<%BANNER%>







PAGE 1

] \ MA UN Un Jo viendra Vaillant $' Houet A'j'Ms girravx pour Haili 1720, Rue du Magasin de l'Etat ST£l/ KSi Tour pargnera piloD Avact hier, veis les 4 heurts, tar di.'que \"ire Blo, temme du jn>]* thique duecttur de la Ccrrrsf.ni. d'Electricit, conduisait elle-rr.em< son su'.o qui s erg gea dac s raymui Ichn BIOWD, un piton 1 obstina ; ne ras se f,' e 'malgr les aveihsi ments Hpts de la corne d'appel Mrx.e blo dut iccourir au lieir pour viter un accident au ptttsnt, mais par suite de la mrœuvre brus que qu'elle fit, l'auto fit un lgf • back et se prcipita dans le fo>s< qui borde la proprit Carmeleai Antoine. Mine Blo tut releve avec p omets contusions, l'auto endommr^e.rnai.' Je piton eut la vie sauve, gice *u sang-froid et la prsence d esprit de celle qui se ttouvait au volant. Ncrologie 1 e public est avis qu' l'occasion de l'exposi ion de la Ferme Ecole de Tlicr qui s'ouvrira le Dimanche 8 Mai prochain. les Trains des lignes B zoton Carrefour et de Logne s'ar Union Patriotique 0. ,, %  ,„,.„„ i.si.ji.1,,1 •VBSJtGSSti annonce le moit de MmeVve Me teln „~ es— ,1., n^ !os Mrard, ne Elisa Durand, survente le 4 dj ccursnt. la dfunte tait la tante de Mme Calixte M. Ancion, de Mme Benoit Loui*hdon et la Grand mre de Madame Stnio Dominique. Kcs condolances aux familles prouves. HEMORRODES Quvrison certain* at complote par la POMMADE DU DOCTEUR ZYLOR KN TUI1SB rORftUHT BBRIXQUE PROPHETE COMMODIT 00UNE TOUJOURS UM fifSULTAT LitoratalM OUPR. I. m ClariM-UOtti, XEDIUT itilpi) A fott-auPrlnc* : Ala. PTRUS ainsi x. Dep Gare du Nord 0 heures AM.(Trsin Bizoton) 8 '• •' jO # 1' 12,30 p m: • ' heures " 4 10 p.m. Train de Logne 5,15 Bizoton Dep Thor 7 heures a p Train Bizoton 7 50 Logne 9 henres Bizoton 1 30 p m %  4hs i 6 35 Port au Prince, le 3 Mai 1921 LEHN & FINK INC Tous produits pharmaceutiques et L aticles vendables dans une pharmn& PEClALITES : iysol dsintectact, Savon Lysol, bh-.vjog[Crear. \Z r Ftbecco. den iftice incomparable, L hurle de toie X •rue Emulsion, Ei raits. "cflOCOLT en poudre de L & F : c'e t exquis FOUDRE Talcum L & F : Cest l'eitirDe snperiohu boa march etc. ele etc. "Demandezle prix courant I YSOL-^ie meilleur et le plus conomique des dsinfectants Le dsinfectant employ dans tous les grands hpitaux UNE petitecuilliedeLysoldansuoe pinte d eau donne la soluuoni r\nl!V pinte reprsente, environ.la con Lysol s'emploie particulirement __.. %  .iviinm Morsures de 1 contenance de, deux verres ordinaire dans les cas de : Accoucha DEUX TROIS ^Le fvsol s'emploie particulirement Cans les cas ae Accouchent. Tuberculose, Infections. Morsures de chiens. Piqres et morsuiet ^ sectes Eruptions de la pean, Blessures. Plaies. Bilorcs, Hait, pour IV g eue personnelle la toilette le bain Dans les chambres des m,^ Chambre de bain.le water doset.les Ecuries Avant et aprs le balm Pour cicatriser les blessures des animaux et les tenir propres. Dans les Accouchements et les temps dEpulimut, le Lysol s impts || que dans tout autres cas. Ayez toujours une solution de Lysol d chaque chambre de voire apparie Chaque flacon-contient un prospectus Lehn $Fink Inc. Lon R, Tfiftoi NEW YORK A S eQt Pw Hiit AVIS Viennent, d'arriver au Grand Hlel de Frai Par le dernier paquebot franM Vin de Madre Vin de Malaga Eeau de Vichy ( C1egtin> Vermouth NotUj Prat Vins fias le Bordeaux % Vente en gros et en dtail ie% prix modrs lieneniemcnl 8 Madame Veuve Achille B-.the, st entdDts, tetits-ci taLts ti OJS lts autus paieras tetpercient bun \,vcmtnt les ncn.bit01 anis qui ltur suii au)OUia nui. neuves, mm H U ^ I oit tmoigne leur .ympahie a l'ocles quteuses ont repris leur t he caMon de la mort de le ni Ifgftlt mritoire. E les ont droit aux gitds | un joseih Ahiie Barlhe. La collecte g/n'rale peur les D. gus de l'Union Patriotique se pour suitauiouid hui. Actives, intit-g b'e/, et la bienveillance de tous ceux a I qui elles s'adressent, car la loi patno tique est en tous pays digne Ct usClyde SlCHIUllit // pect. — En raison de la coincidtnce de la fte agricole de TLo\ le rre eirg populaire projet pour dirmi che pio chain est itn\cy au vaut. dmar.ihe sui Avis commei ciaux Le pfblic et le coromtree soi t aviss que Monsieur H-my S ndral gnrale. est nomm piocurattur de cotie n-aison de Port au-Pr nce. Poit-au-Prince, le a M^i 1921. RYAN & BARBLR, lac. Lompuny (OREIGN SEKV1 ES) — Lt Sttan ti L; ke Stb go • v. r.si.t de la t oion b c tfia ici ver e 9 eu courai l 11 ui p.i 1 du du t i et Iai8eia le nette )our ^oui NavYo'k v .i les ^uits uu Nord.— Pour p.u-. amp.es itL:iig.umen'.s, veuill1 \o. s adresser l'otbce de l'agence Panama s Rairoad Steaiship Linc. Service de fret et de passagers New-York Hati Port an-Prince, te 1er Septembre 1920 i un-iii Pi D e, le 2 Mai :92t. L F CLfcMbKTS, Agtnt gnral Avis important Le soussign, i telles tics que de dioit, poite 1 la cocniissance du public qu'il ne (ait plus parii de l'im primerie St-oseph ni comme irso lier, ni comme associ. Pottau-Pricce, le 4 rr^i 192 t. Blye L ^rCNTONT La Renaissance i-za Aslome td:T Saul.B.-m il 1 : MI : lis, 1 •< -, H taMh fc Bai % % %  i ,sr ti|Ml iJ. ShiC nVlBaM aJV l.n soire de drnnin q t La Benaissanca 1 i 1 ariaia 1ne soire dt* fou 1 i e II y sera jo noia comdies localeLes fats et listes y serort dciits av r ure mai ti se admirable, (Ju'on n'y marque psp, la carte d'entre ne sera qu' un* gourde et .• %  1 lace au ba.in tcux I MI ma Railroad Sltinship i ine l< S,SAdvai ce •craiPoit-si-Piincf U S rra.su lit u du 4 I' prerdra des pa**8*ra f'la< eradirretemert pour lTr!^ w Y jkl(n(mf 1 0lT. serajou C> b> r *£JEBr Acticg agfnt gnral IVnsion Rouzier Cflamp de Mars Cor.fcil et bon gct. i "%  %  — • w Prtant expditions directes pour l'Angleterre et l'Europe et vice-versa. Connexion!


PAGE 1

Qui" jime nne Wos 4074 Porl tu Prince, ihiU Vendredi 6 Mai 192! CIALCTEUR-PROPRJETAIRE ; Clmenl-VAGLOJIW L?ll 1 rpondre par lu utr e qu e j 0 V0I1 ., aujourd'lni. Iimiia cette exlo, qu'un rigoriste du t-tyle I lt peut tre dsapprouv*, n'aura l'. plus Ja8!e nent employ. En !rttll. il ti elttctivement ob-cir, lois des clarts se d 4 g us hatienne ceux nincoDfe oppe.e les Meiaa 'pairie, le iVtj.iuem u Rpublique adresst A || ( l g un message coutenau. |*a i ., lia qus le go.ivoruena.eut jug. tau* de la uaiiou. £ (i .jm, e nouvelles, g ol a *t-> I • o Hewessge? V a-.-ou rpjudu tt huila est cette ep urine '.'. [ Oiuire pari, le mme co„f, [mit bien voulu nous expliquer dau> [li temps que ce ineseagi. n pas fa devenir c bre, a ie pendan Inique temps une cause , .e a "rla publicatioi du liv e Ulu Dament lui-mme que le nouvel' Muta voulu lever s g. M u , ayaut suis doute a raison l*e pas compter pou. ela sut literie. L* dit me.sa^e 'av., mt jusqu' un Cwitai.i moment wientre .es mima preaideu.ie i H Hardi, g; son houoiub cl M oaititju a prouve qudqunpule a livrer la puu.ic t ce liment, uistoue de se mo tre et ae faiie vuir qaon .ou au 1 Muge. Aussi bieo, .a srie d Ntioua postes pai noiroeonhei Jaurait lieu d'ajouter cette nou :lme8sage t-il t au .noms !" couronnement aux i.iMiiig:o mticuleuses du .uinistn m s iH,n**Hr ^:" eure9 au •Joimmie '•a i s Waslung on? *.3 M,,0a i Mtt,8 e 'e.nletHut M 2 C i r "' U0U8 Pouvons raeZt d d,l la u '" -u a ml! e co Bilre ^upit ? 1 r!^ 1,u ts gruacaiac ^^lnbues dans fc 8 sec Fwi 1 6!J Plennem avealj '' •!cie 8 u,he !" w> n?autenir ioiac-.e bloc d Hi ,' i Lu :' "^ Ulil Londrgj E'U fait o) ailleurs ramariaer qu ces conc ssions permettant la ri ne* d von e-.ii, la a miade de iu )t e de i AlleaHg le. -l.e Journal, crj't savoir a la K u 'uveraeoiani da Wwbington, in n lait suivre les tr.vaui de la cDaf le milieu du consul siinrmo'oit icede nouvelles pioposidea aoot inacceptable"* crnin? bm -!• %  i vi"diT de* uembll primaires que le diciion dn c oa t Hua gouvernement a le droit di ne pas Mli'iuhes ei.Vva H-I I • s ....a l u li 1 n d uiii Hemblae* prendra uva t Ootobra. Or. nous ne une no:e" I ToforSl au, L cVv t l ? '" tW)i a :l l >l !" 9 > ^o „ui s 4 u'en AVIII, poque de U propoeiiuas dertpnaton. alie-ni. I ?*£%?* '" tL i i ; ii1 ^cuculaire, -cinq muia noua sparent des eom m,,., •„t..:"., J Wlgramme de Londres l-a du moment o laire devra .re pas. et boit d) celui dej lec ou-*, t'uurquui donc Cette cLr e su*' pec e sur un avtnir as./, logu alori qi'.l est tis pi on nie que le gouvernement ne connat p^s ia si uano i pres.nte, a couuuissani. il nous d. U s doue par o.dre, Gommenu^, l'ittli 3 Un cummu .iqn ofii si vous .eseu mesuie de le taire, ciel de Londres annonce que la co i >w nous clairer sur le prsent, sur trence des allis, runie U heure i • luteuiious du gouvernement a.na du matin.a examine avec les experts aiu l gard dd nos buaices, dj mibtares et i.av*l7s ]•* masures mi SKS55?; i^'SS-S uouvea-i le ds.r atarre du goaver I. nemynt am-iuain pour la conclu munis que, la won prompie de Dette s ucstiou via ca ;b 1. l'roce 'aiea lu gui e nague IQ p!a notre situation cunomiq .e, de no re Ida rs et navales de cercition H I Mr Uriaod s'est montr trs tuh.it Je U nd eU al di t,o io ce documaot^RIS 4 l >-.^-Mta j 0,0^6,2 3 >l-tling 30,19 DjlUr 12,6} i l 2 NEv-YORK^y Praa?ia.X9 Sterling ) >9 v Wasbing ou j — S on l'opiniou us diuis milieux officiels, lel es I ues poli tique. Ec si voua u tes pas an phq 1er 1 Allemague, ai elle cool mesure dle frire, corn liant d for oœ a m'aouacrabe ses olligationq v> MM W*US milieux 1 ton Donvez-v us dposer de luElle a tudi une srie da mesure P'og*i ra.is dans la situatioa'dc ve ?. ll/ . praire la 1re tant I occopatio. rf paraitoas pu l'action du cois-H< d e .. il u y a pas que la chronologie en de h Ru 1. do 11 la tempe a t ap suprme accorder plus de te nnYi C0 P lm Q^ aujourd hui par un servi, cause dans ce te srie de couionc prouv Ces mesures comporteront l'AII.m g, e, d accder le. 5?., leaoai ffSrs SSe ou tures, il y a au,s. la logique, Nous ultrieurement si lu situation l'xw1.0 >a eai cnaidrL L. tf* Prasidance du cardin.i n ,kf .ousdemaujo.s uue lie est l'uulu des mesure* u.vales dont retendue a"Tu-e r a J ? me h D 'prsence du D n >l Dubois, en ie iaiie daa A HP. irVn* uAnrtru. est l'A ndA Lavi1 gnral e,i qur i JI ce d u ae a0( n b reuse aswstance doua allemandes. — L'ambassaleui d-X'lemagnei Londres intenog dans la matine a dclar que la nouvelle du tmes disantquerAlem.gneafaitde nou velles offres est comp'te nent inexa Paris vUne dpche de Varso vie du que M. Korfaoly.commissaire plbiscitaire en Hiute Silsie, a t rappel pour avoir outrep 1S i ses pouvoirs. — L agence 1 Woolf de Berlin innonce que les tnupes franaises occuprent Hloieobnrg. A Benittta des conliits trs violents ont eu lieu ai .isi qu' Miccorvilj, entre les meafiiariat la police da la villa, les lrojp;s franaise co onl repris DJSsession. r — Le Temps %  annonce que !e goivernement fraous a adreis Uppeln 1 Varsovie, des instructions ordonnant aux reprsentants de la France Js'employer i cilmer l opinion polonaise. Paris 4Les ft-s du centenaire la mort de Ninoloa xer ont de faite des en ions gnrales et d avoir des Cuambies. .-1 nos rela tions avec Wasui g on ne sont p/, orientes de tVOu a uous me. lia .. l'abri de nouveaux daoraj de di so luuuii et cl ces ctiAiniiies no doi vent pis avoir plus de I nette et da uu ldacton prpaiera .juissance lgislative IUO vou^ veuti J( "i fl i Al emagne. dan est l' ude. Le comuuuiqu ofilciel du aoir dit, q . la confre-.c • d^s allis s est r. unie dans l'api s midi de trois nuit heurts Ell eat parvenue ia accord Comptai ; un comi e iocumeu la nota amriciina a Berlin qus les Htris Uaia soct avec da s lis montrai!? !" l Hiw oa ramiraaaii le repr es alJ s en,a nt du Prsiieur de la Rpublique, les midistres, de nombreux pai :s, le cotpj diplo le bureau de l'Acadmie tcaa'atee. litoatlon des rpara? UC s raiaistre s. de uo 101s ti que lesacco d, sont en tram 1 T 01 ^^ le C0 'P J diplomatique" et ici 1,0 vtvui, in 1.a 11 u nu|iio, UJ IOUI cote tes amiraux ceriaineinanti au nombre da ses obUeatty et G ras je', ont expos les op lecl.fs. cal 11 ded'ouriier latteu'ion es obscuri es suspectes du piejeui,, If-BD^l^ 6 0 .conclura que n taisant miioitar aux yeux uue eti c clar du ciel'de VJll. INOUJ conu.isonstoubcettb mdic legevemaiii ai|H N ,re que uous avons ecuangae au temp. dos |ilier*j uoasamenou. doiotinaat UJ cain uu bei us lui diaoaa de ocra voix la plus douceixuse ; H grd z bien mme o il n'at pis la-bis, au'dessom do ce nuagr, ne iti'Seigner sur ie pr '-y 1 -v ous pas uiia tpute petite situation ai coofuie clart?... %  ••• %  nra de ^fctauria ^ Goudron Robert ra ion* navales qui pourraient ie excutes par les marines ung^aae et Irangiisa PI eliej taient jagua nc/diuues Ces op-ralimi8 COIQpor tersisni, soit la blucus de l'Ailemayue. soit loccupitiou de llsinbourg, eq ctjopratio.i avec Ls foras de Une Les experts li a-iciers ont activa leur travail de mise au point du me oe el les couditions de la commis moire sur les conditions et les garani s loa des rparations seron envoyes lies de paiement quels commission!* ^ris et remues a la commissim des rpara ion ivi not lier lAtlenu'allemande i Pans jeudi soir gue'dans Isa i jo iraLa cration M. Lloyd George en 'praeaca dun comit de ga.anui.qn, sole | c .\|. u liu4 a n Jf u C .J !" 5' vait hier encore Its obiecnous d.l'Uidre du H.m a u 7i. I Angleterre, a dq,iUv7m k 0' uiDii. !' r? 1 L *T ,,jr K < adopt. intarpcie aopri du cotueil su.u Le coosei -uprine a approuv il'""' ea Wmo, oU^ge des Imm&ieota tlgramme q i sera adress aargou ', ^. l • f*:>dus 1 la conf. erneraent amricain pour 1 invitai i rtu: Jt ? ^ il ^se faire repisenter da nouveau aux 1 — Suivant dis dfcb.s pub..s dlibrations interallis Le eoOMfc)j d u es journaux, un coaveau nou a e uns au courant des pretpiar;venienitnt alcmind dans enuel VI rtsuliata produits par les sanctions;St.hmer, ambcs.d.ur Lo.dreT Pi.' W u, e dpcha aU Paris iu tltmeaiditqaa le gouvernement 'rancis serait dcid i nommer un xnbissid-ur aupis du Vatican sans Utinirt l-s leUloni diplomit.quc •otralegjuvernamti Iraoiii nia ai'nt b.ge soieul votes pale S 1 aat. Ladapch du ^e le nouvel mbissadeur srail M Charles |oa. Union Syndicale du Corps de Sant Les membre* de TUaion Syndicale do Corps de Siot sont aviss I Asiemb..* g-nraie qui lantr la dimanche.Vin est renvoye %  u dimanclijaa VI courant devait se "!;s:^s,S;sS? : !" '25 t? n k


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05368
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, May 06, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05368

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Qui"
jime nne Wos 4074
Porl tu Prince, ihiU
Vendredi 6 Mai 192!
CIALCTEUR-PROPRJETAIRE ;
Clmenl-VAGLOJIW
L Quotidien
RKDiCriON, R-le^mricahf Ko, | ; s
Qu'un autre soit plus (oit que ti i
la lutte, mais qu il ne soit pas plus so
cable, plus mode.'te, mieux dispos aux
accidents de la vie, plus ir Julgent aux
tautesdu prochain.
Marc AUR1 LE
TSLKFHONMi
QUESTION DU JOUR
Clair obscur
Nouvelles Etrangres
FAR GABLE
_, $on vous do uande coiniiipai es
Hitoation vou- p nv z |lvirll n>?ll
1 rpondre par lu utre que j0 V0I1.,
aujourd'lni. Iimiia cette ex-
lo, qu'un rigoriste du t-tyle
I lt peut tre dsapprouv*, n'aura
l'. plus Ja8!e nent employ. En
!rttll. il ti elttctivement ob-cir,
lois des clarts se d4g Inici quelques exemples.
s^q relu-
dei Etan
qoi ciractrisi tat de
lions avec le gouveruemeri
Uni, voil que le gouvernement
communiqu au peuple, pail son
netsage M. Bardiog, des vues et
des penses ayarft trait aux lec-
tions gnrales prochaines. Uieiqna
prochaine! que le goaverneraeot i-s
veui le aujoard bai aptss avo.r b.is
le Noavellist-
l'audis qu^ par-
Notre co frre
avant-hier :
ot plaider la ;<> us hatienne ceux
nincoDfe oppe.e les Meiaa
'pairie, le iVtj.iuem u,
Rpublique adresst A ||(l
g un message coutenau. |*a i .,
lia qus le go.ivoruena.eut jug.
tau* de la uaiiou. (i .jm,
e nouvelles, g ol a *t-> i o
Hewessge? V a-.-ou rpjudu tt
huila est cette ep urine '.'.
[ Oiuire pari, le mme cof, .
[mit bien voulu nous expliquer dau>
[li temps que ce ineseagi. n pas
fa devenir c bre, a ie pendan
Inique temps une cause , .e a
"rla publicatioi du liv e Ulu
Dament lui-mme que le nouvel'
Muta voulu lever s g. M,u
, ayaut suis doute a raison
l*e pas compter pou. ela sut
literie. L* dit me.sa^e 'av.,
mt jusqu' un Cwitai.i moment
wientre .es mima preaideu.ie i h
* Hardi, g; son houoiub cl
M oaititju a prouve qudqu-
npule a livrer la puu.ic t ce
liment, uistoue de se mo tre
et ae faiie vuir qaon .ou au
1 Muge. Aussi bieo, .a srie d
Ntioua postes pai noiroeonhei
Jaurait lieu d'ajouter cette nou
:lme8sage t-il t au .noms
, couronnement aux i.iMiiig:-
o mticuleuses du .uinistn m s
iH,n**Hr ^:"eure9 au Joimmie
'a i s Waslung on?
*.3M,,0ai Mtt,8'e" 'e.nletHut
m 2Cir"' U0U8 Pouvons
raeZtdd,l la u'" -u
a ml! "e .co "Bilre ^upit
?1r!^1,u'ts gruacaiac
^^lnbues dans fc8 sec
Fwi1 6!J Plennem avealj''
!cie8u,he w> ' lO'igtempamcouuuV-
U(
es Cours
PAKISi,5 -Rente 3 010 50 70
Sterling i'j 8fl
OoMar 12,51
NEW ORK3.5 Franc 12 57
bteiling il."./
WASIlixe;TON 2 m. ii
Le
a lin
ABONNEMENTS
. l'AR MOUS
DcPARTEMKNT G Z
Ul annonces ont reues au Como
I iternttionaJ de Publicit -';{
1!. 12. 19
U 11 T onch t. ll
aria t
deux lgilature-et avoir laiss pas- envoya rcemment un
u^hes
raemenl iu.n-n-gj Mr 1! i*nd pim
l habilite soupi. ol fei me, et m lm
ci grce oiquellsi il a sauv.-gr
i les mtr sdi U France. D'un
manire gnra < ell ,,,, nive les
ooac< il faites par i< uici' r* i "'.*.',; ", >
n?autenir ioiac-.e bloc d Hi ,' i Lu:' "^ Ulil Londrgj
E'U fait o) ailleurs ramariaer qu "
ces conc ssions permettant la
ri ne* d von e-.ii, la a miade de
i- u )t e de i AlleaHg le.
-l.e Journal, crj't savoir a la K
u 'uveraeoiani da Wwbington, in n
lait suivre les tr.vaui de la cDaf
le milieu du consul siinrmo'oit
icede nouvelles pioposi-
dea aoot inacceptable"* crnin? bm -! i vi"diT .
de* uembll primaires que le diciion dn coat Hua
gouvernement a le droit di ne pas M- li'iuhes ei.Vva h-i I s ....a l u li"1 n'd'uiii Hemblae*
prendra uva t Ootobra. Or. nous ne une no:e" IToforSl au, L cVvtl ? '" tW)i a :l l >l * 9 >
^o ui s 4u'en aviii, poque de U propoeiiuas dertpnaton. alie-ni. I ?*%?* '" tL,ii;ii1^-
cuculaire, -cinq muia noua sparent des eom m,,., t..:"., J Wlgramme de Londres l-a
du moment o laire devra .re
pas. et boit d) celui dej lec ou-*,
t'uurquui donc Cette cLr e su*'
pec e sur un avtnir as./, logu
alori qi'.l est tis pi on nie que le
gouvernement ne connat p^s ia si
uano i pres.nte, a
couuuissani. il nous
d.Us doue par o.dre, Gommenu^, l'ittli 3 Un cummu .iqn ofii
si vous .eseu mesuie de le taire, ciel de Londres annonce que la co i
>w nous clairer sur le prsent, sur trence des allis,runie U heure i
luteuiious du gouvernement a.na du matin.a examine avec les experts
aiu l gard dd nos buaices, dj mibtares et i.av*l7s ]* masures mi
SKS55?; i^'SS-S
uouvea-i le ds.r atarre du goaver I.
nemynt am-iuain pour la conclu
munis que, la won prompie de Dette sucstiou vi-
a ca ;b 1. l'roce 'aie-
a lu
gui
e nague
IQ
p!a
notre situation cunomiq .e, de no re Ida rs et navales de cercition h i
Mr Uriaod s'est montr trs
tuh.it Je U nd eU al di t,o io ce
documaot-
^RIS 4l>-.^-Mta j 0,0^6,2 3
>l-tling 30,19
DjlUr 12,6} il2
NEv-YORK^y Praa?ia.X9
Sterling )>9v
Wasbing ou j S on l'opiniou
us diuis milieux officiels, lel
es I
ues
poli tique. Ec si voua u tes pas an phq 1er 1 Allemague, ai elle cool
mesure d- le frire, corn liant d for o a m'aouacrabe ses olligationq "v> mm w*us milieux 1
ton Donvez-v us dposer de lu- Elle a tudi une srie da mesure P'og*i ra.is dans la situatioa'dc
ve?.ll/ praire la 1re tant I occopatio. rf paraitoas pu l'action du cois-H il u y a pas que la chronologie en de h Ru 1. do 11 la tempe a t ap suprme accorder plus de te nnYi C0PlmQ^ aujourd hui par un servi,
cause dans ce te srie de couionc prouv Ces mesures comporteront l'AII.m g, e, d accder le. 5?., leaoai ffSrs SSe ou
tures, il y a au,s. la logique, Nous ultrieurement si lu situation l'xw- 1.0 >a eai cnaidrL L. tf* Prasidance du cardin.i n ,kf
.ousdemaujo.s uue lie est l'uulu des mesure* u.vales dont retendue a"Tu-e raJ ? me h*D 'prsence duD n>l Dubois, en
ie iaiie daa a hp. irVn* uAnrtru- . est l'A ndA Lavi1 gnral e,i qur i JI ,ce d u,ae a0(nbreuse aswstance
doua allemandes.
L'ambassaleui d-X'lemagnei
Londres intenog dans la matine a
dclar que la nouvelle du tmes
disantquerAlem.gneafaitde nou
velles offres est comp'te nent inexa
Paris v- Une dpche de Varso
vie du que M. Korfaoly.commissaire
plbiscitaire en Hiute Silsie, a t
rappel pour avoir outrep1Si ses
pouvoirs.
L agence 1 Woolf de Ber-
lin innonce que les tnupes franai-
ses occuprent Hloieobnrg. A Ben-
ittta des conliits trs violents ont eu
lieu ai .isi qu' Miccorvilj, entre les
meafiiariat la police da la villa, les
lrojp;s franaise co onl repris djs-
session. r
Le Temps annonce que !e
goivernement fraous a adreis
Uppeln 1 Varsovie, des instruc-
tions ordonnant aux reprsentants
de la France J- s'employer i cilmer
l opinion polonaise.
Paris 4- Les ft-s du centenaire
la mort de Ninoloa xer ont
de faite des en ions gnrales et
d avoir des Cuambies. .-1 nos rela
tions avec Wasui g on ne sont p/,
orientes de tVOu a uous me.lia ..
l'abri de nouveaux daoraj de di so
luuuii et cl ces ctiAiniiies no doi
vent pis avoir plus de I nette et da uu ldacton prpaiera
.juissance lgislative iuo vou^ veuti J(* "ifl i Al emagne.
dan
est l' ude.
Le comuuuiqu ofilciel du aoir
dit, q . la confre-.c d^s allis s est
r. unie dans l'api s midi de trois
nuit heurts Ell eat parvenue ia
accord Comptai ; un comi
e iocumeu
la nota amriciina a Berlin
qus les Htris Uaia soct avec
da s
lis
montrai!? lHiw oa ramiraaaii le repr
es alJsen,a,nt du Prsiieur de la Rpubli-
que, les midistres, de nombreux pai
:s, le cotpj diplo
le bureau de l'Acadmie tcaa'atee.
* litoatlon des rpara- ?UC' s raiaistres. de uo
101s ti que lesacco d, sont en tram1, T01^^ le C0'PJ diplomatique" et
ici 1,0 vtvui, in 1.a 11 u nu|iio, uj ioui cote tes amiraux
ceriaineinanti au nombre da ses ob- Ueatty et G ras je', ont expos les op
lecl.fs. cal 11 ded'ouriier latteu'ion "
es obscuri es suspectes du piejeui,,
If-BD^l^60 .conclura que ........
n taisant miioitar aux yeux uue
! eti c clar du ciel'de VJll.
iNouj conu.isonstoubcettb mdic
legevemaiii ai|HN,re que uous avons
ecuangae au temp. dos |ilier*j
uoasamenou. doiotinaat uj cain
uu be o'un nid dj fournis qu'il napeigoil
liltoir :, ,'63e Mu' a tout l'an ta* et, en ut endunt que ces fouruiis
Plions di*--' 0n 6n vae de ne" 1ul "aiiieateul leur prsence tout 1
lEWrt du n es "y1*1'1 Pur obj-t long de iiiubes, nous mootrooa au
le gouvernement allemand a dmis-
sionn.
-- La COmoritsioa des rparations
a dcide d adopter les modalits de
paie nent a.rtes parle Conierl Su
pioue, .-ultimatum ara lign de
ma n par le conseil suprieur Mi
Lloyd Ueorge reme.'ra 1-uliimatum
dem un soir a l'ambassadeard'Allem t
Paye,
a .oniie
niiis unciieuen totit patient uu eo.n du ciel bleu,
1 ntst pas un e >i us lui diaoaa de ocra voix la
plus douceixuse ; H grd z bien
mme o il n'at pis la-bis, au'dessom do ce nuagr, ne
iti'Seigner sur ie pr '-y1-- vous pas uiia tpute petite
situation ai coofuie clart?...
nra de
^fctauria
^ Goudron Robert
ra ion* navales qui pourraient ie
excutes par les marines ung^aae
et Irangiisa pi eliej taient jagua
nc/diuues Ces op-ralimi8 COIQpor
tersisni, soit la blucus de l'Ailema-
yue. soit loccupitiou de llsinbourg,
eq ctjopratio.i avec Ls foras de
Une
Les experts li'a-iciers ont activa
leur travail de mise au point du me oe el les couditions de la commis
moire sur les conditions et les garanisloa des rparations seron envoyes
lies de paiement quels commission!* ^ris et remues a la commissim
des rpara ion ivi not lier lAtlenu'allemande i Pans jeudi soir
gue'dans Isa i jo ira- La cration M. Lloyd George en 'praeaca
dun comit de ga.anui.qn, sole |c .\|. u liu4 a nJf u C.J5'
vait hier encore Its obiecnous d.- l'Uidre du H.m a u 7- i. .
I Angleterre, a dq,iUv7mk0' uiDii. !' r? 1 L*T,,jr K<
adopt. intarpcie aopri du cotueil su.u
Le coosei -uprine a approuv il'""' ea Wmo,oU^ge des Imm&ieota
tlgramme q i sera adress aargou ', ^.l f*:>dus 1 la conf.
erneraent amricain pour 1 invitai irtu: Jt? ^il^-
se faire repisenter da nouveau aux1 Suivant dis dfcb.s pub..s
dlibrations interallis Le eoOMfc)jd*u 'es journaux, un coaveau nou
a e uns au courant des pretpiar;venienitnt alcmind dans enuel VI
rtsuliata produits par les sanctions;St.hmer, ambcs.d.ur Lo.dreT
Pi.'W- u,e dpcha aU Paris
iu tltmeaiditqaa le gouvernement
'rancis serait dcid i nommer un
xnbissid-ur aupis du Vatican sans
Utinirt l-s leUloni diplomit.quc
otralegjuvernamti Iraoiii nia
ai'nt b.ge soieul votes pa- le S1
aat. Ladapch du ^e le nouvel
mbissadeur srail M Charles |oa.
Union Syndicale du
Corps de Sant
Les membre* de TUaion Syndicale
do Corps de Siot sont aviss
I Asiemb..* g-nraie qui
lantr la dimanche.Vin est renvoye
u dimanclijaa .VI courant
devait se
"!;s:^s,S;sS?:'25

t? n
k



] \ Ma UN
Un Jo
viendra
Vaillant $' Houet
A'j'Ms girravx pour Haili
1720, Rue du Magasin de l'Etat
STl/ KSi
Tour pargnera piloD
Avact hier, veis les 4 heurts, tar
di.'que \"ire Blo, temme du jn>]*
thique duecttur de la Ccrrrsf.ni.
d'Electricit, conduisait elle-rr.em<
son su'.o qui s erg gea dac s raymui
Ichn Biowd, un piton 1 obstina ;
ne ras se f,'e'- malgr les aveihsi
ments Hpts de la corne d'appel
Mrx.e blo dut iccourir au lieir
pour viter un accident au ptttsnt,
mais par suite de la mruvre brus
que qu'elle fit, l'auto fit un lgf
back et se prcipita dans le fo>s<
qui borde la proprit Carmeleai
Antoine.
Mine Blo tut releve avec p omets
contusions, l'auto endommr^e.rnai.'
Je piton eut la vie sauve, gice *u
sang-froid et la prsence d esprit
de celle qui se ttouvait au volant.
Ncrologie
1 e public est avis qu' l'occasion
de l'exposi ion de la Ferme Ecole de
Tlicr qui s'ouvrira le Dimanche 8
Mai prochain. les Trains des lignes
B zoton Carrefour et de Logne s'ar
Union Patriotique
0. ,,,,. i.si.ji.1,,1 VBSJtGSSti
annonce le moit de MmeVve Me tel- n~ es ,1., n^
!os Mrard, ne Elisa Durand, sur-
vente le 4 dj ccursnt. la dfunte
tait la tante de Mme Calixte M.
Ancion, de Mme Benoit Loui*hdon
et la Grand mre de Madame Stnio
Dominique.
Kcs condolances aux familles
prouves.
HEMORRODES
Quvrison certain* at complote par la
POMMADE DU DOCTEUR ZYLOR
KN TUI1SB rORftUHT BBRIXQUE
PROPHETE COMMODIT
00UNE TOUJOURS UM fifSULTAT
LitoratalM OUPR. I. m ClariM-UOtti, XEDIUT itilpi)
* A fott-auPrlnc* : Ala. ptrus
ainsi x.
Dep Gare du Nord
0 heures A- M.(Trsin Bizoton)
8 ' '
jO # 1'
12,30 p m:
' heures "
4 10 p.m. Train de Logne
5,15 Bizoton
Dep Thor
7 heures a p Train Bizoton
7 50 Logne
9 henres Bizoton
1 30 p m
4hs i
6 35
Port au Prince, le 3 Mai 1921
LEHN & FINK INC
Tous produits pharmaceutiques et L
aticles vendables dans une pharmn&
PEClALITES : iysol dsintectact, Savon Lysol, bh-.vjog[Crear. \Z
r Ftbecco. den iftice incomparable, L hurle de toie X
rue Emulsion, Ei raits.
"cflOCOLT en poudre de L & F : c'e t exquis
FOUDRE Talcum L & F : Cest l'eitirDe snperiohu
boa march etc. ele etc.
"Demandezle prix courant
I YSOL-^ie meilleur et le plus conomique des dsinfectants
Le dsinfectant employ dans tous les grands hpitaux
UNE petitecuilliedeLysoldansuoe pinte d eau donne la soluuoni ,
r\nl!V
pinte reprsente, environ.la con
Lysol s'emploie particulirement
__..___.iviinm Morsures de 1
contenance de, deux verres ordinaire
" dans les cas de : Accoucha
DEUX
TROIS
^Le fvsol s'emploie particulirement Cans les cas ae Accouchent.
Tuberculose, Infections. Morsures de chiens. Piqres et morsuiet ^
sectes Eruptions de la pean, Blessures. Plaies. Bilorcs, Hait, pour IV
g eue personnelle la toilette le bain Dans les chambres des m,^
Chambre de bain.le water doset.les Ecuries Avant et aprs le balm
Pour cicatriser les blessures des animaux et les tenir propres.
Dans les Accouchements et les temps dEpulimut, le Lysol s impts ||
que dans tout autres cas.
Ayez toujours une solution de Lysol d
chaque chambre de voire apparie
Chaque flacon-contient un prospectus
Lehn $Fink Inc. Lon R, Tfiftoi
NEW YORK ASeQt Pw Hiit
AVIS
Viennent, d'arriver au
Grand Hlel de Frai
Par le dernier paquebot franM
Vin de Madre
Vin de Malaga
Eeau de Vichy ( C1egtin>
Vermouth NotUj Prat
Vins fias le Bordeaux %
Vente en gros et en dtail ie%
prix modrs
lien- eniemcnl 8
Madame Veuve Achille B-.the, st
entdDts, tetits-ci taLts ti ojs lts au-
tus paieras tetpercient bun \,vc-
mtnt les ncn.bit01 anis qui ltur
suii au)OUia nui. neuves, mm h u^i oit tmoigne leur .ympahie a l'oc-
les quteuses ont repris leur t he caMon de la mort de le ni Ifgftlt
mritoire. E les ont droit aux gitds |un joseih Ahiie Barlhe.
La collecte g/n'rale peur les D.
gus de l'Union Patriotique se pour
suitauiouid hui. Actives, intit-g b'e/,
et la bienveillance de tous ceux a I
qui elles s'adressent, car la loi patno
tique est en tous pays digne Ct us- Clyde SlCHIUllit//
pect.
En raison de la coincidtnce de
la fte agricole de TLo\ le rre eirg
populaire projet pour dirmi che pio
chain est itn\cy au
vaut.
dmar.ihe sui
Avis commei ciaux
Le pfblic et le coromtree soi t
aviss que Monsieur H-my S ndral gnrale.
est nomm piocurattur de cotie
n-aison de Port au-Pr nce.
Poit-au-Prince, le a M^i 1921.
RYAN & BARBLR, lac.
Lompuny
(OREIGN SEKV1 ES)
Lt Sttan ti L; ke Stb go v. -
r.si.t de la t oion b c tfia ici ver e
9 eu courai l 11 ui p.i 1 du du t i et
Iai8eia le nette )our ^oui Nav-
Yo'k v .i les ^uits uu Nord. Pour
p.u-. amp.es itL:iig.umen'.s, veuill-1
\o. s adresser l'otbce de l'agence
Panamas Rairoad Steaiship Linc.
Service de fret et de passagers
New-York Hati
Port an-Prince, te 1er Septembre 1920

i un-iii Pi d e, le 2 Mai :92t.
L F CLfcMbKTS, Agtnt gnral
Avis important
Le soussign, i telles tics que de
dioit, poite 1 la cocniissance du
public qu'il ne (ait plus parii de l'im
primerie St-oseph ni comme irso
lier, ni comme associ.
Pottau-Pricce, le 4 rr^i 192 t.
Blye L^rCNTONT
La Renaissance
i-za Aslome
td:T
Saul.B.-m il
1 : mi : lis, 1 < -, H taMh fc Bai
i ,sr ti|Ml iJ. ShiC nVlBaM aJV
l.n soire de drnnin q
t La Benaissanca 1 i 1 ariaia
1ne soire dt* fou 1 i e II y sera jo
noia comdies locale- Les fats et
listes y serort dciits av r ure mai
ti se admirable,
(Ju'on n'y marque psp, la carte
d'entre ne sera qu' un* gourde et
. 1 lace au ba.in tcux
I mi ma Railroad
Slt- inship i ine
l< S,SAdvai ce craiPoit-si-Piincf
U S rra.su lit u du 4 I' prerdra des
pa**8*ra f'la< eradirretemert pour
lTr!^wYjkl(n(mf10lT.
serajou C> b> r*J-EBr
Acticg agfnt gnral
IVnsion Rouzier
Cflamp de Mars
Cor.fcil et bon gct.
i "- w
Prtant expditions directes pour l'Angleterre et l'Europe et vice-versa. Connexion! Veaux New York. Le plus rapide et la plus direct service de et pour 1 Europe. Adresse
u E. Paiereon, General Freuht Agent, 24, State Street, New York C ty fret payable
et.stinatiGn l'exception du Miel
Un cip-irt par semainede New York directement pour Port au Prince et uo aulre pv
mois pour lo s le pons d'IIai i. Seulement passage de premire classe. Les suivatitJ
t uni nos Agents dans les principaux por s d Europe et d'Angleterre :
Angleterre, Ecosse et France :
MM. G.W. Shelden $ Co, 47. James Street Liver-
pool, Englnd
Copenhague, Danemark : ,
MM, A.EBendix # Co9 21, Alletfade, Copenhague
(i*ilqh Italie *
MM Henris Coe # Clerici, Piazza S. Matteo
15 Cnes Italie j
Christiania Norvge :
International Speditionsselskap, Christiania
llumbourg A Ut magne: H. Vogemann, Hambourg*
Golhenbourg Sude :
ftdUh Express, Gothenbourg tl
Le service de Panama Liae entre New-York et HUti, en vue des'farrangeme ils qui *\*1S
sera dune ut.hti considrable, et est la voie la plus rapide par laquelle vot nuuhandises P
tre expdies. r r t
h* connaissements couvrant fret pour New York avec options de livr-iw soit l D
le Hv.e Bordeaux ou Anvers seront livrs.
0. B. THOMPSON,
Ayent gnerai agent pmr Hati
\
*-^


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM