<%BANNER%>







PAGE 1

LE MA UN Parisiana JE LDI Allez l'ariuana et vous verre/. un programme succs et vous en parlerez Auberl~Journal Express de minuit en 2 parties Le farceur £^ Gjande comdie de Gigeita MOIBLO •n 3 paitiesFilm intiigant, artistique; dcors merveilleux, sites pittoresques et colors. Entre G. 1.00 USSH LEHN & FINK iivc. Union Patriotique — — i-aa 1 % %  A* .^.ti.Ui. t U i Samedi .dernier notre ami Paul Auxila recevait en ses magasins une ltllte atonyme par laquelle il tait somm d'avoir a dpose: au Champ de Mars pts de la St.tue de Dessahnes ta ronde somme de ;ooo dollars sous peine de perdre la vie. J^Pour s'excuter, 1 audacieux corn s pondant lui accordait undlaqui ce dtvait pas aller au d! du 2, avril i midi. Celait le teime l.lal.. Justement mu de ce procd m cabre Mr Auxi'a porta le (a t i la cjnnii sauce d? la Gend rm rt et ) laissa le fameux pli... L'afiaire lu' tenue seciir et la police ip * dhab les mar oeuvres posa la m un su n i chaulhur d'auto b en connu. Au bureau de la g ndarmeiie 1 ic culp reconnut que la lettre lUi bien de son criture et lit l'aveu corn ptel de sa laute, prtextant qu'ut roman policier qu'il avait lu depuis peu lui avait inspir ce coup d'audao dont il se repentait. Mr Auzila donna une preuve d> sa grandeur d lui en dclarant qu il n'avait aucune intention de poui suivre laftaire et demanda la g-ce du prcoce .biigaud. C'est ainsi que ce dernier fut renvoy. Nous souhaitons que cet exemplt serve 4 tous ceux qui peuvent avon du got pour ces louches avenluieul a.udnr. FAMa .1 Ph..-,.d~ A vendre Aaiomobilu 0)dfinob:to Automobl l.uiokr 8dii t* Ur G JUVET, Hue Amricaine vis commerai Le public et le commerce fort HV s 8 qi e pendan n?oa absencp Mr i aspard Monsanto es' char g.de la direction de toute mes sf faires. MAX IdCNSANTO A p ;proposjdu dernier incendie Notre ami^Jules Sinon, encore malade, nous^a (ait dite vue le dernier incendie de la Rue des Frrnts Fort*, contrairement ce qui a t publi n'avait pas clat ch i lui Du leste l'enqute n ene par le luge de Paix de la Section Nord au tour de cet secidect et le procs-ver bal qu'il en a dress prouver.! la v racit du dire de Mr Simon. Dparts pour France l'i le steamer < Macoria qui laisse demain pour la Havre se trouvent beaucoup de passageis parmi lesquels nous relevons les noms suivante : Mr et Mme Emile llo z er, Me Clara Nsdal, Claire Pierre, Edouard et Audr Rouzier, Mme Vve Llio Homo, l liarles Pierre, Eug. St-Maca %  y, Hiccaidi. l'atrizi. Mme D. Belle garde et enfant. Mme W, Bel fgarde et 4 enfantts. Mr et Mme Arthur Les coullair, Marguerite Ltiorest, Dsir Deslauilea. k s (i .Mgr l'ichon et et Mme Nemours Thomas, Mi et Mme Lonce l'eloux et enfant. Mme Gas ton Jovet et enfants. J Staco. Nina Thomas, Alfred Cook. \ mil Char les, Louis Sanaaricq' Jean Blanchet, Mr le Docteur et Mme D. Mills, etc a %  r lieu les manifestations des travail leurs. Et cette date aurait t ihoilM avec l'igiement du corps central de Moscou qui est reprsent dans l'organisation bolchviste de Mexico. Le quartier gnral de l'organisation bolchviste de Mexico est la Pension Franaise situe directement drnire I htel R-gis, dans le cœur mme de la vi'le. Cest li qur e runis col fiquemment lei rouges et les radicaux de cette organisation, venus de Russie, de l'Allemagne, de France, d Italie, d'Angleterre, d'Espagne, des Eats-Un's, et auxquels sadjogaent lerjiu ii;t < de Mtxi (P. 1 BAZAR METROPOLITAIN Maison de confiance Angle des Hues du Ptupl Dants Destotiehes Port-au-Pnuce (Iki'i) § Grande veule prix spcial Demandez pour notre liste de prix Plusieui s articles au-dessous du prix courant or c 0-40 Biscoi's anglais en ferblaoc Ouelqefc-ans se vendaient iusqu d Veal l.oaf d'Amour auparavant 0.40 La soie d6 Me*aiine, laune l'nx courant i iO et bien d'autre*. 0.tl) 185 La vente spciale une gourde continue encore Viennent d'arriver Frampge \c grasse Pomme de itrre • >'gnons Uirger Alt amricain Glatine Cottiture arglaise et Aruiour Baignoir pour bb Alcool solidifi pour veilleuse Elsftic toute dimension Fileta rour cheveux Et niais et toma'e en ferb'anc. En ces temps-ci il est pr/rable de faire ses achats l o l'on trouve te meilleu' P riX Comparez les noires BUVETTE De la meilleure cime la g'ace qu'on puisse g ter D ; la crnoe la B lace Vt%z : Chocolat et i 'e de guimauve 15 Fraise 15 Pche M Coofl'urp de tioUeltfB 15 Lait mal t II Lait mal aux ewftl 20 1 e vritable ioca Kola 10 Kola ch mpsgne 10 Grape juice 13 Ji's de tomme 16 (ling r aie, I verres •# Vemllt i % %  ' hier Ut motr Durhtm de 40 cents or pour tout achat de 2 dollars (ait note dpartement d articles de Ua:ar. Aujourd'hui, i 4 heutes p m. au sige social, runion hebdomadaire du Bureau.] — Nous„rappelons que c'est lundi prochain, 2.mai, qu'aura lieu la jour ne de collecte gnrale de l'Union patriotique. Les quartiers qui n'auraient pu tre entirement visits ce premier jonr le seront le lendemain, 3 mai. Une opinion de Mme 1 Sarab BeraardtJ New York, SS Mai 1890 Messieurs Frederick lograra Cie La Crme "Milkweed" L gram est l'un des plus dlicieux parfums que je connaisse. Elle est merveilleusement bonne pour la peau et le ieint. Cest un gra id plaisir pour moi d'aflirmer mon entire satisfaction. .1 emporte avec moi une grande quan tit e n regagnant la France. %  DSn,c re ment voue SBIBII BERNADT jnjBpour copie conforme Luc bORSINVILLE & Co Reprt'gen'ants eu llaiti de Frederick F. Ingram Company — Datroit, Mich US.Alievue des Deux Mondes 15, tue de l'Lttiversite, Paris SOMMAIRE DE IA I1VRAISON DU 15 MARS 1921 — UJ dame d?ns le monde Qua t ime partie ; Paul Bourgei de l'Aca demie Iranaise. — Li Russie des Tsars pendant la Gnnde Gutre.— IV Les ides de l'Empereur sur la paix, Maurice Pa lo'.ogue — Utiles de Gr:e et d'Italie lllei) —111. Rome it Florence,Liau >ey de l'Acadmie franiise. — Une fil'e de Napolon, Princesse 8ibes:o. — Pierre Bcher. — Noes et so*. venirs — Madame de Li Fayette et se? bons amis les savants Andr Bean niei. —Les Mmoires d'un nonce— Le cardinal Ferrata, Lon Gtgoire. — L'Avenir de 1 Entente Franco Britanique—Il Ren Pinon. — Revue S:ientique— Les phares 1 c'ipse de l'infini, Chirles NorJ mann — Revue dramatique— La Tei Iresse— Les scrupules de Sginarelle, Ren Doumic de I Acadmie franais; — Chronique de la quinzaine — Histoire politique, R ymond Poincar, de l'Acadmie franaise. PRIX DE L'ABONNEMENT Un an Six mois Trois Paris, Seine, Seme-ei-Oisc 80 lr. |i Ir. Jilr.jo JIPARTEMENTS, et Cotoni ei Franaises 86 lr. 41 lr. 21 fr. 50 tTANBR yj lr. 17 lr. ,24 r. jo Lu abonniHunti piithnl du ur tl du i$ di ihaqui mois Prix du Numro. 4 so Eiranger : 5 Irjncj On trouvera A la Ma'son L. Preelzmann \pgejholm : Lspadrilles tou numros ; Poudre gorgienne glace, Cuillr 1er, V inaigre en caisse, Sardines detous prix, depuis Or 12 iusqu i Or 50 la caisse. A vendre Cne automobile tOverland S'adresssr vi ,;JOANNY CORDASCO 31, Hue det fronts Forts Magasin d'articles de Cordonnerie Bonne Nouvelle Rjouissez vous amateurs de S:a-, ferlati suprieur,fumeurs distingus, Sensible i la situation dumonvm le directeur du B.zar des Gecllem nj pour faciliter ses clients, met i partir de ce jour, le Scaferlati suprieur la fameuse marque A'exacdre, de prparation Frac-iM, ea ven't 0,70 le paquet. \



PAGE 1

QttkdmjB inn Moi 4067 Port iu Prince, HAIU Dlfii.CTEUR.PKOPRJ£TAIRE ClmeDt-MAGLOIRE tl NUMERO 20 CENTlUfcs Quotidien REDACTION; Rae Amricaine Nr tX FILE COPY CoJumbua M.naerktl lAcmj r-A\ *v . 3^ Mercredi 27 Avril Jtfeg %  ?1 "A, la vrit pour la grande majorit des hommes tant ce qu'ils croient, c'est seu le nient avec leurs croyait ces que les peuples peu vent tre gouvernes. GUSTAVE LE BON TELEfUO*M;4l -—•— m t— QUESTION DU JOUR Hommage el Manifestation Des rouvelles venues de l'tran Br DOU8 avaient appris, il y a de cela quelques semaines, que Mme Marie Curie, dont le nom, ainsi que celui de son mari, restent attachs la dcouverte du radium, tait cours de cet e matire et que, pour cette raisonses recherches scienti iiques sur les proprits et les appli cat>on de ce mtal menaaient d tre interrompues ele ne veux paa avoii'la prtention de vous faire de la science/ mais il peut tre permis de rappeler que les caractristiques du radium sont que ses sels sout dous d'une grande luminosit et mettent des radiations dont les effets chimiques, lectriques et mdicaux tiouvent chaque jour des applications nouvelles. La pnurie de radium en France et en Europe constituerait donc un dommage tre grand pour la science et pour l'humanit, et Mme Curie voyage pour essayer de trouver un peu partout dans le monde la mai. e-e premire de aea impor enta travaux de laboratoireElle sera bieuii aux Etats-Unis o elle se rend pour in veatiguer sur l'existence relle de mines de minerais de zinc et d'ura nium qui ont t signales dans le Colorado, 1 Utag. le Pennsylvanie et plusieurs autres Etats amricains. Mme Curie est incessamment attendue Washington d abord, e alors cet vnement cause daus la capitale amricaine un moi vrita bleraen digne d une cause rvolut on naire. Tou es lea organisations fmi nines et tous les corps scienutlques tout sur pied pour t-ire l'mven leur du radium une rception digo d'elle. H se trouve heureusement que ru.s grandes organieations na t.onalea femmiue* sont la veille de ten.r Washington leur sessio annuelle; lea Femmes de la Uvo lu ion amricaine , la c Ligue Am ricaine dfg Femmes de lettres le c Congrs na ional des Mres. Cea trois aesociations ont projote de faire une rception unique, sous le patronage des hommes de t-cien ce du pays et sous celui du gouver usinent laquelle aura lieu dans un difice public officiel et assez vaste pour runir toutes les dlg%tionl scientifiques et fminines qui auront dcid d'y prendre part. Le c le plus touchant et le plus pratiqua en mme temps de la mani testation qui s'organise, c'est qu'une soas-ciiption publique a t ouverte en vue de recueillir la valtur nces saire pour acheter un gramme de radium devant re offert a la dis in gue visiteuse La somme ncessaire s'lve a cent tailla dollarsNe vous rcriez pas la gnrosit amricai de a vite fait de couvrir coite sous cription qui est mme arrive cent trente cinq mille dollars De sorte que, rien que par celale voyage de Mme Curie aux Etats Uuis auia t prolitable aans prjudice de toutes tes facilits et aides qui lui sont as suiea dans le cours des invesiiga liant que je viens de direCe n'eat paa foa. Il a t dcid, sur la requte du vice-prsident Coolidge, qui la remise du gramme de radium sera faite au cours d'une rception & la Maison blanche qu organisent Mr et Mme Hardiig pour le 4 JU Mai pro chain, et que le Prsident lui-mme prsentera cet I ommage Mme Curie. Miia j'entends vore rp ique : vous me demandez eu q loi cela nous intresse-iil ei si jaurais par hasard l'illusion de croire q ie ce sont l dts chose* susceptibles d'intresser nos associa' iona fminine',no corps scientifiques et. nar-dess s plus favo ablei est offerte tous ceux que la rclame intresse pour faire connatre I leur clien'le daus le commerce ou La ques'ion de l'Indpendance des la profession qu'ils exercent, par le lies Philippines n'est pas envisage i pro.haiu volume que fait imprimer un point de vue unique par les homf j0l 'e distingu collaborateur aur la mes politiques amricains. Agite Rpublique d [liai i. t Entre Costa Rica, L'Angle terre et les Etats Unis depuis plusieurs annes elle est tou jours palpitante d'intrl et retient l'attention dans les cercles ofti:iels Georges H. Fairchild. directeur du Manila Times voyageant pour la Californie, dclara son passage a San Francisco le 18 Mars coul,qu'il ae croyait pas lee Philippins suffi %  .animent prpars pour jouir du bnfice d'une complte indpendance; il fit ressortir le danger de ce progr* orcipit et se proaoni en faveur d'un changerait dans la forme ac iuc.le du Gouvernement. La question intresse tous les peu pies de langue anglaise, dit-il, et l'indpendance des Philippines serait un avartage pour les autres natiens. Monsieur Fairchild' ne fit aucune dclaration concernait la rumeur relative a sa prochaine nomination comme gouverneur de ces lies ; ce qui au ait mo iv son voyge aux B'ati Unis et pmicul remerl ses entretiens Wa-.hing on. Toutefo ec'e.-t ojjours la fantaisie des for s et non pai le dsir nelte ment exprim des p-uples faibles qui dcide du ort de ces derniers, apis qu'on a tan co nb t u :e principe qui a ensarg'ant tout dernirement le monde. Nouvelles Etrangres FAR CABLE PARIS, 25— Une dpche de Londres annonce qur M. Bnand s'est em barque Folkestone a midi Mr Briand a exprim sa satisfaction au sujet de ses conversations avtc Mr Lloyd George. — La runion du Conseil Suprme a t dfinitivement fixe pour s-.medi i Locdre?. — La 4me confrence a gard le caractre d'une conversation prliminaire entre MM Lloyd George et Briand, les reprsentants de la Belgique, de llt.-lie, du Japon tant absents, on ne pouvait prendre aucune dcision. Le Conseil Suprme convoqu pour samedi prendra effectivement les rsolutions ncessaires — Les journaux se rjouissent de l'heureuse conclusion de l'entrevue de Hythr dont ils estiment les rsul tats pleinement satisfaisants. — LcEcho de Paris constate que la fioide nergie de M Briand acheva de convaincre M Lloyd George de la justesse de la thse franaise — t Le Matin croit savoir que Mr Lloyd George ne serait pas oppos a une prise de gage avant 1 ouverture de toute nouvelle ngociation. — t L'Echo de Paris i d t que les deux premiers sont tombs d accord sur la ncessit que les Ctats Unis reprennent leur place dans les dlibrations des alli et notamment au Conseil Suprme a la suite du refus du Reich de transfrer Lolo logne ou i Coblence, l'encaisse mtallique de la Reich batk. La Com ( mission des rparations exige la livraison le jo avril au plus tard d'un | million de marks or. Mr Btiand est i rentr A Paris ce soir i heures 30. PARIS 25— Suivant un tlgrami'me de Tanger les incidents survenus i propos de 1 alfaire de M.dra Ique ont rapports inexactement et comments tendancieusement par certains journaux espagnols qui ont prtendu qu' bord du paquebot franais Abda on aurait hu le p.Villon espagnol arbor sur le navire 1 Alphonse X En ralit lorsque 'Abda entrs en rade de Tanger deux navires de guerre 1-un espagnol, 'aAlphonse X, l'autre franais|eanne d Arc taient devant le pori. Les passagers de l'cnbda poussrent des acclamations en passant devant les deux navires, parce qu ils croyaient que ttui-ci taient fraous Ces ac clamations forent prises par les Espa L'Eleudard Le nouveau Journal de no tre confrre CU.sSTANT VIEUX C rat mardi le 3 Mal prochain, que notre oi.frre fera paratra on 1 premier numro. "L'E'endard" sera bihebdomadaire et paist ra sur feuille dii.ble Us Mardi et Vendredi de chaque semaine Dans certaines circonsiances sensationnelles, il y aura des Nos extraordinaires gne sous la forme d'un ultimatum au gouverne ment costaricain Nous avons di' que l'action de la Grande Bretagne avait pour motifs le recouvement de certaines dettes et la rclamation de ceitaines cooeessiens de teire qui avaient ; faites a une compagnie anglaise et que le gouvernement costaricain actuel contes'e. Voici de nouveaux renseignements ce sujet. Cette concession de terre com orend approximativement une t:n due de 7,000 carrs de terres repu les pour tre tr riches en huiles; lie a t faite par l'ancien gouverne ment Tinoco et soutenue par des intresss anglais. Le gouvernement actuel la rpudie, LDpartement d'E at amricain a reu avis que le Congre costari caia avait, depuis le 7 mars et par une majorit de 24 contre 10, votconre l'acte de concession du gouvernement J inoco. Celte concession avait t a l'origine ob'eoue par l'entreprise amricaine Armory & Sons, qui r vait par la suite vendue i des intres ses anglais, au nombre desquels hgure le fi.s du Premier anglais, Lloyd George. **M Ni la Grande Bretigoe,ni les Etats Unis n avaient reconnu le gouverne ment Tinoco, tandis qu'ils oit recon nu le gouvernement acmel. Immdia ement apji ce t; recomaissance, la %  i 1 x |Gr;nle Bretagne ava't pris des mi Une loi rceiniD c'tlt VO-, pour iafre va3PV*"S ture franaise qu'est 1 Universit de^ mn„ , ?!" pa,hisw ,ve ' mi r Ur a r e|, r P ar lM WekfislS pour commenc 6r !./A C r* e fe rtvlution sovuque TSSS Snat imi


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05361
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, April 27, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05361

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
QttkdmjB inn Moi 4067
Port iu Prince, HaiU
Dlfii.CTEUR.PKOPRJTAIRE
ClmeDt-MAGLOIRE
tl NUMERO 20 CENTlUfcs
Quotidien
REDACTION; Rae Amricaine Nr tX
FILE COPY
CoJumbua M.naerktl lAcmj
r-A\ *v 3^
Mercredi 27 Avril Jtfeg ,?1
"A,

la vrit pour la grande
majorit des hommes tant
ce qu'ils croient, c'est seu
le nient avec leurs croyait
ces que les peuples peu
vent tre gouvernes.
GUSTAVE LE BON
TELEfUO*M;4l
-
m t-

QUESTION DU JOUR

Hommage el Manifestation
Des rouvelles venues de l'tran
Br dou8 avaient appris, il y a de
cela quelques semaines, que Mme
Marie Curie, dont le nom, ainsi que
celui de son mari, restent attachs
la dcouverte du radium, tait
cours de cet e matire et que, pour
cette raison- ses recherches scienti
iiques sur les proprits et les appli
cat>on de ce mtal menaaient d tre
interrompues
e-
le ne veux paa avoii'la prtention
de vous faire de la science/ mais il
peut tre permis de rappeler que les
caractristiques du radium sont que
ses sels sout dous d'une grande
luminosit et mettent des radiations
dont les effets chimiques, lectri-
ques et mdicaux tiouvent chaque
jour des applications nouvelles.
La pnurie de radium en France
et en Europe constituerait donc un
dommage tre grand pour la science
et pour l'humanit, et Mme Curie
voyage pour essayer de trouver un
peu partout dans le monde la mai.e-e
premire de aea impor enta travaux
de laboratoire- Elle sera bieuii aux
Etats-Unis o elle se rend pour in
veatiguer sur l'existence relle de
mines de minerais de zinc et d'ura
nium qui ont t signales dans le
Colorado, 1 Utag. le Pennsylvanie et
plusieurs autres Etats amricains.
Mme Curie est incessamment at-
tendue Washington d abord, e
alors cet vnement cause daus la
capitale amricaine un moi vrita
bleraen digne d une cause rvolut on
naire. Tou es lea organisations fmi
nines et tous les corps scienutlques
tout sur pied pour t-ire l'mven
leur du radium une rception digo
d'elle. H se trouve heureusement
que ru.s grandes organieations na
t.onalea femmiue* sont la veille
de ten.r Washington leur sessio
annuelle; lea Femmes de la Uvo
lu ion amricaine , la c Ligue Am
ricaine dfg Femmes de lettres
le c Congrs na ional des Mres.
Cea trois aesociations ont projote
de faire une rception unique, sous
le patronage des hommes de t-cien
ce du pays et sous celui du gouver
usinent laquelle aura lieu dans un
difice public officiel et assez vaste
pour runir toutes les dlg%tionl
scientifiques et fminines qui auront
dcid d'y prendre part.
Le c le plus touchant et le plus
pratiqua en mme temps de la mani
testation qui s'organise, c'est qu'une
soas-ciiption publique a t ouverte
en vue de recueillir la valtur nces
saire pour acheter un gramme de
radium devant re offert a la dis in
gue visiteuse La somme ncessaire
s'lve a cent tailla dollars- Ne vous
rcriez pas la gnrosit amricai
de a vite fait de couvrir coite sous
cription qui est mme arrive cent
trente cinq mille dollars De sorte
que, rien que par cela- le voyage de
Mme Curie aux Etats Uuis auia t
prolitable aans prjudice de toutes
tes facilits et aides qui lui sont as
suiea dans le cours des invesiiga
liant que je viens de dire- Ce n'eat
paa foa.
Il a t dcid, sur la requte du
vice-prsident Coolidge, qui la re-
mise du gramme de radium sera
faite au cours d'une rception & la
Maison blanche qu organisent Mr et
Mme Hardiig pour le 4JU Mai pro
chain, et que le Prsident lui-mme
prsentera cet I ommage Mme
Curie.
Miia j'entends vore rp ique : vous
me demandez eu q loi cela nous in-
tresse-iil ei si jaurais par hasard
l'illusion de croire q ie ce sont l
dts chose* susceptibles d'intresser
nos associa'iona fminine',no corps
scientifiques et. nar-dess eh, notre Maison Bi*mme q ii est
bien autre tLoie. Excusez-moi
voua av.*/. raison
4 jou* no ment de
l'Indpendance des
lies Philippines
Les peuples faibles sont la
merci de la fantaisie des
peuples forts, qui dcident
de leur sort.contrairement
leurs veaux
ta siiiiali
Une occasion d>s plus favo ablei
est offerte tous ceux que la rcla-
me intresse pour faire connatre
I leur clien'le daus le commerce ou
La ques'ion de l'Indpendance des la profession qu'ils exercent, par le
lies Philippines n'est pas envisage i pro.haiu volume que fait imprimer
un point de vue unique par les homf,j0l'e distingu collaborateur aur la
mes politiques amricains. Agite Rpublique d[liai i.
t
Entre Costa Rica, L'Angle
terre et les Etats Unis
depuis plusieurs annes elle est tou
jours palpitante d'intrl et retient
l'attention dans les cercles ofti:iels
Georges H. Fairchild. directeur du
Manila Times voyageant pour la
Californie, dclara son passage a
San Francisco le 18 Mars coul,qu'il
ae croyait pas lee Philippins suffi
.animent prpars pour jouir du b-
nfice d'une complte indpendance;
il fit ressortir le danger de ce progr*
orcipit et se proaoni en faveur
d'un changerait dans la forme ac
iuc.le du Gouvernement.
La question intresse tous les peu
pies de langue anglaise, dit-il, et
l'indpendance des Philippines se-
rait un avartage pour les autres na-
tiens.
Monsieur Fairchild' ne fit aucune
dclaration concernait la rumeur re-
lative a sa prochaine nomination
comme gouverneur de ces lies ; ce
qui au ait mo iv son voyge aux
B'ati Unis et pmicul remerl ses
entretiens Wa-.hing on.
Toutefo ec'e.-t ojjours la fantaisie
des for s et non pai le dsir nelte
ment exprim des p-uples faibles qui
dcide du ort de ces derniers, apis
qu'on a tan co nb t u :e principe
qui a ensarg'ant tout dernirement
le monde.
Nouvelles Etrangres
FAR CABLE
PARIS, 25 Une dpche de Lon-
dres annonce qur M. Bnand s'est em
barque Folkestone a midi Mr
Briand a exprim sa satisfaction au
sujet de ses conversations avtc Mr
Lloyd George.
La runion du Conseil Supr-
me a t dfinitivement fixe pour
s-.medi i Locdre?.
La 4me confrence a gard le
caractre d'une conversation prli-
minaire entre MM Lloyd George et
Briand, les reprsentants de la Bel-
gique, de llt.-lie, du Japon tant ab-
sents, on ne pouvait prendre aucune
dcision.
Le Conseil Suprme convoqu
pour samedi prendra effectivement
les rsolutions ncessaires
Les journaux se rjouissent de
l'heureuse conclusion de l'entrevue
de Hythr dont ils estiment les rsul
tats pleinement satisfaisants.
LcEcho de Paris constate que
la fioide nergie de M Briand ache-
va de convaincre M Lloyd George
de la justesse de la thse franaise
t Le Matin croit savoir que
Mr Lloyd George ne serait pas op-
pos a une prise de gage avant 1 ou-
verture de toute nouvelle ngocia-
tion.
t L'Echo de Paris i d t que les
deux premiers sont tombs d accord
sur la ncessit que les Ctats Unis
reprennent leur place dans les dli-
brations des alli et notamment
au Conseil Suprme a la suite du
refus du Reich de transfrer Lolo
logne ou i Coblence, l'encaisse m-
tallique de la Reich batk. La Com
( mission des rparations exige la li-
vraison le jo avril au plus tard d'un
| million de marks or. Mr Btiand est
i rentr A Paris ce soir i heures 30.
PARIS 25 Suivant un tlgram-
i'me de Tanger les incidents surve-
nus i propos de 1 alfaire de M.dra
Ique ont rapports inexactement
et comments tendancieusement par
certains journaux espagnols qui ont
prtendu qu' bord du paquebot
franais Abda on aurait hu le p.-
Villon espagnol arbor sur le navire
1 Alphonse X En ralit lorsque
'Abda entrs en rade de Tanger deux
navires de guerre 1-un espagnol,
'aAlphonse X,l'autre franais|ean-
ne d Arc taient devant le pori. Les
passagers de l'cnbda poussrent des
acclamations en passant devant les
deux navires, parce qu ils croyaient
que ttui-ci taient fraous Ces ac
clamations forent prises par les Espa
L'Eleudard
Le nouveau Journal de no
tre confrre
CU.sSTANT VIEUX
C rat mardi le 3 Mal prochain,
que notre oi.frre fera paratra on
1 premier numro. "L'E'endard" sera
bi- hebdomadaire et paist ra sur
feuille dii.ble Us Mardi et Vendredi
de chaque semaine Dans certaines
circonsiances sensationnelles, il y
aura des Nos extraordinaires
cet organe /jurement nationaliste le
fassent l'av.nce. Les abonnements
seront de 0.250 pour Port su Pnn
ce et G. J pour la Province.
Imprimerie et Bureau de Hidaction
17^; Hue du C'.a re.vis via le Cable
franc lie,
Nous avons fait dernirement le
rcit d'une intervention arme an-
glaise Costa Rica, ou au moios
d'une menace de ce genre sigaifie
par la Grande Bret>gne sous la for-
me d'un ultimatum au gouverne
ment costaricain Nous avons di'
que l'action de la Grande Bretagne
avait pour motifs le recouvement de
certaines dettes et la rclamation de
ceitaines cooeessiens de teire qui
avaient ; faites a une compagnie
anglaise et que le gouvernement
costaricain actuel contes'e. Voici de
nouveaux renseignements ce sujet.
Cette concession de terre com
orend approximativement une t:n
due de 7,000 carrs de terres repu
les pour tre tr riches en huiles;
lie a t faite par l'ancien gouverne
ment Tinoco et soutenue par des
intresss anglais. Le gouvernement
actuel la rpudie,
L- Dpartement d'E at amricain
a reu avis que le Congre costari
caia avait, depuis le 7 mars et par une
majorit de 24 contre 10, votconre
l'acte de concession du gouvernement
J inoco. Celte concession avait t a
l'origine ob'eoue par l'entreprise
amricaine Armory & Sons, qui r
vait par la suite vendue i des intres
ses anglais, au nombre desquels
hgure le fi.s du Premier anglais,
Lloyd George. **M
Ni la Grande Bretigoe,ni les Etats
Unis n avaient reconnu le gouverne
ment Tinoco, tandis qu'ils oit recon
nu le gouvernement acmel. Immdia
ement apji ce t; recomaissance, la
i 1 x |Gr;nle Bretagne ava't pris des mi
Une loi rceiniD c'tlt VO-, pour iafre va le coulre l'usago ei to,*.*"00 pour rappuyer par k
l'eilSfiyUemcUt du' 0,,a quelque temps espr que les
Frauaise Bdfjtaae1^ ^ mm daas I
Monsieur Charles Vorbe qui eut
dj a crire sur la crise actuelle que
traveraa le pays, a dans ce volume
de haute facture mis au pjiut l'tat
de la ai uation, tant au poiut de vue
social politique, U ancier.conomi
que et commercial.
L'auteur a profil du placement
l'avance de laG exemplaiies devant
allai aux Etala Uuis et eu Enrope,
t m < dea vides avec lesquelles la K
publique,d llaiu entretient des allai
rea, tyour utiliser dans ce volume de
grand lutret lea trois premires et
tes trois dernires feuilles qui seront
an piusieuis couleur* et leaeiVc'e*
aux banquiers, Ngociants,Agant* de
Nav gation et de Manufactura, pro
tdsauunels, connus aux htels et
peosiouade famille, soucieux de se
taire connatre a l'tranger ainsi que
dan* lea villes U Rpublique
Ds cette semaine, nous donne
roos sous forme de (ac aimil quel
ques extrait* de cet important ou
vrege que noua considrons d'une
puibsauce qui marqueta dans lactua
lit, autant p.r la tuuveuu e dans
le g' me que t'indepeudauce avec la
quelle notre eomp ent collsbcrateur
a u ail la question bai enne
l)j ic tu i c.i ix qui s'intressent
la propagande de leurs affaires, peu
veu s adresser l'auteur, au No 5JU
Hue Dante* DestoucUes, pour lea
conditions qui leur seiout t ail -h sui
vaut la place qui sera demande aur
la pa^e consacre a ce le li :
Avis du "Malin'
I es abonn* du journal Jacmel cctle "
On ne peut compieud e quel
mobile a obi la Chambre des K:
prsntanti de B:lg.que en votan'
tuut dtrn rement une loi pai laquelle
le Iranai est expuls de la partie
flamande bilingue depuis des sicles,
et rendant l'usage du flamand obligt
toire dans la partie wallonne. Cette
mesure si elle arrivait i tre appli
que atteindrait la cordialit des rap
ports existant entre la France ei la
Belgique dans une large proportion,
car, c la langue commune entraint
communaut de culture et me ne de
penser.
tie pat, si comme le veut
le flamand doit tre exclu-
ques'ion; mais jusqu'ici l'at t jde
du DSpartement d'Etat n es pas net
tement dtermine i cet gtrd. On
croit dans :e'ttioi milieux que le
gouvernement amricain hisite i
prendre position dans cette aftaire
en raison de la politique qu'il essaie
de faire prvaloir actuellement au
soj t de la Msopotamie e: d'autres
mandats confr par la Ligue des
nations. .
Une rvolution
sovitique se pr
pare au Mexique
sont'prde bien vMrniU en s|VemeD'1 Sf* dns teos* iw'acUs ^^SSJLSSSKSBf four
voyeren communication les der ^mmistratifs. les lela.ions de l'E 'dSiK^V^!.PtI
SU lances dures ta ;^IS;i!= Pays [^SStt& -
(prov.Dcesdev,endroatsingul.rement ^Lv.Irr. SyaJlC "
! difficiles Beaucoup de tortionnaires Zf \ a visagent un ac
et employs par suite de i'insu fi an ' d?s 8'oupemeuts des li-
ce de lru?5 connaisaancVsdfi::; r,1". "l,0Qal" de cfcmios de fer de
gnols pour une manifestation hos ce de leurs connaissances du flamand K." n,l,onal" d chemins de fer de
,,le- setont inaptes i remp'.r leurs lonc 1? PU-F ." ^ttlM en raPPrt
PARIS 24- Le Conseil Suprieur lions. P P DC ,T "'organistionbolchviste Vie-
deviendra anaa *..- J. _*
travailleurs de
ce de Mr Mtilerand.
Une dj-che de Rou
nonce qu'un*- xposmon franco am
ricaine des oeuvre de la matern t et
d .
de
de guerre s'est runi au]ourdhui i Que deviendra aussi par suite de
i htures i l't y.e, sous la prsiden- cette dcision ce centre de haute cul w.iiH iP. deS
S MSmt mou'vCem"\ fLW*
p e touicfois sur lin Mii
tervention du
cette sanction
.u ;:x.^rr.^^ zt^&-iEE S5>3PV*"S
ture franaise qu'est 1 Universit de^ mn , ?!"pa,hisw ,ve '
mi rUrar.e|,r Par lM WekfislS pour commenc
6r !./AC r*e fe rtvlution sovuque TSSS
Snat
imi


LE MA UN
Parisiana
JE LDI
Allez l'ariuana et vous verre/.
un programme succs et vous en
parlerez
Auberl~Journal
Express de minuit
en 2 parties
Le farceur^
Gjande comdie de Gigeita Moiblo
n 3 paities-
Film intiigant, artistique; dcors
merveilleux, sites pittoresques et
colors.
Entre G. 1.00
ussh lehn & fink iivc. Union Patriotique
----------------- i-aa---1- ------------A*---.^.ti.Ui. t
U
i
Samedi .dernier notre ami Paul
Auxila recevait en ses magasins une
ltllte atonyme par laquelle il tait
somm d'avoir a dpose: au Champ
de Mars pts de la St.tue de Dessa-
hnes ta ronde somme de ;ooo dol-
lars sous peine de perdre la vie.
J^Pour s'excuter, 1 audacieux corn s
pondant lui accordait undlaqui ce
dtvait pas aller au d! du 2, avril i
midi. Celait le teime l.lal..
Justement mu de ce procd m
cabre Mr Auxi'a porta le (a t i la
cjnnii sauce d? la Gend rm rt et )
laissa le fameux pli... L'afiaire lu'
tenue seciir et la police ip * dha-
b les mar oeuvres posa la m un su
n i chaulhur d'auto b en connu.
Au bureau de la g ndarmeiie 1 ic
culp reconnut que la lettre lUi
bien de son criture et lit l'aveu corn
ptel de sa laute, prtextant qu'ut
roman policier qu'il avait lu depuis
peu lui avait inspir ce coup d'audao
dont il se repentait.
Mr Auzila donna une preuve d>
sa grandeur d lui en dclarant qu il
n'avait aucune intention de poui
suivre laftaire et demanda la g-ce
du prcoce .biigaud. C'est ainsi que
ce dernier fut renvoy.
Nous souhaitons que cet exemplt
serve 4 tous ceux qui peuvent avon
du got pour ces louches avenluie C'est avec un intrt passionnant
que les sportifs ont assist dimanche
sur le l'arc I.ecoute au troisime
match de la ssison.
La partie tait a peine commence
que l'Etoile d'Hati,Monsieur Alplion
se liicine. par un jeu de dribblmg
admirable, passa les demis et les
arrires de 1 quipe de Jean Jacques
-t mai |ua aux applaudissement fr-
ntiques du public un premier but
sur le goal keepper Keffer. -m-c*i
Jean Jacques remonte ses? qoi-
piers et organise un jeu de paBse
pour essayer de remettre le but ;
mais toutes ses attaques, soit; bri-
ses par la belle dfense du Capi-
tal ut- Sors y.
La deuxime mi-temps commence
Jean Jacques prend .l'offensive, re-
doubla ses attaques ; vives ripostes
de Soray ; les attaques recommen-
cent plus formidables ; Dupuy passe
le ballon Cardozo qui trompant les
arrires de l'quips A maque un
but sur Sjray. Applaudiainenla
Le ballon est centre.Alors s'accom
plit dans l'est ace d nue minute un
eu de passes prea^u'indescriptible.
L'avai.t centre lUcine passe la balle
i ui tu droit Alvarez qui la remet
le suite Cham celui-ci l'envoie
mmdiat' ment Mondsir qui d'un
vigouieux shoot eff'Ctue comme un
coup d'clair, marque la deuxime
but ur l'quip de Jei-n Jacques E'
ce deuxime but assure la v ctoue
au capitaine Soray.
Compliments a Jean Jacques et
Sjrsy ainsi qu leurs braves qui-
oiers Dupuy, Drjoie,Chenet Rgnier
T ppenhauer, Cliam,Racine, Alvarez,
Cardozo, Bruno, Anali Mond4sir.
Dimanche prochain l<"qiipe de
llohigucz rencontrera 1 quipe de
Coicou.
Voici les rsultats obtenus jus-
qu'ici.
l'.qmpe A : 2 poin's Equipe B. 2
points. Equipe C 1 poin-, Equipe D
I point.
Suite du programme
S Mai, Equipe de Soray contre
Equipe de Uodriguaz-
5 Mai Lquipe de Coicou contre
E l'npe de Jean Jacques.
L Equipe qui aura obtenu le plus
de roints sera victorieuse.
0 Juin et 12 juin Athltisme'; I
Tous produits pharmaceutiques et tous
articles\vendables dans une pharmacie
S'EC ALITES : Lysol dsinfectant, Sivon Ly ol, Shiviag Cream Lysol.
Ptbecco. denifrice incomparable, L huile de toie de Mo-
'iue Emulsion, Extraits.
"CHOCOLAT en poudre de L & F : c'est exquis
FOUDRE Talcum L & F : C'est l'extrme supriorit
bon march etc. etc etc.
Demandez le prix "courant
LYSOL : le meilleur et l- plus conomique.des dsinfecants
Le dsintectint employ dans tous les grands hpitaux
UNE peSlecuiilie de Lysol dans une pinte d'eau donne la solution i i o[C
DEUX 2 l
TROIS i oi
(Une pinte reprsente, environ, la con'tnance de deux verres ordinaires)
Le Lysol s'emploie particulirement dans les cas de : AccouchmeLts,
Tuberculose, Infections, Morsures de chiens, Piqres et morsures d'in
sectes. Eruption? d la pean, Blessures. Flairs. B ures, Hle, pour l'hy-
giif personnelle, Il toiletta, le biio. Dins les cUambres des malades, ta
Chambra de bain,le water closet.les Ecuries Avant et api i%, balayage.
Pour cicatriser les blessures des animaux et les tenir propres.
Dans les Accouchements et les temps i'BpkUmm, le Lysoi s'.mpose plus
que dans tout autres cas.
Ayez touj mrs u ie solution de Lysol dans
cha<|ir chambre de votre appartement
Chaque flacon contient un prospectus
Uh* $ Fink Inc. Lon ti9Tnbaud
NEW-YORK Agent rour Hati
NEURASTHNIE. FAIBLESSE
CMLOIsOSE, DBILITE
SIROP
DESCHIENS
l'Hmoglobine
nflnrateur du Sang, preicrlt par l'lite m"''"-. ,,._ d#
- ------- la Tl*ad0 cru. - * /.rruom.ux. Admit dana ! Hpitaux da PmrU.
SiyxJri.ur a la "^r DECHHN8. 9, Hua >ul a.udnr. FAMa .1 Ph..-,.d~_________
A vendre
Aaiomobilu 0)dfinob:to
Automobl l.uiokr
8dii t* Ur G JUVET,
Hue Amricaine
vis commerai
Le public et le commerce fort
hv s 8 qi e pendan n?oa absencp
Mr i aspard Monsanto es' char
g.de la direction de toute mes sf
faires.
MAX IdCNSANTO
Ap;proposjdu dernier
incendie
Notre ami^Jules Sinon, encore
malade, nous^a (ait dite vue le der-
nier incendie de la Rue des Frrnts
Fort*, contrairement ce qui a
t publi n'avait pas clat ch i lui
Du leste l'enqute n ene par le
luge de Paix de la Section Nord au
tour de cet secidect et le procs-ver
bal qu'il en a dress prouver.! la v
racit du dire de Mr Simon.
Dparts pour
France
l'i le steamer < Macoria qui
laisse demain pour la Havre se
trouvent beaucoup de passageis
parmi lesquels nous relevons les
noms suivante :
Mr et Mme Emile llo z er, Me
Clara Nsdal, Claire Pierre, Edouard
et Audr Rouzier, Mme Vve Llio
Homo, l liarles Pierre, Eug. St-Maca
y, Hiccaidi. l'atrizi. Mme D. Belle
garde et enfant. Mme W, Bel fgarde
et 4 enfantts. Mr et Mme Arthur Les
coullair, Marguerite Ltiorest, Dsir
Deslauilea. ks (i .Mgr l'ichon et et
Mme Nemours Thomas, Mi et Mme
Lonce l'eloux et enfant. Mme Gas
ton Jovet et enfants. J Staco. Nina
Thomas, Alfred Cook. \ mil Char
les, Louis Sanaaricq' Jean Blanchet,
Mr le Docteur et Mme D. Mills, etc
a- * r '
lieu les manifestations des travail
leurs. Et cette date aurait t ihoilM
avec l'igiement du corps central de
Moscou qui est reprsent dans l'or-
ganisation bolchviste de Mexico. Le
quartier gnral de l'organisation
bolchviste de Mexico est la Pen-
sion Franaise situe directement
drnire I htel R-gis, dans le cur
mme de la vi'le. Cest li qur
e runis col fiquemment lei rouges
et les radicaux de cette organisation,
venus de Russie, de l'Allemagne, de
France, d Italie, d'Angleterre, d'Es-
pagne, des Eats-Un's, et auxquels
sadjogaent lerjiu ii;t < de Mtxi
(P.
1 '
BAZAR METROPOLITAIN
Maison de confiance
Angle des Hues du Ptupl Dants Destotiehes
Port-au-Pnuce (Iki'i)
Grande veule prix spcial
Demandez pour notre liste de prix
Plusieui s articles au-dessous du prix courant
or c 0-40
Biscoi's anglais en ferblaoc
Ouelqefc-ans se vendaient iusqu d
Veal l.oaf d'Amour auparavant 0.40
La soie d6 Me*aiine, laune
l'nx courant i iO et bien d'autre*.
0.tl)
185
La vente spciale une gourde continue encore
Viennent d'arriver
Frampge \c grasse
Pomme de itrre
>'gnons
Uirger Alt amricain
Glatine
Cottiture arglaise et Aruiour
Baignoir pour bb
' Alcool solidifi pour veilleuse
Elsftic toute dimension
Fileta rour cheveux
Et niais et toma'e en ferb'anc.
En ces temps-ci il est pr/rable de faire ses achats l o l'on trouve te meilleu' PriX
Comparez les noires
BUVETTE
De la meilleure cime la g'ace qu'on puisse g ter D ; la crnoe la Blace Vt%z :
Chocolat et i 'e de guimauve 15
Fraise 15
Pche M
Coofl'urp de tioUeltfB 15
Lait mal t II
Lait mal aux ewftl 20
1 e vritable ioca Kola 10
Kola ch mpsgne 10
Grape juice 13
Ji's de tomme 16
(ling r aie, I verres #
Vemllt i' hier Ut motr Durhtm de 40 cents or pour tout achat de 2 dollars (ait note
dpartement d articles de Ua:ar.
Aujourd'hui, i 4 heutes p m. au
sige social, runion hebdomadaire
du Bureau.]
Nousrappelons que c'est lundi
prochain, 2.mai, qu'aura lieu la jour
ne de collecte gnrale de l'Union
patriotique. Les quartiers qui n'au-
raient pu tre entirement visits ce
premier jonr le seront le lendemain,
3 mai.
Une opinion de Mme
1 Sarab BeraardtJ
New York, SS Mai 1890
Messieurs Frederick lograra - Cie
La Crme "Milkweed" L gram est
l'un des plus dlicieux parfums que
je connaisse. Elle est merveilleuse-
ment bonne pour la peau et le ieint.
Cest un gra id plaisir pour moi
d'aflirmer mon entire satisfaction.
.1 emporte avec moi une grande quan
tit en regagnant la France.
DSn,c re ment voue
Sbibii BERNADT
jnjBpour copie conforme
Luc bORSINVILLE & Co
Reprt'gen'ants eu llaiti de Frede-
rick F. Ingram Company Datroit,
Mich US.A-
lievue
des Deux Mondes
15, tue de l'Lttiversite, Paris
SOMMAIRE DE IA I1VRAISON
DU 15 MARS 1921
Uj dame d?ns le monde Qua
t ime partie ; Paul Bourgei de l'Aca
demie Iranaise.
Li Russie des Tsars pendant
la Gnnde Gutre.IV Les ides de
l'Empereur sur la paix, Maurice Pa
lo'.ogue
Utiles de Gr:e et d'Italie
lllei) 111. Rome it Florence,Liau
>ey de l'Acadmie franiise.
Une fil'e de Napolon, Princesse
8ibes:o.
Pierre Bcher. Noes et so*.
venirs
Madame de Li Fayette et se?
bons amis les savants Andr Bean
niei.
Les Mmoires d'un nonce Le
cardinal Ferrata, Lon Gtgoire.
L'Avenir de 1 Entente Franco
BritaniqueIl Ren Pinon.
Revue S:ientique Les phares
1 c'ipse de l'infini, Chirles NorJ
mann
Revue dramatique La Tei
Iresse Les scrupules de Sginarelle,
Ren Doumic de I Acadmie franais;
Chronique de la quinzaine
Histoire politique, R ymond Poin-
car, de l'Acadmie franaise.
PRIX DE L'ABONNEMENT
Un an Six mois Trois
Paris, Seine,
Seme-ei-Oisc 80 lr. |i Ir. Jilr.jo
JIPARTEMENTS,
et Cotoniei Franaises 86 lr. 41 lr. 21 fr. 50
tTANBR yj lr. 17 lr. ,24 r. jo
Lu abonniHunti piithnl du ur tl du i$ di
ihaqui mois
Prix du Numro. 4 so Eiranger : 5 Irjncj
On trouvera
A la Ma'son L. Preelzmann
\pgejholm :
Lspadrilles tou numros ; Pou-
dre gorgienne glace, Cuillr
1er, V inaigre en caisse, Sardines
detous prix, depuis Or 12 iusqu i
Or 50 la caisse.
A vendre
Cne automobile
tOverland
, S'adresssr vi
,;JOANNY CORDASCO
31, Hue det fronts Forts
Magasin d'articles de Cordonnerie
Bonne Nouvelle
Rjouissez vous amateurs de S:a-,
ferlati suprieur,fumeurs distingus,
Sensible i la situation dumonvm
le directeur du B.zar des Gecllem nj
pour faciliter ses clients, met i par-
tir de ce jour, le Scaferlati suprieur
la fameuse marque A'exacdre, de
prparation Frac-iM, ea ven't
0,70 le paquet.
\


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM