<%BANNER%>







PAGE 1

N LE MATIN Les Cubains ET I.R N ta Hft-H Le Dpartement de la Guerre des Ktats l'ois a fait avoir que le ou vernement CL lia in a accept loi Ire dca Etala Unie d envoyer des officier dans les colea du Service d'aviation de l'arme amricaine, beux officiere cubains, — dont l'un ara inscrit l'cole d'observation du Fort Sill. dans lOk'ahoma. et 1 autre l'cole de pilotage Arcadi*. dans le Floride, commenceront donc bientt leur entranement. [Reprsentation thtrale C'est demain soir qu'il se Hon nera i PaM'iana le 2e d'i O^ et f havannes ie drame hi .torque tant app'audi 'ors de la prenne e re pr>r t alion le mois deinier. Nul doute qu un pub ic au c si rom breux aille encore ceitfois revivre une belle pige de nctre biiloire. Socit Commerciale Hollandaise transatlantique eo Mr ^ -sya^^wS* d Mr H, DU BOUSQUET, qui m ^% deVinr en mon lieu et place, rpondant de cette a Les Cours ^*^"+* !" m T S^T^ UCfl tiUUl 3 Por t au Prince. 1 1 avril 1921 PARIS i;,*—Rente J OiO 5?,;* SUil.ng JJ.I7 l t a I Dollar 14,12 iii NEW YORK 13,4 —Franc 14,111 Dollar 3,9025 f lin cas de rsurrection aprs quatorze heures de mort apparente L'information vit ni de Berne o le pasteur de ce te ville vient de lveiller soudainement, aprs qu son coeur et cesi de battre du tant 14 h u-es conscutives et qut Joa dc; t oificielem Lt constat. LeR-v B.udenbicher, g de 5c ans tt :OiffraDt de troub'es cardia ques depuis longtemps tombi derniremert sans connaissance Ceci eut heu le 18 Mars, bon mdeci %  D's co utile ion.dl v*|un certificat de dcides ptpaa if> turent fait en vue des tunrailles, et les jour naux du lendemain publirent se.* loges funbres. %  Subitement, le pastmr se lveilla Spis M benne, M t UI P'i iel grande de voit ia chambre dcoi. de fleurs tt de couronnes et remplit de paretts tt d'amis inconsolables. 1 n taida cependant pas a comprendie et dit d'une voix laiblt, • Mon heure n'est pas encore venue. > Les funrailles ont t ]curnes indfiniment, le docteur ayant laiss entendre que le Rv. Baudenbachei peut encore vivre plusieuts annes. Affaire itaj Nous n'avons aucun renseignement sur la situation de notre colla boiateut Thos. A. Vilmenay, si ce n'est que les avocats ont crit au Bu reau de la Gendarmerie ce suj't. Ils ont pris :e.te dcision la su te de la ddaiation du )Uge d'.nstruc tion Lescotfliir concemant le prison nier qui.d'apts la mention du regUrt de prison ne J oit tie mis en libert nue d'ordre du Chtl de la Gendaimt ne. Noces dVflcnt rjCe malin,en 1 Eglise du Sicr-Cœui o!t t bnis les peux Kodolrhe Roter loccasun de leurs nocts d'areent— Us taient accomp:gns de Monsieur le Docteur Flix Ar mand tt de Mademoiselle Blanche Roney. Cette difiante crmonie qui a eu heu en stricie intimit a eu cepen dant tout son cache*. Aux poux Koney, nous s n.res flicitations. Antha qui aimez tre bien poudr ei dlicieusement parfum la Doudr: ANIHEi qui donne au leint la velou \ la irans admire sur VOJS essayez la poudr: ANHti\ qu. parence ei pour ainsi dire te duvet si charmant qu on la peau. Lesfun,ail.esdeMme-G bbon.ne LAntJla ^^^^^t^ ueSiF,aroisdeSiiespourseren 0 P^ 01ax ^ eaux d'Lsoagne. Rcse de Bengale, Vanille, vio eue, dre I Eglise Ste Anne Yai'R Ylarg N>s ondolancesauxfamiilesproi L'ANTHA pour tre connu et apprci* de tous est mis momenta ves et particuli errent nttre ami nment au prix excep ionnel de 3 gourdes la Irit, Dav.d Vilain, frre de la dfunte. £ e Grand MttgaSVl 20U-208. Bue Traverse Convocaion Le conseil d'Administration de i'Ajs.iation Mixte de I (l'ivre Chr ience est convoqu pour Mardi 19 lu roisant a 5 heures de'l'ap es midi Le Prsider t, Hontius Laventare Clefs bonne rcompense qni rapporte ra eux bureaux du Matin un troua seau de clefs gar avant-hier dana un bus*. Avis de dpin Administration QJJJJ 1 l.ea dfiches po ur N'I^ I Europe, via N Y. pu u • Colon, seront fermes unL? courent heures prciurJ prs midi. v ^'^ k For -au -Prince, le 1,^, Phum lli Le Rhum d Hati est le du monde. RHUM VIEUX D'HJ Distillerie do Soleil En vente 6 gourdes lt pendant 1; jours seulement Dpt : 210 Rue des Car HEMORRODII rion certains at "ml>t M Ouriaon POM PROMU COMMODITE ^^* OOHHL TOUJOURS U Uair rt aU Sjeel M, m Qmk A Hrt-tuPritt : A Remerciements La famille MONSANTO remercie bien sincrement tous les amis tant le la Capitale que de la Province qui lut ont donn des preuves de yropath'e l'occasion de leur bien regre't JOHN V. MONSWTO. Elle les prie de croire 1 toute sa econaaisance. | Port au Prince, le 15 avril 1911. ATTENTION!.. Pwur mettre fin tou'e confusion La Socit Industrielle de Boissons Gazeuses me* 9 partir de ce jour ses boissons gazeuses UN PRIX TRES RDUIT Kola Champagne J^USSST G T Select kola et Ginger*Ale Par 5 douzaines 20 Par douzaine 4 50 Grand stock de Liqueurs et Sirops assortis Port-au-Prince, le t avril 192/ La DIRECTION Steamer i PedV •p_i %\jfi Nouveaux deHisles" Hier, i la suite de brillants txa mens, MM. Pierre Moravia Morpeau et Daniel Monsanto ont t nus chirurgiens dentistes. Nul doute qu'ils n'aient beaucoup de succs ans leur nouvelle cauire. Noos leur prsentons nos compliments les meilleur. .* Buste de ToussHiikt L'ouverture AVIS IMPORTANT Le Comi'.charg de l'rection du Bu-te de T. Louverture prie instam ment tous ceux qui, i Port-au-Prince comme dans les autres villes de la rpublique, ont reu des listes de souscription de vouloir bien les dposer avec ou sans souscription. C'est le deroitr et pressant appel qui est tait i leur bonne volont. Porl au Prince, 15 Avril 1921. Panama Railroad Steamship Linc. Service de fret et de passagers I\ew-York ri-f Portait-Pince, *e 1er Sepembre 1920 Prerant expdiions directes piur l'Angleterre et l'Europe et \ice-versa. Connexions de b'eaux New York. Le plus rapide et le plus direct service de et pour 1 Europe. Adresse A. E. Paierron, General Frei ht Agent, 24, State Slreet, New York Cty— Fret payable t Ut i nation l'exception du Miel. Un dpart par semainede New York directement pour Port au Prince et un autre' par rxo s pour to s lee ports d liai i. — Seulement p?s?age de premire classe.— Les suivants sont nos .Agents dans les principaux por s d Europe et d' ngleferre : Angleterre, Ecosse et France : MM. G.W. Shelden $ Co, 17. James Street, Liuerjpoo/, Kmjlnd Copenhague, Danemark : MM. A.EBendix $ Co. 21, AWgade, Copenhague "Gnes Italie : MAI Henri Coe # Clerici, Piazza S. Matte<* 9 15 Cnes Italie i Christiania Norvge : -. International bpeditionsselskap, Christiania. Humbourg Allemagne: H.Vogemann, Hamboura. olhenbourg Sude: i\odish Express, Gothenbourg Le service de Panama Lioe entre New York et Haiti en vuJ --— ..0. B. THOMPSON, Agent gnerai agent pour Hati Ce steemer sera ici incei n partira directement pour de Cuba en prenant des n Pour tous renAPienemeno, ser & Mr f. M. CATOR Por.-cuPrince 13Avrim ~1 Bonne Nouvci R ; ]ouif /.-vous, amatenai ferlati suprieur, fumeurs & Sensible i la si.ualioe du le directeur du B.-zar desGtsCi pour faciliter ses clients. %  tir de ce jour, le Scaferlati i la fameuse marque prparation Franc lise, et 0,70 le paqnet. Le eterraer Caravelle" Bordeaux le 29 Mars est vais le 18 courent.; Le steamer "Macoris" Bordeeox le 9 courant est vers le 27.J Les deux paquebots iroat^ go de Cuba. Les itinrairea et dates JlJ pour l'Europe seront fixsf des paquebots. Port au,Priece, la 4 Ai L'Agent K ~ "' New Orlans South AW* SiS Le S 4 S LAKE CltfS ici vers le 14 courant %  > f irobablement le mfl 1 rt et la malle pool NeW< Port au Prince lt i ^ SOCIT; COMMERCIALB DU' The Royal Steam PacM Le S.S CONWAY et f fi^du courant chargeantJ *pfyrlespoits daNjiM Amsterdam, Anvers,•** % %  ?, men etuous les autres pa Port au Prinee.Jyijjffl Roberts'DUTTON -• GenerilAf^J w Stean**jU (FOREIGN SBgf y atteaii* eo p-*" 1 Ph t Clyde (FOI\E*\ •--, .,, Jj;ateamer LakeSebi^. &$& York est 21 dn courant ports du Nord. ^ Il.laissera le ***'£* Colombie via les porW B | r tr V C LE< Agent Gtt j



PAGE 1

Qrjinxiefae aie inne Nos ^05" Port au Prince, Haili \ v n d edi io Avril Mi DIBaitUR-FKOPRIiTAIREC ament-MAGLOIRE;. UMJMERO 20 CENTlH Quotidien Un Eut ne peut avoir de bonnes lois, qu'au la ut qu'il est lui-mme son propre lgislateur. MABLY REDACTION, Rue Amricaine N a. l&b TELEfHUMC 4a QUESTION DU JOUR Les petites Nations amricaines ET La Ligue des Nations Nouvelles Etrangres Union Patriote l'Ait CABLE 1 que vtut l'honneur de faire i de la Ligue de Nations quand J ut un petit Etat voluant dtns t iers d action de la Rpublique liti-Uois est une question qu< [rcente vnements de Panama Coita-Rica Tiennent de mettre Rtidsnce. Noue avons dj ren noa lecteurs eur l'action eiei Qui le cours de cea vnement' rIn Etats-Unis i l'gard de ce ; petits paya qui font partie d< i Ligne. Cette action amricaine, ne poaaible par une doctrine I est pour nous autres bien plut ble que les fictions internatio qui conitituent le cathchiame % l'Aiiociation europenne, vient lir on pilogue, auquel il fallai •ara s'attendre. Le voici, tel que Udecoupone.de l'Assocites p; Secrtaire des Relations Exw de Costa-Rica a lu au Conlodi (21 Mars) la note envoye H Secrtaire d'Etat Hugbes i la d-te du 15, et pai il insiste pour que Panama admette immdiatement 1* ion arbitrale qui met fin U m de frontirea avec Costa U Dote eit favorablement corn i dans les cercles officiels coin uni indication do baut esprit de du gouvernement amricain. )s, en communiquant cette rappelle lea importants servi1 tatsrsationaux qu'en differen ee DQS les Etats Unia ont rendus i Coau Kica WASHINGTON 12 Dans son a dclar que la France considra nae.sage au Congrs 18 prs dent llar la confrence comme dcisive.Ou se dirg if| ii" le surpergruvornement demande si l'opinien il • M llirdint! del Ligne laquelle ne peut voir de telle qu'elle a t expose devant le do bls fonctions d instrument des congrs hier ne fait pap'/ r I va nqueure efa^'nce de p ilprseuce du reprientant des Etat J 11 dclare qu il n'y a pas Uni* lieu de conclure une paix spare ; Le maichal Foch, gnral Veyavec l'Allemagne, la situation eut grand et d'autres chefs militaires trop complique pour que noua igio ont tenu une srie de confrences lions les relations conpliqies da peudant lesqu Iles i's ont diicut les Mais ce que cote l'honneur de l'^iropeIl est dispos croprer mesureque leconee I sipi ne pju p faire partie de la Ligne des Nations avec lea autres nations au dmine rait se dcider prendre. ox petits Etats amricains l'infor nitn # mais I s Etuis Unis ne peuvent ITUBNB H i, M I i, m( ,-, maUon suivante venue de la Repu dsarmer seuls. M llaidmg s tend ^Viu^viii! .TtUIll i\ 0 i blique de San-Salvador nous rensei longuement eur les questions iotvot 1 application partielle de l a %  ne ce sujet : .rieuies telles que; l'tablissement " e t, e ; Cttte mesure t pour but c Nicaragua a entam des ngocia du systme national, recommande principalement de limiter la libert rions peur s'assurer la permission U! Pu moins d action gouyerueraen de la presse, laquelle a dernirement de se retirer de la Li^ue des Nations, taie dans les affaires et un peu plus a taq vv meit le gouvernement dit une dpche de ionag a. La de sens des. flaires dans le goaver-et U conduite de la guerre contre mesure a pour cause la dpense exnement, la diminution dea tant* d*s i es Turcs nationalistes reaaive a tache pour ce pays sa chemins de fer, la rvibioo dscon| PARTS IJ— Le message du pr qualit de membreNicaragua a t cootribuiione indirec es en vue de' id t Hardint au Congs a proinforme que sa place dans la ligue l'abolition des ingalits existantes %  immession favorable Palui cote 1000 dollars par mois" et danle prsent systme de taxation •?"" ff-VT!? 1 !? SE ofidela que sou gouvernement doit en ce PU 13 Suivant "LEcho de, !" -. !" a SSESJSSk moments 1s Ligue 48 000 do lais Paris* les dirigeante de la Socit que dans le public pattculiremenl pour Tanne qui went d* s couler des Nations oot reu le mot d ordre bien accueilli a t le passage du H est utile de aavoir que le Conde rduire leurs fnlieprises en vue inessag* interpit ici comme recom seil de la Ligue des Nations, sa de ne pas largir le foss existant mandant la ratification du rait drunioo Bruxelles en Octobre der avec les Etats Unis. i Versailles dtach du pacte de la So oier, avait dcid que les dpenses "Le fetit journal" dit que le rcides nations et avec des lserde la Ligue seraient rparties selon pouse franaise ne parviendra Was vcs le systme d'unit en usage dana hingtoo qu'spics avoir examine t __ Dans i 8 mon( j c e f6ci1 particu l'Union postale universelle. Us m.m par le Conseil suprme. Toutefois, i rjouit de ce qu bras ont t ainsi divies en sept ds la aema.ne dernire Mr Bnand ., dm iDistution Hardie mou'ai catgories, chique nstion devant a reu l'ambassadeur dea Etats Unis '"JTTL SSSSmlS fc paver selon le rang qu'ele occupe et lui a remia l'accus de rception u tendance ae s intresser aux .i pw'ir de.25 units Nicaragua n'est U note du secrtaire Hoghes lassu [tires europennes et or. attribua t pas spcialement dsigne, mais se-rant de l'ardent dair de la France i Mr Ren Viviani quelques une Ion les probab.lits elle doit fsire d'tre sgrab'e .aux Etats Unis et de de* concesssioua faites par le prsi psr.ie de 1s sixime classe, et comme ne pas mnager ni sa bonne volon dent telle, elle se trouve astreinte au paie ri es Lona-oftic^s. — c Paris-Midi crit: la prument de trois units. Le budget sn *" L'Echo de Pana' 4 dit que Mr Bri dcDCP) qm cst [, qualit ordinaire nuel de la Ligne comprend une d aud tlgraphi a Mr V.viani que du p rcs i den des Eta.s Unis. igi pense de400O00 dollara par mois, la Fiance estime .quei PS E *t. Uma oumaie daas e message de M Hait* faisant aussi partie de la doivent participer tous les bnttLigue, if serait peut tre bon de se ces de la victoire commune, rendre compte, ce point de vue.de Suivant une dpche de Mayer.ce ce qui nous attend. Tous les hon lotdoonance de la haute commisueurs se paient, — qu'on se le dise ien interallie rgla le nouveau nV,i en haut lieu Tous ceux que piss oanent le souvenirs a tach.nts de notre pass hroque, tous ceux qui ont besoin d 're reconlort^ p.r l'vocation dei scaes et des hommes d'autrefois prendront plaisir entendre un de nos souiiants bu'graves. M* Moravia Morpeau, Trsorier de l'Un ou patriotique parler dimanche nrochaip, Parisiena de l'oeuvre de Toussaint Louverture Me Morpeau par sa belle conduite au Snat de 191S s'est affirm digne de traiter ce grand sujet. Ce t lui, ce Snateur irrductible q ai, au dp' de la Convention, sup plait ses collgues de voter une rsolution, aux termes de laquelle le Smt s'interdirait toute ngociation avec les envah sseurs, tant qu'ils u'.uont pas vacu le tetritoire. La confrence sur Toussaint Louverture donne d'abord auxGonaives le mois pass, y a t l'ob|et d'un accueil enthousiaste Nul doute qu'elle l'obtienne la mme faveur auprs lie notre public cultiv. H rd ng 11 n'y a aucune raison pout nous d'allumer des feux de joie 01 d'tre alarms car, si le prsident est rserv, l'opinon publique Tes* me douanier dans le paye occups beaucoup moins De toutes parts aux et dtermine la DOuveiie fom.e £ ats Unis.le peuple montre le dsir douai i J L'ordonnance enael>|en sm re de ne pas entraver h Francliera en vigueur le 20 avril. LONDRES Oa anno .0 f le la triple alliance du travail d Augletei iSj^voie de TAsaociated Press 1 sTfJ tanche a rendu publics iiE? g ? ,de Wlicitations chan•Jire i e p r3ldent Urdlog e £2o noœsre de Chefs d Etat E*H rnricaine est unanime er que ces changes de %  • priment un espoir gn J peu et l'amiU iiont en "Jf wtre les Etats Unis et le •otier. fgj PtrUculire de coopra comique et politique est re•Bis SK .* chtn i d * cornpli Tr SSi e Pr deut .Millerand j^naraiDg. Le journal o nous n ninnr S n,ei 8 nement •i a,e tniSS de n ges venam %  Sfi??* ttantr! expriment i£^"taUons renouveles de %  conomique. renjarqner, en ouUe. que le "JJ roi Georges de la Grsn ^osmu 1 5 fi 1 ne '• rponse du r.**u, P ,rd 'Dg.ont t omis dans ^communique le Presse 11 SE SiJB rt U mem e du Pr ^tailftl S, ,a communication UairJL BltQCn enoooee que aus rt m9Mt i > nivents ont t ro Albert de Belgi — • L'Ioforma'ijn ne trouv ps dans le message la grande inspi ra'ion qui patiis vbat i ns lepaioles prononces en public par It pies dent Wilson et que l'on peut trouver dans les discours par lesqueh Mr Viv'ani lectrise l'opinion ami ricaint. — Ce que surtout recommande c Le tournai > c'est de ne pas accep porte ia aujouraiiui. que is suuauoni le de$ am e r i C ains, mais d'entrett cre tau de la plus grande,^ ave c ,„ Eul| Uais les plus (rao *• !al l L e ff* r "L C ^L:iches et plus cordiales relations a.ou rnr V,cU)rEf nmQaeId'It i Q v> Gustave de Sude, du,.-•W d Bulgarie, da tQlUQ 1 plut grtQ d dveloppemeut I I DIUriHl ilfll lilttU relonnerait lord.e s ? e membres a i UUiuu m aaua uiaaji dfl qailw Ieur8 p08U8 vendredi. La — triple alliance comprend I.'-'JO.OOJ employe de chemins de fer, ei Abmed Chadjar de Perse, du Prsi 330.000 ouvriers des iranaports.mai dent Gondrs du Paraguay, du | a grve uvre:eit peu pr* ti milPrsident Acosta de Costa Rica, n 0ui de personnes au chmageEn du Praident Suerez de Colombie p Br int de 1 alliance, Mr Lloyd Geor du Praident Bubtilloa de Veoex-'el*: g9 a dclai la chambre des com tg, qa j que c 80 it comme le du Prsident Porras de Panama, du Qun es auiourdhui. que la situation! Prsident Rrum de 1 Uruguay du aul-1 c Prsident Mnocal du Cuba et du gravit, ..IBI* •> oy.. w.vi prsident Saavedra de Bolivie. de9 conseils plus sages prevaul"" P l P Le message du prsident Millerand S^ent fUn que 1 smiti franco-amricaint dit. et tr'auiree chosea La solidarit Mr Lloyd George a ajout que le|t le plus sur fondement de la paix del France et des Etats Unis, qui gouvernement dplorait la dcisiou;du monde e ai puissamment contribu leur de | A triple alhauce.^t il doutait b ai 1 BERLIN, IJ— 1 Deutschea Taga victoire commune, assurera uua-i CO up qie la discussion la chambre ; Z ?i u ig • dit qu; la politique Marieur asuvegarde durant la paix L'af hterait la aolulion du problme. ;diog sert les tntits de la France et faiblissement politique ou conorai PARISLe conseil suprme des c e t Mr Viv ani qui obtint le rsuit. 1 que de 1 une de cee rpubliques ara* Mttt H preudre une dcision de U du mesiIK qui e$t pru dent concer oerait galement Taffaibtiasement de p | ug haute irapoitance en ce qui con t • j l Allemagne qui l'sigre. Leur intrt ausai bien que C erne l'Allemagne le confrence ;{J" b n P 0 $ eso er trop dJn leurs senUments leur coramend-nqui so tiendra probsblomeot Pana f" D l ne P a ? ZITAVX 1 de se tenir l'une auprs r^e l'antre. STItS pre.n.e s jours de Mai. Ou l;*ecepUtion prochaine de la mo'ion et aiusi se perptueront lea nobles ^^_^____ i K oOX c u At A traditions qui psndaot pra d un si = — heihit d t que le message cle et demi ont associ nos deux |Hardmg dmontre clairement que arandes dmocraties pour le plus ble, des liens par le quels les deux l'Allemagne ne pourra attendre que grand bien de Tbomanit. psys sont unis daua une amiti 1rs 1 ajl p ui ll tes irei. t des Etats Unis Mr Hardiog rpondit. "Jo vous re ternelle et historique^ I WASHINGTON, 1; —Le snat.ur merc.e sincTement pour 1* cardia U comp e rendu de U.presse sm K 10x in roimsll JU CMt la ri0 | u l?t de votre tlgramme de flicita SftJiSUlS MB 55 d ? E t.on terminant l'tat de guerre av. &VJMff&X SS R?W? ^ i'AU|g-e.m tt .re semblable celle iZu\ amin pour la rpublique f.an flic.tstions de plus de quinze lignes Sise et de mon trs rel dsir de la et qu'il continue de faire connatre &£0ZM£J?Z n bien tre et d'un au pays lea measages sensationnels 2? r a .Vd 0 XloPPeme n ut! re .i po.s, qa8 Presse, au Pr.ident Harding. LBlilliniS les iflglo-Suou Des exercices publics de latin et le grec eurent lieu, le 30 du mois fermer, Garrett Park, auxquels prirent part Us tuJiants de seconde inne de l'cole prparatoire de Geor t^etewn Une description des batailles le Csar en latin fut faite par deux lves, i l'aide de caries gographiques. Des exercices de traduction grecque eurent gilement lieu par les ves de la classe, sous la conduite des p'olesseurs. Plu ieurs Uoi versits furent reprsentes i cette manifestation scolaire. E'idemmeut, ru le niveau p?n 4lev des p-ofesseurs de l'enseignement secondaire amiiciin en ce qui coi: r'e des humam < nou. autres, la'ins, ne devons pas nous faire une id* exagre de ce dont peuvent tmoigner ces ex rcicee. Tout de mme, il est intressent Je constater les efforts amricains pour s'lever de plus en plus et mthodiquement dans tous les domaines. ParivhM Nous disiona hier le auccs qu.aura Reine Ls Oirectio.) I ) donne dimanche en entier Ce SP'S un vnement cinmatORf^i hiqua. REINE interprt oar [H-4n* |s* renne, clbre v>d-*tte italienne dite par Armande Vsy da Milan dont Aubeit eat le concessionnaire REINE fera poq'ie par I impression inaffaabl* qu'il va laiaaer. REINE 80PO 1 • l-, nu prologue et pu iee. Grandiose Ht puissant DIViANCtiE 7 lires lig tt. IO Eitr e Balcon ha 2.00 que le Cong. \ota prcdemment et i laquelle Wilson opposa son veto. —La rsolution termine galement l'tat de guerre v<-c I InHche et pourvoit aux d'o ; t; r;erv des am ricains sous le trait de V^'SAIM. La rsolution a t transm.se ai comit sans discussion.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05351
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, April 15, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05351

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Qrjinxiefae
aie inne Nos ^05"
Port au Prince, Haili
\vnd edi io Avril Mi
DIBaitUR-FKOPRIiTAIREC
ament-MAGLOIRE;.
UMJMERO 20 CENTlH
Quotidien
Un Eut ne peut avoir
de bonnes lois, qu'au la ut
qu'il est lui-mme son
propre lgislateur.
MABLY
REDACTION, Rue Amricaine N a. l&b
TELEfHUMC 4a

.....
QUESTION DU JOUR
Les petites Nations amricaines
ET
La Ligue des Nations
Nouvelles Etrangres Union Patriote
l'Ait CABLE 1
que vtut l'honneur de faire
i de la Ligue de Nations quand
J ut un petit Etat voluant dtns
tiers d action de la Rpublique
liti-Uois est une question qu<
[rcente vnements de Panama
Coita-Rica Tiennent de mettre
Rtidsnce. Noue avons dj ren
noa lecteurs eur l'action eiei
Qui le cours de cea vnement'
rIn Etats-Unis i l'gard de ce
; petits paya qui font partie d<
i Ligne. Cette action amricaine,
ne poaaible par une doctrine
I est pour nous autres bien plut
ble que les fictions internatio
qui conitituent le cathchiame
?l'Aiiociation europenne, vient
lir on pilogue, auquel il fallai
ara s'attendre. Le voici, tel que
Udecoupone.de l'Assocites
p;
Secrtaire des Relations Exw
de Costa-Rica a lu au Con-
lodi (21 Mars) la note envoye
H Secrtaire d'Etat Hugbes i
la d-te du 15, et pai
il insiste pour que Panama
admette immdiatement 1*
' ion arbitrale qui met fin U
m de frontirea avec Costa
. U Dote eit favorablement corn
i dans les cercles officiels coin
uni indication do baut esprit de
du gouvernement amricain.
)s, en communiquant cette
rappelle lea importants servi-
1 tatsrsationaux qu'en differen ee
dqs les Etats Unia ont rendus
i Coau Kica .
WASHINGTON 12 Dans son a dclar que la France considra
nae.sage au Congrs 18 prs dent llar la confrence comme dcisive.Ou se
dirg if| ii" le surpergruvornement demande si l'opinien il M llirdint!
del Ligne laquelle ne peut voir de telle qu'elle a t expose devant le
do bls fonctions d instrument des congrs hier ne fait pa- p'/ r I
va nqueure efa^'nce de p il- prseuce du reprientant des Etatj
11 dclare qu il n'y a pas Uni*
lieu de conclure une paix spare ; Le maichal Foch, gnral Vey-
avec l'Allemagne, la situation eut grand et d'autres chefs militaires
trop complique pour que noua igio ont tenu une srie de confrences
lions les relations conpliqies da peudant lesqu Iles i's ont diicut les
Mais ce que cote l'honneur de l'^irope- Il est dispos croprer mesureque leconee I sipi ne pjup
faire partie de la Ligne des Nations avec lea autres nations au dmine rait se dcider prendre.
ox petits Etats amricains l'infor nitn # mais I s Etuis Unis ne peuvent itubnb h i,MIi,m(,-, ,
maUon suivante venue de la Repu dsarmer seuls. M llaidmg s tend ^Viu^viii! .TtUIll i\-0i
blique de San-Salvador nous rensei longuement eur les questions iot- vot 1 application partielle de l a
ne ce sujet : .rieuies telles que; l'tablissement " et,e; Cttte mesure t pour but
c Nicaragua a entam des ngocia du systme national, recommande principalement de limiter la libert
rions peur s'assurer la permission U! Pu moins d action gouyerueraen de la presse, laquelle a dernirement
de se retirer de la Li^ue des Nations, taie dans les affaires et un peu plus a taq vv meit le gouvernement
dit une dpche de ionag a. La de sens des.flaires dans le goaver-et U conduite de la guerre contre
mesure a pour cause la dpense ex- nement, la diminution dea tant* d*s ies Turcs nationalistes
reaaive a tache pour ce pays sa chemins de fer, la rvibioo dscon| PARTS ij Le message du pr
qualit de membre- Nicaragua a t cootribuiione indirec es en vue de' id t Hardint au Congs a pro-
informe que sa place dans la ligue l'abolition des ingalits existantes immession favorable Pa-
lui cote 1000 dollars par mois" et dan- le prsent systme de taxation ?"" ff-VT!?1 !? SE ofidela
que sou gouvernement doit en ce PU 13 Suivant "LEcho de,-. a SSESJSSk
moments 1s Ligue 48 000 do lais Paris* les dirigeante de la Socit que dans le public pattculiremenl
pour Tanne qui went d* s couler des Nations oot reu le mot d ordre bien accueilli a t le passage du
H est utile de aavoir que le Con- de rduire leurs fnlieprises en vue inessag* interpit ici comme recom
seil de la Ligue des Nations, sa de ne pas largir le foss existant mandant la ratification du'rait d-
runioo Bruxelles en Octobre der avec les Etats Unis. i Versailles dtach du pacte de la So
oier, avait dcid que les dpenses "Le fetit journal" dit que le r- cides nations et avec des lser-
de la Ligue seraient rparties selon pouse franaise ne parviendra Was vcs
le systme d'unit en usage dana hingtoo qu'spics avoir examine t __ Dans i8 mon(jc ef6ci1 particu
l'Union postale universelle. Us m.m par le Conseil suprme. Toutefois, ,i rjouit de ce qu
bras ont t ainsi divies en sept ds la aema.ne dernire Mr Bnand .,dmiDistution Hardie mou'ai
catgories, chique nstion devant a reu l'ambassadeur dea Etats Unis '"JTTL SSSSmlS fc
paver selon le rang qu'ele occupe et lui a remia l'accus de rception u tendance ae s intresser aux .i
pw'ir de.25 units Nicaragua n'est U note du secrtaire Hoghes lassu [tires europennes et or. attribua t
pas spcialement dsigne, mais se-rant de l'ardent dair de la France i Mr Ren Viviani quelques une
Ion les probab.lits elle doit fsire d'tre sgrab'e .aux Etats Unis et de de* concesssioua faites par le prsi
psr.ie de 1s sixime classe, et comme ne pas mnager ni sa bonne volon dent
telle, elle se trouve astreinte au paie ri es Lona-oftic^s. c Paris-Midi crit: la pru-
ment de trois units. Le budget sn *" L'Echo de Pana'4 dit que Mr Bri dcDCP) qm cst [, qualit ordinaire
nuel de la Ligne comprend une d aud tlgraphi a Mr V.viani que du prcsiden des Eta.s Unis. igi
pense de400O00 dollara par mois, la Fiance estime .quei ps E *t. Uma ,oumaie daas ,e message de M
Hait* faisant aussi partie de la doivent participer tous les bntt-
Ligue, if serait peut tre bon de se ces de la victoire commune,
rendre compte, ce point de vue.de Suivant une dpche de Mayer.ce
ce qui nous attend. Tous les hon lotdoonance de la haute commis-
ueurs se paient, qu'on se le dise ien interallie rgla le nouveau nV,i
en haut lieu
Tous ceux que piss oanent le
souvenirs a tach.nts de notre pass
hroque, tous ceux qui ont besoin
d 're reconlort^ p.r l'vocation dei
scaes et des hommes d'autrefois
prendront plaisir entendre un de
nos souiiants bu'graves. M* Moravia
Morpeau, Trsorier de l'Un ou pa-
triotique parler dimanche nrochaip,
Parisiena de l'oeuvre de Toussaint
Louverture Me Morpeau par sa belle
conduite au Snat de 191S s'est af-
firm digne de traiter ce grand sujet.
Ce t lui, ce Snateur irrductible
q ai, au dp' de la Convention, sup
plait ses collgues de voter une r-
solution, aux termes de laquelle le
Smt s'interdirait toute ngociation
avec les envah sseurs, tant qu'ils
u'.uont pas vacu le tetritoire.
La confrence sur Toussaint Lou-
verture donne d'abord auxGonaives
le mois pass, y a t l'ob|et d'un
accueil enthousiaste Nul doute qu'elle
l'obtienne la mme faveur auprs
lie notre public cultiv.
H rd ng 11 n'y a aucune raison pout
nous d'allumer des feux de joie 01
d'tre alarms car, si le prsident
est rserv, l'opinon publique Tes*
me douanier dans le paye occups beaucoup moins De toutes parts aux
et dtermine la DOuveiie fom.e ats Unis.le peuple montre le dsir
douai i j L'ordonnance enael>|en sm re de ne pas entraver h Franc-
liera en vigueur le 20 avril.
LONDRES Oa anno .0 f le la
triple alliance du travail d Augletei
iSj^voie de TAsaociated Press 1
sTfJ tanche a rendu publics
iiE?g?,de Wlicitations chan-
Jire ie pr3ldent ,Urdlog e
2o nosre de Chefs d Etat
E*H rnricaine est unanime
er que ces changes de
priment un espoir gn
J peu et l'amiU iiont en
"Jf wtre les Etats Unis et le
otier.
fgj PtrUculire de coopra
comique et politique est re-
Bis SK .* chtni d* cornpli
Tr SSi,e Prdeut .Millerand
j^naraiDg. Le journal o nous
n ninn-rSn,ei8nement ia,e
tniSS de nges venam
Sfi??* ttantr! expriment
i^"taUons renouveles de
conomique.
' renjarqner, en ouUe. que le
"JJ roi Georges de la Grsn
^osmu1 5fi 1ne ' rponse du
r.**u, P* ",rd'Dg.ont t omis dans
^communique le Presse 11
SE SiJBrt,U meme du Pr
^tailftl S, ,a communication
UairJL BltQCn enoooee que
aus rtm9Mti,> nivents ont t
ro Albert de Belgi
L'Ioforma'ijn ne trouv
ps dans le message la grande inspi
ra'ion qui patiis vbat i ns le-
paioles prononces en public par It
pies dent Wilson et que l'on peut
trouver dans les discours par lesqueh
Mr Viv'ani lectrise l'opinion ami
ricaint.
Ce que surtout recommande
c Le tournai > c'est de ne pas accep
porte
ia aujouraiiui. que is suuauoni le de$ ameriCains, mais d'entrett
cre tau de la plus grande,^ ave"c , Eul| Uais les plus (rao.
* !allLeff*r"LC^L:iches et plus cordiales relations a.ou
rnrV,cU)rEfnmQaeId'It
iQv> Gustave de Sude, du,.--
W d Bulgarie, da tQlUQ 1 plut grtQd dveloppemeut
I I DIUriHl ilfll lilttU relonnerait lord.e s?e membres
a i UUiuu m aaua uiaaji dfl qailw Ieur8 p08U8 vendredi. La
___________________------------. triple alliance comprend I.'-'jo.ooj
employe de chemins de fer, ei
Abmed Chadjar de Perse, du Prsi 330.000 ouvriers des iranaports.mai
dent Gondrs du Paraguay, du |a grve uvre:eit peu pr* ti mil-
Prsident Acosta de Costa Rica, n0ui de personnes au chmage- En
du Praident Suerez de Colombie pBrint de 1 alliance, Mr Lloyd Geor
du Praident Bubtilloa de Veoex-'el*: g9 a dclai la chambre des com tg, qaj que c. 80it comme le
du Prsident Porras de Panama, du ,Qunes auiourdhui. que la situation!
Prsident Rrum de 1 Uruguay du aul-1 c
Prsident Mnocal du Cuba et du gravit,-..ibi* > oy.. w.vi ,
prsident Saavedra de Bolivie. de9 conseils plus sages prevaul"" Pl
PLe message du prsident Millerand S^ent fUn que 1 smiti franco-amricaint
dit. et tr'auiree chosea La solidarit Mr Lloyd George a ajout que le|t le plus sur fondement de la paix
del France et des Etats Unis, qui gouvernement dplorait la dcisiou;du monde
e ai puissamment contribu leur de |A triple alhauce.^t il doutait b ai1 BERLIN, ij 1 Deutschea Taga
victoire commune, assurera uua-i COup qie la discussion la chambre;Z?i u ig dit qu; la politique Mar-
ieur asuvegarde durant la paix L'af hterait la aolulion du problme. ;diog sert les tntits de la France et
faiblissement politique ou conorai PARIS- Le conseil suprme des c'e t Mr Viv ani qui obtint le rsuit.1
que de 1 une de cee rpubliques ara* Mttt H preudre une dcision de U du mesiIK qui e$t prudent concer
oerait galement Taffaibtiasement de p|ug haute irapoitance en ce qui con t j l Allemagne qui
l'sigre. Leur intrt ausai bien que Cerne l'Allemagne le confrence ;{J" b nP0 $ eso er trop dJn
leurs senUments leur coramend-n- qui so tiendra probsblomeot Pana f" Dl ne Pa? ZITaVx 1 .
de se tenir l'une auprs r^e l'antre. STItS pre.n.e s jours de Mai. Ou l;*ecepUtion prochaine de la mo'ion
et aiusi se perptueront lea nobles ^^_^____ iKoOX c u At A,
traditions qui psndaot pra d un si__________=--------------------- heihit d t que le message
cle et demi ont associ nos deux |Hardmg dmontre clairement que
arandes dmocraties pour le plus ble, des liens par le quels les deux l'Allemagne ne pourra attendre que
grand bien de Tbomanit. psys sont unis daua une amiti 1rs 1 ajlpui ll, tesirei. t des Etats Unis
Mr Hardiog rpondit. "Jo vous re ternelle et historique^ I WASHINGTON, 1; Le snat.ur
merc.e sincTement pour 1* cardia U comp e rendu de U.presse sm K.10x in roimsll JU CMt la ri0|u.
l?t de votre tlgramme de flicita SftJiSUlS MB 55 d?E t.on terminant l'tat de guerre av.
&VJMff&X SS R?W? ^ i'AU|g-e.mtt.re semblable celle
iZu\ amin pour la rpublique f.an flic.tstions de plus de quinze lignes
Sise et de mon trs rel dsir de la et qu'il continue de faire connatre
&0ZmJ?Z n bien tre et d'un au pays lea measages sensationnels
2? ra.Vd0XloPPemenut!re.i po.s, qa8 Presse, au Pr.ident Harding.
LBlilliniS
les iflglo-Suou
Des exercices publics de latin et
le grec eurent lieu, le 30 du mois
fermer, Garrett Park,auxquels pri-
rent part Us tuJiants de seconde
inne de l'cole prparatoire de Geor
t^etewn Une description des batailles
le Csar en latin fut faite par deux
lves, i l'aide de caries gographi-
ques. Des exercices de traduction
grecque eurent gilement lieu par
les ves de la classe, sous la con-
duite des p'olesseurs. Plu ieurs Uoi
versits furent reprsentes i cette
manifestation scolaire.
E'idemmeut, ru le niveau p?n
4lev des p-ofesseurs de l'enseigne-
ment secondaire amiiciin en ce qui
coi: r'e des humam < nou. autres,
la'ins, ne devons pas nous faire une
id* exagre de ce dont peuvent t-
moigner ces ex rcicee.
Tout de mme, il est intressent
Je constater les efforts amricains
pour s'lever de plus en plus et m-
thodiquement dans tous les domai-
nes.
ParivhM
Nous disiona hier le auccs qu.aura
Reine
Ls Oirectio.) I ) donne dimanche en
entier Ce sp's un vnement cin-
matORf^i hiqua.
REINE interprt oar [H-4n* |s*
renne, clbre v>d-*tte italienne dite
par Armande Vsy da Milan dont
Aubeit eat le concessionnaire
REINE fera poq'ie par I impres-
sion inaffaabl* qu'il va laiaaer.
REINE 80PO 1 l-, nu prologue et
pu iee.
Grandiose Ht puissant
DIViANCtiE 7 lires lig
tt. IO
Eitr e
Balcon
ha
2.00
que le Cong. \ota prcdemment
et i laquelle Wilson opposa son
veto.
La rsolution termine galement
l'tat de guerre v<-c I InHche et
pourvoit aux d'o;t; r;erv des am
ricains sous le trait de V^'saIM.
La rsolution a t transm.se ai
comit sans discussion.


N
LE MATIN
Les Cubains
ET I.R
N
ta Hft-H
Le Dpartement de la Guerre des
Ktats l'ois a fait avoir que le ou
vernement cl lia in a accept loi Ire
dca Etala Unie d envoyer des officier
dans les colea du Service d'aviation
de l'arme amricaine, beux officiere
cubains, dont l'un ara inscrit
l'cole d'observation du Fort Sill.
dans lOk'ahoma. et 1 autre l'cole
de pilotage Arcadi*. dans le Flori-
de, commenceront donc bientt leur
entranement.
[Reprsentation
thtrale
C'est demain soir qu'il se Hon
nera i PaM'iana le 2e d'i O^
et f havannes ie drame hi .torque
tant app'audi 'ors de la prenne e re
pr>rtalion le mois deinier.
Nul doute qu un pub ic aucsi rom
breux aille encore ceit- fois revivre
une belle pige de nctre biiloire.
Socit Commerciale Hollandaise
transatlantique
eoMr, ^ -- sya^^wS*d* "
Mr H, DU BOUSQUET, qui
m ^% deVinr en mon lieu et place, rpondant de cette a
Les Cours ^*^"+*mTS^T^
UCfl tiUUl 3 Port au Prince. 11 avril 1921
PARIS i;,*Rente J OiO 5?,;* '
SUil.ng JJ.I7 lta I
Dollar 14,12 iii !
NEW YORK 13,4 Franc 14,111
Dollar 3,9025 f
lin cas de rsurrection
aprs quatorze heures
de mort apparente
L'information vit ni de Berne o
le pasteur de ce te ville vient de
lveiller soudainement, aprs qu
son coeur et cesi de battre du
tant 14 h u-es conscutives et qut
Joa dc; t oificielem Lt
constat. ,
LeR-v B.udenbicher, g de 5c
ans tt :OiffraDt de troub'es cardia
ques depuis longtemps tombi der-
niremert sans connaissance Ceci
eut heu le 18 Mars, bon mdeci ,
D's co utile ion.dl v*|un certificat
de dcides ptpaa if> turent fait
en vue des tunrailles, et les jour
naux du lendemain publirent se.*
loges funbres.
Subitement, le pastmr se lveilla
Spis m benne, MtUIP'iiel
grande de voit ia chambre dcoi.
de fleurs tt de couronnes et remplit
de paretts tt d'amis inconsolables. 1
n taida cependant pas a compren-
die et dit d'une voix laiblt, Mon
heure n'est pas encore venue. >
Les funrailles ont t ]curnes
indfiniment, le docteur ayant laiss
entendre que le Rv. Baudenbachei
peut encore vivre plusieuts annes.
Affaire itaj
Nous n'avons aucun renseigne-
ment sur la situation de notre colla
boiateut Thos. A. Vilmenay, si ce
n'est que les avocats ont crit au Bu
reau de la Gendarmerie ce suj't. -
Ils ont pris :e.te dcision la su te
de la ddaiation du )Uge d'.nstruc
tion Lescotfliir concemant le prison
nier qui.d'apts la mention du regUrt
de prison ne Joit tie mis en libert
nue d'ordre du Chtl de la Gendaimt
ne. .___________
Noces dVflcnt
rjCe malin,en 1 Eglise du Sicr-Cui
o!t t bnis les peux Kodolrhe
Roter loccasun de leurs nocts
d'areent Us taient accomp:gns
de Monsieur le Docteur Flix Ar
mand tt de Mademoiselle Blanche
Roney.
Cette difiante crmonie qui a
eu heu en stricie intimit a eu cepen
dant tout son cache*.
Aux poux Koney, nous s n.res
flicitations.
Antha
qui aimez tre bien poudr ei dlicieusement parfum
la Doudr: ANIHEi qui donne au leint la velou \ la irans
admire sur
! VOJS
essayez la poudr: ANHti\ qu.
parence ei pour ainsi dire te duvet si charmant qu on
la peau. ,
Lesfun,ail.esdeMme-G bbon.ne LAntJla ^^^^^t^
ueSiF,aroisdeSiiespourseren0P^01ax ^eaux d'Lsoagne. Rcse de Bengale, Vanille, vio eue,
dre I Eglise Ste Anne Yai'R Ylarg
N>s ondolancesauxfamiilesproi L'Antha pour tre connu et apprci* de tous est mis momenta
ves et particuli errent nttre ami nment au prix excep ionnel de 3 gourdes la Irit,
Dav.d Vilain, frre de la dfunte. e Grand MttgaSVl
20U-208. Bue Traverse
Convocaion
Le conseil d'Administration de
i'Ajs.iation Mixte de I (l'ivre Chr
ience est convoqu pour Mardi 19
lu roisant a 5 heures de'l'ap es mi-
di Le Prsider t,
Hontius Laventare
Clefs
bonne rcompense qni rapporte
ra eux bureaux du Matin un troua
seau de clefs gar avant-hier dana
un bus*.
Avis de dpin
Administration QJJJJ1
l.ea dfiches pour n'I^
I Europe, via N Y. pu u
Colon, seront fermes unL?
courent heures prciurJ
prs midi. v ^'^ k
For -au -Prince, le 1,^,
Phum lli
Le Rhum d Hati est le
du monde.
RHUM VIEUX D'HJ
Distillerie do Soleil
En vente 6 gourdes lt
pendant 1; jours seulement
Dpt : 210 Rue des Car
HEMORRODII
rion certains at "ml>t M
Ouriaon
POM
PROMU COMMODITE ^^*
OOHHL TOUJOURS U
UairrtaU Sjeel M, m Qmk
_______A Hrt-tuPritt : A

Remerciements
La famille MONSANTO remercie
bien sincrement tous les amis tant
le la Capitale que de la Province
qui lut ont donn des preuves de
yropath'e l'occasion de leur bien
regre't JOHN V. MONSWTO.
Elle les prie de croire 1 toute sa
econaaisance. |
Port au Prince, le 15 avril 1911.
ATTENTION!..
Pwur mettre fin tou'e confusion
La Socit Industrielle de Boissons
Gazeuses
me* 9 partir de ce jour ses boissons gazeuses
UN PRIX TRES RDUIT
Kola Champagne J^USSST GT
Select kola et Ginger*Ale
Par 5 douzaines 20
Par douzaine 4 50
Grand stock de Liqueurs et Sirops
assortis
Port-au-Prince, le t avril 192/
La DIRECTION
Steamer i PedV
p_i %\jfi
Nouveaux deHisles"
Hier, i la suite de brillants txa
mens, MM. Pierre Moravia Morpeau
et Daniel Monsanto ont t nus
chirurgiens dentistes. Nul doute
qu'ils n'aient beaucoup de succs
ans leur nouvelle cauire. Noos
leur prsentons nos compliments les
meilleur.
.*
Buste de
ToussHiikt L'ouverture
AVIS IMPORTANT
Le Comi'.charg de l'rection du
Bu-te de T. Louverture prie instam
ment tous ceux qui, i Port-au-Prince
comme dans les autres villes de la
rpublique, ont reu des listes de
souscription de vouloir bien les d-
poser avec ou sans souscription.
C'est le deroitr et pressant appel
qui est tait i leur bonne volont.
Porl au Prince, 15 Avril 1921.
Panama Railroad Steamship Linc.
Service de fret et de passagers
I\ew-York
ri-f
Portait-Pince, *e 1er Sepembre 1920
Prerant expdiions directes piur l'Angleterre et l'Europe et \ice-versa. Connexions de
b'eaux New York. Le plus rapide et le plus direct service de et pour 1 Europe. Adresse
A. E. Paierron, General Frei ht Agent, 24, State Slreet, New York Cty Fret payable
t Ut i nation l'exception du Miel.
Un dpart par semainede New York directement pour Port au Prince et un autre' par
rxo s pour to s lee ports d liai i. Seulement p?s?age de premire classe. Les suivants
sont nos .Agents dans les principaux por s d Europe et d' ngleferre :
Angleterre, Ecosse et France :
MM. G.W. Shelden $ Co, 17. James Street, Liuer-
jpoo/, Kmjlnd
Copenhague, Danemark : __
MM. A.EBendix $ Co. 21, AWgade, Copenhague
"Gnes Italie :
MAI Henri Coe # Clerici, Piazza S. Matte<*9
15 Cnes Italie
i Christiania Norvge : -.
International bpeditionsselskap, Christiania.
Humbourg Allemagne: H.Vogemann, Hamboura.
olhenbourg Sude: ,
i\odish Express, Gothenbourg
Le service de Panama Lioe entre New York et Haiti en vu- J------------- ..-
0. B. THOMPSON,
Agent gnerai agent pour Hati
Ce steemer sera ici incei
n partira directement pour
de Cuba en prenant des n
Pour tous renAPienemeno,
ser & Mr f. M. CATOR
Por.-cuPrince 13Avrim
----~1
Bonne Nouvci
R;]ouif/.-vous, amatenai
ferlati suprieur, fumeurs &
Sensible i la si.ualioe du
le directeur du B.-zar desGtsCi
pour faciliter ses clients.
tir de ce jour, le Scaferlati i
la fameuse marque
prparation Franc lise, et
0,70 le paqnet.
Le eterraer Caravelle"
Bordeaux le 29 Mars est
vais le 18 courent.;
Le steamer "Macoris"
Bordeeox le 9 courant est
vers le 27.J
Les deux paquebots iroat^
go de Cuba.
Les itinrairea et dates JlJ
pour l'Europe seront fixsf
des paquebots.
Port au,Priece, la 4 Ai
L'Agent K ~ "'
New Orlans
South AW*
SiS
Le S4S LAKE CltfS
ici vers le 14 courant >
firobablement le mfl 1
rt et la malle pool NeW<
Port au Prince lt i ^
SOCIT; COMMERCIALB DU'
The Royal
Steam PacM
Le S.S CONWAY et f
fi^du courant chargeantJ
*pfyrlespoits daNjiM
Amsterdam, Anvers,**?,
men etuous les autres pa
Port au Prinee.Jyijjffl
Roberts'DUTTON
- GenerilAf^J
w Stean**jU
(FOREIGN SBgf y
atteaii*
eo p-*"1
! P-
h
t -
Clyde
(FOi\e*\ --, .,,
Jj;ateamer LakeSebi^.
&$& York est
21 dn courant
ports du Nord. ^
Il.laissera le ***'*
Colombie via les porWB|rtr
---------- VCLE<
Agent Gtt j


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM