<%BANNER%>







PAGE 1

IP. A\i* EXTRAIT DU JUGEMENT OUI DEJ CLAHE I E *IEUH LEONCK FIL AIME EN ETAT i>K FAILLITE OUVBBTE Libert Egalit Fraternit Rpublique d Hati Extrait des minutes LeC l'oite a la rois*!* nce .lu nubiuqui l'orcps'o d? I' ?& * Nitonale du Travail cl le I l du t ie. il oe* nist i la (jpi'a'e, rfVro'd "*r 'e Gouvernement, une G-ardExio-i lion Rgionale Acicolr et im J n*"ieUe du grelie duTribunal laquelle prerdon ra'-l's dtfl'rer de Premire imtance les ('orrmnri's de r.Ar'opHi*err>ent de Fort au Prince de Portau Prince M dent l'ouveruie Au nom de la Rpublique j'l &f ' .* %  Piem \ p [ ^2^"; 1 le? Agriculteurs et Industriels son invits i se prpari t en v "e d> r ,ni ciper i celte mtltiteUtion du Tra vail Nat oual.—Des pr x seront d cerns Fort an Prince ,1e 15 Mars 1921 Le Magistrat Communal, Dr ANNOUAL Le Magistrat Communal de Port au Prince Informe les infresnor y me rendu* au gnral H $3 .o s g, .so:i 1 a Por, au Prie. ***"£ Cor *> reprsente par le sieur Baber, soW clOO§l Ruiafll ttll roda Prsiden ; ceux ci galement deman rencoo re d „ ga^r' qu i f„ -alu par une selve de 21 OWpf d? ca on Btaucoup de pftaonrei suaient rendi.es sur la qoti pour psi^ter du d^b iiuement du pprconn.g qui rlPt, nous informet-o 1. de Sinio p icri ju.>t6.nt leur prwBttOfl pour deurs ayaut pour itOCait G N L'ger Cirqu mement le ieur Ab;-h.m B ch, commer nt drmeuract -t domicili i Port au Pr nce en deur yant pour avocat M t^m. R mpy S x mtr t La Dme Vvt C Dasque et Co ngociant?, demiu, rant et domicilie Pott au P 1 cSeptimtment le sieur Preelz nan Ag aerhoim ngoc.aut importateur, dedix heures du soir. Il %  %  !' travaill * \* ,i <,„ Pnnre domicili pendant quelque tpflppt dans no? meurant 1 ort-au Prince, domicilie JL-2 m i,4 i vn rornhA Service Hydraulique de PoitauPrinciset'iePionville li e.>t acco-de un dlai d'un mois i partir du ir r M rs 1921 aux p*r sorns prter dant avoir des droits d'eau, sur Us diverses SOO'CCI d'ali mi'rta'ion des villes de Port-auPrince et de Puo ville rour prsen 1er au Bueju de la Direction du Ser vice Hyd--u'ique de ctfe ville, les Djmiogo. Dec s N'iis avon.s pppril li mnr* de Dei'donn % .Dgnsl • survpnue hier h Copenh gue (.Dirnema k) ces d italtura aouuDn employ typographe t S 1 funrailles u or t lien ai jour mers galement demandeuis ayant d hai ; j | 1Purea i. B con\oi pauira pour avocats Mes H et L. Mubrsn d „ )a roa i gon m^rtrj iie. si^e rue che, d'une part ; £t d'au-re part le d'Ennerv No 417 DOIT se r ndre .r P art le d'EnneryNo 417 porr fleur Lonce Fils Aim, commeiieur Lonce F> s-Aim en t.tde 1 ili'e ouverte : fiae provisoirement la date du vi-g' Otux d err.br# n il neul cent vingt l'poque de |a de caiem nt u dit su ur Lf y drf Gouverpem^ntet assist de Monsieur Ch'istian Coicou.notre g'iih r I e-t o'donn 4 tcushuis' rs *u> ce r< quis de me tre le p sert iogi me t ex Cutioi ?ux rlfi ers du mioi^' e pu b icp : is tribunaux de Premier 1 1 tanCe. dy tenir la main, i tous com rrardint* et auttes o s Pass ce de : ai. 'es tues d ; boore ment du S-'vice Hydrau' que seront apphquts indisimcttmeni i toutes les peiso-mis 1 isant us^ge des eaux d aime i taiious des dtux villes sus meotij ires part ai p irce. le ter mars 1921 Union Patriotique C'rivocaicn. Aujourd'hui au ,ig"e social, lvnion htbdomadjiie du Bureau a 4 hs de l'ap's midi — Vendredi s 4 hs, lunion des D.mei patronnefses et du< omit de la Ke messes de Pques i lHtel Brlic-ue. A vendre Plionville G ar.de maisoo iage ajant toi tes ses dpendances, mcsm.nt 12) .sur 120. Saausser il bureau tu jours-.1 Pour gurir ou viter occe riis-nin.c. oiuut M UC %  '-" tv loi de a t, les selUs SUODt apposs par j URrmfn le juge de Paix de la vectonNurd de Coirn l$ 'rtmmen aux aiiic es 448 t 4^ du code de commer.e, a h l o quoi avis du pteest |i gement e a tur le champ dress par le g ilfl 11 au dit jugede Paix.nomm' Monsieur Victor C. Monasje cemeuiant a 1 ort-auPrince, a^ert p ovi oire ; or | dos se que contormment Pattich 4^2 du code de com metcr, la oeisoi i ie du failli ser* mise en dri dan | la maisen d'ant de cette vilie pou de les, ordonne que le prtest juge m nt sera excu par pio\ision,qu' l era affich e insr par 1 xt ail dan es joutnaux de la capitale iuivai t e mode tabli par l'article 443 1 de de procdure civile, Con m huissier Clment A S Sum pou \ xcutien et condami e le sietr L r et Fils-Aim aux dpri qui seron | T 'iev


PAGE 1

Qu |onIB ie anne Nos 4035 Dll;LLTEUIU>KCriiUTAIRE CloientMAGLOIIE Port "tu Prince, Hait LEM'MFHO 20cnmifusi Quotidien REDACTION; Rae Amricaine No, i;jjb Mercredi 16 Mars 1921 tEI.EFHOMti48 CoDsiuYre 1 reconnaissai ce comme un sac qui crase Us epj ules ; les deux tiers de l'humanit s'en lcTiaryent en le jetant h tte de celui qui le leur a impos. Dr Ch.rifSSINGER HpittItlaiorli'08tliiiCtaiies Socit Commerciale Hollandaise La Mort d Og et de Cliavannes Lu un drame ( u pi ose et en troi ic'ta de Mr Isuaidin VieuxOi commit aesrz exactement l'histoire des illraucltis de S -Doroingue U colonie de Saint-Domingue tai %  divise eu quatre classes : celle de> grands planteurs celle de pet i Slai.cs, ce'e des elranchis noirs ti i>i res libres, erlin celle des mul us noirs esclavesincenti)g.tuifce trouvait ei> Ffti au moment ou clata la rvolu IOD franaise, se joiguit Juliei jymorid | our formuler la revend uoa desdioits polriques de I liste de couleur. Le dcret du i g rendu par l'Assemble. Is tu. eu laveur des horuwas de c > ne fut pas exoutj Saint-Do legjt. gi:e aux intrigues ei i 'oppuBkti'ii des grands plameurs > I uitout des petit blancsOg b'e aigmt et rsolut ue se rendre ; Domingue pour revendiquer pa i aimes ce qu'il ne pouvait po b.ei u par des muyeus pacll^ue. 1 j reudit en Angleterre de la> e lUirique d ou 11 a < uibai que pou int-Domit.'gue avec armes et IUUI os. Il se cacha au Djudou et ) tuauiaa un mouvement rvoiuuo tire. Aid de Ju-Bapiete Cliavan ta il l'itt les ai n es et fut vainti suppttcieVuiia te jetdi ou au drame de li Isimidm Vieux eet II matire premire qu il a agi euvrer L'imagina ion cbtz lui dui 7 ransatlantique IMPORTATEUR gXPORriTEUR Verdie prix rduit Vin blanc Ssu ernes, BarsacS'e-Croix du Mont, Gave Cornac. Vin rouge, Bordeaux, Mpdoc, St Kmilion. Si E-iennp, St hilio Champagne, t.tiamt ot Fires (carte blanche carte j mne, carte, d'or) lire holland t'-e, grosse et wllta bout nie Ligueur hollandaise, Konbms chocolat Pneus it x 3 Ii2, 31 x \ (t'rix de liquidation) Peinture en feibl-mcde 1, li'2, l|4, 18, l,t(>gai|;n Savon de 'oilette et i n istptiqoea P.irfuras. Lotions etc de (irenoville, l'aris bacs vides, double cou nr et s mple K-ki Palœbeacbe Indigo ta poudre Lgumes conserves pou ^ique niques Noua nous recommandons pour toutes les commandes de Hollande, France, Allemagne, Angleterre et autres psys d'Europe. I. DAALDER Jr Reprsentant pomr Hati cience troublant Au point de vue re mue eu liais. Le draint m g icmine le pote est uu createui f I'F, > % % %  Mlante qui jtnuient s y pru'ilV Noua alloua h Mu^, d'apia l'auteur, aime Ml. lie, ta tille de Mr de UIUL/.C, m noble. Mlai ie, malgr aea ide lus ucrauq ies, tes prjugea de au (re et les mœurs du l'poque, aim Jge qui iau uu quarteron Og, ren predausSaun Dotuiugue puur pre lire na uu a corme les blautc i nu la cause dea affraudiis u t mue femme, Aglae qu'il 'mai Ipanbioimemtiuu ne femme jou-blU d'une giatide n llueuce au i)ouIIOD. il employa loute aon loqueuc il eut retuai a * uu eo les passion Ne lame pour dterminer AgUee a Ile suivie dans i actionAgi.ee es |eo.ralQe par lai. C'est uue scne tpleudide d une belle inspiration. iMaia voici que Mtlauie, la Uile de Mr de Uioi.zac, ab mdouuee ptr Og arrive le aepister dans sa Cbchetie. aile supplie Og dabaudoLner la colonie, uge eiua^. Lii lui a l preuu qu'elle a da lui uu aie, Pierre Uge IWe voudrait ie voir a en aller ave Ixe liia(jge considra qu'une tan. jeu pareil ca est uue tialuaouMeh Jie dvore par la jalousie, cioyau trouver aoua l'obatiuaiion dUge a l ler da 18 u C0l0Bie UQ ptww o.epoufcer Ag;se, jure de ae veogei I Uge devait appar enir a celle ci v^oicidonc le duel passionnel quinsit h la nvali de ces deux tommes Mr de l'errier, le gouverne r, a ppr s quog Vioceni est dans la oloi ieL'autorit s en inquite U i ltective, peut blanc, du nom de ialiban en haine d Og, se met avec vlr de ltloozac pour fjire prendre )^Cette s ne d'in'rigues est tien conduite. Og a Chavannes pour le coii rCo ViDoea est hard entreprenant et brave 11 y a plus, il a ne vuu plus n. lie de la suuat'Ou oh. | e de Siint Doming'i1 I.t aiu %  q.'il professe poui le colon si gale celle dont Mr de Blonzac st anim co Me les aang mals 11 itte pour joindre son acfon ce le les esclavesI veut soulever les i'eiiers I pisente Og un esclave, Papayo. Ce Papayo est le bon ieuo ucaru. Il repisente ce que >a casse des esclaves possde dm %  lu, oui II incarne 'cette claase vec ses aspirations. Il veut ae met .ce avec les sang mls et ieur olfre h braa des esciaveaOg hsite; .Havaauee plaide sa causeOg se tait seo'ir dans lescnt'FS industriels io b e II n'a pas confiance dtius le contre le p a • d s a'h> qui ont ils*oulv meut des aaclaves. Caliban bli la perception des droits sur les l.igieet sti lutrigues oui abouti, exportt ons la frontire alleman apayo descend avec a.s esclaves de. Les thets des grandes industries! g t 'JJERG AN 'FREICN B\NKlNG 11 ' r la u loi il eat disent que de nombrfux ordres ont te annu is A cause de cea droi's. BEUUN A la se m ce du Reichstig une motioa demandant le tt^'itil, au Commerce eu particulier qu blissement des relations avec les So )| a ,, curS ile de l'Americau Fo-eigr zac dans j "partie de viets rusies a t repouss*. g r king Corporatioo a transfr i n'est pas ce DERN-L'tat de sant de l>x-,| a K y ai Bu k ot C nada ses iffaire? pi OJ appelle, une mchaoe femme, impratrice d'Allemagne AugustaVic Icoasiitaot ea dpsd* fonds, en rt domme par la jalons. eElle es ioria est de plus en plus grave. icaissements comptes dnargies et" ressee de livrer OgOu fait appel R GA— Le trait de paix russo CO mpies courants. ea\oy ; il prononce la m >t fatalit M e en kit'e, une fatalitLea hommes de couleur sont vain ;ui* Oge e Chsvanues sont en fuite. Ils ae trouvent aur 1 habitation de vl de Blon pas Avis ROY\LB^NKgF C\:-.Ain AMERICAN FOREli CORPORATION A-/ s est donn au public en gn* i tous les sentimeii a capables de la po ooa i, es t SU r le point d re s-gn ; A paitir du 14 llf s. ces dpts V .ete.iainersacr.lerU predeson O o croit qu'en plus des 3c millions co ,notes seront payab'es i la Suc £l5ti. I S tol CM d8 C a de roubles offerts la Pologie obtien : c uri : e de |. Royl B.ok o! Canada Roy dra d'autres concessions q U j opiera les recouvrements gale psychologique, DUBLIN—Lexcution de six S nmenl a pa ,tj r de ceit-date, roui ette Mne.est supneureMlnie hJMf| est anno0 ce ; l'archevque (0mpte d e I Aoiericao Foreiga Bao Mr de VinPf^<> nnes minentes ont prolebtj fort-au-Prioce, le IJ M>rs 1921 coDt e ces excutioas. ilttaagu de la R >yal Binkot Caaids 0. I. BRANDT lliosgel de l'Ameiicaa Foreiga Ba k ng C .rporario 1, H. L. D.iK TON uan ne la che point eut es. otlic.f. tiauc u s U es aussi iDOilOi Comme soldat il sen la MOHILL RLANDE}o hommes du, Fraoce, comme lumme, il admie rgimeot de Bsdforsheve fuient sur en tt'anenis. il auud Agiae qai est pris dans une embase d-, il* y eut une hroiae; qui a eu pa tag-a la Jes mo U, des b'esss; 6 des mets beaut de Jeanne d'Arc et le d/oue p0 i tuent l'uniforme de 1 arme repu, .ne .1 de Halte Jeauue La pauvre bliCSSM irlandiise Mlante excite, poursuivie par le VAR-OV B L a lvolution cortiiiuei ^S^^^l^'**** 1 '* Russie dans la r^i 0 a D ir3Ction Qnra t 9 des Tra O us 'sont ,ug. et excuts, d, S ij 2L£.hu de T ti ra !ies Terrpstro ici I auteur acr.ii-. un p m l'ai*vres. Un o^mbre considrab.e de. V f tOtrei Le procs des alfianchis a soldats Roug-s se joignent aux in-, Le Buieau des Tlgrph-s Ter Rpublique d'Hati lure deux mois environ avant leur su-g< 0 jp< 1rs dern< r es nouvel res ,, e1 rtC9tl des messages ave. condunuaiion. L'intrt drauia iqae, Us de Ptrognd les iosurgs ont a drese t'graph que qu'il est inc l'analyse psycuoiogique, la aitua IOU captur Ciler y Qaay et l'anirau pa b' e de faire remettre i destioatior emporte d U Bihique, mus les soldats tiea pour i a ra i S oo que ces adressas 'ceot boa dao< d'autres puatiiers graphiques ne se trouvent pas dan WASHNGTON— Les escidres am• arc hives. Par consquent, afi ricaines se ruoiroot cette semaine d v ter tout reUrd dans la remise i dus le Pacifiqie pour effectuer de* destination de pareil* messages c mmmam^mmm^immm immmmmmm^m^^^s* mamvuvres bureau demande aux intresss pri' PAR s-Le prsident Mil'erand e-t ci | emeD t aux ma i, 0 ns de Corn fiaace au gouveinement allemand arr ve a Billegirde pour visiter les mercP de Bloque, etc, d* b : en v 0 u DUSSELDORF — Le gnral Det avaux sur le Rh ie. | 0 j f i u f / U rnT leur adresse tl'ggoutte a tait dsarmer tt hcenrier WAVANE,^ Aujourd'hui ont llU p h ^ ue | e p, Us i P i S cib'e .-nuque de Mlante l'out sur le fait histonque. (La fia demain) Cl, PQtflsSL ETRANGER Par cible u 5 Mars MADRIDM.A.Maura n'ayant pi 'mer le nouveau n.inis re le roi ; R h "8*M' A. Saltxai de cet. tni; >cn. Mr bftizai tssayeia de loirm >n œmiitie de coahuoD des d li-, ur' cipesdu P aili cooiemlcw I mK' 1N__ At s Ln di,eour d I*"c.i pour expliquer sa tondu 1 DM de Land es U H ichs ALIMRSONS Comminder CE Z U S M lignieur en Chef. 100 agents de police allemai ds-U 1 | es ( l eciio s complmentaires dms a inflig une amende de 3000 ma ki j es pr0 vinces de Camaguey, Pinar en or ua ol.ier de police qui a del Rio et M tuz s. Le gforsl M-telui de faire saluer un commanno: \ pr sident so tant a envoy uni dant Iranus par une patrouille que cat c ulasire aux chefs de lam', prf-scommanlait 10.fi.ur. Cet o ti.icr CMV aLt l'ixupartiahi la plus :omvoulut prtenttt daticwei aux gp e eraux Oegou ti et Gaucher, mais MADR n -Le nouveau miois re est eux-ci se rctuiient a le recevoir. cor)M lue d la f >n suivante : Ua autie loCidll du mme genre A Salazi fomeoto La [rri.l nrodu:t dans U soire, mais les C-oberoacon Cornt* d? Bugtllal.lusTai'leu-,10 RueRossini,Paria t oe V cenie Pu'lcs, Guerre vicome momie s.i nooib eus* clien.'e hommes Fzi Hacienda Vguelles. Iastruciion d Hriti q i'il s'est adjoint comme frann publique Apparicio. Maine Toaqoio a-oc Monsi-ur t oindeau. tailleur "ue Vivieaoe. Mr Draile I u C'est hi?r matin, comme nous l'a'ions annonc qu eut lieu en I Eglise Ste Anne, la messe de Hequiem que '4S membres.de la Benaasance ont fH chanter en mmoire de l infortu pote Massillon Coi^ou, des au* res victimes de la nuit sanglante du •5 mars I80H de Henri Wi I ami et ie H un• l Uoirou,dcds mmbre. A l ssue de la messe, le cortge ^organisa au milieu d un dlit de oitur a prcdeea de nombreux b ju faets et couronnes ports par Isa asmb'*ea Je la Renaissance. L assistance se rendit au ci matire n l ces derniers dpjjsnt nue mimiii jue couronne sur is tombe des 'ici ns de I inoubliable nuit, tandis (ue les clairons de la Compagnie des l'ompiers libres m:ent leurs sonne tes aux notes riates de la Musique tu Halais. Ln foule ae rend ensuite sur la omhe du recette Daniel Coic.iu o mtre ami .Mr (J*org-j Honort prr. nonce uo rconfor sut dise jurs retrsaut la via toute de dvouement d %  e cher dnparuAp's lui c'est le our du membre 'l'Ii Snnave qui en luelques vera rend uu lumme dj >ieo appropri h la mmoire du membre Henri William9 officiers de rolice o t promis huile ment d'exiger de !urs ils s.lucu les otu-ieis Nouvelles de JacmJ ; -L'jidmia ici Q'eat piint st lia, mu ue on semble vouloir le fsire voire Hier ma in, entr autre, on a i hum un h-imme trs coinu du 10m de Mti'ien, victime de la petite %  rcleC'est l'occasion de conseiller 1 qui de dioit d. ne pas eue ne )rdonnr l'OOVsr ur ds classas en te te vile c Is dsinfection n'a pa* kt faite. Mercredi dernier la Commission ".0 • nmii'i'ue n ona* confirm que c est osr ma-q i" d'argec que la ville n'a IAS t isii.fac e four rpondre \ no. justes icl un allons ritres, aile a eu a adresser su Dpsrte•.i nr <1A I iatAtieuc Bunave lui a rpondu eo ces ter ns ; Votre demande se a comm'iniquAA aucooaeil les Hecrtures d I at #, Esp)use sbaolumsnt vagi* A U aectmn rnmU de Mon ar gne l.avo re .| a 11 -r I. fond se aoat rend is bsaicouo de citaiios nourendre lea riernirs devoirs on honn^'e siallifd Uai quat Jeanni, frre du gnral Meriaier Jeauois. Smcres co i lolcauces a la fa ml e du dfunt. T T MEtfj J icmel, I M ira HI21 Li Uoiiaissance La fte H hi •• soi ('oi'rv'ie p§f ,;i pluie sera djune demain oif toujours Panai ni u piu dune gourde la csrte d entre.


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05337
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, March 16, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05337

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Qu
|onIBie anne Nos 4035
Dll;LLTEUIU>KCriiUTAIRE
CloientMAGLOIIE
Port "tu Prince, Hait
lem'mfho 20cnmifusi
Quotidien
REDACTION; Rae Amricaine No, i;jjb
Mercredi 16 Mars 1921
tEI.EFHOMti48
CoDsiuYre 1 reconnais-
sai ce comme un sac qui
crase Us epj ules ; les
deux tiers de l'humanit
s'en lcTiaryent en le je-
tant h tte de celui qui
le leur a impos.
Dr Ch.rifSSINGER
HpittItlaiorli'08tliiiCtaiies Socit Commerciale Hollandaise
La Mort d Og et de Cliavannes
Lu un drame ( u pi ose et en troi
ic'ta de Mr Isuaidin Vieux-
Oi commit aesrz exactement l'his-
toire des illraucltis de S -Doroingue
U colonie de Saint-Domingue tai
divise eu quatre classes : celle de>
grands planteurs celle de pet i
Slai.cs, ce'e des elranchis noirs ti
i>i res libres, erlin celle des mu-
l us noirs esclaves-
incenti)g.tuifce trouvait ei> Ffti
au moment ou clata la rvolu
iod franaise, se joiguit Juliei
jymorid | our formuler la revend
uoa desdioits polriques de I
liste de couleur. Le dcret du i
g rendu par l'Assemble. Is tu.
eu laveur des horuwas de c >
ne fut pas exoutj Saint-Do
legjt. gi:e aux intrigues ei i
'oppuBkti'ii des grands plameurs > I
uitout des petit blancs- Og b'e
aigmt et rsolut ue se rendre ;
Domingue pour revendiquer pa
i aimes ce qu'il ne pouvait po
b.ei u par des muyeus pacll^ue.
1 j reudit en Angleterre de la> e
lUirique d ou 11 a < uibai que pou
int-Domit.'gue avec armes et iuui
os. Il se cacha au Djudou et )
tuauiaa un mouvement rvoiuuo
tire. Aid de Ju-Bapiete Cliavan
ta il l'itt les ai n es et fut vainti
suppttcie- Vuiia te jet- di ou
au drame de li Isimidm Vieux
eet II matire premire qu il a agi
euvrer L'imagina ion cbtz lui dui
7 ransatlantique
IMPORTATEUR gXPORriTEUR
Verdie prix rduit
Vin blanc Ssu ernes, Barsac- S'e-Croix du Mont, Gave Cornac.
Vin rouge, Bordeaux, Mpdoc, St Kmilion. Si E-iennp, St hilio
Champagne, t.tiamt ot Fires (carte blanche carte j mne, carte, d'or)
lire holland t'-e, grosse et wllta bout nie
Ligueur hollandaise, Konbms chocolat
Pneus it x 3 Ii2, 31 x \ (t'rix de liquidation)
Peinture en feibl-mcde 1, li'2, l|4, 18, l,t(>gai|;n
Savon de 'oilette et i n istptiqoea
P.irfuras. Lotions etc de (irenoville, l'aris
bacs vides, double cou nr et s mple
K-ki Palbeacbe
Indigo ta poudre
Lgumes conserves pou ^ique niques
Noua nous recommandons pour toutes les commandes de Hollande,
France, Allemagne, Angleterre et autres psys d'Europe.
I. DAALDER Jr
Reprsentant pomr Hati
cience troublant
Au point de vue
re mue eu liais. Le draint m g
icmine le pote est uu createui f i'F, > Mlante qui
jtnuient s y pru'ilV Noua alloua h
M-
u^, d'apia l'auteur, aime Ml.
lie, ta tille de Mr de UIul/.c, m
noble. Mlai ie, malgr aea ide
lus ucrauq ies, tes prjugea de au
(re et les murs du l'poque, aim
Jge qui iau uu quarteron Og, ren
predausSaun Dotuiugue puur pre
lire na uu a corme les blautc
i nu la cause dea affraudiis u t
mue femme, Aglae qu'il 'mai
Ipanbioimemtiu- u ne femme jou-b-
lU d'une giatide n llueuce au i)ou-
IIod. il employa loute aon loqueuc
il eut retuai a * uu eo les passion
Ne lame pour dterminer AgUee a
Ile suivie dans i action- Agi.ee es
|eo.ralQe par lai. C'est uue scne
tpleudide d une belle inspiration.
iMaia voici que Mtlauie, la Uile de
Mr de Uioi.zac, ab mdouuee ptr Og
arrive le aepister dans sa Cbchetie.
aile supplie Og dabaudoLner la
colonie, uge eiua^. Lii lui al preuu
qu'elle a da lui uu aie, Pierre Uge
IWe voudrait ie voir a en aller ave
Ixe liia- (jge considra qu'une tan.
jeu pareil ca est uue tialuaou- Meh
Jie dvore par la jalousie, cioyau
trouver aoua l'obatiuaiion dUge a
ller da'18 u C0l0Bie UQ ptww
o.epoufcer Ag;se, jure de ae veogei
I Uge devait appar enir a celle ci
v^oicidonc le duel passionnel quinsit
h la nvali de ces deux tommes
Mr de l'errier, le gouverne r, a
ppr s quog Vioceni est dans la
oloi ie- L'autorit s en inquite U i
ltective, peut blanc, du nom de
ialiban en haine d Og, se met avec
vlr de ltloozac pour fjire prendre
)^- Cette s ne d'in'rigues est tien
conduite. Og a Chavannes pour le
coii r- Co ViDoea est hard en-
treprenant et brave 11 y a plus, il a
ne vuu plus n. lie de la suuat'Ou
oh. | e de Siint Doming'i-1. I.t
aiu q.'il professe poui le colon
si gale celle dont Mr de Blonzac
st anim co Me les aang mals 11
itte pour joindre son acfon ce le
les esclaves- I veut soulever les
i'eiiers I pisente Og un es-
clave, Papayo. Ce Papayo est le bon
ieuo ucaru. Il repisente ce que
>a casse des esclaves possde dm
lu, oui II incarne 'cette claase
vec ses aspirations. Il veut ae met
.ce avec les sang mls et ieur olfre----------------------------------'-------------
h braa des esciavea- Og hsite;
.Havaauee plaide sa cause- Og se tait seo'ir dans lescnt'FS industriels
io b e II n'a pas confiance dtius le contre le p a d s a'h> qui ont ils-
*oulv meut des aaclaves. Caliban bli la perception des droits sur les
l.igieet sti lutrigues oui abouti, exportt ons la frontire alleman
apayo descend avec a.s esclaves de. Les thets des grandes industries! gt 'jJerGAN'fREICN B\NKlNG
11 r la u loi il eat disent que de nombrfux ordres ont
te annu is A cause de cea droi's.
BEUUN A la se m ce du Reichs-
tig une motioa demandant le tt^'itil, au Commerce eu particulier qu
blissement des relations avec les So )|a ,, curSile de l'Americau Fo-eigr
zac dans j "partie de viets rusies a t repouss*. g r king Corporatioo a transfr i
n'est pas ce DERN-L'tat de sant de l>x-,|a k ,yai Bu k ot C nada ses iffaire?
pi oj appelle, une mchaoe femme, impratrice d'Allemagne AugustaVic Icoasiitaot ea dpsd* fonds, en
rt domme par la jalons.e- Elle es ioria est de plus en plus grave. icaissements comptes dnargies et"
ressee de livrer Og- Ou fait appel R ga Le trait de paix russo COmpies courants.
ea\oy ; il prononce la m >t fatalit
m e en kit'e, une fatalit-
Lea hommes de couleur sont vain
;ui* Oge e Chsvanues sont en fuite.
Ils ae trouvent aur 1 habitation de
vl de Blon
pas
Avis
ROY\LB^NKgF C\:-.Ain
AMERICAN FOREli
CORPORATION
A-/ s est donn au public en gn*
i tous les sentimeii a capables de la po!ooai, est SUr le point d re s-gn ; A paitir du 14 llf s. ces dpts V
.ete.iainersacr.lerU predeson Oo croit qu'en plus des 3c millions co,notes seront payab'es i la Suc
l5ti.IStol* CM d8 Ca* de roubles offerts la Pologie obtien:curi:,e de |. Royl B.ok o! Canada
Roy
dra d'autres concessions qUj opiera les recouvrements gale
psychologique, DUBLINLexcution de six S n- menl a pa,tjr de ceit-date, roui
ette Mne.est supneure- Mlnie hJMf| est anno0ce ; l'archevque (0mpte de I Aoiericao Foreiga Bao
Mr de Vin- Pf^<>nnes minentes ont prolebtj fort-au-Prioce, le ij M>rs 1921
coDt e ces excutioas. ilttaagu de la R >yal Binkot Caaids
0. I. BRANDT
lliosgel de l'Ameiicaa Foreiga Ba
k ng C .rporario 1, H. L. D.iK TON
uan ne la che point
eut es. otlic.f. tiaucus U es aussi
iDOilOi Comme soldat il sen la Mohill rlande- }o hommes du,
Fraoce, comme lumme, il admie rgimeot de Bsdforsheve fuient sur
en tt'anenis. il auud Agiae qai est pris dans une embase-d-, il* y eut
une hroiae; qui a eu pa tag-a la Jes mo U, des b'esss; 6 des mets
beaut de Jeanne d'Arc et le d/oue p0ituent l'uniforme de 1 arme repu,
.ne .1 de Halte Jeauue La pauvre bliCSSM irlandiise
Mlante excite, poursuivie par le Var-ov b-La lvolution cortiiiuei
^S^^^l^'****1'* Russie dans la r^i0aDir3Ction Qnrat9 des Tra
o us 'sont ,ug. et excuts, d,S ij 2L.hu de T ti ra !ies Terrpstro
ici I auteur acr.ii-. un p m l'ai*- vres. Un o^mbre considrab.e de. V f
tOtrei Le procs des alfianchis a soldats Roug-s se joignent aux in-, Le Buieau des Tlgrph-s Ter
Rpublique d'Hati
lure deux mois environ avant leur su-g< 0 jp< 1rs dern condunuaiion. L'intrt drauia iqae, Us de Ptrognd les iosurgs ont adrese t'graph que qu'il est inc
l'analyse psycuoiogique, la aitua iou captur Ciler y Qaay et l'anirau pab'e de faire remettre i destioatior
" emporte d- U Bihique, mus les soldats tiea pour ia raiSoo que ces adressas '-
ceot boa dao< d'autres puatiiers graphiques ne se trouvent pas dan
Washngton Les escidres am- archives. Par consquent, afi
ricaines se ruoiroot cette semaine d *v,ter tout reUrd dans la remise i
dus le Pacifiqie pour effectuer de* destination de pareil* messages c
mmmam^mmm^immmimmmmmmm^m^^^s* mamvuvres bureau demande aux intresss pri'
Par s-Le prsident Mil'erand e-t ci|emeDt aux mai,0ns de Corn
fiaace au gouveinement allemand arr,ve a Billegirde pour visiter les mercP. de Bloque, etc, d* b:en v0u
DUSSELDORF Le gnral De- t avaux sur le Rh ie. |0jf iu f/UrnT leur adresse tl'g-
goutte a tait dsarmer tt hcenrier Wavane,^ Aujourd'hui ont llU ph ^ue |e p,Us i PiScib'e
.-nuque de Mlante l'out
sur le fait histonque.
(La fia demain)
Cl, PQtflsSL
ETRANGER
Par cible
u 5 Mars
MADRID- M.A.Maura n'ayant pi
'mer le nouveau n.inis re le roi ;
Rh"8*M' A. Saltxai de cet. tni;
>cn. Mr bftizai tssayeia de loirm
>n miitie de coahuoD des d li-,
ur'cipesdu Paili cooiemlcw I
mK' 1N__ At,s Ln di,eour d
I*"- c.i pour expliquer sa tondu 1
dm de Land es U H ichs
ALIMRSONS
Comminder CEZ, U S M
lignieur en Chef.
100 agents de police allemai ds-U 1 |es (leciio s complmentaires dms
a inflig une amende de 3000 ma ki jes pr0vinces de Camaguey, Pinar
en or ua ol.ier de police qui a del Rio et M tuz s. Le gforsl M--
telui de faire saluer un comman- no: \ prsident so tant a envoy uni
dant Iranus par une patrouille que catculasire aux chefs de lam', prf-s-
commanlait 10.fi.ur. Cet o ti.icr CMVaLt l'ixupartiahi la plus :om-
voulut prtenttt daticwei aux g- p,e
eraux Oegou ti et Gaucher, mais Madr n -Le nouveau miois re est
eux-ci se rctuiient a le recevoir. cor)M lue d la f >n suivante :
Ua autie loCidll du mme genre A Salazi fomeoto La [rri.l
nrodu:t dans U soire, mais les C-oberoacon Cornt* d? Bugtllal.lus- Tai'leu-,10 RueRossini,Paria
t oe V cenie Pu'lcs, Guerre vicome momie s.i nooib eus* clien.'e
hommes Fzi Hacienda Vguelles. Iastruciion d Hriti q i'il s'est adjoint comme
frann publique Apparicio. Maine Toaqoio a-oc Monsi-ur t oindeau. tailleur
"ue Vivieaoe.
Mr Draile I u
C'est hi?r matin, comme nous l'a-
'ions annonc qu eut lieu en I Eglise
Ste Anne, la messe de Hequiem que
'4S membres.de la Benaasance ont
fH chanter en mmoire de l infor-
tu pote Massillon Coi^ou, des au*
res victimes de la nuit sanglante du
5 mars I80H de Henri Wi I ami et
ie H un l Uoirou,dcds mmbr le cette intressante socit huerai
e et artistique,
beaucoup de notabilits avaient
nu rpondre l'invitation de la
umaissaoce et; ds sept heures la
ne ne remplissait d'une assistance
l'lite, pauu leequelle ou pouvait
remarquer des avocate en grand
iombre, des mdecins.des membres
le a Presse, du Corps ludiciaire de
la Magistrature et du Corp Enaei-
|aut<
La messe eat dite par le Rvren \
P e Benoit assist de deux aut*es
p-tr a da cleig.Bculier. Au tmliau
li la crmonie la musique du t'a
l lit] te de* accords qu arrachent
t -s larmia k plus d'un, mis l'ubsouti
se donu >e.
A l ssue de la messe, le cortge
^organisa au milieu d un dlit de
oitur a prcdeea de nombreux b ju
faets et couronnes ports par Isa
asmb'*ea Je la Renaissance.
L assistance se rendit au ci matire
n l ces derniers dpjjsnt nue mi-
miii jue couronne sur is tombe des
'ici ns de I inoubliable nuit, tandis
(ue les clairons de la Compagnie des
l'ompiers libres m:ent leurs sonne
tes aux notes riates de la Musique
tu Halais.
Ln foule ae rend ensuite sur la
omhe du recette Daniel Coic.iu o
mtre ami .Mr (J*org-j Honort prr.
nonce uo rconfor sut dise jurs retrs-
aut la via toute de dvouement d
e cher dnparu- Ap's lui c'est le
our du membre 'l'Ii Snnave qui en
luelques vera rend uu lumme dj
>ieo appropri h la mmoire du
membre Henri William-
9
officiers de rolice o t promis huile
ment d'exiger de !urs
ils s.lucu les otu-ieis

Nouvelles de JacmJ
; -L'jidmia ici Q'eat piint st lia,
mu ue on semble vouloir le fsire
voire Hier ma in, entr autre, on a
i hum un h-imme trs coinu du
10m de Mti'ien,victime de la petite
rcle- C'est l'occasion de conseiller
1 qui de dioit d. ne pas eue ne
)rdonnr l'OOVsr ur ds classas en
te te vile c Is dsinfection n'a pa*
kt faite.
Mercredi dernier la Commission
".0nmii'i'uenona* confirm que c est
osr ma-q i" d'argec que la ville n'a
ias t isii.fac e four rpondre
\ no. justes icl un allons ritres,
aile a eu a adresser su Dpsrte-
.i nr <1a I iatAtieuc Bunave lui a
rpondu eo ces ter ns ; Votre de-
mande se a comm'iniquAA aucooaeil
les Hecrtures d I at #, Esp)use sb-
aolumsnt vagi*
A U aectmn rnmU de Mon ar
gne l.avo re .| a 11 -r I. fond se aoat
rend is bsaicouo de citaiios nou-
rendre lea riernirs devoirs on
honn^'e siallifd Uai quat Jeanni,
frre du gnral Meriaier Jeauois.
Smcres co i lolcauces a la fa ml e
du dfunt.
T T MEtfj
J icmel, I M ira HI21
Li Uoiiaissance
La fte H hi soi ('oi'rv'ie pf
,;i pluie sera djune demain oif
toujours Panai ni u piu dune
gourde la csrte d entre.


IP. A\i*
EXTRAIT DU JUGEMENT OUI DEJ
CLAHE i E *IEUH LEONCK FIL -
AIME EN ETAT i>K FAILLITE
OUVBBTE
Libert Egalit Fraternit
Rpublique d Hati
Extrait des minutes
LeC
l'oite a la rois*!* nce .lu nubiu-
qui l'orcps'o d? I' ?& * Nitonale
du Travail cl le I l du t ie. il oe*
nist i la (jpi'a'e, rfVro'd "*r 'e
Gouvernement, une G-ard- Exio-i
lion Rgionale Acicolr et imJn*"ieUe
du grelie duTribunal laquelle prerdon ra'-l's dtfl'rer
de Premire imtance les ('orrmnri's de r.Ar'opHi*err>ent
de Fort au Prince de Portau Prince M dent l'ouveruie
Au nom de la Rpublique j'l '?' .* Piem\p[ ^2^";
1 le? Agriculteurs et Industriels son
invits i se prpari t en v"e d> r,ni
ciper i celte mtltiteUtion du Tra
vail Nat oual.Des pr x seront d
cerns
Fort an Prince ,1e 15 Mars 1921
Le Magistrat Communal,
Dr ANNOUAL
Le Magistrat Communal de
Port au Prince
Informe les infres formell ment d/terdu de verdre des
CUIRASSEZ VOUS!
CUBRA^SEZ
votre Gorge, vos Bronches,
[vos Pourrons en les ('tendant,]
en les prservent
par l'antisepsie volatile des
La tribunal de Premire instance
de Port-au-Prince comptMnmert
runi au Palais de justice, a rendu
en ses ittributions commerciales le
jugement suivant : Entre : premire
ment les sieurs Wi!son& Co, com-
merants, demeurant et domicilis
Chicago reprents Port au Prie ce
parla Weit lndies Trading Company,
socit anonyme hatienne, tablie
Port au Prince ayant Monsieur E. P
VLOl
anonvm?. avint son sige et son prin11"'" "
1. 1 *.uwnsi j..,r. tfn's rour tre punis conformment
tninuiration tous deux dem-'ndeursj1 V. _: F
ayant pour avocats Mes S vrnour,
Pradfl, Erarois Moise et Thomas)
H Lchaud ;1 ois-memea', le* lieu Ml
P. N Gr y e. Co lue comm* irtij
trargers domicilis N-w Yo k *****
dimeurant ^oit wi-Prince c iis.Arrive d un Inspecteur
sort rep sents par le sieurO Lu d, Marjass Corps
leur P.o-uiat-iir Quatrimement 1< Cp matin, les honneur? on'
a 1 oi.
Port an Prince, le rs Mfl 1921
LeMagistr-l Communal,
Dr Anvou'L
des
TILLES
contre les daugwa du Froid,
de 1 Humidit, ilea Poussire-
dfS Microbes.
Pour WMn EFFICACEKEIT
Rhumes, Maux de Gorge,
Bronchites, Grippe, etc.
EMPLOYEZ LES
Pastilles VALDA
remde resjiiible antitptiqt
Mais il faut avoir soh
de bien employer les
Pastilles VALDA
VRITABLES
SEULES RELLEMENT EFFICACES
vendus* uniquement sn BOITES
portant le nom
6 (4
ynp O*' rrtpur
arrriv par le
Rvan et Bab-r I i., -oc. >nor y me rendu* au gnral H
$3 .o s g, .so:i 1 a Por, au Prie. ***" Cor*>
reprsente par le sieur Baber, so- WclOOl Ruiafll ttll roda
Prsiden ; ceux ci galement deman rencoo,re d ga^r' qui f -alu
par une selve de 21 OWpf d? ca on
Btaucoup de pftaonrei suaient
rendi.es sur la qoti pour psi^ter du
d^b iiuement du pprconn.g qui
rlPt, nous informet-o 1. de Sinio p icri ju.>t6.nt leur prwBttOfl pour
deurs ayaut pour itOCait G N L'ger
Cirqu mement le ieur Ab;-h.m
B ch, commer nt drmeuract -t
domicili i Port au Pr nce en -
deur yant pour avocat M t^m.
R mpy S x mtr t La Dme Vvt
C Dasque et Co ngociant?, demiu,
rant et domicilie- Pott au P 1 c-
Septimtment le sieur Preelz nan Ag
aerhoim ngoc.aut importateur, de- dix heures du soir. Il *!' travaill
* \* ,i <, Pnnre domicili pendant quelque tpflppt dans no?
meurant 1 ort-au Prince, domicilie ......jL-2 .mi,4 ivnrornhA
Service Hydraulique de
PoitauPrinciset'iePionville
li e.>t acco-de un dlai d'un mois
i partir du ir r M rs 1921 aux p*r
sorns prter dant avoir des droits
d'eau, sur Us diverses SOO'CCI d'ali
mi'rta'ion des villes de Port-au-
Prince et de Puo ville rour prsen
1er au Bueju de la Direction du Ser
vice Hyd--u'ique de ctfe ville, les
Djmiogo.
Dec s
N'iis avon.s pppril li mnr* de
Dei'donn ?.Dgnsl survpnue hier h
Copenh gue (.Dirnema k) ces d
italtura aouuDn employ typographe
- t------ S1 funrailles u or t lien ai jour
mers galement demandeuis ayant d-hai ;j |1Purea i.B con\oi pauira
pour avocats Mes H et L. Mubrsn d )a roaigon m^rtrj iie. si^e rue
che, d'une part ; t d'au-re part le d'Ennerv No 417 doit se r ndre
. .- r Part le d'EnneryNo 417 porr
fleur Lonce Fils Aim, commei demiuran'e' domici'i Po t au
Piii ce, dbiteur fai'ii Vu. etc etc.
Considrant que petit de faill t-
du sieur Lonce Fils Aim est suiti
srmmenl justifi parla c! ure de
son magasin et la remise qu'il er 1
!;i'edes ciels au gnlte de ce t nal. appeit proc-vcbal dres? pa'
)p gretBer i la date du sept Mais mi
Su co::do!ancei aux familles
prouve*.______________^^^^
Concert Pfntz
Le rand concert du m H-evio'"
ni'e Perutz aura lieu aara di pro-
chain Parlaient,
O 1 trouvera de carte' d'pp'rp de
\ et de 3 gourdes ch'z viM
- K.,. v. .- -- ....... .............. K*ive
ttut cent vingt it un Uae d< lors et aux bureaux des quotidiens-
c'est le caf, en le dclarant en tat de ----------. ~^=
faillite, d'en fiaer p-ovuoiiernent l B-auvoir. juge en audience pub'ique
poque au vinj t dei l Dcen bre mil du 0r 2e Mars m,| neuf rf nt v o. t et
neuf cent Vingt date dur pretc htte un pn pie5e:e de m Unard R.
de paiement tau su dit sieur Licrte ffQ dt SubWi
    Pi s \im a la requte des sieur W il
    ion e Co qu'il y a galement lieu
    dordorner l'txcuticn des autres dis
    p rttor-s de la loi ; *
    Par cis motil. Le tiibmal dclare
    le >ieur Lonce F> s-Aim en t.tde
    1 ili'e ouverte : fiae provisoirement
    la date du vi-g' Otux d err.br#
    n il neul cent vingt l'poque de |a
    de caiem nt u dit su ur Lf
    y
    drf
    Gouverpem^ntet assist de Monsieur
    Ch'istian Coicou.notre g'iih r I e-t
    o'donn 4 tcushuis' rs *u> ce r< quis
    de me tre le p sert iogi me t ex
    Cutio- i ?ux rlfi ers du mioi^' e pu
    b icp :'is tribunaux de Premier 11-
    tanCe. dy tenir la main, i tous com
    rrardint* et auttes o es pub'ique d'y p- er main fore
    cession de paiemmt udusuurLf |ft^0.||| eQcerontlgalemenl requi*.
    occe Fikwuri.. otdoEne que fait En ,0, de quoi ja minute au posent
    it e I vgne du juge et du
    r Gilh;r Ainsi sign : E.
    ut e ville par otl ou bts m sera co- B-a\oir IV, et Ch Coicou.
    Bnngittf a r'o 1 au Priace le qua
    10)1 Mars mil r eut cent vingt tt un
    eic tc.
    Pour copie conforme :
    3 ymour Pradel, Q. N. L4i?er,
    II. Molehrai clic, Llio M il. h aucbe
    \' ex*mires il cot t '> s
    Pass ce de:ai. 'es tues d ; boore
    ment du S-'vice Hydrau' que seront
    apphquts indisimcttmeni i toutes
    les peiso-mis 1 isant us^ge des eaux
    d aime i taiious des dtux villes sus
    meotij ires
    part ai p irce. le ter mars 1921
    Union Patriotique
    C'rivocaicn. Aujourd'hui au
    ,ig"e social, lvnion htbdomadjiie
    du Bureau a 4 hs de l'ap's midi
    Vendredi s 4 hs, lunion des
    D.mei patronnefses et du< omit de
    la Ke messes de Pques i lHtel
    Brlic-ue.
    A vendre
    Plionville
    G ar.de maisoo iage ajant toi
    tes ses dpendances, mcsm.nt 12)
    .sur 120.
    Saausser il bureau tu jours-.1
    Pour gurir ou viter
    occe riis-nin.c. oiuut muc '-" tv loi de
    . a t, les selUs SUODt apposs par jURrmfn,
    le juge de Paix de la vectonNurd de Coirn l$
    'rtmmen aux aiiic es 448 t 4^
    du code de commer.e, a h l o
    quoi avis du pteest |i gement e a
    tur le champ dress par le g ilfl 11
    au dit jugede Paix.nomm' Monsieur
    Victor C. Monasje cemeuiant a
    1 ort-au- Prince, a^ert p ovi oire ; or |
    dos se que contormment Pattich !
    4^2 du code de com metcr, la oeisoi i
    ie du failli ser* mise en dri dan |
    la maisen d'ant de cette vilie pou
    de les, ordonne que le prtest juge
    m nt sera excu par pio\ision,qu'l
    era affich e insr par 1 xt ail dan
    es joutnaux de la capitale iuivai t
    e mode tabli par l'article 443 1
    . de de procdure civile, Con m
    huissier Clment A S Sum pou
    \ xcutien et condami e le sietr L
    r et Fils-Aim aux dpri qui seron
    |T'iev i illite, Ainsi jug par Ne es limm. I
    F^!3HAIKt6 CONST-fATlON
    ;0NOTIOHt-TO0RB'B*MtNTS
    IMaARRAB AtTRlOUS
    IL SUFFIT de prendre
    Ju l'un de ves rbpaa
    (ov lof daux Jours seulement
    une Pilule ta B' Dehaut
    t47,rue du Faub1'St-Denia. Paria
    Mais U faut ezigor lesrritables
    qui sont tout fait blanches
    tsur chsouno desquelles lee mcU
    DEHAUT A PARIS
    * int 1res lisiblement Imprime en noir
    Beurre Danois
    La M ai non
    A. Victor Gentil
    i |/, Hue dit Mrqasln de l'l\lat
    Viml D* F ^ h'-glns et bttleries de tcute< dimensioDi. Ked Seal Bahei
    Pom: e^ pour au'o. s*StBS j;x4 & 34x4 'ab iqus spc.alemQi p()"ar
    [msnvaiacs toutes. ________^^^
    Seulement pourjorj
    ! Encore une epioa exceptionnelle
    Chez Antoine Talamas
    j En fnce de Simon Vieux
    Le public appiendu avec plaisir que la maison ANTOINE TALVJ
    !olfre una occasion extraordinaire tous ses clients. E le vient de rece,
    pu le dernier bi eau Co'on , venant de New-Yo k un assortiment tu
    dis des plus frais et des prix on ne prnt plus avantageux, corane"oi|
    verra pir la note qui suit :
    Crpe de Cn ne suprieur, l'aune G. 7 00
    Crpe Georgette suprieur, l'aune .8.00
    Iussor de soie extra suprieur l'aune 5 00
    Hml assoitime r. de voile et d'tam ns barres et
    d rieurs, l'aune 2.no
    Gr ni asstrtimf nt de crpon de soie suprieur, l'aune 3 50
    i Tte Indien, l'aune 200
    fi vie peu dartjent on peut & h ib:lier si l'or visil" la MaitoA
    Antoine Talam Souliers Chaussures Bollii
    Rappelez-vous
    Que notre vente plinj
    mnale de chaussun
    de tous genres contin
    el que nous avons dci
    avant jlej&hanger de
    cal d'accorder une m
    velle rduction sur II
    prix de ces articles
    A partir d9aujourd'hui
    De mtne9nous liquidons ce~quint
    reste de notre stock de costumes
    pilm beach, de bas et chaussette$,\
    pardessus Wttfer.proo/, casquetteT
    ttes, chemises etc, uu prix^court
    ! Les dmes petite pointure peui
    trouver notre vente des chau**
    de toute premire qualit un P
    extrmement bas.
    Horace RYAN
    Rue du Magasin de l'Etat
    Toi j m
    La ara ;l la plu* apmmi en Uni i
    Par caisse de SU Ht s M)0 gr
    e 1u0 #- 'i)Ogr
    100 ^Ogr
    en s'i ck liez
    NEURASTHNIE, FAIBLESSE
    CHLOROSE, DBILIT
    I J III VII BM <. mmm
    L. Preetzmann ggerhola79Agea1
    GUIZANO
    DESCHIENS
    ^TrWaasf*^
    Rgnrateur dn Bang. preeerit par l'lite MjlUSS^
    BaprUur U riande crue ( aux rerrupineux. Admie dn '
    l'uf.r i,i...... : OiaCHlINS, . Uns Mu) Bsul7, l-ABl t rusr~
    A. de MATTEIS
    UeJl. ?Hr Rpublique d'Raiti


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM