<%BANNER%>







PAGE 1

E MATIN La maison Bigio Frres Sise a l'anolc dts rues Courbe et Fronls-Fo.N ri* pa.-,es S £%£££? "-*" to •*• l*m*\ Pour une semaine seuUmnt A patlir de lundi 20 Juin 19\. Prix anciens | Prix nouveaux Heps aoir soyeux Bazin piqu suprieur Linon biptiate coton fu \ C( t' P rce, io Chine loue aroplane lire tel les police Voile |auue kaki Kaki blanc suprieur .Serge laine bleu fooci Alpaga noir barres Indienne Mead, toile broder Uieroisettea et ca/eooa loile pour jupe caireaux noirs Moucboi. poche cool qua.ext.aup H v!."'i" ra,,tota ..Si^ , p,,eu, d *H* umimm G. S :i :i 25 S %  M :i S 2.". 12 :t 7 7 G.5 8 2 10 a M i 2 ti 1 ;< 4 10 3 l.fiO Tromper L'Organisme Pour Plaire au P^ c'est ce que font beaucoup de personne prennent des toniques alcoholiques quand ralit ce que leur organisme a besoin c'est "~ L'EMULSION DE SCOTT Puiaaant aliment et mdecine sans le *""""" • faux stimulant de l'alcohoL 50 15 15 2 50 8 3 2,50 se 5 8 2 D 5 a 7 50 150 25 20 10 8 150 2 2 "i.:o 1.14 5 1.25 250 :t e 1 15 150 1 •1 5 Argeuerie asuor!ie Astieites faence, pla'ea Charssettea enfants Mousseline initie couleur Voile noir barres ex ra Voile barres soie extra Keps soyeux couleur Jane le nue moyenne largeur Flanelle laine grande largaur J):ill couleur suprieur 'ioile matelas Toile inatel.s BUJ weure Nappes iauoe Toile a jour noire Toile drap til Cipou roi* et mauve grande Isrg 260 Nanfouk lin blanc et i£e suo. i Cuillres et couteau mtal *Z Lbeiuuea couleur trs tolides 18 Dniasse nappes, blanc 10 Cigarettes Melschrine le mille or M Naturel \A %  Trop lus w La maison recommande tout paiticuliremon „„ moudre le cafCette machine eVt iS 0De uouve,, machine s'usent du jour au lendemain VeC les QCleQnM machines qui Elle recommande galement las <••> que les cranciers vrilie et afli metIls devront se prsen er en personne vin par msudataires ronr.io d. pou oirs crits. L Synd c provUoire de la Faillite V ' or Cornes 11 MONTASSE Feule au (toi it Arriv par le steamer rftjjjj Pneus & Chambres air Fin Les propritaire!s d'autos et les chauff u troueront LPreetzinann prl ce 5 ar,id, 8 ., di )ua | il .up^^tl wn Hati un rendement appr;ibl pw l/cs>e de Requiem Li Direction de l'Hospice St Frsn ois de Sales fa-t dite une Mrse dans la Chapelle r*e i-Elablissemenl J' sera rrocd le mardi que Ion 'undi 20 juin courant 6 hrure* comptera vingt huit juin 1921, i dix du naiin en mmoire du DocttOf heures du matin, en l'lude et par Lou s Labissire, dentiste, le ministre de Me DieudonntharLtj mdecins de St Frarois de les, notaire i Po t-au-Piince, i ijSilfr, les tudianis en mdecine. !ts vente au plus cirant et dernier en -.jpa'fnts et amis sent invits chtnsseur d'une propri l ainsi a,uej' ranitioa religieuse, de toutes les constructions qui s'y' ^"" —— — trouven. siiue daus les envirors du Liqueurs Cime de cacao, crme de Mt-ka, enisette, vermouth, canadien wisky club, bitter. cherry biandy. abricot brandy, marasquin, curaaopipper iiiint. cegnac Martel cognac XXI, Gordeo gin bole. gin bol ardais ,Genivre), u g<4at,cbampagf>e,viD blanc t touge (gros et dtailj, vin de DMWftt, vin d quina, vin Operlu, vin IHibonuet, Madre. Sirop l'che, fiamboiee. rhere allemande, hollandais^, git gar aie, kola Champagnevin d'Itali* grappe juice. Fruits au jus Pches, poires, pommea, trnes raiaihir, sweef coi n, petit poisBeurre Heune Queen, Copenhague locei, HoseMantgue Globe, Cottoldn*. ArmcurHuiles Cotwt. Argo de maisolives f* iblaiiC ft bouteil es, Conserve Jambon, aaucisson, ttompge, taa le, bacon Biscuits ittKUita Soda, sucrs, amiicaiu lito-.eis, angloia de tcute fracheur. Drages KiarcJaea 01 amricsioes, nougstii chocolat, surettes, caramelle, aii'fudca, DOIS, noiett ce. Poia IVi rtltl. leili les, pois casi grtiice Cenit. les Fhrme d'avoicc. f.rine leotse grsp JVL.I, tunne de pommes de tene. Poste Marchand, i Si Antoine non loin de la Chapelle, la dite proprii de la contenance de ai pieds de la ge *u c. Nod. 26 pieds au ct Sud sur une prcimdeurde 5* il 2 Pieds au long ct Est et ; 7 au long cot Ouest, le tout born au Nord par Nrestant.au Sud par un passage i commun, i l'Ouest par Lence I)jote et N'iestaot, suivarit plan et procs veibal d arpentage de Hi.'de vert en date du 10 janvier 1908 En vertu: 10 de la grosse en forme excutoire dune obligation hypoah caire au rapport de Me Dieudonn o if* en dale du 19 avril 1920.' 2 dur. jugement en da'e du 17 fvrier 1921 du tribunal de 1re ins tance de Port au Prince, 3 d'un taJL PAOK1 AVES POILUS M JECHES GE.1S M PLAISIH, tu HinC, eu BONHEUH ta SMlU de '.a Uaiet t>rnaia 5.r.*f u :,. S'-n.m>n,-*tj!l.),,jW, l iu i ) !<"• %  '' eomr l.N FKANC t i Kan^fu u NOUVEL ALBUM OATAkOQUfl, DE 1M (300 jwfr aic grosurt* compact) .7^?: ftfW %  <"" %  %  • "" %  " DM MUm-a w* „•„ Parisii 0 manche paaseta Pari>iana nn lilm vi n s que toules ami 'ra doivent plier voir., oie et lu m re font du l u El h Cha pa mar Sbmdded Wheat. tapioca (S^gei Jigg Uœt. pankake fieur, cream of whesl erram crale, corn fl-ck. iboscao, caeso Ambres.s. PetresLipton th, Ire marque HSSSS** 9 •" ortiM ele, pche, frambroise. cerise, abricot, laisin. Cornichons 1 ickls, cpes, olives, moutarde, psivie, ael. caoelle, ania toile, giro •le, papnea, essence de vanille lemoii. amande, yeast. Baking powder Gt latine, jelle. Conserves 1 at de foie gras, caviar, rardinfs Amieux frres, thon, stumo... huities,langues,bautieiea de Frarkfur. aaoee rasyonnaise. aaoce omaie, CBIII rauce, poted mat, poted hsm. haier gs, coroed beef. maquereaux, U^tt de raarqueresux la f-anaise, cervelle soupies beef. dreid beel sandwich, ci eue gastronome, bitlivre ' 8n0D * viD, gr *' '8oons ls Pomme de terre sr barils et livre, macaioni, ver mtcellepotk and beins, sliremp, farine de pommes de terre, riz. Lait condens Iritvspor Aimour, Malted Milk. 2A„'2" 8 O 80n CMifr %  ,e *'<> Parfumerie S" ?0D f % %  • tii la £r ce lotion, poudre. P ite den'd' ZSS&SLiToU'. " rt ;.HM r .^ p0Ur Loucbe '' Le P '^cipal accus Davis e e *. deBl . H. œoDchoirs en ei du psr le Juge d i. .tru, tin, coton, soie, chaussettes, bas. nr-' VI ...,„ telics. arrsiirfs. J MOl|V^IDf||| en l'.b cert.ficat du rotaire D. Charles date du 14 juin cotant conitatant sence d'adjudictLiies. Aux tequte, poursuite et dilli genca de | a dame Seymour Ro.ert ?5i" r ***m*Vn In Baptiste Badre, a les poux EmileAudain, Propritaires, demeurant et domici lis i Foit au Prince. t Jour plus amples renseignements s adresser au notaire Dieudonn Char es.dpos'tai:e du cahier des charges l'on au fiince. 16 |um 1921. lu'es DtV.EUX Fianailles Nous eorrg sirors svec plai-ir les flans.lles de Mlle Germaine Hipn" Lon. Commissaire du Gouverna ment pr, le tribunal de premire inatancedJ cruel. Herjjiere Meill^ura compbmen:s. L'affaire des Trsors Hier un des prvenus htr Sauve Ptir dliant toute concurrence Etoffes co^c!v 1 t i es „nS^ ,d ^r p f -ux i %  i %  • ( %  %  %  3188^^18 K. Bais de C oir, 8 des uavins U ttesraeriGen Ernst de la P.. ve pordance et'i? t" ( diitt. I'' mrchan Vaillant f Houet g ?nl& ^nraux pour Hati 1720, Hue.du Magasin de 1*1



PAGE 1

antelta 4109 Port ta Prince, Hati —*r—i Samedi 18 Juin 1021 jyatfUR-PKOPHJJTAIRB. QWnt-MAGLOIIUiIU0MCTO 20CENT1IIES ^ Quotidien Quand on veut tu*r quelqu'union lejaxe d'jiuuioralu. Cette uiaiuruvre familire aux partie est la honte de tous ceux qui l'emploient. Honor de BALZAC REDACTION; Rue^mrictine No.*i:-&h V Anglais et l'Amricain llne rvntotton probable dans tir antagonisme et ses causes le thtre Nouvelles Etrangres PAR CABLE S il est vrai comme l'ont annon certains journaux d'outre mer que PARIS 10 — Cinquante tudiants sivliitec et ingnieurs de plusieurs oniverel a %  mexicaines ODt offritt Mr l.ouclieur, roinictre des ra nettement oppos une nouvelle inflation liduciaiie et de nouveaux emprunts d tat et annona la pio chane suprresiion de* comptes sp •au cet deux pays, si rappro.toujours dtns l'esprit du fils un stn u. t,i rm m j-.i; n -• r..i !" i. o;.. \ .,' %  . ucll8 r r. i* ... i,„. IL; L..J .. A^ „/.. i les ireres / •z'iio et Lemberio nnelti, ryions ihre*. de tiavai 1er au \ CIHUX urevau*. Isa budui-ts* *ltie par leurs ongi .Mrnrnt de crainte menante ; .1 reit ,,. eDS auront ralis leur inven cou-s de l't la reconstruction Le ministre a œbliblessur tant de poirts. doute 1 apparence mme duncoikipars par une Ikrditaire ? sorte d'ani-jsei ; il est ombrrgux. Le pre, ru contraire, peut avo.r pardooo t ne conserver aucune am nune :oatre i ; mais a ordinaire il ne le rrnap.'s su srieux, il le consi lient trop pour s'entendre. t fond de leur querelle. priait sumer d'un mot Us onser uni ont donn naissance i ce i 5 0n Xi .i „ i^uu..u ,_'pr'nj lit : Jonathan et |ohn Bull se ^' r 1 %  j„, „„ ,i^„i„„^,„ dre toujouis comme un colgtn Le mon qui les distingue ti tdesautres peuple,c'est un be l'indpendance, bien mar%  l'Anglais, ext ornement sur m l'amricain. Or, qui d i pince, dit par 'a mme, im %  ede tcut joug, de toute gne V 4e toutes Us contraintes Je commune. Yiokeesvont leur chemin sans l'inquiter de qui les suit ou i ks prcde; ils bousculent Iflblebent les obstacles qui se H sur leur route et s'animent iule colre contre quiconque !> Us entraver. Ce n'est pas insicrent la latte pour la Me BQC lutte fratricide/ on lioovtni, tu contraiie, tend e tentent la main l'homme t tioit ponr arriver ; mais ils r Kp^re celai qui comi rime Mr Se dvelopper, produire, leur manire d tre, leur se ik'e j il leur semble qu'on st un mental sacrilge en apgttflqoe retard ce dvelop M cette p oduction. pls poursuivent le mme P me mo es datdeur et "mre un peu diffrente Cest prcisment la lM-itude irritante de l'Anglais vis-4-vis des Yankees lion du fi m parlant, e C nma ne serait plus comme quelqu un l'a appel le t th.' r ie des sourds mais tout simplement du tht''re tt du me'lleu'. D pais 1 Opra jusqu'aux Mu sic HtlUj partout c un acteur parle, chu te, ou pleure, les coulisses pour nie' t devenir vides, et l'cran te-Ttp'acertous les personnages D'aucuns d-m ii!>•coles et dispensaires des rgions dvMti Lt miniatie a accept et a remerci vivement les tudiant! l. confrence du DanuLe a adopt les dispcbi ions reg'an' le dillrends pouvant surgir *>u si jet de l'excu ensuite annonc que les frais de mobilisation de la class 1619 seraient rembourses,dans leur priorit .par l'A'IemBgne. litre ce rparations. PAIS Au Pna\ M Duplantie*-. s.iateur des Deux Svres a inaiit pour la discussion immdiat* de tlOC du statut du Daonb'i ainsi quel l'ai ticle du trait de Versailles rel* de dispositxos g>r.rales transitoi tif MU logement de Guillaume Ilohen il voit en eux une branche de si famill* qui a mal tourn pour r c We ntCfpeodattqoequelaqoeaoieoi a donn aujourd'hui un djun avoir manqu de docilit ; il re eve lfS pcifectionremenls ippont m en l'honueur de Mr liriand. res da la conventi r. Le syndicat de ' presse trangre er le 1 ha'.re ne dispar il .• vhez eux toutes sortes de v ces d'du Cima cation, de manques de .-avoir-vivre arm j s et il les rid-culise lo'onttew. Tout p^ donc le fa i m reprsentant ce que 1 Anglais donne ainsi en d, a peIS0U d un Lucien Guitry.dms dam. l'Amricain le rend en ressenM rge#tes. son j u de physionomie liment. e p a ij tssus ] e march vous faisant Mais ce qui entietient plus encore entendre sa vo x avec le mme acl'esprit malveillant qui aime les deux cen'. clairement, distinctement branches de la race l'une contre l'au Guitry au cmma pourrait entente*, c'est leur perptuelle rencontre, dre Guitry sur la planche disant l'ad leur rivalit. Il y a beaucoup d'Anmirable scne du balcon dans Cyrano g'ais aux E ats-Unis ; il y a, d plus, de Bergerat et l grande Sarah se es rapports commerciaux t i nomdlecterait de la double joie de se breux entre PAnqleteire et lAmrivoir et de s'entendre, soit dans le que ; de U une comparaison consbeau rle de la Darne aux Camlias, tante o les antipathies s'aiguisent, daus celui de Da.'ila, ou mtamor J'ai not quelques-uns des contrasphoe en un beau coq adressant son tes que rvle cette comparaison ; ce Hymne au Soleil sont autant de thmes pour les criU semb e qu ainsi, t ques ; a ce point de vue il est inp'anter le -.h.'itie le tiessaut de les rappo.ter ici Mr Robert de Fier a t reu ofti ciellement aujourd'hui l'Acadmie ; frai aise. Le roi d'Espagne se rendant Londres, a travers Paris incognitoMr Menocal est arriv dans la ma line en avion su ttourget venant du Havre o il avait dbarqu hier. Mr llanotaux reprsenleia demain la France Genve la runion du Conseil da la socit des nations PARIS— Le eecr'ariat gnral de la socit des na'ions a t informa que le roi d'Italie a ratifi le proto zollern. Mr Uuand lui a rpondu qn il serait inconsidr que le snet prononce un jugement particulier sur un cas intressant spcialement la Itelgique et la Graude Llretagna. U prtera plutt attendre les juge mente intressaut la France et d y joindre alors le cas de lex Kaiser. L'interpellation a t ajourne* NfcW YORK— Le docteur Gil JJor ges est paiti pour Venezuela bord du'aiiacuraDes inspecteurs de douane dcou vrirent environ =JOO mittaillauaes mo dei-nes, qu'on dit avsir trouves ca ches bjrd du navire "Kaat bide" llobcked. chargeant pour un poil irlandais. WASHINGTON-Les ngociations cole tablissant la cour permanente H i.VV."n CT .„a„ 7>??r t ? a9 ue inatice internationale. i".l ct ,!l'!" R, L g ! &S&0** U m I Les L Anglais a un ns proto id senti ment des dis ances. Dans sa famil e, le pre tient volontiers ses entants un peu l'cart ; une lois au coll ge, il admet parfaitement que leurs mtres les fustigent ; i' y a, pour d'Angleterre ont protest nergique | ment auprs du gouvernement du loin de supReich contre le refus da gnral H lm parlant fe>-, d'vacuer la Haute Silsie. l'immorta'iserait. L a.teur une fois La note allemande adresse^ Paris que le temps aurait fa t son oeuvre Londres tt Rome, tend rejeter demeuierait i jamais vivant pour la fS^SS^SVSSl J'f?-?f!. l, !? postrit K en ne setait plus perdu A pat les traits qui ont eu raison Rin-.asHideurs d.l Francs cl\ 0t ,e Ja P n P our '• rglameot dea am .assan. urs J, Hnce >f qaei tioD8 r.endan'ea entre eux com interallie rtablir l'ordre les res ponsabilits de la si'nation actu^Pe |Q'Le Petit Parisien" croit savoir depuis longtemps dans une! lui, de pe h s, de professeur i y n'ont devant eux qu'un %  t CtU tait vrai sur:s, lorsque Us piogrs de JWion n'av.ut pas encore •l'expin.ion ^uglo-saxonnt dei annpcdes ; mais cela a HJoogtemps et le caractre na ^meneur. L'Anglais n'a pas Tf et h mobilit de PAm "*• !i, l'us jaloux du succs F que, ch a lui, il n'y joi) M, s pi ace p 0ur out J, "•"e la huute situation de ,1[ f i la si-.ua on dpen^an astre des intempries des sicles, la voix ue e W ouvemeinent d' A ngora humaine consacre par IJiso.i ne se | ug dpartirait plus de la personne Bien cou sou concourb militaire a reMos. lve,une diffrence de situation qui loo^temps aprique lad ur re serait PARIS — A la runion de la coin lustiecttte manire d'agir. De m plus, on pourrait s'-,bindonner l'il mission des llnancea del chambre, %  ' %  -'•" ••' %  '-S moyens udget pour concessions s.Il se dcla nage, quand il a rnonneur siw eu "juuiiv" u '" •*de dtoat la mme tah e que lui ; lt reprsente que par des moits... par pasteur g jouissant d'a bnfice lants. a la nomiuatioa du jeune seigneur Voil prennent l'Ile Ysp. questions, d'im migration, proprits trangres, re tour de ::iian tung la Chine. Les ngocistioris son menes par M Farm, scrtai e de Mr Hafbtsj Shidehara ambassadeur japonais' Les Cours PARIS t s— R< nte ) ojo 56,80 Slerlirg 46 rt rj2 Dollar 12,07 •SEW YORK Franc t2,40 Sterling ,72 5 meur voua les perspectives que les pro gaide sa distance, lui aussi, sans em gt* de la science jctuelle nous, per barras ni fausse honte. Cela lui pa mettent denvisager et que les trres rait tout naturel qu'il y aitdesgrands Pmet i semblent avoir ralis, premiers rles tt une srie d autres Comb e.i de temps d v ons nous r6.es infrieurs A .vers degrs dans attendre avant que le prord tiouv exilas tenace aussi, I l'organisation d'une socii Et il devienne courant, ju-qu' nous per P1M bennes occasions sonl'preud. son tout, vis-i vis de ses mettre d'en |OUir. ? n ''l hit s'accrocher elles I s ubordonns, de ses domestiques.par Personne ne le sait encore. Ce exemple, une attitude fioids et fiie. qu'on peu sans crainte affirmer Par la 11 oi il esi formaliste, il c'est qu'une pareille adapta tlOi1 rvolu tient l't queite dont les grandes tiounerait le thtre, en obligeant installations seigneuriales lui donpeut tre boi nombre d acteurs i nent l'exemple j il tient aux formes changer de carrire. traditionnelles aussi, et l'on sait quel = ~ ^^.,:,uf dploiement de costumes b zarres se [l (\tc de SllliH LOUIS ib H r .'1 dpendance tondllait encore Londres dans ri aine a 7 [ e sFlres de instruction Chrrymede l'ettort personoc. .!crmonies publuiues. bn dehors d" %  "corlunt de l'Amricain oient en ridicule |a pru ., at de l'Ang'ais ; mais w,, Rse iux Etats Unis seij,J5. w ,ne,| t. Londies : af[ %  milieu. dw ><:. d'un ct comme de ^ricaios, ce dsiFesl' a: ces circonstances solenne I s. 1 Pt, foar ai ao Uannt feront chan er une Msse manlfa Ianelle dins la chapelle de llnstiVarits Agrable, la soire d'hier VariAvis La Banque Nationale de la R publique d'Hati a le plaisir^de por ter lacxjnnaissance dsexcitent* ci £ %  %  ttlm fSSSS JTSfS' j ., 1 • M -* i„ musique dlicieuse, tout tait dacdu public en qnrulquellevtent de r^'^r ain[riVti ^ habitus de recevoir notification oMhciellqju elle,\ ci n 4. N'oublloon iamais eat ada t choisie comme dpositaire en mirable et mrite d' re revu; U

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05403
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, June 18, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05403

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
antelta 4109
Port ta Prince, Hati
- *ri
Samedi 18 Juin 1021
jyatfUR-PKOPHJJTAIRB.
QWnt-MAGLOIIUi-
IU0MCTO 20CENT1IIES
^
Quotidien
Quand on veut tu*r quel-
qu'union lejaxe d'jiu-
uioralu. Cette uiaiuru-
vre familire aux partie
est la honte de tous ceux
qui l'emploient.
Honor de BALZAC
REDACTION; Rue^mrictine No.*i:-&h
VAnglais et l'Amricain llne rvntotton
probable dans
tir antagonisme et ses causes
le thtre
Nouvelles Etrangres
PAR CABLE
S il est vrai comme l'ont annon
certains journaux d'outre mer que
PARIS 10 Cinquante tudiants
sivliitec et ingnieurs de plu-
sieurs oniverel a mexicaines ODt
offritt Mr l.ouclieur, roinictre des
ra nettement oppos une nouvelle
inflation liduciaiie et de nouveaux
emprunts d tat et annona la pio
chane suprresiion de* comptes sp
au cet deux pays, si rappro- .toujours dtns l'esprit du fils un stn u. t,irmm j-.i;n - r..ii. o;.. \ .,'.ucll8"r'
r. i* ... i,. IL; L..J .. a^ /..- i les ireres/z'iio et Lemberio nnelti, ryions ihre*. de tiavai 1er au\cihux urevau*. Isa budui-ts*
*ltie par leurs ongi .Mrnrnt de crainte menante ; .1 re- it,,.eDS, auront ralis leur inven cou-s de l't la reconstruction Le ministre a
bliblessur tant de poirts. doute 1 apparence mme duncoi-
kipars par une
Ikrditaire ?
sorte d'ani-jsei ; il est ombrrgux. Le pre, ru
contraire, peut avo.r pardooo t ne
conserver aucune am nune :oatre
i ; mais a ordinaire il ne le
rrnap.'s su srieux, il le consi
lient trop pour s'entendre.
t fond de leur querelle.
priait sumer d'un mot Us onser
uni ont donn naissance i ce i50n ,
Xi__.i__ i^u- u..u ,_'pr'nj
lit : Jonathan et |ohn Bull se ^'r 1
j, .______ ,i^i^, dre toujouis comme un colgtn
Le
mon qui les distingue ti
tdesautres peuple,c'est un
be l'indpendance, bien mar-
l'Anglais, ext ornement sur
m l'amricain. Or, qui d i
pince, dit par 'a mme, im
ede tcut joug, de toute gne
V 4e toutes Us contraintes Je
commune.
Yiokeesvont leur chemin sans
l'inquiter de qui les suit ou
i ks prcde; ils bousculent
Iflblebent les obstacles qui se
H sur leur route et s'animent
iule colre contre quiconque
!> Us entraver. Ce n'est pas
insicrent la latte pour la
Me bqc lutte fratricide/ on
lioovtni, tu contraiie, tend e
tentent la main l'homme
ttioit ponr arriver ; mais ils
r Kp^re celai qui comi rime
Mr Se dvelopper, produire,
leur manire d tre, leur se
ik'e j il leur semble qu'on
st un mental sacrilge en ap-
gttflqoe retard ce dvelop
M cette p oduction.
pls poursuivent le mme
P me mo es datdeur et
"mre un peu diffrente
Cest prcisment la lM-itude irri-
tante de l'Anglais vis-4-vis des Yan-
kees
lion du fi m parlant, e C nma ne
serait plus comme quelqu un l'a ap-
pel le t th.'rie des sourds mais
tout simplement du tht''re tt du
me'lleu'.
D pais 1 Opra jusqu'aux Mu sic
HtlUj partout c un acteur parle,
chu te, ou pleure, les coulisses pour
nie' t devenir vides, et l'cran te-Tt-
p'acertous les personnages D'aucuns
d-- m ii!>- coles et dispensaires
des rgions dvMti Lt miniatie a
accept et a remerci vivement les
tudiant!
l. confrence du DanuLe a adopt
les dispcbi ions reg'an' le dillrends
pouvant surgir *>u si jet de l'excu
ensuite annonc que
les frais de mobilisation de la class
1619 seraient rembourses,dans leur
priorit .par l'A'IemBgne. litre ce
rparations.
PAIS Au Pna\ M Duplantie*-.
s.iateur des Deux Svres a inaiit
pour la discussion immdiat* de
tlOC du statut du Daonb'i ainsi quel l'ai ticle du trait de Versailles rel*
de dispositxos g>r.rales transitoi tif mu logement de Guillaume Ilohen
il voit en eux une branche de
si famill* qui a mal tourn pour rcWentCfpeodattqoequelaqoeaoieoi a donn aujourd'hui un djun
avoir manqu de docilit ; il re eve lfS pcifectionremenls ippont m en l'honueur de Mr liriand.
res da la conventi r.
Le syndicat de ' presse trangre
er
le 1 ha'.re ne dispar il .
vhez eux toutes sortes de v ces d'du Cima
cation, de manques de .-avoir-vivre ,armjs
et il les rid-culise lo'onttew. Tout p^ donc le faim reprsentant
ce que 1 Anglais donne ainsi en d- ,a peIS0U, d*un Lucien Guitry.dms
dam. l'Amricain le rend en ressen- Mrge#tes. son j u de physionomie
liment. e, paijtssus ]e march vous faisant
Mais ce qui entietient plus encore entendre sa vo x avec le mme ac-
l'esprit malveillant qui aime les deux cen'. clairement, distinctement !
branches de la race l'une contre l'au Guitry au cmma pourrait enten-
te*, c'est leur perptuelle rencontre, dre Guitry sur la planche disant l'ad
leur rivalit. Il y a beaucoup d'An- mirable scne du balcon dans Cyrano
g'ais aux E ats-Unis ; il y a, d plus, de Bergerat et l grande Sarah se
es rapports commerciaux t i nom- dlecterait de la double joie de se
breux entre PAnqleteire et lAmri- voir et de s'entendre, soit dans le
que ; de U une comparaison cons- beau rle de la Darne aux Camlias,
tante o les antipathies s'aiguisent, daus celui de Da.'ila, ou mtamor
J'ai not quelques-uns des contras- phoe en un beau coq adressant son
tes que rvle cette comparaison ; ce Hymne au Soleil
sont autant de thmes pour les cri- U semb e qu ainsi,
t ques ; a ce point de vue il est in- p'anter le -.h.'itie le
tiessaut de les rappo.ter ici
Mr Robert de Fier a t reu ofti
ciellement aujourd'hui l'Acadmie
; frai aise.
Le roi d'Espagne se rendant
Londres, a travers Paris incognito-
Mr Menocal est arriv dans la ma
line en avion su ttourget venant du
Havre o il avait dbarqu hier.
Mr llanotaux reprsenleia demain
la France Genve la runion du
Conseil da la socit des nations
PARIS Le eecr'ariat gnral de
la socit des na'ions a t informa
que le roi d'Italie a ratifi le proto
zollern. Mr Uuand lui a rpondu
qn il serait inconsidr que le snet
prononce un jugement particulier
sur un cas intressant spcialement
la Itelgique et la Graude Llretagna.
U prtera plutt attendre les juge
mente intressaut la France et d y
joindre alors le cas de lex Kaiser.
L'interpellation a t ajourne*
NfcW YORK Le docteur Gil JJor
ges est paiti pour Venezuela bord
du'aiiacura-
Des inspecteurs de douane dcou
vrirent environ =joo mittaillauaes mo
dei-nes, qu'on dit avsir trouves ca
ches bjrd du navire "Kaat bide"
llobcked. chargeant pour un poil
irlandais.
WASHINGTON-Les ngociations
cole tablissant la cour permanente Hi.VV."nCT.a 7>??rt?a9
ue inatice internationale. i".lct,!l'!"R,Lg! &S&0** U.m
I
Les
L Anglais a un ns proto id senti
ment des dis ances. Dans sa famil e,
le pre tient volontiers ses entants
un peu l'cart ; une lois au coll
ge, il admet parfaitement que leurs
mtres les fustigent ; i' y a, pour
d'Angleterre ont protest nergique
| ment auprs du gouvernement du
loin de sup- Reich contre le refus da gnral H
lm parlant fe>-, d'vacuer la Haute Silsie.
l'immorta'iserait. L a.teur une fois La note allemande adresse^ Paris
que le temps aurait fa t son oeuvre Londres tt Rome, tend rejeter
demeuierait i jamais vivant pour la fS^SS^SVSSl J'f?-?f!.l,!?
postrit K en ne setait plus perdu
A pat les traits qui ont eu raison
Rin-.asHideurs d.l Francs cl\0t ,e JaPn' Pour ' rglameot dea
am .assan. urs J, Hnce >f qaeitioD8 r.endan'ea entre eux com
interallie rtablir l'ordre les res
ponsabilits de la si'nation actu^Pe
|Q'Le Petit Parisien" croit savoir
depuis longtemps dans une! lui, de pe h s, de professeur i
y n'ont devant eux qu'un
't CtU tait vrai sur-
:s, lorsque Us piogrs de
JWion n'av.ut pas encore
l'expin.ion ^uglo-saxonnt
dei annpcdes ; mais cela a
HJoogtemps et le caractre na
^meneur. L'Anglais n'a pas
Tf et h mobilit de PAm
"*!i, l'us jaloux du succs
F que, ch a lui, il n'y
joi) m,s piace p0ur .out J,
""e la huute situation de
,1[f i la si-.ua on dpen^an
astre '
des intempries des sicles, la voix ue ,e Wouvemeinent d'Angora
humaine consacre par IJiso.i ne se |ug
dpartirait plus de la personne Bien cou
sou concourb militaire
a re-
Mos.
lve,une diffrence de situation qui loo^temps aprique lad ur re serait PARIS A la runion de la coin
lustiecttte manire d'agir. De m plus, on pourrait s'-,bindonner l'il mission des llnancea del chambre,
'..... "' ....... ' -'" '------........-----' '-s moyens
udget pour
concessions
s.Il se dcla
nage, quand il a rnonneur siw eu "juuiiv" u '" *-
de dtoat la mme tah e que lui ; lt reprsente que par des moits... par
pasteur g jouissant d'a bnfice lants.
a la nomiuatioa du jeune seigneur Voil
prennent l'Ile Ysp. questions, d'im
migration, proprits trangres, re
tour de ::iian tung la Chine.
Les ngocistioris son menes par
M Farm, scrtai e de Mr Hafbtsj
Shidehara ambassadeur japonais- '
Les Cours
PARIS t s R< nte ) ojo 56,80
Slerlirg 46 rt rj2
Dollar 12,07
SEW YORK Franc t2,40
Sterling ,72 5
meur voua les perspectives que les pro
gaide sa distance, lui aussi, sans em gt* de la science jctuelle nous, per
barras ni fausse honte. Cela lui pa mettent denvisager et que les trres
rait tout naturel qu'il y aitdesgrands Pmet i semblent avoir ralis,
premiers rles tt une srie d autres Comb e.i de temps d v ons nous
r6.es infrieurs A .vers degrs dans attendre avant que le prord tiouv
exilas tenace aussi, I l'organisation d'une socii Et il devienne courant, ju-qu' nous per
P1m bennes occasions sonl'preud. son tout, vis-i vis de ses mettre d'en |OUir.
?n''l hit s'accrocher elles Isubordonns, de ses domestiques.par Personne ne le sait encore. Ce
exemple, une attitude fioids et fiie. qu'on peu sans crainte affirmer
Par la 11 oi il esi formaliste, il c'est qu'une pareille adapta tlOi1 rvolu
tient l't queite dont les grandes tiounerait le thtre, en obligeant
installations seigneuriales lui don- peut tre boi nombre d acteurs i
nent l'exemple j il tient aux formes changer de carrire. .
traditionnelles aussi, et l'on sait quel ------=~^^-
.,:,- uf dploiement de costumes b zarres se [l (\tc de SllliH LOUIS
ib Hr.'1dpendance tondllait encore Londres dans ri aine a 7[esFlres de instruction Chr-
rymede l'ettort personoc. .!crmonies publuiues. bn dehors d"
"corlunt de l'Amricain
oient en ridicule |a pru
., at de l'Ang'ais ; mais
w,,Rse iux Etats Unis se-
ij,J5.w,ne,|t. Londies : af-
[ milieu.
dw><:. d'un ct comme de
^ricaios, ce dsiFesl' a: ces circonstances solenne I s. 1
Pt, foar ai
ao
Uannt feront chan er une Msse
manlfa Ianelle dins la chapelle de llnsti-
Varits
Agrable, la soire d'hier Vari-
Avis
La Banque Nationale de la R
publique d'Hati a le plaisir^de por
ter lacxjnnaissance dsexcitent* ci .ttlm fSSSS JTSfS'
j ., 1 m -* i musique dlicieuse, tout tait dac-
du public en qnrulquellevtent de r^'^r ain[riVti ^ habitus de
recevoir notification oMhciellqju elle,\ cin4. N'oublloon iamais eat ad-
a t choisie comme dpositaire en mirable et mrite d' re revu;
U atniicain. \ n Phti
ElU 6St certaine que ses noix, jhjj
breux amis H rjouiront avec elle1
de la grande marqw de on/iance, Com.que en S! parties
que le Gouvernement amricain. t6S LaUreaUS (jUCOnCOUPS
aprs le Gouvernement haitien%
vjevd de lui donner\ en l'insinuant
aussi sa Irsonre-
Pori-au-Prince, le li Juin \92l.
nellement
il corps qu'au temps d
|I"J genre d,e rappoits qu'en les juges et les avocats portent per------
C3 W secou le toup que. A Melboutne, aux antipodes, dans ^mropslne <
50fc paternelle op itiu* "si seulement depuis peu que les encore prendre un.-
1,11,." !T'" tlOp riCOU- C tSl scuituis- --i----- r-~ ,
I^P^Mme apii qu'u- gens de loi peuvent se prsenter la
licUo
a eu lieu, il teste o-ire *C ou sans perruque i mais,
oa ne songe pas
pareille lib.r..
(^ iuivrt)
faul de ROUZIERS
La Soire d'Occie
Qu'on se tende en foule ce soir
Varits la fte donne en laveur
de l'artiste fiai ien Uccide Jeauiy.
de beaut,ppovinceEst
Venu* d'Arles
Par Amour
lie pisode
Entre, c 1 Ou
aU-SA Sauile TriiiKr
V Wf. Hre L'wyd et le K:.
Le programme est riche et mcM.|Jf0** P. h lones invit.n Us .^c:a
1 aura l'occasion dpendre une|b'fes e' las ami* de/tg ise au S il lier
On
dercire compoaiJoo'iutitula
vocat on Ou Marne-
Ace soir doncl
lo-jdk .ouiiii-lioa qui aura
manihe.iv |u.n i 9heures
Monseigneur Morris prsideia.
i'u le Di
'u matial
te) +
__'


E MATIN
La maison Bigio Frres
Sise a l'anolc dts rues Courbe et Fronls-Fo.N
ri* pa.-,esS%? "-*" to * l*m*\
Pour une semaine seuUmnt
A patlir de lundi 20 Juin 19\.
Prix anciens | Prix nouveaux
!
Heps aoir soyeux
Bazin piqu suprieur
Linon biptiate coton
fu \ C(t' Prce,io Chine
loue aroplane
lire tel les police
Voile |auue kaki
Kaki blanc suprieur
.Serge laine bleu fooci
Alpaga noir barres
Indienne Mead, toile broder
Uieroisettea et ca/eooa
loile pour jupe caireaux noirs
Moucboi. poche cool qua.ext.aup H
v!."'i",ra,,tota
..Si^ , p,,eu, d" *H* umimm
G. S
:i
:i
25
S
M
:i
S
2.".
12
:t
7
7
G.5
8
2
10
a
M
i
2
ti
1
;<
4
10
3
l.fiO
Tromper L'Organisme
Pour Plaire au P^
c'est ce que font beaucoup de personne
prennent des toniques alcoholiques quand
ralit ce que leur organisme a besoin c'est
"~ L'EMULSION DE SCOTT
Puiaaant aliment et mdecine sans le *"""""
faux stimulant de l'alcohoL
50
15
15
2 50
8
3
2,50
se
5
8
2 D
5
a
7 50
150
25
20
10
8
150
2
2
"i.:o
1.14
5
1.25
250
:t
e
1
15
150
1
1
5
Argeuerie asuor!ie
Astieites faence, pla'ea
Charssettea enfants
Mousseline initie couleur
Voile noir barres ex ra
Voile barres soie extra
Keps soyeux couleur
Jane le nue moyenne largeur
Flanelle laine grande largaur
J):ill couleur suprieur
'ioile matelas
Toile inatel.s buj weure
Nappes iauoe ,
Toile a jour noire
Toile drap til
Cipou roi* et mauve grande Isrg 260
Nanfouk lin blanc et ie suo. i
Cuillres et couteau mtal *Z
Lbeiuuea couleur trs tolides 18
Dniasse nappes, blanc 10
Cigarettes Melschrine le mille or M
Naturel \a
, Trop lus w
La maison recommande tout paiticuliremon
moudre le caf- Cette machine eVt iS 0De uouve,, machine
s'usent du jour au lendemain VeC les QCleQnM machines qui
Elle recommande galement las <><-n,.K
hmm^mc**. S^!U*^?Lf.h?"" * *
Inutile d recoin in.nder noir. clii-eit ."/,.? ... .
Enfouie donc cnez BigioTrren
xMaison du Mont Liban
Liste des marchandises
\AV18
Les crercitrs de la faillite lonce
I* ila-Aim sont in'if5s A * runir
en Mawmbl* su Tribunal de Pre-
mire log ne de Pon-ao-Prince le
mercredi qne |0o cci*pt*ra22 do
courant 10 heurps du matin pour
sssis'er la ipddition de compte
prvue rn l'article 511 du code de
commerce et 1 rendre telles mesuie6
qui seront juges n^cessai.ee-
Ne feront admis cet'e suera-
o'> que les cranciers vrilie et
afli met- Ils devront se prsen er
en personne vin par msudataires
ronr.io d. pou oirs crits.
L Synd c provUoire de la Faillite
V' or Cornes 11 MONTASSE
Feule au (toi it
Arriv par le steamer rftjjjj
Pneus & Chambres air Fin
Les propritaire!s d'autos et les chauff u troueront .
LPreetzinann prl
ce5 ar,id,8 ., di ,)ua|il .up^^tl
wn Hati un rendement appr;ibl pw
l/cs>e de Requiem
Li Direction de l'Hospice St Frsn
ois de Sales fa-t dite une Mrse
dans la Chapelle r*e i-Elablissemenl
J' sera rrocd le mardi que Ion 'undi 20 juin courant 6 hrure*
comptera vingt huit juin 1921, i dix du naiin en mmoire du DocttOf
heures du matin, en l'lude et par Lou's Labissire, dentiste,
le ministre de Me Dieudonnthar- Ltj mdecins de St Frarois de
les, notaire i Po t-au-Piince, i ijSilfr, les tudianis en mdecine. !ts
vente au plus cirant et dernier en-.jpa'fnts et amis sent invits
chtnsseur d'une propri l ainsi a,uej'ranitioa religieuse,
de toutes les constructions qui s'y' ^""
trouven. siiue daus les envirors du
Liqueurs
Cime de cacao, crme de Mt-ka,
enisette, vermouth, canadien wisky
club, bitter. cherry biandy. abricot
brandy, marasquin, curaao- pipper
iiiint. cegnac Martel cognac XXI,
Gordeo gin bole. gin bol ardais ,Ge-
nivre), u g<4at,cbampagf>e,viD blanc
t touge (gros et dtailj, vin de DM-
Wftt, vin d quina, vin Operlu, vin
IHibonuet, Madre.
Sirop
l'che, fiamboiee.
rhere allemande, hollandais^, git
gar aie, kola Champagne- vin d'Itali*
grappe juice.
Fruits au jus
Pches, poires, pommea, trnes
raiaihir, sweef coi n, petit pois-
Beurre
Heune Queen, Copenhague
locei, Hose-
Mantgue
Globe, Cottoldn*. Armcur-
Huiles
Cotwt. Argo de mais- olives
f* iblaiiC ft bouteil es,
Conserve
Jambon, aaucisson, ttompge,
taa le, bacon
Biscuits
ittKUita Soda, sucrs, amiicaiu
lito-.eis, angloia de tcute fracheur.
Drages
KiarcJaea 01 amricsioes, nougs-
tii chocolat, surettes, caramelle,
aii'fudca, dois, noiett ce.
Poia
IVi rtltl. leili les, pois casi ,
grtiice
Cenit. les
Fhrme d'avoicc. f.rine leotse grsp
jvl.i, tunne de pommes de tene.
Poste Marchand, i Si Antoine non
loin de la Chapelle, la dite proprii
de la contenance de ai pieds de la -
ge *u c. Nod. 26 pieds au ct
Sud sur une prcimdeurde 5* il2
Pieds au long ct Est et ;7 au long
cot Ouest, le tout born au Nord
par Nrestant.au Sud par un passage i
commun, i l'Ouest par Lence I)-
jote et N'iestaot, suivarit plan et
procs veibal d arpentage de Hi.'de
vert en date du 10 janvier 1908
En vertu: 10 de la grosse en forme
excutoire dune obligation hypoah
caire au rapport de Me Dieudonn
o if* en dale du 19 avril 1920.'
2 dur. jugement en da'e du 17
fvrier 1921 du tribunal de 1re ins
tance de Port au Prince, 3 d'un
taJL PAOK1
AVES POILUS M JECHES GE.1S
M PLAISIH, tu HinC, eu BONHEUH
ta SMlU de '.a Uaiet t>rnaia
5.r.*fu:,. S'-n.m>n,-*tj!l.),,jW,liui)
!<"'' eomr l.N FKaNC t i Kan^fu u
NOUVEL ALBUM OATAkOQUfl, DE 1M
(300 jwfr aic grosurt* compact)
.7^?: ftfW <""" "" " DM MUm-aw*
Parisii
0 manche paaseta
Pari>iana nn lilm
vi n s que tou- les ami
'ra doivent plier voir.,
oie et lu m re font du
l
u
El
h
Cha
pa
mar
Sbmdded Wheat. tapioca (S^gei Jigg
Ut. pankake fieur, cream of whesl
erram crale, corn fl-ck. iboscao,
caeso Ambres.s. Petres-
Lipton th, Ire marque
hSSSS**9 "ortiM- ele, pche,
frambroise. cerise, abricot, laisin.
Cornichons
1 ickls, cpes, olives, moutarde,
psivie, ael. caoelle, ania toile, giro
le, papnea, essence de vanille le-
moii. amande, yeast.
Baking powder
Gt latine, jelle.
. Conserves
1 at de foie gras, caviar, rardinfs
Amieux frres, thon, stumo... hui-
ties,langues,bautieiea de Frarkfur.
aaoee rasyonnaise. aaoce omaie,
CBIII rauce, poted mat, poted hsm.
haier gs, coroed beef. maquereaux,
U^tt de raarqueresux la f-anaise,
cervelle soupies beef. dreid beel
sandwich, ci eue gastronome, bit-
livre '8n0D * viD,'gr*' '8oons ls
Pomme de terre
sr barils et livre, macaioni, ver
mtcellepotk and beins, sliremp,
farine de pommes de terre, riz.
Lait condens
Iritvspor Aimour, Malted Milk. 2a'2"8 o 80n CMifr ,e *'<>
Parfumerie S" "?0D* f tii la
rce lotion, poudre. Pite den'd'ZSS&SLiToU'. "rt"
;.HMr.^p0Ur Loucbe'' LeP'^cipal accus Davis e
e *. deBl. H. oDchoirs en ei du psr le Juge d i. .tru, tin,
coton, soie, chaussettes, bas. nr-' VI..., *
telics. arrsiirfs. J MOl|V^IDf|||
en
l'.b
cert.ficat du rotaire D. Charles
date du 14 juin cotant conitatant
sence d'adjudictLiies.
Aux tequte, poursuite et dilli
genca de |a dame Seymour Ro.ert
?5i"r* ***m*Vn In Baptiste
Badre, a les poux EmileAudain,
Propritaires, demeurant et domici
lis i Foit au Prince.
t Jour plus amples renseignements
s adresser au notaire Dieudonn Char
es.dpos'tai:e du cahier des charges
l'on au fiince. 16 |um 1921.
lu'es DtV.EUX
Fianailles
Nous eorrg sirors svec plai-ir les
flans.lles de Mlle Germaine Hipn"
Lon. Commissaire du Gouverna
ment pr, le tribunal de premire
inatanced- J cruel. Herjjiere
Meill^ura compbmen:s.
L'affaire des Trsors
Hier un des prvenus htr Sauve
Ptir dliant toute concurrence
Etoffes
co^c!v1ties,nS^,d^rp*f-uxi i ( '-
3188^^18 K. Bais de Coir,8
des uavins
U ttesraeriGen Ernst de la P..
ve
pordance et'i? t- "
( diitt.
I'' mrchan

Vaillant f Houet
g?nl& ^nraux pour Hati
1720, Hue.du Magasin de 1*1


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM