<%BANNER%>







PAGE 1

M i A.RMOUR& COMPANY Samedi 18 Sept 1920 PROVISIONSLe seul changement dans les prix New-Yok est sur le Pure Lard qui accuse une aug mentation de 75 cents 0/0, ce qui lait une hausse en deux Nouvelles Etrangres Faits Divers de ce eni unes 1,2; 010 ibs. Le SAVON CANARI reste f : r me a 12 i|2 net lq lb fob New York CUIR-— Nous avons eu passivement de demandes concernant c r article. Nous attendons de New-Yok de nombreux chantillons. Ayaut eu sur place la preuve que cet article est de toute premire qualit, nous comptons sur nos amis pour se renseigner auprs de nous et nous confier leurs commandes. RI/—Nous avons renouvel notre stock par sacs doubies de 100 Lb*. Prompts expdition par voilier. Le F/S Cethals de celle semao et 0.60 pour le tri. Elle a pay 10 pour un lot de 3'U lb grag me. Les recettes sont toujours f*lbls et semblent vouloir diunnuer encore, le producteur se refusant a vendre aux cours actuel. Coton. — Les prix continuent baisserCamjeche, March dans le marasme. On paile de 'SI 'Jti dol. la tonne fob sans acheteurs. Mouvement des navires Le steamer Hhe est attendu ici le '21 Septembre repariirr lo Darne jour pour oua les ports du Sud, Cura<; 10 e t l'Europe, prenant fret pour tous les ports. Le eteamer Ainur sera ici lundi aprs-midi '20 du courant laissera lo mme jour pour Naw-York. Cap -Hatien — Semaine encore plus calmo que les prcdent.s.Toutes les transactions sont arrte?, ie cat nouv.au n'entre .qu'en ti^ p ti tes quantit?, rna'gr les hauts prix payes. 1. Q. jo. Tris 3 A' cts. Le campche esi en lgre h tusse 50 gourdes le millier. Le rr.iil e;>t uelaiss. 1; dol le baril, 10 gourdes le bidou. Les tissus et mme les pro visions restent 11 invendu pas d'acheteurs. O ollie des fres i 75 t des chques sur New Yokl 1.2 olo de prime c La banque maintient son taux. Port de Paix. Cal 2)jo :ts avec tendance i la baisse : ce prix est trop lev vu que les premiers cals donnent trop de dchet aprs l'enso leillage, environ 5 ojo re moin nt de la rco.te Cacao 1 }i20 c.ue trouve pas acheteurs pour le monen', par suite de sa situation incertaine sur le march de New. Yor>j,d'ailleurs la rcolte de cette lve dins nos rgions ne commencera que veis la fin de novembre. Gonaives—Les alfaires ne sont pas encore reprises,ima'gr les p tites livraison* de ,cal nouveau. l'iix du cours .; > 1 o pour du cal nouveau et vieux. Jrmie. Caf 20 cts cl cacao 10 aux lubUams. A. L. i 1 Septembre PARIS. — A la Cbambre des d ptes on discutait hier dans les cou loirs de la crise prsidentielle comme si c' ait un fait accompli. I.t majorit des dputs recommandent une solutiou rapide et sont d'avis de runir le 1 ongres ds que la dmission de Mr Deschanel sora devenue officielle. Les amis de Mr Willerand epreut pouvoir faire revenir celui-ci sur sa dcision do ne pds poeer sa candidature Los candidats les plus en vue sont Mil. Lon Uouryeoi8,.lotinarl. Ribo ,1'ams. Douiuergue, Raoul Paret' Cteoraei Leyguee, deCastelueau et Ren Viviani. PARIS. — Le Conseil da la Ligue des Nations se runira Pans le 18 courant. VARSOVIE. — Li contre olTensivo polonaise continue avec plein succs. Les polonais ont atteint la ligne Vladimir-Kowel-Kobryo faisant pins do il.OUO prisonniers, capturant 20 canons, uoroplanes et oO uu'i'jilicuses. GKNKVlv — Mr UillcranJ Ml arlive Ici II a visit le bureau intir uafionul du •lavuilLOtNSTAJiTlNOPLE' — On annon ce de nouveaux lacca da goial Wra.igel sur lo Don. La 3fj division bochvnie s'est rendue. PARIS.— Un radiotlgraiume d-j Moscou annouco l'arrive liga de dlgu! tusats pour la paix. Les dlgus polonais* sont attendus le U courunt. PARIS (derrire heure].—Le nom du marchal Focli peu', tro ajout ceux dj cits comme candidats probable! pour succder Mr Die* cnaoel. PARIS. — Mr Millerand t-st arriv ici cd matin. 11 t'ait entretenu avec MrSteeg puis est pani immdiatement pour Versatile*. D'aptes Le Journal Mr uillerand cousu ter a demsia les chels des dillerents grou pts parlementaires 6iusi iuo les anciens prsidents de conseil. PARIS.— MrJoaaerand acte promu Grand Croix de la Lgion d lion neur. PAR1S< — Mr Millerand paesero lui is-midi avec M: Deicuanei a Rambouillet. PAR SANS FIL 20 Septembre' 11AM1LTON, ONT. — Le nom do Madame Jokicni Takamine jeaue, :a l-mino d'un chimiste et fabricant d explosives japonais a t appel aujourJhui dans l'affaire de Iviwiu Ptischer <)ui est dans la prisjii Ce llamiltou au sujet dn l'explosion qui a eu lieu dans Wall streelLue cane de visita portant lo nom de Madame Jakiffiioe tomba de la poche de Fischer dans m prnsou a a eie ramasse par Sweeuey, |mp c t ur de lmigrado 1 de '* bomioior. WASHINGTON Les hommes du service secret la Maison Blanche nient que dwiu PilQhef l'expert du New-Toik Usine et lo tanatique mit.-capitaliste quia t aie au Canada a visi rcemment la Maison RiBiicheli ne a'tbt jamais irst-nt la Moisou Blanche et na jamais eu non pua de rendes; voue aveu le Pieideui a declai le et f du service secret la Maison Planche. S\N PRAMCI3C0—• l)Q examen sommaire a t tait aujourd hui pur la police et le Dpartement de ta Jaaiice sur une machine qu'on suppose tre infernale et qui a t place sur le quaiPOTTSVILLE, PA.— Les mineure en vacances qui ont t en g'vo et ont paaralye les lgions elo charbon d anthracite de Penaylvanie per dront li raillions SCO mille dollars eu salaiies par le lait de leur grve suivant l'eetimation faite ici aujourd hui. OBSERVATOIRE DU PETIT SEMINAIRE COLLEGE ST MARTIAL RENSEIGNEMENTS METEOROLOGIQUES O mauche 19 Septembre 1920 Hiromtre Tempixiture 761.1 minimum 2? 4 on un mu m ;.| 9 ,26 8 5 h, et couvert Moyenne diurne Ciel clair jusqu-i en r nie. Orage au Sud 4 h. Pluie d'or....;.: sur le lieu 5 b. ;; m. Plnv'.om re 2.9 mm. Baiom'.re constant. J. SCHERER Brle mat Roulement tntli pii I commission dfl (2oniilc lu brlemeni pour le Mardi 21 Sfpbre. 1920 . mire prcises ilu matin. Conseil d'Etal I oui. Aug. Guillaumcr l.mru. Beauvoir Nevers Cousant l.douarJ Painson I e Nouvelliata Aug. Edm. Paul Llio jeseph Victor Mangonfa JiJouarJ knol Service d automobile Dpart pour Petit Gove Le camion Port-au-l'rince-CrjndGoise touchera,Pc it Cc e maidi soir, s'il y a un nombre de passagers su'.usant. Il laisser.! Port au Pruce 4 heures et l'etit Gj.ive mercedi 1 5 heures du matin.— Place Or 14. CA.VION VILLE .. Cette semaine, le service d automobile lancera l'itinraire du 1rs lie Hord de mer, Tuigeau, Lalue, Mois Verna. La Peosion tiouzier Olre ? si clientle avec son innei l confort le pi s agrable aux voyageurs. Champ de Mars. Vente de biens de ressortissants allemands. 11 sera procd le jeudi 2) septembre 1920, i 10 heur s du matin, au local de la Pharmacie Centrale et par le ministre de Mr Monibrun Elie, eiKanteur public, i la vente en bloc, au plus oilrar.1 tl dernier enchrisseur des produis et ni n riel de la dite pharmacie. Tel que les dis p.oJuits et matriel se porrieirent et co.npjitei t sans aucune excrp'ioa ci rteiVf Aux lequcte-, r> U'yui'es et dil'gea ces de Mitsiettri O. Scarpa ft A I. Mauirui demeurant tous les deux a Port au Prince, domicilis, le pre mierji Miltn (Italie ) le u:ood a la yUTAIUS HffiliiE ii la iioliLLC • XJSBfli . — • PASTILLE* H Tribunal Pai |uet Commune Preiie Syndicat agents de chwge O lr. J.. .1. J..U-. Commerce Notaire Fte Nationale Aujourd'hui, ao Septem b re en jour de'Jfte Datiouale dans tout le royaume d'Italie. Nous renouvelons dans cette circonstance nos sincrea sympathies au chaige d'aiTairea d'Italie, A. Je Matteis. i-^ivre Bleu de SanLo Domingo L'A cintamiento de Sanio Domingo a t'ait le plauir au Maire de Port-au-Prince de lui envoyer le LibroAzul( lilue llocl ) de Sauto' Domingo, CtM un ittani vo unie de 175 pages Je ni. me 101m.1t et de IIK'HIC plan que le Livre lllcu U'Iiaiu, publi par la Compagnie biographique, tuiilliaire de Pan-American rublicity Corporation. Il donne d intressanta extraits sur l'histoire! i.i gographie, l'mstuction publique, l'industrie, etc. Je notre intressante voisine, Avec les'nornhrcuses illustrations qu'il contient, le Livre Heu donne une ide dtaille des chosei Je Santo-Qomingo >|u'il nous tsontre sous uu joui favorable. Mariages lin l'Eglise d.i Sacr-Cœur Je Turjcan sera clbr leoaroediy Octobre a .s heures du matin, K: mariage Je MelleManc Rdher avec Mr l.on 1 .i : ..uJ. — Avant-hier, samedi a eu lieu .1 l'Htel Communal le mariage civil Je Melle Viergela Casimir avec Mr Armand lils, du personnel de li Commune., — Dimanche 26 Septembre sera clbr Peu de Chose, maison Dsir Deslandea le mariage religieux de Melle .Mlegr.i Silvera avec Mr Sam Abibol. — i-n l'Eglise Ju Sac/Ccent Je furgeau sera brd le samedi ; Octobre a .-. heures du matin le mariage Je Melle Rene Ethart, tille Je Me Pm Bthait,|uge au tribunal de Cassation et de M ne ne LtJi Solagei .twc Mr Mr Marcel Ducbetellier, fus a.Feu le Dr Duchatelller. Le mariage civil aura lieu le mme jour i 7 heures J-i mand. Hist-oire de la Littrature da 1 Indpendance nos jours Cet ouvrage Je Me ii. Vaval, compltement achev depuis bientt six ans, parai ra avan longtemps Sur le conseil de quelques amis, l'auteur s est dcid a ouvrir une souscription pour l'impression de cette oeuvre vraiment utile et intressante. C'est union exemplaue, Illusu Ue photographies U crivains hatiens, et dont le cot sera u'ur dollar et demi. La liste des souscriptions, poar chaque ville, sera publie dans nos Quotidiens. JNaviroscU guerre en rade Samed aprs-midi sont entrs dans notre port deux navires de guerre battant pavillon amricain : le JJJ %  et le 211 . L.3 Moniteur I e Ko de Samedi du Journal Oliiciel publie : — Loi adoptant le systme Mtrique comme %  %  •:. ne lgal • %  % % %  : poids et mesures puur Hati. Arit prorogeant pour l'cJuHCice iuao-21 les Budgets de Voies et Moyens et des dpenses de I exercice 1919-ao. ( — Arrt prorogeant pour l'exercice 1920-21 il loi du 2| Octobre IS7O sur la rgie des impositions directes etc. i!-'. Avis ministriel. — Procs-verbal de vrification de 46 colis contenant ensemble 547.>oo leuil es de papier a filigrane. — Conseil d'Etat.— Sance du 12 Mai 1920. .Nouvelle Orlani (Louisiane ).Etats Unis d Amrique, agissant en leur qualit de Squestre liquidateurs des sieurs l'oblmann & Co, ayant pour avo:at Me Morel. Fm venu des lois des 22 juillet et 1} Novembres 1918. Des dcisions et arrts relatifs la Liquidation des maisons allemandes. 1 D'un jugement du Tribunal de pr;m .e instance do Port *u Prince, en date du 1 ; juillet 1920, euregtsti. Bafin d'ua certificat d: Monibrun Elit encameur publ c attestant que le 2) aot dernier la dite vente n'a pas eu lieu faute d'adjudicataire, La diie vente aura heu sur la mi je p ix de cinq mille dollars. | Les personnes qui voudto.t y pren dre pari seront tenuts lie deposer au pralable 1 la lin.que Nationale dla Rpublique d llaiiiune caution de mille dollars* Pour plus amplis ense ; g M raents s'adresser au Bureau des S*q'iestres. Por: au Prince.i i.v Septembre 1920 .Si^n; MOREL, avocai oor.t Inditiponsable irEHFtHTatiaarlawrMli h$ i* VIE'.LLftRl) qui sorl preodre l'air, i;/ aa GRADES PERSONNES qui se rtaden 1 lrs occapalion B p->ir PRSERVER LC0I8IM6AIES RESPIRATOIRES eu pour SOIGNER Flburaef, Mua do Gorge, Lai ; B..'.'. %  ••:. Ih-jr.rliiles Grippe, loti. < ... Asttaa, r JJ kysbmu, % %  % %  %  >tc .ZMiLFIirifMIMiM H do n'employer que t-i %  %  WJ PSTIL.L.n : %  ^ VERITABLK8 N • .' ent on — iITS • 1 snt te 1 rn Tl^ ^v/2uL,XA • :. p-*.i I ';i w --3 '>-—^ %  %  ' %  TUSIKiSfi Or 9.60 le millier! EdESTEVEM POR-au-PRINCE Aux Armes de Paria Zeiofures initsntanes pour cheveux. Bijeulcrie Fix. de L'ubb Sav p y:)ouvence, blgitoHine, DurOtiiqur,Drage Dj'oiosian, Baume du Marinier, dnusseties lil pourh._„ c d is, 18,22 touct!--, iiicu,cho:rs lutislolil pour dames, TolTI li 1 et Poton, llanelk's. filets de llanelle pour hommes,, chai n.'.crc et a'fjeiit, chaussures pour lames, lealber briefcae, bZ lin" pour dames, brafsjfds deuil,^ jarretelles et jarreliras : ri uis, fi su 'a-tique pour jarretire. Amis bands (iiandes tenir les manctus des chemises.) Spcialits pharmaceutiqi bu idron do liuyot, p p.'-razini M ily, quiniuiu Lai)aiaque>pi Ili.li, aniodol externe, iNer V jor. ccuilar Lehœuf, sirop Delafa S'icp cbloral Ai tcllei, Salsepareille Kristol, elixir VirginieXyr compiinis Lactozymase, euryilimme Detliau, compiiiusd'aspi perles d'lber du Ur tlertan, Pagol, tilobo grains d) Vais,e Uravais. l^aipltre /Jiachylon gomm. Pte de tl. ubirfier, pi duDrloss, magnsie calcine en petites hoiits, pilules De Fructines Vichy. Emu I si on Scott grand ut petit llacouSautai Moutarde en feuilles. Juliul Colon hydioplnle eu boite dun< Gaza limp'e, aalolee et iodoforme, loiiou l'eirole llahu inli' contre la cl.te des choveui. /k 111 kiktl i (PU Cuprase. Cellobiase de suuire. huile Afff|/lSC6tt?


PAGE 1

wonine anne \o .'388 > Port'au Princejaiti Lundi 20iSeptembre"1920 DIR£CTEOR-FROPRIETAIRE Oment-MAGLOIRE MAGISTRAT COMMUNAL •J NUMERO 15 CENTIMES G.£*00 UEPARTEMEMfS frRANGEh p mois *^> G. 2 50 p 7 00 ; 8.00 -aonces sont reues an Comptoir In-,1 de Publicit, 9 Rua Tronchet, Pa\ II, 23, Ludgate Hill, Londres, Quotidien ii n'y a point de plus grande seigneurie quecelle^desoiluuie et de ses passions. Balthasar GRACLAU REDACTION; Rue Amricaine No. 1368 TELEPBOM: 48 (icieque nous pub none same%  M de la sant de M. Deeluuait I espoir qu'il pourrait tepieudro ses Hautes l'oncle dpches de samedi soir mepioduisona plus bas sont dtruire cet espoir. %  l'accident dont lut victime tdem de la ltpublique Frandpression nerveuse, cause syncope qui occasionna la K qui avait dbui longtemps no l.iolluer.ce de proccupa et de sentiments divers, sa dj nervtuse n'avait tait que iwr, an point de le mettre acjeot dans l'impossibilit de lire la direction des allait es M. fonce se trouv donc en ce g, en pleine crise prsidenteo for-ctions le 18 Janvier fH avoir prsid le* travaux liimbre des Reprsentants, Kbinel ara rest nuit mois a oire Magistrature de l'btat iMdpcbes qui signalenj la 1 prsidentielle : 5, fit L'Echo de Paris dit de dmission de Mr crite depuis plusieurs un communique par Mr |ad IUI deux Chambres le 21 cotant, b'apis ce mme MrMillerand appuierait la %  tore de Mr Jonnatt dont le carrent probable serait Mr ht. pS.-Us Chitibros se runi Ccngia lf :.'."> courant jour 0 du nouveau Prsident de % Nique. prochaine gnerm le Pacifique lis et Amricains preHt la procaine guerre wrsde sa .dposition la ion snatoriale de la Marine •*. MDaniels, sous sec wt, a dclar que les ardii %  Carolines, Maiiannes et lirtcemmest acquises par le 1 termes du trait |de pai, train • d'tre pu.ssamuum des bases navales japonai %  waent en voie de conj x Carolines et aux Aiar tt Pt, la commission des amies du Snat amricain, J *8*est prsident, a con JWedansle projet d'appro %  "Wvilei, vot dernirement fpour l'extension des faci ileji Hawai. M. Uniels y jjMe base en cauprolondes %  jjj de San Francisco et une Us marins taient nces -J^sede rentre en service Ull Hotte du Pacifique. % %  •pas sans but, car il •tions de Chantoung, de ZLJ ^en d'autres encore ^udront pas l'application Cll^'ms de Wilson. ,tna Mohnli IO NN ^Lalue) £ Xous extrayons du Journal officiel la correspondance change pitre leCon~ seiller 1-inancier et le Secrtaire d'Etat des 1-inances. No h 22 ;r •RI'UBL'OUE D'HATI BUREAU flDU CONSEILLER FINANCIER Port-au-Prince,le 10 Septembre 1020 Monsieur le Secrtaire d'Etat des l'i nances et du Commerce Palais des Ministres Monsieur le Secrtaire d'Etat, l'ai l'avantage de vous aviser que j'ai reu un cblogramme de M01sieur Farnham, Vice-Prsideat de la Banque Nationale de la Rpublique d'Hati, par lequel il m'informe que des expditions des nouveaux billets de la Binque seront electuas coume su t : 500,000 billets de 2 gourle 9 Septembre, la mme quantit le 16 Septembre, et la mme quantit chauue semaine suivante jusqu' ce 3 ue la totalit des billets de 2 goures ail t expdie et galement que 100,000 bUltti de r gourd? seront expdis d;ns la prem re quinzaine d'Octobre, et 503,000 billet; par semaine suivante. .^En vous communiquant ces renseignements, je suggre qu'ils soient publis aussitt que potsible, en laison de la Mainte actuelle d'une insuffisante de gourdes. Veuillez agier,Monsieur le Secrtaire d'Etat, l'assurance de ma parfaite considrat'on. (S) lohn M: ILHENNY. EAC/GEL Conseiller Financier Four copie conforme Le chef de huteiu au Dpartement des l'inances COL13ERT, av. R&puBLiQUB DHAITI SECRETAIRE DETA1 DES FINANCFS & OU COMMERCE Poit au-Piin:e.le 14 Septembre 1920 No )io Au Coneiller Financier, Port-au-Prince. Monsieur le Conseiller, Je vous accuse rception de votre lettre en date du 10 Septembre courant au No L 22-31, par laquelle vous me donnez l'information suivante lai l'avant>.ge de vous aviser que )'ai reu un cblogramme de Monsieur Firnham.vire-prsident de l.i Banque Nationale de la Rpublique d'Hati par lequel il m'informe que des expditions des nouveaux billats de la Banque seront eltectues comme suit : 500,000 billets Je G. 2 le 9 Septembre, la mne quautii le ;6 Septembre, et la mme quantit chaque semaine suivante jusqu' ce que la totalit des billets de G. 2 ait t expdie ; et galement que i.ooo'.ooo billets de G. r seront expdis dans la premire quiozaine d'Octobre, et 500,000 billets par semaine suivante. En vous remerciant de ceite com munication, le Dpartement des Fi1.000 dollars gacjuer Telle est la vahur qo* h maison EVANS SONS LESCHER a WEB de Liverpool s'eogage i payer a U personne qui tablira de manire iilfutable que les Pastilles Evans ne sont pas les meilleuies dans le mon de entier pour la gurison rad.cale et instantane des cas les plus obsti ns de Rhume, Toux, Enrouement et des affections de la gorge en gnral. N'attendez pas que les maladies dont la toux qui vous agite est le symptme dgnrent en malidies pulmonaires. Foute personne q^.i Irqueute les cinmas, tout proie.ieur d'cole et tous ceux qui so.it astreint i vivre dans des agglomrations ou qui som exposs i des changements brusqua de temprature do .-e.it tre munis d'une boite de Pastilles Evans.— Demandez en a votre pharmacien, insis ez auprs de lui jusqu' ce qu'il vous en fournisse. Menacez le, au besoin, de lui ter votre clientle Les PastiLes Evans sont le mde cin qui soignera votre rmllesans rclamer d'Honoraires. Elles sont excellentes pour les enfants. Mode d'emploi : 5 A 10 pi< i.les par jour. Prix de la boite : 2 gourdes Piix spcial pour les acha's en gros. VV. QUINTiN WftUAMS Sain. Mate Seul reprsentant en Haiti Avis important 11 est rapptl les dispositions for melles suivantes de ,1'aricle 342 du Code Pnal ; 'Ceux qui auront tenu une mai son de jeux de hasard et y auront admis le public, sou librement, soit sur la prsentation des intresss ou illiiis, seront punis d'un emprison nement de deux mois au moins et de six mois m plus, tt d'une amende de CnU gourdes Mille gourdes. v "Les coupab.es pourront ftlft, de plus, compter du jour o ils au oat subi leur peine, interdits, pen dant trois ans au moins tt neuf ans au plus, des droits mentionns en l'article 2S du prsent Code. Dans tous les cas, seronL confis qus tous les f Ji.ds ou ejfati qui se ront trouvs exposs au jeu ou mis a la loterie.les meubles.iustruments, usensiles, appireils employs ou destins au serv ce des jeux ou des loteries, les meubles et les ellets mo biliers dont les lieux sont garnis ou dcores." Le Chef de la Police veillera i ce que ces disposit : o:ts de la loi soient strictement observes. • F11ICKEV Cept. UB M C Chef de la Police nanw:s vous avise qu;, conformment d votre sugijeslioi, ces rentei gnemenli leroai ports a la connais sauce du public en g lral et du commerce en particulier en vue de calmer leurs fcheuses mais lgiti mes apprhensions d'une insutlis2n ce de gourdes Veuillez aarer, Mo.i.-^ur le Con seiller, l'expression de ma considra tion distingue, MSE/AC (S) Fleury FHRU.RE, Secrtaire d'Etat des linances Pour copie conlorme : Le chel de bureau des finances, COLBERT, avocat. Docteur HYSON 1344 GramHue A ct de Mont brun Elie Consultations de 7 9 lires a m. et de 35p.m Tous les jours dimanche except. CHOSES ET AU TRES Vous croyez la vie moins chre.' Moi pas.Du moins je n'y croirai pas avant longtemps. Pendant la priode de hausse, les prix variaient de minute en minuteLe dollar montait-il d'uu sou;? Le fret subissait-il une lgre modification entre New-York et le Havre? L grle tait elle tombe Tamp c i ou a Yokohama 7 Une grve clatait elle en Papouasie ? Aussito. les ti quet es de tous les articles chan geaient dans tous les magasins. La provenance relle dos marchandises n'y taisait rien : il se faisait toujours par une incroyable coinciden ce, qu'elles venaient d arriver de la rgloo atteinte et devaient se vendre au plus haut prix. Loraquou avait le malheur de dire au dtaillant que son stock avait t achet bon compte et qu'il 11'avaii pas le droit de prlever des bnfices umranes il rpondait. — Cest vrai, j ai ces marchandises depuis longtemps. Mais quand je devrai les racheter, il me faudra payer ld prix f jrt ot il faut bien que |e nvy retrouve. 11 omettait de d:re que, par ce procd, il s'y •leuouvait' deux fois puisqu'il ne manquait jamais, cha que arrivage,de provoquer une tiMU se nouvelle. J'a\isai un jour, dans un magasin, un porte monnaie marqu 3 francs. — Permettez lit le marchand sans iou.-.i-. C'est 1 tiquette d'avant gueire.Je suis oblige de voua deman der aujourd'hui 1 1rs. 96, L'A vague do baisse a chang tout cela. On ne vous parle plus, aujour d'hui quedes stocks normeaacheta aux piix les plus n mu, et qu'il faut bien liquider d abjid avant de pou voir songer changer les tiquettes. Vous verrez que ces stocka ne s'puiseront jamais. Dans dix ans, je retrouverai mon porte monnaie marqu VA 1res 66, Et le marchand dira. — Permettez les prix ont baiss, c'est vrai. Cet article, pria amour d'hui la fabrique, ne co'e que J francs. Mais je l'ai achet en l'.cji, quand tout tait cher, et vous ne vuu une/, tout de mme pas que je perde de 1 argent. C'est la scne retournementdu bon vieux Mohfe. El c'est nous, toujours nous, qui ferons les frais de la farce... L'KVKM AILLE MECANIQUE On commence rencontrer dana les talages de ces petites boites d acier ornes de trois ailettes en cellulod, hrel de petites mcaniques peu lgantes d'aspect. Au premier abord, on peut penser qu'il a agit d'un nouvel accesmire pour autos, motos ou autres machi ns, ou bien encore an nouvel appa reil pour friser les cheveux, broa soi les babils ou brouiller lea œuf*/ Il lis, il ne s'agit nulleraeut do celaL'appareil en quaation n'eat rien moins qu un ventail mcanique Le-* mnes de Boucher doivent en rougir. Des ventails mcaniques '.' Mais le mot seul n'eaiil paa uu crimes de lse lgance Oh, Mesda me, ie vous eu prie, n'adoptez paa ces instruments par un anobistne ridicule. Vous avez dj tant cd au progrs depuis le sicle des chai ses porteur et des porruquea pou dive-i, que ce.te dernire concession serait, je pense.la mort du bon got, de lo dlicatessetjiiioi de plus joli, quel geste plus charmant que le balancement doux d'un ventail, voilant tantt un sou rire .ironique, tantt une rougeur subite. Nest ce pss que C'est touc plein de gruce et que ce petit cran de plume moelleuses ou de soie soie de chine dlicieusement peinte fait eucore ressortir l'clatdea beaux yeux ou de lvres spirituelles ? Tandis que cet venta. I mcanique Non voyez-vous, je prtre n'y p/nt songer tant cela nie parait dtsgra cieux. Dj l'automobile et tous les in convaieuts de la vie livreuse que nous menons aujourd'uui, vous ont lait abandonner nos atours tmiui nuis pour les,.'upes trotteuse8,les im permables qui senten*. la caout c'i ).! %  %  et les chapeaux plata qui rea semblent des casquettesIl vous reste un dernier souvenir des sicles courtois et galants. Oa veut vous le faire abandonner. De grce, rsistez qual'on n'entende plus parler dO$Ma eugias.auxquels il ne manque qu'un moteur fleurant la benzine pour tre tout fait la mide de demain. FKED La Revue de Genve Voulez voussuivre l'histoire de la Grande Guerte, la marche sur Paris et la Bataille de la Marne par le G nral Von Kluck ? Lisez la Revue de Genve prio dique auquel collabore les crivains les plus remarquables de tous les pays Publiera dans ses premiers num ros : romans, nouvelles, articles et tudes de Maurice Barres, Henry de Rgnier, loseph Conrad, Ferrero etc Pour tous les renseignement* con cernant la vente et les abonnements s'adresser i Mr Henry Amblard an Magasin Etesse Monsanto


Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05219
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, September 20, 1920
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05219

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
wonine anne \o .'388 >
Port'au Princejaiti
Lundi 20iSeptembre"1920
DIRCTEOR-FROPRIETAIRE
Oment-MAGLOIRE
Magistrat Communal
j NUMERO 15 CENTIMES
G.*00
UEPARTEMEMfS
frRANGEh p mois *^> G. 2 50 p 7 00 ; 8.00
-aonces sont reues an Comptoir In-
-,1 de Publicit, 9 Rua Tronchet, Pa-
\ II, 23, Ludgate Hill, Londres,
Quotidien
ii n'y a point de plus grande
seigneurie quecelle^desoi-
luuie et de ses passions.
Balthasar GRACLAU
REDACTION; Rue Amricaine No. 1368
TELEPBOM: 48
(icieque nous pub none same-
M de la sant de M. Dee-
luuait I espoir qu'il pourrait
tepieudro ses Hautes l'onc-
le dpches de samedi soir
mepioduisona plus bas sont
dtruire cet espoir.
l'accident dont lut victime
tdem de la ltpublique Fran-
dpression nerveuse, cause
syncope qui occasionna la
K qui avait dbui longtemps
no l.iolluer.ce de proccupa
et de sentiments divers, sa d-
j nervtuse n'avait tait que
iwr, an point de le mettre ac-
jeot dans l'impossibilit de
lire la direction des allait es
M.
fonce se trouv donc en ce
g, en pleine crise prsiden-
teo for-ctions le 18 Janvier
fH avoir prsid le* travaux
liimbre des Reprsentants,
Kbinel ara rest nuit mois a
oire Magistrature de l'btat
iMdpcbes qui signalenj la
1 prsidentielle :
5, fit L'Echo de Paris dit
de dmission de Mr
crite depuis plusieurs
un communique par Mr
|ad iui deux Chambres le 21
cotant, b'apis ce mme
MrMillerand appuierait la
tore de Mr Jonnatt dont le
carrent probable serait Mr
ht.
pS.-Us Chitibros se runi
Ccngia lf :.'."> courant jour
0 du nouveau Prsident de
?Nique.
prochaine gner-
m le Pacifique
lis et Amricains pre-
Ht la procaine guerre
wrsde sa .dposition la
ion snatoriale de la Marine
*. M- Daniels, sous sec
wt, a dclar que les ardii
Carolines, Maiiannes et
lirtcemmest acquises par le
1 termes du trait |de pai,
train d'tre pu.ssamuum
des bases navales japonai
waent en voie de conj
x Carolines et aux Aiar
tt Pt, la commission des
amies du Snat amricain,
J *8*est prsident, a con
JWedansle projet d'appro
"Wvilei, vot dernirement
fpour l'extension des faci
ileji Hawai. M. Uniels y
jjMe base en cauprolondes
jjj de San Francisco et une
*Us marins taient nces
-J^sede rentre en service
Ull Hotte du Pacifique.
pas sans but, car il
tions de Chantoung, de
ZLj ^en d'autres encore .
^udront pas l'application
Cll^'ms de Wilson.
,tnaMohnliIONN ^Lalue)
Xous extrayons du Journal officiel
la correspondance change pitre leCon~
seiller 1-inancier et le Secrtaire d'Etat
des 1-inances.
No h 22 ;r
Ri'ubl'oue d'Hati
BUREAU
flDU CONSEILLER FINANCIER
Port-au-Prince,le 10 Septembre 1020
Monsieur le Secrtaire d'Etat des l'i
nances et du Commerce
Palais des Ministres
Monsieur le Secrtaire d'Etat,
l'ai l'avantage de vous aviser que
j'ai reu un cblogramme de M01-
sieur Farnham, Vice-Prsideat de la
Banque Nationale de la Rpublique
d'Hati, par lequel il m'informe que
des expditions des nouveaux billets
de la Binque seront electuas cou-
me su t : 500,000 billets de 2 gour-
le 9 Septembre, la mme quantit le
16 Septembre, et la mme quantit
chauue semaine suivante jusqu' ce
3ue la totalit des billets de 2 gour-
es ail t expdie et galement
que 100,000 bUltti de r gourd? se-
ront expdis d;ns la prem re quin-
zaine d'Octobre, et 503,000 billet;
par semaine suivante.
.^En vous communiquant ces ren-
seignements, je suggre qu'ils soient
publis aussitt que potsible, en lai-
son de la Mainte actuelle d'une in-
suffisante de gourdes.
Veuillez agier,Monsieur le Secr-
taire d'Etat, l'assurance de ma par-
faite considrat'on.
(S) lohn M: ILHENNY.
EAC/GEL Conseiller Financier
Four copie conforme .
Le chef de huteiu au Dpartement
des l'inances
COL13ERT, av.
R&puBLiQUB dHaiti
SECRETAIRE DETA1
DES FINANCFS & OU COMMERCE
Poit au-Piin:e.le 14 Septembre 1920
No )io
Au Coneiller Financier,
Port-au-Prince.
Monsieur le Conseiller,
Je vous accuse rception de votre
lettre en date du 10 Septembre cou-
rant au No L 22-31, par laquelle
vous me donnez l'information sui-
vante -
lai l'avant>.ge de vous aviser
que )'ai reu un cblogramme de
Monsieur Firnham.vire-prsident de
l.i Banque Nationale de la Rpubli-
que d'Hati par lequel il m'informe
que des expditions des nouveaux
billats de la Banque seront eltectues
comme suit : 500,000 billets Je G.
2 le 9 Septembre, la mne quautii
le ;6 Septembre, et la mme quan-
tit chaque semaine suivante jus-
qu' ce que la totalit des billets de
G. 2 ait t expdie ; et galement
que i.ooo'.ooo billets de G. r seront
expdis dans la premire quiozaine
d'Octobre, et 500,000 billets par se-
maine suivante.
En vous remerciant de ceite com
munication, le Dpartement des Fi-
1.000 dollars gacjuer
Telle est la vahur qo* h maison
EVANS SONS LESCHER a WEB
de Liverpool s'eogage i payer a U
personne qui tablira de manire ii-
lfutable que les Pastilles Evans ne
sont pas les meilleuies dans le mon
de entier pour la gurison rad.cale
et instantane des cas les plus obsti
ns de Rhume, Toux, Enrouement
et des affections de la gorge en g-
nral.
N'attendez pas que les maladies
dont la toux qui vous agite est le
symptme dgnrent en malidies
pulmonaires.
Foute personne q^.i Irqueute les
cinmas, tout proie.ieur d'cole et
tous ceux qui so.it astreint i vivre
dans des agglomrations ou qui som
exposs i des changements brusqua
de temprature do .-e.it tre munis
d'une boite de Pastilles Evans.
Demandez en a votre pharmacien,
insis ez auprs de lui jusqu' ce
qu'il vous en fournisse. Menacez le,
au besoin, de lui ter votre clientle
Les PastiLes Evans sont le mde
cin qui soignera votre rmllesans
rclamer d'Honoraires. Elles sont
excellentes pour les enfants.
Mode d'emploi : 5 A 10 pi< i.les
par jour.
Prix de la boite : 2 gourdes
Piix spcial pour les acha's en
gros.
VV. QUINTiN WftUAMS
Sain. Mate
Seul reprsentant en Haiti
Avis important
11 est rapptl les dispositions for
melles suivantes de ,1'aricle 342 du
Code Pnal ;
'Ceux qui auront tenu une mai
son de jeux de hasard et y auront
admis le public, sou librement, soit
sur la prsentation des intresss ou
illiiis, seront punis d'un emprison
nement de deux mois au moins et de
six mois m plus, tt d'une amende de
CnU gourdes Mille gourdes.
v "Les coupab.es pourront ftlft, de
plus, compter du jour o ils au
oat subi leur peine, interdits, pen
dant trois ans au moins tt neuf ans
au plus, des droits mentionns en
l'article 2S du prsent Code.
" Dans tous les cas, seronL confis
qus tous les f Ji.ds ou ejfati qui se
ront trouvs exposs au jeu ou mis
a la loterie.les meubles.iustruments,
usensiles, appireils employs ou
destins au serv ce des jeux ou des
loteries, les meubles et les ellets mo
biliers dont les lieux sont garnis ou
dcores."
Le Chef de la Police veillera i ce
que ces disposit:o:ts de la loi soient
strictement observes.
F- 11ICKEV
Cept. UB M C
Chef de la Police
nanw:s vous avise qu;, conform-
ment d votre sugijeslioi, ces rentei
gnemenli leroai ports a la connais
sauce du public en g lral et du
commerce en particulier en vue de
calmer leurs fcheuses mais lgiti
mes apprhensions d'une insutlis2n
ce de gourdes
Veuillez aarer, Mo.i.-^ur le Con
seiller, l'expression de ma considra
tion distingue,
MSE/AC (S) Fleury Fhru.re,
Secrtaire d'Etat des linances
Pour copie conlorme :
Le chel de bureau des finances,
COLBERT, avocat.
Docteur HYSON
1344 GramHue
A ct de Mont brun Elie
Consultations de 7 9
lires a m. et de 35p.m
Tous les jours
dimanche except.
CHOSES ET AU TRES
Vous croyez la vie moins chre.'
Moi pas.Du moins je n'y croirai pas
avant longtemps.
Pendant la priode de hausse, les
prix variaient de minute en minute-
Le dollar montait-il d'uu sou;? Le
fret subissait-il une lgre modifica-
tion entre New-York et le Havre?
L grle tait elle tombe Tamp c i
ou a Yokohama 7 Une grve clatait
elle en Papouasie ? Aussito. les ti
quet es de tous les articles chan
geaient dans tous les magasins. La
provenance relle dos marchandises
n'y taisait rien : il se faisait tou-
jours par une incroyable coinciden
ce, qu'elles venaient d arriver de la
rgloo atteinte et devaient se vendre
au plus haut prix.
Loraquou avait le malheur de
dire au dtaillant que son stock avait
t achet bon compte et qu'il
11'avaii pas le droit de prlever des
bnfices umranes il rpondait.
Cest vrai, j ai ces marchandi-
ses depuis longtemps. Mais quand
je devrai les racheter, il me faudra
payer ld prix f jrt ot il faut bien que
|e nvy retrouve.
11 omettait de d:re que, par ce
procd, il s'y leuouvait' deux fois
puisqu'il ne manquait jamais, cha
que arrivage,de provoquer une tiMU
se nouvelle.
J'a\isai un jour, dans un magasin,
un porte monnaie marqu 3 francs.
Permettez lit le marchand
sans iou.-.i-. C'est 1 tiquette d'avant
gueire.Je suis oblige de voua deman
der aujourd'hui 1 1rs. 96,
L'a vague do baisse a chang tout
cela. On ne vous parle plus, aujour
d'hui quedes stocks normeaacheta
aux piix les plus n mu, et qu'il faut
bien liquider d abjid avant de pou
voir songer changer les tiquettes.
Vous verrez que ces stocka ne s'-
puiseront jamais.
Dans dix ans, je retrouverai mon
porte monnaie marqu VA 1res 66,
Et le marchand dira.
Permettez les prix ont baiss,
c'est vrai. Cet article, pria amour
d'hui la fabrique, ne co'e que J
francs. Mais je l'ai achet en l'.cji,
quand tout tait cher,et vous ne vuu
une/, tout de mme pas que je perde
de 1 argent.
C'est la scne retournementdu
bon vieux Mohfe. El c'est nous,
toujours nous, qui ferons les frais
de la farce...
L'KVKM AILLE MECANIQUE
On commence rencontrer dana
les talages de ces petites boites
d acier ornes de trois ailettes en
cellulod,hrel de petites mcaniques
peu lgantes d'aspect.
Au premier abord, on peut penser
qu'il a agit d'un nouvel accesmire
pour autos, motos ou autres machi
ns, ou bien encore an nouvel appa
reil pour friser les cheveux, broa
soi les babils ou brouiller lea uf*/
Il lis, il ne s'agit nulleraeut do
cela- L'appareil en quaation n'eat
rien moins qu un ventail mcanique
Le-* mnes de Boucher doivent en
rougir. Des ventails mcaniques '.'
Mais le mot seul n'eaiil paa uu
crimes de lse lgance Oh, Mesda
me, ie vous eu prie, n'adoptez paa
ces instruments par un anobistne
ridicule. Vous avez dj tant cd
au progrs depuis le sicle des chai
ses porteur et des porruquea pou
dive-i, que ce.te dernire concession
serait, je pense.la mort du bon got,
de lo dlicatesse-
tjiiioi de plus joli, quel geste plus
charmant que le balancement doux
d'un ventail, voilant tantt un sou
rire .ironique, tantt une rougeur
subite. Nest ce pss que C'est touc
plein de gruce et que ce petit cran
de plume moelleuses ou de soie
soie de chine dlicieusement peinte
fait eucore ressortir l'clatdea beaux
yeux ou de lvres spirituelles ?
Tandis que cet venta.I mcanique
Non voyez-vous, je prtre n'y p/nt
songer tant cela nie parait dtsgra
cieux.
Dj l'automobile et tous les in
convaieuts de la vie livreuse que .
nous menons aujourd'uui, vous ont
lait abandonner nos atours tmiui
nuis pour les,.'upes trotteuse8,les im
permables qui senten*. la caout
c'i ).!., et les chapeaux plata qui rea
semblent des casquettes- Il vous
reste un dernier souvenir des sicles
courtois et galants. Oa veut vous le
faire abandonner. De grce, rsistez
qual'on n'entende plus parler dO$Ma
eugias.auxquels il ne manque qu'un
moteur fleurant la benzine pour tre
tout fait la mide de demain.
FKED
La Revue de Genve
Voulez voussuivre l'histoire de la
Grande Guerte, la marche sur Paris
et la Bataille de la Marne par le G
nral Von Kluck ?
Lisez la Revue de Genve prio
dique auquel collabore les crivains
les plus remarquables de tous les
pays
Publiera dans ses premiers num
ros : romans, nouvelles, articles et
tudes de Maurice Barres, Henry de
Rgnier, loseph Conrad, Ferrero etc
Pour tous les renseignement* con
cernant la vente et les abonnements
s'adresser i Mr Henry Amblard an
Magasin Etesse Monsanto


M
i
A.RMOUR& COMPANY
Samedi 18 Sept 1920
PROVISIONS- Le seul change-
ment dans les prix New-Yok est
sur le Pure Lard qui accuse une aug
mentation de 75 cents 0/0, ce qui
lait une hausse en deux
Nouvelles Etrangres Faits Divers
de
ce
eni unes
1,2; 010 ibs.
Le SAVON CANARI reste f:rme
a 12 i|2 net lq lb fob New York
CUIR- Nous avons eu passive-
ment de demandes concernant c r
article. Nous attendons de New-Yok
de nombreux chantillons. Ayaut eu
sur place la preuve que cet article
est de toute premire qualit, nous
comptons sur nos amis pour se ren-
seigner auprs de nous et nous con-
fier leurs commandes.
RI/Nous avons renouvel notre
stock par sacs doubies de 100 Lb*.
Prompts expdition par voilier.
Le F/S Cethals de celle sema<-
ne nous a apport entre p.utres des
Saucissons de lyon, du Goctrur et
du Fermer.
DERNIERS COUKS- Frci 1 s, 17*
MaiU r 74, Livze Sterling 3,75.
POKT-UPRlNE : Caf La
nr11ai1.11: ne h amliore pus, ru con-
traire1 ma!g 16 que le franc aa.l tomb
10.47 puur un doi. J<^s cours au
Havre pas plus qu' New-York ne
bougent. Havre est toujours fr -l't'i.
condition du Havre et New York
13.50 Cif, tiaus acheteurs.
Sur place, une souie maison et
toujours la mme, a commu a pa-
yer i.r>o et 0.60 pour le tri. Elle a
pay 10 pour un lot de 3'U lb grag
me. Les recettes sont toujours f*l-
bls et semblent vouloir diunnuer
encore, le producteur se refusant a
vendre aux cours actuel.
Coton. Les prix continuent
baisser-
Camjeche, March dans le
marasme. On paile de 'SI 'Jti dol.
la tonne fob sans acheteurs.
Mouvement des navires
Le steamer Hhe est attendu ici
le '21 Septembre repariirr lo Darne
jour pour oua les ports du Sud,
Cura<; 10 et l'Europe, prenant fret
pour tous les ports.
Le eteamer Ainur sera ici lundi
aprs-midi '20 du courant laissera lo
mme jour pour Naw-York.
Cap -Hatien Semaine encore
plus calmo que les prcdent.s.Tou-
tes les transactions sont arrte?, ie
cat nouv.au n'entre .qu'en ti^ p ti
tes quantit?, rna'gr les hauts prix
payes. 1. Q. jo. Tris 3 A' cts.
Le campche esi en lgre h tusse
50 gourdes le millier. Le rr.iil e;>t
uelaiss. 1; dol le baril, 10 gourdes
le bidou. Les tissus et mme les pro
visions restent 11 invendu pas d'a-
cheteurs. O ollie des fres i 75 t
des chques sur New Yokl 1.2 olo
de primec La banque maintient son
taux.
Port de Paix. Cal 2)jo :ts avec
tendance i la baisse : ce prix est
trop lev vu que les premiers cals
donnent trop de dchet aprs l'enso
leillage, environ 5 ojo re moin nt
de la rco.te Cacao 1 }i20 c.ue trouve
pas acheteurs pour le monen', par
suite de sa situation incertaine sur
le march de New. Yor>j,d'ailleurs la
rcolte de cette lve dins nos rgions
ne commencera que veis la fin de
novembre.
GonaivesLes alfaires ne sont pas
encore reprises,ima'gr les p tites li-
vraison* de ,cal nouveau. l'iix du
cours .; > 1 o pour du cal nouveau
et vieux.
Jrmie. Caf 20 cts cl cacao 10
aux lubUams.
A. L.
i1 Septembre
PARIS. A la Cbambre des d
ptes on discutait hier dans les cou
loirs de la crise prsidentielle com-
me si c' ait un fait accompli. I.t
majorit des dputs recommandent
une solutiou rapide et sont d'avis
de runir le 1 ongres ds que la
dmission de Mr Deschanel sora
devenue officielle. Les amis de Mr
Willerand epreut pouvoir faire re-
venir celui-ci sur sa dcision do ne
pds poeer sa candidature Los can-
didats les plus en vue sont Mil.
Lon Uouryeoi8,.lotinarl. Ribo ,1'ams.
Douiuergue, Raoul Paret' Cteoraei
Leyguee, deCastelueau et Ren Vi-
viani.
PARIS. Le Conseil da la Ligue
des Nations se runira Pans le 18
courant.
VARSOVIE. Li contre olTensivo
polonaise continue avec plein suc-
cs. Les polonais ont atteint la ligne
Vladimir-Kowel-Kobryo faisant pins
do il.OUO prisonniers, capturant 20
canons, uoroplanes et oO uu'i'jil-
icuses.
GKNKVlv Mr UillcranJ Ml ar-
live Ici II a visit le bureau intir
uafionul du lavuil-
LOtNSTAJiTlNOPLE' On annon
ce de nouveaux lacca da goial
Wra.igel sur lo Don. La 3fj divi-
sion bochvnie s'est rendue.
PARIS. Un radiotlgraiume d-j
Moscou annouco l'arrive liga de
dlgu! tusats pour la paix. Les
dlgus polonais* sont attendus le
U courunt.
PARIS (derrire heure].Le nom
du marchal Focli peu', tro ajout
ceux dj cits comme candidats
probable! pour succder Mr Die*
cnaoel.
PARIS. Mr Millerand t-st arriv
ici cd matin. 11 t'ait entretenu avec
MrSteeg puis est pani immdiate-
ment pour Versatile*. D'aptes Le
Journal Mr uillerand cousu ter a
demsia les chels des dillerents grou
pts parlementaires 6iusi iuo les
anciens prsidents de conseil.
PARIS. MrJoaaerand acte pro-
mu Grand Croix de la Lgion d lion
neur.
PAR1S< Mr Millerand paesero
lui is-midi avec M: Deicuanei a
Rambouillet.
PAR SANS FIL
20 Septembre'
11AM1LTON, ONT. Le nom do
Madame Jokicni Takamine jeaue, :a
l-mino d'un chimiste et fabricant
d explosives japonais a t appel
aujourJhui dans l'affaire de Iviwiu
Ptischer <)ui est dans la prisjii Ce
llamiltou au sujet dn l'explosion qui
a eu lieu dans Wall streel- Lue
cane de visita portant lo nom de
Madame Jakiffiioe tomba de la po-
che de Fischer dans m prnsou a a
eie ramasse par Sweeuey, |mp c
t ur de lmigrado 1 de '* bomioior.
WASHINGTON Les hommes du
service secret la Maison Blanche
nient que dwiu PilQhef l'expert du
New-Toik Usine et lo tanatique
mit.-capitaliste quia t aie au
Canada a visi rcemment la Mai-
son RiBiiche- li ne a'tbt jamais ir-
st-nt la Moisou Blanche et na
jamais eu non pua de rendes; voue
aveu le Pieideui a declai le et f du
service secret la Maison Planche.
S\N PRAMCI3C0- l)Q examen
sommaire a t tait aujourd hui pur
la police et le Dpartement de ta
Jaaiice sur une machine qu'on sup-
pose tre infernale et qui a t pla-
ce sur le quai-
POTTSVILLE, pa. Les mineure
en vacances qui ont t en g'vo et
ont paaralye les lgions elo char-
bon d anthracite de Penaylvanie per
dront li raillions SCO mille dollars
eu salaiies par le lait de leur grve
suivant l'eetimation faite ici aujour-
d hui.
OBSERVATOIRE
DU
PETIT SEMINAIRE
COLLEGE ST MARTIAL
RENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQUES
O mauche 19 Septembre 1920
Hiromtre
Tempixiture
761.1
minimum 2? 4
on un mu m ;.| 9
,26 8
5 h, et couvert
Moyenne diurne
Ciel clair jusqu-i
enrnie.
Orage au Sud 4 h.
Pluie d'or....;.: sur le lieu 5 b.
;; m.
Plnv'.om re 2.9 mm.
Baiom'.re constant.
J. SCHERER
Brle mat
Roulement tntli pii I commission dfl (2on-
iilc lu brlemeni pour le Mardi 21 Sfpbre. 1920
. mire prcises ilu matin.
Conseil d'Etal I oui. Aug. Guillaumcr
l.mru. Beauvoir
Nevers Cousant
l.douarJ Painson
I e Nouvelliata
Aug. Edm. Paul
Llio jeseph
Victor Mangonfa
JiJouarJ knol
Service d automobile
Dpart pour Petit Gove
Le camion Port-au-l'rince-Crjnd-
Goise touchera,Pc it Cc e maidi
soir, s'il y a un nombre de passagers
su'.usant. Il laisser.! Port au Pruce
4 heures et l'etit Gj.ive mercedi 1
5 heures du matin. Place Or 14.
CA.VION VILLE ..
Cette semaine, le service d auto-
mobile lancera l'itinraire du 1rs lie
Hord de mer, Tuigeau, Lalue, Mois
Verna.
La Peosion tiouzier
Olre ? si clientle avec son
innei l confort le pi s agrable
aux voyageurs.
Champ de Mars.
Vente de biens de
ressortissants al-
lemands.
11 sera procd le jeudi 2) septem-
bre 1920, i 10 heur s du matin, au
local de la Pharmacie Centrale et
par le ministre de Mr Monibrun
Elie, eiKanteur public, i la vente en
bloc, au plus oilrar.1 tl dernier en-
chrisseur des produis et ninriel
de la dite pharmacie.
Tel que les dis p.oJuits et mat-
riel se porrieirent et co.npjitei t
sans aucune excrp'ioa ci rteiVf
Aux lequcte-, r> U'yui'es et dil'gea
ces de Mitsiettri O. Scarpa ft A I.
Mauirui demeurant tous les deux a
Port au Prince, domicilis, le pre
mierji Miltn (Italie ) le u:ood a la
yUTAIUS HffiliiE ii la iioliLLC
XJSBfli
---------.-------
PASTILLE*
H
Tribunal
Pai |uet
Commune
Preiie
Syndicat agents de chwge
O lr. J.. .1. J..U-.
Commerce
Notaire
Fte Nationale
Aujourd'hui, ao Septembre en jour de'Jfte
Datiouale dans tout le royaume d'Italie.
Nous renouvelons dans cette circonstance nos
sincrea sympathies au chaige d'aiTairea d'Italie,
A. Je Matteis.
i-^ivre Bleu de SanLo Domingo
L'A cintamiento de Sanio Domingo a t'ait le
plauir au Maire de Port-au-Prince de lui envoyer
le LibroAzul( lilue llocl ) de Sauto' Domingo,
CtM un ittani vo unie de 175 pages Je
ni. me 101m.1t et de iik'hic plan que le Livre lllcu
U'Iiaiu, publi par la Compagnie biographique,
tuiilliaire de Pan-American rublicity Corpora-
tion. Il donne d intressanta extraits sur l'histoire!
i.i gographie, l'mstuction publique, l'industrie,
etc. Je notre intressante voisine,
Avec les'nornhrcuses illustrations qu'il contient,
le Livre Heu donne une ide dtaille des cho-
sei Je Santo-Qomingo >|u'il nous tsontre sous
uu joui favorable.
Mariages
lin l'Eglise d.i Sacr-Cur Je Turjcan sera
clbr leoaroediy Octobre a .s heures du matin,
K: mariage Je MelleManc Rdher avec Mr l.on
1 .i : ..uJ.
Avant-hier, samedi a eu lieu .1 l'Htel
Communal le mariage civil Je Melle Viergela
Casimir avec Mr Armand lils, du personnel de
li Commune.,
Dimanche 26 Septembre sera clbr
Peu de Chose, maison Dsir Deslandea le ma-
riage religieux de Melle .Mlegr.i Silvera avec Mr
Sam Abibol.
i-n l'Eglise Ju Sac/- Ccent Je furgeau
sera brd le samedi ; Octobre a .-. heures du ma-
tin le mariage Je Melle Rene Ethart, tille Je Me
Pm Bthait,|uge au tribunal de Cassation et de
M ne ne LtJi Solagei .twc Mr Mr Marcel Ducbe-
tellier, fus a.- Feu le Dr Duchatelller.
Le mariage civil aura lieu le mme jour i 7
heures J-i mand.
Hist-oire de la Littrature
da 1 Indpendance nos jours
Cet ouvrage Je Me ii. Vaval, compltement
achev depuis bientt six ans, parai ra avan
longtemps Sur le conseil de quelques amis,
l'auteur s est dcid a ouvrir une souscription
pour l'impression de cette oeuvre vraiment utile
et intressante. C'est union exemplaue, Illusu
Ue photographies U crivains hatiens, et dont le
cot sera u'ur dollar et demi. La liste des souscrip-
tions, poar chaque ville, sera publie dans nos
Quotidiens.
JNaviroscU guerre en rade
Samed aprs-midi sont entrs dans notre
port deux navires de guerre battant pavillon am-
ricain : le jjj et le 211 .
L.3 Moniteur
I e Ko de Samedi du Journal Oliiciel publie :
Loi adoptant le systme Mtrique comme
:. ne lgal ': poids et mesures puur Hati.
Arit prorogeant pour l'cJuHCice iuao-21
les Budgets de Voies et Moyens et des dpenses
de I exercice 1919-ao. (
Arrt prorogeant pour l'exercice 1920-21
il loi du 2| Octobre IS7O sur la rgie des impo-
sitions directes etc. i!-'.
Avis ministriel.
Procs-verbal de vrification de 46 colis
contenant ensemble 547.>oo leuil es de papier
a filigrane.
Conseil d'Etat. Sance du 12 Mai 1920.
.Nouvelle Orlani (Louisiane ).Etats
Unis d Amrique, agissant en leur
qualit de Squestre liquidateurs des
sieurs l'oblmann & Co, ayant pour
avo:at Me Morel.
Fm venu des lois des 22 juillet et
1} Novembres 1918.
Des dcisions et arrts relatifs la
Liquidation des maisons allemandes.1
D'un jugement du Tribunal de
pr;m .e instance do Port *u Prince,
en date du 1 ; juillet 1920,euregtsti.
Bafin d'ua certificat d: Monibrun
Elit encameur publ c attestant que
le 2) aot dernier la dite vente n'a
pas eu lieu faute d'adjudicataire,
La diie vente aura heu sur la mi je
p ix de cinq mille dollars.
| Les personnes qui voudto.t y pren
dre pari seront tenuts lie deposer
au pralable 1 la lin.que Nationale
d- la Rpublique d llaiiiune caution
de mille dollars*
Pour plus amplis ense;g m raents
s'adresser au Bureau des S*q'iestres.
Por: au Prince.i i.v Septembre 1920
.Si^n; MOREL, avocai
oor.t Inditiponsable
irEHFtHTatiaarlawrMli
h$ i* VIE'.LLftRl) qui sorl preodre l'air,
i;/ aa GRADES PERSONNES qui se
rtaden 1 lrs occapalion
B p->ir PRSERVER
LC0I8IM6AIES RESPIRATOIRES
eu pour SOIGNER
' Flburaef, Mua do Gorge,
Lai ; B..'.'.:.Ih-jr.rliiles Grippe,
loti. <.... Asttaa,
r jj kysbmu, " . >tc
.ZMiLFIirifMIMiM
H do n'employer que
t-i -
WJ PSTIL.L.n
: ^
-
VERITABLK8
n .' ent
on iITS
1 snt te 1 rn
Tl^ ^v/2uL,XA
' :.
-
.

p-*.i I ';i
- w --3
'>-^ ' *' '
TUSIKiSfi

Or 9.60 le millier!
EdESTEVEM
POR-au-PRINCE '
Aux Armes de Paria
Zeiofures initsntanes pour cheveux. Bijeulcrie Fix.
de L'ubb Savpy:)ouvence, blgitoHine, DurOtiiqur,Drage
Dj'oiosian, Baume du Marinier, dnusseties lil pourh._
c d is, 18,22 touct!--, iiicu,cho:rs lutislolil pour dames, TolTI
li1 et Poton, llanelk's. filets de llanelle pour hommes,, chai
n.'.crc et a'fjeiit, chaussures pour lames, lealber briefcae, bZ
lin" pour dames, brafsjfds deuil,^ jarretelles et jarreliras :
ri uis, fi su 'a-tique pour jarretire. Amis bands (iiandes
tenir les manctus des chemises.)
Spcialits pharmaceutiqi
bu idron do liuyot, p p.'-razini M ily, quiniuiu Lai)aiaque>pi
Ili.li, aniodol externe, iNer V jor. ccuilar Lehuf, sirop Delafa
S'icp cbloral Ai tcllei, Salsepareille Kristol, elixir VirginieXyr
compiinis Lactozymase, euryilimme Detliau, compiiiusd'aspi
perles d'lber du Ur tlertan, Pagol, tilobo grains d) Vais,e
Uravais. l^aipltre /Jiachylon gomm. Pte de tl. ubirfier, pi
duDrloss, magnsie calcine en petites hoiits, pilules De
Fructines Vichy. Emu I si on Scott grand ut petit llacou- Sautai
Moutarde en feuilles. Juliul Colon hydioplnle eu boite dun<
Gaza limp'e, aalolee et iodoforme, loiiou l'eirole llahu inli'
contre la cl.te des choveui.
/k 111 kiktl i (PU Cuprase. Cellobiase de suuire. huile
Afff|/lSC6tt? Thermou.tre8 et seringues de Luer.
Produits chimiques Ittkm'Zm
chaux, j il p borate de soude, sull'aie ferreux, iLanue en sorte*
hcuiesu' seu, encens en sortes, prcipite rouge-fucre de lait,
d'amandes ^ouees, alccolal de mlisse compos.
Savons antiseptiques a l'acide phnique el au sublim. Exl
quinquina rouge, coca, essence d'anis,
Extraits pour liqueurs^
che gr.lle, vanille- l'our sirops : pche, orgealiue, cooceoi
ina.iuanue. Uonillcalcur pour alcool (.' un hectolitre u'alcooi). Tul^s cauuichouc pour irrigateur. Mil*
et tetiues, Almanach Hachette- PaUi pour automobile.
Viennent d'arriver chei
H. Silvera
Diagonal noir suprieur
Alpaga noir suprieur
Timor pour hoir mes et pour dames
.Casimir anglais
Palm-heach de toutes nuances et qualits
Pick blanc, Voile blanc. Saiiuetle blanc- Toile a J"
Mousseline lleurs et mouches
Toile diap fil. Toile chemise. Satin chine noit| *an
Deuil imir pour jupes. to/on drap.Crpe angllis
Kaki blanc. Empicements dentelles.
Shantung japonais pour chemises et robes ,
Lhaupsetles soie hommes, etc. -*
\Prix exceptionnel
Varits
Cl SOIR '
Sur demande gnrale
Christ us
Entre g. 2.00
Avis de dit*
Les dpches pour Goa.^
de Paix, New York et it' r
N-Y, par le s ta A^
Et celles pour CnstoW
le sis A liara-, seront fm
soir 3 heures prcises-
Port-au-l'rincc, le*!-.


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM