<%BANNER%>







PAGE 1

%  U MAITM • *rr a i. il 1 "'..uaKfttjtiiiiHjLra PST-TT* LES PERSONNES ANMIQUES ont besoin de L'Emulsion de Scott qui plus qu'un mdicament est un puissant aj iment 'concentr, productif de sang, forces et bonne couleur. %  : BJI (Demandez toujours Emulsion de Scott) Bwwna" %  ;irwawi3iam:rroi*iiiira:B^ La maison Bigio Frn Sise a l'angle des rues Courbe et Freots-I ^ l empresse de donner avis si bienveillante clientle nu 1 . en Vf nie des prix dliant toute concurrence les article '.'," arrivs par les derniers steamers Pour une semaine seulement A patUr de lundi 20 Juin 192\. Prix anciens Prj x Rer noir oyeux G. H 1/Allaire d Trsor 2 ou ( ce que Franctsca Chevalier, m.itressede # Petsin a t entendue par le juge VOUS Cl6SlVS% d'instruction, puis enroue. Ptioo Narcisse, employ au D' I Je chic, rflgant, runissant la pirtemeot du Commerce a t con simplicit au bon got vous le trou tront avec on plaignant du nom de rerez au Knliqne Aprs cetieconfroniatijo, IP ordre d ciou a M dlivr. Voici Jcs nom* de ceux qui ont A' sfptUi far IP juee d'instruction comme prvenus : Baptistt Davis, David Vilain. Bervjn. Sauveterre, Funcesca Chtyalier. ftaon Naicis^e. Les r aigtaots sont MM I. M. Brdy, Brave Brutui, F. Rnliqe Mme H. Durand, Sreel, tujet anglais, Al va. Bazar te Geailemen O vous fera le plus charmant accueil Air Framois LetellierAvis Le Service d'Hygine a t irfor m quedes personnes n on autorise" capturent les < h en et en font .1rs trafics1 e public eet prvenu que person ne n'est autorise capturer dep chiens qui pe trouvent hors des mar chs on recevoir de l'argent pour lu remise d'un cb>n rapto r Frrt au Prince, fjaiti. 10 juin 1U21 i.tz'n piqu suiritur 'A Linrn btptil e coton S lasso caf, porcelaine Chine 25 Toile aroplane 5 Bretelles police 30 Voile |aune kaki -i Ki ki blanc suprieur I) Serge laine bleu loi ci 25 Alpaga noir barres 12 Indienne Head, toile broder 3 Cnemiseites et caleons 7 Toile pour jupe carreaux noirs 7 Mouclioii poche coul qus extsup 11 Cesinette bleue gra de largeur 0 Voile a Heurs 350 Caoutchouc et pneus de dimensions diffiantes S** .5 8 % 15 3 20 1 i l I i 3 4 10 3 Le Notre N-iirro d'hier dit que B vis n'est pas le vritable nom du principal accus de l'Affaire des li sors. Notre confrre a rai ou Des renseignements que nous avons pu avoir nous permet ent Je' taire sasoir au public le vrai nom de; Davis ; 1 s'appelle lose Di.z Ramifie 'ENTERITES M MALAOT3 CASTROINTESTINAL! ! Tli+T*l:it varUj-iivjurrlaonn,Entrlt mucouu'iluu. UiUT.-iileuiio; Constipation, A. • %  .••••"M-. i:p:i l'culBlie.Fivre typhode. VUiaiiinniieau. b i*.4.pciSrua, Furoncle, tu. | GURIBON OCRTAIN* MT t'i> de V nom de DavU ? STriTl v „ B re ^ouf;re Lii-so.. .-ans son j^ IjL [ L^S^ I\SEPTI(_ *•>• M*" %  %  %  '*" • .enivra % %  u ..•• de eo ;l &•""-•PW f^* ;,,'lODOi,. iNTgftNE| .••u IBI UM de fleurs dorai.',, r• ^ v*"'OP01,''f lin Condor J't.'lcm Argen erie aesoriie Assi tt s f.ience, plates Chaussettes enfants Mousseline mille routeur Voile noir barres ex ra Voile banes soie ex'ra Heps soyeux couleur 50 15 15 250 a a 2,50 Cipon double largeur a barres 2"U 151 2 10 8 :i5o s l_ 1.1 11 3 1 3 3 4 lUlll u uuiut J'AielTer . 2 Cuil ;es tt cote vu mtal 12 Cbiim poolear trsfolideB 12 D mi6f nappes, blanc 1Q C'garettea Meiichrine le mille or M c Naturel 14 i T'ophs % La maison recommsude tpur paiticni'fremei t upa nouvelle mit) moudra IH caf. Cet e mche est garantie pour une dure dH ans tlle permettra uu rompr de onn^is avec les aociennes machine s'usent du jour au lendemain I Elle recommande galement Us caoutchouc et paau< de II lleed, qualit Cords(^ue les retit'dt ires sedprheot | Inutile de recommander notre calicot siatn et autre? sr iclas <\i posent notre stock, nos dieu s sort ( mrae de les apprcier. JSn Joute donc cjwj! Bigio hr$m 15 11 Liste des marchandise leurs mcanismes. brandy, marasquin, curaaopippe" mint, cegnac Martel, cognac XXV. Shn dded.Wheat. tapioca (Sagel Jigg lime, pankpke fieur, creara ofwheat cra m crale, corn fiack, pboscao, cacao Ambrosis. l'etrea Lipton th. Ire marque Cor fi nrts asporties, gele, poche, Gorien gin. bols, gin hollandais vtc j e w t ( | a rine de {.oinixes de teire, %  4a Cxxif d Eoqcte de I'. mirai Mayo. j Que uilc condamnation seive' ^*ex* • pie au aurts. j Cornichons Pickles, e pes, olives, -ncutarda. neivre, se', canelle, anis Atoil. giro Ile, paprict. essence de vanille, le^ mou. amandp. yeast. Baking powder Glatine, jl'e Conserves I al* de foie gras, caviar, sardines A mieux frres, thon, saumon, hoities, langues,baucisecs de Frankfurt, nM'ic mayonnaise, sauce omate, etiili sauce, poted mat, poted ham, : r harerga, corned beef, margueresux, u fi et de marq'iereaux le franaise, icervelia. soupres beef. dreid ^eef, sandwich, crue gastronome, bit teck, oignon au vinaigre, oignons la livre, Pommes de terre Par barils et livre, macaroni, vermicelle pork and beins, shremp, farine de pommas de terre, riz. T..ait condens Lut vapor 4rjft0n|j Malted Mille. Parfumerie Essence lotion, poudre, pite den lifrice, eavon rotge pour bouche, brosses i dents, tte. mocdioiiB coton, soie.. cljaiig*ettes. hae. jartel es. jarretires. Etoffes Drili lainsge, calicot drap, t.u x co', cravates suprieures, ordinaires, ch'peaux de laiue et paille. par mar jrlnuri imttclpable.adhrente, d'un parfum dlicat, conserve la fracheur de la jeunesse, embellit, efface les ridts donne un teint de [£• Potfdrl r.-ind'ivs [blanche, cnur. io-r nilurfl. ro< p""' .^",, ••,i,f 1 rtir. rtckfl Amer. crem* n 1(1 l'oi ou lulK J'en •. Idrljr, l'iU Tl-'A-C.yj lT| Te.mu . -• %  • '• I jrd (lomet lenntt Aucun envoi coi.irt Ttml.-vuriem.TV f jlPTIJ} TAMTVltXZJTJ ARYS n* Prix dfiant toute concurrence Vaillant JjTf/Su A •fents Qnraux pour Baiii 1720,'Hue du Magasin de 1W m, r — w VERMOUTH C 1 N Z A N 0 4 e M T !" 9 tn6ral ^ *



PAGE 1

1 ^Hilton .'anne M8 41 il Port tu Prince, Hati Mardi 21 Juin 1921 QlflLCTtUR-PKOPRJETAlRE. ment-MAGLOIRli' ..i fjfNUMFKO ^DCF-NTIME^ Quotidien Il y a une rgle pour juger les homiiiv's, mme sans les connatre*J: il s'agit de savoir par qui Us sont aims et par qui ils sont has. De MAISTRE REDACTION; Hue;Amricaine No,|13Db F j i ,n % %  !! • K-J g 1 %  r 1 .' QUESTION DU JOUR. La Comte du 27 Juin pu comte noua a t annonce aviser en consquence Nouvelles Etrangres Varits f{tie datP, et c es: a noirn cou i Nouvelliste • que revient la nr de l'information, et aussi sonssbilit le monde savant, on est |.> se moquer l'un d; l'autre Hcoavenes ns.h iniiii I|UIH qui iralisent pas toujjurs VUICI Ht le goailleur Henri de Par mit, il y a quelques annos, ace d une oiie nouvelld : Nivelle:' Ou a dit oui, on a di a fini par la sacrer nou, et. pmsaue c'est entendu entre DStnei, il liut bien la prsen %  pub i-. Le mtiur dastionom; nclia en motions; mais lia, il s'en trouve qjelqupir exemple, eu tte |tec le ciel toile, ou distingua. Il coup, un astre qui ne slit pas la veil e, dans l'obscuri oui. Il n'y avait rien l hier. I certain, et pourtant, ce aoir? Et ilte lescai tes et l'on regarda Il n'y a pas de doute, rest oile nouvelle. Ui s accorde ad me lie qu'il et apparu i cie'. uue toile nouvelle ifioation populaire ses: tou itmpane des pnami's ce lpour cb relier interprter Ipivou d-a voemsnU eriDint) ce domaine, les savants iChild-f ont acquis une tpu i solide. Plus tard, ce furent lacrns et les Pharisiens q li au Christ : c Fais comme kcomtne Samuel, comm? Josa, "iMoi e: donne-nous un signe ^ lot nous croirons eu toi nHili, OQ croit fermement dans 'dans la sigu.fi:atiou des an particulier, et mieux %  historien ne le saurait faire, /jEf ,0DDe du peup'e ayant cer •*jst cer aiue eiprieuce peut ••uctemeut le dnombrement [Comtes q n on apparu e.i '•nies ru tachant aux vne lui ou: H ji vi : pidmies .cries pointues, chutes de "Matenths prui)bement cette CO populaire que nous devons ** vra'e ou fausse, de c • 1 de i Imi iaur qui, sous I) i! vai imagin de faire u i* H, au Prs de l'astrouoin • Un ou qui avait auocncd T^'P* partielle du soleil, pour 1er de reculer l'vnemeo J wtour du piaident d'llait\ '• tOQroi>. Ce u tait certai P*s le phnomne cleste ~ao qui. lirayait le rain.s re [ %  {•teirestre et politique qui *PM manquer de suivie; PC ministre de I Intrieur, il e)ie-i La mtorologie a fait aussi un essab en ce qui concerne la dter mination des dates critiques de cha qiift inois de l'anne. Cet essai 1 1 fait il y a di quelques annes; i'igoore s'il a arn-m4 d rsultats scien titiques fructueux. Une revue scien tiliiue nous expose comme suit le mcanisme du systm- : Les dates cri ique3 soit celles de 1 arrive des mauvais emp du large. Les chan/tmems de temps peuvent arriver avec un certain ritard B'ilo i la rgiOD, ou ne pas mme affecter cette rgionFour savoir si les mauvais temos passeront sur un lieu donn, consulter le baromtre local. Oo sera dans lent zone d'action si le baromtre baisse; autrement, les mauvais temps passeront ailleurs. Ces dates sont gale ment celles des tremblemeuts de terre. Un voit combien prcieuses doivent tre les uotions des dates criu que* unos celles qui, dans l'imagi nation du peuple, ont pour base le pas^aue ou l'apparition des phnomnes clestes Daas le cours de l'anri 1908, une ple comte li: son apparition dans l'le. Le gnral Nord se fil liion expliquer la direction de sa course par les quelques personnes qui prtendirent l avoir vue; et il conclut : Vu cette directiou la co mte n'est pus pour nous, c est pour la partie de l'Est. Il parai: que le vieux Nord se doutait bien que c' tait pour nous et qu'il voulait, par son pronostic, rassurer le peuple Car, cette mme anne 1008 vit sa chute. il y a toujours des mauvais temps qui passent au large. Savoir s ils vont venir dans noire direction est affaire du baromtre local. Le plus sage est donc de se tenir sur ses gardes. Nous rappelions tout l'heu re le dli je' au Christ par les incroyant qui voulaient me tre sa diviuil i preuve l'ai manqu de vous dire la rponse quil leur lit : Le soir, voua dites : Il fera beau demain, car le ciel est rouge; et le, iU''tin : Il y aura de l'orage, car le ciel est comme un feu sombre. Hyppocrites.vous quijugz la face du ciel, comment ne savez-vous pas reconnatre les signes des temps? En effet, il n'y a pas de signes particuliers pour annoncer la venue des temps et des vnements; le Chrisi a raison : les "signes des temps se voient dans tout, car i'am biance tout entire les contient. Toutefois' ne soyons pas trop scep tiques 1 endroit de la comte qui est annonce. Elle nous est promise FAR CABLE l'ARiS 18 {air liriand et lordi (. minis'res alli* demanderont la G ce de laisse' leu puissances I de l-pnteule rgler la question orien| taie Ds on acceptation on lui com m'iniauera les condition i envisa ges. L'impression continue tre nettement favorable. Lo d Canon et Mr li ind se sont ws d'accord pour offrir la mdia Non A hnes poiej Constantinople Ils ont adopt la procdure di la dmarcha collec'iv- anulo f ar-co iialienne.il reste discuter quelques points notamment les sanctions, u CE SOI H Curzon ont examin auiourd hui les problmes de pj'itiqua extrieure, spcialement la question d Orient et ont envisag galement les solutions donner ces problme?. Le comte Bnin Longare, ambassadeur d'Italie, a . invit par ici per ces conversations. Il semble ressortir de l'expos de lord Curzon, relatif l'Orient, que lei dirigeant* anglais sout maintenanr disposs rl r I Anatolie ux turcs et donner l'autonomie au Vilayet de S'ravrne, ath de rallier le gouvernement d'An gora un accord dlinitif.Si l'accord cijue les allis devraient alors soutenir linanciiement la Grce dans sa luttre contre les taies Une note o f ticielle annonce qu'aprs communication de renseigneNI nts mutuels, reus de Turquie et de Grce, lord CchZOQ a expos le point de vue anglais et communiqu les suggestioos du gouvernement britannique pour viter un nouveau conflit greco-turc et rtablir la paix en OrientCes suggestions seront examines demain. Suivant une dpche de Coostan i nople la l'orte a adress aax commissaires allis une note protestant coutre le bombardement des villes cas de relus de miiation Lord Cu r zoi a Druar le uro|et d instruction aux ministres ang'ais italien etjapo nais Athnep. Mr liriand les *>xi minera et lus tlgraphiera au comte Sforza Si celui ci les accepte les trois luiniat'ps allis feront eussio; Athnes une dmarche collective excluant toute! us la reconnan&inca de Constantin. Dans la dernire en'revue de Lu prs midi, lord Ourzon et Mr Uriand ont abord le problme de la Hau'e Silaie puis avec le comt-a tinin Longare ont dcid de la dimrchs collective a faire a Athnei pour in viter le gouvernement Hellnique, avant de ropreod:e loffensive, a accepter la Mdiation des allis. I'AKISMr Clemenceau est parti Cœur d'Hrone le, '2e et 3e pisodes Entre G' 1.00 Agence spciale des Tabacs de l rgie Franaise Prix de vente du SCifERLJkll SUPERIEUR G. 24 ouvertes par des navires grecs. I'AKIS — Le comit Franco Amjpjur Londres, nque a donn une grande rception I Cinq cambrioleurs en automobile en l'honneur de Mr Hugbes Wallace ont bris la devanture d an magasin ambassadeur des E a s Unis et dejde-bij juterie du boulevard St Go Mme Wa 1 lace 1 occasioo de leur ; main et se sont enfuis en tirant Kilog. Faquet de 50 gi ESCOMPTES De S 9 kilogs De 10 V. kilo^s partir de 50 kilogs et au dessus 1 ort-au-Prince, le '21 Juin 1021 Vgtxi spcial, E. ROBELIN 1 -2.". 0 oio 8 0| J '. 0|0 dtruire d importants arrivages d'ir* lillenc bolchivisted:Uin;s auxtur:s nationalistes. PARIS 19 Prenant nirt i U d-r c>'e preuve du (grand prix de I Ara C'ub de France sur ua pucours de 2346 kilomtres dont l'itinraire ••st Paris ( Place de l'Etoile ) Lihe. deg! Paris. Paa e: Paris, Mstz avec r*tour prochain dparv.Da nombreuses por ,coups de revolver sir les passants a Paris, un avion (oliatb a effectu eonnalits franaises et diplomate,'qui tentaient de s'opposer au dpsnjle parcours Paris Ld>e Paris puis est reparu pour Pau, il est arriv 8 heures } et l'a quitt i 9 heures 20. GUATEMALA 18 — Un prpare une graude rception pour le gnral franais Manga qui doit arriver ques, no'.anment de l'Amrique lad,. la voiture OJ estime la valeur du tine. y & assistaient. vol oo.ooo francs. Les ministres de linsTuclion pc. On mande de Moscou que Trotzky hlique de France et de Be giq le.ont es atteint d'un cancer, son tat est sigu un accord crant une commis considr cornm-* tant trs grave, sioa mixte Charge d'tudier les ma On mande de Raifort que Mr Rar .ures destines assurer le dve thou est arriv incognito pour cher £ an ? P eu ae .l,s au iiuatemala, loppemeut des rapports ecientiti^uea cli^r le corps de son lils tu sur la bord du croiseur franais lu es Mi et pdagogiques, par une constante terre d'Alsace, pendant la guerre, cbelet . collaboration intellectuelle entre les, I Le gnral Mangin reprsentera la deux pays. • CONSTANTINOPLE 19Le reFrance i la clbration du centenaire Mrberard, ministre de 1 instruc Urd appoi |* dans l'oflensiv.* annoide l'indpendance du Prou. tion pnbjique. a remis la croix de la ce de ,. ^ COQ(rc PARlS /9 L 'opinion dMr (Wlgion d honneur lecteur. %  nn. Turcl Bat onalisle ^ cs ? d| CIoit on , 0 n V.ial. sous secrtaire d'Etat et dans de nombreux milieux nentes i pour la culture physique ei des sport, 'deux raisons : le moral chancelant t qne le combat Carpentier Demp des troupes grecques et les conditions sy 1 bataille la plus a;harne caio Haciie't, en prsence de nom breusej personnalits artistiqies ainiicauies. PARIS— Le cjuseil de la Socit a Diuuie ia dea Nsdons est occup de la ques'pi'ticuhrement bonnes de l'arme livre entre boxeurs poids lourds. UJU de la coasiitution de Dantziug j turque, On croit aussi que c'est la -Mr Geston Vidal, apri avoir fait et accept les modifications sugg jr.isjn e-ui tait que la Grmde Rreremarquer que les journaux sportifs res par la ville, sauf U dure du; t a gne ne soutient pas carrment les franais diuigran De npsev et parmandat du prsident et des 8najg recs L a rception du ioi Constanla' del victoire facile de Carpen teurs. t t in Smyrne, fil on remarquer.na Xie( rendent mauvais service au boLa rvlation qu une Jj'WjMJ M t 7 rioilpru : L :s repeigne baoaia, -pute : H n'y a pas d armes allemande ni Uanuig couti* r • J. ? nuaTmalgr l'interdiction du conj" W cl lodiqueoi qu'il ua seil ses fabncations.notarameot celle • P russi g.goer sa cause les de dix mille fusils pour le Mexique troupes vaiziistes dans l'arme a provoqu uue vive indignation que grecque, notamment les Cretois qui, exprim an nom de Mllanotaux a ses collgues. 1 La Hongrie ayaot sollicit son pourle'27Juin ; a tend0D-jusque-l.' a ^ gocit deg na —. aevoir d le conjurai www H IMWI>> t ~~% • w que le chef de l'Etat pt ( Four ce que cela nous cote... sous le rgime voiailiste, taient le nerf de l'tablissement milit rire grec. Depuis plusieurs mois des dispu lions,le Conseil se renseignera forces militaires et Mr de Barris i ifcliitz ravant sur les arms de manchettes se seraient^ ariennes hongroisescette fin posts sur la route. Sou Le Conseil a ajourn hier soir la corps retrouv dans le ravin relve discussion des mandats, cette m-su un coup de manchette lui coupant re ne s'appliquera pas aux mandats presqu'ent rement le cou. _^__ comprenant Mfjfa que %  ni tes se sont produites parmi les grecs £ 8U '"dans les diffrentes partes de l'ar de doute que D;rnpsey est la plus bjlle machine de combat que l'on ait jamais vue MU le ring, mais il en est d; mme de Carpentier cl suis mpriser l'acuit intellectuelle de Dempsey. je crois pouvoir dire que Carpentier est celui d:s deux qui pense le plus rapiJemeot. Ainsi Il ne semble pas que ce crime hor rjb | iue doit t.e rgl d accord rible ait t commis par de vulgaires jyj e8 ti atg Unis>:igands ou chemin, car. des vo'eurs de grand sauf ses papiers, dans £* naine mercredi — est par 'HU,n uvelle de l'assassinat S!? r n Harri < Lifchiiz dans les ^ eSi:ntLo 'sau Sui. I^HIQC'M j myslre eatourc Ie5 les poches de Harris Lilchitz ont t £ iVquestiou d-Orient.lo comte Loi, l^chrin cnme peu cora retrouvs, nous dit-on, tous ses eilet : ga re, ambassadeur d Italie, Rssis'ait 11 anraU l*i argent, b joux la conversatun qui sera rep .se cet Kdnd M ? Perplr mardi so '' Qji donc a assassin Harris Lifsams mi.u au heu-es Lord Carao*frStt *= %  ." 53SB3SB& P*f son ou se< as ssins qui, U Rival iti Cayti du 11 (um 1921 tattod uu comte.bfona. P.iKIS— Mr Briand ot lord Cur:o 1 89 sont en'retacius dans la BUUuc %  "•qii out en tant gal physiquement corne, et l'entier contingent de vieux tre <* eu x machines de combat, la officiers au froit a t remplac par victoire doit revenir i l'homme, dont des adhrents au parti de Constan e cerveau commandera le plus M P Itin. Qielque soit le mrite des olfi dment les muscles au moment ou iers, de nombreux observa eu s alUQe ouverture se prsentera laos la ls n'ont pas confiance dans dtelles t> ar

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05405
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, June 21, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05405

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
1
^Hilton
.'anne M8 41 il
Port tu Prince, Hati
Mardi 21 Juin 1921
QlflLCTtUR-PKOPRJETAlRE.
ment-MAGLOIRli'
..i
fjfNUMFKO ^DCF-NTIME^
Quotidien
Il y a une rgle pour ju-
ger les homiiiv's, mme
sans les connatre*J: il
s'agit de savoir par qui
Us sont aims et par qui
ils sont has.
De MAISTRE
REDACTION; Hue;Amricaine No,|13Db
F_ ji,n .!!. k-j 'g*-1 r.'-1.- '
QUESTION DU JOUR.
La Comte du 27 Juin
pu comte noua a t annonce aviser en consquence
Nouvelles Etrangres Varits
f{tie datP, et c es: a noirn cou
i Nouvelliste que revient la
nr de l'information, et aussi
sonssbilit
le monde savant, on est |.>
se moquer l'un d; l'autre
Hcoavenes ns.h iniiii i|uih qui
iralisent pas toujjurs Vuici
Ht le goailleur Henri de Par
mit, il y a quelques annos,
ace d une oiie nouvelld :
Nivelle:' Ou a dit oui, on a di
a fini par la sacrer nou-
, et. pmsaue c'est entendu entre
DStnei, il liut bien la prsen
pub i-. Le mtiur dastionom;
nclia en motions; mais
lia, il s'en trouve qjelqu-
pir exemple, eu tte
|tec le ciel toile, ou distingua.
Il coup, un astre qui ne s-
lit pas la veil e, dans l'obscuri
! oui. Il n'y avait rien l hier.
Icertain, et pourtant, ce aoir? Et
ilte lescai tes et l'on regarda
Il n'y a pas de doute, rest
oile nouvelle. Ui s accorde
ad me lie qu'il et apparu
i cie'. uue toile nouvelle
ifioation populaire ses: tou
itmpane des pnami's ce
lpour cb relier interprter
Ipivou d-a voemsnU er-
iDint) ce domaine, les savants
iChild-f ont acquis une tpu
i solide. Plus tard, ce furent
lacrns et les Pharisiens q li
au Christ : c Fais comme
kcomtne Samuel, comm? Josa,
"iMoi e: donne-nous un signe
^ lot nous croirons eu toi
nHili, oq croit fermement dans
'dans la sigu.fi:atiou des
an particulier, et mieux
historien ne le saurait faire,
/jEf,0DDe du peup'e ayant cer
*jst cer aiue eiprieuce peut
uctemeut le dnombrement
[Comtes q n on apparu e.i
'nies ru tachant aux vne
lui ou: h.jivi : pidmies
.cries pointues, chutes de
"Matent-
hs prui)bement cette
CO populaire que nous devons
** vra'e ou fausse, de c
1 de i Imi iaur qui, sous I) i-
! vai imagin de faire u i*
H, auPrs de l'astrouoin
Un ou qui avait auocncd
T^'P* partielle du soleil, pour
1er de reculer l'vnemeo
" J wtour du piaident d'llait\
' tOQroi>. Ce u tait certai
P*s le phnomne cleste
~ao qui. lirayait le rain.s re
[{teirestre et politique qui
*PM manquer de suivie;
PC ministre de I Intrieur, il
e)ie-i
La mtorologie a fait aussi un
essab en ce qui concerne la dter
mination des dates critiques de cha
qiift inois de l'anne. Cet essai 11'
fait il y a di quelques annes; i'i-
goore s'il a arn-m4 d rsultats scien
titiques fructueux. Une revue scien
tiliiue nous expose comme suit le
mcanisme du systm- :
Les dates cri ique3 soit celles
de 1 arrive des mauvais emp du
large. Les chan/tmems de temps
peuvent arriver avec un certain ri-
tard B'ilo i la rgiOD, ou ne pas
mme affecter cette rgion- Four
savoir si les mauvais temos passe-
ront sur un lieu donn, consulter le
baromtre local. Oo sera dans lent
zone d'action si le baromtre baisse;
autrement, les mauvais temps pas-
seront ailleurs. Ces dates sont gale
ment celles des tremblemeuts de
terre.
Un voit combien prcieuses doi-
vent tre les uotions des dates criu
que* unos celles qui, dans l'imagi
nation du peuple, ont pour base le
pas^aue ou l'apparition des phno-
mnes clestes
Daas le cours de l'anri 1908,
une ple comte li: son apparition
dans l'le. Le gnral Nord se fil
liion expliquer la direction de sa
course par les quelques personnes
qui prtendirent l avoir vue; et il
conclut : Vu cette directiou la co
mte n'est pus pour nous, c est pour
la partie de l'Est. Il parai: que le
vieux Nord se doutait bien que c'
tait pour nous et qu'il voulait, par
son pronostic, rassurer le peuple
Car, cette mme anne 1008 vit sa
chute.
il y a toujours des mauvais temps
qui passent au large. Savoir s ils
vont venir dans noire direction est
affaire du baromtre local. Le plus
sage est donc de se tenir sur ses
gardes. Nous rappelions tout l'heu
re le dli je' au Christ par les in-
croyant qui voulaient me tre sa
diviuil i preuve l'ai manqu de
vous dire la rponse quil leur lit :
Le soir, voua dites : Il fera
beau demain, car le ciel est rouge;
et le, iU''tin : Il y aura de l'orage, car
le ciel est comme un feu sombre.
Hyppocrites.vous quijugz la face du
ciel, comment ne savez-vous pas
reconnatre les signes des temps?
En effet, il n'y a pas de signes
particuliers pour annoncer la venue
des temps et des vnements; le
Chrisi a raison : les "signes des
temps se voient dans tout, car i'am
biance tout entire les contient.
Toutefois' ne soyons pas trop scep
tiques 1 endroit de la comte qui
est annonce. Elle nous est promise
FAR CABLE
l'ARiS 18 {air liriand et lordi (. minis'res alli* demanderont
la G ce de laisse' leu puissancesI
de l-pnteule rgler la question orien|
taie Ds on acceptation on lui com
m'iniauera les condition i envisa
ges. L'impression continue tre
nettement favorable.
Lo d Canon et Mr li ind se sont
ws d'accord pour offrir la mdia
Non A hnes poiej Constantinople
Ils ont adopt la procdure di la
dmarcha collec'iv- anulo f ar-co
iialienne.il reste discuter quelques
points notamment les sanctions, u
CE SOI H
Curzon ont examin auiourd hui les
problmes de pj'itiqua extrieure,
spcialement la question d Orient et
ont envisag galement les solutions
donner ces problme?.
Le comte Bnin Longare, ambas-
sadeur d'Italie, a . invit par ici
per ces conversations. Il semble
ressortir de l'expos de lord Curzon,
relatif l'Orient, que lei dirigeant*
anglais sout maintenanr disposs
rl r I Anatolie ux turcs et donner
l'autonomie au Vilayet de S'ravrne,
ath de rallier le gouvernement d'An
gora un accord dlinitif.Si l'accord
cijue les allis devraient alors sou-
tenir linanciiement la Grce dans
sa luttre contre les taies
Une note ofticielle annonce qu'a-
prs communication de renseigne-
ni nts mutuels, reus de Turquie et
de Grce, lord CchZOQ a expos le
point de vue anglais et communiqu
les suggestioos du gouvernement
britannique pour viter un nouveau
conflit greco-turc et rtablir la paix
en Orient- Ces suggestions seront
examines demain.
Suivant une dpche de Coostan i
nople la l'orte a adress aax com-
missaires allis une note protestant
coutre le bombardement des villes
cas de relus de miiation Lord Cur
zoi a Druar le uro|et d instruction
aux ministres ang'ais italien etjapo
nais Athnep. Mr liriand les *>xi
minera et lus tlgraphiera au comte
Sforza Si celui ci les accepte les
trois luiniat'ps allis feront eussio;
Athnes une dmarche collective
excluant toute! us la reconnan&inca
de Constantin.
Dans la dernire en'revue de Lu
prs midi, lord Ourzon et Mr Uriand
ont abord le problme de la Hau'e
Silaie puis avec le comt-a tinin
Longare ont dcid de la dimrchs
collective a faire a Athnei pour in
viter le gouvernement Hellnique,
avant de ropreod:e loffensive, a
accepter la Mdiation des allis.
I'aKIS- Mr Clemenceau est parti
Cur d'Hrone
le, '2e et 3e pisodes
Entre G' 1.00
Agence spciale des
Tabacs de l rgie
Franaise
Prix de vente du
SCifERLJkll SUPERIEUR
G. 24
ouvertes par des navires grecs.
I'aKIS Le comit Franco Amjpjur Londres,
nque a donn une grande rception I Cinq cambrioleurs en automobile
en l'honneur de Mr Hugbes Wallace ont bris la devanture d an magasin
ambassadeur des E a s Unis et dejde-bij juterie du boulevard St Go
Mme Wa1 lace 1 occasioo de leur ; main et se sont enfuis en tirant
Kilog.
Faquet de 50 gi
ESCOMPTES
De S 9 kilogs
De 10 V. kilo^s
partir de 50 kilogs et
au dessus
1 ort-au-Prince, le '21 Juin 1021
Vgtxi spcial, E. ROBELIN
1 -2.".
0 oio
8 0| j
'. 0|0
dtruire d importants arrivages d'ir*
lillenc bolchivisted:Uin;s auxtur:s
nationalistes.
PARIS 19 Prenant nirt i U d-r
c>'e preuve du (grand prix de I A-
ra C'ub de France sur ua pucours
de 2346 kilomtres dont l'itinraire
st Paris ( Place de l'Etoile ) Lihe.
deg! Paris. Paa e: Paris, Mstz avec r*tour
prochain dparv.Da nombreuses por ,coups de revolver sir les passants a Paris, un avion (oliatb a effectu
eonnalits franaises et diplomate,'qui tentaient de s'opposer au dpsnjle parcours Paris Ld>e Paris puis est
reparu pour Pau, il est arriv 8
heures } et l'a quitt i 9 heures 20.
GUATEMALA 18 Un prpare
une graude rception pour le gn-
ral franais Manga qui doit arriver
ques, no'.anment de l'Amrique la- d,. la voiture Oj estime la valeur du
tine. y & assistaient. vol oo.ooo francs.
Les ministres de linsTuclion pc. On mande de Moscou que Trotzky
hlique de France et de Be giq le.ont es atteint d'un cancer, son tat est
sigu un accord crant une commis considr cornm-* tant trs grave,
sioa mixte Charge d'tudier les ma On mande de Raifort que Mr Rar ,
.ures destines assurer le dve thou est arriv incognito pour cher an? Peu ae.l-,s au iiuatemala,
loppemeut des rapports ecientiti^uea cli^r le corps de son lils tu sur la bord du croiseur franais lu es Mi
et pdagogiques, par une constante terre d'Alsace, pendant la guerre, cbelet .
collaboration intellectuelle entre les, I Le gnral Mangin reprsentera la
deux pays. CONSTANTINOPLE 19- Le re- France i la clbration du centenaire
Mrberard, ministre de 1 instruc Urd appoi|* dans l'oflensiv.* annoi- de l'indpendance du Prou.
tion pnbjique. a remis la croix de la ce de ,. ^ COQ(rc PARlS /9_L'opinion d- Mr (W-
lgion d honneur lecteur. nn.Turcl Bat,onalisle^ cs? d| CIoit on, ,0n V.ial. sous secrtaire d'Etat
! et dans de nombreux milieux nentes i pour la culture physique ei des sport,
'deux raisons : le moral chancelant t qne le combat Carpentier Demp
des troupes grecques et les conditions sy 1 bataille la plus a;harne
caio Haciie't, en prsence de nom
breusej personnalits artistiqies
ainiicauies.
PARIS Le cjuseil de la Socit
a Diuuie ia
dea Nsdons est occup de la ques'pi'ticuhrement bonnes de l'arme livre entre boxeurs poids lourds.
Uju de la coasiitution de Dantziug j turque, On croit aussi que c'est la -Mr Geston Vidal, apri avoir fait
et accept les modifications sugg jr.isjn e-ui tait que la Grmde Rre- remarquer que les journaux sportifs
res par la ville, sauf U dure du;tagne ne soutient pas carrment les franais diuigran De npsev et par-
mandat du prsident et des 8najgrecs La rception du ioi Constan- la' del victoire facile de Carpen
teurs. ttin Smyrne, fil on remarquer.na Xie( rendent mauvais service au bo-
La rvlation qu une Jj'WjMJ M t7rioilpru,:. L:s repeigne- baoaia, -pute : H n'y a pas
d armes allemande ni Uanuig couti*r j- ? .
nuaTmalgr l'interdiction du conj" W 'cl lodiqueoi qu'il ua
seil ses fabncations.notarameot celle P russi g.goer sa cause les
de dix mille fusils pour le Mexique troupes vaiziistes dans l'arme
a provoqu uue vive indignation que grecque, notamment les Cretois qui,
exprim an nom de
M- llanotaux a
ses collgues.
1 La Hongrie ayaot sollicit son
pourle'27Juin;atend0D-jusque-l.'a^ gocit deg na
. aevoir d le conjurai www h imwi>> t~~%
w que le chef de l'Etat pt ( Four ce que cela nous cote...
sous le rgime voiailiste, taient le
nerf de l'tablissement milit rire grec.
Depuis plusieurs mois des dispu
lions,le Conseil se renseignera
forces militaires et
Mr
de
Barris i ifcliitz
---------------------- ravant sur les
arms de manchettes se seraient^ ariennes hongroises-
cette fin posts sur la route. Sou Le Conseil a ajourn hier soir la
corps retrouv dans le ravin relve discussion des mandats, cette m-su
un coup de manchette lui coupant re ne s'appliquera pas aux mandats
presqu'ent rement le cou. _^__ comprenant Mfjfa que
ni tes se sont produites parmi les grecs
8U'"dans les diffrentes partes de l'ar '
de doute que D;rnpsey est la plus
bjlle machine de combat que l'on
ait jamais vue mu le ring, mais il
en est d; mme de Carpentier cl
suis mpriser l'acuit intellectuelle
de Dempsey. je crois pouvoir dire
que Carpentier est celui d:s deux
qui pense le plus rapiJemeot. Ainsi
Il ne semble pas que ce crime hor rjb|iue doit t.e rgl d accord
rible ait t commis par de vulgaires jyj ,e8 ti atg Unis-
>:igands ou
chemin, car.
des vo'eurs de grand
sauf ses papiers, dans
* naine mercredi est par
'HU,- nuvelle de l'assassinat
S!?rnHarri< Lifchiiz dans les
^eSi:ntLo'sau Sui.
I^hiqc'm jmyslre eatourc Ie5 les poches de Harris Lilchitz ont t iVquestiou d-Orient.lo comte Loi,
l^chrin cnme peu cora' retrouvs, nous dit-on, tous ses eilet : gare, ambassadeur d Italie, Rssis'ait
11 anraU l*i argent, b joux la conversatun qui sera rep .se cet
KdndM ? Perplr mardi so'' Qji donc a assassin Harris Lifs- ams mi.u au heu-es Lord Carao-
*frStt *=."........-53SB3SB&
P*f son ou se< as ssins qui, U Rival iti Cayti du 11 (um 1921 tattod uu comte.bfona.
P.iKIS Mr Briand ot lord Cur:o 1
89 sont en'retacius dans la BUUuc
"qii
out en tant gal physiquement co-
rne, et l'entier contingent de vieux tre <*eux machines de combat, la
officiers au froit a t remplac par victoire doit revenir i l'homme, dont
des adhrents au parti de Constan 'e cerveau commandera le plus mPi-
tin. Qielque soit le mrite des olfi dment les muscles au moment ou
iers, de nombreux observa eu s al- UQe ouverture se prsentera laos la
ls n'ont pas confiance dans dtelles t>ar condit ois sur le moral d; l'arme ccl nomme c'e-at Carpenl a.
recque et ils croien'. aussi qi-e les MADRID 19 Le Snat a vot d
urcs o-t un meilleur ;at major hnitivemert aujourd'hui le projet d^
avec Isratt Pacha b en suprieur au '^, polongeanlle n^oioDoe du j
point de vue itraigiqoi au gnral b*c Le vote a t de .62 m fa-'eut
Dousmanis.le che! dlai major grec, du monopole t|66 coq re.
b en qae tous deux aient i ins*i
tru tf a l'cole allemande. On ex-
plique que la raison pour laquelle,
les grecs ont bomb.rc" Ioebo i e"
d'autres poits est qu'ils tentaient de
Les Cours
NEW YORK Franc ia,i6
Sterling j 9a


- .- *r*v%




U MAITM
*rr
a
i. il1 "'..uaKfttjtiiiiHjLra
PST-tt* -
Les Personnes Anmiques
ont besoin de L'Emulsion de Scott qui plus
qu'un mdicament est un puissant ajiment
'concentr, productif de sang, '
forces et bonne couleur.
- :bji
(Demandez toujours Emulsion de Scott)
Bwwna"
;irwawi3iam:rroi*iiiira:B^
La maison Bigio Frn
Sise a l'angle des rues Courbe et Freots-I
^lempresse de donner avis si bienveillante clientle nu1 .
en Vf nie des prix dliant toute concurrence les article '.'," -
arrivs par les derniers steamers
Pour une semaine seulement
A patUr de lundi 20 Juin 192\.
Prix anciens Prjx
Rer noir oyeux G. H
1/Allaire d Trsor 2 ou( ce que
Franctsca Chevalier, m.itressede #
Petsin a t entendue par le juge VOUS Cl6SlVS%
d'instruction, puis enroue. .
Ptioo Narcisse, employ au D' IJe chic, rflgant, runissant la
pirtemeot du Commerce a t con simplicit au bon got vous le trou
tront avec on plaignant du nom de rerez au
Knliqne Aprs cetieconfroniatijo,
ip ordre d ciou a M dlivr.
Voici Jcs nom* de ceux qui ont
A' sfptUi far Ip juee d'instruction
comme prvenus : Baptistt Davis,
David Vilain. Bervjn. Sauveterre,
Funcesca Chtyalier. ftaon Naicis^e.
Les r aigtaots sont MM I. M.
Brdy, Brave Brutui, F. Rnliqe
Mme H. Durand, Sreel, tujet anglais,
Al va.
Bazar te Geailemen
O vous fera le plus charmant ac-
cueil Air Framois Letellier-
Avis
Le Service d'Hygine a t irfor
m que- des personnes non autori-
se" capturent les < h en et en font
.1rs trafics-
1 e public eet prvenu que person
ne n'est autorise capturer dep
chiens qui pe trouvent hors des mar
chs on recevoir de l'argent pour
lu remise d'un cb>n raptor
Frrt au Prince, fjaiti. 10 juin 1U21
i.tz'n piqu suiritur 'A
Linrn btptil e coton S
lasso caf, porcelaine Chine 25
Toile aroplane 5
Bretelles police 30
Voile |aune kaki -i
Ki ki blanc suprieur I)
Serge laine bleu loi ci 25
Alpaga noir barres 12
Indienne Head, toile broder 3
Cnemiseites et caleons 7
Toile pour jupe carreaux noirs 7
Mouclioii poche coul qus extsup 11
Cesinette bleue gra de largeur 0
Voile a Heurs 350
Caoutchouc et pneus de dimensions diffiantes
S**
.5
8
%
15
3
20
1
i
l
I
i
3
4
10
3
Le
Notre
N-iirro d'hier dit que B
vis n'est pas le vritable nom du
principal accus de l'Affaire des li
sors. Notre confrre a rai ou
Des renseignements que nous a-
vons pu avoir nous permet ent Je'
taire sasoir au public le vrai nom de;
Davis ; 1 s'appelle lose Di.z Rami-
fie
'ENTERITES
M MALAOT3 CASTRO- INTESTINAL! !
Tli+T*l:it varUj-iivjurrlaonn,Entrlt muco-
uu'iluu. UiUT.-iileuiio; Constipation,
A. ."M-. i:p:i l'culBlie.Fivre typhode.
VUiaiiinniieau.bi*.4.pciSrua, Furoncle, tu. |
GURIBON OCRTAIN* MT t'i> de V
nom de DavU ? STriTl v B
re ^ouf;re Lii-so.. .-ans son j^ IjL [ L^S^
I\SEPTI(_
*> m*"-''*" .enivra
u .. de eo ;l &""-- PW f^* '
;,,'lODOi,. iNTgftNE|
.u IBI UM de fleurs dorai.',,
r- ^ v*"'OP01,''f lin Condor J't.'lcm
Argen erie aesoriie
Assi tt s f.ience, plates
Chaussettes enfants
Mousseline mille routeur
Voile noir barres ex ra
Voile banes soie ex'ra
Heps soyeux couleur
50
15
15
250
a
a
2,50
Cipon double largeur a barres 2"U
151
2
10
8
:i5o
s
l_
1.1
11
3
1
3
3
4
lUlll u uuiut
J'AielTer . Machine? i crne est transfr a" le
Grand'Kur ancienne maison qi ha
bitait Caivalo (Galvanoplastie)
L'Atelier seia toujeur heunux de
recevoir 1rs (uvaux des clients t(
des intresss.
li p ofue de cette occasion pour
rappeler ai/\ propricimrei r dactylo
tvpt$ que le yeol moyen de conserva
tion et de fonctionne nient normal
de ses chines, est leur bonne te- c de ^ cr4ai- de Uok,
nue au double port de vue de la tniMttei vermouth, canadien wisky
propret et du fixage des ressens de cluD, blMer# ^q^ brandy, abricot
Cacao Peters
EN VEXTE Z ..
Ficlor Madgons, Sim n Vieux, Lope l\ivora
LPreetsmann Ag ger holm, A gwt
Maison du Mont Liban
et N Sada $ Co
Fiai elle h ine moyenne largeur
Flanelle Urne graude la-g ur 8
Drill couleur suprieur 2.50
Toile matelas 5
Toile matcLp suriieure G
Narpea iaure 750
Toile jeur noire 1 50
Ti i'e drap fil 25
Crpon ross et rnsuve grande larg 2 50
Nauvcuk fin b'snc a< lo^e sup> 2
Cuil ;es tt cote vu mtal 12
Cbiim poolear trsfolideB 12
D mi6f nappes, blanc 1Q
C'garettea Meiichrine le mille or M
c Naturel 14
i T'ophs %
La maison recommsude tpur paiticni'fremei t upa nouvelle mit)
moudra Ih caf. Cet e mche est garantie pour une dure dH
ans tlle permettra uu rompr de onn^is avec les aociennes machine
s'usent du jour au lendemain
I Elle recommande galement Us caoutchouc et paau< de II
lleed, qualit Cords- (^ue les retit'dt ires sedprheot
| Inutile de recommander notre calicot siatn et autre? sr iclas <\i
posent notre stock, nos dieu s sort ( mrae de les apprcier.
JSn Joute donc cjwj! Bigio hr$m
15
11
Liste des marchandise
leurs mcanismes.
brandy, marasquin, curaao- pippe"
mint, cegnac Martel, cognac XXV.
Shn dded.Wheat. tapioca (Sagel Jigg
lime, pankpke fieur, creara ofwheat
cra m crale, corn fiack, pboscao,
cacao Ambrosis. l'etrea
Lipton th. Ire marque
Cor fi nrts asporties, gele, poche,
Gorien gin. bols, gin hollandais ((IlInTWh
i Le \onvelliste
uivre),orgeat,cliampagr-e,vin blanc,
et rouge (gros et dtail! vin de ma-
laga, vin de quina, vin Orrto, vin
Dubonnet, Madre.
Sirop
Pche, framboise.
Bire allemande, hollandaise, gin
ger aie, kola Champagne, vin d Italie
grappe juice.
Fruits au jus
Pches, poires, pommes, prunep.
hous lisons d dbier ;
\\ a t lu i la Case t ce Dessalines
tt i tous les marines la seuterce de
U ?ns de prison i laquelle la Cour
Martiale vient de condamner le ma- raisin?, sweet corn, petit pois,
tire William M. Lang. Beurre
William M. Lang avait les charges1 Beurre QUMD, Copenhague
suivtntes contre lui : i- Agression et ioner. Bose
voie de faits, a" Viol. I* conduite Mantegue
If.nd.leuse cintre la morale. 4 Pr Globe, CoLcWon. Armour.
judue contre l'ordre et la discipline., c A de mai8, oliveg
Les faits M sont pasfs i Muebalais hlbluue *el bJottlU^.
il y a cinq ou six semaints.etds que Conserve*
les sotorits suprieures en euient j8u_bon, sauisson, tiomsge,
conraifsance,William Lang fut ai ci- eadell*, bacon.
ltt jug. I.a ientence de si IM est Biscuits
le n aximum qui puisse tre donn, l'.iacuiU Soda, sucrsr amiicaiu.
Le chef de l'Occupation le colo- irai cais, acgloa de toute frsiebeur.
nel Kussel a approuv la sentence et Drage*
. entonn que tous les mantes' Frsr.aissi et amiica.ner, nougi-
ientrcnnsissatcede ce fait. .IH, chocolat, surettes, caramelle,
* U ISim? actuelle-,d". OOl,^Jttt...
nient enferm a la Casine et seia ,,uig veru. Umti l, pois casss,
envoy rar premre occasion i la ggiua,.ce.
P
r %oa de Foitsmou h. Crales
Ii ne fatt ps lootondre ce Larg fa trie d'avoine- farine lacte grnp
tte ereloi v^ui tut des dmls a>vtc je wt( |arine de {.oinixes de teire,
4a Cxxif d Eoqcte de I'. mirai Mayo. j
Que uilc condamnation seive'
^*ex* pie au aurts. j
Cornichons
Pickles, e pes, olives, -ncutarda.
neivre, se', canelle, anis Atoil. giro
Ile, paprict. essence de vanille, le^
mou. amandp. yeast.
Baking powder
Glatine, jl'e
Conserves
I al* de foie gras, caviar, sardines
A mieux frres, thon, saumon, hoi-
ties, langues,baucisecs de Frankfurt,
nM'ic mayonnaise, sauce omate,
etiili sauce, poted mat, poted ham, :
r. harerga, corned beef, margueresux,!
u fi et de marq'iereaux le franaise,
icervelia. soupres beef. dreid ^eef,
sandwich, crue gastronome, bit
teck, oignon au vinaigre, oignons la
livre,
Pommes de terre
Par barils et livre, macaroni, ver-
micelle pork and beins, shremp,
farine de pommas de terre, riz.
T..ait condens
Lut vapor 4rjft0n|j Malted Mille.
Parfumerie
Essence lotion, poudre, pite den
lifrice, eavon rotge pour bouche,
brosses i dents, tte. mocdioiiB
coton, soie.. cljaiig*ettes. hae. jar-
tel es. jarretires.
Etoffes
Drili lainsge, calicot drap, t.u x
co', cravates suprieures, ordinaires,
ch'peaux de laiue et paille.
par
mar
jrlnuri
imttclpable.adhrente, d'un parfum
dlicat, conserve la fracheur de la
jeunesse, embellit, efface les ridts
donne un teint de [
Potfdrl r.-ind'ivs [blanche, cnur. io-r nilurfl. ro< p""' .^",,
,i,f 1 rtir. rtckfl Amer. crem* n ,1(1,
l'oi ou lulK J'en .
Idrljr, l'iU Tl-'A-C.yj
lT| Te.mu . - ' '
I jrd (lomet lenntt
Aucun envoi coi.irt Ttml.-vuriem.TV
f jlPTIJ} TAMTVltXZJTJ
ARYS

n*
Prix dfiant toute concurrence
Vaillant JjTf/Su
A fents Qnraux pour Baiii
' 1720,'Hue du Magasin de 1W
m, r w-------------
VERMOUTH C 1 N Z A N 0 4"'e M"T9tn6ral ^
*-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM