<%BANNER%>







PAGE 1

Ifi vi\* • Les Cours PARIS 3i(3 — Rente 3 010 5 8 -* 0 Sterling )<\>i i\2 Dollar 14 }} NEW YORK 21,3 — S'erling 3 922 j Franc 14 ;i I, tmle du II con Irait La Renaissance 'Commission de Lr s lections pour le renouvelle) ment du bureau o.it eu lieu hier, aoir. Il et-i ainsi form : 1 13 Utti retirer J'jr-rs IJ Conven Me Flix Dian bois, prside' lion du 12 Avril ly y sanctionne K.Oligario, aectaiie, *par la loi du 2 M 1 19 9. Thophile SIrcv, trsorier \ r. e 87-07 MM. Clrrent Pothel, Victor An-' E „ e| Demandez Djnslj.l s Ie3 Phirmacies dr, Georges Honort et Vilgraio, esdeot rpordit: ,, 'ient il y en • donc conseillera. dn l-InS M Mr Clemenceau ira de' £ ea saluant le dpart de larraa.n A Nice et Monte Carlo d o il c,e . jcjjU d Administration, noua repartira dans la so.re pour VUU.'J^SSS. 99 vœ !" de reh iUCC8 Un journalisteeut I i mprudence de loi parler do plebiciate de la hante Silesie Mr Clœenatau loi jetant uo regard foudroyan': Ne me pail. z pas do politique dit-il 00 je' retourne immdiatement aux IodesBfcRLIN, ai— Les rsoltats olicirls neuf heures du matin sur le plbiscite de 1s Haute Sdsie donnent 876.OCO votes poor l'Allemagae et 389,000 pour la PologneIl manque deux districts importants c la majorit polonaise e&t vraisem Viable. PARIS. 21 — Uoe pluie b'enfsisant vient de tomber dans la majeure psttie <*e la France. H le a < t taibledaos le sud, mais la terrpia tuxe un peu fral.be a t m j . h l'vaporation rapide de l'eau. Mr Briand a rtu le gnral GouTand qui quittera faris demain pour la Syrie. Il a reu galement M. Ma >er. chancelier d'Autriche, et d'autre membre de la dlgation autrichienne. < hOME, 21— Bulletin: Le bureau international de l'agriculture annonce l'tat satisfaisant de la culture de 1 ra'e de l'Eure pe occidentale, des Ptata Unis, le lapon et l'Afrique du nord. ... LONDRES— M Gourns, ministre de la guerre grec, d ns une nter view a accorde ci aujourd'hui a exprim l'opinion que l'appel sous les npeiui de ; classes par le rcy Constantin annonc i Athnes dimanche, semble signaler 1 oliensivi grecque corne les Turcs nstionalis tes. depuis peur ssaister aux sances du Cone Supime pense que le rrouvemtn d cflensive tait pivoir.car.v.den men'.di'-il.nrus ne pouvons pasattei dre l'achvement de la concentrt 01 toroue. Ce dcret, ajoute M Gou caris est la ccnrqucnce naturelle d l'attitude turque qui a de rouveai dclar qu'elle n'accepterait pas l*i proposiuot s de la confrence de Loi dres et rclame le retour de la Ihra ce it Srryrre oetenns par la 0 a BERLIN, il — Le gnral Nolle remit au minisired< s affaires trar gres use note rappelant le* termes d .a dcuioo de Paris et que le gouver rement allemand devait publier avant 15 h 30 la nouvelle Ici mi une et piomu gutr la loi sur la d .Ou* on d(s o'gani.'stioosc auto protection. Le Gnral Nolle t cor s-a e qu i h.}0 cela n* tu' r as Wl el Ww rrur la troropte excunor de la c* cision de Paris* Boite aux Lettres S'oui recevons le billet suivant : Mon cher Directeur, Vcn IKz annoncer qu'une le i re d< rr oi pataitia dana vetre prochain no n ro tour drrentir les accusation; renorgies portes contre mon jre Thos A. V ilmeniy,actuellement en piiwn. Cordialement, ** [A. VILMENAY fils au nouveau. Lgation du Reich Allemand Note Cette l gation vient d' re infor me officielle ment, prr message tl graphique, que dans la question de la e Haute Silsie l'Allemagne a ob tenu une vicoire clatante. Toute l'industrie demeure allemande. Port au Prince, le 2; Mars 1921 AliSl Le Conseil Communal Je Port au Prince Faisant d.oit la demande ts habitants de la Croix-des-Bossales, contenue dans leur pt non en date du 8 de ce mois, s'empresse de porter la corruissai ce du public qut le march d.t de la Cioix des-Bos sales , transfr, il y a quelque temps,sur la Place aSaint-Louis,est rtabli, a partir de cette date, sur le mme teirain communal c lise trouvait auparavant. Poit-au Pnn e, le 22 Mars 1921 Le Magistrat Gnon"!, Dr ANNOUAL vrrent w t'ai' ju*qu a la da.m,. 11 reste i ret^ter Sirop de Huxley ou \er-U 7 i;9^oo 1.51897a Prestation de serment Me Albe t M-!-chi 'aodience de Vend , les laligues tier v eusej gur;8anir par l'emplo de ce prcieux me^icatner.t. jJF ^ Il et\ indispensable l jutes les pjiso.inPs qui. par leur 1 lorjl ur e \g arje 'pe fe ner v euse a" oc ts, mdecins, c si:uo-dnciilo, chaiTur, elf, etc. VENTE EN GROS CHEZ A, Victor Gentil f.Stt Rue du Mnganin de l'Etal Ag nt gnral pour Hati Clyde Steamship Company V ullU ij nr { ( FOREIGN SERVI ES) i^"| ) IIC ut c r Le S t S LAKE SfcBACOa venait M Gounatis qui est a 1 ondreIdes poits du Sud PhtrmKM*. COD vocal ion Les menantes de la S H S.MB sont convoqus en assemble gnrale, dimanche, 27 du mois de Mars, au ocal de cette socit, a 3 heures de l'api es-midi* Oidre du joua : Rapport de l'ancien Comit admi nistrateur ; Lecture de la correspondance i D.versPo t au Prince le 22 mars 1921 Le ptsidtnt, Dr P COLE Le secrtaire gnral Ludovic BAL1XTE, arpenteUj Provisions pour la semaine Sainte Tour les ftes de la t Semaine Sain ••• on trouvera : Morue, Maquereaux. Sau'mon trs f'is, rar livre, Huile d'olive suprieure, S'fdines l'huile, au p'us bf s prix de la place, chez Mme \. Jolibois fiili )n, Rue Traver iire. A l'occasioi des fles On trouvera chez L Preelzmai Aggnrholm, Agent Huile d olive par caisse de lll & 24|2 bouteilles Beurre de table L E.Bruun, Prunes d'Et tes Vinaigre en caisse de 2\\2 bouteilles Conservjs frana s:s Sardines, btles grandeurr de b i'33 Pt cirme aux anguilles, fiifcis m.quereaux dorais riiuile. r'i foie gras ir HV.Thoi), fo nichons, Pical ly Poyans Volai loyai s Bordelaises Le -ont des prix excessivement bon march* BAZAR METROPOLITAI Maison de confiance Angle dus Hues du Peuple $ Dan tes Destouchi Port-au-Prince (Ha'i) i r ente spciale De toute espce de marchandises UNE GOURDE Verre boire avant or cla Romain ei.ant g 1 Hot en vrre rour rue'trd de la cor flture Moutardier Uanigne • Ui'aon • Ure ShPffTerf. bcutfille 1.00 mintenwing gum 05 maint5 pr Sauce de tomi.te 22 Tomates 2 30 •Sailli ne Gold I. bel 25 Lrd et foie 40 Giilarie iranche 40 Chourroute et saucisson 31 Bœuf 1 livre 45 Bœuf bouilli 45 \IIHIMJII ioti 4b Bœuf sche 32 Ce e Armours 37 Buttes paquet 1 livre 30 K ru mit asborti'-'"> Savon blanc p lessive 10 meint 3 Poudre pour la lesBive 13 Farine de riz 25 Saucisse ;<0 E.uinoue 30 Peines plumes lie main:-2dz Savon caib-lic Savon J^p Hose Miiotr de poche Kilet pour cheveux Bande pour clietn se Mcurhoira paur dampa 05 main enant 2 pour Nom (jarmttisson* toute* vos'nmchandisei Heures dtfirmetwe : 0 tires [ pour les iou s de lu sim.nne el 0 hres ijpourlts • • —. --• — _. .. — • % 



PAGE 1

Qiulonien'fl anne Nos M\ Horl a Prtuc. 11.un LliitGTLLR-PKOPRJETAIREj CJrnenlMAGLOIItE IF NUMERO 20 CENTIME Quotidien HKDACriJN, RM Amricaine No. ta* MJIWAII 23 Mars l&Jt Si la Mission hatienne aux Etats-Unis runit dan s ^a lche,ce sera pjrcequ'il b'tt reucoutre un jeuple iiaitien uui, prt soutenir ses efforts* Heiberi 1. SELEGM.IM J.mes Weldon |ONHSON TELifHOMC 48 Anion patriotique Cvfc TopognrapHfoe I Ail runiOD d'avant hier Pariait L, dt i'I'oiOD Patriotique Mr GeorhtSylvain, administrateur, dlgu %  pona la formation d un Cnm t %  ixCays qai a dlgu un repr sen B!, Mr Georges Doujoo Le Court jaCayes compte un grand nombre [tfbrfDtg Mi George* Dooyon fut rite venir prt dre place parmi lupnbres du Comit. la sance tant ouvere, M" Lon %  ptind pror.O' . < an beau dic o r [tout au lot g de notre bistoire, il ,je> Chefs d'Etal hatien qui su| rsister l'envahtas m nt d ipays par I Etranger. Le l>u i cipal de 1 Union pauiotique.dit il Ide feire revivre notre Haiii %  cest de la garantir contr* le ait*, j ifuture de l'Etranger. Mous les haitier.s prennent par besogne sice Tous doiven teoirir cette tche grandiose gt deux ( ( mita rgionaux se \\ formb t d'auties vont s'ins':. iJn me'me i :al pour tous I . se livrer des ui tacalts de pieu vu 1015. iLiautauil dmoitr la nci asi I o i i on.la l'ahie ,ym,t beao n e conte[leœonia aux origines de ro're •idance poureo dmontrer les !• Il signala le courage et la •oure de nos aeux. Faeeant on W ordro o'ides. il tablit com Met tous l empire de quelles coo WaiioDi Mr Wiiaon fit envahr le T. Il parla de son idalisme my-tj -de sa vari daibitre d-s m• Heureusement que les taupe DE LA K puh'iquo d'BaUi (Suit( "* ;\u commencement de l'anne '919. '• Ministre Roy.le Commander Gayler et le ColorelGlemmS.Smith, topographie Eogineer in harge D : vision of We-,t Indien Sarveyi si renr servant personnel du D'rectfOf d* la United States Geolngical Survey ap es plusieurs* K.frences se che i des points praMe ner.t fixs g ngraphiqum?nt par la ttuHe et long ti'de Ce'te tri ng'ilation p'iTior l ulomprendra 'tblissem'nt dais to-j > pays de iBbritM Rr>'esi fixes e permanentes pouvant toujours tre pp'ares exactement dm leur ancien emplacement en cas de dispirt tinn pour une cause quelconque, au movei de levs d'angles et decalcul* adquats. Ce* r-pres gographiques perminen's se-on tabli-sdins'outes Lvilles et dans tous les villages du Pays auxfommets des principales montagnes et a tons autres enirot " csaires et qui seront indiqus par ''Ingnieur en Chd. A l'avenir, les plans d'arpentage devront re rat'a chs ''une de ces bornes afin de Quel est le Roi d.-s campagnes Le Champagne des rois? C'est la marque franc lise Pol Pogqr <£ Co Fo.tr„ t taen M S.M.fe Hoid'Angieiefr ^W,^SSft / %  : v i SA ? /: ai /;/ S K M d " s,i0DS < ubU < ue Par cible i PARIS 20 — Le Petit Parisien d iclare aujourd'hui q ie la mission de jMr Vivian! aux Eta's L'ris dot tre considrer comme purement courtoise car il n'est ac ompagnd'aucun expert fimrc'tf ou autres. Le Jour nal prvoit 'a ligne de conduite que P.v.Grav&GoInc Pourquoi Ne 0 M> rfVtri y. vous pas h m< ur ju-qu au 10 L^ Directeur de la a \omtPlle liai h votre Proteste nergique-nent coa prorham i vi u< n'avez pa or.bl t de pir'i-inpi la Loterie pour l< G-and O gu i soutf'aie lect iqu dr U r.pthd 'e. il ri t vous cho" le gros lot d • Mille l) > lus ou 'ou' an moins l'un des 162 Ifl'l g'gnurs D jnc, pas d'abs'.ention / A v ,j tre la-restation deThos. A., Vilmen^y ainsi que les graves a lusions du chef du Paquet. a S>ci< des nations.il tablira la France ne peit concevoir aucun aut'e accord qui ne serait bas tn: le faite de Versailles et le pacte de li Svit ds N lions dont il est insparableSt les Etats Unis dsire.it changer le pacte suivant les ides de Mr Hirdmg/ses propositions Jseron'. naturellement tudies avec la plu; • %  x'^me bienvei lance. t Le prsident Harding personnelle ment dtiare au Petit Parisien |se n ble tre favorable la ratification ira ,mlii'e du trait de Versailles er Vit Hughe partage les mmei sentiments. Suivant ua tlgramme de Bnlit • le gouvernement allemand rpondait i U note de h cbn^rence des ambis saieurs au sujet du maintien de l'ordre ta Hiu'e Silcsie rfute h* l'he Motoscytle Ri't'll ws on thf 7h of mirch 1931. WJ by H. R. KINNtY. C.lVV lOOKER prouver la non culpa| b fuils de prparatifi miliraires aileralical coif'-rt et j nnuds et espre que le plb'seite s: mmes repres; il en sera de m pi de tou3 les levs i faite I aveni pour les projeta de chemins de fer etc.Fn dernier lieu et principalement ces iBon-Repres gcgraph'ques serviront J ossature et de loolalion r i/.< 1 . viv mu ^Ul (luira WWIIKUICI rai de la Repub que.Les tudes go de* l'achvement de cdli triangula logiques seront loolises par ses 1 Irh.rnA TT ~ *~ v "" • olu H e i.ucj a une ae ces pt/^ la posittoa des ft-i' Ce V^iiSi^iiVZTt^^^Tl^ '^i^^l'nl.spensable i la car e d, opogra %  •fies mfaits du parti dmo i 1 l V t sse ment d u P lan C.adas| D hi f dtaills qui pourra commencer 1 envers lluiir J h "' %  '%  ""• r -'• %  [tefuta longuement l'accusation uoibslieiiie oontenue dans le w, Jioapp. Chiffres en nn.ins.il P isiitua-ion de no te pays, au w de vue de I lubtruc ion Hubh wt prouva qu'il n'est paa le moins dnfT Ctt ra PP rl li di ce Jieiprience universelle n Vf s 11 es' bien d pos pn faveur de tio 1 p'irrotdiale. 2 Etablissement au moins t MU les ] miles sur les grandes routes v. 0 r ,,,,,,;., ir ,, publiques et tous autres endroits notte cars dont il va prendte ouver ] ini'qu> par l'ingnieur en Chet de tement la dCf-moe ItBj'nes-R p e d' timtrie pour vw-M'Ile iiiH 1 ^o3 d^''ii' 1 8 ont t BUBdi en rap tous les nivellementqu'il sera nces le sens des ralits, sachant qu i Mrsctijo publique n-eat pas lui po 1 8 aVPC le ,e t r ,<8entan 8 de ,n u^ saire d'o|>rer da ,s l'avenir Les cour "faut qu ume pour Hati, paix, ci^•cUristique de civHi.Mion L leRraDdi i ourt18 " rtf8 I"' 181 '' Uols b;s d^ niveau de la nouvelle cane, villsnion il tous taient de bonne "'"" :e. en conviai,t ? UI lfur orl P 0(D18 de b,n, ree8er selon la topograriiie dts diverses lo volont. 4 faire comme Vilmenay. no.r r.n. | ft| Usse ^ a C e ^ i:es le ym k OQm ~ •.• .i.~.. u %  J'ai confiance et Uisse soins juri ..lijuenent aux honorablei Mes Ln Itembiorg Cauvio, KL Le9ninasse e V (levais, de pro biiiM de notre sinrrfl ami Mr Tina. A. Vilmenay, /droulera avec calme. arr.it et dpos en prison d^pui-l L rasco t de le commission soi dimanche soir. Le h 3 f du Piqoel roriale d;s finance* conlamne vi M T^ffi 1 ,* ^ !" *: D !^:\" !" !" ^ Inouvelle infrictioa ri lu entre cjnme moyen de remdier ux d tii.jltes financires actuelle j. s sndnt 'a sftraine les journaux ont .lissoute longu ment cette question en raison les difficults possibles de t ire p>yr les rparations par l Aile magie* Mr Henri Cheron, snateur du Calvados et'rapporteur du budgt oh) (M feront le )PU victorieux d (considre que l'infraction est un ma notre conf-reNous rapprenons an jy en facile a employer mais est ci g4n al Hissel qui, avenmandat de!mme temp? le plus dispendieux des son gouvernement de raain'enir qu'! e mprunts. Il recommande, au lien Je me ne la paix en Bsltf. nous l'ap-|la cration de papier.d* imoosplo* prenons su gnral iloker. chef pro levs, quoique le goaveroemen if visorede la G ndtrrnene, qui g part if M M Kl aug ne" er et la nais eu taire arrter nos confi I M Ss!TZI al 1 res du iCoonlsr 11 1 ien. le! / M 8 r? co ,0 !" !• h \ **"* |t:is dit Mr Cheron tout depead du Si tous les hat ens taient comme paiement de l'Allemagne et il ute fhosA. Vilmenay. c est--dire ayant \nu A~U m ...".. _ le sens des ralits, sachant qu 1 •or. du Ils lo que Ptlmendy avait t arrt pour dlil de presse et qul inttruotton de l affaire rvlerait ni au lieu d un dlit de prte, Ion ne se trouve pas en p'Hence d un crime Celui d'excitation la ijuerre civile. J a prot^s'e toute U force de mon j rae de gentil honm1 conire ces! absurdits sans fondement et qui [ continua Me Sylvpin, Mis coufer.nce-.eo conviait ? ui fur ort N• IlaUiep. lOLioo qui Zl W !" <>" *** ?•••• <*" Pfsldsoi ,,on seronl tabl,es i lous.rsendio.ls M ; mi y>o — ...— .w^ -vjr, i,, %  • wt M incoucea commtes sonooi %  remr-J i r ion i in„ ma, icccmplir WaTtilPa 8e entendre ci de*<> n de cloche penteurs pub'tcs ah! d uniher toutesldes amricaioB dtenteurs de la force. f ,,. .j-',, l HL r emire t^^Ko. f..^"".: desimress la bonne besogoa se les opratons eu levs la boussole a-m^e. Q i on -ils jimais fdit d'arb r.„ W n tu •; L ., I II faut f rmer loreille dans tout le pays (t, traire^ I il JL&lflfl ph?s officiel, et d'iropsrtilii-Quoi que l'on puis la vrification des bcussoles des ar| l icences commises surtout l'gar 7l r e r M" '-^ D "" l ** furm .,,,,„ a v/i (J se entendre ici, des sons de cloche penteurs pub'ics ahi d uniker toutesldes amricain dtenteurs de la (arc>*:t-:>*}..:--L xy !V u>9a9 V" or i 0r,t M ....^F 1 "" ' fut d tbit lt |, M8 | ,, ,, ,, lorui, a dans loul le pays (I) idl T * S id csmr-b.ies. •dlgu, l-ont fau avec une f v* qui a eu un plein suc. es. Ils tous les rsron'sis, toutes les sngee liot s petftdes des antt patriotes Mam'er o %  lolrehont uni, Main tarons notre dlg tion aux fc'ats II' is pour la bonne besogne nces ssite II fa"t quel'e y teste juequa ce que le Co'g's envoie cet mua bres ici' Il y a un iffoil accomplir (Ju'il ne FOU pas au dessous de no tre pa'rio isme Le peuple tnrien r MhinKtoaT rT'ilVZ! "Jt" 9 d ll ^ ,re convaincu ijue sa des ina 1 "nateurs et m,, i, . A au %  >o ueDt en Ce moment Soyons les *> impteseiou L M co '' •P'res de .'ide de Patrie et le suc I a kllno;_ ___. . Mt^tin maatUa a KlOSqUS Plia p.,nr, vimu BUCI e8 %  or*r 0 d i une *nvaa su a ironn r 11 eu loui d aui'e wT^;. fl r oi :*bl e et .'eittn "s blebivikiChefs de* forces 4 Uux ma,gra P h ? s officiel, .fn.l Lire, et..v lesont^t Im-ndi. seto.il installs chacun dans un pon ^onona q .,a notre i designer par I ignij en il J* Sg,& dflienteur de ... ._ pour la vr.hcat.oo du plan de comforcfl hni al> n HVait pM m de out t appeles sous les drapesos. sur prouver la population de Horl-au ilg n S^. ll PP 91 * i Prince et celle du notre conf re Joli-TOni? n "K 1 0 !?? dTrotik y lit au gn al Hok r P V vrea et d'obtenir la pscificition d limtive ao Orient que U Qt* poursuit en commun avec les grsods alli?. PARIS— Mi Clmenceu revenan* du du B m de!'.^ 6 bllu on spciale-1. mal,Q meeting au Kiosque di a f* poirtB uu pan amaiica : f — L'apr? midi, partir de 3 Vtm^mnmtlm oaA wh Sunoaattrirom IUI (i/ Uns ce lOtBktrvaiaircs*, il tst tr^ci i •--•— %  <*< dnieu-cuiic iMridienoc*.c'eM--Staa une Hgae d ce it yard de lepre pt*MOi pjf le mndira gographique, qui n est pt> un-t duecnoi, fite et immu^fic, au contraire, euconetlenicM variable. Li MCridicnoe uut 10 tablie astrmniouerociit l'inmay pousse le peup'e la l',*"T T I !" "AZ?Z I S n com.er les .J auon de u bous „ c ,• vite, on' nulles et non svenues J ,, ? ans 'a mauna. II est en >tw ,ons œ ra.gu,iie .,,m,a L o i .ou l M i eie te e met le d 'f A ." ^. aul J est refus I toi ,>,,, i4 ..„. iL t \ ."J... .", dcoration poli ique et s dclar L^a allnsinns. disant que Thoa. .K A , *-ide v 0n voysge aux Iodes est arriv et ha — F aiueiiua 0d D dS len^ a a .' ie ^ 1 (;^ m P riCltB Ke'mesie'iM Htel BellevueUu'on l'v rende :n foule OOC'-'iioirck u ",i u'ii '""w" unrironi aux l/ utat a u n et autre geometfe toutes iet reour P r C'JV."" ceaecasaiii.j potn rsjsjlt lM roussoles et oriemer le plan %  ^ l'ont avances, da l'el-rs lt\"i;a' ^i^l'ast;, \ s)uni* 0 t avoir constat partout o J i 1 •<• |iri| que la rance ost aime (Coiiiiud ou loi deuuodsu '•> *•** i via* jjg'jl ait b. le t ^

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05343
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, March 23, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05343

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Qiulonien'fl anne Nos M\
Horl a Prtuc. 11.un
LliitGTLLR-PKOPRJETAIREj
CJrnenlMAGLOIItE
IF NUMERO 20 CENTIME
Quotidien
HKDACriJN, RM Amricaine No. ta*
MjiwaIi 23 Mars l&Jt
Si la Mission hatienne
aux Etats-Unis runit dan s
^a lche,ce sera pjrcequ'il
b'tt reucoutre un jeuple
iiaitien uui, prt sou-
tenir ses efforts*
Heiberi 1. SELEGM.IM
J.mes Weldon |ONHSON
TELifHOMC 48
Anion patriotique Cvfc TopognrapHfoe
I
Ail runiOD d'avant hier Pariait
L, dt i'I'oiOD Patriotique Mr Geor-
htSylvain, administrateur, dlgu
pona la formation d un Cnm t
ixCays qai a dlgu un repr sen
b!, Mr Georges Doujoo Le Court
jaCayes compte un grand nombre
[tfbrfDtg Mi George* Dooyon fut
rite venir prt dre place parmi
lupnbres du Comit.
la sance tant ouvere, M" Lon
ptind pror.O' . < an beau di-co r
[tout au lot g de notre bistoire, il
,je> Chefs d'Etal hatien qui su-
| rsister l'envahtas m nt d
ipays par I Etranger. Le l>ui
cipal de 1 Union pauiotique.dit il
Ide feire revivre notre Haiii
cest de la garantir contr*
le ait*, j i- future de l'Etranger.
Mous les haitier.s prennent par
besogne sice Tous doiven
teoirir cette tche grandiose
gt deux ( ( mita rgionaux se
\\ formb t d'auties vont s'ins':.
iJn me'me i :al pour tous I . se
livrer des ui tacalts de pieu vu
1015.
iLiautauil dmoitr la nci asi
Ioiion.la l'ahie ,ym,t beao n liea dvoue met. ta de tou'i a I
jnces II conclut eo citan' u
m oo g-and patriote Irenriqut z
Wrvajal, ex Prsident de la hpi
Sue Doruimcaice. Me Lon Neu
IJoyeo du l'ubunal Civil "de Fort
mince Ht une tn-gn fiq >e conte-
[leonia aux origines de ro're
idance poureo dmontrer les
! Il signala le courage et la
oure de nos aeux. Faeeant on
W ordro o'ides. il tablit com
Met tous l empire de quelles coo
WaiioDi Mr Wiiaon fit envahr le
T. Il parla de son idalisme my-tj
-de sa vari daibitre d-s m-
Heureusement que les taupe
DE LA
Kpuh'iquo d'BaUi
(Suit( "*
;\u commencement de l'anne
'919. ' Ministre Roy.le Commander
Gayler et le ColorelGlemmS.Smith,
topographie Eogineer in harge D:vi-
sion of We-,t Indien Sarveyi si renr
servant personnel du D'rectfOf d* la
United States Geolngical Survey
ap es plusieurs* K.frences se entendus pout l'tab'iseme-t de la
ci t' 'opogrsph que er golotf'qup
du .erntoire del Rpublique d Iliili
Vu le peu de fords disponibles, il tut
convenu que le travail s'excuterait
au furet a mesure, et dans l'ordre
suiv:nt :
i Triangulation primordial t
^Q: v e Mronomiquee'gioJsique) bc 1
1* mi- ie erritoi d la Rtnbliqu
d Hati r tt>che i des points praMe
ner.t fixs gngraphiqum?nt par la
ttuHe et long ti'de
Ce'te tri ng'ilation p'iTiorlul-
omprendra,'tblissem'nt dais to-j
> pays de iBbritM Rr>'esi fixes e
permanentes pouvant toujours tre
pp'ares exactement dm leur an-
cien emplacement en cas de dispirt
tinn pour une cause quelconque, au
movei de levs d'angles et decalcul*
adquats. Ce* r-pres gographiques
perminen's se-on tabli-sdins'outes
L- villes et dans tous les villages du
Pays auxfommets des principales
montagnes et a tons autres enirot
" csaires et qui seront indiqus par
''Ingnieur en Chd. A l'avenir, les
plans d'arpentage devront re rat'a
chs ''une de ces bornes afin de
Quel est le Roi d.-s campagnes
Le Champagne des rois?
C'est la marque franc lise
Pol Pogqr < Co
Fo.trttaenm S.M.fe Hoid'Angieiefr ^W,^SSft
/: v i sa ? /: ai /;/ S K'M d" "s,i0DS" Par cible
i PARIS 20 Le Petit Parisien d
iclare aujourd'hui q ie la mission de
jMr Vivian! aux Eta's L'ris dot tre
considrer comme purement cour-
toise car il n'est ac ompagnd'aucun
expert fimrc'tf ou autres. Le Jour
nal prvoit 'a ligne de conduite que
P.v.Grav&GoInc
Pourquoi
Ne 0M>rfVtri y. vous pas
h m< ur ju-qu au 10
L^ Directeur de la
a \omtPlle liai h
votre Proteste nergique-nent coa
prorham i vi u< n'avez pa or.bl t
de pir'i-inp- i la Loterie pour l<
G-and O gu i soutf'aie lect iqu
dr U r.pthd 'e. il ri t vous cho"
le gros lot d Mille l) > lus ou 'ou'
an moins l'un des 162 Ifl'l g'gnurs
D jnc, pas d'abs'.ention /
Av,j tre la-restation deThos. A.,
Vilmen^y ainsi que les
graves a lusions du
chef du Paquet.
a S>ci< des nations.il tablira
la France ne peit concevoir aucun
aut'e accord qui ne serait bas tn:
le faite de Versailles et le pacte de
li Svit ds N lions dont il est in-
sparable- St les Etats Unis dsire.it
changer le pacte suivant les ides de
Mr Hirdmg/ses propositions Jseron'.
naturellement tudies avec la plu;
x'^me bienvei lance. t
Le prsident Harding personnelle
ment dtiare au Petit Parisien |se n
ble tre favorable la ratification ira
,mlii'e du trait de Versailles er Vit
Hughe partage les mmei senti-
ments.
Suivant ua tlgramme de Bnlit
le gouvernement allemand rpondait
i U note de h cbn^rence des ambis
saieurs au sujet du maintien de
l'ordre ta Hiu'e Silcsie rfute h*
l'he Motoscytle Ri't'll ws on thf
7h of mirch 1931. Wj by H. R.
KINNtY.
C.lVV lOOKER
prouver la non culpa|bfuils de prparatifi miliraires aile-
ralical coif'-rt et j nnuds et espre que le plb'seite s:
mmes repres; il en sera de m pi
de tou3 les levs i faite I aveni
pour les projeta de chemins de fer
etc.Fn dernier lieu et principalement
ces iBon- -Repres gcgraph'ques
serviront J ossature et de loolalion
. r -------- i/.<1. viv mu ^Ul (luira WWIIKUICI
rai de la Repub que.Les tudes go de* l'achvement de cdli triangula
logiques seront loolises par ses1'
Irh.rnA TT---------~*~v "" oluHe,i.ucj a une ae ces
pt/^ la posittoa des
ft-i' Ce V^iiSi^iiVZTt^^^Tl^ '^i^^l'nl.spensable i la car e d, opogra
fies mfaits du parti dmo i1 ,l Vt"sse,ment d.u Plan C.adas|Dhif dtaills qui pourra commencer
1 envers lluiir 'J h'"''-' "" r - -''--
[tefuta longuement l'accusation
uoibslieiiie oontenue dans le
w, Jioapp. Chiffres en nn.ins.il
P isiitua-ion de no te pays, au
w de vue de I lubtruc ion Hubh
wt prouva qu'il n'est paa le moins
dnfT Ctt raPPrl- li di ce
Jieiprience universelle
n
Vf s 11 es' bien d pos pn faveur de
tio 1 p'irrotdiale.
2 Etablissement au moins t mu
les ] miles sur les grandes routes
v. 0 r ,,,,,,;., ir, ,, publiques et tous autres endroits
notte cars dont il va prendte ouver ] ini'qu> par l'ingnieur en Chet de
tement la dCf-moe ItBj'nes-R p e d' timtrie pour
.....vw-M'Ile iiiH1 ^o-3 d^''ii'18 ont t BUBdi en rap tous les nivellement- qu'il sera nces le sens des ralits, sachant qu i
Mrsctijo publique n-eat pas lu- i po'18 aVPC le* ,etr,<8entan'8 de ,nu^ saire d'o|>rer da ,s l'avenir Les cour "faut qu ume pour Hati, paix, ci-
^cUristique de civHi.Mion L le- RraDdi iourt18" rtf8 I"'181'' Uols b;s d^ niveau de la nouvelle cane, villsnion il tous taient de bonne
"'"" :e. en conviai,t ?UI lfur orl P'0(D18 de b,n,-ree8er selon la topograriiie dts diverses lo volont. 4 faire comme Vilmenay.
no.r r.n. |ft| Usse^aCe^i:es le ym k OQm ~ . *.......i.~.. u......-
, J'ai confiance et Uisse soins juri
..lijuenent aux honorablei Mes Ln
Itembiorg Cauvio, KL Le9ninasse e
V (levais, de pro
biiiM de notre
sinrrfl ami Mr Tina. A. Vilmenay, /droulera avec calme.
arr.it et dpos en prison d^pui-l L rasco t de le commission soi
dimanche soir. Le h3f du Piqoel roriale d;s finance* conlamne viM
T^ffi1,* ^*:D!^:\"^ I- nouvelle infrictioa ri lu
entre cjnme moyen de remdier
ux d tii.jltes financires actuelle j.
ssndnt 'a sftraine les journaux ont
.lissoute longu ment cette question
en raison les difficults possibles de
t ire p>yr les rparations par l Aile
magie* Mr Henri Cheron, snateur
du Calvados et'rapporteur du budgt
oh) (M feront le )pu victorieux d (considre que l'infraction est un ma
notre conf-re- Nous rapprenons an jyen facile a employer mais est ci
g4n al Hissel qui, aven- mandat de!mme temp? le plus dispendieux des
son gouvernement de raain'enir qu'!emprunts. Il recommande, au lien Je
me ne la paix en Bsltf. nous l'ap-|la cration de papier.d* imoosplo*
prenons su gnral iloker. chef pro levs, quoique le goaveroemen if
visorede la G ndtrrnene, qui g part if M M Kl aug ne" er et
la nais eu taire arrter nos confi IM S- s!TZI al 1
res du iCoonlsr 11 1 ien. le! / m8r? co',0,! h\**"*
|t:is dit Mr Cheron tout depead du
Si tous les hat ens taient comme paiement de l'Allemagne et il ute
fhos- A. Vilmenay. c est--dire ayant \nu a~u m.........".. _
le sens des ralits, sachant qu 1
or. du Ils lo que Ptlmendy avait
t arrt pour dlil de presse et qu-
l inttruotton de l affaire rvlerait ni
au lieu d un dlit de prte, Ion ne
se trouve pas en p'Hence d un crime
Celui d'excitation la ijuerre civile.
Ja prot^s'e toute U force de mon j
rae de gentil honm-1, conire ces!
absurdits sans fondement et qui [
continua Me Sylvpin,
Mis coufer.nce-.eo conviait ?ui 'fur ort *
N IlaUiep. lOLioo qui Zl W Me " Sv.vain dnnn. ^r^ZuT rlouTi / " 'V'0" ^'^l 7
trnire. t?i5vlla?. J5.. a Wssliingion.notre cause lersezami *bemtoires. ds Az-muth Sta-
le haiiiena ln r.nC 5 -?1 " **><>" *** ? <*" Pfsldsoi ,,on seronl tabl,es i lous.rsendio.ls
lit'' hsnt journellement leurs con-
citoyens cette paix indispensable
le doit pay.T ce nest pa seule
ment une obligation lgale c'est une
question di mort ou da vie pjjr la
France.
STOCKHOLM- Des dtails relaMfs
la chute de Kronstadt devant les
assauts des bolacbaviki o"t * appir
r---------- os
e* Occupation et C in Jarraerie. u au |tei uar ies rpf,ioiA ;. ,
rdieut naa eu s'en ininiAtar T K reiugies. anvsnt OOX
gSjW Paend8.en [?& i.^%*ff&X
ne libre de presse, .1 y a eu dea^iiemio vers lest. Dm. W MM
I*, nous renseigne bit u ,
Jlau Paul ns San c* ,"'l',,,"c v> m ; mi y>o ....w^ -v- jr, i,, wt m incoucea commtes sonooi remr-J i ,r ion i in ma,
* icccmplir WaTtilPa 8e entendre ci' de- *<>n* de cloche penteurs pub'tcs ah! d uniher toutesldes amricaioB dtenteurs de la force.f,,- .j-',,l HLr
emire t^^Ko. f..^"".: desimress la bonne besogoa se les opratons eu levs la boussole a-m^e. Q i on -ils jimais fdit d'arb r. W ntu ; L .,
I II faut f rmer loreille dans tout le pays (t, traire^ I il JL&lflfl
ph?s officiel,
et d'iropsrtilii-Quoi que l'on puis la vrification des bcussoles des ar|licences commises surtout l'gar7lrer m" '-^ D'"" l** *furm
.,,,, a v/i (J se entendre ici, des sons de cloche penteurs pub'ics ahi d uniker toutesldes amricain dtenteurs de la (arc>*:t-:>*}..:--Lxy!Vu>9a9V"or.i .0r,t M
....^F1"" ' fut d tbit lt |, ,M8 | ,, ,, ,, lorui, a dans'loul le pays (I)
idl T*Sid- csmr-b.ies.
dlgu, l-ont fau avec une
f v* qui a eu un plein suc. es. Ils
tous les rsron'sis, toutes les sngee
liot s petftdes des antt patriotes
Mam'er o lolrehont uni, Main
tarons notre dlg tion aux fc'ats
II' is pour la bonne besogne nces
ssite II fa"t quel'e y teste juequa
ce que le Co'g's envoie cet mua
bres ici' Il y a un iffoil accomplir
(Ju'il ne fou pas au dessous de no
tre pa'rio isme Le peuple tnrien
rMhinKtoaT rT'ilVZ! "Jt"9 d' ll ^,re convaincu ijue sa des ina
1 "nateurs et m,, i, . a au >oueDt en Ce moment Soyons les
*> impteseiou L M co'' P'res de .'ide de Patrie et le suc
' I a kllno;_ ___. Mt^tin maatUa a KlOSqUS
Plia p.,nr, vimu BUCI e8-
or*r0di une *nvaa su a
ironn r11' eu loui d' aui'e
wT^;.flroi:*ble et .'eittn
"s blebiviki-
Chefs de* forces
4 Uux ma,graPh?s officiel, .fn.l Lire, et..v lesont^t Im-ndi.
seto.il installs chacun dans un pon ^onona q.,a notre
i designer par I ignij en il J* Sg,& dflienteur de ... ._
pour la vr.hcat.oo du plan de com- forcfl hni,al> n HVait pM m, de out t appeles sous les drapesos.
sur prouver la population de Horl-au ....... ilg-, nS^. ll PP91 *
i Prince et celle du
notre conf re Joli-TOni?- n "k1'0!?? dTrotiky
lit au gn al Hok r PV l.t. dtenteur dlai?"9 if! ?'" i9XK iWSlfM
paraison des nivell meots bass
le niveau moyen des mers.
Thomas PRICE, Ingr
(A Suivre)
tans
et celle du pays entier; O
!' i"'" qu il nrcomaa la libert
de la nr soe Donc nn voit bien que
cs<* M "sieurs quand ils sont en
colre aii't moitia mchants que les
n^v'-pr, qui sont loin, bien loin
tnutmne* des II lleoes pjur reofor
certes troupes ebargea d'imposer
la paix, de soumettre l'orguniattion
de l'Anstelie, de mMatenir le trsi'
de S->vrea et d'obtenir la pscificition
d limtive ao Orient que U Qt*
poursuit en commun avec les grsods
alli?.
PARIS Mi Clmenceu revenan*
du
du B
m de!'.^6 blluon spciale-1. mal,Q meeting au Kiosque di
a f* poirtB uu pan amaiica : f L'apr? midi, partir de 3 Vtm^mnmtlm oaA wh Sunoaattrirom iui
(i/ Uns ce lOtBktrvaiaircs*, il tst tr^ci i _-- <*<
dnieu-cuiic iMridienoc*.c'eM--Staa une Hgae d ce it yard
de lepre pt*MOi pjf le mndira gographique,
qui n est pt> un-t duecnoi, fite et immu^fic,
. au contraire, euconetlenicM variable. Li
MCridicnoe uut 10 tablie astrmniouerociit l'inmay pousse le peup'e la l- ',*"t T i"aZ?Z i
Sn com.er les .j auon de u bous c , vite, on' nulles et non svenues J ,, ? ans 'a mauna. II est en
>tw ,ons ra.gu,iie .,,m,a L o i .ou lM i eie te e met le d 'f a ." ^.aul J est refus I toi
,>,,, i4 ... iLt\.."J... .", dcoration poli ique et s dclar
L^a allnsinns. disant que Thoa. .K a ,
*-ide v0n voysge aux Iodes est arriv
' et ha F aiueiiua
0dD dS len^aa.'ie^1(;^'mP, riCltB
Ke'mesie'iM Htel Bellevue-
Uu'on l'v rende :n foule
OOC'-'iioirck u ",i u'ii '""w" unrironi aux "
l/utataun et autre geometfe toutes iet reour PrC'JV.""
ceaecasaiii.j potn rsjsjlt lM roussoles et oriemer
le plan . ^
l'ont avances, da
l'el-rs lt\"i;a'
^i^l'ast;,
\ s)uni*0t avoir constat partout o J
i1 < |iri| que la rance ost aime
(Coiiiiud ou loi deuuodsu '> ***
i via* jjg'jl ait b. le t ^

Ifi
vi\*

Les Cours
PARIS 3i(3 Rente 3 010 58-*0
Sterling )<\>i i\2
Dollar 14 }}
New York 21,3 S'erling 3 922 j
Franc 14 ;i
I,
tmle du II
con
Irait
! La Renaissance 'Commission de
Lr s lections pour le renouvelle)
ment du bureau o.it eu lieu hier,
aoir. Il et-i ainsi form : 1 13 Utti retirer J'jr-rs Ij Conven
Me Flix Dian bois, prside' lion du 12 Avril ly y sanctionne
K.Oligario, aectaiie, *par la loi du 2 M 1 19 9.
Thophile SIrcv, trsorier \ r. e 87-07
MM. Clrrent Pothel, Victor An-'Ee|
Demandez
Djnslj.l s Ie3 Phirmacies
, dr, Georges Honort et Vilgraio,
esdeot rpordit:,,'ient il y en donc! conseillera.
dn l-InSM Mr Clemenceau ira de' ea saluant le dpart de lar-
raa.n A Nice et Monte Carlo d o il c,e. jcjjU d Administration, noua
repartira dans la so.re pour VUU.'J^SSS.99* v de reh iUCC8
Un journalisteeut Iimprudence
de
loi parler do plebiciate de la hante
Silesie Mr Clenatau loi jetant uo
regard foudroyan': Ne me pail. z pas
do politique dit-il 00 je' retourne im-
mdiatement aux Iodes-
BfcRLIN, ai Les rsoltats oli-
cirls neuf heures du matin sur le
plbiscite de 1s Haute Sdsie don-
nent 876.OCO votes poor l'Allema-
gae et 389,000 pour la Pologne- Il
manque deux districts importants
c la majorit polonaise e&t vraisem
Viable.
PARIS. 21 Uoe pluie b'enfsi-
sant vient de tomber dans la ma-
jeure psttie <*e la France. H le a < t
taibledaos le sud, mais la terrpia
tuxe un peu fral.be a t m j . h l'va-
poration rapide de l'eau.
Mr Briand a rtu le gnral Gou-
Tand qui quittera faris demain pour
la Syrie. Il a reu galement M. Ma
>er. chancelier d'Autriche, et d'autre
membre de la dlgation autrichien-
ne. <
hOME, 21 Bulletin: Le bureau
international de l'agriculture annon-
ce l'tat satisfaisant de la culture de
1 ra'e- de l'Eure pe occidentale, des
Ptata Unis, le lapon et l'Afrique du
nord. ...
LONDRES M Gourns, minis-
tre de la guerre grec, d ns une nter
view a accorde ci aujourd'hui a ex-
prim l'opinion que l'appel sous les
npeiui de ; classes par le rcy
Constantin annonc i Athnes di-
manche, semble signaler 1 oliensivi
grecque corne les Turcs nstionalis
tes.
depuis
peur ssaister aux sances du Cone
Supime pense que le rrouvemtn
d cflensive tait pivoir.car.v.den
men'.di'-il.nrus ne pouvons pasattei
dre l'achvement de la concentrt 01
toroue. Ce dcret, ajoute M Gou
caris est la ccnrqucnce naturelle d
l'attitude turque qui a de rouveai
dclar qu'elle n'accepterait pas l*i
proposiuot s de la confrence de Loi
dres et rclame le retour de la Ihra
ce it Srryrre oetenns par la 0 a
BERLIN, il Le gnral Nolle
remit au minisired< s affaires trar g-
res use note rappelant le* termes d
.a dcuioo de Paris et que le gou-
ver rement allemand devait publier
avant 15 h 30 la nouvelle Ici mi
une et piomu gutr la loi sur la d
.Ou* on d(s o'gani.'stioosc auto pro-
tection.
Le Gnral Nolle t cor s-a e qu
i h.}0 cela n* tu' ras Wl el Ww
rrur la troropte excunor de la c*
cision de Paris*
Boite aux Lettres
S'oui recevons le billet suivant :
Mon cher Directeur,
Vcn IKz annoncer qu'une le-ire d<
rr oi pataitia dana vetre prochain no
n ro tour drrentir les accusation;
renorgies portes contre mon
jre Thos A.Vilmeniy,actuellement
en piiwn.
Cordialement,
** [A. VILMENAY fils
au nouveau.
Lgation du Reich Allemand
Note
Cette l gation vient d' re infor
me officielle ment, prr message tl
graphique, que dans la question de
la e Haute Silsie l'Allemagne a ob
tenu une vicoire clatante. Toute
l'industrie demeure allemande.
Port au Prince, le 2; Mars 1921
AliSl
Le Conseil Communal Je Port au Prince
Faisant d.oit la demande ts
habitants de la Croix-des-Bossales,
contenue dans leur pt non en date
du 8 de ce mois, s'empresse de por-
ter la corruissai ce du public qut
le march d.t de la Cioix des-Bos
sales , transfr, il y a quelque
temps,sur la Place aSaint-Louis,est
rtabli, a partir de cette date, sur le
mme teirain communal c lise
trouvait auparavant.
Poit-au Pnn e, le 22 Mars 1921
Le Magistrat Gnon"!,
_____________Dr ANNOUAL
vrrent w t'ai'
ju*qu a la da mars 1921 7 299 roo
Bilemen du
15 mars 1921 4 >.m,.
11 reste i ret^ter
Sirop de Huxley ou \er-U
7 i;9^oo
1.51897a
Prestation
de serment
Me Albe t M-!-chi 'aodience
de Vend I iibonaJ '.le 1 r- inataoce, a pit
serment comme avocat de rle bar-
reau, Aua arnhaitl de bienvenue
que lui ?d esrent le juge Zphyr,
le Commiaaire Benoit e le d'gn
dt l'Ord . M Rgal, il rpocd.t par
de bel* s ris
Ton
rr
ir- -
Avis
(onsidifnt 'es nombreuses plain
'es formules u ^urtau de la Police
rtla'ivemnt :ux ernui^ p o les bals publics 11 la circulation d'une
barde de music-ers dans '?. rues de
cette vil'e, il est tappel aux intres-
ss que toute o ganbaiicn de ce
sans une ptr
genre ne dot te fane
tnisMon de la Po'ice.
Port au Prince 22 mu* 1921
Ph 'm NIUHAUS
Capt G. d H Chef de la poi f
Recontiiljarl pi- rxcelleno, 'e vrai Tonique de* nt-rfs
liopical, la neura^Hiuit>, les laligues tierveusej gur;8anir
par l'emplo de ce prcieux me^icatner.t. jJF ^
Il et\ indispensable l jutes les pjiso.inPs qui. par leur 1
lorjl ur e \g arje 'pe fe nerveuse a" oc ts, mdecins, c
si:uo-dnciilo, chaiTur, elf, etc.
VENTE EN GROS CHEZ
, A, Victor Gentil
f.Stt Rue du Mnganin de l'Etal
Ag nt gnral pour Hati
Clyde Steamship
CompanyV ullU, ijnr {
( FOREIGN SERVI ES) i^"| ),IIC ut 'cr '
Le StS LAKE SfcBACOa venait
M Gounatis qui est a 1 ondre- Ides poits du Sud le comn-encement du my du courant et partira le rrtre jour
joui Ntw-Yok via les poils du
Nord.
les chirgeurs qui voudraient rro
fiter de cette occasion sont invits
h'adiessti l'oltke de l'Agcnt-gn-
ral.
Poit-au-Prince le 22 mars 1921
E F. CLEMENTS,
Agert Gnral.
irni.aiU t que
Le paquibot Caiavrle est attendu
vers le ^ Avril
Le nouveau paquebot Maco' is OSf*J le
25 Arril.
Les itinraires seront fixs l arrive
des paquebots.
. LAgnt-E ROBEL1N______
NEURASTHNIE. FAIBLESSE
CHLOROSE, DBILIT
UvpirUar 1* riaada orum
Pirr uiMtti
Rtenratenr du BBnH. pi^orlt par l'lite mdloal*,
ara* *u* /rruDianx. Admii <**? u ***
DIICHIINI, (, Ru Pcitl MaArv. fAR > PhtrmKM*.
Cod vocal ion
Les menantes de la S H S.MB sont
convoqus en assemble gnrale,
dimanche, 27 du mois de Mars, au
ocal de cette socit, a 3 heures de
l'api es-midi*
Oidre du joua :
Rapport de l'ancien Comit admi
nistrateur ;
Lecture de la correspondance i
D.vers-
Po t au Prince' le 22 mars 1921
Le ptsidtnt, Dr P COLE
Le secrtaire gnral
Ludovic BAL1XTE, arpenteUj
Provisions pour la semaine
Sainte
Tour les ftes de la t Semaine Sain
on trouvera : Morue, Maquereaux.
Sau'mon trs f'is, rar livre, Huile
d'olive suprieure, S'fdines l'huile,
au p'us bf s prix de la place, chez
Mme \. Jolibois fiili )n, Rue Traver
iire.
A l'occasioi des fles
On trouvera chez
L Preelzmai Aggnrholm, Agent
Huile d olive par caisse de lll & 24|2 bouteilles
Beurre de table L E.Bruun, Prunes d'Et tes
Vinaigre en caisse de 2\\2 bouteilles
Conservjs frana s:s
Sardines, btles grandeurr de b i'33
Pt cirme aux anguilles, fiifcis m.quereaux
dorais riiuile. r'i foie gras ir HV.Thoi), fo nichons, Pical ly
Poyans Volai loyai s Bordelaises
Le -ont des prix excessivement
bon march*
BAZAR METROPOLITAI
Maison de confiance
Angle dus Hues du Peuple $ Dan tes Destouchi
Port-au-Prince (Ha'i)
irente spciale
De toute espce de marchandises UNE GOURDE
Verre boire avant or cla Romain ei.ant g 1
Hot en vrre rour rue'trd
de la cor flture
Moutardier
Uanigne Ui'aon
Ure ShPffTerf. bcutfille 1.00
minten Sel pour teble
! B- K AB'ettea
!' ETaaceaet ioucou(ea
Ih palac
Poli pour aluminium
Chandelier
Cabaret i pain
Crayon 08 main'epant 3 pour
Porte plume 05 maintenant 5 pr
Cninei de notes H maint 1 pr
S iviet'e de toilet e
pinglee 14 dz. maint. 2 dz pr
Couteaux et fourche'tet, paire
Citron endy l.flD liv nuint. I|4
Thtac Bull Ourbam li maint. 2
Wnh.cacao
Cembric f'oile)
Ferfrifer
Sal'ffi
Crtupajpi ym d
Verre fum
Gommo pour sonder l'mail
Verre pour ciiue a la glace
L) rai tasse
l'oivie 1(4 de livre
lui die pr u.aect 12 majtiU2 pr
la e de guimau\e s,"
Tablet e chtcclat 08 maint. 2
Rica S ri*n rot c'gareUe
maintenant 2 pr
Mnrad citait te
Il ban vt- oui
Sivop Palmel. 14 main!. 2 pj
25 1
25 1
40 1
1
30 1
28 1
28 1
: i
16 1
15 1
30 1
1
1
1
30 1
1
35 1
i
1
22 1
m 1
30 1
18 1
43 1
;to 1
K 1
;t5 1
2 1
24 1
1
5 1
ir 1
20
1
15 1
m 1
1
H li n 386 00 aune 1,2 .une
Ssvon. cart tied avant 22 maintenol
< haute te pr enf.20 maint. 2 p- %
Kpn gles 10 c paquet maint. 9 pr
Ciaeatx, air 25
Brosse peur la baibe 30
Pipfa 50
Bouton de marchete 86
El inglp en or la paire 35
bon on pr 1. hemise 15 or ChaqM
maintenant la t aire
Parfum Gltbexs 15 maint 2 or
Chocolat ea ci be 18 maint- 2 pr
Ch>wing gum 05 maint- 5 pr
Sauce de tomi.te 22
Tomates 2 30
Sailline Gold I. bel 25
Lrd et foie 40
Giilarie iranche 40
Chourroute et saucisson 31
Buf 1 livre 45
Buf bouilli 45
\- IIHIMJII ioti 4b
Buf sche 32
Ce e Armours 37
Buttes paquet 1 livre 30
K ru mit asborti- '-'">
Savon blanc p lessive 10 meint 3
Poudre pour la lesBive 13
Farine de riz 25
Saucisse ;<0
E.uinoue 30
Peines plumes lie main:-2dz
Savon caib-lic
Savon J^p Hose
Miiotr de poche
Kilet pour cheveux
Bande pour clietn se
Mcurhoira paur dampa 05
main enant 2 pour
Nom (jarmttisson* toute* vos'nmchandisei
Heures dtfirmetwe : 0 tires [ pour les iou s de lu sim.nne el 0 hres ijpourlts
. --- _. ..





-


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM