<%BANNER%>







PAGE 1

L5 viVfi* Home Insurance Company iYe perdez p *8 de vue que la Home Insurance Company (irdee l intervention, active de Mr Eugne LE BOSSE, t t la rre.nire Compagnie d'Assurance ofliir axHaiiens u3J pr tac un uu i x aboJable. La Home Assurance Company a donn des preuves de sa lo/aut, de son quit dans les rglements d' sarance aprs ncendin Le Home Insurance Company est la plus forte Socit d'assurance des tLU\s-Vi is d'Amrique; elle ollre djnc le plus de garantie de solvabilit en eu de graoe cjnnflagraii n. ^ Assurez-vous cont-e V incendie d la CONSUL! hZ llomc Insurance Company Eugne Le BOSSE Lehn et Fink Inc NEW-YORK Tous o-oduiu Pharmace^qu e^tous arttcl „ Qualit et prix dfiai toute concurrence TouUi ta bonnes Pharmacies peuvent renfgne, %  UP fe, prU des marchindise* de LLUN k MVK Spcialit de Lehn F\ Produits souverains contre lalastnm ou la petite t*, LYSOu: LJ plus pui sintei la plus conomique des %, LYSOL SAVON : Sa on dsinfectant pour la toilette J LYsOL SHAVi\ti CHEAAI Savon dsinfectant pour D RMOLW : Cims antiseptique pour les soins de Dtruit les boulons et enlve les tichn PEBECCO ; Cime dewifr.ee pour 1 hygiue de ta .bout" Produit employs dans les pr.ncipaux Ui France,d Angleterre, d Adcniague ei des, LEHN # Fi A K Inc LEUiS Hs 1 dL tabneanxs Agent pour Avant de contracter aucune affaire d'uswrance, 1/ vous difier* gratuiement par des faits iur les questions qui vous intressent, LA MUmM l ^UtiANCE LOMVAiSY Section maritime assure contre niques de mer les voyages cers de port port d Ilaili. Eugne LE BOSSE Agent pour Hati. — Pott-au-Prince Souliers Chaussures Bappelez-vous Que notre vente phno mnale de chaussures de tous genres continue et que nous rvons dcid avant de changer de local d'accorder une nou velle rduction sur les prix de ces articles A partir d'aujourd'hui De mmenouk liquidons te qui nous reste, de noire ttock de costumes ae palm beach, de bas et chamsettes. de pardessus water.pioof, casquettes, cru ttes, chemises etc., un prix cotant. i.e dames petite pointure peuvent trouver notre vente des chaushures de toute premire qualit un prix] ixtrmement bas. Horace BY/lN tiue du Mujasin de (Etat Spcialits Walkei M trames, Mesdemoisel es et Mess eurs, Vous trouverez dsormais louies les spcialits Wj meut les magiques peigues en acier qui produisant ua itan d3 po iqufs denieio is eu caoutchouc, la ileantlngi !d ba'r.assi la peau de lou es le* tches ou impurets, le ( !le Vao'shing cr m. le Zieutai caeam, les merveilleuses 'pour cheveux, etc ec. En vente dans tous les magasins ou dr gurit KCOJL aux mmes prixqu l'Agence gnrale a Pori-au-Pnn* LUC Dorsinville $ Reprsentants gnraux, dpositaires et seuls ait i jb\ Kuc du M.g.iu de l'h ai. Beurre Danois L-E-l La qua >t la plu* connue en II;, i 1 i Par caisse ae 50 boites -.OOgr • 400 400 gr 200 t SuOgr Toujours en stock liez L. Freetzmi Aggerholm, Linc. La Maison A. Victor Gentil ftffi Rue du M' gasin de l'Kl'it Vint de m e ' ir p le s es mer COLO.V DM P!asB ,: lhtl tt bauetie^de t uns diaensioi s. Red Sert pomjepoi-r au o. Pntu, u*4 & 34^4 fabriqus spcialement mtuvises routes. A Batteri'S pour les Paon Aatlroad Steamship Service de fret et de passage! New-York H; Fort au-Pince, la 1er Sepembre 1920 Prerant expdiions directes p>ur l'Angleterre et l'Europe et vice-versa. Conn ba aux New York. Lejlus rapide et la plus direct service de et pour 1 Euror-e. A. E. Paterton, General Frei,hi Agent, 24, Stata Street, New Yoik C ty — Fret pif tUtination l'exception du Miel Un dpart par semaiuede New York directement pour Port au Prince et un sutre mois pour to s le ports d'ilai i. — Saulem nt psjage dt premire classe.— kLes >ont nos Agents dans les principaux pons dEjrope et d'Angleterre : Angleterre, Ecoute et France : MAI. 6.W. Shelden $ Lo, 17, James Street, U pool, Englnd Copenhague, Danemark ; MM. A.E.Bendix y Co, 21, Allegade, Cupenl Gne Italie : MM Henri Coe $ Clerici, Piazxa S. MaU 15 Cnes Italie Lhrtiania Norvge : International speditionsselskap, Christiania Humbourg A Ut magne: H.Vogemann, Haml Uothtnbourg Sude : Xodih Expret, uothenbourg Le seivice de Panama Liue entie New j k et H un, eo .vue des arrangements 4 U era d'une uti lll coasiiub.e, et esi u voie U plu* rapide par laquelle vos marchanaii t e up^die. #, k wounaisseraeDts couvrant ht pour N:w York avec options de livraison soit le Hvie, Bordeaux ou Anvers beiott livrs. r O. B. THOMPSON, Agent gnerai agent pour Hati •*.-. rMflM **" ,00'



PAGE 1

jyjionrtflrnnniB Nor403? Port au Prince, fiait. DlRECTEURPKtiPRlETAlRK Clment-MAGLOIRE LE NUMERO 20 CENT1ML3 Quotidien HEDACTION; Rue Amricaine No. la* Vendredi 18 Mars 1921 tMLMfMOMti Si conscients que nous soyons de la marche impitoyable du temps, nous n'arrivons jamais nous juger aussi vieux que nous avait paru notre pre au mme ge. ALBERT CUINON i livre det'ex empereur d'Allemagne Par cble l communit!on entre Cap Hai est rtablie depuis le i6 courant n tfERDAM, 14— L'ei-empereci Jiume a crit, peur tre dis 1 ri i quelques personnes, un hv i lequel il essaye de montrer qu jleterre lit responsable de i e 11 a runi dans ce velum. lits et des donnes historiqut "des accords international trois pays engags dans 1 4e 1864 1 1914. le journal Hem Volk > ont t placs en colonne £ ir le comte de Hcbenzo lare que la responsabilit. letene est base snr son con ir isoler 1 Allemagne et i Uusion la mobilisation del anglaises en Avril 1914 lparatifs de guerre de la tloi;< M au mois de luin de lamtru et i la mobilisation des trou uei au ij luille'. Oe cette f il ce journal, le K iiser essay •fer des adhrent* pour s > que la publication a m *gae dans l'impossibilit d' goene. *^ PARIS U L'heure d't commencer en France ce soir a minuitToute le. Horloges seront avances d-une heu oVobre re d t dUr6ra jU8( l u '* u 15 Un tlgramme de Berlin annonce m le gouvernement allemand a adress au secrtaire de la Socit des Mations une note protestant CJ< tre lea sanctions de l'K"ente COPENHAGUE Des renseigne oents reus d Helsingfors aujour d'hui relatent que Krasnaya Gorka e •*t repria aux rvolutionnaires Rai ies par les troupes des Soviets el que la garnison consis e mainlenan' surtout en un corps de csdets. Trelzky, ministre de la guerre de oyieta a Orscienbsun, sur le golfe liQiaode s fait excuter M. Kolecor commandant de la station sronauii %  ' on de 12 402,454 tonne particulirement de ma Minires et 1 augmentait %  non* de 6 9.12,98 s ton valeur des marchandises repour les importations nnt non de 349 millions j 16001 J'Poor les expoitaiiona'un bon de 10 milliards 55^ les importations pour 1921 J t celles dt 1919 ont di J o milliards 1^0 million .bancs ave: les Etats-Uni. ' 7 2 .ooo traoca avu mm oit pi ogresse sa cot 440 millions 002,000 ave. %  . Les expiations 00 tV 008 ies Pyselle* **•* 878 millions 091 %  "•vec les Etats-Unis, v2o 4 vec l'Argentine et 185 w.000 avec le biail. Dite Japonaise 2!!/ Q s l f vrifr der ** de. 1. Detejapona.se, MADRID — L'arnschiste Pedrel Uatee a t arrt aujourd'hui Selon a police il a avou tre l'assasair lu premier ministre Dato et a doon* a nom de son complice.ll a dclar tvoir commis l'attentat cause de •a repression i gard des extremns'e Au moment de son anests cion il por.ait un revolver brownioa il bOOpesetaa. %  WASHINGTON Apres avoir et %  me confrence avec le Pisiden iarding le sens'eu r Louge a annonce lue le congrs serait convoqu en session spciale I 11 avril. Mr Eliot W. Adwdworth dt iJostou est nomm assistant se:r aire du trsor, il sera spcialeneni charg des avances faites aux laiioos trangres Mayhep Wair %  vright avocat • N>-w York est nom n rsistant secrtaire de guerre. NECKHOLM — Le correspondant 1 Kigs de 1 Aflonbladet a dit que dix uit a 10 divisions bolchevistes sv c le l'artillerie et un corps d'aviation 'avancent contre la pologne, dan 48 rgions de Smelenss. Vitesberg. Jiaka, Mcbiler et au nord de ces Mlles Au nord ouest de Vitesberg n> division de cavalerie avec de I artillerie lgre s'avancent dans le bat d'attaque rapide dan la tion de V.lna. L'armistice est sign entre l'Aile mgne et les Allis. Le gouverne ntn franais en fait part la L*ga tion d'H ti Parla; comme tontes le autre ambassades et lgations y -'tamies. Le tuu.istere des Affaire Etrangres demande Mi Guilband, notre Repraeo an', de prendre par nriquiz, Prludent de ta Dominic* nie qui a trouv le moyen de et faire donner de l argent par ses concitoyens pour aller d la Confrence de la Paix (Ja'eet-ce quil va faire Pariai Simple ment, des intrigues et des tripotages contre les amr,ca\ns\ Voila en quels termes Mr Sud e Daitguenave s'exprimait lgard de l homme qui, avec le plus vibrant patrio auie, ia f JI la plus robuste, le j|, des en', ailles mm de l'U 'pression,At jaillir la Justice e' la Libert pour SOT peuple plong dans U douleur et U mort/... Aush, a u'oire sera immotellfl parmi seu concitoyens, elle durera ternelle ment traveis un tincdlemem d'ac e olympiensSou nom blouissant sera bni par les gnrt ont qui monteul et sa grande ligure raronoera devant i Histoire, au dessude ton s les hommes de sou paydans me sphre plus lumlaeuse e J us pureAt.ribuer avec tant de lgret tant d ironie iut>olente et grossire ; %  ies motifs sordide-", des ac es i nob -.s, ai gnreux provenant d :es landes sources du cœur qu coulent chez tous ceux qui chirns-nt leur Patrie, n'est-ui pa*. M I) rtiguenave, tenir en faible eatiui et oi-ni Jms et lhunaii'. eu gnt rai ?... A l'œivre titaoique ralise pat Heonquez y Carvaju. comparoii donc celle de Su lie Uartiguenxve Abnt derrire u-i fiisceau dj.b yo me tes trang 1res, il s est serv Je son pouvoir sbsolu pour psr nettre les abus les plus odieux ai, dtriment de la Ni ion qu'il a jur. de defendie, de protger, pour uie les f.uis les plus vidents, Quatrain lopioion souvaraine de ses iniru essentiela la troubler, la pervertir Sourd .os cria d'alarme nos cru de dtresse, il piovoqu luLmm 'eft -ndremeot de toutes nos institu lioua, il a l .isse le pay tomb r en ruine il nous a laisse rduire e esclavage, en pauvret, etde ia manire la plu* sffroyableIl nous b inen^s tout douce nent au bord di'abiiEe, uniquement pour toucher h plus longtemps possible Ses iudou mts. Le mriigeddns TE* tat d'Orejid certificat d'hygine. La lgislature de l'Etat d'Oregm vient de voter un bill obligeant les oersonneiquidairent contracter ma ri ge se faire examiner physiquement et mentslement par l'autorit mdicale Cette formalit est ncessaire pour obtenir les licences pour mariage Une loi de l'E at soumettais dji les hommes un tel exam-n ; la n nivelle disposition s'applique anx deux sexes. Paiemeut f) aprs les rensig ements qui nous sont nsrvenua toutes les pie;es des diffrents dpsrtements mi. uistriels sont prtes pour le psieme >t par anticipation du moi di mars. Ua nouvel acte de brutaiit X, %  V hamDfe des ^2"?, d,, o w -*< et A U $ance u V ' MacaT, f orce de f a du P l nl intrieur Par cble PARIS, 14— Les dernires fotmalits La plume me tomba des doig s Me pirdoone le lecteur I... Je n: r pour ,*, di[ ec dlivrance de son pays oppr m par le. ranger, et conquit lu leapeul, la sympathie et l'admirstion du mond .loomoWil cot 1 v,'eut,e7oouVste"en"ire entier. Il n'y eut rien de plus sacr, 1 le carac re de l'homme qui. pitSe&SP !? 1 q Je le iutt8 CilcuLparintr ,a conspir la perte SaMafsS • 8 a " 8( l ue nlrepriae de a P une et celui du patrio e don. B ^.S f!i l i H a tt^f y C a / va : ,e8 P ena;e3 et ld actes ont pu con 1*1 pour librer la RApub que oai truir 1 oeavre qui a atteint, en Do "lmm e i Ce ,C !S g D ?' n „' I^n'canie, une ganieur immarces tomme le pote latiu il .n-itre les cible I... abeilles d'or des somb.ea lianes du] THOSAVILMKNAY Clyde Steinihi[> Company ( POSEtGN SERVICES j Le ateimer t Lakn Ogden > a his%6 NewYo k pour Porl-au\ Prince vi 1 les ports du Nord a LS!LVal! £^^W lt ,to l ii1 aUenda ici vers le 2 i du cou OOlUme il COtlVldOt. la i!Qntli*tfl mr ___j f •_• . wm %  •" tant II lassera le me ne tour pour Puerto Cttttmbh via tes ports du SudLes dernires foimahls duprotol,^ , , ^'"^[Xi^oK."Chane Visite du se-Le Nicarauoa se tient ni nes, ailles stipulent dsns les d ails su point de vue militaire l'va.uation des rg ons actuellement oc upes parles franais qui sera rgle le faon que les troupes franaises oient graduellement et aprs un cer lain dlai remphres par des trou 1 --..-—, — pe. turque,. L'ch.nge des pmonrSfcWSBS^^ crtairede la marine des Etats-Unis. r iiiin ~ 1 1 WASHINGTONPAU 3ABLL Lesecitsire de la manne i) 1 by en dehors du trait crant la coufreuce Ctfutre-auiricain > Nicaragua persiste daas sa dtermination de ne pas devenir un mem bre de l'Union projete des E'ati de L'change des prison aiers aura lieu a b et dlai.Aa point -liitera lai ra neuvrd8 e ux lir, §A Q .' Je vue conomique les intrts ran rte „ floUe de lUu uqoe. Il ae renSa ? %  t . u mmb., lui q sis seront sauvegards et ce.taines ifl ensuite en Haiti et a S.nto DoCC ep" nt de ^ D T C t^r le uJ^J? concessions rserves des compauiiogo ou .1 iupctru liolantaue ?!.!.,. 1 S /***?• ei,s ^nies iraraises. U ihemin de 1er de de la marine II ser^ de retour a a " N,c a 8 u cl les ttats Badgad appai tiendra la France, le Washing on le 5 avril. ' ' terrain sur lequel il est difi res'snt Occasion pour Cuba |Le S|S Lake Ogden {attendu ici vers le ai du courant venant de New-York prendra des passagers poir Cuba moyennant un nombre suffisant. Pour de olus a-nales reaseien*' me 1 (s s'edresser lOlfice de l'Acet G-aridelaClydeSSC^Runu. gne Bourjolly. Port-au-Prince l 17 mars 1921 E F. CLEMENTS, Agent-Gnral. proprit turque,'es douanes au tord lu chemin re veront du gouvernement lurc et au sud du gouverne ment franais. Toute la douane du gouvernement d'Angora donnera des garanties con cernant les coles franaises. Le pro tocole a fix galement les mov3ns pratiques de gara niens l'exis ence individus. A vendre Ptioiiville Grande maison tae ayant tou qui | vient d tre faite par M. Maxima Lepeda, minist e nicaraguayen des atjfaires trangres, a Washington o il s-tst rendu en visite de courtoisie [et o il a t reprsenter son pays i l'occasion de inaug u,ton du Pre sidem Hrdi-g Vente l'encan En vertu d'ordre de Mr Victocomeau Montasse, nomm agent ii la fail'i e Lonce Fils Aim, psr inB-inent du tribunsl de 1rs lastsoce de Port-su-Prince, en date du 11 Mars, il sera procd demain ssmedi iMaral2l,lOboreadamatiu. devant les portes du magasin du failli, rue Traversire No -M2, la vente ;J l'encan des marchandises et M r : . •-. .t..i-aii ies iuarcnana.se M. /epeda a a)out que cette visite effet* mobilier ayin appirtenu su lui donne l'occasion de rpter, au BU9 dit f H, sur la mise prit lu4* isment les raovans Grande maison .a^e ayant tou lui donne l'occasion de rpter, au !" ** f 'l", sur la mise a prit St2 trai.tr aux Arm tes ses dpendances, mesurant 120 nom de son gouvernement, comb en dans l'inventaire dreHs pir [SuZ et la sauvegarde des sur lao. U N'.caragui aaa.he de prix l'amieQ P rie nce du juge de paix S*adrcer au bureau du journal ti des b ats Unis, Monfbrun 1 LU I • Juwacuur publw


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05339
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, March 18, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05339

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
jyjionrtflrnnniB Nor- 403?
Port au Prince, fiait.
DlRECTEURPKtiPRlETAlRK
Clment-MAGLOIRE
LE NUMERO 20 CENT1ML3
Quotidien
HEDACTION; Rue Amricaine No. la*
Vendredi 18 Mars 1921
tMLMfMOMti
Si conscients que nous
soyons de la marche impi-
toyable du temps, nous
n'arrivons jamais nous
juger aussi vieux que nous
avait paru notre pre au
mme ge.
ALBERT CUINON
i livre det'ex empe-
reur d'Allemagne
Par cble
l communit!on entre Cap Hai
est rtablie depuis le i6 courant
n
tfERDAM, 14 L'ei-empereci
Jiume a crit, peur tre dis1 ri
i quelques personnes, un hv
i lequel il essaye de montrer qu
jleterre lit responsable de i
e 11 a runi dans ce velum.
lits et des donnes historiqut
"des accords international
trois pays engags dans 1
4e 1864 1 1914.
le journal Hem Volk >
ont t placs en colonne
ir le comte de Hcbenzo
lare que la responsabilit.
letene est base snr son con
ir isoler 1 Allemagne et i
Uusion la mobilisation de-
l anglaises en Avril 1914
lparatifs de guerre de la tloi;<
M au mois de luin de lamtru
et i la mobilisation des trou
uei au ij luille'. Oe cette f
il ce journal, le K iiser essay
fer des adhrent* pour s
> que la publication a m
*gae dans l'impossibilit d'
goene.
*^
PARIS U
L'heure d't commencer en
France ce soir a minuit- Toute le.
Horloges seront avances d-une heu
oVobrere d't dUr6ra jU8(lu'*u 15
Un tlgramme de Berlin annonce
m le gouvernement allemand a
adress au secrtaire de la Socit
des Mations une note protestant cj<
tre lea sanctions de l'K"ente
COPENHAGUE Des renseigne
oents reus d Helsingfors aujour
d'hui relatent que Krasnaya Gorka e
*t repria aux rvolutionnaires Rai
ies par les troupes des Soviets el
que la garnison consis e mainlenan'
surtout en un corps de csdets.
Trelzky, ministre de la guerre de
oyieta a Orscienbsun, sur le golfe
liQiaode s fait excuter M. Kolecor
commandant de la station sronauii
' Henriquez y Garvajal
ET
Sudre Dariiguenave
tique do ceimner-
1 de ia France
Payable \
S, 14 La statistique di
w de la France avec l'tran
1920 comparativement *
loue une augmentt on au>
on de 12 402,454 tonne
' particulirement de ma
Minires et 1 augmentait
non* de 6 9.12,98 s ton
valeur des marchandises re-
pour les importations nnt
non de 349 millions j 16001
J'Poor les expoitaiiona'un
bon de 10 milliards 55^
les importations pour 1921
J t celles dt 1919 ont di
* Jo milliards 1^0 million
.bancs ave: les Etats-Uni.
' 72.ooo traoca avu
mm oit pi ogresse sa cot
440 millions 002,000 ave.
. Les expiations 00
tV008 ies Pyselle*
*** 878 millions 091
"vec les Etats-Unis, v2o4
vec l'Argentine et 185
w.000 avec le biail.
Dite
Japonaise
2!!/Q slfvrifr der-
** de. 1. Detejapona.se,
MADRID L'arnschiste Pedrel
Uatee a t arrt aujourd'hui Selon
a police il a avou tre l'assasair
lu premier ministre Dato et a doon*
a nom de son complice.ll a dclar
tvoir commis l'attentat cause de
a repression i gard des extrem-
ns'e Au moment de son anests
cion il por.ait un revolver brownioa
il bOOpesetaa.
WASHINGTON Apres avoir et
me confrence avec le Pisiden
iarding le sens'eu r Louge a annonce
lue le congrs serait convoqu en
session spciale I 11 avril.
Mr Eliot W. Adwdworth dt
iJostou est nomm assistant se-
:r aire du trsor, il sera spciale-
neni charg des avances faites aux
laiioos trangres Mayhep Wair
vright avocat N>-w York est nom
n rsistant secrtaire de guerre.
NECKHOLM Le correspondant
1 Kigs de 1 Aflonbladet a dit que dix
uit a 10 divisions bolchevistes sv c
le l'artillerie et un corps d'aviation
'avancent contre la pologne, dan
48 rgions de Smelenss. Vitesberg.
Jiaka, Mcbiler et au nord de ces
Mlles Au nord ouest de Vitesberg
n> division de cavalerie avec de
I artillerie lgre s'avancent dans le
bat d'attaque rapide dan la
tion de V.lna.
L'armistice est sign entre l'Aile
mgne et les Allis. Le gouverne
ntn franais en fait part la L*ga
tion d'H ti Parla; comme tontes
le autre ambassades et lgations y
-'tamies. Le tuu.istere des Affaire
Etrangres demande Mi Guilband,
notre Repraeo an', de prendre par
Coofrenc de la l'aix,. jun|u c
que sou gouvernement ai ctricielle
ment dsign un reprsentant- L
Conseil d'E a', vote un crJii de 4 Ouo
dollars pour frais de reprsenta io
ce dlgu.
Le dimaocie suivan' cet vne
menr, Mr Dartiguenave a sorti,
de 1 Kg ;se et aprs sa tourne h ib
tueile en ville rentre au Palais ou i
ro ve. comme toujours, cette nu
de ff-t'eurs et de soll.c.teuis qu
il distribue la bonne parole. Apte
avoir annonc, dans ce laugag* tri
viai qu'on lui coonai', que l armis-
tice est sign et que le guuverm m n
fisnais a deigu (1) Mr Guilbauo
pour reprsenter Hati la Coufe
fence de la Paix, il ajoute Mol
Gouvernement n'a pas cru ncessaire
d'envoyer des iosiruc ious prcise
i Mr Guilbaud, G'est une simple toi
malit qu'il va remplir, et du res'e,
comme Mr Guilbsud es: dj au
courant de toutes ces questio is-l(I,
je n'ai pas cru ncessaire de lui en-
voyer des instructions particulres.
Il fera ce qa'.l croira devoir faire
ie ne veux pat agir comme ce Mr
H>nriquiz, Prludent de ta Dominic*
nie qui a trouv le moyen de et faire
donner de l argent par ses concitoyens
pour aller d la Confrence de la Paix
(Ja'eet-ce quil va faire Pariai Simple
ment, des intrigues et des tripotages
contre les amr,ca\ns\.
Voila en quels termes Mr Sud e
Daitguenave s'exprimait lgard
de l homme qui, avec le plus vibrant
patrio auie, ia f ji la plus robuste, le
le plus indomptable, lutta pour la
tauresn tju on immole, ainsi Henri
quez y G* v >j|, des en', ailles mm
de l'U 'pression,At jaillir la Justice e'
la Libert pour sot peuple plong
dans U douleur et U mort/... Aush,
a u'oire sera immotellfl parmi seu
concitoyens, elle durera ternelle
ment traveis un tincdlemem
d'ac e olympiens- Sou nom blouis-
sant sera bni par les gnrt ont
qui monteul et sa grande ligure ra-
ronoera devant i Histoire, au dessu-
de ton s les hommes de sou pay-
dans me sphre plus lumlaeuse e
j us pure-
At.ribuer avec tant de lgret
tant d ironie iut>olente et grossire ;
ies motifs sordide-", des ac es i
nob -.s, ai gnreux provenant d
:es landes sources du cur qu
coulent chez tous ceux qui chirn-
s-nt leur Patrie, n'est-ui pa*. M
I) rtiguenave, tenir en faible eatiui
et oi-ni Jms et lhunaii'. eu gnt
rai ?...
A l'ivre titaoique ralise pat
Heonquez y Carvaju. comparoii
donc celle de Su lie Uartiguenxve
Abnt derrire u-i fiisceau dj.b
yo me tes trang 1res, il s est serv
Je son pouvoir sbsolu pour psr
nettre les abus les plus odieux ai,
dtriment de la Ni ion qu'il a jur.
de defendie, de protger, pour uie
les f.uis les plus vidents, Quatrain
lopioion souvaraine de ses iniru
essentiela la troubler, la pervertir
Sourd .os cria d'alarme nos cru
de dtresse, il piovoqu luLmm
'eft -ndremeot de toutes nos institu
lioua, il a l .isse le pay tomb r en
ruine il nous a laisse rduire e
esclavage, en pauvret, et- de ia ma-
nire la plu* sffroyable- Il nous b
inen^s tout douce nent au bord d-
i'abiiEe, uniquement pour toucher h
plus longtemps possible Ses iudou
mts.
Le mriigeddns TE*
tat d'Orejid certificat
d'hygine.
La lgislature de l'Etat d'Oregm
vient de voter un bill obligeant les
oersonneiquidairent contracter ma
ri ge se faire examiner physique-
ment et mentslement par l'autorit
mdicale Cette formalit est nces-
saire pour obtenir les licences pour
mariage Une loi de l'E at soumettais
dji les hommes un tel exam-n ;
la n-nivelle disposition s'applique
anx deux sexes.
Paiemeut
f) aprs les rensig ements qui
nous sont nsrvenua toutes les pie-
;es des diffrents dpsrtements mi.
uistriels sont prtes pour le psie-
me >t par anticipation du moi di
mars.
Ua nouvel acte de bru-
taiit Hier Monsieur Geoiges E. S:ofte
y est venu en nos bureaux nous de-
man-ier de rendre publi: Tact: d'-
grer ion dont il a t victime mardi:
tandis qu'il regigoait sa maison le
ioir vers 7 hs ijj U voiture dans la
laelleil se trouvait lut brusquement
quisitionoe pir quatre Marines
jui firent irrupuoi et bjusculreit
rocher et passigr. Mr Eicottery lut
frapp. Ces messieurs taient arms.
C'est encore ua incident imlbea-
eux i enregistrer. Mr E*cof(ery est
onna pour tre un homne paisib'e
;t jouit dans notre milieu de beau*
oup de ca isid^ratio 1. Anglais d'oti
ghe, nous croyons savoir que sur
H plainte le Consulat de S. M. B est
intervenue pour que justice so't a
corde a son ressortissant.
1
-I
Sj/' 1 nouvelle
4?e*anft "leter la l
Lem> X, VhamDfe des
^2"?,d,,ow--
*< et A ,U $ance *u'
V ' MacaT,force' de
fa du Plnl intrieur
Par cble
PARIS, 14
Les dernires fotmalits
La plume me tomba des doig s
Me pirdoone le lecteurI... Je n:
r -----. pour ,*,
di[ec dlivrance de son pays oppr m par
le.ranger, et conquit lu leapeul, la
sympathie et l'admirstion du mond .loomoWil cot1v,'eut,e7oouVste"en"ire
entier. Il n'y eut rien de plus sacr,1 le carac re de l'homme qui. pi-
tSe&SP !?1 q'Je le iutt8 CilcuLparintr ,a conspir la perte
SaMafsS ,8a"8(lue nlrepriae de a P une et celui du patrio e don.
B ^.S f!iliHatt^f y C.a/va: ,e8 Pena;e3 et ld actes ont pu con
1*1 pour librer la RApub que oai truir 1 oeavre qui a atteint, en Do
"lmm eiCe ,C!Sg !D?'n' I^n'canie, une ganieur immarces
tomme le pote latiu il .n-itre les cibleI...
abeilles d'or des somb.ea lianes du] Thos- A- VILMKNAY
Clyde Steinihi[>
Company
( POSEtGN SERVICES j
Le ateimer t Lakn Ogden > a
his%6 New- Yo k pour Porl-au\
Prince vi 1 les ports du Nord a
LS!LVal!,^^Wlt*,tolii1 aUenda ici vers le 2 i du cou
OOlUme il COtlVldOt. la i!Qntli*tfl mr ___j f _ wm "
tant II lassera le me ne tour pour
Puerto Cttttmbh via tes ports du
Sud-
Les dernires foimahls duprotol,^ ,--------------------------------------------
^'"^[Xi^oK."Chane Visite du se-Le Nicarauoa se tient
ni nes, ailles stipulent dsns les d
ails su point de vue militaire l'va-
.uation des rg ons actuellement oc
upes parles franais qui sera rgle
le faon que les troupes franaises
oient graduellement et aprs un cer
lain dlai remphres par des trou 1 ---------..-,
pe. turque,. L'ch.nge des pmon- rSfcWSBS^^
crtairede la marine
des Etats-Unis.
r iiiin ~ 1 1
WASHINGTON- PAU 3ABLL
Lesecitsire de la manne i) 1 by
en dehors du trait
crant la coufreuce
Ctfutre-auiricain >
Nicaragua persiste daas sa dter-
mination de ne pas devenir un mem
bre de l'Union projete des E'ati de
L'change des prison
aiers aura lieu a b et dlai.Aa point ,-liitera lai ra.neuvrd8 e, ux lir- ,A Q. .'
Je vue conomique les intrts ran rte floUe de lUuuqoe. Il ae ren- Sa ?t . u mmb., lui q
sis seront sauvegards et ce.taines ifl ensuite en Haiti et a S.nto Do- CCep" nt de ^DTCt^r le uJ^J?
concessions rserves des compa- uiiogo ou .1 iupctru liolantaue ?!.!.,. 1 S /***? ei,s
^nies iraraises. U ihemin de 1er de de la marine II ser^ de retour a -a " N,c"a8u* cl les ttats
Badgad appai tiendra la France, le Washing on le 5 avril. '
terrain sur lequel il est difi res'snt
Occasion pour Cuba
|Le S|S Lake Ogden {attendu ici
vers le ai du courant venant de
New-York prendra des passagers poir
Cuba moyennant un nombre suffi-
sant.
Pour de olus a-nales reaseien*'
me 1 (s s'edresser lOlfice de l'Acet
G-aridelaClydeSSC^Runu.
gne Bourjolly.
Port-au-Prince l 17 mars 1921
E F. CLEMENTS,
Agent-Gnral.
proprit turque,'es douanes au tord
lu chemin re veront du gouverne-
ment lurc et au sud du gouverne
ment franais.
. Toute la douane du gouvernement
d'Angora donnera des garanties con
cernant les coles franaises. Le pro
tocole a fix galement les mov3ns
pratiques de gara
niens l'exis ence
individus.
A vendre
Ptioiiville
Grande maison tae ayant tou
- qui
| vient d tre faite par M. Maxima Le-
peda, minist e nicaraguayen des at-
jfaires trangres, a Washington o
il s-tst rendu en visite de courtoisie
[et o il a t reprsenter son pays i
l'occasion de inaug u,ton du Pre
sidem Hrdi-g
Vente l'encan
En vertu d'ordre de Mr Victo-
comeau Montasse, nomm agent ii
la fail'i e Lonce Fils Aim, psr in-
B-inent du tribunsl de 1rs lastsoce
de Port-su-Prince, en date du 11
Mars, il sera procd demain ssmedi
iMaral2l,lOboreadamatiu.
devant les portes du magasin du
failli, rue Traversire No -M2, la
vente ;J l'encan des marchandises et
M ___- r : . -. .t..i-aii ies iuarcnana.se
M. /epeda a a)out que cette visite effet* mobilier ayin appirtenu su
lui donne l'occasion de rpter, au BU9 dit fH, sur la mise prit lu4*
isment les raovans Grande maison .a^e ayant tou lui donne l'occasion de rpter, au * ** f'l", sur la mise a prit St2
trai.tr aux Arm tes ses dpendances, mesurant 120 nom de son gouvernement, comb en dans l'inventaire dreHs pir [SuZ
et la sauvegarde des sur lao. U N'.caragui aaa.he de prix l'ami- eQ Prience du juge de paix
. S*adrcer au bureau du journal ti des b ats Unis, Monfbrun 1 lu I
Juwacuur publw


L5 viVfi*
Home Insurance Company
iYe perdez p *8 de vue que la
Home Insurance Company
(irdee l intervention, active de
Mr Eugne LE BOSSE,
t t la rre.nire Compagnie d'Assurance ofliir a- xHaiiens u3J pr tac un uu i x aboJable.
La Home Assurance Company
a donn des preuves de sa lo/aut, de son quit dans les rglements d' sarance aprs ncendin
Le Home Insurance Company
est la plus forte Socit d'assurance des tLU\s-Vi is d'Amrique; elle ollre djnc le plus de garantie
de solvabilit en eu de graoe cjnnflagraii n. ^
Assurez-vous cont-e Vincendie d la
CONSUL! hZ
llomc Insurance Company
Eugne Le BOSSE
Lehn et Fink Inc
NEW-YORK
Tous o-oduiu Pharmace^qu e^tous arttcl
Qualit et prix dfiai
toute concurrence
TouUi ta bonnes Pharmacies peuvent renfgne, up fe,
prU des marchindise* de LLUN k MVK
Spcialit de Lehn F\
Produits souverains contre lalastnm ou la petite t*,
LYSOu: Lj plus pui sintei la plus conomique des %,
LYSOL SAVON : Sa on dsinfectant pour la toilette J
LYsOL SHAVi\ti CHEAAI Savon dsinfectant pour '
D RMOLW : Cims antiseptique pour les soins de
Dtruit les boulons et enlve les tichn
PEBECCO ; Cime dewifr.ee pour 1 hygiue de ta .bout"
Produit employs dans les pr.ncipaux Ui
France,d Angleterre, d Adcniague ei des,
LEHN # Fi A K Inc LEUiS Hs 1 dL
tabneanxs Agent pour
Avant de contracter aucune affaire d'uswrance, 1/ vous difier* gratuiement par des faits
iur les questions qui vous intressent,
LA MUmM l ^UtiANCE LOMVAiSY
Section maritime assure contre niques de mer les voyages cers de port port d Ilaili.
Eugne LE BOSSE
Agent pour Hati. Pott-au-Prince
Souliers Chaussures
Bappelez-vous
Que notre vente phno
mnale de chaussures
de tous genres continue
et que nous rvons dcid
avant de changer de lo-
cal d'accorder une nou
velle rduction sur les
prix de ces articles
A partir d'aujourd'hui
De mmenouk liquidons te qui nous
reste, de noire ttock de costumes ae
palm beach, de bas et chamsettes. de
pardessus water.pioof, casquettes, cru
ttes, chemises etc., un prix cotant.
i.e dames petite pointure peuvent
trouver notre vente des chaushures
de toute premire qualit un prix]
ixtrmement bas.
Horace BY/lN
tiue du Mujasin de (Etat
Spcialits Walkei
M trames, Mesdemoisel es et Mess eurs,
Vous trouverez dsormais louies les spcialits Wj
meut les magiques peigues en acier qui produisant ua _
itan d3 po iqufs denieio is eu caoutchouc, la ileantlngi
!d ba'r.assi la peau de lou es le* tches ou impurets, le (
!le Vao'shing cr m. le Zieutai caeam, les merveilleuses
'pour cheveux, etc ec.
En vente dans tous les magasins ou dr gurit kcojl
aux mmes prixqu l'Agence gnrale a Pori-au-Pnn*
LUC Dorsinville $
Reprsentants gnraux, dpositaires et seuls ait
i jb\ Kuc du M.g.iu de l'h ai.
Beurre Danois L-E-l
La qua >t la plu* connue en II;, i1i
Par caisse ae 50 boites -.OOgr
400 400 gr
200 t SuOgr
Toujours en stock liez
L. Freetzmi Aggerholm,
Linc.
La Maison
A. Victor Gentil
ftffi Rue du M' gasin de l'Kl'it
Vi- nt de m e ' ir p le s es mer COLO.V
Dm P!asB,:lhtl tt bauetie^de t uns diaensioi s. Red Sert
pomje- poi-r au o. Pntu, u*4 & 34^4 fabriqus spcialement
mtuvises routes.
A
Batteri'S
pour les

Paon Aatlroad Steamship
Service de fret et de passage!
New-York H;
Fort au-Pince, la 1er Sepembre 1920
Prerant expdiions directes p>ur l'Angleterre et l'Europe et vice-versa. Conn
ba aux New York. Lejlus rapide et la plus direct service de et pour 1 Euror-e.
A. E. Paterton, General Frei,hi Agent, 24, Stata Street, New Yoik C ty Fret pif
tUtination l'exception du Miel
Un dpart par semaiuede New York directement pour Port au Prince et un sutre
mois pour to s le ports d'ilai i. Saulem nt psjage dt premire classe. kLes
>ont nos Agents dans les principaux pons dEjrope et d'Angleterre :
Angleterre, Ecoute et France :
MAI. 6.W. Shelden $ Lo, 17, James Street, U
pool, Englnd
Copenhague, Danemark ;
MM. A.E.Bendix y Co, 21, Allegade, Cupenl
Gne Italie :
MM Henri Coe $ Clerici, Piazxa S. MaU
15 Cnes Italie
Lhrtiania Norvge :
International speditionsselskap, Christiania
Humbourg A Ut magne: H.Vogemann, Haml
Uothtnbourg Sude :
Xodih Expret, uothenbourg
Le seivice de Panama Liue entie New j k et H un, eo .vue des arrangements 4U' *
era d'une uti lll coasiiub.e, et esi u voie U plu* rapide par laquelle vos marchanaii
t e up^die. #,
k wounaisseraeDts couvrant ht pour N:w York avec options de livraison soit
le Hvie, Bordeaux ou Anvers beiott livrs.
r
O. B. THOMPSON,
Agent gnerai agent pour Hati
*.-.
r- MflM
*
**"
,00'
!


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM