PAGE 1

T inc-n-in L'humanit reproduit un article de Vaillant Cou?u*ier $ gn de v us les dus du pari. Intervwi 1 s^n ras sagft Marseille, Milln.rd se l'iria des rsultat de la confrence de San Remo particulirement de la solennelle affirmation de l'union de solidarit dts allis qui convaincra 1 Al lemagne qu elle doit excuter 1* t ai t Parlant du trait M'Herand etirre que ses clauses sont parlai eraent excutables. MADRID J'offre arriva, il fut clia leureuseroent ovationna La prenne lui ronmco de* article* lonienx. U&NE La fdration de* gna do port ayant Itffl deux ravires mnr. manda dan* le port bu tant pavillon de Denikine dans I* bu de. lei ie* tiiuer aux Soviet, la pol ce irteivint et arrta I s membre des fdra tiong qui taient bord. FAR (S La dlgation O tomne partira le premier mai pour Pans elle comprend une trentaine de ptr sonne. VARSOVIE Lsa po'onai* contre atbnju ent victorieuaeinont | (B Dol cbevietfg Podole et Yoleyrie ils occuprent Jitomir capturant de nombreux nrit-onniera et 100 locoIPO'IVPB e VU0O w-gona. VERSAILLES Des appartements forent retenus pjor ' dlgation O-toarane qo*| anivp le 5 mai. MADRID La chambre vota le Dnd fit une crise ministrielle tel immi net te. Dollar: 10,66 Cercle Port-au-Priac'ott VclrictS La runion p-ojete pourdeiai.i loir est rtavi ys a sim di rro. 8 Mai. a pettir de 8 heures du soir. Ua dansera. EiposiUQii du 1er Mai LE Si 13 Aix prx deja cfleils, il faut a;OJter ceux-ci : Prix Rob?its Duton & Co S:ctio D res (Caf ) Piix Simmonds res section denris (Vivrez a'ime taires ) Prix A. Bcha section ilcnre*, vi vres a'imentairr. rix Liesse Monsanto section Brode ie Prix C Russo se:t ; on Mou'ajje. Pix Nicolas Cordasco section Bro derie. Il est probable que d'autres pr y parviein'nt au M-gistrat dans 'e counnt de la journe et peu-eue les 1er et 2 Mai. Le Conseil a rpnonc 4 i l'ide de di'ivrST des cat'es d'entre aux visi te irs. Pour di nner la {lus g'an ie s^tis'act n I tout le pub ic, l'en.rne sera soumisa nicune formai t. Le |ury 'est uni h'er !DcV-l communal ion des objets exross. Aujourd'hui, grande animal'on tour la detration, l'amr-aptm-nt. ne. C tt soir, pour perme'tre l'achev rr r n Af l'o'gtntta'ion, 'e palais de l'Exposition sera illumin. Le Prtii m Mu • 0 parties Entrn G'J 00 Enfaa'g 100 Ssciiili! Pdaqooie d-a l'A. M. C. E. Les menb'-es c'e ta section de P dagngi, eux des au res sections de l'associatioa des membres du corp enseignant son f convis i I' prochaine runion de la section de p dagogie qui aura lieu au Lvce nalional. luudi i Mai, i 5 h ures pr cises de l'aprs midi ORDRE DU IOUR io^ntr. tien de Mi V Gervais l'Ensigreme primaire i Cuba 20 Comm nication du R P S:heinder Y a-t-ilavjntage supprimer dans l'enseignement classique le grec et lie emplactr par Ntude appreton die de* langues vivantes Le PrsiJtnt Dr J C DORSAINV1L Les i?res du'illaui lire Jsors fl failinux par Curies i'lir fviliea, Figurr rlti Peta (iambetta par PHIII Discliane*, La Frar ce Victorien le Mron de Noire Danio rr Paul Fvsl, les Glci'res et Ug luontSBnea par Stur.iPlia Me> nier, L'lnf conf e, Lu vie aprs l Guerre par Ed CCZPI, La nico de lio^oparte par Emile Moreau, Troie femmes [ ar Pierre Milles Aux bureaux du Matin de II htu r.s a 2 heures e contre \i 13 ^ CONSTIPATION prenez les COMPRIMS •UI9S£S s d DELORT, Phirmnr-.en. ilt, hua Pni -Atot^.o C'EST LE MEt.T KJR WM PURGATIFS PCRT-AU-PBICC*. Ale:.-.PETRU3; Pi o.-mcio ALBWHTin' •. temaott du JJu.-'i'vi/ '.' Fera le Cap Une aulo-11 b e laitiers dimanche 2 mai d 5 heures du matin pour le Cap lliitien. Li)ux p'aces sont libres. Si vou^ dsire/ voyu;er, adr>8fe"VOHS.,TOOt conditions A lH'.el Betietai Mr J. \V. Johnson Parisiaua DIIAN 111: Prog'grame eutirement nouveau Eclair-Journal F Gentilhomme de Vimse F 1 m 1 i ul^> rD1BR-: Q"Er A VOILE LA. JOwONDjti Ccmeilie lii;-:i %  1 1 le Entre gnrale G. 1 00 Balcon 1 0 0 Faits Divers REN ^T5^OL^QUES oisiiUvvroinE DU TETIT SHMN v lKli CO LI-GEST MARTIAL |eidi 29 avril 1920 Darctrtre "M S I minimum 22 9 "eraprature f 1 maximum ;6 3 Moyenne diurne 26 6 Ciel clair pur et nuit, sauf nuageux vers S h. Baiomtr: en hausse. |. SGHERE "Le Moniteur Le Ko du Jounul officiel Je mercredi publie: — Avis ministriels. — lonseil J'Kut.Sance du 16 luillet l'.Mo. — Procis-vertui de brlemtf.it de 100000 U. de billets de caisse retraite ( M avril .9:0. — ^. rculaire du Secrtaire d't at des riMMM du Comm r.e aux Administrateur des Fmande la P.epuhiique. Lia it de 1 UnivesitLe mmmere de l'inttraeUOfl pub -que organise une belle manilotation a I occasion de la BW da lUniversit haiiienne fixe au 18 mu qui e t aussi I anniversaire d-: la date de la Cration du Drapeau hatien, iilie aura lieu au loewoi M Chambre des Dputs. On croit que ce sera une tris belle lie intellectuelle. 11 y aura des discours des reprsentants de l'Lnseignement primaire, secondaire et suprieur. On aura aussi le plaisir d'entenJre des chan et des scnes du thtre classique y seront reprseuices. — La lte s'annonce brillante. Us coles y pmieverom par leurs dlgations accompagnes de eu s ai .11 eaux. Mutualit ocolaiie du Bel Air L'Ai le prend ch ique jour de l'awna on. la; r.onuic des lves mscriis a teint d.-ja 74 av-.c une moyenne de 60 piiseucta par jour. t. est ui bon signe car ce sont leseniant le> pms pauvres d: la -une qui irequentent cette co.e. Avec M nomore sans cesse croissant des levs, il a it; d:M dadjoindre un proiesseur la Directikr. Le Minil te de i Instruction publique ne pour rat-il pas au p o.ium b^d^tt tendre s sollicitude sur cette .ee naimeni pjpui.iire' et qui est be ucoup plus frquente q-ic eertame coles de .'£ ai. L< HA. S CO La M, A. b. -O vient de ieniur hier soir tes unsiucs aprs tiois mes deiruc.uease b.sogne. Nous esprons que l'anne proc unie clic trouvera piUJ de Cannes et pourra mieux l'eweDurj avec le propritaires de la t'iame du Cut4V Si:. Anniversaires de C ne-Varits Ces; le itr Mai 1 anniversaire de la cration de Cin Vatius. La direction, t cette occasion donntra un fi m artistique tran.ais spcialeiueut ciioisi tour U circonstance ; L'euiant proJigue en > parties. iNoavoeiu uace H nous revient qjon prpare le trace d'ur.r nouvelle ugne de M uti'Suu a la S >gar e. veh pour viter le passade des trains louus ,i-r la vule. C'est l ingnieur LabiJou qui est charg de prparer le pian de ce nouveau trace. On espre qu'avant la lin de i aune c::te liions pourra tre mise 'n exploitation. L b fci H Championnat e oot Dali Dimanche aprs-imdi a 4 heures aura lieu le 2e match du cnampionnat sur u Und Dessahnes. Le public est invit a y assiter. Ave Ire bnnm^J Un aVicmobife a Ford, ,J lnifit. t8 l S*adre s?r ?u yPf 1 Magasin4c 1 Eut ' *" ^! L'IMPREVTJ Nous rappelons au public. n ue csoir qu'aura heu a Han i, n a U nouvii? de la nclle piie de Mr E. \i Mrini *f • trouvera les cartes aux pn, "•„ ,;ourdcs ; Places rstr^TS Concert Gamm Il sera extraordinaire le beau cancM, donn i Pansiana ie 5 Mai p-^j, ^y' nise avec beaucoup d'entrain U d U Mme Gamm. Nous engageons le Public a y ; car, ce concert sera le dernier Gamm au public port au-prlacieas.' 1 S H S M B Convocation,— Les Membres li.ii'.iettne de Secours Mutuels sont convoqus en assemble ord vota de l'article 10 des statuts, | e Mai 1920 a quatre heures de l'aarKi local ordinaire des sances. On teuil 2 for.-au-Pince, It '.io avril 191a Edœond Thrasybule.-Seai La Renaissance Convocation — Les marbres de la (L—J sont convoqus pour ce soir h. c ^" Charles. En 1-honneur de S o. MonseigneurPiohoJ Hier aprs-midi dans les salons et H .il Paul ialomon, Champ Jo ibn. les meal 1 l'Hospice St Franois de baies leccvaieat ; I Monseigneur Pichon l'occasion d J Chain dport pour les Ciyes. '! Rception cnarniante au couu de beat) le Dr Salomon rcmii Sa Cjraodeur u&ti des membres de l'Hospice. Rpondant au spe.ch ^'ui lui lut adress M Pi non se luciiadsavoir que l'Œuvre 4; w pjce St-l-ranois d.Silcs est son auvre aj son espoir de trouver a.u Caves une iutoir de punch 11 plus de 600 gourdes. tjuiieiiu religieux d Haitij Nous avons r;\u la Miu.ule d Avril de ' utile publication rcli^ivie qui parat HK, matieics dont nous ieco:ii:nandons la lecn tous ceux qui s'intressent aux choses :elif e Naissanca Mr et Mme Irne .Annou.11 on*, eu 1> )lfJ| voir leur premier ne : Janine. Deces O mat il est m.ut l'ii^iial Gnral Ici l're Cuimbert, vicaire 1 .Mi:ebalais.Sa railles auront lieu ce so.r a 4 heures. Le convoi partira du picsly.crc de U I drale. Remerciements Les poux Canrobert I'. IX'lilie et lai parents reiuerciem (en sincrement k! de l'Ecole Jean-Marie Uutlious, MrL. [ Directeur de l'hicolc luinucule Ce Mr H. L.iny. Directeur Je la Stc-Ai toutes les autres personnes que leur cet des preuve; de sympathie l'occasion al railles de leur regrette Jean-losephDlilit ils les prient de croire i toute km | %  e t 74 FEUILLETON DU t MATIN Judt'X .GPAND ROMAN l'AH A B 2 II i H U E R S t D K ,< Film par la. Feui lade ) ONZIil EPISODE LONDINE III (Suite La fiance do Cocantin lille avait, au conrain, un p'an tirraoa, o lexcellent fro^p-rl'ibien sire c et qui coushiait ul'li vait retroive.. n'bittHut dans les tt*:r len talents epoit fs vraimeni pio Iloti biens telle une exuj-iiae et digieoi qu'elle avait su aci|urir au ovelte on<1inftemps de son ancienne opaienc* Telle tait U !.:;iiuie qv, autinl Uu< lois a Pana elle eut vile fa3, el'e re-npor pied sur le pontet q ie lo c mot, Hle avait soif de .ersod air de tau" ue s^eond vicoiie non œo s ansn au brtck.2 lette ne contint libert de vovaaea Ell aentu oro ai ca'i nt, dtna le f. 0 ai ci cui p'u oersonue, elle se rapprocha da d'tut'inour du bateau, elle 1 Pans, t << 1. l v,. i t MaletlH'hea, une apoicu> uu bout de liei qui pendait balle d'arme?, h l'csa^e des foiuina au uu8tiiigs < {H..Kile s'en saisiL.d une do mo'>d^ T o lea lves no tardpoigne vigoureuse.; et tout eu aierent pe.^ i afiluer. boutant **> iisJ c -n re U coqja Puit. cadaut aux propoa'.tioos qne de fAig'on eih oaivnt a'nsi vr, aur it" 1 roui i*"* p < dil-l aidant le* vu g s Pa M ni Jj:'g^ reux d '> j socedativenant tous ses advf Har .Mua To p s ail lance et a na que cela lui tt icut-4 un cenliinn de rdeuuAlors, tout si'iip'e nent, elle ton la nag doi lopin dont elle avili corn un toute no r, touta ruisslaate deutt •OS eaux, la terrible et ainistie signclcatioase prsaatait S lui l'un) fa/OH Loraqus tout fut ter .mu, lorsque luit endie, Judex eut ua t fW 1 JUJJX. attach au pilier, ligote et auronas. qui allii iinuiu billiau. tut hist seul dans la s mura nor d u 1 c air rayon" csbiue.. Miss Oaisj iorp, qui n'avait deap.'ran;e, car. a voix basM plus qu un out. sauver l ami da Co Oaisy Torp lui dit ; cantin, attendu encore un moment. — Ne craignez rien.. J* rllecu s*antaux moyen qu'ede allait incide Cjcantm,. et je vieil e upioyepour arracuar Juiex aes a uverennemisToutdi auite-ea femme f Pais, avec du prs s iti ) is iaiif s rend compte de Is valasr a| elle rooom ne i;s a g 1 n 1er le long IJS l'audacieuse amriwin^ du ui.tiig g>. et I or ille a .x agirts et reietitiu a >n au ifila elle puvmt ainsi jisjiau aibo d et je.a un long coup duc 1 sur le poir1,'arnre uu b ei 1 eu H trouvait la cabi ne dans lapiella Diana et sss cuiu plices avaient h Jacqies de Tre ne put lpruner ua c ,iie ineuao, eiait dsert., loua les uie e tieuce Mais apeiceven'l 0 Iota, rassemblea a l'avant,coutai*nt si iptnte qui donuait dani1 les ordres de leur cspitatue. *a elle s'y prcipita. Ciait uw vraut et Diana.de i'aulie cOi ou d alcve o ae irouvaii "• %  navire paraissaient plongoa d tus une capitaineA un porte-uia conversation ds plus inume^.. Miss suspendue une longue forp apsrcut aussi Moralj.. uui. cur munie de deux uni uectii.t ies yeux la pice *•£' q,ei e e le es Touvait. cuarew' inst m nt quelconque qJi ; mit da dlier le plus rsptaW* 1 sibl %  le prisonuia' 1 ^ | Ne voyant rien tout daWM l'artlfcl caSS 1 *. 1I m faaau I imprsario d'un grand hisser ^ esiu |usq iS la tuuteur du dissimule derrire des ballots., les dans laquelle Daiay P lor t ol i, elle consen it, en pont., lorsque des v,>ix qui partaient piai Jeiis lomoie. eu retirant auccesBivtjma" 1 lit pnaamie sur i pmpiebot desti change d'un cachet vraiment amt r la june amricain* et*i\ donner U < liair de poule a u i pub e au contraire, bieo rsolue ne dele plus eo ivant bien cbiir de d ode. briwk, p*rvmre..l voir son auccs qu'au travail. Kx'remenient piinqu o ir^s biuij tfm ISSIN t/ c'e^t-'ire t'es fera n d'alfa rev elle Q*>vaK poin 1 pris sa reewon A l•vet^le.U". Ce fut la conscration suorn". \liH rorp avait triomph., pat ellet^m >. t uie-aeu. elh pouvait tn ie Ua e t sacor le' que HHH a 1 jouis de repos su nord do la M cm iljni Il lui S mb S ju e,le venait de,tendra un i.om, cemi que Coaantin aval prononce tout a l'iia uo. c ludex/ Uu h m ot s ouvrit, t ut prs d'elle sur u lit ic du utuneir. Dusy nrvint -l'en approcher ia 'id m itE'i y colis a in Alors, e le u h si ta pas. D'un boi d coiri.=iaa et uu evoiv r, oi. vsm^ 1 plem Ue souplesse, ele eai.i sur le pont, ,ui.i, &e faulilant avo u gi.i tr U'uii pantnie tiiu gagua i oca lier ae la ct)iue. te d mendan', tandis qu'elle descendait Us mar* Ches : — Pourvu u'ils ne l'a.ent j aa enferme clef ? •a AU rigktl. •'-' %  "tuVi don b .na u .ua 11 merveille* „,.£'' HeveLa iveraJudei/aHfJTii sa de lui enlever sun oa %  .. %  lui trauihr ses lient* e*P* Api es avoir e..d


PAGE 1

! IglfATUI Ssiaus s Ion s les foyers fi dollars s-u'em^nt, on peut Mr ce phomgraphe. %  .--; -j-f -t--, %  'WsfsV uA: j, ;ta*M' Kr J. Jollbo f s fils J25, RUE TRAVERSIRE EsonPaulE.iuxIa iprs ds prix d ux p ur ses ci uts, la hausse sur le in .rclumiiscs w piofitir des anciens prix •* Mrd s bapraux D(s, ds ch.-tr fi, 61, scif, p Bas te ti cl Btoie de roui'^fi. coon, Sr'ieu qusli si, %  % Calicot. N in uRfo de co'on en b'anc, K kis BAZAR METROPOLITAIN Maison de confiance Prix spciaux Sou h de u ihttt Jtillit m* 18 rtduits 15 or € t'alnwltvc W et dbw ys Time Carier* tiomage Kra/t Amidon lesvive Argo Carte* postales Chjurelles Saumon, gros ferblanc Savon tesHivo Abricots Premier Et beauemp d'autres Demande/, notre Unie de prix Nouvellement reus LumisBwrready 75 or le paquet c Gilette 1^5 le p qaet Colon broder Cigares, de la Havane, Manilli et Porto-Rico Grosses d dent H Porphyactic Verres de toutes sortes Malles $ valides 80 il m 30 u 10 48 40 24 20 50 40 dz. 25 22 bte 48 39 t 10 09 bte 95 75 bte If, sout che, R.b.-J 1 VJ es b a et ItOU i t. C ipe de Chuie. Go ge'ie, Muuselines piquets. Puifumties di \ erses, etc. Ess?y z i tre roud e ie riz i C a rotna a GJe i ;o la h ile, et . rr vez-vous dt nos ci i.o s de t roj]i e et percale, pour tous vos usager. Assurance maritime cotire Avis Messieurs les Expditeurs Vu les uombreus & chirmid s pou assurances il? petites vahurs, il est devenu ncessaire de laie u n oii umu n d* p ioia sur ce assurances. Go m minum et ro-' h or .10 c ptr police. Japa/til Cd'ie occ.sim pou; vo s re • er in -4avoir Men voulu mcoofier l'ivn i n de vo po ices H je euis persuad que vous coniiuuercz imoeorer de vos od* s. iiy. Le Boss Association amicale du Petit Sminaire %  jCollQe Saint Martial Loterie 3t Martial ; Billet entier de cinq coupon*, l'a dollar \x coupon, vingt certs or Gros lot cinq cents dollars Les billets sont en verte cWz Ru pb tl Brouaid, Ri.hardson, Fs've & Co Victor Mat gon. E l o Cee bit. t ch %  le Ti'oner de l'Asso ciit on M I fcug Panl t ^^ g w 1 i J SW mm— *m mm Chacun dd quoi tlle prononc ers rJM Mi le iaiaait kMiudex.. qui apr^g "JJWt, coblpmeiit le [*w retrouvait 'JMjiii prt joir ^Uilliit cogner --^"n, Kvrnt pasaago **tm on conciliabule %  IWOlii if. Vj** Kerj^n r.Vtt |^l POUSOI viu lu?. mil il 1;i ^ I, *^,tjue Judex -mi Kf^lle, bon... "^ I CICB8G dU JJSthiccf'a, C orn. Ihnu-" ne mraj liZ7 w ro-m Jac-i I^NZrii T rp d •' M ^PHon dt A la Tropicale Craud'U^e prs du tailleur^Smi h No !CxJ2. l'nr le trr.ii& st arriv l'Elixir antl-opijtaltnique contre les maladie J teu Yeux.. V En Stock ch z Alphoot* llay^es Ou n ouvera: articles pour oulute, lingerie, broderie, de I par I mfie, de corsets, des ihaussuif> bl nulles p mr i.o.unies, des thaliiJ de m jnlre, des lelius (raiiQMikaa dehaiikit poui da'i.e^. dtR ctiapcaitA pour tiiloiiis jeunes biles et Daim s de toute beaulS— Savons Lcnox four LcfMPft Oulrouveia en outre les spc'aii ssutvan es : Ionique Oiien'al, [lue plierons Kxcel ents, liod icuiiiff Powder, Lininent Binard idliLllivu, LraulbioQ Scoit etc. United West iniies corporation H. P. Divif, Vice-Vrsident Ht Gent M(jr in Hati Offers its Services as agents of the National Biscuit 0/ New-York also as Sellirg Rcpresenlnlivs — American To'toi Otl Co Aanlr-Uni ed S'aes Rubb*f *'o SeW'iax Hepiesemaiives — NU. Fa rbivlc Co. Vi^nnei.t d**rriver cli'Z -Victor Gentil Hue du Mugas'n de lEtat H 173 /, les articles suivants : Chapeau d*\p ill pour hommes ( hapeauxd*' leul'f li s p ur t'O.nu.es, rlerp Cfi mode Jarre'elln ba dn Foi DCUI dam s Flaih Ligh'* e Iniifnr-* d lo n s d me si ni Chaufs^'e* fines pour nomma d toutes couleurs de la maison Rei Revue des Deux Mondes S0MMA1RH DH LA LIVRAISON JDU \$ Mars 1920 L'Ile liejreuse — l'ivrnire partie Aveanep. La Coopiation FraacoI alienne pendant la gure U XXX. Lettre* l'E ranger Nouvelle Srie H DP. BALZAC Si'houettea Contetu porainea Mr Joser/h Bdier Flous Le Koi Louis XVII VI Hors do Tena pie G l.KNoTHK Un Pril pour l'Es rrit Franais, La Crise du livre, GEORGES LBCOMPTE La Co teiponlance de Hossuet, V Boususl et Paul l'eriv AI.KHKD HkuKLLiAi; le l Inatj tt lie vue Scieoliflqae 1^ l'Iiynolo : .••'. I \. de Mallis & C agent gnral



PAGE 1

L* M ATI Pharmacie Albertini-Ewald IURTUL I. PETRIS,;?. G. Soc Ctasetf Fonde en 1850 Produit chimiques dei BJlI.mrts Usina de France el d'Ame rqu<". Crme IKjci'ific;3 Krlinos Parfumerie franais* et au-ori caiino. Pelrns' Hiog*StrA Sieeesfr to ALBERT M KWALD 1 aabished 1850 American & trench Patent Me dicwea. B -8t cbemicals from Eu rcpe and ihe siates. %  /*n encan piescriptiom Biles, Frenrh & inerican Perfumei Toile Waters. Gel il a Paru' Jardinage, Jadmaae H Ve la Maison D. KDRETU SEED Co Pour J8 commandes et conditions n'adresser d % Monsieur Feiiianl C Lmaquo. 22, Hu" Haute* De*touches SOu AGENT FOU IIAYII Pour les twei en gril et en dtail s'adresser Monsieur VictorMonyonc* 17);. Rue du Mogasvi de l Liai Pour \m ventes seuiexent, tf"adre ser aux maisons suivanfes : ISQUES COMMUA Pharmacie Emile Riisson. Epiterle muteine, Laurcncvau un H a .i-i UUN On trouvera un bel assortiment de lgumes : Carotte, radis, avbetPharmacy Graduate of Temple gine, laitue, chnur, etc ; et ausn un bel ass.rHmenl de fleurs. tlniversitv, Philadelphie. Pa. Pense, Œillet, Quatre livres ? tic, La vritable pommarie mvrvvitlfu' Madame J Jolitoia nls 2)} Eue Travers 1 ire S'emprcro n'ii former sa bienv< ilhiiie clipnt'e (;u' Ve ' en par le do j : *r sitain**r i n io t I %  de la ii.erveil'euse porno a 1* Ion *olcnede h Koi go P oducis <>. HS Mn;*ble* chtiit s qui waio.T dpose des fleurs i-n di'pt poi i • eue ponmade Pont piifs de passer i lamer leur pu arc>nipa pn de tBtomzlo Grouhd Oih. M n.iison a susfi reu du Fera* tritftn Pl-ms biq e's. \js aux iunieuts.ama cuis de q'ie's. i e Palm creum ei le Palm oil Os deux produits ncumllemeni intiodvtts in Hati pour don*tr aux-ha ( ex /t Ut>4 Matant et l im i.t.cbil>t iat faite s nt en vmk ,hezMr JItav!ablet, MX cri uf, IOUJ, m irs ou blonds, h avons dumor.de lgant le Palm ireom l le Palm oil sont vendus dans de b lies petites jarres avet itur mode a'Emploi L'essayer c'est l'napi r.lrstxk reu t'coule rupuiennn* Pimez-vous. — En unie cte les pt inetp ux cci.'i eut s Reus par dernier bleaUe 4norliment des plus ehoisis: One ttijt, opres* fo3ttrot,marches,chants, mtrirgves des Antilles etc ccouux vile* le sttek s'enlve rapidement, L Preets-nanii—Aggernotai I\u( du uai, aytnltour Uaiti. LOPE mzu 1717 G jsi'Rue —Ea lac do U Marchandises arrives par Cat Vente en gros etdj Liqueurs Marie Bri et Rog^r. Cognac Marte U Champagne Pomiw et Greno Vin en bouteilles de Calvet & Co. Conserves fines de maison Rodel. lin blanc et Rouge 4 suprieurs ^ Vente au dtail CLINIQUE Des DocUws Hy*on et Lesc(>uflair GrardHue Ao 523 ( Maison du Dr Mercier) Connullatiors Min ; H# 7 heures i midi Soir : d-* t har s SPLCIALITL : Maladies dt-s fenimri ; M&I di • d.-s ci f .Dta La maison Veuve Rarbani Assurez vous contre LE FEU Adiessez-vogs la plus forle compagniedes E. U, La HO VIE IXSURANCE Co de N.- ageut gnral pour Hati Eug. Le BOSSE, Port-au-Prince JYuig z', .otie Muisop, ^otre Magasin, fQI d pots an taux le plus rairnnab'c. Aucun Irais de commission ni lie ccurtage i payer I u eiguez-voua sans frais par concjfporidt.nc- ou venez discuter o :, e probhrri^ chez Eug LE BOSSE, 95 Bue du Ouai i i — Champagne PIEPER HEIDS1ECK Dewa sec et brut chez EDWARD M. RAPHEL&^o PortauPrinc J m i F: / %  isaaiiniaranaiEEP'rf z ':"->*„ TURl %  LI1D CIGAR1 eXCPTlOMtJ M4MMMMMM* •* Pharmacie FSEJOU! Anale des Rues Roux et duO 2 Mdailles d'argert Exposiionde r* Laboratoire de Chimie M**j Droguesie, Produ.ls chimiques et pj'* hpctal.ts f ai.aises ei aœriMi* ( Prparation de outes ampoules mdicamenteux ei injeciables. f ^ Spcial-ts. -Srum nvrostbmquesimple>ei i ^ lodhydrarg/re. Srum ue; Morard wmP^g! rcaicdian.8 te Kerrler et de goUJ ^J Il y a toujours en stock : Nerosih^ose' Sirop 1^ Elixir de Pecs^lvanic. Dpositaire du PREVEl Reprsentant\des Laboratoire* LAGTIFERW. Feraient lactique, coa're ttto* 0 1 nales el cutauecs. f 4 ?f mm^SSpe Jfique de U copstiptaoo*



PAGE 1

gBtaitdSftl Port tu Prise. Hnifi. Vendredi 80 ArriM^D P^GSTIIATCCWMUNAL BONNEMENTS poaT.AO.pwNd G joQ F*"' "* N0M 8.00 AMI sont reues au Comptoir luTiPttWicit, 9 Rai Tronchet, Ps, < % h Ldgate ffill > Loadrw %  %  %  .^ i Lsliiue-ioi sur tu veux ire tbiiuie. Bt'thor GRACIAS Quotidien 1ELEPIJONE i 208 GOUPSDE GRIFFE Boite auv LtUres l Ao* Tribunaux el des Officiers Amricains :ors de la Mdaille' Militaire Aottf m pouvons rsister au plaisir de publier lu belle lettre suivante du pole E r Villaire ; Jiraif, le ao Avril 1933 Correipondance ipciale au |MATIM Oa projette d'imposer 1rs clibataires des deux sexes, et par dessus les clibataire* femmes, le lgislateur en'eni toucher aussi les veuves, 1rs divorcs, le ne sais pas s'il est pos! t | 5 heures de l'aprs midi, imposante par son objet et par soa l Pais s National une gran> sut %  tUtutwQ en l'honneur du A vons tous, Mesdames, messieurs Sfl H. lundi. Chef de qui aver b.en voulu vous associer %  £ %  d/iraagHier quelque ch se de £nts gnraux Wise et la noble intention duGouvernement P us >". de plus monstiu^ux, de Chef et Sons-Chef de lt de la Rpublique de payer un t.ibut P !" 'oit* d'Hati, du Colonel de recoana.ssaace anx honorables ,. Les c.ibata.res mles sont des ma.Mandant des forces canOfficiers de l'Occupation et de la >ns souvent des heuteux.des gou,Jtorg^sfcHinche-Gendarmerie, j'adresse un cordial • l{ ? l do ? c qi*We qm:a ac~ Sablais .U S.M C merci. ce P' eal de Marges parucuhres.NaHUI Chef du Dpal< y qae e "laets naturel*, qn'i s iajer. Thomas T.TuVr Mr Emile Przeau, Chef de D vi2 !" "* K lfET ^A; fl.Kpard d.o.a par le sion au Diparteueat de llntneu. f" ir 5J'", M ^. e jTi/u *£? ,KtodelaMdalle militailut les citations et chaque Officier l fiU?.^Qi4jee Directeur de ta Mous Us reproduisons pour nos Nk. R H .Messieurs Andr lecteurs. lecruire-gnral dla i,Cbaovet, du NouvelCITATIONS 8PECIALS r., Chef du Crmo al, / 1**. Colonel hbn h. RinseU.— A rendu Dartigueoave,entour des service, apyiaabies a la Repu'"lot, pronona le disoais bl.qae en organisant comme Chef K^en'maneir^t'sfsJ de forces oprantes, la pacification m4iqiKmen i r p -> us * tous les par_ des rgions troubles, a. en maintes l(s Sins W(Dptel ui | y a des letn Misel, occasions, travers ces lgioni, doum f pour • |e m .. 3g > e „ une jrn Gnral VVise, nant ainsi ses subordouues le pms b ;Ji fl)ysio lg que El es ne se Oificiers, bel exempie des.ng liod de ourmiljniert pas laM s eX p 0 str des ,,.,. ge. de mpris du Uiger. Remaqua dangers graves Et OM les m t r.it en tmeotdela RpubiBle par sa science et on nergie, a, drneui de chj sir ou stipos.r ou •tii grande satisfacdans les nuits des 9 Octobre 191./ tt sc |t|w imposei : Qj en oret e |r ts de vous oiinr une JS janvier 1920. ml .g de rudes ^.^ saumiesa un £Xamea ra en tmoignage de leons aux binait qui, uepuis. OL'. d cal dont |es conc ; usioas lri Qi des populaiioos coppris qu'ils ne devaient piui sarii ot dans h s tiroirs des bureaux %  fisiter, pour le reta venturer en champs de.0i.v.r s. j, omptents ? lerdre dans leurs rGn/ral R S. Hosktr, sous-chef de j, {m ce lc (oi , a femme Sf tlmerciement d'avoir si la Gendarmerie d Hati — A pus uuc delende# | e me j als j t minute. |e le< la Gendarmerie oui part active dans e, obrai ous conta. ser j. d ; 0Q gtemps, si le fminuTamoient la pacifica l a band ts tant da s le regun du nisme ne consistalt pas uniquement iSSW'fcvec les soldais de Nord, de PArtibon t* que ds foufst 6c i amer des papiHoas pour les S !" S? 18 S EUts Uois A en P lus d 0ue circoosun ;c el au coller avec de la salive sur des bul!JJ selle rcompense est mpits des plus giands daogers.no le ias OQ %  te daqs uq urnC| 00 tjuaU satisfaction du tamment H nche. condwu person6ffi her | es dlls l )ap ii| ous d DS | es fc^T : 5 aw vous ev,z nellement ses hommes sur le champ (i cul „ cherv a v ;;p asien 1 ne s "mdaille nos coud'action a mrite dlie surnomm que de j ouet a pIg oa vo ; e ; aia'LS-"] VOl:e P oilr,ne le cSauv-ur de H.nchc par Us c.toLe j t dim ; pivoll cep0 aT^f" l distincuon yeas de .eue ville. dan t que les veuve* de la g-aenc K> ,t J ,0a 7<<œet exn root pargne,-. O coi mereraque "irtsiphiscx le v re. Colonel Miller S. Util, de la Un, leur mari Vil lou j ull s C'estirsbien. fc^ darmene — A faii preuve u'un saeg Mus ce a est pas suf i al | e j e l6 Wa a vous fio.u admiiable en dirigent ptrsoufce> u (emrae De pejt ue irnpose [ % %  sae Gendarmetie fi nellemem l'attaque contre les b-nqae i orsqiri i est tabli qu'elle v.i liS*^ l'on nomme iradits dans la nuit du 14 su 15 janVOon t a iiemeut seule. Ce n'est pas LJ* 51 dwoir pour devue • vier ijao et poursuivant les tuyard* e |j, a c |, erche qui choisit un ho^i jy* / Toujours fa 'le I et wnt u Bel-Air qu' la Uoix des^ qui i imprun t e a sa fimille, qui des mots sublimes Bouquets ; a donn ses hommes le tfa1ne deva: ,t j e m ji re e t le cur, itellhtel. Lt femme u cons itut on. par devoir l,iioti# ni • 1 P le d'un courage a toute epicuve ci |0ciftl el pudique, sinon par tempe >*£. ,exetn P le -f d'an grand mp is du darger. rament, elle est passive. Happer les a^jw que! vous faites rfemmes c^ ibsl Ires, mme avec une lfe!? noUe tfm * iVIm'or Ibomas C. lurmr, t/i-M C. j 1If d-impti, c'est une lchet ieaJ t Tj 0, nte ient des ambiOrH-ier 0 u.te remarqu-be vateui ; SilVr; esoimai * d-eaploi 1 pus uoe pat t'* active dans la ^u^a I l p,o6teldeconirDT A Monsieur C'men* Mag'oirs D recteur du Matiu Mon dut conftre l'ailt ex'rnemsat to ich de la m r.ife-ta ija de sympa hie d laquelle (a presse de Port au Prince pait'fjliremeot le t Man, a bien vouUAgjmcsocicr. a l'oc asion de morxjppversaireIl est vraiment douxTquequ un qui ne recherche la popularit ni la rputaUoa de S voir dcerner sympathiquement des hommages o se rvle une estime vriabie Cest la tcompeasj de ceux qui oat souffert avec les autres et pour eux, qii ont aim et qui. l ge des gnreux enthousiasmes oat dsir glorifier leurs peuples, len'aijamus entendu joair en goiste les que q ns suc, lit i aires que j'ai eu la chmee dob'eoir. Je ne mesipare pis des autres. Ceux qui m:coan*is3rjt s'en iou'c,t bien le cceir se lusse toujours Je/iaer, n3 ue quand il ne bat pimque dans le silence et la solitude. |e VOJS suis trs reconnaissant de la part que vous av.-z p ise ce t moignage pirbuc qui m ho tore, l'en garde un souvenu dateur et vous prie d\*grer, moa cher confier*-, avec mes remerciements, l'eap^es siou de ma vive grat,Udeetde toute ma sympathie. ErzER VILIAIRE Alliance Fra iaisa CONVOCATION Les Membres du Comit hatien de 1 Alliance Franaise sont pris de ie runir en asse.abie gnrais, i Parisiaoa, le mardi 4 mai prochain. j luu es pt ise* de l'agra mul-. puur entendre t'expose annuel de u situation de la boci', tl prendre toutes mesures intressant le dveloppement de l'oeuvre. La secrtaire gnral, Mada ne U. LREBOURS rV 1 **'emptis ; honn$ur\ dissmins dan une lgion de qaio i$ de Viu[ }l n '***t Discipline ze mules infeste tie brigands, itaem 8jbit p ^ r S1 %  'ooi.iiw 1 pie d'un courage toute preuve ei |oda| el pod de leur gouverne mentais is uoe rpression des bandits lors Si-a que iontie la Cpitale le u jin fier 1920 et les a repojss en mit neur tandii que la Muque du Pa lais jetait s*s p'us b.-aux accorJs. Nous renouvions nos compli* rnenis aux repr^en-antsde l'Occupa atekJrJ me merciementa infligeant de forte? pertes t-T" QU wrpa diplon a ique S 1 son Excellence Mr Ch cun s'empessa autour des effi tion Amricaine qui ont su. par leur ^[.MinUue Plnipociers dcors leur p.esen.ants ss l 1 vaillance et leur dvouement mriter nJJ^U Un. do.t U p? citations. Puw. on se spara .... la marque de dtsunctoo dont .1, ^**** t e,implc mais un runch auqutl tous fiient hjn on tlobje. F 1 qui quivaudrait, par exemple, i expulser d'ua b 1 tou es i.-, inv.tes ne tiouvantpas de danseurs pendaoi que. dans le fumoir c , ces messieurs font leur poker ou billent. Et quand une t:mme aura d quitter nn homme indigne, le juge 1 ayant divorce d son profil, IK et lui dira : — Vous avez toute mi sympithr, ma belle, mais vous dtveaez imposable Ce n'est pas moi qui vous ai conseill de ne plus vivre avec vo re cnpaie de mari... N'est-ce pas charmant ? |e devine l'objection une fois en puissan ede mafi.li t:m>ne nex st; civilement p us. Elle ne peut rieu conclure sans autorisation. Aossi doit-oa la soustuire a l'impt Mais c'est U prcisment l'eireur fondamentale, h e>t mcon evable que la tocit persiste tmttM en mineure, comme une sur e des^hve la Umme 3 ui lgalement s'etl donne ou venue i un homme. A ce point de vue, videmment, 1rs clibataires auront toujour* raison. AJUS Audience du 19 Avril w >o Prsidence de Mr A Bonamy Arrts rendus 10 Celui qui casse pour violation de l'ait i)6 code pro civile le juge ment du Libunal de premire tus tance de l'Aase Veau en ses attri btions d'appe 1 le 4 juin 1918 en tre Is sieurs et dames Cirius et Dupci il Gressier, Jh Zphir, Lucien et H nriette St l : teur Capngre, d'une part et d: 1-autre, les dme; Mathiida Castor, Veuve Iirnest Dait breville, Ansila, Frnil, inla, Ut la et Euphrosine Castor d'autre parc et pour tre statu conformment la loi, ienvoie la cause et Us parties; au tr.bunil ds premire Instance d Aquia Audience Je 1 2e section du 20 Avril \yjt Prsidence du vice prsident Anselme Arrts rendus Celui qui casse et annule pour excs de pourvoir le jugement en de du ai janvier 1920 rendu par le tribun U de paix section sud de la capitale entre Mme Nelia Alexandre et Schelcher jean Louis et pour tre s atu conformment i la 1er, rtn vuie la cause et les paires par de vant le tribunal de paix section Nord de cette ville Celui qui casse et annule le juge mat du 19 Aot 1919 rendu par Te tribunal de paix de Torbeck entre le sieus Prmciui Bellus et Rgulus Dupent et pour tre statu coator mnent i la loi, renvoie la caus.* et Ici parties devant le tuba al de piix de l'jtt .Salut Celui qui rejette comme mal ton d le pourvoi exerc par Aguorjtiu gne contre le jugement du tribunal de paix de Ojanaminih:, recdu le 20 Dcembre 1919 entre lui et N^ph talie Martin Celui qui dit et dclare non rece vabie le pourvoi du sieur Habib |o seph exerc contre le jugemeci en date du 3 Fviter 1920 rendu par le tribunal de p..;x du Cap Hatien en faveur de M le Ministre pu blic a conclu la cassation de U d ci .ion querelle Audience du ai Avril 1920 Prsidence de Mr A Bonamy Arrt rendu Celui qui, sans va.rie; la lai. de non recevoir du dfendeur rejette comme mal fond le pourvoi de la dame Sainte Mamin et du sieur Cli nus Momain contre le jugement du tribunal d; premire lus ance de Pe lit Cj?e rendu le 10 Novembre 1919 en laveur de loseph Cimeau Allures enteuuues Feux JJeriooy contre Ro'>erts Dut ton et Co Monsieur le juge Cham pagae entendu en l'expos sommaire de la cause Mes H Malbranche pour le demandeur et Luc Thart pour les dtendeurs, en leuis observations respectives, le Min.stere public a conclu au rejet du pourvoi Suirard Villart contre H Arnous Monsieur le juge Dcaitel entendu en l'expos sommaire de la cause Mes Pierre Hudicourt, pour le de mandeur et Franois Moise pour le dtendeur en leurs obseivauons res pectives, le Ministre public a con du au rejet du pod.voi


PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05106
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Friday, April 30, 1920
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
sobekcm - UF00081213_05106
System ID: UF00081213:05106

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
gBtaitdSftl
Port tu Prise. Hnifi.
Vendredi 80 ArriM^D
P^GSTIIATCCWMUNAL
BONNEMENTS
poaT.AO.pwNd g joQ
F*"' "*N0M 8.00
AMI sont reues au Comptoir lu-
TiPttWicit, 9 Rai Tronchet, Ps-
,<%h Ldgate ffill> Loadrw'
- _ .^ i
Lsliiue-ioi sur tu veux
ire tbiiuie.
Bt'thor GRACIAS
Quotidien
1ELEPIJONE i 208
GOUPSDE GRIFFE
Boite auv LtUres l Ao* Tribunaux
el des Officiers Amricains
:ors de la Mdaille' Militaire
Aottf m pouvons rsister au plaisir
de publier lu belle lettre suivante du
pole E r Villaire ;
Jiraif, le ao Avril 1933
Correipondance ipciale au |Matim
Oa projette d'imposer 1rs cliba-
taires des deux sexes, et par dessus
les clibataire* femmes, le lgislateur
en'eni toucher aussi les veuves, 1rs
divorcs, le ne sais pas s'il est pos-
!
t| 5 heures de l'aprs midi, imposante par son objet et par soa
l Pais s National une gran> sut
tUtutwQ en l'honneur du A vons tous, Mesdames, messieurs
Sfl H. lundi. Chef de qui aver b.en voulu vous associer d/iraagHier quelque ch se de
nts gnraux Wise et la noble intention duGouvernement P us >". de plus monstiu^ux, de
Chef et Sons-Chef de lt de la Rpublique de payer un t.ibut P ' 'oit-
* d'Hati, du Colonel de recoana.ssaace anx honorables ,. Les c.ibata.res mles sont desma-
.Mandant des forces can- Officiers de l'Occupation et de la >ns souvent des heuteux.des gou-
,Jtorg^sfcHinche-Gendarmerie, j'adresse un cordial l{?ldo?c qi*We qm:a ac-
~ Sablais .U S.M C merci. ceP'eal de Marges parucuhres.Na-
HUI Chef du Dpal< y qae e* "laets naturel*, qn'i s
iajer. Thomas T.TuVr Mr Emile Przeau, Chef de D vi- 2"* KlfET^A;
fl.Kpard d.o.a par le sion au Diparteueat de llntneu. f"ir5J'",M^. ejTi/u *?
,KtodelaMdalle militai- lut les citations et chaque Officier l fiU?.^Qi4je I de personnalits parmi s'ssana pour Recevoir la
m remarquaient l. G.Mgri orne des couleur
mdaille Par,\ ne
pis m.eux
rs hatiennes que le Jae .de uve ,e m*nqm les entre-
! ftehn, des Membres au Prsident attach sa poitnne. J"**J*'* "Mfjj ".
e, S. E. Mr Bail- Nous avons pu avoir les citations * ,a grande mi,o"t des femmes
lidaaio.stra eur des du Colonel |ohu H. Russell. du g- SZ"^ tttSf
g,Magistrat Commun;l nrai R, S Hook d. Colonel HUI. ^*ggj
fe?**.****. 4 d^&L^^^AJfll. -.. teni imposer } O 1 comprendrait le
coq raire, tout au moins q ae i'E al
fit appel a la bourse des fi n n smi-
ries sans entant Elles en seraien:
qui tes pour s'ach 1er rr.o as di toi*
les cires et de bis de vois.
Ou alors q i'o 1 p ouve que la cli*
bauire est teste telle par sa laute
JtUi, >e Directeur de ta Mous Us reproduisons pour nos
Nk. R H .Messieurs Andr lecteurs.
lecruire-gnral d- la
i,Cbaovet, du Nouvel- CITATIONS 8PECIALS
r., Chef du Crmo al, /
1**. Colonel hbn h. RinseU. A rendu
Dartigueoave,entour des service, apyiaabies a la Repu-
'"lot, pronona le disoais bl.qae en organisant comme Chef K^en'maneir^t'sfsJ
de forces oprantes, la pacification m4iqiKmeni r,p->us* tous les par-
_ des rgions troubles, a. en maintes l(s Sins W(Dptel ,ui| y a des letn.
, Misel, occasions, travers ces lgioni, dou- m f pour |e m..3g> e une jrn.
Gnral VVise, nant ainsi ses subordouues le pms b ;Ji, fl)ysio lg que El es ne se
Oificiers, bel exempie des.ng liod de our- miljniert pas laM s'eXp0str des
,,.,. ge. de mpris du Uiger. Remaqua dangers graves Et om les m t r.it en
tmeotdela Rpubi- Ble par sa science et on nergie, a, drneui, de chj sir ou stipos.r ou
tii grande satisfac- dans les nuits des 9 Octobre 191./ tt sc |t|w imposei :. Qj en,oret e|rts
de vous oiinr une JS janvier 1920. ml .g de rudes ^.^ saumiesa un Xamea ra.
en tmoignage de leons aux binait qui, uepuis. ol'. d cal dont |es conc;usioas lr-iQi
des populaiioos coppris qu'ils ne devaient piui sa- rii,ot dans hs tiroirs des bureaux
fisiter, pour le reta venturer en champs de.0i.v.r s. j, omptents ?
lerdre dans leurs r- Gn/ral R S. Hosktr, sous-chef de j, {m ce,lc (oi, ,a femme Sf
tlmerciement d'avoir si la Gendarmerie d Hati A pus uuc delende# |e me jals jt minute. |e le<
la Gendarmerie oui part active dans e, obrai ous conta. ser j. d ;0Qgtemps, si le fmi-
nuTamoient la pacifica la band ts tant da s le regun du nisme ne consistalt pas uniquement
iSSW'fcvec les soldais de Nord, de PArtibon t* que ds foufst ,6ciamer des papiHoas pour les
S S?18' S EUts Uois A en Plus d'0ue circoosun';c el au coller avec de la salive sur des bul-
!JJ selle rcompense est mpits des plus giands daogers.no le,ias ,OQ te daqs uq. urnC| 00
tjuaU satisfaction du tamment H nche. condwu person- 6ffi her |es dlls ,l)apii|ous, d,DS |es
fc^T : 5aw vous ev,z nellement ses hommes sur le champ (i cul cherv a v ;;pasien. 1 ne s .
"mdaille nos cou- d'action a mrite dlie surnomm que de jouet a pIg.oa vo;e ;
aia'LS-"] VOl:e Poilr,ne le cSauv-ur de H.nchc par Us c.to- Le j t dim ; pivoll cep0.
aT^f" l distincuon yeas de .eue ville. dant que les veuve* de la g-aenc K>
, ",tJ,0a7< "irtsiphiscx le v re. Colonel Miller S. Util, de la Un, leur mari Vil loujull,s C'estirsbien.
fc^ darmene A faii preuve u'un saeg Mus ce a.est pas sufi ,al. |e je l6.
Wa a vous fio.u admiiable en dirigent ptrsou- fce> u (emrae De pejt ue irnpose
[ sae Gendarmetie fi nellemem l'attaque contre les b-n- qae iorsqirii est tabli qu'elle v.i
liS*^ l'on nomme ira- dits dans la nuit du 14 su 15 jan- VOontaiiemeut seule. Ce n'est pas
LJ*51 dwoir pour devue vier ijao et poursuivant les tuyard* e|j, a, c|,erche, qui choisit un ho^i
jy* / Toujours fa 'le I et wnt *u Bel-Air qu' la Uoix des- ^ qui iimprunte a sa fimille, qui
" des mots sublimes Bouquets ; a donn ses hommes le tfa1ne deva:,t je mjire et le cur,
itellhtel. Lt femme
u cons itut on. par devoir
l,iioti# ni 1 Ple d'un courage a toute epicuve ci |0ciftl el pudique, sinon par tempe
>*. ,exetnPle -f* d'an grand mp is du darger. rament, elle est passive. Happer les
a^jw que! vous faites r- femmes c^ ibsl Ires, mme avec une
lfe!? noUe tfm* iVIm'or Ibomas C. lurmr, t/i-M C. j 1If d-impti, c'est une lchet
ieaJtTj0,.nteient des ambi- OrH-ier 0 u.te remarqu-be vateui ;
SilVr; esoimai* d-eaploi 1 pus uoe pat t'* active dans la .----------------------------------------
^u^aIlp,o6teldeconirDT
' A
Monsieur C'men* Mag'oirs
D recteur du Matiu
Mon dut conftre
l'ailt ex'rnemsat to ich de la
m r.ife-ta ija de sympa hie d la-
quelle (a presse de Port au Prince
pait'fjliremeot le t Man, a bien
vouUAgjmcsocicr. a l'oc asion de
morxjppversaire- Il est vraiment
douxTquequ un qui ne recherche
la popularit ni la rputaUoa de s
voir dcerner sympathiquement des
hommages o se rvle une estime
vriabie Cest la tcompeasj de ceux
qui oat souffert avec les autres et
pour eux, qii ont aim et qui.
l ge des gnreux enthousiasmes
oat dsir glorifier leurs peuples,
len'aijamus entendu joair en
goiste les que q ns suc, lit i aires
que j'ai eu la chmee dob'eoir. Je
ne mesipare pis des autres. Ceux
qui m:coan*is3rjt s'en iou'c,t bien
le cceir se lusse toujours Je/iaer,
n- 3 ue quand il ne bat pimque dans
le silence et la solitude.
|e vojs suis trs reconnaissant de
la part que vous av.-z p ise ce t
moignage pirbuc qui m ho tore, l'en
garde un souvenu dateur et vous
prie d\*grer, moa cher confier*-,
avec mes remerciements, l'eap^es
siou de ma vive grat,Udeetde toute
ma sympathie.
ErzER VILIAIRE
Alliance Fra iaisa
CONVOCATION
Les Membres du Comit hatien
de 1 Alliance Franaise sont pris de
ie runir en asse.abie gnrais, i
Parisiaoa, le mardi 4 mai prochain.
j luu es pt ise* de l'agra mul-.
puur entendre t'expose annuel de u
situation de la boci', tl prendre
toutes mesures intressant le dve-
loppement de l'oeuvre.
La secrtaire gnral,
Mada ne U. LREBOURS
rV1**'emptis ; honn$ur\ dissmins dan une lgion de qaio i$ de Viu[
}l*n'***t Discipline ze mules infeste tie brigands, itaem 8jbit p^r S1
'ooi.iiw 1 pie d'un courage toute preuve ei |oda| el pod
de leur
gouverne men-
tais
is uoe
rpression des bandits lors
Si-a que iontie la Cpitale le u jin
fier 1920 et les a repojss en mit
neur tandii que la Muque du Pa
lais jetait s*s p'us b.-aux accorJs.
Nous renouvions nos compli*
rnenis aux repr^en-antsde l'Occupa
atekJrJ me merciementa infligeant de forte? pertes
t-T" QU wrpa diplon a ique
S1 son Excellence Mr Ch cun s'empessa autour des effi tion Amricaine qui ont su. par leur
^[.MinUue Plnipo- ciers dcors leur p.esen.ants s- s l 1 vaillance et leur dvouement mriter
nJJ^U Un. do.t U p? citations. Puw. on se spara .... la marque de dtsunctoo dont .1,
^**** t e,implc mais un runch auqutl tous fiient hjn on tlobje.
F1
qui quivaudrait, par exemple, i ex-
pulser d'ua b 1 tou es i.-, inv.tes ne
tiouvantpas de danseurs pendaoi que.
dans le fumoir c , ces messieurs
font leur poker ou billent.
Et quand une t:mme aura d
quitter nn homme indigne, le juge
1 ayant divorce d son profil, IK et
lui dira :
Vous avez toute mi sympithr,
ma belle, mais vous dtveaez impo-
sable Ce n'est pas moi qui vous ai
conseill de ne plus vivre avec vo re
cnpaie de mari...
N'est-ce pas charmant ?
|e devine l'objection une fois en
puissan ede mafi.li t:m>ne nex st;
civilement p us. Elle ne peut rieu
conclure sans autorisation. Aossi
doit-oa la soustuire a l'impt Mais
c'est U prcisment l'eireur fonda-
mentale, h e>t mcon evable que la
tocit persiste tmttM en mineure,
comme une sur e des^hve la Umme
3ui lgalement s'etl donne ou ven-
ue i un homme.
A ce point de vue, videmment,
1rs clibataires auront toujour* rai-
son.
AJUS
Audience du 19 Avril w >o
Prsidence de Mr A Bonamy
Arrts rendus
10 Celui qui casse pour violation
de l'ait i)6 code pro civile le juge
ment du Libunal de premire tus
tance de l'Aase Veau en ses attri
btions d'appe1, le 4 juin 1918 en
tre Is sieurs et dames Cirius et
Dupci il Gressier, Jh Zphir, Lucien
et H nriette St l:teur Capngre,
d'une part et d: 1-autre, les dme;
Mathiida Castor, Veuve Iirnest Dait
breville, Ansila, Frnil, inla, Ut
la et Euphrosine Castor d'autre parc
et pour tre statu conformment
la loi, ienvoie la cause et Us parties;
au tr.bunil ds premire Instance
d Aquia
Audience Je 1 2e section
du 20 Avril \yjt
Prsidence du vice prsident Anselme
Arrts rendus
Celui qui casse et annule pour
excs de pourvoir le jugement en
de du ai janvier 1920 rendu par
le tribun U de paix section sud de la
capitale entre Mme Nelia Alexandre
et Schelcher jean Louis et pour tre
s atu conformment i la 1er, rtn
vuie la cause et les paires par de
vant le tribunal de paix section Nord
de cette ville
Celui qui casse et annule le juge
mat du 19 Aot 1919 rendu par Te
tribunal de paix de Torbeck entre
le sieus Prmciui Bellus et Rgulus
Dupent et pour tre statu coator
mnent i la loi, renvoie la caus.* et
Ici parties devant le tuba al de piix
de l'jtt .Salut
Celui qui rejette comme mal ton
d le pourvoi exerc par Aguorjtiu
gne contre le jugement du tribunal
de paix de Ojanaminih:, recdu le
20 Dcembre 1919 entre lui et N^ph
talie Martin
Celui qui dit et dclare non rece
vabie le pourvoi du sieur Habib |o
seph exerc contre le jugemeci en
date du 3 Fviter 1920 rendu par le
tribunal de p..;x du Cap Hatien en
faveur de M Affaire entendue
Celle de Home AUoa contre P
lissier Etienne Monsieur le jage
Maignan entendu eu l'expos soin
maire de la causr> le Ministre pu
blic a conclu la cassation de U d
ci .ion querelle
Audience du ai Avril 1920
Prsidence de Mr A Bonamy
Arrt rendu
Celui qui, sans va.rie; la lai.
de non recevoir du dfendeur rejette
comme mal fond le pourvoi de la
dame Sainte Mamin et du sieur Cli
nus Momain contre le jugement du
tribunal d; premire lus ance de Pe
lit Cj?e rendu le 10 Novembre 1919
en laveur de loseph Cimeau
Allures enteuuues
Feux JJeriooy contre Ro'>erts Dut
ton et Co Monsieur le juge Cham
pagae entendu en l'expos sommaire
de la cause Mes H Malbranche pour
le demandeur et Luc Thart pour
les dtendeurs, en leuis observations
respectives, le Min.stere public a
conclu au rejet du pourvoi
Suirard Villart contre H Arnous
Monsieur le juge Dcaitel entendu
en l'expos sommaire de la cause
Mes Pierre Hudicourt, pour le de
mandeur et Franois Moise pour le
dtendeur en leurs obseivauons res
pectives, le Ministre public a con
du au rejet du pod.voi


T Nouvelle Etaiigflea
59 Avril
PARIS -VaillantCouturier d*put
roculiste de la Seine est poursuivi
four un article dins lequel "onrelv
e dlit d'i3t;iation de militaires a la
d-'sjbssance. Le Gudc de,- Sceaux
fansmit la demande de leve de
J immunit parlementaire.
Le groupe socialiste dcida de se.
solidariser avec le depo> inc-n-in
L'humanit reproduit un article de
Vaillant Cou?u*ier $ gn de v us les
dus du pari. Intervwi1 s^n ras
sagft Marseille, Milln.rd se l'iria
des rsultat de la confrence de San
Remo particulirement de la solen-
nelle affirmation de l'union de soli-
darit dts allis qui convaincra 1 Al
lemagne qu elle doit excuter 1* t ai
t Parlant du trait M'Herand etirre
que ses clauses sont parlai eraent
excutables.
MADRID J'offre arriva, il fut clia
leureuseroent ovationna La prenne
lui ronmco de* article* lonienx.
U&NE La fdration de* gna do
port ayant Itffl deux ravires mnr.
manda dan* le port bu tant pavillon
de Denikine dans I* bu de. lei ie*
tiiuer aux Soviet, la pol ce irteivint
et arrta I s membre des fdra
tiong qui taient bord.
FAR (S La dlgation O tomne
partira le premier mai pour Pans
elle comprend une trentaine de ptr
sonne.
VARSOVIE Lsa po'onai* contre
atbnju ent victorieuaeinont |(B Dol
cbevietfg Podole et Yoleyrie ils
occuprent Jitomir capturant de
nombreux nrit-onniera et 100 loco-
ipo'ivpb e VU0O w-gona.
VERSAILLES Des appartements
forent retenus pjor ' dlgation
O-toarane qo*| anivp le 5 mai.
MADRID La chambre vota le Dnd
fit une crise ministrielle tel immi
net te.
Dollar: 10,66
Cercle Port-au-Priac'ott VclrictS
La runion p-ojete pourdeiai.i
loir est rtavi ys a sim di rro.
8 Mai. a pettir de 8 heures du soir.
Ua dansera. '
EiposiUQii du 1er Mai
LE Si 13
Aix prx deja cfleils, il faut a;OJ-
ter ceux-ci :
Prix Rob?its Duton & Co S:ctio
D res (Caf )
Piix Simmonds res section den-
ris (Vivrez a'ime taires )
Prix A. Bcha section ilcnre*, vi
vres a'imentairr.
rix Liesse Monsanto section Bro-
de ie
Prix C Russo se:t;on Mou'ajje.
Pix Nicolas Cordasco section Bro
derie.
Il est probable que d'autres pr y
parviein'nt au M-gistrat dans 'e
counnt de la journe et peu-eue les
1er et 2 Mai.
Le Conseil a rpnonc4 i l'ide de
di'ivrST des cat'es d'entre aux visi
te irs. Pour di nner la {lus g'an ie
s^tis'act n I tout le pub ic, l'en.r-
ne sera soumis- a nicune formai t.
Le |ury 'est uni h'er !DcV-l
communal Mag st ai CUtnmt nal, a pris trutes
les m su'Ps pq vte d'assurer la rus-
site d- 'txposili n.
Le J ry est compos de Mrs Vi'le
j int. Lanrore Nao, Andr heval-
lier, Mrsdan'es 1): Rio1. H Knreiy
D'joie tt Bogne Mevs. Aprs lr
dliberation.on s'tsi rtndu au Palais
de la Cfaan bre c a commenc Tins
till>ion des objets exross.
Aujourd'hui, grande animal'on
tour la detration, l'amr-aptm-nt.
ne. Ctt soir, pour perme'tre l'achev
rrrn Af l'o'gtntta'ion, 'e palais de
l'Exposition sera illumin.
Le Prtii m Mu

0 parties
Entrn G- 'J 00
Enfaa'g 100
Ssciiili! Pdaqooie
d-a l'A. M. C. E.
Les menb'-es c'e ta section de P
dagngi, eux des au res sections de
l'associatioa des membres du corp
enseignant sonf convis i I' pro-
chaine runion de la section de p
dagogie qui aura lieu au Lvce na-
lional. luudi i Mai, i 5 h ures pr
cises de l'aprs midi
ORDRE DU IOUR
io^ntr. tien de Mi V Gervais
l'Ensigreme primaire i Cuba
20 Comm nication du R P
S:heinder
Y a-t-ilavjntage supprimer dans
l'enseignement classique le grec et
lie emplactr par Ntude appreton
die de* langues vivantes
Le PrsiJtnt
Dr J C DORSAINV1L
Les i?res du'illaui lire
Jsors fl failinux par Curies
i'lir fviliea, Figurr rlti Peta
(iambetta par PhiiI Discliane*, La
Frar ce Victorien
le Mron de Noire Danio rr
Paul Fvsl, les Glci'res et Ug
luontSBnea par Stur.iPlia Me> nier,
L'lnf,conf,e, Lu vie aprs l Guerre
par Ed CczpI, La nico de lio^oparte
par Emile Moreau, Troie femmes
[ ar Pierre Milles
Aux bureaux du Matin de II htu
r.s a 2 heures
e
contre \i
13 ^
CONSTIPATION
prenez les
COMPRIMS
UI9SS
s
d DELORT, Phirmnr-.en.
ilt, hua Pni -A- tot^.o
C'EST LE MEt.T KJR
WM PURGATIFS
PCRT-AU-PBICC*.
Ale:.-.PETRU3; Pi o.-mcio ALBWHTin' .
temaott du J- Ju.-'i'- vi/ '.'
Fera le Cap
Une aulo-11 b e laitiers dimanche
2 mai d 5 heures du matin pour le
Cap lliitien.
Li)ux p'aces sont libres. Si vou^
dsire/ voyu;er, adr>8fe"VOHS.,TOOt
conditions A lH'.el Betietai Mr
J. \V. Johnson
Parisiaua
DIIAN 111:
Prog'grame eutirement nouveau
Eclair-Journal
F
Gentilhomme de Vimse
F1 m 1 i ul^> r-
D1BR-: Q"Er A VOILE
La. JOwONDjti
Ccmeilie lii;-:i 1 1
le
Entre gnrale G. 1 00
Balcon 100
Faits Divers
ren^t5^ol^ques
oisiiUvvroinE
DU
TETIT SHMN vlKli
CO LI-GEST MARTIAL
|eidi 29 avril 1920
Darctrtre "M S
I minimum 22 9
"eraprature f
1 maximum ;6 3
Moyenne diurne 26 6
Ciel clair pur et nuit, sauf nua-
geux vers S h.
Baiomtr: en hausse.
|. SGHERE
"Le Moniteur
Le Ko du Jounul officiel Je mercredi publie:
Avis ministriels.
lonseil J'Kut.- Sance du 16 luillet l'.Mo.
Procis-vertui de brlemtf.it de 100000 U.
de billets de caisse retraite ( M avril .9:0.
^. rculaire du Secrtaire d't at des riMMM
du Comm r.e aux Administrateur des Fman-
de la P.epuhiique.
Lia i- t de 1 Unive- sit-
Le mmmere de l'inttraeUOfl pub -que organise
une belle manilotation a I occasion de la BW
da lUniversit haiiienne fixe au 18 mu qui e t
aussi I anniversaire d-: la date de la Cration du
Drapeau hatien, iilie aura lieu au loewoi M
Chambre des Dputs. *
On croit que ce sera une tris belle lie intel-
lectuelle. 11 y aura des discours des reprsentants
de l'Lnseignement primaire, secondaire et sup-
rieur. On aura aussi le plaisir d'entenJre des
chan et des scnes du thtre classique y seront
reprseuices.
La lte s'annonce brillante. Us coles y
pmieverom par leurs dlgations accompagnes
de eu s ai .11 eaux.
Mutualit ocolaiie du
Bel Air
L'Ai le prend ch ique jour de l'awna on. la;
r.onuic des lves mscriis a teint d.-ja 74 av-.c
une moyenne de 60 piiseucta par jour. t. est ui
bon signe car ce sont leseniant le> pms pauvres
d: la -une qui irequentent cette co.e. Avec m
nomore sans cesse croissant des levs, il a it;
d:M dadjoindre un proiesseur la Directikr.
Le Minil te de i Instruction publique ne pour
rat-il pas au p o.ium b^d^tt tendre s solli-
citude sur cette .ee naimeni pjpui.iire' et qui
est be ucoup plus frquente q-ic eertame co-
les de .' ai.
L< H- A. S CO
La M, A. b. -O vient de ieniur hier soir tes
unsiucs aprs tiois mes deiruc.uease b.sogne.
Nous esprons que l'anne proc unie clic trou-
vera piUJ de Cannes et pourra mieux l'eweDurj
avec le propritaires de la t'iame du Cut4V Si:.
Anniversaires de C ne-Varits
Ces; le itr Mai 1 anniversaire de la cration
de Cin Vatius.
La direction, t cette occasion donntra un fi m
artistique tran.ais spcialeiueut ciioisi tour U
circonstance ; L'euiant proJigue en > parties.
iNoavoeiu uace
H nous revient qjon prpare le trace d'ur.r
nouvelle ugne de M uti'Suu a la S >gar e. veh pour
viter le passade des trains louus ,i-r la vule.
C'est l ingnieur LabiJou qui est charg de pr-
parer le pian de ce nouveau trace.
On espre qu'avant la lin de i aune c::te liions
pourra tre mise 'n exploitation.
L b fci H
Championnat e oot Dali
Dimanche aprs-imdi a 4 heures aura lieu le
2e match du cnampionnat sur u Und Dessahnes.
Le public est invit a y assiter.
Ave Ire bnnm^J
Un aVicmobife a Ford, ,J
lnifit. t8l
S*adre s?r ?u y- Pf 1
Magasin4c 1 Eut *" ^!
L'IMPREVtj
Nous rappelons au public. nue c-
soir qu'aura heu a Han i,na U nouvii?
de la nclle piie de Mr E. \iMrini *f
trouvera les cartes aux pn, " '
,;ourdcs ; Places rstr^TS
Concert Gamm
Il sera extraordinaire le beau cancM,
donn i Pansiana ie 5 Mai p-^j, ^y'
nise avec beaucoup d'entrain U d U
Mme Gamm.
Nous engageons le Public a y ;
car, ce concert sera le dernier
Gamm au public port au-prlacieas.'1
S H S M B
Convocation, Les Membres
li.ii'.iettne de Secours Mutuels
sont convoqus en assemble ord
vota de l'article 10 des statuts, |e
Mai 1920 a quatre heures de l'aarKi
local ordinaire des sances. "
On
teuil 2
for.-au-Pince, It '.io avril 191a
Edond Thrasybule.-Seai
La Renaissance ,
Convocation Les marbres de la (LJ
sont convoqus pour ce soir h. c^"
Charles.
En 1-honneur de
S o. MonseigneurPiohoJ
Hier aprs-midi dans les salons et H .il
Paul ialomon, Champ Jo ibn. les meal 1
l'Hospice St Franois de baies leccvaieat ; I
Monseigneur Pichon l'occasion d J
Chain dport pour les Ciyes. '!
Rception cnarniante au couu de beat)
le Dr Salomon rcmii Sa Cjraodeur u&ti
des membres de l'Hospice.
Rpondant au spe.ch ^'ui lui lut adress M
Pi non se luciiad- savoir que l'uvre 4; w
pjce St-l-ranois d.- Silcs est son auvre aj
son espoir de trouver a.u Caves une iu sant collaboration pour l'ai J r i eaiiesa
une mission semblable dans cette ville.
Sa Grandeu se r .ira en empoiuut Icit,
res tmoignages de reconnaissance et icsy
tbie d.'s meixbrcs de l'tlo pice qui parle.
Uni au nom des indigents de Port-iu-P
qu'en leur nom personnel.
La Fte de 1 Alliance
Comme suite A notre eatretilet iI'mbJ]
concernant la leie d nn.e a la Lcgationdel^
C\., ces jours derniers, au profit dis umnj
l'Alliance franaise, disons qu'elle a riiijit
toutes xs dpenses payes, u somme de 4,(1
gourdes U1 seul co ii|>toir de punch 11
plus de 600 gourdes.
tjuiieiiu religieux d Haitij
Nous avons r;\u la Miu.ule d Avril de '
utile publication rcli^ivie qui parat HK,
matieics dont nous ieco:ii:nandons la lecn
tous ceux qui s'intressent aux choses :elif e
Naissanca
Mr et Mme Irne .Annou.11 on*, eu 1> )lfJ|
voir leur premier ne : Janine.
Deces
O mat il est m.ut l'ii^iial Gnral Ici
l're Cuimbert, vicaire 1 .Mi:ebalais.- Sa
railles auront lieu ce so.r a 4 heures.
Le convoi partira du picsly.crc de U I
drale.
Remerciements
Les poux Canrobert I'. IX'lilie et lai
parents reiuerciem (en sincrement k!
de l'Ecole Jean-Marie Uutlious, MrL. [
Directeur de l'hicolc luinucule Ce
Mr H. L.iny. Directeur Je la Stc-Ai
toutes les autres personnes que leur cet '
des preuve; de sympathie l'occasion al
railles de leur regrette Jean-losephDlilit
ils les prient de croire i toute km |

e
t
74 FEUILLETON DU t MATIN
Judt'X
.GPAND ROMAN
l'AH
A B 2 II i H U E R S t D K
,< Film par la. Feui lade )
ONZIil EPISODE
LONDINE
III (Suite
La fiance do Cocantin
lille avait, au conrain, un p'an tirraoa, o lexcellent fro^p-rl'i-
bien sire c et qui coushiait ul'li vait retroive.. n'bittHut dans les
tt*:r len talents epoit fs vraimeni pio Iloti biens telle une exuj-iiae et
digieoi qu'elle avait su aci|urir au ovelte on<1inf-
temps de son ancienne opaienc* Telle tait U !.:;iiuie qv, autinl
Uu< lois a Pana elle eut vile fa de vt dbrouilter- labour di limpro/u, u uvait p*a
Toitd'Hbod, pour a'iiier l'atm hdei' un se il ma toi m prcipi
lion turelK elle pertcipA 1 na t ;r .u "cuks d^ Ju'ex
1 ". !:-i- iihutique qi'i conai9tai(
pa ju. va de Ctiarenton au Poin. du
Jo r.
Ki'e arriva bonne promire,battant
du tingt brns. DU lia Tcto Lahtnotni.. battant ainsi t^it tenue l'cart, faisant la
tous les sVCOrl,. et d^crochan du cho et obairvant avec curuait
Toat d'abari, elle nvait
cm a, iioa bruit entr dec
11 li 1 n ne oa9 t'iirer eur alla i'hH 11
110 1 d 's geua qui ae truuvuent dans
le cano
Tandis qu ila accostaient, elle s'-
pia 1
ions
sur on visage.
L'oudine ai,ait assis'er toute la
ssae que noua venons de dcrue
entre lu.lox. Favriu'. Diana et Mo-
rali.
Urampoano son filef. le corps
ap luy ontre la piroi du b:\-au .
ell i eut li tjrce et la noloiii J atleu qui lui cou /rit la t e
dre |usqu' la li 1 de ce uagiiua col E voyant cette fa une ea
time dans l'impossibil t4 da
moindre evasio la* bindib
vaient mme pas song
cet e prcau ion- .
Proinpteojeut. la jena fea
vrit 'a po te. et s'en allant
Judej e le lui arracha la voiH
sais
coup lo clnmpionnat du los mouvements des passagre.
Lors^a ceu-ci eurent tous pris
premier
inonde.
Q Ilqu98 |oa s 'pr>3, el'e re-npor pied sur le pontet q ie lo c mot,
Hle avait soif de .ersod air de tau" u- e s^eond vicoiie non o s ansn au brtck.2 lette ne contint
libert de vovaaea Ell aentu oro ai ca'i nt, dtna le f. 0 ai ci cui p'u oersonue, elle se rapprocha da
d'tut'in elle denieuielt plus longrttDp fn-
leime de neuf heure* il heures du aoir, 4 ttper., sur une
aachiue ft crire, elle rievi^drait,
imonnipirthlemeut neurpsth*' lq.
Alora, elle prit une grai de lsoto
tion
_ Je vin partir en Europe., ten
ter ton nrr.
a Avec n^es rapacit* et mon npr
rie, it n'eat pas possible que je ne
l astsM 1 h t* la retiouver.
iua avoir sollicit et ob'enu la
bndiction paternelle, mies Daiay
Torp, munie du lger v atique qne
repraentaient NI conomie, pre- onque pan loi
bi i 1 a< r -0 de monter! el e aussi,
bord de.ee navire.
Wa'a coininetv excuter cette o.jo-
raiion aaus attirer I attention de per
sonne.
Daiay n tait pat feu) ne denea
rer lonutempa embrirasse-
En faisant la >our du bateau, elle
1 Pans, t << 1. l v,. i t MaletlH'hea, une apoicu> uu bout de liei qui pendait
balle d'arme?, h l'csa^e des foiuina au uu8tiiigs<{H..Kile s'en saisiL.d une
do mo'>d^T o lea lves no tard- poigne vigoureuse.; et tout eu aie-
rent pe.^ i afiluer. boutant **> iisJ c -n re U coqja
Puit. cadaut aux propoa'.tioos qne de fAig'on eih oaivnt a'nsi
vr, aur it"1 roui i*"* p < dil-l
aidant le* vu g s Pa m ni Jj:'g^
reux d '>j socedativenant tous
ses advf Har .-
Mua To p s ail lance et a na que
cela lui tt icut-4 un cenliinn de
rdeuu-
Alors, tout si'iip'e nent, elle ton la
nag doi lopin dont elle avili corn un toute no r, touta ruisslaate deutt
OS eaux, la terrible et ainistie signclcatioa- se prsaatait S lui l'un) fa/OH
Loraqus tout fut ter .mu, lorsque luit endie, Judex eut uatfW1
JuJjx. attach au pilier, ligote et auronas. qui allii iinuiu
billiau. tut hist seul dans la s mura nor d u 1 c air rayon"
csbiue.. Miss Oaisj iorp, qui n'avait deap.'ran;e, car. a voix basM
plus qu un out. sauver l ami da Co Oaisy Torp lui dit ;
cantin, attendu encore un moment. Ne craignez rien.. J*
rllecu s*antaux moyen qu'ede allait incide Cjcantm,. et je vieil
e upioye- pour arracuar Juiex aes a uver-
ennemis- Toutdi auite-ea femme f
Pais, avec du prs s iti ) is iaiif s rend compte de Is valasr a|
elle rooom ne i;s a g 1 n 1er le long Ijs l'audacieuse amriwin^
du ui.tiig g>. et I or ille a .x agirts
et reietitiu a >n au ifila elle puvmt
ainsi jisjiau aibo d et je.a un
long coup duc 1 sur le poir- 1,'arn-
re uu b ei 1 eu h trouvait la cabi
ne dans lapiella Diana et sss cuiu
plices avaient h Jacqies de Tre ne put lpruner ua c,iie
ineuao, eiait dsert., loua les uie e tieuce Mais apeiceven'l0'
Iota, rassemblea a l'avant,coutai*nt si iptnte qui donuait dani1
les ordres de leur cspitatue. *a elle s'y prcipita. Ciait uw
vraut et Diana.de i'aulie cOi ou d alcve o ae irouvaii "
navire paraissaient plongoa d tus une capitaine- A un porte-uia
conversation ds plus inume^.. Miss suspendue une longue
forp apsrcut aussi Moralj.. uui. cur munie de deux uni
uectii.t ies yeux la pice *'
q,ei e e le es Touvait. cuarew'
inst m nt quelconque qJi ;
mit da dlier le plus rsptaW*1
sibl le prisonuia'1. ^ |
Ne voyant rien tout daWM
l'artlfcl
caSS1*.
1I
m faaau Iimprsario d'un grand hisser ^ esiu |usq iS la tuuteur du dissimule derrire des ballots., les dans laquelle Daiay Plort ol
i, elle consen it, en pont., lorsque des v,>ix qui partaient piai Jeiis lomoie. eu retirant auccesBivtjma"1
lit pnaamie sur i pmpiebot desti change d'un cachet vraiment am iion de Saint-N'H/.ure ciu. a ve;iir, ebaqut soir, ex5eetar jusqu' ell.
nait
na ..
Loin da rtebereber I aventor* fa- dam la pn nautique du clbra
Cile 't ptolitable sur laqu-Pe aa bbaeeilK'ul BA de ces pl-iig.ous
beaut lui donnait tous les droi's 1e d^ la mort qui ont pour rsultat ue
oui >tr. la june amricain* et*i\ donner U < liair de poule a u i pub e
au contraire, bieo rsolue ne de- le plus eo ivant bien cbiir de d ode.
briwk, p*rvmre..l
voir son auccs qu'au travail.
Kx'remenient piinquo, ir^s biuij
tfm issin t/ c'e^t-- 'ire t'es fera n
d'alfa rev elle Q*>vaK poin1 pris sa
reewon A lvet^le.U".
Ce fut la conscration suorn".
\li-h rorp avait triomph., pat
elle- t^m >. t uie-aeu. elh pouvait
tn ie Ua e t sacor le' que hhh a1,
jouis de repos su nord do la M cm iljni
Il lui S mb S ju e,le venait de,-
tendra un i.om, cemi que Coaantin
aval prononce tout a l'iia uo.
c ludex/
Uu h m ot s ouvrit, t ut prs d'elle
sur u lit ic du utuneir.
Dusy nrvint -l'en approcher
ia 'id m it- E'i y colis a in
Alors, e le u h si ta pas. D'un boi d coiri.=iaa et uu evoiv r,
oi. vsm^1
plem Ue souplesse, ele eai.i sur
le pont, ,ui.i, &e faulilant avou gi.i
tr U'uii pantnie tiiu gagua i oca
lier ae la ct)iue. te d mendan',
tandis qu'elle descendait Us mar*
Ches :
Pourvu u'ils ne l'a.ent j aa
enferme clef ?
a
- AU rigktl. '-'"- tuVi
don b .na u .ua 11
merveille* ,.''
HeveLa iveraJudei/aHfJTii
sa de lui enlever sun oa..
lui trauihr ses lient*
e*P*
Api es avoir e..d rayi a na o:le remit ie
Prs que su a. lt, elle respira.
'in* |m,d explosion la eu Si croyant sbrtdetn te in eti
et de auipriie au rpaniui tat.j.i mitj;rtd st McUant leur vjo
de Treraeuse
ap
U qu* s
ri ani :
-Isgs-de le oj,q
vasH
"i
tout *
4
l
' K-





! IglfATUI
Ssiaus
, s Ion s les foyers
fi dollars s-u'em^nt, on peut
Mr ce phomgraphe.

.--; -j-f -t--,
'WsfsV
uA:
j,

;ta*M'Kr J. Jollbofs fils
J25, RUE TRAVERSIRE
EsonPaulE.iuxIa
iprs ds prix d ux p ur ses ci uts,
la hausse sur le in .rclumiiscs
w piofitir des anciens prix
*
Mrd s bapraux
D(s, ds ch.-tr
fi, 61, scif, p
Bas te ti cl
Btoie de rou-
i'^fi. coon, Sr-
'ieu qusli si,
% Calicot. Nin
uRfo de co'on en
b'anc, K kis
BAZAR METROPOLITAIN
Maison de confiance
Prix spciaux
Sou h de u ihttt Jtillit m* 18 rtduits 15 or
t'alnwltvc
* W et dbw ys
Time Carier*
tiomage Kra/t
Amidon lesvive Argo
Carte* postales
Chjurelles
Saumon, gros ferblanc
Savon tesHivo
Abricots Premier
Et beauemp d'autres
Demande/, notre Unie de prix
Nouvellement reus
LumisBwrready 75 or le paquet
c Gilette 1^5 le p qaet
Colon broder
Cigares, de la Havane, Manilli et Porto-Rico
Grosses d dent h Porphyactic
Verres de toutes sortes
Malles $ valides
80 il
m 30
u 10
48 40 -
24 20
50 40 dz.
25 22 bte
48 39 t
10 09 bte
95 75 bte
If Biics S* to M
SJ cent*
jaune et blanc, Diagonale noir, Ser-
^ey, Casimus Itipc Fouruituies jour
rores. tusse- de fleurs, mualou>,
sout che, R.b.-J1, Vj es b a et
ItOU i t. C ipe de Chuie. Go ge'ie,
Muuselines piquets. Puifumties di
\ erses, etc.
Ess?y z i tre roud e ie riz i Ca.
rotna a GJe i ;o la h ile, et .rr.
vez-vous dt nos ci i.o s de t roj]ie
et percale, pour tous vos usager.
Assurance maritime
cotire
Avis Messieurs les Expditeurs
Vu les uombreus & chirmid s pou assurances il? petites vahurs,
il est devenu ncessaire de laie-un oii umu n d* p ioia sur ce
assurances. Go m minum et ro-' h or .10 c ptr police.
Japa/til Cd'ie occ.sim pou; vo s re er in -4avoir Men voulu
m- coofier l'ivn i n de vo po ices H je euis persuad que vous
coniiuuercz imoeorer de vos od* s.
iiy. Le Boss
Association amicale
du Petit Sminaire
jCollQe Saint Martial
Loterie 3t Martial ;
Billet entier de cinq coupon*, l'a
dollar
\x coupon, vingt certs or
Gros lot cinq cents dollars
Les billets sont en verte cWz Ru
pb tl Brouaid, Ri.hardson, Fs've
& Co Victor Mat gon. E l o Cee
bit. t ch le Ti'oner de l'Asso
ciit on M I fcug Panl
t____ ^^gw1 i____ jsw
mm
*m
mm
Chacun dd quoi
tlle prononc ers
rJM Mi le iaiaait
kMiudex.. qui apr^g
"JJWt, coblpmeiit le
[*w retrouvait
'JMjiii prt joir
^Uilliit cogner
--^"n, Kvrnt pasaago
**tm on conciliabule
"IWOlii if.
Vj** Kerj^n r.Vtt
|^l POUSOI viu
lu?. mil*il 1;i^
I, *^,tjue Judex -mi
Kf^lle, bon...
"^ I CICB8G dU
JJSthiccf'a, Corn.
Ihnu-" ne'mraj
liZ7wro-m Jac-i
I^NZrii Trp d '
M^PHon dt
A la Tropicale
Craud'U^e prs du tailleur^Smi h
No !CxJ2.
l'nr le trr.ii& st arriv l'Elixir
antl-opijtaltnique contre les maladie j
teu Yeux..
V
. En Stock ch z Alphoot* llay^es
Ou n ouvera: articles pour ou-
lute, lingerie, broderie, de I par
I mfie, de corsets, des ihaussu-
if> bl nulles p mr i.o.unies, des
thaliiJ de m jnlre, des lelius
(raiiQMikaa dehaiikit poui da'i.e^.
dtR ctiapcaitA pour tiiloiiis jeunes
biles et Daim s de toute beaulS
Savons Lcnox four LcfMPft
Oulrouveia en outre les spc'a-
ii ssutvan es : Ionique Oiien'al,
[lue plierons Kxcel ents, liod
icuiiiff Powder, Lininent Binard
idliLllivu, LraulbioQ Scoit etc.
United West iniies corporation
H. P. Divif, Vice-Vrsident Ht Gent M(jr in Hati
Offers its Services as agents of the
National Biscuit
. 0/ New-York also as
Sellirg Rcpresenlnlivs American To'toi Otl Co
Aanlr-Uni ed S'aes Rubb*f *'o
SeW'iax Hepiesemaiives N- U. Fa rbivlc Co.
Vi^nnei.t d**rriver cli'Z
-- Victor Gentil
Hue du Mugas'n de lEtat H 173/, les articles suivants :
Chapeau d*\p ill pour hommes
( hapeauxd*' leul'f li s p ur t'O.nu.es, rlerp Cfi mode
Jarre'elln ba dn Foi dcui dam s
Flaih Ligh'* e Iniifnr-* d lo n s d me si ni
Chaufs^'e* fines pour nomma d toutes couleurs de la maison Rei
Revue
des Deux Mondes
S0MMA1RH DH LA LIVRAISON
JDU \$ Mars 1920
L'Ile liejreuse l'ivrnire partie
Aveanep. La Coopiation Fraaco-
I alienne pendant la gure U XXX.
Lettre* l'E ranger Nouvelle Srie
H dp. Balzac Si'houettea Contetu
porainea Mr Joser/h Bdier Flous
Le Koi Louis XVII VI Hors do Tena
pie G l.KNoTHK Un Pril pour l'Es
rrit Franais, La Crise du livre,
Georges Lbcompte La Co teipon-
lance de Hossuet, V Boususl et Paul
l'eriv Ai.khkd HkuKLLiAi;-le l Inatj
tt lie vue Scieoliflqae 1^ l'Iiynolo
,:. Gbrooique de la quinzaine Uistoi
1 e politique Raymond Polncakk de
l'Acadmie franaiae.
PRIX DE L'ABONNEMENT
Un an Six wit Trois mais
l'jris, Seine,
Scinc-ci-Ui5c 6a fr. }i fr. t Cr.jo
DlPAITIMIHTS,
et Colonies hMfalMI 66 fr. )4 fr. il k
Etianob* 71 fr. 17 fr. i* fr
Lu konntmtnti pat Uni du ici il iu 1; dt
{h nu mail
Prit 1 J
hmorrodes" V
.lue.'itou mr'miiv mi cni|tlc* pr U I ^V
KOUViAOk OV DOCTtUB) IVLO f
HJfHf. I COMOOM
OOHSf TOUJOURS UK fl(SUL TiT I
<.jtg.it}ln "Xrrt 8*, rut t.tfi.vL a... KEI1J.1 (>'. I
\. de Mallis & C agent gnral


L* M aTI .
Pharmacie
Albertini-Ewald
IURTUL I. PETRIS,;?. G. Soc
Ctasetf
Fonde en 1850
Produit chimiques dei BJlI-
.mrts Usina de France el d'Ame
rqu<".
Crme IKjci'if- ic;3 Krlinos
Parfumerie franais* et au-ori
caiino.
Pelrns' Hiog*StrA
Sieeesfr to ALBERT M KWALD
1 aabished 1850
American & trench Patent Me
dicwea. B -8t cbemicals from Eu
rcpe and ihe siates.
/*n encan piescriptiom Biles,
Frenrh & inerican Perfumei
Toile Waters.
Gel il a Paru'
Jardinage, Jadmaae H
Ve la Maison D. KDRETU SEED Co
Pour J8 commandes et con-
ditions n'adresser d %
Monsieur Feiiianl C Lmaquo.
22, Hu" Haute* De*touches
SOu AGENT FOU IIAYII
Pour les twei en gril et en dtail s'adresser
Monsieur Victor- Monyonc*
17);. Rue du Mogasvi de l Liai _
Pour \m ventes seuiexent, tf"adre ser aux maisons suivanfes :
ISQUES
COMMUA
Pharmacie Emile Riisson.
Epiterle muteine, Laurcncvau
un h a .i-i uun On trouvera un bel assortiment de lgumes : Carotte, radis, avbet-
Pharmacy Graduate of Temple gine, laitue, chnur, etc ; et ausn un bel ass.rHmenl de fleurs.
tlniversitv, Philadelphie. Pa. Pense, illet, Quatre livres ? tic,
La vritable pom-
marie mvrvvitlfu'
Madame J Jolitoia nls
2)} Eue Travers1 ire
S'emprcro n'ii former sa bien-
v< ilhiiie clipnt'e (;u' Ve ' en
par le do j:*r sitain**r i n io t I
de la ii.erveil'euse porno a 1* Ion
*olcnede h Koi go P oducis <>.
hs Mn;*ble* chtiit s qui waio.T
dpose des fleurs i-n di'pt poi i
eue ponmade Pont piifs de
passer i lamer leur pu arc>nipa
pn de tBtomzlo Grouhd Oih.
M n.iison a susfi reu du Fera*
tritftn Pl-ms biq e's.
\js aux iunieuts.ama cuis de
q'ie's.
i e Palm creum ei
le Palm oil
Os deux produits ncumllemeni
intiodvtts in Hati pour don*tr
aux-ha ( ex /t Ut>4 Matant et l im
i.t.cbil>t iat faite s nt en vmk
,hezMr JI Htvbliraiw. Ils sont a>tav!ablet,
mx cri uf, iouj, m irs ou blonds,
h avons dumor.de lgant le Palm
ireom l le Palm oil sont vendus
dans de b lies petites jarres avet
itur mode a'Emploi
L'essayer c'est l'napi r.lrstxk
reu t'coule rupuiennn*
Pimez-vous. En unie cte
les pt inetp ux cci.'i eut s
-
Reus par dernier
___ bleaUe
4norliment des plus ehoisis: One
ttijt, opres* fo3ttrot,marches,chants,
mtrirgves des Antilles etc
ccouux vile* le sttek s'enlve rapi-
dement,
L Preets-naniiAggernotai
I\u( du uai, aytnltour Uaiti.
lope mzu
1717 G jsi'Rue Ea lac do U
Marchandises arrives par Cat
Vente en gros etdj
Liqueurs Marie Bri
et Rog^r.
Cognac Marte U
Champagne Pomiw
et Greno
Vin en bouteilles de
Calvet & Co.
Conserves fines de
maison Rodel.
lin blanc et Rouge 4
suprieurs ^
Vente au dtail
CLINIQUE
Des DocUws Hy*on et Lesc(>uflair
GrardHue Ao 523 ( Maison du Dr Mercier)
Connullatiors
Min ; H# 7 heures i midi Soir : d-* t har s
SPLCIALITL : Maladies dt-s fenimri ; M&I di d.-s ci f .Dta
La maison
Veuve Rarbani
Assurez vous contre LE FEU
Adiessez-vogs la plus forle compagniedes E. U,
La HO VIE IXSURANCE Co de N.-
ageut gnral pour Hati
Eug. Le BOSSE, Port-au-Prince
JYuig z', '.otie Muisop, ^otre Magasin, fQI d pots an taux le plus rairnnab'c.
Aucun Irais de commission ni lie ccurtage i payer
I u eiguez-voua sans frais par concjfporidt.nc- ou venez discuter o:,e probhrri^ chez
Eug LE BOSSE, 95 Bue du Ouai
i i


Champagne PIEPER HEIDS1ECK
Dewa sec et brut chez
EDWARD M. RAPHEL&^o
PortauPrinc
J
m
-
i
F: /
isaaiiniaranaiEEP'rf z *

':"->*
TURl
LI1D
CIGAR1
eXCPTlOMtJ
* M4MMMMMM* *
Pharmacie F- SEJOU!
Anale des Rues Roux et duO
2 Mdailles d'argert Exposiionde r*
Laboratoire de Chimie M**j
Droguesie, Produ.ls chimiques et pj'*
hpctal.ts f ai.aises ei ariMi* (
Prparation de outes ampoules mdicamenteux
ei injeciables. f^
Spcial-ts. -Srum nvrostbmquesimple>ei i ^
lodhydrarg/re. Srum ue; Morard wmP^g!
rcaicdian.8 te Kerrler et de goUJ ^J
Il y a toujours en stock : Nerosih^ose' Sirop 1^
Elixir de Pecs^lvanic.
Dpositaire du PREVEl
Reprsentant\des Laboratoire*
LAGTIFERW. Feraient lactique, coa're ttto*0"1
nales el cutauecs. ,
f 4?f mm^SSpe Jfique de U copstiptaoo*


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM