<%BANNER%>







PAGE 1

LE MATIN lettre au "Malin" Monsieur le Direc ear, Excusez moi de i appeler fO'it attention, pour vous faite voir toute l'inquitude qu'elle inspire ou ett auaceptbde d'inspiier a ceux qui noient tennetueut un chatgtmei t indubitable et tis pro.haiu de la douloureuse aitiiat.uii qui nous est cre, depuia l'in&taucajjon de ce ayaime mixe, la note qu la deuxime page de votre .Nu de lundi '28 mars coul; vous avez consacre a la visite en Haiti du Secr .tire de la Marine Auoncaine Mr Denby. Quel cœur viaiment ha.tien — cette titure. o Us eu/rances poua sent comme sous l'action heureuse d'une onde bienfaisante— peut lire les lignes qui suivent sans se sentir violemment transperc du durd du doute. Bans se sentir subitement l eb, abandonn par cette main po tectrice que le guidait. ti avers cette nuit i oire o la fatalit inluctable fait marcher la Rpublique d'Hati %  le* hatiens, depuis cinq ans pubBs En faisant l'annonce hier SJII dt la visite qu'il projette, M. Uemby dit qu'il dsire se mettre au courant <)< %  dtails de l'Administrt. on quo.i dienne de I lieSa visite llam et i la R. U. n'aura aucune relation avec lea rcents efforts laits pour obtenir le retrait des mannes amricains de 1 Ile et n'est qu'une visite J'IUHJ eclion. La question du retrait des mari ns a t compltement solution i par les rapports des deux contreamiraux qui ont t chargs de vi. 1 tui et d'inspecter les mauota ainsi que de se rendre compte de leurs conditions dans 1 lie, dclaie Mr, Denby. %  Ces paroles al ribues l minent peieoi.nage que cous avons eu l'hon neur de possder, pendant quelque* heuiea et que le "Washington PO I meuble avoir rapportes i.otie in tantion.retueeraient d'tre accouplte* ai quelqu'un eut tent le travail — avec tue.dclaration tbaolumtut re confortante du mme haut pu son nage que, Mr Tories aurait recueille et dont il,aurait rserv la primeur au Nouvelliste. ( Voir note insre dans le No du 30 Mars coul) L'ho norab'e Mr Denby. avant de laisser rtablissement de Mr Tons, B) Michel n'aurait il pas dit ? entre autres paroles agrables, Sur la foi de ce dernier • "J'ai dfendu ceux qui taitent avec moi de se trouver dans cea endroits et de preodie des photos qui pourraient crer des inci dents en Amrique ou indiquer que dorant ma visite en Hati, jai cherch voir les coutumes indignes qui araient mal interprtes par le peuple dea Ltata Unis." Et alors :' Comment concilier, sans que la log que n'en soutire, cea deux dclara nona qui a'excluent l'une l'autre 1 Qu'est ce dire, illaa .' dans quel cercle troit tournons-nous, comme vous l'action dun r. ssoit que sem ble reapec.er 1 usure Voudiait-ou noua laisser dana la situa. ion d un enfant, absolument incouscien'. qui un simple joue suflit pour faire ces aer aea pleura, rsistante naturelle d'uue coirectiun mjusteou mrite Je voudraia — tanl ie suis deillu aiono par lea dure ralits que nousavonB vcues. tant jai I horreui de ce qui a t. le regret oe ce qui est et la crainte de ce qui sera pren drt, ds maintenant, le deuil des beaux rves que j'ai coccus en vue da la grande hdeinption;)6 \oudrais renoncer croire, renoue r a >ourlueuter le grande mal de par ces mots qui endorment lea souttrance* pour cuiaantea qu elles soieul, mais une voix— on et dit c Ile de ces auges qui veulent la nuit au chevet n TOUX, BRONCHITE, CATARRHES. Si vous commencez par L'EMULSION DE SCOTT srement vous n'aurez besoin de recourir a aucun autre mdicament. Tandis que si vous commencez par un autre mdicament c'est plus que probable qu'il faudra recourir L'EMULSION DE SCOTT Avis Commercial Nous avons l'avantage de porter a la connaissance du public eu gn rai et du Commerce en particulier que partir de cette date Mr Andrew 1. Se'z a seul la direction de toutes DOS affaires cotiraercu'es en Ha ti. Ce 21 avril 192 1 R lA'A'REN .E SMITH Eip~t & Impo t Co 29 B 01'w y N w Yoik City Avis du "Matin' I es abonns du journal sont pri', de bien vouloir nous envoyer, en communication les dernires quit'ances dlivres pir Cagent. I %  .j Parisiana DIMANCHE 7,hres 1|2 Au beriJournal Les Parias l.o tilm o l'angoisse et l'entbou fciasine ai rivent au paroxysme, an dlire, que nous ne saurions asrz recommander aux amants du bean et du vrai O l'on voit la vie des 'arias dlaisss du sortEntre G1 50 et 2 Avis commercial Le public et le commerce sont aviss que pendant mou absence Mr Gaspard Monsanto est chai g de la direction de toutes mes e! tau es. MAX MONSANTO .La Mort do Og et de Vhavaunes l/ 2e de la Mort d Og et de Chuvannes, contrarie par le lait de ta .nuladie d'une actrice, est invo ci li ement iixe au samedi .'10 du courant. contre la CONSTIPATION prenez les COMPRIMS SUISSES le DELORT, Pharmacien, 110, Hua Saint-Antoine punies A vendre One automobile *Ouerland> S'adresssr ta JOANNY CORDASCO i 31, Hue des tronisForts Magasin d'artules de Cordonnerie Le Rhum d'Haiti est le meilleur lu monde. RHUM VIEUX D'HATI Distillerie da Soleil zfm En vente a 6 gourdes le Gallon pendant 1; jours seulement. D pt: 210 Rue des Csars. Fiite Fils-As ato Les dbiteurs de l'ancienne maison Lonce Fils-Aim sont invits ve nir sans retard solder leur compte au Syndic de la faillite soussiga Faute de quoi, leur compte sera remis un avocat. Victor Comeau MONTASSE 31} Rue houx u On trouvera af A la Maison L. Preelzmann Agg< .ilioliu '• espadrilles tou numros ; Poudre gorgienne glace, Cuiller /tr, vinaigre en cause, Sardines detous pru, depuis Or it 1 utqu' Dr 50 la caisseC'EST LE MEILLEUR DES PURGATIFS PORT-AU-PRINCH Alrx.PFT'US; Pharti'Cie ALBERTlNI %  du 'V J.ntin VIA.TO des nourrissons ma chuchot ces doux veis qu'un pote, au cœur ien dre et gnreux e crits, l'intention de ceux que Marcel Prvost appelle si bien les dshrits de la joie et du bonheurVis : tout ce que ton JmecnJolorie a vu D'injuste, d'inhumain, Ce n'est pas un mont pour une dctaillance, Vis Oje notre infortun Paya trouve, dans cea vers qui soot pour moi comme une manation d'outre tom be.un ieu plus de consolation, assez de foret, pour souffrir atoiquement oomius du reste, il le fait depuia ai lotig'finps. en continaant d'esprer et d Ht en ti • % %  au nom. deux foie saint, du Droit et de la Jusiic*.' Vtuillpz agrer Mr le Directeur mes t-alutations bien sit cres ADRIEN CARRENAHD Boone Nouvelle Rjouirez vous amateurs de Sca>< ferlati suprieur, fumeurs distingus, Sensible i la situation du moment le directeur du Bazar des Gentlemen, pour faciliter ses clients, met i partir de ce jour, le Scaferlati suprieur la fameuse rrarque A'exa< are. de prparation Iiaiaise, en vente 0,70 le paqutt. LEHN & FI\K INC Tous produits pharmaceutiques et tous articles vendables dans une pharmacie S ECiALITES : Lysol dsinfectant, Sivon Ly.o', Sh*viog Cream Lysol. Pebecco: dentifrice incomparable,L'huile de foie de Morue Emulsion, Extraits. CHOCOLAT en poudre de L & F : c'eit exquis POUDRE Talcum L & F ; Ceit 1 extrue supriorit ton march etc. ele etc Demandez le prix courant LYSOL : le meilleur et 1plus conomique des dsinfec aits Le dsintectint employ dans tous les grands hpitaux UNE petilecuilliede lysol dansune pinte d'eau donne la solution 1 010 DEUX 2 0.0 TROIS ; oto (Unepiole reprsente, environ, la conenaice de deux verres ordinaires) Le Ly
    ire appartement f Chaque flacon contient |un prospectus [ Lehn #Fink In, Lon H/fhbaud NEW-YORK Agent pour Haiti Le charbon de terre meilleur march que le charbondehoisdupays! S'adresser Lin\ll. Thcbaud Port-au-Prince.* Dpt d charbon de terre KrfTaT^ A vendre Automobile a Oldsmobie i4 iilomnh 1 iiuickr S'adrseser Mr G JUVCT, Rue Amricaine HEMORRODES Ouariaon certaine at complta par la POMMADE OU DOCTEUR ZYLOR %  M Tcaca rotmuiT UIUKGDL PROPRET COMMODITE 00MUE TOUJOURS UK RESULTiT Uaantalw OUPH. U. m Cbarlu-UBni. EUlUI itilm) Hrt-iu PrUet : kl*u PtTWIia leusement, des main peu dlicates •ot tout dvalis, et il n en reste pius que les pauvres peupliers bor dant les alles du Champ de Mars. Par consquent, les travaux cont: Dues et nan pas inauguis par le Ma istrat Annonal lui font certainement eaucoup d'honneur, etcebeau geste n'tonne pas ceux qui le connaissent mais si gloire il y a, elle revient d' bord aMessieursl)omor.d. Lescouilair ctMagloireque oui n'a prcds dan. 1 cette voie. En vous priant de publier cetli nota simplement rectificative je vous renouvelle, Messieurs, mes civilits empresses. F, C A/.OK Anci o I'goieur de la vjommnne Jngnieur du Gouveinement La MaisoQ du Mot^Liban S B & N. Sada & C Vous trouverez des prix trs modrs Lames pour rasoir GiUt 0. savon pour la barbe, blaireaux,poudra pa'e dentifrice, brosae a .lents, brosse %  e, cosmtique, rouge pour bouche, englier, mouclnira soie, III. coton, baa aoie et coton.chauaaettea. brelteles caoqaettea pour vovage, chapeaux paille, lame, panama, cnemiaettes Ml d'Iv.oase tricot, ceinturea, eau de Cologne, eau de quinine.eau Dlicieuse. C-'gnrett'F, Cvoel, Luke atnk, Stamatelle, Caporal (Alexandre) Algrienne, Eucre Yma, blanc et rouge par gallon, Cinzino, Cognac Mertell, eau de Vichy. Il ir ki i.anadian Club par caisse et bouteilles ( grosses et pe itea ). Liqueur, fruits au jus, prune, niair. date, noix, amandes. Bonbons franais, et amricain chocolat Ptera.Manier, Phoscao,cacao Ambrosi, Conserve. Sardines Arcieux, Tho-i ai_ergea,champ'gnonp,caviar, jambon, sauciaaon, fromags Roquefort, gri.yie. pte gr.aas, camember bicon,olives, capa Aimour S.ce glacer granul, boule, bi e, porter, Champagne, Vermicelle Mac rooi, avoine pommeb de terre, oignooa, roi, dentedea, poia caas, tapioca, cream of Wheat, et d auires articles de toute t aicheur. r^ La Crme Perle da Barry donne uno complexion parfaite dans une minute. La complexion reste parfaite toute une soire avec uno application. La Crmo Perle do Barry est une crme raffine, qui embellit la peau avec un dlicieux et dlicat parfum de la rose. Son emploi ne peut pas tre aperu car elle donne a la peau une parfaite naturelle apparence de la couleur de la chair avec la douceur de la Icau d'un bb. Elle est conomique et donne grande satisfaction. A 33 Franck J. Martin Agent gnerai agent pour Hati



    PAGE 1

    ' r .,.QuinziMa inne HM 4064 Port iu Pritce. Hati ? i DIRECTEUR-PROPRIETAIRE Ciment-MAGLOIRE LE NUMERO 20 CENTIMES Quotidien REDACTION; Roe AmJricaine;No.l &s TBlKFHOMfiH Ce ,-y PAN A MAY1I1S21 Samedi fi& AWI' 1 921 fc Les vrits les plus videntes sont saos action sur l'amendes multitudes quand elles manquent d'aptres" pour les^propager. Ma heureuseuieut,ce sont surtout les erreurs .dangereuses qui trouvent des aptres pour les rpandre. Gustave LEBON f QUESTION DU JOUR Instruction publique Noos lisons dans un journal des atets-Uoia I Information suivante cor cernant la diffusion de l'enseignement primaire dans le dietiict de Loiumbia, c'esi--dire dans le di* met o sige le gouvernement. t b aprs le recensement de \920 a population du district de Colum bia comprend 10.509personnes age> • ?' ou p,UB ^ ui 80nt '"ires c es.-a-dire qui sont incapables d crire ni en anglais ni en aucune au tre langue. Sur ce nombre, il y e 8.J0J ngres, 1.728 trangers net dans le diairict et 040 individuF lancs appartenant au district, u pourcentage d illetra aur la popult non totale est ainsi de 2, 8 pour cen montrant une diminution par iai 1 or hM ^ ourcen tge du receosemsni de lyio qui tait de \, u pour cent fmcequi concerne les ngres dadli tnct le pourcentage d Mtrs month galement un progis : il est de 8, 1 alors que le relev de 1010 accusait M, o. il y a lieu de faire lea distinciiona suivantea ; le pourcentage LOUI les entan s ngres de 10 |( ans es Maternent de 0. 6; et pour ceux d it> a m ans, seulement de 1, 7. c est parmi lea adul es ngres de 21 an e au deaaua ejoe le pourcentage est le plus grand; il atteint 10, 7. • Pour la population blanche, la proportion d nltis est seulement de U. 3 pour Ici natifs du district, et de 0, 1 pour les trangers oui v sont ns Ap.s que la question d'illtrs t, ces temps derniers; si vivement et si dfavorablement agite net gard, le le.aeur peut faire une com paraison entre noire situation et celle que nou veoona d expoaer, il fau la faire, ai humiliante qu'elle aoit. Mainienaut, au reproche adresse aux Amricaine de n'avoir rian tea.t dans le pays eu vne d'amlior. I iat de diffusion de l'enseiguemen dans le peuple, un groupe d'Ainn caios du Cap-Hotien. d'sprs un de noa confirea, vient de rpondr. par un projet de cra ion d une cole normale dans le .Nord, Nou lisons,en effet, dans te Nouvelliste: t Oa nous luforme du C*p-HYitiei qu'un corni compos d'Amricains fait un appel tous le Amricains rsidant au Cap-Ilatiec de souscrire quelque chose pour la cratio l'une cole normale devant servir jrparer des profesaeurs podr les coles mules it a t rcolt la somme de 200 dollars et l.'JOO gourdes, ce qui suffit djt pour entretenir I Ecole pendant une anne. Monseigneur Kersuzao a eu adresser des remerciements snx souscripteurs I. est certain que si les Amricaine *oit par eux mmes, soit par leui gouvernement, veulent faire quelqu chose pour le pays, la ralisatioi. suivra de bien prs. Les rancune qu'ils oni souleves s'exp iquent p^ cismeut par la tait que, en dfini tive, ils non' pas fait tout ce quoi attendait deux. NdUa'souhaitons que le bon mou veinant najgm au Cap relative, ment l'msti uc ion populaire a maintienne et s'tende, surtout sou •a i urine prive qu'il a adopte. Gai grande erreur commise dans I. paya par les Amricains a t e< leur supposante bannes ides, d l'ms ailer dans notre gouvernewen dt cot de nos gouvernantsLeu> excuse est peut tre dans le fan qu'ils ont pu ignorer •marges, d entreprendre en commu< i œuvre de sauvetage dont nous allions voir an pi udd dna le gen des amricains du Cap, Nouvelles Etrangres l'AR CABLE NEW YORK ai— Le prsident de plus importantes vont sans .toutetr r !a Socit pinamncaine a offert un ncessaires, il faut qu l'on voit qudjeuner l'htel Astor aux mem la premire sanction vote I uni bres de la mission Vnzulienne et fimit par les allie, est applique au'res diplomates de l'Amrique h> D tegrsleraeut, ce Beia la pi. uva qu* tine; il d.Ure que la reconn issance 7* 89nc,l <> n < uliiienree le seront du principe de tous tats souverains SJS "I 'k>h n H, u ar %  • es, une fondatmo politique amril,^^^^Z^ • 1*^} ^'T. Uf *?**}? Sl Lo,dre Part.cip.rent l emrevme d. milarus de la rvolu! on de 1 Amllyihe Mr Loucheurrait lucesaamen rique et la rvolution de 1 Amrique Bruxelles confrer avec Mr Jaspai atine. {relativement aux chances du pre WASHINGTON— Le snal ap miermai Une dpche de Hruxellea prouva le trait dei Etats-Unis et """ooee qje sur l'invitation du gou,_ vernement britannique, Mr Jaspaiee Colombie, rglant la longue contro verse des deux pays au sujet du canal de P nama. — Le Dpartement d Etat des pos tes annonce que le seivice limit de la malle avec la Russie est tepris apis 6 ans de suspension. Le courrier destination de la Russie d Europe y compris Ukraine, Glo gie et Aze baidjjn ara dirig sur Moscou via Londref. LONDRES 2iDap es le corres .'ondant Paris de l'agence Reuter. le projet des mesures tianaists que communiquera Mr Bnand a M Lloyd George la conf.tnce de Hythe :omp;endra la nouvelle taxe de to t 70 francs par tonne de chiibjn mine dans le district de la Rhur qui sera plac sous la surveillance d;s mines franais. PARIS 21 Paul Hyacinthe Loy son, directeur des 1 Droits de llioui met, est mort. NEW-YORK 2t-Mi Viviani s'est embarqu hier sur le paquebot Iran :e Les journaux publient des arti des ayant trait succs de sa mission PARIL 21— Une dpche de B;r in annonce que le Reich, la date lu 20 avril, a fait appel an prsident Harding lui demandant rendra lundi Loulres pour s'entre tenir avec Mr L'oyd George et lt comte Cuizon. PARIS. Le "Vlatin",ditqoe Mr Mil lerend a tlgraphi Mr Viviaoi pour le fliciter du rsultat de sa mission dont le succs a donn un nouveau titre la reconnaissance de la France. P \HIS Si — Mr Bnand a reu au jouri'hu, te marchal Jqlfre qui lm rendu compte de sa mission en Portugal Le prsident du conseil s'est ensuite entretenu avec Mr Bai rre.ambaisadeur de France Rome Une dlgation de la municipalit de t'aague a dpos dans la matine une couronne sur la tombe du sol dat inconnu a l'Arc de Triomphe Elle a oiisuite t reue par Mon sieur Briand et dans l'apra und. une brillante rception a eu lieu en son honneur l'Htel de Ville. Bas Discours chaleureux ont t niononC s. Au congrs international des |oi vriera de transport, qui se tient Gei.ve. le dlgu des dockers frai. .ia a annonc que la fdratiou des marina fianais se relue de l'inter nationale des gens de mer, prside par llavelock Witeon parce qu il est incapable d'obtentr l application Je la semaine de 13 heures pour tes Une dnonciation reconnue fausse InapireB par un mobile qui dnote un intrt certain, des personnes dont on cite les noms dnoncrent avant-hier & te police quelque jeunes gens comme tant le promoteurs des prtendues fouilles de tr sors. Au lieu de rciamar qu elle fu mise rur une t ele si'irieuse. la polict s'empressa de procder de nuit 1 l'arrestation de tous ceux qui lui avaient t signals. A la suite d un interrogatoire qui dura toute le matine d'hier, rien n'a t relev leur charge et ils furent simplement librs. Nos esprons qu'aprs cette mys tincaiion, la police aaura dsormais se garer contre cet trop vie;s > e; publi dans le N du 6 Avril, si mble fhrmer avec une certaine colie > que jamais personne n'a song i embellir la Capitale. C'est la gloire du Dt Annoual , a|outez-vous, d'avoir • enfin fini • par y penser, tmoin l'Alle des Palmiers de la place du Panthion, et si I ou y avait pens seulement il y a cinq ans >, aujourd nui celte place seiait un joli Parc etc.. £h bien, il y a exactement t cinq ans Messieurs, que 1 Administra tio3 Conmunale d'alors a conu et en partie excut tout ce dont.vous parlez Sans vouloir enlever ses*rels mrites au Sympathique Magistrat An no cul, je me ciois oblig de recl lier ces petites erreures involontaires sans doute, mais injurieuses cer uioement pour la Commission Domoad, Lescouthir et Magloire qui m avait choisi comme Ingumur de la Ville. ~ La vrit, en ertit, c'est que ce con seil a li le premier inaugarer, pour 1rs Place publiques, aes travaux d'embillissemect dont il eiiste encore les vestiges i laplaceGeffrard. i la Place Ste-Anne, au Square de D.'ssahnes, devant le Bureau du Ser v:ce Hydraulique, au squa;e du Lyce Pt oa de. .-e dernier a dupai u, parceq ir, mon co lgue 1 Ingnieur Ua uei B un et moi, avioaa, obteau cet emplacement pour construire la la Bibliothque d: 1AV1I0ALE. Pour ce qui concerne la place du Pa:ilhioa en question, p vuus dirai jue j'avais dj commenc l'exculion du plan dress i cet tet. Des robinets ont t installs, les platebanJes recouverte de gazon, les alles bordes de c comas sauf aux lux angles o il y avait ie> palmier* iont se dresse encore un survivant, Aux palmiers, 01 avait prfir le conas parcjque leur teuilhge :ouflj. luisant et d'un ii b.-au veit s'hu moaiserait bien avec la blanche faade iu Palais. Eu out e nous avions des tuyaux de caoutchouc pour l'arrou 15e et des tondeuse pour les pelouses. Les bancs de la Place Geffrard sont encore li pour tmoigner des effort J|i accomplis depuis 196. D'ailleurs, le Magr.trat Annoual, avant d'excuter son travail, m'en a' ooguemenf entretenu justement par ce que j'avais ro iseiv le p| in du projet que, faute d argent, j e n'av^i pas pu achever pour MM Doraonl, i. s cou fa r et M ig'oire. E li 1 le 1)-. L:chaud qui succda i la commission m vait charg de commander des plantes d'ornemeni 4 un ?geni deComp.gnie de passaue i PortauP.ince. 1/ commande reue, j'ai procd IUX plantations suivant la ra houe indique par ce lepiseutant Malheu


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05358
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, April 23, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05358

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text

' r
.,- .QuinziMa inne Hm 4064
Port iu Pritce. Hati
*
?
i
DIRECTEUR-PROPRIETAIRE
Ciment-MAGLOIRE
LE NUMERO 20 CENTIMES
Quotidien
REDACTION; Roe AmJricaine;No.l &s
TBlKFHOMfiH
Ce ,-y
PAN A
MAY1I1S21
Samedi fi& awi'1921 fc
Les vrits les plus vi-
dentes sont saos action
sur l'amendes multitudes
quand elles manquent d'a-
ptres" pour les^propager.
Ma heureuseuieut,ce sont
surtout les erreurs .dange-
reuses qui trouvent des
aptres pour les rpandre.
Gustave LEBON
f
QUESTION DU JOUR
Instruction publique
Noos lisons dans un journal des
atets-Uoia I Information suivante cor
cernant la diffusion de l'enseigne-
ment primaire dans le dietiict de
Loiumbia, c'esi--dire dans le di*
met o sige le gouvernement.
t b aprs le recensement de \920
a population du district de Colum
bia comprend 10.509personnes age>
?' ou p,UB ^ui 80nt '"ires
c es.-a-dire qui sont incapables d
crire ni en anglais ni en aucune au
tre langue. Sur ce nombre, il y e
8.J0J ngres, 1.728 trangers net
dans le diairict et 040 individuF
lancs appartenant au district, u
pourcentage d illetra aur la popult
non totale est ainsi de 2, 8 pour cen
montrant une diminution par iai
1orhM ^ourcentge du receosemsni
de lyio qui tait de \, u pour cent
fmcequi concerne les ngres dadli
tnct le pourcentage d Mtrs month
galement un progis : il est de 8,1
alors que le relev de 1010 accusait
M, o. il y a lieu de faire lea distinc-
iiona suivantea ; le pourcentage loui
les entan s ngres de 10 |( ans es
Maternent de 0. 6; et pour ceux d
it> a m ans, seulement de 1, 7. c est
parmi lea adul es ngres de 21 an
e au deaaua ejoe le pourcentage est
le plus grand; il atteint 10, 7.
Pour la population blanche, la
proportion d nltis est seulement
de U. 3 pour Ici natifs du district,
et de 0, 1 pour les trangers oui v
sont ns '
Ap.s que la question d'illtrs
t, ces temps derniers; si vivement
et si dfavorablement agite net
gard, le le.aeur peut faire une com
paraison entre noire situation et celle
que nou veoona d expoaer, il fau
la faire, ai humiliante qu'elle aoit.
Mainienaut, au reproche adresse
aux Amricaine de n'avoir rian tea.t
dans le pays eu vne d'amlior.
I iat de diffusion de l'enseiguemen
dans le peuple, un groupe d'Ainn
caios du Cap-Hotien. d'sprs un de
noa confirea, vient de rpondr.
par un projet de cra ion d une
cole normale dans le .Nord, Nou
lisons,en effet, dans te Nouvelliste:
t Oa nous luforme du C*p-HYitiei
qu'un corni compos d'Amricains
* fait un appel tous le Amricains
rsidant au Cap-Ilatiec de sous-
crire quelque chose pour la cratio
l'une cole normale devant servir
jrparer des profesaeurs podr les
coles mules-
it a t rcolt la somme de 200
dollars et l.'JOO gourdes, ce qui suffit
djt pour entretenir I Ecole pendant
une anne. Monseigneur Kersuzao
a eu adresser des remerciements
snx souscripteurs

I. est certain que si les Amricaine
*oit par eux mmes, soit par leui
gouvernement, veulent faire quelqu
chose pour le pays, la ralisatioi.
suivra de bien prs. Les rancune
qu'ils oni souleves s'exp iquent p^
cismeut par la tait que, en dfini
tive, ils non' pas fait tout ce quoi
attendait deux.
NdUa'souhaitons que le bon mou
veinant najgm au Cap relative,
ment l'msti uc ion populaire a
maintienne et s'tende, surtout sou
a i urine prive qu'il a adopte. Gai
grande erreur commise dans I.
paya par les Amricains a t e<
leur supposante bannes ides, d
l'ms ailer dans notre gouvernewen
dt cot de nos gouvernants- Leu>
excuse est peut tre dans le fan
qu'ils ont pu ignorer pal assasHiu de ce pays, avant com
me aprs l'intervention, a t soi;
propre gouvernement. Ma la leur excuse, lejr f*ute a t d'et
irer dans la danse au heu d y cou
per court
Il faut esprer qu'avec l'admini
ira ion amricaine actuelle tous te.
essoullis, tant hauieas qu amri-
cains, de cette dauae cbevela se
ront luv.ts au repos avc tous le*
complimenta qui leur co.it dus. ali
Je permettre aux bous lments hm
liens et iraugeis, qui sont installes
dans le paya et [oaieteat de ae>
marges, d entreprendre en commu<
i uvre de sauvetage dont nous al-
lions voir an pi udd dna le gen
des amricains du Cap,
Nouvelles Etrangres
l'AR CABLE
NEW YORK aiLe prsident de plus importantes vont sans .toutetrr
!a Socit pinamncaine a offert un ncessaires, il faut qu l'on voit qu-
djeuner l'htel Astor aux mem la premire sanction vote I uni
bres de la mission Vnzulienne et fimit par les allie, est applique
au'res diplomates de l'Amrique h- >Dtegrsleraeut, ce Beia la pi. uva qu*
tine; il d.Ure que la reconn issance 7* 89nc,l<>n< uliiienree le seront
du principe de tous tats souverains SJS "I 'k>hn h, uar ,
es, une fondatmo politique amri- l,^^^^Z^
. 1*^} ^'T. Uf *?**}? Sl Lo,dre* Part.cip.rent l emrevme d.
milarus de la rvolu! on de 1 Am- llyihe Mr Loucheurrait lucesaamen
rique et la rvolution de 1 Amrique Bruxelles confrer avec Mr Jaspai
atine. {relativement aux chances du pre
WASHINGTON Le snal ap miermai Une dpche de Hruxellea
prouva le trait dei Etats-Unis et """ooee qje sur l'invitation du gou-
,_ vernement britannique, Mr Jaspai- ee
Colombie, rglant la longue contro
verse des deux pays au sujet du ca-
nal de P nama.
Le Dpartement d Etat des pos
tes annonce que le seivice limit de
la malle avec la Russie est tepris
apis 6 ans de suspension. Le cour-
rier destination de la Russie d Eu-
rope y compris Ukraine, Glo gie et
Aze baidjjn ara dirig sur Moscou
via Londref.
LONDRES 2i- Dap es le corres
.'ondant Paris de l'agence Reuter.
le projet des mesures tianaists que
communiquera Mr Bnand a M Lloyd
George la conf.tnce de Hythe
:omp;endra la nouvelle taxe de to
t 70 francs par tonne de chiibjn
mine dans le district de la Rhur qui
sera plac sous la surveillance d;s
mines franais.
PARIS 21 Paul Hyacinthe Loy
son, directeur des 1 Droits de llioui
met, est mort.
NEW-YORK 2t-Mi Viviani s'est
embarqu hier sur le paquebot Iran
:e Les journaux publient des arti
des ayant trait succs de sa mission
PARIL 21 Une dpche de B;r
in annonce que le Reich, la date
lu 20 avril, a fait appel an prsident
Harding lui demandant
rendra lundi Loulres pour s'entre
tenir avec Mr L'oyd George et lt
comte Cuizon.
PARIS. Le "Vlatin",ditqoe Mr Mil
lerend a tlgraphi Mr Viviaoi
pour le fliciter du rsultat de sa
mission dont le succs a donn un
nouveau titre la reconnaissance de
la France.
P \HIS Si Mr Bnand a reu au
jouri'hu, te marchal Jqlfre qui lm
rendu compte de sa mission en
Portugal Le prsident du conseil
s'est ensuite entretenu avec Mr Bai
rre.ambaisadeur de France Rome
Une dlgation de la municipalit
de t'aague a dpos dans la matine
une couronne sur la tombe du sol
dat inconnu a l'Arc de Triomphe
Elle a oiisuite t reue par Mon
sieur Briand et dans l'apra und.
une brillante rception a eu lieu en
son honneur l'Htel de Ville. Bas
Discours chaleureux ont t nionon-
C s.
Au congrs international des |oi
vriera de transport, qui se tient
Gei.ve. le dlgu des dockers frai.
.ia a annonc que la fdratiou des
marina fianais se relue de l'inter
nationale des gens de mer, prside
par llavelock Witeon parce qu il
est incapable d'obtentr l application
Je la semaine de 13 heures pour tes
Une dnonciation
reconnue fausse
InapireB par un mobile qui d-
note un intrt certain, des person-
nes dont on cite les noms dnonc-
rent avant-hier & te police quelque
jeunes gens comme tant le promo-
teurs des prtendues fouilles de tr
sors. Au lieu de rciamar qu elle fu
mise rur une t ele si'irieuse. la polict
s'empressa de procder de nuit 1
l'arrestation de tous ceux qui lui
avaient t signals.
A la suite d un interrogatoire qui
dura toute le matine d'hier, rien
n'a t relev leur charge et ils
furent simplement librs.
Nos esprons qu'aprs cette mys
tincaiion, la police aaura dsormais
se garer contre cet trop vi viteurt qoi, per leur zle criminel ne
peuvent que l'engager dana des voies
mauvaises.
Incendie
Aux Caves de Bordeaux
Chez Dreix
C'est 11 qu'on trouve les meilleurs
rafrachissements, le meilleur service
et aussi, lea meilleures cigarettes et
des Cigaies dlicieux, grce 1 la nou
velle et cequette installation faite
ces jouis derniers,
( Ctlte nuit vers 11 heures et demi
'alarme d nne d'abord par de
oups de feu, ensuite par les cloche
des Eglises et la sirne mettait de-
bout la population Le feu avait cla
t dans les dpendances de la mai-
son de notre ami fuies Simon, chef
de service au Dpartement des tinae
ces et se communiqua dans les de
otnaancesdesconstiuctions voisines
Bientt, l'incendie se propagea ei
tes maisons disparurent dans le*
tiammes.
Les victimes sont : Iules Simon,
vve Juitia LhiiBson; Lafontant,
Sangoase, Gnest, F. Smuh, Frai.
ciue Duval, Dulcina, Justin Saurel,
Alexsndre Fernand, Allien, Bouche
reau. Em Kerniaan. Sablon Hibbert.
Ny, Rigai et Saurellpre.
Quelques pompiers taient sui
les lieux
Nous prsentons nos vives sympa-
thies eux familles frappes par ce
malheur au moment o la misre
s installe dans le travail manque, Noua sympa'lhi
sons de tout cur avec les victimes
de cette fatale nuit.
Pour 2 coo dollars une bonne
maison situe soit Peu de chose,
Turgeau; Bois Verna ou Laiu*.
S adresser au Bureau du journal.
olncirlle- Ken8 d IHer'
rent sa mdiation sur la question1 Le congrs a adopt plusieurs ri-
tes lparations. Le gouvernement al'8,0'" ,ocons3rnent les condition
lemand dclare accepter sans cond, t&*jEJ* le revendica
elle somme que le prsident coosi 8e, 8e d:spu ant sur 410 kilomtr-
drera juste et quit b e. Il s-eogige ou trois tours du circuit complet des
formellement remplir toutes le. routes difficiles s t gagn par le
clauses de la sentence prsidentielle. C iyo un a ouvert la dislance en B
Le projet que M. Biand com heures ;*( secondes '1 cinquimes,
rauniquera 1 Mr Lloyd G orge i la Ee coureur Dalsiney et son inca
confrence de Hyihe applicable au nicien sesoot tus dana un capotage
:as o l'A'lemagne persisterait dans ctUie Par le dtachement d um
a rsisi.-nce passive est conilitupai|r^Jt^_____________
la fusion de cinq rapports des d.
mandes des diveis exptr s. Le piojetj
comprendrait la perception au profit'
du compte des rpart ons d une ta
te de 30 70 francs par tonne del
charbon, sortant des mines de la
Rhur dont l'exploitation et la rpara
non seraient laisses au personnel
allemand, mais soumiies au contile
d'ingnieurs. Des facilits seront pt
vues pour le ravitallement de la po
pulation dans la^zone d'occupa ion.
On estime que|le rendement pour
rait tre encoie de 75 op de* la pro
duction antrieure qui tail.annuel
lement de 250 millions de tonnes.
Les autres modes d'exploitations
et contre valeurs exiges,, l'change
du cha.'bon allemand vendu l'tran
ger. sont galement envisags dsns
le projet qui sera mis en uvre sous
es ordres d un haut commissaire
civil. Le snat a adopt, l'unanimit,
un projet autorisant te paiement au
trsor d une fraction de la valeur
des marchandises allemandes impor
es en France.
j\Jr Duuraer a dclara qu'il s'agi
d'une sauctioo prise contre l'Alterna
gne. Alors que d'autres sauctions
Les Cours
PARIS21|4Rente 3 ojo inchange
Sterling 35,31 1,2
Dollar .13,75
NEW YORK 21,4- Weat .61
Franc ijjo
Sterling 39J
En appel
Hier aprs midi, notre collsbora-
teur et ami Tboa A.Vilmenay, accom
pagn de deux de ses avoca'a, Mes
Luxembourg et Pierre Hudicourr,
s'est re: .lu sutgreff-i du Tr bunal d
1re instance o il a form, opposi-
tion et interjet appel contre l'ordon
nance du juge Acloq'ie lui signifie
et le renvoysnt par isvant te uibu
oal correctionnel, pour* outrages su
Prsident de la Rpublique-
Inutile de dire avec quel irtr.'t
nous allons suivre les phases de ce
procs retentissant.
Pott au-Prince, le 20 Avril 1921
Au
l)iie;teur du 'Matiu" t
En ses Bureau,
Mon cher Directeur,
Je vous envoie vous ce couvert
une note rectificativequr, malgr ma
-limande, le i Nouvelliste n'a pas
cru bon de publier.
|e vous prie de bien vouloir publier
poui votre dvou
F. Chs AZOR Ing.
MM. lesDirecteursdu Nouvelliste
en leurs Bureaux.
Messieurs les Directeur.',
Votre article intitul. l'Alle des
Palm>e;s > e; publi dans le N du
6 Avril, si mble fhrmer avec une
certaine colie > que jamais person-
ne n'a song i embellir la Capitale.
C'est la gloire du Dt Annoual ,
a|outez-vous, d'avoir enfin fini
par y penser, tmoin l'Alle des Pal-
miers de la place du Panthion, et si
I ou y avait pens seulement il y
a cinq ans >, aujourd nui celte place
seiait un joli Parc etc..
h bien, il y a exactement t cinq
ans Messieurs, que 1 Administra
tio3 Conmunale d'alors a conu et
en partie excut tout ce dont.vous
parlez Sans vouloir enlever ses*rels
mrites au Sympathique Magistrat
An no cul, je me ciois oblig de rec-
l lier ces petites erreures involontai-
res sans doute, mais injurieuses cer
uioement pour la Commission Do-
moad, Lescouthir et Magloire qui
m avait choisi comme Ingumur de
la Ville. ~
La vrit, en ertit, c'est que ce con
seil a li le premier inaugarer,
pour 1rs Place publiques, aes tra-
vaux d'embillissemect dont il eiiste
encore les vestiges i laplaceGeffrard.
i la Place Ste-Anne, au Square de
D.'ssahnes, devant le Bureau du Ser
v:ce Hydraulique, au squa;e du Ly-
ce Pt oa de. .-e dernier a dupai u,
parceq ir, mon co lgue 1 Ingnieur
Ua uei B un et moi, avioaa, obteau
cet emplacement pour construire la
la Bibliothque d: 1AV1I0ALE.
Pour ce qui concerne la place du
Pa:ilhioa en question, p vuus dirai
jue j'avais dj commenc l'excu-
lion du plan dress i cet tet. Des
robinets ont t installs, les plate-
banJes recouverte de gazon, les al-
les bordes de c comas sauf aux
lux angles o il y avait ie> palmier*
iont se dresse encore un survivant,
Aux palmiers, 01 avait prfir le
conas parcjque leur teuilhge :ouflj.
luisant et d'un ii b.-au veit s'hu
moaiserait bien avec la blanche faade
iu Palais. Eu out e nous avions des
tuyaux de caoutchouc pour l'arrou
15e et des tondeuse pour les pelouses.
Les bancs de la Place Geffrard sont
encore li pour tmoigner des effort
J|i accomplis depuis 196.
D'ailleurs, le Magr.trat Annoual,
avant d'excuter son travail, m'en a'
ooguemenf entretenu justement par
ce que j'avais ro iseiv le p|in du
projet que, faute d argent, je n'av^i
pas pu achever pour MM Doraonl,
i. s cou fa r et M ig'oire.
E li 1 le 1)-. L:chaud qui succda
i la commission m vait charg de
commander des plantes d'ornemeni
4 un ?geni deComp.gnie de passaue
i PortauP.ince.
1/ commande reue, j'ai procd
iux plantations suivant la ra houe
indique par ce lepiseutant Malheu


LE MATIN
lettre au "Malin"
Monsieur le Direc ear,
Excusez moi de i appeler fO'it
attention, pour vous faite voir toute
l'inquitude qu'elle inspire ou ett
auaceptbde d'inspiier a ceux qui
noient tennetueut un chatgtmei t
indubitable et tis pro.haiu de la
douloureuse aitiiat.uii qui nous est
cre, depuia l'in&taucajjon de ce
ayaime mixe, la note qu la deu-
xime page de votre .Nu de lundi '28
mars coul; vous avez consacre a
la visite en Haiti du Secr.tire de la
Marine Auoncaine Mr Denby.
Quel cur viaiment ha.tien
cette titure. o Us eu/rances poua
sent comme sous l'action heureuse
d'une onde bienfaisante peut lire
les lignes qui suivent sans se sentir
violemment transperc du durd du
doute. Bans se sentir subitement l
eb, abandonn par cette main po
tectrice que le guidait. ti avers cette
nuit i oire o la fatalit inluctable
fait marcher la Rpublique d'Hati
le* hatiens, depuis cinq ans pubBs
En faisant l'annonce hier sjii dt
la visite qu'il projette, M. Uemby dit
qu'il dsire se mettre au courant <)< -
dtails de l'Administrt.on quo.i
dienne de I lie- Sa visite llam et i
la R. U. n'aura aucune relation avec
lea rcents efforts laits pour obtenir
le retrait des mannes amricains de
1 Ile et n'est qu'une visite J'iuhj ec-
lion.
La question du retrait des mari
ns a t compltement solution i
par les rapports des deux contre-
amiraux qui ont t chargs de vi.1
tui et d'inspecter les mauota ainsi
que de se rendre compte de leurs
conditions dans 1 lie, dclaie Mr,
Denby.
Ces paroles al ribues l minent
peieoi.nage que cous avons eu l'hon
neur de possder, pendant quelque*
heuiea et que le "Washington po i
meuble avoir rapportes i.otie in
tantion.retueeraient d'tre accouplte*
ai quelqu'un eut tent le travail
avec tue.dclaration tbaolumtut re
confortante du mme haut pu son
nage que, Mr Tories aurait recueille
et dont il,aurait rserv la primeur
au Nouvelliste. ( Voir note insre
dans le No du 30 Mars coul) L'ho
norab'e Mr Denby. avant de laisser
rtablissement de Mr Tons, B)
Michel n'aurait il pas dit ? entre au-
tres paroles agrables, Sur la foi
de ce dernier "J'ai dfendu ceux
qui taitent avec moi de se trouver
dans cea endroits et de preodie des
photos qui pourraient crer des inci
dents en Amrique ou indiquer que
dorant ma visite en Hati, jai cher-
ch voir les coutumes indignes
qui araient mal interprtes par le
peuple dea Ltata Unis." Et alors :'
Comment concilier, sans que la log
que n'en soutire, cea deux dclara
nona qui a'excluent l'une l'autre 1
Qu'est ce dire, illaa .' dans quel
cercle troit tournons-nous, comme
vous l'action dun r. ssoit que sem
ble reapec.er 1 usure Voudiait-ou
noua laisser dana la situa.ion d un
enfant, absolument incouscien'. qui
un simple joue suflit pour faire ces
aer aea pleura, rsistante naturelle
d'uue coirectiun mjusteou mrite
Je voudraia tanl ie suis deillu
aiono par lea dure ralits que
nousavonB vcues.tant jai I horreui
de ce qui a t. le regret oe ce qui
est et la crainte de ce qui sera pren
drt, ds maintenant, le deuil des
beaux rves que j'ai coccus en vue
da la grande hdeinption;)6 \oudrais
renoncer croire, renoue r a >our-
lueuter le grande mal de par ces
mots qui endorment lea souttrance*
pour cuiaantea qu elles soieul, mais
une voix on et dit c Ile de ces
auges qui veulent la nuit au chevet
n
TOUX, BRONCHITE, CATARRHES.
Si vous commencez par
L'EMULSION DE SCOTT
srement vous n'aurez besoin de recourir
a aucun autre mdicament. Tandis que
si vous commencez par un autre mdicament c'est
plus que probable qu'il faudra recourir
L'EMULSION DE SCOTT
Avis Commercial
Nous avons l'avantage de porter
a la connaissance du public eu gn
rai et du Commerce en particulier
que partir de cette date Mr Andrew
1. Se'z a seul la direction de toutes
dos affaires cotiraercu'es en Ha ti.
Ce 21 avril 1921
R lA'A'REN .E SMITH
Eip~t & Impo t Co
29 B 01'w y
N w Yoik City_________
Avis du "Matin'
I es abonns du journal sont
pri', de bien vouloir nous envoyer,
en communication les dernires
quit'ances dlivres pir Cagent.
I --------------- .j
Parisiana
DIMANCHE 7,hres 1|2
Au beriJournal
Les Parias
l.o tilm o l'angoisse et l'entbou
fciasine ai rivent au paroxysme, an
dlire, que nous ne saurions asrz
recommander aux amants du bean
et du vrai O l'on voit la vie des
'arias dlaisss du sort-
Entre G- 1 50 et 2
Avis commercial
Le public et le commerce sont
aviss que pendant mou absence
Mr Gaspard Monsanto est chai
g de la direction de toutes mes e!
tau es.
MAX MONSANTO
.La Mort do
Og et de Vhavaunes
l/ 2e de la Mort d Og et de
Chuvannes, contrarie par le lait de
ta .nuladie d'une actrice, est invo
ci li ement iixe au samedi .'10 du
courant.
contre
la
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
SUISSES
le DELORT, Pharmacien,
110, Hua Saint-Antoine
punies
A vendre
One automobile
*Ouerland>
S'adresssr ta
JOANNY CORDASCO i
31, Hue des tronis-Forts
Magasin d'artules de Cordonnerie
Le Rhum d'Haiti est le meilleur
lu monde.
RHUM VIEUX D'HATI
Distillerie da Soleil zfm
En vente a 6 gourdes le Gallon
pendant 1; jours seulement.
D pt: 210 Rue des Csars.
Fiite Fils-As
a-
toLes dbiteurs de l'ancienne maison
Lonce Fils-Aim sont invits ve
nir sans retard solder leur compte
au Syndic de la faillite soussiga
Faute de quoi, leur compte sera
remis un avocat.
Victor Comeau MONTASSE
31} Rue houx
u
On trouvera
af A la Maison L. Preelzmann
Agg< .ilioliu '
espadrilles tou numros ; Pou-
dre gorgienne glace, Cuiller
/tr, vinaigre en cause, Sardines
detous pru, depuis Or it 1 utqu'
Dr 50 la caisse-
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
PORT-AU-PRINCH
Alrx.PFT'US; Pharti'Cie ALBERTlNI
du 'V J.ntin VIA.TO
des nourrissons ma chuchot ces
doux veis qu'un pote, au cur ien
dre et gnreux e crits, l'intention
de ceux que Marcel Prvost appelle
si bien les dshrits de la joie et
du bonheur-
Vis : tout ce que ton JmecnJolorie a vu
D'injuste, d'inhumain,
Ce n'est pas un mont pour une dctaillance,
Vis !
Oje notre infortun Paya trouve,
dans cea vers qui soot pour moi
comme une manation d'outre tom
be.un ieu plus de consolation, assez
de foret, pour souffrir atoiquement
oomius du reste, il le fait depuia ai
lotig'finps. en continaant d'esprer
et d Ht en ti au nom. deux foie
saint, du Droit et de la Jusiic*.'
Vtuillpz agrer Mr le Directeur
mes t-alutations bien sit cres
ADRIEN CARRENAHD
Boone Nouvelle
Rjouirez vous amateurs de Sca><
ferlati suprieur, fumeurs distingus,
Sensible i la situation du moment
le directeur du Bazar des Gentlemen,
pour faciliter ses clients, met i par-
tir de ce jour, le Scaferlati suprieur
la fameuse rrarque A'exa< are. de
prparation Iiaiaise, en vente
0,70 le paqutt.
LEHN & FI\K INC
Tous produits pharmaceutiques et tous
articles vendables dans une pharmacie
S ECiALITES : Lysol dsinfectant, Sivon Ly.o', Sh*viog Cream Lysol.
Pebecco: dentifrice incomparable,L'huile de foie de Mo-
rue Emulsion, Extraits.
CHOCOLAT en poudre de L & F : c'eit exquis
, POUDRE Talcum L & F ; Ceit 1 extrue supriorit
ton march etc. ele etc
Demandez le prix courant
LYSOL : le meilleur et 1- plus conomique des dsinfec aits
Le dsintectint employ dans tous les grands hpitaux
UNE petilecuilliede lysol dansune pinte d'eau donne la solution 1 010
DEUX 2 0.0
TROIS ; oto
(Unepiole reprsente, environ, la conenaice de deux verres ordinaires)
Le Ly
    Tuberculose, Infections, Mor-ures de chien, Piqres et morsures d'in
    sectes, Eruptions de la pean, B'.essures, Pliies, Bi'ure*, HAle, pour l'hy-
    gine personne.L-, la toilette, le bain Dans le; chimbres des malades la
    Chambre de bain,le water doset.les E.uries Avant et apr le balayage.
    Pour cicatriser les blessures des amiraux e' les tenir propre.
    Dans les Accouchements et les temps i'EpuUntm, la Lysol s'impose p!m
    que dans tout autres cas.
    Ayez touj urs une solution de Lysol dans
    chaque chambre de v>ire appartement f
    Chaque flacon contient |un prospectus [
    Lehn #Fink In, Lon H/fhbaud
    NEW-YORK Agent pour Haiti '
    Le charbon de terre
    meilleur march que le
    charbondehoisdupays!
    S'adresser Lin\ll. Thcbaud
    Port-au-Prince.* Dpt d charbon de terre
    KrfTaT^
    A vendre
    Automobile a Oldsmobie
    i4 iilomnh 1 iiuickr
    S'adrseser Mr G JUVCT,
    Rue Amricaine
    HEMORRODES
    Ouariaon certaine at complta par la
    POMMADE OU DOCTEUR ZYLOR
    m Tcaca rotmuiT uiukgdl
    PROPRET COMMODITE
    00MUE TOUJOURS UK RESULTiT
    Uaantalw OUPH. U. m Cbarlu-UBni. EUlUI itilm)
    Hrt-iu PrUet : kl*u PtTWIia______
    leusement, des main peu dlicates
    ot tout dvalis, et il n en reste
    pius que les pauvres peupliers bor
    dant les alles du Champ de Mars.
    Par consquent, les travaux cont:
    Dues et nan pas inauguis par le Ma
    istrat Annonal lui font certainement
    eaucoup d'honneur, etcebeau geste
    n'tonne pas ceux qui le connaissent
    mais si gloire il y a, elle revient d'
    bord aMessieursl)omor.d. Lescouilair
    ctMagloireque oui n'a prcds dan.1
    cette voie.
    En vous priant de publier cetli
    nota simplement rectificative je vous
    renouvelle, Messieurs, mes civilits
    empresses.
    F, C A/.OK
    Anci o I'goieur de la vjommnne
    Jngnieur du Gouveinement
    La MaisoQ du Mot^Liban S
    B & N. Sada & C
    Vous trouverez des prix trs modrs
    Lames pour rasoir GiUt 0. savon pour la barbe, blaireaux,poudra pa'e
    dentifrice, brosae a .lents, brosse - e, cosmtique, rouge pour bouche,
    englier, mouclnira soie, III. coton, baa aoie et coton.chauaaettea. brelteles
    caoqaettea pour vovage, chapeaux paille, lame, panama, cnemiaettes Ml
    d'Iv.oase tricot, ceinturea, eau de Cologne, eau de quinine.eau Dlicieuse.
    C-'gnrett'F, Cvoel, Luke atnk, Stamatelle, Caporal (Alexandre) Algrienne,
    Eucre Yma, blanc et rouge par gallon, Cinzino, Cognac Mertell, eau de
    Vichy. Il ir ki i.anadian Club par caisse et bouteilles ( grosses et pe itea ).
    Liqueur, fruits au jus, prune, niair. date, noix, amandes.
    Bonbons franais, et amricain chocolat Ptera.Manier, Phoscao,cacao
    Ambrosi, Conserve. Sardines Arcieux, Tho-i ai_ergea,champ'gnonp,caviar,
    jambon, sauciaaon, fromags Roquefort, gri.yie. pte gr.aas, camember
    bicon,olives, capa Aimour
    S.ce glacer granul, boule, bi e, porter, Champagne, Vermicelle
    Mac rooi, avoine pommeb de terre, oignooa, roi, dentedea, poia caas,
    tapioca, cream of Wheat, et d auires articles de toute t aicheur.
    r^
    La Crme Perle da Barry
    donne uno complexion parfaite dans une
    minute.
    La complexion reste parfaite toute une
    soire avec uno application.
    La Crmo Perle do Barry est une crme raffine,
    qui embellit la peau avec un dlicieux et dlicat
    parfum de la rose.
    Son emploi ne peut pas tre aperu car elle
    donne a la peau une parfaite naturelle apparence
    de la couleur de la chair avec la douceur de la
    Icau d'un bb.
    Elle est conomique et donne grande satisfaction.
    A
    33
    Franck J. Martin
    Agent gnerai agent pour Hati


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM