<%BANNER%>







PAGE 1

LC .Yll 1 r* .•j.-^k. / L'EMULSON est un puissant aliment mdicinal qui par lui mme contiens tous les lments ncessaires j pour donner la sant et la force \ Prennez-la pour vous convaincre. Le tin ;**5W i III IT -* %  i %  *• ->—• ^ % % %  %  %  y .-.< %  ,. —v S*^i. • %  : %  • i ' %  : > i > > %  i i ; ;~ : Nouvelles Etrangres io Septembie PARIS— Un aroplane tomba dns un jard-n d'une catholique ou louaient une vingtaine d'enfants. Uuatre d'entre eux lurent tus et un autre bless srieusement. BlLliAG— La give des dockeis continue et les quais soni couverts de marchandises. ROME— La situation est inchange. Les patrons refusent d entrer tn ngociations avec les ouvrieis. NICIi— Un lger tremblement de terre a t ressenti a 6 heures }o sur toute la cte d'Azur Sur la lM italienne, le tremblement a . plus Violent. r ROME— L'agence Stphani dment les rumeurs qui oni couiu sur la situation italienne. Concernant la question mtallurgique, les ouvriers CvOBftent sur une prompte solution. K^AKlii— Lts cnevaheis de Colomb, venant de l'au, sont arrivs i Fans. PARIS— Le remboursement de l'emprunt de 2^o millions de dollars conttictijar la Prince en i9i> aux Etais-Uuis est maintenant couvert jusqu'au chillre de r>o milluai dt dollars. Le premier euvoi en or est parti pour New York bord du transatlantique la iLoratnt le quatie courant. COBLENTZMillerand, Foch et le gnral Leconte oui pass aujourd'hui en revue les troupes tranaises cantonnes lion Cammone encadies par des aroplanes qui ont lut de cette revue une splendide parade. A1HLNLS—Les uoupts giecquts ont occup la ligne SimavtueutisOuchak io ri i gant de grandes pertes i l'ennemi. ROML— A cause du tremblement de terre, les couimuincaiious tlgraphiques et tlphoniques iont in tenompuis avec Home. VIA KLUUO—Le chteau de Fiance Disolo tomba en ruines Lis villages de BivtfMOO toi 111 Montl||ao HOIJC en mines. ^ VLitSAILLLS— Le8 chevaliers de Colomb aot auives ce matin accia int'8 par la population. I a ont visit le Uiuteau de Ltngtyiy eu atieuuuut la rception au Uty Halllia out vieit egaleiueui l'agUM et l'afttbave> cli. loua les ruouuiueiita publics taient decorea aux couleur trancu amricaines. /.UH1U1 Lu radiotlgiaiiine de Moscou ai.uonce la mon du gnral beineuott. PlL. Le roi est paiti visi er le* endroits dvastes par le treiubiomeiit de tenePAHISLe gouvernement treoall a accepte la uomiaaiion de Lord Jlardiuge comme ambassadeur a r/ ilS. WEST B4GEN U tourne de Mousieut Ali.ioiand parmi jiind ioceupu.iou du Nain cou.i.iue par un temps bpltmdide. Milietaud aocuujyagu de Foeli et des gnraux tioguuue et Icbai est paru de CoUieuu ce ma.m,il tiavei era les vtliAgvt q..i burueu. ie umu. On demande A acheter t Chaudire et Moteur force &f e 10 15 chevaux vopeu^ le tout en bon tat. S'adresser Htel de lrance. GRIPPES, CATHARRES, LARYNGITE, BRQNCHITFfi SUITES DE COQUELUCHE ET 3E ROUGEOLE ious rinfluenc au "PULMOSERUM' LV TOUX 3?. CALME IMMEtlATKMENT LA i!tV.tf ET LtS SUELRS NCCTISM L OP.'SESS! -N ET LES POIN 1 S DE COTE B'AI IHJ— L'ACPIT.T KEVaWT. -LE SOM.-..HL ItApSSBT 4 WM.OTI OA'.S IES HOIKALX MEUIC4L FRANAIS S m RE l£ PM FLUi M 20.000 MELEC NS E1RAHCER5 Un. LUIII rvn *1 IVTT. LOI • c/ mnlm tt s,> INTENTE. DANS T.-CIES Us DKQitrRIES 17 FHARMACIEI Bulletin Annour Faitaivers >..:;*£ mm i m \i 1 1 h Samedi ti. Septembre 1930 PROVISIONSLes cbles de New Yo.-k coutirment la stabilit de tes deux dernires semaines.La marque de Famille, le Po.c retient io* cnacgl, le bnield a augment de >o cents les c/o Jbi. POET AU PaiNCE, CAII':— La situa lion bnancire dans les pays consom mateurs semble ne pouvoir se rgler de siiot. aussi la demande reste-telle cuiie tt les prix coaUnuem a bkiieeitll nous a t communiqu un idble de New-Yok oflraot Dol. par 12,50 kg! pour ioco sa:s de trie ancieune colte. C. 1. P. New-York prompt embaquement. On a pay cette semaine Poitau-Piim.e quelques centaioes de sacs nouveau a livrer o,6o en magasin, ce qui donne '. y,(j en Magasin i.7> dro.ts, sac et trais 1,00 lit et assurance 14 12 C. 1. 1-. New York contre 12,30 offert Les cals nouveaux valent Dol. r Je moins, les tunes 14,72, et ma ge ce gros ucui, les cours au Havre pour nos sortes ont baiss de > 1rs. Les prix au Havre sont de 250 1rs lour le tii, aucienne rcolte et tis 240 a 243 pour tri nouveau, ces uiix s tutenuent conditions du Havre. L.OION— Une lorte baisse est annonce.Oclpailede io cems contie Ji i 40 cems qui se luisait encore 11 y a deux semaines a New-Yo-k. UfcRNlfcKS COURS— Prs 1472, Maiks J,9l, Livies bterliDg ), bon,,,. ,., ,,..„„,. n DERNIERE HEURE Iiicendie Miracrone Une dpche envoye ce midi a MO* JourDitl annonce qu'un laccndic ICUM cette BHII J Mmgcunc %  lnuioit connu -ous II nom d.' Nouvel e Cit -. Le leu a tcUl4 pr* Je M in.i^on NeecM Uorct. Parmi iii mainmi ui>paruc, il but cita celle du Mme Hckkieri llo 6 u, Teruu Gaspard, Artbur Miigiua, lomph Vaboa ( 2 HliUUll J, .unie Uttn muno, .\lr l'crinoia j'CajgMO. ItOa auires TTTrfTf I Dl ttt Jtinolits. A we nainenteuaei vwtunci • Le Matin cuOBSERVATOIRE DU PETIT SEMINAIRE COLLLGE ST MARTIAL RENSEIGNEMENTS METEOROLOGIQUES v'enuudi ro Septembre 1^20 Baromtre 762 4 ) minimum 23 7 Temprature ] ( maximum ;},[ Moyenne diurne 2 6 7 Ciel clair, buur couvert l'antClmiJi. O.sge au sud i 7 h. baiom;re con>tiiotlieque de iLconer lu.nen d,l'A. M. C B. un manuel u 1 >ioire ue lu uiiterature hailienne, .Nous avon la, a c: snjet, une belle lettre que mi a cvnie un religieux membie du Cor, baemani qui, en feliaiant Me Auguste de son no;.le projet met dea considerafons d'une haute porte patnotiqae a propo : ue cette ouvre do il sounaite U ralisation procliaine. Distinction honorifique Nus avons appris avec plaisir que .c ueutenat de rserve \ ictor Lomeau Montasse a t le l.| Juillet dernier, promu au grade ue clieva lier del Lgion d Honneur. Celte promotion a titre militaire a t laite en raisen de U belle conduite au iront, uu ncuitnanl Montasse a qui nous amenons nos plus vives llicitalions. A la Croix des dissions le mardi 14 Septembre cour*ui Nralaitede 1 Euiuiion de la >aintc-Croa, lete pauooala del Chapelle de la Croix de Missions. \ celte Occasion, il y aura messe lusse de premire Communion a ; heures grand messe 1 heures ptoeCMC* et salut du i,es Samt-Sacrement. e La Renaissance s St-Marc Les habitants de M Mare af^rudioni avec plaisu que quelques acunu Oa *kaHenaissance uonucroni eu ccite ville deuk repretenuuooi iMatraies les saiiicJi is 11 dmuiK.ie 10 >>epieiiibre courant. r Les lamcui Petit Charles et Major Cher Toute se icroM entendre dans des mcnuioguei comlques.— Nous y reMeiiUioii. Ncrologie Notre ami David bOlge* ViCUt "u'tte aue.lcment prouve ('..r la mort de sa len.n.e ne l_arida biorges, UiMi.ue ee m.,tiii ; heuies. L*s lunerailica auiout heu eet apies-midi. Le convoi paiitM ue .a maison mortuaire lice u ho.s\eina, AvenueJ*temie, pour se rendre Ilbglisr du .Sacie-C'i'u. de lui b e^u. Nous putageena w d^u.i ue noue ami .'t adussonsauN UmillCI IJ'IOUMIS leipieatH ue notre vira lympathuj, Service dauto Pimaoche .1 partie de o nue hi/oion-CaneIOUI. ; hcuiet, linon Ville; l'aprs-midi de a a > lue la votture sera .. la auposiuoo de tout grwUfCqw la des le, Lies soi. 1 ctioil-viile. Adretiet-vous pour toutes les rparations de vot batterie Aruuaud JUallrbraucli^ iS$4, Avenue Grgoire Apply for ail ktnd oj repairs u/ storage uaiteiy to Armand Mallebranche /--''/ Avenue GrgoireI HEMORRODES N. I uurtaon 1 enai^c vt 1 om;;.<-{ pr la w> HOMMAilt OU OOrCUR ZYLOti E. iu, IFS H)Biu:ii BtUHQOC ( *;$L-rr.ti£ cornac ou OJIISE TUUJJURS US RESULTAT UUo.-cislit "UPR. h. m L:..r;.s-L r.i lESIUT Sur.. Prt..iu.Prl-'f : t\,t. PETRUS Avis m itrlmonial Le soussign aanooee qu'il n'e-l plus respon • ble de? actei de oiit tadlcgli ment uria par la SOLUTION WATLIt '. : g 1 l on,, ^^8 POUMONS KOBUSiKS et ?nnS a ? l,iJt ttGULOSJS. Le produit jouit dune -f r pu'ation universelle. ) bOLUXiOW WAtlIPUltV ;A base de Crosote et de no'KmmriH *\\J£\ de l M ,u . ^.live Ferments, I-^^JHII SS7 S (ypon.OHpti.te. Coiupona, Httai.e de Cer.ae; d'Eue*! Mieux vaut prvenir que gu if WAILULiURY CHEMICAL COMPANY TnonvT/ Des Moines. I wa 1 lOivONTO NEW-V01IK NEW UIU.KWS Franck J. Martin Ayentunral— Un fa:e de la blacire — Porta il'rince, Docteur HSON 1844 Grandliue A ct de Monlbrun E'ii Htel Restaurant Li^S 1 l j talaur ^ 1, d e 1 l ^veiiir£ereccminande lo::s tour I3 DOD 801D e la rgalante de son service, lea voyageui qui pisaent a url-au-1'imce y trouveront pleine laliifacuoiT. PoOr t'en conainceonna ,,0 a passer ni Mo 225 de la Mue Frou, p.j du l'ureau ues_ tlgraphes terrestres. U 'Joiiiliiions trs avantageuse*. *P A, SYULA, Propritaire^ Consultations de 7 hresa.ni.elde3a5p.nil Tous tes jours dimanche exceptl i



PAGE 1

:..;ne anne No 3o79 Porl au rricce,Haiti Samedi il Septembre El* I ^-PROPRIETAIRE '^Dt-MAGLOIHK ^CI>TRAT COMMUNAL G: s.oo ;i piFAHTEMEKTS ,01)1 cjoia fTRANGER G. 2 50 7 IX) i . priodiques et remit^__.—_ obieenJUB s accompagnent et de lutte intrieure. Tiinqo.iet-4, compteurs, mo, migrateurs, draisonna nn-foua : voil les obsds, connaisse/, coup feur, de Frauee-Wurtque La France reconnatra le gouvernement Alexicain. a ceitaines condltione Service de 1 Associated Press Roman de Louis de G <>;> 7 > > 71 jd'ob*888iu:i commune, ciLaerciie obstine des mots, I musique, des physiono[i peur des cjutoiux, des des raies de plancher ou •Je besoin de repter cor cer.aines plirases; la impulsions au vol, au homicide, sont encore iconvnu-s d obsessions c Russir ; Robert Lediame mystrieux du th'.ire de Pans c ... Mais Vivie par M r.el bVger Ps)chologie uu raisonnement jar L Rp'gnand Le sya me dAristcte par O. llamelin Dans les u trs du Sud par L K Stevenson I. Ile heureuse par Avesnes LAmetraugere, Marcelle Adam y> Vivre par lt UrSeige Voio.noll 10 Carte blanche par |ean Cocteau 6 Peut manuel du parfait avan1) in U B. ,, F.S ' ,e " '' ,,U i 00 l'A"!! K> .0,,. U rMMS urijj.^ w. ,, o ja-^-ssyaKsa Aaatomie sentimenu e que en I rance. des conditiona qui Porto Riche 8 00 doivent oire observes par le nouN co emaneptrM thilde Alanic67) V ean gouvernement inex oain a'il !' a isir de Chateauxet degrandesnui dsire tre reconnu par la Frai.ce ocs|euxnouveaux BarooaeStatl ) oo aprs les lections tjui amont lieu l.i danse devait le miroir, a septemlue. 7 >o 7 > Franco s de Cu el La temme normale dans la socit nouvelle Les crivains contemporans de l'.mrique espagnole liait jours .1 Versai les par P ul Guiy r Ai i:ambiu pir Ciello Ketto 2 75 5 7) 10 oo toiiei par Pierre Mac 0:lan .\ JO Le corn naaderamt unique par La dernire tsanne par l h. et H. Omessa 6 La tiagdie Sibrienne, l.Lasies 7 >o Psychologie de la guerre par 00 00 Card of Thanks H'e unsb fo linin ail fr tends and 00 quautiaue wbo klmlly ccntribulateU lowards tbe beautiful wreatbs andfiowtrs llenry Spont ieans de la Guerre L'Aronautique par Ct U'tlitb 9 00 LCOOa de la Guerre A'imentauon ft nvitiiilement parK.Ltgendie S 00 Leons de la Guerre. L'industrie fran tin pai L Guillet et |. Durand 9 00 Ltons de la (iuerie. Les leons BU Mi'ineix Les peuples d'i.arne Orient La Chine 6 15 Dialogues dhier par Maurice Donuay 6 75 NJ; potes et la pen.e de leur temps 5 00 Srie 0 6 centimes Ces conditions son' : 1 Indemnits aux familles dea Franais tus aux Mexique et remboursement des dommages causs aux attaiies des c to\ens franais. 2. Restitution des rseivbs en espces prises dans les banques franaises:'.. Reprise des paiements des intrts sur la d. ii" nationale du Mexique la France. La maisou de la marine de Carrapa est srieusemeut endommage. Un Signala de nombreux morts et bls ses. Le mme tremblement de terre dtruit la ville de Colleamandra Beaucoup de village* sont endorninagea' On signale de uoinbreux morte et bleaaaa. b.zirres 11 n iiurciunt soi. „ teuue les raie* du plandtspUyed al tbe grave ot tbe laie //. M. \ x i M U de la Guerre pir le vueu de toucher les Sbea, also ail frtends wbo tutre prsents et Rouvard y 00 al tbe fanerai and alio tbou bo tend L<< ons de la C'.uerre. Marineetguene cards cables and letUtS of condolence. na vaieparCne de Lie | Vaschalde 900 Les leons de danse, Valse hsitation Sincer tbanks to tbe Staff of Ibt FM La bataille de Foch par les nouveaux pas du largo, la vais; porte 01 lis poteaux a amen, le ira serrures pouc [qu'elles sont bien fermes Cest l la forme tudimm il'obsessiOD, le s:rupule t) 1 manifester de.-, la prem re : timides et susceptibles, iet orgueilleux, das jeunes wt des tendances nu qui; es romanes jues, aux exc3ti Leurs ides tuieut contuaiLa closerie des geois, Fred. i; oa li, ( hatterton, Allred de Vignj. Pe ule Ville, L. R. Picaid. Le Llievalier i la mode, Dancouit. Louis XI, Ci simir Delavigne. Le bonli;mme \x di, Ueury Murgai ant General bospttal. M nu 11. M Sbea and fanai) Remerciements Ut La rsurrection de la chair par lleoiy Roideaux Alceste par Andi Gybal housrmerciotu bien nncrmeni tous i,\ a \[ par Romain Rolland amis et 2Hits qui ont bum voulu /_,, cnutume des amties par Raymond Recouly 5 00 le triple boiton G I 2; O va-t-ou ? pai Ren Resnard <> co La Rtvue des deux mondes 2 50 La Revue universelle 2 >o London News I 50 Le Matin, ie lourncl, le Petit Paxttien, les 7 Nos / o> 7 00 ) 00 b 00 Parisiana IUMANCHE l.rs '.'e t Rie pisodes du DOMINO ROUGE li.tituls : Le Cbl des jaidics le Complot 1. Parties sensationnelles. Entre c. 1 :x) et nous tmoigner dts marques Je sympa* tumultueusement, |usqa'ai %  lobieaaon s'impose, risis '(ne en dposant desjleurs il des Charles Rentl ) 00 Le Figaro, le lerrpr, llixcelsior ks 7 Nos 1 /) RELATIONS MARITIMES amricaine dans les poils al'emmds. Ln cas de guerre entre les Bt LLa Loterie de ( i rand m < i odve On trouvera acheter les billets lradical pour se dbarras-er n tortures. ''action des obseseior.s rpaiijilme uervcu.v ne tarde i s'puiser : son quilibre "Mae, dj compromis, se "' ievieut singuliteuunt ma Apathique et sans volont, oer rtsisie peu ses im -v %  1 rr^\ aogo 8santes, sortes de „ . M de la volont S lisait rapportent lestomac ce malaise Accord Unis et 1A lemagne, l'accord est 1er((e /a Lo[erie de Crand-Gove^ min. On prvoit galement Us c.s ,, nU ^ wlc C oinnvma l, Untpriles la.s-L'ns et Washington, 16 aot— M lina< iiaieu a M v 1 i local locomoteur I c'eai l une erreur pr S 0', prsident du Si pping Roard a succomb a son uluession, jud.ciable. le vertige a stomailio Uxl connatre au)aurd'hui le; accords •MoaUmmeut l'tat absolument laeso ne relevant nullem nt d un coac | us entre l'A nencan Shipand Hiable de satisfaction tt de trait ineut similaire. Commerce Corporation de N.w'f ayant succd l'extca L'bcrreur de la aoirude.de lobs yoik et U Fiamburg-AmericanLi. 'acta. b'il s'ag.tde suicide, cunt, des espaces clos, oee cbed'Allemagne Le Shipping Board pede 1 accomplir ne lasse mine de 1er; le teneur du MOg, dea lem loi de navires amKeureux obsd aucun rpit, insectes, des reptiles la peur des ffiff^iweaMaw routes de ^•oulageineut avant la Deruorages, de certaines toiles, Ju vene, ri.ains -ur in aucieuaes '" d = l S S& V U que.nm?,n des'mtaux. la crainte aes coi.tact,, ^S^SSkT Pi malgr les ulus minutieu des allumettes, des microbes, des les parties du raone. fPrecauUoiiB ,mnut eu pulS80 8. la peur d tre enterr viL accord est conclu pour vingt KuraptiQie' peur de laplac vant.de ne pouvoir marcher et bien aas Dune minire gnrale il preN"-est une varit curieuse d autres phobies je vous fais VJlt qu cai q 0 | parti pourra partiWntea'obbession anuoissauie. grce dss IDO s grecs qui les dsiCiper a7e c UQ tjinag: gil dam les ICOt wate en un sentiment d mo gneat Qgurent encore paimi ces r^ d ; rs et dc marc hin. d:i!'ierieentie ,i 'euTrea puissances que l'Allemagne ^ene da Mali., e^lhssor m entre une compagnie amriet 4 Aliermgie et_ d'autres pu.s.ances P 1 < %  !" ***** gv mies. caine et la compagnie Hamqis les Et as Unis. burg Amrique L s-.v.ce des passagers en're les r (\ jni immi // # J Pi Euts-Uail et l'Allemagne sera tabli Uil UUtnpugHim UGS avant un an. POlUptoTl * i Pour ltsplanset la conduction ^ "' d:s mvies de pass..gers,la Hambuig Convocation. Tous les pornAmtrican Line mettra i la dispoilp i 9l!j miist uc.emeni sont convotio 1 de la compagnie amricaine son qja la Station Centrale le dimeo* exprience et ses techniciens. che I du courant .1 hres prcise Lus transports de marchandiss en de l'aprsunili, en uniforme, pour t:e l'Allemagne el les pays autres enteudre une communication du que les h ats Unis serom entrepris Commandant: H et dpouvante relle, obsessious. patrinume psu enviable d'uue manire indpeniante et U conpagnie amricaine sera libre d'ac cept r oa de rJuser chaque proposition. M. U.msou a dclei que pour cotaneacer le service d;i passtg'rs l'An:ii:m Stlip and Conmar:; Cor poratioa vient d acheter au Shipping Eugne DEOANO CommanaVaitl de la C^npatfnie^ dea l'o..,[}[• rs. Buvez la Dlic'^ise BOIS 1TA %  l ocoaa.on'd^^aeiTagottauce un.vewUe le ^lewoUe ba[ ^ A neru aa L me dus les pjru Msrchint ShipUilin* CsrpocaU' "•dans le carrires libraest aussi vte.lie qie ta pense m 5,gt ltt Uaii at la compagnie allerl'a-xces niviraa doivent tre p-eti its nvross hrditaires, raaine... Doctanr L minde sera l'a^nt de U compagnie eatrer 21 wryica ta IU1I Hm uoœbre de mieiua uutcui .. Oilla i'.i,*^<. uicuriipHiBbla. d'une MIUI' V| HI*

Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05212
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Saturday, September 11, 1920
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05212

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )


Full Text
:..;ne anne No 3o79
Porl au rricce,Haiti
Samedi il Septembre
El*
I ^-PROPRIETAIRE
'^Dt-MAGLOIHK
^ci>trat Communal
g: s.oo
;i
piFAHTEMEKTS
,01)1
cjoia
fTRANGER
G. 2 50
7 IX)
i . \on content d'tre juste,
ne permets pas l'injustice.
lances snt rc?ues au ^omP,to,r J"
ffpoblicit, 9 Rue Tronchet, P.-
ji, ih Luda,e Hil1' Londr
CAUSERIE MEDICALE
Quotidien A]
PHOCYL1DE
REDACTION; Rue Amricaine No. IJoS
TEEEPIIOSE: \S
La rponse de la France la
note amricaine donne
entire satisfaction
Washington
Grands succs la
Librairie du Matin
0Q n'admettait gure la
Cdiiscieiic-. Mai, ai-jour
Itto forc de raconi aure--------------------
L-uine formes d'aliua- .
S les las malades ont Brvici de 1 Aasocutei Press
' t co iscieiiCH de l'anoma-
Luits qu'i s prouvent Washington i acu Coana.s-
pottwr parvenu a lu sant l'opinion du gouvernement fian
r, i.'ob-es-tion es le type ais sur la situation russo po ooftlie,
,'moiit et ouHCiunf de le dpartement d'Ltat atteidutau-
. mental, ciraetsna par j0urd hui un; rponse otd:il!e de
3iom mcjtrob.ei. Connue 1\Mh: |a note rcemneat envoyai
l'ambis-adeur u'italie sur l'avenir
de !a Russie e! de la Pologne. La
rponse de la France, qui a t pu-
b.ie hier, proave, a dclar le se
crtaire Co by. que la France est en
accord comp et avec les principes
doute, avec dlire du tou- expass dans la no'e amricaine Soi
,'Hpnt est assailli par les opposition au dmembrement de li
, ei les cornaient ; Russie est des plus satisfaisante".
"infiii, la m une des mots Le g0uveruem;r,l italien a d:ji r
poniu oliicieusemeut la not: am-
ricaine, proroe tant bret dlai une
r.'pons; dcisive et otficiel'e.
uire*> priodiques et remit- ^__._
obieenJUB s accompagnent
et de lutte intrieure. Ti-
inqo.iet-4, compteurs, mo-
, migrateurs, draisonna
nn-foua : voil les obsds,
connaisse/, coup feur, de
Frauee-Wurtque
La France reconnatra le
gouvernement Alexicain. a
ceitaines condltione
Service de 1 Associated Press
Roman de Louis de
G
<>;>
7 >
> 71
jd'ob*888iu:i commune, ci-
Laerciie obstine des mots,
I musique, des physiono-
[i peur des cjutoiux, des
des raies de plancher ou
Je besoin de repter cor
cer.aines plirases; la
impulsions au vol, au
homicide, sont encore
iconvnu-s d obsessions
c Russir ;
Robert
Lediame mystrieux du
th'.ire de Pans
c ... Mais Vivie par
M r.el bVger
Ps)chologie uu raisonnement
jar L Rp'gnand
Le sya me dAristcte par
O. llamelin
Dans les u trs du Sud par
L K Stevenson
I. Ile heureuse par Avesnes
LAmetraugere, Marcelle Adam y>
Vivre par lt UrSeige Voio.noll 10
Carte blanche par |ean Cocteau 6
Peut manuel du parfait avan-
1)
in
UB.,,F.S ' ,e" '',,U i 00 l'A"!! K> .0,,. U rMMS
urijj.^ w. ,, o ja-^-ssyaKsa
Aaatomie sentimenu e que en I rance. des conditiona qui
Porto Riche 8 00 doivent oire observes par le nou-
N co emaneptrM thilde Alanic67) Vean gouvernement inex oain a'il
!'aisir de Chateauxet degrandesnui dsire tre reconnu par la Frai.ce
ocs|euxnouveaux BarooaeStatl ) oo aprs les lections tjui amont lieu
l.i danse devait le miroir, a septemlue.
7 >o
7 >
Franco s de Cu el
La temme normale dans la
socit nouvelle
Les crivains contemporans de
l'.mrique espagnole
liait jours .1 Versai les par
P ul Guiy r
Ai i:ambiu pir Ciello Ketto
2 75
5 7)
10
oo
toiiei par Pierre Mac 0:lan .\ JO Le corn naaderamt unique par
La dernire tsanne par
l h. et H. Omessa 6
La tiagdie Sibrienne,.l.Lasies 7 >o
Psychologie de la guerre par
00
00
Card of Thanks
H'e unsb fo linin ail fr tends and 00
quautiaue wbo klmlly ccntribulateU lo-
wards tbe beautiful wreatbs andfiowtrs
llenry Spont
ieans de la Guerre L'Aro-
nautique par Ct U'tlitb 9 00
LCOOa de la Guerre A'imentauon
ft nvitiiilement parK.Ltgendie S 00
Leons de la Guerre. L'industrie fran
tin pai L Guillet et |. Durand 9 00
Ltons de la (iuerie. Les leons BU
Mi'ineix
Les peuples d'i.arne Orient
La Chine 6 15
Dialogues dhier par
Maurice Donuay 6 75
Nj; potes et la pen.e de
leur temps 5 00
Srie 0 6 centimes
Ces conditions son' :
1 Indemnits aux familles dea
Franais tus aux Mexique et rem-
boursement des dommages causs
aux attaiies des c to\ens franais.
2. Restitution des rseivbs en es-
pces prises dans les banques fran-
aises-
:'.. Reprise des paiements des int-
rts sur la d. ii" nationale du Mexi-
que la France.
La maisou de la marine de Carrapa
est srieusemeut endommage. Un
Signala de nombreux morts et bls
ses. Le mme tremblement de terre
dtruit la ville de Colleamandra
Beaucoup de village* sont endorn-
inagea' On signale de uoinbreux
morte et bleaaaa.
b.zirres 11 n iiurciunt soi-
teuue les raie* du plan- dtspUyed al tbe grave ot tbe laie //. M. \xiMU de la Guerre pir
le vueu de toucher les Sbea, also ail frtends wbo tutre prsents et Rouvard y 00
al tbe fanerai and alio tbou bo tend l<< ons de la C'.uerre. Marineetguene
cards cables and letUtS of condolence. navaieparCne de Lie | Vaschalde 900 Les leons de danse, Valse hsitation
Sincer tbanks to tbe Staff of Ibt FM La bataille de Foch par les nouveaux pas du largo, la vais;
porte 01 lis poteaux a
amen, le ira serrures pouc
[qu'elles sont bien fermes
Cest l la forme tudimm
il'obsessiOD, le s:rupule t) 1
manifester de.-, la prem re
: timides et susceptibles,
iet orgueilleux, das jeunes
wt des tendances nu qui;es
romanes jues, aux exc3ti
Leurs ides tuieut contuai-
La closerie des geois, Fred. i;oa
li, ( hatterton, Allred de Vignj. Pe
ule Ville, L. R. Picaid. Le Llievalier
i la mode, Dancouit. Louis XI, Ci
simir Delavigne. Le bonli;mme \x
di, Ueury Murgai
ant General bospttal.
M nu 11. M Sbea and fanai)
Remerciements
Ut
La rsurrection de la chair par
lleoiy Roideaux
Alceste par Andi Gybal
housrmerciotu bien nncrmeni tous i,\a\[ par Romain Rolland
amis et 2Hits qui ont bum voulu /_,, cnutume des amties par
Raymond Recouly 5 00 le triple boiton G I 2;
O va-t-ou ? pai Ren Resnard <> co La Rtvue des deux mondes 2 50
La Revue universelle 2 >o
London News I 50
Le Matin, ie lourncl, le Petit
Paxttien, les 7 Nos / o>
7 00
) 00
b 00
Parisiana
IUMANCHE
l.rs '.'e t Rie pisodes du
DOMINO ROUGE
li.tituls : Le Cbl des jaidics
le Complot 1.
Parties sensationnelles.
Entre c. 1 :x)
et
nous tmoigner dts marques Je sympa*
tumultueusement, |usqa'ai
lobieaaon s'impose, risis '(ne en dposant desjleurs il des fileur laprit dsarm. U 1 cer- tonnes sur la tombe ae notre regrett h-
ombre arnven. se suicider ,\/ sbea dcd, ainsi que tous ceux
taiaonueieut 1. clioisissuq, qui taient prsents aux lunrailles,
fnl'Ji ml l[? H^Lr "' 'iUl "U5 Ht aUnbiC d(S al'Ui- UU'
"" "' vrammes il lettres de condolances en
cette douloureuse 1 ireonstance.
Sons prsentons l expression de notre
Vtve gratitude l Etat Major du P'teld
General llospital.
Mme 11. M- Sbea el famille>
Charles Rentl
) 00
Le Figaro, le lerrpr, llixcelsior
ks 7 Nos 1
/)
RELATIONS MARITIMES
amricaine dans les poils al'emmds.
Ln cas de guerre entre les Bt L-
La Loterie de
( i randm< i odve
On trouvera acheter les billets
lradical pour se dbarras-er
n tortures.
''action des obseseior.s rpa-
iijilme uervcu.v ne tarde
i s'puiser : son quilibre
"Mae, dj compromis, se
"' ievieut singuliteuunt ma
Apathique et sans volont,_____________
oer rtsisie peu ses im -v ___1_____ ------------rr^\
aogo 8santes, sortes de .
M de la volont S lisait rapportent lestomac ce malaise
Accord
Unis et 1A lemagne, l'accord est 1er- ((e /a Lo[erie de Crand-Gove^
min. On prvoit galement Us c.s ,,nU^wlc Coinnvmal, Untpri-
les la.s-L'ns et
Washington, 16 aot M lin-
a< iiaieu a mv 1 i local locomoteur I c'eai l une erreur pr S0', prsident du Si pping Roard a
succomb a son uluession, jud.ciable. le vertige a stomailio Uxl connatre au)aurd'hui le; accords
MoaUmmeut l'tat absolument laeso ne relevant nullem nt d un coac|us entre l'A nencan Shipand
Hiable de satisfaction tt de trait ineut similaire. Commerce Corporation de N.w-
'f ayant succd l'extca L'bcrreur de la aoirude.de lobs yoik et U Fiamburg-AmericanLi-
. 'acta. b'il s'ag.tde suicide, cunt, des espaces clos, oee cbe- d'Allemagne Le Shipping Board
pede 1 accomplir ne lasse mine de 1er; le teneur du MOg, dea lem,loi de navires am-
Keureux obsd aucun rpit, insectes, des reptiles la peur des ffiff^iweaMaw routes de
^oulageineut avant la Deru- orages, de certaines toiles, Ju vene, ri.ains -ur in aucieuaes '"d =
lS S& VUque.nm?,n des'mtaux. la crainte aes coi.tact,, ^S^SSkT
Pi malgr les ulus minutieu des allumettes, des microbes, des les parties du raone.
fPrecauUoiiB ,mnut'eu pulS808. la peur d tre enterr vi- L accord est conclu pour vingt
KuraptiQie' peur de laplac vant.de ne pouvoir marcher et bien aas. Dune minire gnrale il pre-
N"-est une varit curieuse d autres phobies je vous fais VJlt qu. caiq0| parti pourra parti-
Wntea'obbession anuoissauie. grce dss ido s grecs qui les dsi- Ciper a7ec UQ tjinag: gil dam les
ICOtwate en un sentiment d mo gneat Qgurent encore paimi ces r^ d ; .rs et dc marchin.
d:i!'ierieentie ,i -
'euTrea puissances que l'Allemagne ^ene da Mali., e^lhssor m
entre une compagnie amri- et 4 Aliermgie et_ d'autres pu.s.ances P1 <* ***** gv mies.
caine et la compagnie Ham- qis les Et as Unis.---------------------------------------------
burg Amrique L s-.v.ce des passagers en're les r (\jni immi // #JPi
----- Euts-Uail et l'Allemagne sera tabli Uil UUtnpugHim UGS
avant un an. POlUptoTl * i
Pour ltsplanset la conduction ^ "'
d:s mvies de pass..gers,la Hambuig Convocation. Tous les porn-
Amtrican Line mettra i la dispoil- pi9l!j miist uc.emeni sont convo-
tio 1 de la compagnie amricaine son qja la Station Centrale le dimeo*
exprience et ses techniciens. che I du courant .1 hres prcise
Lus transports de marchandiss en de l'aprsunili, en uniforme, pour
t:e l'Allemagne el les pays autres enteudre une communication du
que les h ats Unis serom entrepris Commandant:
H et dpouvante relle, obsessious. patrinume psu enviable
d'uue manire indpeniante et U
conpagnie amricaine sera libre d'ac
cept r oa de rJuser chaque propo-
sition.
M. U.msou a dclei que pour
cotaneacer le service d;i passtg'rs
l'An:ii:m Stlip and Conmar:; Cor
poratioa vient d acheter au Shipping
Eugne DEOANO
CommanaVaitl de la C^npatfnie^
dea l'o..,[}[ rs.

Buvez la Dlic'^ise
BOIS
1TA
locoaa.on'd^^aeiTago- ttauce un.vewUe le ^lewoUe ba[^ A neru.aa Lme dus les pjru Msrchint ShipUilin* CsrpocaU'
"dans le carrires libra- est aussi vte.lie qie ta pense m 5,gtltt Uaii at la compagnie aller- l'a-x- ces niviraa doivent tre p-eti
its nvross hrditaires, raaine... Doctanr L minde sera l'a^nt de U compagnie eatrer 21 wryica ta IU1I
Hm uobre de mieiua uutcui ..
Oilla i'.i,*^<. uicuriipHiBbla. d'une miui'
v|Hi* k'..i^ni.inem.Mil ion* fui ni larmtuu-
H9A 1 .1 fanant aimplamanl uaeeuiilatva U. |
F'. J1TA .lans un nlre il'eau.
atxiii-it nul nul ie nom 1- ruilm tiii+fi, qui lUl I
guraidt un firudull tari,ut, uu tt ayrtil I
Il t-nt : Priicipilei irofuriei M d'IHmooUllM
Kui.rCsoniaiKs : liora^aBlr Franoo-IUUiaa
VAILLANT et H0UET,
\m, iu i\ ii^Mia-d.-rtui. poiT-M-Firaci


LC .Yll 1 r*
.j.-^k.
/
L'EMULSON
est un puissant aliment mdici-
nal qui par lui mme contiens
tous les lments ncessaires
j pour donner la sant et la force
\ Prennez-la pour vous convaincre.
Le
tin ;**5W
i
iii IT
-* i
* mf*
I-, ^ "
-^.^^^fc. I
l-^fcl [.- '
i
: >-> ^
*' y .-.< ,. v
S*^i. : i ' ' : > i > > i i ; ;~ :

Nouvelles Etrangres
io Septembie
PARIS Un aroplane tomba
dns un jard-n d'une catholique ou
louaient une vingtaine d'enfants.
Uuatre d'entre eux lurent tus et un
autre bless srieusement.
BlLliAG La give des dockeis
continue et les quais soni couverts
de marchandises.
ROME La situation est inchan-
ge. Les patrons refusent d entrer tn
ngociations avec les ouvrieis.
NICIi Un lger tremblement de
terre a t ressenti a 6 heures }o
sur toute la cte d'Azur Sur la lM
italienne, le tremblement a . plus
Violent. r
ROME L'agence Stphani d-
ment les rumeurs qui oni couiu sur
la situation italienne. Concernant la
question mtallurgique, les ouvriers
CvOBftent sur une prompte solution.
K^AKlii Lts cnevaheis de Co-
lomb, venant de l'au, sont arrivs i
Fans.
PARIS Le remboursement de
l'emprunt de 2^o millions de dollars
conttictijar la Prince en i9i> aux
Etais-Uuis est maintenant couvert
jusqu'au chillre de r>o milluai dt
dollars. Le premier euvoi en or est
parti pour New York bord du
transatlantique la iLoratnt le quatie
courant.
COBLENTZ- Millerand, Foch et
le gnral Leconte oui pass aujour-
d'hui en revue les troupes tranaises
cantonnes lion Cammone encadies
par des aroplanes qui ont lut de
cette revue une splendide parade.
A1HLNLSLes uoupts giecquts
ont occup la ligne Simavtueutis-
Ouchak io ri i gant de grandes pertes
i l'ennemi.
ROML A cause du tremblement
de terre, les couimuincaiious tl-
graphiques et tlphoniques iont in
tenompuis avec Home.
VIA KLUUOLe chteau de Fiance
Disolo tomba en ruines Lis villages de
BivtfMOO toi 111 Montl||ao hoijC en
mines.
^ VLitSAILLLS Le8 chevaliers de
Colomb aot auives ce matin accia
int'8 par la population. I a ont visit
le Uiuteau de Ltngtyiy eu atieuuuut
la rception au Uty Hall- lia out
vieit egaleiueui l'agUM et l'afttbave>
cli. loua les ruouuiueiita publics
taient decorea aux couleur trancu
amricaines.
/.UH1U1 Lu radiotlgiaiiine de
Moscou ai.uonce la mon du gnral
beineuott.
PlL. Le roi est paiti visi er le*
endroits dvastes par le treiubio-
meiit de tene-
PAHIS- Le gouvernement treoall
a accepte la uomiaaiion de Lord
Jlardiuge comme ambassadeur a r/
ilS.
WEST B4GEN U tourne de
Mousieut Ali.ioiand parmi jiind
ioceupu.iou du Nain cou.i.iue par
un temps bpltmdide.
Milietaud aocuujyagu de Foeli et
des gnraux tioguuue et Icbai est
paru de CoUieuu ce ma.m,il tiavei
era les vtliAgvt q..i burueu. ie umu.
On demande
A acheter t Chaudire et Moteur force
? e 10 15 chevaux vopeu^ le tout en
bon tat.
S'adresser Htel de lrance.
GRIPPES, CATHARRES, LARYNGITE, BRQNCHITFfi
SUITES DE COQUELUCHE ET 3E ROUGEOLE
ious rinfluenc au "PULMoserum- '
LV TOUX 3?. CALME IMMEtlATKMENT
LA i!tV.tf ET LtS SUELRS NCcTiSm
L OP.'SESS! -N ET LES POIN 1 S DE COTE B'AI IHJ
L'ACPIT.T KEVaWT. -LE SOM.-..HL ItApSSBT4'
WM.OTI OA'.S IES HOIKALX
MEUIC4L FRANAIS "S
m RE l PM FLUi M 20.000 MELEC NS E1RAHCER5
Un. luiII rvn
*1 IVTT.LOI
c/ mnlm tt s,>
INTENTE. DANS T.-CIES Us DKQitrRIES 17 FHARMACIEI
Bulletin Annour Faitaivers
>..:;*
mm i m \i 11 h
Samedi ti. Septembre 1930
, PROVISIONS- Les cbles de
New Yo.-k coutirment la stabilit de
tes deux dernires semaines.La mar-
que de Famille, le Po.c retient io*
cnacgl, le bnield a augment de
>o cents les c/o Jbi.
Poet au PaiNCE, Caii': La situa
lion bnancire dans les pays consom
mateurs semble ne pouvoir se rgler
de siiot. aussi la demande reste-t-
elle cuiie tt les prix coaUnuem a
bkiieeitll nous a t communiqu un
idble de New-Yok oflraot Dol. par
12,50 kg! pour ioco sa:s de trie an-
cieune colte. C. 1. P. New-York
prompt embaquement.
On a pay cette semaine Poit-
au-Piim.e quelques centaioes de sacs
nouveau a livrer o,6o en magasin,
ce qui donne '.
y,(j en Magasin
i.7> dro.ts, sac et trais
1,00 lit et assurance
14 12 C. 1. 1-. New York contre
12,30 offert
Les cals nouveaux valent Dol. r
Je moins, les tunes 14,72, et ma ge
ce gros ucui, les cours au Havre
pour nos sortes ont baiss de > 1rs.
Les prix au Havre sont de 250 1rs
lour le tii, aucienne rcolte et tis
240 a 243 pour tri nouveau, ces
uiix s tutenuent conditions du Ha-
vre.
L.OION Une lorte baisse est
annonce.Oclpailede io cems contie
Ji i 40 cems qui se luisait encore
11 y a deux semaines a New-Yo-k.
UfcRNlfcKS COURS Prs 1472,
Maiks J,9l, Livies bterliDg ),
CONSTIPATIOA
prnom ;<
COMPRIMS
d. DLORT. nESimMU
C'EST LE MEILLEUR
___ D PUROATIPM
> bon,,,. ,., ,,..,. n.
DERNIERE HEURE
Iiicendie Miracrone
Une dpche envoye ce midi a MO* Jour-
Ditl annonce qu'un laccndic IcUm cette bhii j
Mmgcunc lnuioit connu -ous II nom d.'
Nouvel e Cit -. Le leu a tcUl4 pr* Je m
in.i^on NeecM Uorct. Parmi iii mainmi ui>pa-
ruc, il but cita celle du Mme Hckkieri llo6u,
Teruu Gaspard, Artbur Miigiua, lomph Vaboa
( 2 HliUUll J, .unie Uttn muno, .\lr l'crinoia
j'CajgMO. ItOa auires TTTrfTf I Dl ttt Jtinolits.
a we nainenteuaei vwtunci Le Matin cu-
OBSERVATOIRE
DU
PETIT SEMINAIRE
COLLLGE st martial
RENSEIGNEMENTS
METEOROLOGIQUES
v'enuudi ro Septembre 1^20
Baromtre 762 4
) minimum 23 7
Temprature ]
( maximum ;},[
Moyenne diurne 26 7
Ciel clair, buur couvert l'antCl-
miJi.
O.sge au sud i 7 h.
baiom;re con>t J.SGHERER
Manuel d histoire de la
' litLeratuie hatienne
mffe lionjpane varanvilie auguste ne cesse de
pJisuiwe ij reabsatioa d ion projet ,|ui e*l
comme on le Mil, dcrire en collaboration aved
Ici membres de u section de la Un>iiotlieque de
iLconer lu.nen d,- l'A. M. C B. un manuel
u 1 >ioire ue lu uiiterature hailienne,
.Nous avon la, a c: snjet, une belle lettre
que mi a cvnie un religieux membie du Cor,
baemani qui, en feliaiant Me Auguste de son
no;.le projet met dea considerafons d'une hau-
te porte patnotiqae a propo: ue cette ouvre
do il sounaite U ralisation procliaine.
Distinction honorifique
Nus avons appris avec plaisir que .c ueute-
nat de rserve \ ictor Lomeau Montasse a t
le l.| Juillet dernier, promu au grade ue clieva
lier del Lgion d Honneur.
Celte promotion a titre militaire a t laite en
raisen de U belle conduite au iront, uu ncuit-
nanl Montasse a qui nous amenons nos plus
vives llicitalions.
A la Croix des dissions
le mardi 14 Septembre cour*ui Nralaitede
1 Euiuiion de la >aintc-Croa, lete pauooala de-
l Chapelle de la Croix de Missions.
\ celte Occasion, il y aura messe lusse de
premire Communion a ; heures grand messe 1
heures ptoeCMC* et salut du i,es Samt-Sa-
crement.
e La Renaissance s St-Marc
Les habitants de M Mare af^rudioni avec
plaisu que quelques acunu Oa *kaHenaissance
uonucroni eu ccite ville deuk repretenuuooi iMa-
traies les saiiicJi is 11 dmuiK.ie 10 >>epieiiibre
courant. r
Les lamcui Petit Charles et Major Cher Toute
se icroM entendre dans des mcnuioguei coml-
ques. Nous y reMeiiUioii.
Ncrologie
Notre ami David bOlge* ViCUt "u'tte aue.lc-
ment prouve ('..r la mort de sa len.n.e ne l_a-
rida biorges, UiMi.ue ee m.,tiii ; heuies.
L*s lunerailica auiout heu eet apies-midi.
Le convoi paiitM ue .a maison mortuaire lice
u ho.s-\eina, AvenueJ*temie, pour se rendre
- Ilbglisr du .Sacie-C'i'u. de luibe^u.
Nous putageena w d^u.i ue noue ami .'t
adussonsauN UmillCI iJ'ioumis leipieatH ue
notre vira lympathuj,
Service dauto
Pimaoche .1 partie de o nue hi/oion-Cane-
ioui. ; hcuiet, linon Ville; l'aprs-midi de a a
> lue la votture sera .. la auposiuoo de tout
grwUfCqw la des le, Lies soi. 1 ctioil-viile.
Adretiet-vous pour toutes les
rparations de vot batterie
Aruuaud JUallrbraucli^
iS$4, Avenue Grgoire
Apply for ail ktnd oj repairs
u/ storage uaiteiy to
Armand Mallebranche
/--''/ Avenue Grgoire-
I HEMORRODES N.
Iuurtaon 1 enai^c vt 1 om;;.<-{ pr la w>
HOMMAilt OU OOrCUR ZYLOti
E. iu,ifs H)Biu:ii BtUHQOC
(*;$L-rr.ti cornac ou
OJIISE TUUJJURS US RESULTAT
UUo.-cislit "UPR. h. m L:..r;.s-L r.i lESIUT Sur..
Prt..iu.Prl-'f : t\,t. PETRUS
Avis m itrlmonial
Le soussign aanooee qu'il n'e-l
plus respon ble de? actei de pouse ne Ulucia frison Uty tu,pont
cauje d'incompacbiiit de etrelre
en attendant qu un avl on en divo.-
ce lui soit intente.
Port-au Pnnce.io Septembre 1^20
Pu. Frdric Hh'NORl JK
Or 4.80,1e-mi -ier
dESTEVEfii
l'UHTau-i'ItJNJf
- .
Rhumes anciens et rcents,
TiUJc, BronchitA
2>oiit tadlcgli ment uria par la SOLUTION WATLIt
'. : g ,.1l!on,, ^^8 POUMONS KOBUSiKS et
?nnS 'a ?l,iJtttGULOSJS. Le produit jouit dune -f
r pu'ation universelle. )
bOLUXiOW WAtlIPUltV ;A base de Crosote et de
no'KmmriH *\\J\ delM-,u. ^.live Ferments, I-^^JhII
SS7 S (ypon.OHpti.te. Coiupona, Httai.e de Cer.ae; d'Eue*!
Mieux vaut prvenir que gu if
WAILULiURY CHEMICAL COMPANY
TnonvT/ Des Moines. I wa1
lOivONTO NEW-V01IK NEW UIU.KWS
Franck J. Martin
Ayentunral Un fa:e de la blacire Porta il'rince,
Docteur HSON
1844 Grandliue
A ct de Monlbrun E'ii
Htel Restaurant
Li^S1 ,ljtalaur^1,.de'1l^veiiirereccminande lo::s tour I3
dod 801D e la rgalante de son service, lea voyageui qui pisaent
a url-au-1'imce y trouveront pleine laliifacuoiT. PoOr t'en con-
ainceonna ,,0 a passer ni Mo 225 de la Mue Frou, p.j du
l'ureau ues_ tlgraphes terrestres. U
'Joiiiliiions trs avantageuse*. *P
A, SYULA, Propritaire^
Consultations de 7
hresa.ni.elde3a5p.nil
Tous tes jours
dimanche exceptl
i
'


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM