet, Liverpool, Eaglnd Copenhague, Danemark : MM. A.E.Bendix V Co, 2/, allyade, Copenhague Gnes Italie : 2 MM Henri Goe tf ClericL Pia%%\ S. Malteo. lo Cnes Italie Christiania Norvge : International Speditioisselskap, (h i i stianii. Humboury Allemagne: IL Vogemunn, Hambourg. Gothenboury Sude : ftodish Express, Gothenboury Le service d-Pinama Line rt e New Yotk et H xiti, en vu d; Ar'rg^menu qui s? so->* f^i's Ptra d'une tl'it corsidub'.e, el est U taie li plu* rapil.'pa: hqx: ls roi mtubiatiSl p.uven (tre cipdie lts caaaAissemeotl couvrint fret pour New York SVJC opiioar de livraison so:i Lo^dree le H.ie, Bordcaui ou Anvers seront livr 0. B. THOMPSON, .-JjBUTBS.



PAGE 1

1 u. 1 ibralne du Malin Vitcnert dtrsivr I*B orvrtfff* fuivBLts I G "Jo ( Un* gourds vivgt 1 thtime ) \MPITHE! RI£T I fortune d'ADgcle. La Peine Der^ie, MiH Mademoiselle GJ gnou, I" %  r MI i\i ce Au Irradie de* E-far. ta R' If e ri-* bois, U Arroms d K'e, Madm e Herteloup. Eugne UflabaN Jevrata -jt vin'•> bai le H. JEN MJHKIIN M (MI:. Andr Brave gem. Mf : k *. C* 5 "* ALPHONSE D UDBT L I*" Chow l" ,r| Ter*fOD, Tnr'Kiin de Taraiieo, Robert Hebirnd. Boe et Nmreite, Sapho Taiteiio, Cur I. M AIDC' FAIMBOURCET Lien HOfonde. L'fflrtr de dcor MARCEL lltEl o.si I. princier d'Ermlogi. Oonlit lame l e demi viergee.le Domino |eon ,La |r din lecitt, lboocb*ttee le Scorpion. CLAUDE FARRERB. Fonoeej d'opium, Medeœoteelle DM *£• %  tille Dix sept bietoiria le et i'rtre isfable provenant d#a p*0(ks de gnurro de l'Aviation fiarM^e C tte m le et en vente au piiz de 5gou Macaroni al, b be iqna K'gol V maint. 0,25 Eitraita purs pour gteaux, sert). t, eic, eat t.iru ; A Dtodee, citions, oranges, ie b jj.a.lio Jj i • rijiU.'Jiiiat .li FOiiiS de LIPZ Koire jjnralc et Foire lochirij Du 8 Aot ?i S Septembre it*2l Du ~> au U 3fart[ I, n pha grande toiredu Continent europen pour lai internoV'onnux d* toutes sortes de marchandises el de prolv D; la plus haute importance, tant pour les etposanti n les acheteurs* FAI", mrite le tilre de : March Getit'ral du Commerce Internait mal Pour tous rensignmerts sunp'rmenlaires, adresserk Lgation du Heich Alletm et la Messaml fuer dij Musterue3sen in h (Ofti:e des Foir.s de Leiprg Ciioail jur eu mootarie 0.75 fr godi 40 p. Ksk 1 jiun arglaia extra auporitur Crpon a bures r-oie Tulle pour voile 75 p. Chaussettes suprieuies \ cur hoœmee 15^8 BQ| iieurs pour femmes Chaussette pour enfui s lion* 275 %  2-50 ti pi 00 U 9 C,7J l'un 2.W II 4 2.40 Bandtbmds Suisse el nansouk de wu'.es largeurs tiw de* prit dfiant toute concurrence Vous trouverez chez La Petite maisoa {637, Rue du Centre j Vient de recevoir m 'rs jolis flacons dcris Excellente Eau de CologM G. I et G 3 50 Suave Eau dentifrice t; 2, 2,5U, 4,00, 5,00 :£ Sfciili pour fnfan's Trousseaux, Liyailes les pi'i i u-ts de la place les derniers modle Prix trs modrs lient pir steamer ADVANCL Huile L'olarine en barrique C^'J # La Preetzma] VER OUTU . f V 1 l\ Z ri l\ 0 A d M Y E 'fj fl m r P Ayent bneral p<> u



PAGE 1

QWitu* aufioo Ses 4131 Port au Fruce, U.Mti Vendreoi IS Juillet 1921 01RLCT£UR*PKOPRJiLlAlR| Clment-M A GLOIRE NUMERO 20CHNT1HES Quotidien Uuaui la mrite est le vhicule de la rputation, elle se soutient malgr l'eu vie ; au ieu quelle s'altre tt ou tard quand elle, n'a pour base que le crdit ou L'opinion. MirqnisCARACClOLI REDACTION; Rw AmrfeslM No, lJOt> %  %  "' - ? . % % %  %  Notre plbiscite Sur les Chefs d'Etat H .tiens RhlOtial i '-in' b" ti O' ^ %  c 'e M li i ;i c v c pf' i : n' 1 Cn • Jsii' d*a Imi itstfatio i ila P. C. S lime ni'e, peur Unir I expos de Pour le cjrac re dA so i aiminh >.ous nom sommes iILS hier i 8 wmopmioii fur les dilferentea cai • ration et dei inetiiuuorm, le mol de heures du initia i la Gire da Nord Nonv Les Cours PARI Si a.7,ai-Ri nie ? rjo Str ing4^ ;< .' 1.2 SEW YO;OIloaque. l.tttraru, l)ommeni T al •eaibieiueot aur toua iea auuur parla longue paix dont jouit le paya mi ion Hdiuiuiaira'iou Dana te court de aon quart de eiacle de giu erntment, Boyer, au surplus, eut liite face moiu6 d'ins-urrec IODS •lo'iucon autre tfouverneineri. Aieoff. Its insurrecuons contre Boyei tarent plutt dea couapiratioos dur. t fot met heureux pour dcouvrit ba tr-mea avant le Lit accompli et 'inilrorinia dana l'oeuf. L'insuirec | ton de Goman tait an rieure & CaUbiiatemeot de on goivernemen, a mme de c-lui de P ion. Goman •ait ao chef de cacos avant la lettre, Motlnergide Boyer put avoit Jiou En ralir. U rsolution de Wqui le renversa, fut la seule ic•prreclion srieuse qui clata soua loyer.; Ceat donc l uo mrite bien ac qui pour Boyer et qui lui appartient •"propre. Cu ne peut pas due que wa tient aou lem K s oo des ci cootUoees indepeudantea de sa per aonoe, car, avant lut, 1re des rvo Wons tait ouverte; et aprs lui.ell tMuuaa Uanqoiliemant son cours % maintenir la paix publiquu du Wnt vingt cinq annes doa an rai%  •conatamment travaill par les Wrvolutiouutire, c'est un fait re%  afquabla dgne de placei celui qui Etrangres l'AR OABLI WASHINGTON 12Le dparie ment d'E'at annoova qu'il avait ;f u l'acctptaHon formelle de la France i l'invitation du prsident HirdiOl de prendre part i une con'rence inter nationale sur la lirai at on drs arn-e ments, La rponse de la France fut la nem r e reue. D'aprs le; dp.h;s reues de l' t-an^er tou'es les ni'ion-5 iiv le-?, 4 l'ex:eptioa du japon, envisagent \\ vorablem?nt l'invitatton.Dcatoons s >nt li reues de? nations invites x 'exception d'une qi'on ri; nonm • >as llles approuvait 1 ide du pr-; lent Hi: ling II eut questioi Je Par rnifltica day corn ne dite de l'ouvermr-* de h eoatireoct. PARIS l{— L\ chileur persiste, qaoiqaalfjkrtaieat v'-nieLthi•• mom:re ni iqu ut h>et 2 > de^'s ce i tigrides et au|our l'hui 24 Ofl sig-ial \\it ques iasolatiOttS mo te'les et de a/avta ioctadisi U Milloraivi ei lie lriaad ai ao.it g?; irsess rsvtstratt tout en ac-jou et a^s L lgim, cime \ U lumire iec:riqu- Nous (ilts i une vitesse d 2) a ?o K OHntraa i l'heure.• A A heures .10 nous sommes i llitaog PARIS 12 Millerand -les mrt/bre>. plotoaMqae, march -ui ques il'*' :i''io I iai ei lieu aujourdhui an Palais Royal Pin osjaration %  1 nrcurot la gloire du ge tie la i ; d'Europe et d Amrique. Mi de \A Btira, anbasaadeard I tiiiil 'e mi autre de Costi Rica oit (aulign la h une signification da es moounoaot qui e'M uie mar qu d'amont et dd a latioa i 1 gud de la France. Mr Br hou exprime les remerciemects du gouvernement frin us et 'oi aitacheuient au* latins du aon-|WlMM COtdialera int avjao Mr. ^ t CP ti er ,N"*olaa Murray I1J 1er, prsidant da -•Siivant un* drche de Dtx un incendie a dtruit la maso-, e siDili e de regarder eu atriio et d* Sjumit-e o iri de la source un ae tendre compte de ce que le pajt chir:nant lui.h nous est ofrrt. Au ASI devenu apia lui, font oeuvre de chimpagne M Sco \ di'gu pir le ^aaaiou et de divisionNoua rtCOtil Dpatteuisnt de T ravaux oublies put loua en partie le rsul at de cette \ A parole pour dra Its efloits tenti usuvre. lloy^r a encore un autre mrite : cest si trs grand* probi qui, lui a permis de ra er supAriaor aon temps ttddle dominer. Il s'est mon tr lncorrup t e aux suggestions d.i rour donaer latis'a tion au public. I expose que le D'partemeat a d renoncer i l''.ettr bcattOfl des cars, J cause du nombre relativement pco lev de passgers. 1 fiait en demia jouvoir lui mme il est de rg'e que dant aux journalises d re bieveil les esprits que lea paaioiii domihuis dans leurs spptciatioos — Mr aent se corrum; eut avec la coutmui Clment Magloire, lpondit au nom t du pouvoir %  Tel Chef tf*J£ at, qui a de la P.tiSe qui a toujours su taire commeuci^o .admiLiitratiou pariiut) \ t pai t (tes choses er comprendre iititude rgle et limitefcat aniv tout;s j tS utoat 001.La bienveillance perdre I quilibre la longue; il I Presse ex;rce visa vis d'elle ^e misse g.iaer par uu pouvoir de ^,. |f rtM i 9Un txerc eil S2&!£ tlfiaS ai* ceux qu-lor,leur devoir ,ve se trausUmer et voluer Ap i ui toast 'e Dom nque, de ,0 .ers la corruption Boyar otfraaa, ytai proros de chacun on reput •oro aux Hilbeaa, par si probit plaa daos le moor-cai Noos fmes uu exemple d'i ^corruption don; h la route de l'htang i Po t-au-friuc-.* peuveut tre f* non drad tt. en une h ul en circuUtioO lun...,x,.,., a., ,111-ll.uilu II III V II' ^ il.' ? il PU liverait Colambit. On annonce, du llvn, JJA U mooicipsht douuera uu djsa.i9C commerce de M MHIies Lacroix s a „ psonneur da Mr lleivuck la non nateur. L'ellondrunent dun mur a V nl ambassainur dea E at* Unia c. enseveli plusieurs uer--oaavv, [asqa'ici'du marchal Fayollo. u bu: arnvaa onz; cidivres ont ct. v retirs d;s di da-aain bord d 1 la franoecombres. ^'pPOJSO, inambro le l'institut, — Lts experts Iranais et allemand i membrt de la missioa France Ami!se soit runis daas L'sps midi. Le '''I '"• , at dcd bord d,i pique dlgu sllemiad,Guggtoh!imer.aph u | f ranc V f ar 8U " ** '"'\die. a \ f.... •• ,4,^, 0 A, '"'' Briaud a renouvel au snat porta a M Louchent [s rponis de |M ( : Uratmns fa te hier „ c 50 1 gouvernement aux propositio M |)rrt litKe n Mt a ix crilt ,,., ,. ftr frarates. Ceite rponsmarque le l0 ^ ) ( i., (.avant. I 1 posa la qaeatioi dsir d'an gem'nt rapide di II { \, confiance al dclara que la Pran question des rparatio.i* en nature ce vacuera la Cilicie mais avec la dont bas modalits d exco'io 1 fetoot fra 1 mise et avec tjute la dignit po l'objet des eutretiens des tcchiicieTS sib e : il -j )u'a qu il aspirait 111 %  *\-:c l'espoir d'aboutir prochaine iccord avec oa gonvaroemaoi d'A 1 m^nt d une miuire sattslaitante. — Le Snat a ra ilii i tnsios leves le trait icTrisooa et le protocole des mirorit<. WASHINGTON 12 — Du soi go . le nat a vot* mains lev-jj les crrilita de 1 ur.noe 1.1 rtegsio'i pulementaire PSt clos 3 : Au cours d'u i dAbat au 'at, M. B'iuid u fait allusion l'iovitaioa de '.li Ihrdmg a la Krance poar par m ssage proao J. auj >uid liai devint tl jp r j J 3 cooVSTaUoaa relatives le Siuat.e prsident Htrdi g dclara u li.nitatiou d--i • dent rjouti : Trois en s gtrantis de a Vj i rit?. Il jouta que la scurit, pour ton las oeuples artira peut tre dA cotte O'if-jrence-Le praideot du C > -M il i ion mi la conviction qa'il (i -tt l'irsterprle den saotlmSQtS du Jjjation que B .yer ne fut pas DU •"Pote 6t un violent Is manire [•mtuelle de nos chefs militaires 1 nt des impa'iences et des mouve Jf • d colre et quand la chose paroi devoir attirer une sanction w comme le tas de Darfour. il %  oattta pas frapper. Mais il tait ndtre un sanguinaire. gouvernai lui qu'il a emport avec lui lo tecre de la paix publique hoitienae Nous pouvons (>jOJiei que. ue faou gn raie, le pas/4 n'a pas retrouv, depuis B -ytr, uu seul Chef d Etat ayant, runies, les quali a qui diaimgurent es cnet de gouveruemeut. Jean-Marie loate satisfacton Pi, f b!e • %  fi? I2 ~ Mr Btiand s annonc yjidbui la chambre sue le char tiin? s des Etali-Unis avait 'jwmii a Q gouvernement franais d Proposition du prsident Har*8 tendant i | a runion Washing ttUBe tonlrenc* des puissacces mies et aliiies pour eavis^g r les meilleures confiions pour guantir a paix dans le Pacifique, pour enava t accep l invitation avec em" pressement. 11 y voit la possibdu* de pari cip.r des accord qui, dan s le Pasfijo'i ne peuvent pas laisse 1 la Franc indiffre te, tant donns 1--S gra-.ds in es que la France a dans cette rgioi. Mr B iand continua en disant que la gouv.rnem.mt franais y voil l poss'.b lati de prouver une lois de s-oa et dimmut.on des impots m IUI lemur „ f en remerciant le prai rieurs, secondo: remboursement de la d cn n ri j irn{ poa r I invitation fait de.te de la gutrre. t:rtio ; consolida la France, de conco irir avec tou tion des avauces de Innds lai es aux te* ies na'iona pour ie:hercher Iea gouvernements tranger: Lep'bid:at mineure solutioaa a'an problme appela l'attention du peup'e amri mondia'. caiu sur les dpenses torrrudables du .. vlr Viviani i dclar l'agloos la coupe a Il ivas que la coin niasion de rdu^ ti a i des arme nenta. Jont il est pr :.s sur les risques ~L —V" %  aT.i s altoeaiiaaa ans ,Jan ' B Munira le lb |uillet, mais s a.iocauo.is aux JJrt r„ lv ,niio i do praident Harding preM-.ni sagge^a eJ nstitaeun lot nouveau considra visager 'a questioa de la limi ation _lUS q U j a France est attache arJes armements tant au point de vue d irnnie at da p'us protoad de son tcresire qu'au pcir.tde vue maritime. coeur la cause de la paix i laquelle MB-iaod a dclar qu il cor. i se elle a donn tact de g.gjs. Le gou faire l'inUtp .e de la chimb-e en vememen: i a cette coufrence t es lite en reme.ciant le tbej d'E at qu. logement a sa is arrire-pense cette noble imti.tive et pensa av c tous .es al.ie* gauveraemen' a.u suj t de sation des assurance de h g lerre et les soldat mutils Le l'ajournement indfiai du projet d; b!a, uacspUbli de changer le coura loi sur Us bonus et dclara que le a-:* choses. gouvernement o'avait pas t n^'i L'aginco II va* croit qie la cum gei', ni ingrat, envers les Mcieai alssioa ssjoirasrt immdiatement soldats et qu'il n'avait pas f.ii i ap * avor pris acte de Initiative ses obligations. Jes l : d %  L"" 8 et a P re ""e allocn lion ds M N'.viani taiiaut oo inai're coin ae il il •• ivisag i l'iniliauve am Le M.t'.n prcise que les cercles r caioe e: se* laiporta avec les tra prit la France aux La oresse fr nise s-rijouit de n iments pacifiques de laquelle il l'iu tiat.ve du piaidaot Harding car rcndTaiosi hommag Lp .idenl la I rance d r Is pol.l.qae > k icsodu Conseu ajouta \i il .'vs psi lu t eut parque l'accueille avec em besoin de due que le g u.e.unuut p essemea.. gouveinemenlaux (t diplomatiques la cons''m. comm: une heureuse nouvelle et que rien ne peut, dan* celle in lut.vc, ioquitet les lgm mes pioccupatioas de la France. L mme jouraal crit ensuite que 1. France n'a aucune hsitation 1 sasso cier 1 tout effort relativement aa d sarraement '.ux Je • o AM des intioos. WASHINGTON 1 Une chaiie trials, offerts par pin* de ooo adueara as j w sang, • t oifrt* ruei au prsiden. lUrding, elle est lu.-da bois provenant do fameux S iijoner Haven^e pria aux auglaia, ^o'idaut la rvolutiouLe ar.at a dcid de voter vendra ii trois neurea la motion reo


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05425
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, July 15, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05425

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
QWitu* aufioo Ses 4131
Port au Fruce, U.Mti
Vendreoi IS Juillet 1921
01RLCTUR*PKOPRJiLlAlR|
Clment-M A GLOIRE
NUMERO 20CHNT1HES
Quotidien
Uuaui la mrite est le
vhicule de la rputa-
tion, elle se soutient
malgr l'eu vie ; au ieu
quelle s'altre tt ou
tard quand elle, n'a pour
base que le crdit ou
L'opinion.
MirqnisCARACClOLI
REDACTION; Rw AmrfeslM No, lJOt>
"'-
? . -
Notre plbiscite
Sur les Chefs d'Etat H .tiens
. RhlO- tial i '-in' b" ti O'
^ c'e M li i ;i c v c pf' i : n' 1 Cn
Jsii' d*a Imi itstfatio i i- la P. C. S
lime ni'e, peur UnirI expos de Pour le cjrac re dA so i aiminh >.ous nom sommes i- Ils hier i 8
wmopmioii fur les dilferentea cai ration et dei inetiiuuorm, le mol de heures du initia i la Gire da Nord
Nonv
Les Cours
PARI Si a.7,ai-Ri nie ? rjo
Str ing4^ ;<
.'
1.2
SEW yo; oir:eiecfm du goaveinemeut de du Mup(e un plan inachiavAhqne et Liaient prsent* M Djvtpaod,
Niaaage iisget. qui a puis compl arrt d'abratissemeu'; ils l'sccosmt codirecteur di N ju liste, H -nec
hneoi son mandat ; davo r voulu leuir le peaple dans i Dorsinvllle, directe or de PcEssor -
Laariedes CUela d'Etat tombe rigooraouA et de n'avoir pus t"-it toi- Linoue, du Courrier Hatien M -
Nralulionnairement est la suivarU :'Co qu il filait pour rachMI'uar dana .'o:re directe u du.Mui.i. Aooooal
Hoyer. Ktvire Hrard. l'iero-, Sou u voie du progri. Il a ficile d* \\. strat Co om in i ti Daioit >oi-
loaque. l.tttraru, l)omm tond Canal, alooion, Lgitime Sam,
Nord Alexis, Antoine Simon, llicbel
Ointe, Oreste /amor.Davilma Tno
dore. exception faite de chefs
Dollar i .'
ia 77
S I rling }() 2 j
Fa prsence de Mr
da corps di -
u gouvernement, des
i-l des COtpi diplorhati -
tiiiT. Aiicu s o t, chef d? ll'/ISlOl
tendant reprocher Boytrteat | MX rrafani rnb ict. Lous M il va) et
le bien qu il uaura pas[fait -mole Uomt c0 ,, etlr, d-hPCS, S.
da poovoir tablir pos.uivun?nt iiua .. u u,,*,,- .u
-m acte da ..on sdmioietrstioo fa- JW,J,W VJ*'b ft00!?,?! '*
orti de mort vio ente dont il a t frent aosilifsmsa mauvais ou nuiei J ^i'1"1;1 ' J dit Ve'ters.
*j question. |bl#t< Luiatoii" d Ha i postu.mre a C, A C.e.aaJror i la P CS.hmeer.
Bayer est i au^'o l plus tarions le chef du G ira.; AS b ure?et quitt,
quel on puisne conaidror, la hsu'e Mr Brigue djan: :c signal du de-
valeur de cet nomme et de s in gou aatl
raroemaob Bai oootempoiains peu, Agrable p i.ntnad: Le nouveau
vent alra excusables le l'avoir ren Cir est actionn pu oo moteur Dii-
ver- du gouvernement, ayaut du-
vu. l iea yeux le mu ge d'un meilleur
ordre de cboaea poaaib o Ou peut
ah tromper eo regardant devant soi.
MaUceux qui rAiaodent l'erreur am
le comp e do Boyer, eu aya-n h \ o
Jexprime mes ayDpathiea comme
Uifioyer.Boiarond Canal, Pierrot,
d'abord: et voici las raiaona qui me
gQideot.
Bcyar. (ja'on I veuille ou non;
ilhef d'Eiai tranche oaveitea>eni
Tal eaibieiueot aur toua iea auuur
parla longue paix dont jouit le paya
mi ion Hdiuiuiaira'iou Dana te
court de aon quart de eiacle de giu
erntment, Boyer, au surplus, eut
liite face moiu6 d'ins-urrec iods
lo'iucon autre tfouverneineri. Ai-
eoff. Its insurrecuons contre Boyei
tarent plutt dea couapiratioos dur.
tfot met heureux pour dcouvrit
ba tr-mea avant le Lit accompli et
'inilrorinia dana l'oeuf. L'insuirec
| ton de Goman tait an rieure &
CaUbiiatemeot de on goivernemen,
a mme de c-lui de P ion. Goman
ait ao chef de cacos avant la lettre,
Motlnergi- de Boyer put avoit
Jiou En ralir. U rsolution de
Wqui le renversa, fut la seule ic-
prreclion srieuse qui clata soua
loyer.;
Ceat donc l uo mrite bien ac
qui pour Boyer et qui lui appartient
"propre. Cu ne peut pas due que
wa tient aou lemKs oo des ci
cootUoees indepeudantea de sa per
aonoe, car, avant lut, 1re des rvo
Wons tait ouverte; et aprs lui.ell
tMuuaa Uanqoiliemant son cours
% maintenir la paix publiquu du
Wnt vingt cinq annes doa an rai-
conatamment travaill par les
Wrvolutiouutire, c'est un fait re-
afquabla dgne de placei celui qui
Etrangres
l'AR OABLI
WASHINGTON 12- Le dparie
ment d'E'at annoova qu'il avait ;f u
l'acctptaHon formelle de la France i
l'invitation du prsident HirdiOl de
prendre part i une con'rence inter
nationale sur la lirai at on drs arn-e
ments, La rponse de la France fut
la nem re reue.
D'aprs le; dp.h;s reues de l'
t-an^er tou'es les ni'ion-5 iiv le-?, 4
l'ex:eptioa du japon, envisagent \\
vorablem?nt l'invitatton.Dcatoons s
>nt li reues de? nations invites x
'exception d'une qi'on ri; nonm
>as llles approuvait 1 ide du pr-;
lent Hi: ling II eut questioi Je Par
rnifltica day corn ne dite de l'ouver-
mr-* de h eoatireoct.
PARIS l{ L\ chileur persiste,
qaoiqaalfjkrtaieat v'-nieL- thi
mom:re ni iqu ut h>et 2 > de^'s ce i
tigrides et au|our l'hui 24 Ofl sig-ial
\\it ques iasolatiOttS mo te'les et de
a/avta ioctadisi
U Milloraivi ei lie lriaad ai ao.it
g?; irsess rsvtstratt tout en ac-jou et
a^s l lgim, cime \ U lumire
iec:riqu- Nous (ilts i une vitesse
d 2) a ?o K OHntraa i l'heure.- A
A heures .10 nous sommes i llitaog
PARIS 12
Millerand -les mrt/bre>.
plotoaMqae,
march -ui
ques il'*' :i''io I iai ei lieu
aujourdhui an Palais Royal Pin o-
sjaration 1 nrcurot la gloire
du ge tie la i ; d'Europe et d Amri-
que.
Mi de \a Btira, anbasaadeardI
tiii- il 'e mi autre de Costi Rica
oit (aulign la h une signification
da es moounoaot qui e'M uie mar
qu d'amont et dd a latioa i 1
gud de la France.
Mr Br hou exprime les remercie-
mects du gouvernement frin us et
'oi aitacheuient au* latins du aon-|WlMM COtdialera int avjao Mr.
^t CPtier ,N"*olaa Murray I1j 1er, prsidant da
-Siivant un* drche de Dtx
un incendie a dtruit la maso-, e
siDili e de regarder eu atriio et d* Sjumit-e o iri de la source un
ae tendre compte de ce que le pajt chir:nant lui.h nous est ofrrt. Au
asI devenu apia lui, font oeuvre de chimpagne M Sco \ di'gu pir le
^aaaiou et de division- Noua rtCOtil Dpatteuisnt de-Travaux oublies put
loua en partie le rsul at de cette \A parole pour dra Its efloits tenti
usuvre.
lloy^r a encore un autre mrite :
cest si trs grand* probi qui, lui
a permis de ra er supAriaor aon
temps ttddle dominer. Il s'est mon
tr lncorrup t e aux suggestions d.i
rour donaer latis'a tion au public.
I expose que le D'partemeat a d
renoncer i l''.ettr bcattOfl des cars, j
cause du nombre relativement pco
lev de passgers. 1 fiait en demia
jouvoir lui mme il est de rg'e que dant aux journalises d re bieveil
les esprits que lea paaioiii domi- huis dans leurs spptciatioos Mr
aent se corrum; eut avec la coutmui Clment Magloire, lpondit au nom
t du pouvoir Tel Chef tf*J at, qui a de la P.tiSe qui a toujours su taire
commeuci^o .admiLiitratiou pariiut) \t pait (tes choses er comprendre
iititude rgle et limite- fcat aniv tout;s jtS utoat 001.La bienveillance
perdre I quilibre la longue; il I Presse ex;rce visa vis d'elle
^e misse g.iaer par uu pouvoir de ^,. ,|f r- tMi9Un txerc, eil.
S2&! tlfiaS ai- * ceux qu-lor,leur devoir -
,ve se trausUmer et voluer Ap i ui toast 'e Dom nque, de ,0
.ers la corruption Boyar otfraaa, ytai proros de chacun on reput
oro aux Hilbeaa, par si probit plaa daos le moor-cai Noos fmes
uu exemple d'i ^corruption don; h la route de l'htang i Po t-au-friuc-.*
peuveut tre f* non drad tt. en une h u Ko defloittva, si Boyar a a passa Nous renouvelons nos meilleurs
accomplir dans legjuvernemtnt toit vux de lusiit.- complte pour la
.e b.eu quon aurait voulu, il sut au p s qu, me,tr>l en circuUtioO lun-
...,x,.,., a., ,111-ll.u- ilu II III V II' ^ il.' ? il
PU liverait Colambit.
On annonce, du llvn, jja U
mooicipsht douuera uu djsa.i9C
commerce de M MHIies Lacroix s a psonneur da Mr lleivuck la non
nateur. L'ellondrunent dun mur a Vnl ambassainur dea E at* Unia c.
enseveli plusieurs uer--oaavv, [asqa'ici'du marchal Fayollo. u bu: arnvaa
onz; cidivres ont ct.v retirs d;s di da-aain bord d 1 la franoe-
combres. ^'- pPOJSO, inambro le l'institut,
Lts experts Iranais et allemand i membrt de la missioa France Ami!-
se soit runis daas L'sps midi. Le '''I '" ,at dcd bord d,i pique
dlgu sllemiad,Guggtoh!imer.ap- h u' ,|francV far 8U" ** '"'\die.
. a \ f.... ,4,^,0 a, '"'' Briaud a renouvel au snat
porta a M Louchent [s rponis de |M (, .:Uratmns fa,te, hier c
50 1 gouvernement aux propositio m |)rrt litKe,n,Mt a,ix crilt, ,,., ,.ftr
frarates. Ceite rpons- marque le l0^)(i., (.avant. I1 posa la qaeatioi
dsir d'an gem'nt rapide di II {\, confiance al dclara que la Pran
question des rparatio.i* en nature ce vacuera la Cilicie mais avec la
dont bas modalits d exco'io 1 fetoot fra 1 mise et avec tjute la dignit po
l'objet des eutretiens des tcchiicieTS sib e : il -j )u'a qu il aspirait 111
*\-:c l'espoir d'aboutir prochaine iccord avec oa gonvaroemaoi d'A 1
m^nt d une miuire sattslaitante.
Le Snat a ra ilii i tnsios le-
ves le trait icTrisooa et le proto-
cole des mirorit<.
Washington 12 Du soi
go-.le nat a vot* mains lev-jj
les crrilita de 1 ur.noe
1.1 rtegsio'i pulementaire PSt clos3:
Au cours d'u i dAbat au 'at, M.
B'iuid u fait allusion l'iovitaioa
de '.li Ihrdmg a la Krance poar par
m ssage proao J. auj >uid liai devint tl .jp r jJ3 cooVSTaUoaa relatives
le Siuat.e prsident Htrdi g dclara u li.nitatiou d qu'il serai' peu judicieux que la na
tion am icaine augnen a les ebar
es en volant u le loi accor
gSS artue
'Wompli u, ?;ra. apdc.. 0l8 ^ "I}" de fU S T d,a iicV. caveau C i gasili.
WootisfayE.^ P !"a' """StM ZS^U'it M D'AUUt, voit trecoistruis,
ailS! * T" *- ^ouvZ Lt t^Uu' c nv 1.1 id cette promenade d essa, ijra., donne
dant bonus aux vtrins. Le pr>--i
dent rjouti : Trois en sentielles pour ttab'.ir les sffiirs
dans un temps normal. Piimo rvi
Il nul , -un que la France, en
sUaot|a c.iacouversatip.'is.nd renonce
aacanem u t s >s gtrantis de a Vj i
rit?. Il jouta que la scurit, pour
ton las oeuples artira peut tre
dA cotte O'if-jrence-Le praideot du
C > -m il i ion mi la conviction qa'il
(i -tt l'irsterprle den saotlmSQtS du
Jjjation que B .yer ne fut pas du
"Pote 6t un violent Is manire
[mtuelle de nos chefs militaires
1 nt des impa'iences et des mouve
Jf d colre et quand la chose
paroi devoir attirer une sanction
w comme le tas de Darfour. il
oattta pas frapper. Mais il tait
ndtre un sanguinaire.
gouvernai
lui qu'il a emport avec lui lo tecre
de la paix publique hoitienae Nous
pouvons (>jOJiei que. ue faou gn
raie, le pas/4 n'a pas retrouv, de-
puis B -ytr, uu seul Chef d Etat ayant,
runies, les quali a qui diaimgu-
rent es cnet de gouveruemeut.
Jean-Marie
loate satisfacton
Pi, "fb!e
fi? I2"~ Mr Btiand s annonc
yjidbui la chambre sue le char
tiin? s des Etali-Unis avait
'jwmii aQ gouvernement franais
d" Proposition du prsident Har-
*8 tendant i |a runion Washing
- ttUBe tonlrenc* des puissacces
mies et aliiies pour eavis^g r les
meilleures confiions pour guantir
a paix dans le Pacifique, pour en-
ava t accep l invitation avec em"
pressement. 11 y voit la possibdu*
de pari cip.r des accord qui, dans
le Pasfijo'i ne peuvent pas laisse1
la Franc indiffre te, tant donns
1--S gra-.ds in es que la France a
dans cette rgioi.
Mr B iand continua en disant que
la gouv.rnem.mt franais y voil l
poss'.b lati de prouver une lois de
s-oa et dimmut.on des impots m IUI-lemurf en remerciant le prai
rieurs,secondo: remboursement de la dcn, n ,rijirn{ poar I invitation fait
de.te de la gutrre. t:rtio ; consolida la France, de conco irir avec tou
tion des avauces de Innds lai es aux te* ies na'iona pour ie:hercher Iea
gouvernements tranger: Lep'bid:at mineure solutioaa a'an problme
appela l'attention du peup'e amri mondia'.
caiu sur les dpenses torrrudables du .. vlr Viviani i dclar l'agloos
la coupe a
Il ivas que la coin niasion de rdu^
ti a i des arme nenta. Jont il est pr
:.s sur les risques ~L V" aT.i *
s altoeaiiaaa ans ",Jan' B' Munira le lb |uillet, mais
s a.iocauo.is aux ,JJrt rlv,niio i do praident Harding
preM-.ni sagge^a eJnstitaeun lot nouveau considra
visager 'a questioa de la limi ation _-lUS qU ja France est attache ar-
Jes armements tant au point de vue dirnnieat da p'us protoad de son
tcresire qu'au pcir.tde vue maritime. coeur la cause de la paix i laquelle
MB-iaod a dclar qu il cor. i se elle a donn tact de g.gjs. Le gou
faire l'inUtp .e de la chimb-e en vememen: i a cette coufrence t es
lite en reme.ciant le tbej d'E at qu. logement a sa is arrire-pense
cette noble imti.tive et pensa av c tous .es al.ie*
gauveraemen' a.u suj t de
sation des assurance
de h g lerre et les
soldat mutils Le
l'ajournement indfiai du projet d; b!a, uacspUbli de changer le coura
loi sur Us bonus et dclara que le a-:* choses.
gouvernement o'avait pas t n^'i L'aginco II va* croit qie la cum
gei', ni ingrat, envers les Mcieai alssioa ssjoirasrt immdiatement
soldats et qu'il n'avait pas f.ii i ap * avor pris acte de Initiative
ses obligations. Jes l': d L""8 et aPre' ""e allocn
_ lion ds M N'.viani taiiaut oo inai're
coin ae il il ivisag i l'iniliauve am
Le M.t'.n prcise que les cercles r caioe e: se* laiporta avec les tra
prit
la France aux
La oresse fr nise s-- rijouit de
n iments pacifiques de laquelle il l'iu tiat.ve du piaidaot Harding car
rcndTaiosi hommag L- p .idenl la I rance d r Is pol.l.qae >k icso-
du Conseu ajouta \i il .'vs psi lu t eut parque l'accueille avec em
besoin de due que le g u.e.unuut p essemea..
gouveinemenlaux (t diplomatiques
la cons''m. comm: une heureuse
nouvelle et que rien ne peut, dan*
celle in lut.vc, ioquitet les lgm
mes pioccupatioas de la France. L
mme jouraal crit ensuite que 1.
France n'a aucune hsitation 1 sasso
cier 1 tout effort relativement aa d
sarraement
'.ux Je o am des intioos.
WASHINGTON 1 Une chaiie
trials, offerts par pin* de ooo
adueara as j w sang, t oifrt*
ruei au prsiden. lUrding, elle est
lu.-- da bois provenant do fameux
S iijoner Haven^e pria aux auglaia,
^o'idaut la rvolutiou-
Le ar.at a dcid de voter vendra
ii trois neurea la motion reo


LE MATIN
CAUSERIE FEilIMNE
9n
iicaiioi
Il y a un ieiiiHmomei)t complet
Une il'iii.i.i'i)iiri:i,;n ih nod liilex,
remauiemeut impoaa | t' les tempo
que nous liuver-jun. Au fut el a me
hure qu'une lilleiie i indu et hIIuii
ne Ben iupes uu contraire de lenrilY*
mamans ou It COlffa Ion son
i ge et aelon la mode. Ne devi ait-on
pas aussi su proccuper des -comb-
lions prtbablee de sa fuiuie vie de
leunufc et iif> chai ge:n< lits conoiui
quel survenue uu couir de bou
iucat.on, pour mobilier celle-ci et.
U meure en mesure Je Une f*ce|P0j
aux exigences uouvi IL s V bOUV*Ot,||
|e croie, uue manire d'egoieuia de-J
ueuqe I amour maien.ti. L'enfant j
reste trop longtemps, trop unique-1
meut l'enlau'. Daoi le uevoaemem!
mme de cer tm.es merci, il y a la
MOr it avoue de voir cet enfant
fpouvcir se passa de leun io'.bi".
Eues ne teuveut pua ae l'umigiuei
daua une situation aualogue la
leur, eu pioie aux soucis et aux dit-
ficuli.-'. Et cependant les lieu es
a'cUi-li meut, ie* annes acoulem
t le jour arriva, plus vite qu'on ne
l'.ttendai'. u l'cntaii',devenu grand,
doit, lui total, entrer dans lu lice et
prend u1 pat la lutte.
Dr, cette pre lutte pour la vie
est en tiain ue changer de lace Elit
leste aussi rude soutenir,imua leb
vnements ec uela eu ont modifie
le dtail- et pour ue pas s y luisse:
vaincu-, il ra% urgent d'tre arme a
nouveau C'ett pourquoi,.1 me sein
ble que l'aucienue .uettiode duct.
live ue sullise plus pi pater lai
jeunes Ulles leur rle nouveau.
t)n me dira, avec luison, que biei.
avant la guet re, des i tonnes ont
t bu os, a commencer par l'admit
aion ues iilles dans les classe* sup>
Heures des coUogat. Aussi nea.-oi
point en ce sens mie le remaniemeui
arait faire, mil* daua l'aulte.dant
le sens oultaire. Sll est inliuiuiuui
bien d avoir donne des moyens di
dveloppement celles d'entre noufc
fequi avaient le privilge d'une uitel-
ligeoce suprieure, u ne serait pu
tuoirt bon de a occuper de tirei
parti des qualits d'ordre tuatnel-
Et cette initiative appartient aux pa-
lects- D'une pan, Il y a encombre-
ment dans les emplois..-intellectuel
d'autre part, certaines carrires res-
teut et resteront infructueuse tuute
du personnel pour les alimenter. Il
y a donc l une lacune qui cive
les yeux. A aavoir que les jcuues lil
les, ne pouvant tre toulea des Intel
(actuelles, ou commet une lourde
erreur en les duigeaut ptu pia
toutes du ct de lait ou u l'eueel
gnemeut. Cela tut d auteurs le ma
Ineuia da chacun. Celui du oou au
teur massacr par la mauvaise in et
prte, celui de celle Ibtcfpiti uni
jamais ue neu ira cm /. elle daut
a vocatiou totce Or, ou ne tan
bieo que ce que I 09 aime, ce quoi
l'O'i a'iiiteresde- A chenu tou mt
ner, du le proveibe, ei luj gnisse*
tetot t bien gardes.
Pourquoi, eu ce momeut de pro
fonde ditlimlis matrielles, ne chei
Fortune de mer ;
Mercredi vers midi la pool tfe'
t Saint Joseph > de l'lit Gove, mon
te par le rapitaii a A xi fol surpritr>
par un roue de \n et li n irau^
dans la zone si uc et.tre ia Goi ave
et l'etit Donve-
Le steamer iGoraei* d^ la lirfn*!
Panama, qui passpi: quelque* Ira!
tenu apra vint au secours dps vie
limai C'eal ainsi <|ie les rararpi
suivants purent ie latifll et eon-'
duits hier a l'or-ai Prince, ce sont :j
sh( h Un npa Uisi'iM |iar>''"">,
llulo| lien e l-Hii, Mm- l'it-MP. M.-
Andre et le capitaine Axi. Qaa*re
pBs^aKer* disparurent loua le* M >u
Le capit-m o Axi ayant fait la dcla
ration qu'iy y avau uu survivant
dans la calo du bsiear, le bu tau du
immedietaraeot dtor
chasseuis sojb-mnrim pool sauver.
8 malheureux jeuno homme qui no
donne pas jusqu ici signp da vie.
La gciUtte iStJoseph npparte-
nnit I amateur Chrismus de l'etit
Cove.
Noua dplorons vivement co arci
d^nt et prsentons aux patents des
victunis DOa condolances. (
Tromper L'Organisme
Pour Plaire au Palais
c'est ce que font beaucoup de personnes qui
prennent des toniques alcoholiques quand en
ralit ce que leur organisme a besoin c'est
L'EMULSION DE SCOTT
l
!
Puissant aliment et mdecine sans
faux estimulant de l'alcohol.
le
Varits
' mou
d.* h
me m
DIMANCHE
Cour d'assises
Les deux frres Exin et Atilm Petit
hiensteur, jui* mercredi, onl tt reson
mu coupables du meurtre de la dame
Mercii cl condamnes << i > ans de Ira
VMX forcs.
Hier le nomme Xorvent; Franois
accus de tolence suivie de meurtre sur
la personne de Louidor Mme a t ton
damne trois annes de rclusion.
h accus tait dfendu par Me Dan
ton branois et branois Xtoise ; le su\e
du t'arqut tait tenu par le substitut
Is-iard Raymond Le jug /.plnr prt
stdail le tribunal et Ld. Celas le lury. \
kvec att dernire affaire prend
lin la session criminelle qui a donc dure
F
5 parties
ar amour
Fin
Les laurates du Concours
de Beaut
PROVINCE UU NORD
M Maiion 13
Presse Hui
pays, qui nrtergag* c\ ne
vrmrrt en lave, r du bien
Presse ont l g b'es comme
be<\
|e se^i
aux d'gul qui doiverv assister uj
Corg les in'o mat o co-no es
en c qui concerne c C> g : on
programme et les facilits d^ sfjour
a H wu.
Penn t i z moi au nom du Oj.tv
' hicutif d exprimer
lises d'Hiiti une thmd
trpterdfPe, et ut sin <
vo;r la Presie d Hiili se '
enter i ces runion ; d Ho^u'u'
d'une importance vi'ale.
Bieo sinc-m-'-
Wat r WILLlvMS
Prs dent.
L% Fle deBizoton
Voult z-vons rire un peu et oublier
h u'eux de f i:e puveoirJcn'T Qaotqaef instants les viciaai-
tndt's de U vie, ne manquez nas de
vous rendre ia f'e de Kzotoa
qu'organise dinoanche un (troupe de
damai pa'ronnpgses & l'occasion de
la tf*> de Nore-Dame du Mont
CnrrDfl.
1' v pra jou deux intnr. laantM
ut joun? com^-lips localfs de I impayable l'ol
ymonhie lux Paul. Les acteurs de La R<).
dsir de nRls^anct' prtent leur concours,c'est
te 'epr dir qu'on s'amusera-
On trouvera les cartes au prix
d'Une gourde ch?z : 1$. Sada, P
*t V. Guilbmd, Ch. St-Cloud et chez
Mme D Djoie-
11 jours.
lga
mot des Hta's Unis a remis
Les Iournili:,e' doivent se
liucir .pour cet'e -o ut- s* inviti'iofl
t....... .....I.^IIBIWI Il .il
Le Tribunal de paix, section sud,
du 18,
rendu les Jugements sut
RAFLE
La p ili'*e f lit U clias^e aux nn-
(au Dipuilernent des Relations Ex- lliogroul a* o'ix sans-aveux q'ii I h
!'rieures uns invitation du Comt queutent d'une f.>g)n tror aH
'Executif du Congrs d- h Presse ,HS abords d* nos sg isea. C malin
moadiale i la Pres d H Ri pour se!une ogili de ces parasites "n-
j faire reprsenier aux sances du Co 80f0i,,*f,- otV *t conrju U an trib
Ifrl de la Presse qui sera lenu i nal da 8im'lla P0,,ca dB la SectieD
a dans son audieuce da ;i Juillet i HonoulJ (Iles H wai ) au cots du
courant
va.Mri :
cette
mois d'O.tobre de-
No r: confr'e c Le
Antoine Rigal contre lid l:anran .nous a transmis cette
Le dfendeur ni condamn payer la laquelle s'est jointe le Soat des Ua ville.
valeur rclame sans prjudice des inli- Eta's (Joil par une rsolution vo-e!
rets de lo 0(0 choir, ce, par toutes i l'unanimit. Voici la lettre du --------
les voies de droit donne acte au dten Prsident Waiter Williams
deur des rserves par lui faites il la bar\
re de ce tribunal el ordonne l excution
provisoire sans caulioi du prsent juge
'lient.
l-ih-Aimc loaebim contre Gustave
Floratal.Celui qui dboute le deman-
deur de tes fins et conclusions; en Cont
[uence maintient le jugement dans toute
sa forme et teneur.
i II reste maintenant faire la po
anne. | uce ,jfl, m(v ,R eQ raopelank la
Nouvelliste raison ii personnes nui dbiten
invitation i
personnes qui
les ob'' j.n trivers le a ruei
de
Ecole des Sciences
Appliques
L d'admission est fi*e au, lundi 25
luidel.
Le regtslre d inscription Ml ou-
vert ad si eue >k l'Eiobliwnatil
(oui les jours da 9 hres mi U.
LA DIRECT KK\
Pr
e^s
B
l'on jress
ol the World
Olfei of the Trpident
At iht S:hool o 'ournalism
UniuTrsity ot Missouri
Co!umb:-> Mirsouri
U S A.
M-y J5 I02t
A U Pusse d'Haiti,
Au nom du comit ticul f
la Presse Mondiale,
du
i'ai
voyant la commission, le projet de
loi eiir le bonus des Holda's. Le s<
ctetaue, lelloy. discuteia deiuau
devant la commisbion buatonaU
d-s, nuances le proiet de loi donuani
au oxpc-iiement du trsor les | mi
vuii> uecut<8aires pour conclure de
CCOi Js lelatits aux romborseiuenit*
dae avanai laites aux allis. Ilu i
danh sou tuessa^e le prsident s
itn u,ii ai,.i' d agir saus retard et
s u 111 ia commission de roiganisa
non eAbiuine tra sriauaeineut une
pioi'OMi'ion ayant pour but de placei
mi'^ iMie direction unu|ue, les depui
m i,i 'mm de,la guerre et de la mai me
Su t.eddes. ambassadeur da Grandi
lit h: -ne, est parti pour Dark llaboi
(Main-; ou il passera ses vacances.
On a appris auiourd'bui, des repre
tut n s des compagnies de naviga
lions mteinaiioualea, que des pto
u Ht) rions avaient t laites au dpai
tex "<' d tet contre U prtention
Je h ..illcio s de douane de uieltie
en 'irjeur la loi Volste.id, sur les
jjnte-'< provninnt de ltrangar,
0aue ia iiinit" il :. tn la m les pre
"ue c ..>hu a laof in ,i des bote
ni- ilcooii'ji e^ dan-* d s dittremer
amotesades et lgatious- Ou du ,:;.
letnentque les gouvernement | rea
geis sa proccupent de l'iutuiveo
non dont ils tout menacs sut leurs
uargmeata>
obrait on pan relever les mtier
manuels en les enseignant coia ne
ou euaeigne lu piauo ou la litira
ture, celle de nus biles et elles
jont noml.reusfs q io. leuis ven'p .
tables gOta et IfUrt qualits d-or-l)v B ,
Jre pratique endsut luap es a CUltl I1.h,oa"eur d inviter les journalistes
ver les arts ?
Oi vante beaucoup le progia du
m leminisme Ou on le piouve eu
secouant dfiai Ivemant lej pijugs
il uu autre ^e, en s i disant ijue
seules aotic ii iinvii n les muni
jui jamais ne tirent ucie de tiavail
Ce qui r..anque lo plus ce ne sont
pas tant le mtiers donner nos
liues.que des yeux biea ouverts pour
lei dtsoovrlroqi lamas des pre
i> i' h, et des mets larges et saines
pour le t rainent r la place qui lui
est due-
Ne se ligure t on pss lis bien,
par exemple, cm lame mre bour
^"uIho s'indigiibiii la seule pense
l'i<' aa Bill i'-.lirait exueer un
matin manuei Je ue pense pour
ai t pas en lane une cuismire
s'crie t'ells av r daaapo r en .cona
tatant le i e-i i des emplois di&tin
gm's. Et oou de s.ioir est siocre-
lits sinireineut q i elle cioirni'ataire
le mallieur de --a liile en Ici use
k-iiHut I uspge des casserolee,et c'est
de natta siuin e mme que vit 111
le mal. Le temps n'est | \at. ue doit
II
de ci lie aiucri.e icne ijaa vient la gs se fait par le a
nul. Le taftipi n'est tiu.-, ne doit'un p et tre dl'.
d lli li aux runions du Cong's de
la Presse qui seront tenues i Hono-'
lulu, lies II w.i, en Octobre de tJoa coovarialion avtc des Ilupmobilistes vous convaiocta de ce qui
cette anne. Le Snat d.*s Etits Unis ,a ILmmobil* * trouve 'ouioors en bon tat de servici, mme dans dei
par une tiolu loi vote a l'unaai goodittom diflici'es, C'est bien l la rputation dont elle jouit partout. La
m t, se jo nt i ectta invitatioa. I*uornobil s'est acquise cette rpuation en vertu de la solidit de
Le Congrs de la Prs e fnt Qrgi. iconsLruclioD-
uis en 191 s lors de l'Exposition la- ; ,
ternstionale i Sio Francisco Dipnil; C(iraC((iriStl(IUe8 d'impOrtCMCe
lia pus de I extension et conpte-
ai-jourdhui deai mille jnarnelisies; Bti extrmement robuste et ri-
repr entant la Prisse de quarante'gide.
Payj' -, I Carburateur muni de deux dit
Le Congis cher.h? 'endre sesposi'ifs de r^g'aja
rela'ions, augmenter se* iapp/t,| Graissage sous pression, cjn
i promouvoir la communica'ion dduisant l'huile directement aux pi
nouvelles, i rpandre les ides util-s fiers
au journalisme 1 levai le drapait) I Embrayage de for.ciionnemoni
du iouraalism?. Le Contrel n m'er : souple. pAdale rglable (parmettaot
viendra pas dans las as.ocaiions de :d JvOT,,V0i,BU'M,r).a
Presse itii o a mises, au coe traire \trtZ ? W Rf,"e,,ll1e v,,pe"
.1 fhh . au I,re* l0"^; t"nctionne courtl coups
.1 cher.h ri p.u t i avoir leur COO- i d'effort txtiinem-nt faible.
d ion par tous es moyens pos '
Il y n daus ce payi une rgion disponible Iri avantageuse oac 1
agents el nom se, ions heureux da recevoir dai maisons srieuiei et
tablai, tes dema-idii concernant cette ^^18018110^
Ressorts demi-elliptiquei, extra
ongft; lamei en vanadium chrom.
Direction du type dit demi UN
>erR ble, de comtructioo robaite.
Culasse de moteur dmontable,
permettant de raeuler lei loupapea
et d'enlever le dpt de carbone
ave2 facilit.
Tonneau et companimeat avant
extrmement spacieux:
Equipement complet, en
rjaux de premier choix*
raa'
siblts pour l'avanceras t de la crus*
commune.
L'ltciioB des m.mVfw du C3n
m t Excui f
p.us .re, des prjug* a. ds. ^S^ifiiSW f^n^x'^ou
as:c
l.p
e rores qui ga:ent la vie. I Lait
uiei ra bas les ,r ,.cU t-t ugtrdar
tiaut et clair, si Ion veu que celle
vie vsi'le la peine dtre .tV-ue, il sa
dire que tout e re b.en portsnt porte
dans ta main de quoi gagoer
existence et la rendre belle-
Suzmna CARON
) Mitnaux.
a^scculions de Pre se Chaque
ci.lioa de de-, e a droit a u
le n tant offi tel au Corg et i
(Vote par in que vi g ue.i bres a-
eonl Assucuuon local; ^u; l'envoie
Les membres de toutes les brai
'ches du journalisne, et de tous les
Hupmobile
The H
PP MOTOR CAR CORPORATION DBi'BOlT
E. U. d A
CW employs
Liebir A B- C. ue "d',ion
tWESTItnN UNION
Adrase tlgraphique
HUIM' KTKOI
. i
*&**



-T^. t,


-S.viKTiS
La Boy al Bank of Canada
A le p'a sir ,t pire h PO-niw^e il >a H em e ei du pub' e e.i gnral (h pawi i>-. > at|tr !?> l'a date, p >ur
fc dti de* f s tir itr /r <:/ \ ;:up' etc.
i
t) j-u.t, objet p eUmx,
Des coffrel >'* < /" il*>i mW y>T/ cManii|rcn/ermriil ds.-?
cait rie tmtn rffntfftufofii diffrentes,
es c s ors ir g n#u o > 'ni ci Rpealtfl irwr t*il indtpsrd nft le*. un des autre*, ^nn'i nnon'
i intrieur d lu r*i i. e porte ors 'irons *erm's e son' abs tli>man! inviolali'e* Bien i] n'henni-
hisillfs, i* sot1 -mm . da< sh*'.a-eau je la B nqien ilj a* trouvent l'bri de tous risque.-.
Ils iepK.su I w| le '* nu. i i ot ii$p'o. relises m ce g nr- I eonsiiluent jour leu > local lirai un I
garantie *beolueiflrHOt'o t l-s ond -ion> ih sVurit tt de comnodu 6*i ab'ea I/ob ne saurait
ne i recommandai le nvcui tous ceui qui mih U racheruha du \ lieu s ir, I tbd I i toute ven-
'" I l l'j'li'ueil dt tocs i qus p M* IftH a i l'viii 1rs LUI ili loDfl de h iur adf s* i a
La lioyal b iik of canada
___ Por au Pli- ce
Noire Caisse d'Epargne
A ou* p>< filons d eetie nce<**1nn no-ir rappeler la
population la ncessit d'pargner.
Par ces fora d'incendie o chacun se 'rouve rpo? perdra en un waUn le fru't de totl'a Son
xistence, l'on re sur;ii mieux falra oui ri co li ir la Laisttd E g'ie d la Ri lY V!, Il < \K i )F
< AINAD le nioni-ni de .es coiom es et 'o u l'argent qu'il iera'1 dangereux de (prder Chez soi.
L'argf it d por
La Caisse d'Epargne de la Royal Bank ol Canada
i : pporte trois uo ir eut ( ;{ mu) d'int ts par an suis aucuns
rqeuesi pour les dposants et constitue u.i pliant, nt de premier
nurtrotd toute scurit.
I\r u P.iuce. liais i, le Ijr Juin 1921.
Tribunal d'Appel ,
Vaillant <$ Houet
Agents gnraux pour flaiti
1720, Rue du Magasin de l'Etat
TIMBRES-POSTE POUR COLLECTIONS
d Htel de France1
CHOIX
PRIX COURANT"
imite .:e
GRATIS & FRANCO
U
Vin de Madre
Vin de Malaga
Reau de Virhjr ( C'estin
Vrru'Ollili Aoillv Pra!
Vins tins de Bordeaux
&TEAMSH1P company
Foreitjo Services
torGRFAT IALLS est atten
Uau-Prince vers le 1.9 courant
la Colombie et des ports du
i*gera pour Neiv-York ainsi
ipe via JS'eiv York en faisant
porte du jypre/.
donn auxehargeurs que les
Rembarquement seront dli
demande faite cet office.
u rrmee, lo io Juillet I92i
L E. 1.CLEMEMS.
Agent gnral
Pour gurir ou viter -i.
MftHAINCS COKTIPATICH_'
J0H0MTIOK8-T00RO S8EM*NT*
IKBA*" OASTPlOOt
IL SUFFIT de prendre
a. mmn a* v'os *****
M* lr dMis jour seLlonw.l (
m W lin D: D*nt
OVrw du Faub" 3t-Dci;ii. Fans
Liais il faut exigar lesvritaliles
qui sont tout fait blanche.
.1 ,ur ch.cu... WSMBH # ot
OEHAUT A PARIS
,, . iiBl.mnt imprira*. n ni.r
JU SECHE AME
[ON'S DE LIVRAS
W BOISSONS
)t!QUF.S
'n vgceurdc la
Ul* v,ieur de jo
Ningdtbo^o,
'ttiei par
fe
h*
la ; o
" de Ntw
Vdes
saisis sera
^ le teste se-a
- pour t\tr
' graphe)
A l'audipnc-p crimine le de mardi
dpioif-r. It Tribnral d'Appel, son* a i
pr^pidprce d Mr le Prsident Da-J
pont Day a tendu un nirt n j^'ant I
POU* fOOSa de lrdivt l'appel exi |
c<- par Thos A- ViUuensy contre l'or il
dennance du jupe d ina'ruction le
r-rvoyant su coneclionnel pour d-. ......... ,
Htdapiesia. THEODORE CHAMPION, 3, rue Dreuot, Paris i
I t prvrno pourri proposer I ex- j '^3ff.y^rr.!rrry-,Tr^'--~~yr-*rr^'^ 7t-tt-"" rrrlion d incomptenca devant le1 '"
MiLuntil ccrredionrel.
Panama Railroad Stamship Line.
Service de fret et de passagers
New-York Hati
rort-au-Prince, le 1er Septembre 1980
Prenant espd l'oni directes pnir l'Anglelerre et l'Eurone et vicj-ve sa. Gonoainllf >l ;
b.Veaux New York. I h plus rapide, et 1 o'us direct service de el p mr 1 Europe. Adresse
A. E. Paler o, General Frei Ir Agent, '^4, Stala Street, New Ycik G ly. Prel payable
d.stinalicn A l'exception du Miel.
Un dpart par semaine le New York directemenl dou** Pqrl an P-ir ceel un nnlra par
mois pour lois le ports d'Ilai i. Seulement pta-age le pr^rair-e classe.-~ Les suivants
sont nos agents dans les prircipaux pofld'Europe et d'iugleferre :
nvgleterre, Ecosse et Brance :
MM. G.W. Shelden af Co, 17y James Slreet, Liver-
pool, Eaglnd
Copenhague, Danemark :
MM. A.E.Bendix V Co, 2/, allyade, Copenhague
Gnes Italie : 2
MM Henri Goe tf ClericL Pia%%\ S. Malteo.
lo Cnes Italie
Christiania Norvge :
International Speditioisselskap, (hiistianii.
Humboury Allemagne: IL Vogemunn, Hambourg.
Gothenboury Sude :
ftodish Express, Gothenboury
Le service d-Pinama Line rt e New Yotk et H xiti, en vu d; Ar'rg^menu qui s? so->* f^i's
Ptra d'une tl'it corsidub'.e, el est U taie li plu* rapil.'pa: hqx: ls roi mtubiatiSl p.uven
(tre cipdie
lts caaaAissemeotl couvrint fret pour New York svjc opiioar de livraison so:i Lo^dree
le H.ie, Bordcaui ou Anvers seront livr
0. B. THOMPSON, .-JjBUTBS.


1 u.
1 ibralne du Malin
Vitcnert dtrsivr I*b orvrtfff*
fuivBLts I G "Jo ( Un* gourds vivgt
1 thtime )
\MPI- THE! RIT I fortune
d'ADgcle. La Peine Der^ie, MiH
Mademoiselle Gj gnou, I" r mi i\i
ce Au Irradie de* E-far. ta R' If e ri-*
bois, U Arroms d K'e, Madm e
Herteloup. Eugne UflabaN Jevrata
-jt vin'> bai le h.
JEN MJHKIIN M (mi:. An-
dr Brave gem. Mf:k*. C*5"*
ALPHONSE D UDBT L I*"
Chow l",r| Ter*fOD, Tnr'Kiin de
Taraiieo, Robert Hebirnd. Boe et
Nmreite, Sapho Taiteiio, Cur I. m
AIdc'
FAIM- BOURCET Lien HO-
fonde. L'fflrtr de dcor
MARCEL lltElo.si I. princier
d'Ermlogi. Oonlit lame l e
demi viergee.le Domino |eon ,La |r
din lecitt, lboocb*ttee le Scorpion.
CLAUDE FARRERB. Fonoeej
d'opium, Medeoteelle Dm *
tille Dix sept bietoiria Lee clvilIff.L'itomma CHARLES HENRY LiIBSH. Les!
rhtleenx dee8ie,Lmoirei. liribe,
HAX ei ALEX. HSHER- limant
,h |i petite Djuois, L'iiicoodutlede,
Lucie, Mo feur Tarlemmou. La
Dame tte blonde, Uenwnbtrt eu
dricq-
Dec ouvrit de
l'ani Adam, Michel Corday, Emile
Zola. Edmond do Concourt. Lon
Daudet, Louis de Robert Jules Cla
rtre, Paul bt Marguemte, Alfred
Capua, Louis de Kob.'r'. Jean U.caid
etc
W^BHBWr.
fi -
tt.''; .d


i^u
----------- ^----------------
- u
SALtw ;ncA
\- wA.ll.Mi.TIR
Filtres Eatt
En piVrre n#flure(|e g,,.
I ne faut pas Confondra
I a FI 1 8 Jeu pierre na'ut elle
les frilin-s bougie
1 s P emWft ont mrins comp'iqi^g ^
- "oi'ivr el pu p-nmquen' pfos aWlrj"!
d i-niPrs.
/'.'n I-ente eh";\
HENRY ST4RH
Hue du Quai en face de k J
A. Victor Gentil
Agent gr.ral pov.r Haiti

/
LAMAISON
E Rohelia
Vient dt recereir une petite qian
tit de Toile lioe, crue pur Ql, de
uualiti4 eitia iodchirpt>le et i'rtre
isfable provenant d#a p*0(ks de
gnurro de l'Aviation fiarM^e
C tte m le et en vente au piiz de
5gou d "arg et de 0 goutdta en 1 re
d lar .'..'
Annexe des
Caves de Bordeaux

Re<"t p r !e s'^smer < Macorif :
V s de l'o ileaux ro'ige e;. blanc op birr qu i gro* el d.a I
Yir s fins par cai se
Bruire (raoiis de la miroit Vie or Camus 6 boite d'iel i livre*
Vin d mariAreei malng i
Attendu mercred p^r le Panami :
Biurre frais, <-liareuleri* le la qaaiso i traniite PePceVal el
un urand ass,r imni de piu- ,si )D: t'ai i ts.

i
BAZiR METROPOLITAIN
Maison du coiifiauco
Amjle des Rues du Peup'e $ Dant Destouche
Port-au-Priure (Il i i) *
Savex-VOUi que le prix des bltcuit a baiss?
Un achat spcial nous permet d'ol/rir des Biscuits f tan r lis, extra lins, au prix
exceptionnellement lus de or or 0,-JO la livre.
*
Varil
I avf's dbI|| (a 'tr. s
Abricotioti
. Marie
Deeeeit indit
i; -1. i . d* Krarre
Krabimti M uns
GaJtltei
Mlarye gala
Biacuit* Hoyal Loocb de la Natonal I! son;; Co en i .ib'ane, m dnteaant, la boite or O.50
Uu stock liais de btacotti de la NaUoaal Ukouiti Co : FgNewlOjbfi Tek me,
raaa, Royal LulcIi et VarjPli, le p.que- or 0,^5
Loties, alo a. Itjman8sii.nl Cuno auei le uaquet or 0,20
Auffi quelques boite dj li.se Us acgUis de ii N'a louai ltif(;uit Co, l piqua' or 0.20
Cigbi^tes Cross eut 10 par paquet avej tu u i i^.ie'ie, rguli ement IS m Inteo iot 15
Cornu.bons Croas et lilackw.iis doux tt aura, Cli \\ obow, Picallili, '........
Olives Retoa au petite bocaux or 0,29
O.ives au |!.,m i t u.')
Cln au jo^ fractll ( .7">
Macaroni al, b be iqna K'gol V maint. 0,25
Eitraita purs pour gteaux, sert). t, eic, eat t.iru ; A Dtodee,
citions, oranges, ie b jj.a.lio Jj i rijiU.'Jiiiat .li

FOiiiS de LIPZ
Koire jjnralc et Foire lochirij
Du 8 Aot ?i S Septembre it*2l Du ~> au U 3fart[
I,n pha grande toiredu Continent europen pour lai
internoV'onnux d* toutes sortes de marchandises el de prolv
D; la plus haute importance, tant pour les etposanti n
les acheteurs*
FAI", mrite le tilre de :
March Getit'ral du Commerce
Internait mal
Pour tous rensignmerts sunp'rmenlaires, adresserk
Lgation du Heich Alletm
et la
Messaml fuer dij Musterue3sen in h
(Ofti:e des Foir.s de Leiprg
Ciioail jur eu mootarie 0.75
fr 'U ItdOi'Jt 0 .{')
ar.unaa
N'oublii pat
Cl 0
1
Savon Nlaolive 'e i aln
lirage 2 in 1, la b;i e
Glosa noir, la b.ueillo
b anc
.savons WilliHKi. lu pain
l.HVn Cctgatei t
Elirait de taoille, I oi co
Ibre amncaloe, la booteiile
I oiumea se bea, li livie
Poffed H he t. le boi e
Oeam (il Wne. t. la d}ite
Pte d Aoch le le bocal
Poudre d* i:/ ire b'auciie et II .chel, la D ntd
IG
K)
IS
15
12
l-J
U)
M
20
20
US
25
3g
La Maison H. Silve
Vient da recevoir enrore par l
derniers steamers
Capin irs sn^lsis exti a suprieurs Oi ara, B^
S'ImbeBc'i ary'aia noir extra lop.
IVlinbeacb
Voile ce u!cur et b anc (0 p.
(> godi 40 p.
Ksk1 jiun arglaia extra auporitur
Crpon a bures r-oie
Tulle pour voile 75 p.
Chaussettes suprieuies \ cur homee
15^8 BQ| iieurs pour femmes
Chaussette pour enfui s
lion*
275
2-50 "
ti pi
00
U
9
C,7j l'un
2.W II
4
2.40
Bandtbmds Suisse el nansouk de wu'.es largeurs tiw
de* prit dfiant toute concurrence
Vous trouverez chez
La Petite maisoa
{637, Rue du Centre j
Vient de recevoir m 'rs jolis flacons dcris
Excellente Eau de CologM
G. I et G 3 50
Suave Eau dentifrice
t; 2, 2,5U, 4,00, 5,00 :
Sfciili pour fnfan's Trousseaux, Liyailes les pi'-
i i u-ts de la place les derniers modle
Prix trs modrs
lient pir steamer ADVANCL
Huile L'olarine en barrique c^'J
#
La Preetzma]
VER OUTU
. f
V 1 l\ Z ri l\ 0 A'd" MYE'fj ,fl, mr P
Ayent bneral p<>u'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM