<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIM Un projet d'*le financire IA Franc J Pa suit; de 1 !o; Fdge 10 0 isact la lo mation de loci'f bancaires pour le Commerce lieritui cirq cents dts birqui-rs et des crmmer n's lis p!usm vu aux E ts Uai — u'*ccordiUi h Dceflit d' lnue la s tuil ontconotriqoe df UPrarce. principa'enir nt par II meliorae.on dt cours du franc par ap or' ai do'lar — ont torde il y quelques rr o s 1 • Foieigu Trait Ptnanciog Cotpora t.on . Ds ion lon.-'ionnfmen f ce't> Instnu ion, avec h s fcarantiis q-'ol fient Ls n il itidftifti qui y o-1 *dh. r, au mtyen d tu >y "erre de cWd I a Jorgue fchice divra peimeMiJUX eubllatenufcte fia e us c'e'oi les ioitrs, de reccunr aussi (il que possible aix convenions qt ULmtuieionl diatlri uses pour CU) un que le tu x du fianc r.e M M ri pas li-tUimi. ^ Mais tomme poi'r (eut projet d ctMe ra Di PARTEMKNT < %  • 2.5 ETRANGER G 3^ le Bni-oi'Cf pont ifufB au l.ip aJirssrcs a ros chefs de DOS g a ce fu/el : trois Hf C -s l'fnsfgnemcn', la '^•JnTABTTPR rFVFR\T nF T \ le I Univ rst 11 I mee et du Dr. QU 4SPS. GC ?51T" AU PUI peau dont la date est le 18 Mai, rO.lwt.-IOKI AL IKK pea era pompeusement clbre mercre ii p ochai i Pour i'er tout encom brement Ie Ecoles e feront repr %  >en'er par des dlgation de dix 'vrs ?u rroins et <* 20 au plus. Lis C l ablsemerti s:olaiies et les bograui pub ;^s .ho eiont cette occa.*ic n. V/ori mystrieuse Mr Antoine Gui'lcbel. irquirt de ne pas voir rertrr on f • e Nmo r in hier ve-s 10 heures du soir. oitit a sa re herchf. Ap es avoir fait en rapport au Bu;eau de [i police, continua ss coures, de p'us en p'us dso'. — Sts lltimeti hlas, k *t'e! fondes. Ce matin, on a re'rouv 4 prs de? u ; nes B g o. au bord de la mer le :adavre de Ntmoiin Ou'llcbel. Meortre ou suicide ? Cet! ce qu'une eQqote srieuse tab'ira : mais tout fait adme'lre h secorJe hvpo %  he. Un Cmsinn Ptionvlll / PRIN'CE Poit au P iace, Hai i, le 9 Ma 1 1921 IN/ VI. Monsieur U Directeur, lin vue d'un rapin't qu'il m er urgent d'envoyer au plu* tt -uCh de la Gerdumerie, je vous s"urai infinime.it gr de m' taire savoir combien d exemplaires tir %  z vous pa' jour de votre journal. Avec rres remerciements, te.evez Monsieur le Directeur, l'assurance c mes senti me oti les meilleort. Philip NEUHXUS ^apt.G dH,' ( ( hef de Po Poil1 -l'r 1 le 1 VI 1921 l A I RgflgE DB l'oKT-AU PKINCE R.jr-T orch^r. l'aria et 19,12, 19 Ludgtt*, H'M l ndrfn FAITES VOUS HABILLER ALONRES Paul E. il n'y a aucun rUqa. idn n>.'t plu* fmcll0 CaiZOM BROTHERS Ltd .-jt-vOrw I 1 8 nriiiuU Uilirur nr mesure dn v, -l'ijul. \ monde i-n'i.-r. uns enverront grt\4 l'ini'ini MI. sur sini|.ledenunde.des ,i;4 ...hiili'.loiis d'idiiiiml.l.- H'sn. 1 un ralaloKue, une nielliode pour prondn >os me-ure OUS mme s.ni> lossiL.l.lc d'erreur, n ceutimelre, ele. Vou i>ouvrz ainsi envoyer tolre ordre dinelMMBl a Londres. Laqiialn'il coupe nui garantie Tou nos rompli'U sont faits flrirtenii'iit sur mesure el livres i olre lii.iiin ilf par eohs postal, en pavant de port. IC0MPLST8 aUR MCSUM en serge, tweed ou worsled.irU ITS 01 Me jils'leipnliesli alti 15 Joursli lirl'eeptionJirordre. | COSTUMES TAILLEUR pour Haines JUiUMN BchaMIUoni gratuiti. Ecrivez de suite CURZON BROTHERS Ltd %  (Uept. 15 ) 60 ii62,Clt Roid, LONDRES.Angliterrtal Rues du Magasin dit El* et Iravenirt. Vient de renouveler 0 ) n par les ar.ivages dts dernier teaax. Les emplettes faji 8 lui sont tis avaniageuse*. par la qualit que par les prit On y trouve : A meubemevls,Chaises i d".:is, s^fas, tub'e.-de saion.'ie de silcD en acier ei en bji i rn Ici* ei tout c.ivre, cartelJ d s en'ts d) li.-, n^oasuqmjji iiiiioi'S b l4 tiau i':s. r.d.aui cou| tas et:Parlumenes diverses i ut s les marques es'iui$jj en savons, poud e de riz, ojr clieveux, po.mnade ,i ___ que, esseiices lotiuos, tui Ifgue. ciayons [>our lvres] .our cils houppes, alcool de i .e, ctUrei u Ho l>ig u u m, p ts d •iiiilrice, poudr] o ail t-lj. A Mr le Capitaine Philip Neuhaus, Sous chff de la Poli Ea Ville. ice L foi mes ne s'ar rteront peu t i ce qui ous tavon*. En dehors d.s eiercices de gymnatique, ccurses pieds, tennis, football, etc, ils se livreront p-cb bornent bientt i des lra|av x uti'es tels que la culture, les "pautic s de routes sous ladmction danciei oftii-ie"! de l'Aime, i charge ptr l'E at de les entieteni| Voda commert l'esprit allemand ma'gr les diificults sans uombie dr Vhcuie pistnte poile haut son idal, par la prparation de Oi lira p'us loin l'avis anor;iul pour d^naiche 15 M ii p-o hin I ini?tiU;a'ion du Caiiao de •Mionville. Voici une nouvelle fj't? pour riooii toutes nos lgance" hibitue? ie la charmante; v l'.e d t>. Il manqua'l vraiment des d stra:tions aux •ombitux villrgiaturistes et excur icii'istes qui,se rendant i la Coipe, lairaiei t tiouver. i part les nuits (r ches et un air s in.de^ d v.r.is'e neots ?g'ab'es rn bonce compagnie. Nnus sommes aasors du succ^ lu Cisino qui rs' pi. ce sous le con tr'e d un comit d'administration ompos de MM. G oges B-uss n, Dr l-''ix Armini et TnomisPartv Le camion des Pompier* Un abonn nous demande de bien vouloir lui dire s'il y a actuelle ment des iemm-• pompiers. Il nous drinne qui dans la jourr.ee de di mir.chf, le cim on alteci au se.v ce du transport du mariel ses* hv 1 un vntible trafic de Po:l au Piin e i I hor > t v ce versa o l'o eifiarqua t suitoul des femmes en 4rand nombre. Nous por ons ce fait anorm 1 a la connaijsaace du Ccmmin.Ltt de la Compagnie. Monsieur le Capitaine, Nousrous emp es'o-'srtp rrrondr* i vo're !e fe en d tdhi-", rar l qu-1 1 vous nous nv 7. dem.ind d; vous faire savo r a combien o' xem plairea nous nions nos journaux hsque jour, t ce'a, en vue d un rapport qu il vou* e^t urg-n d env ver au p'u 6t au chef dt: U G nlar mer'e d'Hi.li Nous rrg'e tois beaucoup A?, ne poovoil agier voire deminde, en vous Sxtflt, POUI chique jour, le h ; d •* ie no; >irag*a qui vitient seon l importance d s tait* que ncui refa on < t suivant les df mandes qui peuvent nous tee adres es S.i ii'emen', la Loi qui rgd notre organi sition ne ncu; ob'igpis i avo ; r uo ir g fixe. Veuillez agrer, Monsieur le Capi •a'ne, nos meilleurs sa'.utidons Clnent NJ A GLOIRE, directeur du tM.tin, Hnec DORSIVlLLE, dire: leur de l'r Essor , Pred. PUVIGM8AUD, codirecteur du Nouveliiste, Constant VIEUX, directeur de I Etendard, Joseph LANOOE tt lOLlOIS fa'a ( directeurs du Courrier Hiuiea, NER-VIGOR du Docteur Huxley Prconis par les autorites mdicales pour relever les forces des convalescents puiss par les grandes chaleurs, la neurasthnie, le surmenage et les excs de toutes sortes. En Vente dans toutes les pharmacies Agent: VICTOR GENTIL. Port au Prince Dern>re heure PARIS 10., Suivant He RT'H ; le crnnce'.ier a nnon au Reiefcttag que le gouvernement accepte l'ulti mUarn .. \vis e I Un v-peur ; ttendu ince^^m ici paiiira JOUS peu poui CubaPoui tous M n -eignemen s,s'adresser i .1. M. CATOR, N'o 1908, Rue du Magasin de l'Eut. Remerciements Parisiana t jiajni Progran me ri h 1 tt n mveau Ah! Quelle Averse m 2 pfirtio8 FitipiSdeSiu |Grand Qlm nrliatiqus en couleur. Kn're (' %  L.QU Lais tous les pays d a rr.o de U llUi'MO luE jouit dunerpa I rimiei ordie fcln raison ue sa valeur in rim<('iue qui eil BOP celle de bieu duutros tnarqu r, la llUt'MOLIlLK s.est bient.oiwa qu 1 I s premires voiturt de notre marque ont fait leur %  PP 1 "rl m in h nnndial et cettj rputation ne B eoi jamais dmentie ei* 5 depuis ce temps. rpandue de plus en p'ua. Varaclriliqms d'importance Bti exrmement robuste et u Ressorts demi-elliP'jJ PUS; lames en vaoadioa. Midame Veuve Achille B>ithe, ses erf n ,c pe'its en'ints et 'ous les autits parents rimeicient bi n tr.vemeui les nomb'rux anus qui leur l'avenir:ont tmeigne ^ur iympa-hl i hocm stimulant l'daa des jeunes (.œuiscasion d. la m t de leu r gr. te allen ands. !|ian Joseph Achille Barthe. N HEMORRODES Oupison ii'.Mi'inu et complte par la POMMADE DU DOCTEUR ZYL0R EN TUHES rOBMiNT SCKINUUC FHOPREU COMODire OOHhE TOUJOURS UM RCSUL TT Laboralolra DUPR. 86. roi CbarlM-Lifltll. MEIIUT (tllm) • Port-au Pr/net : Alei. PTRUt Kicle. Carburateur muni de deux dit l t si us de rg'age. Graissage BOUS pression, con ilinsai t l'huile direceiuent aux pa tiers. Embrayage de fonciionnement \ fojt-le, pdale rr'jj'hble (perraeftan' il 11 liai wr la longueur). l:o Direction du type fllt veiable. d^ construc ion Culasse de moteur aBjr perme tn. d me'*/Vji et d'erlfiver le dtt les merrbrfsdn C?inr r P' : on ville ont aviss q-e l'rnveinire se feia Dimanche i^ r-; i mi ; i Ui direr aura lieu i un dollar p;r tte. On et pu de se faite iorerire i l'avarce ju.'qu'A vindr'-di i ^ h'ures du soir i .'tage d' L i. a : en Ma*, t-js, plie Geflrard. | —^ ^'El>r.A8THtNIE, FAIBLESSE V/%\n CHuOriOSE, UtBILIT SIROP de DESCHIENS {'Hmoglobine ntg/irntetir du 6ng, pretc-.l: par 1 ilii mdicale. Sur i /• ir A la viande or. • •> "* twrugiauuM. Adnu* daaa i. HJpittax dt Par/a. Lk-vi Vf>U*k, OlttMIIM, 8, Rue Paul Siurj, FAHll et l'ijarajacm. Levier du tlnrgemsrt de fl'HM — n —~, nix ire* loi & fonctionne arouits cours riux de premier cniw d'effort i xii iiuMir u faible. |j Il y a dacs ce pays une ri'gon disponible ira ,v *J l B | r jeft'* Fpents et nouB ferions II-'UIPUX de recevoir des maison wblee, les demande concernait cei e iep: et cotation Hupmobi^ Th H JPP MOTOR CAR CORPORATION EU. d A AdiCi&e tlgraphique IIIPI' DF.nttjlT *m



PAGE 1

LE MA.TN •yv ^\ —• •%  V •„„ i^r.i*j de la rtmr.^ les ? f r^ joins icr.ru es de la Ftmc 1 SI taL MM' d'ajouter le comprim de GYRALDOSE lAufdsinli el • i>'OUx aucun au'.re prclu.t ne pr.crra't le fuir l'i-Jrrrci Ju Uyr.ol. et .'H le lait sana daagar, n'luil nul MBLL Fil! '• %  %  %  '' re J ''"* """lyauai'S etttaM ipiVlle nrr^tc •* '' : 'i'rtion 'cornu" poomut le (airu ui' fyo:iK a imbibant i iauii ni 10** ", ,•,„,!.. ... irr&'u ii laiumum vulUU l e. I.a un, -.r lion ifef^iViir, % %  i %  %  %  %  "•" 1 1' M*"" I •"'"• il .)•plu. *52M aall • *"'' ; .---.i>l'-ii.. it a I eau bouilUr li--, ipisnii \fHrJi., iToir un W-tt '• li.juide lout pr. l l pour l'inji etion. Wt**"" liCm*.. bCANA. 4 la ParulU iw..<.... a I/0.1I1.' %  iMUliin : r "'-'"iciertnes Peratt''i barman**. rpare L 2 — C'est moi le ragent girt donne tous des vessies new*' ri qui guris le; cystites, 1rs pylites et les piustalUes. Gurit viLc ci radicalement Supprima les douLvi3 de ta tnictit -, vite toute COffiplt'cat io n a IVM i.:. .1 : %  Cevl a<'o 1 ; u *ir que j.' tow r.. .•.>."r que. ayakt e x pe r 1 u; 11 II le I '"^3 l' iB'"l,J'ai pu roui V$4 tuUr s ,,,Lr '•'"'• -A> aciiou anil-'ut|qiii sur ta VMM e; ]f il iiv*frlril I ntous le eu M) u M r> m', .s ..re • le inarpii linon, /,',/.•, ,1. Ni/or, HipUal UUtliIre d 4m tfite. Le Pjgol dcongestionne et rajsunit tes tissui des voies uri naires, kvfl remet compltement a neul en tuant tous les microbes qui les habitent. IllllIlmisHtf I rhljnltlnT. r Valt-ncionncs. *r l>r si 15 jours seulement, ft Drt : ao Rue des Csars ;. % %  M 1 % %  % %  m commercial pblicet le commerce en gnstiTiss, que rour le temp^ d absence. MM. Camillt M. el Georges M g'oire. O"'! fit ma p-o.uraticD. et ils si cor joinieraeL t. ' Prince, le 7 Mai 1921. Paul E AUXILA ma Uailruad Sieaiii-hip Liie ot General Agent Isa Prince, May 9 ib 1921 ^ %  liou of sbippers is directed RSSPanama due to arrive pm Criitobal, Canal zone, on ^ %  •yl5ih lOif. dingordpra will be iaaied for [loSew Yotd add European "• sppiica ion at Ibis office. JjMmar will sait for New tC| Wct;in tbe efternroon of 1 day. 4 C. E VAX FLEET *cUng Gnral Agent.^ J* ,r wnr8 sont p'-ii's de oo'er ^••mer Panama 1 at ai'endu [•riitcbal, Canal zone diman u 1921. ter! 1 u mbrc : cemprl ge Kl\? 0 r,ftf,t dealne """la demande f*ile ce bu Caves de Bordera* DE HE IX, Propritaire Vins di Boreapx suprieur Blanc 6 gow des le gallon Bouge 5 t % Pharmacie F. Sjourn %  tng'e des Hues FI ur fi'lu Centre 2 MEDAILLES D'AKUENT EXI OSITION DK UHUXEl LES 1910 Drogueries. Spcialits Chimiques et Pharmaceutiques. Produits franais cl amricains. P paralion de 'outes empo.j. s mdicament t.srs slriliscs e njecUb es.6'pciali. : Sroin n vro^ emque SlMPLI et EULG'NEI:X IoniiYDh.vGYHK —Srum di AIOI.AHI, iem| I n !<*s Ptq t ts r caiulidin de berrieret Kodiu. Il a loujours eu s'ock AK itosniEosi SIROP PECTORAL — II.LIX.IR de PEi\ YLVANIE. Dpri laire du PREVENTYL Reprsentant des Laboratoires '1ER1 KL t /f/*>/t//>f*||| Fermeut lac ique — Con'ae alle ion L* lis il l*ji Wtm gas ro inles'inales el culaues. if afl'lP.flfltftl.a ^pcilique de la LmiXtMjiA HO COXSTIl'ATiOM jtatJM ATTENTION!.. P*>tt? metlfe lia lou'e 'on'usion La Socit Industrielle de Uoinsons G'jzenaes f Situe l'angle de la Jiue Lamarre Ko 1*556 et venue Johr Brown (Lalue) nu' i* ptvtir de ce jour IM boissons gazeuses UN PfilX lAtS IKUtlT Kola Champagne pS*ssJr u f 5G Select kola et GingerAle Par > douzaines 30 Pardouziine l-f Grand stock de Ltqu urs et Sirops astoi (t Porl-au-Piiuce, le li) aviil 19^/ La DIRECTION AVIS Viennent d'arriver au (irand Iflel de France P tr fe derni*r paquebot / •/ ati V n de Htdn Vin de Mal^ga Eeau de Vuliy C eiiln V nnouili NoiuVPrat V.ns li s de Bordeaux Va te ng'O et en dtail des p ix moir Le eharboo de terre meilleur march que le chai'bundeboisdupaTs! &adree$er Lon II. Thhaud I trt-au Prince.Di p' de charbon de terre Articles pour hicycleltes Vieillit ut dViriver c li z A. Victor Gentil %  PH I, Rue du Mjguinde l'Etat La Maison du Mont Liban B & N. Sada & C Vous U QUU r z le* p ix t^s modrs Lamea | or rasoir Gilet e. favori pour la baibe. blaireaux,poudr* i aie i*nt:frice. bio^8 a dei la, biosne > e, coMiiiaiiqut-. rouge pour bOOCbe, rglier, moutbtirs soie, Ql, ce ton, bas soie et coton.cbausaeiu s, breltele* caMi'jtttea jour voyHkie, i lui eaux p'U:lo, Unie, panama e'iemiaettes til l'E liste tricot ceiutun , eau de Cotcsue, eau de quiuior.eau Dlicieuse. G g rett P, CemeJ, Luk9 etnk, S'amatellp, i apurai (Alexandre) Algiieune, E-ii-re Vint, blanc e roune par gelloi, Ciiz trio, Cognac Manell, eau de Vicby. Hieki Canadian Club par caisse et bjateille ( groases et pe:ite8 ). Liqueur, nuits eujufs, prune, leisir. dut. aDOIX, amendes. Ponbona fraraia, et amricain, jbocolat Psera.Hunier, Pboscao.cacao Vmbroai, Conserve. Sardiciea Amienx, I lion aparable, L huile de loie de Morue Emuls'on, Emails. CHOCOLAT n poudre de l& P : c'e-l ciOttil POUDRE Talcuiri L & P ; Ct.t I txl .ne supriorii bon march etc. ele etc De mande-/de prix courait LYSOL: le meilleur et h p'us cg io niqu: \% diiinle: nu Le dsinteclant emp'oyi dins OU les g anJs hpitaux UNE petilecui!l:edeLysoldansune pute d'eau lonaela sou IOU T n,^ DEUX ,' lrt TROIS ) g (Une picle reprsente, environ, la cootf$mee de dtM rrrei orJmanei) Le Lysol semploe particul remmi dans le* c s le : Aceooch n-rts Tubrculose, ln'eciio s. Morsures de chiens. Pi|urei et mor-u-e* d'in sectes. Eruptions de la peai, IPessurss. PUttS, u'ures, Fia le, poar l'hvg''e p'rsonnell.-, !a olelte, le bain Dans le> ctnmb-s dcs'ma'ales | a Ch-mbie de bain,le water doser,U-s Ecuries A?l n et apre, I biUyia Pour cicatriser les blessures des animauj et les tenir p*op:es. I Daus les Accoucbimenll et les teirps ipidoes, le Lysol •fmeoM p'us que dans tout autres cas. F Ayez toujours uue loiuti u de Lysid d *ns chaque chambre de vo:re mpp iri^nr^ot Chaque flacon cont ent un prospectus Lehn $Fink Inc. Lon K, Thbaud NEW YOHK Agfiu p0U i H$U\ •Papier d'iuip. ession t'rix dliant toute concurrence chez A LPUONSE U A \\\ E S Place Geflrard r



PAGE 1

LE MA UN Avis Important La Maison t iiloine' Talamas Rue du Magasin de i Etal En face de Simon Vieux lient de recevoir par le.ltr i-1 bateau I s mar.-li ndil s ni.vtntfi 0, r S)ie levable l'aune Tuscr de koie 5 Crion de soie couleur 9 60 Crpon de soie A Heur 4 Tl Indien 1 Coton i drap 10,4 Urg. S Voile i 11 un 1 50 Moi ssHine Heurs C 9 Voile b'anc barres 2 Dock blanc 2 50 L) ili b'anc.suprieur K ki blanc suprieur 2 Kaki blanc suprieur 2.50 Cu'v de Chine MI p. £t Jou8 autres articles de choix r* pondant tout les yols et toutes les bourses. A VENDRE Le Code Rural d'Hali Chez F OBILIN, Libraire E\ l'Imprimerie Edmond Che* t 845, Rue Roui Prix de l't xea pla re P. 3 I disipnstble iix tflki M d; a Gmdaim r e, aux Cons.i'ers wOmiuunauS. aul Conseillers de 1 a*i Lui Ira el a lots ks liomm s de lo's. e~*^^~ Le Goudron Kobert Tonique el fouillant, anlis.pti<|up [par e>ce'ience el dpuraH' a une ac'ion efficace sur les m dadies uj-U es. Plis comme limonade il puiilie l'eau que Ton boit el tan e nploi es. re omnian loul'.a personnes soucieuses de leur pan. I e G* HIU^ON ROBERT est lis ar abU au fo&'j EN \EN1ECUEZ Simm ieu.x, Franck i Mar.m. Vl.ed .Vieux. 1k. el BeOjrue, Alphonse llayns cliezBjid y,demande/, un COUUIIU.N. La Maison Munzer & Fils DE BORDEAUX A rtioineur d'info* mer son aimable clienle qu'elle vient de con lier -a reprsentation pour toute la FMpub'iqQi d'Uai t a MM. Vaillant # Houet, 1720, Rue du Magasin de r total,— Po-t-nuPrinnLes Vins et autres pio luits J# ta Mais n Munzer Se h us on' joui del faveur du pu' I c li i if n d*pu i 42 m grce le. r quali irrprochable t la Ma-oi MUN/^K & Fils t st persuade que |M clienis continue-onl I honore, de leurs o i es qui se.ont excuts avec les menvs s .toi et la m ne rgul t it A q-ie par le passS' Coiumbia Record el Graphosiolas En M ck un bel assorlimeni de DEUX MILLE dilTrenfs RecoHs jous tt chante par les plus clbres aihsies du monde. Pour laire place un nouvel envoi dj en roui?, pariir d auioufM h"i ei durant seulement quatorze jours, li maison met 'ous ses disques en tente aux prix excessivement rduits de : or 07o disques de 10 pouces or 1 10 disques de 12 pouces Co .d di q i s :bs liuicos tropicales Se scores vauiouesquesOrchestration faite pW Le maestro JIS'IIN EUE, le grand arti te Hatien. LPreetzmann ggerhjlcn,Agent BAZAR METROPOLITAW Maison de couhance Grande vole prix spcial Demandez pour notre liste de prix Plusi a ta i-.ie. c. Chocolat et pte de guimauve Fraise Pche Coofi'.u e de eoUettei Lait malt Lait malt sex œ l Le vritable Joca Kola Kola Champagne Grape joies Jus de [omme 1.1 ir> 115 15 15 20 10 05 15 15 Veuille: rclamer un rasoir Durhan de 10 cents or pour ioulach.t de 2 dollar, lait ,1 veuuttrwwm dpartement d articles de Uazxr. j Home Insurance Company A'e perdez pas de vue que la Home Insuance Company Grdce l intervenion active de Vlr tiuqne LU BOSSE, Le home Insurance Company est la plu. '< r e S ci,. d' S sura. ce de. .U-Uoi d'Amrique; elle oflre donc le pi < iX lapl desJvabiiileiica.degraoeconnllagraii n > o88urcjj-iou contre l'incendie a I llomc Insurance Company j ^ Fugne Le BOSSE j Avant de contracter aucune affaire d'assurance, t/ vous difiera gratut'emenl par tur les questions qui vous intressent, LA HOME IbSUHAKCB COMPANY t< r&jh. Section ma itime assure contre risques de mtr les voyages cliers de port a pu 1 Eugne LE BOSSE •Ml fOurHaill. Porl-au-"<:>


PAGE 1

G:in' ,?rM anne l*# 4078 Porl tu Prince, Hati Mercredi 11 Mai 1921 DlALCTEURrPKOPfUETAIRlO Ument-MAGLOIR t i;NMKRO ,r 2 0 CENTiykSJ Quotidien HEDACflON; Rae. Amaricaine.No, 13&& L'hypocrisie est aussi un mensonge, mais un mensonge ;continu noa seulement en parole, mais ea action. Francisque BOUIIXIKR TMlEfMOMtM es confusions et plps trous relevs : Nouvelles Etrangres J 1 PAR CABLE dans le Livre Bleu Les Cours H hninoire article prcdent, nous qu'en Novembre 1918 la loi martiale l hatien ou sujet son contrle dans %  M montre rnm,nnni in i iur Q a > i nn .,^A ..I t „. ... ....... i> .. montr comment le Livre et les coure pr/otalea fonctionn lclireet explique le message reargul reminl dans le pays sans ienthi d Ojiobre de l'anne apparemment avoir soulev la moin lannonaut au Conseil d'E at die protestation de la parc du gou i prochaine du conflit et quel versement, quelle qu'eut la po[ %  rojets de loi moddicatifa,Cette ition socia e des citoyens sur les Ni prophtie du Chef de TE at quels s'est exerce cette juridictou Jprue en dfaut, la crise tant spcialeL'opiuion, parfois malicieu Mtr heureusement solutionne se, se coiteotait seulement de renfle contraire mma qui part marquer que, dans le domaine poli l-et aucun projet de loi modi tique, les cours prvtales avaient Ko ayant t prsent au Coupresque oujours eu ,* chance deijl atat qui a d mme fermer sa xercsr leur ac ion sur des citoyons ex aurdiiidiio faute d'ali qui passaient pour tre les adver nul n'est saires du gouvernement, sans aller pourtant plus loin que de consid rer ces cas csmme d'heureuses coin cidencei pour le gouvernement. ..„, — „, | Vers le milieu de 1^18; commen on immense bluff dont la crent les brigandages des cacos. le nement a rendu l'opinion vie colonel Ruaseil tant Chef de l'Occu Tout la monde se rappelle mm pation. Il va aaus dire que loi merIls presse avait accueilli le cou tiale et coure p .:ales fonctioen w message comme ui.e v.ctoire reut plue que jamais ; de nouvelle! i votre Banque ou dans ses succursales en Hsft. ne su t tir que sur IOO i ordre crit.' C'est sur des questions d'argent I) aprs une dpche de Martin, le "Montag Post" annonce que les par tis gouvernementaux doivent se rn nir dnb la matine pour prendre unedciiion dlinitive concernant la crise. Les journaux s'a tendent Ce ijue le prsident Kbert propose a Mr Streiseman la mission de consti NEW YORK io|j — Franc 12 25 l,)er uu cabinet. Sterling 3,98/ )U1S le "Welt am Montag-, uerlidi se prononce pour I acceptation PARIS lOjj Rente 3 ojo Sterling 48,67 Dollar 12,2; 1 l i 2 Encore une fois, tsdsns son pays. 1 ce que le lecteur a du. sa s 1 dcouvrir au fond de la matre ayant ce msssag s pour ob que, ia plupart du terop?; le gouver "Hueuce su sujst di Tacd.i ce Ptatio 1 des clauses de i'ultimatu n concernant le dsannement. la France comme une violation du trait de Versailles. D.'S renseignements parvenus da lianther anuoncect qu'une offensive dirige con re k-s Polonais, qui occupent U plus res en at d'hostilit avec le gouver nement que son Chef n'a jamais man que une occasion de dclaier qu'ils se sout bien conduits Le colonel Kuseel, en marchant inopinment daus les plates-bandes les plus chres l'Excutif hatien, a fait ee braquer sur 1 Occupation et ses institutions le fusil de MDartiguenaveDana une note de ce mme mois projet e ver des gard mands concentrs sur l'Oder. La commission interallie d'Olpeln auiait adressa un appel a la popuU tion de cette ville l'exhortant au calme et dclaraut qu'Upeln serait dfendue contre tontes attaques' Suivant les dpches de Ueuthen la situation en Haute SHaie es; stationnant. Les insurgs polonais qui. PARIS,, 9— La confrence de* ambassadeurs coctinunl Texan; 1 des mesures propres a rtab ir l'or dre en Haute Silsie a d;i4 d'in/i ter la commission interallie clat rer les populations sur le vfUtbU tal de la question. Le rglement de la front r est encore a Ttu le et au:une dcisioo, mme prliminaire, n'est intervenue. La Confrence a dcid de taire un dmarche auprs du gouverne ment polonais pour linviter coipi ho n autorisait le a immiscer de l'Etat. La isoce de la dfaite qus le gouvernement learie terrai 1918, Tant il est vrai que auit relativement aux causes de"*la sion jd'un rgime qui *J comprendre la politique' rvolte des caeos, selon le poiat de Chef de l'Occupation i\ JMvernement Dartiguenave, il vue du gouvernement : c Pat mi lea dans lea paiemeu s [pas ngliger de cuivre les causes principales de mcontente note dit, en effet : iota ue sa diplomatie; et ment'il faut signaler = 1 le main-' Depuis que l'Occupation amri *W **• bamave Dartiguenave tien du rgime de la loi martiale came et arrive eu Hati et qu'elle Mutin tfarau spnt ainsi les deux eans raison, depuis l''in, prs la y a r.abli I ordre, on peut dire que es l'action gouvernementale pacitication complote du pays, et jamais il n'a t trouble fuerce dans le paye depuis oomrae conaquance de ce rgime, ,et si, depuis bien.t quatre ans u y vois annes. les cours prvtaT s concassent de u a autre chapitre du Livre dlits qui devraient .re dfrs aux -Aaoas voyons encore ce te tr.buuaux ordinaires; *2 (excessive •t celte diplomatie se don ••politique du gouvernement, vie imee taient sacrifies a tort ou ,de Novembre ii/18 mise entre lea apri un c 0' nlj,t av ec les allemands rcr • apaisement; elle a rendu Hdont le bnfice le plus li raison; le gouvernement paraissait Imams de la Lgation d'Hati & Was 00t occup 3--enigsburg, tiennent mjge i l'abagaiioj et au saog• t le paiement des indemni aourd et indiffrent; ni les cacos, hingtoo ponr tre transmises au lou lurs la campagne; lea efforts froid des troupei allies au coar< %  wetneoieota.es. I ni les applications de loi mar iale Dpartement dEtat, le gouvernecombins eu gnral Lerond et de'd;s (roubles, wisuvre B,eu, on peut se ren n'avaient pour effet de l mouvoir, meut s'est mon r si sensible cette SL5* !" L 2i 8U r ? p ? ,Q f. d l Lambaftadeur Wallace atcittiit i •opte que celte victoire tait! Cependant, non seulement il ne application financire et inattendue r ,f, a f u ".^""ement de I o rdre | a confrence. M Cimbon n i, ilJ, ftooireaia Pyrrbua. puisque le'pouvait pas ignorer ces choses grade la loi martiale faite par le Cli f ti **$$'*£}• co-reapoodapt du Ma d confrence aSm^SSS %  P tait autre choee que la; ves, mais de Jlus.il les rattachait les'de l'Occupation, qu'il va jusqu ni.r *E&Z£^\* !" 8avo,r ** ,e tioa de le o!r n .1 f C %  fanai.. H i j..,.. *? .... r. .. ,. -x.....-^. ?. nui liltait P. rtablissement du calme reste iubor 7 voir Participer aux Ira '•'' txlttUllC : ...,.,..confrence. ret confra 1 titre po:3 gesen. sctuellement concentres aur.thume la d gnit de marchal de II) 1er. M.Korfauty a lanc un appel, France au gnral (ialli^ni invitant lea minurs reprendre le) tLe Matin signale une dcouverte rrbua, puisque le pouvait pas ignorer ces choses grade la loi martiale faite par le Cli i lin .. • c rre ipo^dant du Ma df Ja coa ( re tre eboae que la! vea, mais de plus.il lea rattachait les'de l'Ojcupation,qu'il va jusqu ni t r J,, 0 aNa rsovie croit asvoir que le ti03 de )e dfaite diplora unes aux autres, comme des eifets'la rvolte des cacos, qui existait ceX?-A iffi * c m G reste auxior nement venait dt aux causesEn effet, on peut lire, pendant depuis plus de six mois, d0 !" e 1 arrt de la contre OONML V lac, n de l'Accord du la page 172 du Livre Bleu, ce qui aeules lins de rclamer la suppies 2 '' m,D ent de l oupe8 de ,or8 U"" V il est vrai aue suit relativement aux causes de 1sion .d'un rgime qui autorisait le ???? n actuellement concentres sur,thume la d n; c'est celui que le Livre 1 la rvolte des cacos! tor de l'interview qu'il ip•O journalistes amricains tC7 Winbre svrit de ces cours prvtales, te. > Ceci est crit dans une note date du 5 Avril 1919 que le minja (re Soa Excellence le Prsidt dej IQ t de la Rpublique eut la Itmib que. de faire In dclaration' N'tait-ce cette rvlation du Livre! ^i'eiauvemet a la conduit* U eu. jamais le public hatien nq ^2? r mihtairea de TOsoupa'pourrait s'imaginer que un moment j*ae la Gendarmerie : tL'Admij donn le gouvernement avait bin Tjaeivila est plus oppressive! pans aux effets diaatreux de U lui i rtJ ,lrli0Q militaire. Ceci martiale et dea oours p v aies et (produit avec clat nar la < n '*"*' a "ini cAmiihii an'r* u. ^' %  au-princienne. poadautapcialdu.N,w aune a tranamie a aon "•a prcUiooa aocplraen a penaee du Praideot et n avait paa manqu dana a an parler a ea lecteurs aiaM QQ **. dclara le •es coriespondant, mon uaotne pouvait dire qu il PWndre de la conduite ^nar. 8 av Teraent a eu r Ji uactes du co'onel ti-... l8 C0| OQ9l Ruaseil iaC,J, 0ur,ci P'ouv qu.il •7SL dl| P B e Q v ers la popu ^uenltverl Occupation, main min A Uue lelle meaur^ Cl Alnr ra PM C0,npl0 T*aiam,r' or aeulemeut, ^C r o eii acunt. %  Hf-ertenuon amricaine jusdtUiF, tsur lademani spciale Rpublique d'il*;ti se croit le droit'troapes aient t employes en aide de demander u.ie lois de plqs, aa a la Uendarmerie .. C est pourquoi gouvernement des Etala-Un a l'aboli il reste encore impossiDle de suspen tion en Hati ie la loi msrtiale et dre la loi martiale." dos, OQura prvtales elle retour 41 Mais M. Lansing n'a pu. une mi SARIS, U Li CarJinal DjbosParis, rpou lait Tarclnvque do Colo^ gait son lvation uu cardinaTt"dclara qu'il applaudit a ea uommatioi %  chsrftu da uue let'.re tis n lui annonIQQ qu'elles avaient constitu eu'.re ses mains, cei tains moments, des grl fs puissants. Maie vous auriez tort de croire de sa part de la g nroait gratuite, et il faut se trauo porter a la eage 32 du Livre po ir ae rondru compte d. s rasons q .i on fait agir le gouvern.mant. Vous ver r*z la, une longue lettrs du Dopai teme.it des Uelstions .Extrieures, du 19 Novembre 1-'H8. adresse au iqmis re uiuinouin.uom nenaut pai ces mots : -Monieur la rainialrs, la Ban que N lionule de la Rpublique d'Us) U vient de porter i la ooonaissanct du Uipar emeotdes Finances qu'e'U a regu du colonel John H. Il issell, coa>niam< 1 ,:t des toroes d • KtatsUu.s eu Hati la notification qui mi; : — En veitu du pouvoir dont je ton investi sows lautor.t de la loi martiale, je requieis que \ou> lonniez immduteujeut les Ini rue locsn.ceasairea afin qu'aucun fonds Jpos tu crdit du gojvornjaw^ ,v.^ VMH"(.I'U^ v. . i.vm a nais. M. i.aiisiugna pu, une mi *-*-*i % %  !" KI" m sa uommatio i UU rgime normal de libert existant oute. ae douter qu'on lui demandait' ni '* 8 J 3Jl que la tache qu'il a daus les pays o rega^t l'ordre et an dfinitive, par cette confu8io.j; etlt, ek)ri88 d'adoucir le sort des pn U tranquillit. (voulue mise en regird da certaine ,00 ' eH Q edt P a 'ermiti^e.Il ajouta Si fl 11 mil',' lB Vaill liuinlonanl Ci.a IA ia.lallu H. I. 1_. .:-. Illli'll il I,I' nanrtiirn.aJ,.. %  tranquillit Si voua jetez lea yeux maintenant faim, le maintien de la loi martiale la page 171 du Litre, vous lirez en ce qui concerne la libert et la une dpwhs de la lgation d'Hati J vie des citoyenhatiens, mais sa adresse au Dpartemt t d'E.ar'sur!suppression en ca qui concerne la que Dieu mme pour pardonnr,exiga la rparation les toits causs autrui et dit que deiuis la signature d J la paix I 411ajug m chercha a lu. fer les engagements qu'elle a solsn dit de la timeut -%  -— %  i.ua-.-u. %  r %  %  ..mpun .. ._..... de brigand, insurg Celui ci est sans doute revenu aveG' r a nl viol chez un peuple, contre l Autorit eicoutrel ordre de de meilleures dispositions envers le' Le cardinal demande i Tarchsveboees tabli en Hati, infestent les gouvernement, c'est oe qu'une dcla| ( ue de Cologne d'intervenir pour campagnes de Hinche, de Mirebalais, ration de Xi. Dartiguenavereprodui Que la justice due i la France lui et delaaCahobaa.. Les bandes se it..c repui oite paedi a'ton du pays, eau ne du Messieurs, du moment que c'est iei c o "e:tion,de promptitude et de en m u.ouieuiemnut; mais, comme VQ S peuple, vous pouvez y allerOuantlptence. — Produits de toutn^m i avez observ prcdemment, le bn a la poule, le goovr-omeut a'en orde, spcialits, txcution sWI gandage existe encore, bien que les^charg^e. (des ordonnances, li^ deit


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05372
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, May 11, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05372

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
G:in'
,?rM anne l*# 4078
Porl tu Prince, Hati
Mercredi 11 Mai 1921
DlALCTEURrPKOPfUETAIRlO
Ument-MAGLOIR
ti;NMKRO,r20 CENTiykSJ
Quotidien
HEDACflON; Rae. Amaricaine.No, 13&&
L'hypocrisie est aussi un
mensonge, mais un men-
songe ;continu noa seule-
ment en parole, mais ea
action.
Francisque BOUIIXIKR
TMlEfMOMtM
es confusions et plps trous relevs : Nouvelles Etrangres
J 1 PAR CABLE
dans le Livre Bleu
Les Cours
h
hninoire article prcdent, nous qu'en Novembre 1918 la loi martiale l hatien ou sujet son contrle dans
m montre rnm,nnni in i iurQ a> i nn .,^a ..i__t. ... ....... i>......' .. ,
montr comment le Livre et les coure pr/otalea fonctionn
lclireet explique le message rea- rgul reminl dans le pays sans
ienthi d Ojiobre de l'anne apparemment avoir soulev la moin
lannonaut au Conseil d'E at die protestation de la parc du gou
i prochaine du conflit et quel versement, quelle qu'eut la po-
[rojets de loi moddicatifa,Cette ition socia e des citoyens sur les
Ni prophtie du Chef de TE at quels s'est exerce cette juridictou
Jprue en dfaut, la crise tant spciale- L'opiuion, parfois malicieu
Mtr heureusement solutionne se, se coiteotait seulement de re-
nfle contraire mma qui part marquer que, dans le domaine poli
l-et aucun projet de loi modi tique, les cours prvtales avaient
Ko ayant t prsent au Cou- presque oujours eu ,* chance de-
ijl atat qui a d mme fermer sa xercsr leur ac ion sur des citoyons
ex aurdiiidiio faute d'ali qui passaient pour tre les adver
nul n'est saires du gouvernement, sans aller
pourtant plus loin que de consid
rer ces cas csmme d'heureuses coin
cidencei pour le gouvernement.
..- , , | Vers le milieu de 1^18; commen
on immense bluff dont la crent les brigandages des cacos. le
nement a rendu l'opinion vie colonel Ruaseil tant Chef de l'Occu
Tout la monde se rappelle mm pation. Il va aaus dire que loi mer-
Ils presse avait accueilli le cou tiale et coure p .:ales fonctioen
w message comme ui.e v.ctoire reut plue que jamais ; de nouvelle! i
votre Banque ou dans ses succur-
sales en Hsft. ne su t tir que sur
ioo i ordre crit.'
C'est sur des questions d'argent
I) aprs une dpche de Martin, le
"Montag Post" annonce que les par
tis gouvernementaux doivent se rn
nir dnb la matine pour prendre
unedciiion dlinitive concernant
la crise. Les journaux s'a tendent
Ce ijue le prsident Kbert propose a
Mr Streiseman la mission de consti
NEW YORK io|j Franc 12 25 l,)er uu cabinet.
Sterling 3,98/ ')U1S le "Welt am Montag-, uer-
lidi se prononce pour I acceptation
PARIS lOjj Rente 3 ojo
Sterling 48,67
Dollar 12,2; 1
li2
Encore une fois,
tsdsns son pays.
1 ce que le lecteur a du. sa s
1 dcouvrir au fond de la ma-
tre ayant ce msssag s pour ob
que, ia plupart du terop?; le gouver nement n'a pu s'entendre avec les dea a"18 trangres que toute
fonctionnaires civils du trait. -C;i:linda troupes allemandes
questions d'argent ou questions de
crdit. C'est ce qui explique Texas
pratlon du gouvernement ei de son
Chef contre ce g oupe de fonction
naires, C'est, a contiario, parce qu'au
cune question de ce genre n'a ia------7"* *" .'"S***"'"; '" *"*"
mais mis les fonctionuai.es militai BMa partie de la Haute Siaiu.est
raa en at d'hnatiliUt avr Ia iin..vr Pro *' ,jar des gardes civils alla
PARIS 9'- Uni dpche de lier- da l'u'li"1Vulu el * que c'est le
Mitin . dit ans l'arabassa- mo,.ndr? des '"aux. Il exhorte les
socialistes majoritaires faire preu
lin, au c Mitin , dit que l'ambassa-
deur de France a inform le mlaistre ,
lQ ve d esprit de sacnlice et entrer
troupes allemandes en 8 'f ouv*rnement pou: y faire
Haute Silaie, serait considre par va r leur >"Hueuce su sujst di Tac-
d.i cePtatio 1 des clauses de i'ultimatu n
concernant le dsannement.
la France comme une violation du
trait de Versailles. D.'S renseigne-
ments parvenus da lianther anuon-
cect qu'une offensive dirige con re
k-s Polonais, qui occupent U plus
res en at d'hostilit avec le gouver
nement que son Chef n'a jamais man
que une occasion de dclaier qu'ils
se sout bien conduits Le colonel
Kuseel, en marchant inopinment
daus les plates-bandes les plus
chres l'Excutif hatien, a fait ee
braquer sur 1 Occupation et ses ins-
titutions le fusil de M- Dartiguenave-
Dana une note de ce mme mois
projet e ver des gard
mands concentrs sur l'Oder.
La commission interallie d'Olpeln
auiait adressa un appel a la popuU
tion de cette ville l'exhortant au
calme et dclaraut qu'Upeln serait
dfendue contre tontes attaques'
Suivant les dpches de Ueuthen
la situation en Haute SHaie es; sta-
tionnant. Les insurgs polonais qui.
PARIS,, 9 La confrence de*
ambassadeurs coctinunl Texan; 1
des mesures propres a rtab ir l'or
dre en Haute Silsie a d;i4 d'in/i
ter la commission interallie clat
rer les populations sur le vfUtbU
tal de la question. Le rglement de
la front r est encore a Ttu le et
au:une dcisioo, mme prliminaire,
n'est intervenue.
La Confrence a dcid de taire
un dmarche auprs du gouverne
ment polonais pour linviter coipi
ho n
autorisait le
a immiscer
de l'Etat. La
. isoce de la dfaite
qus le gouvernement
learie terrai
1918, Tant il est vrai que auit relativement aux causes de"*la sion jd'un rgime qui
- *J comprendre la politique' rvolte des caeos, selon le poiat de Chef de l'Occupation i\
JMvernement Dartiguenave, il vue du gouvernement : c Pat mi lea dans lea paiemeu s
[pas ngliger de cuivre les causes principales de mcontente note dit, en effet :
iota ue sa diplomatie; et ment'il faut signaler = 1 le main-' Depuis que l'Occupation amri
*W ** bamave Dartiguenave tien du rgime de la loi martiale came et arrive eu Hati et qu'elle
Mutin tfarau spnt ainsi les deux eans raison, depuis l''in, prs la y a r.abli I ordre, on peut dire que
es l'action gouvernementale pacitication complote du pays, et jamais il n'a t trouble
fuerce dans le paye depuis oomrae conaquance de ce rgime, ,et si, depuis bien.t quatre ans u y
vois annes. les cours prvtaT s concassent de
'ua autre chapitre du Livre dlits qui devraient .re dfrs aux
-Aaoas voyons encore ce te tr.buuaux ordinaires; *2 (excessive
t celte diplomatie se don
politique du gouvernement, vie imee taient sacrifies a tort ou ,de Novembre ii/18 mise entre lea apri un c0'nlj,t avec les allemands rcr apaisement; elle a rendu
Hdont le bnfice le plus li- raison; le gouvernement paraissait Imams de la Lgation d'Hati & Was ,00t. occup 3--enigsburg, tiennent mjge i l'abagaiioj et au saog-
t le paiement des indemni aourd et indiffrent; ni les cacos, hingtoo ponr tre transmises au loulurs la campagne; lea efforts froid des troupei allies au coar<
wetneoieota.es. I ni les applications de loi mar iale Dpartement dEtat, le gouverne- combins eu gnral Lerond et de'd;s (roubles,
wisuvre B,eu, on peut se ren n'avaient pour effet de l mouvoir, meut s'est mon r si sensible cette SL5*L,2i 8U.r ? p?,Qf.dl Lambaftadeur Wallace atcittiit i
opte que celte victoire tait! Cependant, non seulement il ne application financire et inattendue r ,f,afu.".^""ement de Iordre |a confrence. M Cimbon n i,ilJ,
ftooireaia Pyrrbua. puisque le'pouvait pas ignorer ces choses gra- de la loi martiale faite par le Cli f ti **$$'*} co-reapoodapt du Ma d confrence aSm^SSS
P tait autre choee que la; ves, mais de Jlus.il les rattachait les'de l'Occupation, qu'il va jusqu ni.r *E&Z^\* 8avo,r, ** ,e tioa de le o!r n .1 fC"
fanai.. h i j..,.. *? ....------- r. .. ,. -x.....-^.----- ?. nui liltait p. rtablissement du calme reste iubor 7 voir Participer aux Ira
" ''' txlttUllC :....... ...,.,..- confrence.
ret confra 1 titre po:3
gesen. sctuellement concentres aur.thume la d gnit de marchal de
II) 1er. M.Korfauty a lanc un appel, France au gnral (ialli^ni
invitant lea minurs reprendre le) tLe Matin signale une dcouverte
rrbua, puisque le pouvait pas ignorer ces choses gra- de la loi martiale faite par le Cli i lin.. crreipo^dant du Ma df Ja coa(re
tre eboae que la! vea, mais de plus.il lea rattachait les'de l'Ojcupation,qu'il va jusqu nitr J,,0. aNarsovie croit asvoir que le ti03 de )e
dfaite diplora unes aux autres, comme des eifets'la rvolte des cacos, qui existait ce- X?-a iffi * c,mG reste auxior! .
nement venait dt aux causes- En effet, on peut lire, pendant depuis plus de six mois, d0e 1 arrt de la contre oOnmL v lac,
n de l'Accord du la page 172 du Livre Bleu, ce qui aeules lins de rclamer la suppies 2 ''m,D,ent* de* l'oupe8 de. ,or8 U"" V
il est vrai aue suit relativement aux causes de 1- sion .d'un rgime qui autorisait le ????n' actuellement concentres sur,thume la d
n; c'est celui que le Livre
1 la rvolte des cacos-
! tor de l'interview qu'il ip-
o journalistes amricains
tC7Winbre
svrit de ces cours prvtales,
te. > Ceci est crit dans une note
date du 5 Avril 1919 que le minja
(re pipai te ueut d Etat, agisiant ain
I
nouveau
ire ans il y
a quelquefois de rsres actes de bu
gaudages dana les rgions intneu
rea de la Rpublique, actes dont adr?a8 u caiate bt
nul pays n est exempt, le gouvu dp arant concide
uement hatien peu; sans cra-ute f1*?0*.* dju,ejr
. r III 'nf ri* lu r.uh.ii r
m, uni'uiu -- r- gouverne-
dire que le uiaintien de I ordre a t3,neQt da '* qal,Qn Polona'Je
conatani en H conditions, le gouveruemeqt de
ii aa a i j r j ... du chimiste franc us d.isset Dermft-
Uae dprhe de Rome dit qu'il flMtasi Je rduira L IhjT p m ,
smto des informations rgnes de la'UaU./d, L rK P a m0,'' a
Haute S.leeie qa'au cours des inci- ^l ,t di ch*rboQ ncesssaire
dents avec les insurgs polonais les
troupes italiennes ont eu 19 tus et
3i .blesss.
Li ministre de Pologne, Rome.a
adressa au conte sior/.a une lettre
dent et exprimant
du
fabrication de l'acier en substituant
dans la tabneatioa au coke, les char
bons maig'es et menus jusqu'ici
iautitisab'es...
telle.*!
la
ibre de Tanne dernire. 4> Soa Excellence le Prsidt dej
IQt de la Rpublique eut la Itmib que.
de faire In dclaration' N'tait-ce cette rvlation du Livre!
^i'eiauvemet a la conduit* U eu. jamais le public hatien nq
^2?r* mihtairea de TOsoupa'pourrait s'imaginer que un moment
j*ae la Gendarmerie : tL'Admij donn le gouvernement avait bin
Tjaeivila est plus oppressive! pans aux effets diaatreux de U lui
i rtJ,lrli0Q militaire. Ceci martiale et dea oours p v aies et
(produit avec clat nar la <*n'*"*'a "ini cAmiihii an'r* u.
^'au-princienne.
poadautapcialdu.N,w
aune a tranamie a aon
"a prcUiooa aocplraen
* a penaee du Praideot et
n avait paa manqu dana
a an parler a ea lecteurs
aia-M QQ**. dclara le
es coriespondant, mon
uaotne pouvait dire qu il
PWndre de la conduite
^nar. 8avTeraent a eu
r Ji .u- actes du co'onel
ti-... l8 C0|OQ9l Ruaseil
iaC,J,0ur,ci' P'ouv qu.il
7SLdl|PB eQvers la popu
^uenltverl Occupation, main
min A Uue lelle meaur^
Cl Alnrra PM ,C0,npl0
T*aiam,r' or* aeulemeut,
^Croeii acunt.
Hf-ertenuon amricaine jus-
dtUiF, tsur lademani spciale Rpublique d'il*;ti se croit le droit'troapes aient t employes en aide
de demander u.ie lois de plqs, aa a la Uendarmerie .. C est pourquoi
gouvernement des Etala-Un a l'aboli il reste encore impossiDle de suspen
tion en Hati ie la loi msrtiale et dre la loi martiale."
dos, OQura prvtales elle retour 41 Mais M. Lansing n'a pu. une mi
SARIS, U
Li CarJinal Djbos-
Paris, rpou lait
Tarclnvque do Colo^.......
gait son lvation uu cardinaTt"d-
clara qu'il applaudit a ea uommatioi
chsrftu da
uue let'.re tis
n lui annon-
iqq
qu'elles avaient constitu eu'.re ses
mains, cei tains moments, des
grl fs puissants. Maie vous auriez
tort de croire de sa part de la g
nroait gratuite, et il faut se trauo
porter a la eage 32 du Livre po ir ae
rondru compte d. s rasons q .i on
fait agir le gouvern.mant. Vous ver
r*z la, une longue lettrs du Dopai
teme.it des Uelstions .Extrieures,
du 19 Novembre 1-'H8. adresse au
iqmis re uiuinouin.uom nenaut pai
ces mots :
-Monieur la rainialrs, la Ban
que N lionule de la Rpublique d'Us)
U vient de porter i la ooonaissanct
du Uipar emeotdes Finances qu'e'U
a regu du colonel John H. Il issell,
coa>niam<1,:t des toroes d Ktats-
Uu.s eu Hati la notification qui
mi; : En veitu du pouvoir dont
je ton investi sows lautor.t de la
loi martiale, je requieis que \ou>
lonniez immduteujeut les Ini rue
locsn.ceasairea afin qu'aucun fonds
Jpos tu crdit du gojvornjaw^
,v.^ vmh"(.i'u^ v. . i.vm a nais.m. i.aiisiugna pu, une mi. *-*-*- i ki" m sa uommatio i
UU rgime normal de libert existant oute. ae douter qu'on lui demandait',ni'* 8J3Jl que la tache qu'il a
daus les pays o rega^t l'ordre et an dfinitive, par cette confu8io.j;etlt,'ek)ri88 d'adoucir le sort des pn
U tranquillit. (voulue mise en regird da certaine ,00','eH Q edt Pa 'ermiti^e.Il ajouta
Si fl 11 mil',' lB Vaill liuinlonanl Ci.a Ia ia.lallu H. I. 1_._____.:-. Illli'll il i,i' nanrtiirn.aJ,..________
tranquillit
Si voua jetez lea yeux maintenant faim, le maintien de la loi martiale
la page 171 du Litre, vous lirez en ce qui concerne la libert et la
une dpwhs de la lgation d'Hati J vie des citoyen- hatiens, mais sa
adresse au Dpartemt t d'E.ar'sur!suppression en ca qui concerne la
que Dieu mme pour pardonnr,exiga
la rparation les toits causs au-
trui et dit que deiuis la signature d j
la paix I 411ajug m chercha a lu-
. fer les engagements qu'elle a solsn
dit
de la
timeut
--..............-- -'- i.ua-.-u. r..... .- .mpun
.. ._..... de brigand, insurg Celui ci est sans doute revenu aveG'ra*nl viol chez un peuple,
contre l Autorit eicoutrel ordre de de meilleures dispositions envers le' Le cardinal demande i Tarchsv-
eboees tabli en Hati, infestent les gouvernement, c'est oe qu'une dcla|(ue de Cologne d'intervenir pour
campagnes de Hinche, de Mirebalais, ration de Xi. Dartiguenave- reprodui Que la justice due i la France lui
et delaaCahobaa.. Les bandes se sont grossies au point de cona/ituir que cous repraduisqna noua mme seulement les relations normale r.
une menace srieuse pour la paix au dbut de cet ar;icle apprend sans .'deviendront VSSuJSTSpLI
publique., etc.' 'ambage Uol. le phrase prsident M i-a.i,1,L" faa'
Q ost-.e a titre" B \| Lansing tielle suivante : "L'Aaministralica! li.1 'A leraa8Qe'
u'a-t-ii pas eu cent lois raiton. de civile est plus oppressive que l'Ad ,
van cei i.logtsme, de rpliquer au mnis ra ion milit.n'.re.'1 11 0
niuistre u liai i : Vous di ea qus L Adininia|rati.oo militaire ua iat l|Q
le maintien de la loi nmuale, sn- q j peser ce peuple, co qui est in-|
A gud sa vielle rpmat oo de
qjj I
dffri
. .. -.-- r--------- p..,,.., qui
raison, depuis li/lo. a^re* ta oom affrent su gouvernement. Pesez,' --.-'. >- it..c repui
oite paedi a'ton du pays, eau ne du Messieurs, du moment que c'est ieico"e:tion,de promptitude et de en m
u.ouieuiemnut; mais, comme vq s peuple, vous pouvez y aller- Ouantlptence. Produits de toutn^m .
i avez observ prcdemment, le bn a la poule, le goovr-omeut a'en orde, spcialits, txcution sWI
gandage existe encore, bien que les^charg^e. (des ordonnances, li^ deit '


LE MATIM
Un projet d'*le finan-
cire Ia Francj
Pa suit; de 1 !o; Fdge 10 0 isact
la lo mation de loci'f bancaires
pour le Commerce lieritui cirq
cents dts birqui-rs et des crmmer
n's lis p!usm vu aux E ts Uai
u'*ccordiUi h Dceflit d' lnue
la s tuil ontconotriqoe df UPrarce.
principa'enirnt par II meliorae.on dt
cours du franc par ap or' ai do'lar
ont torde il y quelques rr o s 1
Foieigu Trait Ptnanciog Cotpora
t.on .
Ds ion lon.-'ionnfmenf, ce't>
Instnu ion, avec h s fcarantiis q-'ol
fient Ls n il itidftifti qui y o-1 *dh.
r, au mtyen d tu >y "erre de cWd I
a Jorgue fchice divra peimeMi-
jux eubllatenufcte fia-eus c'e'oi
les ioitrs, de reccunr aussi (il
que possible aix convenions qt
ULmtuieionl diatlri uses pour CU)
un que le tu x du fianc r.e M M ri
pas li-tUimi.
^ Mais tomme poi'r (eut projet d
ctMe ra l'txalou d^ptnd de la stabilit d
PEttVfeC Uqi'cl le f-.roup- financit
aesne Wa.lei S 16 que Its arranjjr-
mens avec L'Allemagne auionl i
solutiorns, il t pob.it le que
foitrgo Tiade linanurg Coipor
4 on tniitia en ictioo.
De nolie io rous ne pcu\on-
oue souhaiterque ce pojet abontiss-,
car, un r 11 imi^stm it du. fr r
amnerait srns dotte celui du cou-
de notrj cf et par su te une .mi
ra"on tens.ble dirs les alh'ies ei
gnral.
est devenu ob igatoire
18 FtU
d
ri
e rDilT&rsIilLa Presse et la Police! Le
i
Matin
D
lion
\Pur connatre U tbiffre du tirage d
chaque journal le Quartier (Unirai,
de la Police i ni adress aux dir$ci
U urs des quotidien
p es les circul i s de l'Inspec ; / oi(i ja correspondance qui a ili Uban\xd\Ti irtjvr.aiim.al d Publicit 33
ABONNEMENTS
|'\M MOIS
PORT-AU-PRINCE J. .>
Di PARTEMKNT < 2.5
ETRANGER G- 3^
le Bni-oi'Cf pont ifufB au l.ip
aJirssrcs a ros chefs de dos
g a ce fu/el :
trois HfC-s l'fnsfgnemcn', la '^JnTABTTPR rFVFR\T nF T \
le I Univ rst 11 I mee et du Dr. QU4SPS.GC?51t"AU PUI
peau dont la date est le 18 Mai, rO.lwt.-IOKI AL IKK
pea
era pompeusement clbre mercre
ii p ochai i Pour i'er tout encom
brement Ie Ecoles e feront repr
>en'er par des dlgation de dix
'vrs ?u rroins et <* 20 au plus.
Lis clablsemerti s:olaiies et les
bograui pub ;^s .ho eiont cette
occa.*ic n.
V/ori mystrieuse
Mr Antoine Gui'lcbel. irquirt de
ne pas voir rertrr on f e Nmo
rin hier ve-s 10 heures du soir.
oitit a sa re herchf. Ap es avoir fait
en rapport au Bu;eau de [i police,
' continua ss coures, de p'us en
p'us dso'. Sts lltimeti hlas,
k*t'e! fondes.
Ce matin, on a re'rouv4, prs de?
u;nes B g o. au bord de la mer le
:adavre de Ntmoiin Ou'llcbel.
Meortre ou suicide ? Cet! ce qu'-
une eQqote srieuse tab'ira : mais
tout fait adme'lre h secorJe hvpo
he.
Un Cmsinn
Ptionvlll
/
PRIN'CE
Poit au P iace, Hai i, le 9 Ma1 1921
IN/ VI.
Monsieur U Directeur,
lin vue d'un rapin't qu'il m er
urgent d'envoyer au plu* tt -uCh
de la Gerdumerie, je vous s"urai
infinime.it gr de m' taire savoir
combien d exemplaires tir z vous pa'
jour de votre journal.
Avec rres remerciements, te.evez
Monsieur le Directeur, l'assurance c
mes senti me oti les meilleort.
Philip NEUHXUS
^apt.G dH,'( ( hef de Po
Poil- 1 -l'r 1 le 1 VI 1921
l A I RgflgE DB l'oKT-AU PKINCE
R.jr-T orch^r. l'aria et 19,12, 19
Ludgtt*, H'M l'ndrfn
FAITES VOUS HABILLER
ALONRES
Paul E.

il n'y a aucun rUqa.
idn n>.'t plu* fmcll0
CaiZOM BROTHERS Ltd
.-jt-vOrw I1'8 nriiiuU Uilirur nr mesure dn
v,-l'ijul. \ monde i-n'i.-r. uns enverront grt-
\4 l'ini'ini mi.sur sini|.ledenunde.des
,i;4 ...hiili'.loiis d'idiiiiml.l.- H'sn.
1 un ralaloKue, une nielliode pour
prondn >os me-ure ous mme
s.ni> lossiL.l.lc d'erreur, n ceuti-
melre, ele.
Vou i>ouvrz ainsi envoyer tolre
ordre dinelMMBl a Londres.
Laqiialn'il coupe nui garantie
Tou nos rompli'U sont faits
flrirtenii'iit sur mesure el livres i
olre lii.iiin ilf par eohs postal, en
pavant
de port.
IC0MPLST8 aUR MCSUM en serge, tweed ou
worsled.ir- U ITS 01 Me
jils'leipnliesli alti 15 Joursli lirl'eeptionJirordre.
| COSTUMES TAILLEUR pour Haines JUiUMN
BchaMIUoni gratuiti.
Ecrivez de suite CURZON BROTHERS Ltd
(Uept. 15 ) 60 ii62,Clt Roid, LONDRES.Angliterrtal
Rues du Magasin dit El*
et Iravenirt.
Vient de renouveler 0)n
par les ar.ivages dts dernier
teaax. Les emplettes faji8
lui sont tis avaniageuse*.
par la qualit que par les prit
On y trouve :
A meubemevls,- Chaises i
d".:is, s^fas, tub'e.-de saion.'ie
de silcD en acier ei en bji i
rn Ici* ei tout c.ivre, cartelJ
d s en'ts d) li.-, n^oasuqmjji
iiiiioi'S bl4tiau i':s. r.d.aui cou|
tas et:- Parlumenes diverses i
ut s les marques es'iui$jj
en savons, poud e de riz,
ojr clieveux, po.mnade ,i ___
que, esseiices lotiuos, tui
. Ifgue. ciayons [>our lvres]
.our cils houppes, alcool de i
.e, ctUrei u Ho l>ig uu
m, p ts d iiiilrice, poudr]
o ail t-lj.
A Mr le Capitaine Philip Neuhaus,
Sous chff de la Poli
Ea Ville.
ice
L Ice'n.irs sous la prrwon des Ctift'
allis t en esrcuticpdu I ra t d
Pa'x.les co'es militmes ont de c
lait disparu /gt'tmeo.
Mais, 'e Rtich allemand avfC I'
mme esprit -. ler.a:it. le mrn-
oet dr l'ifloit q' o"' toi jouis c?
ractri^ ce prard Pays, ^'est rem;
rso'n-ent 1 la p'pa'alion mil-tai
rr, parur.c vcie dtoutne^'ar'parenrf
incllensivr, en rendant pour liDf
dire le sport ( bligatoire.
En tlet, si l'on voyage en All'OH
gce, il est dllicile de tiouv.i un vi
i?gr qui oit priv d un terrain di
spo't CODCd olficiellemen' lai di
verses soc Gs d'ouvriers et d'colier
dans chrque ndroit En ce momen
le sport qui a toujeuts t en h'jn
neur n'est plus considr comn
une attraction rserve cer'aire-
das es aises, ma'S comme une pra-
t que im'ose aux p'us modeste-
hou'Li'ois, ouvtiers et p-aysans, qui
dans lacommunaitde gr- arnverl
;i f mirnx connatre et a |*ancif*
davan'ag-. C'est suivant la S uder-
len Z^itOOg une nru-el'e crie qu-
s'occupera du dveloppement physi-
que pendant les a'in-s de l'ado'ef-
cence i lgenu.qai rns^c-
l'esp'ii d'ouire. de so'tdatit, ^-su-
bordination.
L'en ra.nement ds i-r^mb b'e
groupes sjortifs dj> foi mes ne s'ar
rteront peu t i ce qu- i ous tavon*.
En dehors d.s eiercices de gymna-
tique, ccurses pieds, tennis, foot-
ball, etc, ils se livreront p-cb bo-
rnent bientt i des lra|av x uti'es
tels que la culture, les "pautic s
de routes sous ladmction danciei
oftii-ie"! de l'Aime, i charge ptr
l'E at de les entieteni|
Voda commert l'esprit allemand
ma'gr les diificults sans uombie
dr Vhcuie pistnte poile haut son
idal, par la prparation de
Oi lira p'us loin l'avis anor-
;iul pour d^naiche 15 M ii p-o
hin I ini?tiU;a'ion du Caiiao de
Mionville.
Voici une nouvelle fj't? pour r-
iooii toutes nos lgance" hibitue?
ie la charmante; v l'.e d t>. Il man-
qua'l vraiment des d stra:tions aux
ombitux villrgiaturistes et excur
icii'istes qui,se rendant i la Coipe,
lairaiei t tiouver. i part les nuits
(r ches et un air s in.de^ d v.r.is'e
neots ?g'ab'es rn bonce compa-
gnie.
Nnus sommes aasors du succ^
lu Cisino qui rs' pi. ce sous le con
tr'e d un comit d'administration
ompos de MM. G oges B-uss n,
Dr l-''ix Armini et TnomisPartv
Le camion des
Pompier*
Un abonn nous demande de bien
vouloir lui dire s'il y a actuelle
ment des iemm- pompiers. Il nous
drinne qui dans la jourr.ee de di
mir.chf, le cim on alteci au se.v ce
du transport du mariel ses* hv
1 un vntible trafic de Po:l au
Piin e i I hor > t v ce versa o l'o
eifiarqua t suitoul des femmes en
4rand nombre.
Nous por ons ce fait anorm 1 a
la connaijsaace du Ccmmin.Ltt de
la Compagnie.
Monsieur le Capitaine,
Nousrous emp es'o-'srtp rrrondr*
i vo're !e fe en d t- dhi-", rar l
qu-11- vous nous nv 7. dem.ind d;
vous faire savo r a combien o' xem
plairea nous nions nos journaux
hsque jour, t ce'a, en vue d un
rapport qu il vou* e^t urg-n d env
ver au p'u 6t au chef dt: U G nlar
mer'e d'Hi.li
Nous rrg'e tois beaucoup A?, ne
poovoil agier voire deminde, en
vous Sxtflt, POUI chique jour, le
h;d * ie no; >irag*a qui vitient se-
on l importance d s tait* que ncui
refa on < t suivant les df mandes qui
peuvent nous tee adres es S.i ii-
'emen', la Loi qui rgd notre organi
sition ne ncu; ob'ig- pis i avo;r uo
ir g fixe.
Veuillez agrer, Monsieur le Capi
a'ne, nos meilleurs sa'.utidons
Clnent NJ A GLOIRE, directeur du
tM.tin, Hnec DORSIVlLLE, dire:
leur de l'r Essor , Pred. PUVI-
GM8AUD, codirecteur du Nouvel-
iiste, Constant VIEUX, directeur de
I Etendard, Joseph LANOOE tt
lOLlOIS fa'a( directeurs du Cour-
rier Hiuiea,
NER-VIGOR
du Docteur Huxley
Prconis par les autorites mdicales
pour relever les forces des con-
valescents puiss par les grandes
chaleurs, la neurasthnie, le
surmenage et les excs de toutes
sortes.
En Vente dans toutes les pharmacies
Agent: VICTOR GENTIL. Port au Prince
Dern>re heure
PARIS 10., Suivant He Rt'H ; le
crnnce'.ier a nnon au Reiefcttag
que le gouvernement accepte l'ulti
mUarn ..
\vis
e I
Un v-peur ; ttendu ince^^m
ici paiiira jous peu poui Cuba-
Poui tous m n,-eignemen,s,s'adres-
ser i
.1. M. CATOR,
N'o 1908, Rue du Magasin de l'Eut.
Remerciements
Parisiana
t jiajni
Progran me ri h 1 tt n mveau
Ah! Quelle Averse
m 2 pfirtio8
FitipiSdeSiu
|Grand Qlm nrliatiqus en couleur.
Kn're (' L.QU -
Lais tous les pays d a rr.o de U llUi'MO luE jouit dunerpa
I rimiei ordie fcln raison ue sa valeur in rim<('iue qui eil bop
celle de bieu duutros tnarqu r, la llUt'MOLIlLK s.est bient.oiwa
qu 1 I s premires voiturt de notre marque ont fait leur PP1"rl
m in h nnndial et cettj rputation ne b eoi jamais dmentie ei*5
depuis ce temps- . rpandue de plus en p'ua.
Varaclriliqms d'importance
Bti exrmement robuste et u Ressorts demi-elliP'jJ
pus; lames en vaoadioa.
Midame Veuve Achille B>ithe, ses
erf n,c. pe'its en'ints et 'ous les au-
tits parents rimeicient bi n tr.ve-
meui les nomb'rux anus qui leur
l'avenir:ont tmeigne ^ur iympa-hl i hoc-
m stimulant l'daa des jeunes (.uiscasion d. la m t de leu r gr. te
allen ands. !|ian Joseph Achille Barthe.
N
HEMORRODES
Oupison ii'.Mi'inu et complte par la _
POMMADE DU DOCTEUR ZYL0R
EN TUHES rOBMiNT SCKINUUC
FHOPREU COMODire
OOHhE TOUJOURS UM RCSUl TT
Laboralolra DUPR. 86. roi CbarlM-Lifltll. MEIIUT (tllm)
_______* Port-au Pr/net : Alei. PTRUt
Kicle.
Carburateur muni de deux dit
l t si us de rg'age.
Graissage bous pression, con
ilinsai t l'huile direceiuent aux pa
tiers.
Embrayage de fonciionnement
\ fojt-le, pdale rr'jj'hble (perraeftan'
il 11 liai wr la longueur).
l:o
Direction du type fllt
veiable. d^ construc ion
Culasse de moteur aBjr
perme tn. d me'*/Vji
et d'erlfiver le dtt avec facilit. ,t
Tonnrau et c^P,w
extrmement "P-cie0]|\w mi
Equipement e. mulet,"
Casino de J
Ptiom *7>
les merrbrfsdn C?inr r P':on
ville ont aviss q-e l'rnveinire se
feia Dimanche i^ r--; i mi;i Ui
direr aura lieu i un dollar p;r tte.
On et pu de se faite iorerire i
l'avarce ju.'qu'A vindr'-di i ^ h'ures
du soir i .'tage d' L i. a: en Ma*,
t-js, plie Geflrard. |
" ^ ^'El>r.A8THtNIE, FAIBLESSE
V/%\n CHuOriOSE, UtBILIT
SIROP de
DESCHIENS
{'Hmoglobine
ntg/irntetir du 6ng, pretc-.l: par 1 ilii mdicale. *
Sur i / ir A la viande or. > "* twrugiauuM. Adnu* daaa i. HJpittax dt Par/a.
Lk-vi Vf>U*k, OlttMIIM, 8, Rue Paul Siurj, FAHll et l'ijarajacm.
Levier du tlnrgemsrt de fl'HM n~- nix
ire* loi & fonctionne arouits cours riux de premier cniw .
d'effort i xii iiuMir u faible. |j
Il y a dacs ce pays une ri'gon disponible ira .,v*JlB|rjeft'*
Fpents et nouB ferions Ii-'uipux de recevoir des maison
wblee, les demande concernait cei e iep: et cotation-
Hupmobi^
Th H JPP MOTOR CAR CORPORATION
E- U. d A
AdiCi&e tlgraphique
IIIPI' DF.nttjlT
*m


LE MA.TN
yv ^\ '
- -
V i^r.i*j de la rtmr.^
les
?f r^
joins icr.ru
es de la Ftmc1*
SI

taL mm'd'ajouter le comprim de GYRALDOSE
lAufdsinli el i>'OUx aucun au'.re prclu.t ne pr.crra't le fuir
l'i-Jrrrci Ju Uyr.ol. et .'H le lait sana daagar, n'luil nul
mBLL Fil! ' ''' reJ ''"* """lyauai'S etttaM ipiVlle nrr^tc
* '':'i'rtion 'cornu" poomut le (airu ui' fyo:iK a imbibant i iauii ni
10**", ,,,!.. ... irr&'u ii laiumum vulUUle. I.a un, -.r lion
ifef^iViir, i "",'1 1' M*"" I "'" il .)- plu.
*52m aall *"'' '; .---.i>l'-ii.. it a I eau bouilUr li--, ipisnii
\fHrJi., iToir un W-tt ' li.juide lout pr.ll pour l'inji etion. -
Wt**"" li- Cm*..
b- Cana.
4 la ParulU i- w..<....
a I/0.1I1.'
iMUliin : r "'-'"iciertnes Peratt''i barman**.
rpare
L 2
C'est moi le ragent girt donne tous
des vessies new*' ri qui guris le; cystites,
1rs pylites et les piustalUes.
Gurit viLc ci
radicalement
Supprima
les douLvi3
de ta tnictit -,
- vite toute
COffiplt'cat io n
a
IVM i.:. .1 :
Cevl a<'o 1 ; u
*ir que j.' tow r..
..>."r que. ayakt
e x pe r 1 u; 11 II le
I '"^3 l' iB'"l,J'ai pu roui
V$4 tuUr s* ,,,Lr''"'
-A> aciiou anil-'ut|qiii
sur ta VMM e; ]f
il iiv*frlril I n-
tous le eu M) u
M r> m', .s ..re
le inarpii linon,
/,',/., ,1. Ni/or,
HipUal UUtliIre
d 4m tfite.
Le Pjgol dcongestionne et rajsunit tes tissui des voies uri
naires, kvfl remet compltement a neul en tuant tous les microbes
qui les habitent.
IllllIlmisHtfIrhljnltlnT. r Valt-ncionncs. *r 1.*-: _. .: --. '-
VA M I A N I N E : Avarie Maladies de la Pe- .*
Nouveau produit scientifique. -.- **- i 1. .
Vaillant $ llouet
Agents gm'rdiij pour Hati
1720, Rue du Mpg-tein.de II
t t
Lr gurir ou viter
InlMINCl CONSTIPATION *
jMTIONI-CTOURC'88EICNT
IMIARRAS OASTHIOUS
^SUFFIT de prendre
jrun <* vos ^P0*
|MM le i*"s Jour* seulement
iPilue du D Dehaut
|,I1B du Faub" St-Denis, Paris
I n faut exiger les vritables
t tout & fait blanches
et*r chacune desquelle* la* mota
.HAUT A PARIS
a
llris lisiblement Imprimes an noir
Rhum d'Hati rst le rr.ellfu
RJM VIEUX D HATI
Distillerie do Soleil
Ttote i 6 gourdrs le g> l>r
si 15 jours seulement, ft
Drt : ao Rue des Csars
;.'* M1
'
m commercial
pblicet le commerce en gn-
stiTiss, que rour le temp^
d absence. MM. Camillt M.
el Georges M g'oire. O"'!
fit ma p-o.uraticD. et ils si
cor joinieraeL t.
' Prince, le 7 Mai 1921.
Paul E AUXILA
ma Uailruad
Sieaiii-hip Liie
ot General Agent
Isa Prince, May 9 ib 1921
^liou of sbippers is directed
RS- S- Panama due to arrive
pm Criitobal, Canal zone, on
^yl5ih lOif.
dingordpra will be iaaied for
[loSew Yotd add European
" sppiica ion at Ibis office.
JjMmar will sait for New
tC|Wct;in tbe efternroon of
1 day.
4 C. E VAX FLEET
*cUng Gnral Agent.^
J*,rwnr8 sont p'-ii's de oo'er
^mer Panama 1 at ai'endu
[riitcbal, Canal zone diman
u 1921.
ter!1 u*mbrc:cemprl ge
Kl\?0"r,ftf,t dealne
"""la demande f*ile ce bu
Caves de Bordera*
DE HEIX, Propritaire
Vins di Boreapx suprieur
Blanc 6 gow des le gallon
Bouge 5 t %
Pharmacie F. Sjourn
tng'e des Hues FI ur fi- 'lu Centre
2 MEDAILLES D'AKUENT EXI OSITION DK UHUXEl LES 1910
Drogueries. Spcialits Chimiques et Pharmaceutiques.
Produits franais cl amricains.
P paralion de 'outes empo.j. s mdicament t.srs slriliscs e
njecUb es.6'pciali. : Sroin n vro^ emque SlMPLI et eulg'nei:x
IoniiYDh.vGYHK - Srum di AIoi.ahi, iem| I n !<*s Ptq t ts r
caiulidin de berrieret Kodiu. Il a loujours eu s'ock Ak itosniEosi
Sirop Pectoral ii.lix.ir de PEi\ ylvanie.
Dpri laire du Preventyl
Reprsentant des Laboratoires '1ER1 KL
t /f/*>/t//>f*||| Fermeut lac ique Con'ae alle ion
L* lis il l*ji Wtm gas ro inles'inales el culaues.
if afl'lP.flfltftl.a ^pcilique de la
LmiXtMjiA HO COXSTIl'ATiOM
jtatJM
ATTENTION!..
P*>tt? metlfe lia lou'e 'on'usion
La Socit Industrielle de Uoinsons
G'jzenaes
f Situe l'angle de la Jiue Lamarre Ko 1*556
et venue Johr Brown (Lalue)
nu' i* ptvtir de ce jour IM boissons gazeuses
UN PfilX lAtS IKUtlT
Kola Champagne pS*ssJr uf5G
Select kola et GingerAle
Par > douzaines 30
Pardouziine l-f
Grand stock de Ltqu urs et Sirops
astoi (t
Porl-au-Piiuce, le li) aviil 19^/
La DIRECTION
AVIS
Viennent d'arriver au
(irand Iflel de France
P tr fe derni*r paquebot / / ati
V n de Htdn
Vin de Mal^ga
Eeau de Vuliy C'eiiln '
V nnouili NoiuVPrat
V.ns li s de Bordeaux
Va te ng'O et en dtail des
p ix moir
Le eharboo de terre
meilleur march que le
chai'bundeboisdupaTs!
. &adree$er Lon II. Thhaud
I trt-au Prince.- Di p' de charbon de terre
Articles pour hicycleltes
Vieillit ut dViriver c li z
A. Victor Gentil
PHI, Rue du Mjguinde l'Etat
La Maison du Mont Liban
B & N. Sada & C
Vous U quu r z le* p ix t^s modrs
Lamea | or rasoir Gilet e. favori pour la baibe. blaireaux,poudr* i aie
i*nt:frice. bio^8 a dei la, biosne > e, coMiiiaiiqut-. rouge pour bOOCbe,
rglier, moutbtirs soie, Ql, ce ton, bas soie et coton.cbausaeiu s, breltele*
caMi'jtttea jour voyHkie, i lui eaux p'U:lo, Unie, panama e'iemiaettes til
l'E liste tricot ceiutun , eau de Cotcsue, eau de quiuior.eau Dlicieuse.
G g rett p, CemeJ, Luk9 etnk, S'amatellp, i apurai (Alexandre) Algiieune,
E-ii-re Vint, blanc e roune par gelloi, Ciiz trio, Cognac Manell, eau de
Vicby. Hieki Canadian Club par caisse et bjateille ( groases et pe:ite8 ).
Liqueur, nuits eujufs, prune, leisir. dut. a- doix, amendes.
Ponbona fraraia, et amricain, jbocolat Psera.Hunier, Pboscao.cacao
Vmbroai, Conserve. Sardiciea Amienx, I lion a inn.bon, aauiaaon, Iroraag Moquefjit, gruyre, pute grasse, cauiembei-
bscon,olive, capes Aimour.
Sucre glacer granul, bou!e, b.re, porter, Champagne, Wmiceli'e
VI csroni, avoine pommeb de te.re, cigiuns, puia, dentelba, poia caaai4,
capiOCI cieam et Wuea*, et d auin.s articles de toute fraicbtur.
.!r^r laisRera
diirc'frrrnt
I eri m di
MifiWVc,k. dana
CE. van FIEET
Actit g Gnral Agent
gOCOA
h
usioQ Uouzier
ftbiltl bon gcu:.
Cacao Pclers
En vente citez :
Vie:or Manyoi, Simon Vieux,
Lape Hit et a.
Airiv par leSfS Gcn-'ial Pneu* kChambrr* atr 11BESTONE
Veule pril rduits
V PreelzmaiiU A(igerbolm9Agent
LEH\ & l L\K l\C
Tous produits pharmaceutiques et ton*
aticles vendables dans une ph%rm%cie
S EL1C AIES : Lysol dsicL-ctarl, Sivon Ly-o', Sh.viag Cra m Lysol
Ptbecco: den if-ice mco"h>parable, L huile de loie de Mo-
rue Emuls'on, Emails.
CHOCOLAT n poudre de l& P : c'e-l ciOttil
POUDRE Talcuiri L & P ; Ct.t I txl .ne supriorii
bon march etc. ele etc *
De mande-/de prix courait
LYSOL: le meilleur et h p'us cg io niqu: \% diiinle: nu
Le dsinteclant emp'oyi dins ou les g anJs hpitaux
UNE petilecui!l:edeLysoldansune pute d'eau lonaela sou iou t n,^
DEUX ,'lrt
TROIS ) g
(Une picle reprsente, environ, la cootf$mee de dtM rrrei orJmanei)
Le Lysol semploe particul remmi dans le* c s le : Aceooch n-rts
Tubrculose, ln'eciio s. Morsures de chiens. Pi|urei et mor-u-e* d'in '
sectes. Eruptions de la peai, IPessurss. PUttS, u'ures, Fia le, poar l'hv-
g''e p'rsonnell.-, !a'olelte, le bain Dans le> ctnmb-s dcs'ma'ales |a
Ch-mbie de bain,le water doser,U-s Ecuries A?l n et apre, I biUyia
Pour cicatriser les blessures des animauj et les tenir p*op:es.
I Daus les Accoucbimenll et les teirps ipidoes, le Lysol fmeoM p'us
que dans tout autres cas. F'
Ayez toujours uue loiuti u de Lysid d *ns
chaque chambre de vo:re mpp iri^nr^ot
Chaque flacon cont ent un prospectus
Lehn $Fink Inc. Lon K, Thbaud
NEW YOHK________ Agfiu p0Ui H$U\
Papier d'iuip. ession
t'rix dliant toute concurrence chez
A LPUONSE U A \\\ E S
Place Geflrard
r *


LE MA UN
Avis Important
La Maison
t iiloine' Talamas
Rue du Magasin de i Etal
En face de Simon Vieux
lient de recevoir par le.ltr i-1 bateau I s mar.-li ndil s ni.vtntfi
0, r
S)ie levable l'aune
Tuscr de koie 5
Crion de soie couleur 9 60
Crpon de soie A Heur 4
Tl Indien 1
Coton i drap 10,4 Urg. S
Voile i 11 un 1 50
Moi ssHine Heurs C 9
Voile b'anc barres 2
Dock blanc 2 50
L) ili b'anc.suprieur
K ki blanc suprieur 2
Kaki blanc suprieur 2.50
Cu'v de Chine mi p.
t Jou8 autres articles de choix r*
pondant tout les yols et
toutes les bourses.
A VENDRE
Le Code Rural d'Hali
Chez F OBILIN, Libraire
E\ l'Imprimerie Edmond Che*t 845, Rue Roui
Prix de l't xea pla re P. 3
I disipnstble iix tflki M d; a Gmdaim r e, aux Cons.i'ers
wOmiuunauS. aul Conseillers de 1 a*i Lui Ira el a lots ks
liomm s de lo's.
e~*^^~
Le Goudron Kobert
Tonique el fouillant, anlis.pti<|up [par e>ce'ience el dpuraH' a une
ac'ion efficace sur les m dadies uj-U es.
Plis comme limonade il puiilie l'eau que Ton boit el tan e nploi es.
re omnian loul'.a personnes soucieuses de leur pan.
I e G* HIU^ON ROBERT est lis ar abU au fo&'j
EN \EN1ECUEZ
Simm ieu.x, Franck i Mar.m. Vl.ed .Vieux. 1k. el BeOjrue,
Alphonse llayns cliezBjid y,demande/, un COUUIIU.N.
La Maison
Munzer & Fils
DE BORDEAUX
A rtioineur d'info* mer son aimable clienle qu'elle vient de con
lier -a reprsentation pour toute la FMpub'iqQi d'Uai t a
MM. Vaillant # Houet,
1720, Rue du Magasin de r total, Po-t-nuPrinn-
Les Vins et autres pio luits J# ta Mais n Munzer Se h us on' joui
del faveur du pu' I c li i if n d*pu i 42 m grce le. r quali
irrprochable t la Ma-oi MUN/^K & Fils t st persuade que |M
clienis continue-onl I honore, de leurs o i es qui se.ont excuts
avec les menvs s .toi et la m ne rgul t itA q-ie par le passS-
' Coiumbia Record el Graphosiolas
En M ck un bel assorlimeni de DEUX MILLE dilTrenfs RecoHs
jous tt chante par les plus clbres aihsies du monde. Pour laire
place un nouvel envoi dj en roui?, pariir d auioufM h"i ei
durant seulement quatorze jours, li maison met 'ous ses disques en
tente aux prix excessivement rduits de :
or 07o disques de 10 pouces
or 1 10 disques de 12 pouces
Co .d disques pour proli'er d ce rabus.
Par p-^mier vapeur athndu ne NY la mais., i rn< e> di q i s :bs
liuicos tropicales Se scores vauiouesques-
Orchestration faite pW
Le maestro JIS'IIN EUE, le grand arti te Hatien.
LPreetzmann ggerhjlcn,Agent
BAZAR METROPOLITAW
Maison de couhance
Grande vole prix spcial
Demandez pour notre liste de prix
Plusi Petti j.mbona P.cmc' or i ".-"
S vottf Pa'rro'Ue
lie amiiiaine
C.h wing gun tou e qualit
Toile ioire3quutfs
i;,3cuitb Uneeda
sjHdmes en ferblanc
lu le patn
-10 la bou aille
04 e raquet
40 l'aune
15 le paquet
05 le fei blanc
la vente spciale une gourde continu* encore
Viennent d'arriver
Fiomage pte ^ragee or
Pomme ac ttire
Pinots
beurre db pomOKf .
boite de W ptiitts bougies en 7 coui
Lonliture Fussellfc
biignoir pour bb
Alcool soiidilie pour veilleuse
Poudre de riz t Milady
Ciseaux, la paire
Ceinture pour hommes
0 G5 la livre
0 07 t
'i8 c
-) le verre
25 la boite
29 le feibla-
2 21)
20 la boite
l la boite
25
80 chaque
En ces temps-ci il ed prfrable de jaire ses achats l o l'on trouve te meilUr
Comparez les ntres
BUVETTE
Du Kola ebamprgre o; 05 -a bouteila
De la meilleure ereme la g'ace qu'on puisse goter. De la en-1*> a ta i-.ie. c.
Chocolat et pte de guimauve
Fraise
Pche
Coofi'.u e de eoUettei
Lait malt
Lait malt sex l
Le vritable Joca Kola
Kola Champagne
Grape joies
Jus de [omme
1.1
ir>
115
15
15
20
10
05
15
15
Veuille: rclamer un rasoir Durhan de 10 cents or pour ioulach.t de 2 dollar, lait ,1
veuutt- rwwm dpartement d articles de Uazxr. j
Home Insurance Company
A'e perdez pas de vue que la
Home Insuance Company
Grdce l intervenion active de
Vlr tiuqne LU BOSSE,
Le home Insurance Company
est la plu. '< r e S ci,. d'Ssura. ce de. .U-Uoi d'Amrique; elle oflre donc le pi <
iX lapl desJvabiiileiica.degraoeconnllagraii n>
o88urcjj-iou contre l'incendie a I
llomc Insurance Company j
^ Fugne Le BOSSE j
Avant de contracter aucune affaire d'assurance, t/ vous difiera gratut'emenl par
tur les questions qui vous intressent,
La HOME IbSUHAKCB COMPANY t Section ma itime assure contre risques de mtr les voyages cliers de port a pu
1
Eugne LE BOSSE
Ml fOurHaill. Porl-au-"<:>

University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM