<%BANNER%>







PAGE 1

IR MATIN ABONNEMENTS PAR MOIS G. G. G. i.OO ?.Ot> pour AL-FUINCI-: Di:PARTi:.MISi ETRANGER Lea annorcesront reues nu Cornr toirs International de l'nbunt 9, lSeTrorchit, Paria et 18. M, 23 LudgUe, Hil Londrep. la Eiance et 1 Italie dans Us ngocir tions paictque, dit-il, ces pays su viaient Ici Etats-Unis, la Grand. BietJgne et le Japon et que s ils pu paient pat aux cgociatiens la ieduction des armes de teire seisit aussi discute. WASHINGTON — La rsolutior dont le but est de ltabhr la Wsi Hnar.ce Coiporaiien a t„ vote ai s pics midi par le Snat malgr le ^eto du pisiCent \Vilson. B La lsoU lion a t appiouve pai| i3 voi contie J, ce qui donne 19 voix d< tius que'ce qu'il faut pout une majorit des d.ux tiers. Le vote a ci lieu immdiatement prs la iectun du mtssage de vetoLes partisans c la rsolution dont le but est de venir en aide aux fermiers et a d'a lies dans la priode actuelle de b:issi de piix prvoient qu'elle sera arprci ve par la Chambre. PARIS—Le gouvernement a ato 1 1 impt de dix pour cent su. bes, manteaux, chapeau* Celui qui achte L'EMULSION DE SCOTT achte le meilleur aliment mdicinal que la science a produit en cinquante ans. Il n'est pas possible d'obtenir les effets curatifs de l'huile de foie de morue en aucune autre forme. (Prennez garde d'obtenir toujours l'Emulsion tlO Scott) LA MAISON Etesse Monsanto es rc dentelle al et plumes ports. Cette taxe supprime parcequ'elle avait amer une diminution dans les achats d l'tranger en France. PAKiS— la rponse de 1 A lem ne a la note franaise du 31 dcer. *ie relative au dsarmement a et remise aujourd'hui au ministre d. S trangres. On rapporte of ciellement a-elle rpond point p Point aux obseivations du docume. tranaisLa note allemande mn le Lue est gnralement crite dans ui esprit analogue au dernier parag. r ne qui est ainsi conu: Le gouve, hement ne peut pas supposer qu'oi SJema P nderal;Al.em t gne hn possible sur l'accord de Sp>. 11 a S?montr que l'excution littrale de la convention est impossible. Le cessible a t fait.Le gouvernemeni, Cs sa note du u dcembre aa bliqueles engagements pris Spa iwni pas t strictement ob S er vs mais le gouvernement allemand L 'rappelle que d'aprs, les propre A l'occasion du |tranpfett dp sea \lagasinp, Rue du Magasin de l'Kiai, 'alle Boutin, presqu'au'eoin de la tue TraverB'rp, porte la connaissance de son imableclienle qu'elle net en vent9 une grande varit i'articles franais frachement arriv, en rassurant du meilleur prit 1 qualit gale. Habillement! Dlicieuses blouaes dentelles c broderies mpin, chapeaux paille et feutre pour hommes, dames et entants, bonnt'teiie hommes, dames et infants, cravates mode, faux O!H, manchettes, sweaters soie nuance? modes. Articles de Paris PtrfotDPrie, tau de Cologne russp. ven'ails automatiques, marque 1 La Brise , magnifique rhoix de colliere en mail galalilli. nacre, coral etc. llracelets galaluh, bijouterie prcieu *a et fantai^i', sacs perle et toile, forme mode, petits objets en albtre -u mtal pour radeaux,vaporisateurs, broche* mo8Hi|ue de Venisebrosses dents extra etc Ameublement Tapis de table, rideaux fantaisies, guipures, couvre lue, tau s d'oreillers assorties fantaisies, moustiquaires, lioolum, serviettes tuutes qualits, machine coudre New Home, 1. e bise^ nappes damasses, Tissus Palm-beach, drill (gris, blanc, cen leurs), diagonale, serge unie et dessins toutes couhurs, cipe chine, percalecalico recforc blanc, crpon •oton, tissu porge. damass, pong %  ioie imprim, voile scie grenadine, satin manon, crpe georgettestamin satin, zphir satin, cotonnade, broderies suisse, dentelles calais, valencienues etc,"etcAlimentation Bire et beurre hollandais, bonbons et chocolats lins (franais, anglais, hollandais ) eu boite et au poids. Et quantit d'autres articles. FAITS DIVE RS A la chapelle de Notre Dame d'Altagrca Le deuxime dimanche de ce mois il y aura messe a la chapelle de Nctre Dame d'Al'ag'ce, Le 12 commencera une ceuvaine en cette chapelle o il y aura une fte le 21 [anvier. c Og et Chavannes Hier scir beaucoup de personnes ont assist la rptition gnrale de la pice tOg et Chavannes qui eut lieu Parisiana. Ce'te rption permet .d'augurer le plus grand succs pour la repr sentation qui se donnera, comme on le sait, le samedi 8 janvier couant. Beauhamais Jn Franois De Santiago de Cuba, 66 Santa Rosa Calle o il se tient, Mr B Jn Franois, ancien membre de l'Instruction Publique, ancien dput du peuple, ancien Snateur de la KpuMi s ue (Dpartement de l'Artibonite) nous annonce qu'il est candidat la Prsidence d'Haiti. En retour de ses voeux, nous lui souhaitonr du succs dans ses nouveaux effortsAvis de Remerciements Les familles Lon et Thomas adres ;ent leur meilleurs remerciements aux amis de Port au Prince et de la Province qui leur ont donn des t* moignagss de leur sympathie i l'occasion de la mort de la regretter Mme Vve Emmanuel Thomas ne Isiure Thomas et les prient de croi re i leurs sentiments de vive gratiiu d. Avis matrimonial Le soussign dclare au public e* au commerce en gnral, n'tre plus responsable des actes, et actions df son pouse ne Clanie David pout incompatibilit de caractre.en atten dant qu'une action en divorce lui soit intente. Port-au-P ince ce 5 janvier 192/ Dieudonr Sid e NICOLAS ^Allcz vite A la Pharmacie PARISOT vous trou-'ere7| bas prix fa la Pa'tumerie tr n lise ainsi que l'intressar t Abu macb VERMOT a Odes. 2. En vente aussi chez Fmm Dgaad, 'Alphonse Haynes, Veuve Courriel* marlti Le tratsprt amricain H AN* est entr ce matin. — Le steamer COLON de U Panama, venant de New YorS] attendu ici samedi 8 du courant Le steamer LAKE CRFSSENT ni nt de la Nouveile-Or'ans, est i tendu aujourd'hui ou demain. le steamer VERONA, venarti Antilles, sera ici demain Petites Nouvel! — Mr Amose Leroy a t ooi_ Chef de bureau au Commissaut Gouvernement prs la Banque remplacement de Mr Clment Ql tin appel d'autres fonctions. — Ce matin a t bai le mai 4e Mlle Laura Djeau avec Me seph Chrtien. — Aujourd hui est l'an ni vers le la mort de Thodore Roose 401 fut prsident des Etats Uaiti un grand ami de notre cause, — Cet laines personnes peu qu' cause de l'pidmie, toute levrait tre ajourne et les vacat prolonges pour viter d-s aggloi rations. 9ouyon et LOPEZ. Dpart pour Cuba La golette Consolation actuel! nent en radepartira samedi 8 Ji vier courant pour Santiago de Ci menant fret et passager* S adresser Alexis Tassy, ue du Quai_£Jd*0*--asion pour Cl grande golette ptrole GYON est en rade, arrive tuer partira jeudi directement ponr i ego de Cuba avec passager*. Dr Bois Chirurgien dentiste mul'i J101 <1 tut encore au ui lu note Parisiana Pour U lte de ramedi prochain 8 du -ourant, la premire de la "'Mort d'Og et Chavannes • on trouvera des cartes i acheter, au Restaurant del Haq'ue, chez Jean M-arv, rue du Magasin de 1 Etat en face de la Glacire Aux Armes de Patis Grand Rue ; chez Mme DtfCU Viard angle des rues des Casernes et du Centre Les cartes d'entre gnrale. G. ; Balcon 4 Fauteuil 5 lui rappe uaroles des IUMDW • •••%  n si l'Allemagne avait oyalemen cutS Us conditions de l'accord Lt louvemement allemand peut dm qu'il a lait delson mieux en toute S y wASHlNGTON-U snateur Ttio r a parlant en lav2ur de la ratifie, Son du trait de Colombie imi 1.aSnt"indemnit de millions d SolUrs condamna svrement le induite de lex prsident Hooieveh de la faon dont il acquit le droit d. oaseage du Canal de Panama., U d SS que les faite de participa 101 doSveroeinent dans la rjvoluliob furent suppuwa et des dpche olicielles demandes pa rsolution du snat turent retenues ou nliae. Roosevelt acquit le SSge-d. btode de tlibusturs entraticant 1 honneur du paysPARIS Le Petit Journal dit que la note allemande rpondant la note de* allis sur la question du d .armement et dont l'expdition aononce ne paivint pas Quai d'Orsay. Suivant plaiderait coupable rclamant letntice des circonstances attnut tes et sftirmerait que l Allemagne a tilor cera d'excuter loyalement Ut ion veotion de Spa dont l'excution ttiic te se rvlera impoaaible. -iCommentantla note Heuler expo Snt le point de vue britannique sui le dsarmement le Journal cit que le Bouvernement franais ne s'oppo eait pas ce qu'un nouveau dlai de plusieurs mois soit acioid l'Allemagne si celle-ci ecouuait fti mellemeut l'obligation de licencier les corps de voloutaues et a condi tioas que les commissions de con trle allis soient mamtenues. ai 'Echo de l'aris combat nergique ment l'ide d'accorder de nouveaux d U Petit Journal insiste galement tnr i ncessit de resoudie la que Hn i,i dsarmeuasut avaut la coule Latiue y assistaient lilanco et Puerre fence de Bruxelles. [don changrent des toaets am eaux. PAU Mr Leygues a communiqu au consed des ministres la rponse de l'Allemagne la note du gouverne ment Iranais du 31 dcembre rela tive du dsarmement de l'Allemagne Le conseil approuva a^l'unanimil les instructions donnes a ce sujet par Mr Leygues exposa la situation de la grve en Autriche et les raesu rea que le gouvernement franais va prendre pour y retaedier. j Paris— L e gouvernement ^fianais a tlgraphi tnei Londres. Rome, Bruxelles proposant une rercontre aussi pKcbaine que possible entre les chefs des gouvernements nllit's et suggre la date entre le 7 et 12 janvier. l'ansLe Ministre de l'Lrugusy donna un banquet en |l'bonneur de l'ueyrredon. Tous les chefs deos agents dans les principaux por's d'Europe et d'ingleierre '• Angleterre, Ecosxe et France : MM. G.XV. Shelden tf Co, 11\ James Slreet Liver verpool, Englandm Copenhague, Danemark : MM. A.E


PAGE 1

1 0jitorzime anne Nos 3973 Port an Prince.Haiti Jeudi fi Janvier 1921 DIRECTEUR-PROPRIETAIRE Clment-MAGLOIRE LE NUMERO 20 CENTIMES : flffii attendez point des^cir*constances extraordinaires pour taire de bonnes actions ; fc sachez*user des si tua lions ordinaires* m | Quotidien -\, l P. RICHTER UEDACTION/Rae Amricaine No,' lcfift TELEPHOXVyS n Mai m m moignage de M. Chas' St 'oud Ingnieur mcanicien Monsieur la Di.ecteus, C'est avec un rel plaisir que j'ai gu votie lettre et j'en prouva no IUB grand encore de donner suite x questions" que voua m'y posez, J Oc fane luire la vent* sur ce Heurs que de voir, dnns*nn l p !ky ur connue Hait', le pijog du igre contre le ugie. Ceci dit, je passe & vos questions. r ia pieune e, vous dsiuz savon ns qi.ele.sbln sment j'ai lait mee udes et sppus ma prof s.ion u.>. tais-Unis et au&ai si les peu on m > couleur des Lais Unis y sont Innes ? J ai" lait mes tudes thoriques ei Ira Iqaea Toskegec Noi mal et luastiiel lustitute; j'ai achev ensuit* us tudes thoriqu s l'Intema'ic al Gones,;oude Avenue, s.tue entre cet e v/t le et 136 Leuox Avenue; et K m 8 City, Mo, 1 glise du Sacr eur, entre la -.'le rue et la rue Masoo; et aussidaus plusieurs autres. L'Uatit aux ciueiu s et aux t laS. us sont tous l'iqueuts par des grs amricains a Ciiica k o et dans naics autres Kiats libiea des Etats tus. h ec a .donc t ainsi pou us aulies liai iet-s qui avons freut bien des familles blanches x Liais L"as. J ''• ~ Votie tioisirne question a ait la trquenlation des htels et •us me demandez de vous cit. i ux qus j'ai pu Uqueuler l'exclu Jii ucs p.iatnnes de couleur amenmes ? .L'htel S.-Georgee, Nn.w-Vork, jamais log des colored men Jeiuaius J y ai reu cependam iiospualite et je puis vous citer amie rfrence mes etiers amis miingerN: s ruller, 110" Broad Si. iw-York. A pan cet blel, il en existe nom e d autres qui sont frquents pai s Hai ens et oU Us amricaine couleui ne sont pas admis, t ncago. des gens de couleur, mu trs ou quarterons, frquente ni "urne tels les htels, du moment lu sont reconnue n tre pas des niicaius; plusieurs cuse de la "yue, se tont passer pour franais. **' ~~ Vous me demandez de vout ter, si possible, des caa o j'ai pj, part tout ce que je viens'de dire te autrement trait que nos confres amricains, et ceux o le pitcmcnt est gal; et de vous rsu er mou impression gnrale sur te utemeot que reucontrent les liai "a voyageant aux Etats-Unis Vj 1 uur se qui me concerne peisonuni, |e dclare avoir souvent ci d'un traitement de faveur, '" ivfcmenl la bituauoii dos col'jmuen amricains, ai t admis comme St$an *J daus laUampagme Wilson & Cu pensas City, o les colored men "ricains a ont jamais joui d uu tel l oici le (Ha oui s prononc dernier, ment iir M Juin ht i$mond,pr*id$nl de la Socit de Confrence* Intima(tonales d la fte donne d Pariiiana Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, Grce aux principes de la Confe rince de la paix, de la Soci'i des na liions, grce su tout i la philanfopi' !ies Parlemen aires franais qui or.l consacr, dans leur louable impai tialil, Xgahtf'e* racts.poar le pleir *tnouUsemtnt de l'idal huii" ne gestation d'actes et de laits S r r oJuit dans la spbre c.i u „Qau.. Aux clarts de ce sicle labotieo> et perspicace,— par la libra ion de t ns.iences et des ns,— claironne'e par les lites triomphantes-. nous assistons a un consolant rvil %  8 rat, ude s intellitf'nces un' d re; q;ii j i nais ne uts co-cours z:,i œuvrede MAI "' li-rs eu \: :hanaent i mritoues. Li So; t Internationale de Con lrences se souviendra toujours,— comme vo s l'a dit nous d : gne et publiais e col gue Jrmie, eiun si beau lao^ag,— de la grande sym pa'hie que vous professez pour elle et des voeux que vous to muiez, pour son dveloppement. — M:ic d'avoir rpond J no re appel — Nous ne clbrons pis seuU.nem, en ce jour, i ier aiiniver^.iirc de la fonda : ion de notre oci . \'JJ applaudisson; au si, i l'o nbre As notre diapeau aux et ris iuno nb bi s des a Us n de notre ibeit — yons leur encore ici nn lar^e tr bu de Machiae crire Fox Fox portable Century Rnbani pour les averses machui^s: roug*, blJ, vioUl, 1 noir copiant el uou copiant, gomme eiacer en vente chez L. Preelwnn Aggerholm ies races et des peuples, ^queme t— ,un bien immense pou : l'espce huitaine qui vivra dso mtu mo ns soi cieuse, p'us uni %  Disparaissant sous les coups de i? raison intraosigeante, dans la supr me floraison Je la libell et de U ..cherchanteL,V 0M S 8 *1 * M sd ? u ". se surpasser da D s les productions de 1 1 1 i ; s ? ame • -^sieurs, que la mentalouteson.s. lien dcoulera,— lo" li hai,ienne ns tatJeri P' A i se 'transformer, rails J i an cieutsque nous coal • de semer djns li champ de notre aciivit morale et i nelicciu %  i et lran;hssant, d'une t o el -i-', des riv lit> et ^e> i inenes qui stke.—• les liLsStwnUv^J!. . bsCurci ent* () r' Irquemn t Plin ^ressiv s, selrtctiont vite devant hn ^. n [oa l ' 1 pio^'s en marche vus les conqueNos fdii son |li t M : |e-i testes les plusp.-^c uses ^Ohqued* & av J es de saines i.,tf c io is, pro :hoses sublimes noas rserve l'ave roit.—dans un mesu-,nr, asrec l'esprit qui de et la mair ne croisade otreptise pour le qui frappe. b en lre de ,a collectivr. Les coa C'est a travers le prisme de cet venir si suive, fi resplendissan,— lans la jouissance comp'te de nos dro t et le ferme accomplissement le nos devons,— en harmonie avec .esdesse.osdelaProv.dencp,qu* up>'r. s largir se rconforter Les IOUS voudrions concevoir et raliser :j ? ,ren ^ s hibilenum prpi -s, des merveilles pour notre patrie. 8 -icieusim t pro :o ic s coan nu C'est ce noble et allchant ida d 4""t souvent d douces not-o .s Nouvelles Etranijres (rences sont reconnues obligatoires dinsious les centres o lleurit la etvi'.uation et qui lie men i lam •lorat JJ des tres, des choses, des iocits. L'esprit fini li isi par sas Jes joies puies aux natures dljca'es el curieuses. Une question rsolue ave: conpvene— en manire de confennet,— rveille en nous das clar j tes merveilleuses. Alors s'y manifeste \ une conception p'us rmunre, plus uianclies Chicago, qui est la i> mthodique des sujets ou des choses' %  .lande ville des LtaU-ljuis et dans sui lesquels on veut crire. La puis-' l'auties tilles libres, au grand eton sauce du vil' et la supriorit de> la plume constituent un rare trsor, aux yeux de tous ceux qui se distiu| yuent par la culture crbrale quu icud la nation furie et patriote. Les Hatiens tant fouetts par un d stii roaiqj •, — A cette poqu: o U djiliiria gagne si aveugleneni nomb.e de le es impivoyanics,— noiguei do la vracit dua fait que! devraient como cadre que 1a cause l'avance. Iinia'e de leur fail'i'e temporaire re 11 y a mieux mous tions traits j side dans l'igioranccde la majjrit jar booker WaBinugiou mieux que d e leurs concitoyens. ea.ioi.8 amricaine, cubains, porto1 Uai Mesdemoiseile, Mesdames, acains, jamacains, t.i.vd.ens. etc., fcssieun, lde est un levier puisLu ce uui concerne voiro question i„^ „ :i',.,. .n K il ,e de: ire garder l.iucognito, je san '' m deS r A UCllble P our u P^ple /ous le^ouds que c'est uu plaisu I euae 4 U1 ds ' vivie avec honueur JOUI' moi de.vous aider ouvertement e t g loire ea coaserr.int ses traitjue poursuit notre As>o.iation heu rente de compter te son seiu tau privilge. Mes frres et moi a/o jte admis vi-siter d-a maisons lerueu des ngres amricains. Mou timpiession gnrttle est q > es U al tiens sout assez bien vus; il m a t ainsi du moins, de tous ;eux-l qui taient cDez Uooker K//rta[iiii n ion, Alabama; parmi eux, e peux citer MM A, lUpusi", d i Gap-iiaitien, Ed. Iloliy. A. Lavaud io i-oii-u Priuce; qm peuvent te1 janviei '1021 TUftS — Les d^claratioas du nouveau parti consMt'l par les reconstructeurs et rformistes sont la continu! i l i traditions de principes (OCialiSl •' i %  %  ••'. < %  if fin Vaill a it Il eftlroie la sc'nsioa sur l'intraoelg^aoce des co nmatiis es qa| refusent de rele/ewlej ontra^e* taise aux i socialistes franc ns'pcr le messige. | Je Ziooviefi; il maimient les pnncij s de l'ancien parti sur la ncesits. d'e np h r li ite nouve le gu Tie et! prcooi l'uni ur avec l'organisation syndicaleIl a annonc que nouveau parti ira en fmi r pro halo a Vien m ou il n cherchera lai bases d'uue v irit ibh intercatiooale. M tvi-*. A l'il . S Le bruit court que i ftbailys premier ministre davra i Ot subir uu : opration, Ce qui Vbut due jn'il quittent probablement h ministre. BnHLIN— llr Thobaldvon Beth iuno iij!iewd,j ancien chanceliei i npriai lie eand est mort bier < u s air aprs une courte malalie 8a rsidence de llohenliaow prs de B -iliu. BKLQRAOE— Le pr.ice reg'tit a Signe.aujourd'hui un dcrei constituant le nouveau cabipoi avej Mr l'a'cti.tii Comme praiient la cou seil et mi autre d^s attures trangres' l'.vitlS-U'apri une dpche rtue m\. • BRUXELLES L'extrareon di charbin en Belg que oendiut le mo i d'octobre a dpass les chiffres d a vaut guerre; ll* a atteint pjir ci mois 1,9 W.go tonne 3 1-A.lll-i Li Gtuljis ainrve q n la conf-irenca des premiers ministres Ley^ues Lloyl Gesrge et Gto'i • ti aura lieu lans la semaine oro chain %  On a pu obtenir U coifrma ion de cette nouvelle au miu sira des affeires trangres!. tans votre enqute, sans crainte i tre dmenti par qui que ce soit. |Chas. Sr-GLOUD Knijiiwer .Ucamnic — Il est facile de 9egager.de cette dposition de M. S-dloud que la rrit est du cte de •notre opioioi savoir qu-, i.onobstant le pijugf de couleur, l'hoimne de. couleur, liai un ou tfai ger, jouit aux E au Unis d'uu traitement meilleur lecouied mail amricain. i .oit dit, idu, sane t .u jjger des autres dpositions qui pouirout nous arrives. .Nous publie rons demain cello du Dr Auguste IL Laotien, chirurgien dentistelions ancestrales. l'ant'. calme ou vibrante, ouverte ou gaze, ta r .'.t svre ou majestueuse, simple ou majestueuse, 1 ide est dig e de respect. Ou'importe que l'on se coalise conue elle qui ubachi parloi-, mais qui ne prit jamais Elle Imu p%r luompher. u'csi une sainte ide qui cia le Chritiatmme. C est une uoble et tulgura qui snscih olution fronais* dont la rpei cusston acclra l'eman.ipation des uous de Saint Oominguc. C'est l'ide d'une Hajti intgrait, rayonnante, forte et belle que nous prchons oous tou es les tonnes, i cette Heure de la Crois Bouge amricaine a lira ua ii personnes ont U tuesel tfjo blesses et looo sans abri a la saitt i uu Iremblemenide terre qui a prt* l ae dtiuifli ville d'I liasian 'A' uanio"-. La croix rougs nvoye dds approvisio ineu.euis la cote de l'AJilauque elle lourui galemeui i s tentes dont le besoin est urgent tcauje du mauvais temps' MhXIU — Lu service duect de wagons pulLainu entre Houston el Mexioo a ete loangurLa Havane — Le prsident Mno cal a aigne hier un dcret tendam le inoratorrum juspa'au .Jl jauviei sombre et dsive de notre vie poli tique. \ toute dmocratie qui vec /ivre il ttut une lite qui en sou h coeir et le cerveau. U.ns notre chevauchie pour la rhabilita* oa commune, sous les layons ardecti du soleil tropical rchautlant le-: o.nb.es ndig es de nos pres,—' ponous brem ni en nous ..coite du civism I Dan. le lointain des voix onnen giiem :ure de notie issuicclion ualionaie mue, pal de nobles et ntelbgeOkS i Soi s : juits R0SEVIO1S 12 Dcembre 1930. 5 Janvier PARIS —Ren'e ; ojo. 57,7; Sfef ling 61.04. Dollar 17,18. NEW-YORK—t-ranc .7,0;, Sterling 5 56. BRUXELLES— La crise dans l'indus'rie des mtaux devient de plus' en plus aigu. Deux mille oavriers ont t prvenus que l'on n'aurait plus besoin de leur service aprs le 1er (anvier. Des manufactures demandent le rtablisse nent des tariis aux chemins de fer d'avant-guerie, Oa s'altend pour janvier une d>" niinuiion d'extraction de trente pour cent dans les charbonnages. „ WASrlLSU TON Par ordre du prsident Wilson le major gnral Crowder s'est embarqu pour la Havane o il coalrera avec le prsident vlenoctl au sujet de la situation de Juba. Le Dipartement d'Etat a t iniorm par l'ambassadeur d'Italie jue le gouvernement italien avait suspenlu la dlivrance des passeports aux .nigraats pour les EtatsUais et qu il s'abstiendrait d'en dlivrer jusqu ce qu'il ait t inform de la catgorie d'migrantsdsire aux Eats-Unis. Le prsident Cot a dit qu'il esprait que d'autres nationssuiviaientleiempiede l'Italie. LtCoursuprmea dcid que la res ooosabilil des Un 0.1s o avrires ou de leurs membres et m engage lors^ l'its se dputent d.* leur orajet no: nal ci igiu.ne en s'engageaai dam le. continuions ou les ententi-i iviot pour bat de naire au comerce. WASilIXGroN-Pendant la discussion A la Commission sna'ona': lai affaies trangres 'relative ait ngociai! as i entamer cntie les d ail UJU. la Grande Bretagne et L* li.ion pour reluire les armera:ntj le ,J ooar 100, lia t question :lure la L' ance et l Italie dans n. Le secrtaire D\~ lclar que le prsident VVil%  1 1 n 1. sue 1,1 pai l'vin' u i liti de la wi nvocation dune confrence nouin'e pour le deaarmemeot Le in-teur Dorah est oppos a inclure 1 J>


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05279
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Thursday, January 06, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05279

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
1
0jitorzime anne Nos 3973
Port an Prince.Haiti

Jeudi fi Janvier 1921

DIRECTEUR-PROPRIETAIRE
Clment-MAGLOIRE
LE NUMERO 20 CENTIMES
:
flffii
attendez point des^cir*-
constances extraordinaires
pour taire de bonnes ac-
tions ;fcsachez*user des si
tua lions ordinaires* m |
Quotidien
- -\,

l P. RICHTER
UEDACTION/Rae Amricaine No,' lcfift
TELEPHOXVyS
!
n Mai m
m
moignage de M. Chas' St
'oud Ingnieur mcanicien
Monsieur la Di.ecteus,
C'est avec un rel plaisir que j'ai
gu votie lettre et j'en prouva no
iub grand encore de donner suite
x questions" que voua m'y posez,
j Oc fane luire la vent* sur ce
Heurs que de voir, dnns*nnlp!ky
ur connue Hait', le pijog du
igre contre le ugie.
Ceci dit, je passe & vos questions.
r ia pieune e, vous dsiuz savon
ns qi.ele.sbln sment j'ai lait mee
udes et sppus ma prof s.ion u.>.
tais-Unis et au&ai si les peu on m >
couleur des Lais Unis y sont
Innes ?
J ai" lait mes tudes thoriques ei
Ira Iqaea Toskegec Noi mal et lu-
astiiel lustitute; j'ai achev ensuit*
us tudes thoriqu s l'Intema'ic
al Gones,;oud i), Penn^ylvaMie, dut)? je 8U!8 soil
ec la note 99 sur 100-
Cer tablissais, ts sont frquent*
u des peisoni,es de couleur.
II. Vous dsirez e/suite lavoii
j'ai t ad tir* diiis des glise*,
J. thtres, des c a mas ou autres
ix publics ou rserv*, o des
ricains du couleur ne sont pas
humilient admis ?
e vous lponda net eaaent oui
Dfrte qoeabon- l'our ce qui me con-
rne pei soutnement' j'ai toujours
admis, u xN.w-Yok, l'glise de
>e Avenue, s.tue entre cet e v/t
le et 136 Leuox Avenue; et K m
8 City, Mo, 1 glise du Sacr
eur, entre la -.'le rue et la rue Ma-
soo; et aussidaus plusieurs autres.
L'Uatit aux ciueiu s et aux t la-
s. us sont tous l'iqueuts par des
grs amricains a Ciiicako et dans
naics autres Kiats libiea des Etats
tus. h ec a .donc t ainsi pou
us aulies liai iet-s qui avons fr-
eut bien des familles blanches
x Liais L"as.
J'' ~ Votie tioisirne question a
ait la trquenlation des htels et
us me demandez de vous cit. i
ux qus j'ai pu Uqueuler l'exclu
Jii ucs p.iatnnes de couleur ame-
nmes ?
.L'htel S.-Georgee, Nn.w-Vork,
jamais log des colored men
Jeiuaius J y ai reu cependam
iiospualite et je puis vous citer
amie rfrence mes etiers amis
miingerN: s ruller, 110" Broad Si.
iw-York.
A pan cet blel, il en existe nom
e d autres qui sont frquents pai
s Hai ens et oU Us amricaine
couleui ne sont pas admis, t
ncago. des gens de couleur, mu
trs ou quarterons, frquente ni
"urne tels les htels, du moment
lu sont reconnue n tre pas des
niicaius; plusieurs- cuse de la
"yue, se tont passer pour franais.
**' ~~ Vous me demandez de vout
ter, si possible, des caa o j'ai pj,
part tout ce que je viens'de dire
te autrement trait que nos con-
fres amricains, et ceux o le
pitcmcnt est gal; et de vous rsu
er mou impression gnrale sur te
utemeot que reucontrent les liai
"a voyageant aux Etats-Unis Vj
1 uur se qui me concerne peison-
uni, |e dclare avoir souvent
ci d'un traitement de faveur,
'" ivfcmenl la bituauoii dos col'j-
muen amricains,
* ai t admis comme St$an
*J daus laUampagme Wilson & Cu
pensas City, o les colored men
"ricains a ont jamais joui d uu tel
l oici le (Ha oui s prononc dernier, -
ment iir M Juin ht i$mond,pr*id$nl
de la Socit de Confrence* Intima-
(tonales d la fte donne d Pariiiana
Mesdemoiselles,
Mesdames, Messieurs,
Grce aux principes de la Confe
rince de la paix, de la Soci'i des na
liions, grce su tout i la philanfopi'
!ies Parlemen aires franais qui or.l
consacr, dans leur louable impai
tialil, Xgahtf'e* racts.poar le pleir
*tnouUsemtnt de l'idal huii"
ne gestation d'actes et de laits S
rroJuit dans la spbre c.iuQau..
Aux clarts de ce sicle labotieo>
et perspicace, par la libra ion de
t ns.iences et des ns, clairon-
ne'e par les lites triomphantes-.
nous assistons a un consolant rvil 8rat,'ude
s intellitf'nces un' d
re; q;ii j i nais ne
uts co-cours z:,i uvre-
de MAI "'
li-rs eu \:
:hanaent i
mritoues.
Li So; t Internationale de Con
lrences se souviendra toujours,
comme vo s l'a dit nous d:gne et
publiais e col gue Jrmie, eiun
si beau lao^ag, de la grande sym
pa'hie que vous professez pour elle
et des voeux que vous to muiez,
pour son dveloppement. M:ic d'a-
voir rpond j no re appel
Nous ne clbrons pis seuU.nem,
en ce jour, i ier aiiniver^.iirc de la
fonda:ion de notre oci . \'jj ap-
plaudisson; au si, i l'o nbre As no-
tre diapeau aux et ris iuno nb bi s
des a Us n de notre ibeit yons
leur encore ici nn lar^e tr bu de
Machiae crire
Fox
Fox portable
Century
Rnbani pour les averses machui^s: roug*, blJ, vioUl,1 noir
copiant el uou copiant, gomme eiacer en vente chez
L. Preelwnn Aggerholm
ies races et des peuples,
^queme t,un bien immense pou:
l'espce huitaine qui vivra dso
mtu mo ns soi cieuse, p'us uni .
Disparaissant sous les coups de i?
raison intraosigeante, dans la supr
me floraison Je la libell et de U
..cherchanteL,V0M S8*-1* M-sd?u".
se surpasser daDs les productions de 111i;s?ame- -^sieurs, que la menta-
louteson.s. lien dcoulera, lo- "li hai,ienne ns tatJeri P' A i se
'transformer, rails J i an
cieutsque nous coal de se-
mer djns li champ de notre aciivit
morale et i nelicciu ' i et
lran;hssant, d'une t o el -i-',
des riv lit> et ^e> i inenes qui
stke. les liLsStwnUv^J!. .bsCurcient* ()r' Irquemn t Plin
^ressiv s, selrtctiont vite devant h-n^.n [oal''1
pio^'s en marche vus les conque- Nos fdii son |li t m : |e-i tes-
tes les plusp.-^c uses ^Ohqued* & av Jes de saines i.,tf c io is, pro
:hoses sublimes noas rserve l'ave roit.dans un mesu-,-
nr, asrec l'esprit qui de et la mair- ne croisade otreptise pour le
qui frappe. b en lre de ,a collectivr. Les coa
C'est a travers le prisme de cet
venir si suive, fi resplendissan,
lans la jouissance comp'te de nos
dro t et le ferme accomplissement
le nos devons, en harmonie avec
.esdesse.osdelaProv.dencp,- qu* up>'r. s largir se rconforter Les
ious voudrions concevoir et raliser :j?,ren^s hibilenum prpi -s,
des merveilles pour notre patrie. 8 -icieusim t pro :o ic s coan nu -
C'est ce noble et allchant ida d 4""t souvent d douces not-o .s
Nouvelles Etranijres
(rences sont reconnues obligatoires
dinsious les centres o lleurit la
etvi'.uation et qui lie men i lam
lorat jj des tres, des choses, des
iocits. L'esprit fini li isi par sas
Jes joies puies aux natures dljca'es
el curieuses. Une question rsolue
ave: conpvene en manire de
confennet,rveille en nous das clar j
tes merveilleuses. Alors s'y manifeste \
une conception p'us rmunre, plus
uianclies Chicago, qui est la i> mthodique des sujets ou des choses'
.lande ville des LtaU-ljuis et dans sui lesquels on veut crire. La puis-'
l'auties tilles libres, au grand eton sauce du vil' et la supriorit de>
la plume constituent un rare trsor, '
aux yeux de tous ceux qui se distiu|
yuent par la culture crbrale quu
icud la nation furie et patriote.
Les Hatiens tant fouetts par un
d stii roaiqj , A cette poqu: o
U djiliiria gagne si aveugleneni
nomb.e de le es impivoyanics,
noiguei do la vracit dua fait que! devraient como cadre que 1a cause
l'avance. Iinia'e de leur fail'i'e temporaire re
11 y a mieux mous tions traits j side dans l'igioranccde la majjrit
jar booker WaBinugiou mieux que'de leurs concitoyens.
ea.ioi.8 amricaine, cubains, porto-1 Uai Mesdemoiseile, Mesdames,
acains, jamacains, t.i.vd.ens. etc., fcssieun, lde est un levier puis-
Lu ce uui concerne voiro question i^ :i',.,. .n K ,
il ,e de: ire garder l.iucognito, je san''mdeS,rAUCllble* Pour u" P^ple
/ous le^ouds que c'est uu plaisu I,euae 4U1 ds' vivie avec honueur
joui' moi de.vous aider ouvertement !et gloire. ea coaserr.int ses trait-
jue poursuit notre As>o.iation heu
rente de compter te son seiu tau
privilge. Mes frres et moi a/o
jte admis vi-siter d-a maisons
lerueu des ngres amricains.
Mou timpiession gnrttle est q >
es U al tiens sout assez bien vus; il
m a t ainsi du moins, de tous
;eux-l qui taient cDez Uooker K-
//rta[iiiinion, Alabama; parmi eux,
e peux citer MM A, lUpusi", d i
Gap-iiaitien, Ed. Iloliy. A. Lavaud
io i-oii-u Priuce; qm peuvent te-
1 janviei '1021
TUftS Les d^claratioas du
nouveau parti consMt'l par les re-
constructeurs et rformistes sont la
continu! i l i traditions de principes
' (OCialiSl ' i ' '. < ' if fin Vaill a it
Il eftlroie la sc'nsioa sur l'intraoel-
g^aoce des co nmatiis es qa| refu-
sent de rele/ewlej ontra^e* taise aux
i socialistes franc ns'pcr le messige.
| Je Ziooviefi; il maimient les pnncij
' s de l'ancien parti sur la ncesits.
d'e np h r li ite nouve le gu Tie et!
prcooi l'uni ur avec l'organisation
syndicale- Il a annonc que nouveau
parti ira en fmi r pro halo a Vien
m ou il n cherchera lai bases d'uue
v irit ibh intercatiooale. M tvi-*.
A l'il . S Le bruit court que
i ftbailys premier ministre davra
i Ot subir uu : opration, Ce qui
Vbut due jn'il quittent probable-
ment h ministre.
BnHLIN llr Thobaldvon Beth
iuno iij!iewd,j ancien chanceliei
i npriai lie eand est mort bier < u
s air aprs une courte malalie 8a
rsidence de llohenliaow prs de
B -iliu.
BKLQRAOE Le pr.ice reg'tit a
Signe.aujourd'hui un dcrei consti-
tuant le nouveau cabipoi avej Mr
l'a'cti.tii Comme praiient la cou
seil et mi autre d^s attures tran-
gres'
l'.vitlS-U'apri une dpche rtue
m\.
BRUXELLES L'extrareon di
charbin en Belg que oendiut le mo i
d'octobre a dpass les chiffres d a
vaut guerre; ll* a atteint pjir ci
mois 1,9 W.go tonne3,
1-A.lll-i Li Gtuljis ainrve q n
la conf-irenca des premiers minis-
tres Ley^ues Lloyl Gesrge et Gto'i
ti aura lieu lans la semaine oro
chain . On a pu obtenir U coifrma
ion de cette nouvelle au miu sira
des affeires trangres!.
tans votre enqute, sans crainte
i tre dmenti par qui que ce soit.
|Chas. Sr-GLOUD
Knijiiwer .Ucamnic
Il est facile de 9egager.de cette
dposition de M. S-dloud que la
rrit est du cte de notre opioioi
savoir qu-, i.onobstant le pijugf
de couleur, l'hoimne de. couleur,
liai un ou tfai ger, jouit aux E au
Unis d'uu traitement meilleur
lecouied mail amricain.
i .oit dit, idu, sane
t.u jjger des autres dpositions qui
pouirout nous arrives. .Nous publie
rons demain cello du Dr Auguste
IL Laotien, chirurgien dentiste-
lions ancestrales. l'ant'. calme ou
vibrante, ouverte ou gaze, tar.'.t
svre ou majestueuse, simple ou
majestueuse, 1 ide est dig e de res-
pect.
Ou'importe que l'on se coalise
conue elle qui ubachi parloi-,
mais qui ne prit jamais Elle Imu
p%r luompher. u'csi une sainte ide
qui cia le Chritiatmme. C est une
uoble et tulgura qui snscih
olution fronais* dont la rpei
cusston acclra l'eman.ipation des
uous de Saint Oominguc. C'est l'i-
de d'une Hajti intgrait, rayonnan-
te, forte et belle que nous prchons
oous tou es les tonnes, i cette Heure
de la Crois Bouge amricaine a lira
ua ii personnes ont U tues- el tfjo
blesses et looo sans abri a la saitt
i uu Iremblemenide terre qui a prt*
l ae dtiuifli ville d'I liasian 'A'
uanio"-. La croix rougs nvoye
dds approvisio ineu.euis la cote de
l'AJilauque elle lourui galemeui
i s tentes dont le besoin est urgent
tcauje du mauvais temps'
MhXIU Lu service duect de
wagons pulLainu entre Houston el
Mexioo a ete loangur-
La Havane Le prsident Mno
cal a aigne hier un dcret tendam
le inoratorrum juspa'au .Jl jauviei
sombre et dsive de notre vie poli
tique. \ toute dmocratie qui vec
/ivre il ttut une lite qui en sou h
coeir et le cerveau.
U.ns notre chevauchie pour la
rhabilita* oa commune, sous les
layons ardecti du soleil tropical r-
chautlant le-: o.nb.es ndig es de
nos pres,' ponous brem ni en
nous ..- coite du civism I
Dan. le lointain des voix onnen
giiem :ure de notie issuicc-
lion ualionaie mue,
pal de nobles et ntelbgeOkS i Soi s :
juits R0SEVIO1S
12 Dcembre 1930.
5 Janvier
PARIS Ren'e ; ojo. 57,7; Sfef
ling 61.04. Dollar 17,18.
NEW-YORKt-ranc .7,0;, Ster-
ling 5 56.
BRUXELLES La crise dans l'in-
dus'rie des mtaux devient de plus'
en plus aigu. Deux mille oavriers
ont t prvenus que l'on n'aurait
plus besoin de leur service aprs le
1er (anvier. Des manufactures de-
mandent le rtablisse nent des tariis
aux chemins de fer d'avant-guerie,
Oa s'altend pour janvier une d>"
niinuiion d'extraction de trente pour
cent dans les charbonnages.
WASrlLSU TON Par ordre du
prsident Wilson le major gnral
Crowder s'est embarqu pour la Ha-
vane o il coalrera avec le prsident
vlenoctl au sujet de la situation de
Juba. Le Dipartement d'Etat a t
iniorm par l'ambassadeur d'Italie
jue le gouvernement italien avait
suspenlu la dlivrance des passe-
ports aux .nigraats pour les Etats-
Uais et qu il s'abstiendrait d'en d-
livrer jusqu ce qu'il ait t infor-
m de la catgorie d'migrantsdsi-
re aux Eats-Unis. Le prsident
Cot a dit qu'il esprait que d'autres
nationssuiviaientleiempiede l'Italie.
LtCoursuprmea dcid que la res
ooosabilil des Un 0.1s o avrires ou de
leurs membres et m engage lors-
^ l'its se dputent d.* leur orajet no:
nal ci igiu.ne en s'engageaai dam
le. continuions ou les ententi-i
iviot pour bat de naire au com-
erce.
WASilIXGroN-Pendant la dis-
cussion A la Commission sna'ona':
lai affaies trangres 'relative ait
ngociai! as i entamer cntie les
d ail Uju. la Grande Bretagne et L*
li.ion pour reluire les armera:ntj
le ,j ooar 100, lia t question
:lure la L' ance et l Italie dans
n. Le secrtaire D\~
lclar que le prsident VVil-
1 1 n 1. sue 1,1 pai l'vin'uiliti
de la wi nvocation dune confrence
nouin'e pour le deaarmemeot Le
in-teur Dorah est oppos a inclure
1
J>


IR MATIN
ABONNEMENTS
PAR MOIS
G.
G.
G.
i.OO
?.Ot>
pour al-fuinci-:
Di:PARTi:.MISi
ETRANGER
Lea annorcesront reues nu Cornr
toirs International de l'nbunt 9,
lSeTrorchit, Paria et 18. M, 23
LudgUe, Hil Londrep.
la Eiance et 1 Italie dans Us ngocir
tions paictque, dit-il, ces pays su
viaient Ici Etats-Unis, la Grand.
BietJgne et le Japon et que s ils pu
paient pat aux cgociatiens la ie-
duction des armes de teire seisit
aussi discute.
WASHINGTON La rsolutior
dont le but est de ltabhr la Wsi
Hnar.ce Coiporaiien a t vote ai
s pics midi par le Snat malgr le
^eto du pisiCent \Vilson.BLa lsoU
lion a t appiouve pai| i3 voi
contie J, ce qui donne 19 voix d<
tius que'ce qu'il faut pout une ma-
jorit des d.ux tiers. Le vote a ci
lieu immdiatement prs la iectun
du mtssage de veto- Les partisans c
la rsolution dont le but est de ve-
nir en aide aux fermiers et a d'a
lies dans la priode actuelle de b:issi
de piix prvoient qu'elle sera arprci
ve par la Chambre. ,
PARISLe gouvernement a ato 1
1 impt de dix pour cent su.
bes, manteaux, chapeau*
Celui qui achte
L'EMULSION de SCOTT
achte le meilleur aliment mdicinal que
la science a produit en cinquante ans.
Il n'est pas possible d'obtenir les effets
curatifs de l'huile de foie de morue en
aucune autre forme.
(Prennez garde d'obtenir toujours l'Emulsion tlO Scott)

LA MAISON
Etesse Monsanto
es rc
dentelle
al
et plumes ports. Cette taxe
supprime parcequ'elle avait amer
une diminution dans les achats d
l'tranger en France.
PAKiS la rponse de 1 A lem
ne a la note franaise du 31 dcer.
*ie relative au dsarmement a et
remise aujourd'hui au ministre d.
S trangres. On rapporte of
ciellement a-elle rpond point p
Point aux obseivations du docume.
tranaisLa note allemande mn le
Lue est gnralement crite dans ui
esprit analogue au dernier parag.
r ne qui est ainsi conu: Le gouve,
hement ne peut pas supposer qu'oi
SJemaPnderal;Al.emtgne hn
possible sur l'accord de Sp>. 11 a
S?montr que l'excution littrale
de la convention est impossible. Le
cessible a t fait.Le gouvernemeni,
Cs sa note du u dcembre aa
bliqueles engagements pris Spa
iwni pas t strictement obSer
vs mais le gouvernement allemand
L 'rappelle que d'aprs, les propre
A l'occasion du |tranpfett dp sea
\lagasinp, Rue du Magasin de l'Kiai,
'alle Boutin, presqu'au'eoin de la
tue TraverB'rp, porte la connais-
sance de son imableclienle qu'elle
net en vent9 une grande varit
i'articles franais frachement arri-
v, en rassurant du meilleur prit
1 qualit gale.
Habillement!
Dlicieuses blouaes dentelles c
broderies mpin, chapeaux paille et
feutre pour hommes, dames et en-
tants, bonnt'teiie hommes, dames et
infants, cravates mode, faux o!h,
manchettes, sweaters soie nuance?
modes.
Articles de Paris
PtrfotDPrie, tau de Cologne russp.
ven'ails automatiques, marque 1 La
Brise , magnifique rhoix de colliere
en mail galalilli. nacre, coral etc.
llracelets galaluh, bijouterie prcieu
*a et fantai^i', sacs perle et toile,
forme mode, petits objets en albtre
-u mtal pour radeaux,vaporisateurs,
broche* mo8Hi|ue de Venise- bros-
ses dents extra etc
Ameublement
Tapis de table, rideaux fantaisies,
guipures, couvre lue, tau s d'oreillers
assorties fantaisies, moustiquaires,
lioolum, serviettes tuutes qualits,
machine coudre New Home, 1. e
bise^ nappes damasses,
Tissus
Palm-beach, drill (gris, blanc, cen
leurs), diagonale, serge unie et des-
sins toutes couhurs, cipe chine,
percale-calico recforc blanc, crpon
oton, tissu porge. damass, pong
ioie imprim, voile scie grenadine,
satin manon, crpe georgette- sta-
min satin, zphir satin, cotonnade,
broderies suisse, dentelles calais,
valencienues etc,"etc-
Alimentation
Bire et beurre hollandais, bon-
bons et chocolats lins (franais, an-
glais, hollandais ) eu boite et au
poids.
Et quantit d'autres articles.
FAITS DIVERS
A la chapelle de
Notre Dame d'Altagrca
Le deuxime dimanche de ce
mois il y aura messe a la chapelle
de Nctre Dame d'Al'ag'ce,
Le 12 commencera une ceuvaine
en cette chapelle o il y aura une
fte le 21 [anvier.
c Og et Chavannes
Hier scir beaucoup de personnes
ont assist la rptition gnrale
de la pice tOg et Chavannes qui
eut lieu Parisiana.
Ce'te rption permet .d'augurer
le plus grand succs pour la repr
sentation qui se donnera, comme on
le sait, le samedi 8 janvier couant.
Beauhamais Jn Franois
De Santiago de Cuba, 66 Santa
Rosa Calle o il se tient, Mr B Jn
Franois, ancien membre de l'Ins-
truction Publique, ancien dput du
peuple, ancien Snateur de la Kpu-
Misue (Dpartement de l'Artibonite)
nous annonce qu'il est candidat la
Prsidence d'Haiti.
En retour de ses voeux, nous lui
souhaitonr du succs dans ses nou-
veaux efforts-
Avis de Remerciements
Les familles Lon et Thomas adres
;ent leur meilleurs remerciements
aux amis de Port au Prince et de la
Province qui leur ont donn des t*
moignagss de leur sympathie i l'oc-
casion de la mort de la regretter
Mme Vve Emmanuel Thomas ne
Isiure Thomas et les prient de croi
re i leurs sentiments de vive gratiiu
d.
Avis matrimonial
Le soussign dclare au public e*
au commerce en gnral, n'tre plus
responsable des actes, et actions df
son pouse ne Clanie David pout
incompatibilit de caractre.en atten
dant qu'une action en divorce lui
soit intente.
Port-au-P ince ce 5 janvier 192/
Dieudonr Side NICOLAS
^Allcz vite
A la Pharmacie PARISOT vous
trou-'ere7| bas prix fa la Pa'tume-
rie tr n lise ainsi que l'intressar t
Abu macb VERMOT a Odes. 2.
En vente aussi chez Fmm D-
gaad, 'Alphonse Haynes, Veuve
Courriel* marlti
Le tratsprt amricain H AN*
est entr ce matin.
Le steamer COLON de U
Panama, venant de New YorS]
attendu ici samedi 8 du courant
Le steamer LAKE CRFSSENT ,
ni nt de la Nouveile-Or'ans, est i
tendu aujourd'hui ou demain.
le steamer VERONA, venarti
Antilles, sera ici demain
Petites Nouvel!
Mr Amose Leroy a t ooi_
Chef de bureau au Commissaut
Gouvernement prs la Banque
remplacement de Mr Clment Ql
tin appel d'autres fonctions.
Ce matin a t bai le mai
4e Mlle Laura Djeau avec Me
seph Chrtien.
Aujourd hui est l'an ni vers
le la mort de Thodore Roose
401 fut prsident des Etats Uaiti
un grand ami de notre cause,
Cet laines personnes peu
qu' cause de l'pidmie, toute
levrait tre ajourne et les vacat
prolonges pour viter d-s aggloi
rations.
9ouyon et LOPEZ.
Dpart pour Cuba
La golette Consolation actuel!
nent en rade- partira samedi 8 Ji
vier courant pour Santiago de Ci
menant fret et passager*
S adresser Alexis Tassy,
ue du Quai_Jd*0*---
asion pour Cl
grande golette ptrole
GYON est en rade, arrive tuer
partira jeudi directement ponr
i ego de Cuba avec passager*.
Dr Bois
Chirurgien dentiste
mul'i
J101 <1
tut
encore au
ui lu note
Parisiana
Pour U lte de ramedi prochain
8 du -ourant, la premire de la
"'Mort d'Og et Chavannes on
trouvera des cartes i acheter, au
Restaurant del Haq'ue, chez Jean
M-arv, rue du Magasin de 1 Etat en
face de la Glacire Aux Armes de
Patis Grand Rue ; chez Mme DtfCU
Viard angle des rues des Casernes et
du Centre
Les cartes d'entre gnrale. G. ;
Balcon 4
Fauteuil 5
lui rappe
uaroles des iumdw -.....
n si l'Allemagne avait oyalemen
cutS Us conditions de l'accord Lt
louvemement allemand peut dm
qu'il a lait delson mieux en toute
SywASHlNGTON-U snateur Ttio
ra. parlant en lav2ur de la ratifie,
Son du trait de Colombie imi 1.-
aSnt"indemnit de millions d
SolUrs condamna svrement le
induite de lex prsident Hooieveh
de la faon dont il acquit le droit d.
oaseage du Canal de Panama., U d
SS que les faite de participa 101
doSveroeinent dans la rjvoluliob
furent suppuwa et des dpche
olicielles demandes pa rsolution
du snat turent retenues ou
nliae. Roosevelt acquit le
SSge-d. btode de tlibusturs en-
traticant 1 honneur du pays-
PARIS Le Petit Journal dit que
la note allemande rpondant la no-
te de* allis sur la question du d
.armement et dont l'expdition
aononce ne paivint pas
Quai d'Orsay. Suivant
plaiderait coupable rclamant let-
ntice des circonstances attnut tes
et sftirmerait que l Allemagne a tilor
cera d'excuter loyalement Ut ion
veotion de Spa dont l'excution ttiic
te se rvlera impoaaible.
-iCommentantla note Heuler expo
Snt le point de vue britannique sui
le dsarmement le Journal cit que
le Bouvernement franais ne s'oppo
eait pas ce qu'un nouveau dlai
de plusieurs mois soit acioid
l'Allemagne si celle-ci ecouuait fti
mellemeut l'obligation de licencier
les corps de voloutaues et a condi
tioas que les commissions de con
trle allis soient mamtenues.
ai 'Echo de l'aris combat nergique
ment l'ide d'accorder de nouveaux
d U Petit Journal insiste galement
tnr i ncessit de resoudie la que
Hn i,i dsarmeuasut avaut la coule Latiue y assistaient lilanco et Puerre
fence de Bruxelles. [don changrent des toaets am eaux.
PAU Mr Leygues a communiqu
au consed des ministres la rponse
de l'Allemagne la note du gouverne
ment Iranais du 31 dcembre rela
tive du dsarmement de l'Allemagne
Le conseil approuva a^l'unanimil
les instructions donnes a ce sujet
par Mr Leygues exposa la situation
de la grve en Autriche et les raesu
rea que le gouvernement franais va
prendre pour y retaedier. j
ParisLe gouvernement ^fianais
a tlgraphi tnei Londres. Rome,
Bruxelles proposant une rercontre
aussi pKcbaine que possible entre
les chefs des gouvernements nllit's
et suggre la date entre le 7 et 12
janvier.
l'ans- Le Ministre de l'Lrugusy
donna un banquet en |l'bonneur de
l'ueyrredon. Tous les chefs de ami. diplomatique de l'Amrique
I Panama Railroad Steamship Linc.
Service de fret et de passagers)
New-York Hatil
Port-au-Prince, 'e 1er Septembre 1920
Prenant expditions directes pour l'Angleterre-et l'Europe et vice-Yersa. Connexions de
bateaux New York. Le plus rapide et le plus direct service de et pour l'Europe. Adresst
\ E. Paterson, General Freijtlil Agent, 24, Stata Street, New York City. fret payable
i1e.tination ^ l'exception du Miel.
Un dpart par mois de New York directement pour Port au Prince et uo autre pal
mois pour lous les ports d'Ha i. Seulement passage de premire classe. Les suivant*
sont r>os agents dans les principaux por's d'Europe et d'ingleierre '
Angleterre, Ecosxe et France :
MM. G.XV. Shelden tf Co, 11\ James Slreet Liver
verpool, Englandm
Copenhague, Danemark :
MM. A.E Gnes, Italie :
MM. Henri Coe 15 Cnes Italie.
Christiania Norvge :
International Speditionsselskap, Christiania
Hambourg Allemagne : H.Vogemann, Hambourg.
Rotterdam Holland : H~\ogemann9 Rotterdam
Golhenbourg Sude :
Nordish Express, Gothenbourg
C'est notre dsir que les Importateurs & Exportateurs Haitiens tirent profit des avantages offert*
(par la PANAMA RAIROAD STEAMSH1P LINE. -e
I Nous vous suggrons que ce serait dans vos intrts de passer des instructions vos Corrfs-
Ipoodarts d'dpdier vos rrarchandises rar ces Agences, pour tout ce qui concerne une prompt
leipdition et une attention soigneuse. Le service transatlantique est en trs bon ordre et il y i
[beaucoup de bateaux scus le contrle de ces divers Agents pour asiurer une expdition prompte, ei
lie seivice de Panama line entie New-Yok et Haiti, en vue des arrangements qui se sont faits
Lera d'une utilit considiable, et est la voie la plus.rapide par laquelle vos marchandises peuvent
ltre expdies.
I Des connaissements couvrant fret pour New-York avec options de livraison soit a Londres,
| Liver pool, le Havre, Bordeaux ou Aoveis seront livrs.
0. B. THOMPSON,
Agent gnerai agent pour Hati


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM