<%BANNER%>







PAGE 1

IB M^TIN Nouvelles trangres Hr Juillet PARISMonaieor Datchanel r en tra dans In ma total PaiiS.H pnrms sait trs dispos Il pariera la rsv* du 14 Initit et prendra CUSOitS qutl que*, jours r*e vncanfeaBRUXELLES. Os rorlirme aoe li chancelier, le miriatredf %  ultimes traotirf s. le pecrlaiie d'Etal arx Finances e-t le ministre de I* puerre reprsen'erort 1 Allemagne U COQ frence de Spa. Un apprend qafl la QUPI tien rt'n tipalequi fera discute MIT. la i ''i a ibtiou erttiu Us lllil de l 'indt m: li AllemandeZURICH —On intercepta un radia tlgramme de Tchlcheriue ilo Moscou pour Krtaaioa dplorant t tot dts communications tlgiaphiquei Moscou et Londres qui leodeol Us cporiations impoPsiLlcr. Tchicherii.e rjoune cooiqoem ruent toute dcision relative iix crance Uiitnnriqnes. PAHIS — Le "Terni/' apprend de Contantinople qu'on aurait ordoi li la leve en rrpgFe pour altrqner le flanc de I anne gricqucmm ATTENTION Mdecins, pharmaciens et dentistes Mis EVANS SONS LESCHER Cx WBBB Ltd Livcipcol (Angleterre) Chimistes et f.biicants <'e Mdi* ramenis, Drogues et Spcial.'es de Pharmacie et tcus matriaux pour Dentistes, inttiuments pour Mdecins etc. Ont le plaisir d'annoncer aux inresss qu'ils sont di.po?s exCHter avec soin et piomptiUide roui y les commardes qui Uur seront confies. Prix et conditions tis avanta geux et di liant tou'e concurrence. Pour plus aœnlri renseignements s'adre;ser leur Reprsentait Julal pour Haiti. W. Uuimin WILLIAMS. St M i: Catalogue pour Us inietcsss tur demande. Faits Divers BENSEIPNEMFNTS METEOROLOGIQUES OBaSERVATOlRE DU PETIT SEMINAIRE LOILEGEST MARTIAL leidi icr Juillet 1920 Baromtre 76) 9 r^f CXL-lTiMMt J ~ ] %  I • _;'.•! : .. %  :..•.., I . %  1 c'isl de voir qu'ils !'• •M 11 13 r*g!me, n'ajtt %  : bouttout a cvil&Bl lii r-... L'.-'-lcr lce;i li I p j i-in, i'j fi;r %  1 n iture!tment r rjlasoivtnl, I • lumen! i.io.Ten: li 1 d< \ca. r" %  I'.I 1011 4UX ...u. I %  •— n 4L %  %  • %  — J ) f^M %  • r la GOUTTE L'OPINION MEDICALE : Jtdminlttre a l'oeotslon d* pousse krts r.otal.ieii.ent IbHgit. %  u F MOftSk. Mtdtcln major .'i> r* -.t. *n Ntratte, anclan mdecin d. neoi 1 ••: %  B*rtn* c 1 cet colarili-J J'ai rail uiaga %  '•• URODONAL W ttll honfiP.) d'aga : >. .u,Tr tt nt d':t.rota r, p t*ea de goutte. Le resuiul fui trti b^n ,,,,,,1: „ iii-.p .1!.'.;^' •-•;•••••. |J '"' ''V'' V!!?' bJe reasentlt mo ni de douleurs qu haaiiueiIrment. et. en continuant la cure J ai pu ccnslaicr que lei attaque! venaient de rnoin* en mlM.tt vo ci long Intervalle de lunps. „, W Jean SEMET^EH, a Bas;!icanova. contre le dtendeur et ^ fit'e condamne ip,^ de G. 50,75 avec ij,. ,> ordonne PeacnUoa pro 1 ^ caution du prsent ioS"^ Clervius Peiit fiE Mandat Amilc.r. fcR* la continuation de l'iitii*^ ire audience. '^i Dorcilia DaU coctrtG.^ Celui qui dclare nulle fS pour n avoir aucun cltet. Le tribunal de pnx,,^, p, dans son audience ff' courant, rendu les jo,J> vants sous la prsider J1 Romulus, VQ D. Laf ;cur contre F. Enit Q ! , expo8ilions, Fpecta( 1 liiuiK qui loi 1 aenaa*ion Hari8l'.'il Rebonx, l'aueur de Romulus Coucou', Roland Doinels, ctenr dea Croia. le Roi" Jean Louis y '. il'aut ur des "Rtpiera do Cloi the Pierre Mac Urian ])• Bitga ( Alexundie Arr.oux, Jean (jaiti i i oiai re.Ch; Tardieo,JJ. Jedelo', Jean Loup roimu collabcrent irgulierecneat a cette ievue jolimeut llluatre.la plus indique pour lea Franaii loigne do la mtro ple ce Us irtngerf qui veulent mivro le mouvement utellectuel en Fram 9. (Abonni ment d'un an)'Ji numros partant du 1er avili 1W0, colonies 25 francs trai ger, 80 fca. Colleciion de la 1re inne 25 tunca en pins. ) ihenMqnes slabtleeant les droits de N()8 tribUIlttlUC la ma son liuencbmeyer st Cie. Outre les CbargSS stipules dans le criiier des chargsi, les enchres BSioni reues sur la mise prix de erze cen's dollaisi'onr p us amples renpeiynements, l'sdrssssr Me i.ouis Nnms dpositaire du cahier dea charges, ou aux avocat* sous3ign4f. l'oit-au Prince, le S juillet 1020 /Sign ) MORKL. ANTOINE TLMQUB k la Tropicale 1532 Gran l Hue prs du tailleur Smith Grand Rabais sur l p s articles pour hommes et dames. Ft! broder etc Grand dpt de ci g ire: tel La Crole > Agence pour les c r R rettes t La Nationale ( m me P IX que la Ubrique ) Produits m -r lob 1 minimum 24 Tempiature maximum (4,9 Moyenne diurne 2S.7 Ciel clair jour u cuit Vent d'Est, fcdaus. Baiorrtre coestant. f.SCHERER CercleFort au Princien Apres le (QMCrl du Champ de Mari, Dimanche, 4 Juillet, le Cercle Purt-ty Princien aura le plaisir de recevoir dans iih SalOOl lis iitinbns du Cercle, leurs famille* etiaviti. Us amateur* de danse lerOBI MtittaJu. La Rer&issance Nous^ rappelons au public que c'est demain soir qu'aura lieu Pariaiana la Fte de la Htnaissance. || v st:ra iutetpritt deux dsopilante •.miidics locales. Monologues etc. Kntree Gniale 1 gourde. La Solidaiit Il esi rappel au\ membre* de cette utile socit qu'il y aur sance le dimanche i 1 courant, a la Itesp.-. l.-.Mont LU . Socit Heitienne de Secours Mutuels otde Bienfaisance Llonvocaiiou :— Les membre* de h Soi HahieBM de kco is mutuels et de Bienfi tance son convequi m i tn i ordinaire I oianilu: i iuillet prochain i i heure* pi soir, au local habituai Je -es runions, d'apns l'uticle tu de sa constitution. Ordifdu jour : i Liciuies dis procl >nbaux, i & Unouillemcm de la coircipondance, 5 DtcMoMdu eoueil I H reunion du :; juin 4 Piviis. uSecrtaire adjoint Ncrologie Hier aptt midi, ver* u b heure*, esl dans sa ;.Se anne Mme W'vC ElOI s ne lotephine EnOde Dauphin, Les funrailles auront luu Ctt CDls-midi .. 5 heures ptciae* en I B| IK do Sacn Ccnur. La dfunte qui tu appaieotc i quelques unis des plus grande* lamilles de I in,.. emporte dot regret de IOUU v %  Le Matin prsii'.n -iMU,. 4 ans. lamilles ROU toi*, R iluzan, ,\U e-iiiti. Dauphin ei s -on confier* li Brest I jr en (hcl du • NOUVillls'.i , lie t mwlisAVIS A l'occasion du rcent deuil caus r-tr la met du OT-I principal de la Maison Shemtob ci; Co, Rue des Fronts Forts, No 215. le public et le commerce sont aviss que la dite Maison restera ferme jusqu i lundi c, lui'let courant. Port-auPiince, le 2 juillet 1920. Le tribunal de paix section sud, a rrrdu sous la prsideree du juge Is Rcmulus, dans son audience du 21 Juin courant, le; i-jgcments suivi n'.s : Henriqurx contre J. Thcmas. Ce lui qui rceoit l'opposition du deman dtur. rtracte le dit jugement ea ce qei a trait la condamnation sans dlai ; accorde au demandeur 1a facult de se librer de la valeur due en deux terme? gaux (t mensuels Angelo Martino contre Innocente Iq'iecear. Celui qui reoit loppositicn du demandeur ; rroit le dit I igemer-t seulem nt en ce qui a trait a la condamnation sans dlai lui accorde le dlai d: 3 mois pour remettre le lit ou lui en payer la dite somme de G. IIJ avaloir sur le ptix d'icel i fixe les dommages intrts G. 30 et le condamne en outre aux dpens La dame LostUia Blain contre Robin, Polynice, Lahens et 1 Etat. Celui qui ordoane la communication des pi:es invoques par les dfendeurs et renvoie la continuation de l'affaire i huitaine Charles Mevs etCo contre Suvius Maguan. Celui qui donne dfaut qui condamne le dtendenr'i la valeur due; lui accorde U (i de s'en librer par des UnaJj suels de dix gourdes Vve Aug Bouchereau coj Dr Pierre-Noel. Celui qo 2 U comparution pei:oanelle dti lies l'audience du 28 [ a iu ta Charles Boduy contre Capi H fils. Celui qui annule la ciuiij demandeur pour vice dtona, Paul 1 h v contre U Loiiea lui qui, avant dire droit, otdo dfendeur, de rapportei uoei dite de ce qu'il avait t ai, couper le bois en question C William contre cimond M Celui qui condamne le demio payer la valeur rclame; lui M pour ce faire le dlai d'an 1 le condamne i dguerpir siu des lieux lous ; rejette lu mages intrts ; ordoane l'ata provisoire du prsent jap moyennant la caution de loge. P Duclrvil contre louis !xi lean. Celui qui ordonie au i deur de piouver l'existence dj cause ci renvoie la continus l'affaire l'audience du meicn juin courant, dpens rsenrs. ....-• % %  ---*T. Black Star Lu Le steamer YARMOUTH eu 25 passagers depuis la H pour la lamaique et rnanqw charbon qu'il nous a t impe de lui trouver mme sur lia New York a t oblig de psi soir pour Kingston mais da de retour ici dans cinq joes prendre les passagers et le II par en Province D'aprs cable rra hier l steamer ANTONIO MACfl toute pour Poit-au-Priice | dans deux ou trois jours. Son itinraire sera probel les ports du Nord, Kingstoal Yo,k Poit au Piicce le 2 joili Luc D0RSA1NVE Agent Ohi DES CAVES Il sers prcc'ii''' !o s-r.nirdi que Ion cotnp'cin dix juillet, mil neuf cent M11..1 \x lu ursa du n alin en lie tu de • : ar le minil 1re de iMe Louia Numa> coteire public aux Ccyea la vei ie au plus offrant et dernier encbrlaienr*du bien.ci~apra dsigu fi isnl partie de la liquidation dsIs maiion liuencbmeyer et lie, tablie sux Cay Une proprit %  Unes en la scsdite ville, 10e de In Concoide inr liqaelltj set rouf truite une tetipon la^fe couvete en tocs. R'ie metnra 1 reiate tix pieds et troll poootl Sttf la dite 11 e. Telqoels it bien ?e poursuit, compotto tt l'tsndi suis aucune eicej t on ni rit rvs. Aux reqcti. 11 uiauite et ci i ^ rCPH ii-> Me*kieori O. Srsrps et A. J. Maomui il' meurent 'ous les deux Pott-so-Prince, doociclie, la preminft Milan ( Rsita ). le ticji il la Nonvelie OriYeoi ( Louiaianns) L: e 1 : 1 : li d'Amrique, 1 gluant en leur qoi h 1 d u un a Liquida* If t; 1 d< 1 00 Muent h mft r • %  bit 11 x Ci yi a iy al 1 our uvoea s te 1 *!ei Anti 11 e 1 '< .< inique et Mon 1 avec lection c'e de ni elle TU cebiosi uu premier sis aux Ceyea. Ko vertu de la 'oi du •} %  } juillet des autres lois et ne relat h \ liquidation des maisons Aile d'une dciaion du Conseil it s > ii i/. t en datn du '1-i ft'obrt 1M9, uliii, d'acte auPI GRAY k Co k HEW-YORK Reprsentant Savon COSMOS en Haiti Farine Toujours Grand choix de DOS BROiXCES en stock pneus et chambjj air de la marque Ajax quai suprieure et prix avantageux Toutes les dimensions asoline lydol — cire Parafa S'adresser 0. A. LUND t



PAGE 1

LE MATIN M WEST 1ND1ES TRADINGCo. . \ m fit entendre le* derniers disques i \ icloria . Nous avons reu pitli d 3.000 nonnaux OSE MEP, for trot* et \ALSIIS a/iA'7/;/;v ni Jrani'f, espagnol et wl'is par Caruir, l'ai rai, Gluck, McCormacL tt .plusieurs > ulre> \ ous pouvez les (nlendr t-ans am une oili'jatU.n de le acheter. cv. BAZ.1R METROPOLITAIN Maison de confiance Inyle des Ru>s tl.i roupie et Dante* Destouches Nous venons de recevoir parle dernier bateau : Biscuits Sunshhic de toutes sortes Cigarettes Cross Cut avec parte cipmetle Tabac Cress Cut et Luckij Strtke Fa es de nuit entaille Pommes en ferblanc Riz Poudre d'lvation litjzon I Chocolat lewneyi > de toute* sortes [ Raisins sches papnquets de 1 livre )Biscuits Price iV Me Vitae 24 quilU [ Polis 2 in 1 pour soulier, b ite or O t2 h vente cette semaine 50 despccililsdeCross Blackwell ez notre liste comprenant 7Q artrduits iii o 8 ^ £L = S a -> rt l\ 2. o f ,o a? =! et "" B 2J Ci" o 9 fi ce O S %  > t &1 IJ *4 l-i TURKISH BLEND p s C IGARETTES g £ Cameron & Cameron Co. '^ •"' >e D, BRITISH MERICAN TOBACCO CO, l*£ %  Mn C*ifn Cuioron Co. SS~ -toi -.^Tf> Cr U 60 Le mimer Ed. RSTEVEQO roin-AU-i'iuNC!-: United Slales Tires Goed lires As!* [or yottr *fse 0/ f/ic United West hldies Corp >ralion IL P. i> U7S, P-K Gene/ul Manager h} IflS A L'A Pog8*>jigt4m du t T


PAGE 1

1E MATin H. Mur ad and Son. [WhoUtilf Dry Ooih MerehtmU, Agents (or Uarwrl ->vtomGbile^TrwLx 118, Bue hcmss Madiou Port-au-Prince JVousvenons de recevoir par le dernier steamer un grau d assortimeutde Champion Spark Plu y 8 ET Champion Metric Phi g pour automobiles. Nous nous empressons de les mettre et trs bon mar ch la disposition des propri t aires d'autos. La maison Veuve Barbaiicouri a reu iffiiaiaiwt'i'.iwrjn.oKiiiaiiiuinnrjnsffi v Pharmacie lbartiai-Ewald UiRTIlL A.PETRU*. P. G. Suc Fonde en 1850 Pro'irts chim : ques de* meil.eures Usius do France et d'Am rqne. Crme Dentifrice Koltois Parfumerie franc lisa et amer, caiine. Petrus' Ilritg Store Sa !cessr lo ALBERTIM FAVLD Estabished 1850 American &French Patout Me dicines. Bast chemicals froni Eu repe and the states. American prescriptions filles, French & merican Perfumei Toile Wtttenu Get il a Petrus' Pharmacy Graduate of Temple Universit Phihdelphia, Pa. %  —— i————— 0m La vritable pommade m< veilleuse* Madame J Jol bois fils ajj Rue Irawrsii e S'empresse d "ii. former sa bienVei lan'e clientle quMIe a rfu par le de nier steamer un lo t lot le la ii.erveil eui6 pomitiad Kon polen#d* h Korgo Products Co. Mes fiinbles chenus qui avaient di pose e fleurs en dpt pour tte pommade sont piies dd passer r lamer leur poiaccompa Une de tBroniz/o Ground Oilt. IA maison a ausi rf;i du Ferro cerium iPi-rrts briquets. Avis aux fumeurs, amateurs de biique's. Alfred Vied 117 Rue Iravertirt Vin rou£8 et vin blanc de J. Calvet & Co • Car Men, rar/e verle, caild d'or A prix gal les >ini • ^fc mes dt lient tou?e concurrence. ^"dfUs", Cognac r.hai pagne Pommery & n t Extra sec (IPU i sec en t-outilles et en dpm; i ^ Mrie livizard et RZ^ MP, crme de caeso Dan zig, cime de Pral Boissons diverses frunofa* Mar H Pipnermint Get Guignolet LafaunV ru? Boison r RUITA, hyginique et uirraffii^ Autres boissons Vermouth Cinziuo, Vm de Malaxa, Vin de Muscat Vu Uiu Bols et lleukes, Scotch whisky, Bitte"* 1 Conserves A mieux frres Sardines des gastronomes, p d foie g r asATiW de maquereaux, Petite pois, iJuilo u'ohve Omet Pi '"'' Spci* lils pharmaceutiques /ra'SJ wirop et vin Hmoglobine, Daachiens, Urudo IJa j QU, Pigeol, Fandorine. oyrndose, F.ludiue, Vamianirif il Jubolitan, Snube-ase, Eiu deJMeJis^e des Carme ai menthe oe Bicqls, K*n Deeni'nce Dr Pierre, fJoldJ!! Soluton Pautaubeige, Eiiir de Virginie, Comprims m razino Mid/, Pep o ter de Jailhl. Lacuiei'me Terrial C Dubois, V'n Dcsiies, Vin de Jlaiiaui. UB Vritable bire de MalU Reconstituante, nergique et agrable, recommande pour %  t'rovitions et conserves amrlcm Beurre : Assurez vous conire LE EEU Adrewei.vous la plus forte compagne dcsK.U, Il HOME INSURANCE Co de 1V-I aflenl gnral pour Hati EiMf. Le BOSSE, Port-au-Prince J'iot.'c z votre Mai^o \ votre Ifof lia, M d'pts au taux W plus raisjnnab'eAucun Irais le commission ni de courtage \ payer llnseiguez-vou:, sa is bais par corre-pjudanc: ou V60M Jiscuter voire problme chez EIWJ. LE BOSSE, 95 Rue du Quai 3 Vin Roage d'Italif! VENTE EN GHOS ET EN DLTAD? Sucre belle quai t en Gri Pharmacie F; SEJOURNE Angle des' Rues Rwc et du Cenm 2 Mdailles d'argect Exposiion de Bruxelles iW Laboratoire de Chimie Mdicale Droguerie, Produils chimiques etlpharmaceuu'qufliSpcialits franaises et amricaines. ..^ Prparation de toutes ampoules mdicamenteuses slnB^ 1 et injectables. ^ Spcialits. — Srum r.vrosthnique simple et ferrupn'*" IoJbydrarg/re. Srum de Morard remplaant les paQ u rcalcifiants de Ferrier et de Bobiw Il y a toujours en stock : Nevroslhose' Sirop pectow Elixir de Pensylvanie. .-,*r Dpositaire du PBEVE^Tj' Beprsentant des Laboratoires T& !" LACT1FERM.—Ferment lactique, contre allectioDS tinales et cutanes. ^\XBffii=Sspp$ifiqtja de 1§ uspiUp. I •am % V %  J



PAGE 1

Quaiorzi ime anne \o 3S\8 Po T t v.i Piinco. Hsifi Vendredi' 2 Juillet 1920 DlRiCTEDR-fROPRIETAIRE aioent-MAOLOIBE MAGISTR AT COM MUNAL RDACTEUR EN CHEF Lon Laleau tnvuno 15CMTI*M %  ^ DKIAHTEUENTS i||0il l'moii icoii fTRANGER G. 2 00 G. 2 50 700 8.00 omptoir IrooDces sont reues au comptoir lr ,| de Publicit, 9 R u ' Troncbet, P [Tii, 23, Ludgate Hil, Londres, Quotidien Il est un endroit o tous les homme? &e rencontrent : c'est au carrefour de la Douleur. Henry BATAILLE REDACTION ; Rue Amricaine No. 1358 TELEPBONB ; 208 %  iebiluel du mm est souvent ^JaPoor ue pas jlt'lnr le teint, E u-lier la peau du visage, tlrnr douce'tient soir et maMtJuit s rvielle Je toi'e fine, i mouille deau chaude penddtau fraube pendant Untmx grasses emploieront ave m eau alcaline naturelle ou mleront leur eau quel %  rJeiun alcoolat su dinivilioolujue de bonne qualit' Les ma fourrant employer Us crkl de glycrine ou un peu de imsavon bien ueu re et alla Jle r st sensibh. de ,Lusage modr et in er m il lent trt contracte le dame, eljace Mfcrticulles et assouplit te retodtrmiqiu Mais son usai;, \pt por desscher, plisser et la tguments, surtout lorsque iilical et naturellement ros, dis jouis est mobile et d h llorostla boufnt; labus du u coloration Urne Quant \iifront,pour lui cons.rver son \tMibmcbe. il faut rsister iblt aux motions, aux pr. \, viter les Irai aux et l,s Itcfis Les rides — on 1 a de marqu — viennent de bon \mptrsonnnes nerveuses, sumraine; aux individus qui Il pense et dans la mditaiWf absorbes sans cesse dam f krltxin. la tristesse Par V chagrin dit on. se glissent ***, Pour viter ces stigmates, igaltment les passions tristes gaies I; excs du rire est *me litre que celui des iar*r r >'dtouiours le pli de son '*/ous regarde^ ces deux %  'coin des joues, disait Kodaks-Cameras Films SUPPLIES i 1). 1013, Rue du Centre PORT-AU-PRINCE Paul E. oxila Hue du Uayasin de l Etat et Iraversicre t MATIN L?* ty^l. tt vous croyez VjMllcsse. Eb bien] non, 'top ri... 'bupas de la mobilit '* visage; toute grimace ' %  i sillon: contemplez, .5 [ eurs 'Mes prcoces t 11 'mies traits, et renfermer ,ac,al?: Mler le soleil, 1 JT. Le dernier prcepte 'nous axons t'ait disIfcl^ rid "> bien <*" Kf^"'. Par le traite in* ?'* rtur -Quant aux ?' e L aux /^> qui sont **£ r/ ,f" irfrl outrages du Ij f <"•< %  besoin de le Ci l,USOtr f Par les rides mS m de la variole " [*** Imits, rendre quel typh de la Salptnre, I* V*** !" < rapport, %CfT. hii intressante *iu£ •V^' / et " ans, ** dvelopbemenl des ,.rait facilement lait i-2r T que dam f*'t, c ae ll y < a au xC^^Rosbacb, %  *&/ lravaux clif Z!r ,d r r h li 1 j, *' r,d s > obstr % %  ? 5 Martin, Frachement arrivs Vrai toiior de toie, Importe directe n 1 lit deShantug, 1 -our coa'uines d'hommes et femmesChemises blancliea fraraisea devan plis souples en toile. Palmbeacha aaaorti, b0001 qualit. Dentellea valencieaneg et imitation. Rideaux eo tulle et guipure. Chapeaux de paille pour hommes en uroa ut en dtail, formes vaties r/our tous les gots et porte de touteB les boursesCrpe franais suprieur, noir et blanc. Di8onal noir, laine Casiums anglais fantaisie laine Chemiset ta suprieures pr hommes lias de co'on, lil. soie Chaussettes lil d'Ecosse pour hommes et enfan's Serviet es de bain Cravaes en tous genres Garnitures pour robes. Marabous coin, nouions couleurs Toile drap, (ii et coton Toile Tie indien Pomraadep. Lotions. Poudres e'c: Les prix tont le meilleurs de la place l'o rouge \\\*y Foi rouge A VFNDBE C hez Alphonse HAYNES Laine zphir Couleurs assorties Chez Alphonse HA\ NES Lettre ouverte AU tfonc.es.'J Juin WSO. Monsieur l-j Direc'eur, Me prvalant do I-accuril bienve:ilant t sympathique que vous m avez accord, en riillrpiiies cir constances, je me fais le devoir d'ajouter DU mot tout ce que les journaux do la Capitale ont dit sur la Dette Intrieure, Dana votro nurm'ro du 27 Moi; VOLs en avez parl rusai, meis pas sulli8amment pour faire ressortir la nfcttait moiale et matrielle du rglement dts inti's de celte dette. Ncessit morale : parce que il y va bien de l'intrt et de la dignit d'un Etat do s'aflirmer en tenant trs haut le fouci de ses engagements* C'est ce sentiment qui constitue, en quelque sorte, la garante morale qu il olre ll cranciers; autrement, tout autto moyen employ pour asseoir son crdit est inoprant; car ce to condition est la plus haute mara'ion du selt respect. Ce sentimeit est applicable aussi bi.ii 1 Etat quau particnlior, avec celte seule dilfeieuce que le panicu lier peut succomber, loi dia que l'E Et doit t< ujouis lubtiatar; rest pourquoi les moyens de Ki.Lsut.-i.ce de I Etat sant i/> .i s-ib.'t -.-. Ilei'i, ilmt\ho dire si gloire, a toujours lait lace bes engagements IIK'IUJ dans les rircons'ances les plus critiques, ciruousteneed aux exigence, 'de r.olro honneur, de l'existence et de l'honneur des tres qui DOtOi sont cliers, et non seulement cel.i; mtia de tous les grands ici-rets toit do patrie, soit de famille, soit de travail ou d affaires ; do tout 3 3 les m iltip'es questions qui s (engagent sur la vie d'un homme, songez que tout cela, de cei laines minutes se trouverait, tout coup, livr aux quatre vents, par suite d'en ngligence de 1 Etat? Non. je ne puis le croire, si l'Etat est en msure d viter cette ca astro plu ; car Comme a dit le grand co noruiEte franais. Paul Leroy lieaulieo, il ri'y a qu'une misre inson dtbie qui puisse empcher l'Etat de ptyer l'in r' de a dette. Sou8 l'administration de Mr Conard, conseiller financier et avec le consentement et le concours du Gou vernemer t une ptition fut adresse l'tin:rcl Caperton, et, les intrts d* jusqu'alors fuient pays; ce qui soulagea considrablement le commerceei le public en gnral, bien que ce ft dans des circonstances meina g r aves que maintenant. Paradox' s et Boutades 14 On ne MVM I>IM, c'est peut tre vrai, ieaii il -st certain au'un ne se tait plus et c'est bien plus triste. I) / i honnte homme 11 me une femme la jolie rt /ni la.me. La /emuie le tmhtt. S-i! n'a point la force de iUpporter sa douleur, il la noie dans l'aicool I ne honn'e femme adore un homme dont elle est aime. Cet homme la tllaisse. I. a mour '/u'elle en tuait s'ajoutant sa foi se transforme en un amour exagr de Dieu. Uu serait il quelquefois,eu amour l'alcool des femmes: c'est--dire un moyen d'oublier un homme tout iimplemenl '.' 16 L'komms de lettres est heureux qu'une de ses i^u-titres plaise mme un imbcile. 17 I ous ave: t calomni et il vous est tltffiiie de savoir par qui 1 Aveugle, cherchez donc parmi vos meilleurs amis. 18 L'amour est tellement le fait des u'si/s et d un eeilain monde fue malart ce qu'en pense le bon Coppe, on a toujours un sourire pour un cocher et une lionne que l'on dit s'aimer. L'opinion publique est une reine. Connue toute reine donc elle a ses capries. Elle peut de certaines heures s'encoiffer d un ptre comme Hlne. 20 .S' la femme que VOU courtisez dit beaucoup de mal de cous et nen pense pus moins, nayez pas le scrupule de vans en effrayer. Continuez paisiblement votre cours. Car il n est pas en* cure prouv quil faut pour qu'une ftinme vous aimi qu'elle vous estime et pense du bien de vous. Andr Mareuil Docteur Marcel I) rlujuenave CHIRURGIEN-DENTISTE Diplm de Philadelphie* Dental Collge • 1612 Rua du Centre lq'l2 CONSULTATIONS Soir 3 i 5 r Le nouveau Conseil'er financier, Mr Me I Ihenney qui est bien eu cou r8nt des difficults actuelles pourI tit-il sans latfons plansiblup, ne I sa vouloir laisser au commerce et au public en g nral,la mme bonne impression -que sou prdcesseur; Ih norab e Mr i-ieury Equiie qui jouit dj de la sympathie publique itqui est cornu dans le monde ccirmercul pour sa dioiture et soa i ..dpendance, pourrait, il laiaber pustu cne ries rares occasions d'inter venir d i.s un cas qui intresse la stabilit des familles pour ainsi dire, quelles tous les Ltcts du monde si nt aprs a^o.r r.nnonc dans I Expos Les courants continus peuvent, ias\S ces cas de rides prcoces, r stilurr la peau son lasticit et sa cou traeltli normales et augmenter ra souplesse et sa flexibilit en y rveillant une vitalit et une nutrition inusites. Toutes Us foi* que la ride est cause par la faccidil: et la moUsse des tijum H/S, je conseill: avec sueis lemploi dts courants continus. On peut aussi pratiquer des incisions qui, en se cicatrisant, rtractant la peau tt la drident, DOCTEUR exposs, tmoin le caa actuel des grands Etats de 1 Europe, (Je soi t comme des leooi que la l'iovidcn ce donne aux f euples, pour leur montrer qu'i s ue peuv r.t se BOUBtraiie eus calamits que par la sagesse de leurs entreprises. Ncessit matiifcll* : p'-rce que, en piesenco de la cns-t actuelle qui peso sur tout la monde entier et qui est me-iiif/ire pour nous, cb'i q J i, tout est fane, voir*) mme l 'organisation du ravail, I Eiat no s'exposerait-. I pis au reprooh > ue 1 ILsto re, de tout le mai qui pour rait dcouliT do eo:i inactiou, por la pe ter-comme l'a fort bien dit, notre mment CO e, Mo 1/JUIS lierno, dans SOQ msgistral discours sur l'onsei^nsmeut aup riouivde uotre de la Situation de 1!17-1918 (jue t ton Dpuilement rae vivement lioccupedu huit des cranciers de I Etat, poiteurs de la Dette Lxt neure, de la Dette Intrieure et de la Dette Hottante. le mme gouver 1 e d t lit avec ses dignes auxiliauea, .es Secrtaires d'E at et le Conseil d E at, pourrail-il ne pas appuyer de tout son pouvoir, une mesure aussi Jioirieufce et lclame avec tant d'intietno djuis prs de c nq annes, alors que sa ralisation co 8'itue un des moyens qui doivent contribuera faire renatre l'aisance puLhque V Non, je ne le crois pas non plus. I C st fort de cette conception que l'iiomme ue bien a toujours une tendance vers des actes qui lui attirent la sympathie publique, que je me hasarde pisenter ces vues aux dirigeants du paya. Les intrts de la Dette Extrieure tant pays, l'Etat gagnerait pour suivre ses dmarches pour obtenir lEmpiunt des EtftU-Uiljmsia ex clusiverncut pour rembourser le cantal de la DetteMalgr les difficults actuelles cet Emprunt est recoramsndable.en vue du profit raluer sur le chance car mme s'il n y en avait aucur sur les intrts payer. 1 Etat gagne raittoutde mme plus tsrd, dans le remboursement du capital Mais tel n'est pas le cas pour la Dette Intueure : les intrts une fo.s pays, ainsi que la Dette liottan te, qui a est paa bien lourde, au change de 400 0|0, U a'agirait tauk bonnement de taire de la Datte une. rente haitienne non smortisaLis u allectant,l'excdent des recdes aux travaux publier. Lea finances tant rgulirement tenues, c est le prosd le plus i mentaireet le p, ua logique; car, dans lea circonstances actuellea, il nyauiait I> 0 B davantage rembour ser eu < l0 |o par dea Emprunta qux doiveut coter te double, tenaat compte, surtout, que l'Europe mme. / ne njvra pas de si ti l'abondance/? de 1 argent a 5, G 0 [0. / Veuillez agrer. Mr le Direc'eur, mes respectueuses Balutatious ^ JAMES M. Me UUEt la mmi e*


Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05153
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, July 02, 1920
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05153

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
Quaiorzi
ime anne \o 3S\8
PoTt v.i Piinco. Hsifi
Vendredi' 2 Juillet 1920
DlRiCTEDR-fROPRIETAIRE
aioent-MAOLOIBE
Magistrat Communal
RDACTEUR EN CHEF
Lon Laleau
tnvuno 15cmti*m
'^ DKIAHTEUENTS
i||0il
l'moii
icoii
fTRANGER
G. 2 00
G. 2 50
700
8.00
omptoir Ir-
ooDces sont reues au comptoir lr
' ,| de Publicit, 9 Ru' Troncbet, P
[Tii, 23, Ludgate Hil, Londres,
Quotidien
Il est un endroit o tous
les homme? &e rencon-
trent : c'est au carrefour
de la Douleur.
Henry BATAILLE
REDACTION ; Rue Amricaine No. 1358
TELEPBONB ; 208

iebiluel du mm est souvent
^JaPoor ue pas jlt'lnr le teint,
E u-lier la peau du visage,
tlrnr douce'tient soir et ma-
MtJuit s rvielle Je toi'e fine,
i mouille deau chaude pen-
ddtau fraube pendant Un-
tmx grasses emploieront ave
m eau alcaline naturelle ou
mleront leur eau quel
rJeiun alcoolat su dinivi-
lioolujue de bonne qualit' Les
ma fourrant employer Us cr-
kl de glycrine ou un peu de
imsavon bien ueu re et al-
la Jle r st sensibh. de
,Lusage modr et in er m il lent
trt contracte le dame, eljace
Mfcrticulles et assouplit te re-
todtrmiqiu Mais son usai;,
\pt por desscher, plisser et
la tguments, surtout lorsque
iilical et naturellement ros,
dis jouis est mobile et d h
llorostla boufnt; labus du
u coloration Urne Quant
\iifront,pour lui cons.rver son
\tMibmcbe. il faut rsister
iblt aux motions, aux pr.
\, viter les Irai aux et l,s Itc-
fis Les rides on 1 a de
marqu viennent de bon
\mptrsonnnes nerveuses, su-
mraine; aux individus qui
Il pense et dans la mdita-
iWf absorbes sans cesse dam
f krltxin. la tristesse Par
V chagrin dit on. se glissent
***, Pour viter ces stigmates,
igaltment les passions tristes
gaies I;excs du rire est
*me litre que celui des iar-
*rr>'dtouiours le pli de son
'*/ous regarde^ ces deux
'coin des joues, disait
Kodaks-Cameras
Films
SUPPLIES
i 1).
1013,
Rue du Centre
PORT-AU-PRINCE
Paul E. oxila
Hue du Uayasin de l Etat
et Iraversicre
t MATIN
L?* ty^l. tt vous croyez
VjMllcsse. Eb bien] non,
'top ri...
'bupas de la mobilit
'* visage; toute grimace
'i sillon: contemplez,
.5 [eurs 'Mes prcoces t 11
'mies traits, et renfermer
, ,ac,al ,>?: Mler le soleil,
1 JT. Le dernier prcepte
'nous axons t'ait dis-
Ifcl^ rid"> bien <*"
Kf^"'. Par le traite
in* ?'*rtur-Quant aux
?'eLaux/^> qui sont
** r/,f"irfrl" outrages du
Ij f <"< besoin de le
Cil,USOtrf Par les rides
mSm de la variole "
[*** Imits, rendre quel
typh de la Salptnre,
I*V*** < rapport,
%CfT. hii intressante
*iu V^'/ et " ans,
** dvelopbemenl des
,.rait facilement lait
i-2rTque dam
f*'t, c".ae, ll y < a au
xC^^Rosbacb,
*&/ lravaux clif"
Z!r,drrh"li-
1 j, *' r,d's> obstr
?. 5 Martin,
Frachement arrivs
Vrai toiior de toie, Importe directe
n 1 lit deShantug, 1 -our coa'uines
d'hommes et femmes-
Chemises blancliea fraraisea devan
plis souples en toile.
Palmbeacha aaaorti, b0001 qualit.
Dentellea valencieaneg et imitation.
Rideaux eo tulle et guipure.
Chapeaux de paille pour hommes
en uroa ut en dtail, formes vaties
r/our tous les gots et porte
de touteB les bourses-
Crpe franais suprieur, noir
et blanc.
Di8onal noir, laine
Casiums anglais fantaisie laine
Chemiset ta suprieures pr hommes
lias de co'on, lil. soie
Chaussettes lil d'Ecosse pour
hommes et enfan's
Serviet es de bain
Cravaes en tous genres
Garnitures pour robes. Marabous
coin, nouions couleurs
Toile drap, (ii et coton
Toile Tie indien
Pomraadep. Lotions. Poudres e'c:
Les prix tont le meilleurs de la place
l'o rouge \\\*y
Foi rouge
A VFNDBE
C hez Alphonse HaYNES
Laine zphir
Couleurs assorties
Chez Alphonse HA\ NES
Lettre ouverte
AU
tfonc.es.'J Juin WSO.
Monsieur l-j Direc'eur,
Me prvalant do I-accuril bien-
ve:ilant t sympathique que vous
m avez accord, en riillrpiiies cir
constances, je me fais le devoir
d'ajouter du mot tout ce que les
journaux do la Capitale ont dit sur
la Dette Intrieure,
Dana votro nurm'ro du 27 Moi;
vol-s en avez parl rusai, meis pas
sulli8amment pour faire ressortir la
nfcttait moiale et matrielle du
rglement dts inti's de celte dette.
Ncessit morale : parce que il y
va bien de l'intrt et de la dignit
d'un Etat do s'aflirmer en tenant trs
haut le fouci de ses engagements*
C'est ce sentiment qui constitue, en
quelque sorte, la garante morale
qu il olre ll cranciers; autre-
ment, tout autto moyen employ
pour asseoir son crdit est inop-
rant; car ce to condition est la plus
haute mara'ion du selt respect.
Ce sentimeit est applicable aussi
bi.ii 1 Etat quau particnlior, avec
celte seule dilfeieuce que le panicu
lier peut succomber, loi dia que
l'E Et doit t< ujouis lubtiatar; rest
pourquoi les moyens de Ki.Lsut.-i.ce
de I Etat sant i/> .- i s-ib.'t.-.-.
Ilei'i, ilmt\ho dire si gloire, a
toujours lait lace bes engagements
iik'iuj dans les rircons'ances les
plus critiques, ciruousteneed aux
exigence, 'de r.olro honneur, de l'e-
xistence et de l'honneur des tres
qui DOtOi sont cliers, et non seule-
ment cel.i; mtia de tous les grands
ici-rets toit do patrie, soit de fa-
mille, soit de travail ou d affaires ;
do tout33 les m iltip'es questions qui
s (engagent sur la vie d'un homme,
songez que tout cela, de cei laines
minutes se trouverait, tout coup,
livr aux quatre vents, par suite
d'en ngligence de 1 Etat?
Non. je ne puis le croire, si l'Etat
est en m- sure d viter cette ca astro
plu ; car Comme a dit le grand co
noruiEte franais. Paul Leroy lieau-
lieo, il ri'y a qu'une misre inson
dtbie qui puisse empcher l'Etat de
ptyer l'in r' de a dette.
Sou8 l'administration de Mr Co-
nard, conseiller financier et avec le
consentement et le concours du Gou
vernemer t une ptition fut adresse
l'tin:rcl Caperton, et, les intrts
d* jusqu'alors fuient pays; ce qui
soulagea considrablement le com-
merceei le public en gnral, bien
que ce ft dans des circonstances
meina graves que maintenant.
Paradox' s et Boutades
14
On ne mvm i>Im, c'est peut tre
vrai, ieaii il -st certain au'un ne se
tait plus et c'est bien plus triste.
I)
/ i honnte homme 11 me une femme
la jolie rt /ni la.me. La /emuie le
tmhtt. S-i! n'a point la force de iUp-
porter sa douleur, il la noie dans l'ai-
cool
I ne honn'e femme adore un hom-
me dont elle est aime. Cet homme la
tllaisse. I.amour '/u'elle en tuait s'a-
joutant sa foi se transforme en un
amour exagr de Dieu. Uu serait il
quelquefois,eu amour l'alcool des fem-
mes: c'est--dire un moyen d'oublier
un homme tout iimplemenl '.'
16
L'komms de lettres est heureux
qu'une de ses i^u-titres plaise mme
un imbcile.
17
I ous ave: t calomni et il vous
est tltffiiie de savoir par qui 1 Aveu-
gle, cherchez donc parmi vos meilleurs
amis.
18
L'amour est tellement le fait des
u'si/s et d un eeilain monde fue mal-
art ce qu'en pense le bon Coppe, on a
toujours un sourire pour un cocher et
une lionne que l'on dit s'aimer.
L'opinion publique est une reine.
Connue toute reine donc elle a ses ca-
pries. Elle peut de certaines heures
s'encoiffer d un ptre comme Hlne.
20
.S' la femme que VOU courtisez dit
beaucoup de mal de cous et nen pense
pus moins, nayez pas le scrupule de
vans en effrayer. Continuez paisible-
ment votre cours. Car il n est pas en- *
cure prouv quil faut pour qu'une
ftinme vous aimi qu'elle vous estime
et pense du bien de vous.
Andr Mareuil
Docteur
Marcel I) rlujuenave
CHIRURGIEN-DENTISTE
Diplm de
* Philadelphie* Dental Collge
1612 Rua du Centre lq'l2
CONSULTATIONS
Soir 3 i 5
r-
Le nouveau Conseil'er financier,
Mr Me I Ihenney qui est bien eu cou
r8nt des difficults actuelles pour-
Itit-il sans latfons plansiblup, ne
I sa vouloir laisser au commerce et
au public en g nral,la mme bonne
impression -que sou prdcesseur;
Ih norab e Mr i-ieury Equiie qui
jouit dj de la sympathie publique
itqui est cornu dans le monde
ccirmercul pour sa dioiture et soa
i ..dpendance, pourrait, il laiaber pus-
tu cne ries rares occasions d'inter
venir d i.s un cas qui intresse la
stabilit des familles pour ainsi dire,
quelles tous les Ltcts du monde si nt aprs a^o.r r.nnonc dans I Expos
Les courants continus peuvent, ias\S
ces cas de rides prcoces, r stilurr
la peau son lasticit et sa cou
traeltli normales et augmenter ra
souplesse et sa flexibilit en y rveil-
lant une vitalit et une nutrition inu-
sites. Toutes Us foi* que la ride est
cause par la faccidil: et la moUsse
des tijum h/s, je conseill: avec sueis
lemploi dts courants continus. On
peut aussi pratiquer des incisions qui,
en se cicatrisant, rtractant la peau
tt la drident,
DOCTEUR
exposs, tmoin le caa actuel des
grands Etats de 1 Europe, (Je soi t
comme des leooi que la l'iovidcn
ce donne aux f euples, pour leur
montrer qu'i s ue peuv r.t se boub-
traiie eus calamits que par la
sagesse de leurs entreprises.
Ncessit matiifcll* : p'-rce que,
en piesenco de la cns-t actuelle qui
peso sur tout la monde entier et
qui est me-iiif/ire pour nous, cb'i
qji, tout est fane, voir*) mme
l'organisation du ravail, I Eiat no
s'exposerait-.I pis au reprooh > ue
1 ILsto re, de tout le mai qui pour
rait dcouliT do eo:i inactiou, por la
pe ter-comme l'a fort bien dit, notre
mment CO e, Mo 1/juis lier-
no, dans SOQ msgistral discours sur
l'onsei^nsmeut aup riouivde uotre
de la Situation de 1!17-1918 (jue
t ton Dpuilement rae vivement
lioccupedu huit des cranciers
de I Etat, poiteurs de la Dette Lxt
neure, de la Dette Intrieure et de
la Dette Hottante. le mme gouver
. 1 e d t lit avec ses dignes auxiliauea,
.es Secrtaires d'E at et le Conseil
d E at, pourrail-il ne pas appuyer de
tout son pouvoir, une mesure aussi
Jioirieufce et lclame avec tant
d'intietno djuis prs de c nq
annes, alors que sa ralisation
co 8'itue un des moyens qui doivent
contribuera faire renatre l'aisance
puLhque V
Non, je ne le crois pas non plus.
I C st fort de cette conception
que l'iiomme ue bien a toujours
une tendance vers des actes qui lui
attirent la sympathie publique, que
je me hasarde pisenter ces vues
aux dirigeants du paya.
Les intrts de la Dette Extrieure
tant pays, l'Etat gagnerait pour
suivre ses dmarches pour obtenir
lEmpiunt des EtftU-Uilj- msia ex
clusiverncut pour rembourser le
cantal de la Dette-
Malgr les difficults actuelles cet
Emprunt est recoramsndable.en vue
du profit raluer sur le chance
car mme s'il n y en avait aucur
sur les intrts payer. 1 Etat gagne
raittoutde mme plus tsrd, dans
le remboursement du capital
Mais tel n'est pas le cas pour la
Dette Intueure : les intrts une
fo.s pays, ainsi que la Dette liottan
te, qui a est paa bien lourde, au
change de 400 0|0, U a'agirait tauk
bonnement de taire de la Datte une.
rente haitienne non smortisaLis u
allectant,l'excdent des recdes aux
travaux publier.
Lea finances tant rgulirement
tenues, c est le prosd le plus i
mentaireet le p,ua logique; car,
dans lea circonstances actuellea, il
nyauiait i>0b davantage rembour
ser eu doiveut coter te double, tenaat
compte, surtout, que l'Europe mme. /
ne njvra pas de si ti l'abondance- /?
de 1 argent a 5, G 0[0. /
Veuillez agrer. Mr le Direc'eur,
mes respectueuses Balutatious ^
James M. Me UUEt la
mmie*


IB M^TIN
Nouvelles trangres
Hr Juillet
PARIS- Monaieor Datchanel ren
tra dans In ma total PaiiS.H pnrms
sait trs dispos Il pariera la rsv*
du 14 Initit et prendra CUSOitS qutl
que*, jours r*e vncanfea-
BRUXELLES. Os rorlirme aoe li
chancelier, le miriatredf ultimes
traotirf s. le pecrlaiie d'Etal arx
Finances e-t le ministre de I* puerre
reprsen'erort 1 Allemagne U COQ
frence de Spa.
Un apprend qafl la qupi tien rt'n
tipalequi fera discute mit. la i ''i a
ibtiou erttiu Us lllil de l'indt m: li
Allemande-
ZURICH On intercepta un radia
tlgramme de Tchlcheriue ilo Mos-
cou pour Krtaaioa dplorant t tot
dts communications tlgiaphiquei
Moscou et Londres qui leodeol Us
cporiations impoPsiLlcr.
Tchicherii.e rjoune cooiqoem
ruent toute dcision relative iix
crance Uiitnnriqnes.
PAHIS Le "Terni/' apprend de
Contantinople qu'on aurait ordoi
li la leve en rrpgFe pour altrqner
le flanc de I anne gricquc-

mm
ATTENTION
Mdecins, pharmaciens
et dentistes
Mis EVANS SONS LESCHER
Cx WBBB Ltd
Livcipcol (Angleterre)
Chimistes et f.biicants <'e Mdi*
ramenis, Drogues et Spcial.'es de
Pharmacie et tcus matriaux pour
Dentistes, inttiuments pour Mde-
cins etc.
Ont le plaisir d'annoncer aux in-
resss qu'ils sont di.po?s exCH-
ter avec soin et piomptiUide roui y
les commardes qui Uur seront con-
fies. Prix et conditions tis avanta
geux et di liant tou'e concurrence.
Pour plus anlri renseignements
s'adre;ser leur Reprsentait Ju-
lal pour Haiti.
W. Uuimin WILLIAMS. St M i:
Catalogue pour Us inietcsss tur
demande.
Faits Divers
BENSEIPNEMFNTS
METEOROLOGIQUES
OBaSERVATOlRE
DU
PETIT SEMINAIRE
LOILEGEST MARTIAL
leidi icr Juillet 1920
Baromtre 76) 9

r^f
CXL-lTiMMt
J ~ ] . I _;'.!
: .. :....,
I .. -
.
1 c'isl de voir qu'ils !'
M
11 13 r*g!me, n'a-
jtt ': bout-
tout a cvil&Bl lii r-
-... L'.-'-lcr lce;i
li I p j i-in, i'j fi;r
,1 n iture!tment
r rjlasoivtnl,
I lumen! i.io.Ten-
: li 1 d< \ca-
. r" i'.i 1011
' 4UX ...u.
I

-



n
4L
- J ) f^M
' r
la
GOUTTE
L'OPINION MEDICALE :
Jtdminlttre a l'oeotslon d* pousse
krts r.otal.ieii.ent IbHgit.
u' F MOftSk.
Mtdtcln major .'i> r* -.t. *n Ntratte, anclan mdecin
d. neoi......1 - : B*rtn*
c 1 cet colarili-J
. J'ai rail uiaga ' URODONAL W ttll
honfiP.) d'aga : >. .u,Trttnt d':t.- rota
r, p t*ea de goutte. Le resuiul fui trti b^n
,,,,,,1: iii-.p .1!.'.;^' -;- .|J'"' ''V'' V!!?'
bJe reasentlt mo ni de douleurs qu haaiiuei-
Irment. et. en continuant la cure J ai pu
ccnslaicr que lei attaque! venaient de rnoin*
en mlM.tt vo ci long Intervalle de
lunps. ,
W Jean Semet^eh, a Bas;!icanova.
contre le dtendeur et ^
fit'e condamne ip,^
de G. 50,75 avec ij,. ,>
ordonne PeacnUoa pro 1 ^
caution du prsent ioS"^
Clervius Peiit fiE
Mandat Amilc.r. fcR* *
la continuation de l'iitii*^
ire audience. '^i
Dorcilia DaU coctrtG.^
Celui qui dclare nulle fS
pour n avoir aucun cltet.
Le tribunal de pnx,,^,
p, dans son audience ff'
courant, rendu les jo,J>
vants sous la prsider J1
Romulus, VQ
D. Laf ;cur contre F. Enit Q
!
L'UHODONAL rf SffM ne trltable saU
Crie vrlque (flcMf uWQocf. MlM ' cxalotes).
L'URODONAL Retoie \z rein,
- 69
/ Ocnmur.Ict'oM '
:..iUr.t d cdcM
MO (.oxmbrt 1M)) ;
A;iKnn in Si
lUJMMfitMl.
'-''th iavo le foin ci les articulations. Il as-
soaplit les artre et vite l'obsit.
-.
Comptoir FBANC0-HA1TIEN
Reprsentant pour la Rpublique dllaiti
17W Rue du Magasin de l'Etat
(t
u
l,p Craponillot ancen journal
du froot fraraia est devenu iu plus
ppirituello et la plus documente
i vues parisiennes i'luatres- Le
cCraponilloti outre vers et des
noovelles, publie des attic!es do
foud sur lu littrature, l'art, le tlu
tio et le cinma ; dea Boalytei de
loua l^a liviet>, expo8ilions, Fpecta-
( 1 liiuiK qui loi 1 aenaa*ion
Hari8- l'.'il Rebonx, l'aueur de Ro-
mulus Coucou', Roland Doinels,
! ctenr dea Croia. le Roi" Jean
Louis y '. il'aut ur des "Rt-
piera do Cloi the Pierre Mac Urian
]) Bitga( Alexundie Arr.oux, Jean
(jaiti i i oiai re.Ch; Tardieo,JJ. Je-
delo', Jean Loup roimu collabcrent
irgulierecneat a cette ievue joli-
meut llluatre.la plus indique pour
lea Franaii loigne do la mtro
ple ce Us irtngerf qui veulent
mivro le mouvement utellectuel en
Fram 9.
(Abonni ment d'un an)'Ji numros
partant du 1er avili 1W0, colonies
25 francs trai ger, 80 fca. Colleciion
de la 1re inne 25 tunca en pins. )
ihenMqnes slabtleeant les droits de N()8 tribUIlttlUC
la ma son liuencbmeyer st Cie. _________________.
Outre les CbargSS stipules dans
le criiier des chargsi, les enchres
BSioni reues sur la mise prix de
erze cen's dollais-
i'onr p us amples renpeiynements,
l'sdrssssr Me i.ouis Nnms dpo-
sitaire du cahier dea charges, ou
aux avocat* sous3ign4f.
l'oit-au Prince, le S juillet 1020
/Sign ) MORKL.
ANTOINE TLMQUB
k la Tropicale
1532 Gran l Hue prs du tail-
leur Smith
Grand Rabais sur lps articles pour
hommes et dames. Ft! broder etc
Grand dpt de ci g ire: tel
La Crole >
Agence pour les c rR rettes t La
Nationale ( m me P IX que la U-
brique )
Produits m -r-------- lob 1
minimum 24
Tempiature
maximum (4,9
Moyenne diurne 2S.7
Ciel clair jour u cuit
Vent d'Est,
fcdaus.
Baiorrtre coestant.
f.SCHERER
CercleFort au Princien
Apres le (QMCrl du Champ de Mari, Dimanche,
4 Juillet, le Cercle Purt-ty Princien aura le
plaisir de recevoir dans iih SalOOl lis iitinbns
du Cercle, leurs famille* etiaviti. Us amateur*
de danse lerOBI MtittaJu.
La Rer&issance
Nous^ rappelons au public que c'est demain
soir qu'aura lieu Pariaiana la Fte de la Ht-
naissance. || v st:ra iutetpritt deux dsopilante
.miidics locales. Monologues etc.
Kntree Gniale 1 gourde.
La Solidaiit
_ Il esi rappel au\ membre* de cette utile so-
cit qu'il y aur sance le dimanche i 1
courant, a la Itesp.-. l.-.Mont LU .
Socit Heitienne de Secours
Mutuels otde Bienfaisance
Llonvocaiiou : Les membre* de h Soi
HahieBM de kco is mutuels et de Bienfi tance
son convequi m i tn i ordinaire I
oianilu: i iuillet prochain i i heure* pi
soir, au local habituai Je -es runions, d'apns
l'uticle tu de sa constitution.
Ordifdu jour : i Liciuies dis procl >n-
baux, i & Unouillemcm de la coircipondance,
5 DtcMoMdu eoueil I h reunion du :; juin
4 Piviis. u- Secrtaire adjoint
Ncrologie
Hier aptt midi, ver* u b heure*, esl
dans sa ;.Se anne Mme W'vC ElOI s-
ne lotephine EnOde Dauphin,
Les funrailles auront luu Ctt CDls-midi ..
5 heures ptciae* en I B| Ik do Sacn Ccnur.
La dfunte qui tu appaieotc i quelques unis
des plus grande* lamilles de I in,..
emporte dot regret de iouu v
Le Matin prsii'.n -i- mu,. 4
ans. lamilles ROU toi*, R
iluzan, ,\U e-iiiti. Dauphin ei ,
s -on confier* li Brest I jr en
(hcl du NOUVillls'.i ,
lie t mwlis-
AVIS
A l'occasion du rcent deuil caus
r-tr la met du Ot-I principal de la
Maison Shemtob ci; Co, Rue des
Fronts Forts, No 215. le public et le
commerce sont aviss que la dite
Maison restera ferme jusqu i lundi
c, lui'let courant.
Port-auPiince, le 2 juillet 1920.
Le tribunal de paix section sud,
a rrrdu sous la prsideree du juge
Is Rcmulus, dans son audience du
21 Juin courant, le; i-jgcments sui-
vi n'.s :
Henriqurx contre J. Thcmas. Ce
lui qui rceoit l'opposition du deman
dtur. rtracte le dit jugement ea ce
qei a trait la condamnation sans
dlai ; accorde au demandeur 1a fa-
cult de se librer de la valeur due
en deux terme? gaux (t mensuels
Angelo Martino contre Innocente
Iq'iecear. Celui qui reoit lopposi-
ticn du demandeur ; rroit le dit
I igemer-t seulem nt en ce qui a trait
a la condamnation sans dlai lui
accorde le dlai d: 3 mois pour re-
mettre le lit ou lui en payer la dite
somme de G. iij avaloir sur le ptix
d'icel i fixe les dommages intrts
G. 30 et le condamne en outre aux
dpens
La dame LostUia Blain contre Ro-
bin, Polynice, Lahens et 1 Etat. Ce-
lui qui ordoane la communication
des pi:es invoques par les dfen-
deurs et renvoie la continuation de
l'affaire i huitaine
Charles Mevs etCo contre Suvius
Maguan. Celui qui donne dfaut
qui condamne le dtendenr'i
la valeur due; lui accorde U (i
de s'en librer par des UnaJj
suels de dix gourdes
Vve Aug Bouchereau coj
Dr Pierre-Noel. Celui qo. 2
U comparution pei:oanelle dti
lies l'audience du 28 [aiu ta
Charles Boduy contre CapiH
fils. Celui qui annule la ciuiij
demandeur pour vice dtona,
Paul 1 h v contre U Loiiea
lui qui, avant dire droit, otdo
dfendeur, de rapportei uoei
dite de ce qu'il avait t ai,
couper le bois en question
C William contre cimond M
Celui qui condamne le demio
payer la valeur rclame; lui M
pour ce faire le dlai d'an 1
le condamne i dguerpir siu
des lieux lous ; rejette lu
mages intrts ; ordoane l'ata
provisoire du prsent jap
moyennant la caution de loge.
P Duclrvil contre louis !xi
lean. Celui qui ordonie au i
deur de piouver l'existence dj
cause ci renvoie la continus
l'affaire l'audience du meicn
juin courant, dpens rsenrs.
....-"
---*T.
Black Star Lu
Le steamer YARMOUTH
eu 25 passagers depuis la H
pour la lamaique et rnanqw
charbon qu'il nous a t impe
de lui trouver mme sur lia
New York a t oblig de psi
soir pour Kingston mais da
de retour ici dans cinq joes
prendre les passagers et le II
par en Province
D'aprs cable rra hier l
steamer ANTONIO MACfl
toute pour Poit-au-Priice |
dans deux ou trois jours.
Son itinraire sera probel
les ports du Nord, Kingstoal
Yo,k.
Poit au Piicce le 2 joili
Luc D0RSA1NVE
Agent Ohi
DES CAVES
Il sers prcc'ii''' !o s-r.nirdi que Ion
cotnp'cin dix juillet, mil neuf cent
M11..1 \x lu ursa du n alin en lie tu
de : ar le minil 1re de iMe Louia
Numa> coteire public aux Ccyea
la vei ie au plus offrant et dernier
encbrlaienr*du bien.ci~apra dsi-
gu fi isnl partie de la liquidation
dsIs maiion liuencbmeyer et lie,
tablie sux Cay
Une proprit Unes en la scs-
dite ville, 10e de In Concoide inr
liqaelltj set rouf truite une tetipon
la^fe couvete en tocs. R'ie metnra
1 reiate tix pieds et troll poootl Sttf
la dite 11 e.
Telqoels it bien ?e poursuit,
compotto tt l'tsndi suis aucune
eicej t on ni rit rvs.
Aux reqcti. 11 uiauite et ci i ^ r-
cph ii-> Me*kieori O. Srsrps et a. j.
Maomui il' meurent 'ous les deux
Pott-so-Prince, doociclie, la pre-
min- ft Milan ( Rsita ). le ticji il
la Nonvelie OriYeoi ( Louiaianns)
l: e1: 1 : li d'Amrique, 1 gluant en
leur qoi h 1 d u un a Liquida*
If t; 1 d< 1 00 Muent h m- ft r
bit 11 x Ci yi a iy al 1 our uvoea s
te -1*!ei Anti 11 e 1 '< .< inique
et Mon1, avec lection c'e de ni elle
tu cebiosi uu premier sis aux
Ceyea.
Ko vertu de la 'oi du }} juillet
des autres lois et ne rela-
t h \ liquidation des maisons Aile
. d'une dciaion du Conseil
it s > ii i/. t en datn du '1-i
ft'obrt 1M9, uliii, d'acte au-
PI GRAY k Co k HEW-YORK
Reprsentant
Savon COSMOS
en Haiti
Farine
, Toujours
Grand choix de
DOS BROiXCES
en stock
pneus et chambjj
air de la marque Ajax quai
suprieure et prix avantageux
Toutes les dimensions
asoline lydol cire Parafa
S'adresser
0. A. LUND
t


LE MATIN
M WEST 1ND1ES TRADINGCo.

. \ m fit entendre le* derniers
disques i \ icloria . Nous avons
reu pitli d 3.000 nonnaux
OSE MEP, for trot* et
\alsiis a/iA'7/;/;v ni
Jrani'f, espagnol et wl'is
par Caruir, l'ai rai, Gluck,
McCormacL tt .plusieurs > ulre>
\ ous pouvez les (nlendr
t-ans am une oili'jatU.n de le
acheter.

cv.
BAZ.1R METROPOLITAIN
Maison de confiance
Inyle des Ru>s tl.i roupie et Dante* Destouches
Nous venons de recevoir parle
dernier bateau :
Biscuits Sunshhic de toutes sortes
Cigarettes Cross Cut avec parte cipmetle
Tabac Cress Cut et Luckij Strtke
Fa es de nuit entaille
Pommes en ferblanc
Riz
Poudre d'lvation litjzon
I Chocolat lewneyi > de toute* sortes
[ Raisins sches pa- pnquets de 1 livre
)- Biscuits Price iV Me Vitae 24 quilU
[ Polis 2 in 1 pour soulier, b ite or O t2
h vente cette semaine 50
despccililsdeCross
Blackwell
ez notre liste comprenant 7Q art- rduits
iii
o
8
^
L =
^ a.
8
8*J
c/; | ? *
a ->
S a -> rt
* l\
2. o
- f,o
a? =!
et
""
B
2j
Ci"
o
9
fi
ce
O
S
>
t &1IJ*4

l-i
TURKISH
BLEND
p s
CIGARETTES g
Cameron & Cameron Co. '^
"' >e D, BRITISH MERICAN TOBACCO CO, l*
Mn C*ifn Cuioron Co.
SS~ -toi -.^Tf>
Cr U 60 Le mimer
Ed. RSTEVEQO
roin-AU-i'iuNC!-:
United Slales Tires

Goed lires
As!* [or yottr *fse 0/ f/ic
United West hldies Corp >ralion
IL P. i> U7S, P-K Gene/ul Manager
h}
IflS
A L'A
Pog8*>jigt4m du t T LES PNEUS .'.o U MARQUE UNITED STATES SONT Le MEILLEURS
UrauJeur UsUi 3<)x 3il
# 30i8 l|8j
KN SIOBK
Bonne bir^.mfirqao Fidelio ape a'e
Orl7,50 par barrique du 10 donz.
United West Indies Corporation
H P. DAVIS
l /' u (\ia rai Manager
En l'jce de U bfefC Mac Donald
Uikited Siaies Tares
United West lndles Corporation
'Agen's
ON TROUVERA OHIZ
Kikj. Le Boss
/Iim '/a Qitai
Les pneus et tubes de la U.S Tire Co
AUX PRIX SUIVANTS.
US 50 30 x 3 I. or S5.U I 3J x 3 1,9 or 34.00
ai x 4 47.00
CHAIN 30 x a P. or 28.W .) x :t lt2 or Til
:<( x t 6V03 :i,n i 1-j 7J.OJ
NOBRY 33 x \ P or 58-50
ROY VI. (.olU) J;{ xi l\ or 07 0,
LNNKR TUHKS
GR\Y3ttl4 l. orS.Vi
RE0 31 x4 0U5.
Hayian American Sugar Co -
Suffftr SelUng geiiey
Suijar or 20 IOO //#
National Biscuit C
NEW-YORK
p^uvtM reme'lr* leurs corj&mtDd s de baobon^ <.-i blicuji, ; mine
par 'e part' i'^g-iH pu II Hi
P, PhhtTZMANN AGGLR'IUL'A


1E MATin
H. Mur ad and Son.
[WhoUtilf Dry Ooih MerehtmU, Agents (or
Uarwrl ->vtomGbile^TrwLx
118, Bue hcmss Madiou Port-au-Prince
JVousvenons de recevoir
par le dernier steamer
un grau d assortimeutde
Champion Spark Plu y 8
ET
Champion Metric Phi g
pour automobiles. Nous
nous empressons de les
mettre et trs bon mar
ch la disposition des
propritaires d'autos.
La maison
Veuve Barbaiicouri

a reu
iffiiaiaiwt'i'.iwrjn.oKiiiaiiiuinnrjnsffi
v
Pharmacie
lbartiai-Ewald
UiRTIlL A.PETRU*. P. G. Suc
Fonde en 1850
Pro'irts chim:ques de* meil-
.eures Usius do France et d'Am
rqne.
Crme Dentifrice Koltois
Parfumerie franc lisa et amer,
caiine.
Petrus' Ilritg Store
Sa !cessr lo ALBERTIM FAVLD
Estabished 1850
American &French Patout Me
dicines. Bast chemicals froni Eu
repe and the states.
American prescriptions filles,
French & merican Perfumei
Toile Wtttenu
Get il a Petrus'
Pharmacy Graduate of Temple
Universit Phihdelphia, Pa.
i0m
La vritable pom-
made m< veilleuse*
Madame J Jol bois fils
ajj Rue Irawrsii e
S'empresse d"ii.former sa bien-
Vei lan'e clientle quMIe a rfu
par le de nier steamer un lo t lot
le la ii.erveil eui6 pomitiad Kon
polen#d* h Korgo Products Co.
Mes fiinbles chenus qui avaient
di pose e fleurs en dpt pour
tte pommade sont piies dd
passer r lamer leur poiaccompa
Une de tBroniz/o Ground Oilt.
Ia maison a ausi rf;i du Ferro
cerium iPi-rrts briquets.
Avis aux fumeurs, amateurs de
biique's.
Alfred Vied
117 Rue Iravertirt
Vin rou8 et vin blanc de J. Calvet & Co Car
Men, rar/e verle, caild d'or A prix gal les >ini ^fc
mes dt lient tou?e concurrence. ^"dfUs",
Cognac
r.hai pagne Pommery & nt
Extra sec (Ipu i sec en t-outilles et en dpm; i ^
Mrie livizard et rZ^
Mp, crme de caeso Dan zig, cime de Pral
Boissons diverses frunofa*
Mar H Pipnermint Get Guignolet LafaunV ru?
Boison r RUITA, hyginique et uirraffii^
Autres boissons
Vermouth Cinziuo, Vm de Malaxa, Vin de Muscat Vu
Uiu Bols et lleukes, Scotch whisky, Bitte"*1
Conserves A mieux frres
Sardines des gastronomes, p d foie grasATiW
de maquereaux, Petite pois, iJuilo u'ohve Omet Pi '"''
Spci* lils pharmaceutiques /ra'SJ
wirop et vin Hmoglobine, Daachiens, UrudoIJaj qu,
Pigeol, Fandorine. oyrndose, F.ludiue, Vamianirif il
Jubolitan, Snube-ase, Eiu deJMeJis^e des Carme ai
menthe oe Bicqls, K*n Deeni'nce Dr Pierre, fJoldJ!!
Soluton Pautaubeige, Eiiir de Virginie, Comprims m
razino Mid/, Pep o ter de Jailhl. Lacuiei'me Terrial C
Dubois, V'n Dcsiies, Vin de Jlaiiaui. UB
Vritable bire de MalU
Reconstituante, nergique et agrable, recommande pour !
t'rovitions et conserves amrlcm
Beurre iucis et non sucrs-
Spcialits diverses
"sion Scot, Wainpol?. Salsepareille de Bristol, Araer
Solution Kepler, Euos Fruit Sait, Sel Hepatic
Vente en gros de produits phnrl
ceulique et enfin les dlicieux
parfums d'Arys,
Uu jo ir vienlra, fox Trot, Premier oui, Paitez ki de
Fi:0.i8 un lve, Chypre, Ambre vem3il, iWsaos q,
Poudre 1 eindelys, Crme Tvindelys etc.
Emu
"
Ces jours ci
Essayez les cigare'tes Le Record
ne craya.it aucune ci ncurrence pour
sa torce au scalerla'i forais Got
xquis. Bon IfAme. L Record, ciga
retics 5 jour 0,0s
Ogurfs iinncainsprraquetG2 80
Rfrez ves la Chapellerie In-
ternationale (dros taire ) Rue des
Miracles en tace dis tlfg-afhe,-
Terreitres.
LE CONTE
Champagne PIEPER HEIDSIECK
Demi sec et brut chez
EDWRD M. RAPHEL Co
Port aurPrincc
'Grande Epicerie centrale
1717 Gracd'huo ( en face de la Posd
L0pe RiVeraproprilairePt.aiJ
Conserves Franaises <$* Amricak
Biscuits assortis de la \7 Biscuits Co
J iqueurs Marie Urizard et Woger Champagne
Bordeaux quitta Cognacs Marlell et Irapin
Huiles d'Olive Dwet et Italienne Bitter
Scotch Wislc Porter 7 ennents etc.
Ptisserie- Boulangerie.
Jambons terris, Monts, Swi/t, Armour
Vin Rouge jr Blanc ,.
Suprieur de Bord4
EN BARRIQUES ET EN BOUTE!llfS
>:
Assurez vous conire LE EEU
Adrewei.vous la plus forte compagne dcsK.U,
Il HOME INSURANCE Co de 1V-I
aflenl gnral pour Hati
EiMf. Le BOSSE, Port-au-Prince
J'iot.'c z votre Mai^o \ votre Ifof lia, M d'pts au taux W plus raisjnnab'e-
Aucun Irais le commission ni de courtage \ payer
llnseiguez-vou:, sa is bais par corre-pjudanc: ou V60M Jiscuter voire problme chez
Eiwj. LE BOSSE, 95 Rue du Quai
3 Vin Roage d'Italif!
VENTE EN GHOS ET EN DLTAD?
Sucre belle quai t en Gri

Pharmacie F; SEJOURNE
Angle des' Rues Rwc et du Cenm
2 Mdailles d'argect Exposiion de Bruxelles iW
Laboratoire de Chimie Mdicale
Droguerie, Produils chimiques etlpharmaceuu'qufli-
Spcialits franaises et amricaines. ..^
Prparation de toutes ampoules mdicamenteuses slnB^1
et injectables. ^
Spcialits. Srum r.vrosthnique simple et ferrupn'*"
IoJbydrarg/re. Srum de Morard remplaant les paQu
rcalcifiants de Ferrier et de Bobiw ,
Il y a toujours en stock : Nevroslhose' Sirop pectow
Elixir de Pensylvanie. .-,*r
Dpositaire du PBEVE^Tj'
Beprsentant des Laboratoires T&
LACT1FERM.Ferment lactique, contre allectioDS
tinales et cutanes.
^\XBffii=Sspp$ifiqtja de 1 uspiUp. I
am
*?
V

J


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM