<%BANNER%>







PAGE 1

IE MATIN Amricains latin* inscrits dans le D partement de la m Seine PARIS 3 Janvier— Voici le ta bleu statistique des amricains latins inscrits dans le -Dpartement de I Seine fin 1920 ; Argtniins, 1604 ; floliviens, 94 Brsiliens, 1934 ;.Chiliens 537 ; c lombiens, 465 Costariciens, 48 Ci bains, 479 : Dominicains, 79 • Eau. tonens, 289 ; Guatmaliens 92 ; H tiens, 20a ; Honduriens, 17 Mex ains. 528; Nicaragueyens, 261 Fansmains, 29 j Paragueyen.*, 26 Pruviens, 419; Salvadonenr, 4. Urugueyens, 518 Vnzuliens 4 v Ambaiiadeura relvele.marqotmeL caractris par l'Allemagne Sa !" queantn des gardes habit! t 1 •Allan.i **£* ******* J> *£ r 8 c p ,n fabriquer 4 2JH f •*• l'interdictiou di matrul aeionau tique aCe document ce compoite aucui. concluuon. U appartient aux pr\ niiera ministree de e pronoLCt •w les aanctiona ncessaires? a Rome. -D'aprs El Xcmoa n. PSJSiS* de ?AWS trSna S! fnanhiatea. Un trentaine de conjure arria t. pioptm.ent de s'emparer de |£ft£ lectrique alin de faire l'cbscui., ffnS! d K r pporl S adre.V, reice dea Ambassadeurs fct ir l t manquements de t'AUemigne sui 1 Clauses militaires navales* et aii.L %  du trait de Veis.iil" l J n.u 117.. A Ch rlfe . MrDeschanO ni ta d B P M l *****"*'• nato* 11ale du 9,1 discourant devant j dlgus snatoriaux rappela ave motion qui! reprsenta' S. dpart I onte de la candidature, dAbbtua i la Uipeca, le bruit couit avec insietance dan. les rn.Cu CROYEZ-LE POUR LES ENFANTS, f Pour gurir ou viter MICRAINES • CONSTIPATION • iONOESTIONS-CTOURDlttEHCNri EMBARRAS OASTRIQUC IL SUFFIT de prendre al l'un da von vtaptxm (eu* lf dwx jour* tcultimtr.t Aux Caves de Bordeaux Au Magasin annexe de i Caves de Bordeaux ,. E DEREIX Propritaire. urana arrivage par le Panama de Fromage Camembert Rochefort Neulchalel i de Gruyre Cleri, chou-fleur' poires, pommes, raisins verts, huitres et clams Manifestation une Pauls da D'Dsbast 147,rue du Faub St-Denia, Paria Mais il faut exiger les vritables qui sont tout fait blanche* •t ur chacun* diqu!lei Us mots DEHAUT A PARIS M -ont iri llilbltmant Imprim n noir • VuRITiBLE Cognac "HENRY ROY & GoEn caiiiea de 12,1 et 24,2 bo t i. L.PREETZMANN AGGIRHOLH Rue du Quai. uma, D .quelaRegncecorpua p.,; SI i. ^? e Par ^'eplbiacMau. SB SSL 4 '-S-cWi: Paris. Le Tenapg dit ae ou informations riuea de Tuiquie le haut coi. m taaire bii onstaminopl in, i 8 te %  u gouveineai M avouai) i , cation du i.a.t de Sviea ca.u -r • efforce de riaitr SUt**' Sia la rS rt,!lneU WOrtata ai ifvJ i f QJ P Joute que ha cu,llieux olticiela Iranyais peis.steu ai coniraire paaaer que la que ti* du rait ae Sevre reste trtei ment ltervee. en attende, t .dn Jii! lM P^w * l'Ki tenu pieuuiont en ccnamun. BA1TS DIVERS OBSERVATOIRE DU [PETIT SEMINAIRE COLiEGE ST MARTIAL RENSETG NEMENTS METEOROLOGIQUES Lundi } lanvier 1921 Baromtre 76a.j minimum 20.4 maximum rcmyt.ture Moyenne diurne Ciel clair jour et nuit. Baromtre en hausse. J. SCHEREF 31 dt. qU anniqie peur cij.tii religieuse Hier plus de deux milliers de plerins s taient joints (Eglise pour tans ltuis prires, implorer la mis (icorde divine sur l'pidmie qui se vit actuellement dans le pays.Partie Je Ste Anne aprs la messe de sii heures, avec la stalue de St Roch porte^ bras.'a preerssion s'organisa i Bizclon pour de l se .rendre au J Pfatons Durant loin le trajet ce n' tait que prires et cantiques de cii constances. A la # ebrpelle rne rr.csse fut dite par le p* e Beccit cure de Ste Anne. Il tait assist des pres Letoux etL Lttur. Beaucoup de ni gitusts' y aient. A 1 i?te de a messe, la pio cession s'organisa de nouveau et aui ciis de Pit , Piti, misricordr, fi le tour de )a chapelle et del se ren dit Bizoton. La crmonie a t des plus lou< hantes. — ^Toujours l'pidmi e Un rclam du menuet yiniralt*. Nous disions dernirement qui l'pidmie prenait de proportions alarmantes. Depuis, elle s'est aggrave davan; t?gf. Les cas, la priode d'tat ectuelpullc lent dans les lamilles et dins tous | es quai tiers de la ville et on ne peuJ \ plus taire un pas dans les lues s;n; rtneontrer au moins une petsoont qui a t victime du fie. a. Nous pensons que cette effrayante propagation est due en grande partie i l'ignorance des particuliers a l'gard Maison Archer No 421> rue bonne /t i 1 Vient de recevoir par <: ayl Mascat, Madie, Malaga vin rougi et blanc. Clyde Steamshii) ioreign Services lt ikiafceia i b mme JOLI LOU u LXiar 0 00 ^ -"--"*Hi auPiitce. le 4 janvier UU a*y-^ a£ CLEMENTS J. rlSEIV^ Garal agent — 1 A la COL science Avad de laire un tour au bo:d met et si vous voulez avoir de chaussures runissant les condition de finesse et de solidit, pa;scz ur moment l'atelier de cordonnerie, en face de !a Compagnie des Porr piers que dirige avec conscience M) lirnest Camille o vous trouvre; des chaussures finies pour hommes, femmes et enfants. Ncrologie Le 1er Janvier 1 bre de l'rpia nidi est morte Mme Georgea ifns4on, ne Mathilde Moreau. Les fun6 railles ont eu lieu le lendemain. Nous preertone r.os smcrescoe dolances aux patents de la dfunte u particuliiement i.otie ami 1 ail a Moreau, ion frre. — C'est avec douleur que rcua avons appris la mort Jeimie de Mme kdg Bnerie. nca And e Brice. Noue prsentons 1 os sincres con olunces aux tamil'es preuves et l'articuliren nt notie ami Octave Brice, oncle de la dfunte. Convocation leTmemb.cs de PAaaociatior, i*\l M '^Z^n^Z' -orna Lubeignaot sont couvcuis' u J l l oas P" n Question aiutit gueial.| JM ~ "' Lf vice-prsident, C. POTHEL DOpait pour Cuba Lujgcelette tocsolationa .actuelle utiii.in tade pat tua itaedi h Janvier couraLt pour Santiago de tuba, prenant trCt et paaattgeisSadieeser Alexis Issey, 2c00, iue du Muai \ Macsjoux, Bonne occasion pour Cuba La grande golette ptrole ALYON est .eu 1 a de. arrive hier et t artua leudi directement pour San* jsgo de Cuba avec paeeag6it. Nominations religieuses Par dcision de S. G. Mgr PArch vque de Port au Prince les nomma '.ons suivantes ont t laus daus le Clerg. Pre Taie), administrateur de la paroisse de St Marc, a t nomm Cur Las Cahobas. Le pre Gestin, de la Cure de Las Cahobas, passe celle de la Croix des Bouquets. Le pre Lopin, cur de la Croix des Bouquets, a t nomm* Cur de Belladre. Demandez le vin Wiuoi Le renomtituant par rfUr--— •— ~~ Le VIN WL\Ojt "* u n produit pharmiceutque de premttr rdre et une prparation seule dans on genre, sa fabrication, U vin mme, lana'yse et sa valeur clinique l'attestent. Il diffre absolument dm vins dits toniques, communemtnt vendu*. Le W INOXrenferme une proportion de substunas azotes suqrieuresde kOoio celles des vins iomq ordmaires,ce qui en /au un reconstituant dunegr ti 19i4 R .e du M-gasiu ddlKltX Cbassiires Chaussures* Chez Franck J Martin s On signale Un pan de mur dangereux l'en lie du Bois Versa, prs de la peut boucherie de Rigaud ;— toute une partie du mur de la proprit D. Sam (^ Hjpital ) Nous transmettons ces renseignements au Scivice technique qui s'empressera de faite le ncessaire. Vin rouye & blanc Graves, Mdjc, Pbtit Caillou, Vieu chapolsin, Grand Seigneur, Tivoli, Beau Llialel, cardiusl, en csitses de 1^ bouteilles, chez logent. L PRIiETZMANN AGGERHOLM Rue du Quai Astbme Le Grand Magasin ] 206, 208,\Rue Iraversire Pat mi les nouveaux articles des fU et de cadeaux, la Maison met en vente un trs grand assortiment m de joujoux mtalliques et mcaniques trs amu* sants. foupes et autres des prix trs avantageux. ^ La Maison Franck Je Martin Hue du Magasin de l'Etal —• Ln face de la (ilmre%P.r:w Vient de recevoir de France par t Caravelle Produits pharmaceutiquea; birop Ilearnoglobioe Deochiens, Vin Heamogiub'ne D^acln n', Laroche; Vin Nourry.Vin Lacroix, Goudron Guyot, Ehxir da Yirgi> 1 itiA -** U { %  •



PAGE 1

* (J nt-)rziQirioaiaa]No,]i ft5IMU*MM:* Formezvoua quelque grau de rsoluUatt^Comftidre* le^rsultat.et^noa pas> difficults. tic^uE Quelque chose que vous fassiez, taite&-le> prepos laitee-le avec Ja jfaatdra exactitude, ^e^jamaii *u : i ueriicieileuiant QUESTION DU JOUR Nouvelles Etrangres Il m'en voudrais de ne pas dire la iafls faction gnrale qui a accueilli 11. fou discrte dont se sont accon 'lies les manifestations organises, ; •:ca;ion des 1er et 2 Janvier, pa a Com.ti de jeunes gens et pa. 'Union Pat iolique. ^l'heure estsisoœb e et le temps s uageux que, vraiment, il n y a pa: ~op litu de M rjouu*. L'anne pas 1, on s'en souvient, il y a eu beat -jp e daess et Its patiiotaid ont !• co*£r^*^ l i!^;-P r voi ges en proportion.*Au J mn£ ne anne, nous en avoua tait lec mie dans la mesure du possible L Maintenant que le nouvel aoacon raenc, que isis-Til f Qui pourrai le pronostiquer ? Quanti 1 heure bn iit et que les nuages e'amouccllen •"Vfsns doute lorag;, ma.s c's "H 1'eade bienfaisante. Tous le. jbolistes l'ont dj dmoaut 41s, dans le tau, il taut savoir ijuc ment l'emportera sur l'attire ; c'a due si le Sch4nement de l'oiag seia paa trop malfaisant, ou si 1 urrection attendue de la pluie i era oublier. liais cessons i p rler au figure est bien certaiu qu'une aciio>. incarne tis aueuse" seieiwi as Lpajr>. l'ont le monde le sen .'us su mois. La question qui s e est surtout la suivante ; en so -t il pour nous plus de bien qu '^lpui oa noue mal en ttt % *t* tu plus gianu |fcn d-autrts termes l'action de 1 ?venlion de rei; devant s'exerce, aus le pays pendant dix annes su essmelies nous avons dj vcu cirn. a seconde moine va-t'eile amen. m relchement dans le System omme de raison,— ce qui prouve %  %  . nous serions en progrs ai •oint de vue des tins, vises par U ?7"r 0U n contraire, vai'elh endre le syame piws acut et le ie: errer,u q U1 tenuil a latur Ut tcul quaoi a ces rumes tins, u %  peite de temps de cinq ana ? dans ce dernier cas, a qui deot remonter les responsaoiites 1 *' il ne peut y avoir de rei-rm. %  os ce sens saais sanction. Le bo> MU i hatien protesterait contre UL ,,! Bl ." ne "• %  %  "Uail m le. *MSI 01 les auteurs. Car enfin, tous ne sommes pas no corps mon, •mande encore plus de vie. Noos attendons donc que l'anni commence exercera une action v sur it pay s, M -, ^ a miw r .. r , W l i wa gouvernement, sas, . , mnunaolce que scion. %  W* patriotiques qui marqueront * 8, 7 %  %  Mioment de piemieie tasae o u magnificat de rjouissance 31 Dcerab a WASHINGTON — OJ a appri aujourd'hui i la Maison Blanche que le prsident Wilson avait refus une oftre de 150,000 dollars faite par le syndicat pour crire un article de son choix.Mr Wilson aurait d alar q l'aucun article ne vaut une telle somme. L'AUorney-gnial Palmer deman de un crdit additionnel de 300,000 dollars pour appliquer la loi sur h proh b tion. Il a dclar la com mission des finances de la Chambre qu' la date du to Septembre 17 •>*^ arrestations avaient t opres poui s.violation de cette loi. La commission desteatees de la chamb t a dpos aujourd'hui le projet de loi sur les dpenses diverses, Lei crdits atteignent {£{.611,592 dt dollars somme infrieure de 42c millions 914,192 dollars celle" demande par les divers dpartements le snateur Boras a jnnoric< qn'une runion spciale de la commission snatoriale des atfaires cxti livres aurait lieu lundi (*ur exa miner aa rsolutioa concernant la fdact o 1 d a armnien s navals. L secrfeaire Houston annonce qu'un reprsentant du Trsor .britannique arriverait bien oc aux 1 tata-Um* pour continuer Washington la dis cussion relative a la dette biitannique l'gard des tu s-Uois cette dette se morne a 4/96 millions de dollars. Le snateur Knox, auteur de la rsolution demandant la dclaration de l'tat de paix avee l'Ahemagne, s'est rendu aujourd'hui a Manon pour confrer avec le prsident kiarding. MbXlUO — Le Charg d'affaires Je^Franct? a dmenti hier soir le eruit que la France a mis Se cou pour le moment la question de reconnaissance du qouvernement actuel du Mexique. Ce dmenti reu de Mr Leygues prsident du Consei. Jcs Ministres de France, dilue qui . France n'a encore pris aucune dt cision relative a la reconnaissance du Mexique; /AKli La ebambre des dputs a aiop te le projet de loi maintenant 2; milliards ue francs lei avances de l. oanque de France au gouvernement. ue minis.ie des finances a pro.Di; \\xt 2 milliards seraient arrorus actuellement a partir de l'anne pto cluiae car la question des lpin nous aura t rgle d'ici l. XOMli— D Aonunaio a lanc une prowiamation dans laquelle il dclare que ce n'est paa la peiue de moarn fO\ti l'ilal.e. il a dclar qu'il allai juttttr Fiume eu aroplane. Cette nouvelle a t annonce ol'cieueJicnt a Kjine cei aprs midi en %  nmt temps que la nouvelle que /on peut consideier coanme dfiuiti/e de l'accord conclu au sujet de nu me. jgHUME— A la premire heure au jouru'nu^d'Aanuuzio a transmis IJU> >es pouvoirs au conseil municipal se Hume.Le gnral Caviglia rglera les conditions te pais avec une it *.* la Paimacie FAHISOT %oTa uv mt 4 baj piix -e u tutamtm '"nftise ainsi que l'inteiessatfc i*ngt0 VLKM01 (ides 2 iBa wuuu,wu B F* 1 * vec uae e M vente auaai chez £mm 'Die ** Uon tt conseu municipal. Ton AiDhona* H.. n .. v. •• A" •perationi militauea ont et Alphoaae Haynes, 'yon et LWFEZ., Veuve i deeine .Chirurqw %  H?! 1 : **^ien de a.ui*uu ^rtne Fiovence, Jatm.i-,, le prsidentjdu snat M. Espalter. L snat a galement oitr i ua djeune 1 Mr Colby et quand celui ci est re tourn son htel.il a reu es meo bres du corpa diplomatiques, le; hauts fonctionnaires du gouverne ment et de no'ables citoycns.Ce soii le prsident Brun a offert un ban quet au palais du gouvernement. ATHEN*S — D s dsordres se sont produits hier i l'glise de SThoiore pendaat les crmonies^ Saint patron de l'ancien premier m mstre VenizelosOn prtend que des officiers de l'arme grecque ont menac le prtre qui clbrait les cianonies Deux personnes ont t are tes et plus ttrd remises en libert Le journal Patrie a reoroiuihier uae photographie de M. Veaiz: los et consacre toute sa premire page un article de tond dans lequel il taie l'loge de l'ancien premier -ministre et dclare qu'il retournera srement. flttRIS— Aujourd'hu ru leu i la l a aj W s m de (iuatrrmL en prsence de Mr Mitos Pacheco le mariage civil de Mr Agu.rre, ex-.ninistr; du atfaires trangres et Mme V/e Vei ger. Les nfcabilit; d:s co onies gu* iemilali4des y assistaient et fdici srent les nouveaux joux. PARIS — Mr t ryg rs reut Mi Valadares, nou/caa u.n^tre du Gui tmala, Abbazia J DAn&uosio accepta les condition: dt Caviglia et dissoudra les forma lions dea lgionnaires. PARIS— Tout le parti socialiste adhra a la troisi ne internationale. NEW YORK Cours : FRANCSi6.8y.STERLirfG 3 3373 2 janvier 1921 ,PARISMr Millerand.'recJt en ai lience ofUcielle Mr Maouot Valudo iea udiniatre du Guatemala. Au COL ra aocialiite de l'ours deux frac noua do diaaidenta dea groupes d raidtaoce et de reconati ucuon uge cient lin de recoustitjer le paru sociatiete* Un manifeste sert proa oloment labor et exp iqaorn le raiaona (La a mmiou faisant un ap* p e. au concoure de toua les mftlinta aociauaios pour rorganiser m aocu Usina tranaia. HOME— On annonce que les coodiuona impoaeta aux uutoritOa d diurne par le gnral Civiglia aot ta relditioa dea navires, dea irnt dea muaitiona f l'/acuanoa de Fiuuit par^d'A muuzio et aos lgion u an t dt l'vacuation dea laa Ai ue ,et Vi Grand Htel de Frdttce P. P. PATRIZt, +fa ejejg wg -. -+ .J ZT ^n*^B^ !" Oa y trouva sa : ^< Ihs VINS inporls directe nent df m B IRSAC, g*r*4tii pi*r7jjl Des VINS de BOH')E\UX de premUr choix \ 1/ 11 Q ROUGE vieux, Carbajnac G.7 U ^aAtuf I v Hlo BLiNCfirontac moelleux 8 U fa/ion. Des VlX?) FINS' en bouteilles, des li'jueun des .irieilleure* mwju* elton iurs le laineux Via da ap'orse auQu,m/iri'i 2 des prix \trs modr^ Qrani rabais pour les ventes en groB 1 — %  .1 %  %  1 %  ! %  m %  m %  1 %  un 1 a i t N ce ou Ca mes n'aura paa lieu; ; des salles diffrentes. Il y aura]Wonc la nouvelle a t aunodeie m aie ou aujojrd'bui J congrs. ~£ affirme dana le* milieux bien ulor ~~~'mm j Janvier lil us qu'une prcctuioe utrevue desl %  t ^ 3m troia premiera aara propose par la j. rtf < Mr miltrMd s ^SSl le gouvernetueat frsus;*.* pour dtacuter t JiplomaUqne. Rpoadant ans te dsarmement del A." e..aagno.. tliitationa ot ?uoax dudoyti. Hr La situation cre par la inauvaneini^^^ -cUri # |t§ ^,4^., volont dag.uverna-ment ,sils naod S|{ n u t Was et couaolidaUon dimtant piiae tra arieusemant ici. latitude du ininia re des affaire* Stiaugrss et que 1 Eiuwjbnerwebr &rAi civils doit tra disaout* effec ci veinent mms ai laa mesure i extr un prevuea par l'arrangemant de Spa cest- dire la prolongation de l'ogcupation du territoire allemand est ncessaire pour amener les Aile manda a composition. PAHIS. A la aance d'aujourd'hui la chiiiibre dea dpute o l'on rnt rpaa.t le gouvernement aur le Jongs ie Tours, le mmistre Ley *% oprations militaires ont t kHspndues. MOiNTUVIOEO — Le snat uruguayen s'est teuni en sance spciale aurouid'Uui pour recevoir le secr taire des Eiau-Uuis Mr Lolby qui a pris la parole en rponse au dis.ours se ntenvenuc f ae lai a adrets* EN NE — Les Joirnsux ,diaeu j je la situation financire sat xtre uiemont grave. Le employemuni cipaux vienuois ont touese uue frac non de Isur traitement de dcembre. VARSOVIEUn suuouce olcisi.•ment que le gnrsl FisuUaki ira a tan eu jauvier uoorant all d'e' ebaugar dea vuea directement avec les hommes d'tat allies La chambre dbat sur 1s prsence su congrs dt l'oura dea socialistss sllsmsuda Ua ra Mie kise.Le ministre de 1 lutneu. dclara que le gouverneuioui ue tolrera paa de propagsude aubvoraive eu trrauce par lea eirangere. L'ordre du jour impliquant .a coslUnce dao le gouveiueuaent fut voie par SO4 voix contre 54. i^fc W uitsi — Francs 17, atorling fAKiS.Rente 3 o,o '• %  4J, Storliag 3W.7d. Dollar t,a i{% ; i'AltiS — La prochaine .entrevue dont ou a tant pari dea ( preaiiete loiuietree de s'rauce de i.raudw Hre i tsgme.ei S'Juiia qsidevsit avoir lien i tivafdo Is pair c'est In loyale accep* tatiob et rapplication comnl s dos traits de paix constituant In hsfts politique st conomique |4u Monde. Il ajouta qie la longue guerre feit sux psuples l'intrt, Is dsvoir de s'unir pour prvenir do oouveetu confit ta. La 'francs est .attache 4 l'idal de Psix * %  Paris— Mr Lsygnss sxpri sa s QO Tsspoodsot du Petit Psrieisn a profonds aatishction d parfait se* jord entre Is franse Si l'Angleterre. Relativement su dnsnasment ds gus a obtenu un vote de conUancel 1AlleiUiglia ane pro#h aius confpsr une norme majorit. reoce axer4 { tM £ u orumuns dos Le vote de ontisnee lut s cord 4lliMrLeyg^s termlns sn distsl Is suite du dfi lsdfc au gouverne u la prt ^ ljr# prooaopstion ds nent par le parti bolchviste cons \ Fca 9 tt d ,^.1,.^ 1M otu au congrs ds Tours et de l'ac ceptation du dfi faits au nom du {OUTernement par MSteeg,ministre ds l'Intrieur. LONUKES — La correspondant a troits entente entre 1 Is francs I l'Angleterre. 4 Relativement aax infractions de l'Alismsgns sur los clsusoo du trsit relativea au desrtnemea, Is t'etit iome dslLvening News tlgraphieu an si6U estime que la franco pool lue d Annuxio s accept lea cond.f COl0pter iur |* 0ppU i ds fnglotorro Mooad.i gnrsl uaviglis pour ter | # t io r pour Allsmsgno Is raapeet uiuer la guerre civile. Laa ldgion dt IM engagements. -%  ^ maires de d'Annu:uio seront ucen ^selon le Matin, le rs#5ort du"mT ;ies dclare le correspondant et une tmniane sera proclame. U'annunaio, l JI. irait dans ,1'A.m.iqw dn Sud. uo.ME. 20 estions ont maintsnsut iea repreaeutauta diplomatiquea an jrs du bt bigs c sat dire uue sug msntstion de 1U pays depuis mn. rRlE^l'E.Lea noatiutsa fiume so ire lea tioupea du gouvernement 1 a usn etles lgionnaires de d Aunucaio e aont tenuinee hier aoir. Panta— Aprs le ( vote d'adbaijn i la troisime utacnatiouale par le Congra socialiste de l'oura d'eux %  otioua furent mises aux voix ; La notion Mistral condamnant fo.mel lement les termes dn tlgramme |ui accuse lea adveraairea ee la troi orne nteruatuuale d'tre lea agent* determinea de la bourgeoisie et 1 > motion Renoult exemaut ceux qa. ferout acte d'iudiscipline. Cette deruire tut votde hier pai i"i*7 la motion Mietral obtient lib7 l'aria— Le vote uu Congrs aocia lieu de Tours a'eltect.ua eu milieu i'uue igitatisn extrme. La motiou l'adh.aioj S la troiaime inlerualio aile obtiut diod voix coctre 14Wi Ce vote consacre la scission du parti aocialiate. Aprs le vote les adveraairea ds l'adueaua i liuterusnouale dj Moa l Foob sur l'eut do .dosraaq it is l'Allemagne n'iudiqae pa* rclimsnt le l'Allemagne n'iudiqae pa* ds selutiouimsie M borna | num ror les infrsctiooa dont In plus grave consiste su msioUen dos garde habitants qni constituent un danger tutur, car il sntrstieudrs l'esprit belI qieux parmi Iss bourgeois ot ngri eulteura enrle inclusivement Iss ouvrire sont gnralement exclus, ALo Pstit Parisien s interview lo gaeral anglais Towoahsnd, hros de K itelamara actueilostent Paris qm dclara qu'il tait abaolu ment ncea saire qu'une euteote militaire oc conomique fraaco-snglstsrrs sou tablie devant le dsir ds reveoese da l'Alleuiigns. Tdwushend sot partissa da la pro opte rvision du trot t de sMvree f M. s ai va a t lui, attribss Is Grecs dea territoires ustlesaint tares. Le Matin apprend do Rome qus d'Annuusio projette de se aser sn %  'rsacsgM Pans. — Mr Marsal, misistrs detsv t'uiauces auuouci tes rsultats de ) 'eisprunt cou aie Jusqu'ici : 11 mil harda do ut il milliard. %X) millions sn cbaige de rsatea miaes an aours da la goerro 0414 milliards JOO mille. I aaiiliarda aM millieaa %  *--— l %  %  • % *JBw-. t ** %  '. • t .si;


Le Matin
ALL ISSUES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS ZOOMABLE PAGE IMAGE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05277
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Newspaper
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Tuesday, January 04, 1921
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05277

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
* (J nt-)rzi Poil su. Prime, Hati
\Jar4i 4 Janvier t2l
MdfJrtfJd.pajpdJtifAirU
MiO^ieUl-JtiUliOAnton
I
e
Ju 0101* (2 2ii
Trois moi*
ffjn mua
frlfVMfii*
Ah
/.t
irrjw
ues annonces sont re les au Comptoir.' h*')
..national de Publicit, 9 Rui frondt, F^tj
rii et 1?. ar, aj. Liigs.te.Hill. Lonires.
Quotidien
:MKnt(JR;Qirioaiaa]No,]i
ft5IMU*MM:*
Formez- voua quelque grau
de rsoluUatt^Comftidre*
le^rsultat.et^noa pas>
difficults. tic^uE
Quelque chose que vous
fassiez, taite&-le> prepos
laitee-le avec Ja jfaatdra
exactitude, ^e^jamaii *u:
i
ueriicieileuiant
QUESTION DU JOUR
Nouvelles Etrangres
Il m'en voudrais de ne pas dire la
iafls faction gnrale qui a accueilli
11. fou discrte dont se sont accon
'lies les manifestations organises, ;
:ca;ion des 1er et 2 Janvier, pa
a Com.ti de jeunes gens et pa.
'Union Pat iolique.
^l'heure estsisob e et le temps s
uageux que, vraiment, il n y a pa:
~op litu de M rjouu*. L'anne pas
' 1, on s'en souvient, il y a eu beat
-jp e daess et Its patiiotaid ont
! co*r^*^li!^;-Pr voi
ges en proportion.*AuJmn
ne anne, nous en avoua tait lec
mie dans la mesure du possible
L Maintenant que le nouvel aoacon
raenc, que isis-Til f Qui pourrai
le pronostiquer ? Quanti 1 heure bn
iit et que les nuages e'amouccllen
"Vfsns doute lorag;, ma.s c's
"H 1'eade bienfaisante. Tous le.
jbolistes l'ont dj dmoaut
41s, dans le tau, il taut savoir ijuc
ment l'emportera sur l'attire ; c'a
due si le Sch4nement de l'oiag
seia paa trop malfaisant, ou si 1
urrection attendue de la pluie i
era oublier.
liais cessons i p rler au figure
est bien certaiu qu'une aciio>.
incarne tis aueuse" seieiwi
as L- pajr>. l'ont le monde le sen
.'us su mois. La question qui s
e est surtout la suivante ; en so
-t il pour nous plus de bien qu
'^lpui oa noue mal en ttt
?*t* tu plus gianu
|fcn d-autrts termes l'action de 1
* ?venlion de rei; devant s'exerce,
aus le pays pendant dix annes su
essmelies nous avons dj vcu cirn.
a seconde moine va-t'eile amen.
m relchement dans le System
omme de raison, ce qui prouve
. nous serions en progrs ai
oint de vue des tins, vises par U
?7"r 0U n contraire, vai'elh
endre le syame piws acut et le ie:
errer,- u qU1 tenuil a latur Ut
tcul quaoi a ces rumes tins, u
' peite de temps de cinq ana ?
dans ce dernier cas, a qui de-
ot remonter les responsaoiites 1
*' il ne peut y avoir de rei-rm.
os ce sens saais sanction. Le bo>
mui hatien protesterait contre ul
,,! Bl ." ne ""Uail m le.
*msi 01 les auteurs. Car enfin,
tous ne sommes pas no corps mon,
mande encore plus de vie.
Noos attendons donc que l'anni
commence exercera une action v
sur it pays, M-, ^ amiw,r..
",r,,Wliwa gouvernement, sas,
. , mnunaolce que scion.
W* patriotiques qui marqueront
* *8,7 Mioment de piemieie
tasae ou magnificat de rjouissance
31 Dcerab a
WASHINGTON Oj a appri
aujourd'hui i la Maison Blanche
que le prsident Wilson avait refus
une oftre de 150,000 dollars faite
par le syndicat pour crire un article
de son choix.- Mr Wilson aurait d
alar q l'aucun article ne vaut une
telle somme.
L'AUorney-gnial Palmer deman
de un crdit additionnel de 300,000
dollars pour appliquer la loi sur h
proh b tion. Il a dclar la com
mission des finances de la Chambre
qu' la date du to Septembre 17 >*^
arrestations avaient t opres poui
s.violation de cette loi. La com-
mission desteatees de la chamb t
a dpos aujourd'hui le projet de
loi sur les dpenses diverses, Lei
crdits atteignent {{.611,592 dt
dollars somme infrieure de 42c
millions 914,192 dollars celle" de-
mande par les divers dpartements
le snateur Boras a jnnoric<
qn'une runion spciale de la com-
mission snatoriale des atfaires cxti
livres aurait lieu lundi (*ur exa
miner aa rsolutioa concernant la
fdact o 1 d a armnien s navals. L
secrfeaire Houston annonce qu'un
reprsentant du Trsor .britannique
arriverait bien oc aux 1 tata-Um*
pour continuer Washington la dis
cussion relative a la dette biitanni-
que l'gard des tu s-Uois, cette
dette se morne a 4/96 millions de
dollars. Le snateur Knox, auteur de
la rsolution demandant la dclara-
tion de l'tat de paix avee l'Ahema-
gne, s'est rendu aujourd'hui a Ma-
non pour confrer avec le prsident
kiarding.
MbXlUO Le Charg d'affaires
Je^Franct? a dmenti hier soir le
eruit que la France a mis Se cou
pour le moment la question de re-
connaissance du qouvernement ac-
tuel du Mexique. Ce dmenti reu
de Mr Leygues prsident du Consei.
Jcs Ministres de France, dilue qui
. France n'a encore pris aucune dt
cision relative a la reconnaissance
du Mexique;
/AKli La ebambre des dputs a aiop
te le projet de loi maintenant 2;
milliards ue francs lei avances de l.
oanque de France au gouvernement.
ue minis.ie des finances a pro.Di;
\\xt 2 milliards seraient arrorus ac-
tuellement a partir de l'anne pto
cluiae car la question des lpin
nous aura t rgle d'ici l.
XOMli D Aonunaio a lanc une
prowiamation dans laquelle il dclare
que ce n'est paa la peiue de moarn
fO\ti l'ilal.e. il a dclar qu'il allai
juttttr Fiume eu aroplane. Cette
nouvelle a t annonce ol'cieue-
Jicnt a Kjine cei aprs midi en
nmt temps que la nouvelle que
/on peut consideier coanme dfiuiti-
/e de l'accord conclu au sujet de
nu me.
jgHUME A la premire heure au
jouru'nu^d'Aanuuzio a transmis Iju>
>es pouvoirs au conseil municipal
se Hume.Le gnral Caviglia rglera
les conditions te pais avec une it
*.* la Paimacie FAHISOT %oTa
uvmt 4 baj piix -e u tutamtm
'"nftise ainsi que l'inteiessatfc
i*ngt0 VLKM01 (ides 2 iBa wuuu,wu B F*1* *vec uae "e
M vente auaai chez mm 'D- ie**Uon *tt conseu municipal. Ton
AiDhona* H..n.. v.___* A" perationi militauea ont et
Alphoaae Haynes,
'yon et LWFEZ.,
Veuve
ideeine .Chirurqw
H?!1* : **^ien de a.ui*uu
^rtne Fiovence, Jatm.i-,,
le prsidentjdu snat M. Espalter. L
snat a galement oit-ri ua djeune
1 Mr Colby et quand celui ci est re
tourn son htel.il a reu es meo
bres du corpa diplomatiques, le;
hauts fonctionnaires du gouverne
ment et de no'ables citoycns.Ce soii
le prsident Brun a offert un ban
quet au palais du gouvernement.
ATHEN*S D s dsordres se
sont produits hier i l'glise de S-
Thoiore pendaat les crmonies^
Saint patron de l'ancien premier m
mstre VenizelosOn prtend que des
officiers de l'arme grecque ont me-
nac le prtre qui clbrait les ci-
anonies Deux personnes ont t are
tes et plus ttrd remises en libert
Le journal Patrie a reoroiui-
hier uae photographie de M. Veaiz:
los et consacre toute sa premire pa-
ge un article de tond dans lequel il
taie l'loge de l'ancien premier -mi-
nistre et dclare qu'il retournera s-
rement.
flttRIS Aujourd'hu ru leu i la
laajWsm de (iuatrrmL en prsence
de Mr Mitos Pacheco le mariage ci-
vil de Mr Agu.rre, ex-.ninistr; du
atfaires trangres et Mme V/e Vei
ger. Les nfcabilit; d:s co onies gu*
iemilali4des y assistaient et fdici
srent les nouveaux joux.
PARIS Mr t ryg rs reut Mi
Valadares, nou/caa u.n^tre du Gui
tmala, Abbazia J ,
DAn&uosio accepta les condition:
dt Caviglia et dissoudra les forma
lions dea lgionnaires.
PARIS Tout le parti socialiste
adhra a la troisi ne internationale.
NEW YORK Cours :
FRANCSi6.8y.STERLirfG 3 3373
2 janvier 1921
,PARIS- Mr Millerand.'recJt en ai
lience ofUcielle Mr Maouot Valudo
iea udiniatre du Guatemala. Au Col
ra aocialiite de l'ours deux frac
noua do diaaidenta dea groupes d
raidtaoce et de reconati ucuon uge
cient lin de recoustitjer le paru
sociatiete* Un manifeste sert proa
oloment labor et exp iqaorn le
raiaona (La a mmiou faisant un ap*
p e. au concoure de toua les mftlinta
aociauaios pour rorganiser m aocu
Usina tranaia.
HOME On annonce que les coo-
diuona impoaeta aux uutoritOa d
diurne par le gnral Civiglia aot
ta relditioa dea navires, dea irnt
dea muaitionafl'/acuanoa de Fiuuit
par^d'A muuzio et aos lgion u an t
dt l'vacuation dea laa Ai ue ,et Vi
Grand Htel de Frdttce
P. P. PATRIZt, +fa
ejejg wg -. -+.JZT ^n*^B^
Oa y trouva sa : ^<
Ihs VINS inporls directe nent dfmB IRSAC, g*r*4tii pi*r7jjl
Des VINS de BOH')E\UX de premUr choix \
1/ 11 Q ROUGE vieux, Carbajnac G.7 U ^aAtuf I
v Hlo BLiNCfirontac moelleux 8 U fa/ion. '
Des VlX?) FINS' en bouteilles, des li'jueun des .irieilleure* mwju*
elton iurs le laineux
Via da ap'orse auQu,m/iri'i
2 des prix \trs modr^
Qrani rabais pour les ventes en groB
1
------- .1 1 !......m m 1 un 1 ai.-
t N ce ou Ca mes n'aura paa lieu; ; des salles diffrentes. Il y aura]Wonc
la nouvelle a t aunodeie m aie ou aujojrd'bui J congrs. ~
affirme dana le* milieux bien ulor ~~~'mm j Janvier lil
us qu'une prcctuioe utrevue desl t_, ^3m '
troia premiera aara propose par la j.rtf< Mr miltrMd s ^SSl le
gouvernetueat frsus;*.* pour dtacuter *t JiplomaUqne. Rpoadant ans
te dsarmement de- l A." e..aagno.. tliitationa ot ?uoax dudoyti. Hr
La situation cre par la inauvaneini^^^ -cUri # |t ^,4^.,
volont dag.uverna-ment ,sils naod S|{,nutWas et couaolidaUon dim-
tant piiae tra arieusemant ici.
latitude du ininia re des affaire*
Stiaugrss et que 1 Eiuwjbnerwebr
&rAi civils doit tra disaout* effec
ci veinent mms ai laa mesure i extr
un prevuea par l'arrangemant de
Spa cest- dire la prolongation de
l'ogcupation du territoire allemand
est ncessaire pour amener les Aile
manda a composition.
PAHIS. A la aance d'aujourd'hui
la chiiiibre dea dpute o l'on
rnt rpaa.t le gouvernement aur le
Jongs ie Tours, le mmistre Ley
*%
oprations militaires ont t
kHspndues.
MOiNTUVIOEO Le snat uru-
guayen s'est teuni en sance spciale
aurouid'Uui pour recevoir le secr
taire des Eiau-Uuis Mr Lolby qui a
pris la parole en rponse au dis-
.ours se ntenvenuc f ae lai a adrets*
EN NE Les Joirnsux ,diaeu
j je la situation financire sat xtre
uiemont grave. Le employe- muni
cipaux vienuois ont touese uue frac
non de Isur traitement de dcembre.
VARSOVIE- Un suuouce olcisi-
.ment que le gnrsl FisuUaki ira
a tan eu jauvier uoorant all d'e-
' ebaugar dea vuea directement avec
les hommes d'tat allies La chambre
dbat sur 1s prsence su congrs dt
l'oura dea socialistss sllsmsuda Ua
ra Mie kise.Le ministre de 1 lutneu.
dclara que le gouverneuioui ue to-
lrera paa de propagsude aubvoraive
eu trrauce par lea eirangere. L'ordre
du jour impliquant .a coslUnce dao
le gouveiueuaent fut voie par SO4
voix contre 54.
i^fc W uitsi Francs 17, atorling
fAKiS.Rente 3 o,o ' 4j, Storliag
3W.7d. Dollar t,a i{% ;
i'AltiS La prochaine .entrevue
dont ou a tant pari dea( preaiiete
, loiuietree de s'rauce de i.raudw Hre
i tsgme.ei S'Juiia qsidevsit avoir lieni
tivafdo Is pair c'est In loyale accep*
tatiob et rapplication comnl s dos
traits de paix constituant In hsfts
politique st conomique |4u Monde.
Il ajouta qie la longue guerre feit
sux psuples l'intrt, Is dsvoir de
s'unir pour prvenir do oouveetu
confit ta. La 'francs est .attache 4
l'idal de Psix *
Paris- Mr Lsygnss sxpri sa s
qo Tsspoodsot du Petit Psrieisn a
profonds aatishction d parfait se*
jord entre Is franse Si l'Angleterre.
- Relativement su dnsnasment ds
gus a obtenu un vote de conUancel1AlleiUiglia ane pro#haius conf-
psr une norme majorit. reoce axer4 {'tMu orumuns dos
Le vote de ontisnee lut s cord 4lli- MrLeyg^s termlns sn distsl
Is suite du dfi lsdfc au gouverne ,u la prt^ljr# prooaopstion ds
nent par le parti bolchviste cons \ Fca*9 tt d ,^.1,.^ 1M
otu au congrs ds Tours et de l'ac
ceptation du dfi faits au nom du
{OUTernement par M- Steeg,ministre
ds l'Intrieur.
LONUKES La correspondant a
troits entente entre 1 Is francs I
l'Angleterre. 4
Relativement aax infractions de
l'Alismsgns sur los clsusoo du trsit
relativea au desrtnemea, Is t'etit
iome dslLvening News tlgraphie- uansi6U estime que la franco pool
lue d Annuxio s accept lea cond.fCOl0pter iur |*0ppUi ds fnglotorro
Mooad.i gnrsl uaviglis pour ter |#t iorpour Allsmsgno Is raapeet
uiuer la guerre civile. Laa ldgion dt IM engagements. -- ^
maires de d'Annu:uio seront ucen ^selon le Matin, le rs#5ort du"mT
;ies dclare le correspondant et une
tmniane sera proclame. U'annunaio,
l ji. irait dans ,1'A.m.iqw dn Sud.
uo.ME. 20 estions ont maintsnsut
iea repreaeutauta diplomatiquea an
jrs du bt bigs c sat dire uue sug
msntstion de 1U pays depuis mn.
rRlE^l'E.Lea noatiutsa fiume so
ire lea tioupea du gouvernement 1 a
usn etles lgionnaires de d Aunucaio
e aont tenuinee hier aoir.
Panta Aprs le (vote d'adbaijn
i la troisime utacnatiouale par le
Congra socialiste de l'oura d'eux
otioua furent mises aux voix ; La
notion Mistral condamnant fo.mel
lement les termes dn tlgramme
|ui accuse lea adveraairea ee la troi
orne nteruatuuale d'tre lea agent*
determinea de la bourgeoisie et 1 >
motion Renoult exemaut ceux qa.
ferout acte d'iudiscipline.
Cette deruire tut votde hier pai
i"i*7 la motion Mietral obtient lib7
l'aria Le vote uu Congrs aocia
lieu de Tours a'eltect.ua eu milieu
i'uue igitatisn extrme. La motiou
l'adh.aioj S la troiaime inlerualio
aile obtiut diod voix coctre 14Wi Ce
vote consacre la scission du parti
aocialiate. .
Aprs le vote les adveraairea ds
l'adueaua i liuterusnouale dj Moa
l Foob sur l'eut do .dosraaq
it is l'Allemagne n'iudiqae pa*
rcli-
msnt le l'Allemagne n'iudiqae pa*
ds selutiouimsie M borna | num
ror les infrsctiooa dont In plus grave
consiste su msioUen dos garde ha-
bitants qni constituent un danger
tutur, car il sntrstieudrs l'esprit bel-
I qieux parmi Iss bourgeois ot ngri
eulteura enrle inclusivement Iss
ouvrire sont gnralement exclus,
ALo Pstit Parisien s interview lo
gaeral anglais Towoahsnd, hros de
K itelamara actueilostent Paris qm
dclara qu'il tait abaolu ment ncea
saire qu'une euteote militaire oc
conomique fraaco-snglstsrrs sou
tablie devant le dsir ds reveoese
da l'Alleuiigns. Tdwushend sot par-
tissa da la pro opte rvision du trot
t de sMvree f M. s ai va a t lui, attribss
Is Grecs dea territoires ustlesaint
tares.
Le Matin apprend do Rome qus
d'Annuusio projette de se aser sn
'rsacs- gM
Pans. Mr Marsal, misistrs detsv
t'uiauces auuouci tes rsultats de )
'eisprunt cou aie Jusqu'ici : 11 mil
harda do ut il milliard. %X) millions
sn cbaige de rsatea miaes an
aours da la goerro 0414 milliards
jOo mille. I aaiiliarda aM millieaa
-*-- l * .? *JBw-. -
t **
'.
t

.si;


IE MATIN
Amricains latin*
inscrits dans le D
partement de la
m Seine
PARIS 3 Janvier Voici le ta bleu
statistique des amricains latins ins-
crits dans le -Dpartement de I
Seine fin 1920 ;
Argtniins, 1604 ; floliviens, 94
Brsiliens, 1934 ;.Chiliens 537 ; c
lombiens, 465 Costariciens, 48 Ci
bains, 479 : Dominicains, 79 Eau.
tonens, 289 ; Guatmaliens 92 ; H
tiens, 20a ; Honduriens, 17 Mex
ains. 528; Nicaragueyens, 261
Fansmains, 29 j Paragueyen.*, 26
Pruviens, 419; Salvadonenr, 4.
Urugueyens, 518 Vnzuliens 4v
Ambaiiadeura relvele.marqotmeL
caractris par l'Allemagne Sa
queantn des gardes habit! t 1
Allan.i *** ******* J>
* r8" cp,n" fabriquer4*
2JH f * l'interdictiou di
matrul aeionautique
aCe document ce compoite aucui.
concluuon. U appartient aux pr\
niiera ministree de ,e pronoLCt
w les aanctiona ncessaires?
a Rome. -- D'aprs El Xcmoa n.
PSJSiS* de ?awS
trSna S! fnanhiatea. Un
trentaine de conjure arria t.
pioptm.ent de s'emparer de |ft
lectrique alin de faire l'cbscui.,
ffnS! dK r'pporl S adre.V,
reice dea Ambassadeurs fctir lt
manquements de t'AUemigne sui 1
Clauses militaires navales* et aii.L
du trait de Veis.iil" lJ
n.u 117..A Ch*rlfe. MrDeschanO
ni ta dBPM l *****"*' nato*
11ale du 9,1 discourant devant j
dlgus snatoriaux rappela ave
motion qui! reprsenta' S. dpart
I onte de la candidature,
dAbbtua i la Uipeca, le bruit couit
avec insietance dan. les rn.Cu
CROYEZ-LE
POUR LES
ENFANTS,
f
Pour gurir ou viter
MICRAINES CONSTIPATION
iONOESTIONS-CTOURDlttEHCNri
EMBARRAS OASTRIQUC
IL SUFFIT de prendre
al l'un da von vtaptxm
(eu* lf dwx jour* tcultimtr.t

Aux Caves de Bordeaux
Au Magasin annexe de i Caves de Bordeaux
,- E DEREIX Propritaire.
urana arrivage par le Panama de
Fromage Camembert
Rochefort
Neulchalel
i de Gruyre
Cleri, chou-fleur' poires, pommes, raisins verts, huitres et clams
Manifestation
une Pauls da D'Dsbast
147,rue du Faub St-Denia, Paria
Mais il faut exiger les vritables
qui sont tout fait blanche*
t ur chacun* diqu!lei Us mots
DEHAUT A PARIS
M -ont iri llilbltmant Imprim n noir
VuRITiBLE
Cognac
"HENRY ROY & Go-
En caiiiea de 12,1 et 24,2 bo t i.
L.PREETZMANN AGGIRHOLH
Rue du Quai.
uma,D.quelaRegncecorpua p.,;
SI i.,^?e Par ^'eplbiacMau.
SB SSL4 '-S-cWi:
Paris. Le Tenapg dit ae ou
informations riuea de Tuiquie
le haut coi. m taaire bii
onstaminopl in, i8te
u gouveineai m avouai) i ,
cation du i.a.t de Sviea ca.u -r
efforce de riaitr SUt**'
Sia la rSrt,!lneU' WOrtata ai
ifvJ ifQJP Joute que ha cu,l-
lieux olticiela Iranyais peis.steu ai
coniraire paaaer que la que ti*
du rait ae Sevre reste trtei
ment ltervee. en attende, t .dn
Jii! lM P^w * l'Ki tenu
pieuuiont en ccnamun.
BA1TS DIVERS
OBSERVATOIRE
DU
[PETIT SEMINAIRE
COLiEGE ST MARTIAL
RENSETG NEMENTS
METEOROLOGIQUES
Lundi } lanvier 1921
Baromtre 76a.j
minimum 20.4
maximum
rcmyt.ture
Moyenne diurne
Ciel clair jour et nuit.
Baromtre en hausse.
J. SCHEREF
31
dt.
qU
anniqie .
peur cij.tii
religieuse
Hier plus de deux milliers de p-
lerins s taient joints (Eglise pour
tans ltuis prires, implorer la mis
(icorde divine sur l'pidmie qui se
vit actuellement dans le pays.Partie
Je Ste Anne aprs la messe de sii
heures, avec la stalue de St Roch
porte^ bras.'a preerssion s'organisa
i Bizclon pour de l se .rendre au j
Pfatons Durant loin le trajet ce n'
tait que prires et cantiques de cii
constances.
A la#ebrpelle rne rr.csse fut dite
par le p* e Beccit cure de Ste Anne.
Il tait assist des pres Letoux etL
Lttur. Beaucoup de ni gitusts' y '
aient. A 1 i?te de a messe, la pio
cession s'organisa de nouveau et aui
ciis de Pit , Piti, misricordr, fi
le tour de )a chapelle et del se ren
dit Bizoton.
La crmonie a t des plus lou-
< hantes.
^Toujours l'pidmie
Un rclam du menuet yiniralt*.
Nous disions dernirement qui
l'pidmie prenait de proportions
alarmantes.
Depuis, elle s'est aggrave davan-
; t?gf.
Les cas, la priode d'tat ectuelpullc
lent dans les lamilles et dins tous
| es quai tiers de la ville et on ne peuJ
\ plus taire un pas dans les lues s;n;
rtneontrer au moins une petsoont
qui a t victime du fie. a.
Nous pensons que cette effrayante
propagation est due en grande partie
i l'ignorance des particuliers a l'gard
Maison Archer
No 421> rue bonne /t i 1
Vient de recevoir par <: ayl
Mascat, Madie, Malaga vin rougi
et blanc.
Clyde Steamshii)
ioreign Services
lt ikiafceia ib mme joli lou u
LXiar0'00^-"--"-
*Hi auPiitce. le 4 janvier UU
a*y-^ ,a CLEMENTS J.
rlSEIV^ Garal agent
1 A la Col science
Avad de laire un tour au bo:d
met et si vous voulez avoir de
chaussures runissant les condition
de finesse et de solidit, pa;scz ur
moment l'atelier de cordonnerie,
en face de !a Compagnie des Porr
piers que dirige avec conscience M)
lirnest Camille o vous trouvre;
des chaussures finies pour hommes,
femmes et enfants. _
Ncrologie
Le 1er Janvier 1 bre de l'rpia
nidi est morte Mme Georgea ifns-
4on, ne Mathilde Moreau. Les fun6
railles ont eu lieu le lendemain.
Nous preertone r.os smcrescoe
dolances aux patents de la dfunte
u particuliiement i.otie ami
1 ail a Moreau, ion frre.
C'est avec douleur que rcua
avons appris la mort Jeimie de
Mme kdg Bnerie. nca And e Brice.
Noue prsentons 1 os sincres con
olunces aux tamil'es preuves et
l'articuliren nt notie ami Octave
Brice, oncle de la dfunte.
Convocation
leTmemb.cs de PAaaociatior, i*\lM'^Z^n^Z'
-orna Lubeignaot sont couvcuis'uJl .l oas P"n .u Assemble gnrais, Parisuta,L Ma,S y """-''P"/autre pat
e dimanche J Janvier 1921 J blfl s mt$u,es gnrales de prserva-
tncises du malin. tion raliser par les pouvoirs pu-
Ordre du jour blics ?
1 Sanction des derniers pions Si.ns entier dans le deuil de ces
vu baux. mesures nous croyons qu'elles se
3 Kspport du bureau sur l'exercice raient d'un immense secours dans la
ii!'.UJ?; h a - ? luile C0Elre ctUe Piiemie dont la
tisaJSU^i*^}gjg*deflu,eo pl0' "va-
> Question aiutit gueial.| JM ~ "'
Lf vice-prsident, C. POTHEL
DOpait pour Cuba
Lujgcelette tocsolationa .actuelle
utiii.in tade pat tua itaedi h Jan-
vier couraLt pour Santiago de tuba,
prenant trCt et paaattgeis-
Sadieeser Alexis Issey, 2c00,
iue du Muai \ Macsjoux,
Bonne occasion pour Cuba
La grande golette ptrole AL-
YON est .eu 1 a de. arrive hier et
t artua leudi directement pour San*
jsgo de Cuba avec paeeag6it.
Nominations religieuses
Par dcision de S. G. Mgr PArch
vque de Port au Prince les nomma
'.ons suivantes ont t laus daus le
Clerg.
Pre Taie), administrateur de la
paroisse de St Marc, a t nomm
Cur Las Cahobas.
Le pre Gestin, de la Cure de Las
Cahobas, passe celle de la Croix
des Bouquets.
Le pre Lopin, cur de la Croix
des Bouquets, a t nomm* Cur de
Belladre.
Demandez le vin Wiuoi
Le renomtituant par rfUr---~~
Le VIN WL\Ojt "*un produit pharmiceutque
de premttr rdre et une prparation seule dans on
genre, sa fabrication, U vin mme, lana'yse et sa
valeur clinique l'attestent. Il diffre absolument dm
vins dits toniques, communemtnt vendu*.
Le WINOXrenferme une proportion de substunas
azotes suqrieuresde kOoio celles des vins iomq
ordmaires,ce qui en /au un reconstituant dunegr activit, aont tirent le plus grand profit les tonvatv
ff,u%, les anmiques et les tuberculeux.
Le vin nutritif \\iIUX est un reconsti uint na
turel qui renferme une proportion plus granit de h
vraies qualits rcupralives que tout autre yr- du\t
semblable, sans l'addtion des drogues. (
Il est hautement recommand pat les cilbriUt
mdicales en Angleterre dans tous les ca$ d'une me,
nvrite, neuraslhsnvet gastrite,indigestion, grippe ni* .
vralgie, bronchite, phtisie,affaiblissement nerteia
des ners ou de corps.
Prpar par la WiiVOX COMPAiNY, Lin itd ',
Loadies Angleterre..,
En vente en g s il en dtail chei
Alphonne Haynes
Agent gnral pour U tiepublique d'il>ti
19i4 R .e du M-gasiu ddlKltX
Cbassiires Chaussures*
Chez Franck J Martin
s
On signale
Un pan de mur dangereux l'en
lie du Bois Versa, prs de la peut
boucherie de Rigaud ; toute une
partie du mur de la proprit D.
Sam (^ Hjpital )
Nous transmettons ces renseigne-
ments au Scivice technique qui
s'empressera de faite le ncessaire.
Vin rouye & blanc
Graves, Mdjc, Pbtit Caillou,Vieu
chapolsin, Grand Seigneur, Tivoli,
Beau Llialel, cardiusl, en csitses de
1^ bouteilles, chez logent.
L PRIiETZMANN AGGERHOLM
Rue du Quai
Astbme
Le Grand Magasin ]
206, 208,\Rue Iraversire
Pat mi les nouveaux articles des fU
et de cadeaux, la Maison met en vente
un trs grand assortimentmde joujoux
mtalliques et mcaniques trs amu*
sants. foupes et autres des prix
trs avantageux. ^
La Maison
Franck Je Martin
Hue du Magasin de l'Etal Ln face de la (ilmre%P.r:w
Vient de recevoir de France par t Caravelle *
Produits pharmaceutiquea;
birop Ilearnoglobioe Deochiens, Vin Heamogiub'ne D^acln n',
Laroche; Vin Nourry.Vin Lacroix, Goudron Guyot, Ehxir da Yirgi> 1
itiA
e,wpW
unique, vin .\ourry,vin Lacroix, Goudron Guyot,Elixir da Virgi ie,f^pp
J^i'et'.Amoool, Globol, Urodqaal, Santal Midj-Alcool de MeathM

Jm
- >

-- **
U {*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM