<%BANNER%>







PAGE 1

tE MATW La Question u hydraulique ** Nous recommandons nos lec tcuis I* dernire partie de l''ude de Mue Ktg. Maximi icu sui le Service des lux qui par. tira apis-iernain, mercredi. OUe patie ira le d la tarification et du ct conomique de la question. Roulement Faillite M Hua extrait du jugement qui dclare le sieur Jean Talamas en tat de faillite ouverte Roulement arrt par la Cemmis ; lo o du Contrle du brlement pour fe mardi l^atu^l.ad.iaeurei du !?* ll .i H'Fut Le Aug. Guillaume Tnbual Kmm. Beauvoir JJJJJ J^^ „ &Uc.e 1 ,lbuna Clment Dominique •** M , ( US4 b Antoin) Sorayl Libert li-lit J u ^ ternil Au nom de la rpublique Le tribunal oe trtiiiiie luatance de fort au-Pnoee muni au Palata de u us attributions couiineiuslee, te iULieuieui suivaut : J tutie. dune pat, 1 3 le leur H iivera & Co, comniervant demeurant roit-au-Pnuc ei domi ut. a L-vouite (Italie,, ayant pour vocal Me Abel A. Lger. 3 Le •leur Ci. il. iiaaa A: ^o, couanier M obatai oppomtiof tgjgj rff iitreraent; commet I aanm j.on. condamne ie •*" or'tves *maa aux ;dpens qui wro PJJ^ par privilge IOT I • %  %  Eroinft0 n,l Ainsi jog par now ,,, ior Beauvoir. Jo eo I •jjji "dl d x rlio.ire et publique du ve a ^ Juin mil ^fftffBkio. *ubi prsence de MeteW a rtm..e instance HW^S a.lati de ,s?rsa BS& s S*— g re,fter Il est ordonn etc... En foi de quoi etc.. Pour extrait conforme i Sign ; L. LABISSIRE Pour copie conforme ^atasWi PNEUS firestone De Tissu Ordinaire Et De Tissu-De-Cordes Parquet (Commune Presse Syndicat sgent de change Ordre des avocats Commerce Notaire PS PriDce. 13 jaio M* Le Matin Georgea Gentil Llio Joseph Ptiou fignat Henry Augustin Vor populi est suprem* le* ooo.o de la population de Poit-ea Pnnce dclarent qui les boissons galeuses tabriqucsV leMttropolitan SSWgjs** A G t;?o,t^r, pou, eue convaincus, ... del dmarche bntaon 1 s\M*"-T3grac que les BWK .w.mnit.En ce a"t J J Les •muia liowes & tot.er.couiuieinuts emeuraui et doin.cius a Boston (Ub.*r * • Fiexible Sboe Lompeny socit de M.uuiaciuiea. demeurant ol deunuinee Hocbeeter OJb.JJ ce iiota deiuiois ayanl r-our avocate Ne Fieifo ludicoun; Li d'autre pari, le sieur Jean la lutuaa.coujmeiaut demeurant a Port au-rnuce, uebueur s'eiiu* a cause pioduiie a l'aodience ex.raoruiuaire de ce jour Me Pierre Hudicouit donna tseture dane isaute conue en ces termes : \AU luounai de Premire Instance de Poil au Prince en ses attri toutions coHiioerci*!* 8 : g Magistrat etc.' FAllo : . . T > • • uKUHS ;...-. • • Attendu que Jean Talamas a auti uu prott faute de payement de la part Ut* eieurs Howes & Potier, Su il a egalewtnt lesisi a la acmmatioo que li flrebt le sieuia bilvera pour l'obliger A APqmtter un DUlet a or d.e etnu depuw ie quator ta Dcembre mil neuf cent vingt. Attendu, d autre pat, quaaaign plusieurs loi peur dette de corn Bieaee devait ce tribunal, il a est "nT 0 e. cuiume *n lont loi deux d usions rendue .ur le p ummf de i audience, allguer quil eat mi MOT. taisant ainw de vain effort pout ecbspper aux poursuite dm uees coutre lui, ... Aueudu que tou ces fait abli sent d'une taoo nette et claire l tat de ce.sai.on ue payemeni invoque pai ie demandeur a I appui de leur requte. E. Robelin Ag9ntSpCial B d gt l : Franaise t Attend par le S,S MAORIS, un premier le. de Tabac Scaterlat. Su-, pfieur, Us eipdinons se suivront rgulirement i l'avenir. 1 Les prix couran's seioat pub.ies prochainement. 1 E kilomtre vous revient an minimum dt pria I quand vous roule sur pneu PtmtoM. H j Ceux que la maison oftr* cette anne pii. entent encore davaauge de qualit que par I passe. Dans les pneus de tissu ordinaire, paroi rUet, H v a davantage de caoutchouc entre les ooue de tissu, un courslnet plus pais, et les utoai y sont davantage renforcs. Les Pneus Firestone tissu.de-cordos pfsentsu cette lasticit et cette vigueur qui produisent usa •rosse conomie dans la consommation d'essence. Mais que vous ilsirtex des pneus a tU9Udeordes on des pneus tissu ordinaire, U est certain que vous VPUWS eci-W marque qui procure Le Maximum de Kilomqtm par Franc U maison Firestone a pour rgle de conduite de Sonner satislaction par le nombre de kilomtre oue couvrent se pneus. Autrement d. le auto moblllstes prfrent payer on tant petit peu ptal pour obtenir un bien plu gros indst. l^, Preetzman Aggerholm Port-au-Princ AN10D0L FLaNBLLE Le plus poissant Mseptip •07). Bana Marcure ni Culrra anlvant le travaHChtmleU de l'Inatltss Dtruit inUnUn*nient 1 1 f • *•• [ Tevrier de cet e n cette dpoque qu eut ou failli le pitmitr lgalement constat. ( u, ,-que, sag.ssaui; d'un juge dpche d'Atbaes annor.ct M jment dcla.a il de fai lite lexcut.oa J OAALDER ir Reorsentant Socit Comxcrcialstr^d?-^ Transatl.mique Rfcommand par 1* Professeur l'Xcadrie de WedV cine. dans son TiuuTt oi u courra 4tf JUM tf'Lroidonal mtui ucv;iai m •• ••• •-• • . ,, i""" A., or f %  Bambou'.in a uiovi-u.io < c le paquebot grec D.na [ ora ) que, vu l a.^nce. il et mme heurt une mine et a c u i ,'cenite que ce;te excu vassaaeis seulement oui ae^ ^ ^ ||)r minule avant leu ie croit a.rnMot et rom b*nt oppoa.ton. l'Ali CM MOlirS, e W*M£ dclaiele aur J f n railN ta tal de faillie ce ai te; fixe au guatrj Fvrier mil ueut c*t t vi. gt U P t po^ua de la c ea ion de payemeol du dit sieur T>htPM; w oou l 1 tt e I ; pose par Monsieur le Juge de i ai de la section Nord de cette ville pr tout c btaom sera cooiorinineui aux anicle 44fl et suivants du code decomimrce a h,ffet de quti avs jugement ser fur le al. wettu d'une ordannant# | to date du t ois ja-n courant, enre %l A H rrqnte du sieur Feroand leivoet. demeurant et domicili eO. 1 WaihioRton. Otte suggestion nt tf preon.agent^de II1 1 1 ', .rSo eneteement, car ladmi J ,, rtBi pi,i ft cpue fonction aou S r^i^sa HESL co, m """ ti du Mexique. Les Couvs ^r^a-^^M Dollar 12 7 8 M* NEW YORK Franc 12.56 Sterlirg ,7* que, eotfoi moment l'art. 4^2 du ": du Com. la peiroi-ne ou faUn f.e,amiae eu dlit an I* l' on lit! de'uttur d.tit dum.ntur Ca-. ter Quicx' W cotant d x nu V u.racles^ en lace du Buwatti rur> urique (cl


PAGE 1

Hnrre.V^ k\% Port u Prince, Hati UlMrTElR-FKOPHJETAIRF. QimDt-MAGLOIRt ferr r tfMJlfKIO iJO^ENTlWES Lundi 13 Juin 1921 Quotidien le lointaine parent Ftarmonl f.lj et Lomaire de Belges .HfcOACTlON; Hue Aniricaioe No. MBa Une des difficults de l'art de gouverner nVst pas senlement de savoir ce qu'on veut et ce qu ou peut, mais encore de deviner ce que veulent et pensent les adversaires. Gustave Le BON 0 imi souvent dmnd tou: jihireox d tre d li. ai Cier ii, lethteau Ihiaud du Sud, r.L,nl'"! qU e n MnflHeraii • CHOSES ET AUTRES Mœurs Nouilles Solidarit Amricaine Nouvelles Etrangres PARCAB.E CavaiHon q Ul n-n pas du'rl.," ut d I Sle dJmnn^T ,nol !? B ^illooo.ql. •[ J* ho ' !" de *£** • cinquante t>CMtr crt oob'i •1er ne fut pas rellement IJMIieiinlZrl '", Ce sertit la couaeration lgale, ni ne connut p.. a fond, rejaillit ju.quu fi \ % gZ UcT ^H ,uo,u > ^ulari-at.ou 5-ui ..•-.t. i_i-.\ '.' %  oe la cou cmodiM Vivendi" qu'adinettert bar Mademoiselle 3e t* Kerpl.k w., (imput au Parlement ae Prague, a dpos un projet d* loi tendant rendre la polygamie obligatoire pour four ll.lrn,.,, J. :__ _. Cst p ( r uoe omivion que noisl nous pmpres oos de rWr <,„>„ p rt RK fn \f a fit va M r ^^KjtttoiunrAa!^ u consul de | Urmjujy qu av it Pu |, m3B ,j al S( .. JJ'J A ''magne soa 8 ItatM de nous en faire IVnvoi S^iSiUlSl^ ^ •*" Nous pnoos • ^guco.s.1 W ff ^815^5 U i involontai'e. Sadan !.. .... HY,M g! Aux Etats-Unis tr.s&s =ffiœ. |di la Renaissance fran j'il ou n'inspira pas de leur! | s'il i.e se lit paa une rgle j d'adopter leur langage et j ls)ui siyle amphigourique. Timoce approfondie d>s i ds nos imraortela claeiXVlaet XVI.erec.es eu • seule ai ce point tait J nbii — tirer de I oubli | tomb, le nom de Clermom 1 preosit plaisir eotesdre [il essors y pi tait —ogre —iosble chapelet de aes I st mtaphores et dont, __DO, ou ae pouvait fran\m passer a Port-au-Prince, parler arcUi-jireLes coud. lions aux Etat Unis re s restent inchanges dit le Boe(ia A-mour : Co, il esc faciL devoir m journaux spciaux que de en lisant la bonne fortune, il y s de W temps, de lire quelques Clsioooiit tils ou de ses l d'ici qui comptait parmi •ois tes pluf pssaioons > malgr le prix tentant que 1 %  ae vualu malUeuieuIjolui — soit golaœe, aoi 1 la laisser deasaisir db correspondance qu'il m logr avec aea papiers, nporauia 11 ne voulut \n* permettre de prendre qui m'euiaect mieux coonaire aujcuidhui > %  > %  de l'immortelle cite M. Poui tablir toutea I Appui, ia parents qui M Bnand du Sud/ un fda I poque de CLineu ""•• mieux aim • m aider action* crites que dea .-, .faux des COL te m o ^55 q o PP^iH Capiion centrale mei/eure de la Maintenant qu'on oobnait ul" ueraeut u ' re -'8on et nos 8e na, peu. par | e| d2ux traua uu ffffi! S^Lff r P rouve notr "ypocnei de rapporter TJEJ!!!! J e 8 d occ,d 8n'aux. Dsiileura. lea bom. gloire, remontona, d'un paa arme nTSSiT .^ u,v drait crer dre lermine Dans car aines m BSSSSSS ss?as sssvssasfis raeit vera le Si! ILS P rle lh v ou,, Mt tendu d'aimer Kt si 7ous 1„ y U ne " de, x s n*io". meut ver. le .paaa lointain et Oru aim^^uand mmes.voua le tSttX ? C UpaD f Us sJa r de IO Umaira da Be-na* dan. n H. C euoQ, en u, '8* de* lols.au eatia ,' S usines ses ouvrages oiT. Brunetln nml M CuDDai re ,M onneura ^e ^e fait 0|0 oco uuvidLjeB aou \.i i;ci, ,,,,( %  ,.. , i — j niiouin i o P** encir^ dimsni et s. 1 : "565^as.' •-?' s 3SSrS rjnt de ' n e pour '" c s uc ioa, r^liulVn^Js?aSSwV ML2B ^ s l D 5 c,, *' il 4 ce,a ,fl ^ministes, — __ diiM dr",i3.." ,C H 0 „t'"' ': br V 1' """ M" I. "me Kj- f", ,0;li< "" " V,prts rriw-r j* 01 "" 18 doone-.oi des logeiueDta"nt de la compagnie P C s n.M^nSSSL B; s.'rrr ^V' ^IT'*"" "? *^^rw' UuU Ju ylyug, £lim , ^ A la Chambrt, M. Guislha, ; pat 468 von contre IJS l tpro f,,. de su ctoiseuti l JC ts d n , eU eip„ mao l'atlacb.-iaeot do peuple bolivito | 1, Fran ., •• que Clt, dnlCJ 00 : Bto.,11.: r """ P 00 "ndie i iea .^•!. e . ... N0U f '""'•'on, no, le.leuta. dre.t de ."„.'"""* £ ,a F ' ' saO .comme qui dirait un fluidique un prtecd uir ISlafttoSySS.? ,Mg-> ^P'-iog-nu. Elel assainit f Dputa Vue j.nu-ohl heureuse Klajrta.^S JW ^^^ nos '-^". fortuue/-c t 8 lettres de 6ftra0t SSUTM olla7aauS T" n 5,re ,fh> fi* 1 esl d I ., |M aent, naitre n moi, un fdu^ le. ce.eu .a, d^ chas tte ?Jom * ""^V, 1 P enl S e acilemew ta lis arque pour I homme, da me lea a remplaceIT dis '^^""o^e.Ehelesera certainement. mJ* ssecorde dire qu'il tut g* autra.uent plu. aSudoi U f?m bon et gnaeux et, pour l'crivain lue n'a que des devoirs. MatoViS' - V qui. pour M WrTdM U^ffVi'&e* '^"nif ^^ ^^^ ta f -l C mme les Elphants aj J J ^"'' u ^ ^seiuaucpe mesure que l-bom Le docteur Z a de balle manires droit de la pension i Jl pur, la maison piive "^Ktat de la G u sire ei Mnitait lea passanta t J.' v olez-vouB mindi^7 w h' n me troubl lui lui dclare, peu ..eiil de.praoc et de joie, . n ii r a haaaaa Daos le digot des jour, et Sa l'horreur dft P 4 ..fV" 1 A —Aile, otmander trs distingu, trs rserv, il pian normment a la clieoi.e dee cli teaux. &m le parfait gyncologue. Auaai. da qu'une grande dame de province e'aperoit que le luomeu. et nM-ajH mauvais jeu de uiuts o elle va doooer un nia a aea pres e ia s empresse d'eppeier le Uocieur '/. s sjn chevetOr, cest la lte au va lire et L^t qu'on ,. ure 9l qoi Il n c D ODD l oce qu ^msio, LO po urr ; • IrcS* " ,aoill cbevc ^.^ %  '•-.donno* l Kr i ne 1J Viei1 ^.-jyotter avec lui, den' %  !! %  %  • %  de lea lai'sier n nuit<. Celui U, comme mol, aur.lt bien occup ses loisirs Adtien CARRENARD ^ %  *"^ %  ^ %  ^ %  %  ^^ %  ^^aaa^aiii^aiiaaa*aiaaB^BBa A Vendre IJqe proprit, ayant dessus une pe i e maison, i h Rue du Pa c Le .oue Mo 42} ta face des maisons Eugne Ferdinand ancien l'r't dPolice. mi main maman Ainsi m juraient intgra lea et solitaires les vieilles filles seu lement qui l'auiaient bien voulu. Tao dis que, roua pouvons en tre sre 1 Iilles ctiateauUn attendant I. dlivrante si luapatiemment de'aires, ou ue aait qaello .tteotiou a\oir pour le bon accoucheur. Il se laisse choyer, doi la et par ses botes. JSufln, tou uu terme.muie une grosaease. L'Usure de rgler lea Uonorairea est srnve. Alora la pe ne scue suivsnts ae droale; — MJU cher matre, dit le naoa tout emu. voici les six mille tranca convenus. -Six mille, fsit le bo n docteurona vous trompea ; cest doaz-. milleComn3nt cela, rbaf m*t're t dants '^JSSS^tSelSn apporte dclare que aFra-l?" le •" ingrat: et ZJ^s l'L yi ~ P^t p s oublie! iS gareuse ux q u S0Qt vive... — Mrlle Suzanne parents de pour qu'elle tournois de tennis Vx EtlVorgmiss au pioul d" co fm Jipour les rgions dvTs'ttTi i *< la aatJT.ll^'S. La Banque Nationale de l a t{ e PubUqaeddaiUaleplamr.de ,!or ter latonnaissance de ses clenL et du public en yenral quelle vient £ recevoir notification officielle qu'elle H! ^ TT tpositaireen 1 Juin des fonds du Gouvernement amneatn. Elle est certaine que ses nom I. plupart ^^^^ m est certaine que ses nom dbui auraient voulu tout autre ebo 6 jours que je suis rest i I atle dre ^ * M rjouiront n^n N. D. LB Uien entendu nous f,, %s P ^%T^ SS^^SA Z* ^^SeT "T^ aoubaier que les et.Luis d, .-. "" J 6 ( '. uv ^nement hatienc icuies ne oout de ph "" 8 :' ta -'wi./,, f / laissons A noire ami Fr d, dont re tat mental et moral devient inqui tant tonte la lesfoneunilne de ses articles r que le. et.Lu.s de M. ""'iui !" 1 *"! *<"'" ne viennent au monde qu au .. l au n *\ en C,nslit U ani rtsjgt mois, comme lea ei mum Sa irsonre. />nff-„.../>... 1 ....


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05398
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, June 13, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05398

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Hnrre.V^ k\%
Port *u Prince, Hati
UlMrTElR-FKOPHJETAIRF.
QimDt-MAGLOIRt
ferr
r
tfMJlfKIO iJO^ENTlWES
Lundi 13 Juin 1921
Quotidien
le lointaine parent
Ftarmonl f.lj et Lomaire de Belges
.HfcOACTlON; Hue Aniricaioe No. MBa
Une des difficults de l'art
de gouverner nVst pas
senlement de savoir ce
qu'on veut et ce qu ou
peut, mais encore de de-
viner ce que veulent et
pensent les adversaires.
Gustave Le BON
0
imi souvent dmnd tou- :
jihireox d tre d li. ai Cier
ii, lethteau Ihiaud du Sud,
r.L,nl'"! qUen MnflHeraii
CHOSES ET AUTRES
Murs Nouilles
Solidarit
Amricaine
Nouvelles Etrangres
PARCAB.E
CavaiHon qUl. n-n pas du'rl.,"
ut d I Sle dJmnn^T ,nol!?B ^illooo.ql. [ J* ho' de *** cinquante t>CMtr crt oob'i
1er ne fut pas rellement IJMIieiinlZrl '", Ce sertit la couaeration lgale,
ni ne connut p.. a fond, rejaillit ju.quu fi\%gZ UcT ^h ,uo,u> ^ulari-at.ou 5-ui
..-.t.------i_i-.\ '.' oe la cou cmodiM Vivendi" qu'adinettert bar
Mademoiselle 3e t* Kerpl.k w.,
(imput au Parlement ae Prague, a
dpos un projet d* loi tendant
rendre la polygamie obligatoire pour
four ll.lrn,.,, J.___:__ _. ,
Cst p(r uoe omivion que noisl
nous pmpres oos de rWr <,> prtRK fn \f a
fit vaMr ^^KjtttoiunrAa!^u"
consul de | Urmjujy qu, av it Pu |, m3B,jal S(.. JJ'J A ''magne soa
8 ItatM de nous en faire IVnvoi S^iSiUlSl^ ^ *"
Nous pnoos ^guco.s.1 W ff ^815^5 "U '
i involontai'e. Sadan !.. .... HY,Mg!
Aux Etats-Unis
tr.s&s=ffi.
|di la Renaissance fran ,
j'il ou n'inspira pas de leur!
| s'il i.e se lit paa une rgle
j d'adopter leur langage et
j ls)ui siyle amphigourique.
Timoce approfondie d>s
i ds nos imraortela clae-
iXVlaet XVI.erec.es eu
seule ai ce point tait
J nbii tirer de I oubli
| tomb, le nom de Clermom
1 preosit plaisir eotesdre
[il essors y pi tait ogre
iosble chapelet de aes
I st mtaphores et dont,
__do, ou ae pouvait fran-
\m passer a Port-au-Prince,
parler arcUi-jire-
Les coud.lions aux Etat Unis res
restent inchanges dit le Boe(ia
A-mour : Co, il esc faciL devoir
m journaux spciaux que
de
en lisant
la bonne fortune, il y s de
W temps, de lire quelques
Clsioooiit tils ou de ses
l d'ici qui comptait parmi
ois tes pluf pssaioons
> malgr le prix tentant que
1 ae vualu malUeuieu-
Ijolui soit golae, aoi
1 la laisser deasaisir db
correspondance qu'il
' m logr avec aea papiers,
nporauia 11 ne voulut
\n* permettre de prendre
qui m'euiaect mieux
coonaire aujcuidhui
>> de l'immortelle cite
M. Poui tablir toutea
I Appui, ia parents qui
M Bnand du Sud/ un
fda I poque de CLineu
"" mieux aim m aider
action* crites que dea
.-, .faux des col te m o
^55qo' PP^iH Capi-
ion centrale mei/eure de la
Maintenant qu'on oobnait ul- "ueraeut u're -'8on et nos 8ena,
peu. par |e| d2ux traua uu! ffffi! S^Lff- rProuve notr- "ypocnei
de rapporter TJEJ!!!! J 'e8 d occ,d8n'aux. Dsiileura. lea bom.
gloire, remontona, d'un paa arme nTSSiT .^u,vdrait crer dre lermine Dans car aines m ,
bssssSS ss?as sssvssasfis
raeit vera le Si! ILS Prle* lh" v.ou,, Mt tendu d'aimer Kt si 7ous 1 y U,ne " de,'x sn*io".
meut ver. le .paaa lointain et Oru aim^^uand mmes.voua le tSttX ? CUpaDf Us sJa r de io
Umaira da Be-na* dan. n h. C' euoQ,'en u,'8* de* lols.au eatia ,' S usines-
ses ouvrages oiT. Brunetl- n nml "M CuDDai re ,M onneura ^e ^e fait
0|0
oco uuvidLjeB aou \.i i;ci,,,,,(,.,.., i ........."jniiouin i o P** encir^ dimsni et
s.1: "565^as.' -?' s3SSrS rjnt de,'ne pour '" c"s"uc'ioa, -
r^liulVn^Js?aSSwVmL2B ^slD5c,,*'il* 4 ce,a ,fl* ^ministes, ---------------------__
diiM dr",i3..",CH0t'"' ':brV 1' """ M" I. "me Kj- f", ",0;li<"" " V,-prts,
rriw-- r j*01""18- doone-.oi des logeiueDta"- nt de la compagnie P C s n.-
M^nSSSL b; s.'rrr ^v'" ^it'*"" "? *^^rw'
UuU Ju ylyug, lim, ^ -
- A la Chambrt, M. Guislha, ;
pat 468 von contre IJS ltprof,,.
de su ctoiseuti lJCts dn,, .
eU eipmao, l'atlacb.-iaeot do
peuple bolivito | 1, Fran .,
que Clt, dnlCJ 00:
Bto.,11.: r""" P00' "ndie i

iea
.^!.e . ...N0Uf '""''on, no, le.leuta. dre.t de .".'"""* ,a F' '
saO .comme qui dirait un fluidique un prtecd uir
ISlafttoSySS.?,Mg-> ^P'-iog-nu. Elel assainit
f Dputa Vue j.nu-ohl heureuse Klajrta.^S JW ^^^ nos '-^".
fortuue/-ct8 lettres de 6ftra0t SSUTm olla7aauS T" n.5,re ,fh> fi*1" esl d"
I ., |M aent, naitre n moi, un fd- u^ le. ce.eu .a, d^ chas tte ?Jom * ""^V,1 Penl S"e acilemew
ta lis arque pour I homme, da me lea a remplace- IT dis '^^""o^e.Ehelesera certainement.
mJ* ssecorde dire qu'il tut g* autra.uent plu. aSudoi U f?m __________________
bon et gnaeux et, pour l'crivain lue n'a que des devoirs. MatoViS' ---------- -------- -
V qui. pour m WrTdM U^ffVi'&e* '^"nif ^^ ^^^ ta f-l Cmme les Elphants
aj J' J^"'' u" ^ ^seiuaucpe mesure que l-bom Le docteur Z a de balle manires
droit de la pension
i Jl pur, la maison piive
"^Ktat de la G u sire ei
Mnitait lea passanta
tJ.' volez-vouB mindi-
^7w ^Jrriver*la raaidence
LWsUe... ampattVie?*
'oa Clcrmontllt ion
Biors coo enaiaiit dea ex-
Li!Ub*o?m-00 encore P,u*
faff.bilolh<-M Naiiotale
r^iot honore de tea poa-
"tre de eanoit^s lit
' ioieur s'y rvla l en-
a J**1.01*1' 'verssirt
.!?,? * Implicite et 1.
^obnustsur d'un certain
*'8 dont le nom ne
1 "wnteaant aie tran
1 m T;niA 8 oire' encor<
la. WDI9,e" onas. l
Iyira ait $ de
^ Plu. de bien po-aib .,
U conaolaiioa sioe
ment extra ordina.re qui dura'eu, me HTjuauMutTSZuZ
core. Requieacat in pace/ jtique et ecoLom.que, .Uu or.a?i
JLl ,ncre(nnt. voulu que Elle gagne en indpendaoca m qul
mon ges a d aujourd bui, au I hou perd au digm Le jour ou la lem
renouvel, que quelqu on, aprs un. ra plus le 4roit de fatrs quoi que ce
se doni.ui ne arait ce que pou aoi"
repiocher lepr indiffrence aux ca Pour en reveoi- au marine notre
vaillonnaie la peine de faire revi ay. me ocudaaul sera.t honnte s'
ZJlT aKUlre'. U "noBl le nombre dea femmes et des hom
Jlaisse depuis bleu de lustres, du messe bilsncait que.ques c'ea
Sriqa.,f,,il0l,er du Sud; de MU Pr.il '-S mme qu il y Vu?
2 .r.s^J'i'1 Pr^e que Je tr,a P,ut "'homme* que de temmea Ou
i'!.l, CUl' qul aru,Q,t b,en- eB l0,K- reversons la loi oaturelle qui
oliMoLm^ma en manire de dtfrfcv co dore 1 homme le choix oej
FTff qui mo?le1nt: ' " cbarines.Dornavaut,la femme doi-
IPm.A 1VU ,olei dB oates cberale maridesearvea. lui fera!
lea miarea et ceux d'entre noua la cour, discrte d'aboid, puia prs
qoei la prsent as.emme et qui mar sant, puis ardmte. jusqu' ce que
S. t&***> h'nme troubl lui lui dclare, peu
. ..eiil de.praoc et de joie, . niira haaaaa
Daos le digot des jour, et Sa l'horreur dft P 4 ..fV"1- A
Aile, otmander
trs distingu, trs rserv, il pian
normment a la clieoi.e dee cli
teaux. &m le parfait gyncologue.
Auaai. da qu'une grande dame de
province e'aperoit que le luomeu.
et nM-ajH mauvais jeu de uiuts
o elle va doooer un nia a aea pres
e ia s empresse d'eppeier le Uocieur
'/.
s sjn chevet- Or, cest la
lte
au
va lire et
L^t qu'on ,. ure 9l qoi
Il n cDODDloce qu
^msio, lo pourr; _
IrcS* " ,aoill cbevc
^.^'-.donno*
lKri.,ne 1J Viei1
^.-jyotter avec lui, den'
!!
de lea lai'sier
n. nuit<.
Celui U, comme mol, aur.lt bien occup ses
loisirs
Adtien CARRENARD
^*"^^^"^^^^aaa^aiii^aiiaaa*aiaaB^BBa
A Vendre
IJqe proprit, ayant dessus une
pe i e maison, i h Rue du Pa c Le
.oue Mo 42} ta face des maisons
Eugne Ferdinand ancien l'r't d-
Police.
mi main
maman Ainsi m juraient intgra
lea et solitaires les vieilles filles seu
lement qui l'auiaient bien voulu.Tao
dis que, roua pouvons en tre sre
1 '....... Iilles
ctiateau- Un attendant I. dlivrante
si luapatiemment de'aires, ou ue aait
qaello .tteotiou a\oir pour le bon
accoucheur. Il se laisse choyer, doi
la et par ses botes. JSufln, tou uu
terme.muie une grosaease. L'Usure
de rgler lea Uonorairea est srnve.
Alora la pe ne scue suivsnts ae
droale;
Mju cher matre, dit le naoa
tout emu. voici les six mille tranca
convenus.
-Six mille, fsit le bon docteu-
rona vous trompea ; cest doaz-.
mille-
Comn3nt cela, rbaf m*t're t
dants '^JSSS^tSelSn
apporte dclare que aFra-l?" le
" ingrat: et ZJ^s l'L yi~
P^t p.s oublie! iS gareuse'
ux qu, S0Qt
vive...
Mrlle Suzanne
parents de
pour qu'elle
tournois de tennis Vx EtlV-
orgmiss au pioul d" cofm
Ji- pour les rgions dvTs'ttTi
i *< la aatJT.ll^'S.
La Banque Nationale de la t{e
PubUqaeddaiUaleplamr.de ,!or
ter latonnaissance de ses clenL et
du public en yenral quelle vient
recevoir notification officielle qu'elle
h! ^ TT tpositaireen
1 Juin des fonds du Gouvernement
amneatn.
Elle est certaine que ses nom
I. plupart ^^^^ m est certaine que ses nom
dbui auraient voulu tout autre ebo 6 jours que je suis rest i I atle dre ^ * M rjouiront n^n
N. D. L- B Uien entendu nous f,,%s P^%T^ SS^^SA Z* ^^SeT "T^
aoubaier que les et.Luis d, .-. "" J6, ('.uv^nement hatien-
c icuies ne
oout de
ph""8' :'ta-'wi./,,f/.
laissons A noire ami Fr d, dont re
tat mental et moral devient inqui
tant tonte la lesfoneunilne de ses
articles
r que le. et.Lu.s de m. ""'iui1*"! *<"'"
ne viennent au monde qu au ..l au*n*\ en C,nslitUani
rtsjgt mois, comme lea ei mum Sa irsonre.
/>nff-.../>...____1 ....
-


tE MATW
La Question
u hydraulique
** Nous recommandons nos lec
tcuis I* dernire partie de l''ude de
Mue Ktg. Maximi icu sui le Service
des lux qui par. tira apis-iernain,
mercredi. OUe patie ira le d la
tarification et du ct conomique
de la question.
Roulement
Faillite M Hua
extrait du jugement qui d-
clare le sieur Jean Talamas
en tat de faillite ouverte
- Roulement arrt par la Cemmis
;loo du Contrle du brlement pour
fe mardi l^atu^l.ad.iaeurei du
!?*ll.i H'Fut Le Aug. Guillaume
Tnbual Kmm. Beauvoir JJJJJ J^^ &Uc.e *
1 ,lbuna Clment Dominique ** M , ( US4,.
b Antoin) Sorayl
Libert li-lit J,u^ternil
Au nom de la rpublique
Le tribunal oe trtiiiiie luatance
de fort au-Pnoee
muni au Palata de
u us attributions couiineiuslee, te
iULieuieui suivaut :
J tutie. dune pat, 1 3 le leur
H iivera & Co, comniervant de-
meurant roit-au-Pnuc ei domi
ut. a L-vouite (Italie,, ayant pour
vocal Me Abel A. Lger. 3 Le
leur Ci. il. iiaaa A: ^o, couanier
Mobatai oppomtiof tgjgj
rff iitreraent; commet I aanm
, j.on. condamne ie *" or'tves
*maa aux ;dpens qui wro PJJ^
par privilge iot I Eroinft0n,l
Ainsi jog par now ,,,ior
Beauvoir. Jo eoI jjji "dl d x
rlio.ire et publique du ve a ^
Juin mil ^fftffBkio. *ubi
prsence de MeteW a
rtm..e instance HW^S a.lati de
,s?rsa BS& s S*gre,fter-
Il est ordonn etc...
En foi de quoi etc..
Pour extrait conforme i
Sign ; L. LABISSIRE
Pour copie conforme
^atasWi
PNEUS
firestone
De Tissu Ordinaire
Et De Tissu-De-Cordes
Parquet
(Commune
Presse
Syndicat sgent
de change
Ordre des avocats
Commerce
Notaire
PS PriDce. 13 jaio M*
Le Matin
Georgea Gentil
Llio Joseph
Ptiou fignat
Henry Augustin
Vor
populi est
suprem* le*
ooo.o de la population de Poit-ea
Pnnce dclarent qui les boissons ga-
leuses tabriqucsV leMttropolitan
SSWgjs**
AGt;?o,t^r, pou, eue
convaincus-
, ... del dmarche bntaon1
s\M*"-T3grac
que les bwk ___.w.mnit.En ce a"t
JJ Les
muia liowes & tot.er.couiuieinuts
emeuraui et doin.cius a Boston
(Ub.*r * Fiexible Sboe Lompeny
socit de M.uuiaciuiea. demeurant
ol deunuinee Hocbeeter OJb.JJ ce
iiota deiuiois ayanl r-our avocate Ne
Fieifo ludicoun;
Li d'autre pari, le sieur Jean la
lutuaa.coujmeiaut demeurant a Port
au-rnuce, uebueur s'eiiu*
. a cause pioduiie a l'aodience ex-
.raoruiuaire de ce jour Me Pierre
Hudicouit donna tseture dane is-
aute conue en ces termes :
\au luounai de Premire Ins-
tance de Poil au Prince en ses attri
toutions coHiioerci*!*8 :
g Magistrat etc.'
FAllo : . . T >
uKUHS ;...-.
Attendu que Jean Talamas a auti
uu prott faute de payement de la
part Ut* eieurs Howes & Potier,
Su il a egalewtnt lesisi a la acm-
matioo que li flrebt le sieuia bil-
vera pour l'obliger A APqmtter un
DUlet a or d.e etnu depuw ie quator
ta Dcembre mil neuf cent vingt.
Attendu, d autre pat, quaaaign
plusieurs loi peur dette de corn
Bieaee devait ce tribunal, il a est
"nT0e. cuiume *n lont loi deux d
usions rendue .ur le p ummf de
i audience, allguer quil eat mi
MOT. taisant ainw de vain effort
pout ecbspper aux poursuite dm
uees coutre lui, ...
* Aueudu que tou ces fait abli
sent d'une taoo nette et claire l tat
de ce.sai.on ue payemeni invoque
pai ie demandeur a I appui de
leur requte.
E. Robelin
Ag9ntSpCialBdgtl: Franaise t
Attend par le S,S MAORIS, un
premier le. de Tabac Scaterlat. Su-,
pfieur, Us eipdinons se suivront
rgulirement i l'avenir. 1
Les prix couran's seioat pub.ies
prochainement.
1 E kilomtre vous revient an minimum dt pria
I quand vous roule sur pneu PtmtoM.
H j Ceux que la maison oftr* cette anne pii.
entent encore davaauge de qualit que par I
passe.
Dans les pneus de tissu ordinaire, paroi rUet,
H v a davantage de caoutchouc entre les ooue
de tissu, un courslnet plus pais, et les utoai y
sont davantage renforcs.
Les Pneus Firestone tissu.de-cordos pfsentsu
cette lasticit et cette vigueur qui produisent usa
rosse conomie dans la consommation d'essence.
Mais que vous ilsirtex des pneus a tU9Ude-
ordes on des pneus tissu ordinaire, U est certain
que vous vpuWs eci-W marque qui procure
Le Maximum de Kilomqtm
par Franc
U maison Firestone a pour rgle de conduite de
Sonner satislaction par le nombre de kilomtre
oue couvrent se pneus. Autrement d. le auto
moblllstes prfrent payer on tant petit peu ptal
pour obtenir un bien plu gros indst.
l^, Preetzman Aggerholm
Port-au-Princ
AN10D0L
FLaNBLLE
Le plus poissant Mseptip
07).
Bana Marcure ni Culrra
anlvant le travaH-
ChtmleU de l'Inatltss
Dtruit inUnUn*nient
11f * *, Su Cholra, les m
U Prmrimm def i
, toos les mlerobet
UoiM se rMUOOU St, Bue M sniuHns. "BIT
k ^i^V|:ToMlMFarM4 -i
Labai.secois'^rable Que ce ail 1 viaut de ubr q)Us<
niod fi^r i os prix y ^ -m
FlanelU p re laine 80 J la g ^ G.n.00
i iueillei'equalil3 wj
Ftne1 irnufseins 7*|
\enf ejcluaiwmeui. u dlatl #
Le Grand Magasin
m CM, Rue Tra'ersitire
ur llendu que le comme.ml
^q. c-fcae MJ payeinenta, suit pM
^vsla vouiu., ou j ;" OJ
rembarra de .t* atieiree, M * d*1
"SE+1* lorsque, comme en l'ee
^SsShrSS'Si PortauPnnc,leo Mt|H
Avis commercial
Devant partir vour l Europ'*i*
porte la connaissance du pnbUc
en gnral et du commerce en par
culter aue flf. A.*am*on et
Chs. Durant seront chargea, du-
rant mon abscence, de /a direction
le na maison de commerce t ort
au Pnncfi et signeront collective
UROBOKAL
Gurit le rhumatisme
(NI
la loi
ce dio
de la vin
concen
sellotce
trei*)t tu pareil
^- 1 fe,TftianlBS^ 5Lft Si
de rtablir i titc | ^ ^^ ^[&aiM mi #>[
Tevrier de cet e n
cette dpoque qu eut
ou failli le pitmitr
lgalement constat.
( u, ,-que, sag.ssaui; d'un juge
dpche d'Atbaes annor.ct M jment dcla.a il de fai lite lexcut.oa
J
OAAlDER ir
Reorsentant
Socit Comxcrcialstr^d?-^ Transatl.mique
Rfcommand par 1*
Professeur
l'Xcadrie de WedV
cine. dans son
TiuuTt oi u courra
4tf jum
tf'Lroidonal
mtui ucv;iai m - ---------- . ,,

. i""" a., orf Bambou'.in a uiovi-u.io le paquebot grec D.na [ora ) que, vu l a.^nce. il et mme
heurt une mine et a c u i ,'cenite que ce;te excu
vassaaeis seulement oui ae^ ^ ^ ||)r minule avant leuie
croit a.rnMot et rom b*nt oppoa.ton.
* l'Ali CM MOlirS, e w*m
dclaiele aur J f n railN ta
tal de faillie ce ai te; fixe au guatrj
Fvrier mil ueut c*t t vi. gt U P
t po^ua de la c ea ion de payemeol
du dit sieur T>htPM; woou"l1tt.eI;
pose par Monsieur le Juge de i ai
de la section Nord de cette ville pr
tout c btaom sera cooiorinineui
aux anicle 44fl et suivants du code
decomimrce a h,ffet de quti avs
jugement ser fur le
al. wettu d'une ordannant# |
to date du t ois ja-n courant, enre
%l A H rrqnte du sieur Feroand le-
ivoet. demeurant et domicili
eO.
1 WaihioRton. Otte suggestion nt tf preon.agent^de II1 11 ',
.rSo eneteement, car ladmi J ,, rtBipi,ift cpue fonction aou
S r^i^sa HESL co,"m"""ti
du Mexique.
Les Couvs
^r^a-^^M
Dollar 12 78 M*
NEW YORK Franc 12.56
Sterlirg ,7*
que, eotfoi moment l'art. 4^2 du
": du Com. la peiroi-ne ou faUn
f.e,amiae eu dlit an I* l'on
lit! de'uttur d.tit dum.ntur Ca-.
ter Quicx' W cotant d x nu
V u.racles^ en lace du Buwatti
rur> A, VEnteistremen',TJiopii/t U|*
Wilu lavenie ,u iluscflrant et
fisse 0^1
ftVn'cVo.'Vt n noyer. bibiCb,
Vne^vreWliM^rp.O'.^Pne|
miero'tqnf.sc.ence.des^.nacci. I
SVoMrti mobiliers tels que pu-
gy parra:s.h-vaux. rru.tetvahe.
rlWble mt?i*>
urique (cl mm*
Ark
atawaa*
M
J 6k
I
Aprf U "
d"Lrodonl
/'
D -aV -
i code de commerce quM **J*f
icut par p.ovisiou, sana ctatior,
L'U RODON AL nottola ! re*n ^
le tolc et la articulation9 J**^
pllt le artre et Tlte po^g^-

ai^aHi fdnraM-r powr Ha!
1720, Rie du Magseiu de rBie


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM