<%BANNER%>







PAGE 1

QQand vous aurez ton. eu*** el que rien n'aura rnai, pretm la Solution walerbur? !l 31 Nous Braniissons. nous affermai*/i owaj, Bronchite, Tabercu&, et lilM) V i rir-i. ,, Vj| • TONIC WATEHHl m CtfnCAL COMPANY ^C8 Moine?. TORONTO g !" **.„ NEW.YORK j . Franck J. Martin Agmignralpour toifr/, fa frfe^ PorfUrPnnce, Nouvelles Etrangres LONDRES La tilnatioa d h gr44e de mineurs a pris cet tprfl mdi unf tournure srieuse e niaUfndm quBnd les c lieminfjs et Ks ouv liers des transports ont annonc qu'ils se ne iraient en urie par eympa'hie a moins .pie les nr'yocialions enrre Je ^ouveri.ament et les mineurs ne %  oient r'sriscs cette lefbaioe. MADRID. Les dlfiri au cony > de l'union postale Internationale ont commerc ai jourd'hui la discussion des colis postaux dans le but d encourd^er l'tabl sst'ment d'un syst me gnral pour envoyer des marchandises pat la poste payablea con tre ren bo.rseraent. Le systme existe dans bon nombre de paya mais d'autres par contre DJUtenta l'odoptsr. Les arguments pour at contre n'ont put tre termins aujourd'hui. BLKAfi — Les nationalisas turc^ qui se sont bat us contre les Franais dans celle rgion ont bombard le collge amricain de ce te ville au jourdiim. LI.SiiON.NK_ Un acropiane portogaie tentaut lu traveise de Lisbonne madre s'est perdu dans le biouil laid et est tomb la mer les aviateurs qui le montaient le capitaire l'aies et le lieutenant Heires auraient t sauvt's par le vapeur lintannique Oambanver allaut de Londres Montevideo. LONDRES. La confrence des che minois dcida que si les ngociations des mineurs avec le gouverne nient ne sont pas reprises avant le ld les cheminots se raettiont en crve dimanche miuuit, PARIS. La confrence Inbdomalaawmblfl de la Socit, i., bid ff et f'vea l0O36.0C0franct. Pour "d terminer la part dechiqiH tat on •mploia les rgles en vi^uenr < '..-> I union postale universelle. "/liste sept catgoiies d'taU. Le e:a s de la premire catgorie paient cbicoo 25 unit|; ce sont; la J a f.'eIndeeBritannlqoer, la Chine et la Pologne l.t deuxime catso le (, ""i"<'.nl seulement I l^pagne qui £it SO nattt. U t.oisimecat ', 'je qui paie 15 units comprend ; la Belgique le Ursi!, la TchecosovU quieleslavsbas la Roumanie, la Sude et la Suisse, la quatrime qui paie 10 units compte id : Le Dan mark, la Norvge, le Portugal et la SerbieLa cinquime catgorie nui paie* units comprend l'Ar-entin* C..M Ia Colombie. la GrlS?e'i i ".ou La sixime catgorie qui paie •units comprend la fioUvia, Cuba 'S a"ilanomlle;Zelande S la "" uay u |,er8e 'e •vilvador, le biam, l'Uruguay et le \ •it/.jla.U septime ca gorie qui $63** C0,11 P reijd Libe!-,a ,J' AI!1 ^7 ,e yK n e8eut dans la ma f i ,n l Tr en "-etien avec la.n b.s.adeurd ADgb terre A/ A ~ M w 'icn de Grce dment les dclarations p.tees au profeseeur Vidal suivant lesquelles la guenou qui mordil | e roi d ^ Q H ?! • %  % %  l'Inocnlaiion du rai aolndelarege. Vidal dclara que a mo.a re u.lecla le rdi par leSlrep tcccqnequi lut isol de la plaie a llusieuis reprises. l ^rwi^ L ? confrf nce desambas s Prit connaissance des r daire entre les mir.islres comptents K %  n 68 de '/abons polonaise el eut heu dans la matine pour I exa a v !" e de "ntzig au sujet de la convention. Elle dcida de runir une commission interallie la quelle .participeront trois experts Se Dn^f? MPW ? d0 ' ville nu La commission se char ., | DU. mondes questions relatives eu ravitaillement. La discussion porta sr la liquida hon de la Hotte marchande de l'tat t 'intensification du ravitaillement. • 1 Aliilerand recevant dans la le bureau de la Ligue frar ne aflirrna que la politique ut vernement franais tendra toujours rendre les rapports franco italiens plu cordiaux et plus affectueux. UERLIN. Le gnral Dupont prsj dent de la Commission de dlimitation des frontires Gennano Polo naise adressa la dlgation alltuiande ure note attirant ton at ention sur le fait que malgr la dcision de la confrence des airbar-aadeuts les le cbls de Kleinlebens Ut Nappin et Grechen sur Jtjrfive droite de la Vlatole ne*-cnt prs en core lerr.isos la Pologne.I.e cpait des autorits t demandes est lix au dl couiart VARS0V1F. l'action militaire cec Fa sur tout le fient partir de un nuit. ATHNES. Le bulletin de Bant du roi eignala une lgie amliora tion. TIFLISle gonveroement adressa au gouverne meut Armnien un ulu raatum exigeant la libre udlisati-n deerailwayi parles tioupes itusses et Mie ras listes. Le gouvernement Armnien letuse. MADRID. les Journaux annoncent que le lieutenaut Ruiuanonee eue comba ses blessures1XEW YORKFranc ib,45 ht, e %  ',1lia ) .. PAIUS.DolIar 15,42livre53 10 lif iNEW-YORK. L'ambassadeur fia lien est parti par € l'Adriatique en cong en Italie. Esf parti galement une dlgation diplomatique Boli vienne pour Genve assister la confrence de la Ligue des nations. MINNESOTA, l'arme paris la ont termin leur l'Alaska PRUNELLESLa socil des na bous approuva le projet du budeet 1981 qui sera soumis Genve a n/nil, f ,ou vrune solution concer nco italien "*$[ L e ,i ala f 8l ?i de |DeDlzig. Bdu uou!,„..." Le3 erti 1 esmusicie r" M l'ar s rannia <s?t dcSd? Alexandle de Urt: 'ce ,.~ A Co '^'l dEtat leCorseilhr Alexandre Mo.se a lu la sance de Intdi leiajiuitde la Commiaion spciale relttif au projet qui ouvre un crdit extraordinaire de quatre mille dollars pour les dligna de Gi i.eve. — On parle d'un lilm exiraordi pane "la chanson du leu" dont Ho bine, eilil'inerurle principale que Cin \anis olrira d.tranche ses clients. — Hier eoii il y a eu un commen ce ment dir.cendo clat chez. Mme M:ia.ii. a la rue d'EgalitH a t vue touffe. — La maison Antoine Tidamas Uit un rabais de ;io|Osur son stock ne marcbandises de toutes qnllts. — La crise du ppier devenant de plus en plus grave, le "Ma'ur ne eeia envoy, partir de ce mois, qui ceuxqui paient rguliiement leni abonnement. — On se plaie! avec raison do la nauase exagre du prix des briques qui se vendent actudlement cent gouraes le millier. — l'ar dcision du Maire de la \ille; la giande barrire de la Ncro situe cote de l'Eglise Sainte FaitsDivers s s Extrait du The Commercial Financial Chronicle du 9 Oct. 1920 l'roli lution de l'importation du riz dent la Rpublique Dominicaine Il a tc annonc i Washington le 1er Or.toord avec on caMognnune da Ministre Amricain .i Sto Domingo dat du -•Sep, Hmbre 1^20, l'imponatloadn ri/ Jans la Rpublique Dominicaine a t prohibe jusqu'en Janvier 19J1. Cette dbpositioo. a t prise sur le demande de la cliambre du commerce et d'autres parties intress! et cela a ciuse de la grands, accumulade cette denre sur place. Paiement Comme nous le laissions prvoir, ie paiement du mois d'Octobre a commenc ce matin. Encore une lois nous li-licitou-. les Pouvoirs Publics de permettre ainsi aux fonctionnaires et employs publics de bien passer les ttes de la Toussaint et des Morts. Mademoiselle Monte-Cristo Tel est le titre du grand film d'art italien de la ni .tison Aubert que la DfSCtlon de Harisiana se propose d'oAir ,\ N clientle i partir de dimanche. Nous avons 1 li .1 la projection de ce lilm et pouvons alfirmer qu'il est, tout au point de vue ue la somptuosit dis ilcors que de la valeur de grands artistes qui y figurent) l'an des films los plus intrigants et les plus riches qu'on ait projet jusqu'ici Pour le grand orgue de la Cathdrale Le Comit charg d'organiser une loterie pour le graod orgue de la Cathdrale est compos de MM. F. Qbetiea. A. L. Darton. E. Paul, dis. Gentil, Simou Vieux, C. i-. Madsen, Th Hacker, \ d. Macklouf, A. Gbara.Ed. Estve, W. Hipwel, T. H. Brignac — K.000 billet de Un dollar sectionns en coupons de L'ne Gourde seront mis en circulation bientt par les soins de ce Cjuii'. Dcs Est dcde hier matin Page de 80 ans Marie Exjna Dllle. Ses funrailles auront lieu cet aprs midi en l'Eglise St-Joseph.— Condolances aux lamilles prouves. Mdriage Ce matin a t bni en I Eglise Ste-Anne le mariage de Melle Claircilia Abraham i.cc Mr Joseph DcsrivKre. l J arr.nn et marraine : Me Constantin lenoit e: Mme Vve Clment Nau. lOUI nos compliments. Remerciements Mr et Mme Barab Preptil et leurs entants remercient tous les amis qui leur ont [ ll leur concours l'occasion de l perte crdme qu'ils ont laite de leur regrette : Lucie. Ils les prient de croire i leur prolonde reconDaissance, ~1 S Ci 3 CrO S: 5J IMT 'i %  e 5 Be g >5S =: ce" 0 r>s • S n — a £ n c S %  a 3 n s 3 B ,„ •^I ^'£^ R ^^'^^ • RI "t . T y. c 3 o r: S O §"s: n " T' en Q O %  in ni n ET m M > N 33 c ^ < %%  5 • o5 P c 7Z n f ce -^ S* Or 8.00 le millier Ed ESTEVE $ PORT-au PRINCE Pour gurir ou viter ^ MIGRAINES CONSTIPATION ;0N6ESTI0H-CT0URB!SSEMENTS EMBARRAS GASTRIQUE IL SUi* V IX de prendre . l*ua clo voa ropas tous lo? JHUX jours seulement iii8 POiiiti du Bsiiau! (47,rue du Faub" Gt-Denis, Paris' I Mais 11 faut 1 ", vritables qui 1 -i tout feit bfutehM DEHAUT A PARIS %  1 trs Hftlblftmoal Imprims on nclp Varits! .CE SOIR LE ROI Di L'AIR avec Alxanilre et Uobioij Enlr e ,G.1S P. C. S. >.e public est prvenu qui Bion des (Vtes de t la Toumt du Service des Morts an supplmentaire circulera toQ_ heures entre la Gare du Nom Kort L^rebours le 31 Octobre 1er et 2 Novembre 1920. LA. D1RBCT Ar.i e restera ouveiie ks 1er 2 no vembre prorbaio. — L'Ecole "Jgnece Fiernel ''fonc lionne depuis le l de c> mois cbs que jour amne de nouvoau inscrits. Les lvs sont |-obja des soins bieuveillfliants de uuitres ccinptents el dvous. TIMBRES POSTEJOUR COLLECTION l'nrhpfp ,CS Timbrts d Hat P*r quantits. Me uoU UUIICIC mettre chantillons avec prix par 100 et par 1.000. THODORE CHAMPION, 13. rue Dronot, Paris] BAZAR METROPOLITAIN Maison de confiance Angle des Rues du Peuple et Dants Destouchet\ innonce sa nombreuse clien tle qu'il vient de recevoir par le dernier bateau un grand stock de marchandises suivantes : Lard en pot de&verre \ Lard par livre Jambons de 5 12 livres K \ Toutes wrtes de pickles I Sel fin pour table } Sirop pour table M J.\2 livre el tout cela un prix trs raisonnable. Nom nuirons encore une fou l attention de nos clients sur la bonne qualit de BllW ULUi\L)b que nous vendons ici 50 centimes or la grande bouteille. MUTIL



PAGE 1

Quatorzime anne/os o91S DIRECTEUR-PROPRIETAIRE dment-MAGLOIRB MAGISTRAT COMMUNAL a NUMERO 15 CENTIMES 0B 00 OPARTEMEWW OD mois. trois o 0 Troia mois TRANGER s; iou a. a.50 7.00 sa M annonces sont reues an Comptoir Ii 5 Jonal 'Je Publicit, 9 Rue Tronche, F-19. 2 *Ludgjte Hill, I.on< rei, Port au Prince,Haiti Mercredi 2 Octobre ltfA> Quotidien REDACTION-.Rae'Amricaine No, litt Celui qui a beaucoup de sagesse a beaucoup de souffrances. SCHOPENHAUER TKLRPBONt: 48 L'Orgue de la ^ %  — Cathdrale de Port au Prince cid aussitt de tenter la ralisation fon des monuments les plus d'un vieux projet cher tous les Lrqnables de la Vile. Malheumnent elle est loin d'tre acheJllui manque une toiture, des ix, des clo:h:s, un grand orgue 1 choses qui uient comprises le contrat du concessionnaire et les difficults des temps n'ont permis d'excuter ou qui ont t excutes. Il toiture qui a t pose dans its mauvaises conditions laisse mrd'hui la pluie pntrer i (lots itfit pour s'en convain:re de f la Cathdrale le lendemain nuit de pluie et de jettl les sur l'humidit qui pourrit les Inns en bton, ou de regarder, par de grcnd vent, le; ardoises H dans le vide. a vitraux n'ont i fournis que une infime partie puisqu'il |Mse les trois grandes rnsaces. Et lait dans quelles misrables tions ont t poss ceux qui Il Les plus b.-jux, ceux du har, grce aux morceaux de for qu'il a fallu interca'ler pour liber les trous causs par la dtla IOU la tempt;, ne ressemblent trop aujourd'hui de vieux h 1npics. %  4 cloches prvues, tro's se fles ds leur mise en branle. fallu songer les remplacer. ont t expdies l'tranger commencement de l'anne en |n, pour tre refondues et doivent de tetour avant la tin de 1920. Qaant l'orgue il a t complte dles et tous les amateurs d art procurer a la Cathdrale un grand orgue, dans le genre de ceux des grandes glises de France, d'Aile • magne, des Etats Unis. Pour cela il compte et sur le dvouement filial des chrtiens de la Cathdrale et sur la gnrosit lgendaire de la popula lion. Le devis reu depuis la mois di Mars dernier de la Maison CavaillColl de Pari s'lve la somme de 68000 fr. Dans cette somme ne sont pas compris la soufflerie lectrique ncessaire pour un tel instrument, est nie 3000 tr., ni le fret, ni le montage pour lequel il faudra un A. Barreyre Ingnieur mcanicien Garage Ford Atelier de rparations WEST IfcDIfcS TRADING Co Ouvert le dimanche pour la vente de gasoline. grtiifie & huilecomit et des auxiliaires qu'ils auront choisis sous leur responsabilit Le Comit voudra il procder au tirage de la loterie le jour de Nol Si cette date tait impossible, une date ultrieure serait choisie, la plus rapproche que possible Le tirage pourrait se faire de la fa on suivante. Tous les numros ren II Sur csrtaines catgories de marchandises est solutionne par ae Gouvernement ferms pralable nent dans de petits spcialiste, toutes dpenses qui portubes sont dposs dans un timbour tent le devisa plus de tooooofrancs que Poo tourne afin de bien ralan Une pareille valeur ne se trouve pas facilement surtout dans la situa tion de marasme o se dbat au jourl'hui le commerce,— Un ami de la Cithdrale a suggr que le seul moyen efficace auquel il fallait soa^er tait un lotrie. Ou a donc car, du moins pour le momsnt. et sojscciptio 1 et ftes, pour se bor ner uniquement d U loterie. Dis comme anti de la place consults sur le proj :t l'ont chaleureusement encourag et un comit d'organisa tioa a t fond en vue de patroner la loterie et d'en arrter les condi tions pratiques. Ci comit est ainsi compos : MM. F. Chriez, Commerant, Prsident. H. L. Dartoa, Directeur, de la ger. Ensuite un enfant tire ies lots en commenant par les plus gros pour finir par les plus petits L'opration aura lieu en public, devant les membres du Comit et les dlgus dsigns par les pou voirs publics A h demanie d'autorisation pour cette lotrie, faitpar le Comit d'orgamsitioi, Monsieur le Ministre de l'intrieur a rpondu par ses voeax de succs Une reste donc plus qu' mettre les b llets en circulation. u > A vendre I o ubli, cependant il n,y a rien Binque amricaine, Trsorier Barils vides pour alcool. S'adresser au Comptoir Franais A.S. plus ncessaire dans une glise, qu il n'y a rien qui rehausse inntage la beaut des crmonies lijieuses, La voix puissante et de l'orgue, tel un tonneire gronde dans l'immensit du fie au dessus de la tte de la [lie a ttentive, rappelle la Majest Dieu, et ses mlodies incompab, s'panchant dans des transit* de joie ou dans des sanglots dtresse soulvent dans les Ames plus profondes motions. C'est fWquoi toutes les Eglises qui ont E. Paul. Commissaire du prs la BNRH Secrtaire Ch, Gen'il, juge au Tribunal Cassation C. F Miisen, Commerant S. Vieux, t Th. Baker V. G.Macklouf # A. Gbara c Ed. Estve c H W. H pwel. Banquier T. II. Brignac, Ingnieur de Gouv. de c f c Bay Rmnl Si vous voulez avoir du Bay Ram de premire qualit et du meilleur pi x. allez au No 1903 Kue du Maga su) de l'Etat. LUC DORSIN VILLE & Co Agents de Manufactures. aPCS Le Comit se propose d'organiser A ccmiit inn J w un; loterie de 8000 billets de un ASSOtl tlJ,i 5i lte de la belle liturgie inscrivent dollar sectionns en coupons de une te'4 des choses indispensables gourde Deux mille six cents dollars se ront consacrs aux lots : 1 lot de 1000 dollars IOOO 1 iot de 500 dollars 300 10 lots de 50 dollars 300 30 lots de 10 dollars 300 100 lot de 1 dollar 100 [Culte, l'orgue.— Port au t'rince tavoir la mme ambition. Capi f au pass glorieux et l'avenir 1 d'esprance, V.Ue d'une popuM nombreuse et sans cesse gran "ute, elle doit son lle et a sa ion, non seulement de ne pas e f pricliter sa Cathdrale qui un comme hier restera le .en1 V sa vie religieuse mais encore [ pourvoir de tous les ornements fjpavent aider a la Pl'onet ajouter un clat nou * merveilleux progrs de la Totaux 162 lots et dol. 2600 Les billets de la loterie seront en papier colori figurant sur le recto splendeur de un orgue encadr d'une vignette, et portant sur le verso l'inscription suivante, rpte sur chaque coupon a pens'i & Cur de la Cathdrale JP7 avait pas diffrer davan1 ralisation de ceprogiumme. w occup d'abord de procurer 1 cathdrale les cloches qui lui >aieuu Le bienveillant accueil n n^ 0 de piques personnes elles il s'est adress a Ct elt:t 'permis d'assur uae bille soi l"" quatre grosses cloches pe semble 3030 kilos qui est : Vec imoatienee. et, sur' encourag i aller de lavant Lu.? neur de NOTRE DAME f^ORi -AU-PRlNCli,. Ha d Loterie pour le grand orgue del Calbi'tlrale DE PORT AU PRINCE Billet, un dollar, Coupon unegourde Gros lots, 1000 dollars 162 lots gagnants Chaque coupo 1 sera timbr du sceau de la paroise de la Cathdrale de PORT AU PRINCE. Et tout le verso encairs d'uie vign-tt conte nant f a gauche, le No du billet rp t sur chaque coupon, a droite, les noms des membres du comit d'r ganisation Les billets seront mis en circula tioa par les soins des membres du anciennes lves'de Sainte Rose de Lima Les membtes de l'Association des Anciennes Elves de Sainte Rose de Lima sont pris d'assister a une messe de Requiem qui sera dite vendredi 29 Octobre a 6 heures et demie en la chapelle Sainte Rose de Lima pour le repos de l'me de Mlle Amlie Rivire leur ancienne trsorire. LS parents et les amis y sont aus si cordialement invits. La Secrtaire Eponine JE\N LOUIS RPUBLIQUE D HATI riareau du Receveur Gnral des Douanes 1 9as Port-au-Prince, le 8 Oct.1920 Au Sculaire d Etat Je* Nuances (•t du ommtrti Port-au-Prince Monsieur le Secrtaire d'Etat, l'ai l'avantage de vous remettre SJUS ce couvert copie d'une requte adresse cet office, se rapportsot a la crise que traverse actuellement le march haitien. Je serais particulirement heureux de voir voire Dpartement fixer la date a laquelle il pourra accorder une entrevue aux reprsentants des maisons de Banque et du Commerct signataires de la requte, ainsi qu'au Receveur Gnral en vue de discuter ies mesures a prendre en la circonstance. Veuillez agrer.Monsieur le Secrtaire d Etat, mes salutations bien dis tingues ( S gn ) A I. MAUMUS Receveur Gnral Pour copie contorme : Ultimo B01SETTE, Chef de bureau au Dparlement du Commerce. Port-au-Prince, Hati October 8ih 1920 Mr A. L MAUMUS';" General Receiver of Customs, Port-au-Pridce DearSir. A reprsentative body of the business and banking houses of this town hve, in view of the generally known business crisis in Haili met to discuss the situation and posibi ities of relieving same. The banking reprsentatives sta team! the business men admit that maiket is over stocked as regards dry goods and tlour. VVe beheve tint the .situation could be relieved to a certain extent by an embirgo placed on thse gosds until the market could, partiViennent d'arriver Machines crire Fox Parisiana DEMAIN DOMINO ROUGE 4e, 5e et Ce piicdes. Hntre 1.50 cularly within the next tew months, absorb to a certain extent the surplus now on hand. This body of business reprsenta* lives is ready to advance it's reasons to the Government and other necessary authorities and trust that the matter will hve the immdiate attention it requires. Very truly yours, lbe Royal Bank of Canada, O. I. BRANDT. asst Mg. Banque Nationale de la Rpublique d'Hati. W. H. WILLIAMS. Max MOSANTO, GEBARA & Co lbe American Foretn Banking Cor porai ion, H. L. DARTON, Manager, La Sationale Cig. Ce. L. ELLY iH. EUE Signature illisible COPIE TRADUCTION Mr A. MAUMUS, Receveur Gnral de* douanes Port-au-Prince Cher Monsieur, Un groupe de reprsentants d'affaires et de maisons de banque de cette ville, vu la crise existant en gnral en llaiti, s'est runi pour discuter la si uatioo et les possibilits pouvant la soulager en mme temps. Les reprsentants de banque dclarent et les hommes d'affaires admettent que le march est surcharg de marchandises sches et de farine. Nous sommes persuads que U situation peut tre remdie dans une certaine mesure par un embargo plac sur ces marchandises jusqu' ce que le march, particulirement durant les derniers mois prochains puisse absorber dans une certaine -G^xart Je surplus maintenant en main. Ce groupe de reprsentants d'affaires est prt produire ses raisons au Gouvernement et auties autorits comptentes, et espre que cette affaire aura l'attention immdiate qu'elle rclame. Trs sincrement, the Royal Bank of Canada, O. |. BRANDT. ass. Mg. Bamjue Xle de la Rpublique a Hati W. H. WILLIAML. Max MONSANTO, H. EL1E. lbe American b'oteiyn BajMng Corporation H. L. DARTON. Manager La National Cio. Co L. ELLY GEBARA & Co S gnature illisible. Portatives 4 Grand format CHEZ or 58 WO L. Preelzmann Aggerholm Messe Solennelle de Uequiein La Confrrie de Notre Dame de Monteligeon, invite ses Membres et le public une Messe Solennelle dr requiem, qui sera clbre le mardi, ifi Novembre prochain i 4 heures, et demie du matin, tn la Bas'liqueNotre Dame. Port au Pnnce le 2; Octobre 1923 %  --. %  3


Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05250
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Wednesday, October 27, 1920
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05250

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Quatorzime anne/os o91S
DIRECTEUR-PROPRIETAIRE
dment-MAGLOIRB
Magistrat Communal
a NUMERO 15 CENTIMES
0B 00
OPARTEMEWW
Od mois.
trois o0"
Troia mois
TRANGER
s; iou
a. a.50
7.00
sa
M annonces sont reues an Comptoir Ii 5
Jonal 'Je Publicit, 9 Rue Tronche, F--
19. 2*-
Ludgjte Hill, I.on< rei,
Port au Prince,Haiti
Mercredi 2 Octobre ltfA>
Quotidien
REDACTION-.Rae'Amricaine No, litt
Celui qui a beaucoup de
sagesse a beaucoup de
souffrances.
SCHOPENHAUER
TKLRPBONt: 48
L'Orgue de la
^
Cathdrale de Port au Prince cid aussitt de tenter la ralisation
fon des monuments les plus d'un vieux projet cher tous les -
Lrqnables de la Vile. Malheu-
mnent elle est loin d'tre ache-
Jllui manque une toiture, des
ix, des clo:h:s, un grand orgue
1 choses qui uient comprises
le contrat du concessionnaire et
les difficults des temps n'ont
permis d'excuter ou qui ont t
excutes.
Il toiture qui a t pose dans
its mauvaises conditions laisse
mrd'hui la pluie pntrer i (lots
itfit pour s'en convain:re de
f la Cathdrale le lendemain
nuit de pluie et de jettl les
sur l'humidit qui pourrit les
Inns en bton, ou de regarder,
par de grcnd vent, le; ardoises
h dans le vide.
a vitraux n'ont i fournis que
une infime partie puisqu'il
|Mse les trois grandes rnsaces. Et
lait dans quelles misrables
tions ont t poss ceux qui
Il Les plus b.-jux, ceux du
har, grce aux morceaux de for -
qu'il a fallu interca'ler pour
liber les trous causs par la dtla
iou la tempt;, ne ressemblent
trop aujourd'hui de vieux h 1-
npics.
4 cloches prvues, tro's se
fles ds leur mise en branle.
fallu songer les remplacer.
ont t expdies l'tranger
commencement de l'anne en
|n, pour tre refondues et doivent
de tetour avant la tin de 1920.
Qaant l'orgue il a t complte
dles et tous les amateurs d art
procurer a la Cathdrale un grand
orgue, dans le genre de ceux des
grandes glises de France, d'Aile
magne, des Etats Unis. Pour cela il
compte et sur le dvouement filial
des chrtiens de la Cathdrale et sur
la gnrosit lgendaire de la popula
lion.
Le devis reu depuis la mois di
Mars dernier de la Maison Cavaill-
Coll de Pari s'lve la somme de
68000 fr. Dans cette somme ne sont
pas compris la soufflerie lectrique
ncessaire pour un tel instrument,
est nie 3000 tr., ni le fret, ni le
montage pour lequel il faudra un
A. Barreyre
Ingnieur mcanicien
Garage Ford
Atelier de rparations
WEST IfcDIfcS TRADING Co
Ouvert le dimanche pour la vente de gasoline. grtiifie & huile-
comit et des auxiliaires qu'ils au-
ront choisis sous leur responsabilit
Le Comit voudra il procder au
tirage de la loterie le jour de Nol
Si cette date tait impossible, une
date ultrieure serait choisie, la plus
rapproche que possible
Le tirage pourrait se faire de la fa
on suivante. Tous les numros ren
II
Sur csrtaines catgories de
marchandises est solutionne
par ae Gouvernement
ferms pralable nent dans de petits
spcialiste, toutes dpenses qui por- tubes sont dposs dans un timbour
tent le devisa plus de tooooofrancs que Poo tourne afin de bien ralan
Une pareille valeur ne se trouve
pas facilement surtout dans la situa
tion de marasme o se dbat au
jourl'hui le commerce, Un ami
de la Cithdrale a suggr que le
seul moyen efficace auquel il fallait
soa^er tait un lotrie. Ou a donc
car, du moins pour le momsnt.
et sojscciptio 1 et ftes, pour se bor
ner uniquement d U loterie. Dis
comme anti de la place consults
sur le proj :t l'ont chaleureusement
encourag et un comit d'organisa
tioa a t fond en vue de patroner
la loterie et d'en arrter les condi
tions pratiques.
Ci comit est ainsi compos :
MM. F. Chriez, Commerant,
Prsident.
H. L. Dartoa, Directeur, de la
ger. Ensuite un enfant tire ies lots en
commenant par les plus gros pour
finir par les plus petits
L'opration aura lieu en public,
devant les membres du Comit et
les dlgus dsigns par les pou
voirs publics
A h demanie d'autorisation pour
cette lotrie, fait- par le Comit
d'orgamsitioi, Monsieur le Ministre
de l'intrieur a rpondu par ses
voeax de succs Une reste donc plus
qu' mettre les b llets en circulation.
u >
A vendre
Ioubli, cependant il n,y a rien Binque amricaine, Trsorier
Barils
vides
pour
alcool.
S'adresser au Comptoir Franais A.S.
plus ncessaire dans une glise,
qu il n'y a rien qui rehausse
inntage la beaut des crmonies
lijieuses, La voix puissante et
de l'orgue, tel un tonneire
gronde dans l'immensit du
fie au dessus de la tte de la
[lieattentive, rappelle la Majest
Dieu, et ses mlodies incompa-
b, s'panchant dans des trans-
it* de joie ou dans des sanglots
dtresse soulvent dans les Ames
plus profondes motions. C'est
fWquoi toutes les Eglises qui ont
E. Paul. Commissaire du
prs la BNRH Secrtaire
Ch, Gen'il, juge au Tribunal
Cassation
C. F Miisen, Commerant
S. Vieux, t
Th. Baker
V. G.Macklouf #
A. Gbara c
Ed. Estve c
H W. H pwel. Banquier
T. II. Brignac, Ingnieur de
Gouv.
de
c
f
c
Bay Rmnl
Si vous voulez avoir du Bay Ram
de premire qualit et du meilleur
pi x. allez au No 1903 Kue du Maga
su) de l'Etat.
LUC DORSIN VILLE & Co
Agents de Manufactures.
aPCS
Le Comit se propose d'organiser A ccmiit inn J w
un; loterie de 8000 billets de un ASSOtl'tlJ,i 5i"
lte de la belle liturgie inscrivent dollar sectionns en coupons de une
te'4 des choses indispensables gourde
Deux mille six cents dollars se
ront consacrs aux lots :
1 lot de 1000 dollars iooo
1 iot de 500 dollars 300
10 lots de 50 dollars 300
30 lots de 10 dollars 300
100 lot de 1 dollar 100
[Culte, l'orgue. Port au t'rince
tavoir la mme ambition. Capi
f au pass glorieux et l'avenir
" 1 d'esprance, V.Ue d'une popu-
M nombreuse et sans cesse gran -
"ute, elle doit son lle et a sa
ion, non seulement de ne pas
ef pricliter sa Cathdrale qui
un comme hier restera le .en-
1V sa vie religieuse mais encore
[ pourvoir de tous les ornements
fjpavent aider a la
Pl'onet ajouter un clat nou
* merveilleux progrs de la
Totaux 162 lots et dol. 2600
Les billets de la loterie seront en
papier colori figurant sur le recto
splendeur de un orgue encadr d'une vignette, et
portant sur le verso l'inscription
suivante, rpte sur chaque coupon
a pens'i
& Cur de la Cathdrale ,
JP7 avait pas diffrer davan-
1 ralisation de ceprogiumme.
w occup d'abord de procurer 1
cathdrale les cloches qui lui
>aieuu Le bienveillant accueil
n n^0 de piques personnes
elles il s'est adress a Ct elt:t
'permis d'assur uae bille soi
l"" quatre grosses cloches pe.
semble 3030 kilos qui est
: Vec imoatienee. et, sur-
' encourag i aller de lavant
Lu.?neur de NOTRE DAME
f^ORi -AU-PRlNCli,. Ha d
Loterie pour le grand orgue del
Calbi'tlrale
DE PORT AU PRINCE
Billet, un dollar, Coupon unegourde
Gros lots, 1000 dollars
162 lots gagnants
Chaque coupo 1 sera timbr du
sceau de la paroise de la Cathdrale
de PORT AU PRINCE. Et tout le
verso encairs d'uie vign-tt conte
nantfa gauche, le No du billet rp
t sur chaque coupon, a droite, les
noms des membres du comit d'r
ganisation
Les billets seront mis en circula
tioa par les soins des membres du
anciennes lves'de
Sainte Rose de Lima
Les membtes de l'Association des
Anciennes Elves de Sainte Rose de
Lima sont pris d'assister a une
messe de Requiem qui sera dite
vendredi 29 Octobre a 6 heures et
demie en la chapelle Sainte Rose de
Lima pour le repos de l'me de
Mlle Amlie Rivire leur ancienne
trsorire.
Ls parents et les amis y sont aus
si cordialement invits.
La Secrtaire
Eponine JE\N LOUIS
Rpublique d Hati
riareau du Receveur Gnral
des Douanes
1 9as Port-au-Prince, le 8 Oct.1920
Au Sculaire d Etat Je* Nuances
(t du ommtrti
Port-au-Prince
Monsieur le Secrtaire d'Etat,
l'ai l'avantage de vous remettre
sjus ce couvert copie d'une requte
adresse cet office, se rapportsot a
la crise que traverse actuellement le
march haitien.
Je serais particulirement heureux
de voir voire Dpartement fixer la
date a laquelle il pourra accorder
une entrevue aux reprsentants des
maisons de Banque et du Commerct
signataires de la requte, ainsi qu'au
Receveur Gnral en vue de discuter
ies mesures a prendre en la circons-
tance.
Veuillez agrer.Monsieur le Secr-
taire d Etat, mes salutations bien dis
tingues
( S gn ) A I. MAUMUS
Receveur Gnral
Pour copie contorme :
Ultimo B01SETTE,
Chef de bureau au Dparlement du
Commerce.
Port-au-Prince, Hati
October 8ih 1920
Mr A. L MAUMUS';"
General Receiver of Customs,
Port-au-Pridce
DearSir.
A reprsentative body of the bu-
siness and banking houses of this
town hve, in view of the general-
ly known business crisis in Haili
met to discuss the situation and po-
sibi ities of relieving same.
The banking reprsentatives state-
am! the business men admit that
maiket is over stocked as regards
dry goods and tlour.
VVe beheve tint the .situation
could be relieved to a certain extent
by an embirgo placed on thse
gosds until the market could, parti-
Viennent d'arriver
Machines crire Fox
Parisiana
DEMAIN
DOMINO ROUGE
4e, 5e et Ce piicdes.
Hntre 1.50
cularly within the next tew months,
absorb to a certain extent the sur-
plus now on hand.
This body of business reprsenta*
lives is ready to advance it's reasons
to the Government and other ne-
cessary authorities and trust that
the matter will hve the immdiate
attention it requires.
Very truly yours,
lbe Royal Bank of Canada,
O. I. BRANDT. asst Mg.
Banque Nationale de la Rpublique
d'Hati.
W. H. WILLIAMS.
Max MOSANTO, GEBARA & Co
lbe American Foretn Banking Cor
porai ion,
H. L. DARTON, Manager,
La Sationale Cig. Ce.
L. ELLY
iH. EUE
Signature illisible
Copie Traduction
Mr A. MAUMUS,
Receveur Gnral de* douanes
Port-au-Prince
Cher Monsieur,
Un groupe de reprsentants d'af-
faires et de maisons de banque de
cette ville, vu la crise existant en
gnral en llaiti, s'est runi pour
discuter la si uatioo et les possibilits
pouvant la soulager en mme temps.
Les reprsentants de banque d-
clarent et les hommes d'affaires ad-
mettent que le march est surcharg
de marchandises sches et de farine.
Nous sommes persuads que U
situation peut tre remdie dans
une certaine mesure par un embargo
plac sur ces marchandises jusqu'
ce que le march, particulirement
durant les derniers mois prochains
puisse absorber dans une certaine
-G^xart Je surplus maintenant en
main.
Ce groupe de reprsentants d'affai-
res est prt produire ses raisons
au Gouvernement et auties autori-
ts comptentes, et espre que cette
affaire aura l'attention immdiate
qu'elle rclame.
Trs sincrement,
the Royal Bank of Canada,
O. |. BRANDT. ass. Mg.
Bamjue Xle de la Rpublique a Hati
W. H. WILLIAML.
Max MONSANTO, H. EL1E.
lbe American b'oteiyn BajMng
Corporation
H. L. DARTON. Manager
La National Cio. Co
L. ELLY
GEBARA & Co
S gnature illisible.
Portatives 4
Grand format
CHEZ
or 58
WO
L. Preelzmann Aggerholm
Messe Solennelle
de Uequiein
La Confrrie de Notre Dame de
Monteligeon, invite ses Membres et
le public une Messe Solennelle dr
requiem, qui sera clbre le mardi,
ifi Novembre prochain i 4 heures,
et demie du matin, tn la Bas'lique-
Notre Dame.
Port au Pnnce le 2; Octobre 1923
"--. 3'*




QQand vous aurez ton. eu*** el que rien n'aura rnai, pretm la
Solution walerbur?
!l
31
Nous Braniissons. nous affermai*/i
owaj, Bronchite, Tabercu&, et
lilM) V i rir-i. ,,....... Vj|
TONIC
WATEHHlm CtfnCAL COMPANY
^C8 Moine?.
TORONTO g**. NEW.YORK
j . Franck J. Martin
Agmignralpour to- ifr/, fa frfe^ PorfUrPnnce,
Nouvelles Etrangres
LONDRES La tilnatioa d h gr44e
de mineurs a pris cet tprfl mdi
unf tournure srieuse e niaUfndm
quBnd les c lieminfjs et Ks ouv liers
des transports ont annonc qu'ils se
ne iraient en urie par eympa'hie
a moins .pie les nr'yocialions enrre
Je ^ouveri.ament et les mineurs ne
oient r'sriscs cette lefbaioe.
MADRID. Les dlfiri au cony >
de l'union postale Internationale ont
commerc ai jourd'hui la discussion
des colis postaux dans le but d en-
courd^er l'tabl sst'ment d'un syst
me gnral pour envoyer des mar-
chandises pat la poste payablea con
tre ren bo.rseraent.
Le systme existe dans bon nom-
bre de paya mais d'autres par contre
DJUtenta l'odoptsr. Les arguments
pour at contre n'ont put tre termi-
ns aujourd'hui.
BLKAfi Les nationalisas turc^
qui se sont bat us contre les Fran-
ais dans celle rgion ont bombard
le collge amricain de ce te ville au
jourdiim.
LI.SiiON.NK_ Un acropiane porto-
gaie tentaut lu traveise de Lisbonne
madre s'est perdu dans le biouil
laid et est tomb la mer les avia-
teurs qui le montaient le capitaire
l'aies et le lieutenant Heires auraient
t sauvt's par le vapeur lintannique
Oambanver allaut de Londres
Montevideo.
LONDRES. La confrence des che
minois dcida que si les ngocia-
tions des mineurs avec le gouverne
nient ne sont pas reprises avant le
ld les cheminots se raettiont en cr-
ve dimanche miuuit,
PARIS. La confrence Inbdoma-
laawmblfl de la Socit, i., bidffet
f'vea l0O36.0C0franct. Pour "d
terminer la part dechiqiH tat on
mploia les rgles en vi^uenr
< '..-> I union postale universelle.
"/liste sept catgoiies d'taU.
Le e:a s de la premire catgorie
paient cbicoo 25 unit|; ce sont; la
Jaf.'eIndeeBritannlqoer, la Chine
et la Pologne l.t deuxime catso le
(,""i"<'.nl seulement I l^pagne qui
it SO nattt. U t.oisimecat ',
'je qui paie 15 units comprend ; la
Belgique le Ursi!, la TchecosovU
quieleslavsbas la Roumanie, la
Sude et la Suisse, la quatrime qui
paie 10 units compte id : Le Dan
mark, la Norvge, le Portugal et la
Serbie- La cinquime catgorie nui
paie* units comprend l'Ar-entin*
C..M Ia Colombie. la GrlS?e'i
i ".ou La sixime catgorie qui paie
units comprend la fioUvia, Cuba
'S a"ilanomlle;Zelande
S la""uay' u |,er8e' 'e
vilvador, le biam, l'Uruguay et le
\ it/.jla.U septime ca gorie qui
$63** C0,11Preijd' Libe!-,a
,J'AI!1^7 ,eyKne8eut dans la ma
f i,n lTr en"-etien avec la.n
b.s.adeurd ADgb terre
a/A ~ M w'icn de Grce
dment les dclarations p.tees au
profeseeur Vidal suivant lesquelles
la guenou qui mordil |e roi d^ Q ,H
?! " l'Inocnlaiion du rai
aolndelarege. Vidal dclara que
a mo.a re u.lecla le rdi par leSlrep
tcccqnequi lut isol de la plaie a
llusieuis reprises. l
^rwi^L? confrfnce desambas
s Prit connaissance des r
daire entre les mir.islres comptents K n68 ,de'/abons polonaise el
eut heu dans la matine pour I exa 'a v!"e de "ntzig au sujet de la
convention. Elle dcida de runir
une commission interallie la
quelle .participeront trois experts
Se Dn^f? MPW? d0 ' ville
nu La commission se char
., | DU.
mondes questions relatives eu ravi-
taillement.
La discussion porta sr la liquida
hon de la Hotte marchande de l'tat
t 'intensification du ravitaillement.

1
Aliilerand recevant dans la
le bureau de la Ligue frar
ne aflirrna que la politique ut
vernement franais tendra toujours
rendre les rapports franco italiens
plu cordiaux et plus affectueux.
UERLIN. Le gnral Dupont prsj
dent de la Commission de dlimita-
tion des frontires Gennano Polo
naise adressa la dlgation allt-
uiande ure note attirant ton at en-
tion sur le fait que malgr la dci-
sion de la confrence des airbar-aa-
deuts les le cbls de Kleinlebens
Ut Nappin et Grechen sur Jtjrfive
droite de la Vlatole ne*-cnt prs en
core lerr.isos la Pologne.I.e cpait
des autorits t demandes est lix au
dl couiart
VARS0V1F. l'action militaire cec
Fa sur tout le fient partir de un
nuit.
ATHNES. Le bulletin de Bant
du roi eignala une lgie amliora
tion.
TIFLIS- le gonveroement adressa
au gouverne meut Armnien un ulu
raatum exigeant la libre udlisati-n
deerailwayi parles tioupes itusses
et Mie ras listes. Le gouvernement
Armnien letuse.
MADRID.les Journaux annoncent
que le lieutenaut Ruiuanonee eue
comba ses blessures-
1XEW YORK- Franc ib,45 ht,e
',1- lia )
.. PAIUS.DolIar 15,42livre53 10 lif
iNEW-YORK. L'ambassadeur fia
lien est parti par l'Adriatique en
cong en Italie. Esf parti galement
une dlgation diplomatique Boli
vienne pour Genve assister la
confrence de la Ligue des nations.
MINNESOTA,
l'arme paris la
ont termin leur
l'Alaska
PRUNELLES- La socil des na
bous approuva le projet du budeet
1981 qui sera soumis Genve a
n/nil,f,ouvrune solution concer
nco italien "*$[Le,ialaf8l?i de |DeDlzig.
Bdu uou- !,..." Le3 erti'1 esmusicie
r"M l'ar s rannia < musiciens de
Pans runis dans la matine dc a
i.-rent se olfdarleer meraiem^rft
avec les grevtes de I opra- Ils
journeiiunt loutelbia tou e dcis on
lusqua lundi prochain
VLADIVOSIOCK. -'un tiain Re
dirigeant ?era Kharbine drailla On
signal cent morts.
Quatre avions de
15 juillet dernier
en cuit autour de
l'ARIS - On tlgraihie d Alli
>s?t dcSd? Alexandle de Urt:'ce
,.~ A" Co'^'l dEtat leCorseilhr
Alexandre Mo.se a lu la sance de
Intdi leiajiuitde la Commiaion
spciale relttif au projet qui ouvre
un crdit extraordinaire de quatre
mille dollars pour les dligna de
Gi i.eve.
On parle d'un lilm exiraordi
pane "la chanson du leu" dont Ho
bine, eilil'inerurle principale que
Cin \anis olrira d.tranche ses
clients.
Hier eoii il y a eu un commen
ce ment dir.cendo clat chez. Mme
M:ia.ii. a la rue d'Egalit- H a t
vue touffe.
La maison Antoine Tidamas
Uit un rabais de ;io|Osur son stock
ne marcbandises de toutes qnllts.
La crise du ppier devenant de
plus en plus grave, le "Ma'ur ne
eeia envoy, partir de ce mois,
quiceuxqui paient rguliiement
leni abonnement.
On se plaie! avec raison do la
nauase exagre du prix des briques
qui se vendent actudlement cent
gouraes le millier.
l'ar dcision du Maire de la
\ille; la giande barrire de la Ncro
! situe cote de l'Eglise Sainte
FaitsDivers
s s

Extrait du The Commercial
Financial Chronicle
du 9 Oct. 1920
l'roli lution de l'importation du riz
dent la Rpublique Dominicaine
Il a tc annonc i Washington le 1er Or.to-
ord avec on caMognnune da Minis-
tre Amricain .i Sto Domingo dat du -- Sep,
Hmbre 1^20, l'imponatloadn ri/ Jans la Rpu-
blique Dominicaine a t prohibe jusqu'en Jan-
vier 19J1.
Cette dbpositioo. a t prise sur le demande
de la cliambre du commerce et d'autres parties
intress! et cela a ciuse de la grands, accumula-
de cette denre sur place.
Paiement
Comme nous le laissions prvoir, ie paiement
du mois d'Octobre a commenc ce matin.
Encore une lois nous li-licitou-. les Pouvoirs
Publics de permettre ainsi aux fonctionnaires et
employs publics de bien passer les ttes de la
Toussaint et des Morts.
Mademoiselle Monte-Cristo
Tel est le titre du grand film d'art italien de la
ni .tison Aubert que la DfSCtlon de Harisiana se pro-
pose d'oAir ,\ n clientle i partir de dimanche.
Nous avons 1 li .1 la projection de ce lilm et
pouvons alfirmer qu'il est, tout au point de vue
ue la somptuosit dis ilcors que de la valeur
de grands artistes qui y figurent) l'an des films
los plus intrigants et les plus riches qu'on ait
projet jusqu'ici
Pour le grand orgue de la
Cathdrale
Le Comit charg d'organiser une loterie pour
le graod orgue de la Cathdrale est compos de
MM. F. Qbetiea. A. l. Darton. E. Paul, dis.
Gentil, Simou Vieux, C. i-. Madsen, Th Hacker,
\ d. Macklouf, A. Gbara.Ed. Estve, W. Hip-
wel, T. H. Brignac K.000 billet de Un dol-
lar sectionns en coupons de L'ne Gourde seront
mis en circulation bientt par les soins de ce
Cjuii'.
Dcs
Est dcde hier matin Page de 80 ans Marie
Exjna Dllle. Ses funrailles auront lieu cet aprs
midi en l'Eglise St-Joseph. Condolances aux
lamilles prouves.
Mdriage
Ce matin a t bni en I Eglise Ste-Anne le
mariage de Melle Claircilia Abraham i.cc Mr
Joseph DcsrivKre. lJarr.nn et marraine : Me
Constantin lenoit e: Mme Vve Clment Nau.
lOUI nos compliments.
Remerciements
Mr et Mme Barab Preptil et leurs entants re-
mercient tous les amis qui leur ont [ ll leur
concours l'occasion de l perte crdme qu'ils
ont laite de leur regrette : Lucie.
Ils les prient de croire i leur prolonde recon-
Daissance,
~-
1
S
Ci
3
CrO
S:
5J IMT
'i e 5 Be
g >5S =: ce"
0 r>s
S
n
a
n
c S
a 3
n *
s3
B ,
^i ^'^
R ^^'^^
RI "t . T
y.
c
3
o
r:
S O
"s:
n
" T' en
Q O
in ni n
ET m M
> N 3- 3
c ^ 5 o5
P c
_ 7Z n f

ce -^
S*
Or 8.00 le millier
Ed ESTEVE $
PORT-au PRINCE
Pour gurir ou viter ^
MIGRAINES CONSTIPATION
;0N6ESTI0H-CT0URB!SSEMENTS
EMBARRAS GASTRIQUE
IL SUi* V IX de prendre
. l*ua clo voa ropas
tous lo? Jhux jours seulement
iii8 POiiiti du Bsiiau!
(47,rue du Faub" Gt-Denis, Paris'
I Mais 11 faut 1 ", vritables
qui 1 -i tout feit bfutehM
DEHAUT A PARIS
1 trs Hftlblftmoal Imprims on nclp
Varits!
.CE SOIR
LE ROI Di L'AIR
avec Alxanilre et Uobioij
Enlre ,G.1S
P. C. S.
>.e public est prvenu qui
Bion des (Vtes de t la Toumt
du Service des Morts an
supplmentaire circulera toQ_
heures entre la Gare du Nom
Kort L^rebours le 31 Octobre
1er et 2 Novembre 1920.
LA. D1RBCT
Ar.i e restera ouveiie ks 1er 2 no
vembre prorbaio.
L'Ecole "Jgnece Fiernel ''fonc
lionne depuis le l de c> mois cbs
que jour amne de nouvoau inscrits.
Les lvs sont |-obja des soins
bieuveillfliants de uuitres ccinp-
tents el dvous.
TIMBRES POSTEJOUR COLLECTION
l'nrhpfp ,CS Timbrts d'Hat' P*r quantits. Me uo-
U UUIICIC mettre chantillons avec prix par 100 et par 1.000.
THODORE CHAMPION, 13. rue Dronot, Paris]
BAZAR METROPOLITAIN
Maison de confiance
Angle des Rues du Peuple et Dants Destouchet\
innonce sa nombreuse clien
tle qu'il vient de recevoir par
le dernier bateau un grand stock
de marchandises suivantes :
Lard en pot de&verre \
Lard par livre
Jambons de 5 12 livres K \
Toutes wrtes de pickles I
Sel fin pour table }
Sirop pour table
M Mantgue pure lard en ferblanc dej 1 eV%5 lb
Beurre de pistache en grands et petits verre*
Amande sales en bocal
Lait vapor Bordent
Lait Condens Bordens
Lait de Malt en poudre Bordens
Lait vapor c Welson
Corn starch de la marque Kings/oods
Raisins de Corlnthe par 1 et>J.\2 livre
el tout cela un prix trs raisonnable.
Nom nuirons encore une fou l attention de nos clients sur la bonne qualit de BllW
ULUi\L)b que nous vendons ici 50 centimes or la grande bouteille.
MUTIL


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM