<%BANNER%>







PAGE 1

IE Mil N I Tromper L'Organisme Pour Plaire au Palais c'est ce que font beaucoup de personnes qui J? rennent ^ torque alcoholiques quand en realit ce que leur organisme a besoin c'est LXMULS10N DE SCOTT "ment et mdecine sans le faux stimulant de l'aalcohoL | Arriv par le steamer Gorg g J Pneus & Chambres air Firestn] Les propritaires d'au'os PI le* chauffeur* trouvenn l partir d'aujourd'hui ds Chuuuies air et p Jn. %  1 1 RES O E, di t tues di ne ni >u Mal / la un | '.j, A* resariicl * .oui d' qualii suprieure et oui d mu nW 1 ea llaiti >n reixieme-it appre --al 1 J W PUQUJI LPreelzoaon Aggerholio^ et des 6fres s'chevle le r-ythme de je ne sais quelle bacchanale... Des autos bruisseot dans tes ruei emiUnciis o passent drs rvenn oLs tios qui poursuivent l'inspiration rebelle, des jeunes hommes mchs et des Vnus libdineuscs. Dans tes Suburres noirs, des "pier renies restent sous leur galerie at Petit Club Messieurs les membres acti'a du l Juillet, il, y aura rception toute la journe La tiate d'inacrip'ioo pour lea d f n ,f ,e M rd 38 luin cou Juin a cinq heurt anre midi raot a 7 heures prcises du soir. ( Fisc OrTrarei ai haut de la Mai Cette convocation sera cor sidre n Mattle ) tendant l'aventure. Dans les villas c les roses s'pa noui-s"it. purpurines, sur le piano voltigent drs petites mains patricien ns ; L$ ebant frmit, traittt, s achve... Taudis eju'en d'autres lieux, des lettrs ci.'.'ent de belles proses,adres sent •• l'Apostrophe i Lis ", •• La et aenu Frre sur la Basilque ou le "Poi brillante me a Marie Madeleine ". 'quelques comme troisime convocation, et on 'ravaillcra quelque soit le nombre DIRECTION. des Membres prsents. Pour le Comit—Roger Anselme, Secrtaire Magic.Cily Attirant par ses mile lumires multicolores, Magic-City a ralis samedi soir le maximum dt russite et d'entrain. Tout tait parfait et la jeunesse oublia pendant instant* les souris d'une Dan. es maisonnere, dans mSSSSiSŒ-T^TS d'ue' rilUs, dan, tes hopi.aua. hallucins, ^musique de premier ordre des mourants voient dfiler leurs! P J eux leurs vies courtes ou longues,! Nouveau Journal Muettes ou infortunes et les res i N" vons reu le premier nochers qu'ils airxrent auxquels ils di ,nro du nouveau journal quotisent adieu.. d'en qui parait A l'Imprimerie Hxx JJW oui la direction de air J B. . r r ,. %  „*,„„ dd*;SfTifi3Sr u C 0D,M ; BU tt des manguiers aux formes] n LEcl.|r\: tel est la titra m — d.strndes.ietc d evinePor.au P rince, quotidien qui;. tZSJSS looi assoipie au pied des mornes sombres, nion et aidera dna sa belle œuvre ru ombles n exister pas... la Justice dont les premires re leslumiies blanches et vertes, eailales paraissent consteller le ciel! Tu es un spectre immense... Ncrologie Brevets Elmentaire et Suprieur Les examens pour l'obtention des brevets lmentaire et suprieur com menceront l lundi 4 Juillet. I' y a trois commissions divises, chacune, en trois bureaui. La premi e sera prside par Mr e bous Inspecteur Louis Moi peau, la Seconde par le Sous Inspecteur Cassus la troisime par le Sous las pe.t-ur Duviella. Les Examens seront pacs OU. la T rsidence gnrale du Dr Boyer. Htel Hati J. A: GERDVS, Propritaire Avx Caytt, Uaili. Confort moderne. £ lact* icit, Chambres ares, Service I soigne Prie mvdtt rngliah apeken Se habla fapagrol Man epricht Deu sch. Houlement arrt par la Coramia La Maisvn Autoiiie Talamasl Vient de recevoir pa~ le dernier 6afe< les marchandises suivante*: cherches aont si habilement .liri Bes par Mr George* Lescoutair, le clairvoyant Ju^e d.Ioat.-oction > No ERRE MORAVIA UORPEUJ &*WlTO£S!£?t w* igs.ttsBtsra ES? w ,oin w fc " ffs M m meilleur. S £**£& SjXt.gen. ,Coormrdu ** *"""/•' """J -.. ~ 1F !"" 1 de change Kaa. Edm Faut Casino de Ption-Ville Ordre des avocats I.lioTsM Lemeœbrea du Caamo 'e P Cnroimice Victor Maro.. tloo Ville aont aviss que pour la Notaire donsVd1 K" n o Voile de aine barres Crpon de soie couleur fleurs Crpon de soie couleur unie Retire blanc grande largeur peur japea Voile meiceriafe couleur et unie Mousseline fuie*e couleur barres et mouches Voile blanc bures Voile blanc barres suprieur Sa inette couleur grande largeur Soie lavable couleurs variea Narsoik blanc grande largeur Indian Head tte Indien Cot n drap 90 pouces de large Voile barres Dr il blanc grande largeur Drili blanc auprieur Duck bianc suprieur Kbki blanc 1res suprirur Mai'elle coton Flanelle molleton Flanelle molieion suprieur Flanelle lune et coton Flanelle lame, pure 30 pouces Flanelle laine pure 30 pouces Flanelle lame pure Planais extra suprieure Fur elle mousseline G.5 3) 3-5) 3 2 3 S '-'50 2 M 5 S 2 5 1.25 150 3 2 2 50 2 '2-00 3 4 f 7 10 10 Et d'autres articles de cho C'est avec u^.e bien deu ; ourenie SViri*e que nom avons appris la %  ort de noSre ami et celaborateoJfefftra KiaximiHm, architecte, survenue aujourd'hui, i 4 heures du mafia. t Originaire de Jacmel, Maximilien sUit depuis longtemps tabli parmi sous c sa rputation piofessionnelle tait en prfm re l'gne On lui doit d lgantes et solides 'Oisltuc tions oui contribuent I embellisse ment de la Capitale C tait un compagnon i l'amilie •dl. un esprit rooni des gices et des beaut* classique*, un caractre >ouveut railleur,gavroehr. spirituel et aimablement taquin, jamais %  lchai, t Nous t-e : i u l i ons dire combien cette perte nous louche. Maxienilieo tant rcat dvou i notre maison ou dernirement encote il donnait ter remarquable* tudes sur la Question hydraulique. Le MATIN salue la drouille de son char collaborateur trop tt eole r i son atection et prsecte Isa V*uve ci cruellement prouv* api* seulement quelques mois de mariage, sa fan.ilie ses sincres condo!;n' es. Foiirtfa1 of Julv AMERICAN C1TIZENS I Tor your fourth oi Juif c 1 bration buy Champagne Fol Roger A'wdhtl.SolottOD PauieuWrw Apiod.il Interne. Santal lidy. Goudron Gu/ot, Vin de iVourv Ou a LrroJie. Uro lonal, Giobo', l^agcl eto etc Y Pr x dhant toute concurrence < o s et dtail chez Jbranck J. Martin Rut Pave, en jacs de la Glaaire. Portau Prince. fcr-lnl '.ilrrnitrc 01 y...r Amhit i-rrnuil : -„ >:n frrm.,,,1 1.1 ymi. .4:„,'.,• ,...-„:•• %  .MIU0 # MfM>; Pon.:\„, ri, nm. l'rrmurOn, .P~ M ... n. •<„ .••• I. <. %  •""' ^ EHru. .:.;;...,, ;;,„..,,.. %  ...„.,, ;.,,, _, „.;..'.„. .:,..<,.,..,. ..-, ./ l J" Vaillant f Rouet Agents gnraur pour llailx 1720, Rue du Magati u.l'Etat C I N Z A l\ O A d MATTEIS ~ %  *5 40e,U tinral pour B^



PAGE 1

iflft** 4117 Port au Phase, li*ii .../" Majdi^SJuvu 1821 ^IfTCUR-FKOPRIK. M n t Omeot MA6L0IRK |g t NDMlBO '^OCENTIIIES Une nation doit se garder d s 1 %  > %  i j. %  %  %  MiS. S. ROBINSON Gouverneur de Smto-Domingo Proclamation itU quittion ces jours dernier* lit tisoccupatiom de Santo H l'lection d'un gouverne si Voici la Proclamation ur qui tablit ht eondi U*t lesquelles s tablira le itriit de choses; Les l>omim 'tut oae' satisfaits comme on iflui bas. Qt que la proclamation sur militaire da Saoto „, eo date da 23 Dcembre ait connatre an peu pie dorai j dsir da Gouvernement de* [loi de commencer de simple prcurseur! d'un sbso •de* repoasabilits que c ^UUi P tpn.e I iwhMt V6Dti0Q de ^occupation contiendra caine qui %  ?: *!_•"_P" iei wocuani d iD0 U i 0n8 suivantes : sion sa en i dominica ces; .lit qa'avan* d'effectuer „ion par les Etats-Unis, il I qu'il eiiste dans la Hpobli Jalnicaine un gouvernement leoaltitatioonel pour que les gouvernementales soient [M a -e forme ordonne IMM que les SUA-urs rt Dpit ,1e but dfur? .me dmonstration lus lors de la premire convocatioi civique d; pro'esia'ion contre le du Collge lectoral prendront posp'an de retrait de .'ocrupation SUR session de leurs fonctions. Le Prgr dans la Proclamanoi du 14 dent de la Rpublique entrera dans de ce mme nuis et de cette mme l'exercice de ses fonctions en vetluann. de l'article 51 de la Constitution,' Du bilcon d rfeca de-n. r*deice, aussrt que la Convention de Dij'aurai le p'iisir d entendre le me> so:cupaiioo fera ra'ifite. Uie fois sage que, par mon eniremise. un que, avec la coopration du Peuple orateur r prsent! O' le Pnale Dom Dominicain, la paix et le bon ordre nicain adressera a" prunle et au rgnent !e Gouverneur Militaire trans Gouvernement d*s Eats U lit. irera toute son auont au PrsiEi vo-i* remerciant de vjtre offre dent de h Rpublique Damimciin 'de m'envoyer une copie eo anglais dmen' lu, le Gouvernement mi!idu dit message, je veut profiler d* prendra fia et immdiatement les l'occasion pour vous demander de forces amricaines seront retires. m'aviser 1 heure exacte laquelle la Comme l'aide de la Commissioa maoifestatio 1 dfilera devant ma consultative nomme conformment demeure. 4 la Proclamation du 23 Dcembre Vous salue avec tcute coasid a tl 1920 n'est plus ncessaire, la dite tion. 1 Convention de Daocca commissisn est dissoute par la pr S. S. ROBIS^ON : pation. Afin que la ioaieoMce de|J^ !" „ QS ae le g mve.n : Contre amiral de It Flou, des E U a.'.'S'i5MB*fi2JEfi5 "ft . *.*<-. G, !W U*. st.D JB i- 0 1re en vertu do l'article 8;de la Constitution, l'lection des snatenra. dputs et dputs supplante •t la formation des listes pour ha j gea de la Cour Suprme de Justice, les Cours d Appel des Tribunaux et pour les juges d'Instruction de prau re Instance' cor fonnmnt l'ar ticle 85 de la Cooa irutionAlors en vertu de l'article 53 de la Consti'u•ion, le Oonverneur Militaire.fsisant fonction de Pouvoir Excutif aorcmsra dei citoyeus dominicains pour ngocier la Convention de Dsocci „ UH ,. p..* ei .. M-H— .„ ment des b D expume eo* e-I^TMl Rpubliuae soient assures, la Coa|^r'oies de U Rpab!ij.ue Damtot formaient cette Commisles dispositions suivantes : jsion sa gatilude et son apprciatiov 1 — La ratification de tous le acpour les services rendus aux prix de UCS OIHVC > (16 tes du gouvernement militaire; 2 — La validit de l'emprunt final de d-ux millions cinq cent mille dollars, quantit minime avec laquelle peuvent tre termins les tra vaux publics ea cours d'excution, saciiu:es persoinels et imporUn s. (S gu) S S ROBlNiON E'ats Uuisd'Amrique JananreMoismuei w 1 P eul tre fait ,Vtnt ,e lerm9 ^£kJ^JSsiiL\^9 wi9 r,lrit de U<*uoation ffisGouver^^^ reconnus ncs,ai Sitt> Do nugo.K.U.le 16 jaia 1921 ques-uns qui sont UaiS, U'JUIBmeui Militai! O _.„ | A %  ,,„„/,<. rfn nnnvun snn 1. . ... /_:.. f 7 siun.fi -a-it. nr Sinto Djmingo le 14 juin 1921 T.empo, du 14 juin j.Domi' go, osent de facul as excde le Goojraroe B aVUoia, ai eniotioo IDS du dit Gouverneil voir tous ceux qu il Ira que le Gouvernement ..Unis s I ineotoa de renforces militaires de la Repu Dominicaine, conformmeut ut expos dans cette pro l avant d effectuer ce re Oeuvernement des Etatsavoir la certitude que lince et l'indivisibilit du de la Rpublique Domioi •root dment pro ges, que public sera conserv et qua I les bient, des personnes 4s toutes les garanties; il M outre, remettie l adminis se la Rpublique Oominicai %  Gouvernement dominicain, Je dment institu confor I la Constitution et aux lois V. C'est pourquoi, le Gou it des Etats-Unie sollicite utile du peuple domioi sans l'espoir que si ce cor:•et donn, d aprs les termes .prsente proclamation le te forces amricaines se rali le dlai de boit mois. Sieoiif dont eat in X de le Rpublique Italioa doouoicaina, — par le Gouverneur Mlli iSanto-Domingo, jusqu' ce Rreaideut de le Rpublique lu et proclam prenne pos et Jusqu' ce que la Gonveo w Dsoccupation soit ligne •.Hraident et ratifie par le 1 Dominicain. le dlai d'un mois partir lats d la proclamation, le Militaire coor jquera les primaires pour qu'elles .^-JI trente jours aprs le dscoovocation.coformmeat •JWH H et 83 de la Coostitu **• Assembles procderont i Mli on dei lecteurs en venu !" 4 de la Cooetitution 2:Sf 0 •• lectioos s'effectuent %\225^ X9> al p or 9 ae lei v ,jx p^^P* dominicolq s'expriment Zj^o. ces lections suront lieu ,?? •rveillance des autorits !" •signera le Qouveroecr res pour le succs du nouveau gou d'habitants si:ot d?s doit c Liberty Contre Amiral de U Marine des EU Gouverneur nvhtaire de 6to DjltHlgo. Oa a dit des ch it es qu ils son quelque tcis secs, mais ils ont sou vent leur loquence. Ea voici que ques-uos qui sont par eux mmes A-4'ao .or.o.e Coure Aaitri. ess 2significatif,pourrenIretouUme vernemsftt da la Rpubhaue elle S S. hobinso 1 ncatofier de soa pays: Le.bt.t. -U JI> b-n-treTWp^edominlwIrj. J Gouvs r lU!H r'mHamU> Sto Doniigo 00 une population de 110 00> OJO 3 L\ fscul pour le Recevenr p d'habitants doit j5 000 000 pos fanerai des Douanes, nomm da prs la Convention de 1907, d avoir, [ Honorable Monsieur, outre les facults inbrentes ses fonctions celle d intervenir dans tout ce qui a trait l'emprun*, 4 La facult nour le Receveur gnral des Douanes, d avoir, outra les facults iuhreotes A 8*8 foac• lions, celle de percevoir et de d presse de cette ville, manifestation i % uiju uuu uc mu penser la partie des revenu! internes laquelle prendrootpirt toutesnoiins pou5ques n y del Rpublique qui eeroat ncei t-tationsetclassessociale?,dacsle but ptl000tl qu 0Q ssires, s'il srrivait que les revenus d Lue une dmonstration c vique d: douaniers deviennent iosuffiiants, protestation contre le plan du retrait pour le service du la Dette xtrieu j e l'occupation (dsoccupatioa)sugre de la Rpublique ; gr dios votre Proc'ama ion du 14 o L'obligation pour le gouverne du mois de l anac ca coars ment dominicain de maintenir une Ea dfi!aQt devaal votre mais0 Jour conserver la paix, fournir une orateur adressera au Gouverne mec t protection relle la vie et aux biens et au peuple ds Etats Unis d'Amedes individus, et aasurer 1 accomplis rique, par votre entremis, un messa sment de toutes les obligations de ge du Peuple Dominicain. Is Rpublique Dpminicaine. Dans c* • %  -> % %  -•*-• %  Pala.i bonds ou d'autre bon du Gouvernerrent. Les Les soussigns croient devoir norB-.s-Uois renferment 18 000 000 de ter votre connaissance que le dima i S0QS occupes par ai 000 000 de manche 19 du courart; i j heures limiUes 6 000 oao de tamiUs ont del'apri midi, aura lieu une mini j. urs maisons j bres de toute hyfo te.tation populaire o ganise parla ; e j UP A part ce ch]lUi (1 y 3 000 000 de maisons qui sont hy a 12 000 000 de pe.ioaocs qui ont des dpt; da.is les Banques d'Espagne le total d; ces dp s s'lve 6 $oo 000 oco de dollars. Il y a Je 6^0000 fermes agiicoles values i 41 000 UOJ 000 de dollars produisant 8 300 00 J OJO de o lars par aa. L? pays a 226 000 milles de che mm de 1er qui transportent par an. 1 000 000 000 d passagers et 2 5 o ooooojde tonnes de fret par au OJ •du Peuple Dominicain. dpenae pour 1.-s coles publiques t lt Les soussigns vous prient de leur 6oo 003 o00 de dollars par aQ Li but, il sers tabli aussi dans la dite faire sav0ir si, en ce qui vous incom moyeane de pr ie nce est de a i 000 convention que le Prsident de Ua be ||p peU veat compter que vous d i ves % t de 600000 piofes Rpublique P^p'fi^n? dLfEtiS leur terf2 lhont,fur "f**** 1 eurs. Il y a tooo biblio hciues pu T^^^^^^ ^*j^jg*a !" ^lSSSi£Sr^^ t *H tia rorKsinwiiiii n %  < %  *" u • .*% %  *j w www www de douai*. liUASte nationale, qui sera place vois faire savoir que postrieurement Les Etais Unis possdent la moiti sousle commandement d ofti-iera il TOUS sera remis une copie en an du c h ar bon de tout dominicains comptente pour ce eor gtais du dit message. vice,et durant le tempa qai sera n Bien respecteeusement vtre cessaire cette 01 ganiaatioo efficace Pour la Commission de la Presse le sarde aurades officiers amricains, de j, Cap : tale. nomms par le Prsident de la R-1 (Sign). Rafal BRACHE. Hnminicaine, et la dito Mission sera investie pi 'la Pouvoir Excutif dat Rponse du Gouverneur Robtmon tributions convenablea et adquates | Aux Commissaires de U tresse e glob. lis pio du sent la moiti du fer, les }[l de cuivre, les au de cooa, le t|-, du bl et la i[2 des marchandes ma nufactures dans le monde entier. Varits des Rns dj menla Capitale *t Itili'J* Collge Lctoral ainsi no.u.a "•MAsgorobl e< primaires proc4 m.'.e temps la ralisation — Uoonts -I M ssieurs A. Pellerano Sarda Le Gouverneur militaire convo-i i?5 f .l. i. i quera alors le Coagrs Dominicain Commissaires de l| fresae de la ta Assemble extraordinaire pour la! v.11. ratification de la Cqnventioa de Q\ n v, soccunatioo, pu le Gouverneur Messieurs, %m$n runira le Collge lectoral le viens de rectvotr votre avis que fui fins d'lire un Prsident de la h dimin h 19 du courant ; bu RDueUaU Dominicaine.en vertu de us df l'.p-. m;d.. aura lieu une rartk'e !$ de la Constitution et en gtade mu^-.-t.on populaire org CE SOIR Cœur d'Hrone 7e, 8e et a pisodes MERCREDI Les Elites iiiDoslfis Avec Excoffier, Lootine Maaiard et Matbot Les Jenx ou cœur les fonctionnaires auais: ? :r 1Presse de cette vil f.dani Entre G1.00 Pome Port-au-Prioce t Pour Louis Morpeau l'*uteur Je • Lt Prire sur la Basilique %  D'un coteau qu'ombragent des chnes et des manguiers je te con • temple,Port-au-Prince, princesse assoupie au piei des morues sombres. Aux pentes alanguies des collines qui t'encerclent s'anime sous le vent lent une verdure ternelle. Des chemine noires Je te* usines s'chappe une fume qui t'embruoe. a Basilique se coitemp'.e, Rine. ave: ses deux |tours jmnesquise iressentcomm:|leui bras gants. Les murs blanchis du Fort Naiis nat qui au temps jadis l'a dtendue mergent du vertLe hangar dt ton wharf s'alloig: otourde la mer cr'.e d cume qui chante tes pieds ses tristesses, se; joies et ses colres. Plus ue saille aucua monument, nulle statue: ni le Dessauu*, roidi ea son geste lgendaire, ni le palau bi sur le patron d: ceux de l lus.ni le Ption que couronne, temm: aux tormesouples, une Libettt. ai h galerie des buste: de bronz: de nos Prsidents phmres i s,m nul is SOJg .. XX LchiuJ soleil qui t'accabla de ses rayons va mourir puis de sa communion trop intense avec la terre L'omb e de t*s mon'agoes s'alloogr, s'imprci'.t. Si fuite amae le repes .. C'est 1 heure ou le laboureur d laisse la houe egifeoe, las, 1a cae rust.' pressent rendf/. vous galant ou apportent foy.r i gurir : leur me blesse du jour. .. Ces 1 heure o s'arrachent sommeil tts hommes de nlaisir doot b e-tt ptrjdiront les g'ces *ifmi net; au Ciiamp d: M 1rs tandis que lg e et purificatrice s'lve la b ise e: que du K oqie s'g-ieni lente et vo'up ueus-s 1rs no es des valiet ies mnngus, gtnte/. t souples tes filles p o ncacot hors chmes heureux. L' \ng;lji son .. Daes l'alf ami h m irnv:at ftfeti bliaalesvibratis'U >oaoresiu brun/.-. U \e rhippi h.une la couverte, 6 ville, lit tes ampou.fs lectriques on r 4]i rpaulu Jru. tube clait. Etes 10.1t de IJI rap;ies en arcs de cer de. Au boa Nitional et sur une les tourr de la '^as.iliqne une amoou le pourpre l'ial allume ; et au Fort liai pouil sauvcK^rdede tes marine e t?u vert qje m as plac scintille M .Igr Kl lumc.'es b anches, rou 4 s (t vertes (t les feux des voilier q ii s'irradient sur la nui )• ne ite>, tmgie rien ue te* formes : tl prisse dans 1/soir un lonj fumiuemeit l'on c cl uoir :st piqu d'toiles claires. Tes rues meurent dj. mys. iiieusement. Di-.s aet runions distingues 00 VUigeUHi sur les Ub'.es l'or rosle et les poeurs inquiets voient avec les ds, passer e dsespoir qui chagrine ou 1 tspoi; qui giie. Dans tes quartiers excentrique^ dans la chaleur de l'absinthe. |aux so s de> t mbou r t les s x >\ kj. es les un au au


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05411
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, June 28, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05411

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
iflft**
4117
Port au Phase, li*ii
.../"
Majdi^SJuvu 1821
^IfTCUR-FKOPRIK. m n t
Omeot MA6L0IRK
|gtNDMlBO '^OCENTIIIES
Une nation doit se garder
d tent au^pouvoir que les
vertus iqn'ils ont dans
leurs domestiques.
ETIENNE REY
Quotidien
REDACTION; Rue Amricaine No.?i > s
1 ' >......
i j. .
Mi- S. S. ROBINSON
Gouverneur de Smto-Domingo
Proclamation
itU quittion ces jours dernier*
lit tisoccupatiom de Santo
, H l'lection d'un gouverne
si Voici la Proclamation
ur qui tablit ht eondi
U*t lesquelles s tablira le
itriit de choses; Les l>omim
'tut oae' satisfaits comme on
iflui bas.
Qt que la proclamation
sur militaire da Saoto
, eo date da 23 Dcembre
ait connatre an peu pie dorai
j dsir da Gouvernement de*
[loi de commencer de simple
. prcurseur! d'un sbso
de* repoasabilits que c
^UUiPtpn.eI iwhMt V6Dti0Q de ^occupation contiendra caine qui
"?: *!_"_P"iei wocuani d,iD0-Ui0n8 suivantes : sion sa en
i dominica ces;
.lit qa'avan* d'effectuer
ion par les Etats-Unis, il
I qu'il eiiste dans la Hpobli
Jalnicaine un gouvernement
leoaltitatioonel pour que les
" gouvernementales soient
[m a -e forme ordonne
IMM que les SUA-urs rt Dpit',1e but d- fur? .me dmonstration
lus lors de la premire convocatioi civique d; pro'esia'ion contre le
du Collge lectoral prendront pos- p'an de retrait de .'ocrupation sur
session de leurs fonctions. Le Pr- gr dans la Proclamanoi du 14
- dent de la Rpublique entrera dans de ce mme nuis et de cette mme
l'exercice de ses fonctions en vetluann.
de l'article 51 de la Constitution,' Du bilcon d rfeca de-n. r*deice,
aussrt que la Convention de Di- j'aurai le p'iisir d entendre le me>
so:cupaiioo fera ra'ifite. Uie fois sage que, par mon eniremise. un
que, avec la coopration du Peuple orateur r prsent! O' le Pnale Dom
Dominicain, la paix et le bon ordre nicain adressera a" prunle et au
rgnent !e Gouverneur Militaire trans Gouvernement d*s Eats U lit.
irera toute son auont au Prsi- Ei vo-i* remerciant de vjtre offre
dent de h Rpublique Damimciin 'de m'envoyer une copie eo anglais
dmen' lu, le Gouvernement mi!i- du dit message, je veut profiler d*
prendra fia et immdiatement les l'occasion pour vous demander de
forces amricaines seront retires. m'aviser 1 heure exacte laquelle la
Comme l'aide de la Commissioa maoifestatio 1 dfilera devant ma
consultative nomme conformment demeure.
4 la Proclamation du 23 Dcembre Vous salue avec tcute coasid a
. tl, 1920 n'est plus ncessaire, la dite tion.
1 Convention de Daocca commissisn est dissoute par la pr S. S. ROBIS^ON :
pation. Afin que la ioaieoMce de|J^", QS ae le g mve.n : Contre amiral de It Flou, des E U
a.'.'S'i5MB*fi2JEfi5 "ft . *.*<-. g,!W u*. st.DJBi-0
1re en vertu do l'article 8;- de la
Constitution, l'lection des sna-
tenra. dputs et dputs supplante
t la formation des listes pour ha
j gea de la Cour Suprme de Justice,
les Cours d Appel des Tribunaux et
pour les juges d'Instruction de pr-
au re Instance' cor fonnmnt l'ar
ticle 85 de la Cooa irution- Alors en
vertu de l'article 53 de la Consti'u-
ion, le Oonverneur Militaire.fsisant
fonction de Pouvoir Excutif aorc-
msra dei citoyeus dominicains pour
ngocier la Convention de Dsocci
UH ,. p..* ei .. m-h . ment des b D expume eo* e-I^TMl
Rpubliuae soient assures, la Coa|^r'oies de U Rpab!ij.ue Damtot
formaient cette Commis-
les dispositions suivantes : jsion sa gatilude et son apprciatiov
1 La ratification de tous le ac- pour les services rendus aux prix de UCS OIHVC > (16
tes du gouvernement militaire;
2 La validit de l'emprunt final
de d-ux millions cinq cent mille
dollars, quantit minime avec la-
quelle peuvent tre termins les tra
vaux publics ea cours d'excution,
saciiu:es persoinels et imporUn s.
(S gu) S S ROBlNiON
E'ats Uuisd'Amrique
JananreMoismuei w 1 Peul tre fait ,Vtnt ,e lerm9
^kJ^JSsiiL\^9wi9 r,lrit de U<*uoation
ffisGouver^^^ reconnus ncs,ai Sitt> Do nugo.K.U.le 16 jaia 1921 ques-uns qui sont
UaiS, U'JUIBmeui Militai! O _. |A ,,/,<. rfn nnnvun snn 1. . ... /_:.. f 7 siun.fi -a-it. nr
Sinto Djmingo le 14 juin 1921
T.empo, du 14 juin
j.Domi' go, osent de facul
as excde le Goojraroe
B aVUoia, ai eniotioo
ids du dit Gouverne-
il voir tous ceux qu il
Ira que le Gouvernement
..Unis s I ineotoa de ren-
forces militaires de la Repu
Dominicaine, conformmeut
ut expos dans cette pro
l avant d effectuer ce re
Oeuvernement des Etats-
avoir la certitude que
lince et l'indivisibilit du
de la Rpublique Domioi
root dment pro ges, que
public sera conserv et qua
I les bient, des personnes
, 4s toutes les garanties; il
M outre, remettie l adminis
se la Rpublique Oominicai
Gouvernement dominicain,
Je dment institu confor
I la Constitution et aux lois
V. C'est pourquoi, le Gou
it des Etats-Unie sollicite
_ utile du peuple domioi
sans l'espoir que si ce cor:-
et donn, d aprs les termes !
.prsente proclamation le te
forces amricaines se rali
le dlai de boit mois.
Sieoiif dont eat in
X de le Rpublique
Italioa doouoicaina,
par le Gouverneur Mlli
iSanto-Domingo, jusqu' ce
Rreaideut de le Rpublique
lu et proclam prenne pos
et Jusqu' ce que la Gonveo
w Dsoccupation soit ligne
.Hraident et ratifie par le
1 Dominicain.
le dlai d'un mois partir
lats d la proclamation, le
Militaire coor jquera les
primaires pour qu'elles
.^-ji trente jours aprs le
dscoovocation.coformmeat
JWh H et 83 de la Coostitu
** Assembles procderont i
Mlion dei lecteurs en venu
4 de la Cooetitution
2:Sf0 lectioos s'effectuent
%\225^X9> al por 9ae lei v*,jx
p^^P* dominicolq s'expriment
Zj^o. ces lections suront lieu
,?? rveillance des autorits
signera le Qouveroecr
res pour le succs du nouveau gou
d'habitants
si:ot d?s
doit
c Liberty
Contre Amiral de U Marine des EU
Gouverneur nvhtaire de 6to DjltHlgo.
Oa a dit des ch it es qu ils son
quelque tcis secs, mais ils ont sou
vent leur loquence. Ea voici que
ques-uos qui sont par eux mmes
A-4'ao .or.o.e Coure Aaitri. ess 2significatif,pourrenIretouUme
vernemsftt da la Rpubhaue elle S S. hobinso 1 ncatofier de soa pays: Le.bt.t. -U ji>
b-n-treTWp^edominlwIrj. JGouvsrlU!Hr'mHamU> Sto Doniigo 00 une population de 110 00> ojo
3 L\ fscul pour le Recevenr p. d'habitants doit j5 000 000 pos
fanerai des Douanes, nomm da
prs la Convention de 1907, d avoir, [ Honorable Monsieur,
outre les facults inbrentes ses
fonctions celle d intervenir dans tout
ce qui a trait l'emprun*,
4 La facult nour le Receveur
gnral des Douanes, d avoir, outra
les facults iuhreotes A 8*8 foac-
lions, celle de percevoir et de d presse de cette ville, manifestation i % uiju uuu uc mu
penser la partie des revenu! internes laquelle prendrootpirt toutesnoiins pou5ques n y
del Rpublique qui eeroat ncei t-tationsetclassessociale?,dacsle but ptl000tl qu, 0Q
ssires, s'il srrivait que les revenus d Lue une dmonstration c vique d:
douaniers deviennent iosuffiiants, protestation contre le plan du retrait
pour le service du la Dette xtrieu je l'occupation (dsoccupatioa)sug-
re de la Rpublique ; gr dios votre Proc'ama ion du 14
o L'obligation pour le gouverne du mois de l.anac ca coars
ment dominicain de maintenir une Ea dfi!aQt devaal votre mais0
Jour conserver la paix, fournir une orateur adressera au Gouverne mec t
protection relle la vie et aux biens et au peuple ds Etats Unis d'Ame-
des individus, et aasurer 1 accomplis rique, par votre entremis, un messa
sment de toutes les obligations de ge du Peuple Dominicain.
Is Rpublique Dpminicaine. Dans c* -->-*- -
Pala.i
bonds ou
d'autre bon du Gouvernerrent. Les
Les soussigns croient devoir nor- B-.s-Uois renferment 18 000 000 de
ter votre connaissance que le di- maiS0QS occupes par ai 000 000 de
manche 19 du courart; i j heures limiUes 6 000 oao de tamiUs ont
del'apri midi, aura lieu une mini j.urs maisons j bres de toute hyfo
te.tation populaire o ganise parla ;ejUP A part ce ch]lUi (1 y ,
3 000 000 de maisons qui sont hy
a 12 000 000 de
pe.ioaocs qui ont des dpt; da.is
les Banques d'Espagne le total d;
ces dp s s'lve 6 $oo 000 oco
de dollars. Il y a Je 6^0000 fermes
agiicoles values i 41 000 uoj 000
de dollars produisant 8 300 00 j ojo
de o lars par aa.
L? pays a 226 000 milles de che
mm de 1er qui transportent par an.
1 000 000 000 d passagers et 2 5 o
ooooojde tonnes de fret par au Oj
du Peuple Dominicain. dpenae pour 1.-s coles publiques
t lt Les soussigns vous prient de leur 6oo 003 o00 de dollars par aQ Li
but, il sers tabli aussi dans la dite faire sav0ir si, en ce qui vous incom moyeane de prience est de a i 000
convention que le Prsident de Ua be ||p peUveat compter que vous dives%t de 600000 piofes
Rpublique P^p'fi^n? dLfEtiS leur terf2 lhont,fur "f****1* eurs. Il y a tooo biblio hciues pu
T^^^^^^ ^*j^jg*a ^lSSSiSr^^
t
*h tia rorKsinwiiiii n<*" u .*% *j w www www de douai*.
liUASte nationale, qui sera place vois faire savoir que postrieurement Les Etais Unis possdent la moiti
sousle commandement d ofti-iera il tous sera remis une copie en an du charbon de tout
dominicains comptente pour ce eor gtais du dit message.
vice,et durant le tempa qai sera n Bien respecteeusement vtre
cessaire cette 01 ganiaatioo efficace Pour la Commission de la Presse
le sarde aurades officiers amricains, de j, Cap:tale.
nomms par le Prsident de la R-1 (Sign). Rafal BRACHE.
Hnminicaine, et la dito Mission sera
investie pi 'la Pouvoir Excutif dat Rponse du Gouverneur Robtmon
tributions convenablea et adquates | Aux Commissaires de U tresse
e glob. lis pio
du sent la moiti du fer, les }[l de
cuivre, les au de cooa, le t|-, du
bl et la i[2 des marchandes ma
nufactures dans le monde entier.
Varits
des Rns dj men-
la Capitale
*t
Itili-
'J*! Collge Lctoral ainsi no.u.a
"MAsgorobl
e< primaires proc4 m.'.e temps
la ralisation .
Uoonts -I M ssieurs A. Pellerano Sarda
Le Gouverneur militaire convo-i i?5f.l. i. i '
quera alors le Coagrs Dominicain Commissaires de l| fresae de la
ta Assemble extraordinaire pour la! v.11.
ratification de la Cqnventioa de Q- \ n v,
soccunatioo, pu le Gouverneur Messieurs,
%m$n runira le Collge lectoral le viens de rectvotr votre avis que
fui fins d'lire un Prsident de la h dimin h 19 du courant ; bu
RDueUaU Dominicaine.en vertu de us df l'.p-. m;d.. aura lieu une
rartk'e !$ de la Constitution et en gtade mu^-.-t.on populaire org
CE SOIR
Cur d'Hrone
7e, 8e et a pisodes
MERCREDI
Les Elites iiiDoslfis
Avec Excoffier, Lootine Maaiard
et Matbot
Les Jenx ou cur
les fonctionnaires au- ais: ?:r 1- Presse de cette vil f.dani
Entre
G- 1.00
Pome
Port-au-Prioce
t Pour Louis Morpeau l'*uteur Je Lt
Prire sur la Basilique
D'un coteau qu'ombragent des
chnes et des manguiers je te con
temple,Port-au-Prince, princesse as-
soupie au piei des morues sombres.
Aux pentes alanguies des collines
qui t'encerclent s'anime sous le vent
lent une verdure ternelle.
Des chemine noires Je te* usines
s'chappe une fume qui t'embruoe.
a Basilique se coitemp'.e, Rine.
ave: ses deux |tours jmnesquise
iressentcomm:|leui bras gants.
Les murs blanchis du Fort Naiis
nat qui au temps jadis l'a dtendue
mergent du vert-
Le hangar dt ton wharf s'alloig:
otourde la mer cr'.e d cume qui
chante tes pieds ses tristesses, se;
joies et ses colres.
Plus ue saille aucua monument,
nulle statue: ni le Dessauu*, roidi
ea son geste lgendaire, ni le palau
bi sur le patron d: ceux de l lus.-
ni le Ption que couronne, temm:
aux tormesouples, une Libettt.
ai h galerie des buste: de bronz: de
nos Prsidents phmres i s,m nul
is SOJg ..
XX
LchiuJ soleil qui t'accabla de
ses rayons va mourir puis de sa
communion trop intense avec la terre
L'omb e de t*s mon'agoes s'alloogr,
s'imprci'.t. Si fuite amae le repes
.. C'est 1 heure ou le laboureur d
laisse la houe e- gifeoe, las, 1a cae
rust nent 1-heib tenir?, les yeux pie ns
d un songe ternel.
...C'est l'heure c :e ferment
b laae, o tes ul- :>.' pressent
rendf/. vous galant ou apportent
foy.r i gurir :
leur me blesse du jour.
.. Ces 1 heure o s'arrachent
sommeil tts hommes de nlaisir doot
b e-tt ptrjdiront les g'ces *ifmi
net; au Ciiamp d: M 1rs tandis que
lg e et purificatrice s'lve la b ise
e: que du K oqie s'g-ieni lente
et vo'up ueus-s 1rs no es des valiet
ies mnngus, gtnte/. t souples
tes filles p o ncacot hors chmes
heureux.
L' \ng;lji son ..
Daes l'alf ami h m irnv:at ftfeti
bliaalesvibratis'U >oaoresiu brun/.-.
U \e rhippi h.une la couverte, 6
ville, lit tes ampou.fs lectriques onr.
4]i rpaulu Jru. tube clait. Etes
10.1t de Iji rap;ies en arcs de cer
de. Au boa Nitional et sur une
les tourr de la '^as.iliqne une amoou
le pourpre l'ial allume ; et au Fort
liai pouil sauvcK^rdede tes marine
e t?u vert qje m as plac scintille
M .Igr Kl lumc.'es b anches, rou
4 s (t vertes (t les feux des voilier
q ii s'irradient sur la nui ) ne ite>,
tmgie rien ue te* formes :
tl prisse dans 1/soir un lonj fumiuemeit
l'on c cl uoir :st piqu d'toiles
claires. Tes rues meurent dj. mys.
iiieusement.
Di-.s aet runions distingues 00
VUigeUHi sur les Ub'.es l'or rosle et
les poeurs inquiets voient avec les
ds, passer e dsespoir qui chagrine
ou 1 tspoi; qui giie.
Dans tes quartiers excentrique^
dans la chaleur de l'absinthe. |aux
so s de> t mbou rt les s x >\ kj. es
les
un
au
au


IE Mil N
I
Tromper L'Organisme
Pour Plaire au Palais
c'est ce que font beaucoup de personnes qui
J?rennent ^ torque alcoholiques quand en
realit ce que leur organisme a besoin c'est
LXMULS10N DE SCOTT
"ment et mdecine sans le
faux stimulant de l'aalcohoL

| Arriv par le steamer Gorg g J
! Pneus & Chambres air Firestn]
Les propritaires d'au'os pi le* chauffeur* trouvenn l
* partir d'aujourd'hui ds Chuuuies air et p Jn.
11RES O E, di t tues di ne ni >u Mal / la un | '.j, a*
resariicl * .oui d' qualii suprieure et oui d mu nW 1
ea llaiti >n reixieme-it appre --al 1 j wpuquji
LPreelzoaon Aggerholio^
et des 6fres s'chevle le r-ythme de
je ne sais quelle bacchanale...
Des autos bruisseot dans tes ruei
emiUnciis o passent drs rvenn oLs
tios qui poursuivent l'inspiration
rebelle, des jeunes hommes mchs
et des Vnus libdineuscs.
Dans tes Suburres noirs, des "pier
renies restent sous leur galerie at
Petit Club
Messieurs les membres acti'a
du
l Juillet, il, y aura rception toute la
journe
La tiate d'inacrip'ioo pour lea d
! fn",f ,e M*rd 38 luin cou Juin a cinq heurt anre midi -
raot a 7 heures prcises du soir. ( Fisc OrTrarei ai haut de la Mai
Cette convocation sera cor sidre n Mattle )
tendant l'aventure.
Dans les villas c les roses s'pa
noui-s"it. purpurines, sur le piano
voltigent drs petites mains patricien
ns ;
L$ ebant frmit, traittt, s achve...
Taudis eju'en d'autres lieux, des
lettrs ci.'.'ent de belles proses,adres
sent l'Apostrophe i Lis ", La et aenu
Frre sur la Basilque ou le "Poi brillante
me a Marie Madeleine ". 'quelques
comme troisime convocation, et on
'ravaillcra quelque soit le nombre
DIRECTION.
des Membres prsents.
Pour le ComitRoger Anselme,
Secrtaire
Magic.Cily
Attirant par ses mile lumires
multicolores, Magic-City a ralis
samedi soir le maximum dt russite
et d'entrain. Tout tait parfait et la
jeunesse oublia pendant
instant* les souris d'une
Dan. es maisonnere, dans mSSSSiS-T^TS d'ue'
rilUs, dan, tes hopi.aua. hallucins, ^musique de premier ordre
des mourants voient dfiler leurs!--------------P
Jeux leurs vies courtes ou longues,! Nouveau Journal
Muettes ou infortunes et les res i N" vons reu le premier no-
chers qu'ils airxrent auxquels ils di ,nro du nouveau journal quoti-
sent adieu.. d'en qui parait A l'Imprimerie H-
xx JJW oui la direction de air J B.
.r,r ,.*, dd*;SfTifi3Sr,uC0D,M;-
BU tt des manguiers aux formes] n LEcl.|r\: tel est la titra m
d.strndes.ietcdevinePor.auPrince, quotidien qui;. tZSJSS looi
assoipie au pied des mornes sombres, nion et aidera dna sa belle uvre
ru ombles n exister pas... la Justice dont les premires re
leslumiies blanches et vertes,
eailales paraissent consteller le ciel!
Tu es un spectre immense...
Ncrologie
Brevets Elmentaire et
Suprieur
Les examens pour l'obtention des
brevets lmentaire et suprieur com
menceront l lundi 4 Juillet.
I' y a trois commissions divises,
chacune, en trois bureaui.
La premi e sera prside par Mr
e bous Inspecteur Louis Moi peau,
la Seconde par le Sous Inspecteur
Cassus la troisime par le Sous las
pe.t-ur Duviella.
Les Examens seront pacs ou. la
T rsidence gnrale du Dr Boyer.
Htel Hati
J. A: GERDVS, Propritaire
Avx Caytt, Uaili.
Confort moderne. lact* icit,
Chambres ares, Service I
soigne
Prie mvdtt
rngliah apeken Se habla fapagrol
Man epricht Deu sch. '
Houlement arrt par la Coramia
La Maisvn
Autoiiie Talamasl
Vient de recevoir pa~ le dernier 6afe<
les marchandises suivante*:
cherches aont si habilement .liri
Bes par Mr George* Lescoutair, le
clairvoyant Ju^e d.Ioat.-oction > No
ERRE MORAVIA UORPEUJ &*WlTOS!?t
w* igs.ttsBtsra es?w,oin w* fc"ffs
M m meilleur. S **& SjXt.gen. ,Coormrdu **
*"""/' """j -.. ~------1F!"" 1 de change Kaa. Edm Faut
Casino de Ption-Ville Ordre des avocats I.lioTsM
Lemebrea du Caamo 'e P Cnroimice Victor Maro..
tloo Ville aont aviss que pour la Notaire donsVd1 K"no
Voile de !aine barres
Crpon de soie couleur fleurs
Crpon de soie couleur unie
Retire blanc grande largeur peur japea
Voile meiceriafe couleur et unie
Mousseline fuie*e couleur barres et mouches
Voile blanc bures
Voile blanc barres suprieur
Sa inette couleur grande largeur
Soie lavable couleurs variea
Narsoik blanc grande largeur
Indian Head tte Indien
Cot n drap 90 pouces de large
Voile barres
Dr il blanc grande largeur
Drili blanc auprieur
Duck bianc suprieur
Kbki blanc 1res suprirur
Mai'elle coton
Flanelle molleton
Flanelle molieion suprieur
Flanelle lune et coton
Flanelle lame, pure 30 pouces
Flanelle laine pure 30 pouces
Flanelle lame pure
Planais extra suprieure
Fur elle mousseline
G.5
3)
3-5)
3
2
3
S
'-'50
2 M
5
S
2
5
1.25
150
3
2
2 50
2
'2-00
3
4
f
7
10
10
Et d'autres articles de cho
C'est avec u^.e bien deu;ourenie
SViri*e que nom avons appris la
ort de noSre ami et celaborateo-
Jfefftra KiaximiHm, architecte, surve-
nue aujourd'hui, i 4 heures du ma-
fia.
t Originaire de Jacmel, Maximilien
sUit depuis longtemps tabli parmi
sous c sa rputation piofession-
nelle tait en prfm re l'gne On lui
doit d lgantes et solides 'Oisltuc
tions oui contribuent I embellisse
ment de la Capitale
C tait un compagnon i l'amilie
dl. un esprit rooni des gices
et des beaut* classique*, un carac-
tre >ouveut railleur,gavroehr. spiri-
tuel et aimablement taquin, jamais
lchai, t
Nous t-e :iulions dire combien
cette perte nous louche. Maxienilieo
tant rcat dvou i notre maison ou
dernirement encote il donnait ter
remarquable* tudes sur la Question
hydraulique.
Le MATIN salue la drouille de
son char collaborateur trop tt eole
r i son atection et prsecte Isa
V*uve ci cruellement prouv* api*
seulement quelques mois de mariage,
sa fan.ilie ses sincres condo!;n'
es.
Foiirtfa1 of Julv !
AMERICAN C1TIZENS *
I Tor your fourth oi Juif c 1 bration buy
Champagne Fol Roger SparkUna Burgundy from
_______P* N'JRAY jr Company Inc
Un Jour viendra

Dr Pierre M. Morpeau
Par li Maons I* samedi est parti
taur Pari* cotre jeune ami Pieire
Moiavia Morpeau qui va pasaer quel
que temps dans les grandes cliniques
franaises o il se perfectjorr.fr.'
dans la chirurgie det.taire.
Nos ir.eilienrs souhaits l'accomn. j
gaent.
VERMOUTH
Annexe des
Caves de Bordeaux
JieDEBEiX. Propritaire
\- ,. ^PU Pr ,e steamer 1 Macoris :
Vins rie Usrdeau* roige et blanc par barriques ffro et dla.l
D Vius lins par raisss
Keurre franais de la mais ou Nie or Camus en boite d'1 ei 2 livres.
Vin de madre et malaga
Attiudu mercredi pir le Panama :
waurre 'rais (harculerte de la maison franaise Perceval et
un grand assortiment de provisions frapeaiaee.
Viennent d'arriver
Dfrancrar le SSMarts les produits pharmaceutique* suivants 1
Sirop H.ruoglsbtne UescMens. vin iV.di ena. ()uiium uCri
CMS"? ,,COD'cE,",f1 l,e Wilin> A'wdhtl.SolottOD PauieuWrw
Apiod.il Interne. Santal lidy. Goudron Gu/ot, Vin de iVourv
Ou a LrroJie. Uro lonal, Giobo', l^agcl eto etc Y'
Pr x dhant toute concurrence < ,os et dtail chez
Jbranck J. Martin
Rut Pave, en jacs de la Glaaire. Portau Prince.
fcr-lnl '.ilrrnitrc 01 y...r Amhit i-rrnuil :
-- >:n frrm.,,,1 1.1 ymi. .4:,'., ,...-: .miU0
# MfM>; Pon.:\, ri, nm. l'rrmurOn,. .P~ M... n. <...... . I. <.""' ^
EHru. .:.;;...,, ;;,..,,.. ,....,, ;.,,,..... _,.......;..'.. .:,..<,.,..,. ..-, ./ l J"
Vaillant f Rouet
Agents gnraur pour llailx
1720, Rue du Magati u.- l'Etat
C I N Z A l\ O A'd* MATTEIS
- ~ * *5 40e,U tinral pour B^
-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM