<%BANNER%>







PAGE 1

JE LE MAIL* L'EMUL&ION de SCOTT est un puissant aliment mdicinal qui par lui mme contiens tous les lments ncessaires pour donner la sant et la force Prennez-la pour vous convaincre. Un Jour viendra S I ft 9A & <*£S£$l&Q t Ojt m m G/ H^.iV *'-W V.lr'illli'if.i'illi' 1 1 '" 1 LA MAISON iftiofteliis Vient dl teoevoir iin petite '|aa r i Otp do Toile liop, terne, pur fit, dp uunlil ix'ia indecbi'sble ' i'rtre Ispiule iiovubii -te* sior k de gneriQ du l'Aviation (iftiaife. Celte toile NM te vnte m Diltde i gourdes l'aune en Hj centimtres de laige et oe • gouteB en 1 ntre de lai^e. v rwi'M n->nr.i*cnu,KnUuitc mu. > %  fi *Hk*i '" %  ••* 13 *••* nrMiMC. tubrv *l M*ixr-n-npufl*i tub*ir;;uIeuo; CotiK*iji-itlon, ;ipertil*c ijiFParjt fn R q ••. lit-i de tetecr des rcmeurs Vidal, LH*, l'ohfeijjio. tt Antonio del llin, i. vite loua If s ciancitrs de In roc caiaiOfl Martin del Rio. prlren'er lecra eon ptea au rabiret de PCD avocat, Me l.harles Boucriereau. ru*. Fiou, le mardi, jfudt et samedi d*, 1o 1 < u-' t|9 midi. \ i. s d Wireurs du de Cujus SOLI i/^UtiM.t inviUa & tolder leurs [e. ptes ans retard. l'or t au piinc, le 11 juillet 192/ EVAB1ST0 ALVABKZ V & f & 01 1I>I PHum#ri^s •lOrnidj Ma-lu ; 1 Q ' \ t • MMaW (AwtJte* rMlMi, Aml'n NMWfl ^r v V^ Bu frrntfil Ira Vtur, Amhn VtrtlU • BjMSJMlt : rWT-/l 11V mor. Vrnmtr Oui. ."ojf .i/i. •'•• ''•'" "U "•'.-'i.V'" /.'Am-w Eitmu n..l.-t. l'r.uKM11..1.1. -'f. i.ifc/rv.--! v.i-i.iin. t.ia. Uufiicr /ri, r.tiioinpi.t 1 a i l l a i t jrjlouet Ag-.nls gnraux pour ilaili 1720 Rue du tfagisin d> l'Etat BAZAR lETKOPOLITAIiX Maison de confiance Amjle dos ltu( s du Peuple cf Dams Destouches l'orl-au-Piiuce Hci i) Saws-vottl que le prix des biscuits a baiss ? Ln achat s. cial nous permet d'offrir des Biscuits franais, txlra fins, au prix exceptionnellement bas de or or 0,30 la livreVarits Pavls ri lu es glaet'a Abricotlnaa Marie Dessert Indit Bouquet de Francs Emblmea fleurta Galettes Mlange gala BtacolN Koyal Lunch d la Nalooal Biscuit Co en forb'ano. malotantqt. la boi.e or 0.M Un stock trais de biecoits de la National Kiscuits Co : F g N'wtons, TckiM, reu", Moyal Lunch et Vanille, le ptquet or (','20 Lotira, Ai 0 aa. Komauss and l'.unan aa<, le Ukqttat or 0,'O AuHBi quelqula Lisait* anglais 0 U Na louai bteo it Co, le p,rqa-xtra torts: Anaaudes. fraises, frAmbdiase, ananas citrons, oraogea, le bjutetlie de -'; 1 rgulire umt 0,4 muiutenaut U.li. h'oubUem pas : IVecte pur autorit de Jus ice -. cr 0 10 m 1; • 1 Savon Palmolive le pain Cirage 2 in 1, la boite Oloss noir, la hctreille c b anc < bavons William, le psia Lsvon Colgales Extrait de vantl'e, I orce Bire am^rirRUH*. la bouteille \ omme frlif^, I livie Puff d ivtps le boite Oeim oi Whpft. U bo'te Pte d .'ici le bocal Poudre da figure blarche et Rachel, la Doite 38 tt 12 <0 •-1 SB as REPRODUCTION En vertu lo d'un contrat dp gage eu date da vingt Juillet mil neuf cent vingt, enregistr : 2o d'une commetiou en date du viogt-sept juin rn" ^T E1S cent ttnralfour //*



PAGE 1

QuiD ijmi inne He 4129 Port tu Prince, Hati Mardi 12 Juillet itfil piiUCTiLJR-PKOPIuri AI Ri dment-MAGLOIRE (j NUMERO ^OciNTiyES Quotidien le salut est dans U se r t,dans la vie simple, dans le travail qui laisse le corps eu saute, qui rend .'Intel ligeact saine et droLe. Jules PAYOT REDACTION; Rue Amricain* No. taob % %  %  -' %  %  %  QUESTION DU JOUR ,e rgime des prisons Nouvelles Etrangres FAR CABLE NEW YORK ou quelque temps, les prisoni de visi er la pr.sin franc ma le [Rpublique sont I ordre du Freines, que U Krauce se piq.e de • actuellement, une cororaissio < considrer comme la piison m >U: e, loe au Cap avec mission de VOICI ce qu il constata : Ire comp'e de l'eiat et du Pnirois. di.-X dans I u-n de des prisoni du Cip et de osa nvolss. Tout de saite la lu Lee circoDStances donnent niiere dont elle est inonde, le p*r bellement un peu ploa d'acuit quet bien cire, les mu s induite de iquestior ; mais, en ralit, elle ripolin produisent la oieiHeoie nu ira virement proccup lea pression, fit le mobilier e t a l'ave en H "in Dd Ctinstopae et nant; un lit mtallique et a ie tatue iliettsa jusque tout dernire galement peints au ripo m et Mxs taa to boute, les lieux de d tu mur. ceutre lequel lia peuvent se du paya o t toujours fait relever (jdaat le jour; uu escabeau ison l'pouvante de tout le t dossier, retenu par une chane, un water-:loset en faence aveu tujt pas liotanton d'tablir de > l'aot; un rob net preaaion pour lisoo entre le oass et le 1 p su po able; la lum.re lectrique. et serait doub'ement m'*x nue cuvetie pour U toi.etu; uu porte I Mail j ai *u I ida de ftir^ marne *u, une tagre litres; un ds coaaidrer le point de VJUUI t ur et une bouche da calo i liffereot avec lequel la qualit fre; aucun des objets da premra minire le rgime applicable noessi ne lamqus au pnsjuuier sjnt envisages dans le C'est miracie ue voir comiiu \h\mill ikuos et dans lea pays aogio g'-' s. observe : les augws dos •t je cioia intressant de mura, soigaeuseuaeut arrondis, elui pari de* renseignements goeu. tout germa di maladies infac Ui } nause, et enaque cellule oif.e trente lsocieone Francs et un peu mues cubes d sic, Nouns que d*us I an Europe jusqu an seiz me claque cellule se trouve un bjotou -lu priao'iniera taient tra'tas d appel permettant au dleiu d'appe r.gueur impitoyable, lai 1er le gardien/ Ce tes ce mobilier DM yeux un document offi *i|. •• rieu da luxueux, maie noua ue fmoaaatk-e irataise da 15fi) pouvons noue erop ha de compa ipnicrivki: ce sujet on traite *er I installation du miment fii< pour rainer lea du soldit, et 11 CJtuiarsisou lia plus robustes. Ceat par aaaurmsut pas lavajUjs Mi de tanire, de cavernes caserne,.. fowea que les prisoos s y .,, „ idiignees: la salet, les ver Dans cette pnaon modlj de Fiei k froid, la ao f sont cotuid ns, chaque cellule a 4 metree de KMuna des conditions naturelles longueur, I m PO dl largeur et J mtros de hauieur. Une fentra j ayant 2 mtres de hauteur et l m. •J') de laigeur, remplaa 1 ancienne lucumdea pliionsEt le rapporteur d cet at de cho es ne inan iicae produire dans les q*Mpsrs de fnre remarquer que la %  i il l'est davantage prononc plupart d s cbsmb.es d ouvriers, ou [•piys latin,particulirement vivent dea lamults ei.tiit. non ni Pi et en Lalie-Ko Angleerre i cette lum re, ni ce conlaitaoe, m itioo n'a pai t aussi pro,cette aeratioul. 1res que la jurisprudence. Voici pour le lo^emen • M JUS ver ni uaa voulu suivre las rons demain, li voui le permet ez, ibbnl le criraioalise milanais eu quoi consiste la nourriture et ce tenda c,a vers 11 plus I q u'est le travail daai celte prison, iloda'geuct? et la plus grande pu s, nous jet-.arons un coup dos i '"ud. cs-ti's, en Angleterre Uommaiie et comparatif ejr ce qui IsSt bien avec lui que le bit se priiiqu* en Angleterre, u poiut PSioe et double : ponir et-v/e du r)*-me dea prisons /*prr %  f; !" e, a tort ou r.isoo.quoi, liOJa Siroua plus ou mo ns iqio*i ne peut mieux ame fiibsurlej ideea qu'on se loi uu un 'Win puu'iaant lvrement peu par out sur IB syate.ne e: le 1 pni en iaire — ce S quoi [ %  sobre du Cour< de droit i ons tendre pou. le profit de ceux d "" 4 l'ait lenu eu France, il y nuiveulent biao ue p-i t ouver nuiM iDDei. eut l'occasion siLl.a ceB peti ei quesuons au jouru. g _j %  _> deboue le Fraa: 12 6 i Slerlirg j b8j6 pro IMI.I 1 OM I annesion, '10'g'q 138 • "^ contre il m nt)^ 1 rrsoQ alifinii de PVRI3Q M. Djuraer, miuislre mort du pstrio e elescirp. des ti iaoos, a dpu*^ k la chambre An coma d un dleonei rff"" ptr le pro(ei de badgtt du il (21 qui es: l(> lutoiits d Aatieoi Mr Kla z carac 'is^ par le retour l'unit dput d II Soume, l'adrisiaol au budgtaire r liie par la aupprecco'unfl Moit a d.vart qu'Amiens Examens t col aires Presque tout le mois dp |aille l t*l affect aux examens qui soct linii ti;e> : au reiebl — Bcolttl S;iencts A\pplique<,d ca 'I vite t Droit, ladusirielle et de tii iinent. Il •: Ia{ 18 luillet. — E:o!e Normale, Ceititi:at d'aptnude pdagogique le r %  <. - E:ole de UideciM et de Pharmacie 1; 2$. mou du buJg't extraotdinaire Ht la diapari ion piogreasive des comotes spciaux de g'ierre, 2' par lqiili • "e d s reca res n des oY > use, 8i"s recouia l'empru %  L'qui bdu bodget d inn d^oen ea 25,'3 j initiions coi're 2(i,i9i> millions eu reusemeo et dclara que •*• paroles l'.L'i. —Recels '>\\ millions de Me KiO*l seriiut ninteineni soit un' rduction d^s depens-M apprcies par I anu-'e et le peuple le l,oo3 million.*, mais pir suite de amricain!. a'OObliaii as la coopra ion del'ri masj amricain'' li l*ea son verre a : h Mine i da Ktats Uni, :iu p>i dent ilirding et de air uy 01 ll-r rOUF ilVU.T Oril'UliS 1 k, qui sera le benvenu parmi nous. Le co'uiei leiairci* cnicu — L^s journaux publiait de prticles sii limant une cli leureuse bienv nue Mr NlCbilae 11 1 llar.praident i# l'uuivereice Columbia dj New Au grand prix cyo iste de l'aria, 'australien Spears a e vainqueur devant l'italien Mjivtt, le hollauiais dtenu celle n'ea de la l'iucorooraiion dea dpenses de de I AUBC-* et de la Lorraine au bu tget gnral comprenant u eocroilsem'Mit d'un milliard en insre la d -te pub'ique et une dffec tation aux aui >r isse.ueuts d; 4)0 million!, la liur.nuiinn to aie dea dpenses al/o '254S millions. Uoe dp:li< deLeazg annona Leene et If blge Jean'o ia. que le pro.i d>s gnraux voa ,,, Sclincck et von Koauska cou inue Q l : ilu ^ '. s loQ una dpche de malgr le dpart de la miiaioi< fran "f""' le ^.H 0 ** 1 '"'onceut qu u yaiae. Les deux gnraux ont *• .EfTSi &f ^•aoiaiattsj.clo repu acquit ; les traiini allemands ont ta 1 1 0,1 r ,, V*; ' d-v e " rw 1 a,liba8 dpos qu aucune mesure sanitaire "ft !" !" !**?*!. *. WaebiOi n'a t neg'igie L'un d eux affirme a Lc £**S. d u L !; oix P c,8d %  qa -) pour cent de.4 mdecins ca serait Mr 'iLmvdsaont mor. en soignant les compagnie flamber g Amrique. Dffeuauir mande de 'uu.tovuz que pin -Une proposition britannique con !ft. ?E n d A ,U f" i 7 t vie les puisViuces ayant u 1 iotrr f ^'f'' U e ( J* *•?• si tant er dla gare en chassant les cheminots Les allemands se sont enfuis en lais saut plusieurs blesss. cooveoiblei pour lei prison ilpinir des thodes dn ccruninaiisie italien Leccana mouvement de rforme a Cour d'assises Aujourd'hui comparait de %  au: la d'assises le nomm S.loin n Darius, accus daasjfHoal su la p.sonne di Mme |eaa Nol de comp 1 cit avec Nida li: in:t. but nuus \QU dn de dommsges intrts; Bieor Cocsiant J. Audain de son ac ; tion contre la iam Varna Henry comme tant dnue de fondsmeni: t • Juillet do Tribunal con damne les lieun et dame Lons •wpsix de la Capital--, | t aQt j. Audain et Vertulia Louii aux Section Nord dpens etc. Jogauenti rendus : 'rtoiii Loaii contre 1 Mme k i 3 Jeanoy licardi contre ViLcent 'Bssrjr, o Constant J. Audain Martine Celui qui rejette l'eice* ton 'IJordonna la jonction des de htispendaoce souleve tsr le d! f'stioni; dboute la dame Ver fendeur et l'appointe procder au jesiid sa double action cou fo-d %  • Varna Henry et le sieur .1 Maria Mesiac contre Evans e f|JJ Audain pour les metil* Duvil. Celui qui renvoie les pajtiea %  J** I; faisant droi la e conformer au jugement do 17 Mai 'iseasodg conventionnelle foi prcdemment tendu dana la cause ; ?*** la dur.e Vei tulia Louis pendante entre elles toutes choies to Verna Henry et le sieur deraeuraur en tat I Audam condamne la! i Dame Verna Henry contre R. Jj^slia Louia' i payer 1 A< guitin. Celui qui luneoit itatuer i*;. i rnt He ory * somme de sur la demande de la dame Verna hP? ,itre de dommage Henry contre le aieur Rosev.lle Au tT'* 0 C onstant J Audain la gustin en attendant la dcision du ^ cioqu^ie gourdes, titre juge appel a aiatuer mr U procil-tns le i'icii JIH s'entendre d^li nui vement pour assurer la paix dans cette partie du monde. < Le Matin' dit pouvoir dc'arer que le gjjverneaieut Iranus est favorable celte procdure et a fait connatre son seu:iment au cabinet da Lu nie esIl ajj'ite que la France qui pois.ie l'iudo Clnne, pourrait tre appelle participer aux dlib rlions. — G b i"l Pou ai 1 a gign le prix de Qj" u lo.ooo IVaucs, dnomm prix du dcam 1e, mont sur son aviette u a franchi 11 m. li puis dana un a.ure saut 11,ij t une hauteur de 80 cemiiu res. < f • .• •• %  , -Lsi journaux croient savoir que Vj : cl d f* o r doaoan;e de I. le gojvonemeut a I intention de .chambre d Instruction les ci'coastao provoqu r une ruuion des grands | c cs JU cr| msi • ib'iisemente de crdit pour m! .. ,, . dier les moyens de sauver la bac! A Kr,jk).ff, un jour du mois u e qae in.'uitn Ile de Chine. ;Iuiu de I anne de:nire, veis les 5 — La docteur Muray, directeur de la heures de lapr.-midi, un mfan dotation Cirnegie, eat arriv Paris: c ourait annoncer i M; |n No.-i q J'I dans la soire il passera 1 t enjavaitvu quelqu'un couch de oui France et vlaitera les rgiooi dvas' s oa long sous les 1 ha liers • di ^"•*. . ,.,._ ganJch;min. Jn Nol ne se ti: paPARIS L"8 journaux clbrent, J ri pr „ S0Q W 0Q et Sllivi( e r exploit d Poulain qui a annonc ti Airiv proximil dc i eQ dro.. la construc ion dune nouvelle bicy... .. ?!_-. „;, 4m „ ..„ A dette arienne psrnnttanl on vol de:' 1 •* ae t;m -. ot UQ "davre II 06 3oo ratrea Mr Peojeot e foo 8 a PP rocha m a,s d ^^. ce cada d un nouveau prix de lo.ooo fros vre c tait celui de sa terame. L. —La chambre s vole la liquidation malheureuse reveaait de l'or;-au de la flotte constitue par l'tat j Prince ifat" son cheval chirge de pic pour le ravitaillemenl gnral pen visionr de toutes sortes. U.i savan dant la gueire. 'cela et on l'avait attendus sur I htA Amiens, Mr Birtbou et le mare b talion sAu pig^ derr re que qut chsIFoahont dpos des palOMl! gros ai b re puis, ds qa'elle lil dans le cimetire! britanniques et :•__„_. IJZt^, UU .„ .11 freaiale, pan en re/ue lei .roupes'PP ue oa • N ' lie H t remis dea croix de guerre 3ttj 00 l Vlt a 1 ba,,u ;, de , eux coups de communs!. I manchet e don I un isvaii atteinte Le monument lev Colmar enjau poignet et Feutra !a t e qui ni mmoire de Mr Pleias.micieu dput j tenait plus au tronc que par un fi m a t inaugur aujourd hui par Mr; Cela fut, on tait parti avec U Marraud, miuntre de riutriur. qui! c heval, a (appel la liJMit S la France, les j ____ ______________^_ ____. — L)M accuss sont dfendus pai (Me Chrisphonte et Rgutus. Me Y dure en fai-- dont s'agit sntrepiise^'nate'iia occupe le sige du minispar la dite dirae Verna Henry. tre public — L Tribunal est prsid b 0 KmraOdlde contre Emm jnar le luge In Zphyr et le lury pat Bar in. ;Mr Duqaeroutlte. des daoses Le nomai F rnand Pierre accus d'avoir oiginis des danses a t con iamr 1 uu mois d'emprisoanement au terme de lait. 39b du Code t'enal. Dans la rgion de Thor Oa nous apprend que le pre joie tait riger une chapelle pii du no lunicut de l'ho., sur remplace* nent Mlu en lace de l'Asile Ues il ns et seivant de local a l'Ecole S .tiooale d agriculture. Jeu de ka&ard Hier le no n n Nnh an Vavai.pr • reou d'avo.r orgaais chez lui de |:ux de hasard (^ aii ; en contraria* UOJ d' l'article )94,44 ailiaa du coli p^nal, ie ar.e aiasi qu Ici loueurs et dlir au iriOaiai u; si u pie poiice. h ianuilles Nous apprenons avec beaacoup d: plaisir les fiaoiUlll d: votre ani tili CIOVIS St O g, aroentur};*o net a av*c M.ie Luci* G;orgM. NOJ complimints. K'-o'e Nationale de Droit I est donn avis 1 Messieurs les |IQ 'ia |i q 1e la sesion ordinaire de* Gximeis s'ouvre II lundi 18 {aillai ouran. Port au Pfiacf, le II jjillet 192 c Mariage E 1 lli^liseSicr Cieur deTurg-au i;ra bn II j-uli 28 jullet 8 hej r*l p':i

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05423
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, July 12, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05423

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
QuiD
ijmi inne He 4129
Port tu Prince, Hati
Mardi 12 Juillet itfil
piiUCTiLJR-PKOPIuri ai Ri
dment-MAGLOIRE
(j NUMERO ^OciNTiyES
Quotidien
le salut est dans U se
r t,dans la vie sim-
ple, dans le travail qui
laisse le corps eu saute,
qui rend .'Intel ligeact
saine et droLe.
Jules PAYOT
REDACTION; Rue Amricain* No. taob

'"-'

QUESTION DU JOUR
,e rgime des prisons
Nouvelles Etrangres
FAR CABLE
NEW YORK
ou quelque temps, les prisoni de visi er la pr.sin franc ma le
[Rpublique sont I ordre du Freines, que U Krauce se piq.e de
actuellement, une cororaissio < considrer comme la piison m >U: e,
loe au Cap avec mission de voici ce qu il constata :
Ire comp'e de l'eiat et du Pnirois. di.-X dans I u-n de
des prisoni du Cip et de osa nvolss. Tout de saite la lu
Lee circoDStances donnent niiere dont elle est inonde, le p*r
bellement un peu ploa d'acuit quet bien cire, les mu s induite de
iquestior ; mais, en ralit, elle ripolin produisent la oieiHeoie nu
ira virement proccup lea pression, fit le mobilier e t a l'ave
en H "in Dd Ctinstopae et nant; un lit mtallique et a ie tatue
iliettsa jusque tout dernire galement peints au ripo m et Mxs
taa to boute, les lieux de d tu mur. ceutre lequel lia peuvent se
du paya o t toujours fait relever (jdaat le jour; uu escabeau
ison l'pouvante de tout le t dossier, retenu par une chane,
un water-:loset en faence aveu tujt
pas liotanton d'tablir de > l'aot; un rob net preaaion pour
lisoo entre le oass et le 1psu po able; la lum.re lectrique.
et serait doub'ement m'*x nue cuvetie pour U toi.etu; uu porte
I Mail j ai *u I ida de ftir^ marne *u, une tagre litres; un
ds coaaidrer le point de vjuui t ur et une bouche da calo i
liffereot avec lequel la qualit fre; aucun des objets da premra
minire le rgime applicable noessi ne lamqus au pnsjuuier
sjnt envisages dans le C'est miracie ue voir comiiu \h\- mill
ikuos et dans lea pays aogio g'-' s. observe : les augws dos
t je cioia intressant de mura, soigaeuseuaeut arrondis, elui
pari de* renseignements goeu. tout germa di maladies infac
Ui } nause, et enaque cellule oif.e trente
lsocieone Francs et un peu mues cubes d sic, Nouns que d*us
I an Europe jusqu an seiz me claque cellule se trouve un bjotou
-lu priao'iniera taient tra'tas d appel permettant au dleiu d'appe
r.gueur impitoyable, lai 1er le gardien/ Ce tes ce mobilier
Dm yeux un document offi *i|. rieu da luxueux, maie noua ue
fmoaaatk-e irataise da 15fi) pouvons noue erop ha de compa
ipnicrivki: ce sujet on traite *er I installation du
miment fii< pour rainer lea du soldit, et 11 CJtuiarsisou
lia plus robustes. Ceat par aaaurmsut pas lavajUjs
Mi de tanire, de cavernes caserne,..
fowea que les prisoos s y .,,
idiignees: la salet, les ver Dans cette pnaon modlj de Fiei
,kfroid, la ao f sont cotuid ns, chaque cellule a 4 metree de
KMuna des conditions naturelles longueur, I m PO dl largeur et J
mtros de hauieur. Une fentra
j ayant 2 mtres de hauteur et l m.
J') de laigeur, remplaa 1 ancienne
lucumdea pliions- Et le rappor-
teur d cet at de cho es ne inan
iicae produire dans les q*Mpsrs de fnre remarquer que la
i il l'est davantage prononc plupart d s cbsmb.es d ouvriers, ou
[piys latin,particulirement vivent dea lamults ei.tiit. non ni
" Pi et en Lalie-Ko Angleerre i cette lum re, ni ce conlaitaoe, m
itioo n'a pai t aussi pro,cette aeratioul.
1res que la jurisprudence. Voici pour le lo^emen M jus ver
ni uaa voulu suivre las rons demain, li voui le permet ez,
ibbnl le criraioalise milanais eu quoi consiste la nourriture et ce
tenda c,a vers 11 plusIqu'est le travail daai celte prison,
iloda'geuct? et la plus grande pu s, nous jet-.arons un coup dos i
'"ud. cs-ti's, en Angleterre Uommaiie et comparatif ejr ce qui
IsSt bien avec lui que le bit se priiiqu* en Angleterre, u poiut
PSioe et double : ponir et-v/e du r)*-me dea prisons /*prr
f; e, a tort ou r.isoo.quoi, liOJa Siroua plus ou mo ns
iqio*i ne peut mieux ame fiibsurlej ideea qu'on se loi uu un
'Win puu'iaant lvrement peu par out sur Ib syate.ne e: le
1 pni en iaire ce S quoi
[sobre du Co- ur< de droit'ions tendre pou. le profit de ceux
d""4 l'ait lenu eu France, il y nuiveulent biao ue p-i t ouver nui-
M iDDei. eut l'occasion siLl.a ceB peti ei quesuons au jour-
u. g _j _>
deboue le
Fraa: 12 6 i
Slerlirg j b8j6
pro imi.i1 OM
I annesion,
'10'g'q 138
"^ contre
il m nt)^ 1 rrsoQ alifinii de
PVRI3Q M. Djuraer, miuislre mort du pstrio e elescirp.
des ti iaoos, a dpu*^ k la chambre An coma d un dleonei rff"" ptr
le pro(ei de badgtt du il (21 qui es: l(>* lutoiits d Aatieoi Mr Kla z
carac 'is^ par le retour l'unit dput d II Soume, l'adrisiaol au
budgtaire r liie par la aupprec- co'unfl Moit a d.vart qu'Amiens
Examens t col aires
Presque tout le mois dp |aillel
t*l affect aux examens qui soct
linii ti;e> :
au reiebl Bcolttl S;iencts A\pplique<,d
ca 'I vite t Droit, ladusirielle et de tii iinent. Il
: Ia{ 18 luillet.
E:o!e Normale, Ceititi:at d'ap-
tnude pdagogique le r <.
- E:ole de UideciM et de Phar-
macie 1; 2$.
mou du buJg't extraotdinaire Ht la
diapari ion piogreasive des comotes
spciaux de g'ierre, 2' par lqiili
"e d s reca res n des oY > use,
8i"s recouia l'empru L'qui b-
du bodget d inn d^oen ea 25,'3 j
initiions coi're 2(i,i9i> millions eu reusemeo et dclara que * paroles
l'.L'i. Recels '>\\ millions de Me KiO*l seriiut ninteineni
soit un' rduction d^s depens-M apprcies par I anu-'e et le peuple
le l,oo3 million.*, mais pir suite de amricain!.
a'OObliaii as la coopra ion del'ri
masj amricain'' li l*ea son verre a
: h Mine i da Ktats Uni, :iu p>i
dent ilirding et de air uy 01 ll-r rOUF ilVU.T Oril'UliS
1 k, qui sera le benvenu parmi
nous. Le co'uiei leiairci* cnicu
L^s journaux publiait de prticles
sii limant une cli leureuse bienv
nue Mr NlCbilae 11 1 llar.praident
i# l'uuivereice Columbia dj New
Au grand prix cyo iste de l'aria,
'australien Spears a e vainqueur
devant l'italien Mjivtt, le hollauiais
dtenu celle
n'ea
de la
l'iucorooraiion dea dpenses de
de I AUbc-* et de la Lorraine au
bu tget gnral comprenant u
eocroilsem'Mit d'un milliard en ins-
re la d -te pub'ique et une dffec
tation aux aui >r isse.ueuts d; 4)0
million!, la liur.nuiinn to aie dea
dpenses al/o '254S millions.
Uoe dp:li< deLeazg annona Leene et If blge Jean'o ia.
que le pro.i d>s gnraux voa ,,,
Sclincck et von Koauska cou inue Q l :ilu^ '. s'loQ una dpche de
malgr le dpart de la miiaioi< fran "f""' le* ^.H0**1 '"'onceut qu u
yaiae. Les deux gnraux ont * .EfTSi ?^aoiaiattsj.clo repu
acquit ; les traiini allemands ont ta 110,1r,,V*; ' d-v'e"rw,1 a,liba8
dpos qu aucune mesure sanitaire "ft*!**?*!. *. WaebiOi
n'a t neg'igie L'un d eux affirme aLc **S. d* u L!;oix P c,8d "
qa -) pour cent de.4 mdecins
ca serait Mr
'iLmvdsaont mor. en soignant les compagnie flamber g Amrique.
Dffeuauir mande de 'uu.tovuz que pin
-Une proposition britannique con !ft.-?EndA,Uf"i7t' "
vie les puisViuces ayant u 1 iotrr f ^'f''U e"( J* *?
si tant
er d-
la gare en chassant les cheminots
Les allemands se sont enfuis en lais
saut plusieurs blesss.
cooveoiblei pour lei prison
ilpinir des thodes dn c-
cruninaiisie italien Leccana
mouvement de rforme a
Cour d'assises
Aujourd'hui comparait de .au: la
d'assises le nomm S.loin n
Darius, accus daasjfHoal su la p.-
sonne di Mme |eaa Nol de comp 1
cit avec Nida li: in:t.
but
nuus \QU
dn
de dommsges intrts;
Bieor Cocsiant J. Audain de son ac
; tion contre la iam Varna Henry
comme tant dnue de fondsmeni:
t Juillet do Tribunal condamne les lieun et dame Lons
wpsix de la Capital--, |taQt j. Audain et Vertulia Louii aux
. Section Nord dpens etc.
Jogauenti rendus :
'rtoiii Loaii contre 1 Mme ki3 Jeanoy licardi contre ViLcent
'Bssrjr, o Constant J. Audain Martine Celui qui rejette l'eice* ton
'IJordonna la jonction des de htispendaoce souleve tsr le d-
! f'stioni; dboute la dame Ver fendeur et l'appointe procder au
jesiid sa double action cou fo-d
Varna Henry et le sieur .1 Maria Mesiac contre Evans e
f|JJ Audain pour les metil* Duvil. Celui qui renvoie les pajtiea
J** I; faisant droi la e conformer au jugement do 17 Mai
'iseasodg conventionnelle foi prcdemment tendu dana la cause
;?*** la dur.e Vei tulia Louis pendante entre elles toutes choies
to Verna Henry et le sieur deraeuraur en tat
. I Audam condamne la! i Dame Verna Henry contre R.
Jj^slia Louia' i payer 1 A< guitin. Celui qui luneoit itatuer
i*;. irnt Heory * somme de sur la demande de la dame Verna
hP? ,itre de dommage Henry contre le aieur Rosev.lle Au
tT'*0*Constant J Audain la gustin en attendant la dcision du
^ cioqu^ie gourdes, titre juge appel a aiatuer mr U proc-
il-tns le i'icii jih s'entendre d^li
nui vement pour assurer la paix dans
cette partie du monde.
< Le Matin' dit pouvoir dc'arer
que le gjjverneaieut Iranus est
favorable celte procdure et a fait
connatre son seu:iment au cabinet
da Lu nie es- Il ajj'ite que la France
qui pois.ie l'iudo Clnne, pourrait
tre appelle participer aux dlib
rlions.
G b i"l Pou ai 1 a gign le prix de Qj"u
lo.ooo IVaucs, dnomm prix du
dcam 1e, mont sur son aviette u
a franchi 11 m. li puis dana un
a.ure saut 11,ij t une hauteur de
80 cemiiu res. < f . ,
-Lsi journaux croient savoir que Vj:cl df* ordoaoan;e de I.
le gojvonemeut a I intention de .chambre d Instruction les ci'coastao
provoqu r une ruuion des grands |ccs JU cr|msi
ib'iisemente de crdit pour m! .. ,, .
dier les moyens de sauver la bac! A Kr,jk).ff, un jour du mois ue
qae in.'uitn Ile de Chine. ;Iuiu de I anne de:nire, veis les 5
La docteur Muray, directeur de la heures de lapr.-midi, un mfan
dotation Cirnegie, eat arriv Paris:courait annoncer i M; |n No.-i q j'i
dans la soire il passera 1 t enjavaitvu quelqu'un couch de oui
France et vlaitera les rgiooi dvas'soa long sous les 1 ha liers di
^"*. ,.,._ ganJch;min. Jn Nol ne se ti: pa-
PARIS L"8 journaux clbrent, Jri pr S0Q W.0Q et Sllivi( ,e r
exploit d Poulain qui a annonc ti, Airiv proximil dc ieQdro..
la construc ion dune nouvelle bicy... .. ?!_-. ;,4m. .. A
dette arienne psrnnttanl on vol de:'1 * ae t;m-.ot UQ "davre II
06 3oo ratrea Mr Peojeot e foo8'aPProcha' m,a,s d^^. ce cada
d un nouveau prix de lo.ooo fros vre c tait celui de sa terame. L.
La chambre s vole la liquidation malheureuse reveaait de l'or;-au
de la flotte constitue par l'tat j Prince ifat" son cheval chirge de pic
pour le ravitaillemenl gnral pen visionr de toutes sortes. U.i savan
dant la gueire. 'cela et on l'avait attendus sur I ht-
A Amiens, Mr Birtbou et le mare b talion sAu pig^ derr re que qut
chsIFoahont dpos des palOMl!gros aibre puis, ds qa'elle lil
dans le cimetire! britanniques et :___. IJZt^, UU . .11
freaiale, pan en re/ue lei .roupes'PPue. oa N ' lie H
t remis dea croix de guerre 3ttj00 l Vlt a1ba,,u;, de ,eux coups de
communs!. I manchet e don I un isvaii atteinte
" Le monument lev Colmar enjau poignet et Feutra !a t e qui ni
mmoire de Mr Pleias.micieu dput j tenait plus au tronc que par un fi m
a t inaugur aujourd hui par Mr; Cela fut, on tait parti avec U
Marraud, miuntre de riutriur. qui!cheval,
a (appel la liJMit S la France, les j
____ ______________^_-____. L)M accuss sont dfendus pai
(Me Chrisphonte et Rgutus. Me Y
dure en fai-- dont s'agit sntrepiise^'nate'iia occupe le sige du minis-
par la dite dirae Verna Henry. tre public L Tribunal est prsid
b0 Kmra- Odlde contre Emm jnar le luge In Zphyr et le lury pat
Bar in. ;Mr Duqaeroutlte.
des daoses
Le nomai F rnand Pierre accus
d'avoir oiginis des danses a t con
iamr 1 uu mois d'emprisoanement
au terme de lait. 39b du Code t'e-
nal.
Dans la rgion de Thor
Oa nous apprend que le pre jo-
ie tait riger une chapelle pii du
no lunicut de l'ho., sur remplace*
nent Mlu en lace de l'Asile Ues
il ns et seivant de local a l'Ecole
S .tiooale d agriculture.
Jeu de ka&ard
Hier le no n n Nnh an Vavai.pr
reou d'avo.r orgaais chez lui de
|:ux de hasard (^ aii ; en contraria*
UOJ d' l'article )94,44 ailiaa du co-
li p^nal, ie ar.e aiasi qu Ici
loueurs et dlir au iriOaiai u; si u
pie poiice.
h ianuilles
Nous apprenons avec beaacoup d:
plaisir les fiaoiUlll d: votre ani
tili Ciovis St O g, aroentur};*o
net a av*c M.ie Luci* G;orgM.
Noj complimints.
K'-o'e Nationale de Droit
I est donn avis 1 Messieurs les
|IQ 'ia |i q 1e la sesion ordinaire de*
Gximeis s'ouvre II lundi 18 {aillai
ouran.
Port au Pfiacf, le II jjillet 192 c -
Mariage
E 1 lli^liseSicr Cieur deTurg-au
i;ra bn II j-uli 28 jullet 8 hej
r*l p':i vl lie Aina K boul, h le de Mr Pi
aai K bjai eli-VlneaeNaial ave
Ir 1; D Maan;e Ethart. fils de Mr
En Kthitr, |igi au Tribunal t'a
ii-'at 01 et de Mue n Salag j.
M:il'.eu's compliments.
Ku chaDtfe(;ontreaQoUlli
jres-pos e 00 uer-i s| louirs valeurs
b.en assorties de II Rpubliqued'H.i
1 et du pay veism jj vous donne
rai dis cartes po.ta.es illustres de
m: de la grande guerre europenae,
es vues aaglaises fameuses, etc.
Mits Tee, ku Ora, SrocLwel Loa
-1res, Angleterre


Je
LE MAIL*

L'EMUL&ION de SCOTT
est un puissant aliment mdici-
nal qui par lui mme contiens
tous les lments ncessaires
pour donner la sant et la force
Prennez-la pour vous convaincre.
Un Jour viendra
S
I
ft
9a
&
<*S$l&Qt
Ojt
m
m
G/
H^.iV *'-W
V.lr'illli'if.i'illi'1'1'"1
LA MAISON
iftiofteliis
Vient dl teoevoir iin petite '|aari
Otp do Toile liop, terne, pur fit, dp
uunlil ix'ia indecbi'sble ' i'rtre
Ispiule iiovubii -te* sior k de
gneriQ du l'Aviation (iftiaife.
Celte toile nm te vnte m Diltde
i gourdes l'aune en Hj centimtres
de laige et oe gouteB en 1 ntre
de lai^e-
. v rwi'M n->nr.i*cnu,KnUuitc mu. > fi *Hk*i '"* 13 **
nrMiMC. tub k lu.*-* U Vi U i>rv
*l M*ixr- I '" '*.' ri: *. v-ri'iMi ii'jur* ismcnb.Ent-ir Itc muv >-
n-npufl*i tub*ir;;uIeuo; CotiK*iji-itlon,
. ;ipertil*c 'M i f eiii,Acri*,Jma,Furonclo-i, su.
Tti*oa4 ccRTainc i ai Imum de

Benoit Couba
1717 Ku< Magasin u,; Liai
Vient d'installer un Eub'.issemen
r-ho cg's"ivque spcuiemmt pour
Travaux 'amatturs.
Dveloppement -- impression*---
jgraoctiseent --- photo couleur.
Le libo'atoir.*. ceiuii.es heures,
ei' a la disposition des clients poui
leurs navai x
C '..a PLUS J'OlSiAST ANTISi-PTlQUE
1 un* Mr.-onr ni Cuivra
ru'rtliid-.1 i.'":n/iw nn:i!/vm tmUilltlf,
t la
1 '.oiiou.'./

APi'IODOR, INTERNE
... .* -\r f.t-iji d'oranger.
#
' ; U'


< iia
ni-"'
IjuLlUTOIIE! *
JUBOLITAR
I Webil""- '
ionneJsi
rinraaU m mime
hnteUIn, l m <\* ra'cneVwnx ****._
l'Inspection Scolaire de Fo t-au-
Plioce donne avis aux intresss que
la jessien d'fxamen pour l'obtention
eu Cert;li:at d"aptilude pdsgogiqup
sera ou\trle i partir du 19 junkt
prochain.
Le registre d inscript ou est on Vert
chaque jour de 10 hies 1,2 i rridi.
Varits
M..HCHLL1
Par amour
Etire G. ,00;

K<.
ARYS
S. ni* U ^

A
0
Succession de
/;. Martin del i -i*
La 80US8inre',>ijiFParjt fn r q . lit-i
de tetecr des rcmeurs Vidal, LH*,
l'ohfeijjio. tt Antonio del llin,
i. vite loua If s ciancitrs de In roc
caiaiOfl Martin del Rio. prlren'er
lecra eon ptea au rabiret de pcd
avocat, Me l.harles Boucriereau. ru*.
Fiou, le mardi, jfudt et samedi d*,
1o 1 < u-' t|9 midi. \
i. s d Wireurs du de Cujus solI
i/^UtiM.t inviUa & tolder leurs
[e. ptes ans retard.
l'or t au piinc-, le 11 juillet 192/
EVAB1ST0 ALVABKZ
V
&
f&
01

1i>i PHum#ri^s
lOrnidj Ma-lu
;
1 *
Q
'
\
t MMaW (AwtJte* rMlMi, Aml'n NMWfl ^r v V^
Bu frrntfil Ira Vtur, Amhn VtrtlU
BjMSJMlt : rWT-/l 11V mor. Vrnmtr Oui. ."ojf .i/i. ' '''" "U "'.-'i.V'" /.'Am-w
Eitmu n..l.-t. l'r.u- KM11..1.1. -'f. i.ifc/rv.--! v.i-i.iin. t.ia. Uufiicr /ri, r.tiioinpi.t
1aillait jrjlouet
Ag-.nls gnraux pour ilaili
1720 Rue du tfagisin d> l'Etat
BAZAR lETKOPOLITAIiX
Maison de confiance
Amjle dos ltu( s du Peuple cf Dams Destouches
l'orl-au-Piiuce Hci i)
Saws-vottl que le prix des biscuits a baiss ?
Ln achat s. cial nous permet d'offrir des Biscuits franais, txlra fins, au prix
exceptionnellement bas de or or 0,30 la livre-
Varits
Pavls ri lu es glaet'a
Abricotlnaa
Marie
Dessert Indit
Bouquet de Francs
Emblmea fleurta
Galettes
Mlange gala
BtacolN Koyal Lunch d la Nalooal Biscuit Co en forb'ano. malotantqt. la boi.e or 0.M
Un stock trais de biecoits de la National Kiscuits Co : F g N'wtons, TckiM,
reu", Moyal Lunch et Vanille, le ptquet or (','20
Lotira, Ai 0 aa. Komauss and l'.unan a- a<, le Ukqttat or 0,'O
AuHBi quelqula Lisait* anglais 0 U Na louai bteo it Co, le p,rqa Cigare tr-a Crois eut 20 1 irr paquet avec fume dgarede, rVguli mneot 18 maiitm-ut l
Cornu lions Cross et Hlackwclls doux et sur", Chew cliow, Pical'i 1, CI10 il-ur en moutarJe 0.7i
Olivea Heine an petttn bocucx or 0,38
Olives au p mrut au
Cel i au jm frtis C,7j
Macaroni al: iHbeiiqte rf*g 1. 0,46 maint. U.2
Extraite pora pour gAteaux, sorbets, etc. >-xtra torts: Anaaudes. fraises, frAmbdiase, ananas
citrons, oraogea, le bjutetlie de -'; 1 rgulire umt 0,4 muiutenaut U.li.
h'oubUem pas :
IVecte pur autorit
de Jus ice
-.
cr 0 10
m
1;
1
Savon Palmolive le pain
Cirage 2 in 1, la boite
Oloss noir, la hctreille
c b anc <
bavons William, le psia
Lsvon Colgales
Extrait de vantl'e, I orce
Bire am^rirRUH*. la bouteille
\ omme frlif^, I livie
Puff d ivtps le boite
Oeim oi Whpft. U bo'te
Pte d .'ici...... le bocal
Poudre da figure blarche et Rachel, la Doite 38
tt
12
<0
-1
SB
as
REPRODUCTION
En vertu lo d'un contrat dp gage
eu date da vingt Juillet mil neuf
cent vingt, enregistr : 2o d'une
commetiou en date du viogt-sept
juin rn r-pgistree, demeuie InfroctvtMa ;
3o d'une oidonnauce de Monsieur
le doyen du tribunal de piemire
instance de Port au Prince en date
du six juillet mil neuf cent vingt et
un II sers procde le Mercredi que
I on comptera Tre'ss Juillet mil neuf
cent vingt et un, dix heures c'a
matin, pnr le Miuu''ede Monsieur
Eugne Roy. agent de change, a ce
commis pi r la dite ordonnance, de-
vant la proprit connue eous le
nom de Savonnerie de Por'-en Prin-
ce et aervani actuellement de d-
rt la Banque Nstionale de la
Rpublique d'Belti et ane rue Oaa-
ls Dr touches, d abord, et ensuite
devant les bureaux de la Douane,
rue da Qaai, la vente an plue of
liant et dernier enchrisseur d,u
ne quantit de toillt trois $ac$ d
cati \?iage, fermant le loi de la
.Savonnerie, d'une part i d'autre
part de Sept tent inquanle ei un
tac de caf tr i, formant le loi de la
Douane.
La dite vente a lieo pour avoir
paumer t de la somme de Irente
quatre mille cinq cent vingt cinq Dol
tare quatre vingt quatre centime Or
Amricain, ( Dol. P 34 52584 ) mon-
tant do compte de Monsieur Jos
Sala la banque NaMonale de la
Rpub'ique d Hati, au trente juin
mil neut cei-t vingt et un, sana pr-
judice et aous toute rserve quant
au paiement de la crance, dea clan
ses formelles da contrat de gage, vu
la baisse de la marchandise.
En raison dea fluctuations da
prix de la denre, la mise i prix
sera flx** an moment de U1
Aux reqnK poursuites oj
gence de la dit* Btnqae S il
de la Rpublique d Hati,
anonyme ayant son s:gs
Paria et sou princinsl tablit
! Port-au-Prince o el est
sente par le sieur 0 Scirp'
directeur, demeurant a
Prnico, dam ici li 4 Milan (I
ayant pour avocats eoost tuai
Morel et L 10 Joseph, erecJ
de domicile sa cabine: ftJ
cala 15 rue Frou.
Contre le sieur Jo* Sait,
ikercent tabli et demaurantl
au Prince.
La dite vente se fera sa
pou a peine de folle enchre-
Port au Prince, le Neuf Jodf
(S) MOREL. Llio
Port au Prince. ls 11 JallW<
BULLETIN No*
Le np c Gen. W C GotJJJ
atendu Port au Prince Mer*-
loillet, ijat, venant directe
New Yoik, avec: ...
570 tonnes de Mar-hind*]
6 Passagers
74 Sacs de lettres
et patina dacs l'api** si
jour pour OhtobdC JJ"
" Agi-
TH0iS
C'EST DE30R'
Au Bar de ls Presse ^
rencontre le midi et le so.f(
On en sort renseigo* *'
velles du monde entier n **
de frais
Reu oar steamer AD VANCE
Huile folarine en barrique eien '
1 L Preetzmann Aggerholffl,
rr--^j
VER OUTH C I N Z A N 0 4 ">" ^TE1S
cent ttnralfour
//*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM