<%BANNER%>







PAGE 1

• LE MATIN Brulemenl ^billets retraiter d'aprs |la Go nven lion da 12 Avril t * 1 *. sanctionna' par la loi du 2 Mai IM'. 0. 8,877,072 Fffectirnuerit retraites jouir'* U H t Hn H avril 1921 G. 7,034,010 Brlanaent du i9avril 1P2I 45 0(X) r,. 7,579,972 G 1,298 7i 41 reeta retraiter Port au Prince, le 20 avril 192 r Gtndarmerie d lia M, Quartier gnral Port-au-Prince, Hiiti, le 14 avril 1921. A MM. F.L Cauvin, V. Geivais, P. Hudicourt, Lespinasse. Messieurs, Ea rponse voire honore du 1; avril contant, concernant l'emprison nctaent de Monsieur Thos A. Vil menay, je ne puis que vous suggrer de vous adresser aux ministres comptents. Veuillez agrer, MM, mes meilleures saluia ions. HOOKER Port-au-Prince le 16 avril 1921 Monsieur le gnral Hoolter, Chet de de la Gendarmerie d Hati Monsieur le gnral, Nous vous accusons rception de Totre lettre du 14 avril courait, res ponsive la cdtre du ij Pour qu'une dtention prventive sot lgale, la pseudo constuuticn du is lato 1918 exige, eo son article 9 1 qu'elle ait lieu sous la prven tton d'un tait puni par la loi; 2 qu'elle soit ordonne par un fonc uonnaire comptent;; que ce (onc t.onnaire dlivre cet t (Ici un man dat o il nonce le lait qui motive U dtention et la loi qui le pun 1; 4 0 que copie de ce mandat soi laisse au dtenu au moment de l'excution. Les articles 30, J9, et 80 du code d'instruction criminelle veulent, en outre soit in errog, du mandat de Celui tjirf aohot* L'EMULSION DE SCOTT achte le meilleur aliment mdicinal que la science a produit en cinquante ans. Il n'est pas possible d'obtenir les effets curatifs de l'huile de foie de morue en aucune autre forme. {Prennez garde d'obtenir toujours l'Emulsion de Scott) Lfc 1 , 1 LPOHS de chant Madame LOUIS-AUGUSTE Elve de Mme Rose Coron, de l'Opra et A nne Vila, des Con arts Limoureux. Le na particulier s M Co ira. S'HCIesejr E-ole Normtfe Rue Capoia Aux Caves de Bordeaux! tte Thtrale Chez Dreix c Le Baiser de l'Aieul > sera repr iJJC'est U qu'on trouve les meilleurs sente bientt d Varits Les rptition rafrachissements, le meilleur service, marchent auec entrain et tout fait au et aussi, les meilleures cigarettes et \9*rer un succs complet. Mmt laldy des Cigaies dlicieux, grce i la nou 9 l Y!' uira un de principaux velle et coquette installation faite ces jours derniers 5 que 1 inculp Mutualit Scolaire ZP duBelUr (Conformment i l'article 1 5 des Statuts, les Membres soussigns prient leurs collgues de la Mutualit S:o laire du Bel-Air de bien vouloir se runir en sance extraordinaire le Dimanche 24 du courant, 10 heure du matin au lpcal de l'Ecole Richard A/or 1, en vue de statuer sur quelques dcisions qu'es : ge la boane arche de la Socit. Port-au-Piince. le 20 Avril 1921 (S gus) B Hyppclitf. Ne vers COIJ tant. L Oicar, Ll moi. Coicou, D. Au ru 0,0. Les Cloches de Basilique Notre-Dame la avant la dlivrance dpt ou d'arrt. Victime d'une premire dtention illgale le dimanche 20 mars expi. i l'occasion d'un prtendu dlit de presse, Monsieur 1 hos A Vil menay Obtint de Monsieur le juge d'mstruc lion f ranois Adoque, nu bout de quatorze jours, une ordonnance en vertu de laquelle il (ut mis en liber t provisoire sous caution le samedi avril courant. Ds le lendemain, en dpit de cette dcision judiciaire, i laquelle tous les dposi'aires et agents de 1 autorit doivent respect tt obissance, il fut ar t de nouveau, conduit au bu;ean de la gendarmerie et ramen dans la maison d'arrt, sans qu'aucune de; condi lions et forma.ns numres plus haut ait t remplie son gard, pas plus que U premier* (oi< Le dernier alina de l'article 0 cidessus vis autorise des poursuit: contre les suteurs et Us excuteurs d'un pareil emprisonnement er rarticle 8$ du code pnal les puni: coin me coupables du dl.t d?ttenUt la libert. Dans le cas qui nous occupe tfjttt vous qui tes l'anttur d; l'asrb ttion et de l'emprisonnement et le lieutenant Beall, second ofhcier de la gendarmerie, a marqu v# 1: res possibilit personnelle a cet gard, 40 signant sur le livre des crous de ta maison d'arrt la mention suivan te : j avril.dimanche aprs midiCe prisonnier oe doit tre libr de la prison de Port au Prince par au cune autorit except le chef de la gendarmerie C'est d'ailleurs sur vois aussi, sur vous seul que le mi nistre comptent— nousentendons M J Bara u.secrUire d'Etat de la lustice— tejette cette responsabilit. En accu %  ant rception Mot sieur le jnge •l'instruction Georges Lescouflair du procs veibal o ce mag strat a coos t l'illgalit de la dtention Mon sieur Baraaa dt dans sa lettre du 11 avril No 1010 : c 11 ressort fsJV) qu • l'arrestation de Mr Thos Vilmenay (S t opre par misure de police Des combinaisons politiques s'ourdissent; les trames en sont mys'rieuscs. La tndarmerit. soumise exclusivement la d rect 00 du prsid ut d Hai 1, ravtuc de plein ^.ou oir pour nu.oPar le Steamer 1 Caravelle %  sont arrives hier les cloches tant atten dues de la Basilique Notre Dame. Elles sont au nombie de quatre. Nos lecteurs se sodviendront que les anciennes cloches avaient t expdies en France, au mois de luil let de l'anne dernire, pour tre tondues et harmonises selon les formes. Elles vont tre mises en place avant longtemps tt leur baptme fera I objet dune petite tte. Mais Sainte Anne ne cloches i elle ? vot passes rles. Il y sera excut entr'autre un po me du mime auteur mis en musique par un de nos virtuoses trs goi de notre public port au princienLes caries seront mites en vente partir de la sem line prochaine. Saus assistance ri u Jury Le Tribunal Correctionnel peut il statuer sur un dlit dePresse ? Oui, soutient Me Lamy, commissaire du Gouvernement. Nan, affirment Mes Sylvain et K ; gal. Et de patt et d'au 1res on s'est appliqua i faire valoii d'importantes considration, les d (codeur> trs i l'aise pour combattit la thse oppose. Le cas Vieux Laooue accuss davoir jutrag le Prsident de la Kepub.i que, va nous laisser l'occaiioo de voir fix.r par les honoribles j g-.Chlelam, ', itus et Milord, en Appei ce point juridique intressant. Mouvement maritime te net oy g* de machines i bord du (Caravelle* tant reconnu nces saire, ce bitcau se partir probable ment que samedi IMCiyde St^inihip Go (FOREIGN SERVI .ES) Le steamer Like Sunapee t ve nant de la Colomb e en passant par tes ports da Sud est attendu ici vers te 22 du courant et laissera le mme joui'pour NewYo.k via l.s po:ts du Word. Le* cfcif^rs que cette 6c >on intresse sont iijyitcs i pas .4M tenir la paix intrieure, et qoi veil'e sur la socit, doit prendre ses precau lions • Vous le voyez, de l'avis du ministre comp'ent, auquel vous nous suggrez de nous adresser,comme de l'avis du lieuteoant Beall, qui a extut votre ordre,— c'est i vous que no're c'it&t doit son arres tatiooet sa dtention. C'est donc i vous que nous devons demander de les faire cesser. Nous ne pouvons manquer d'ajou ter qsto le lettre de Monsieur lia'au est un clair aveu de lecr illgalit Si !a gendarmerie les a faites par mesure de police • et pour prendre ses prcaution!, parce que ies combinaisons politiques s'ourdissent* et que < les trames en sont mystrieuses, elles n'ont point eu lieu sous la pivintion d'un fait puni par la loi et sont, en consquence, contraires larticle 9 C'est ce qni expli que s us dotai* pourquoi vous n'avez 4<(r pas jusqu' prsent l'affai re la justice. Dans ces conditions, avocats de Mon leur Vilmenay et ayant le droit de parler en son nom, nous vous requrons, de la fa JO la plus formelle, de le faire mettre en libert immdiatement ou de le renvoyer sans nouveau dlai devant son juge naturel. Nous vous avertissons que, si la journe s'coule sinr que vous nous ayez donn satisfaction, nous ea r ferons votre chef h rarch que en Haiti et n'aurons d: c sse que nou n'ayons puis ous les recours pos sib'es. Veuillez, Monsieur U u a agrer nos salutations. v F. L CAUVIN, Pierr HUDICOURT V. 3ERVAIS ser au bureau de l'agence gnrale. Le steamer L ke Sebagoi venant de New Yoik est a-icadu ici vers le 22 du courant eo passant par les ports du Nord. U laissera le mme jour pour la Colombie via les ports du Sud. l'ort-ao-Prince le .6 avril 1921 E. F. CLEMENTS Agent G .-lierai Le monument de Toussaint Louverture Le comit du moaumert de Tous siict Louverture s'est dfinitivement entendu avec Mr Normil Charles. Le contrat sera siga bientt et Mr N. Charles profitera de son sjour Paris poar taire le travail. OJ aura ion: le buste au plus tard le 31 D cembre de cette anne. Que ceux qui ont des listes de souscriptions redoublent de zle et d'activit pour dposer avec leurs listes les fond, s recueillis. C'est une au vre patriotique i laquelle tut citoyea doit s'iqtresjer. Po !i cause de dpart A. vendre Automobile a Oldsmoble /iutomoh ; l' Buickr S'adrs -ser Mr G JUVET, Hue Amricaine j Nomitialiuii Insertion demande Nous avons appris avec un vif plaisir que le Magistrat a dlivr une nouvelle commission A Mr Ly si us Bernarl, comme sou s directeur des Marchs de U ^ap.Ule — N' JUS env vons nos meilleurs :amplimeuti i ce modle enploy de carrire a qui 1 horreur du vice et l'amour de i'' veilu ^0 il des principes.— AMIS Avis Uqniirierciql Nous aygns l'avantage de poiter la connaissance du public en qa rai et du Commerce en particulier que i partir de cette date Mr Andrew I. Sel/ a seul la direction de toutes nos affaires commerciales en Hati. Ce ]i avril 1921 R LAWRENCE SMITH i.ipart & Import Co 29 Broadway N.w Yo k Ci y U$ dbiteurs de lancienne maison Lonce Fils-Aim sont invits i ve nir sans retard solder leur compte su Syndic de la faillite soussig l Faute de quoi, leur compte sera remis on avocat. Victor Comeau MONTASSE 3t} RueUoux A.de Mattis&Ca Achtent Vieil or a-g)ni, objets preux, E :ailfes de csre\ Gros et dtail Prix avantajuj On trouvera A la Ma^on L. Pree zmann i\?>{ejli->lni: titpadrilUs lou numros ; Poudre gorgienne glace, OtiW 1er, vinaigre en caisse, SareikOg detou* prix, depuis 0/ iZ im^ul Qr 50 la caisseBonne Nqijvefle R )Outse; vous amatei]rs de S,Ba-: fer'ati suprieur,fumeurs distingu?; S?n ib'.e la si qalion du moment 'e directetar du B ?ar des Gentlemen^ pour (ici'teT ses clients, met 4 pjr-. tir de ce jour, le Scaferlau suprieur 'a fameuse marque Alesandte, de prparation Franaise, en ventt 0.70 le paquet. Juuto ^SterosKnght Le nr>g*de la rafl; est fii i sa oiedi 23 avril courant i ) heures }o m p m an Champ de Mars das la cour du Quartier Gnral du Ma nne Corps. j^ avril (92'^ 1 t'smmwmsmmmmsWMetf Le It h u m d'Hati est le mai leur iu monde. BHU" M VIEUX D'HaUTI JOistilleriedo Soleil Ei vente 16 gourdes le Gallon ^endnt r j jours seulement. D p : 210 Rue des Csars. Hqiije Insurance Company file pepde% ya$ de yu* mue \a Home Imuanee Company Grce lntervenion activ de Mr Eugne \M BOSSE, a t li %  i*w,iere Compigme ^AssuraDce oflrir>ux Hai tiens usa prolec ion un ta xabordable La Home Assurance otffpany a donn des preuves de sa lo/aut, d* son quit dans les rgi ment§ d a-France auprs Incendifl Le home Insurance Company est 1a plus forie Socit d'assurance des fiUts-Unis d' v mriqup; elle (iflre donc le plus de larantie de solvabilit en cti dgrade connllagr iti n assuref-vom contre V i ncendie et la Home Insurance Gompapy^J U>NSULlbZ Eugne Le BOSSE l Avant de contracter aucune affaire d'assurance, il vous di/lera gratuitement par testait* sur les qutions qui vous intressent, L fiOMt nSUftANCB COMPANY Section maritime assure contre'risqiies de mer les voyages rtiers de non port d'iiaiu Eugne LE BOSSE Agent pour Hattf. — Port z au-Jr*rince v s i I



PAGE 1

• -1 Quintme tnne^tos' 4002 Port au Prince, IIAIU 01RLCTE U RPKOPRIETA1 RE Clment MAGL01RE tl NUMERO 20 CENTIMES Matin Quotidien REDACTION; Rae Amricain* Mo t ouvoirsV tablis," les cotps constitus,^soient les insiruments d'une rnovatioa ; ils soutient souve. t se uihimeuir et se perptuer ; le prseul les absorbe, les ides nouvelles les iuquilent, le lendemain les effraye. Le PORE DIDON '^ QUESTION DU JOUR \ |?a Pays part | Les ambassadeurs, ministres et reprsentants commerciaux de plus Me trente nations ont accept linvi Ration faite par l'Association natio jni'e des Manufacture amricaines de tenir un congrs d'ambassadeurs et de ministres ayant pour objet I l'tude de la situation commerciale du monde. Ce congrs sera tenu an cours de la session annuelle de cette Association, qui durera trois jours et qui s'ouvrira lellO Mai pro chaln New-York. Le Secrtaire d'EtatJHoghes promet c*e faire ofliciellemect l'ouverture de ee congrs-le second jour de cette session, si des circonstance importantes et imprvues ne le re tiennent & Washington. Un train spcial sets mis la disposition de? diplomates et laissera le capitale lf 16 Mai A'minait. L'Association amricaine faU remarquer qu'un tel congrs sera le premier de ce genre qui aura t tenu aux Etats-Unis, si ce o est da t le monde, et son but principal est d'offrir aux reprsentants de chaque pays l'occasion de se rendre compte comment les forces productives des EutifUnis peuvent tie organises de faon a s adapter au mieux des besoins do monda et de renveigner t es so|et les nommes qui a'iotrea sent dans chaque pays au financement et l'extension du commerce extrieur. Des discussion* s'engageront sur tes mthodes les meilleures pour faire face aux demandes et aux be loins de l'Europe et des sutres paya en produits manufacturs et en cr dit L'Association nationale dea Ma nufaciuies smiicairea comprend i ix mille entreprises de fabnes ion [reprsentant plus de 75 O|o de l'ex \ eriation actuelle dea Eta a-Unia, et le congrs lai donneia l'occasion unique dans son h stoire de recueillir Les Cours directement les poio'a de vue tran gra sur lea relations commerciales dea E ata-Unia avec lea autres pays Le prsident de l'Association M Stephen Mason, prsidera le con gra, vlepei.da-it, chaque session do congrs ara consacre un groupe particulier de nations e' sera prsi de, & titre honoraire, par un des dlgue de ce groupe. Une section spciale d'information sera organise de faon que chaque pays puisse trouver lea informations ncessaires ponr Isa diffrente dlgia soit aur la littrature commet ciale. aoit sur lea spciali es corn mercialea. Il est noter que c'est la premire fois que la fabrication amricaine tente un pareil effort pour ae raettn en relations directes avec les repr sentante dea diffrente paya, sans intermdiairejdes corn missionnaires G est un proj-t de vaste consulta ior entre la production amricaine e> lea marchs extrieursVoici peu prs la liste des paysdont lea ambassadeurs et lea mini rea ent exprim le dsir de rpor dre l'invitation de l'Association nationale d a Manufacture amer cainea : 1 Argentine, la Belgique, la Bolivie, le Brsil, la Bulgarie Coa s Rica Cub-, Chi'i, Clii e, Colombie. Gchoalovaqui, Danemaik, Rpubh que Dominicaine, Equateur, Finlanoe, Fraoc, Grand -Bretagne. Grce. Guatemala 1 lie, Japon, Pays-Bas, Nicarag a. Norvg•-. Panama, Prou Pologne ^erae. Portugal Roumanie, Espagne, Sude. S nsso, Venezuela Ouant nom, il est entendu qu'au point de vue du dveloppement du commerce et du crdit, noua som mes logs pat, dans un splendide isolement d un nouveau genre et q.ie notre bonheur eat complet du moin 11 que coua possdons le gou vernement du jour et lea crises dont il fait son auroleNouvelles Etrangres PARIS 19J4—Rente 3 010 57,37 Sterling 53.92112 Dollar 13,74 M 3 NEW YORK I9|4 — ruoe U.95 Sterling 3,93 ,—————^——, mnque centrale dclarer la guerre simultanment Panama dans le cas o Costa Rica croirait une pareille aclion ncessaire. PARIS 19— La commission des rparations a adress i la Ktieglasten commission, une note relative a une demmde de transfert a excuter avant le 10 mai de l'encaisse or de la banque d l'empire dans les terri loires occups; en cas de relus de l'Allemagne la commission exigerait la remise immdiate de l'encaisse mtallique de la Reichsbank. C'est oour viter une consquence pareille que la commission des r parafons a dcid de demander simplement le transfert de l'encaisse aux succursales de Cologne ou Coblence. La rponse le l'Allemagne sera attendue ju< qu'au 22 aviil. PARIS 19— Une dpche de Lon ires annonce que Ni. Briaad a accep t l'invitation de M L'oyi George.Il arrivera samedi a Hythe-accompago de quelques personnel et repartira lundi. Cette entrevue n'est pas une contrence mais une runion intime SEV1LLE 19— B.'lmonte, lameux torador espagnol, a t grivvement bless hier tandis quil prenait part un combat de taureaux. BRUXELLES— Le conseil des ministres a an t, d'accord avec les autorits militaires, les mesures co nomiquea qui seront prises si I Aile magne ref ise de remplir ses obligations le premier Mai. Y Ai.EN 1A— Au cours dune reprsentstion de cinmatographe Gaodia un ptard explosa et provoqua une panique Lie nombreux (nu m-a et enfants ont t pitinesROME -lipersonnes ont t tues et ICC blesses dsns un combat en re les fascistes elles commjnistes en Toscane WASHINGTON 19 — Le gouver uement a t inform q ie le Japon Les Ngres rcla] ment l'abolition du lynchage par une loi. I's demandent que Harding patronne cette loiL Association Nationale pour l'avancement des gens de cou leur a adress une lequte au Prsident Harding. On cas d'arrestation illgale Documents PAR CABLE PARIS 18.S;lonLe Petit Parisien le gouvernement allemand chercherait actuellement savoir si les E ats Unis cooseo iraient accepter que l'Allemagne prenne sa charge les dettes des allie enveis eux Ce serait un simple soudage deatin rendre l'Amrique solidaire d^sproposiiions germaniques L'Echo de Paris" dit qu'une nou velle confrence i aterallie s a runi rait prochainement, il ignore toute fois si elle aurait lieu avant le 1er Mai. Elle eiam.nerait le projet franais concernant 1 utilisation praiique du bassin de la llhur. le trac de la frontire germanopolooaise le con fiii grecotarc, li ques'ion dea mandats coloniaux et la paix entre les Etats Unis et l'Allemagne. Les experts militaires t conoraiques.notamment le marchal Foc h le gnral Weygaod, MM. Loucheur et Seysoux ont continu daas le matine l'examen des mesures envisages au cas ou les sanctions se raient appliques l'Allemagne Le saciei ab.olu est gard sur les dli hrations!de cette confrence qui era suivis de plusieurs autres pour mettre au point l'ensaemb'. des mesures de coercition etsoumettrecelles ci aux allis. Une dpche de Rome annonce que la N .tican dment la nouvelle oisaut que le Saint Sige aurait servi Le de ce mois James Weld lolmsoo, secrtaire de 1 Associatioi Nationale pour I avancement det gens de couleur a remis su Prsident Harding un mmoire contenaui le programme des amliorations de sues psr les ngresIl a demanda que dans son message au Congrs. le Praident expose la ncessit d. l'abolition du lynctiage contenut Jaua la plate forme lectorale du paiti rpublicain1. Association a rclam une inve ugalion sur le maintien des ngre du sud dsns un tat de servage il 1 ouverture d'une enqutesneuBepai le Dpartement de la Justice sur le conditions prcdemment dnonce qui d'aprs Jotinson sont rpandue dans le Etats produisant le cotoi< et notamment dans la lgiou du delta de Mississipi, 1 est demande au Pisident d. nommer des ngres comme sout secrtaire du Travail et de l'Agricu. ture, en faisant remarquer que cel donnerait une reprsentation ofli cielte dans les deux phases de la vu nationale su la race d) couleur est le plus intresse. Johnson a du qu il a eu l'impression que le Prsi dent donnerait S la question uni prompte et sympathique attention. Apis ces requtes, le mmorandum coLituue kioa] : L'Assaciatiou rclame sincrement la, nomination d'un-) commission inter laciale pour tudier dans se moindres dtails les conditions de* rsces et de leurs relations aux Etat i.iin, en signalant particulirement lits eau ta dea frictions exiatao entre [elles. L 1 tei m naut, l'Association rappelle 'de nouveau a l'aiteuoon du frsi nctement ses lo.s d e 1 u c / u e du Peuple b.i .en et I mditslraa Ainsi la loi sur le reciule ncessit <* un complte investi^ rsidant aux Philippines eti^ e n exercs, ont reu l'ordre de rentrer i d'intermdiaire pour de nouvelles propositions allemandes aur parations. Suivant une d<*pclu de Douvres, au Japon pour accomplir le service on mande de HytSae que MMBtiaad mil taire. Cet ordre a t communiet l.'oyd George s) renco Tireront que aux Philippines le .Il mars, il oe probablement la 23 Avnltt Lympne. l'a paa encoie t lUwai et aux Unisosminsamiiaiiiea Finalement I Association demsndt que le Prsident, par une mesui t PARIS. 18— Monsieur lo^nh Rpi japonais rsidant aux Eta's L losepn Kei f N£W R Maunce K( no 1. ... ., .___ .1.. _„„.,.„„ J„_ „ " nVuRR^'V"i i5 r.ra, ^recteur du service dei psssagH B LOMORES 18—M Lloyd Georae ^ QPra e de i a Tra. adliniique, a t U data la Chamb e des communes Compagnie les allis ont dcid de conter que ver 1a neutralit p:odant les hostiti ts existant emre les Grecs et les Turcs en /isie Mineure* WASHINGTON 18—! Dapis les chiffres fournis par li dpartement lu commerce extrieur des Etats Liais le montant du commerce ext neui des Etats Uuis a t le mois tique, trouv mo:l dans son appanement, Le match Garpentiet Dempsey aura lieu & Jeraez city le 2 juillet. NEW YORK L inauguration de la atatue questre de Bolivar, au Central Park de New York, en pr aence du P. sident lltrding. fut l'oc caaion d expression enthousiaste de sympathie Pan amricaineLe comit organisaeur, sous la dtimlive abolisse teute prfrence de races dans les Upaneicents Was lung'su et dans les services civil des Etata Unis, cette prstique tant ta plus li .initiante et la plus suti liuocrstique inaugure par l'adm nis ration dmocrate. Nouvelle manifestatiou dernier de p ; de Iro s quatre m 1 pr aideoce du docteur E Gtl Borges. liards de dollars infrieur celui du mme mois de l'anne dernire. — Officiellement on dclare qu: les Etats Uii ne to!reront pas L repriae des hos ili's entie Oosts Rica et Panama, cette dernire rpublique s obstinant i rejeter la dcision de Whiate. — Une information officielle indi que que Guatemala, Honduras, Szl ministre dee affaires trangres de C'est dimanche comme l'a annonc Me C, Sylvain qu'aura lieu le pro chan meeting laCtoix desBossales. Il est bruit que Me V. Gervais sur les sollicitations de nombreux amis pu mesure de police. Des Mon cher Directeur, le vous remets pour tre publies, les pices que vous trouverez sou ce :ouvert. 4Le lecteur verra par la lettre slupide et sclrate de fustin Barau corn bieo il est dcid a toutes les buesses, toutes les infamies pour se :ramponner i cette fonction de Miistre qu'il avilit. Avec tous mes remerciements d'avance, Voire 20 ivnl 1921 Thoi.A. VILMENAY Port-au-Prince, le 14 avril 1921. an u8me de l'inlpsndance. Le jfM dinxtruclion prt le tribunal de prtinire imlanca de ce rettorl Messieurs Ed. Lespinasse, F. L* Oiuvin, Pierre Hidicjurt et V. G.*rvais, avocats. Mersieurs les avocats, _Je vous accuse rception de votre lettre du 13 avril courant, par laquelle vous me demande/de vousdirequelles mites j'ai donnes d la requte que vous m'avez adresse, l'elht de C4A4 ta ter l'iligafir de l'arrestatio 1 et de la dtention de Monsieur Thos. A. /ilmenay. Ln ipone, je vous rfre 1 mon proci verbal du 7 avril 1931, dont expdition a t donne lun.de vou, Me Pitre lludicourt; et j'ai l'avantage de vous re mettre, ci jouit, copies tant de la lettre que j'ai sdres se au ministre de h justice pour lui dnoncer l'anestation illgale de Monsieur Vilmenay que de la rponse lu ministre. Agrez, messieurs les avocats, l'as su-ance de ma considration distin *nre. G. LESCOUFUIR -51 i ,. Port.au Prince, le 11 avril if21 S-crtairerie de la justics No 1010 Monsieur G. LES X>UFL\IR luge dbialructim prt le tribunal'de premire inetanx de ee reeseorl Magistra, le vous accuse rception de votre ettre du 8 du courant, No 28, par laquelle vous informez mon dparte nent que, requis de constater la 1-tention du sieur Thomas Vilmenay, vous voos tes transport i la prison de Port au Prince, o vous ivez dress procs verbal, tablissant que cette dtentm 1 n'est pas faite conformmenta 1 ait de 9 de la cous titution. Il ressort que l'arrestation de mon sieur Thomas Vilmen y a t opre cou binai vador s'eogigrent envers Costa Rica de la statue et la premire v comme membres de l'union de 1 A du Praident New York. Venezuela et de nombreux diplme eiseloj le vau de l'Union patriotique ( sons politiques s'ourdissent les Ira tea de Harding d o aprs l? t r D dacc!amatoT. %  chauTarVu.'?P!a &*?* ]{at dc P ,ein P' uvo ^ &to> niolro^ P r. aa ta foui S ue Au ,,e dc ce ^ re "JMLSl ZSi*?^ ft ^ ui "*' %  le ciel tut couvert la temprature apP'0P"J> -*' l Croix des Bossales la socit, doit preoJre ses prcau douce invi-a le New Yorkais assis pourvoi ne pas s'arrter i ce vaste tions. ter la clbration da I ioauguration^*P<:e s tendant devant le Bureau de Agrez, magis'rat, l'assurance l'Amrique Uiine regurect M. prendra part i cette manifestation. Il mes en sont myst'rcuses La Rends iga l'Htel Waldj 1 Astoria, serait 1 souhaiter qu'il redise le beau merie soumise ex lusivment il. prs uuecouite rception le discours qu'il et a prononcer sur la direction du prsident d'Huti reA trsnt 1% ome avenue su mi P ,, r c t A n n ^ ,.,. Am ZiJL -L":. l... 1 1 .'. re?e la Douane.— Orateuis seraient plus i 1 aise... et assistants ma haute considration. 1 IBAJUU d:


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05356
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, April 21, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05356

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
-1
Quintme tnne^tos' 4002
Port au Prince, IIaiU
01RLCTE U R- PKOPRIETA1 RE
Clment MAGL01RE
tl NUMERO 20 CENTIMES
Matin
Quotidien
REDACTION; Rae Amricain* Mot lElKnwbtM
FILE COPY
Ccliirrbus MmmtU Lihrwry
PAN AMB 3ffc
jeudi 2i ::a8 :'21
~~.. .n i i ii i "
- *. 3.
Il est rare que les {>ou-
voirsV tablis," les cotps
constitus,^soient les ins-
iruments d'une rnova-
tioa ; ils soutient souve. t
se uihimeuir et se
perptuer ; le prseul les
absorbe, les ides nou-
velles les iuquilent, le
lendemain les effraye.
Le PORE DIDON '^
QUESTION DU JOUR
\
|?a Pays part
| Les ambassadeurs, ministres et
reprsentants commerciaux de plus
Me trente nations ont accept linvi
Ration faite par l'Association natio
jni'e des Manufacture amricaines
de tenir un congrs d'ambassadeurs
et de ministres ayant pour objet I
l'tude de la situation commerciale
du monde. Ce congrs sera tenu
an cours de la session annuelle de
cette Association, qui durera trois
jours et qui s'ouvrira lellO Mai pro
chaln New-York.
Le Secrtaire d'EtatJHoghes pro-
met c*e faire ofliciellemect l'ouver-
ture de ee congrs-le second jour
de cette session, si des circonstance
importantes et imprvues ne le re
tiennent & Washington. Un train
spcial sets mis la disposition de?
diplomates et laissera le capitale lf
16 Mai A'minait.
. L'Association amricaine faU re-
marquer qu'un tel congrs sera le
premier de ce genre qui aura t
tenu aux Etats-Unis, si ce o est da t
le monde, et son but principal est
d'offrir aux reprsentants de chaque
pays l'occasion de se rendre compte
comment les forces productives des
EutifUnis peuvent tie organises
de faon a s adapter au mieux des
besoins do monda et de renveigner
t es so|et les nommes qui a'iotrea
sent dans chaque pays au finance-
ment et l'extension du commerce
extrieur.
Des discussion* s'engageront sur
tes mthodes les meilleures pour
faire face aux demandes et aux be
loins de l'Europe et des sutres paya
en produits manufacturs et en cr
dit L'Association nationale dea Ma
nufaciuies smiicairea comprend
i ix mille entreprises de fabnes ion
[reprsentant plus de 75 O|o de l'ex
\ eriation actuelle dea Eta a-Unia, et
le congrs lai donneia l'occasion
unique dans son h stoire de recueillir
Les Cours
directement les poio'a de vue tran
gra sur lea relations commerciales
dea E ata-Unia avec lea autres pays
Le prsident de l'Association M
Stephen Mason, prsidera le con
gra, vlepei.da-it, chaque session do
congrs ara consacre un groupe
particulier de nations e' sera prsi
de, & titre honoraire, par un des
dlgue de ce groupe. Une section
spciale d'information sera organi-
se de faon que chaque pays
puisse trouver lea informations n-
cessaires ponr Isa diffrente dl-
gia soit aur la littrature commet
ciale. aoit sur lea spciali es corn
mercialea.
Il est noter que c'est la premire
fois que la fabrication amricaine
tente un pareil effort pour ae raettn
en relations directes avec les repr
sentante dea diffrente paya, sans
intermdiairejdes corn missionnaires
G est un proj-t de vaste consulta ior
entre la production amricaine e>
lea marchs extrieurs-
Voici peu prs la liste des pays-
dont lea ambassadeurs et lea mini
rea ent exprim le dsir de rpor
dre l'invitation de l'Association
nationale d a Manufacture amer
cainea : 1 Argentine, la Belgique, la
Bolivie, le Brsil, la Bulgarie Coa s
Rica Cub-, Chi'i, Clii e, Colombie.
Gchoalovaqui, Danemaik, Rpubh
que Dominicaine, Equateur, Finlan-
oe, Fraoc, Grand -Bretagne. Grce.
Guatemala 1 lie, Japon, Pays-Bas,
Nicarag a. Norvg-. Panama, Prou
Pologne ^erae. Portugal Roumanie,
Espagne, Sude. S nsso, Venezuela
Ouant nom, il est entendu qu'au
point de vue du dveloppement du
commerce et du crdit, noua som
mes logs pat, dans un splendide
isolement d un nouveau genre et
q.ie notre bonheur eat complet du
moin 11 que coua possdons le gou
vernement du jour et lea crises dont
il fait son aurole-
Nouvelles Etrangres
PARIS 19J4Rente 3 010 57,37
Sterling 53.92112
Dollar 13,74 M3
NEW YORK I9|4 ruoe U.95
Sterling 3,93
,^,
mnque centrale dclarer la guerre
simultanment Panama dans le
cas o Costa Rica croirait une pareille
aclion ncessaire.
PARIS 19 La commission des
rparations a adress i la Ktieglasten
commission, une note relative a une
demmde de transfert a excuter
avant le 10 mai de l'encaisse or de
la banque d l'empire dans les terri
loires occups; en cas de relus de
l'Allemagne la commission exigerait
la remise immdiate de l'encaisse
mtallique de la Reichsbank. C'est
oour viter une consquence pareille
que la commission des r parafons a
dcid de demander simplement le
transfert de l'encaisse aux succursales
de Cologne ou Coblence. La rponse
le l'Allemagne sera attendue ju<
qu'au 22 aviil.
PARIS 19 Une dpche de Lon
ires annonce que Ni. Briaad a accep
t l'invitation de M L'oyi George.Il
arrivera samedi a Hythe-accompago
de quelques personnel et repartira
lundi. Cette entrevue n'est pas une
contrence mais une runion intime
SEV1LLE 19 B.'lmonte, lameux
torador espagnol, a t grivvement
bless hier tandis quil prenait part
un combat de taureaux.
BRUXELLES Le conseil des mi-
nistres a an t, d'accord avec les
autorits militaires, les mesures co
nomiquea qui seront prises si I Aile
magne ref ise de remplir ses obliga-
tions le premier Mai.
Y Ai.EN 1A Au cours dune re-
prsentstion de cinmatographe
Gaodia un ptard explosa et provo-
qua une panique Lie nombreux (nu
m-a et enfants ont t pitines-
ROME -lipersonnes ont t tues
et ICC blesses dsns un combat en re
les fascistes elles commjnistes en
Toscane
WASHINGTON 19 Le gouver
uement a t inform q ie le Japon
Les Ngres rcla]
ment l'abolition du
lynchage par une
loi.
I's demandent que Harding
patronne cette loi-
L Association Nationale pour
l'avancement des gens de cou
leur a adress une lequte
au Prsident Harding.
On cas d'arres-
tation illgale
Documents
PAR CABLE
PARIS 18.S;lonLe Petit Parisien le
gouvernement allemand chercherait
actuellement savoir si les E ats
Unis cooseo iraient accepter que
l'Allemagne prenne sa charge les
dettes des allie enveis eux Ce serait
un simple soudage deatin rendre
l'Amrique solidaire d^sproposiiions
germaniques
' L'Echo de Paris" dit qu'une nou
velle confrence i aterallie sa runi
rait prochainement, il ignore toute -
fois si elle aurait lieu avant le 1er
Mai. Elle eiam.nerait le projet fran-
ais concernant 1 utilisation praiique
du bassin de la llhur. le trac de la
frontire germanopolooaise le con
fiii grecotarc, li ques'ion dea man-
dats coloniaux et la paix entre les
Etats Unis et l'Allemagne.
Les experts militaires t cono-
raiques.notamment le marchal Foc h
le gnral Weygaod, MM. Loucheur
et Seysoux ont continu daas le
matine l'examen des mesures envi-
sages au cas ou les sanctions se
raient appliques l'Allemagne Le
saciei ab.olu est gard sur les dli
hrations!de cette confrence qui
era suivis de plusieurs autres pour
mettre au point l'ensaemb'. des me-
sures de coercition etsoumettrecelles
ci aux allis.
Une dpche de Rome annonce
que la N .tican dment la nouvelle
oisaut que le Saint Sige aurait servi
Le de ce mois James Weld -
lolmsoo, secrtaire de 1 Associatioi
Nationale pour I avancement det
gens de couleur a remis su Prsi-
dent Harding un mmoire contenaui
le programme des amliorations de
sues psr les ngres- Il a demanda
que dans son message au Congrs.
le Praident expose la ncessit d.
l'abolition du lynctiage contenut
Jaua la plate forme lectorale du
paiti rpublicain-
1. Association a rclam une inve
ugalion sur le maintien des ngre
du sud dsns un tat de servage il
1 ouverture d'une enqutesneuBepai
le Dpartement de la Justice sur le
conditions prcdemment dnonce
qui d'aprs Jotinson sont rpandue
dans le Etats produisant le cotoi<
et notamment dans la lgiou du
delta de Mississipi,
1 est demande au Pisident d.
nommer des ngres comme sout
secrtaire du Travail et de l'Agricu.
ture, en faisant remarquer que cel
donnerait une reprsentation ofli
cielte dans les deux phases de la vu
nationale su la race d) couleur est
le plus intresse. Johnson a du
qu il a eu l'impression que le Prsi
dent donnerait S la question uni
prompte et sympathique attention.
Apis ces requtes, le mmorandum
coLituue kioa] :
L'Assaciatiou rclame sincrement
la, nomination d'un-) commission
inter laciale pour tudier dans se
moindres dtails les conditions de*
rsces et de leurs relations aux Etat
i.iin, en signalant particulirement
lits eau ta dea frictions exiatao entre
[elles.
L 1 tei m naut, l'Association rappelle
'de nouveau a l'aiteuoon du frsi
nctement ses lo.s,de"1 u,c/ue du Peuple b.i .en et I
mditslraa Ainsi la loi sur le reciule ncessit <* un complte investi^
rsidant aux Philippines eti^e!n '
exercs, ont reu l'ordre de rentrer i
d'intermdiaire pour de nouvelles
propositions allemandes aur
parations.
Suivant une d<*pclu de Douvres, au Japon pour accomplir le service
on mande de HytSae que MMBtiaad mil taire. Cet ordre a t communi-
et l.'oyd George s) renco Tireront que aux Philippines le .Il mars, il oe
probablement la 23 Avnltt Lympne. l'a paa encoie t lUwai et aux
Unis-
osmins-
amiiaiiiea
Finalement I Association demsndt
que le Prsident, par une mesui t
PARIS. 18 Monsieur
lo^nh Rpi japonais rsidant aux Eta's L
losepn Kei fNW R Maunce K(
no 1. ... .,___.___ .1.. _.,. j_
" nVuRR^'V"i i5 r.ra, ^recteur du service dei psssagHB
LOMORES 18M Lloyd Georae ^QPra.e de ia Tra. adliniique, a t
U data la Chamb e des communes Compagnie
les allis ont dcid de conter
que
ver 1a neutralit p:odant les hostiti
ts existant emre les Grecs et les
Turcs en /isie Mineure*
WASHINGTON 18! Dapis les
chiffres fournis par li dpartement
lu commerce extrieur des Etats
Liais le montant du commerce ext
neui des Etats Uuis a t le mois
tique,
trouv mo:l dans son
appanement,
Le match Garpentiet Dempsey au-
ra lieu & Jeraez city le 2 juillet.
NEW YORK L inauguration de
la atatue questre de Bolivar, au
Central Park de New York, en pr
aence du P. sident lltrding. fut l'oc
caaion d expression enthousiaste de
sympathie Pan amricaine-
Le comit organisaeur, sous la
dtimlive abolisse teute prfrence de
races dans les Upaneicents Was
lung'su et dans les services civil
des Etata Unis, cette prstique tant
ta plus li .initiante et la plus suti
liuocrstique inaugure par l'adm
nis ration dmocrate.
Nouvelle manifestatiou
dernier de p ; de Iro s quatre m 1 praideoce du docteur E Gtl Borges.
liards de dollars infrieur celui du
mme mois de l'anne dernire.
Officiellement on dclare qu:
les Etats Uii ne to!reront pas L
repriae des hos ili's entie Oosts Rica
et Panama, cette dernire rpublique
s obstinant i rejeter la dcision de
Whiate.
Une information officielle indi
que que Guatemala, Honduras, Szl
ministre dee affaires trangres de
C'est dimanche comme l'a annonc
Me C, Sylvain qu'aura lieu le pro
chan meeting laCtoix desBossales.
Il est bruit que Me V. Gervais sur
les sollicitations de nombreux amis pu mesure de police. Des
Mon cher Directeur,
le vous remets pour tre publies,
les pices que vous trouverez sou ce
:ouvert.
4Le lecteur verra par la lettre slu-
pide et sclrate de fustin Barau corn
bieo il est dcid a toutes les bu-
esses, toutes les infamies pour se
:ramponner i cette fonction de Mi-
istre qu'il avilit.
Avec tous mes remerciements d'a-
vance, Voire
20 ivnl 1921 Thoi.A. VILMENAY
Port-au-Prince, le 14 avril 1921.
an u8me de l'inlpsndance.
Le jfM dinxtruclion prt le tribunal
de prtinire imlanca de ce rettorl
Messieurs Ed. Lespinasse, F. L*
Oiuvin, Pierre Hidicjurt et V. G.*r-
vais, avocats.
Mersieurs les avocats,
_Je vous accuse rception de votre
lettre du 13 avril courant, par laquelle
vous me demande/de vousdirequelles
mites j'ai donnes d la requte que
vous m'avez adresse, l'elht de C4A4
ta ter l'iligafir de l'arrestatio 1 et de
la dtention de Monsieur Thos. A.
/ilmenay.
Ln ipone, je vous rfre 1 mon
proci verbal du 7 avril 1931, dont
expdition a t donne lun.de
vou, Me Pitre lludicourt; et j'ai
l'avantage de vous re mettre, ci jouit,
copies tant de la lettre que j'ai sdres
se au ministre de h justice pour
lui dnoncer l'anestation illgale de
Monsieur Vilmenay que de la rponse
lu ministre.
Agrez, messieurs les avocats, l'as
su-ance de ma considration distin
*nre.
G. LESCOUFUIR
-51 i ,.
Port.au Prince, le 11 avril if21
S-crtairerie de la justics No 1010
Monsieur G. LES X>UFL\IR
luge dbialructim prt le tribunal'de
premire inetanx de ee reeseorl
. Magistra,
le vous accuse rception de votre
ettre du 8 du courant, No 28, par
laquelle vous informez mon dparte
nent que, requis de constater la
1-tention du sieur Thomas Vilme-
nay, vous voos tes transport i la
prison de Port au Prince, o vous
ivez dress procs verbal, tablissant
que cette dtentm 1 n'est pas faite
conformmenta 1 ait de 9 de la cous
titution.
Il ressort que l'arrestation de mon
sieur Thomas Vilmen y a t opre
cou binai
vador s'eogigrent envers Costa Rica de la statue et la premire v
comme membres de l'union de 1 A du Praident New York.
Venezuela et de nombreux diplme eiseloj le vau de l'Union patriotique ( sons politiques s'ourdissent les Ira
tea de "
Harding
d o aprs
l?trDdacc!amatoT. chauTarVu.'?- P!a" &*?* ]{at dc P,ein P'uvo" ^ &to>
niolro^Pr. aa ta foui S ue Au ,,e" ,dc ,ce ^re "JMLSl ZSi*?^ ft ^ui "*' '
le ciel tut couvert la temprature apP'0P"J> -*' l Croix des Bossales la socit, doit preoJre ses prcau
douce invi-a le New Yorkais assis pourvoi ne pas s'arrter i ce vaste tions.
ter la clbration da I ioauguration^*P<:e s tendant devant le Bureau de Agrez, magis'rat, l'assurance
l'Amrique Uiine regurect M. prendra part i cette manifestation. Il mes en sont myst'rcuses La Rends
iga l'Htel Waldj 1 Astoria, serait 1 souhaiter qu'il redise le beau merie soumise ex lusivment il.
prs uuecouite rception le discours qu'il et a prononcer sur la direction du prsident d'Huti reA
trsnt 1% ome avenue su mi P,,r, ctAnn^ ,.,. Am ZiJL -L":. l...1.1 .'.re?e
la Douane. Orateuis
seraient plus i 1 aise...
et assistants ma haute considration.
1 I- BAJUU
d:



LE MATIN
Brulemenl
^billets retraiter d'aprs |la Go nven
lion da 12 Avril t * 1 *. sanctionna' par
la loi du 2 Mai IM'. 0. 8,877,072
Fffectirnuerit retraites
jouir'* U H t Hn H
avril 1921 G. 7,034,010
Brlanaent
du i9avril 1P2I 45 0(X) r,. 7,579,972
G 1,298 7i
41 reeta retraiter
Port au Prince,
le 20 avril
192 r
Gtndarmerie d lia M,
Quartier gnral
Port-au-Prince, Hiiti,
le 14 avril 1921.
A MM. F.L Cauvin, V. Geivais,
P. Hudicourt, Lespinasse.
Messieurs,
Ea rponse voire honore du 1;
avril contant, concernant l'emprison
nctaent de Monsieur Thos A. Vil
menay, je ne puis que vous suggrer de
vous adresser aux ministres comp-
tents.
Veuillez agrer, MM, mes meilleu-
res saluia ions.
HOOKER
Port-au-Prince le 16 avril 1921
Monsieur le gnral Hoolter,
Chet de de la Gendarmerie d Hati
Monsieur le gnral,
Nous vous accusons rception de
Totre lettre du 14 avril courait, res
ponsive la cdtre du ij
Pour qu'une dtention prventive
sot lgale, la pseudo constuuticn du
is lato 1918 exige, eo son article 9 -
1 qu'elle ait lieu sous la prven
tton d'un tait puni par la loi; 2
qu'elle soit ordonne par un fonc
uonnaire comptent;; que ce (onc
t.onnaire dlivre cet t (Ici un man
dat o il nonce le lait qui motive
U dtention et la loi qui le pun 1; 40
que copie de ce mandat soi laisse
au dtenu au moment de l'excution.
Les articles 30, J9, et 80 du code
d'instruction criminelle veulent, en
outre
soit in errog,
du mandat de
Celui tjirf aohot*
L'EMULSION de SCOTT
achte le meilleur aliment mdicinal que
la science a produit en cinquante ans.
Il n'est pas possible d'obtenir les effets
curatifs de l'huile de foie de morue en
aucune autre forme.
{Prennez garde d'obtenir toujours l'Emulsion de Scott)
Lfc..........- 1 1
Lpohs de chant
Madame LOUIS-AUGUSTE
Elve de Mme Rose Coron,
de l'Opra et A nne Vila, des Con
arts Limoureux.
Le na particulier s M Co ira.
S'hcI- esejr
E-ole Normtfe
Rue Capoia
Aux Caves de Bordeaux! tte Thtrale
Chez Dreix c Le Baiser de l'Aieul > sera repr
iJJC'est U qu'on trouve les meilleurs sente bientt d Varits Les rptition
rafrachissements, le meilleur service, marchent auec entrain et tout fait au
et aussi, les meilleures cigarettes et \9*rer un succs complet. Mmt laldy
des Cigaies dlicieux, grce i la nou 9 lY!'uira un de* principaux
velle et coquette installation faite
ces jours derniers
5 que 1 inculp
Mutualit Scolaire
ZP duBelUr
, (Conformment i l'article 1 5 des Sta-
tuts, les Membres soussigns prient
leurs collgues de la Mutualit S:o
laire du Bel-Air de bien vouloir se
runir en sance extraordinaire le
Dimanche 24 du courant, 10 heure
du matin au lpcal de l'Ecole Richard
A/or 1, en vue de statuer sur quel-
ques dcisions qu'es :ge la boane
arche de la Socit.
Port-au-Piince. le 20 Avril 1921
(S gus) B Hyppclitf. Ne vers Coij
tant. L Oicar, Ll moi. Coicou,
D. Au ru 0,0.
Les Cloches de
Basilique
Notre-Dame
la
avant la dlivrance
dpt ou d'arrt.
Victime d'une premire dtention
illgale le dimanche 20 mars expi.
i l'occasion d'un prtendu dlit de
presse, Monsieur 1 hos A Vil menay
Obtint de Monsieur le juge d'mstruc
lion f ranois Adoque, nu bout de
quatorze jours, une ordonnance en
vertu de laquelle il (ut mis en liber
t provisoire sous caution le samedi
* avril courant. Ds le lendemain,
en dpit de cette dcision judiciaire,
i laquelle tous les dposi'aires et
agents de 1 autorit doivent respect
tt obissance, il fut ar t de nou-
veau, conduit au bu;ean de la gen-
darmerie et ramen dans la maison
d'arrt, sans qu'aucune de; condi
lions et forma.ns numres plus
haut ait t remplie son gard, pas
plus que U premier* (oi<
Le dernier alina de l'article 0 ci-
dessus vis autorise des poursuit:
contre les suteurs et Us excuteurs
d'un pareil emprisonnement er rar-
ticle 8$ du code pnal les puni: coin
me coupables du dl.t d?ttenUt la
libert. Dans le cas qui nous occupe
tfjttt vous qui tes l'anttur d; l'asrb
ttion et de l'emprisonnement et le
lieutenant Beall, second ofhcier de
la gendarmerie, a marqu v# 1: res
possibilit personnelle a cet gard,
40 signant sur le livre des crous de
ta maison d'arrt la mention suivan
te : j avril.dimanche aprs midi-
Ce prisonnier oe doit tre libr de
la prison de Port au Prince par au
cune autorit except le chef de la
gendarmerie C'est d'ailleurs sur
vois aussi, sur vous seul que le mi
nistre comptent nousentendons M
J Bara u.secrUire d'Etat de la lustice
tejette cette responsabilit. En accu
ant rception Mot sieur le jnge
l'instruction Georges Lescouflair du
procs veibal o ce mag strat a coos
t l'illgalit de la dtention Mon
sieur Baraaa dt dans sa lettre du 11
avril No 1010 : c 11 ressort fsJV) qu
l'arrestation de Mr Thos Vilmenay
(S t opre par misure de police Des
combinaisons politiques s'ourdissent;
les trames en sont mys'rieuscs. La
tndarmerit. soumise exclusivement
la d rect 00 du prsid ut d Hai 1,
ravtuc de plein ^.ou oir pour nu.o-
Par le Steamer 1 Caravelle sont
arrives hier les cloches tant atten
dues de la Basilique Notre Dame. Elles
sont au nombie de quatre.
Nos lecteurs se sodviendront que
les anciennes cloches avaient t
expdies en France, au mois de luil
let de l'anne dernire, pour tre
tondues et harmonises selon les
formes. Elles vont tre mises en place
avant longtemps tt leur baptme
fera I objet dune petite tte.
Mais Sainte Anne ne
cloches i elle ?
vot passes
rles.
Il y sera excut entr'autre un po
me du mime auteur mis en musique
par un de nos virtuoses trs goi de
notre public port au princien-
Les caries seront mites en vente
partir de la sem line prochaine.
Saus assistance ri u Jury
Le Tribunal Correctionnel peut il
statuer sur un dlit dePresse ? Oui,
soutient Me Lamy, commissaire du
Gouvernement. Nan, affirment Mes
Sylvain et K;gal. Et de patt et d'au
1res on s'est appliqua i faire valoii
d'importantes considration, les d
(codeur> trs i l'aise pour combattit
la thse oppose.
Le cas Vieux Laooue accuss davoir
jutrag le Prsident de la Kepub.i
que, va nous laisser l'occaiioo de
voir fix.r par les honoribles j g-.-
Chlelam, ', itus et Milord, en Appei
ce point juridique intressant.
Mouvement maritime
te net oy g* de machines i bord
du (Caravelle* tant reconnu nces
saire, ce bitcau se partir probable
ment que samedi
IM-
Ciyde St^inihip Go
(FOREIGN SERVI .ES)
Le steamer Like Sunapee t ve
nant de la Colomb e en passant par
tes ports da Sud est attendu ici vers
te 22 du courant et laissera le mme
joui'pour NewYo.k via l.s po:ts
du Word. Le* cfcif^rs que cette 6c
>on intresse sont iijyitcs i pas
.4M
tenir la paix intrieure, et qoi veil'e
sur la socit, doit prendre ses precau
lions Vous le voyez, de l'avis du
ministre comp'ent, auquel vous
nous suggrez de nous adresser,-
comme de l'avis du lieuteoant Beall,
qui a extut votre ordre, c'est i
vous que no're c'it&t doit son arres
tatiooet sa dtention. C'est donc i
vous que nous devons demander de '
les faire cesser.
Nous ne pouvons manquer d'ajou
ter qsto le lettre de Monsieur lia'au
est un clair aveu de lecr illgalit Si
!a gendarmerie les a faites par me-
sure de police et pour prendre ses
prcaution!, parce que ies com-
binaisons politiques s'ourdissent* et
que < les trames en sont mystrieu-
ses, elles n'ont point eu lieu sous
la pivintion d'un fait puni par la
loi et sont, en consquence, contrai-
res larticle 9 C'est ce qni expli
que s us dotai* pourquoi vous n'a-
vez 4<(r pas jusqu' prsent l'affai
re la justice.
Dans ces conditions, avocats de
Mon leur Vilmenay et ayant le droit
de parler en son nom, nous vous
requrons, de la fa jo la plus for-
melle, de le faire mettre en libert
immdiatement ou de le renvoyer
sans nouveau dlai devant son juge
naturel.
Nous vous avertissons que, si la
journe s'coule sinr que vous nous
ayez donn satisfaction, nous ea r
ferons votre chef h rarch que en
Haiti et n'aurons d: c sse que nou
n'ayons puis ous les recours pos
sib'es.
Veuillez, Monsieur U u a ,
agrer nos salutations. v
F. L CAUVIN,
Pierr HUDICOURT
V. 3ERVAIS
ser au bureau de l'agence gnrale.
Le steamer L ke Sebagoi venant
de New Yoik est a-icadu ici vers le
22 du courant eo passant par les
ports du Nord.
U laissera le mme jour pour la
Colombie via les ports du Sud.
l'ort-ao-Prince le .6 avril 1921
E. F. CLEMENTS
Agent G .-lierai
Le monument de
Toussaint Louverture
Le comit du moaumert de Tous
siict Louverture s'est dfinitivement
entendu avec Mr Normil Charles. Le
contrat sera siga bientt et Mr N.
Charles profitera de son sjour
Paris poar taire le travail. Oj aura
ion: le buste au plus tard le 31 D
cembre de cette anne.
Que ceux qui ont des listes de
souscriptions redoublent de zle et
d'activit pour dposer avec leurs
listes les fond, s recueillis.
C'est une au vre patriotique i laquelle
tut citoyea doit s'iqtresjer.
Po !i cause de
dpart
A. vendre
Automobile a Oldsmoble
/iutomoh;l' Buickr
S'adrs -ser Mr G JUVET,
Hue Amricaine
j Nomitialiuii
Insertion demande
Nous avons appris avec un vif
plaisir que le Magistrat a dlivr
une nouvelle commission A Mr Ly
si us Bernarl, comme sou s directeur
des Marchs de U ^ap.Ule N'jus
env vons nos meilleurs :amplimeuti
i ce modle enploy de carrire a
qui 1 horreur du vice et l'amour de
i'' veilu ^0 il des principes. AMIS
Avis Uqniirierciql
Nous aygns l'avantage de poiter
la connaissance du public en qa
rai et du Commerce en particulier
que i partir de cette date Mr Andrew
I. Sel/ a seul la direction de toutes
nos affaires commerciales en Hati.
Ce ]i avril 1921
R LAWRENCE SMITH
i.ipart & Import Co
29 Broadway
N.w Yo k Ci y
U$ dbiteurs de lancienne maison
Lonce Fils-Aim sont invits i ve
nir sans retard solder leur compte
su Syndic de la faillite soussig l
Faute de quoi, leur compte sera
remis on avocat.
Victor Comeau MONTASSE
3t} RueUoux
A.de Mattis&Ca
Achtent
Vieil or a-g)ni, objets preux,
E :ailfes de csre\
Gros et dtail
Prix avantajuj
On trouvera
A la Ma^on L. Pree zmann
i\?>{ejli->lni:
titpadrilUs lou numros ; Pou-
dre gorgienne glace, OtiW
1er, vinaigre en caisse, SareikOg
detou* prix, depuis 0/ iZ im^ul
Qr 50 la caisse-
Bonne Nqijvefle
R )Outse; vous amatei]rs de S,Ba-:
fer'ati suprieur,fumeurs distingu?;
S?n ib'.e la si qalion du moment
'e directetar du B ?ar des Gentlemen^
pour (ici'teT ses clients, met 4 pjr-.
tir de ce jour, le Scaferlau suprieur
'a fameuse marque Alesandte, de
prparation Franaise, en ventt
0.70 le paquet.
Juuto ^SterosKnght
Le nr>g*de la rafl; est fii i sa
oiedi 23 avril courant i ) heures
}o m p m an Champ de Mars das
la cour du Quartier Gnral du Ma
nne Corps. j^ avril (92'^
1 t'smmwmsmmmmsWMetf
Le Ithum d'Hati est le mai leur
iu monde.
BHU" M VIEUX D'HaUTI
JOistilleriedo Soleil
Ei vente 16 gourdes le Gallon
^endnt r j jours seulement.
D p : 210 Rue des Csars.
Hqiije Insurance Company
file pepde% ya$ de yu* mue \a
Home Imuanee Company
Grce lntervenion activ de
Mr Eugne \M BOSSE,
a t li i*w,iere Compigme ^AssuraDce oflrir>ux Hai tiens usa prolec ion un ta xabordable
La Home Assurance otffpany
a donn des preuves de sa lo/aut, d* son quit dans les rgi ment d a-France auprs Incendifl
Le home Insurance Company
est 1a plus forie Socit d'assurance des fiUts-Unis d' vmriqup; elle (iflre donc le plus de larantie
de solvabilit en cti dgrade connllagr iti n
assuref-vom contre Vincendie et la
Home Insurance Gompapy^J
U>NSULlbZ
Eugne Le BOSSE
l
Avant de contracter aucune affaire d'assurance, il vous di/lera gratuitement par testait*
. sur les qutions qui vous intressent,
L fiOMt nSUftANCB COMPANY
Section maritime assure contre'risqiies de mer les voyages rtiers de non port d'iiaiu
Eugne LE BOSSE
Agent pour Hattf. Portzau-Jr*rince
v
* s

i
I


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM