<%BANNER%>







PAGE 1

J MATN %  i % % %  t nnh %  .. r • %  Livre-Bleu Nous remeicicDp le Dpai'emem (Ses Relations Extrieures de l'envoi qu'il a bien voulu mus faire du • Li%ft Bleu doci DOS locliits avaient annonc la pubhc. (ion 11 y a ample mate 1 intresse tout ie ILODUC Noi r suions a puise beaucoup dans ie Livre ti eu qui ett une cot-iribuiioD suggestive s Ihis toiie de noire p>s pendant ces dei nieis ttn.ps. Le code du Journaliste Voici quelques uns de ses ailicles tels que les a rdigs M. Hardicg le nouveau prsident des Etats Unis : Rappelez vous que toute question a deux ttes. Tachez de les saisir tous les deux. Soycx vndiques. N'apportez que des faits certains.' 'Vins 1 1 exactitude. ]e rrefie tn lcit tnuieaent vrai tout rcit -. moiti faux.' Soytx honntes Soyez loyaux Soyiz gnreux. Poussez les autre. Ne Ira trappes jamais' 'Quand \ous rendez compte d'une luuion publiqoe, donnez les fait*. Dite ce qui e;t et non pas ce que vous auriez foulu qui f.' S vous pouvez l'viter, ne terni: lis jamais le bon rtcom d'un nom i. c lunocent ou d un enfant en racot tant 1rs mfaits ou les infoitune. d un de ses r/a-rnts.' — Ces conscilssont empreints d'ur souveuio bon :CQS, Bulletin Religieuse d'Haiit Nous avons reu le dernier tare c i' ( Mus Avril ) du • Bulletin reli gieux d'Hati • qui contient dm re saut* teese gnements sur l'arrive et le 'pirt des missionnaires,— la coi firmationau cou's de la tourne fait par Monseigneur l'Archevque du il J nvier au \) Fvrier;— l'Archidic rse* et le Dioise dis Gonaives pet dant l'anne 1920, eu l^m^^^c^it^t X*%v-<-**^-<4 L EMULSION de SCOTT est un puissant aliment mdicinal qui par lui mme contiens tous les lments ncessaires pour donner la sant et la force Prennez-la pour vous convaincre. 1 PRlNQp H. CANON 49. 88-90 49 J " REAO*! BOULEVARD PARIS vendant LB MKlLLEl'H MARCHiJ Aprs la ftlierrO de iu8ur k5 e '' le calme rgne s I>le meo. LH rotne fannd ( le drBpt-au "An CABLE PAKis — Le Gouvernement 1 Hati Mdictile Vient de psrai re le fascicule de Mars de cette in'ressante revue $c ; en 1 fique qui contient des aitides des J)ccteui.<: A.. Lescoufliir, D. Ledan. P. Salomon, Ch. Mathon, Lon Au daio, et de Madame G Sylvie. L robe d'inauguratioa qoe portera Mme Hardiuu Ce'te toilette a t commande Paris par la prsidente, pour les premires rceptions qu'elle donnera i ta Maison Blanche. Ce t une c teagowa tde mousseline de soie mauve, orne devant de dentelle d'or et de glands verts, et derrire, la dentelle noire et verte La ceinture est mauve e argent La traine est faite, comme la robe, de mousseline de so.e mauve. Base navale amricaine Libria en question Le Dpartement J e la Marine des Etais Unis s dclar non tondes les rapports venant de Madrid d'aprs lesquels Libria serait dispose s cou ci de: un point de son territoire com me base navale aux Etats Unit, en retour d'no emprunt avantageux. Le Secrtaire Daniels dclare qn'il n'a jamais t saisi d'un pareil projet et qoe son Dpartement n'a jamais eu examiner l'tablissement d une telle base qui, au surplus, a t'il ajout, ne pourrait tre ralis que moyennant des dpenses considrables. (Washington Post) Vile inand vient de repondre i la commis non des rpaiaiiooa par une fia du iion recevoir concernant la rclama lion de 12 milliards de mai kg 01 avant le 1er Mai Le Heich lepouese .'evaiuiioQ fane par la commissiur. t maintient la sienne. 11 demande la runion d'uLe commission d'expert pour partager lea 1 poicta da vue .nais il se dclare uea maintenant noia d Etat de payerEntfgiauaut iittoimation auivani laquelle le gouvernement du Reich Jet ace ne paa pouvoir oprer le le. paieeueut ot> un miiliaru mai ki 01, •{u'U doit elfeciuei aujourd nui a la kOmmiMSioua dea rparations. Le c Petit Journal cii: que ce set ut une nouvel, violation uu trai ce du Versatile* et que i ventualit itHe euvuagee 1* eoLleieoce d. Londres. Le rttua de pajer ei traiueiaii i.aggravation dea eauctious ei es gouveiuitueuis alli* ne se pi ou raitut aucune manœuvre ouato-i. UuS dpche de berliu su Juuiusl annona que le gouvememeo uavtioia a duu l'uuanimne u. je pas diaaoudre lea mi icea. rouge ) de berlin publie un apiel la grve gnrale, et demande aux ouvriers de Svres, les arme* la main contre lea agreasiona dea gar Concert d'adieu u des du Gouvernement Stionea. La ViolO)V&te VOlOHlti8 repression du Gouvernement communiste continue, la police s'esi empare de Manafela, Tordre est maia tende dau le baesin de la Rtiure, le nombre des grvistes est insignifiant Duit bourgLe •' Petit ^Journal annonce une runion t es proche d'une non* vrl'e confrence interallie. Le Dr Lray, directeur de service radiogrs' phiquA l-npftil Saint Antoine est mort vijtime d'une radivemit j | aluc.i'St.S— Le communiqu tffi ciel de 1 arme grecque annoi.ee que les GreCb ont avance hier de 12 kin lomtres vers Lskiesciu et Afioun w>uvern*mnt Anglais* pour les COQ Karahisearcapiurant 300 prisonniers ? 1,,0D da0 lesquelles la fte a eu lieu. Pru tz Vendredi 1er >vril A Parisiana A HUIT Ht 1RES DL SOIP Les cartes sont en vente chez Esivd et Raph Brouaid, fruits des Prtnafci et toujours de prin^,, fNE SEULE Qijj •LA MCILLCU RAYON Hpj POUR LES COlt) DROGUERIE, HER BPCIAUT! Franaise! t XtrtJ SELS DE QllNon, Tous produits thfc ampoules, comprinh, { SOLUTIONS HYfOriEtij BANDAGES, CF.lXfl BAS A VAIUd APPAREILS HTGltlli] pour tous Dufn APPAREILS ORTHOPfsj Seringues hj-poitr* PHARMACIES DE P0WE,| COFFRES PHARMACEnl pour Usines, Com a Par cble Les commiation* enstcriales dt Il accs et des affaires 6Uaugi on; entendu Mr Briand propoa dt 1 accord de Londrea H de la situa io. eitneure Mr Bnaud ^IO^OS u. l'accord de Londrea et de la ilua ion extrieure tir Briaiid, 1 d lai 1 • a u meut q i'U a atteudit a de no velles propoaition allemande* conc %  uanl particuliremeut i reconstitu lion des rgiona dvastes. Au sujet dea mill ards a percevoir avant le 1er ai et du milliatd q n devait tre pay aujourd bui, Mr. Briaad a dclar que le trait d >eraaillea allait jouer et que tou.e lea meaurea araient prises c etfet> U stouta que la date dea dlai* de occupation ne cjminw ceran H courir qu'au moment ou la Franc aurait ob enu ss'i B facuou II termiu en atll maut que la Frauce m h conteuteraii paa dune griuuce d paiement* Le National Eiden • de Copenha gue crit l'Allemagoe en rsistant manifeste vouloir encombrer la mai eue mondiale de aea marchande-.. slora que toutea lea industries du monde sont encore dans le auras m bille avoue 4 canons et une grande quantit de matriel de guenv. PAKIS—La saisfaction officieuae ment expiime hi^r dna la lieux ^ouvernementHus sur ls1 r Lloyd Geoi ge en particulier ferait bien de a'tm ma puer pour rparer l'e-reur faite par son Gouvernement .1 n'est peut tre paa trop tardL'Echo de Paua dit que la note e nleve tout eapoir au Guuvei uement lea aovieta dtre reconnu par lea £tats UnisLe Gaulois a exprime aiu 1. Le gouverueineu dea E am Unis n pss iedope da U m. œjvr en f^v urdel uiiicipid U co 1er u.e PArtIS Uua dpchd Uopperen ^ m annonce que LordGuizio et Prmc< Htitzdld commiasaire PibisciUir Allamand. oui eau parvenu au gen4 rai I % %  >uud l'impression de leu miisf Actiou pour 1 ordre dans lequel h plb scue s esi effectu Le Pelt Parisien du que la question de la nouvelle frontire de la Hiute S laie ne sera pas r-sjlu • avec le milieu ou la ti • d Av. .1 I annonce que la commission luteraillie de la liiu.e bilesie feia probable meut dea p opoaiti >• s ce au|et la confrence dea ambassadeura. La coaseil auptne dcfQera si l'sibi trage dea chefs de gojvercemeot tw ncessaire suivant une dpche de Doppeln la direc ion dea mines Pleas avait dcid leur ifermelure tju* pr tex ed inscurit.Lacommiaaioninter allie donna contre ordre vitant ain si le chmage et le dsordre parmi pl MADRID 27— Le rorg es trancoespagooi str^ tenu v c >mmpcemeni d mois d avl %  S'i-* Sb s tien O un di ni ra i*ej %  > %  %  o %  d S relation ie deux ittna L* progamme au ceng i comprpnd iexamtn des rsolutions faci'itant les socits fianaise et espagnole, le dveloppement du commerce en're les deux "pays et fi 1 la discussion gnra e des a faut s fiatnci es et conoarques WASHINGTON.27 Le dpartement Je l'aguiultutr lofif que limpoilaiion de ble c France est valu-: a 80 mJ.io'. d boisseaui ce qui j ttt dr ji 1 n ois Li coaso n .ii ioa aeaa ^ test a t le 1 .ion* L-: nd t uns d Projets de Fctb et tous rcnsciffnt sur di'mnnde Jrtli PHARMACIE FRlld 4S. RUE RAlAil 6C-90, BOLEVARI Stiil PARIS '.T-ON TJU .\F. SUCCW .o tii Al coites de 1921 p eseiii ni 4 j f o ns d-s r>que sou iiiiutrie e al J la population qui marqua par le elle hisciste a JU attachement i s la Polo de lemag'ie su sujet du versement vingt milliards de mai k 1 PAHiS VrJ Une dpche de Ba, ha dit que la situation eat touiouia pareille dans l'Aile m gne centrale. Le travail s repria il al le, les usine de Bleun sont toujours sux tnaina Arrive de Consuls Nous souhaitons une cordiale bien v-uue nos amis MM le Docteur I. Dominique, consul d Haiti King* ton (Jamaique) et Mr Andi Haubert cmsu'. New Yoik en cong parts I .ions. —Nous faisons des vœux pour ncus, I , Iss 4 ux 'y; tuei'c u . cenc ^>our l'ui d eux s' nise russ' compt nill adhVeot. et ajsts U opup'e russe aura ll ne nent repseutatit II lu Travail sera ls prea d-" st tecoanaissance. Ver* l Ution La ph'is u'v nti 1 'eu o n se t p •met at de II D cj.nmic.jrn la J rese *o es j t-tq !• le ue 1 d iuc t I* x: u n • I e :id con 1 li **o oayiies m ieux otfi en<;g' I nu• n t 1 o t 1 a ie(<:ue 40 &i raie t q i sins or.jvo cal on. Ea • i a u •< t l'iai CJ id*a*tt. t JI ,4,, 41 t Pour domer sut** tan;e mutj(.lte te U reco inracuo 1 c*'* 1 f "te par l Uais* cojomiq JC Jrs d ux p ys q i> vei aux Directeurs de ctsej g.geutau 4 f j t „ ol 4 j 4 l d Portau Pdnce : U] toutes le.qucatiwos concernant .cars Le Mlt,n L'Ewr, Le t^ ^flaires intrieures ainsi qu e cou ,ltf0 ^oa-rier du ^ sulter avant d: cooeurede nouveaax' 7 Mira i6at accords r __ On annoi L'arrestation da nuel B udes l'organist* le Vaudoux la nie J .Etit, lors le la fistt ie la manne. Le cas de Mr rtotJeMj] •'art.405 da cole eif,f e ne soit ps la ceM inue et qoe le totl limn aux peioes oi I Prochain* Il sera tous P^^i siaoa une nojvalle pjsa^ le Mr Pierre Brvtitsi jaiserde rials.Ijs|r ment •chvernnietw 'oir uo grand •occ , i n -La denxims de ; H de Chavannes^ JJI pariaiaiialissmedi^' relitif leur politique eu riurops L .ccord prvoit aussi la fi xatioo des termes exacts des clauses conomiques dm* uae priode ult neure.Oa croit savoir que les milieux officiel de Washmatoi coasid


PAGE 1

TP MATIN Lelm et Fink FncKEWTOPK T0US produits P h r ^^rmi^ 8 3rLi leS Vend ^ es Qualit et prix dfiant : foute coHcurrencp toutes les boniKS Vharmacus j cuvent renseigner sur /V qvalik el 1 pti* des marcnir.d sis de LEHi\ & / L\K Spcialit de Lehn y Fink Produits souverains contre lalashiw ou la rdile vrole-. LYSOu: Lt plus puissant et I plusftonon jque dts',IIIINII||||||illlll,. • ifuc us ucuis ou — —'• ~ -.—__— que ta i*. cuir ihevelu. Car ,ua,,on nnar re s'amliore et que 1 cpohment de nos produits so't plus grand. j.__ „ WUi IC p, UH z pas ai e ^. e P 1 1 < *' nne sance de coiffure itmobillur vos cheveux avec de variera probablement entre cinquante Ml froide. centimes or et undollar! Et pontne ^'opution du repjsspge fi e sera ^ fS0 n ^ f se Ia re co'ftler soujfesiaiuteoattletchevuji ve' v "! ' team ce d Mme W, k S Far trouvera en sttendant tous nos produits et n un ti x abo dable. La Home Assurance Company a donn des preuves de sa lo/aut, d* son quit dans les rgli mftf| d' s rance aptes 'ncendie Le home Insurance Conwany est la plus forle Socit d'assurance dr /iLts-Ur.is d'Amri'rue; eH^illre donc le plus de gtranlie de solvabilit en nai de grade cjnnllagraii n. as&urex-voug contre V incendie d la Home Insurance Company ; CONSUL! hZ Eugne Le BOSSE Avant de contractet aucune a fiai rassurance, il vous difiera aratui'ement pir des faits sur tes qu stions qui vous intressent, £4 hOMol I ^SUHANCB COMPANY Section maritime assure contre risques de mer les voyages ctiers de port port d'Haut. Eugne LE BOSSE Agent pour Hati. — Port-au-Prince -. CL.-T j -*/ len, I Clyde Stea ms h ip Company ( FOREIGN SERVICES ; Le S,S.LAKESUN\PrE. r*-.,l de N. w Yck vi^ lis ports du Noid e. pr'entu ri 'e 3 avril pio hiin.il lara le n-me jour poi' Peit Gr.ive. lrmie, Lcmcl tt la Coom bie. Port-au Prince le 28 mars 1Q2 I F F. CLEMENTS. Ageut-Gnral. L'Htel-Restaurant L'MA^! Restaurant de l'Avni' S recom-runle a tous pso* le ssin et la rgu'i'it de son service ; les pr nr s'en convaincre on a qu'l pas *c au Ma 22s Rue Frou, prie du bur-au des Tlgnphs Te re trs. Cjidi.'ons t ? avant guses. A. SYLLA. propritaire Remerciement* VI r II Tminn Ri-ni-'.\ et aea en. \%n*% Mme ^Hh-iUaro^, HWa F'ipia Rim'r*. \lr Knnenael Lar"ncul remerciant b'on sincrement tous "ceux qu', l'o^^aakvi da la nrrt Hn ln> r g w M t a Maiama Hermann Ransi-s n** Anne Ltrencnl, aurv<>nne 'e -' i Wara dernier i i'gi <\P SB nu. Uur ont donn


PAGE 1

%  Ih^MI il MAW —* Grand Htel de France Grande baisse Le Grand Htel de Fiance prvient sa ia pbnase et cho'fie clientle que des nouveaux VINS de Bordeaux mp^r' di -ecifrceni de BAISSA C viennnl d'arriver e qu'ils M rrit mis en ven e paiiir de cette date aux prix su >an's : V n roujp, FroDsac, h fi gourdri le gallon Vin blanc, Bai sac / • Il cfl'reausM des prix Irp avanipgnix d s Viti^D delDordeaux par caisse el pai bou'eille tels que, Ah d c Vieux, f ravrs suprieurs iSatitei r-f s, Saint In ilion, Saint Juli*>r • C bateau Margaux, Ch eau de Bouillie ( hateau d'Aimailacq. vint' Cioix Ju Mont. Conserves a limer taiaes Irauais s de crmier choix pour Hccw clia et rcur pique niques P. V. PAlUZl, Proltaire." Li Maison B Martin (tel Rio I Offre au f ub'ic en gnra] un as*oi liment ;e prov s ms de ou tes soi tes et fpci-lemen' poui la Sen a ne S'a'ntr. els q • Btrled olive d't'spagne en ferb'anr de i/t et l|2 gal'pr, bu 1 %  decoo^ ru feiblac de \\2 g Mon Sa dinrs deiVonge i'hui e d'olive, Hareng de Aoivge en feiblanc *.e ij-2 ei i livre tout prpar pour la uhie 20,25 ei 80 c or ta bit .• Saumon de 1 livre) 0,*5 la b i , Be. rre de tble (Copenhague) de 1 1 *2, 1 et 2 livres. mm %  p* Pharmacie F. Sjourn Ahgle dm Hues Fttma fi du Cttitn 2 fr'EAAILI ES ABGKNT EXI US TION DE BRUXELLES 1S10 Laboratoire de chimie mdicale Drogueries. Spcialits Chimique* et Pharmaceu iques. Produits franois et amricains. rparation r*e toutes en-poi les mdicament* u*f s sriisos et ii iect* b!f s.^'i'ciali es : ?r< IL n ros nique SIMPLE et t ERUGlNCUX b inviiRAi.MiK Srum de ftfORARD, re-mpla DI l^s Paq ets >>• *;< iti. m< e Fer iert i'odin. 11 a toujeuis en s ock A'EVHOSTUEOSE, MR< P FFCTORAL — r.i.i.\.iR de I'ENSYLVAME. i)i f s taire du PRVXMTYL IU prs* niant dis l aloiataires 1 KHI AL T s* f*H fprr m Fermen laique — Comae alle irnl U**9yfw%]*Z ' gas ro in tes inales et cutane*. Laxarne ftSR*f On trouvera I A la Ma ion L. Preezmann Awe Jh^lm : £* hspudrilles tou numros ; Poudre gorgienne glace. Cuiller lir, V i naigre, en cause, Sardine* de tout pria, depuis Or 12iusqu' Or 60 la (oisseAvis -. *-*h, ( cnvdiam 'es non breuses n'ain tf fcrrulfs au B'-rfau de la Police rela'ivemeot aux toaoh produi's par Ut bals publics et la circulation d'une b. rde de rrrsic'ens dans le* ii-.es de celte ville, il est appel ui intresss que toute organisation de ce g'rie ce doit se fane sans une ptr m-ion de la Police. l'tit lu Piicce. 22 mr 1921 Phl.p N1UHALS Capt. G. dH. Chef de la po 1 COD (vgoie Gnrale Transaila que le paqmbot Caravelle est utitmlu vers le $ Avril, le niuvecw paquebot MacOiU ivrs le 25 Arril. Les itinraires seront fixs l an Me des paquibuis LAg nt-E ROBE'N . Chaussures % Rappelez-vous Que notre vente phi mnale de chaussai de tous genres contii el que nous avons'dcl avant de changer de cal d'accorder^une velle rduclion sur prix de ces articles A partir et aujourd'hui De mme,nou& liquilona ce^qui reste de notre stock de costumi palm beach, de ban et chaunsem pardessus ti;-ler-proo/, casquette^ tts i rhrmisefi etc, au px m L<* dame* p<*tit' pointure pt trouver not e ente des chaut* de tonte premire qualit m extrmement 6ns, Horace RYA t'ue d Majanin de CEi —COMPTOIR FRAN'O HATIEN iTao Rue du Mas na de l Etal On trouv ra chez L. Preefzmann ggerholm, Agent Huile d'olive par caisse dr 12 l 2f,2 I o teilles ^ Beurre de la-ble L E Bruun, Piunes d'Bnlaa Vinaigre en c is e de 'A,2 bouteill s Conserv s faon s s fiarrliotf, loutes gran iwiit de boitaa. Paie Carme aux anguille. fi.ls maquereaux $o:im l'buile. Pt foie gras Ip, li,Thon, Cornicbons, P cal ily Royans Va'el lloya s Co.u'elfises JjC tout de prix vxe. 9siven%*ni\ bon mmtM, BAZAR METROPOLITAI Maison de confiance Angle des Rues du P*upt $ Dam es D % %  t ou h Pcrt-au-PriDce (Ilti'i) faille spt ia'e De to^te espce de rrarcbandies UNE GOURDE Verre hoirs r\ant o< cia -Inn uiienaui g.t I t'ot ttt vrr roui o eiua de la corfiture 16 1 Moutardier '5 | Viant^ae < Hilton i 4>j \ li.re bhsel'er. Icu'HI'f 1,00 i mtnten*nt 2 b D'elles Se I pour table liE ABSiettPS BE Tautee et Oi (OU|e3 JapaJu t'rli pour R|I mi' i' m Chandelier l'a bai et i p^ln Ciayon 08 n ain rer t 3 pour 1 Porte ptun-e < inir teneut r > pr Carnf i rl i oti ^ 11 n a>Dt' "2 pf Sarvitttt de tot ti %  ;j<) E|irulfi 14 dz. mipi. 2 dz pr Couteaux et foorcbeiler, pane Citron endv 1.95 liv n>klnt. 1,4 Tabac Bull Duibam 14 maint. 2 ;io 28 28 :JO Iti 15 30 m Wnb cacao Cunbric (toile) Fer frier Salire Crtcnnr> yard Verre fuma Gemme pour fOn4r l'rnail Verre pour ci dne lit glace Demi laaae Poivre 1,4 de livre l'oudie pr iretet 12 mainlt 2 pr % Para de guituar'e 25 lablete thccolat t maint. 2 pr Il cb S.raino rut cigarette ; 20 maintenant 2 pr Murad cipriHa j*, llubaa velonr 35 bavoo Palmel. li maint. 2 pr 22 (X) i 18 43 ; 1t .G '.24 H b n 3'5 *kl anrif 1,2 KI Savoi mliti'd vint 22 m intenrf hua 'e n* rnf.fln mai t I pKpi g'a 10 e paquet ma n J jr CIMSI x. 1 air B'O'B' peur la bnba Plaei Boulon de mar c het'p i Et irg'p en or la pire --t"i H Bou DO pr liem'8" maib'^riam la Ire Paitvi G', b-. a \b ovin' 2 or t hte lat eu c b> 18 n a n 2 pr i h wmi? gnm 05 mm t 5 p S.11 ci d tomate r m..en 2 Si dinea Gotd L bel L.id et f if G. 11 di ranhe, t.uoum ute et Bduciaaiu Bœuf I 'ivre Bœuf bouilli Venauon rti Bœuf aech Gele Armoara Dattes paquet 1 livre Etirait assorti Savon blanc p legaivelOjmaiot 3 Poudre pour la lessive 4 3 Farine de riz 25 Saucisse 30 EJU moire 30 1 Peines plumes 11 c main* 2 dz 1 Savon caibelic I Savon Jsp Bose I Miroir de peche II Filet pour cheveux 1 llt-de pouchem se 1 Moue hoirs paur demea K> 25 30 5' 35 35 i5 or ch qt 22 30 V5 40 4' 3k 45 4.5 45 32 37 30 25 '• • %  .. Il main enf nt 2 pour j\ous garantissons toutes nos marchandises. tU wn de lertreture : 6' hres 15 pour les jours de la, semaine et Q lires 45 pour & tfB* &



PAGE 1

.) Quatorzime mne tfoaj 4'M' Port au Prince, Hati WilECTfcUR FHOJ RIETAIRE Clment MAGLOJItE Ut NUMERO 20-CEKtlUkH Quotidien REOA:riON;R ae A QiricainaNo.i^ ftia.ii 29 Mars 1921 Il netoul pas juger de l'quit d'une iirteolion par l'empressement avec H. quel ou l'appuk',parceque in passion et hotrt ont naturellement plus d'iiuptuosil que la raison. LOUIS XIV KLEfUOMfiiS arrestation arbitraire d'un journaliste AJX ETATS-UNIS J'aprs le dernier Recensement [Itrceit recensement dcennal sent par la Consti uuoh des btau L'ai, apioite la preuve des progr> jiervenltux raliaa par lti ca.hul soie tu ce pays, au cours des du iDires annes. [Frui les causes de ce dveloppent, il faut coter outre la vilain, ne de la religion cathol que, I. lin propice a la croissance o. pis, c est-a-dire une terre de I. i : libert de consci. oce, d'en oemen 1 d organisation, de pto Dde etc, dans Jaquette le fren i contrle lac et administrai)! i pourrait et. e support; le puigaan "overnent d'iœiui^ration dEuro Disp^artenaoi a des raya catlio tses; la lune natali. et la hau oriludes fara Iles catholique etc O'apii la statistique du Ceusur tau, l'Eglise cjiliouque vieri umiie ugoe, avant lu u tes l-, Jpiolesiaotea uVai la premier li^prs cent cinquante ans d iDeblique en Amrique, que le sa Uwsme occupe le premier iang i compte actuellement aux Liait a 25 luiliious de caholi j .es, iquil y a cent aca il etaieut t. le loOOO; dans lespace des du Dirts auueea, ils ont augmente le œilnons, Aucune glise proies "•i cl api es les tableaux du Ceu nui eau na tait de piours pptribles, Apial Eglise catboh viennent I tglise c Mthodiste opslienne, qui ne s est accrue, il mme espce de temps, que fan, million; la Baptiai National %  jvention vec 750 006 nouvelles Pj la iliaptist Natio.al Sou%  fii la 4 Presbytrien Chui ch, "coeav.c un demi million. Les iJ fc ecie P'oieeiaous n'ont iwaiis de pi ogres notablea. Le Pjwmnt entrepris, il y a quel^rnols, pour I union de toutes '•Jjws protestantea, connu aoua %  oœ de in erthurch Fdration. L p outi, bien qu'il fut forteWippuyptr la finance csus • a visions profondes qui sparent %  i.? e • tectis, I. S '!V ( CalUo "4ue a aujourd'hui %  NUa. 1"? *•*'". "glise, i lu !! ? ulrrii de "eaiona, cou E 4 v *i eus La valeu, nSt i! eie x ctl eatiqus ca ho a i i ltDe a environ un demi IJHljae catholique a p'us de al ? 'V* mm lves, la. t ? lM 6I 5t '0(AJ 'evea, Us ds P!' m ? eca,h0i, 4uea-da..s „; 6 ^Ma I liiinoig, 1 million et ^pfo e r u Eiali Uui,oa t rou "^• esc U r , p0, ^ 0Q de ca ^New-Vo, h r' 8d,,lpu,e7v{ P ur MOelu! . %  4 ,0ur l'H) avec *qu' 1 J , que u -n cea vnlea ,a Sd r UOr,,lJuf[ l et en N. qu V Ulresc,te8 .'e maire eat .Noos continuons p otester contre l'arrestation arbitraire de no re toi Thos, A Vitmenay, en faveur de lui, croyions t-ous, le jug d'insiiuc ion allait rendre, hier, une ordonisrce de mise en libert piovisoire u moins. Il n'en a t rien. N us jerristoos croire que les hommes le la loi ne feront le jeu de personne at sauront planer 8u-dds*us des patrons en jegeant cette simple et clei -e fflairg ans puni.pris. Voici e que dit hier notre conf. re Le Nouvelhsir> : Dsireux d avoir des renseigneme>'s prcis sur le caa de Mr Thos V Vilmeray, nous sommes ail s voir un de ses avocet?. — Sous quelle incu'pation M' Vil menay a-t-il arrt? — le ne puia encore vous rpon dre exactement. Il aemnlersit que ce serait pour excitation la rvolta, Mais non n aprons lixa dli-ii ive car Bt que lorsque nous aurons con naissais dd l inatruction que fait actuellement le juge Acloque. — Un mandargulier avit il t dress contre Mr Vilmensy? — Non. Il a t simplement man d au bureau de police, et del coo doit en prison. Le Commissaire du GoQverueme-t.eur I ooaerva ion que nous lui en avions fsite. a tpondu qu'il y avait Migrant dalit. — La libert provisoire est-elle m; osaib'e dans le cas actuel'/ — Et pourquoi pas? Nous tvona jisterrent sdiess une requte au loge Acloque qui devra rendre sa dcision sans retard. — Au cas o l'instruction serait dfavorable Mr VI menay de quel 'ribunal re verait — C'et une quea ion que nous ne voulons pas envisager quant 4 pr sert. L'tnre'ieo s''snt ferm sur ces mots, nous avons t d'autres o ices et il nous fut dit que c'est te tribunal criminel qui aurai' con natre du cas Et si le jige d'ius'ruc lion rejette la reqited, m se eu beit provisoire Mr Vilmeny aura l tubir ddS mois de prison prlen i e, pi is Clamart Ricourt Encore une occasion exceptionnelle Chez Antoine Talamas Kn face de Sunon Vieux; offre Sn^L?r^ r a Ve i P ,aisirqUeh miison ANTOINE PAUMAS Pws dertSS h r • aa,re l US s cIien,s E,,f v,ent de recevo des dX fr,. f/ "'' VeDam dc NewYorfc un ortimentjdar. Cioc de Ch^m supr'rpr. l'aune G rpe Georgette SOprisor. l'sone r„„i USSPr de 0,e **• suprieur l'a ne I fl nn?lne m,al ^ '^'^ a birres f Gr.nd assor.irmntde croon de soie sup'rieur'l l01€ lele Indien, faune Avec peu tarant m peut slnhilltr for visite l r Maison Antoine Talam*8 m Accourez y donc vite 7 oo 8.oo 5.00 2 00 Mo 2 OO Par cble de Berlio, le rapport He la commission interallie repar'it a ; nsi les voii du p'biscfe de Ii haute S lsie : Allemande 716406 Pologne 47I4--6 O1 peut d/g ger avec attitude es indications gnrales suivantes:a Le Petit Paiisicodit que 'es ail* nands oot g'-gn 12 distucts ur 17 'es %  ) districts du sud est qui tou cbent la Po'ogne ont vot fermi nent en faveur, ce qui porte la mt yen ne des votes en faveur de l'Aile !" gie i 65 o,o pour le fermoir entier. le Temps recommande aussi d PAOIC rv ,. . .• • .r" ,tlu ''"iioop aussi d RI I 8P A "i" dpc hc d,v,:er ,a hac,e Si,s 'e et de donne 1 U Polcgns les districts de Fsst compris les meilleures rgions mi nires du p perme tre l'ouvrier aussi bien qu'aui auttea citoyers de disposer d'tux-rr,mes. Les allis ne peimet np ^r tante^ r sol utio u .t prsent** l'adhs'on des autres Directeurs absen's. Les BoiiH-i'." ,-J, Convaincus de la lgitimit du Iroil de 'a nat on hatienne revendiquer le plein exercice de sa Bouve rainet et de son indpendance ; d j on aptitude grer elle mme ses affaires ; Mconnaissant que la trs grande majorit des populaiijns hatiennes iisirent, d une part, le retrait des forces militaires des Ktats Uuis et la reconstitution rationuelle d'es nili'.aires et des forces de police neitiennj ; d'autre part, l'ab ogatioo de la CDnveotion de UM. Dcident d appjyer par une ac'ion commuue lea revecidicationa t les dsirs ci-dessus nonce par ejx du-dessus de toute discussion et ij cours de cette action, de ssbstenir de toutes polmique personnelles. r l'Ieioemen; rati/14 sur le Courrier hsitien Constant Vieux, co-Jirectaur Hnec Dorcinville, av. Directeur ds Essor. Rstifli pour le ou velliste s qui ont vot pour eile le billa / at h P J,Jr 'e Nouvelliste ibiscite dit le lournal c'est I W Uuv ^" eaud o-Directeur.pour e tre i l'ouvris ali M2 feittW*?** "**' oi "> ^ ... —— •. %  -•-M i..i.v.->. !. me oc peimet oueitetau noid dune ligne par tent psi que la ouvriers po'oosi '" '' %  'soient entours parles allemands Une interview de M. Brian i P r ble lar.t de Ro^en,berg et rejoignant Krappetz et se prolongeant par celle livre jusqu'i 0Jerbeig le vote d en semble et 1 vo b'e l'AIV m gne Au conlriire la ig ; on du bassin in dusfiel situ i |'s et au sud la |i g-ef:v 3r .ble a U Pol g e. Senta des grandes villes m jorit a'Ie mande se sont compores diffrem ment. Dans les cercles du sud la major t po'onai.'e apparat comme crasante la proportion des votants a atteint *8 0,0 et le nombre ds tmr du Ma'in. PARIS 32-Le New Yoik HeraM de Pain a interview M Briand qu: ...v.u. .uu| U CI i< ruinai, a s a dclar que l'Allemagne ne par vote? des migrs a t de 1 £8,000 Vlcndra P a > a assuier la sympathu sur 192 000 inscrit*. f u Peuple amri a:a en cherchin A Bentheo le commissaire polo es ^ uiver les modifirations bian nais, Kerlanti,publie le rattachement f' res ,es P lus sacres Les allis dans i la Po'ogne mai K la pression foreur C CB sur ' capacit de paie rnidabe de l'Allemagne. ment allemande oit tenu tout 1U1 tlgramme dOpeln dit que COrn P te voulu des facteurs dfavora le commandant franais a d ordon ner la mise en batterie des mitia Le Magistrat communal Avis postal gkj^osrycle R.fte|| was 0D fhe kh '92t. Won Pk, by H. R j W. TOOKER de Port-au Prince Invite unedeimere fois les fer miers communaux retardataires venir verser la baisse communale le montant de leurs redevancesIls devront se prsenter munis de leurs plans d arpentage, baux ferme et derniers reus. Ceux q.i ne s'empresseront pas d'obtemprer au prsent avis, ds son apparition, ne seront plus considrs comme fermiers et les 'er raina qu ils occupent seront afferms i a ceux QUI Isa soumissionneront H Pr ANNOl'Al bls Aux yeux de la France a termi ". < m i r; tic's mit! n DCl **Btiaod, les chilfres de l'accord leuses pour disperser le cor'ge de de ,>aris ,on, di lors un minimum 20,000 manifestant* allemands dfiel '^mesures prises pour con rainlant devant le sige de la commisdie l'Allemagne i payer sa de te sion interallie et le consulat de sont COQ 'ormes au droit internatio Pologieen poussant des ctii hotes na 'et montrant le poing aux soldats l'an is L % %  s Commentant les rsultats du pl si ote la pi pin d;s puru-ux le constatent conforme aux p vision m.-, t que la Frane dmocr lqS tant par I O'CS post.l de Petit Go s inclinera devant le verdict popu ai ve poucelui de Port ru -r n e, a "n 1 1 .ri. ; e p^rdu en cours de rout Dans les milieux offi i.-ls franais,! La disparition de cetdochs s les rurnaux ont aJm s ce soir que t constate ds l'arrive IsTaota H ISGO La semaine demie e la II \S"0 a tait une expditioi de 10000 sacs ie sacre enviroa N'ew-Yok. Depuis il est constat d autres Wigons chargs de ?ucre descenirsur le Warf. Ce qui prouve que l'Usine est m plsine activit. Dap'l nos.-iolor ma ions, la rcolte de cannes sera *tte an le asse* importaite. I)e| l,Uinearou' environ 40000 tonnes ia cannes. N >us prvoyons qu'elle dpassera le tonnage de toutes les utres annes. Ou peut ;en augurer me bonne russite car de jour en joor, elle acq liait plus d importance Si -s que nous souhiitois, le> Dire: teurs parviennent s'eatendre avec lesgrands planteurs de U Plaine, c ett: compagnie se dveloppera et sera bientt uae des plus prosprai de> Antilles. Comp'tov. ce t: infornitioa ei ajoutant que par une dpch qji nous at.co nmumque.nous avoni appris que le groupe E'IioU vient de triom jher du groupe H R T pp 1 Inur ,ce parla cootance de U maj i it e d es tct 0Q rM pt paf ^. ion de fustice '., , — -1-.-•. *wi.. •> i.ti 1 initrc ae 1 autoles allemands avaient la m;, or.t de peau et les recher.hes eotim*es devnt %  Atn \l huila Ui I4aia — ..I. .I_l > %  "•" ** c vot dans la haute S "sie, mais 1 recommandent qu'on permette aux di'iict; qui ont vo en laveur de la PoLgne se pidrs i cette repu bliqae, puis n'ont encore donn SUCUT rsu'tat; en all-ndant, le cSauffeur res ponsa'-la ' arrti ci d'p>seo piisoo, Port au "race, le 28 M B Ms A retrait T d'an es lt Con ventioa du 12 W.il i 9 i 9l s-n:tion ne par la loi du 2 Mn 1919 n • ^* cs 8,877,97 Lil.'c;ivemenlret'ait^)i% qa'la date du 1 > M 1rs t<2[ Gdes 7,3 } 9 ^00 B 'ement du 22 Mars ?at G les 5^30 7 wioo-j !?gt!22!2i2!i i P^.imSiQ^ 1 4*5 >/| \


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05345
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, March 29, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05345

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
.)
Quatorzime mne tfoaj 4'M'
Port au Prince, Hati
WilECTfcUR FHOJ RIETAIRE
Clment MAGLOJItE
Ut NUMERO 20-CEKtlUkH
Quotidien
REOA:riON;RaeAQiricainaNo.i^
ftia.ii 29 Mars 1921
Il netoul pas juger de l'-
quit d'une iirteolion par
l'empressement avec H.
quel ou l'appuk',parceque
in passion et hotrt ont
naturellement plus d'iiu-
ptuosil que la raison.
LOUIS XIV
KLEfUOMfiiS
arrestation
arbitraire d'un
journaliste
AJX ETATS-UNIS
J'aprs le dernier
Recensement
[Itrceit recensement dcennal
sent par la Consti uuoh des btau
L'ai, apioite la preuve des progr>
jiervenltux raliaa par lti ca.hul
soie tu ce pays, au cours des du
iDires annes.
[Frui les causes de ce dvelop-
pent, il faut coter outre la vilain,
ne de la religion cathol que, I.
lin propice a la croissance o.
pis, c est-a-dire une terre de I.
i : libert de consci. oce, d'en
oemen1, d organisation, de pto
Dde etc, dans Jaquette le fren
i contrle lac et administrai)!
i pourrait et. e support; le puigaan
"overnent d'iiui^ration dEuro
Disp^artenaoi a des raya catlio
tses; la lune natali. et la hau .
oriludes fara Iles catholique etc
O'apii la statistique du Ceusur
tau, l'Eglise cjiliouque vieri
umiie ugoe, avant lu u tes l-,
Jpiolesiaotea uVai la premier
li^prs cent cinquante ans d
iDeblique en Amrique, que le sa
Uwsme occupe le premier iang
i compte actuellement aux Liait
a 25 luiliious de caholi j .es,
iquil y a cent aca il etaieut t.
le loOOO; dans lespace des du
Dirts auueea, ils ont augmente
le ilnons, Aucune glise proies
"i cl api es les tableaux du Ceu
nui eau na tait de piours
pptribles, Apial Eglise catboh
viennent I tglise c Mthodiste
opslienne, qui ne s est accrue,
il mme espce de temps, que
fan,million; la Baptiai National
jvention vec 750 006 nouvelles
Pj la iliaptist Natio.al Sou-
fii la 4 Presbytrien Chui ch,
"coeav.c un demi million. Les
iJ fc',ecie* P'oieeiaous n'ont
iwaiis de pi ogres notablea. Le
Pjwmnt entrepris, il y a quel-
^rnols, pour I union de toutes
'Jjws protestantea, connu aoua
o de in erthurch Fdration.
Lp" outi, bien qu'il fut forte-
Wippuyptr la finance csus
a visions profondes qui sparent
i.? ,e tectis,
I. S '!V(CalUo"4ue a aujourd'hui
NUa. 1"? **'". "glise,
i lu !! ?ulrrii de "eaiona, cou
E4 v *i eus La valeu,
nSt i!eiex ctleatiqus ca ho
a i iltDe a environ un demi
IJHljae catholique a p'us de
, al ? 'V* mm lves,
la. t?lM 6I 5t'-0(AJ 'evea, Us
ds P!'m?eca,h0i,4uea-da..s
;6^Ma I liiinoig, 1 million et
^pfoer,uEiali-Uui,oa"trou
"^ esc Ur,p0,^0Q de ca
^New-Vo, hr'8d,,lpu,e7v{ Pur
MOelu! . 4,0ur l'H) avec
*qu'1!J,,que" u-n cea vnlea
,aSd rUOr,,lJuf[l et en
N.quV,Ulresc,te8.'e maire eat
.Noos continuons p otester con-
tre l'arrestation arbitraire de no re
toi Thos, A Vitmenay, en faveur de
lui, croyions t-ous, le jug d'insiiuc
ion allait rendre, hier, une ordon-
isrce de mise en libert piovisoire
u moins. Il n'en a t rien. N us
jerristoos croire que les hommes
le la loi ne feront le jeu de personne
at sauront planer 8u-dds*us des pat-
rons en jegeant cette simple et clei
-e fflairg ans puni.pris.
Voici e que dit hier notre conf.
re Le Nouvelhsir> :
Dsireux d avoir des renseigne-
me>'s prcis sur le caa de Mr Thos
V Vilmeray, nous sommes ail s
voir un de ses avocet?.
Sous quelle incu'pation M' Vil
menay a-t-il arrt?
le ne puia encore vous rpon
dre exactement. Il aemnlersit que
ce serait pour excitation la rvolta,
Mais non n aprons lixa dli-ii ive
car Bt que lorsque nous aurons con
naissais dd l inatruction que fait
actuellement le juge Acloque.
Un manda- rgulier avit il t
dress contre Mr Vilmensy?
Non. Il a t simplement man
d au bureau de police, et del coo
doit en prison. Le Commissaire du
GoQverueme-t.eur I ooaerva ion que
nous lui en avions fsite. a tpondu
qu'il y avait Migrant dalit.
La libert provisoire est-elle
m; osaib'e dans le cas actuel'/
Et pourquoi pas? Nous tvona
jisterrent sdiess une requte au
loge Acloque qui devra rendre sa
dcision sans retard.
Au cas o l'instruction serait
dfavorable Mr VI menay de quel
'ribunal re verait
C'et une quea ion que nous ne
voulons pas envisager quant 4 pr
sert.
L'tnre'ieo s''snt ferm sur ces
mots, nous avons t d'autres
o ices et il nous fut dit que c'est
te tribunal criminel qui aurai' con
natre du cas Et si le jige d'ius'ruc
lion rejette la reqited, m se eu
beit provisoire Mr Vilmeny aura
l tubir ddS mois de prison prlen i
e, pi is que nous ayons une -esMon critnl
elle bvbd Juillet ou Ao .
Nous jugeons le cas ass< z grav pour
faire uu srieux appsl la sagesse
lu Gouvernement. Nous avons eu,
ors de IslTaire duCoutrier Hiiien
a le flicittr de son attitude et des
uoyens dont il s'tait servis pour ce
ltendre Nous lui souhaitons la
mme 6rnit duns le cas acuei, et
esprons que Mr le Magistrat Acloque
fera en la circonstance, son devoir,
tout son devoir et rien que son de
voir.
D'un autre ct L'Essor publie
itdpwhe suivants :
c Varit protesto contre arresta
tion illgale Vilmenay. Commud que
unanime presse capoise>
Clamart Ricourt
Encore une occasion exceptionnelle
Chez Antoine Talamas
Kn face de Sunon Vieux;
offre Sn^L?r^raVeiP,aisirqUeh miison ANTOINE PAUMAS
Pws dertSS h r aa,re lUS s" cIien,s E,,f v,ent de recevo'
des dX fr,. f/ "'' VeDam dc NewYorfc un ortimentjdar.
Cioc de Ch^m supr'rpr. l'aune G
rpe Georgette SOprisor. l'sone
ri USSPr de.'0,e ** suprieur l'a ne
I fl nn?lne,m,al ^ '^'^ a birres f
Gr.nd assor.irmntde croon de soie sup'rieur'l l01
lele Indien, faune
Avec peu tarant m peut slnhilltr for visite lr Maison
Antoine Talam*8m Accourez y donc vite
7 oo
8.oo
5.00
2 00
Mo
2 OO
Par cble
de Berlio, le rapport He la commis-
sion interallie repar'it a;nsi les voii
du p'biscfe de Ii haute S lsie :
Allemande 716406
Pologne 47I4--6
O1 peut d/g ger avec attitude
es indications gnrales suivantes:a
Le Petit Paiisicodit que 'es ail*
nands oot g'-gn 12 distucts ur 17
'es ) districts du sud est qui tou
cbent la Po'ogne ont vot fermi
nent en faveur, ce qui porte la mt
yen ne des votes en faveur de l'Aile
gie i 65 o,o pour le fermoir
entier.
le Temps recommande aussi d
Paoic rv ,. . . .r" ,tlu''"iioop aussi d
RI I 8P a "i" dpc.hc d,v,:er ,a hac,e Si,s'e et de donne
1 U Polcgns les districts de Fsst
compris les meilleures rgions mi
nires *
du p
perme tre l'ouvrier aussi bien
qu'aui auttea citoyers de disposer
d'tux-rr,mes. Les allis ne peimet
np ^r tante^ r sol utio u
M. Boee D.rsainville, Directeur
le l'Essor, ayant mandst de repr
teotsr Mr Clment Magloire, Dirac
Uar du Matin, et M. <:n g,in, uWa,
Diraocsor du Courrier .'lairien.
O'it, d accord avec Mr Oaergas
Sylvain, Adurnist'ateur dlguA du
Bailetio de l'Union Patriotique, coti-
enu des dispositions sui/antesrqii
s ro>.t prsent** l'adhs'on des
autres Directeurs absen's.
Les BoiiH-i'." ,-j,
Convaincus de la lgitimit du
Iroil de 'a nat on hatienne reven-
diquer le plein exercice de sa Bouve
rainet et de son indpendance ; d j
on aptitude grer elle mme ses
affaires ;
Mconnaissant que la trs grande
majorit des populaiijns hatiennes
iisirent, d une part, le retrait des
forces militaires des Ktats Uuis et
la reconstitution rationuelle d'es
nili'.aires et des forces de police
neitiennj ; d'autre part, l'ab ogatioo
de la CDnveotion de UM.
Dcident d appjyer par une ac'ion
commuue lea revecidicationa t les
dsirs ci-dessus nonce par ejx
du-dessus de toute discussion et
ij cours de cette action, de ssbs-
tenir de toutes polmique person-
nelles. r
l'Ieioemen; rati/14 sur le Courrier
hsitien Constant Vieux, co-Jirectaur
Hnec Dorcinville, av. Directeur ds
Essor. Rstifli pour le ou velliste
s qui ont vot pour eile le billa / "at"h PJ,Jr 'e Nouvelliste
ibiscite dit le lournal c'est I W ,Uuv^"eaud' o-Directeur.pour
e tre i l'ouvris ali m2 feittW*?** "**'oi"> ^
. ... . --- Mi..i.v.->. !. me oc peimet
oueitetau noid dune ligne par tent psi que la ouvriers po'oosi
'" '' 'soient entours parles allemands
Une interview
de M. Brian i
P r ble
lar.t de Ro^en,berg et rejoignant .
Krappetz et se prolongeant par celle
livre jusqu'i 0Jerbeig le vote d en
semble et 1 vo b'e l'AIV m gne
Au conlriire la ig;on du bassin in
dusfiel situ i |'s et au sud la |i
g-ef:v3r.ble a U Pol g e. Senta
des grandes villes m jorit a'Ie
mande se sont compores diffrem
ment. Dans les cercles du sud la
major t po'onai.'e apparat comme
crasante la proportion des votants
a atteint *8 0,0 et le nombre ds
tmr du Ma'in.
PARIS 32-Le New Yoik HeraM
de Pain a interview M Briand qu:
- ...v.u. .uu|U ci i< ruinai, as a dclar que l'Allemagne ne par
vote? des migrs a t de 1 8,000 Vlcndra Pa> a assuier la sympathu
sur 192 000 inscrit*. fu Peuple amri a:a en cherchin
A Bentheo le commissaire polo- es^uiver les modifirations bian
nais, Kerlanti,publie le rattachement f'res ,es Plus sacres Les allis dans
i la Po'ogne maiK la pression for- eur C"CB' sur ' capacit de paie
rnidabe de l'Allemagne. ment allemande oit tenu tout 1-
U1 tlgramme dOpeln dit que COrnPte voulu des facteurs dfavora
le commandant franais a d ordon
ner la mise en batterie des mitia
Le Magistrat
communal
Avis postal
gkj^osrycle R.fte|| was 0D fhe
kh '92t. Won
Pk,
by H. R
j W. TOOKER
de Port-au Prince
Invite unedeimere fois les fer
miers communaux retardataires
venir verser la baisse communale
le montant de leurs redevances- Ils
devront se prsenter munis de leurs
plans d arpentage, baux ferme et
derniers reus.
Ceux q.i ne s'empresseront pas
d'obtemprer au prsent avis, ds
son apparition, ne seront plus con-
sidrs comme fermiers et les 'er
' raina qu ils occupent seront afferms
ia ceux qui Isa soumissionneront
H Pr ANNOl'Al
bls Aux yeux de la France a termi
" ". < m i r; tic's mit! n DCl**- Btiaod, les chilfres de l'accord
leuses pour disperser le cor'ge de de ,>aris ,on, di lors un minimum
20,000 manifestant* allemands dfi- el '^mesures prises pour con rain-
lant devant le sige de la commis- die l'Allemagne i payer sa de te
sion interallie et le consulat de sont COQ'ormes au droit internatio
Pologieen poussant des ctii hotes na'-
et montrant le poing aux soldats__________________
l'an is L ----------------- ____s
Commentant les rsultats du pl
si ote la pi pin d;s puru-ux le
constatent conforme aux p vision .
m.-, t que la Frane dmocr lqS tant par I O'CS post.l de Petit Go
s inclinera devant le verdict popu ai ve pou- celui de Port ru -r n e, a
"n 1 1 .ri. ;e p^rdu en cours de rout
Dans les milieux offi i.-ls franais,! La disparition de cet- dochs s
les rurnaux ont aJm s ce soir que t constate ds l'arrive IsTaota
H ISGO
La semaine demie e la II \S"0 a
tait une expditioi de 10000 sacs
ie sacre enviroa N'ew-Yok. De-
puis il est constat d autres Wigons
chargs de ?ucre descenir- sur le
Warf. Ce qui prouve que l'Usine est
m plsine activit. Dap'l nos.-iolor
ma ions, la rcolte de cannes sera
*tte an le asse* importaite. I)e|
l,Uinearou' environ 40000 tonnes
ia cannes. N >us prvoyons qu'elle
dpassera le tonnage de toutes les
utres annes. Ou peut ;en augurer
me bonne russite car de jour en
joor, elle acq liait plus d importance
Si -s que nous souhiitois, le> Dire:
teurs parviennent s'eatendre avec
lesgrands planteurs de U Plaine,cett:
compagnie se dveloppera et sera
bientt uae des plus prosprai de>
Antilles.
Comp'tov. ce t: infornitioa ei
ajoutant que par une dpch qji
nous at.co nmumque.nous avoni
appris que le groupe E'IioU vient
de triom jher du groupe H R T pp 1
Inur ,- ce parla cootance de U
maj i ite des tct 0Q rM pt paf ^.
ion de fustice
, '., -1- -.-. *wi.. > i.ti 1 initrc ae 1 auto-
les allemands avaient la m;,or.t de peau et les recher.hes eotim*es de-
vnt Atn \l huila Ui I4aia ..I. .I_l > "" **c
vot dans la haute S "sie, mais 1
recommandent qu'on permette aux
di'iict; qui ont vo en laveur de
la PoLgne se pidrs i cette repu
bliqae,
puis n'ont encore donn sucut r-
su'tat; en all-ndant, le cSauffeur res
ponsa'-la ' arrti ci d'p>seo
piisoo,
Port au "race, le 28 M
B Ms A retrait t d'an es lt Con
ventioa du 12 W.il i9i9l s-n:tion
ne par la loi du 2 Mn 1919
n ^*cs 8,877,97
Lil.'c;ivemenlret'ait^)i%
qa'la date du 1 > M 1rs
t<2[ Gdes 7,3}9 ^00
B 'ement
du 22 Mars
?at G les 5^30
7 wioo-j
!?gt!22!2i2!i i P^.imSiQ^
1 4*5 >/|
\


J MATN
'i t
nnh
..r-
Livre-Bleu
Nous remeicicDp le Dpai'emem
(Ses Relations Extrieures de l'envoi
qu'il a bien voulu mus faire du Li-
%ft Bleu doci dos locliits avaient
annonc la pubhc. (ion
11 y a ample mate 1 intresse
tout ie iloduc Noi r suions a puise
beaucoup dans ie Livre ti eu qui ett
une cot-iribuiioD suggestive s Ihis
toiie de noire p>s pendant ces dei
nieis ttn.ps.
Le code du Journaliste
Voici quelques uns de ses ailicles
tels que les a rdigs M. Hardicg le
nouveau prsident des Etats Unis :
Rappelez vous que toute question
a deux ttes. Tachez de les saisir
tous les deux.
* Soycx vndiques. N'apportez que
des faits certains.'
'Vins 1 1 exactitude. ]e rrefie
tn lcit tnuieaent vrai tout rcit
-. moiti faux.'
* Soytx honntes Soyez loyaux
Soyiz gnreux. Poussez les autre.
Ne Ira trappes jamais'
'Quand \ous rendez compte d'une
luuion publiqoe, donnez les fait*.
Dite ce qui e;t et non pas ce que
vous auriez foulu qui f.'
' S vous pouvez l'viter, ne terni:
lis jamais le bon rtcom d'un nom
i. c lunocent ou d un enfant en racot
tant 1rs mfaits ou les infoitune.
d un de ses r/a-rnts.'
Ces conscilssont empreints d'ur
souveuio bon :cqs,
Bulletin Religieuse
d'Haiit
Nous avons reu le dernier tare
c i' ( Mus Avril ) du Bulletin reli
gieux d'Hati qui contient dm re
saut* teese gnements sur l'arrive et
le 'pirt des missionnaires, la coi
firmationau cou's de la tourne fait
par Monseigneur l'Archevque du il
J nvier au \) Fvrier; l'Archidic
rse* et le Dioise dis Gonaives pet
dant l'anne 1920, eu
l^m^^^c^it^t X*%v-<-**^-<4
L EMULSION de SCOTT
est un puissant aliment mdici-
nal qui par lui mme contiens
tous les lments ncessaires
pour donner la sant et la force
Prennez-la pour vous convaincre.
1
PRlNQp
H. CANON
49.
88-90
49J " Reao*!
Boulevard '
PARIS
vendant
LB MKlLLEl'H
MARCHiJ
Aprs la ftlierrO de* iu8urk5e'' le calme rgne s I>le
meo. Lh rotne fannd ( le drBpt-au
"An CABLE
PAKis Le Gouvernement
1 Hati Mdictile
Vient de psrai re le fascicule de
Mars de cette in'ressante revue $c;en
1 fique qui contient des aitides des
J)ccteui.<: A.. Lescoufliir, D. Ledan.
P. Salomon, Ch. Mathon, Lon Au
daio, et de Madame G Sylvie.
L robe d'inauguratioa
qoe portera
Mme Hardiuu
Ce'te toilette a t commande
Paris par la prsidente, pour les pre-
mires rceptions qu'elle donnera i
ta Maison Blanche. Ce t une c tea-
gowa tde mousseline de soie mauve,
orne devant de dentelle d'or et de
glands verts, et derrire, la dentelle
noire et verte La ceinture est mauve
e argent La traine est faite, comme
la robe, de mousseline de so.e mauve.
Base navale amricaine
Libria en question
Le Dpartement Je la Marine des
Etais Unis s dclar non tondes les
rapports venant de Madrid d'aprs
lesquels Libria serait dispose s cou
ci de: un point de son territoire com
me base navale aux Etats Unit, en
retour d'no emprunt avantageux. Le
Secrtaire Daniels dclare qn'il n'a
jamais t saisi d'un pareil projet et
qoe son Dpartement n'a jamais eu
examiner l'tablissement d une telle
base qui, au surplus, a t'il ajout, ne
pourrait tre ralis que moyennant
des dpenses considrables.
(Washington Post)
Vile
inand vient de repondre i la commis
non des rpaiaiiooa par une fia du
iion recevoir concernant la rclama '
lion de 12 milliards de mai kg 01
avant le 1er Mai Le Heich lepouese
.'evaiuiioQ fane par la commissiur.
t maintient la sienne. 11 demande la
runion d'uLe commission d'expert
pour partager lea 1 poicta da vue
.nais il se dclare uea maintenant
noia d Etat de payer-
Entfgiauaut iittoimation auivani
laquelle le gouvernement du Reich
Jet ace ne paa pouvoir oprer le le.
paieeueut ot> un miiliaru mai ki 01,
{u'U doit elfeciuei aujourd nui a la
kOmmiMSioua dea rparations.
Le c Petit Journal cii: que ce
set ut une nouvel, violation uu trai
ce du Versatile* et que i ventualit
itHe euvuagee 1* eoLleieoce d.
Londres. Le rttua de pajer ei trai-
ueiaii i.aggravation dea eauctious ei
es gouveiuitueuis alli* ne se pi ou
raitut aucune manuvre ouato-i.
UuS dpche de berliu su Juui-
usl annona que le gouvememeo
uavtioia a duu l'uuanimne u.
je pas diaaoudre lea mi icea.
rouge ) de berlin publie un apiel "
la grve gnrale, et demande aux
ouvriers de Svres, les arme* la
main contre lea agreasiona dea gar
Concert d'adieu
u
des du Gouvernement Stionea. La ViolO)V&te VOlOHlti8
repression du Gouvernement com-
muniste continue, la police s'esi em-
pare de Manafela, Tordre est maia
tende dau le baesin de la Rtiure, le
nombre des grvistes est insignifiant
Duit bourg-
Le ' Petit ^Journal annonce
une runion t es proche d'une non*
vrl'e confrence interallie. Le Dr
Lray, directeur de service radiogrs'
phiquA l-npftil Saint Antoine est
mort vijtime d'une radivemitj |
aluc.i'St.S Le communiqu tffi
ciel de 1 arme grecque annoi.ee que
les GreCb ont avance hier de 12 ki- n
lomtres vers Lskiesciu et Afioun w>uvern*mnt Anglais* pour les coq
Karahisearcapiurant 300 prisonniers ?1,,0D* da0* lesquelles la fte a eu
lieu.
Pru tz
Vendredi 1er >vril
A Parisiana
A HUIT Ht 1RES DL SOIP
Les cartes sont en vente chez
Esivd et Raph Brouaid,
fruits des Prtnafci
et toujours de prin^,,
fNE SEULE Qijj
LA MCILLCU
RAYON Hpj
POUR LES COlt)
DROGUERIE, HER
BPCIAUT!
Franaise! t XtrtJ
SELS DE QllNon,
Tous produits thfc
ampoules, comprinh,{
SOLUTIONS HYfOriEtij
BANDAGES, CF.lXfl
BAS A VAIUd
APPAREILS HTGltlli]
pour tous Dufn
APPAREILS ORTHOPfsj
Seringues hj-poitr*
PHARMACIES DE P0WE,|
COFFRES PHARMACEnl
pour Usines, Com
a
Par cble
Les commiation* enstcriales dt
Il accs et des affaires 6Uaugi
on; entendu Mr Briand propoa dt
1 accord de Londrea h de la situa io.
eitneure Mr Bnaud ^io^os u.
l'accord de Londrea et de la ilua
ion extrieure tir Briaiid, 1 d lai
1 au meut q i'U a atteudit a de no
velles propoaition allemande* conc
uanl particuliremeut i reconstitu
lion des rgiona dvastes.
Au sujet dea mill ards a percevoir
avant le 1er ai et du milliatd q n
devait tre pay aujourd bui, Mr.
Briaad a dclar que le trait d
>eraaillea allait jouer et que tou.e
lea meaurea araient prises c
etfet> U stouta que la date dea dlai*
de occupation ne cjminw ceran h
courir qu'au moment ou la Franc
aurait ob enu ss'iBfacuou II termiu .
en atll maut que la Frauce m h
conteuteraii paa dune griuuce d
paiement*
Le National Eiden de Copenha
gue crit l'Allemagoe en rsistant
manifeste vouloir encombrer la mai
eue mondiale de aea marchande-..
slora que toutea lea industries du
monde sont encore dans le auras m
bille avoue
4 canons et une grande quantit de
matriel de guenv.
PAKISLa saisfaction officieuae
ment expiime hi^r dna l- a lieux
^ouvernementHus sur ls Secrtaire d E at Hughes legaed
les propositioi 4 commetcialea ue
llussie des sovie 9 trouve uu cho
dsus les commentaires d m journaux
l'aujuutd hui. La Hpubtique Fran-
aise dit que l'avertusemtut du Pr
jidem llard ng mrite d'Ot.e mrit.
>1 r Lloyd Geoi ge en particulier ferait
bien de a'tm ma puer pour rparer
l'e-reur faite par son Gouvernement
.1 n'est peut tre paa trop tard-
L'Echo de Paua dit que la note
enleve tout eapoir au Guuvei uement
lea aovieta dtre reconnu par lea
tats Unis- Le Gaulois a exprime aiu
1. Le gouverueineu dea E am Unis
n pss iedope da U m. jvr en
f^v urdel uiiicipid U co 1er u.e
PArtIS Uua dpchd Uopperen ^ m
annonce que LordGuizio et Prmc<
Htitzdld commiasaire PibisciUir
Allamand. oui eau parvenu au gen4
rai I.>uud l'impression de leu m-
iisf Actiou pour 1 ordre dans lequel h
plb scue s esi effectu
Le Pelt Parisien du que la ques-
tion de la nouvelle frontire de la
Hiute S laie ne sera pas r-sjlu
avec le milieu ou la ti d Av. .1 I
annonce que la commission luterail-
lie de la liiu.e bilesie feia probable
meut dea p opoaiti > s ce au|et la
confrence dea ambassadeura. La
coaseil auptne dcfQera si l'sibi
trage dea chefs de gojvercemeot tw
ncessaire suivant une dpche de
Doppeln la direc ion dea mines Pleas
avait dcid leur ifermelure tju* pr
tex ed inscurit.Lacommiaaioninter
allie donna contre ordre vitant ain
si le chmage et le dsordre parmi
pl
MADRID 27 Le rorg es tranco-
espagooi str^ tenu v c >mmpce-
meni d mois d avl . S'i-* Sb s
tien O un di ni ra i*ej >- o d S
relation ie deux ittna L*
progamme au ceng i comprpnd
iexamtn des rsolutions faci'itant
les socits fianaise et espagnole, le
dveloppement du commerce en're
les deux "pays et fi 1 la discussion
gnra e des a faut s fiatnci es et
conoarques
WASHINGTON.27 Le dparte-
ment Je l'aguiultutr lofif que
limpoilaiion de ble c France est
valu-: a 80 mJ.io'. d boisseaui
ce qui j France U. 2,30 nillio. i bj< doaae u t>ttt dr ji 1 n ois Li
coaso n .ii ioa aeaa ^ test a t le
1 .ion* L-: nd t uns d
Projets de Fctb
et tous rcnsciffnt
sur di'mnnde Jrtli
PHARMACIE FRlld
4S. RUE RAlAil
6C-90, BOLEVARI Stiil
PARIS
" '.T-ON TJU
.\F. SUCCW
.o tii Al
coites de 1921
p eseiii ni 4 j
f o >ns d-s r>-
que sou iiiiutrie e al J la population qui marqua par le
elle hisciste a ju attachement is la Polo
de
lemag'ie su sujet du versement
vingt milliards de mai k 1
PAHiS VrJ Une dpche de Ba,
ha dit que la situation eat touiouia
pareille dans l'Aile m gne centrale.
Le travail s repria il al le, les usine
de Bleun sont toujours sux tnaina
Arrive de Consuls
Nous souhaitons une cordiale bien
v-uue nos amis MM le Docteur I.
Dominique, consul d Haiti King*
ton (Jamaique) et Mr Andi Haubert
cmsu'. New Yoik en cong parts I .ions. Nous faisons des vux pour
ncus, I M. Eug, Poulie
yictime d un accidont
Le MATIN prsente ses syp-thiess
a son ami M. Eug. Poulie qui a .
victime d'un accident sur la route de
largera R nvers par un cavilier,
lut relev avec de srieuses contu
tlonasante elle peut payer et
paiera et 1s France a eu raison,
la commiaaioo dea rparation ai Le contrleur Britannique du cer
i?ni J'SS *' coraunica|cle Gros- Wrehlitz a fait arrter une
uon qui Mrs faite en rponse l'Ai ,douzaipe d alle^anda docoant 4 croi
re que dea dsordres se gnraliae
raient actuellement a la Haute Sil
sie.des troubles se sont produits eau
lem*nt le 22 mara aux environa de
Deu liHii et dans quelques localits
de la Sileie orientale ou Polonais et
Allemande aont entrs en collision-
Depuis la proclamation de l'tat de
sige daas quelques cercles aucun
incident srieux ne s est produit isn
dis que la presse a lemande a annon
ce une protestation da prince Hertz '
tela contre l'oppression des Aile
mnds par les polonais en ralit le
D gu allemand a exprim au g
nral Lerond i.a aatislaction pour
l'ordre qui a ngo pe idant le plehis
cite D autre part le commissaire Bn
tan ique a reu des flicitations du
28 j m uo 1 b
sioa d; 1 W, co o
Sso. ni
Ju ent t Fr c
19 fvrie uu d ciel>, Iss 4 ux 'y;
tuei'c u .
cenc ^>our
l'ui d eux s'
nise russ' compt
nill adhVeot. et ajsts
U opup'e russe aura ll
ne nent repseutatit II
lu Travail sera ls prea
d-" st tecoanaissance.
Ver* l Ution
La ph'is u'v nti 1
'eu o n s- e t p met
at de II D
cj.nmic.jrn
la Jrese
*o es j t-tq !
- le ue 1 d
iuc t I* x: u
n
- I e :id con
1 li **o oayi- i-
es m ieux otfi
en<;g' I nu-
n t 1 o t
1 a ie(<:ue 40 &i
raie t q i sins or.jvo
cal on. Ea i a u < t l'iai
cj id*a*tt. t ji ,4,, -41, t Pour domer sut**
tan;e mutj(.lte te U reco inracuo 1 c*'*1 f "te par l Uais*
cojomiq jc Jrs d ux p ys q i> vei aux Directeurs de ctsej
g.geutau 4 fj tol4 j4l,dPortau Pdnce : U]
toutes le.- qucatiwos concernant .cars Le Mlt,n. L'Ewr, Le t^
^flaires intrieures ainsi qu e cou ,ltf0 ^- oa-rier du ^
sulter avant d: cooeurede nouveaax' !7 Mira i6at
accords r __
On annoi
L'arrestation da
nuel B udes l'organist*
le Vaudoux la nie J
.Etit, lors le la fistt
ie la manne.
Le cas de Mr rtotJeMj]
'art.405 da cole eif,f
e ne soit ps la ceM
inue et qoe le totl
limn aux peioes
oi I
Prochain*
Il sera tous P^^i
siaoa une nojvalle pjsa^
le Mr Pierre Brvtitsi
jaiserde rials.Ijs|r
ment chvernnietw
'oir uo grand occ,,in
-La denxims de ;
H de Chavannes^ Jji
pariaiaiialissmedi^'
relitif leur politique eu
riurops L .ccord prvoit aussi la fi
xatioo des termes exacts des clauses
conomiques dm* uae priode ult
neure.Oa croit savoir que les milieux
officiel de Washmatoi coasid l'accord comme l'alliance la plus 10
urne conclue entre deux puisuoces
lepuis l'arm stice et comme devaa
icr pour longtemps la oolmque et
tes destiies de la France et u Po i-
gne.
Dans sa rponse plusieurs 0 g
nisations de la fJrauon amricain*
du travail pour son a titude envers
la Russie des soviet* comme favor-
ble aux capitalistes et cot.aire aui
intrts des travailleurs.Simuei Gom
pers qualifie de peu patriotique le.
leaders amricains du travail qui en
tiquren: soi refus de souteair h
gouve nement rasH e demander sa
reconnaissance par 1rs Buta LU 1
bo-uperi dc are q ie le parti com au
ffletl
A. de MATTEIS
Agent pour la Hpublique d'UaIti


TP MATIN
Lelm et Fink Fnc-
KEWTOPK
T0US produits Ph"r^^rmi^8 3rLileS Vend^es
! Qualit et prix dfiant
: foute coHcurrencp
toutes les boniKS Vharmacus j cuvent renseigner sur /V qvalik el
1 pti* des marcnir.d sis de LEHi\ & / L\K
Spcialit de Lehn y Fink
Produits souverains contre lalashiw ou la rdile vrole-.
LYSOu: Lt plus puissant et I plusftonon jque dts LYfcOLSA\0.\ : Saon ds.nkctani peur la loilePe et le bain.
kYSOLaUAV'JU CHEAM Savon dsii facllnl pour Ja birbe
DtHMULi\ : tims antiseptique pour les soins de la peau,
Dirt i les boulons et enlve les lches
rEBECCO ; Crme deunince p<-ur 1 byui e de la bouche.
Produits einp'oy (iansn-.s pi me patix Hpitaux l'mnce,d tag e erre, d Mi magne et des A'ials-IL is
LEIM H- F/A K lue L BON H. 1UEUA i I)
t ai i icanii / gent pour IJaitt


II M tuiili
Instructions gnrales
[Avant d'employer le Peigne Bier, vous graisserez les roecues re
ichevcluie avec la brillantine, Mn e
Wkers Glossme, en ptenini de?
Mitions pour qu'autant que pot
lible leschevtLi seuls soieni enduil
cGIossine et non pas le cuir chtvt
L'on chaufh alors le peigne er
soit sur l'alcool,scil sui du g z
lin noyen d un lchaudlpcni^ui
i sur du chaibon de bois Mai d. n
i dernier cas il faut rigoureusement
[mployer un gril de protection, le
itt au ptigtie Le devant jamais
cher le chaibon et devant tre ac
traire toujours tenues en 1 air.
Si l'on chaule l'alcool, il n'y s
a incobveulent ce que la Hun,
i lche le fer du peigne.
Eprouvez a'ors le degr de chaleui
Iptigne en le dr osait soit sur du
|ki soit sur de la toile Si 4 son
et papier ou toile bilr, il faut
tt ithoidir un peu, puis com
nazie repassage des chtvetx en
ot soin d'viter que les dents du
tatte tombent le cuir ihevelu. t
I le coir ch.vdu et! ou h par le
lu chaud, vous serez sujet la
Totfw et vous ne pouir z pas ai:
Pour gurir
K i C- T /. i'. c BCKCTI?AT!ON '
J 0 r, "..-. If MCN t
EMAAItRAS CnCIRIOwC
IL SUFFT de prendre
. l'un de von Ftepefll
eou: 1er rim;:; Jo\"t MtriMMOt
une Pilule du Sr Bsiisut
147, rue du Faub1-' S'.-Deuis, raris
Mais il faut exigur les vritables
qui sont tout fait blanche*
t sur chacune desquelles le* mots
REHAUT A PAR6S
'ont tri lisiblement imprime en noir
praFqyz D'autre part, oubli /. vou*
fa fable rie l a Fontaine ?
Proie femme, A bbaye. Gouvernement
La gens en parleront, n en doutai nulle
meut
Achetez donc votre peigne san*
plus tarder et approvisionnez vous
de pommade Walkc, sans oublier
no La F h ique voudrait mme envo
yer en Haiti une de es dames coi'-f
feuses oui ouvrirai un Collge cit.i
Har Lui tire dressing et qui erse gnel
rait i nos dames,demoiselles l'art rai
fir de la mthede Walker. Mais ne
'orlr.it pas nous lancer dans une
v




Librairie du Malin
tiennent d'arriver :
Ouvrages 0,45 centimes ( monnaie haitienne )
Trois n Nos d'Fve, Juliei-n marie. U jolie Sorcire, Le Moulin
oe Ntzaratb, La DaiM potele, par Marcel Prvoit! de lAcadmit
trnante. m
Deuxime nmonr, le Mensonge dn pre, Sauvetage. Monmenr j
i.^rinpudet; Profil de veuve, par Pau" Bourger, de VAudmU\
franana,
La Visionnaire. Jeanne Michelin, par H. Bordeaux, de lAod
mit franat*.
Visiiei. Cfz Palmyre. par Miarice Dooniy. de i ladonieJ
fi aurai fe. t
Micheline, Le mari de Jacqueline, par Andr Theuriet, de'
i Acadmie franaise, ,
Mon petit mari car Michel Corday, La petite Nielle, Le jeune
\ampire, par J, IL Roany ieune. |]
A me dniant, Lp petit roi d'cmhre. par Paul Marguerite
|;e prix (imurd. La chasse d Illaoclie, par Gyp. '
Une tte lgre, par Ch- IL Biraeb, i
un --.le Monsierr, par G, Courteline. j
Georoatra et son ami, par E- liontet.
[ne histoire de l'autre monde, par J. Hichepin- )
Capos, at?al 8eneib'e' de Mirbeau' Dr- frre, par Altred.;

On trouvera en outre, des ouvrage*, dea prix divera, de
ean H.cbep.n. Julea Verne, Paul Bourg t, Jean N-amay. Erneat
erschoo (Prix Concourt), Lon Daudet CI., Gniaux d nond
Jaloux, J. A. Nau. Willy, Jean de la Brte, etc. ^a.nono
Ouvrages 1.75
Le Mdecin malgr lui, Daphnia et Chlo, Atala, lettres de
le SvigB, Les Fleura du Mal, Paul et Virginie, etc, etc.
urnaux parisiens sont en vente la Librairie du t Matin
Venen^foire vos choie
!i --=------.---------


\ <-?
?.r.>',IIIINII||||||illlll,.

ifuc us ucuis ou '-----~ -.__ que ta i*.
cuir ihevelu. Car ,ua,,on nnar re s'amliore et que
1 cpohment de nos produits so't
plus grand.
j.__ ,WUi ,IC p,UH z pas ai e ^.e P1'1 <*'nne sance de coiffure
itmobillur vos cheveux avec de variera probablement entre cinquante
Ml froide. centimes or et undollar! Et pontne
^'opution du repjsspge fi e sera ^fS0'n ^f se Ia're co'ftler sou-
jfesiaiuteoattletchevuji ve' v"! '
team ce d Mme W, k S Far trouvera en sttendant tous
nos produits et allonger.
Si voua aVlZ des bot tons a la tte, ..
*\h plul la Mme'Wake.s U^'Mine
Mme V D. DorMnville, Mme L.
H Corvirg on i Port-
rt^J \ pu oi ja Mme Wa kei s w '"T* w,c "v 'K-7 u
et M.ve.-Les chauves, hommes! -Pfce.Mme VveH Gu.teau haut
nesenr-loieront deptrence|de La,1ue' chfZ C' Gray aux Gonai
"i Fmade de Mme WaJker's Tto -es< L-A'on,f Ad Destirobles frres
Ile Grower.
\juta Bene.-Si vous suivez rel.
liment les instinct ons cidessa.*,
Procd Wa ker ne cornxoita tt?" *:\ d rtc
*^8niF0L, vos cheveux ni fhen'8 !rs eKl
jr votre sant. Vous pourrez aller MJSS&
P'm.vous ba-gner Peau d.om,c,Ie
ide i' '.' ""** "'gner a reau
et suitout nous mouiller la tts
lucun d ger.
uA.lleul8 du mil, ons d homfs
rillih a ,0,mule conl" !* Wil
21afiH*Pa,ft qUe C0S iDUac
"on fidlemert observes
flan *i*\ d0Dt '"lligeDce
atr 1 au:upe diifictlt i ap
an.^f^'hode et sui.out
itodn.Il"?Vj1 buma,D use. de nos
! tn*! 4e nos P'cuhts.
wT D'oal jatna'8 t[ msiQ
"kosea dix conJlon troite
"'e . v U v,e Fi,,es votre
*U(1,UzP"SU'l sache que Tatt
Saint Marc Em James Thomas et Co
Port de P ix; Errile Dorsmville Lo-
pneet l'Agence gr'a'epourHaiti.
Nous a.vo d rpns oVa termes aui
sur demard nous
bouiii les commandes
Les prix sont les mmes pattout
et ne varient pas. Nous sollicitons la
correspondance.
Luc U0RS1NVILLE & Co
Agents Gnraux, dpositaires et
seuls distributeurs.
CLiurel
i N
C0N8TIPATI0N
Home Insurance Company
2Ve perdez p is de vue que la
Home Insu an ce Company
Grdce VUtlevvenion active de
Mr Eugne LE BOSSE,
a l la premire Conipjfrjie d'Assurance oflrirlat x Ilaitiena uau DHtc i>n un ti x abo dable.
La Home Assurance Company
a donn des preuves de sa lo/aut, d* son quit dans les rgli mftf| d' s rance aptes 'ncendie
Le home Insurance Conwany
est la plus forle Socit d'assurance dr /iLts-Ur.is d'Amri'rue; eH^illre donc le plus de gtranlie
de solvabilit en nai de grade cjnnllagraii n.
as&urex-voug contre Vincendie d la
Home Insurance Company ;
CONSUL! hZ
Eugne Le BOSSE
Avant de contractet aucune a fiai rassurance, il vous difiera aratui'ement pir des faits
sur tes qu stions qui vous intressent,
_ 4 hOMol I ^SUHANCB COMPANY
Section maritime assure contre risques de mer les voyages ctiers de port port d'Haut.
Eugne LE BOSSE
Agent pour Hati. Port-au-Prince
--
.
CL.-T "
j -*/
len,
I

Clyde Stea ms h ip
Company
( FOREIGN SERVICES ;
Le S,S.LAKESUN\PrE. r*-.,l
de N. w Yck vi^ lis ports du Noid
e. pr'entu ri 'e 3 avril pio hiin.il
lara le n-me jour poi' Peit
Gr.ive. lrmie, Lcmcl tt la Coom
bie.
Port-au Prince le 28 mars 1Q2 i
F F. CLEMENTS.
Ageut-Gnral.
L'Htel-Restaurant
L'MA^! Restaurant de l'Avni' s
recom-runle a tous pso* le ssin et
la rgu'i'it de son service ; les pr
ce y trouveront p'eiie Mt'ettetioi
r'<>nr s'en convaincre on a qu'l pas
*c au Ma 22s Rue Frou, prie du
bur-au des Tlgnphs Te re trs.
Cjidi.'ons t ? avant guses.
A. SYLLA. propritaire
Remerciement*
VIr II Tminn Ri-ni-'.\ et aea en.
\%n*% Mme ^Hh-i- Uaro^, HWa
F'ipia Rim'r*. \lr Knnenael La-
r"ncul remerciant b'on sincrement
tous "ceux qu', l'o^^aakvi da la
nrrt Hn ln> rgwMta Maiama
Hermann Ransi-s n** Anne
Ltrencnl, aurv<>nne 'e -' i Wara der-
nier i i'gi <\p SB nu. Uur ont don-
n citte d3uloarduse ci onstaay*.
~" '-Il IM1M.^


-
Ih^MI
il maW
*
Grand Htel de France
Grande baisse
Le Grand Htel de Fiance prvient sa ia pbnase et cho'fie clien-
tle que des nouveaux VINS de Bordeaux mp^r' di -ecifrceni de
BAISSA C viennnl d'arriver e qu'ils M rrit mis en ven e paiiir de
cette date aux prix su >an's :
V n roujp, FroDsac, h fi gourdri le gallon
Vin blanc, Bai sac /
Il cfl'reausM des prix Irp avanipgnix d s Viti^D delDordeaux
par caisse el pai bou'eille tels que, Ah d c Vieux, f ravrs suprieurs
iSatitei r-f s, Saint In ilion, Saint Juli*>r C bateau Margaux, Ch eau
de Bouillie ( hateau d'Aimailacq. vint' Cioix Ju Mont.
Conserves a limer taiaes Irauais s de crmier choix pour
Hccw clia et rcur pique niques
P. V. PAlUZl, Proltaire."
' Li Maison
B Martin (tel Rio
I
Offre au f ub'ic en gnra] un
as*oi liment ;e prov s ms de ou
tes soi tes et fpci-lemen' poui la
Sen a ne S'a'ntr. els q Btrled o-
live d't'spagne en ferb'anr de i/t
et l|2 gal'pr, bu 1 decoo^ ru
feiblac de \\2 g Mon Sa dinrs
deiVonge i'hui e d'olive, Ha-
reng de Aoivge en feiblanc *.e
ij-2 ei i livre tout prpar pour la
uhie 20,25 ei 80 c or ta bit .
Saumon de 1 livre) 0,*5 la b i ,
Be. rre de tble (Copenhague)
de 11*2, 1 et 2 livres.
mm
p*
Pharmacie F. Sjourn
Ahgle dm Hues Fttma fi du Cttitn
2 fr'EAAILI ES ABGKNT EXI US TION DE BRUXELLES 1S10
Laboratoire de chimie mdicale
Drogueries. Spcialits Chimique* et Pharmaceu iques.
Produits franois et amricains.
rparation r*e toutes en-poi les mdicament* u*f s sriisos et
ii iect* b!f s.^'i'ciali es : ?r< IL n ros nique Simple et t ERUGlNCUX
b inviiRAi.MiK Srum de ftfORARD, re-mpla di l^s Paq ets >>
*;< iti. m< e Fer iert i'odin. 11 a toujeuis en s ock A'evhostueose,
mr< p Ffctoral r.i.i.\.iR de I'ensylvame.
i)i f s taire du Prvxmtyl
IU prs* niant dis l aloiataires 1 KHI AL
T s* f*H fprr m Fermen la- ique Comae alle irnl
U**9yfw%]*Z ' gas ro in tes inales et cutane*.
Laxarne ftSR*f
On trouvera
I A la Ma ion L. Preezmann
Awe Jh^lm :
* hspudrilles tou numros ; Pou-
dre gorgienne glace. Cuiller
lir, Vinaigre, en cause, Sardine*
de tout pria, depuis Or 12iusqu'
Or 60 la (oisse-
Avis
-. *- -*h,
( cnvdiam 'es non breuses n'ain
tf fcrrulfs au B'-rfau de la Police
rela'ivemeot aux toaoh produi's par
Ut bals publics et la circulation d'une
b. rde de rrrsic'ens dans le* ii-.es de
celte ville, il est appel ui intres-
ss que toute organisation de ce
g'rie ce doit se fane sans une ptr
m-ion de la Police.
l'tit lu Piicce. 22 mr 1921
Phl.p N1UHALS
Capt. G. dH. Chef de la po 1
Cod (vgoie Gnrale
Transaila que
le paqmbot Caravelle est utitmlu
vers le $ Avril,
le niuvecw paquebot MacOiU ivrs le
25 Arril.
Les itinraires seront fixs l an Me
des paquibuis
LAg nt-E ROBE'N
. .
Chaussures %
Rappelez-vous
Que notre vente phi
mnale de chaussai
de tous genres contii
el que nous avons'dcl
avant de changer de
cal d'accorder^une
velle rduclion sur
prix de ces articles
A partir et aujourd'hui
De mme,nou& liquilona ce^qui
reste de notre stock de costumi
palm beach, de ban et chaunsem
pardessus ti;-ler-proo/, casquette^
tts i rhrmisefi etc, au p- x m
L<* dame* p<*tit' pointure pt
trouver not e ente des chaut*
de tonte premire qualit m
extrmement 6ns,
Horace RYA
t'ue d Majanin de CEi
-
COMPTOIR FRAN'O HATIEN
iTao Rue du Mas na de l Etal
On trouv ra chez
L. Preefzmann ggerholm, Agent
Huile d'olive par caisse dr 12 l 2f,2 I o teilles
^ Beurre de la-ble L E Bruun, Piunes d'Bnlaa
Vinaigre en c is e de 'A,2 bouteill s
Conserv s faon s s
fiarrliotf, loutes gran iwiit de boitaa.
Paie Carme aux anguille. fi.ls maquereaux
$o:im l'buile. Pt foie gras Ip, li,Thon, Cornicbons, P cal ily
Royans Va'el lloya s Co.u'elfises
JjC tout de prix vxe. 9siven%*ni\
bon mmtM,
BAZAR METROPOLITAI
Maison de confiance
Angle des Rues du P*upt $ Dam es D .tou h
Pcrt-au-PriDce (Ilti'i)
faille spt ia'e
De to^te espce de rrarcbandies UNE GOURDE
Verre hoirs r\ant o< cia -Inn uiienaui g.t
I t'ot ttt vrr roui o eiua
de la corfiture 16 1
Moutardier '5 |
Viant^ae < Hilton i 4>j \
li.re bhsel'er. Icu'HI'f 1,00
i mtnten*nt 2 b D'elles
SeI pour table
li- E ABSiettPS
B- E Tautee et Oi (OU|e3
JapaJu
t'rli pour r|i mi' i' m
Chandelier
l'a bai et i p^ln
Ciayon 08 n ain rer t 3 pour
1 Porte ptun-e < inir teneut .r> pr
Carnf i rl i oti ^ 11 n a>Dt' "2 pf
Sarvitttt de tot!ti * ;j<)
E|irulfi 14 dz. mipi. 2 dz pr
Couteaux et foorcbeiler, pane
Citron endv 1.95 liv n>klnt. 1,4
Tabac Bull Duibam 14 maint. 2
;io
28
28
:jo
Iti
15
30
m
Wnb cacao
Cunbric (toile)
Fer frier
Salire
Crtcnnr> yard
Verre fuma
Gemme pour fOn4r l'rnail
Verre pour ci dne lit glace
Demi laaae
Poivre 1,4 de livre
l'oudie pr iretet 12 mainlt 2 pr%
Para de guituar'e 25
lablete thccolat t maint. 2 pr
Il cb S.raino rut cigarette ; 20
maintenant 2 pr
Murad cipriHa j*,
llubaa velonr 35
bavoo Palmel. li maint. 2 pr
22
(X)
i
18
43
;
1t
.g
'.24
H b n 3'5 *kl anrif 1,2 ki *
Savoi mliti'd vint 22 m intenrf
hua 'e n* rnf.fln mai t I p-
Kpi g'a 10 e paquet ma n J jr
CImsi x. 1 air
B'O'B' peur la bnba
Plaei
Boulon de marchet'p i
Et irg'p en or la pire --t"i H
Bou do pr liem'8"
maib'^riam la Ire
Paitvi G', b-. a \b ovin' 2 or
t hte lat eu c b> 18 n a n 2 pr
i h wmi? gnm 05 mm t 5 p
S.11 ci d tomate
r m..en 2
Si dinea Gotd L bel
L.id et f if
G. 11 di ran- he,
t.uoum ute et Bduciaaiu
Buf I 'ivre
Buf bouilli
Venauon rti
Buf aech
Gele Armoara
Dattes paquet 1 livre
Etirait assorti
Savon blanc p legaivelOjmaiot 3
Poudre pour la lessive 43
Farine de riz 25
Saucisse 30
Eju moire 30
1 Peines plumes 11 c main* 2 dz
1 Savon caibelic
I Savon Jsp Bose
I Miroir de peche
II Filet pour cheveux
1 llt-de pou- chem se
1 Moue hoirs paur demea K>
25
30
5'
35
35
i5 or ch qt
22
30
V5
40
4'
3k
45
4.5
45
32
37
30
25
' ..
-
Il main enf nt 2 pour
j\ous garantissons toutes nos marchandises.
tU wn de lertreture : 6' hres 15 pour les jours de la, semaine et Q lires 45 pour & tfB*
& -


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM