<%BANNER%>







PAGE 1

r, irr i —La ineBge de Requiem pour le re poa de l'.'rne (ielaS'Mir Marie Micha el. Directrice de 1 Ecole Klie Dubois, dcde Bruxelles, a eu lieu gaine <'i matin, la Cathdrale, au milieu d'une nombreuse assiBiancr. A la prochaina sance de la sec lion de Bibliothque de l'cOliei ha tien seront lues et discutes les communications tuiles cette section par Monsieur, Granville Augus te sur la prparation d un Manuel d'Histoire de la littrature hsitieune l'usage de DOS Ecoles d'enseigne ment secondaire, classique et 1110 dnie. ^ — La grande reprsentation thu traie oll'erie par la' lt?ncaissance"sa medi soir, l'arisiana a pleinement russi." Toud les acteurs te sont bieu ecquits de leur rle. Vils complimentaLa Musique du l'alaia a donn un beau concert hier soir ru kiosque du champ de Mais — La police recherche les deux apaches qui ont escamot ntul'miiledollars en se servant de U taussu siguature de la Banque. — i la attire l'attemion de qui de droit sur le laitfalsili que les intr Chaudes vendent aux lauilles. discouis cnt prononcs puis le cortge se d-r gta au cimetire de Bruxelles. PARIS— Le Conseil de la socit des rations eu um la question d'une cour permanente de justice in tercationale. PARIS— SniVaDt une dp he de Londies au Journal au cours d'une runion tenue huit clos par les dlgus des ih B minots, le leader Thon.as qui prconisait une p. li ique conciliante lut mis en minorit prs une v.ve discussion. ROME—La police procda de nouvelles nombreuses arrestauons d'anarchistes noUmment a Xtplcs Bologne,Milan et Ploreace, d importants documents ont t saisis. Le gouvernement prescrivit aux pits d'interdire toutes runions prsentant un caractre sd tieux Les autorits judiciaires reurent l'ordre de poursuivie tous les organes publiant des excitations la guerre civile. MADRIDLt lieutenant K>;ninouer, lis de l'tl p:sident du coa seil, a ' grivement bless la tte au cour de rcents cagagtrntDti dans les environ; de Gaechoujn Le corn e BoDtaooM est parti a son chevet. MADRID--Le lieutenant Roramo ncs a lOCkOmb a ses blessures. SARAGOSbli L' ch t du mou vemtnt communiste tut arrt et e mis aux PU ont militaires. VAKbOV.E-U Dte dciia la cr>.i' m 'un snat. 11BN TS1N Une exp'osion se t prodQltl dans les mines de CAlibon d* Tanghen. On signale 00 ti- grand nombre ce victimes LONDRLS-L'alimenlition bres du maire de Coik ectraina de vio lent* vomissement Le malade est trs pnii tt n'a plus sa con-aissan ce. PARIS Au Conseil des ministres le ministre du travail fournit des un seiguemet.ts sur le chomsge lequel ne prsente tes un caractre srieux. le nombre des chmeurs ne depas:e pas la moyenne normale. PARIS Le nouveau ministre de Bu'gane prsenta ses lettres de cian ce a Millerand. BOLOGNE La police ania de nombreux anarchis.es i unis a un concours, ils ponaient tous de loitts sommes d'argent. PARIS Deschamp,sous scrta re des pos>es,conclut avec la Roumanie et la Turquie un arrargement pour la cration d'un service postal arien Psril Constartinople. BRUXE1ES Le Cooitil de la ligue des nations chargea des vues sur Faite Divers OBSERVATOIRE PL' PETIT SEMINAIRE COLLEGE ST MARTIAL RENSEIGNEMENTS METEOROLOGIQUES Dimanche 24 Octobte 1920 Baiomclre ?6c; minimum 33 4 Temprature maximum ;2,6 Moyenne diurn, 26 9 Ciel un peu nurgeux jour e'nuit. E:lairs et tonnene Ploie vers les 7 h. Pluviorotie 5,4 mm. Baromtre legtemmt en basse. J.SCHERER A l'Ecole es arts ot mtiers Hier malin, vingt-quatre pupilles de l'bcole de Au; et mtiers reurent la confirmation. Ce ncrerMnt qui a pour but d atieriiiit dans les grces du baptme lut administr p.ir S. ti. MgT Conan, assiste de Mgr Mjuger et du Pie Benoit, le Cur actuel de Nie-Anne. Fendant la messe, le Fire Paul, aumnier de l'tablissement lit un touchant entretien pour expliquer aux JCUMI in 1er ns confis a ses soins spirituels .e MCIcneot qu ils allaient recevoir. Mgr Cou n leur adressa galement quelques jaioles pleines d enseignements et pleines d'onction. 0e nombreuses pei kOOpalhl assist.iitnl i cette pieuse crmon e parmi lesquelles nous avons remarqu Mr Baroavc Oar-.iguena\e, Sccttlaire d'Etal de l'Intrieur. Tout le monde admira la tonne tenue ues lves et le dcvelopppeiuent de plus en plus aii-laiMDt de cil unie iahlibsement, rsultats dus, uivat une remarque faite par le R. Pre Paul dans son semou a la ditcUion intelligente et dvoue de Monsieur Gotr n es H. Jacob. • La Renaissai.ee Revue 1 e deuxime numro de cette revue paratra dans la premire semaine de Novemb e. lille sera, nous apprend-on, bi-mensuelle et contiendra chaque lois des articles varis. Lia Nouvel e Hati Hous avons res'u le Numro] de La Nouvelle Haiu qui comporte d'inlressantes matieie. Ce numto est a lire. Bilement Houiement arrt par. la commission de Cor.t-le dubrlement pour le -Mardi 20 Octbre. IJO a dix heures picises du matin. V UNS 30TE VRITABLES PASTILLES iiH Lica cnpioya, utilise a propos PRSERVERA votre Gorge, vos Bronches, vos Poumcn3 COMBATTRA vos Rhumes, Bronchites, Grippe, Intlucnza, Asthme, Emphysme, etc. MAI.9 KTRTOUT EXIGEZ BIEN LES VRITABLES PASTILLES VALDtf vendues seulement en BOITES portant le nom Wilson el company Chicago The West Tndies Trading Co, Agent Exclusif pour Hati / es produits de Wilson protgent votre table. Ils font mis en conserves sous le enn rle et l inspection du go mr/u ment. Ce q*i garantit doublement leur qualit. P< ex Dr V.Jn-Louis Uuracin V'aval Vrecli Chtelain hdouard l'ainson •Courrier du ioirt Ren Haubert Charles liouchereau Ftion Pignat Henry Auguste Atelier spcial pour la rparation des machines crire 1 Ejpett cui^n aie pl.isir d'info mtr !e pub >c tt le icmme ce, ses Client! tn p riuul e-, qui! ^ient dcuvi.i di fii t vemeiil l'mg'e d s Rues du tenue et des Cttars, un atelier dtnerorre : Atelier Spcal pour la lputon des rralv.ncs crite. Une prai que de p.us d;. s x ans lui iemt" d'aaso'ei aux proirirm de t TYrEWRlTEl que les conditions essai'telles pour la conservation tt le (onctiom, nient normal des Machines-a < %  r ue, dpendent de leur bonne tenue au uouble point de vue de la propret ri du fixge des t essai ts du mcanisme. Vuul 7. vous que ves machines 1 cr.re soient toujours en tat de tonc lionnemeni et ie conservent le pics locgUippa poiiible ?— ton fi z ks sans rettrd ?ux bons soins du soussign dontles prmvesdc capacit sont dtj bien connues. Qoel que soit l'tat ou la marque del Machine qu on lui spporte, il la nettoie.U tis ou la icpate en trs peu c!e temps tt aI conditions les p u avantag uses. lr.utile de dire combien Us suus diLS Ici travaux qui lui sont confii-, lant par les clients de a Capitale que de la Pi ovine, iont sftiitiittnts. En outr.% un cours de Stcog ajbir t tlt DcylcgK-phie tst ouvert ;u dit ale'icr tt une SsckOQ spciale :'ucupedcs titvaux dactylogiaphiqi es de ;cus genres. L'Atelier esouvert tous les jours Avitcnt le ttlilic tt le commerce d 7 9 du m-Hu et de \ a 6 du %¡ U* kir Btnot fi|M ue tait plus sou samedi, dimanche et i>urs l^rUf^ltroritonRyM ft^Bwbtr fW| excepl Wilsco OUoraargarins : beurre de lamille, pour la cuisine ter la la^lefabriqu avec des produits absol'imeat pur en u daf s les plus grands ristaurairs. Manire li.'al pure lard la meilleure m&i-que du rnorn mant^nri de iaci'l %  marqua Sultana prpars spcialement pour cl mah chauds, en barils et en lerbUncs. Jupiter nxtra bamily Ueef bœuf de famille en umure qm| irt pou" les piceries ei pice* de 8 1^ libres. Rtgular mess pork coup par picos de 0 pouces mis en baril IQ 6 o ceaui su vint les go s, bat Bach Po k pices de lard en saumure, extrait du cou et flairs du porc, par morceaux de 0 pieds car.es coups stivant poids de chaque morceau. Certified llams, jambons fums slyle anglais, similaires jambons impor es d'A g'eterre. llams, Ureakiast Bacon and PicnicF, slyie amricain, selecl onnj emball spcialement pour les climats chauds. 23* Conseil ti'liui Tribunal Parquet Commune Presse Syndicat ager.ts de clvinge Ordre des avoc.us Comnovct Notaire Fianailles Nous vonsiesu de Naples Italie le faire-part de> rUnaytei de Melle leoa Hanelli avec Mr Filippo Hombace.— Meilleurs compliments. CinmaParisiana Le coquet tablissement regorgeait, hier d'un mondefou accuru pour jouir des beautl artutibiiques de la Danseuse Masque • film dont l'eabibition avait t redemande. Le succs de celte soire tut complet et lt public partit encore uue fois enchant. Gine-Vaiets Succs considrable hier soir a la jolie salle de spectacles de la place du Champ de Mars o se pressait un public nombreux et toujours avide Ue dutraction. La reprsentation russit pleinement et les beaux nlms exhibs lurent applaudis comme il contenait.' Aux potes Franais d'Hati Les Jeux Moraux du Languedoc dcerneront cetie anne de nommeu e-. (leurs et rcompen-ts divetsts aux portes et crivains qui enverront au concours des ceuvr.'s de valeur. HDemandez le Programme, VW iltail des rempensenses, Mr le Se-cretaiie Mainuneur de jeux I loiaux du Languedoc, — i Lamalou les Bains-Hcnultf France, hrtjan •# Barber Inc No viardesfumes s^n'm^iulieusementenveloppes daLsdelu selin3blan1.be pour leur prservation avant d'tre mises en paqot A la Conscience Mr Ernest Camille pour rpondre aux exigenceB de la clientle vient d3 perfectionner ses andales en iea rondart e vrai dernier cri de la saison — Lsi cbaotsaiM qui sortent de son ate' er oflifiit toutes les gsran'ies voulues tlnesfe et.solidit. Clyde Steampshi\ Company Rapm Lines Le steamer Lik Niiki ayant se New York le 21 du conraotj ici vers le }i en cours, en par Cao Hatien, Gonaives et Marc Il laissera aussitt apte 11 birqu, nour D.-merara,' ( Gai AVIS Mme Pfdrtc May Wise de retour de* Eta'.B-Unis en allant' Furey pour une semains reprendra son ,,. jour tous lei j udis de 7 heures Anglaise ) en passant i FeW du soir partir du 11 Novembrs Cayes et Aqum. piochain. Pti au Prince le 2j Octobft | tc l or'-au-l'imce. HI d'aucune de "p at 3U .p rin:f| U 12 octobre 1920 (Occasion exceptionnel Grande rduction sur les prix Accourez vite la United West Indies Corpont En face de la Gare Me Donald, Rue du Qui H. PDAVIS, Vice prsident PNEUS Del L'nited States Rubber Co La meilleure marque Les produits de Wilton prottjent voire table Auto ni L biles usco < 30x3 31 x4 32x4 33x4 34x4 CilAIN 33 x 4 c 34 x 4 c 34 x 4 1,2 30x41|2 GORD TIRES 34 x 4 23.70 :J9.85 40.85 42.00 43.80 44 82 40.00 57 60 58.70 02.50 < 34 x 4 l|t 87.C0 35 x 4 1.2 75.00 Chambre air En cci ceptioi et tn icr.dment (a. quilil de maliiel). rts vu tures sont


PAGE 1

Quatorzime anne No3 391G au Prince,Huti Lundi 25 Octobre 1920 DIRECTEUR-PROPRIETAIRE Clmcnt-MAGLOIBE MAGISTRAT COMMUNAL Il NUMERO x 0 CENTIMES 00 1110)8 s: x.ou IPAftTEMEftTS do mois Trois mo ,s Trois.mois TRANGEh S. 2.D0 i* 7.00 ; ixas :rr>/ Quotidien t0 annonces* sont reues au Comptoir Ir-*j Siiona! 'Je Pub'icit, 9 Rue Trooch.it, hJRW -RRnarTiim-R„„ *„.<„•„ M ,,-, J19. • n, Ludpatc Hill, Uodinh RLDACTI0 ^. !" Anir.c:une No. 1** Le got de se forme que P* r la contemplation de l'excellent, non du passable, GŒTHE TELKPHO.\ t : \ S La mf+rn < si nos porte* Nouvelles Etrangres \i$ux candidats Warren (1. Ilar jmg et James Cou. ont /ait leurs dbuts dans la presse' Un peintre amricain destine des croquis sous leau. u lections pou I : rar.ouvelleitdu piuiiJo:j' da* Eats-linis |riot. HUX leiuu-a da la Cou-titu_imencain> ) avoi. neu la mardi hait le premier lundi da novemc'est-i lue u plus tt le 1 imbre, au plus tard le 8 Cette i6,CJneux hasard du calendriei. jttctiJus auront lieu prcisment novembre. deux grands partis des Etats prsentent chacun un candidat. p part et d'autre, il >'agt de mde maii : deux ligures e*ives, qui se sont mises en vt(. un travail opiuitre, aapiii'iQ-iHller a la Maiso iBlaneh •ieiio que soit la dc aion |Ku> at amricain, l'lu aura Tans le jou.uahsme. (Jae ca %  rreu G. Harding, candidat u, LU James Cox, candidat •tique, que le peuple appel* la prsidence, le < quatrime # pour.-a se llitter d avoir i iduno uulioii de ceut dix mil (Tuiea un dus sions. War/en Hirdu.g est le propritaire du Vathj S',ar, journal quil tau lue dispatitiuii Cer.aineJa.utM Iftii'un des plus brillants repor te Cincinnati Inqutrer. ig surtout a eu des dbu'.s J'ai connu Harding, raconte un (d'enfance du tua eur, lorsqu'il lux piues avec les pires difiitul ^lorsqu'il mai geait de la vache kte et mme avant. Je 1 ai con IqaiDd il aiiuit en champ aux et traire quelques ba-ux amena que toa pre possdait. J!0ieu qu'il sait evalu..r la JUie de production d une vache, ternis, n eti imbattable... Je l'ai £core chai gtr les chars de le ije lai vu peindio une maison lu vu faire uu balai. finen (j. liaidmg acneta le .Via {{Mi/ Star tt y lia vaille, sans e i mul iphant, mettam la l > tout, si bien que ioigaue. ijaaeLmps, deviut prospn. %  -g. aio.'t-, bo langa dani la pc2 el Ui'av.i successivement les %  qui devaient le mener au "oiea Jjjune Jauie-VivI. Cox, don le fjtei dj un politicien mllueiit 'nati, ubuia au Cincinnati coinma f rai.road ed tar , fWire qu U tait chnig du te'par chemin ue 1er. Cli que t" jreoif.it un truiu vers deux "i I apig-tnidi et ientrait le K" avou ltt, - 'ta nouvel es Iw, 8 ll remplissait aussi l*-iftOitt de teltgrapli.ste do On mande de Tahiti qu'un jeune peintre amricain,M. H bert ll.Moulton. qui l'est ij ci-tlia dai t la pein tare aoai maiiue, s esc nis.ali a l'a pe:ie et excute des tabUaux en plon>;eautdius les eaux limpides eutouraut I i'.d. II l'est muni d-a lunettes de son iovea'iod qui yirantisaent ses yeux do l'eau sale, pins plonge nu, le long d'une corde in?intenue au tond de la mer par u:ie grosse p erre. Arrive a 11 pioton leu • daue.ce qui lui est't'acue g ce une pu rre qu'il liant la main et qu'il lche au uume.t voulu, il s'accroche la corda .au Jf eutrel.taut iea j;.ii)ea et dit Mme un rapide crojuis de ca quil Vjit a t jur de lui lur u i papier apecialeuijiit prpara cet effet au anyen d'un enduit chimique. Les atWKea ^out courte!, car il l-iut que le pti'lia vunue resp::ui li sutUce. M.iis deux ou non plo gH.sauviume endroit lui uffl %  eut a tirer A grands truts la-pect d'un i.iywrj6 sous marin. LJ tableau esi tait a 1 ttiei'er laide des oauciits priaea v qui permettent au peiu tre de lixer ses souvenirs. Les œuvres de Mr Alouiton mon trent que la tond da la mer est, corn me on devait s'y atteudre, extrme meal vaue ; on y trouve des foi es daiguts, des bui&sons de co.aux, d.s praiiis de gomon. La v.e esi lutense, les anmone* et les loilei de mer, les cheiodons, les diodon?, I :s o.ssons lance noua e Jrougee,loa raies gantes, lillounent les eaux dans uue lumire etraogj tamise par les couches d eauDe temps auires, lea requina s'appiochei I; la peintre n'iniii e pas et remontedoa loocaootcoovojenr. Ce dauger.ssfcbie t-il, augmeme rat trait de ses travaux.La pe-mtuie ainsi e&cetea est elle un spoi\ ou uu au .' En tout cas, elle D'eet asauiemeiit pas a U Lite de tout le monde, Bay ttuml Si vous voulez avoir du ilay Hum de premire qsaiite tt au meilleur ptix> :U /. au No l'.'u-! Uue du Maga tin de l'Etat LUC OURSIN VILLE & Co Agents de Manufactures Eugne Le Boss No il Poit-ao-Prince, a} 4 Octob| Farine.— Les SUH^ H Porl*auPrince -ont touiours toporiants, cependant biaucoub d expditions ont il fatUr en province tt les prix tant aujourd'hui beaucoup plus fermes; on c e 17 dollar 1 pour les ton rtues comme Boule Rouge marcbanle ptiseennta giisin. Le ma ; ./< ux biais Unis ai m hausse les cdbh j d Hecker Jones signaient une augmentation de 20 cents par sac Les stattstiq tes publies ce nuis ci par le Go nunument amricain montrent mu nouvelle rduction de 23 millions de ibusb lssurlartcolte de cette anne. L hurope d, it encore s'apbrox isionner de larme en Amrique 'o-nvit anilre on cjnq nio's Les fermiers aux tats Uns se sont orgamst pour tenir U prix du bl j dollars. Si Ion joint tout ceci que ls .' nies aux Etats Unis deviennent de plus lus fortes, la conclusion logique s impose que nous venons de voir les pnx les plus bas et que nous allons entrer dans une pin de hausse constant 1 Nous prdisons, donc quels on peu: contracter aujourd'hui, auront l'air riellemen bon march dans bj ou 90 fours. 4 Dam I intrt de nos clients, nous leur conseillons de nous envoyer immdiatement leurs commandes livrables hovembre, Dcembre. Savon Bibb t — Gold Bar toujours \2 i;2 et ij suivant qualits Inform. Finsn. taux ob?. Chque au N Y. 3(4 prime aana changement Cif, co'on affaires pre*quo nulles. Nou; traversons maintenant la priode la p't' aigu de la crise coin merciale. Suivant l-s dernires nou\ ; !es reues par Cible, le caf en tomb au Havre 20s (ranci et le cacao 105 Avec 1 • franc A 15 pour on dol'.ar, nos acheteur* de cal o.it d baisser les prix de ces d:u; gri< des denres du pay*. Ce qui fait qu? le caf t aujourd'hui a 20 cen Unies, la livre e. le cuen X 5 pour l'habitent l'i antre cihlogramme v:ni du Havre annonce, comme d nire heute, que Le mirch cran 1 denres bai 1 1 s est dmo 1 t qu'il n'y a plus d'affaires pour le tri. L1 rause de c;tle crise est qu'en l • on combit: eu ce moment la v /ulre par tous les moyens et qu'on vent rve ir cot quw' cou e aux prix d'avant guerre des aitides d'o^lr: mer. Et puis il parait qao.i a pris la rsolution d'importer !; moins p ssib'e et qu 0:1 a achet a K p ix 10 H ie stock de caf da Brs I, .'lin J'? ne pas s'adresser aux Dgociai t de N w York pœses senrs de gi mdi lpoti %  •• caf et auteurs, dit on,de ii biiise dn fran; I 1 mi dos t g •• • d :iotre crise commerciale, car Phi bitaat n'ach s p us-, VJ qu il relu • le pria de 20 etutim s qu'on lui offre pour sa livre de caf. Comme le capitaine de vais^siu qui, dan la Le : 1 enlve les vo les et les nuits afin de n tre pas englouti, il faut donc se garder dz toute imprudence et attendre les jours meilleurs. Cir il est reconnu que la misre est d nos portes ! Les Annales Cipoises Meringues populaires hatiennes On trouvera les meringues populaires arranges et h.umoni.'es p^r M. Justin EliechezMM. Raphal •Hrcuard tt Marcel Audain. L'exem plaira contient six meringues cl se vend au pix de deux dollars vendre Barils \idis pouralcool. Avis LaJIaison Q. M.WUlUUb avise sanombreuse rienll qu'elle cisntde recevoir par le dernier Uiiteuu un gros lot do GASOLIA'K marqu WCO ci de l'hu/Ut l'ularine pour auta. Vente en g rus et dtail. M Bte de lu Itenaiskance it sanmdi, CDUI ne D ua I avions au.ionc qu'a eu lieu a Parielana la reprisentatioi de Ft cindiiat et Ff ministre, pu ^ t'. 1 "?* tueux auteurs de la Ua laissa >ce. II y eut salle combla, au point que IDU nonbre d> spedateurs tarent obligs da re.-'. le Dont, p.Milant toute la repriunti'.ion qui dura deux heures. N est-je pas aisez d.re cjrabien de jonisaano 1 d'drc iiapenst cette %  Oirs dont 01 a J. lit anclnnti? ^Utrq^^l^u,^ Sadiewer au ComptoirFranusA.S. IfJJJre politique de Cox com 'oraqu'ii p a ,t lt/ an jour n comme aecretaire d'un aw! p ^ ,letl,a t a Cougrs K fla PP6 de aon inttl'iIJ2'Jeinent il sa U. une Krd 1 4ae 4'Jelques annes Kiinn accti P lu '•* caudidatuia R 8?1 a A P a:e d0 ouvyr tioad ldOUl0 ut ut ra,e Rt 8 r !llar uu a ban !te'A< 1 0uv ernour, et deux iteajt '* la P^ple da i'Ouio lui K,.' ia Menu.;... uingistratu^ pteni que Cox s'est prononce pour la tliber individuelle de boireE: c'ett, n'ju pas douter, ua gros atout dans aen jeu, car la qu.a tion in ereasa ojiucoup les Yankees, l'heure actuelle. Il a l:oave la meilleure formai;, celle qui ne co.n promet rien. Le* 1 dry (secs;, comme les twett (humides) pourront lui accordar leurs -uffeages,. Ainsi dbutrent tous deux dans le j mrnalisaie loa deux csnhditi a la prsidence des Etats-Unis 11 n est pas do tijx qu'ils jastitieut pleine* are it le dicte* populaire qai veut que t ta jour J .tteme tn :e a touc, u eau hiuii d'eu soi'wii- Ligue Maritime franaise On se rappelle l immense et 1,. succs remporte avant la guerre par la Grande Semaine Maritime de la Ligue Maritime Franaise La L M. / %  '. a dcid de reprendre cette tradition et d organiser chaque an • ne une Graille Semaine Maritime. Celle de 1921 aura comme champ Le Havre et Rouen, celle de .922 hantes, celle de iya; Bordeaux et celle de 1924 hiorseme Ainsi se trouvera institu nouveau un cycle de manilestations maritimes qi". es annuellement dans I o'drc prcdeinent nonc. Lepapier plus cher que la viande Uae! paradoxe, din-t-oa / Mais la nouvelle nous vieat dAme^ue, o dcidment toal e^t extraordinaire, o le papier, on le sait, est ua arlicle devenu fort rare. Un journil de Bjffa'.o, le Lack'Aa na tournai, pojr mieux mar-luer ia chert et h raret du papier, v paru imprim sur du papier d'emballage. prem re page, en manchette, ec en groi caractre cettedo.auce t C; papier nou; cote 14 cen s q2 envi ron, c'ait i dire 4 cent-; i t 2 de pu, que la viande qu il servait jadis i envelopper. # E liuff.lo n'en pas une toralit perdue d us u.i lointii 1 paystge. C'est une ville raaau tiCturiie, o paistdl de grandes lignes de chemii de fer et qui co.u pie plus de 430.000 htbiUn.s. •.'•JJOitbre LON,0RES< L'union Nationale des employe de chemins de fer, les chefs des ouvriers des transports et lo comit parlementai!e des Tradea Union congress ont deg runions ce matin pour considrer l'attitude qu'ile allaient prendre l'gard de la grave des mineuca unis jusqu'ici ill u'ool pria aucune dcision, On attache la plus grande importance la runion de l'union nationale dea employs do chemins de fer qui tait une confrence plnire des dlgus avec pouvoir de dclarer nne grve da solidarit sans avoir a en rfrer aux membres de l'union. Moniteur Lloyd Gearge a dclai nettement qril tait prt entamer dea ngociation 1 mais il a insist sur le la.t que le gouvernement vou lait un rgiemant dfinitif du diffrend qui a provoqu la cassation du travail dans les mines auglaises sa m^di damier. RIO DE I A Ni; KO — Les bruits qu'un accord commercial et linan Cier n t sign entre le Brsil et la llalgique la suite de la visite do roi Albert ont .t dmentis par les autorits Brsilienne 1 qui disent • I l'aucnn arrangement n'a .o conclu jneun preeut. BtiUXELLES On a app ia qu-au jonrd'hui que ia dmission du cabi %  serai, ofdciellemant annonce l.indi Mr Delacroix ie retire dit on pour deux raiaooi l'une 1 excs de travail l'autre les attaques dont il est l'objet de tous les etes sur sa politique de conciliation. WASHINGTONSelon les dela ratioaa faltei par le vice amiral Koapp eavoy recemmeut par le dpartement d-Ktat en Hati pour y tudier da nouvelles couditious. L'ceuvre de linterveniion ainri caine sera perdue moine que I oc cupation militaire du paya soit main tenue pendant p'uiiears annes. l'AHIS Le ma chal est parti pour la Belgique qu'il repr&eutera l'arme franaise au obeqnet du gn rai LmanLe iijHrechal dposera sur la tombe une couronne portant I inscription. A l'Inroique gnral Lman. L arme franaise reconnaia sant. 23 Octobra MILAN — Un sac contenant cinq bombesdeux tubes d explosifs ec plus.iura livres de subatances pour la tabncation des Shrapcela a t trouv aujourd'hui sous un banc dans un square prs de l'htel Cavour ou les bombes ont rcemment lait explosion pendant le sjour 1 htel des deUgoei au congia del socit de* nations. LONUKES—Suivaat une lponse faite la question pose aux commuues.le gouvernement britannique serait dispos i examiner favorablement la demande de reconnaissance d'un gouvernement russe lu librement car h majorit du peuple russe. L'.oyd Geoige, dans un court entretien avec Take, dclara que les re htioas franco anglaises sont plus tioites que jamais. LONDRESUn violent incendie se dclara dans la bourse des Houlons de Londres. Ou signale des dgts s'levaut i plusieurs milliers de hvjcs sterling. BRUXELLES— Le corps du gnral Lman a t reu solennellement la gare de Bruxelles o taient prsents les reprsentants du roi Albert, les personnalits civiles et m.iiuires de la vie ainsi que des P u, a Qc es allies ainsi que le marchal Petain reprsentant l'arme fran aise, les dlgations franaises et italiennes taient g dment prsenl" la au ujuie. Dt nombreux


Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05248
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, October 25, 1920
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05248

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
Quatorzime anne No3 391G
' au Prince,Huti
Lundi 25 Octobre 1920
DIRECTEUR-PROPRIETAIRE
Clmcnt-MAGLOIBE
Magistrat Communal
Il NUMERO x0 CENTIMES
00 1110)8
s: x.ou
IPAftTEMEftTS
do mois
Trois mo,s
Trois.mois
TRANGEh
S. 2.D0
i* 7.00
; ixas
:rr>-
/
Quotidien
t0 annonces* sont reues au Comptoir Ir-*j
Siiona! 'Je Pub'icit, 9 Rue Trooch.it, hJRW -RRnarTiim-- r *.< m ,,-,
J19. n, Ludpatc Hill, Uodin- h-------RLDACTI0^. * Anir.c:une No. 1**
Le got de se forme que
P* r la contemplation de
l'excellent, non du pas-
sable,
GTHE
TELKPHO.\ t : \ S

La mf+rn < si
nos porte*
Nouvelles Etrangres
\i$ux candidats Warren (1. Ilar
jmg et James Cou. ont /ait leurs
dbuts dans la presse'
Un peintre amricain destine
des croquis sous leau.
u lections pou I : rar.ouvelle-
itdu piuiiJo:j' da* Eats-linis
|riot. hux leiuu-a da la Cou-titu-
_imencain>,) avoi. neu la mardi
hait le premier lundi da novem-
c'est-i lue u plus tt le 1
imbre, au plus tard le 8 Cette
i6,CJneux hasard du calendriei.
jttctiJus auront lieu prcisment
novembre.
deux grands partis des Etats
prsentent chacun un candidat.
p part et d'autre, il >'agt de
mde maii : deux ligures e*-
ives, qui se sont mises en vt-
(. un travail opiuitre, aapi-
ii'iQ-iHller a la Maiso iBlaneh .
ieiio que soit la dc aion
|Ku> at amricain, l'lu aura
Tans le jou.uahsme. (Jae ca
rreu G. Harding, candidat
u, lu James Cox, candidat
tique, que le peuple appel*
la prsidence, le < quatrime
' # pour.-a se llitter d avoir i
iduno uulioii de ceut dix mil
(Tuiea un dus sions. War/en
Hirdu.g est le propritaire du
Vathj S',ar, journal quil tau
lue dispatitiuii Cer.aine- Ja.utM
Iftii'un des plus brillants repor
te Cincinnati Inqutrer.
" ig surtout a eu des dbu'.s
J'ai connu Harding, raconte un
(d'enfance du tua eur, lorsqu'il
lux piues avec les pires difiitul
^lorsqu'il mai geait de la vache
kte et mme avant. Je 1 ai con
IqaiDd il aiiuit en champ aux
et traire quelques ba-ux
amena que toa pre possdait.
J!0ieu qu'il sait evalu..r la
JUie de production d une vache,
ternis, n eti imbattable... Je l'ai
core chai gtr les chars de le
ije lai vu peindio une maison
lu vu faire uu balai.
finen (j. liaidmg acneta le .Via
{{Mi/ Star tt y lia vaille, sans
ei mul iphant, mettam la
l> tout, si bien que ioigaue.
ijaaeLmps, deviut prospn.
-g. aio.'t-, bo langa dani la pc-
2el Ui'av.i successivement les
qui devaient le mener au
"oie-
a
Jjjune Jauie-VivI. Cox, don le
fjtei dj un politicien mllueiit
'nati, ubuia au Cincinnati
' coinma f rai.road ed tar ,
fWire qu U tait chnig du te-
'par chemin ue 1er. Cli que
t"jreoif.it un truiu vers deux
"i Iapig-tnidi et ientrait le
K" avou ltt,- 'ta nouvel es
Iw, 8' ll remplissait aussi
l*-iftOitt de teltgrapli.ste do
On mande de Tahiti qu'un jeune
peintre amricain,M. H bert ll.Moul-
ton. qui l'est ij ci-tlia dai t la pein
tare aoai maiiue, s esc nis.ali a l'a
pe:ie et excute des tabUaux en
plon>;eautdius les eaux limpides eu-
touraut I i'.d.
II l'est muni d-a lunettes de son
iovea'iod qui yirantisaent ses yeux
do l'eau sale, pins plonge nu, le
long d'une corde in?intenue au tond
de la mer par u:ie grosse p erre.
Arrive a 11 pioton leu daue.ce qui
lui est't'acue g ce une pu rre qu'il
liant la main et qu'il lche au uu-
me.t voulu, il s'accroche la corda
.au Jf eutrel.taut iea j;.ii)ea et dit
Mme un rapide crojuis de ca quil
Vjit a t jur de lui lur u i papier ape-
cialeuijiit prpara cet effet au an-
yen d'un enduit chimique.
Les atWKea ^out courte!, car il
l-iut que le pti'lia vunue resp::ui
li sutUce. M.iis deux ou non
plo gH.sauviume endroit lui uffl
eut a tirer A grands truts la-pect
d'un i.iywrj6 sous marin.Lj tableau
esi tait a 1 ttiei'er laide des oau-
ciits priaeavqui permettent au peiu
tre de lixer ses souvenirs.
Les uvres de Mr Alouiton mon
trent que la tond da la mer est, corn
me on devait s'y atteudre, extrme
meal vaue ; on y trouve des foi es
daiguts, des bui&sons de co.aux,
d.s praiiis de gomon. La v.e esi
lutense, les anmone* et les loilei
de mer, les cheiodons, les diodon?,
I :s o.ssons lance noua e Jrougee,loa
raies gantes, lillounent les eaux
dans uue lumire etraogj tamise
par les couches d eau-
De temps auires, lea requina
s'appiochei I; la peintre n'iniii e pas
et remontedoa loocaootcoovojenr.
Ce dauger.ssfcbie t-il, augmeme rat
trait de ses travaux.La pe-mtuie ainsi
e&cetea est elle un spoi\ ou uu au-.'
En tout cas, elle D'eet asauiemeiit
pas a U Lite de tout le monde,
Bay ttuml
Si vous voulez avoir du ilay Hum
de premire qsaiite tt au meilleur
ptix> :U /. au No l'.'u-! Uue du Maga
tin de l'Etat
LUC OURSIN VILLE & Co
Agents de Manufactures
Eugne Le Boss No il
Poit-ao-Prince, a}4Octob|
Farine. Les suh^ h Porl*au-
Prince -ont touiours toporiants, cepen-
dant biaucoub d expditions ont il fat-
Ur en province tt les prix tant aujour-
d'hui beaucoup plus fermes; on c e 17
dollar 1 pour les ton rtues comme
Boule Rouge marcbanle ptiseennta
giisin. Le ma ; ./< ux biais
Unis ai m hausse les cdbh j d Hecker
Jones signaient une augmentation de 20
cents par sac Les stattstiq tes publies ce
nuis ci par le Go nunument amricain
montrent mu nouvelle rduction de 23
millions de ibusb lssurlartcolte de cette
anne.
L hurope d, it encore s'apbrox isionner
de larme en Amrique 'o-nvit anilre
on cjnq nio's Les fermiers aux tats
Uns se sont orgamst pour tenir U
prix du bl j dollars. Si Ion joint
tout ceci que ls .' nies aux Etats Unis
deviennent de plus lus fortes, la
conclusion logique s impose que nous
venons de voir les pnx les plus bas et
que nous allons entrer dans une pin
de hausse constant 1
Nous prdisons, donc
quels on peu: contracter aujourd'hui,
auront l'air riellemen bon march dans
bj ou 90 fours.
4 Dam I intrt de nos clients, nous
leur conseillons de nous envoyer imm-
diatement leurs commandes livrables
hovembre, Dcembre.
Savon Bibb t Gold Bar toujours
\2 i;2 et ij suivant qualits
Inform. Finsn. taux ob?.
Chque au N Y. 3(4 prime aana
changement
Cif, co'on affaires pre*quo
nulles.
Nou; traversons maintenant la
priode la p't' aigu de la crise coin
merciale. Suivant l-s dernires nou-
\ ;!es reues par Cible, le caf en
tomb au Havre 20s (ranci et le
cacao 105 Avec 1 franc A 15 pour
on dol'.ar, nos acheteur* de cal o.it
d baisser les prix de ces d:u;
gri< des denres du pay*. Ce qui fait
qu? le caf t aujourd'hui a 20 cen
Unies, la livre e. le cuen X 5 pour
l'habitent l'i antre cihlogramme
v:ni du Havre annonce, comme
d nire heute, que Le mirch cran
1 denres bai 1 1 s est dmo
1 t qu'il n'y a plus d'affaires
pour le tri.
L1 rause de c;tle crise est qu'en
l on combit: eu ce moment la
v /ulre par tous les moyens et
qu'on vent rve ir cot quw' cou e
aux prix d'avant guerre des aitides
d'o^lr: mer. Et puis il parait qao.i
a pris la rsolution d'importer !;
moins p ssib'e et qu 0:1 a achet a
K p ix 10 H ie stock de caf
da Brs I, .'lin J'? ne pas s'adresser
aux Dgociai t de N w York pses
senrs de gi mdi lpoti caf et
auteurs, dit on,de ii biiise dn fran;
I 1 mi dos t g
d :iotre crise commerciale, car Phi
bitaat n'ach s p us-, vj qu il relu
le pria de 20 etutim s qu'on lui
offre pour sa livre de caf.
Comme le capitaine de vais^siu
qui, dan la Le : 1 enlve les vo
les et les nuits afin de n tre pas en-
glouti, il faut donc se garder dz
toute imprudence et attendre les
jours meilleurs.
Cir il est reconnu que la misre
est d nos portes ! !
Les Annales Cipoises
Meringues popu-
laires hatiennes
On trouvera les meringues popu-
laires arranges et h.umoni.'es p^r
M. Justin EliechezMM. Raphal
Hrcuard tt Marcel Audain. L'exem
plaira contient six meringues cl se
vend au pix de deux dollars
vendre
Barils
\idis
pour-
alcool.
Avis
LaJIaison Q. M.WUlUUb
avise sanombreuse rienll qu'elle
cisntde recevoir par le dernier
Uiiteuu un gros lot do GaSOlIA'K
marqu WCO ci de l'hu/Ut l'ula-
rine pour auta.
Vente en g rus et dtail. .
M Bte de
lu Itenaiskance
it sanmdi, cdui ne D ua I avions
au.ionc qu'a eu lieu a Parielana la
reprisentatioi de Ft cindiiat
et Ff ministre, pu ^ t'.1"?*
tueux auteurs de la Ua laissa >ce.
II y eut salle combla, au point que
Idu nonbre d> spedateurs tarent
obligs da re.-'. le Dont, p.Milant
toute la repriunti'.ion qui dura
deux heures.
N est-je pas aisez d.re cjrabien
de jonisaano 1 d'drc iiapenst cette
Oirs dont 01 a j. lit anclnnti?
^Utrq^^l^u,^ Sadiewer au ComptoirFranusA.S.
IfJJJre politique de Cox com
'oraqu'ii pa,tlt/ an jour
n comme aecretaire d'un
aw!p^,letl,a"t a" Cougrs
K flaPP6 de aon inttl'i-
IJ2'Jeinent il sa U. une -
Krd 1 4ae 4'Jelques annes
Kiinn acctiPlu '* caudidatuia
R 8?1 aA Pa:e d0 ouvyr
tioadldOUl0' ut ut ra,e
Rt 8" r*!llar uu a ban
!te'A< 1 *0uvernour, et deux
iteajt '* la P^ple da i'Ouio lui
K,.'ia Menu.;... uingistratu^
pteni
que Cox s'est prononce
pour la tliber individuelle de boi-
re- E: c'ett, n'ju pas douter, ua
gros atout dans aen jeu, car la qu.a
tion in ereasa ojiucoup les Yankees,
l'heure actuelle. Il a l:oave la
meilleure formai;, celle qui ne co.n
promet rien. Le* 1 dry (secs;,
comme les twett (humides) pour-
ront lui accordar leurs -uffeages,.
Ainsi dbutrent tous deux dans
le j mrnalisaie loa deux csnhditi a
la prsidence des Etats-Unis 11 n est
pas do tijx qu'ils jastitieut pleine*
are it le dicte* populaire qai veut
que t ta jour j .tteme tn :e a touc, u
eau hiuii d'eu soi'wii- .
Ligue Maritime
franaise
On se rappelle l immense et 1,.
succs remporte avant la guerre par la
Grande Semaine Maritime de la Ligue
Maritime Franaise
La L M. /'. a dcid de reprendre
cette tradition et d organiser chaque an
ne une Graille Semaine Maritime.
Celle de 1921 aura comme champ
Le Havre et Rouen, celle de .922 han-
tes, celle de iya; Bordeaux et celle de
1924 hiorseme
Ainsi se trouvera institu nouveau
un cycle de manilestations maritimes qi".
es annuellement dans I o'drc
prcdeinent nonc.
Lepapier plus cher
que la viande
Uae! paradoxe, din-t-oa / Mais la
nouvelle nous vieat dAme^ue, o
dcidment toal e^t extraordinaire,
o le papier, on le sait, est ua ar-
licle devenu fort rare.
Un journil de Bjffa'.o, le Lack'Aa
na tournai, pojr mieux mar-luer ia
chert et h raret du papier, v paru
imprim sur du papier d'emballage.
prem re page, en manchette, ec
en groi caractre cettedo.auce. t C;
papier nou; cote 14 cen s q2 envi
ron, c'ait i dire 4 cent-; it2 de pu,
que la viande qu il servait jadis i
envelopper. # E liuff.lo n'en pas
une toralit perdue d us u.i loin-
tii 1 paystge. C'est une ville raaau
tiCturiie, o paistdl de grandes
lignes de chemii de fer et qui co.u
pie plus de 430.000 htbiUn.s.
.'JJOitbre
LON,0RES< L'union Nationale des
employe de chemins de fer, les
chefs des ouvriers des transports et
lo comit parlementai!e des Tradea
Union congress ont deg runions ce
matin pour considrer l'attitude
qu'ile allaient prendre l'gard de
la grave des mineuca unis jusqu'ici
ill u'ool pria aucune dcision, On
attache la plus grande importance
la runion de l'union nationale dea
employs do chemins de fer qui
tait une confrence plnire des
dlgus avec pouvoir de dclarer
nne grve da solidarit sans avoir a
en rfrer aux membres de l'union.
Moniteur Lloyd Gearge a dclai
nettement qril tait prt entamer
dea ngociation 1 mais il a insist
sur le la.t que le gouvernement vou
lait un rgiemant dfinitif du diff-
rend qui a provoqu la cassation du
travail dans les mines auglaises sa
m^di damier.
RIO DE IA Ni; KO Les bruits
qu'un accord commercial et linan
Cier n t sign entre le Brsil
et la llalgique la suite de la visite
do roi Albert ont .t dmentis par
les autorits Brsilienne 1 qui disent
I l'aucnn arrangement n'a .o conclu
jneun preeut.
BtiUXELLES On a app ia qu-au
jonrd'hui que ia dmission du cabi
serai, ofdciellemant annonce
l.indi Mr Delacroix ie retire dit
on pour deux raiaooi l'une 1 excs
de travail l'autre les attaques dont
il est l'objet de tous les etes sur sa
politique de conciliation.
WASHINGTON- Selon les dela
ratioaa faltei par le vice amiral
Koapp eavoy recemmeut par le
dpartement d-Ktat en Hati pour y
tudier da nouvelles couditious.
L'ceuvre de linterveniion ainri
caine sera perdue moine que I oc
cupation militaire du paya soit main
tenue pendant p'uiiears annes.
l'AHIS Le ma chal est parti pour
la Belgique qu'il repr&eutera l'ar-
me franaise au obeqnet du gn
rai Lman- Le iijHrechal dposera
sur la tombe une couronne portant
I inscription. A l'Inroique gnral
Lman. L arme franaise reconnaia
sant.
23 Octobra
MILAN Un sac contenant cinq
bombes- deux tubes d explosifs ec
plus.iura livres de subatances pour
la tabncation des Shrapcela a t
trouv aujourd'hui sous un banc
dans un square prs de l'htel Ca-
vour ou les bombes ont rcemment
lait explosion pendant le sjour
1 htel des deUgoei au congia del
socit de* nations.
LONUKESSuivaat une lponse
faite la question pose aux com-
muues.le gouvernement britannique
serait dispos i examiner favorable-
ment la demande de reconnaissance
d'un gouvernement russe lu libre-
ment car h majorit du peuple rus-
se. L'.oyd Geoige, dans un court en-
tretien avec Take, dclara que les re
htioas franco anglaises sont plus
tioites que jamais.
LONDRES- Un violent incendie
se dclara dans la bourse des Hou-
lons de Londres. Ou signale des d-
gts s'levaut i plusieurs milliers de
hvjcs sterling.
BRUXELLES Le corps du gn-
ral Lman a t reu solennelle-
ment la gare de Bruxelles o
taient prsents les reprsentants du
roi Albert, les personnalits civiles
et m.iiuires de la vie ainsi que des
Pu,"a,Qces allies ainsi que le mar-
chal Petain reprsentant l'arme fran
aise, les dlgations franaises et
italiennes taient g dment prsen-
l" la au ujuie. Dt nombreux


r, irr i
La ineBge de Requiem pour le re
poa de l'.'rne (ielaS'Mir Marie Micha
el. Directrice de 1 Ecole Klie Dubois,
dcde Bruxelles, a eu lieu gaine
<'i matin, la Cathdrale, au milieu
d'une nombreuse assiBiancr.
A la prochaina sance de la sec
lion de Bibliothque de l'cOliei ha
tien seront lues et discutes les
communications tuiles cette sec-
tion par Monsieur, Granville Augus
te sur la prparation d un Manuel
d'Histoire de la littrature hsitieune
l'usage de dos Ecoles d'enseigne
ment secondaire, classique et 1110
dnie. ^
La grande reprsentation thu
traie oll'erie par la' lt?ncaissance"sa
medi soir, l'arisiana a pleinement
russi."
Toud les acteurs te sont bieu
ecquits de leur rle.
Vils complimenta-
La Musique du l'alaia a donn un
beau concert hier soir ru kiosque
du champ de Mais
La police recherche les deux
apaches qui ont escamot ntul'miile-
dollars en se servant de U taussu
siguature de la Banque.
i la attire l'attemion de qui de
droit sur le laitfalsili que les intr
Chaudes vendent aux lauilles.
discouis cnt prononcs puis le
cortge se d-r gta au cimetire de
Bruxelles.
PARIS Le Conseil de la socit
des rations eu um la question
d'une cour permanente de justice in
tercationale.
PARIS SniVaDt une dp he de
Londies au Journal au cours d'une
runion tenue huit clos par les
dlgus des ihBminots, le leader
Thon.as qui prconisait une p. li i-
que conciliante lut mis en minorit
prs une v.ve discussion.
ROMELa police procda de
nouvelles nombreuses arrestauons
d'anarchistes noUmment a Xtplcs
Bologne,Milan et Ploreace, d impor-
tants documents ont t saisis. Le
gouvernement prescrivit aux pits
d'interdire toutes runions prsen-
tant un caractre sd tieux Les auto-
rits judiciaires reurent l'ordre de
poursuivie tous les organes publiant
des excitations la guerre civile.
MADRID- Lt lieutenant K>;ni-
nouer, lis de l'tl p:sident du coa
seil, a ' grivement bless la
tte au cour de rcents cagagtrntDti
dans les environ; de Gaechoujn Le
corn e BoDtaooM est parti a son
chevet.
MADRID--Le lieutenant Roramo
ncs a lOCkOmb a ses blessures.
SARAGOSbli L' ch t du mou
vemtnt communiste tut arrt et e
mis aux pu ont militaires.
VAKbOV.E-U Dte dciia la
cr>.i' m 'un snat.
11BN TS1N Une exp'osion se t
prodQltl dans les mines de CAlibon
d* Tanghen. On signale 00 ti-
grand nombre ce victimes
LONDRLS-L'alimenlition bres
du maire de Coik ectraina de vio
lent* vomissement Le malade est
trs pnii tt n'a plus sa con-aissan
ce.
PARIS Au Conseil des ministres
le ministre du travail fournit des un
seiguemet.ts sur le chomsge lequel
ne prsente tes un caractre srieux.
le nombre des chmeurs ne depas:e
pas la moyenne normale.
PARIS Le nouveau ministre de
Bu'gane prsenta ses lettres de cian
ce a Millerand.
BOLOGNE La police ania de
nombreux anarchis.es i unis a un
concours, ils ponaient tous de loitts
sommes d'argent.
PARIS Deschamp,sous scrta re
des pos>es,conclut avec la Roumanie
et la Turquie un arrargement pour
la cration d'un service postal arien
Psril Constartinople.
BRUXE1ES Le Cooitil de la ligue
des nations chargea des vues sur
Faite Divers
OBSERVATOIRE
PL'
PETIT SEMINAIRE
COLLEGE ST MARTIAL
RENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQUES
Dimanche 24 Octobte 1920
Baiomclre ?6c;
minimum 33 4
Temprature
maximum ;2,6
Moyenne diurn, 26 9
Ciel un peu nurgeux jour e'nuit.
E:lairs et tonnene
Ploie vers les 7 h.
Pluviorotie 5,4 mm.
Baromtre legtemmt en basse.
J.SCHERER
A l'Ecole es arts ot mtiers
Hier malin, vingt-quatre pupilles de l'bcole
de Au; et mtiers reurent la confirmation. Ce
ncrerMnt qui a pour but d atieriiiit dans les
grces du baptme lut administr p.ir S. ti. MgT
Conan, assiste de Mgr Mjuger et du Pie Benoit,
le Cur actuel de Nie-Anne. Fendant la messe,
le Fire Paul, aumnier de l'tablissement lit un
touchant entretien pour expliquer aux JCUMI in
1er ns confis a ses soins spirituels .e MCIcneot
qu ils allaient recevoir. Mgr Cou n leur adressa
galement quelques jaioles pleines d enseigne-
ments et pleines d'onction. 0e nombreuses pei
kOOpalhl assist.iitnl i cette pieuse crmon e
parmi lesquelles nous avons remarqu Mr Baroavc
Oar-.iguena\e, Sccttlaire d'Etal de l'Intrieur.
Tout le monde admira la tonne tenue ues l-
ves et le dcvelopppeiuent de plus en plus aii--
laiMDt de cil unie iahlibsement, rsultats dus,
uivat une remarque faite par le R. Pre Paul
dans son semou a la ditcUion intelligente et
dvoue de Monsieur Gotrnes H. Jacob.
La Renaissai.ee Revue
1 e deuxime numro de cette revue paratra
dans la premire semaine de Novemb e.
lille sera, nous apprend-on, bi-mensuelle et
contiendra chaque lois des articles varis.
Lia Nouvel e Hati
Hous avons res'u le Numro] de La Nouvelle
Haiu qui comporte d'inlressantes matieie. Ce
numto est a lire.
Bilement
Houiement arrt par. la commission de Cor.-
t-le dubrlement pour le -Mardi 20 Octbre. Ijo
a dix heures picises du matin.
V
UNS 30TE
VRITABLES
PASTILLES
iiH
Lica cnpioya, utilise a propos
PRSERVERA
votre Gorge, vos Bronches,
vos Poumcn3
COMBATTRA
vos Rhumes, Bronchites,
Grippe, Intlucnza,
Asthme, Emphysme, etc.
MAI.9 KTRTOUT
EXIGEZ BIEN
LES VRITABLES
Pastilles VALDtf
vendues seulement
en BOITES
portant le nom
Wilson el company Chicago
The West Tndies Trading Co, Agent Exclusif pour Hati
/ es produits de Wilson protgent votre table.
Ils font mis en conserves sous le enn rle et l inspection du gomr/u
ment. Ce q*i garantit doublement leur qualit.
P<
ex
Dr V.Jn-Louis
Uuracin V'aval
Vrecli Chtelain
hdouard l'ainson
Courrier du ioirt
Ren Haubert
Charles liouchereau
Ftion Pignat
Henry Auguste
Atelier spcial pour
la rparation des
machines crire
1 Ejpett cui^n aie pl.isir d'in-
fo mtr !e pub >c tt le icmme ce, ses
Client! tn p riuul e-, qui! ^ient
dcuvi.i di fii t vemeiil l'mg'e d s
Rues du tenue et des Cttars, un
atelier dtnerorre : Atelier Spcal
pour la lputon des rralv.ncs
crite.
Une prai que de p.us d;. s x ans
lui iemt" d'aaso'ei aux proirir-
m de t TYrEWRlTEl que les
conditions essai'telles pour la conserva-
tion tt le (onctiom, nient normal des
Machines-a <.rue, dpendent de leur
bonne tenue au uouble point de vue de
la propret ri du fixge des t essai ts du
mcanisme.
Vuul 7. vous que ves machines 1
cr.re soient toujours en tat de tonc
lionnemeni et ie conservent le pics
locgUippa poiiible ? ton fi z ks
sans rettrd ?ux bons soins du sous-
sign dontles prmvesdc capacit sont
dtj bien connues.
Qoel que soit l'tat ou la marque
del Machine qu on lui spporte, il
la nettoie.U tis ou la icpate en trs
peu c!e temps tt aI conditions les
p u avantag uses.
lr.utile de dire combien Us suus
diLS Ici travaux qui lui sont confii-,
lant par les clients de a Capitale que
de la Pi ovine, iont sftiitiittnts.
En outr.% un cours de Stcog a-
jbir t tlt DcylcgK-phie tst ouvert
;u dit ale'icr tt une SsckOQ spciale
:'ucupedcs titvaux dactylogiaphi-
qi es de ;cus genres.
L'Atelier es- ouvert tous les jours
Avitcnt le ttlilic tt le commerce d 7 9 du m-Hu et de \ a 6 du
?U* kir Btnot fi|M ue tait plus sou samedi, dimanche et i>urs l-
^rUf^ltroritonRyM ft^Bwbtr fW| excepl.
Wilsco OUoraargarins : beurre de lamille, pour la cuisine
ter la la^le- fabriqu avec des produits absol'imeat pur en u
daf s les plus grands ristaurairs.
Manire li.'al pure lard la meilleure m&i-que du rnorn
mant^nri de iaci'l - marqua Sultana prpars spcialement pour
cl mah chauds, en barils et en lerbUncs.
Jupiter nxtra bamily Ueef buf de famille en umure qm|
irt pou" les piceries ei pice* de 8 1^ libres.
Rtgular mess pork coup par picos de 0 pouces mis en baril
Iq 6 o ceaui su vint les go s,
bat Bach Po k pices de lard en saumure, extrait du cou et
flairs du porc, par morceaux de 0 pieds car.es coups stivant
poids de chaque morceau.
Certified llams, jambons fums slyle anglais, similaires
jambons impor es d'A g'eterre.
llams, Ureakiast Bacon and PicnicF, slyie amricain, selecl onnj
emball spcialement pour les climats chauds.
23*
Conseil ti'liui
Tribunal
Parquet
Commune
Presse
Syndicat ager.ts de clvinge
Ordre des avoc.us
Comnovct
Notaire
Fianailles
Nous vonsiesu de Naples Italie le faire-part
de> rUnaytei de Melle leoa Hanelli avec Mr
Filippo Hombace. Meilleurs compliments.
Cinma- Parisiana
Le coquet tablissement regorgeait, hier
d'un monde- fou accuru pour jouir des beautl
artutibiiques de la Danseuse Masque film
dont l'eabibition avait t redemande.
Le succs de celte soire tut complet et lt pu-
blic partit encore uue fois enchant.
Gine-Vaiets
Succs considrable hier soir a la jolie salle
de spectacles de la place du Champ de Mars o
se pressait un public nombreux et toujours avide
Ue dutraction.
La reprsentation russit pleinement et les
beaux nlms exhibs lurent applaudis comme il
contenait.'
Aux potes Franais d'Hati
Les Jeux Moraux du Languedoc dcerneront
cetie anne de nommeu e-. (leurs et rcompen-ts
divetsts aux portes et crivains qui enverront
au concours des ceuvr.'s de valeur.
HDemandez le Programme, VW iltail des r-
empensenses, Mr le Se-cretaiie Mainuneur de
jeux I loiaux du Languedoc, i Lamalou les
Bains-Hcnultf France,
hrtjan #
Barber Inc

No viardesfumes s^n'm^iulieusementenveloppes daLsdelu
selin3blan1.be pour leur prservation avant d'tre mises en paqot
A la Conscience
Mr Ernest Camille pour rpondre
aux exigenceB de la clientle vient
d3 perfectionner ses andales en iea
rondart e vrai dernier cri de la sai-
son Lsi cbaotsaiM qui sortent
de son ate' er oflifiit toutes les
gsran'ies voulues tlnesfe et.solidit.
Clyde Steampshi\
Company Rapm
Lines
Le steamer Lik Niiki ayant
se New York le 21 du conraotj
ici vers le }i en cours, en
par Cao Hatien, Gonaives et
Marc
Il laissera aussitt apte 11
birqu, nour D.-merara,' ( Gai
AVIS
Mme Pfdrtc May Wise de re-
tour de* Eta'.B-Unis en allant' Furey
pour une semains reprendra son ,,- .
jour tous lei j udis de 7 heures Anglaise ) en passant i FeW
du soir partir du 11 Novembrs Cayes et Aqum.
piochain. Pti au Prince le 2j Octobft |

tc l or'-au-l'imce. hi d'aucune de "pat"3U.prin:f| U 12 octobre 1920
(Occasion exceptionnel
Grande rduction sur les prix
Accourez vite la
United West Indies Corpont
En face de la Gare Me Donald, Rue du Qui
H. P- DAVIS, Vice prsident
PNEUS
Del L'nited States Rubber Co
La meilleure marque
Les produits de Wilton
prottjent voire table
Auto
ni l biles
usco

<


30x3
31 x4
32x4
33x4
34x4
CilAIN 33 x 4
c 34 x 4
c 34 x 4 1,2
. 30x41|2
GORD TIRES 34 x 4
23.70
:J9.85
40.85
42.00
43.80
44 82
40.00
57 60
58.70
02.50

<
34 x 4 l|t 87.C0
35 x 4 1.2 75.00
Chambre air
En cci ceptioi et tn icr.dment (a. quilil de maliiel). rts vu
tures sont Diix par live de poit's, scullV ia une c BDDi raison luvortn'e avec les
des nations changea des vues sur ^ JrauiieB carsplOS louidsqui, il 1 p a question d'une ccur permioed hiiaubuho v. .*y 1 n' ,iri,:,e nmrv \vi\n
mtm.t.cule de justice dont cer dent lrr|Uti.miei.t a des j ni plus ltMa .c ^ ^ '^
uins gouve.nemerts cr.Lquent ls Compte de la ldl C .en ne ici j e sur U.s fL^n 'l''^ "il ? '
je puis offrir aujouid nui ces Machines a ?.4< 0 et jN.wui'iar .
S'adresser a l'Agent
pouvoir Le litige side oans ts
contradictions entre l'article 74 don
puni la cour le droit de counait'e
lous les dittrends rnttrnthonaux et
le picjet dclarant qu'il suffit d'une
:tule ces parties qui aissise le con-
eil pour que le diltrend vienne
devant ,ui.
L Frtai
Rue du Quai
GREY
t
<
c
c
t
c
c
RED
c
c
33 x 3
31 x4
32 x 4
32X4J1.2
33 x 4
33 x 411,2
34x x
35 x 4 1|2
3' x '.
34 x 4 1|2
35 x 4 1|S
3 47
5.47
565
050
050
700
700
800
0.1O
700
8,20
________- 1 irkflUtfc
Nous avons re*U une superbe slection de souliers caou
tKBDS*
de lo United State Rubber Company.
Venez les voir.
1


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM