<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN Gurit le rhumatisme E> 5" Recommand par ta Profc-ssur I A N C E R B AU X Ancien Prsident le l'Acadi-roie d'MitaCilM, darii so JCAITk OE LA wCUTE 4 t lu .• A 1111 H IMH.) *" %  ••' A M in 11 w/ t^fe CROYEZ-LE, POUR LES ^ ENFANTS, T il n'y a rien de tel comme "TT* L'EMULSION DE SCOTT Goutte Rhumatismes CraVetle Artrio-Sclross /igreurs L'URODONAL est au rhumatisme es que la quiev. est la fivre. !a Vavxiianlno a l'avarie. AfirI /•) rurr Eublli m i i I '. i.-;.. %  ..;.• •. ei loutei j,!,. I.I.I < I L'IJRODGNALDcKcioiereJa.Iavc \ i foie et le*, arti< air. lions. llMSOUplM loa artres c rito Pobaltc. Vaillant •£ Houet Ag p nts gnraux pour Haiti 1720, Rue du Magasin de l'Etat Joui ce que j vous dsirez De, chic ilgant, runissant la simplicit au bon got vous le trou virez au Isizir te Mira c tous /era le i lus charmant accueil Mr Franois LelelUerPria mod i ta CoUii Record et Craphonolas jyde Stcfcmsbip Company FREIGN SERVICE^ I u grve des mcanicien' aux Elaliunis a pus fin, nos dparts] sont fixe comme suit : |.; n to C k un bel assoiiimenl d<> D/^AV MILLE diireoli Le L ka EUicj M*"'* *< joo < chants par le? pi .s ce b-ea aiti'tes du monde. Pc 1 •• -oi i-, partir d aujoui m ison met tous se di Po Pr ,nrP etarataeraw paitl place un nouvel einxi dj e ta de New York le l pour tous les durant 86U e-nei.l quatorze jour?, Dee*aij|f|lCfmiwtnto Gnrale On noua .nronce la ,nor. de H. ^^"^^ daine Miltiade Chery doit les ton* Le paquebot MALUlilS partli railles seront lieu cet ptts midi J tf Bordeaux te 4 courant etl at l Si Anne /ftiw Port OU flrwif fers /e 20. i// repartira jour Santiago de C u buL'itinraire sera fix l'a, rive du paquebot. Port-au-Prince, le 7 Juin 192 j La Maison du Mont Liban ( B & N Sada St co ( 500 douzaines ). Gracd Rabais cravates i cceud d'abord 2 50, ta jourd'hui i.co (baque cravate. Panama Railroad Steamship Line Office cf General Agent: Port-au-Prince, lune 7th1821. BULLETIN Noi S t S General O. H. Ernest will sail from NewYok on lune loin 1921, lor Fort au Prince. SiS tAdvance will sail from New York, June 20lh, 1921, for ail Hay,i,BP,rt *C.E.VANM.EET Actimj. General Agent. Poi'.-tn-Hilnra le 7 Juin 11)21. BULLETIN No 65 le Steamer tGencralO. H. ElBtli laissera New York le .0 juin 192 1 pour Port au Prince. Le Steamer Advacce a laissera New-YoV le 20 Jiin 19*1. F 0UI tous les Poils Hatiens. C. E. VANFLEET AcUj. General Agent iior s lieuitiiH Pour de pioa atnolea inrormrUoDt le 1 ub ic t pri de R'udie>8rr aux bureaux de la Crur-au-ie h s'jpiietr CCB t'ime. ts Madeerl'on an Prifice. le itr Juin 193t. E. F. CLEMENTS AgiCt Gt rab %  ;.;". contre \\ COWSTPATO^ prenez les COMPRIMS de DELORT, Phaa ma .ci, 119, lin d'int-Automo C'EST LE MEILLEUR DE5 PUROATiFS PORT-AU-PRINCE Alex.PETRUS; PKrm*c.e ALERTUU Phamarie du D" Ju. i VIAT1U ^ •r tn a • L' 1 majtro JUSTIN ELIE, le grand artiile Ilulien. LPreelzmann phoM; Le Grand Magasiu W6 $08, Rue Iruversire. Ollre, ses clien's un rabais ronsidrahlJ sur des article^ chou et de p r o;enaiije rranaise qu'o a toujours apprci.] bais se poursuivra juiqi'au 10 J in -naienL iYos ciiei vronl Mie.neui de la dilT enc.i de ptu apporte "Hiourd* ients ; .. ..ppond'Oiourd'hai roui en proliter en compirai.l les IOU/OJJ\ pn da C3S 4 articles p*r e'emple. atec cu de Lier eruore : Vnifbla0rer;eMiteore,r800 12-501 DHB fil r.cir la psire Vti sblv cipe Ueorgetifl 10.eu Taioli cmbielleaoirert Fl.n.l e [in laine UO S?? M !; '" ' ,r >lh[ '" 1'. puute mercerie (oukt-i (tl Antoine Talamas LeiuiRe tiemer ou iCiion clnmior l.uitpge couleur lair.e e! colon: r.cur jopj et ccslume Ci|on bot le ray {Moi bscl.iie de eoie j e Lfiiittte Heur -'LaiDilta ri vuie 1 Voile barra Hue du Magasin de l Etal En face de Simon Vieux La Maison Antoine Talamas 1 e se con'ento pas igvlemenl faciliter ses clients s'habillfi; elle v'ent aujourd.liui le r 0I.1 avaiiiag plus considrable 11 n'esl pa* sans inirt.de cos diur ja^ntablt Vilcnuenne peur lluntlle connue le tissu le plusind spensable, Lar, souvent la Mirpje juron, la pice nfllioencede ne l'avoir pas poneoccasijnnede Rrtves dangers. h W BlniUa de roie bien et roee .-bien quelle que soil sa boursf,on trouvera de la lUu :11e s. l'on visite Saun de scie bro.aitoir maison Madsen & Co de Jacmel me| j a Wa j s0n AptoMie Talamas; d^iHeuit, on peut s'en taire une ide piteiont alternalivement leur bien-1 • %  dcs5rus veillant concours ici. ' Port-au-Prince, 6 juin 1921. 5 00 e ."<); C ffiej piifjin i 11 cor iO' boita do j ouciie r>io, %  fy v> plus lirai i.:*> Chapva'u Jean Bart eulaut laine, enfacl Chapeau laine pour liomnM Bupiieur tf-5(^ChBp:aii paille Lvabe pr 5iU Jolie cravate reaiort •-' %  "•) Cherai-ettes pour honun* '^!tU lotion l'iveit :)00 Poudre Java Eau de Cologne Pivert 100U| Kcy*rel !.."() Ch-nreetloerfant (dite* 5AX> tis bo ide C F. MADSEN Par le 1 teamer Dana Un chargement de ciment danois Marque O K En vente chez Flacellecy* n aune G.'2.U0 molleton 280 •' molletcn aup^tietr y,Cej • Laine et coton i 00 ^•' Laine pure30 r< araa H 00 laine et coior. i(> poices 7 C0 •1 I aine pure. ;!<'• 1 cute H.Ot* •• Laine pur* eitia up-IJU p. lo.in Flanelle mouseel n) 10,(0 On trouvera aussi un grand stock dt soutiens dcouvert* hommes tannes et nom, caoutchouct?, nutnrox varis i 5,00 la r ire. vente cnez ^umMcw.-, !" -— -. ., C. F. MADSFJS Accourez vile chez Antoine lalamas. ASTHtNIl r/tlBLttSE nB \m m r?tscHi|i IW a a*rteur du Sang. rctcr't par 1"" ffiT**"* 3 lllrti Oniul. OBBCMIIN, , Lu, Mal b.ua., rA.u Suprieur la v/tndo erne • aux_/*rruffto*u



PAGE 1

gjniiton ai fle Ms 4099 Port au Pricce, Hati Mardi 7 Ju:n 1921 OlRiCTEUR-PKOPRIETAIB E flment-MAGLOIRB NUMERO 20 CENTIMES Carde toute ta piti pour toinme ; sais-tu comment ta finiras. Quotidien Hean HEINE REDACTION; Rue Amricaine No, Vm QUESTION DU JOUR Choses de Panama ftfii Mm Par cble iivoosle grand tort en II,, i i, Comme opimuu, de uti pa IMwuuoo A ce qui oe passe au rsous le prttxte que les ai ixiiieuiM doivent pasaei I au affaires directe i de la na htlfsai 8'entecdre : il ne s'agi s'occuper deB alfauea u. titre de travail principal re le t.rarail accessoire e (mesnre qae cela ^eut aidi Jmeat des situations inl ^ Or, c'est aider ce rgle itoaa eus cest faire preuvi que de chercher a p.e me solution peut tre en i le cours de Dis trs graves. JotioD gordionae est UM ims une autre; ne pas le que les donnes d'un ne suffisent pas pour lixe. dans tel et tel sens e„ laaaquer de prvoyaoce.pm, [•"P" tout prvu. Sitra. losiud gordien n'est pas un. Iso lui mme, il faut refaire let faire quAlex.ndre fui raautre manire manie d. Cadrait nier aussi logera weauflqueetctiuurgicsledt oogordienne usu un cas • %  oyeoa ordinaires ne sufh i0!|n Permettent pas d'y PUE3LO CALORADO ; — Les Sœ%%£ r^taT omi's, tiir*. d e Poi ,u "' !" ii ,,,,hiir. U ,A,;„-;_ __ ( est estim enviroa 500 personnes. Les pertei matrielles sont, dit on. au public amricain un anien c ml gafal des E ats Uuis dans la tpuoiique de fautas. Voici le lan ge que tient cet ancien agent gard de la ai.uaiion politique de :e pays ; "La Rpublique de Panama, dont ta situation uterna ionale en actue de 10000.000. A 4 hsuresdu malin L Fountain River avajt dtruit tous; les ponts, arrach les rails des v.he-' mins de fer et tramways, aut tou-j tes les communications tlgraphiques de Pueblo. (Juan i l'inondaion 1 e m n f l // e n i P e '? b ? rre88anta n e P ut commenc abaisser.oa a ,„ M. Henry MMUl ( c'! U ioa de dg lS Des cecta,nesdc ailles ont conionc/ancien consul). S. les bons oUices p rdu tont **' tilt ****** des Etats Unis viennent lui m an d ans J eur fu te perdue, l'identifica 1 quer a 1 heure actuelle, c'est la guer llon des mo ls demaudera du trmps re avec Costa Rica et probablement I — —_ Z^tuEn Ceotra to. et!teair lelawuntennis, au program ronuacrme^ i vlin 6 ?IM ^ M i | ne de8 0lymp,a de •*•. •• vam (lancement c"u poids lourd du Hockey sur le gazon, du tiO i'ac et a admis •Dans 1 urgence de lordre deboses actuel, la seule solution'de la bituation et le seul moyen de prve nir un mouvement rvolutionnaire a l'una-na, est la retraite du Prsideui Poirae. qui a pous une prominente dame costaricsioeVu les eu constances et en raison de cet.e alliance, le peuple de Panama consi dre tous ses setes avec des ides prconues et avec auspiciou •i Le mariage du Prsident Porras a eftecuvtmeut cr une trs mauvaise condition dans les siluresLa continuation de la politique actuelle du gouvernement de Panama cojtrt les fetais Uuis met eu dangereuse portion i indpendance de ceite ua ion, Le peuple de Panama 'PWfoisen S rendant comp ..' < passe au dehors ou •y dit, que l'on arrive |W si"''" U,Jfa ju8le ,det • tenant*".! 1 ,' * M l i j" u ". A- !'"P'e ae l'ansma qui -PTiLnu e Chz "i^tnoie, dsire voir la Rpublique * un II, 89 rendre l,vliM y^inte Harmonie et en iE'atUn.a U K uverDt t^ui-e entente avec les E-ats Unis, ^reuar? U nn eeBard '~ l r VU8V y ez *>**•* i rai:0n fttwre ble.Ln. Pd 8 18 Din 'es a fliculla actuelles entre 'COU^SSOIH a Ut f 8 ~ 8 Fa,ia,Da et Cottta llica ,l "niait fWliuoun H i o n ?. DU ,miurel d Penser toute autre soiu "^Sreunld eb A r ? El '"*" lu'* celle l.Sane doute qu'aprs J hatien n.p,ci8e de 8lr,, '••• t ourn de toutes les faons hpeins dv 81 0D De 8e 8an8 aVo,r lrouv WS.t d Vso. r que 8 mouvo ebacun desans avoir trouv une issue, on a pens la solution qui copiste (. trancher .e neeud, — se disan. que ud de 'Ama e lranc ner e nœud, ^ se disau; que, AoiiJies? Aœeri( ue P uit somme toute, il vaut mieux ssenher • Oio^.ior ; _. un ^omme qu'un paya ot jeier le c^sVr 1 o n perd f,t que JJ %  .te d'vnements e wer t Jouais envisslci qu'un paya ot jier de perdre le navire, Tou jours isi il que voil ce qui a t envisage regard de Panama, siuou ollirieliemeo', au moins du ct de l opinion. NveJles Etrangres PAR CABL&, Nfc£V 0 in" J A f ch I e dpche de Lisieux annooe •• "Miri l Vc.15 rf** ? 01 2 ue Mr Fourni8r directeur dea i ; tcunea V„ l 1 d L i' bl'e-tmeDtslScheoiider, est port vie ri „ cuannique de|u m e d'un secident u'autamobile. 1 e ministre de I instruction -..apea L?toocer. le football Pugby. .au nombre de* sports ohligatuiiea-Les dlgus am ricaina sluby ei Zubien oui renou vel Pinvitation de Los Anglus et dclar que dans le cas d'vnements imprvus en E* rope. si la huitime olympiade ne ne pouvait tre cle bie.Los Augelua s offiait assumer la crmonie PARIS— Vir Mil'erand. prsident a .inaugur sojourd'hui, au Lyce Heuri iV, le ; mooume.it rig la mmoire d* 3*1 ancieus lves, matres et membres du personnel du lyce tus la gutre. air Milierand, dont le plus jenne lila est ce lyce, o il a fait lui m me. ses tudes, a piononc un dis nouisilaiB lequel il dclara que la t rance rpublicaine est de tomes ses ijrces att che la paix, mais d'il lui faut p es de trois aus api es la lie des boatilits demeurer, l'arme au pitd elle n'en est point responsable; tlle trahirai, ses enfants lombes pour la dfense, elle ne rclamait et avec quelle uuderatiou d'obligations solennelles, trop heureuse si le dbiteur enfiu mieux inspir se dcide faim honneur sa signatu re pour permettra au moudd dure preudre stns arner pense son lah.urPARIS— Le journal Le Matin ", dans une dition faisant allusion l'initiative d'une grande partie de la piessa aug a se en faveur d une alliance frauco b^itaunique. aprs avoir crit ,,ue toute proposition d'une alliance mili au e et politique connue sur un pied d galit, trouve rait en France un accueil empress, cordial et joyeux.fait remarquer que ce n'est ni la France ni l'Angleleire qui seules ont vaincu, mais que l'Amrique a dcid de leur victone et c'est dans eet tat d'esprit qu'avai Par ible ROME 5 — La grve des foncion naires est partielle dan" les m|nit'res de la guerre et des liavan publics ; elle est plus importante dans les ministres des 6na"cs tt postes la situation est normale dtns les autres ministres. Des dpches de province signalent qule travail est rguliei dans tous les bureaux de l'Etat auf dans le; pos es et tlgraphes. Le Conseil des ministres a pris des dispositions en vue de i'applid-icn des sanctions conte les chmeurs. ilaP.C.S. Nour arnoaciois il y a quelque 8 jours la retraite proVbe de Mr Georges S:hewderky comme AJminis trateur Dlgu et Tisoner de la P. C. S. Dans sa sance du sam;ii 28 cou l,le Conseil a procd au renouvellement de ses Membre.; Mr Georges Schewdersky n'a pas eu la faveur d'tre rlu.— D'autre part, Mr T. S. Brignac qui depuis Jeux ans Ac itonnaire et membre du Conseil a il rlu Vice P/esident et Gnral manager de la dite Compagnie; c'est en ... .,... eitet lui qui a t ds-gu pour M ru-.'tudie; sans eau pas Autour de lu Compagnie des Pompier8 Au momen' o le Conseil d'Administration de la Compagnie des pompiers libres ei le Commandant viennent de donner l?ur dmission, nous croyons utile d exprimer notre opinon sur une institution si ncessaire et si indispensable; car nous nous demandons quel sera actuellement le sort des contribuables si un mcendie venait clater en ville. Reaucoup de bmits circulent su suj t de la rorganisation de cette Compagnie. On" parle de la formai no 1 d'une Cie de po npiers raunic ple on parle aussi de U convoca ton de lAsembl: Gnrale pour la rormat'on d'un nouveau conseil, comme du reste le prvoient les si tuts de la dite compagnie. L'initiative priv, sous la direc non de Mr Blco. a d'ji souscrit une valeur de 9000 dollars qui dorment dans les coflres forts dune banque • autant d'ides autour desquelles o s'agite t qui ne peuvent avoir ju* quiet aucune ralisation etteciive. Notre opiaiou a nous est que le gouvernement devrait prendre uns part active la rorganisation d cette Compagnie en atieciaot sur le Budget aela Rpublique une son me de .. pouvant assurer le renouvel lementdu matriel, l'entretien d'une brigade permaoeafe d? pompiers i la station centrale pour c jurir vers le thtre de lnceaJi.' la premire alarme. La question d eau devra aussi lr de pompiers. tt*? u 001 commenc une 1 nai^ei la ii^ue r.eu !*rmu tcmœ,e "ou ipic. h''ouVeV? t ,BlHa,ferdt Ms 1 |li ? 5 i |,CI "'hiukLdts sur U fiS??i i 1 qrj,,lf,nl irw ISinaS l,B lHJ conforma ^;: n v e l ,8t,ou p Ils t conu le pacte de garantie anglo „„, a „ ,, ,,,,(•, M.irturd'tiu „„r nni f raDai8 mencain L'afliaoi deux Sic *d.'la ville"^D-ion nr B t.m e | P ? u, u, t • Journal, ne saurait rem Ce b *JlSet dDOie ! MthJdr!i p laCer a lliaDCe 3 car 8l ,fcurQ P ea bi !e grilid prlat et le grand ora S. AD ,et< l r 1 re Ie 524ta PW err %  v • *|nen sans la collaboration de I Amen DaDts un llcramma d i n Jq*-Le wlifei du monde sont de K-. von(ta uSnia r £ tavail a remis 8 utre cl de >'Atlantique, dans les fa croix de une Je SB commZl p rofondeur8 de ceUe nat,on de rent de"uto?. D.Jdum, uSS""' ^T % £5Z£J& A Loupoyon et de Longwy. (-uarante ^^^J^f^.^ placer Mr 0 S:htwdskr. I L ide d'un instrudeur comp'tVn't' Nous souhaitons qae Mr Bngnac\pour entraner celte brigade est aussi continuera donner des paruves de | une questioa ralisersa comptence tl de son dvouement; Nom ftometoos dy revenir aus-i i la Compagnie qu'il dinge si bien.t: que nous aurons des reoniizn. depu.s des annes. me nU sur les pro|e t s du Gouverne Nous ne pouvons toutefois voir s..ment retirer des afiairesua homme comme r P Mr G. Schtwdersky sans lui t moi-1 goer nos sympathies. Service hylruulique Lire deiniin la suite de I tude de l'ingnieur E jg. Maximilieu sur le service hydraulique: !E. RolieJin Agent Spicial de la %  ^S 1 Franaise Attend par 'eSjS.MA ORIS un premier loi de Tibac Scaferlati Sujneur. L?s exoditioas se suivront rgulirement i I aveair. Les prix courants sero il publis atochamement. Port au Pli oc, ta 7 juin 1921 lapon, . -a,., . ,,.. %  %  ,, TCI uuiuuiiuuH'i.iai'aui A.1111 .;.,.... — demande de la ^n^aion dV. ri a P otre ^ ' fratsmit lutelleciuelle il &* des Q ll0DS ,ous ses mcm i>h,,, u d u ; repa al,ot> aiine. bies, quant 1 leur attitude sur le d Ql ei .le Char" x UU1 LAUSANNE.-Le congrs de co sarmement, a exprim son apptoba" mus olympiques a dcid de main tion. I Les milieux bien informs, COP sidrent que les changements politi ques des soviets russes son d* 1 la diminutioa des rserves or en Russie Beaucoup d'or fut transport aua Etat Unis. Aprs le changement de Poincommage il tait donc ncessaire que la Russie trouve un autie moyen d'obtenir le rglement cono mique.D'o le changement politique vers le capitalisme H n'y a cependant pas d'indication de changements qui rpondent aux drsiderata amricains pour la reprise des relations commerciales. — Le ministre des affaires tisa gres de Nicaragua, Zepeda, arriv il f fl M Vile Mdf.SOH y a quelques moraux Ktat.-Uais. 6]? Rue du Cen patt.ra incessament pour la France Vie t rhwoiren u, ,olis fl. en mission spcule pour Boeder U de oiMal xcUmti M £ CD£ un nouveau trait de commerce, eW G 1 1 ?-v 1 - <,.,.. "Y i„ r M W .c. p.^ o, ; rr t a Csar, ministre actuel du Nicara Sp-'a'it nou f n' n i..T. gua auxLta's tJnis que Chamorroa 1.vtues K WiSRi remplacera paitu. pour h.nc. ta 7 |de la phee. Le, 'demie mo il l uillel : Piix lis modrs. La Siint intoine Depuis ce mitto a commenc la ChipeUe du BJIS Bidre la neuvaine prpara'oitela t'e deSiiot Aatoine, le : j luin proclnin. I y a. cette o canon.mess: fj; les ma'ios i 5 heures i| 2


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05393
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, June 07, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05393

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
gjniiton ai fle Ms 4099
Port au Pricce, Hati
Mardi 7 Ju:n 1921
OlRiCTEUR-PKOPRIETAIB E
flment-MAGLOIRB
NUMERO 20 CENTIMES
Carde toute ta piti pour
toinme ; sais-tu com-
ment ta finiras.
Quotidien
Hean HEINE
REDACTION; Rue Amricaine No, Vm
QUESTION DU JOUR
Choses de Panama
ftfii Mm
Par cble
iivoosle grand tort en II,,i i,
Comme opimuu, de uti pa
IMwuuoo A ce qui oe passe au
rsous le prttxte que les ai
ixiiieuiM doivent pasaei
I au affaires directe i de la na
htlfsai 8'entecdre : il ne s'agi
s'occuper deB alfauea u.
titre de travail principal
re le t.rarail accessoire e
(mesnre qae cela ^eut aidi
Jmeat des situations inl
^ Or, c'est aider ce rgle
itoaa eus cest faire preuvi
que de chercher a p.e
me solution peut tre en
i le cours de
Dis trs graves.
JotioD gordionae est um
ims une autre; ne pas le
que les donnes d'un
ne suffisent pas pour lixe.
dans tel et tel sens e
laaaquer de prvoyaoce.pm,
["P" tout prvu. Sitra.
losiud gordien n'est pas un.
Iso lui mme, il faut refaire
let faire quAlex.ndre fui
raautre manire manie d.
Cadrait nier aussi logera
weauflqueetctiuurgicsledt
oogordienne usu un cas
oyeoa ordinaires ne sufh
i0!|n Permettent pas d'y
-------------------------------------------- PUE3LO CALORADO ; Les
s%%r^taT omi's, tiir*.de Poi",u"' "
ii ,,,,hiir. u,a,;-;_ __ ( est estim enviroa 500 personnes.
Les pertei matrielles sont, dit on.
au public amricain un anien c
ml gafal des E ats Uuis dans la
tpuoiique de fautas. Voici le lan
ge que tient cet ancien agent
gard de la ai.uaiion politique de
:e pays ;
"La Rpublique de Panama, dont
ta situation uterna ionale en actue
de 10000.000. A 4 hsuresdu malin
L Fountain River avajt dtruit tous;
les ponts, arrach les rails des v.he-'
mins de fer et tramways, aut tou-j
tes les communications tlgraphi-
ques de Pueblo. (Juan i l'inondaion 1
emnfl//en,iPe'?b?rre88anta'ne Put commenc abaisser.- oa a ,
M. Henry M- MUl ( c'! U ioa de dg!lS Des cecta,nesdc ailles ont
conionc- /ancien consul). S. les bons oUices prdu, tont **'tilt* ******
des Etats Unis viennent lui m an d.ansJeur fu'te perdue, l'identifica
-1 quer a 1 heure actuelle, c'est la guer llon des mo ls demaudera du trmps
re avec Costa Rica et probablement I----------------------------------_
Z^tuEn Ceotrato. et!teair lelawuntennis, au program
ronuacrme^ i vlin6 ?IM ^ M"i|ne de8 0lymp,a de- *.
' vam- (lancement c"u poids lourd du Hockey
sur le gazon, du tiO i'ac et a admis
Dans 1 urgence de lordre d-
eboses actuel, la seule solution'de la
bituation et le seul moyen de prve
nir un mouvement rvolutionnaire a
l'una-na, est la retraite du Prsideui
Poirae. qui a pous une promi-
nente dame costaricsioe- Vu les eu
constances et en raison de cet.e al-
liance, le peuple de Panama consi
dre tous ses setes avec des ides
prconues et avec auspiciou
i Le mariage du Prsident Porras
a eftecuvtmeut cr une trs mau-
vaise condition dans les silures- La
continuation de la politique actuelle
du gouvernement de Panama cojtrt
les fetais Uuis met eu dangereuse
portion i indpendance de ceite ua
ion, Le peuple de Panama
'PWfoisen s rendant comp
..' y dit, que l'on arrive
|W si"''" U,Jfa ju8le ,det
tenant*".!1,'** "Mli" j"u". a- !'"P'e ae l'ansma qui
-PTiLnue Chz "i^tnoie, dsire voir la Rpublique
* un II, '* 89 rendre l,vliM y^inte Harmonie et en
iE'atUn.-a U KuverDt t^ui-e entente avec les E-ats Unis,
^reuar?UnneeBard'~lr.VU8Vyez *>*** i rai:0n
fttwre ble.Ln- Pd'818 Din'es a fliculla actuelles entre
'cou^ssoih a-Utf8' ~ 8' Fa,ia,Da et Cottta llica' ,l "niait
fWliuoun h ion?.DU" ,miurel d Penser toute autre soiu
"^Sreunld ebAr"? El '"*" lu'* celle l.Sane doute qu'aprs
J hatienn.- p,ci8e de 8lr,, 'tourn de toutes les faons
hpeins d- v 81 0D De 8e 8an8 aVo,r lrouv
WS.tdVso.r que'8 mouvo
ebacun de-
sans avoir trouv une issue, on a
pens la solution qui copiste (.
trancher .e neeud, se disan. que
ud de 'Ama e" lrancner e nud, ^ se disau; que,
AoiiJies? Aeri(ue- Puit somme toute, il vaut mieux ssenher
Oio^.ior ;_. un ^omme qu'un paya ot jeier le
c^sVr1'on perd f,t que
JJ .te d'vnements e
wert Jouais envisslci
qu'un paya ot jier
de perdre le navire, Tou
jours isi il que voil ce qui a t
envisage regard de Panama, siuou
ollirieliemeo', au moins du ct de
l opinion.
NveJles Etrangres
PAR CABL&,
NfcV0in"JAfchI e dpche de Lisieux annooe
' "Miri l Vc.15 rf** ?01 2ue Mr Fourni8r. directeur dea i
; tcunea V l 1 d" Li' bl'e-tmeDtslScheoiider, est port vie
ri cuannique de|ume d'un secident u'autamobile.
1 e ministre de I instruction
. -..apea
L?toocer.
le football Pugby. .au nombre de*
sports ohligatuiiea-Les dlgus am
ricaina sluby ei Zubien oui renou
vel Pinvitation de Los Anglus et
dclar que dans le cas d'vnements
imprvus en E* rope. si la huitime
olympiade ne ne pouvait tre cle
bie.Los Augelua s offiait assumer
la crmonie
PARIS Vir Mil'erand. prsident
a .inaugur sojourd'hui, au Lyce
Heuri iV, le ; mooume.it rig
la mmoire d* 3*1 ancieus lves,
matres et membres du personnel du
lyce tus la gutre.
air Milierand, dont le plus jenne
lila est ce lyce, o il a fait lui m
me. ses tudes, a piononc un dis
nouisilaiB lequel il dclara que la
t rance rpublicaine est de tomes ses
ijrces att che la paix, mais d'il
lui faut p es de trois aus api es la lie
des boatilits demeurer, l'arme au
pitd elle n'en est point responsable;
tlle trahirai, ses enfants lombes
pour la dfense, elle ne rclamait
et avec quelle uuderatiou d'obliga-
tions solennelles, trop heureuse si
le dbiteur enfiu mieux inspir se
dcide faim honneur sa signatu
re pour permettra au moudd dure
preudre stns arner pense son
lah.ur-
PARIS Le journal Le Matin ",
dans une dition faisant allusion
l'initiative d'une grande partie de la
piessa aug a se en faveur d une
alliance frauco b^itaunique. aprs
avoir crit ,,ue toute proposition
d'une alliance mili au e et politique
connue sur un pied d galit, trouve
rait en France un accueil empress,
cordial et joyeux.fait remarquer que
ce n'est ni la France ni l'Angleleire
qui seules ont vaincu, mais que
l'Amrique a dcid de leur victone
et c'est dans eet tat d'esprit qu'avai
Par ible
ROME 5 La grve des foncion
naires est partielle dan" les m|nit-
'res de la guerre et des liavan pu-
blics ; elle est plus importante dans
les ministres des 6na"cs tt postes
la situation est normale dtns les
autres ministres.
Des dpches de province signa-
lent qu- le travail est rguliei dans
tous les bureaux de l'Etat auf dans
le; pos es et tlgraphes. Le Conseil
des ministres a pris des dispositions
en vue de i'applid-icn des sanctions
conte les chmeurs.
ilaP.C.S.
Nour arnoaciois il y a quelque8
jours la retraite proVbe de Mr Geor-
ges S:hewderky comme AJminis
trateur Dlgu et Tisoner de la
P. C. S.
Dans sa sance du sam;ii 28 cou
l,le Conseil a procd au renouvel-
lement de ses Membre.; Mr Georges
Schewdersky n'a pas eu la faveur
d'tre rlu. D'autre part, Mr T.
S. Brignac qui depuis Jeux ans Ac
itonnaire et membre du Conseil a il
rlu Vice P/esident et Gnral ma-
nager de la dite Compagnie; c'est en ... .,.........,
eitet lui qui a t ds-gu pour M ru-.'tudie; sans eau pas
Autour de
lu Compagnie
des Pompier8
Au momen' o le Conseil d'Ad-
ministration de la Compagnie des
pompiers libres ei le Commandant
viennent de donner l?ur dmission,
nous croyons utile d exprimer notre
opinon sur une institution si nces-
saire et si indispensable; car nous
nous demandons quel sera actuelle-
ment le sort des contribuables si un
mcendie venait clater en ville.
Reaucoup de bmits circulent su
suj t de la rorganisation de cette
Compagnie. On" parle de la formai
no 1 d'une Cie de po npiers raunic
ple on parle aussi de U convoca
ton de lAsembl: Gnrale pour la
rormat'on d'un nouveau conseil,
comme du reste le prvoient les si
tuts de la dite compagnie.
L'initiative priv, sous la direc
non de Mr Blco. a d'ji souscrit une
valeur de 9000 dollars qui dorment
dans les coflres forts dune banque
autant d'ides autour desquelles o
s'agite t qui ne peuvent avoir ju*
quiet aucune ralisation etteciive.
Notre opiaiou a nous est que le
gouvernement devrait prendre uns
part active la rorganisation d
cette Compagnie en atieciaot sur le
Budget aela Rpublique une son
me de .. pouvant assurer le renouvel
lementdu matriel, l'entretien d'une
brigade permaoeafe d? pompiers i
la station centrale pour c jurir vers le
thtre de lnceaJi.' la premire
alarme.
La question d eau devra aussi lr
de pompiers.
tt*? u001 commenc une
1 nai^ei la ii^ue r.eu
!*rmu tcm,e"ou ipic.
h''ouVeV?t,BlHa,ferdt
Ms1|li?5i|,CI "'hiukLdts sur U
fiS??ii,1qrj,,lf,nlirw
ISinaS l,B lHJ conforma
^;:,nvel,8t,oup
Ils ......
t conu le pacte de garantie anglo
, a ,, ,,,,(, M.irturd'tiu r nnifraDai8*mencain- L'afliaoi deux
Sic *d.'la ville"^D-ion nrBt.me|P?u,'u,.t Journal, ne saurait rem
Ce b*JlSet dDOie ! MthJdr!iplaCer 'alliaDCe 3 car 8l ,fcurQPea
bi !e grilid prlat et le grand ora S. AD,et ,err v *|nen sans la collaboration de I Amen
DaDts un llcramma d inJq*-Le wlifei du monde sont de
K-. von(ta uSnia r tavail a remis '8utre cl de >'Atlantique, dans les
fa croix de une Je SB commZlprofondeur8 de ceUe nat,on de rent
de"uto?. D.Jdum, uSS""' ^T% 5ZJ& A "
Loupoyon et de Longwy. (-uarante ^^^J^f^.^
placer Mr 0 S:htwdskr. I L ide d'un instrudeur comp'tVn't'
Nous souhaitons qae Mr Bngnac\pour entraner celte brigade est aussi
continuera donner des paruves de | une questioa raliser-
sa comptence tl de son dvouement; Nom ftometoos dy revenir aus-i
i la Compagnie qu'il dinge si bien.t: que nous aurons des reoniizn.
depu.s des annes. menU sur les pro|ets du Gouverne
Nous ne pouvons toutefois voir s..- ment
retirer des afiairesua homme comme r P
Mr G. Schtwdersky sans lui t moi-1 *
goer nos sympathies.
Service
hylruulique
Lire deiniin la suite de I tude de
l'ingnieur E jg. Maximilieu sur le
service hydraulique:
!E. RolieJin
Agent Spicial de la
* ^S1 Franaise
Attend par 'eSjS.MA ORIS un
premier loi de Tibac Scaferlati Su-
jneur. L?s exoditioas se suivront
rgulirement i I aveair.
Les prix courants sero il publis
atochamement.
Port au Pli oc, ta 7 juin 1921
lapon,
. -a,., . ,,- ..,, tci uuiuuiiuuH'i.iai'aui A.1111 .....,-.-.;.,.... demande de la
^n^aion dV. ri aPotre ^ ' fratsmit lutelleciuelle il&* des Q*ll0DS ,ous, ses mcm-
i>h,,,u"du; repa'al,ot> aiine. bies, quant 1 leur attitude sur le d
Qlei .le Char" x UU1 LAUSANNE.-Le congrs de co sarmement, a exprim son apptoba-
" mus olympiques a dcid de main tion. I
Les milieux bien informs, cop
sidrent que les changements politi
ques des soviets russes son d* 1 la
diminutioa des rserves or en Rus-
sie Beaucoup d'or fut transport aua
Etat Unis. Aprs le changement de
Poincommage il tait donc nces-
saire que la Russie trouve un autie
moyen d'obtenir le rglement cono
mique.D'o le changement politique
vers le capitalisme H n'y a cepen-
dant pas d'indication de change-
ments qui rpondent aux drsiderata
amricains pour la reprise des rela-
tions commerciales.
Le ministre des affaires tisa
gres de Nicaragua, Zepeda, arriv il f fl M Vile Mdf.SOH
y a quelques moraux Ktat.-Uais. 6]? Rue du Cen
patt.ra incessament pour la France Vie t rhwoiren u, ,olis fl.
en mission spcule pour Boeder U de oiMal xcUmti mcd
un nouveau trait de commerce, eW G 1 1 ?-v 1 - <,.,.. "Y
ir m W*.c. p.^ o, ; rrta-
Csar, ministre actuel du Nicara Sp-'a'it nou fn'ni..T.
gua auxLta's tJnis que Chamorroa 1.vtues K WiSRi
remplacera paitu. pour h.nc. ta 7|de la phee. Le, 'demie mo il
luillel: Piix lis modrs.
La Siint intoine
Depuis ce mitto a commenc la
ChipeUe du Bjis Bidre la neuvaine
prpara'oitela t'e deSiiot Aatoine,
le : j luin proclnin.
I y a. cette o canon.mess: fj;
les ma'ios i 5 heures i|2.


LE MATIN
Gurit le rhumatisme
E> 5"
Recommand par ta
Profc-ssur
I A N C E R B AU X .
Ancien Prsident le
l'Acadi-roie d'- Mita-
CilM, darii so
JCAITk OE LA wCUTE
4 t lu . A
1111 H IMH.)
*"'
a m in
11 w/
t^fe
CROYEZ-LE,
POUR LES
^ ENFANTS, T
il n'y a rien de tel comme
"TT*
L'EMULSION DE SCOTT
Goutte
Rhumatismes
CraVetle
Artrio-Sclross
/igreurs
L'URODONAL
est au rhumatisme
es que la quiev.
est la fivre. !a
Vavxiianlno a
l'avarie.
Afir- I /) rurr
Eublli m i
i I
'. i.-;.. ..;. .
. ei loutei
j,!,.i.i.i < I
L'IJRODGNALDcKcioiereJa.Iavc
\ i foie et le*, arti< air. lions. llMSOU-
plM loa artres c rito Pobaltc.
Vaillant Houet
Agpnts gnraux pour Haiti
1720, Rue du Magasin de l'Etat

Joui ce que j
vous dsirez
De, chic ilgant, runissant la
simplicit au bon got vous le trou
virez au
Isizir te Mira
c tous /era le i lus charmant ac-
cueil Mr Franois LelelUer-
Pria mod i ta
CoUii Record et Craphonolas
jyde Stcfcmsbip
Company
FREIGN SERVICE^
I u grve des mcanicien' aux
Elaliunis a pus fin, nos dparts]
sont fixe comme suit : |.;n toCk un bel assoiiimenl d<> D/^AV MILLE diireoli
- Le L ka EUicj M*"'* *< joo < chants par le? pi .s ce b-ea aiti'tes du monde. Pc
1 -oi i-, partir d aujoui
m ison met tous se di
Po, Pr,nrP etarataeraw paitl place un nouvel einxi dj e
ta de New York le l pour tous les durant 86U e-nei.l quatorze jour?,
Dee*aij|f|lCfmiwtnto Gnrale
On noua .nronce la ,nor. de H. ^^"^^
daine Miltiade Chery doit les ton* Le paquebot MALUlilS partli
railles seront lieu cet ptts midi Jtf Bordeaux te 4 courant etl atl
Si Anne /ftiw Port OU flrwif fers /e 20.
_______________________------- i// repartira jour Santiago de C u
bu-
L'itinraire sera fix l'a, rive
du paquebot.
Port-au-Prince, le 7 Juin 192 j
La Maison du
Mont Liban
(B & N Sada St co
( 500 douzaines ). Gracd Rabais
cravates i cceud d'abord 2 50, ta
jourd'hui i.co (baque cravate.
Panama Railroad
Steamship Line
Office cf General Agent:
Port-au-Prince, lune 7th- 1821.
BULLETIN Noi
StS General O. H. Ernest will
sail from NewYok on lune loin
1921, lor Fort au Prince.
SiS tAdvance will sail from New
York, June 20lh, 1921, for ail Hay-
,i,BP,rt*- C.E.VANM.EET
Actimj. General Agent.
Poi'.-tn-Hilnra le 7 Juin 11)21.
BULLETIN No 65
le Steamer tGencralO. H. ElBtli
laissera New York le .0 juin 1921
pour Port au Prince.
Le Steamer Advacce a laissera
New-YoV le 20 Jiin 19*1. F0UI
tous les Poils Hatiens.
C. E. VANFLEET
AcUj. General Agent
iior s lieuitiiH
Pour de pioa atnolea inrormrUoDt
le 1 ub ic t pri de R'udie>8rr aux
bureaux de la C- rur-au-ie h
s'jpiietr ccb t'ime. ts Madeer-
l'on an Prifice. le itr Juin 193t.
E. F. CLEMENTS
AgiCt Gt rab
. '-;.;".
contre \\
COWSTPATO^
prenez les
COMPRIMS
de DELORT, Phaa ma .ci,
119, lin d'int-Automo
C'EST LE MEILLEUR
DE5 PUROATiFS
PORT-AU-PRINCE
Alex.PETRUS; PKrm*c.e ALERTUU
Phamarie du D" Ju. i VIAT1U ^
r tn Avis cormmercial
Durant mon absence, Monsieur
H. Pape et Monsieur Lcon Cassagnol
auront la direction de ma maison
de commerce et signeront collecti-
vement la raison sociale par procu-
ration.
En entre, mes ro-assrcils de la
maison Madsen & Go de Jacmel me
Encore une Grands Liquidation
rente ;tux piix exeewiveme 1 rduita de:
or 07() diflq 1 s d; 10 pouces
er i 10 disqu s de 12 pouces ,
o'nl lions : tili.i|ue persotne do l cliver un mini.num(M
ilif-q ifs p . Par premier vapeur ail nia de N-Y li maison reoit en di <$
Daoces tropicales & c^es vaudoupsqui
Orchestration faite > a
L'1 majtro JUSTIN ELIE, le grand artiile Ilulien.
LPreelzmann phoM;
Le Grand Magasiu
W6 $08, Rue Iruversire.
Ollre, ses clien's un rabais ronsidrahlJ sur des article^
chou et de pro;enaiije rranaise qu'o a toujours apprci.]
bais se poursuivra juiqi'au 10 J in -naienL iYos ciiei
vronl Mie.neui de la dilT enc.i de ptu apporte "Hiourd*
ients
;... ..ppond'Oiourd'hai
roui en proliter en compirai.l les iou/ojj\ pn da C3S 4
articles p*r e'emple. atec cu de Lier eruore :
Vnifbla0rer;eMiteore,r800 12-501 Dhb fil r.cir la psire
Vti sblv cipe Ueorgetifl 10.eu Taioli cmbielleaoirert
Fl.n.l e [in laine UO Sur Flanelle et Souliers eh?* ^- >........S??M !;'" ',r >lh['"
" 1'. puute mercerie (oukt-i
(tl
Antoine Talamas
LeiuiRe tiemer ou
iCiion clnmior
l.uitpge couleur lair.e e! colon:
r.cur jopj et ccslume
Ci|on bot le
ray
{Moi bscl.iie de eoie
je Lfiiittte Heur
. -'LaiDilta ri vuie
1 Voile barra
Hue du Magasin de l Etal
En face de Simon Vieux
La Maison Antoine Talamas 1 e se con'ento pas igvlemenl
faciliter ses clients s'habillfi; elle v'ent aujourd.liui le r 0I.1
avaiiiag plus considrable 11 n'esl pa* sans inirt.de co- s diur ja^ntablt Vilcnuenne peur
lluntlle connue le tissu le plusind spensable, Lar, souvent la Mirpje juron, la pice
nfllioencede ne l'avoir pas poneoccasijnnede Rrtves dangers.hW BlniUa de roie bien et roee
.- ____ -bien quelle que soil sa boursf,on trouvera de la lUu :11e s. l'on visite Saun de scie bro.aitoir
maison Madsen & Co de Jacmel me| ja Wajs0n AptoMie Talamas; d^iHeuit, on peut s'en taire une ide
piteiont alternalivement leur bien-1 dcs5rus .
veillant concours ici. '
Port-au-Prince, 6 juin 1921.
5 00
e ."<); C ffiej piifjin i 11 cor
iO' boita do j ouciie
r>io, fyv> plus lirai
i.:*> Chapva'u Jean Bart eulaut
laine, enfacl
Chapeau laine pour liomnM
Bupiieur
tf-5(^ChBp:aii paille Lvabe pr
5iU Jolie cravate reaiort
-'") Cherai-ettes pour honun*
'^!tU lotion l'iveit
:)00 Poudre Java
Eau de Cologne Pivert
100U| Kcy*rel
!.."() Ch-nreetloerfant (dite*
- 5AX> tis bo ide
C F. MADSEN
Par le 1 teamer Dana
Un chargement de
ciment danois
Marque O K
En vente chez
Flacellecy* n aune G.'2.U0
molleton 280
' molletcn aup^tietr y,Cej
Laine et coton i 00
^' Laine pure- 30 r< araa h 00
" laine et coior. i(> poices 7 C0
1 I aine pure. ;!<' 1 cute H.Ot*
Laine pur* eitia up-IJU p. lo.in
Flanelle mouseel n) 10,(0
On trouvera aussi un grand stock dt soutiens dcouvert* hommes
tannes et nom, caoutchouct?, nutnrox varis i 5,00la r ire.

vente cnez ^umMcw.-,---------. -- .,
C. F. MADSFJS Accourez vile chez Antoine lalamas.
ASTHtNIl r/tlBLttSE
nB \m
m
r?tscHi|i
IWaa*rteur du Sang. rctcr't par 1"" ffiT**"*3"
lllrti Oniul. OBBCMIIN, , Lu, Mal b.ua., rA.u
Suprieur la v/tndo erne aux_/*rruffto*u


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM