<%BANNER%>







PAGE 1

m MA i ^ § CUIIASSEZVLJS! CUIRASSEZ votre, Gorge, vos Bronches, vos Poumons en les e'fcndant,| en les prservant par l'antisepsie volatile dos riLLES VALDAi contre l(-s danger* du Froid, de l'Humidit, dot Poussires. di m Microbes. POUR SniGHER EFFICACEMEIT Rhumes, Maux de Gorge, Bronchites, Grippe, etc. i Mi'i.im:z i.cs PASTILLES VALDA mndresplr&levnliseptiqu Mais il faut avoir sob de bien employer les PASTILLES VALDA VRITABLES vendues uniquement en BOITES portant le nom LE_MAT!N ABONNEMENT i PAM Mois POIU Ai -PRIHC-E DePARTEMFNT in'i'.v\(,i :H I.PB Bnnnrrpo %  < •oiro |r|p.-pnttr>r! fnmp Ho l'.-l.-.itp n ROfl Trnrrhrr % l'pna et jo^ o| o-{ l.uriget-, Hi'l le de >*'. *c. Nouvelles | fclraricjim FA GABLE Il janwer r l'ABra—Rlr DCuiiha ar; ba^adei du HIPHI en France a reu ur.e lelti dn Mr Hymen 4, prsident de l'a tan M^p de la socutedeu .Natiors tecei nient tenue Gen\6 par laqi t le \ Hvmani transmet Ui r n>< iii mi et i Mr h A. Cui lia ses p uvo.i somo l'ienideiit du coubciii de la Socif'f Mr i) AHunlia prsidera la ronki du conseil qui auia lieu Utnv eu fvrier. WASHINGTON — La clumbre t vot a une grande majorit la is hou du Snat accordant uo crd de •'•" ooo dollars pour 18 dpi ne eiiht adopta uie rsoli prvoyant la lui ion du Coupr* lvrier pour compter les votea d. > lecteuri pruidruti* le. Ces le leur ont Vot aujouid'liui doi s Ijut les EtaiH. Mr Lavie fisat.t fcnclijn de II dtail e d'I.tat a dclare devent h COr'insiHun eniloiiale que ce di partetnent n'avait exetc auctii pieeeion sur le nouveut uieni Ci liain pour eutpnlier la pose du l ; ble ut Buibadta de la Webttti UnionMr Cation prsident de cetii spei ! avait ai paiavant dclare I continue devutii la CulDODiSlioo. l.e iec titite Bkei rtCumiLapdi la coubttuci en >i un canal parralu au aurai ut: l'aiii ii.. i actuel mail I > niveau de la un r Dans quinze audit il le canal du KuiBina nia Inai i fi.ant. ce le dciaih ion de Mr Bafcei est la ippoi se a la inegea i".i ue Id iiarduig d luire dn canal actuel i Canal au niveau de la mer. Le dtpailt tuent ula Justice l en cmoment uno enqute K*'* r sur t'iudUBtiie au ut \a aliu de dlti miner ail y a Inu la violation de h oi Shermann sur. I s tri'a" Mh./.K.ivLS — A Poccasroa de lections snatoiiaUs plus de tc maires des L.i,ai.u, n. • %  eei Aie; t ns H unis en Longis tdmstei t i Mr Ltygues t i Mr Orf e ID i M t. des rg ons tlbe et s. a dci ratio vivante : Lis ministres drs | jiions hbfius tblicprueol i ici \ de reconstiuvlicn tut 1'eigii^tn.ci t jlenLei que lts charges d i suron gts de gutne uiaieot eniic en assuies pat la natiomt ijootict : parait impossible i la Nation dt n soustraite 1 celle dilie sans laiiiu ; toutes les vertes qui sont 1 hoi rien mme du nom f arais.t Les rsultats complets des !e>iiois > u Sn* fianais ID quer on ftin P" r le parti du rue r moJeuf, sndis que le corscivaei et la gauche perdeot dewiges Lts conservateurs ont lu ticis se Dateurs au ittu de huitquils avaicr et l*s radicaux }j au lieu de ]; I rsultats pour Us siges lenetorii qui taient au pouvoir sont Us sui vants : Conservateur* 1, rpub ica:n: W, ladicaux 40, radicau* socialistes 43, l^biicaius 2j. FRAN3E U CabinPl rst dmissioniiurf Par cble PARIS. 11 | nvi.r— La Ch. mbre repoussa par ./f>j voix conrr \2i '•aiourr.j rr.f ni de l'interpelfat'on dp•nandf'e par le peuverrement.— I < ^?binet f st .dmissionraire. PARIS, IJ faovier.— |.e mipis'* re de Mr Geoges f.tvgues c l tnmhf ujeurd'hui. Sa cbuie est le uSu'' on qi" levaii svoir lieu le ry jsprier evrr %  lr Llcyd Gorges et le cr m'e^fez''. notoire des ^11 iires iraryres d'If < 1 ut dirruter le ofs"nrr f suspens no'ammmt le d J sraem nt t <-s r parations a 1 rranJts.l.e vo-r |Ui e ft ue .jf.j i i?j a t le pluniellant qci ait jamais t pti :onlte le gouvtrn'n.eni /rarais de >OJJ la tond^tion de h Dois me r^ iub! que". In n Jiatfment eprl Mr Lrygufl e leudit au palais de l'Ely^ee ei s FAITS DIVERS ODSBIVVATCllHE PEMI SEMINAIRE CUUtGEST MARTIAL REMSET^NRMFNTS METEOROLOGIQUES |eodt 1 r lao*iei 1921 daromilte 76^ 7 iiiinimum 19. £ Temptature maiimum 1 \ t Movern diurnt 2fi.2 f.n ; c'•• jiur et cuit. Vent d'Est H.iou tre contant. J. SCHERFR A la Justice de paix Section Nord Le Greffier du Tribunal de rai ecti^n rord s'tant dnvs de ses fonc lions, le Dpatterrept de la Justic invit 'e Patqurt a ouvrir ure er qut au.; fins d'tuttndre le dmis sionnaire. Nous dploroi.s bien crt incident qui aurut ppt vraiment ce 'onc ttooraire dont on connait l'honora biht prendre une pareille dtermi nationCours des Marchs l.l Janvier l!21 N.w-Yok.Francfl % 1rt vv Steilins i^-7;{. Parle.— R*ne :t ,o bMi St<" '-np 'I Do I ir 10 281 Loterie du Cij)-Hitien La Comm ss on ?d ntniMratiee do! >a Grande Loterie Muguctptle djj r np Haili*n a le regret d't arrive. Jn mtt en avant pour les porteeuilles des binancts, des Allaire.:traDgere!\de I lnliieur.de la gurit, es noms* de MM. Poincat. --nciei usidei 1 de la hptbl que, Ren v'iviani. Lotis Batthou, et Anstidt •liiand, at.c tn prsident du conseil. Ju cabinet oe politiciens tels qu> %  ui-ci a t tnv s'g depuis la teraite de N.r Clemeuci.au. Si cttie combinatfon aboutissait vlr Foinca lerat aux fiuarc s il |r H'iand PUX Mtaires lrargtes.Lt prsident M1 eracd a oovu^ue s twee Mvl. Lcoo liouigeois prsicot du bn.t tt K 0-1 fcnet pisi tint de la Lh.iu.bie, peur lts CODulit r sur la situation et fixera en iu le son ilu 1 pour tjrmer ae.ua M r.uuvtau cabinet. 1 Deux pauvres pe ites filles 1 Nous avons t-uun eierrp'aiie iu toinan de M Flix Ccuitots, 1 Deux pauvres pi' tes filTes • dont ci mtme nous a^o dj donn un ivanL-g l au public. lin aitendi.nl que D| > Pretervajif. contre 1'A.Ustrim 16 Faites vous vacciner puisque les personnes non v:rcbis sont akintes de ceb ,f msladie. 20 Tenez vo'te corps propre e* observez vos habitudes ordrraires jo LAlastrim se con'rade piin:inalement par con'act persenne lonr, rLotGNRZ vous DES POULES el ie visitez pas les malades 4"* Si vous es malade, fa'"S chercher un Mdecin et o'adme ez pas que l'on vous visite 50 Soyez patrioie et aidez i • nr ayer ce tlau en ra^portaot au Service Sanitaire tous les cas i votre connaissance Bonne rcompense A loi iai'|i rteia une rhlne de mont r e m or perdoe hier ent'P le bureau de la Panama Line et l'Ctel de.Kinnrr. S'adreoFer H la Csnaroa Line. Revue de8 livx Mondes IJ ^iie Je Lnii'ersil, Paris S'JVi A I X F DR LA UVR-USCN DU 15 DECEMBRE 1920 Le ge te au Kri n.— 1 Le serai, mend '< • I • s l\i ne tra^c e'1 M n ice Barrs, de 1 Acadmie fr*a. use. rn^i d'un pote, fragmeai in^'its, Alfred de Vigny. L'oeuvre de M. Paul Bourg-fJ ;.o lis Bertrand. les amants d'Annecy.— Aune l'Eue et lacquis de Savoie.— 1 Hcn 'v l'ordeaux, de l'Acadmie fian-'iie Au tfmp de 1 innocence,— Troi •ir-e parue, Ed't Wharton.— BoKhtistes de Hongrie.— I Le eciet iu Comte Tteza, |rme et |*an Tharaud. Liitcat Jies trangers.— Dostsiewsky peint par sa tille, Louis Gi let. Revue Scientifique.— T an poris lnens, Charles Nor mann Revue Musicale — Le roi Ca • laule, 1 Opra-Comique, Camil'e iellaigue Chioniquelanle hue l'rovence, Jucaibl ETRANGER — La llo te de l'Atlan ique des ritats L'ois est arrive hier 1 Guan tinamo Biy. — Mr Raoul Perrel a . rlu ns opposition pisident de la charn bre p>r^37^ vo x La smee du S nat a t tii courte, l'lacton du prsident remise i jeud 1 Plus de tient* tmoins ont dl t entendus par la Commission inatotiale de l'immigration a l'oc asien du projet de 'oi bhn*o n nro hibant l'imnrg atton aux E vs Un s 00ut un an. — L: Dpartement des Ftnsnces vmtriCiin a tait conna re qu'.-u i lT I nv-er denjer, il y avait 6,34c, 4j6"i3 do'.i^ W aictl lion soi js,i2 par lte contre >i,So ru prenier jacviei iqao. — L'avis des snateurs amiicains $t que les tmo-gnages n ont pas jrouv lu'gene du pro|tt de Ici |ohp^on p-oh bat t %  .nmi^iatioo. — M. Wallace no 1 fi la Lopf>rence des ambassadeurs 'a dcision du gouvernement tmiicain de ne jiub tre teprstnt et eipiime ses egr< 's personrels. — Le produit d:s imf Al irrdirects et des monopoles tr France, s'leva ra I9SO a plus de douze milliards. La p'us value sur les valuations bqdgiaires -.ttetnt plus de un mi 1 iatd et sur le produit de 1919 de plus de qimillurds. H DUSUSORETL LEIILLEFER los 1 IMK8. ratrri^'.:C-f tfM ii c'.T dou.T spciaux, d'une nnrssc dt trempt M d* coup* •LtolUIMnl innmpiriril! lunik douait irm.nai j'idiyuni t tout le* ruoir* lABE •* HAMOrma •• TaSLLZFEn •• trouvent PARTOUT KMVUI FRANCO MM ; %  1.'. % %  : %  !. DU CATALOGUE IULUSTHB t -INi: ELECTRIQUE MODLE U CROIX-CUai. , F AICAT r.l HI -' t 'X: 2. rue Docteur-Balty, GRENOSLE (Ur*>. •i %  " %  'il ww wp—pi — CbezPE.PAIi\SOi\&tl Vous trouverez Planches et Cartelages un prix avantageux. Chez A B1CHA Vient de recevoir : Pommes, d'arbre Raisins verts •



PAGE 1

IF MATIN 7 Z Panama Hailrrad Steamship Linc. • Service de fret et de passagers' Aew-York Haiil lorta-u-Pince, le 1er Sepembre*1920 Ui ~Pre r a n' ruditions direc'es pmr l'Angleterre et l'Europe ei vice-vesa. C( iinexirns [baitaux a fttw York. Le plus rapide el 11 plus direct service de et pour | Kuroje. AdreM |A E Paterso', General Frei h( Agent, zh State Streit, New York G l\ — P'tt p rable le&lmaiicn l'excepliou du Miel. a Un dpart par mois de New York directement pour Port an Prince el un aune par uois pour tous les ports d'riai'i.— Seulem.'in paatfge do pramire clause.— Les suivants ,ont nos agents dans lts'piu cipaux por>s d Kuippe e d'/ ufc.lt/ene : Angleterre, Ecwne et France : Mil. G.W* Shelden $ to, :/7, James Street, hivertmrpool, England. Copenhague, Dnemuk : M* A.E. Franck J Martin Agent gnral pour Hah EnLce de la Glacire. Port-au-l'nnce. Procd souverain Contre Falasf ou la petite vrole Servet-vous d; l'YSOL. H. s nfecfaQi liquide, presque inodore. f-YSOL SU iVI.\ ( Jll-J >M <:,,;, ,], %  i, faciant pour la birbid LV^iL S t VOSUvoa dsiuf c ml pour | a toiletta et le bau? ULIU^ULiiV : Croae hntisepilq ie pour les aoioa de la peau* ^ dtruit Ks licma, s el enl e les lche. PEBfcCCO : Pour lhvi(iede lu booeh* Produils employs .jaus tous les lipita i\ de Franc?. d'Allen atrin et des Elals-L'uis. wJjt&n, LBt \ R. TIIRBAUD uCiti.N tt rMNK Aent dpositaire El vente aans louics les bonnes pharnr cies. .1lifili f RiO l*r*ient le coriiinerce el le public en gnral |ue non Magasin ••st Iraublr au l C:d de M pro* pii , an 'ii t.. le du Poil, o il rouvi oi u,n orijn en de pio isi '•' ifa cli r el •me : H/., Bru e ni < tilube, Ou t lu Ai moi i ; lu :> i oTck, bn"il taie, l e de po c, i 1 di di oie, lui' ngseu saumure h in sauis, a 01 -Jwda, huile \ \ Co" %  u, iJ ; i et-.'Vbfi'jteiite L.I'IIKKT/V.WN VG ;IR:IOLU [\IXK: du ijuai.



PAGE 1

TF MATIN \ t sien PGPT-DE-PAIX Nous avons l'avantage d'informer noire aimable cliente] que la suite d rcent voyage de noire Sieur Chef ei Europe nous recevons un grau assortiment de marchai dises franaises et anglaises, Aolre stock reviendra ce qu'il tait avant ta guerre, c'es -dire le plus choisi et le plus important de h Itpiingiu Aux nombreux articles eu vente dj au magasin les der niers arrivages comportent les articles franais suivants Baux cols Foch tl Albert, manchettes, chape ux de pallie h es suprieur? rasimirs et a>*tJ piUr costume de tri Ce et de crmonie, ftane l;s pure ta nu p m • msumes \le cl m* a etehSm telles, toile fil de loutn pour draps ae uts sans cotai e, tt* pur fit p mr hemUe • 1/mii clioirs de pi et coton en pice, moue h tirs d>, fan' isie, salua tte pour doublure*serviette H table et nappes dammastes> gilets de coton c n et coulur*, yilet fil d tienne c/t'iUM^i/*! pour hommes, cudtt et enfants en fit en coton, gants de &Hm en fit et soie pour honim^i femmes et eufantt, cravache et cunnes lu mode de superb;* paletots pjur dmes et V I filles tn jerseys de >oie nuance nouvelles. Tout un assortiment dpeignes de nu me b ^'// I pinQle adornts genre nouveau faon caille. Un grand assortiment de couronneeroijcmnlM mortuaires i n perlu mtal cellulo etc. Jolies et trs varies curie pustules pour les ftes Nous alL minus loQh peu des bibelots franais d'orlvrerie> des couverts tu ruol /. Iveutiils. Veutti* t • at ques der ui re nouveaut Ue Fans. Des chemises pour nom ait s. Un yraud cHoix de cravates n* e l niodf, Uu asso uuicut co piet de c lia peaux nouveaux pour daim" iiieti^ eaiauis et beb'jV! Des ? psrett. fcporoos, titor* trier ceiilure' bretelles(Unies tricoter, \ Uni sjres Ilaliai, p rfuiii rtu J^ 1018 Huiles "toutes dune &ins, vus hus et ordiuaire ruuau tl (De l'Angleterre nous recevons de nombreux colis de porcelaines vena complter noire assortiment dj *i vari de services de tables nie dtach s, services de toilette, verrerie ele* Du porter 1 par caisse de 6 dt Dock el kaki pour hommes, dievioUs noires et bleue.*, draps de fauiai>ie, lil en pelo es, mouchoirs Nous iteevons encore d Angleterre de* creloimes de coton pour draps, thunistshnae r j, CCD ne Ici s Us mi i < n (ompitl asserniuiU de joiels, IOI,1J( ni, li scui's anglais ei an. icium, Ironie, saucitsun lin bon I r liqueurs tarages, vins tins, diampague. pone sirops ; s onif, Cor (ons e'Vcs, fouis au jus, Aotre ap, ro< stoi oemei t de profil* ns, si cre, larme, i z. p"cern-, poissui s nous, perinei de rtpm re toutes IPS !" m i Mots tnors la disins lion des II brieams u-eaux gazeuse* des tut* 9 daiide cai Ironique, de l'acide c Ifique mousse ai -iti-• ||<> oran,aniles iNotre (ho I de toiles lints ruii.ns. Qeura, d-Melles peut saluant ks plus diltieues.Us eu i'ei, cadr.oai ber eiux en hnt ni e ? MIiCe aL K' w pou> de il' 10 uallous, rchauds tous les articles de mercerie et denanpi fl ,i i ,.„ ^ ."T" ":!!?.. c ." J,ss chaudires tout de ni LOgallous, rechauds tous les articles de mercerie et de papeieiie. Lan.pt s tout, s qualits. 3 I kola Dukwoitl s dimens ots %  .Nous 4s|^rotis voire bonne visite et vous prseulous M nos salulalions dislingu. A. IIAGUENOT & Co



PAGE 1

Cuitonime'anne Nos ;W PoH m Prince, Hati Vend edi U Janvier 192i OinECTKUR-PKOPdETAlRE Clment-MAGLOIRE IF XTMFRP 20 CF.NT1M1-S Quotidien i Quand un peuple s'est exposera def grands et pmbles^sacrifces, il ne se contente plus de dtuii mesures^; .lvent savoir o jeter Vancre.^ „ bRoen GUILLOU m HEDACTION; Rae AmricainelNo, tdfiM TELEPHONEES ESTION DU JOURI AUX TATS UNIS La Sialue 5e uH-lmn La signification de sa personnalit xce & son ducaiion profW ion et sa formation trs spciale lration de ltat gnral qui ""..T•lv ? de Saint raiague, louseamt Lonvartura a donc tirer parti de qualits qui jnt fait hautement apprc er, d' |rd par ses niai rea et pur tout le sonnel des ateheiaet ii K habitant; er suite, lorju eurei t clat vnements,par les repr. s entant* la Pouvoirs publics qui eurent pression que ce horaire serait ur eux on un adversaire redoule on uu auxiliaire prcitui.Tousnt fut l'un et l'autre. vans doute, il ne fut pas scrupu ix dans le choix de ses noyens r & tonr, il servit et trahit l'insur lion noire, l'Espagne, la France, Ion la voie que loi trag.it si u am ion. Mais, ous les postes, il fut mor comme il convenait: (i bim ib, une pique o I s noirs ient partout en escLvBg., Tous jint-Louvetture n ut tour a tour, ma les dillrentes phases de son dation, l'hommage des hiancs les 8 qualifie. 1 a'j a pas un noir qui ne s te gonfl d'o r gu>ii en se rasjpa t les honneur^ ac ords au Mol> 'oussaint victo-ieux par le gnral liais MaitlandUn histonen les lit comme suit • Le 2 Octobre >, il couronna son triorni a en rant au Mle avpc une irmi i8 de 13.000 hommes II fut reu rame un aouverain : p rtout le upea anglaises faisaienr ia baie; l< ', portant l'ostensoir, vint U avoir processionoereuient IOOI dais de veloors; puia le gnre i 1 le conduisit aous u>.e tenp M couleurs de la Giand\ r > u il hvni fait lever su> il r... .ivrmea. et lui offrit un r somptueux. Apre* le repas, il lit prsent, au uom du roi d'Aerre, de la spleodide argenterie avait aer.vi au festin; i lui ti % en outre, du palais que les dais avaient construit pour I e r,e de leur gouvernement et di i couleuvrinea en bonze. j, le mme gnral >ui avait ert Port-au Prince au milieu d eila honneurs, Le 15 Mai, il |najo') 0t i Port-au Prince une re solennelle acclaraa'ions de OQle, discou a du ma're.Te Denm nt I l'glise, rien n y m nqua j i mdaille fut mme frappe igie de Toussaint avec ce te l1 de caractristique : Apt$ Dieti, 1 t luit •a prise de possession de U parie 1 %  gnoU en ei-utlon du trait e.la, fut 1 occasion de bnILn's meurs qu eurent rendre les ap tes espagnoles l'ou.-smni %  it A Santo-Dorningo %  u aon de es les cloch a de la ville et cow des dommages du gouvtiueui >cu Don Garcia. evtpu par aea seu's efforts gou leur de l'Ile entire, Tou *au.t sou service des officiers b'ar es lgions mig s qui resiaier I %  le paysDans lea rur.iona d'inei, organises sous le nom £ %  £•, il lactyait |>e h,oinm-ges blanc* e d* l 0(ri tei H u.*;, pu • de ses otticieri aupi|e.:i>, |dant quiu dehors reluisait tous %  arm^a sa fameuse cjmpafiie de Pes achevai dont un bisontin a I A New York, le march du cui' re est rest taible toute la semaine 'entire et d'assez importantes quan its d lectrolvtiqn* ont t vendue* 13 3|4 cents. Une aralio'ato' tait siguale touttiois en clture ri JI cotail l'lectrobtique de 14 c plomb pour a imuier la daman le consommatrice ont totalement chou, malgr 1 -a concessions des >nx olferte*. Aussi les ouvriers deviennent ils •rudents. On signale par exemple, ne les m.nufactures di) Contie dclarent que les ouvriers rdout* in chmage prolong, acceptent des rductions de sala.ies. Un cursute tj un meilleur rendement de la production. n p. is Tanne d,n re. la presst II n est pas que lea iriaox djnt dominicaine, repru-ni t ses droi s, les prix aellriteot. Le bl a lur a! travaille avec une magmlique activit nent baiss, sur les maichs du il la r construction de la patrie do\ansas. A Ghicsgo.lea prix du porc uimic-ine ont revenus au nivesu d'avant! Comprenant que la solidarit ast guerre. j |a p „ oipale ressource du quatrime Le sucre est en nouve le baUaa pouvoir, elle s'eat runie en un G j sensible.Le colou est en recul margia qii arrte des d ciaion*, fan |u ; les chitffaa de la production, des pi\.clamations et s'impose'dar. J ailleurs, contribuent 1 acceutua le lgument des affaires publique non de ce mouvemen. jdominkaineai Le cinquime rapport du bur-aul Oo peut tout at'endre de ce conie recensement constateque la quan g-es doit lea aances aont tenues ut de cooo grene l'anne demie JUB la prsideuc3 de llora io Blao re jusqn au lo novembre, a'est leco Fomuont et la vice pisidence ve a 8,020,000 balles, ce qui rapre de Fabio F.allo.les deux io irualMes sente uneaugmentation de 1 i ,ooo inar.yra dont les ma heurs occu ualles depuis le 1er nov. mbre. Lau^ paieut, il n'y a pas longtemps la %  nentation de cette anne est de presse trangrei-JIU.ouo balles, car a pareille po i MM. Flix M Nolasco ei Vacante lue en 1010, la quantit d* cuton Toientino. R tiennent au Congrs gracie ne dpassait pas 7 Ooi OOJ les oilices de Secrtaire, 'ailes. Lest dans le Texas que l-ei A quand le congisde la l'resst ;renag-3 a doun les plus gros raul hatienne i C'ait le mototot o i ia fljeW D. la Information Le Cong es de la Praaaa a rpon u <:> mme suit ad .Kilogramme de a p r ^se b ilie ine : P^d rneira. A ( dation de la Presse Brsilien <*, R o de Jineito HQ session solennelle, le Congrs le U Presse do ma lecture de vu re lblogramme de su liante la ctu se domiuicaiae.Les Jelgus en cou ent le texte debout et en applau Jissant. Le peuple dominicain, pic toodment remu, avant votre vai' 'anle intersreQ.ion t torntlle, avait :ontiarce dans le prcieux concours b lii n. Blanco bombona, nrsident t tulaire le ccong', expuls par les toress iinrn aines d'o;cuptticn. l-'ab o b'tallo, vice prndecl en onction Vicente Tob ntino, R. secrtaire. __^^^ Correspondant US de u Presse Sale xlraordiaary j OfSHOBS and H09IERYI Hiving bougbt out an entire New Y rk house of Sil )E compris to several iho 1 se and pairs of the beat k itfwo for ina-i.w ira j n anl children samawl'l be ofered to tlie public at une-"* ranoiny from *>f y nr ^nnt ••> seven'vfive par 0*0t I5E OW THE ACIUA.L NEW VBZ h ET Al L PRI CES The stock crnsis's of a gnerai assortnint ef boots and shoea io cuilier and ctnvxs Ibis il du .i > i tu iuy| > aiv tuoney in THESE HA KO TIMES. loclude I in tha etock will be an assirtn^'i ot' fEN'Ul.NK 'LM HEACI1 SUir.^, SHIRTS. TlES, C\I'S. etc. etc. ail uf Which w.ll bi oiTi red at ^reatlv reducrk toute une raai^n da chau sures co nprenant il'isieu s m ; llie a de piirei 1e la m-a Heure qialit pour ho u ns. femmes et Enfants, nous les offrons au public de 5j ~ o t o au dessiu? du prix de d-ail actuel a New York. Le stock compre id un assorti nuit g lierai Je botiinas^et de sju'iera ^0 cuir et en toile. ; 'C'e8t n ne occasio-i qu'on n'a jatuil vu Un ce ptyj] uni oc:isicu lui n'arrive qu'une fois dans la vie. Prolitez de cette off e extrao-d.oaire pour f die vos acb ittptndMt cette vente qui est uoe ai casion sans prcdent d'ecunj niaer de l'argent en %  es temps duraDans le stock il y a un assortiment de complets de pure Palm boacb — le chemises —de Cravates, de chapeaux etc etc, le tout oirart des prir trs rduits. NE MANQUEZ PAS DE FYIRK VOS ACH VTS < au No 1715 Itue du Magasin de l'Etat. Port au l'rioce. HORACE HYA.N 'ait. Enfin, la criae du caoutchouc brut ontinue 0 re trs rieuse New Yoiko o.i dit q i lea apkv.1 IJJI mais de se a mi commun. iJaiiser contre Tenue Sc te d; pujilat la Ghumbre franaise L'Union Patriotique rappelle qu c'est dimanche l janvier, 9 heu par cable res i|2 du ma in, que sera donne i ,,„ %  ... a-is.ani la corfrence de Me Lespi ?' Ja vler ~ ,ne scAoe de S' 1 ; z:< ZV TV* SPC"SW SyftME ressent notre Pays, Hutiens des ts en re deux dpott. Les deux X'.ux sexes et de toute opiaioi.tran 'dputes s'taient r rtnconMii g j a|H {ers, amricuos a venir entendre le W < couloirs, M. Blanc en profita Be trouvent avo r e i mains quelque IOU.OJO tonnes d,U produit. Tout de t;iruiremen : quinze maison* ont brillant confrencier expliquer les de siderata dont I (havre pcu'suit la ralisation. A l'issue de la codrent, ceux ^ui le voudront pourront dposer leur contribution a la Siuscription Nationale, ouverte poui l'envoi dune n ssu a aut t .a. U us. dit quelle jouait t auprs de TOJS .-,,,,,:, , „/ ,nu on onsaint-Louverture un lle analogue (\ propos de soumettre leurs affaires ce|ui que devait |uqr plus tard, a une expert se en vue del Uma a H prs de Napolon |i|, l'escadron tionduu syndicat qui aurait Mis des Cent Cardas leurs positions Aprs examen, il a cil se montrait, conunuetil, aveu t lecouno que sur ces dix seul SfiPi e N l 8n,, ?. ( M8 %  tenue ai9 0 Q -. ept taient insolvebles L? Jl -\ M'OOlaitqqa i e8 fa mata.qu %  les exigibilits no,n garau-' S!!!! h? 1^ ,es d| ne P-' rnj ^ ee *** l dpassaient p„a i^-J.Qooiaauveran fu "Si bib,,, WWqe*rgliaeei d.j|lara N,.anmow. le -.iSiil an .m elles eus ant (a pojtr'. M entire uueatloi n'a pu e oust Uer, ce ifaeoi couverte. Mois vu plusieurs £i a. am,en d-au. r Ta maisons I aS foia en renvoyer eu dtournant les laer qu -elle* n taient pas en rae yeux en en s f nant ; ^,< il w conye sure a> payer leurs diffrences. Util pa* que des femmes b^ncl^ p M< Las n gueiations se poursuivent S nt a*.. .uanau'r d la dœnce. r dans I esprance de constituer un LXJSXF* PQ a iD8i en * elM 8 y Qdicat cn * r dessuver les ma9 priode col anialo. dominer, dam les sons dfa.danles. :u*ls ica.< si re circonstances les plus diverses, les *eot ou n'et aniv* a riaa 8u atSn XL 1 oe,oc f itbl nche encore dan. l'cbejap^e a proche de plus en mu.tresse 1e la fortune du ;>&;*. ^ pra*' e,-|'n craioY.que si une ail" Contre t pidmie pour demander M Lon Daudet d ) cesser dans I Action franaise sa campagne contre les socialisesM. Daudrt rpondit q 1 au contraire il avait Itq sotMMl ne lui donner plu 1 intensit. M lilanc. furieux, lana if.i\ coups de poing M. Daudet qui riposa par un viuonreux coup de point; droit qui lenii' a tene la lput lilanc. %  i i i Notre confrre L, Essor a pub io 'ieimremeut la for m le duo loocb parait-il, contre la maislie 4 aon dbut, il eet bon dj rpandre cette utile mdication ; H grains da girolle anis toile morceau de canelle. feuille da maUuueMe, n'uf, fyatta v^iikre d'huile d olive cuiUete d'tiuile d'auaanrla ruillera d'huile da ricie. ia on se^ ua mouvement d '4-* coutbatutes 0e dou^nra fnaplAriMt 4 1 l 1 \ t 1 livre. de la ta KiTTa n e.i TL TlR 1 ** "f VFi'V oa crBin qttesi une %\U wvr*. ^ courbatu tes

Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05286
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, January 14, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05286

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Cuitonime'anne Nos ;W
PoH m Prince, Hati
Vend edi U Janvier 192i
. OinECTKUR-PKOPdETAlRE
Clment-MAGLOIRE
IF XTMFRP 20 CF.NT1M1-S
Quotidien
i Quand un peuple s'est
exposera def grands et
pmbles^sacrifces, il ne
se contente plus de dtuii
mesures^; .lvent savoir
o jeter Vancre.^
bRoen GUILLOU m
HEDACTION; Rae AmricainelNo, tdfiM
TELEPHONEES
ESTION DU JOURI aux tats unis
La Sialue 5e
uH-lmn
La signification de sa
personnalit
xce & son ducaiion profW ion
et sa formation trs spciale
lration de ltat gnral qui
""..T- lv? de Saint
raiague, louseamt Lonvartura a
donc tirer parti de qualits qui
jnt fait hautement apprc er, d'
|rd par ses niai rea et pur tout le
sonnel des ateheiaet ii k habita-
nt; er suite, lor- ju eurei t clat
vnements,par les repr. s entant*
la Pouvoirs publics qui eurent
pression que ce horaire serait
ur eux on un adversaire redou-
le on uu auxiliaire prcitui.Tous-
nt fut l'un et l'autre.
vans doute, il ne fut pas scrupu
ix dans le choix de ses noyens .
r & tonr, il servit et trahit l'insur
lion noire, l'Espagne, la France,
Ion la voie que loi trag.it si u am
ion. Mais, ous les postes, il fut
mor comme il convenait: (i bim
ib, une pique o I s noirs
ient partout en escLvBg., Tous
jint-Louvetture n ut tour a tour,
ma les dillrentes phases de son
dation, l'hommage des hiancs les
8 qualifie.
1 a'j a pas un noir qui ne s
te gonfl d'orgu>ii en se rasjpa
t les honneur^ ac ords au Mol>
'oussaint victo-ieux par le gnral
liais Maitland- Un histonen les
lit comme suit Le 2 Octobre
>, il couronna son triorni a en
rant au Mle avpc une irmi
i8 de 13.000 hommes II fut reu
rame un aouverain : p rtout le
upea anglaises faisaienr ia baie; l<
', portant l'ostensoir, vint U
avoir processionoereuient iooi
dais de veloors; puia le gnre i
1 le conduisit aous u>.e tenp
M couleurs de la Giand-
\ r> u il hvni fait lever su>
il r... .ivrmea. et lui offrit un r
somptueux. Apre* le repas, il
lit prsent, au uom du roi d'A-
erre, de la spleodide argenterie
avait aer.vi au festin; i lui ti
? en outre, du palais que les
dais avaient construit pour I e
r,e de leur gouvernement et di
i couleuvrinea en bonze.
j, le mme gnral >ui avait
ert Port-au Prince au milieu d
eila honneurs, Le 15 Mai, il
|najo') 0t i Port-au Prince une
re solennelle acclaraa'ions de
OQle, discou a du ma're.Te Denm
nt I l'glise, rien n y m nqua j i
mdaille fut mme frappe
igie de Toussaint avec ce te l-1
de caractristique : Apt$ Dieti,1
t luit
a prise de possession de U parie1
gnoU en ei-utlon du trait
e.la, fut 1 occasion de bnILn's
meurs qu eurent rendre les ap
tes espagnoles l'ou.-smni
it A Santo-Dorningo u aon de
es les cloch a de la ville et cow
des dommages du gouvtiueui
>cu Don Garcia.
evtpu par aea seu's efforts gou
leur de l'Ile entire, Tou *au.t
sou service des officiers b'ar es
lgions mig s qui resiaier I
le pays- Dans lea rur.iona
d'inei, organises sous le nom
, il lactyait |>e h,oinm-ges
blanc* e d* l0(ri teiHu.*;, pu
de ses otticieri aupi|e.:i>,
|dant quiu dehors reluisait tous
arm^a sa fameuse cjmpafiie de
Pes achevai dont un bisontin a
I
A New York, le march du cui-
' re est rest taible toute la semaine
'entire et d'assez importantes quan
its d lectrolvtiqn* ont t vendue*
13 3|4 cents. Une aralio'ato'
tait siguale touttiois en clture ri
ji cotail l'lectrobtique de 14 c J1 1|2 ceuts la fois pjur le dis-
ponible et le livrable terme tap
Tccn,
les consommateurs se aont peu
tresas l'iain, dont la tendance
lait oriente la baisse comme aui
'*- marchs trangers et il -e s'est
r-il que quelques petite* affaires a
les prix en recul de i ceut 1 dii
sur reux d'il y a huit jours.
I e zrac a pouranivi a b iase.prin
ip-lement sous l'influence des avi*
enaimistes de l'tranger-
Lea effor s faits par les producteurs
'> plomb pour a imuier la daman
le consommatrice ont totalement
chou, malgr 1 -a concessions des
>nx olferte*.
Aussi les ouvriers deviennent ils
rudents. On signale par exemple,
ne les m.nufactures di) Contie d-
clarent que les ouvriers rdout*
in chmage prolong, acceptent des
rductions de sala.ies. Un cursute
tj un meilleur rendement de la
production. n p. is Tanne d,n re. la presst
II n est pas que lea iriaox djnt dominicaine, repru-ni t ses droi s,
les prix aellriteot. Le bl a lur a! travaille avec une magmlique activit
nent baiss, sur les maichs du il la r construction de la patrie do-
\ansas. A Ghicsgo.lea prix du porc uimic-ine
ont revenus au nivesu d'avant! Comprenant que la solidarit ast
guerre. j |a p, oipale ressource du quatrime
Le sucre est en nouve le baUaa pouvoir, elle s'eat runie en un G j
sensible.Le colou est en recul mar- gia qii arrte des d ciaion*, fan
|u ; les chitffaa de la production, des pi\.clamations et s'impose'dar.
J ailleurs, contribuent 1 acceutua le lgument des affaires publique
non de ce mouvemen. jdominkaineai
Le cinquime rapport du bur-aul Oo peut tout at'endre de ce con-
ie recensement constateque la quan g-es doit lea aances aont tenues
ut de cooo grene l'anne demie jub la prsideuc3 de llora io Blao
re jusqn au lo novembre, a'est le- co Fomuont et la vice pisidence
ve a 8,020,000 balles, ce qui rapre de Fabio F.allo.les deux io irualMes
sente uneaugmentation de 1 i ,ooo inar.yra dont les ma heurs occu
ualles depuis le 1er nov. mbre. Lau^ paieut, il n'y a pas longtemps la
nentation de cette anne est de presse trangre-
i-JIU.ouo balles, car a pareille po i MM. Flix M Nolasco ei Vacante
lue en 1010, la quantit d* cuton Toientino. R tiennent au Congrs
gracie ne dpassait pas 7 Ooi ooj les oilices de Secrtaire,
'ailes. Lest dans le Texas que l-e- i a quand le congisde la l'resst
;renag-3 a doun les plus gros raul hatienne i C'ait le mototot o i ia
___fljeW
D. la Information
Le Cong es de la Praaaa a rpon
u <:> mme suit ad .Kilogramme de
a pr ^se b ilie ine :
P^d rneira.
A ( dation de la Presse Brsilien
<*, R o de Jineito
Hq session solennelle, le Congrs
le U Presse do ma lecture de vu re
lblogramme de su liante la ctu
se domiuicaiae.Les Jelgus en cou
ent le texte debout et en applau
Jissant. Le peuple dominicain, pic
toodment remu, avant votre vai'
'anle intersreQ.ion t torntlle, avait
:ontiarce dans le prcieux concours
b lii n.
Blanco bombona, nrsident t tulaire
le c- cong', expuls par les toress
iinrn aines d'o;cuptticn.
l-'ab o b'tallo, vice prndecl en
onction
Vicente Tob ntino, R. secrtaire.
__^^^ Correspondant
US de u Presse
Sale xlraordiaary j
OfSHOBS and H09IERYI
Hiving bougbt out an entire New Y rk house of Sil )E compris to
several iho1 se and pairs of the beat k itfwo for ina-i.w irajn anl children
samawl'l be ofered to tlie public at une-"* ranoiny from *>f y nr ^nnt >
seven'vfive par 0*0t I5E OW THE ACIUA.L NEW VBZ h ET Al L PRI
CES The stock crnsis's of a gnerai assortnint ef boots and shoea io
cuilier and ctnvxs
Ibis il du cornes on1 a once in a lift tiimW
Take a Ivantage ai tins FA l" t V ) l )1 \' V. I i ) TE ' \ I I mi k i y n
purchases diiiug thta -alu wicti wilt prive an uiu^ual >.i > i tu iuy| > aiv
tuoney in THESE HA KO TIMES.
locludeI in tha etock will be an assirtn^'i ot' fEN'Ul.NK 'LM
HEACI1 SUir.^, SHIRTS. TlES, C\I'S. etc. etc. ail uf Which w.ll bi oiTi
red at ^reatlv reduc DO NOT FAIL TO CAiL AND IIAKE YOUK PURGH \si;s *.'
at 1715 Hue du Magasin da l'Eut PO"t an l'rinc*
HORACK m AN
Vene Extraordinaire de Souliers '
et Honnelerie
Avant^ach tS i N^w Y >rk toute une raai^n da chau sures co npre-
nant il'isieu s m;llie a de piirei 1e la m-a Heure qialit pour ho u ns.
femmes et Enfants, nous les offrons au public de 5j ~ oto au dessiu?
du prix de d-ail actuel a New York.
Le stock compre id un assorti nuit g lierai Je botiinas^et de sju'iera
^0 cuir et en toile.
;'C'e8t n ne occasio-i qu'on n'a jatuil vu Un ce ptyj] uni oc:isicu
lui n'arrive qu'une fois dans la vie. "
Prolitez de cette off e extrao-d.oaire pour f die vos acb ittptndMt cette
vente qui est uoe ai casion sans prcdent d'ecunj niaer de l'argent en
es temps dura-
Dans le stock il y a un assortiment de complets de pure Palm boacb
le chemises de Cravates, de chapeaux etc etc, le tout oirart des prir
trs rduits.
NE MANQUEZ PAS DE FYIRK VOS ACH VTS <
au No 1715 Itue du Magasin de l'Etat. Port au l'rioce.
HORACE HYA.N
'ait.
Enfin, la criae du caoutchouc brut
ontinue 0 re trs rieuse New
Yoiko o.i dit q i lea apkv.1 Ijji
mais de se a
mi commun.
iJaiiser contre Tenue
Sc te d; pujilat
la Ghumbre fran-
aise
L'Union Patriotique rappelle qu
c'est dimanche l janvier, 9 heu par cable
res i|2 du ma in, que sera donne i ,, ...,
a-is.ani la corfrence de Me Lespi ?' Ja"vler- ~ ,ne scAoe de
S'1; z:< ZV TV* SPC- "SW SyftME
ressent notre Pays, Hutiens des ts en re deux dpott. Les deux
X'.ux sexes et de toute opiaioi.tran 'dputes s'taient rrtnconMiig ja|H
{ers, amricuos a venir entendre le W < couloirs, M. Blanc en profita
Be trouvent avo r e i mains quelque
Iou.ojo tonnes d,U produit. Tout de
t;iruiremen: quinze maison* ont
brillant confrencier expliquer les de
siderata dont I (havre pcu'suit la
ralisation.
A l'issue de la codrent, ceux
^ui le voudront pourront dposer
leur contribution a la Siuscription
Nationale, ouverte poui l'envoi dune
n ssu a aut t .a. U us.
dit quelle jouait t auprs de Tojs .-,,,,,:, , / ,nu on on-
saint-Louverture un lle analogue (\ propos de soumettre leurs affaires
ce|ui que devait |uqr plus tard, a une expert se en vue del Uma
aHprs de Napolon |i|, l'escadron tionduu syndicat qui aurait Mis
des Cent Cardas leurs positions Aprs examen, il a
cil se montrait, conunuetil, aveu t lecouno que sur ces dix seul
SfiPi eNl8n,,?.(*M8 * tenue ai90Q-. ept taient insolvebles
L? Jl -\ M'OOlaitqqa ie8 fa mata.qu les exigibilits no,n garau-'
S!!!! h? 1^ ,es d|'ne! P-'rnj^ee. *** l dpassaient pa i^-J.Qooiaauveran
fu"Sibib,,,WWqe*rgliaeei d.j|lara N,.anmow. le -.iSiil an
.m elles eus ant (a pojtr'.m entire uueatloi n'a pu e oust Uer, ce
ifaeoi couverte. Mois vu plusieurs i a. am,en d-au.rTa maisons I aS
foia en renvoyer eu dtournant les laer qu -elle* n taient pas en rae
yeux en en s f nant ; ^,< il w conye sure a> payer leurs diffrences.
Util pa* que des femmes b^ncl^ pM< Las n gueiations se poursuivent
S nt a*.. .uanau'r d la dnce. r dans I esprance de constituer un
LXJSXF* PQ.aiD8i' en *elM 8yQdicat cn*r dessuver les ma9
priode col anialo. dominer, dam les sons dfa.danles. :u*ls ica.< si re
circonstances les plus diverses, les *eot ou n'et aniv* a riaa 8u atSn
XL1 "oe,ocfitblnche encore dan. l'cbejap^e a proche de plus en
mu.tresse 1e la fortune du ;>&;*. ^ pra*' e,-|'n craioY.que si une ail"
Contre
t pidmie
pour demander M Lon Daudet
d ) cesser dans I Action franaise sa
campagne contre les socialises- M.
Daudrt rpondit q 1 au contraire il
avait Itq sotMMl ne lui donner plu
1 intensit. M lilanc. furieux, lana
if.i\ coups de poing M. Daudet
qui riposa par un viuonreux coup
de point; droit qui lenii' a tene la
lput lilanc.
' i i i
Notre confrre L, Essor a pub io
'ieimremeut la for m le duo loocb
parait-il, contre la mais-
lie 4 aon dbut, il eet bon dj r-
pandre cette utile mdication ;
H grains da girolle
anis toile
morceau de canelle.
feuille da maUuueMe,
n'uf, fyatta
v^iikre d'huile d olive
cuiUete d'tiuile d'auaanrla
ruillera d'huile da ricie.
ia on se^ ua mouvement d
'4-* coutbatutes 0e dou^nra
fnaplAriMt
4
1
l
1
\
t
1
livre.
de la ta
KiTTa n e.i TL TlR1** "f VFi'V oa crBinqttesi une %\U wvr*. ^ courbatu tes h.nv. 1. SSL *")i ?'."'M61!*' doo licenci e u'a pas lieu sous une lu ^ 'a gor^, qui aot lea ay,n
1 raVonoamen] n'ont i? (Jl l'objet el rrnqnferqnt la crise :M difShT
PARIS Le Conseil des ministres
renaula pour 1921 les pouvoirs
J? membres du Conseil suprieur
de la giierr?, il dsigna Franchey
d'Ksreray pour remettre au nom du
gouvernement la croix de guer;e con
lre i la ville de Btlgrada tt approu
va le projet fixant le programme d-:
l'ouril'^: .-nroTvque* la mise eo
valeur des colonies Iraucaises.
Vaccination
\ VENDUE
Chez I. J. JKUO
l.xcellent Coton
bon march,
m
itel ta tia
4


m ma i ^
CUIIASSEZVlJS!
cuirassez
votre, Gorge, vos Bronches,
vos Poumons en les e'fcndant,|
en les prservant
par l'antisepsie volatile dos

riLLES
VALDAi
contre l(-s danger* du Froid,
de l'Humidit, dot Poussires.
dim Microbes.
Pour SniGHER EFFICACEMEIT
Rhumes, Maux de Gorge,
Bronchites, Grippe, etc.
i Mi'i.im:z i.cs
Pastilles VALDA
mndresplr&levnliseptiqu
Mais il faut avoir sob
de bien employer les
Pastilles VALDA
VRITABLES
vendues uniquement en BOITES
portant le nom
LE_MAT!N
ABONNEMENT i
PAM Mois
POIU Ai -PRIHC-E
DePARTEMFNT
in'i'.v\(,i :h
I.pb Bnnnrrpo "<
oiro |r|p.-pnttr>r! G. 2,;o
G.'.ao
reues pt> fnmp
Ho l'.-l.-.itp n
ROfl Trnrrhrr% l'pna et jo^ o| o-{
l.uriget-, Hi'l le de !
>*-
'. *c.
Nouvelles | fclraricjim
FA GABLE
Il janwer
r
l'ABraRlr D- Cuiiha ar; ba^adei
du HiphI en France a reu ur.e lelti
dn Mr Hymen 4, prsident de l'a tan
M^p de la socutedeu .Natiors tecei
nient tenue Gen\6 par laqi t le \
Hvmani transmet Uirn>< iii mi et i
Mr h A. Cui lia ses p uvo.i somo
l'ienideiit du coubciii de la Socif'f
Mr i) AHunlia prsidera la ronki
du conseil qui auia lieu Utnv
eu fvrier.
WASHINGTON La clumbre t
vot a une grande majorit la is
hou du Snat accordant uo crd '
de '" ooo dollars pour 1- 8 dpi ne
Jlardiog.
Le >eiiht adopta uie rsoli
prvoyant la lui ion du Coupr*
lvrier pour compter les votea d. >
lecteuri pruidruti* le. Ces le -
leur ont Vot aujouid'liui doi s Ijut
les EtaiH.
Mr Lavie fisat.t fcnclijn de II
dtaile d'I.tat a dclare devent h
COr'insiHun eniloiiale que ce di
partetnent n'avait exetc auctii
pieeeion sur le nouveut uieni Ci
liain pour eutpnlier la pose du l ;
ble ut Buibadta de la Webttti
Union- Mr Cation prsident de cetii
spei ! avait ai paiavant dclare I
continue devutii la CulDODiSlioo.
l.e iec titite Bkei rtCumiLapdi
la coubttuci en >i un canal parralu
au aurai ut: l'aiii ii..i actuel mail I >
niveau de la un r Dans quinze au-
dit il le canal du KuiBina nia Inai i
fi.ant. ce le dciaih ion de Mr Bafcei
est la ippoi se a la inegea i".i ue Id
iiarduig d luire dn canal actuel i
Canal au niveau de la mer.
Le dtpailt tuent u- la Justice l
en c- moment uno enqute K*'*r* '
sur t'iudUBtiie au ut \a aliu de dlti
miner ail y a Inu la violation de h
oi Shermann sur. I s tri'a"
Mh./.K.ivLS a Poccasroa de
lections snatoiiaUs plus de tc
maires des L.i,ai.u, n. eei Aie; t
ns h unis en Longis tdmstei t i
Mr Ltygues t i Mr Orf e ID i M t.
des rg ons tlbe et s. a dci ratio
vivante : Lis ministres drs |
jiions hbfius tblicprueol i ici \
de reconstiuvlicn tut 1'eigii^tn.ci
t jlenLei que lts charges d i suron
gts de gutne uiaieot eniic en
assuies pat la natiomt ijootict : .
parait impossible i la Nation dt n
soustraite 1 celle dilie sans laiiiu ;
toutes les vertes qui sont 1 hoi rien
mme du nom f arais.t
Les rsultats complets des !e>-
iioi-s >u Sn* fianais id quer
on ftin P"r le parti du rue r
moJeuf, sndis que le corscivaei
et la gauche perdeot dewiges
Lts conservateurs ont lu ticis se
Dateurs au ittu de huitquils avaicr
et l*s radicaux }j au lieu de ]; I
rsultats pour Us siges lenetorii
qui taient au pouvoir sont Us sui
vants : Conservateur* 1, rpub ica:n:
W, ladicaux 40, radicau* socialistes
43, l^biicaius 2j.
FRAN3E
U CabinPl rst '
dmissioniiurf
Par cble
PARIS. 11 | nvi.r La Ch. mbre
repoussa par ./f>j voix conrr \2i
'aiourr.j rr.f ni de l'interpelfat'on dp-
nandf'e par le peuverrement. I <
^?binet f st .dmissionraire.
PARIS, ij faovier. |.e mipis'*
re de Mr Geoges f.tvgues c l tnmhf
ujeurd'hui. Sa cbuie est le uSu'-
' i:co'der leur corli.in'ce dans la dis
:u^sion de a' politiqne poor .S rr
10 jours jusqu'aprs la rf"ur> on qi"
levaii svoir lieu le ry jsprier evrr
lr Llcyd Gorges et le cr m'e^fez''.
notoire des ^11 iires iraryres d'I-
f < 1 ut dirruter le ofs"nrr f,
suspens no'ammmt le dJs- raem nt
t <-s r parations a 1 rranJts.l.e vo-r
|Ui e ft ue .jf.j i i?j a t le plu-
niellant qci ait jamais t pti
:onlte le gouvtrn'n.eni /rarais de
>OJJ la tond^tion de h Dois me r^
iub! que".
In n Jiatfment eprl Mr Lrygufl
e leudit au palais de l'Ely^ee ei s
FAITS DIVERS
ODSBIVVATCllHE
PEMI SEMINAIRE
CUUtGEST MARTIAL
REMSET^NRMFNTS
METEOROLOGIQUES
|eodt 1 r lao*iei 1921
daromilte 76^ 7
iiiinimum 19.
Temptature
maiimum 1 \ t
Movern diurnt 2fi.2
f.n ; c' jiur et cuit.
Vent d'Est
H.iou tre contant.
J. SCHERFR
A la Justice de paix
Section Nord
Le Greffier du Tribunal de rai
ecti^n rord s'tant dnvs de ses fonc
lions, le Dpatterrept de la Justic
invit 'e Patqurt a ouvrir ure er
qut au.; fins d'tuttndre le dmis
sionnaire.
Nous dploroi.s bien crt incident
qui aurut ppt vraiment ce 'onc
ttooraire dont on connait l'honora
biht prendre une pareille dtermi
nation-
Cours des Marchs
l.l Janvier l!21
N.w-Yok.- Francfl%1rt vv
Steilins i^-7;{.
Parle. R*ne :t ,o bMi
St<" '-np 'I
Do I ir 10 281
Loterie du Cij)-Hitien
La Comm ss on ?d ntniMratiee do!
>a Grande Loterie Muguctptle djj
rnp Haili*n a le regret d' au public que le tirag projet pour
le 9 )-nvi?r courant, ne pourra avoir
lieu qu' une date formelle du mois
^e fvrier, qui sera prochait emmt
fixe.
Cp-'iYtien.le 7 lanvir 1921
L'Admip'stial'*'ir
osias GAUTHIER
15 1,8;
mis ;u ptMdtnl Mi'ltr.-n.l s d
n Dans les coolo'ts dp la Chambre or
spcule dj sur la (oimation du
Soliveau lauicet.
U y a dtux op:nons bien assises,
La pt mte et que le bloc na-
tta iste assumera le Douvoi ave
les di ptes Honnfvay.'Arrgo.Le Pl<
rosi dt Lau'nsy, hommes de quelqi-t
a it< r.t politique en France, naaii
elaliven eut ir etnnus, a 1 Etran^i-
)'un autre t e beaucoup dedpu'-
ont confiance que le jour de toutes
es 'oiies ministiitlles t>t arrive.
Jn mtt en avant pour les porte-
euilles des binancts, des Allaire.-
:traDgere!\de I lnliieur.de la gurit,
es noms* de MM. Poincat. --nciei
usidei 1 de la hptbl que, Ren
v'iviani. Lotis Batthou, et Anstidt
liiand, at.c tn prsident du conseil.
Ju cabinet oe politiciens tels qu>
ui-ci a t tnv s'g depuis la te-
raite de N.r Clemeuci.au.
Si cttie combinatfon aboutissait
vlr Foinca lerat aux fiuarc s il
|r H'iand pux Mtaires lrargtes.Lt
prsident M1 eracd a oovu^ue s
twee Mvl. Lcoo liouigeois prsi-
cot du bn.t tt K 0-1 fcnet pisi
tint de la Lh.iu.bie, peur lts cod-
ulitr sur la situation et fixera en
iu le son ilu 1 pour tjrmer ae.ua
m r.uuvtau cabinet.
1 Deux pauvres pe ites filles 1
Nous avons t-uun eierrp'aiie
iu toinan de M Flix Ccuitots,
1 Deux pauvres pi' tes filTes dont
ci mtme nous a^o dj donn un
ivanL-g l au public.
lin aitendi.nl que d p us a-nr-lMT*1 nous cor*' liions v -
vement la lecture de cet ouvrage
qu'ait publ le jeune romancier h-
1*0
Nous le rtmerco de son gra-
c tux tuvv-i.
Vaccinez vous donc I
Nous nous faisons le de oir d'
ecomrnander.vivement aux per.'on
ns qui ne se sont pas encore vacci-
nes et ce'les dont la vaccinafoo ?
t p/gauve, de se (aie vacciner et
t vacciner.
11 taut que lout le monde se rend
ompte que c'est le n.oyen le plus
efficace d'chapper 1 Didmie.
U n-est pas inutile deNappelerque
la vaccination ne protge les sujets
jue lorsqu'elle a t positive ei
-.prs une priode de douze jours su
moins.
Don; qu'on se dpche .'
Service NutioMl
d'hycj rne pobli>| >
Pretervajif. contre 1'A.Ustrim
16 Faites vous vacciner puisque
les personnes non v:rcbis sont
akintes de ceb,f* msladie.
20 Tenez vo'te corps propre e*
observez vos habitudes ordrraires
jo LAlastrim se con'rade piin:i-
nalement par con'act persenne .
lonr, rLotGNRZ vous des POULES el
ie visitez pas les malades
4"* Si vous es malade, fa'"S
chercher un Mdecin et o'adme ez
pas que l'on vous visite
50 Soyez patrioie et aidez i n-
rayer ce tlau en ra^portaot au Ser-
vice Sanitaire tous les cas i votre
connaissance
Bonne rcompense
A loi iai'|i rteia une rhlne de
montre m or perdoe hier ent'P le
bureau de la Panama Line et l'Ctel
de.Kinnrr.
S'adreoFer h la Csnaroa Line.
Revue
de8 livx Mondes
ij ^iie Je Lnii'ersil, Paris
S'JVi AIX F DR LA UVR-USCN
DU 15 DECEMBRE 1920
Le ge te au Kri n. 1 Le serai,
men- d '< I s l\i ne tra^c e'1
M n ice Barrs, de 1 Acadmie fr*a.
use.
.....rn^i d'un pote, fragmeai
in^'its, Alfred de Vigny.
L'oeuvre de M. Paul Bourg-fJ
;.o lis Bertrand.
les amants d'Annecy. Aune
l'Eue et lacquis de Savoie. 1 Hcn
'v l'ordeaux, de l'Acadmie fian-'iie
Au tfmp de 1 innocence, Troi
ir-e parue, Ed't Wharton.
BoKhtistes de Hongrie.I. Le
eciet iu Comte Tteza, |rme et
|*an Tharaud.
Liitcat Jies trangers. Dos-
tsiewsky peint par sa tille, Louis Gi
let.
Revue Scientifique. T an poris
lnens, Charles Nor mann
Revue Musicale Le roi Ca
laule, 1 Opra-Comique, Camil'e
iellaigue
Chionique oire no'itijuf, Kvmoi.i Poncar,
lelAadmie trin^aise
PRIX DE L'ABONNEMENT j
lr.
Un an
Paris, Seine,
Seine-ct-Oise No t'
JeparT'Mbkts,
t Colonies I rjns-.iisf nb lr. u fr.
:t*anuh< 9a lr. 47 h.
Lts abj-intmtnti partent .tu iti /i
l< 1,1111 moit
Prix du N.niiciii. 4
Six nniii Trois mois
1 fr.50
2 ? Ir. 5
., lr.
en i{ l
i0,
v
Petite* Nouvelle*
AUiiaiiach Hachelte !
En venta la Librairie lia Malin
_________________________________________. ^
i lu Librairie du Malin
Vient, en t d'arriver :
Les petite Misogynes
Par Char en SpU'ekr (wn t histoire d'enfants) S50
La Porte des Humbles
Par Lon Bloy 8
iChonchon \
Par Paul Rebou 7,50
Me dit Grillon
Par Charles D.renne 6,75
A tout acheteur de $ volumes, il ot ioo''d* une rduction de 10 o\di
Souscrivez
\e q\ie voua pouvez
})ime combdltre L-
pidmlem Dfende**
vou8 voue iitnic* !
pfCfr., .
i^.
Favorisez toujours
l'Industrie Franaise
VOUS SERVANT
CM
OK
%\ LOUYei DI
as de bals
pas de cinma*
Dfendons-nou 8
Contre 'L pidmie-,
m t
Ur Rodolphe Claude
Mdecine Chirurgie
Spcialit : Maladies des Kr>lanle
hue l'rovence, Jucaibl
ETRANGER
La llo te de l'Atlan ique des
ritats L'ois est arrive hier 1 Guan
tinamo Biy.
Mr Raoul Perrel a . rlu
ns opposition pisident de la charn
bre p>r^37^ vo x La smee du S nat
a t tii courte, l'lacton du prsi-
dent remise i jeud1.
__ Plus de tient* tmoins ont d-
l t entendus par la Commission
inatotiale de l'immigration a l'oc
asien du projet de 'oi bhn*on nro
hibant l'imnrg atton aux E vs Un s
00ut un an.
L: Dpartement des Ftnsnces
vmtriCiin a tait conna re qu'.-u ilT
I nv-er denjer, il y avait 6,34c,
4j6"i3 do'.i^ W aictl lion soi
js,i2 par lte contre >i,So ru pre-
nier jacviei iqao.
L'avis des snateurs amiicains
$t que les tmo-gnages n ont pas
jrouv lu'gene du pro|tt de Ici
|ohp^on p-oh bat t ' .nmi^iatioo.
M. Wallace no1 fi la Lopf>-
rence des ambassadeurs 'a dcision
du gouvernement tmiicain de ne
jiub tre teprstnt et eipiime ses
egr< 's personrels.
Le produit d:s imf Al irrdirects
et des monopoles tr France, s'leva
ra I9SO a plus de douze milliards.
La p'us value sur les valuations
bqdgiaires -.ttetnt plus de un mi1-
iatd et sur le produit de 1919 de
plus de qimillurds.
H
dususoretl LeIILLEFER
los 1 IMK8. ratrri^'.:C-f tfM ii c'.T dou.T spciaux, d'une nnrssc dt trempt M d* coup*
LtolUIMnl innmpiriril! lunik douait irm.nai j'idiyuni t tout le* ruoir*
lABE * HAMOrma TaSLLZFEn trouvent PARTOUT
KMVUI FRANCO MM ; 1.'. :!. DU CATALOGUE IULUSTHB
t -INi: ELECTRIQUE MODLE U CROIX-CUai. .

, F
AICAT
r.l HI -'t'X: 2. rue Docteur-Balty, GRENOSLE (Ur*>.
i.....' "'- il wwwppi
CbezPE.PAIi\SOi\&tl
Vous trouverez Plan-
ches et Cartelages un
prix avantageux.
Chez A B1CHA
Vient de recevoir :
Pommes, d'arbre
Raisins verts


IF MATIN7
Z Panama Hailrrad Steamship Linc. '
Service de fret et de passagers'
Aew-York Haiil
lorta-u-Pince, le 1er Sepembre*1920 Ui
~Preran' ruditions direc'es pmr l'Angleterre et l'Europe ei vice-vesa. C( iinexirns
[baitaux a fttw York. Le plus rapide el 11 plus direct service de et pour | Kuroje. AdreM
|A E Paterso', General Frei h( Agent, zh State Streit, New York G l\ P'tt p rable
le&lmaiicn l'excepliou du Miel. a
Un dpart par mois de New York directement pour Port an Prince el un aune par
uois pour tous les ports d'riai'i. Seulem.'in paatfge do pramire clause. Les suivants
,ont nos agents dans lts'piu cipaux por>s d Kuippe e d'/ ufc.lt/ene :
Angleterre, Ecwne et France :
Mil. G.W* Shelden $ to, :/7, James Street, hiver-
tmrpool, England.
Copenhague, Dnemuk :
M* A.E Gnes Italie :
MM fi cuti Coe if Clerici, liazxa S. Matteo,
15 Cnes Italie. ^.^
Christian*a Norvge :
InternuUi nul bpedUwnstelkap, Cliristiania.
llumbounj Allemagne: IL Vogemann, Hambourg.
hoihenbourg Suae :
j^.^Um hdXpi'ts, Gothentiourg
. seiv;,e de ^nami Liue em.e Ncw York et Hiiu, en vue des arrangements qui se son |ri.
! ilL ^osiu.ablc, ti e,i u voit la plu rapide par laquelle vos maxhand ses peuvei I
f
Just arrived
One lot ladeira tricher (o m tures
habjes^ chatr&,one sinatt loi beau iful,
M#i/f ira Hund mode mbroidery,
lo be rebliped at very low
pries,
L Freetaa Aggarholm
DeMade'ra !.< Maison UPRElfrZ^^NlGCERHOUll a reu
uo stock le motbidi eu over, chaise*, dodioes, cao'p^h inbles,
t.ltuie's ptnr salon el frand.-Lia petit atsurmeul da jolies
' brodr.es la maiu,
Prix excessivement mo 1 vrcs
Le expdie.
Dtt cuLutuiements couvrant flt pour New-York avec option, de livraison soit a Lcndies,
Liverpool, le Havre, bordtaui ou Auveis itrost livrs.
O. B. THOMPSON,
A jtnt gnerai agent poar Hati
APARAFOS ELECTRICOS
PARA TODOS LOS FINES
Un nouvel aspect d'unf S
les plu* grandes ins'.itu
non-, industrielles du
monde ci invoqua dans
cet espace Jiaqae se-
Lo prcision 3e#
appareils
WsiinghouBe
v
*r
ina toutes 1rs < prabors le tr que, la prci
lion est le moi << odre. ni. hinea leetrui ies
We nnghouae ont du eiute-davie de prcwou et
d'exactitude ijuateest y
Voi' pourquoi, en en ployant den ii atrumenta WEsTIMHOUSE pour me u-
f l'ehciricite, vi un limiuez tonte rifqa* d* surpriap. L- s un apport dans la
f b'ica ion de chque piie de HESllNGUOUSE est un< garantit roar von,
Voue ea doubleo.tuiyjaranti bi voi i prea*z en cors1 'aUon que le YVKS-
TlNGHOtSE.eat arf^i da^ate moede tlier par la pn'cei^n et l'exactitude
de see machines-
Westinglouse Electric International Co
NewYorklCiy U. S A

'3
^i
' .ittc marque de Mbrtque.
:st laizarantie de Itbofl .e
jualit de nos touituiurcs
ilcuiiquis.
fc*
ria
ri.>.
Franck J Martin
Agent gnral pour Hah
EnLce de la Glacire. Port-au-l'nnce.

Procd souverain
Contre Falasf ou la petite vrole
Servet-vous d;
l'YSOL. H. s nfecfaQi liquide, presque inodore.
f-YSOL SU iVI.\ ( Jll-J >M <:,,;, ,], i, faciant pour la birbid
LV^iL S t VOSUvoa dsiuf c ml pour |a toiletta et le bau?
ULIU^ULiiV : Croae hntisepilq ie pour les aoioa de la peau*
^ dtruit Ks licma, s el enl e les lche.
PEBfcCCO : Pour lhvi(iede lu booeh*
Produils employs .jaus tous les lipita i\ de Franc?. d'Allen atrin
et des Elals-L'uis.
wJjt&n, LBt \ R. TIIRBAUD '
uCiti.N tt rMNK Aent dpositaire
El vente aans louics les bonnes pharnr cies.

.1- lifili f RiO
l*r*ient le coriiinerce el le pu-
blic en gnral |ue non Magasin
st Iraublr au l C:d de m pro*
pii , an 'ii t.. le du Poil, o
il rouvi oi u,n orijn en de
pio isi '' ifa cli r el
me : h/., Bru e ni < tilube,
Ou t lu Ai moi i ; lu :> i oTck,
bn"il taie, l e de po c, i1 di di
oie, lui' ngseu saumure h in
sauis, a 01 -j<- b m e i-i'i't i
Igdti Barlram tu&e granul, bis
[cuits 5>wda, huile gae. ranjii.es de AorVt'^e, p'ces
le tt s g( n-'.s, yon Copco.bleu
" e de if ilrttte lou mar
ih bicar onaisdt soude, gloss,
allumettes ncbefs gazo^inc' h-
re porler elc.
l'tvHITtBUS
Cognac
ENBY R(>\ \ Co"
u, iJ;i et-.'V- bfi'jteiite
l.i'iikkt/v.wn vg ;ir:iolu
[\ixk: du ijuai.


TF MATIN
\
t
sien
PGPT-DE-PAIX
Nous avons l'avantage d'informer noire aimable cliente]
que la suite d rcent voyage de noire Sieur Chef ei
Europe nous recevons un grau assortiment de marchai
dises franaises et anglaises,
Aolre stock reviendra ce qu'il tait avant ta guerre, c'es
-dire le plus choisi et le plus important de h Itpiingiu
Aux nombreux articles eu vente dj au magasin les der
niers arrivages comportent les articles franais suivants
Baux cols Foch tl Albert, manchettes, chape ux de pallie h es suprieur? rasimirs et a>*tJ
piUr costume de tri Ce et de crmonie, ftane l;s pure ta nu p m msumes \le cl m* a etehSm
telles, toile fil de loutn pour draps ae uts sans cotai e, tt* pur fit p mr hemUe 1/mii
clioirs de pi et coton en pice, moue h tirs d>, fan' isie, salua tte pour doublure*- serviette H
table et nappes dammastes> gilets de coton c n et coulur*, yilet fil d tienne c/t'iUM^i/*!
pour hommes, cudtt et enfants en fit en coton, gants de &Hm en fit et soie pour honim^i
femmes et eufantt, cravache et cunnes lu mode de superb;* paletots pjur dmes et V I
filles tn jerseys de >oie nuance nouvelles. Tout un assortiment dpeignes de nu me b ^'// I
pinQle adornts genre nouveau faon caille. Un grand assortiment de couronneeroijcmnlM
mortuaires i n perlu mtal cellulo etc. Jolies et trs varies curie pustules pour les ftes
Nous alL minus loQh peu des bibelots franais d'orlvrerie> des couverts tu ruol /. Iveutiils. Veutti* t
at ques der ui re nouveaut Ue Fans. Des chemises pour nom ait s. Un yraud cHoix de cravates n* e l
niodf, Uu asso uuicut co piet de c lia peaux nouveaux pour daim" iiieti^ eaiauis et beb'jV! Des ?
psrett. fcporoos, titor* trier ceiilure' bretelles- (Unies tricoter, \ Uni sjres Ilaliai, p rfuiii rtu J^1018 !
Huiles "toutes dune &ins, vus hus et ordiuaire ruuau tl
(De l'Angleterre nous recevons de nombreux colis de porcelaines vena
complter noire assortiment dj *i vari de services de tables nie
dtach s, services de toilette, verrerie ele* Du porter 1 par caisse de 6 dt
Dock el kaki pour hommes, dievioUs noires et bleue.*, draps de fauiai>ie, lil en pelo es, mouchoirs
Nous iteevons encore d Angleterre de* creloimes de coton pour draps, thunists- hnae rj,
Ccd ne Ici s Us mi i < n (ompitl asserniuiU de joiels, Ioi,1j( ni, li scui's anglais ei an. icium, Ironie, saucitsun lin bon I ,r
liqueurs tarages, vins tins, diampague. pone sirops ; s onif, Cor (onse'Vcs, fouis au jus,
Aotre ap, ro< stoi oemei t de profil* ns, si cre, larme, i z. p"cern-, poissui s nous, perinei de rtpm re toutes Ips m i
Mots tnors la disins lion des II brieams u-eaux gazeuse* des tut* 9 daiide cai Ironique, de l'acide c Ifique mousse ai -iti-- ||<> oran,aniles'
iNotre (ho I de toiles lints ruii.ns. Qeura, d-Melles peut saluant ks plus diltieues.- Us eu i'ei, cadr.oai ber eiux en hnt ni e?MIiCe aLK',w pou>
de il' 10 uallous, rchauds tous les articles de mercerie et denanpifl,i i ,. ^ ."T" ":!!?..c."J,ss' chaudires tout
de ni LOgallous, rechauds tous les articles de mercerie et de papeieiie. Lan.pts tout, s qualits.3
I
kola Dukwoitl
s dimens ots !
.Nous
4s|^rotis voire bonne visite et vous prseulous M nos salulalions dislingu.
A. IIAGUENOT & Co


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM