<%BANNER%>







PAGE 1

n VATJN A qui le b) owning ? Il a t fouv samedi 5 heu-es a la rue Pave>,un revolver browning bon propritaire peut le rclamer au burtau du (ouroal. port le plus rapide des lettres entre New Yoik ei Chicago tait parle chemin de U r et non pas la voie des airs. WASHINGTONL s rglements actuels qui demandent que tous lis trangers entrant aux Etats Unis soient muiis de leurs passepoii. resteiont en vigueur jusqu'" Mau 1922. D'apis uo projet de loi soi mis aujourd'hui i la commission d. l'immigration de la chambre par 1. pisident Ichnscn la loi maintenant en vigueur deviendra inefficace sus sitt que la prix sera dclare. LA MAISON Etes se Monsanto %  BlTS DIVERS OBSERVATOIRE DU PETIT ,SEMINAIRL COLLEGE ST MARTIAL RENSEIGNEMENTS METEOROLOGIQUES Mardi 11 lanvier 1921 •Saromlre 764. j Temprature I minimum 22.7 maximum j2.; Moyenne diurne 26.0 Ciel clair jour et nuit, sauf nua geux vers les 6 h. Temprature au dessus de la ne; rrale le jour. l'iromtre haut et constant. J. SCHEHER Bienvenue \ •9-?E k Nous avons eu le plaisir de rcte ^oirla visite de Mr lilizer Cadet baut Commissaiierepisentanl(Tr %  UotVCiSal Negro lmprovemert Association ) la Confrence de 1; Paix. Mr Cadet est un tout jeune honnie de distinction et d'ducation n marquabies II fera un cours s*jorarmi nous, ayant voy?g pour af taires. Nous lui prsentors ncs rrei'leu souhaits de bienvenue.' Le Moniteur Le No de samedi du journal of6 ciel publie ; — Arrts de g-.iceetde comrr* tation de peine en faveur de divrt— Ai: ts confrant la Qualii d'haiiiens ^Monsieur et Madam Edouard Mews, de naticralit ami caine — Avis rrir'slt'e — Procs Vf 1 bal de brlement d6o*oto geurdes de billets de caisji Iflrtllil 21 Dambre 1920 ) — Licences dlivres par le DM> le ment du Commerce pour l'exercice li)20 1921 ( Suite ) — Trait de Paix entre les Putsances allies et issocies et l'Air magne sign Veisaillcs, le 28 luit 10I9 ( Suite ) Liste des p'opiits arroses de le plaine de Lcgane A l'occasion du trr n fert de ses Magasins, liue du Magasin de VE at halle Doutin, preHju'Bujcom de la Kue lravei6re; porte a la connaisancfe de son aimsbleclien'lequ'elle met en vente une grande varit ^articles truraia frachement arriv, en l'aaiuiBLt du meilleur Dtii qualit gale. Habillement Dlicieuses blouses dentelles et oroderies main, chapeaux pa>lle et feutre pour hommes, darnea et en tants bonneterie hommes, dames et -iifants, cravates mode, faux cols nanchettes. sweaters soie nuances nodes. ... Articles de Paris Parfumerie, eau de Cologne russe. *venails utomatiquen, marque La dnse , maguilique choix de colliers %  n mail galalith, nacre, coi ail etc. Uracelets galalith, bijouterie piecieu ie ei fantaisie, sacs perle et toile, orme mode, petits objets en alba re H mtal pour cadeaux,vaporisateurs broches mosaques de Venise, brosies dents extra etc.' ameublement Tapis de table, rideaux fantaisie*', auiparea, couvre lits, taies d'oreillers sorties fantaisies, moustiquaires I linolum, serviettes toutes qialits' uachine coudr, New Home, brise' I bise nappes damasse, Tissus lalm-beacb, uim (g.*, blanc, cou aura), diagonale, B erj*e unie et des1 sine toutes couleur cipe chine jeicalecalico rtc forc blanc, creron Vari'jlo>(e Nous avors rru la Messieurs les Doctears brochure de Paul Sa'om-n e har' Mi u ne Ri-He c nique et expi-ra ntair de 1 pidmie actuelle. Cet opuscu'e dit p?r l'imprime rie Ed. Chenet P vend au pri D ux gourdes -1 dmie i 'a Phar ce Sjourn. Comme nous .'avions de'jl dit les laborieuses rerherehn de Messieurs les Doctenrs Ss'cmrn et Mi-.bor leur ont peimis d'alarmer que la maladie qui svit actuelle m nt est • en la petite vrole sou; la fo m al nue. Et ils ciient i l'appui de leur thse les auteurs les plus clbres. Cet ouvrage qui contient en outre beaucoup de rpnse ; gnemens sur la maladie m t d'tf lu. Conform m ut 1 l'opinion de Trousseau, disent les auteur, ce titre de Vaio'ciJe ne signifie pas. omme l'tymo'ogit semble le dire, une affection i forme de variole-, mais bien la m'oit vraie, mais modifie daas certaines de ses manifestations, b^rigre dans ron pronos'ic Nous remercions les auteurs de leur gracieux envoi. CliezPE.PAINSON&C Vous touverez Planche jet Carlelages h un pri aVanhcjeux. Procd souverain Contre falaslrin ou la petite vn 1 VENDU Ches / Servez-vous de I YSOL. dsinfectant liquide, presque inodore. LYSOL SilAVING CHAM : Crme d infactant oour la I U^KMULANiCrmyotiiepUque pour les soins rie la PFRKTPi 1 • P T ,es h0 !*! m i e l enlve les ^ches, PhUhXLO : Pour I hygioi de la biucli* ^1 Produits employs dars tous les lipiiaux de France. d'j(A et d s Eiais-Unis. Kxcellenl ( t-ton bon march J. hlGIO mileJsf tit fabricants -EU.N HF1NK En ren/e dans 'oui LEON R. THKBAUD Agent dpositaire! 1rs bon iej pli rm-cies. 1 %  un iir oton, tissu porgr. damas , pono *** *-* 1 MM M • oie imprim, voile t oie *ren£dir!> f MOTOiTlf (lu MdtlPk Mita iiianon, crepe georgettr. ctr. nine eatin, z, hir ta-in, coloe nadejla Suisse C C Pir^nt orodene .a,.^|dcnmie. c.le^ip sy ^:e de U C 'aleniienues e!c, etc Alimentation Bire et beurre hollaLdaia. bonjons et chocolats Wut (fraraie antala. hollandais ) t en boite et eu poids. tt quantit d'autres articles. Ht vue des Deux Mondes ijFi m* de l Inivtrsiti, Pmh SOMVA1KE DE 1A 11VKAISON DU ter DhCIMBRE 1^0 Voyage en Allemagne ( iS;o ) Hiprol>te Taire Au temps de l'innocenceDeu tieinf paitit, hdith Whanon S nedu drim Hellri^oe. IIDr uin a O.lcbie 1916. Kirest Daudet Posies, Jean Hichepin l-'lec'ion rr:idcn;:cl!e cui Eii.lt Unis.Caicet d un Tmoin, Mau ice D' kekra Au pays Brefcn— v\ par les outes, Andi Chtvnl on, de 1 Acamie fraraise la fille dblzar. Dernire carie Blitfl Rbais l'Epreuve de la Pclogne-IV Re igion ei Cuituie, Mauiice Ptrcot Revue littraire.Pentes hitioiies !e le a 7 5 7 00 1) Heniy Sront La rrert de rolre cl re Fiance en Orien, Pierre Loltj 6 Le commandffrrr unique iMermeix ( 2 vol ) 10 o' Dans les irer* du Sud 7 c ( la tragdie sibrienne 7 c f O va-t-cn '? Rer Bernard 6 ce Manuel du parfait aventurier 4 50 Marne-'pr^querourinfluencer 3 y Nouveau cuisinier euiopen 6 9c La bonne cuisine 8 6t Us titcrs de la cuisinire et de la maitres le volume Huit jours i Versailles G 5 00 L'art de voyrgrr en Italie 5 00 La Chine, les peuples d'Extrme Ori-nl 6 7s Le dessous du chscs russe, Ludovic Nardau 6 co pense libre. Une Heure d Oubli • O 45 Le Prix Gontard, Gyp Un homme sensible, Octave Mnbem. Le p< lit roi d Ombre, Victor Margueiitu Garage l< rano**, A. Barreyre W {Ingnieur memicien P., f n^ UVer,u,ede , 3,e,iftr,e ,(l Xavier /9il. Piicumd .,ues, gasoline, huile, caisse et accessoires. v or?* el mcanique d* D'c's'on Travail garanu*. Tout le monde dit que c'est simple? dre a?an' de ce sret fc,V tus savonner et • i tr. 21 fr.50 i' ris, Seine, %  vinc-et-Oi.sc So lr. EPAITiMtNTS, %  Colonies Franaises 6 fr. 41 f r riANCH 9 j fr. 47 h 4)r# Us abonntn mu f,trttut du ur tl du jr dt I t du Numro. 4 f 50Eiranger : 5 francs. %  '•" %  "" i ""srciuc nuioiies v '"' vyiuuie, Victor Marguerite Pdagogie sen'in e tlaie, Ai dr Une P 0 "'* sutvint, Henri Duvernois ffuier Un sale, Monsieur, Georges Court. ChtoDiqce de la quir zaine.— His '' np Geoigette et son ami, Ftdii. toire politique, Kayrrcrd feiccar, Boute. Sanvetape, Paul Bourget S l'Acadmie fiaraise • Visites, Maurice Donnay Dans l'aPRIX DE L'ABONNEMENT c : n SfUr '. M $ Alex. Fisher. L """COWIJ vistonraire, Henri Bordeaux i in an s,* mh Tr* mes chaS se de Blanche, Gyp. La joiit forcire, Marcel Prvo t. Les amis de a, fr <• J - 1,el L oa Frap P i ul enne ma Ht: o e Mar l CI e de verre, Jeanne de Coulomb 4,co L onranteaventurr, Iules Verne r „ 2 volumes 1 laisus de chieaui, Batonne m de St.ife;,oc Serin O 6() lebothomme Jadis. La closerie Vous n'avez rien app ?. J..??. l,,l, f er u '^oir Il la LA Vous lia zqu' vo -s ra ir -.r.,' meu t t Aucun ennui, tveetf Jams.Je rechang i? h Prii t jr 0l r des i^vcne en gos al en dtail chez Franck J Martin Agent gnral pour Hail En f-tede la Glacire. Port-au-Prince. Cours des Marchs Ha table, N.w-Yotk H Janvier. — Fiat.ce, i 'W; Steiimg. 87,376. Fane— Dollar ; 16 82 V_>. Mci ologie Nous avens reu des Csyts une %  ^che LCUS au.ci.cai t la mtn de 'ii6lie Loi ^utfopse, pe use fflai %  t-Firu in,dn.?c!te h'er. La legrettt i %  ii. i. te luit ; e quatoize ei.laota apie M/.f HI .iji'-t j< de mbiisge. .Nous presettona u condo'en dame jeune Cer'ificits de dpt dmarque* de fabrique et d? commerce - Avisadministratifs—Avis divers Mariage En la Urs liqoe Notre Du me sen bni le samedi 22 Jbiivie r 7 lieure K du matin, le rcaritge de Mlle Alice Lilavois avec tolre uni Charles Li lavois. Ncus rie'ttntons ros ir< illeur e voeux de i oi.li. ui i.ii coi r.i,h. t co:. pie. %  'aire part funbre Nous avons leu^'le faire r art d. U sort de Janira Jastram, icc avant hier soir i l'ge de 27 ans Ses funrailles ont eu lieu hier en la Basilique Notre Dame*. Maison nortuaire rue du DrAulry Cordolancef aux familles ('p-ovDcs Nous|avens pppris avec 'egrljla mort de Me I. B. Va'embrun Le dttuDt qui fut four i 'our dput, juge tu tnbucai de C; s? ai ion j occupait 1001 derr-iriment la chaire le r'^fes'eur de droit civil i 1 Ecole! de Dioit A la famille preuve*, • ous pr-j %  "" rtaittr n loi une i^uyiiftut Grand Htel de Franc P. P. PATWZf, On y trouvera : Propritaire 38 ux paients 10 deuil e tailku-des gents. La camaraderie Tureari iiiemei.t Iraio ; lunin ili...P.vi . ., CI : • u '< irai !" ,. i ,o„..„, wTfiStoM r.uSxi ir fi du\Ti-,T ea *. t.naues i.\. Philo'oph mau ,RO P?OC8CHleN8 nn du Cap Corse auQuinquin Machine {> crire Fox g Fox portable CenHiry l'iiliam pour les diverses marliin. %  ., L a>' f c ,,,,,lc d e,,a cer en "*>nt e chez. metaiio Aggerholm



PAGE 1

Qoitrtfin SnnJ'Nos 3978 Pi rt 911 P inl>e*flOuUe u goutte finit par creuser la pierre,; averde petits coups de* deniV un*} souris coupe uu cble ; avec de petits^coups de hctie oui abat de yrands chiies. FRANKLN LEJUTIR ABONNEMENTS Depuis uo certain temps, les pays ociTceurs de sucre, qui tenaient drave h ute au march mondial m aquant comme c est le caB maintes autres industries-la ( re i niuntan-e des stocks, soullreni n malaise qui est la ranon lo^ii [e et quitable de leur vio'aiiou |ilchie des loi* conomiques w>les K i ra-'gMi du* 8'iicke ton ne lien. q'de peU^c its des prix exorbitant, MI lii'.. avo'ur.' qui *eTlpiia il lier** m* Las produvtLuro Ibaiia raiiaei t UIB fus de pi u XbCtuude de cei apophtegme. Le pri jet d'un certain groupe dnoiera canadiens et ameiiodh.e prendre en chmge des pins cur> mis par les banquiers cubains ,x planteurs de eucre et se totali nt entre 4o et 50 millions de doi rs a l abandonn.Lche db cet igociatioub a eu pour eff< t la pu nigotion du moratoiium cubain. • • Le gouvernement cubain vient dt Lb'ier un rapport ayant .rat li atrte tt au commerce de Cubi. Il ressort de c t expo que les eportations nenpau a les premire ix mois de 192J se ionj_ mo tes ppruxuuhtivemeQt 1,o7 millions 1 dollarsAu cou!s de la mme priode les Inpjrt tioiu de marchandises de iu e ra'goii a oi.t atteint uue va ara de fcs m I i ^B de dobn ce ui l is-e une D ilano favoubh au iya de 0"K millions de dollar* ,En ce qui concerne le-mauvemen; aval, il est en'r dans le port de I lavrfi/r, pendant la piiode exami e ,plua de nav : ** que dans mm )orie '|uel por df lacte etl du coi. nent amricain, l'excep ion d I w Yok. Les changes d roarchandiaea le Ida impoifatU ae font avec le* Liais Unis. Lea importations de c ay* ont atteint 7 o,o au total e t-a eiportaliona de Cuba atx Etau Uaia 7o 0|0 des exportation totale cubaines. En ce qui toncerne les transi orts n rieui't i s aot aaaura dans l'le par 4,185 ki orotrea de rseau fru lont 4o2 ktlorut e elecuiii s L ay* poasde egi • ment 2ooo ki'un) roitea bieu coi.siruitea et conv nant au tran n orts par automobile Le gjuver tinent fait rt niai que que les reaauutciS naturelle di paya montrent que Cuba poirrai aue vivre plua d'babianta que l< Japon, la Hollaod-, Porto Rico e lea Beimudes. l'AR MOIS PORT-AU-PRINCE Dr.PAKTi:.MI-Sr ETRANGER G. 2.0O 0. 2,)0 G. :,0O Les annonces sont reues un Tomr tOtri In'e %  •n innil d> ''"I) "''l ) Une Tronchof. Paris et 11, 21, |23 Ludgit*, Bill, LondO5 LA Far Cble B SAINTE ASSISE Seine et Marner Louia Deachamps sous s crt re d'Etat aux Postes et tlgraphe' a pos aujourd'hui la premire pier re de ce qui est destin a tie la ah tion de radiotlgraphie la plus pui sant du monde pouvant aaeurei I xpdition l'aide de deux inatru raen a tranametteura de 24,ooo moti pir heure o l rcei tion de 6o,0 par heure aur 5 ma ru mente. Le aya iue alternBtif sera employa La atii'n sera ente peur 1 Compte do Ix compagnie gnrait de tlgraphes sacs fil. Tienta poui cent du capital fourni & la compe Contre l'pidmie L'Union Syndicale d •orps de Sa.ii vient de prer 1re den dcisions retaiivea i I pidmie en conrr. Aprs une Ion nie Pt intressant commnnir.itioi lu Dr. Bruno, un prog-amm^ e' nlan pour conconnr avec le Servie* Vaiioral d Ilygire comhaltril l nidmie a i?tA adopt la majnriu les Membres. IP service d'IiVRii i • sul'Usamment de fonda afiup'l ment pour pr r on 'arge concoor? i la ralisation de ce planEn effet ce service disdos pou i pidmie. 1 o lin crdit de O 48 ooo,o< 2' Poor d.g Tuboi Vrc in '' l,5oo,00 ."i 3 Pour Cnmion tranaport d J s malades •' 4,r>or,0 i 3 Valeur v rs^e claqne mois pour l'Hygine 2?,COO,or ,-,o vlenr verse par la Commune l.oco.o Programme et Plan de Goo pVation du f; r P s Mdical liaili n pour cooronrir avec &f • S< i ce Naionl dllygne com Intire 1 pidmie. I 3 Exposer I tat de l'Apidtni' lans un mmoire eu Gouvernemen' IU Coneeil Commi nal et dea^td' qu'on 8CCorde les moyens mairie'in van's au Corp-' Mdical ; I Un emplacement pour Peiablis't inaent d'un DOJV I istlemei.t et d'u 1 centie de aetouis Des provisons de Tubes Wdr de dioiectants. d %  m dicaments d< premire nce3eil < dej lits, drr accessoires. i ^ Organiser nn.ii ; a — Comit g^iii'rsl de ompo comme suit Hiaideut du SynOicat, Directeur de l'Ecole de mdecine. "Directeur de l'Hpital St FranjU ^,-de Sales. Un m. u.b e digu du Ju; y M • dicel. Le Chef de Division au Dpattem ot de i Intrieur. Un l'bannacieD. Un ingmetr Un membre do la Presse, b—Df nation de Mdecine charg de dir IQt la dfense, de diriger Ua loin: l'indiquer tout ce que lea ciiCOQttancea aotofin nt dfaire,— Formu uo personnel d'aide ou de aecouiivec les tudiania. lea Pharmacien•t toutes personnea dvoues pou es employer au b soin. Demaud* i le concours de U charit pubhqje an cas dinaullisauce de moyens de l'Etat.— Meter la lutte paralll ment 9vec le Service d llygiue. Faiie diB :uter les mesures exlraordii.B res par l'Union Syndicale du Cori s de Sant. La itlii es irioEie PRIC b'.e BERLIN Si l'a bruit qui circolenl dans les mllienx %  "' •xacts ou''"* !• s n-','.'i na i latives la p ix en IriSrirte >• i lo romp ;es. I. s ren n ig • i" 1 fa Qiinqueo*, m^i on i l q air LloydGeor^ 1 adfioUiv ment r lise de coosidref la proposiMlPi Sinn Feineia d'ubol'r la loi • ' Home Uulc. Les fonction air 1 i i vo %  s ua 100 "ii non I. %  le- militaires et des rp blicafos IRIIB la zone de lu Ici IIHIII il < -s •o.;sidere cm ne une p PU' S '.'JXenion d'une guerrdi lenlla Nouvelles Etrangres mm i}. i le Corps Mdic' directiot MEXICO Mr Samuel Gompers el lituits represe t'.'Uis du tiava< tcprlcain a compagnes par u soii It de MM' p ii .i ; miicain ton 1 • nivs a "joniii hui a Mexico poui ii8>ter ft'a coriPM'prrr pan smri tdiride la Fdi^tion du travail q r r aence demain. M. Gompersa'ts b %  • dclave |U le L'ut de celte t'inion etsit i!< :r< er des b)nr es rel/di meotr^ deiravailleu s d s EtasUni< et d. \lexiquo et de I Ami iq06 du sud ; % %  l'Amrique Centrale. Les sances commenefroot d lama n m lia et la coutrsoce s-r • i blem nt termine avant la lii le !a lemi ii c Ce'.ie co' frerce pan amiicaim ^at la troisime d so-i etpce; h premi.e a (t em e a Lared > ( i e\as en novemu••• P.M8 et lu e'ei '• l s dan a i ai m ie jusqu' oe q I %  tif >i ,• %  i %  %  dei soit rduit u hommes. ||.e 1 : c %  dra M -.'ion an' que I pr nid Dt Ha d-og a ai v li i r sur i prise par 11 coiumU 8'on. Le major a • I Harch ch-l d'tat major g A rl rai re oplhra I s fonclioo de chef d i 'al iv ; r du , i r biog p*and m r< cbal i li arad i d i ;nn M. i^. du i pars \ W *'< %  %  %  '> ni'ill i. \ r!*.. MU D B •••iVnr li ci t uitro lu t • ce m il n a i premW h ara daT= nu w igon • l chemin d.' ht de P a v ni lans'le irsjet le New York a Phili l* l Uii '. On n'a pu faire aa u e esl ma'ion di s %  ah ura v. i • j m ion que des let rie i i onte'iant des chqna e' n a %  i nni dis n iuWA.SH1NG i'i'.. I-- deura u a ont t ie ira CM IC a au aoj i da I |U >lt OV j pQ >ia e M %  l i i I a 11 a adopt lii i s >' i o eu crant one dpi no de ."> ) ooo donari i I oc "-i u le l'inatal atioo da pr< ~\ i< nt lu II udi . Li flOtlS dr> I AU • le :n ibiliB'i)' lii large de V rgii •. v"i MIH Cape' sac pi Ua anjourd'hni pour aller M runir la li • te du Pacillque, Dai DBDU v : t H i >ii ( ':ii Mil t lirii dans 1 1 baie da Pana n i. I) apia i jou n ; L b i il y a acl ial i m a ;.{.'' loo0-ivriera suis travail a-i ta's Unis. | Le tPe'it Journabcioit sa/oir que ,1e conseU mivme ne s'occuptra pas de la quf-ten dts rparations qui serait leaetvat poui la conlrence de Bruxelles. L'fK ho d Paris annonce que U commission sereniuprocnauemenc sai p'a:e pour ud't; 1 embou'.eilla ge du Khin et la p oaiis do wagons dont 1 Ail magna prend le prtexte pour diminuer les livraisons de char bop. PARIS — Les c'i.f. dea m'ssions dip'omat qnes de [' \mii iue latine Pari; onrent aujou d'hui un diner en l'honneur de M. PuyrreJon miistre deaif4trei traogrJ Je l'At ^eritin? ava'-t son Jput pour Lon an gnie e-t ang'aiaet 80 pourceut f n gais la compagol i fi"(;ai8 bls de t iunt vn.gt poui caul > capital totalLa compagum a un co.) trat d'expIjitatioD avtc l'American Raidie corporation. Souscrivez n 4 e qne voua pouvez pOtr combattre Vpidmie^ Dfende* vou trous mmes Dpart de 1M tirai Kinpp No re conf're L-; NouvUult an aonce que rei i la Lga'ion a nn caine par l'A m i al Kmpp, celui-c lui a dit avoir reu l'ordifl di rtntrer aux Etats-U.vs. Il part cet apr-^ mid'. L'Amiral a rttis Je ( ire ucai e dclrra ion i la Prcaaa. PreA de famille Vous av z travaill tout 1 vo i vie, mais les CMCOostanc •> n'ont pat voulu 0,-ie vous ral.s ez l'pargiv nce^saiie l'indpendance d: vos vieux jours, > apprt I entants ii.i/, do 111 e de la G de Lot>re Municipale duCa;-> H'-tie r Les chances de gagnr :oui ta' J Iraordinairci V jt [pnn ils in i&U abl &f . Par ci e HKOWN'S V1LIH TEX \s — K o, colon jn porais, t f st i r ivj perii:Br-wnsvile ,-rjou lui. a i rer cont. i lt g ta par un coin t lotie de dl^u^s de la 1/gion amn :aii>e de la chambre de comn le I association d s maichanda d< Jln'l et a i %  ; 'u n d's irat.hards de.dtail et 1 c gaaisatoot thrmiers qui lui ont ii^n li qu'il v lit ;\ repar'ir dan* les ^8 heare*. II a pro'm de le 11 e 11 a fi dit Katd que !e tenim t ; L b ic ne pt-• mur il p s un j i ora s de co'cnier ici et qu des i ub s aeraaai prcbabiemer.t cia.ndie s'il tait dans sa t n livaPARIS xprimeaiasi : .Je souhaite que le nouveau moyen de ommunicaboj aide au dveloppe ment ooaj mqua des deux pays. B :RLIN — Ua d.uent olh telle meu d;s b us de retrait de MMa >er, ambassaVoi i Paris. Mr Mayer i de ma a 1 I tre ielev de ses luuc UOi s, mais sur 'insistance du gou •'•.nem.-nt il couy ntit i tcs'.r a SJJ • e, l'A-US — A ( oblentz, la H.ute :ommission i u allie prii une or lO-inaoce d il ee a rpudier les ma aceuvrea d'apornage en territoire >CCup. Li i" ie de dteni on i pit jtiui a peut •: re prononce par les iaridictiooi mil aireeLi Haute com DI8loa rt | 'a n outie la pio^oii n tendant reluire le oombra di ooctionnairea allemoda djnt laa •onunat'.oiis daos lea provinces rhf >ancs doivent eue not lies aux au iun es dr di imp.rator. ts tes p>r la iih imbre. S ivaot dts chiftres offjce's, le* -le Ut des Etats Unis ojt g gie .'inns darniffe enviro 1 i;o 1 n tal %  1 ions de dollars # aoit ^f>s m bons de l'orgi I n 1919. La Chambre a v < t : p • ; 1 da bi su.'es lpea ses d vc.s^s se montant i > s j 271* 291 lollari Ml Maddeu, prsi lent de la sous comrrisson des criits de la '..ham, bre, a dclar (jue le moyen de tranj pour


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05284
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, January 12, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05284

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Qoitrtfin SnnJ'Nos 3978
Pi rt 911 P in r
. m----
IPnyfci 12 Janvier 1021
DIRECTEUR-PROPRIETAIRE] :
Glment-MUGLOIRE
LE
NUMERO'20 CENTIMES
Quotidien
REDACTION, Rq Ai'ric ine No, 13ob
TELEPHOSb:*^
L'eau quiton>l>e*flOuUe u
goutte finit par creuser
la pierre,; averde petits
coups de* deniV un*} sou-
ris coupe uu cble ; avec
de petits^coups de hctie
oui abat de yrands chiies.
FRANKLN
LEJUTIR
ABONNEMENTS
Depuis uo certain temps, les pays
ociTceurs de sucre, qui tenaient
drave h ute au march mondial
m aquant comme c est le caB
maintes autres industries-la (re
i niuntan-e des stocks, soullreni
n malaise qui est la ranon lo^ii
[e et quitable de leur vio'aiiou |i-
lchie des loi* conomiques w>-
les K i ra-'gMi du* 8'iicke
ton ne lien. q'de peU^c
its des prix exorbitant, mi
lii'.. avo'ur.' qui *eTlpiia
_ il lier** m* Las produvtLuro
Ibaiia raiiaei t uib fus de piu-
XbCtuude de cei apophtegme.
Le pri jet d'un certain groupe d-
noiera canadiens et ameiiodh.e
prendre en chmge des pins cur>
mis par les banquiers cubains
,x planteurs de eucre et se totali
nt entre 4o et 50 millions de doi
rs a l abandonn.Lche db cet
igociatioub a eu pour eff< t la pu
nigotion du moratoiium cubain.

Le gouvernement cubain vient dt
Lb'ier un rapport ayant .rat li
atrte tt au commerce de Cubi.
Il ressort de c t expo que les
eportations nenpau a les premire
ix mois de 192j se ionj_ mo tes
ppruxuuhtivemeQt 1,o7 millions
1 dollars-
Au cou!s de la mme priode les
Inpjrt tioiu de marchandises de
iu e ra'goii a oi.t atteint uue va
ara de fcs m Ii^b de dob- n ce
ui l is-e une d ilano favoubh au
iya de 0"k millions de dollar*
,En ce qui concerne le-mauvemen;
aval, il est en'r dans le port de I
lavrfi/r, pendant la piiode exami
e ,plua de nav : ** que dans mm
)orie '|uel por df lacte etl du coi.
nent amricain, l'excep ion d
I w Yok.
Les changes d roarchandiaea le
Ida impoifatU ae font avec le*
Liais Unis. Lea importations de c
ay* ont atteint 7 o,o au total e
t-a eiportaliona de Cuba atx Etau
Uaia 7o 0|0 des exportation totale
cubaines.
En ce qui toncerne les transi orts
n rieui't, i s aot aaaura dans l'le
par 4,185 ki orotrea de rseau fru
lont 4o2 ktlorut e elecuiii s L
ay* poasde egi ment 2ooo ki'un-
) roitea bieu coi.siruitea et conv
nant au tran n orts par automobile
Le gjuver tinent fait rt niai que
que les reaauutciS naturelle di
paya montrent que Cuba poirrai
aue vivre plua d'babianta que l<
Japon, la Hollaod-, Porto Rico e
lea Beimudes.
l'AR MOIS
PORT-AU-PRINCE
Dr.PAKTi:.MI-Sr
ETRANGER
G. 2.0O
0. 2,)0
G. :,0O
Les annonces sont reues un Tomr
tOtri In'en,innil d> ''"I) "''l )
Une Tronchof. Paris et 11, 21, |23
Ludgit*, Bill, LondO5
LA
Far Cble
B SAINTE ASSISE Seine et Marne-
r Louia Deachamps sous s crt
re d'Etat aux Postes et tlgraphe'
a pos aujourd'hui la premire pier
re de ce qui est destin a tie la ah
tion de radiotlgraphie la plus pui
sant du monde pouvant aaeurei
I xpdition l'aide de deux inatru
raen a tranametteura de 24,ooo moti
pir heure o l rcei tion de 6o,0 "
par heure aur 5 ma ru mente.
Le aya iue alternBtif sera employa
La atii'n sera ente peur 1
Compte do Ix compagnie gnrait
de tlgraphes sacs fil. Tienta poui
cent du capital fourni & la compe
Contre l'pidmie
L'Union Syndicale d
orps de Sa.ii vient de prer
1re den dcisions retaiivea i
I pidmie en conrr. Aprs une Ion
nie Pt intressant commnnir.itioi
lu Dr. Bruno, un prog-amm^ e'
nlan pour conconnr avec le Servie*
Vaiioral d Ilygire comhaltril l
nidmie a i?tA adopt la majnriu
les Membres. Ip service d'IiVRii i
sul'Usamment de fonda afiup'l
ment pour pr r on 'arge concoor?
i la ralisation de ce plan-
En effet ce service disdos pou
i pidmie.
1 o lin crdit de O 48 ooo,o<
2' Poor d.g Tuboi
Vrc in '' l,5oo,00
."i 3 Pour Cnmion trana-
port dJs malades ' 4,r>or,0
i3 Valeur v rs^e claqne
mois pour l'Hygine 2?,COO,or
,-,o vlenr verse par
la Commune l.oco.o
Programme et Plan de Goo
pVation du f;rPs Mdical
liaili n pour cooronrir avec '? S< i
ce Naionl dllygne com
Intire 1 pidmie.
I3 Exposer I tat de l'Apidtni'
lans un mmoire eu Gouvernemen'
iu Coneeil Commi nal et dea^td'
qu'on 8CCorde les moyens mairie'-
in van's au Corp-' Mdical ;
I Un emplacement pour Peiablis't
inaent d'un dojv I istlemei.t et d'u1
centie de aetouis -
Des provisons de Tubes Wdr
de dioiectants. d m dicaments d<
premire nce3eil<, dej lits, drr
accessoires.
i ^ Organiser
nn.ii ;
a Comit g^iii'rsl de
ompo comme suit
Hiaideut du SynOicat,
Directeur de l'Ecole de mdecine.
"Directeur de l'Hpital St FranjU
^,-de Sales.
Un m. u.b e digu du Ju; y M
dicel.
Le Chef de Division au Dpatte-
m ot de i Intrieur.
Un l'bannacieD.
Un ingmetr
Un membre do la Presse, bDf
nation de Mdecine charg de dir
IQt la dfense, de diriger Ua loin:
l'indiquer tout ce que lea ciiCOQt-
tancea aotofin nt dfaire, Formu
uo personnel d'aide ou de aecoui-
ivec les tudiania. lea Pharmacien-
t toutes personnea dvoues pou
es employer au b soin. Demaud* i
le concours de U charit pubhqje
an cas dinaullisauce de moyens de
l'Etat. Meter la lutte paralll ment
9vec le Service d llygiue. Faiie diB
:uter les mesures exlraordii.B res
par l'Union Syndicale du Cori s de
Sant.
La itlii es irioEie
Pri- C b'.e
- BERLIN Si l'a bruit qui circo-
lenl dans les mllienx "' '
xacts ou''"* ! s n-','.'i na i lati-
ves la p ix en IriSrirte > i lo
romp ;es. I. s ren n ig i"1'
fa Qiinqueo*, m^i on i l q air
LloydGeor^1 adfioUiv ment r lise
de coosidref la proposiMlPi '
Sinn Feineia d'ubol'r la loi '
Home Uulc.
Les fonction air1* i i vo ' s -
ua 100 "ii non I. '
le- militaires et des rp blicafos
Iriib la zone de lu Ici iihiIi il < -s
o.;sidere cm ne une p pu' s '.'jx-
enion d'une guerr- di lenlla
Nouvelles Etrangres
mm
i}.
i

le Corps Mdic'
directiot
MEXICO Mr Samuel Gompers el
lituits represe t'.'Uis du tiava<
tcprlcain a compagnes par u
soii It de mm' p ii .i ; miicain ton1
nivs a "joniii hui a Mexico poui
ii8>ter ft'a coriPM'prrr pan smri
tdiri- de la Fdi^tion du travail q
rraence demain.
M. Gompersa'ts b dclave
|U le L'ut de celte t'inion etsit i!<
:r< er des b)nr es rel/di m- eotr^ dei-
ravailleu s d s EtasUni< et d.
\lexiquo et de I Ami iq06 du sud ;
! l'Amrique Centrale..
Les sances commenefroot d '
lama n m lia et la coutrsoce s-r
i blem nt termine avant la lii
le !a lemi ii c
Ce'.ie co' frerce pan amiicaim
^at la troisime d so-i etpce; h
premi.e a (t em e a Lared > ( i e-
\as en novemu P.M8 et lu e'ei-
Je, dt i/ua de 10 lpu ihques de
Vin'iiiU s Cen r le et du Sud
les teprsentants d s E ato U ia < ;
la Mex'que y afc-ietaieiit.
PAR ,G\BI K
v I ;
w su N ; / \- i i i( n
'. |'ar .i es n a l'r \\r. i m'
j'l !i i uo rapl 0 t I ivon ble I la
rso'uMon du sna'ear New de l'Io
H|ana prescrivent su s^i I i i de
la goei re d t ri ter iea t > ',ls
dan a i ai m ie jusqu' oe q I
tif >i , i dei soit rduit u
.....hommes.
||.e 1 : c dra M -.'ion an'
que I pr nid Dt Ha d-og a ai
v li i r sur i prise par 11 coiumU
8'on. Le major a I Harch ch-l
d'tat major gArl rai re oplhra I s
fonclioo de chef d i 'al iv ; r du ,
, i r biog p*and m r< cbal i li
arad i d i ;nn M. i^. du i
pars \ W *'<'> n-
i'ill i. \ r!*.. MU D B iVnr li
ci t uitro lu t ce m il n a i premW
. h ara daT= nu w igon
l chemin d.' ht de P a v ni
lans'le irsjet le New York a Phili
l* l Uii '. On n'a pu faire aa u e esl
ma'ion di s - ah ura v. i j m
ion que des let rie i i
onte'iant des chqna e' n a
i nni dis n iu-
WA.SH1NG i'i'.. I--
deura u a ont t
ie ira cm ic a au aoj i da I
|U >lt!OV j pQ >ia e M l i i I '
a 11 a adopt lii i s >' i o eu
crant one dpi no de ."> ) ooo donari
i I oc "-i u le l'inatal atioo da pr<
~\ i< nt lu II udi .
Li flOtlS dr> I AU le :n ibiliB'i)'
lii large de V rgii . v"i mih Cape'
sac pi Ua anjourd'hni pour aller m
runir la li te du Pacillque, Dai
DBDU v : t h i >ii(':ii Mil t lirii
dans 11 baie da Pana n i. I) apia i
jou n ; L b i il y a acl ial i m a
;.{.'' loo0-ivriera suis travail a-i
ta's Unis.
| Le tPe'it Journabcioit sa/oir que
,1e conseU mivme ne s'occuptra pas
de la quf-ten dts rparations qui
serait leaetvat poui la conlrence de
Bruxelles.
L'fK ho d Paris annonce que U
commission sereniuprocnauemenc
sai p'a:e pour ud't; 1 embou'.eilla
ge du Khin et la p oaiis do wagons
dont 1 Ail magna prend le prtexte
pour diminuer les livraisons de char
bop.
PARIS Les c'i.f. dea m'ssions
dip'omat qnes de [' \mii iue latine
Pari; onrent aujou d'hui un diner
en l'honneur de M. PuyrreJon mi-
istre deaif4trei traogrJ Je l'At
^eritin? ava'-t son Jput pour Lon
an
gnie e-t ang'aiaet 80 pourceut f n
gais la compagol i fi"(;ai8
bls de t iunt vn.gt poui caul
>capital total- La compagum a un co.)
trat d'expIjitatioD avtc l'American
Raidie corporation.
Souscrivez
n4e qne voua pouvez
pOtr combattre V-
pidmie^ Dfende*
vou trous mmes !
Dpart de 1M tirai
Kinpp
No re conf're L-; NouvUult an
aonce que rei i la Lga'ion a nn
caine par l'A m i al Kmpp, celui-c
lui a dit avoir reu l'ordifl di rtn-
trer aux Etats-U.vs. Il part cet apr-^
mid'.
L'Amiral a rttis Je ( ire ucai e
dclrra ion i la Prcaaa.
PreA de famille
Vous av z travaill tout1 vo i
vie, mais les CMCOostanc > n'ont pat
voulu 0,-ie vous ral.s ez l'pargiv
nce^saiie l'indpendance d: vos
vieux jours,
> apprt I
entants
ii.i/, do 111 e de la G
de Lot>re Municipale duCa;-> H'-tier
Les chances de gagnr :oui ta'J
Iraordinairci
V jt [pnn ils
in i&U abl
?.. -
Par ci e
HKOWN'S V1LIH TEX \s K
o, colon jn porais, t f st i r ivj
perii:-
Br-wnsvile ,-rjou lui. a i rer
cont. i lt g ta par un coin t lo-
tie de dl^u^s de la 1/gion amn
:aii>e de la chambre de comn
le I association d s maichanda d<
Jln'l et a i ; 'u n d's irat-
.hards de.dtail et 1 c gaaisatoot
t- hrmiers qui lui ont ii^n li qu'il
v lit ;\ repar'ir dan* les ^8 heare*.
II a pro'm de le 11 e 11 a fi dit
Katd que !e tenim t ; lb ic ne pt-
mur il p s un j i ora s de co'c-
nier ici et qu des i ub s aeraaai
prcbabiemer.t cia.ndie s'il
tait dans sa t n liva-
PARIS ,o nalit;d p'umativ-ie du quaid'O
-ay a aftirm i l'tStcehion que 1rs
cabin.-ts d; LonJre- ei de l'aris soii*
maint .Hit J acco d sur la osaasi i
absolue d'exiger pir tous les moyen.-
'excution tnecb/e du dsarme met t
la l'A l.-m g e.
LtFiiDceal l'Angleterre auront
seul.' nent A se me 'ta d"accord
a m J i'i .
Le Petit Paiisi insiste sur le
i. it ue e rapport de la commission
da c intrla i a prouva nti
ce de
at an |u a at dc ^te
qui) uiti ail -u ient a!!e-
B il e sin craient i
Cuaoi
lieu d'ara rguli nie
.^ae ia l'iance soit :. (slaite.
dres o il fera un c'l sejour
PARH - Le ie:vioa rad otlegra-
-hique cnt.e la France et L'Aagletefta
i t inaugur aujeu dhui par un
message de v4r M Uerand au roi
Georges ainsi coo i : Les liens nous
rendant U gai re en ie les deux peu
pies ns cesseront de s? resserrer, se
fort li r au cours d'une paix longue
et prosi ; . le se.ond message tut
celui de Ml i s sous secie-
baire des Postas, s >xprimeaiasi : .Je
souhaite que le nouveau moyen de
ommunicaboj aide au dveloppe
ment ooaj mqua des deux pays.
B :RLIN Ua d.uent olh telle
meu d;s b u- s de retrait de M- Ma
>er, ambassaVoi i Paris. Mr Mayer
i de ma a 1 I tre ielev de ses luuc
UOi s, mais sur 'insistance du gou
'.nem.-nt il couy ntit i tcs'.r a sjj
e,
l'A-US A ( oblentz, la H.ute
:ommission i u allie prii une or
lO-inaoce d il ee a rpudier les ma
aceuvrea d'apornage en territoire
>CCup. Li i" ie de dteni on i pit
jtiui a peut : re prononce par les
iaridictiooi mil aireeLi Haute com
DI8loa rt | 'a n outie la pio^oii
n tendant reluire le oombra di
ooctionnairea allemoda djnt laa
onunat'.oiis daos lea provinces rhf
>ancs doivent eue not lies aux au
iun es d I RI \l-:iLli La confrence des
expe.is ans qui deva.t se runir a
diaxcllaa le t) a ..' itmi^e J aou
1 te ult ii uie.
UtRdt )\J G Le sna cur Mac
Jormi k svst e.nb.r^u a b >r di
imp.rator.
t cubaine
WASHINGTON La questioi
mbaiae ei i ppjitunit d'euvov.r
ure coiiiii on sneldriate daai
pour y ti re une enqu'e'sui lt
situation seront et mines la semii
ne pro 'i i^ p r la comm-sjo si
aa oiiales 1 i *tla'ions cub ines.
Ui c'en e i,jy,oco dolkrs
poar le miint'en du serve- r'ien
pour l'anoe r"s aie 1922 a ' suo
bur pri n de 1 loi annuelle sur les p >s
tes p>r la iih imbre.
S ivaot dts chiftres offjce's, le*
-le Ut des Etats Unis ojt
g gie .'inns darniffe enviro 1 i;o
1 n tal ' 1 ions de dollars#aoit ^f>s m bons
de l'orgi I n 1919. La Chambre
a v < t : p ; 1 da bi su.- 'es lpea
ses d vc.s^s se montant i > s j 271*
291 lollari
Ml Maddeu, prsi lent de la sous
comrrisson des criits de la '..ham,
bre, a dclar (jue le moyen de tranj
pour


-
n vatjn
A qui le b) owning ?
Il a t fouv samedi 5 heu-es
a la rue Pave>,un revolver browning
bon propritaire peut le rclamer
au burtau du (ouroal.
port le plus rapide des lettres entre
New Yoik ei Chicago tait parle
chemin de U r et non pas la voie des
airs.
WASHINGTON- L s rglements
actuels qui demandent que tous lis
trangers entrant aux Etats Unis
soient muiis de leurs passepoii.
resteiont en vigueur jusqu'" Mau
1922. D'apis uo projet de loi soi
mis aujourd'hui i la commission d.
l'immigration de la chambre par 1.
pisident Ichnscn la loi maintenant
en vigueur deviendra inefficace sus
sitt que la prix sera dclare.
LA MAISON
Etes se Monsanto

BlTS DIVERS
OBSERVATOIRE
DU
PETIT ,SEMINAIRL
COLLEGE ST MARTIAL
RENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQUES
Mardi 11 lanvier 1921
Saromlre 764. j
Temprature
I minimum 22.7
. maximum j2.;
Moyenne diurne 26.0
Ciel clair jour et nuit, sauf nua
geux vers les 6 h.
Temprature au dessus de la ne;
rrale le jour.
l'iromtre haut et constant.
J. SCHEHER
Bienvenue \ 9-?Ek
Nous avons eu le plaisir de rcte
^oirla visite de Mr lilizer Cadet
baut Commissaiierepisentanl(Tr
UotVCiSal Negro lmprovemert As-
sociation ) la Confrence de 1;
Paix.
Mr Cadet est un tout jeune hon-
nie de distinction et d'ducation n
marquabies II fera un cours s*jor-
armi nous, ayant voy?g pour af
taires.
Nous lui prsentors ncs rrei'leu *
souhaits de bienvenue.'
Le Moniteur
Le No de samedi du journal of6
ciel publie ;
Arrts de g-.iceetde comrr*
tation de peine en faveur de divrt-
Ai:ts confrant la Qualii
d'haiiiens ^Monsieur et Madam
Edouard Mews, de naticralit ami
caine
Avis rrir'slt'e
Procs Vf 1 bal de brlement d-
6o*oto geurdes de billets de caisji
Iflrtllil 21 Dambre 1920 )
Licences dlivres par le DM>
le ment du Commerce pour l'exercice
li)20 1921 ( Suite )
Trait de Paix entre les Put-
sances allies et issocies et l'Air
magne sign Veisaillcs, le 28 luit
10I9 ( Suite )
Liste des p'opiits arroses de le
plaine de Lcgane
A l'occasion du trrn fert de ses
Magasins, liue du Magasin de VE at
halle Doutin, preHju'Bujcom de la
Kue lravei6re; porte a la connais-
ancfe de son aimsbleclien'lequ'elle
met en vente une grande varit
^articles truraia frachement arri-
v, en l'aaiuiBLt du meilleur Dtii
qualit gale. *
Habillement
Dlicieuses blouses dentelles et
oroderies main, chapeaux pa>lle et
feutre pour hommes, darnea et en
tants bonneterie hommes, dames et
-iifants, cravates mode, faux cols
nanchettes. sweaters soie nuances
nodes.
... Articles de Paris
Parfumerie, eau de Cologne russe.
*venails utomatiquen, marque La
dnse , maguilique choix de colliers
n mail galalith, nacre, coi ail etc.
Uracelets galalith, bijouterie piecieu
ie ei fantaisie, sacs perle et toile,
orme mode, petits objets en alba re
H mtal pour cadeaux,vaporisateurs
broches mosaques de Venise, bros-
ies dents extra etc.'
ameublement
Tapis de table, rideaux fantaisie*',
auiparea, couvre lits, taies d'oreillers
sorties fantaisies, moustiquaires I
linolum, serviettes toutes qialits'
uachine coudr, New Home, brise'I
bise nappes damasse,
Tissus
lalm-beacb, uim (g.*, blanc, cou '
aura), diagonale, Berj*e unie et des-1
sine toutes couleur cipe chine
jeicalecalico rtc forc blanc, creron
Vari'jlo>(e
Nous avors rru la
Messieurs les Doctears
brochure de
Paul Sa'o-
m-n e har' Mi u ne Ri-He c
nique et expi-ra ntair de 1 pidmie
actuelle.
Cet opuscu'e dit p?r l'imprime
rie Ed. Chenet p vend au pri
D ux gourdes -1 d- mie i 'a Phar
ce Sjourn.
Comme nous .'avions de'jl dit les
laborieuses rerherehn de Messieurs
les Doctenrs Ss'cmrn et Mi-.bor
leur ont peimis d'alarmer que la
maladie qui svit actuelle m nt est
en la petite vrole sou; la fo m
al nue. Et ils ciient i l'appui de
leur thse les auteurs les plus c-
lbres.
Cet ouvrage qui contient en ou-
tre beaucoup de rpnse;gnemens sur
la maladie m t d'tf lu.
Conform m ut 1 l'opinion de
Trousseau, disent les auteur, ce ti-
tre de Vaio'ciJe ne signifie pas.
omme l'tymo'ogit semble le dire,
une affection i forme de variole-,
mais bien la m'oit vraie, mais mo-
difie daas certaines de ses manifes-
tations, b^rigre dans ron pronos'ic
Nous remercions les auteurs de
leur gracieux envoi.
CliezPE.PAINSON&C
Vous touverez Planche
jet Carlelages h un pri
aVanhcjeux.
Procd souverain
Contre falaslrin ou la petite vn
1 VENDU
Ches /
Servez-vous de
I YSOL. dsinfectant liquide, presque inodore.
LYSOL SilAVING CHAM : Crme d infactant oour la I
U^KMULANiCrmyotiiepUque pour les soins rie la
! PFRKTPi 1 p T ,es h0!*!miel enlve les ^ches, *
PhUhXLO : Pour I hygioi de la biucli* ^1
Produits employs dars tous les lipiiaux de France. d'j(A
et d s Eiais-Unis.
Kxcellenl ( t-ton
bon march
J. hlGIO
mileJsf tit
fabricants
-EU.N H- F1NK
En ren/e dans 'oui
LEON R. THKBAUD
Agent dpositaire!
1rs bon iej pli rm-cies.1
-------------------un iir
oton, tissu porgr. damas , pono ***____*-* 1 mm m
oie imprim, voile t oie *rendir!>f MOTOiTlf (lu MdtlPk
Mita iiianon, crepe georgettr. ctr.
nine eatin, z, hir ta-in, coloe nadejla Suisse C C Pir^nt
orodene .a,.^|dcnmie. c.le^ipsy^:e de U C
'aleniienues e!c, etc
Alimentation
Bire et beurre hollaLdaia. bon-
jons et chocolats Wut (fraraie an-
tala. hollandais )t en boite et eu
poids.
tt quantit d'autres articles.
Ht vue
des Deux Mondes
ijFi m* de l Inivtrsiti, Pmh
SOMVA1KE DE 1A 11VKAISON
DU ter DhCIMBRE 1^0
Voyage en Allemagne ( iS;o )
Hiprol>te Taire
Au temps de l'innocence- Deu
tieinf paitit, hdith Whanon
S nedu drim Hellri^oe. IIDr
uin a O.lcbie 1916. Kirest Daudet
Posies, Jean Hichepin
l-'lec'ion rr:idcn;:cl!e cui Eii.lt
Unis.- Caicet d un Tmoin, Mau
ice D' kekra
Au pays Brefcn v\ par les
outes, Andi Chtvnl on, de 1 Aca-
mie fraraise
la fille dblzar. Dernire car-
ie Blitfl Rbais
l'Epreuve de la Pclogne-IV Re
igion ei Cuituie, Mauiice Ptrcot
Revue littraire.- Pentes hitioiies
!e
le a
7 5
7 00
1)
Heniy Sront
La rrert de rolre cl re Fiance
en Orien, Pierre Loltj 6
Le commandffrrr unique
iMermeix ( 2 vol ) 10 o'
Dans les irer* du Sud 7 c(
la tragdie sibrienne 7 cf
O va-t-cn '? Rer Bernard 6 ce
Manuel du parfait aventurier 4 50
Marne-'pr^querourinfluencer 3 y
Nouveau cuisinier euiopen 6 9c
La bonne cuisine 8 6t
Us titcrs de la cuisinire et de
la maitres La ptissire en chimbre 00
Ler'i.sier.ccrliseur,! quori.'le 4 00
LArorfuhque. Alimentation, Le;
leons de la (Juer.e, Ravitaillemeo.
vlarire, ueon Militaires.. l'Industrie
'raruse, ^ eourde> le volume
Huit jours i Versailles g 5 00
L'art de voyrgrr en Italie 5 00
La Chine, les peuples
d'Extrme Ori-nl 6 7s
Le dessous du chscs
russe, Ludovic Nardau 6 co
pense libre.
Une Heure d Oubli O 45
Le Prix Gontard, Gyp Un hom-
me sensible, Octave Mnbem. Le p<
lit roi d Ombre, Victor Margueiitu
Garage l< rano**,
A. Barreyre
W {Ingnieur memicien
P.,fn^UVer,u,ede,,'3,e,iftr,e ,(l Xavier /9il.
Piicumd .,ues, gasoline, huile, caisse et accessoires.
v or?* el mcanique d* D'c's'on
---------- _____Travail garanu*.
Tout le monde dit
que c'est simple?
' dre a?an' de
ce sret fc,V
tus savonner et
i tr. 21 fr.50
i' ris, Seine,
vinc-et-Oi.sc So lr.
EPAITiMtNTS,
Colonies Franaises 6 fr. 41 fr
riANCH 9j fr. 47 h. ,4)r#
Us abonntn mu f,trttut du ur tl du jr dt
I t du Numro. 4 f 50- Eiranger : 5 francs.
"'" ""i""s- rciuc nuioiies "v '"' vyiuuie, Victor Marguerite
Pdagogie sen'inetlaie, Ai dr Une P0"'* sutvint, Henri Duvernois
ffuier Un sale, Monsieur, Georges Court.
ChtoDiqce de la quir zaine. His ''np. Geoigette et son ami, Ftdii.
toire politique, Kayrrcrd feiccar, Boute. Sanvetape, Paul Bourget
S l'Acadmie fiaraise Visites, Maurice Donnay Dans l'a-
PRIX DE L'ABONNEMENT c:n.SfUr'.M $ Alex. Fisher. L
"""cowij vistonraire, Henri Bordeaux i
in an s,* mh Tr* mes chaSse de Blanche, Gyp. La joiit
forcire, Marcel Prvo t. Les amis de
a, fr < J-1,el L,oa FrapPi' ulenne ma
Ht: o "e' .Marl CI Maurice Don y. .Mes lettres i Zon
/on, Max et Alex. Fisher La
potele Marcel Prvost. La
vampire, ]. H. Rosoy. Les
"iameif, Christian Bernard. La
Nicolle f. H. Rosny jeune
Bibliothque de ma fille
la Maison des Rossignols,
p. DyG.4.oo
J r:nces>e de verre, Jeanne de
Coulomb 4,co
L onranteaventurr, Iules Verne
r 2 volumes
1 laisus de chieaui, Batonne
m de St.ife;,oc
Serin O 6()
lebothomme Jadis. La closerie
Vous n'avez rien app
?.,J..??.l,,l,fer u" '^oir
Il la LA Vous lia zqu'
vo -s ra ir -.r.,'meutt
Aucun ennui, tveetf Jams.Je rechang ,
i?h Prii t jr0l rdes
i^vcne en gos al en dtail chez
Franck J Martin
Agent gnral pour Hail
En f-tede la Glacire. Port-au-Prince.
Cours des Marchs
Ha table,
N.w-Yotk H Janvier. Fiat.ce,
i 'W; Steiimg. 87,376.
Fane Dollar ; 16 82 V_>.
Mci ologie
Nous avens reu des Csyts une
^che lcus au.ci.cai t la mtn de
'ii6lie Loi ^utfopse, pe use fflai
- t-Firu in,dn.?c!te h'er. La legrettt
i ii. i. te luit ; e quatoize ei.laota apie
. M/.f hi.iji'-t j< de mbiisge.
.Nous presettona u condo'en
dame
jeune
Cer'ificits de dpt dmarque*
de fabrique et d? commerce
- AvisadministratifsAvis divers
Mariage
En la Urs liqoe Notre Du me sen
bni le samedi 22 Jbiivie r 7 lieurek
du matin, le rcaritge de Mlle Alice
Lilavois avec tolre uni Charles Li
lavois.
Ncus rie'ttntons ros ir< illeur e
voeux de i oi.li. ui i.ii coi r.i,h. t co:.
pie.
'aire part funbre
Nous avons leu^'le faire r art d.
U sort de Janira Jastram, icc
avant hier soir i l'ge de 27 ans
Ses funrailles ont eu lieu hier
en la Basilique Notre Dame*. Mai-
son nortuaire rue du DrAulry
Cordolancef aux familles ('p-ov-
Dcs
Nous|avens pppris avec 'egrljla
mort de Me I. B. Va'embrun
Le dttuDt qui fut four i 'our d-
put, juge tu tnbucai de C; s? ai ion j
occupait 1001 derr-iriment la chaire
le r'^fes'eur de droit civil i 1 Ecole!
de Dioit
A la famille preuve*, ous pr-j
*"" rtaittr n loi une i^uyiiftut
Grand Htel de Franc
P. P. PATWZf,
On y trouvera :
Propritaire
38 ux paients 10 deuil e tailku- -des gents. La camaraderie Tureari
iiiemei.t Iraio ; lunin ili...P.vi .,CI. : u'<
irai
,. i ,o.., wTfiStoM r.uSxi irfi-du\Ti-,Tea"
* *- t.naues i.\. Philo'oph mau
",ROP?OC8CHleN8
nn du Cap Corse auQuinquin
Machine {> crire
Fox g
Fox portable
CenHiry
l'iiliam pour les diverses marliin. ., -
La>'......fc",,,,,lc d e,,acer en "*>nte chez.
. metaiio Aggerholm



University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM