<%BANNER%>







PAGE 1

' p MA r rN ) concert ie. samedi II n'y a ou'i prsenier dfs compli m enta Nielle S. Faubeit ei ses droutt auxiliaires L'o magnifique programme fut excut i la satisfac liongrale on fit unevrrable ova lion i Melle Attala de Pradines qui, se surpassa dans l'excution d'air difficiles des grands rpeitoires. Sa voix nuance, chante, se jouant des difficults qu'elle surmonte sacs ef foit fil clater des des tonnerres d'ap plaudissements. Touijes artistes d'.illeur, fuient la hauteur. Varits MARDI Cœur d'Hrone 7e, 8e et 9a pi-odea %  otre G1.00 M. Jolibois Rpondant 4 no^re confie Viens, de cL Etendard qui s'informait, nrs de lui de la sant de nore confrre loi bois, le Gnral McDjogal.Chei de la Gendarmerie, dit que le dct?n est en bonne sant et qu'il n'* pis t i deux doig's de la mort.— En ce qui attaitaux mauvais trattemrcts. continue le Gnral Me Dougil, une enqute sera faite et si les dus .ont % rais, le responsable ma svrement puni Nous prsentons nr remercie ments au Chef de la Gendarmerie pour avoir rassur 1rs esprits S ij de DBLORT. i barmecieiv, Ji9, Hun r.'inr-Auioiuo lA..;"HT~5 C'EST LE MEILLEUR 1>1".S PUJ.CATIFS A-riv par le steamer Gorges Pneus & Chambras air Firesti Les propilaires d'autos et le* chauffeur* trouveront |,u. A ptnir d'aujourd liui d'.s Cliimbr s air et Pneus FIRKS'OK, d* im es di ne.nnr vlal? li 1110 i ici> *d'. cesariiehs sol d* quali siprie ire el ottt donn depuisdeo* en Ha-.'i un rendement apprciable. W| LPreelzniann Aggerholm.&i Panama Railro^d Steamship Lia. Le S|s c Panama est attendu Port au Prince mercredi 29 juta ve '. nant di.ectement de New Yo k av:c. 240 tonnes de marchandises i) pas' s?gers et 68sacs de lenres. Jl partira le mme jour pour Cris lobai, Canal Zore. C. Van FLLET, agent gnral Le plus puissant S*na Mercure al Cnfm suivant I* trarail de r~ Chiralate do llasUtat a-as*n:Dtruit InstantaHment ton Iti n,..ff f—to. du Choir., lesIKtriiT*' et JOysanSariea dot pm MA1APIM J Indispensable eoatn lu OOSS 1 VDa (rand* .!,_., an Ittr* d'eaa pour tous t*t SoeMMd* rMROML J2. R M u. ... •JBBBBBl Kl U : Tot lai ff Pharmei<9 du Justin ViAT.U La Maison H. Silvei Avise sa clientle qu'elle vient de eevoir par les derniers bateaux articles suivants : BAZ4K METROPOLITAIN' Maison de confiance Angle des Rues du Peuple jr Danfs Des touches Port-au-Prince (H&i'i) I VENTE avant l'inventaire de une demie, une, deux gourdes etc, cont nu., toujours. Plasiaura Rtficlu eent entirement couls. d'autrfB rreaque tona vendu Afin de remplacer ceux-U nous pjou:oiis les marchandiRpR suivantes la vente ; Sin.VntM William %  •••jRflit, Lia, Haliotrop*. Xe M'oub'irz Savons Col gtes ^gf^^.'^w Prix rdgjlier 0.16 Maintenant une boite de 3 savons 0 33 Prix rgulier Prix .-spcial Gooteillea i huila Carafea en virre avre surr/orl Vaiiea 1rpes fantaisia Verres pour boire Coudre de ligure Orandej serviet^tea a figure Kau de toileue VVi'liams Verrea & co k ail, la doivi'ie Noix ealea m bocaux Olives ra fa Koudre de Ugurt> Florient l'eudre do figme Mlodie LtJDpea I livre // n u* rtsieqielques paqutts de bismils anglais un: jjurde le paquA. Prixrguli r Prix spcial Tafftire lurqoise or l'rt a th gris I et eau bis ne r.rve'u n blanctlM l'i quitte grises pour lait Harsina pour lit de malade atastinra \ our vrcael PrifoLrei • our porte cuillels. I Vrrs li< uilloii' % %  bleus 'ot sauce Tromptt'ta Plrteaox giis bltcrp Crrei, csria Sctaux la 1 giia hier ca bntoa Tartine (.iddiug Satooirea Cherairu'f s TESSCS souccuie et ariettes Noua feimarooa toute ia journe du jeudi ;) Ju 11 pour p.cndie l'inventaire. Srrga bleu et noir anglais suprieur heviot i barres pure laine •^"ge bleu et Doir anglais Diigonal noir suprieur Molle qns coci pick iniitation toile crue Dock blanc suprieur Kaki blanc suprieur ainsi que d ? jolies bodrries ang'aisrs pour robes et poa reii^n s rte soe brods f'c, etc. 0-. >m. a c c ) >o 11 0.3s U\_ 2 Gocrd 2 gourd r jupes. or 0 40 o:u 46 :) 40 ;j 3D :JO S6 t*) 50 : 00 M ''i '25 1 U) l.K 85 60 48 40 48 M 1K 14 75 55 URODONAL RAJEUNIT L'ORGANISME Goutte Groutllo [Migraine lObtii \ Aigreur* Rhumatismes | Artriosclrose 1.25 O.5 i 80 120 98 1.36 1 1 8U 2.0 2f0 2.00 1.50 00 ::, 1.30 1.00 KO 80 0 . 150 iK) 1 25 0.* J 25 '.r. 0 an 70 -.5 4.5 m 50 ; • L'Urodonal n'a point son para parer une cure themala, complter l'action, maoeP* placer compltement, cta chei les goutteux dans I" de s accorder les bi villgislure an les stations •* D'ailleurs, une < aoupe d'( litre d'esul rare, eau de laWI que, donae assi excellente, |*y prendre seaU *> ge avec *•nJ bire, du oa C'est dire qu' M a redouter, d "M. moindre lalif>S dre dgot, intolranc e, %  **,, .. un usage P*"^ t MOKM o>rd Ande" U-. hpiUa* *1 •tdasO Etablitewjj ParisVaillant $ Houei Agents gnirau.r pour Uaili 1720, Hue du Mustain do l"E:at VERMOUTH \J 1 n ti t\ 11 u Aqent Bnml pour B*



PAGE 1

0Biuli ii # a nne •* 4i6 Port au Priocei Hati Lundi 27 Juin iOl OliU-CTtLlR-PHOPHJlLTAIRE, dment MAGL01RJK %  ^ t. ^ ; Quotidien Parmi les forces morales,il en 4SI une qui, organise, encadre, hirarchise, agit sur l'esprit et sur la conscieiice de 300 millions d'Hommes.' C'est ia force catholique. t Georges LEYGUtS REDACTION; R-'P Amricain* Ni, tatt %  %  I %  '' m IOTES et DOCUMENTS e Poursuit. Sept d'abondan.-? de tivear du pr Au tribunal Correctionnel eompa Me L. Louis, spculateur en ri'niiran POii !.. i immii j luuidu' MM I Mi.umuriru S^^ra?' ?r qae ; Mpe da ^ ,e P ?M C ' et "^ ,01 0B roHJfd-Xtteo l'is lune dt ? cipi 1 v ; PU d avo,r lroni P Mr lu eueajuste s f attendu que. il con i besoin el|._J^ ,Bd *" *VWltt* de mar d^t i toutes fia, Me Morpau, Dpoi la partie civile, le v'-iran ban-hi sou. le harnais, '-oiimon, ia putie civ. le par Me Mo' "revoyait le -aop atur-i. rarait-il avia Morpeau et MS'journ qui,!* VfC aisance. Rpondant a l'adverparait-il, cernait sous des dehors de ommera l, de rels talents d'avo cat ses adversairrs eux mmes. r?n M itslistiquea offlc elles airri Lqii ontperu rcemment four || B td jntn>8sitnts renseignements lit trafic du canal difi i grands % reliant les deux plus grands ri j| du globe, En parcourant ce Ejjquts, on s 1 rend com h percei-% ide ^arpnrdi't un motages .1 a procures au ^d.sts vendues ( coton > Le pr ce maritliroe. kai dpit des !" aa t reprsent par Mis [. E. de passpge — qui sor.t t rt Knul, L D. Narcisse et Nemours J-le nombre des navires usam te voie ne cesse de s'accrti're jouera progresser. impie coup d'util sur la carte pour se rendre coi-npe en effet Q le canal de Panama abrge il traveisep, autrefois lontf parfois prilleuses, puisconduisaientlesnaviies dans gea bon droit reiouis, do lira ou de ce dtroit que M-itoiei quatre cents ans, f: an tour la pieraire fois. D puis canal existe, on > constat Ijireli'.oim par mer entre lu •teidintiie de l Amrique du liaord a Isntique des ICtats iviieut considrablement aug ,Ce qai s'explique aisment, frtae su censl, le parcours Val pcNcw-Toik iar exemp'e sVf en ire z> jonia au I eu d |piDicu),i COUIQJ autrefois, Do i, le voyag' fie V-lparaio ou porta de la %  row, (et rac | S jnrrncM.nuisius ; tmoin* dposent vant le Tribunal, eu venu L. L Jeun*. I?udi 2} luin re41— Lednv ds 16, Mr I. Biro.iville c<' enirn 'u jD'ns ou langig: cjjtf et ne-oiqu*. .^ v i fi' sa dposition. F.t :omm* aucun ioc'deit n'en rsu't*, Ici dba v < gcnriiX sV>UVMr L ">\ Nouvelles Etrangres] l'AR CABLE Les Cours cents Heu hai i ,/O.SO) francs, le 2 larai de 185.152 a atteint tS'.joo ? ML. D. Narcisse, pour le prvenu, prsente des conclusion ex:*p tionnel es roulan' sur l'in:omp A tpn PARWIM— Renia ) op. 5^65 Sterling 46 79 Do lar 12.51 NEW YORK F an: 12,50 Sterling '.71*5 PARIS 24 Mr Magtoot, mioislre 1 s pensions, Mr 'oincar et le gniiai N.velle ont assist i Verdun aux crmonies co nmmoraoi l'arrt de loftensi/e aile "an J e en 191e.Ils on assist en p seice de la popula tion aux scivie en mmoire des %  o dats i la ctthiicle, au trtJBpll it la syregogue. LeCon;eil municipal a remis a Mr • %  'oincar le dipl Verdun. de SUasbourg enJD cno uon e que le pri ne lu |ipja a vi sii la \iile, salu p.r la pjiulslion a awist aux tsarcicei militaitaf et mis des dcoration %  Mr Alape. aux olfircrs g aux pas -oussi sa prsence qui cre tjMs|ltflt. W prsilent d : Iribuaal d-| _Uae dp h: de B-ilin annonce aotretnbunal, s i tumultueux cesjours^'J^ dans ce sens. !q Ue i e boureraerneat a dcid de res dernieis, cette atmosphre iave il les abrs OJ.V.'M~ i m heures du' t l uer i e ies t e d s biens amricains :alme. (nalia ont dur* j-jaY* 5 h-ures du ; c o.-iisqus. Il avait diffr de le taire caire Me Morpevi jii,l j ouis l'ouver ture de la 1re ai!ece | d'une voix presqulfai un rca bas, 'ante. s'ani dent hommage aux qualits de Mr rna P^r une grala'ion lente, ferme, me de citoyen de S pun et vice versa La phisiouo s'l-va au diapasn 1 i^iue-ce vi( __U :e uci.;he anc des dbats est des plus in'res branl qui tiit de lui sentes, tt l'on se demande si tant de JT* de* Porau Prince. d'Htut, de courtosie, et dloquencf| Li m-nis're pib.-.MM r: Fiari n'est pas d tout simplement a la ; ?, prises con:lioi sieur B und astime que M. Rathenau r-th:r.lie sincrement i cooprer dunetion prafquc et e ficace i la reconstruction de; rgions diiv.s les Mr B.iaod prvoit une solation partie des ppvii'* s qui les quit ^^otdte vol ois chatga n %  oiioern : F c ; oiv Iftquel dix d }' % %  t u .1 moi .s ne ce a* 1 fea Wlts p aiisilqufes quo j ai Meiyn:, '.Mi, svires, en I92U. Nchi le c-i %  '.400 liaient de • 11 1 nie de ses relles co mais an ces ti l su van attentivement, mne si loi ne possde pas des conn lissances j ridiqu s. c s nt qu il m t de joie uese trouver au milieu de WMft eQ *E *£&, celle population revenue a la France, 1 l AR M r***V. de sembarqu-r g i:; a SOJ arm-victo i:uie. — Suivant le Temps, le ministre, ai s ion a-gimentat ou r ci np-ein'.e sur M blcs exo; luei i 4 f r4rJCS j JBU iavi-a ira: f portaient Wi9 1.1,• d, matchandnea, rJJ" u ' h It e aiieint jusqu ici. Lh.il 8'.:. t i i'i iiv:ron 7 mil ••Jdami rie ,of,iica et n avait J'jM'bleiini.t M v m ente en 1918 IJW Les-u! c doue t biusque *P>ii les ( 1 v:4iont les plus ^•Us. Ifb i.ce tes ont augmen •tODiqupnc.. e*. l'admiuis ra L"!cnal a • nciiss durant le jtttrcjce plus d DO millions %  ••nu, Ce qui met la ton e 1" prx, et te parenlbbe. 1 • tirae >a Mercredi 22 — |uin 1921. — L' l 1 !" !" i are nnney > i.^ ta-eps .'•rgeoi ^>>uout pour les "' 8imp'e litre de compa ftorV 8 durant cette mme an W le |ra> d c >l g e l Jwcauai d^ Su. z— ouvert w, "' Vu gia^er .e long de g?iWo-iieui 40J btim ;i u C^ Q t 17 in:ilioiia et demi de Kln.i' n "" r Chtndi? *'. OQn| rde(UeDt ,8 lra,1C a0l ciiit t^vnant desports il.., fcl a y rendant —qui a ,, P'OBfoitconting-ntaaiiavi i('"Vcan*.D -'2814 navire. H,,J lhl c dernier en 102J, pass au contr'e des oloe'l d • Pedro Miguel, o Ion a not %  an outrrf 122 bftfi'aux j.nonais et 111 noivgien?Viennent eosui e l>* Cb I et le f.oa — avec enstmb'e 150 navires e; entin la Franc* et 1 Epa gne ave une centsiae. QotOt I Al lemagne, elle n'a ttOOtta son pavillon que trente-deux foia Ce*t la d^cb^ance si ion tooge qu avant la guerre les somptueux linera de h ta--.res ont donn isse, il lut fi: ure v itab e ovation; n mes dis U.i ns de la hau e soci ; jc-.oururer.', pour anport^r le ger me de leus g< es i iV: thousiasm: comme avocat, par ses travaux d'ru d.i publi". L'jrateor en fa ravi au dition devenus classiques, soit com poirt qu'il nnut se d-.f lire de s: m*; parlementaire, par ses ides larconls>er t oub pa la pr Sccd'do q*, librales qu'il n'a jamais cesf aud'ioire si lyospajhiqac C-la ne de propager p*r la plume et par la l'crap.hi pis de m er au mtrl auj puple. C'est un des Ans dont nou> de si puoie u 1 tout p.t t li 1 ; .simmes iers, car il se prsente i et sm cflj l on vc-yai la nol'e cnration comme l'exemple d*. onic percer i iravers Ju courage civique et de la fidlit • sonre de coia soalifiaBl ses aux convictions. Qu'il reo ve ici 'cg". 1! S'acquitta brillament de si l'hormge de notre p.ofonde admi U he.' ral'ooNous ne fermerons pas ce compte U^ait au [uge Dilenrour et au raversar ce t^ea bgbway qu est da SiQS prsenter b.ea respe^tutu Commissaire Marc Franois ils ont le canal de Fanami A eux q-ii doutaient en oro pas de son u'ilit*. mais de la bilit de eon expioi ation ratio rentable, ie recommande no 1 rement a Me Mo: p e au toutes nos lait preuve de comptence indiscu'a DOiaisympathiques cong adulations pour '.e durant c-:S 4 journes d'aud eace. tinel les paroi N bu nveantes qu'.l a ea Et ce tmoignage d'admiration et -de la ih'n Iroit ie h e.l.e de Saint Marc drsp1 et estla jo.te rcompense de W l wl >o-aientlesfHtara f l r "^ B a i i8 t h jnes du Sn-PP-ng d ns e cours de sa p .idoine. har infatigable labeur. %  *l in, y V a eu HXtl u inrdi ds Et-t< l'a s'-ron <*.-iili s M M 1 eu 'st depuis long Honneur i eux A •'^b t on J a;k vient *" u GuiiZl ;crf t :ojn*ltie chez nous, :ot pour New Yo k, l'hstoriea amricain Dixion, de rriour de l'an ira .culture a dc are au banquet ]*"** de ?•"•• Pbl. dans Le d,s machand, de graias q.e le gou, ftj %  un article P--1 P ouri ) ut v.raement a dcid de pot er le droit A !" 6" pourra tre pardon•ne que lorsqu elle se repentira et paiera ses dettes. Il mantra les terres frana ses dvastes les t.ues allemandes iatactes, les femmes et Us endnts franais sins bas ni souliers. et ls allemands bien chtusses, les usi les franaises abattues et ruines et toutes les chemines allemandes fumantes 11 a remarqn le silence aie la ca.hJiale crucifie de Reims alors que les cloches de celle de Cal ogre: so inaient. Il conclut que les drap:aux (rariis et amricain ne pour root se d.enlacer qu: lorsque le conmerce aura un* conscience. l'AKIS 24 Un: dpche de Cienve aanoace que le conseil de la socit des nations a dcid que les lies d'Aland appa tiead'Oat la Fia lande. PARIS a*O.1 mande de D 4 rnis que le g-nral GaurauJ se vendant au lac l'ibe.ude a t l'objet d'uu a'tentit. L: gnral est indemae. L'.Cc itai a t commis par des bnganis dguiss en gendarmes.Le g serai a eu la manche giuchc lfin se d une bi'l: tl le gouverne n ; Dtmas qui se trouvait ses oMl a t ltfgreraeit bless. Lindiguatiou es', grande pirmi la population et desmanilestit'.jus sympathiques oat eu heu 1 Damas. WASHINGTON .14-Le Prsident riarding nomma William Miller Col 1 er, pisideot Universit, George Washington, ambassadeur des Etats Unis au Chili, Charles Warren ambassadeur au lapon. Le soat coair ma la nomination de MrCyrus Wooda CORRESPONDANT v


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05410
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, June 27, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05410

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
0Biuliii#anne * 4i6
Port au Priocei Hati
Lundi 27 Juin iOl
OliU-CTtLlR-PHOPHJlLTAIRE,
dment MAGL01RJK

^
t. ^ ;
Quotidien
Parmi les forces mo-
rales,il en 4SI une qui,
organise, encadre, hi-
rarchise, agit sur l'es-
prit et sur la conscieiice
de 300 millions d'Hom-
mes.' C'est ia force ca-
tholique.
t Georges LEYGUtS
REDACTION; R-'p Amricain* Ni, tatt
! ..... -
I '' m
IOTES et DOCUMENTS
e Poursuit. Sept
d'abondan.-? de
tivear du pr
Au tribunal Correctionnel eompa
Me L. Louis, spculateur en
ri'niiran POii !.. i ---- '------------- immii j luuidu' mm i Mi.umuriru
S^^ra?' ?rqae;Mpe-da^,e P?MC ' et "^ ,01' 0B roHJfd-Xtteo
l'is lune dt ? ci- pi1v;PU d avo,r lroniP Mr lu eueajuste s f attendu que. il con
i besoin el|._J^,Bd*" *VWltt* de mar d^t i toutes fia,
Me Morpau, Dpoi la partie civile,
le v'-iran ban-hi sou. le harnais,
'-oiimon, ia putie civ. le par Me Mo' "revoyait le -aop atur-i. rarait-il
avia Morpeau et MS'journ qui,!*VfC aisance. Rpondant a l'adver-
parait-il, cernait sous des dehors de
ommera l, de rels talents d'avo
cat ses adversairrs eux mmes. r?n
M itslistiquea offlc elles airri
Lqii ontperu rcemment four
||Btd,jntn>8sitnts renseignements
lit trafic du canal difi i grands
% reliant les deux plus grands rij|
du globe, En parcourant ce
Ejjquts, on s1 rend com
h percei-% i- de
^arpnrdi't un '
motages .1 a procures au ^d.sts vendues ( coton > Le pr
ce maritliroe. kai dpit des aa t reprsent par Mis [. E.
de passpge qui sor.t t rt Knul, L D. Narcisse et Nemours
J-le nombre des navires usam
te voie ne cesse de s'accrti're
jouera progresser.
impie coup d'util sur la carte
pour se rendre coi-npe en effet
q le canal de Panama abrge
il traveisep, autrefois lon-
tf parfois prilleuses, puis-
conduisaientlesnaviies dans
gea bon droit reiouis, do
lira ou de ce dtroit que M-i-
toiei quatre cents ans, f: an
tour la pieraire fois. D puis
canal existe, on > constat
Ijireli'.oim par mer entre lu
teidintiie de l Amrique du
liaord a Isntique des ICtats
iviieut considrablement aug
,Ce qai s'explique aisment,
frtae su censl, le parcours Val
pcNcw-Toik iar exemp'e sVf
en ire z> jonia au I eu d -
|piDicu),i couiqj autrefois, Do
i, le voyag' fie V-lparaio ou
porta de la
row, (et rac
| S jnrrncM.nuisius
; tmoin* dposent
vant le Tribunal, eu
venu L. L Jeun*.
I?udi 2} luin re41 Lednv
ds 16, Mr I. Biro.iville c<' enirn 'u
jD'ns ou langig: cjjtf et ne-oiqu*.
.^vi fi' sa dposition. F.t :omm* aucun
ioc'deit n'en rsu't*, Ici dbav< gc-
nriiX sV>UVMrL">\
Nouvelles Etrangres]
l'AR CABLE
Les Cours
cents Heu ha-
i i ,/o.SO) francs, le 2
larai de 185.152 a atteint tS'.joo
?
M- L. D. Narcisse, pour le prve-
nu, prsente des conclusion ex:*p
tionnel es roulan' sur l'in:ompAtpn
PARWIM Renia ) op. 5^65
Sterling 46 79
Do lar 12.51
NEW YORK F an: 12,50
Sterling '.71*5
PARIS 24 Mr Magtoot, mioislre
1 s pensions, Mr 'oincar et le g-
niiai N.velle ont assist i Verdun
aux crmonies co nmmoraoi l'arrt
de loftensi/e aile "anJe en 191e.Ils
on assist en p seice de la popula
tion aux scivie en mmoire des
o dats i la ctthiicle, au trtJBpll
it la syregogue. LeCon;eil muni-
cipal a remis a Mr 'oincar le dipl
Verdun.
. de SUasbourg en-
JD cno uon e que le pri ne lu |ipja a vi
sii la \iile, salu p.r la pjiulslion
a awist aux tsarcicei militaitaf et
mis des dcoration Mr Alape-
. aux olfircrs g aux
pas -oussi sa prsence qui cre tjMs|ltflt. W prsilent d : Iribuaal d-| _Uae dp h: de B-ilin annonce
aotretnbunal,si tumultueux cesjours^'J^ dans ce sens. !qUe ie boureraerneat a dcid de res
dernieis, cette atmosphre iave il les abrs oj.v.'M~ i m heures du'tl,uer ie ieste d s biens amricains
:alme. (nalia ont dur* j-jaY* 5 h-ures du ;co.-iisqus. Il avait diffr de le taire
caire Me Morpevi jii,ljouis l'ouver
ture de la 1re ai!ece |
d'une voix presqu- lfai
un rca bas,
'ante. s'ani
dent hommage aux qualits de Mr rna P^r une grala'ion lente, ferme, me de citoyen de
S pun et vice versa La phisiouo s'l-va au diapasn 1 i^iue-ce vi- ( __U :e uci.;he
anc des dbats est des plus in'res branl qui tiit de lui '
sentes, tt l'on se demande si tant de JT* de* Por- au Prince.
d'Htut, de courtosie, et dloquencf| Li m-nis're pib.-.M- M r: Fiari
n'est pas d tout simplement a la ;?, prises con:lioi prsence dt Ma Morpeau: si ce n'esta* 1 "'P' de la d:mmi- ds la IV;-itiu, el
Daillruts pourrait i! en re aul.e
so:r. Durant lei \^n\-. m as avoaJmyn que leeEtats Unis cflriraunt
mei t .'Si quelque fois nous DOU letton U imprets-ons uivantu: ^e restituer par compensai on.
taquens a certains vulgaires ani- Cesl d'abord Me [. E Knul, le U)e dpche de Metz dit qie
vist-s, .'t st. parce que loin de cher vnr Doyen du Biraa qui apporte le t,riuce Hirchito, silu par Mr 3ir-
Jhi se crer des amis, ils cher- 'a dfense du prvenu l'autorit ,iou# je mirchal Ptaiu et les ai-
;kint des enceasturs. Et nous ne de son ;- et de 01 savo r, a i'ap- lontj, a assist aux manuvres i
,'edu Chili verssommes pas placs pour remplir ce fui d; KM loquence nevanse. dt- lliSUe desquelles, recevant l^s
(COiiiCi de pta a'un ,'p dont ils semblent seuls avoir le -'ons-rou^nnlgr sa ver:? *ieille?e M|ti|tl4 j| a tait l'lou d
lour
........ ____ ... la liilit
ill builit de pitier qu'il y a se;rst Reprenons notre sujet. rut dcle 'n lui un p:ohnd o.'.- Je \v populatioi de l'Alsace Lorraine
ici en ore. un vapeur postal; Lall(i|e qui noUS vaul [-agrable ci do devoir. x L plftnc| durant loccupal'OO aile
Morpeau se Eusute Me N-mou s Coiman, mande, ?.iou aut qui! aval une grau
rera-d^'t le caractristique du talen' e-'.
levant Itiatoee, doooe l'impression d'ane
rr.clhoJe sre i;u'\iv != l'hunn
lia, j lepaile point ici des pcui-uit ao)ourd hui. Elle ou
**ii . iiitrete, chelonnas *ncct: 3 jours, se ze tmoins dei
jHteleie occiden aie du Sud re enteudus N0U7. qu elle a connu
*,ur, Ceux-ci ie coonbuttt dj le Tribunal d'Appel des Gjh-i
au trafic da canal, Cr la ma- ves et celui de L'assitioq.
Nous en suiv:os Us intessantes
phases, il qui sait si ce-a ne coast
lucapasdeitiisimpo tants pour ceux
11 cperth.-Qt, tu ain des nouvel
if ibl'resisnieJ d.s les Journaux
haitiens depuis ptu ..
Quant i la que^t on du M l'cat, 14 4 tn'Vens inveree. elle ne sera soiutio.me que ios.1 e
*tonc 1 ne ii dne m|ont4 en ceux qui do vent readre justice sen
a|"dutnac AI-n ique-Facitique. inspueiont.
Nous les af.enlo.is paiifOUro nt.
lis, deux guyane anglaise de 2 cents
j'6,750 ; la collection de 2222 tim-
euls de l'Uruguay a tiit 111,000
rancs.
L's tudiants du G'eecub. de Har
;aid ont reus par 1 L'aioa inter
illie. Le matchal Foch leur a sou
'nit la bienrenue et i l'issue du d
jener a prononc un beau discou s
appelant nourament que la loi Ce
:;i moine laquelle les gleecubiens
on* dvous fut celle qui permu
iux allisdetru npher sur leschamps
te bataille et de maintenir la paix.
La chimie a vot un crdit de
t) )o 000 francs destin 1 la cre'
:ion d'une chaire universitaire.
MM. Cheyssoa et Lefvrei, d-
gues de M. Lsucheur Berlin,sont
Je retour Paris. Les conversations
mr le tond de la question des rpara
ions commenceront lundi entre Mr
Loucheur.ses dlgus et Bergmano,
Gugenheimen. Elles se lerminero n
vers le 7 juillet.
Le premier ministre,MrBriand.
1 dclar i la commis-rioa des affai-
res trangres i U chambre qu'il
tait ncessaire de maintenir les saoc
bons II reconnat le cabinet Wirth
po-r s ncrement paci'iq e. mus
.joute qne loue faiblesse favoriserait
le retour de; pi-g-rmauis e l)D>
sieur B und astime que M. Rathe-
nau r-th:r.lie sincrement i coop-
rer dunetion prafquc et e ficace
i la reconstruction de; rgions diiv.s
les Mr B.iaod prvoit une solation
partie des ppvii'* s qui les quit
^^otdte vol ois chatga n
oiioern:F c ; oiv Iftquel dix
d }' t u .1 moi .s ne ce a* 1
fea
Wlts p aiisilqufes quo j ai
Meiyn:, '.Mi, svires, en I92U.
Nchi le c-i '.400 liaient de
11 1 '
nie de ses relles co mais an ces ti
l su van- attentivement, mne si
loi ne possde pas des conn lissan-
ces j ridiqu s. c s nt qu il m t
de joie uese trouver au milieu de WMft eQ *E *&,
celle population revenue a la France,1 l AR M r***V. de sembarqu-r
g i:; a soj arm-victo i:uie.
Suivant le Temps, le ministre,
ai s ion a-gimentat ou rcinp-ein'.e sur ,M blcs exo;,luei i ,4 fr4rJCS j
JBU iavi-a ira: f portaient
Wi9 1.1- , d, matchandnea,
rJJ"u' h It e aiieint jusqu ici.
Lh.il 8'.:. t i i'i iiv:ron 7 mil
Jdami rie ,of,iica et n avait
J'jM'bleiini.t m v m ente en 1918
IJW Les-u! c doue t biusque
*P>ii les ( 1 v:4iont les plus
^Us. Ifb i.ce tes ont augmen
tODiqupnc.. e*. l'admiuis ra
L"!cnal a nciiss durant le
jtttrcjce plus d DO millions
nu, Ce qui met la ton e
1" prx, et te parenlbbe.
1 tirae >a
Mercredi 22

|uin 1921. L'
l1 !" "
i are
nnney > i.^ ta-eps
.'rgeoi ^>>uout pour les
"' 8imp'e litre de compa
ftorV8 durant cette mme an
W le |ra> d c >l g e
l Jwcauai d^ Su. z ouvert
w, "' Vu gia^er .e long de
g?iWo-iieui 40J btim ;i u
C^Qt 17 in:ilioiia et demi de
Kln.i'n""r.Chtndi?*'.
OQn|rde(UeDt ,8 lra,1C a0l
ciiit t^vnant desports
il.., .fcl a y rendant qui a
,, P'OBfoitconting-ntaaiiavi
i('"Vcan*.D -'2814 navire.
H,,Jlhl.c dernier en 102J,
pass au contr'e des oloe'l d
Pedro Miguel, o Ion a not an
outrrf 122 bftfi'aux j.nonais et 111
noivgien?- Viennent eosui e l>* Cb I
et le f.oa avec enstmb'e 150
navires e; entin la Franc* et 1 Epa
gne ave une centsiae. QotOt I Al
lemagne, elle n'a ttOOtta son pavil-
lon que trente-deux foia Ce*t la
d^cb^ance si ion tooge qu avant la
guerre les somptueux linera de h
raosr, paradaient liera uent dans
T tous les por-'a et sillonnaient innom que
"' hrablea tous Us ocans 11 me sou- de fie
vient d'avoir vu. Colomb, e 1 vingt pe iie pointe
qoatra haorei.afrieec ou partir sept
dj cm soinotueux ra'au tlotan s
Aujourdbuij doraol one anne, il
a*, n trouve en tout et pour tout. 32

tort : d'une sut iori
E fi 1 prend ia p;io'e Me Lonce
D N rc s 11 1 t heu-eux de se t ou
vet en t tee de :oi ancien coU^ae
li* v eux e p'sti^e ix pu cmen'aire
Morpeiu. Apis m Ile og*; q d lui blesstr la moiestij Me Nu
c s:e lui tii le salut d p-. L'S Tu-
teurs de droit civil, d d oit pnii
sj 't pists en revue ; le commenta
10)j s so-.t rappe's dan? les p'aiio-
y -s lien ne manq e pou
h aase sf n<-atio ne', e Et
c'est io: jours une pe ita
pcoi l'audmre d en'e dre
ren fe
comme
fortune
M Nir
partir du ter Aot, -joutant que ti
une hau-se se produisait sur le.mu-
ch ioaeria'ioo 1 .'e droit serait abiis
se
Le snat a ada/. ua pre jet adop
tnt le protocole aiditomel del
vonvea.iou du 13 Octobre 1918, re
glment?nt la navigation nce.in.'
f le piolocule con^eraant le statut
de la cour permanente de justice in
1 m nationale.
-Tous les records du monde po.n
le prix des timbres poste ont t
battus hier par les ve ns de la co le,
ion Ferrari- Le> ta--.res ont donn
isse, il lut fi: ure v itab e ovation;
n mes dis U.i ns de la hau e soci _-----------------------------------------
; jc-.oururer.', pour anport^r le ger
me de leus g< es i iV: thousiasm: comme avocat, par ses travaux d'ru
d.i publi". L'jrateor en fa ravi au dition devenus classiques, soit com
poirt qu'il n- nut se d-.f lire de s: m*; parlementaire, par ses ides lar-
conls>er t oub pa la pr Sccd'do q*, librales qu'il n'a jamais cesf
aud'ioire si lyospajhiqac C-la ne de propager p*r la plume et par la
l'crap.hi pis de m er au mtrl auj puple. C'est un des Ans dont nou>
de si puoie u 1 tout p.t t li1 ; .simmes iers, car il se prsente i
et sm cflj l on vc-yai la nol'e cnration comme l'exemple
d*. onic percer i iravers Ju courage civique et de la fidlit
sonre de coia soalifiaBl ses aux convictions. Qu'il reo ve ici
'cg". 1! S'acquitta brillament de si l'hormge de notre p.ofonde admi
U he.' ral'oo-
Nous ne fermerons pas ce compte U^ait au [uge Dilenrour et au
raversar ce t^ea bgbway qu est da SiQS prsenter b.ea respe^tutu Commissaire Marc Franois ils ont
le canal de Fanami
A eux q-ii doutaient en oro
pas de son u'ilit*. mais de la
bilit de eon expioi ation ratio
rentable, ie recommande
no 1
rement a Me Mo:peau toutes nos lait preuve de comptence indiscu'a
DOiai- sympathiques cong adulations pour '.e durant c-:S 4 journes d'aud eace.
tinel les paroi n bu nveantes qu'.l a ea Et ce tmoignage d'admiration et
-de la ih'n Iroit ie h e.l.e de Saint Marc d- rsp1 et estla jo.te rcompense de
Wl wl>o-aientlesfHtara fl r"^ B,aii8thjnes du Sn-PP-ng d ns e cours de sa p .idoine. har infatigable labeur.
*l in, y V a eu HXtl'u inrdi ds Et-t< l'a s'-ron <*.-iili s M M 1 eu 'st depuis long Honneur i eux A
'^b t onJa;k vient *" u GuiiZl ;crf t :ojn*ltie chez nous, :ot
pour New Yo k, l'hstoriea amri-
cain Dixion, de rriour de l'an ira
.culture a dc are au banquet ]*"** de ?" Pbl. dans Le
d,s machand, de graias q.e le gou, ftj un article P--1 Pouri)ut
v.raement a dcid de pot er le droit A6" pourra tre pardon-
ne que lorsqu elle se repentira et
paiera ses dettes. Il mantra les terres
frana ses dvastes les t.ues alle-
mandes iatactes, les femmes et Us
endnts franais sins bas ni souliers.
et ls allemands bien chtusses, les
usi les franaises abattues et ruines
et toutes les chemines allemandes
fumantes 11 a remarqn le silence aie
la ca.hJiale crucifie de Reims alors
que les cloches de celle de Cal ogre:
so inaient. Il conclut que les dra-
p:aux (rariis et amricain ne pour
root se d.enlacer qu: lorsque le
conmerce aura un* conscience.
l'AKIS 24 Un: dpche de Cie-
nve aanoace que le conseil de la
socit des nations a dcid que les
lies d'Aland appa tiead'Oat la Fia
lande.
PARIS a*- O.1 mande de D4rnis
que le g-nral GaurauJ se vendant
au lac l'ibe.ude a t l'objet d'uu
a'tentit. L: gnral est indemae.
L'.Cc itai a t commis par des bn-
ganis dguiss en gendarmes.Le g
serai a eu la manche giuchc lfin
se d une bi'l: tl le gouverne n ;
Dtmas qui se trouvait ses oMl a
t ltfgreraeit bless. Lindiguatiou
es', grande pirmi la population et
desmanilestit'.jus sympathiques oat
eu heu 1 Damas.
WASHINGTON .14-Le Prsident
riarding nomma William Miller Col
1 er, pisideot Universit, George
Washington, ambassadeur des Etats
Unis au Chili, Charles Warren am-
bassadeur au lapon. Le soat coair
ma la nomination de MrCyrus Wooda
CORRESPONDANT
v


' p marrN
) concert ie. samedi
II n'y a ou'i prsenier dfs compli
m enta Nielle S. Faubeit ei ses
droutt auxiliaires L'o magnifique
programme fut excut i la satisfac
liongrale on fit unevrrable ova
lion i Melle Attala de Pradines qui,
se surpassa dans l'excution d'air
difficiles des grands rpeitoires. Sa
voix nuance, chante, se jouant des
difficults qu'elle surmonte sacs ef
foit fil clater des des tonnerres d'ap
plaudissements.
Touijes artistes d'.illeur, fuient
la hauteur.
Varits
MARDI
Cur d'Hrone
7e, 8e et 9a pi-odea
otre G- 1.00
M. Jolibois
Rpondant 4 no^re confie Viens,
de cL Etendard qui s'informait, nrs
de lui de la sant de nore confrre
loi bois, le Gnral McDjogal.Chei
de la Gendarmerie,dit que le dct?n
est en bonne sant et qu'il n'* pis
t i deux doig's de la mort. En
ce qui attaitaux mauvais trattemrcts.
continue le Gnral Me Dougil, une
enqute sera faite et si les dus .ont
?rais, le responsable ma svrement
puni
Nous prsentons nr remercie
ments au Chef de la Gendarmerie
pour avoir rassur 1rs esprits sort de notre confrre pour Itque
nous demandons la gnrosit et la
clmence de lime amricaine.
Fte thtrale
Elle est dfinitivement fixe pour
Samedi 2 luitlet la fte thtrale que!
prparent les acteurs de la Ueoais-1
sance II y sera jou deux comdies
de Pol'ux Paul. U' candidat s-
rieux et t Avant e Pendant.
La Renaissance.voulant que riches
et pauvres aient leur pan de gaiet,
s'est dcide mettre une gouide
l'Entie gnrale, Balcon 2 gdes.
Dpart du Macoris
Samedi a 5 heures de l'aprs midi
est parti le S|S Macoris, de la Cie G
nrale Transatlantique avec les pas
sagers suivants pour le Havre:
Mme Raphal Brouard et 3 enfants,
Fires Archanges, Benoit et Julien,
Dr Flix Armand. Melles Alice et Gar
Barthe. Flix Chrira, Mme
im oositoirr rationnel
rammailc firatinn
loi-. 7 *** M Va!enef*nnM r.i
ambassadeur d Espagne.
FOIT DE FRANCE 2; -Les ftes
donnes en l'honneur dn gaiMangio j marne
et de la mission se droulent avec Robe't Constantin, Lys Dartiguenave,
Journaux d* Paris
Noub'i'z pas qu* vous trouvetfz
i'ia Librairie du Matin, i I3f8
Rue Amricaine Journaux, revues et
livrer frapiis.
Prix raisonnable?.
splendeur. Au banquet qui eut lieu
i 1 htel de ville sous la prsidence
du gouverneur, des toasts patrioti-
ques furent prononcs.Lgal Mangin
conseilla la continuation de l'union
Raymond Du fort, Fidric Dores et
enfant, Mme Achille Barthe. Mme
Notmau Cohen, Mr et Mme Enst
Ewald et 4 enfan's, Mme Ch Fat'on,
Mme Camille Lon et 2 enfmti.
de toutes les colonies avec la mre1 Melles Mevs.Ieams McGuffie. Melles
patrie pour la toimaiion d'un empi-iAlic* ei Anita Me Gufhe, Melle Ma
te de cent millions de franais. Mer- rie] Lacomb. Pierre M. Mo'neau,
rredi la soire de gala au thtre et .Mme Tertu'.ia Louisor, Melle Rolan
la rception qui suivit eurent un ; de Sjourn. Mme Lon Million et
xrand succs. Jeudi la mission visita j enfant.', Marc Mathieu et sa ni:e,
S* Pierre et diffre tes localits d John'^urian. Mme Hector Rjob et
pf'f, partout el!e fui chaleureuse- j enfants, Mr et Mme Justin Poiu
rent acclame.Ce toir grand bal sera! vien et enfanis, Lionel Tloaaqae,
tonn bord du croiseur.Ines Mi-(Claire Pascal, Mme Armand Thoiy
rnelet qui partira Jucci matin pour et totalit, Vve Charles Laporte, Jo
la Guadeloupe. [Jeph Lacomb'-.
contre
la
CONSTIPAI
prenez le?

r5^ ''. ' -i p1* r>

* S ij
de DBLORT. i barmecieiv,
Ji9, Hun r.'inr-Auioiuo
lA..;"HT~5
C'EST LE MEILLEUR
1>1".S PUJ.CATIFS
A-riv par le steamer Gorges
Pneus & Chambras air Firesti
Les propilaires d'autos et le* chauffeur* trouveront |,u.
A ptnir d'aujourd liui d'.s Cliimbr s air et Pneus
FIRKS'OK, d* im es di ne.nnr vlal? li 1110iici> *d'.
cesariiehs sol d* quali siprie ire el ottt donn depuisdeo*
en Ha-.'i un rendement apprciable. W|
LPreelzniann Aggerholm.&i
Panama Railro^d
Steamship Lia.
Le S|s c Panama est attendu
Port au Prince mercredi 29 juta ve '.
nant di.ectement de New Yo k av:c.
240 tonnes de marchandises i) pas'
s?gers et 68sacs de lenres.
Jl partira le mme jour pour Cris
lobai, Canal Zore.
C. Van FLLET, agent gnral
Le plus puissant
S*na Mercure al Cnfm
suivant I* trarail de r~
Chiralate do llasUtat a-as*n:-
Dtruit InstantaHment ton Iti n,..ff
fto. du Choir., lesIKtriiT*' "
et JOysanSariea dot pm ,
MA1APIM -J
Indispensable eoatn lu
OOSS 1 VDa (rand* .!,_.,
an Ittr* d'eaa pour tous t*t,
SoeMMd* rMROML J2. RMu. ...
JBBBBBl Kl U : Tot lai ------ff
Pharmei<9 du - Justin ViAT.U
La Maison H. Silvei
Avise sa clientle qu'elle vient de
eevoir par les derniers bateaux
articles suivants :
BAZ4K METROPOLITAIN'
Maison de confiance
Angle des Rues du Peuple jr Danfs Des touches
Port-au-Prince (H&i'i)
I VENTE avant l'inventaire de une demie, une, deux gourdes etc, cont nu., toujours. Plasiaura
Rtficlu eent entirement couls. d'autrfB rreaque tona vendu Afin de remplacer ceux-U
nous pjou:oiis les marchandiRpR suivantes la vente ;
Sin.VntM William jRflit, Lia, Haliotrop*. Xe M'oub'irz
Savons Col gtes ^gf^^.'^w
Prix rdgjlier 0.16 Maintenant une boite de 3 savons 0 33
Prix rgulier Prix .-spcial
Gooteillea i huila

Carafea en virre avre surr/orl
Vaiiea 1rpes fantaisia
Verres pour boire
Coudre de ligure
Orandej serviet^tea a figure
Kau de toileue VVi'liams
Verrea & co k ail, la doivi'ie
Noix ealea m bocaux
Olives ra fa
Koudre de Ugurt> Florient
l'eudre do figme Mlodie
LtJDpea I livre
// n u* rtsieqielques paqutts de bismils anglais un: jjurde le paquA.
Prixrguli r Prix spcial
Tafftire lurqoise or
l'rt a th gris
I et eau bis ne
r.rve'un blanctlM
l'i quitte grises pour lait
Harsina pour lit de malade
atastinra \ our vrcael
PrifoLrei our porte
cuillels. I Vrrs
li< uilloii' bleus
'ot sauce
Tromptt'ta
Plrteaox giis
bltcrp
Crrei, csria
Sctaux la 1 giia
hier ca
bntoa
Tartine (.iddiug
Satooirea
Cherairu'f s
Tesscs souccuie et ariettes
Noua feimarooa toute ia journe du jeudi ;) Ju 11 pour p.cndie l'inventaire.
Srrga bleu et noir anglais suprieur
' heviot i barres pure laine
^"ge bleu et Doir anglais
Diigonal noir suprieur
Molle qns coci pick
iniitation toile crue
Dock blanc suprieur
Kaki blanc suprieur
ainsi que d? jolies bodrries ang'aisrs pour robes et poa
reii^n s rte soe brods f'c, etc.
0-. >m.

a
c
c
) >o 11
0.3s U\_
2 Gocrd
2 gourd
r jupes.
or 0 40 o:u
46 :)
40 ;j
3D :jo
S6 t*)
50 :
00 M
''i '25
1 U) l.K
85 60
48 40
48 M
1K 14
75 55
URODONAL
RAJEUNIT L'ORGANISME
Goutte
Groutllo
[Migraine
lObtii
\ Aigreur*
Rhumatismes
| Artrio-
sclrose
1.25 O.5
i 80
120 98
1.36 1
1 8U
2.0 2f0
2.00 1.50
00 ::,
1.30 1.00
KO 80
0 .
150 iK)
1 25 0.*
J 25 '.r.
0 an
70 -.5
4.5 m
50 ; 80 10
28 1*0
C'est l'oubt d'une seconde Jenasse, triomphante
2.ti3M' qu* vou* wyw d,M ' fl*COB
d URODONAL, votre asuveur. ainsi que dans un
miroir magique. Ayez confiance ca lui : vous en
verrez aussitt les heureux rsultoto.
L'OPINION MDICALE :
Partout o U p*ut exlflcr, I acide uilq*'
lnir contre cet ncrffiqui- dissolvant et moMi
qu'est VVrodonal. Celui-ci le chasse de partout:ssM
musculaires, des parois ditfestiv.-R qu'il slounlrt,ML
des tuniques vasculaires artrielles, qu'il incmlBjj
derme qu'il empAto, comme de alvole pul**
et des lments nerveux qu'il imprgne... D"1'^
la raultiplicilfi d'effets bienlaisants rsullam du lsJ
lorgamsme qui, lui seul, rsume tant d'indiesM".
rapeuliques. Qu'on ait pu autrefois la discuter, f*
cheux : Il ne semble plus possible,'i
que, d'en mconnatre el d'en cw"^
valeur .
D- Brrrout,
de la Facult de mdecine d>
L'Urodonal n'a point son para
parer une cure themala,
complter l'action, maoeP*
placer compltement, cta
chei les goutteux dans I"
de s accorder les bi
villgislure an
les stations *
D'ailleurs, une <
aoupe d'(
litre d'esul
rare, eau de laWI
que, donae assi
excellente, |*y
prendre seaU *>
ge avec *nJ
bire, du oa '
C'est dire qu' M
a redouter, d "M.
moindre lalif>S
dre dgot, *
intolrance, **,,..
un usage P*"^t
MOKM
o>rd
Ande" U-. ,
hpiUa* *1
tdasO-
Etablitewjj
Paris-
Vaillant $ Houei
Agents gnirau.r pour Uaili
1720, Hue du Mustain do l"E:at
VERMOUTH
\j 1 n ti t\ 11 u Aqent Bnml pour b*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM