PAGE 1

' -mrMrt LI^UTOI DE Monse'aneur l'Archiv que de Pcrt-su-Prince a a Cleraa et aux Fidles de i'Archidiocse et du Diocse des Gonaives Bicn-Aim^p Cooprateurs, Nos Trs Cliers Frres, Not !" Trs Saint Pre le Pape Brnoir XV, par une encyclique en da'r rin 24 i\ovembre dernier, a ordonn tous les vques du morde dt prescrire des prirps pubiquea dar s chacu" de lews diocses lespec'ifs et d y laiie faire une qtte parmi Jes ficele. rrurqiioi cette qule, Nos Trs r.br c fitm ? et pouiquoi eeB pri rea? j.t* qu'e est prc crite pour ver ien aide aux pauvres en farts do I Ei rcpe et spcialement de l'Europ* t'entralc qui eoulFient et meurent de taira. En effet, la cessa ion des liosti.its n'a pus mis Qn aux maux sans nombre caofe par plis de quatre annfs d une guerre Ipouvantablt. Dans ces pays ei populeux (de I Li rope Centiale ). du noue Trs Sain! Pire, le mai que dt? nouniture et de vtements dpasse tout ce qu'ot peu' icnagirer. La saut des limp rameuta plus doiles en est ainsi h ruenlabUment compromise, >, pu FaitePive t Aliiinnach iTeriiiot 1920 RENSET'"NF.lVT t -NTS METFOROLOGJQUES OLiSHVVroilK DU p nT SEM1MA1RE COLLEGE ST MARTIAL n-'n^f-'he 25 Janvier 192.") Baromtre 7 5 - minimum 21.3 jrrimim ;T.3 Moyenne Auto 2 H r ip| clair joj' e nuit. Ba r orr?re ans'mt. 1. SCHERER A vendre t L'Ange Gardien* • 16'S$, Bue du Rservoir Aur. b reaiix.du *Nouvvl\i' t e Angle des Ruts Prou et du Centre. Ch< x A. Hacha Angle des Hun du fronts Forts et Grand'Rus M MI? wfrW ComiTM r">. 1. que l'un dts plus nobles Cil ad ont de ia iliariie el d ttie Ui.mibt.IU et dsintieese. fclle voudrait icii lager tous ies maux et secouni toCi ceux qui lui firent, qjelque pavs qillil appartieunen p ui Kseul nu Uf qu 11 autllient et que isoue Se sneur Jsus Ctirut toullre en ci > V-a il heu e p:us b hU^'Jjtf do vo 1 uu Lauvr* donner a un aille puu\i> t MI inail.i en LA tider tn iii.u maiiieuitux. 1.1 ti.j'.iii pour i'.quels teroit XV impiure r.cire cli. ni lont i; aMitiui. t .\ au del de c< que l'on peut imaginer. Nout> repoi uroiis donc ou VJC'U de >a StluttU et jcii.dions notre cboie aux tllui its tecUCllttCI dons le n:oude tii.ii; (ji 111 M.\ iiiiKfciju Le bou\i tain 1 oniie odcm e eux (vquti ne j u sn;i iin--;leurs dlocaei m petoir, lus De (.eu\erii avoir qu'ci but; ni ploier ia m b. 11. o ce de Dr. ; ui ici. s lie |a>b qui (OUll.tLt. .NLCL f| j initijfc a l':i u qu'il et jLlm tn 1; utnroiCe, qu l i.si le 11 te et* rijftijiificte, tait >a Diiicn ioic"e iiii.jbt la leire it 'el*\e tu qu et:, cil lit il s ttct toute en liCaluei i 11 ut Le mi 1 lit.ic u|0'< >tll I 1 11 de ICIS StS tltcl.lb ii.i>:ll: lti.1 iibw qut'.ji tLUI. t. eu r:u:C S LHM vi\er(. A us mus J Le uin tube qt.i suivra ia ii rrjt.ou ue let t lt.1111 ,n m unrt lait ^tlBlj.e BU bU U lu glMI U (l.Cbll MJJ lmes le eg'i.te tl ci api l ayafi cliL.tlaiu. l'tncnN-l Utux si mau s I' s tri ires Ollcol S i inesbe m place Oi l oiais n juu i'apa. i'ciaibcii pri< qua aUhque niLLbiKKt pour tQipluKi 11 lUibellLOlue ut Dieu a 3 Lue qiit aux lins lodiqutei Lai -Nu.it lit Smb\ t ie lira faili ul s •oLltb le tgiibi-b tl cl. 1 x\ t itj<|tiuii', la oju.! tl.t qu. £.i v lt 1 IfClUIC Uu ttllt) 1> Lie LP Moniteur I.e Journal officiel de Samedi a pua a'-cc le SOmr.-.xrt MITMOI ; — TltR ammis changs emre Son Tstii! n < e "rfeident Wordro-.v witoen et ^on Fx. le Prsidrat d H.'iii a l'occafion de l'ouverture de deuxime confiencc finneira Pai Aniric:i— Avis Minisirieis. Arrti DOmmail des Comminlou Our srer usqu'aux prochaines lection, Its Intrt d ommunrt suivante': 1 es Anglais, cr.inde Saline, Grand Ciove, Diradrcs, P( %  -/" RMte ^ Nippes n Matiftot. — Brraturo. — Pices ver... i de vrification de 5/0.ooo goi" Jcs. ltrctue par la Con;m".s;on de contrle d^> oprations du retrait !c 20 Dcembre 19'9Parisiana Charn-ar.te oii'.'e 'nier j Parisiana 0;; l'on fX hibaii le mot eu Cot'trc ilro d'art d'un baaut part.ii'i — I e public est Mrti MtbMil dr la teprscLUiiot:. > Cin Varits Une foule consiJuablc issltttil a la teprisenat'ion d'bnr Varits pour inivre Jucicx 'ir> n srie d un grand iotrt. .Mercredi : — Four satisfaire sa charmante -' tutle, Cic-Varits repasse u 16e symphonie . Vendredi:— 4e pisode de Judr • inema populaire A la oirte d hier, a laquelle assistait un mOfldi ou, de nombreux prix ont t oiiens au public ir r:. eotatron des licketl gagnai.ts. Chaque piix tait un objtt oc valeur. Tout l< ende est serti extrmement Mlikfail des lsulats obur.us. I:t la soire a (u ainsi un gros succs. Oix baechaij^l s Paisiana Ceil isuJi -oir a 8 lieutts que le public ama'CUf aura h plaisir d'entendre a Parisiana, les aix bactl ans 11 dom i.ou anoouttoas I audition C est Al. Franck ingue dont lo merveilleux ..lent a t applaudi tha eurcuMnu-nt en provm.c, qui juutra a ccie soirie or ginale. \j Les carte* soi 1 en v^n e au prix d. 2 gourd* .u •Nouvelliste, au Mail et a ia PluraMCM .'.ourraiiie.— Nou> y icvtQOdtCBJt. ouve&ux cens < iliei s a auncultur-. S.' .'vdi dernier le Alagis.rat CoramuMl, assisti de Juges ce Paix des beciiont Nord vi Sud, pro cda, cooicmooieM a Ijarticie IOJ uu Code iural, MIS teoiooi de dtux LooMilicrt a'Agricui>ire pour les lectimi ruralea de Turj^eau m ce Piaton D.iiin. uu 10 eius les ciioyem Duv. rneau Prud la soi rf. Nous rappelons aux familles qu'elles devraient y amena leun colann 1 i. |KC ;.U:, car i>. ci ruustl s en va. 'lrav£.ux de Vojiie le Service l'eclmique procde cts jours ci la paration de la partie le la voie publique loruiam e tt k.A de la plac| ou .'auiheou. 11 est a ertr que les tr....iU ubeveront par i.u rcvSC Htm impermable di goutfroa et de sabie loinn e.ui du Champ de Mari tt quon peoxn a notchei de ta mme taon l'avenue qui travent a n.nie place, du liuieaa de la Citndarn.ent, UJ por.t eu Champ de Mars. ue nouvi au t acts do la lign< Bizoton iviiauani Les travaux sont ocbcvtadu ncuveau Irac .1 .1 Itne BUoton-Mariaui. Lerail* (ooi poi e,"-is la aaiCOC c:/tio:i jUtqu'a ia t'aie de ...Miani. II bute :lieitcr leso.cu-.tuts le ces .ra\>i. io:r. .'-.'.:'• :'.e a e;t adti.::^blt. .! fat -?J On nous anncr.ee .a suort, survenue hier se a 11 heurts et dtniM, de IN-sJAl'IlsTt l:L.. it.Nl il h, \ue. Idu Oaircau de l'oit au l'riiut Lts l'uS.u!.les auiom ii u cet aprs-iuioi 1 .ontti (uiiade la uiaupn m or tua i re lise ai .M 41a ut la rue des lioals-boi-S pour se 111. ,.re J II bjsiuquc Noiie-Urtrue. Nos siiiceits coi do e-iAcs .ux pareats protiVv fonip nombre"* • te iHf*e r>.ifbiliM e tille la S lira ':.nriP'o o 1 Potrpi>r" Hbe, I in ire HPS dirltwfi ft mprlion ei I iH|avfi>fi poroplere jd e oot dis!{• p. (^s if. f de | incendie du 15 Jn vi i n crnrs M.;.;//.-.' i nv-'t'' V*U 'ailt rlhn () %  '<• m* fam Ihs r+nffrmnl trnins n au'n a / frOM*1*rtt* de (jtnt rni'Yi eu gfrJration tes d p'oms on von fim-lr* o t rnvsiqn* if ri" qnqp d votre vailln'nri' tuilV l' (l d ttl blesse t tsi tt/evMrtir d *4ui ld El vi'vm' '<> %  k*rn<> nVrtV"•>• %  • in rf 'h'c Vivent lu Pomp ; f>"-Vbr.g eu s R][| TOC Pouraccj en lot par r&ati*j|_ |PISTIUQ| contre Jes daj de l'Humidit, des P03H SQlSIHIi Rhumes, Uahl Brccchitet,! Cjtn | |ii lp rcpPPi'IPr Fr^"coi ; VrTsfl |rt A brtp vrir I CIP <** b^ r Ipir-P df j7liriR'np r?r Sr" 'tl rllr>rre lo Prppidpnt dp la R*n"l|Hqw> Ar9 A lp Cemri jrr|p **'e Pomn r' i* l'or, |'Pion rr (.•> hol'r rordnitp lcrn < : Ap.l*eltd'opv,leCoiemiQ ,. ,, ^ rirv'#r. M** d d,.t Loder tfrfle fft ipv P n^d P ln r(1| bp rrrm pfTr r ,„.. !,.,,rl,w|-f mr.f. Pt'.ion imtnrliqne doI mi' p ^ Cprdpr ^ rf ^ d Hi- prh ;qnp< f( ., iri or Riileaieit 1" vpilianro et le'd^vouenipnl dfsrrml ronr prsider C Uf mm if Ot' n r dorl la portfp ne wrai' p*)i|pper A pfrFO r nc Il ndro8a dp p.vn.fort prconruP.an PP m'y '"' retP" df c il" journe 't l's rxrtorl" roari lier toujours dana cct'e voie Vo ri 1 di c cru' dt M G y'va ; n \]on rh>r C' mmandar.t Laisses woi, ovn< t dtwitKffr io ppisomnifie l'jfiritl vcv mntfi'ter de tes fco"> jKirohs WOH odr-ifsp c! l odr su da votre Socit d ai 9i$tnCC aux 1*0)))i' f. N pas que vo rp binveillance n ait fil' en CP qui me tr p prodigu dp l dont vo're npp >no i rtivnir de itnu'-.i Maison ur avons plaisir constalrr ' e v'is >f a gr ila l'tis effori pour vous ptrr utiles, t.hui qnil arrive, vous iront jusqu'au] iioui e tst dit' jusquou iiiviuiut u\ V'.us $ riz p'iViVU* de tout m lt f>\ Ccnsisnop *F rv#v6ra)iC6 Dip'ne dhoir. v.r STILLEtl remde reipiraUt Mais il fut, de bien eu PASTILLES! VRITi 3 rendues imiqi'cmMtaj portant M %  :B ;^4J, Accord an eosfrre ..••-• reaaMfSIfcfr, m rr-conoai d'.tpea n de ii Corn* p.irrie ehjrtaai entre f rr"-^''*' '. Fait I li Stairn ronraii etc. cte. Coosteno IPersAv *ranca ox'rAfVTF rF^ 'OVK IFRS I.IPRFS DP T.* rAriT''.^ Mention llriwfh V P ....... n t(c% mmn-i d l ir yvcv'i COnWrn*, iraurnup ^ e '* bonne ennduitf. de la •'•lilUrjre rx du d-nti %  une/ lu vfin vaueiDent qu'il a montr! iafv na>ttadie n lj /. fi -ai Aait que _r a i, a h Station Centrale c. ce. toure y p i pies vous p tir>ctlr dt furfigure de COBtp&gni tim'p'e We* iquipie. bien nppr i isiontu'///ont 9pu< me-1 nous tiendront i te tdrht pour itwplie Mtstiivrt, }$ 'tus heureux daine trouva au lOind hui pat PU Veut et quand je H inrreie votre Coui/natidutit et voir* Ccntil d'administration i* nt'tn avoir iniwy la joie ne rr-yez ptfd]Ho pnvg. V^np dpvrz pi otr flrrg une formule banale de p l tent P*tvVan tprrz Vp'pn r fpr-lnrp r!i [ no-ne ti sauvait en v. rite primer dud<*rPCliP •'* Son F.'rrMppcp ]p Pr si Fnsui'o i llinfotre d i J ptrl '" r %  s ri n n >4e p' c-. ipriiTfR : Mr IA ppn m" r 4ir |fp(gr>ra IQrnnnipr j, e An^m rlo na-'wrnprr r' I V youa flicite d'^^e'r i ni r i? 0 dft n')Pfnp r >t p"pf firt 1 ITP r prtrtfjil ndml'"pM' 1 VOPf diotinaTlMt* C "' •'H rjnpt-tl^ip H|i t.", lorvj r BU r j.',' d*' m'ri r-r rpo ^irlT'PB ^ hn pttne (liit" VOHI VPnf z ^P r'i'' voir HPIIP rnnifpajpij'-p r*hi)(inp • %  '0"ip sa pert*>. Flip r.niivpquii a* Piicoe d rn'riotfK uni f.rut rlfa PPBPP A B" pr ; Upr nrnr IP lpnl>pi) Avis I • D'rarlcQ t nt de J'In'iieor rsii. Ile une dtmiie fois aux perion te des pioeibCce qui dnreut obti ir un passeport pour voyager Ci a ou aiileuis que leur demardi e dtii pus •*". adresse a u St-u .,ro d Liai rcais su Cctntaiieteiri u GcueeioeiDKDi de Uur reei.neiici ui la 'ru srct.liaa la RtCtiteireri e l'Iiilriotr. •leurs les CuiVs, speen"eu nt den s cenires m ban s de lollici r, d'i s i i}<.'ii lidnufuelle, lu cufcri e d • UU pHrOi>^lel)*• i produit 'ii

ve< l. u e rti>p' I le nous gn uns la •lowenr • e peu• liais ae mne lgat dix Inde fui lnti runitEs'-c qn il -st posa bl de coi-flsquer au profit d une up niun pnlit que letfetie qaiprcipit un uoiame Ue vœur au teo*r$dtmai0*ii a ftajnm s dit fam lies en pril dt mal ou 'le ruin ? Tel est U premier bienfait de vobe ristehC-toinpicr* hbri s d Portail • rinct Vo r t-unmrie de clairon m i mille un signal de raUienie-it Autour in drapeau de votre C mpagn c liais les Hatiens Inu* e$ irang rs amis, peuvent tt ytouper ielui s de n't ,. uas dup'S Gardez tou/oars l camere I G est le /on em J rp aprf des fi'it 'j^PC pour vp'o rrhlp Clldl'itr Ici dp Mrrrprfjf P"H l5JrPV;pr. V r cn> VOVPZ dnnp qup \o Gnnvpr m-n* rf ropnni'ion ont bipn m'4 vo'rp ;?^g P pf.tiiOt : qnp Jo prf fi-p dp PPHP cireonsf' PCP pour vous d-^pool'jctpranro qnp 'P G'U"rr'Proe r v viser RUX moyppc dpnrfrfpoa pnp fait h dfendis la eor-iii P. Comme roue, •01 VOIKTZ I f^x^craiinn PB snInia do cet hrignpdajrpg oui dso |pnt I'PS IsmilVR L^s populatrirs paisibles Qripirtut qu'a 'u paix e: %  travailL'ae* BOUS I empire de c "^ntimp (aqopje vous rrie drcHer avec moi : Vive la Conuagaie des Pom •ipr^. le Ommpndfirt M e rtmorrin IP Ministre d Ji ier>rur d boli> aroles qu'il vient damasser la CompagDin des Porapiem et invita I assistance monter l''agp suprieur de 'a Sali m des l'omnipra p IP f.'rmmi'np pp BPSI r te laitr s pocnrpr lo* foc C'Pab'P* ri d B Hrmpipr'iur prble • Jp pi-i? h'i rfnxj pn'-orp. r q" A la dn Cdnel r mou frni pn P'IIM t U\ pne rrpdi l' au dpr Mrlae en tu d^vru'mect et dment > ("Aorlflu lfn"pnoeaJ ( tJnp vo\ : \'iva| Dunal ) F' pomme belli mppifestpt'on n> i C'nirirnandHnl Mrletj rompu ra qui, rtr lei'id inPP8H dari e. C'est on i] 89"vent l'couvre de la i.'ompBgnie des Pomuiers e!: en • henneai du Commandant Mose.' Mr Clrrrrt Magloire, M^istVet i ai-Tina 1 de Port-au-i'uace di en CL?lp.r:Ce : Au ne m de la ville de Po'f.aa Prmre, \i l> l*c U le Commandai t Vloisee* sfBvaillan aaxiiti i r iitC9 t jgm afty, rfe> brfRtfttft DJ<0. %  La constance et la p'r^vranre "" l't^sttMt i'i'L-) nplir i l |,f ol I i Die -t |i vods ; m< 'ni, M anfr, a-4eua d-j VrnP. lo\e r V[ l".D tir des Ty o$\ n <"i,ra dix lo'*\ q%'£ quotidien ccyrwrtdeOhilltll] S/T les binfiet[ 2W gourde* U pntjrapkrs dp la P4 dfis u l'rection d'ui\ ttfint. tj)u*'e'\urf'e deux dollar on Voici t,i$ obiets\ Unp. montre en i Un r"di'>.'iie po" Un c ir.et col ( boii 8jnM U b oc he cil Deux pingle' res fine^ ) Deux b i jes/l P'Z'b ue) Dei x ch te* | Quatre rufrrS'f b que, avec m 1 Qu ir;£ani/sof-l Deux uis <>! I^nxtus led coupe* t i ce pm J "J, ', V". 'no \>t t / A.U d fopr^mw p R U| c;e§t povr T .ui le Gouverotwp, "Sac* vhim



PAGE 1

r FrrATm Payez un ma plias Four obtenir fcnnnroim pius Jjj r--"n quf.ooOMJ te (fcb ::•* riloB ltr2 de rotdMumt Mt h mafflenr otarchi, quel ntmrit isur rputation d'qpnoad*. Ils cotent ^ un peu plus que i: s passa o, Vpairjs 0M& ie kilomtrage supplotueatairo" qu'ils, four Hissent compense 'bien des bit ladtfirsncc. Mupissez de Pirestoaes votre voiture et louiez en lret et cor.forlablcrceat, le plus conemiqusmest possible.. • Lo Prfclzrnara Aggerholtn Port-au-Prince PNEUS L M aximum de Kilomtres par Franc %  %  •i .'%  4 **? ^ ej-vf..• SI 5.8 1 i i DOMINICAIN Mouvement' Maritime Te steamer iolon de ta /•• jn Panumn, ni en'rd re matin.H part te soir ; onr Nue Y< rk — Le stenmer i Jan t'iM Ara* : sau de la ligne huilai daise nant de Craan #i des porli Sud sera ici mr*cre1i en route] fjjr-les ports du Word et Newil York. * Avis de dpart Les dpches pour 'Sew-Yor /;, et CEurove, via New-York,var le steamer t (lolon i seront fermes ce soir 5 heures prcises. & vendre Un piano qietie en panait Hat, maqiiERARDConditions av-nt gouses S-Murps>er ai burtai du }oQma| Lait Condens Nest! i | En vente chez %Vtn.W&!?l, Jean rfwatf, Marins Beine li d v c Uos 1. JPt(ctzmanniggrerhilm P.uc du (Juai Le plus puissant antiser 7110 Bana Mercurs ni Cuivre m!vont In travail do M. VOW:,.^. Ci.lmi.to de 1 Xuotltut PaoSeur (9u •"). Mirai Insu.nu-.'ineiit tons IM mkKbea di li I?CMt*. du Cholirm, les FIcvret.DiHrr .ooa et Dyoooreriss des Py cha 'ri.>. les (dit livres franai5 ses. Par quantit de 50 sacs prix spcial. L. PreetEmann-Aggcrholm Vins de Bordeaux La Maison Boube frres 156 Quai dit Chartrns Vin* ranges en barriques Vins blancs vituxen barriques Condition { exceptionnelle Indispensa b le contre le BSjg l S 5 fr leur Agent en Haiti SCSE : iJot grande cuiller.o dv.ua un litre d'oas pour toaa le* U.KS". Seoliibs MMBOLtt, nuo On Utthuiin., !.RIS I Ea Vtotc : Teata? M *'ti:wuiMr 1 ictor Mangons i/03, Ru? du Magasin de i'Evat. Port-au-Prince. POl'K DEUX SEMAINES SEELEMJVT 24 Janvier au 7 Fvrier i i LE BAZAR METROPOLITAIN Dtirant rduire son stock ajin de faciliter son travail d'inventaire, a le plaisir d'annoncer au public quelle fait tes rductions suivantes : Rduit Barro Loprz PO 75 lb Hm-ra A* tnour W) .78 lb Beu-re Fervol 90 78 1b lieuire (ouii-in %  ) OC r2 lb Savon pour IHS-IV 10 Iw br Svonprl 1 8iiiv'H B 10 09 br Po idredi savons <*r 10 08 pk Po idre-flvonPeriint05 (n 1,2 PouJiv nptoytr 09 07 i k Stvon toile te N 08 br Ma<'.aioni 18 15 k Amidon pour linge 24 '/o lb Riz. 17 151b Feiin .• 10 ii ; b l'astiMp pe Mpnth* 0!i • Oipk Cli ukio <• isuiii 05 04|k boiibont (on ver) 40 35verre Chocolat aulait \ 10pk ~ ^ -iJft?C IV l^pk TabUtteedechccolat 25 21 {k Ging mb;ecryst&!lia88 Cigui. t • s f yyie 20 Cigare t.a Rich. S 3[ C t5rfctte8M*lacli HIP,25 CI gare Ut s Murad 25 iiigaret'Ha Ninboii 85 uot a tt Bucul (loaf, 40 lo bot Bacou (en vene) 35 45 bot B efeiak de Ham* 20pk bourg 25 M bot Corned Becf V. B. 09 Rdui & 30 bet liOlij i > ea 10 pq l^pqt 10 fer l fer 3 fer il fer 35 .• rre • 45 fa 70 rofr, 21 fer b"4 for Sauce To.iiate lleluitt ^5auce Mayonn.ise treva. Cacao Whiman • itMS Cirago pour soulier j*une et rougo Mur.ade le isaucige Fariner 27 32 48 27 dduit 4 bot 98 bot 4Q pqt 25 p.41 Epin^ies cheveux ^12 Poftio fiire ^55 So'.bet:re Vacaum 4.95 B;dons huile 75 4 i5 12 l'ium i\:l || Fromage 75 UJ 43 2 M > Aoaca Beurre de pis %\ b -• 25 Via uuge iVldd.u 1 %  Sacre Carters i4 Ptumca %  i \/ i 6'divice d tabh 20 pijea 9 75 Cuisioe Krosne 14 00 10 pqt 56'ib 5J in iJ Kr 2. )0 1er ,' Jchaq 22 bot 1.75 DO: rO DOt 10 da 8 Bii j 12 5 j V3 UX passoires pour farine "40 Mou'.es pour pain 4U Verres cocktal 13 Pafhi \ crira (boite) 40 tablette) 14 Cinubs do poche 1 Parfam Gleb)aa Boaga pour d;mj La:ets da roiliers s ,vo l'almolive Peroxida Dioxide 1 oudre de Talc • At tnour 'gRduit 10 pqt 48 chaque 65 CS c ;i8 312 c 34 82 a U 35 boitu 12 chaque 08 00 chaque 23 20 chaquu 15 12 1|2 bat 15| 12 Ipl bot 08 05 paire 20 17 bai 18 15 bot 23 20 fer Ratais de 10 qi sur tut noire stock d'articles maills. ', Nous venons de recev ir par der ierbleau un fort lot de Bijouterie Fausse, art nouveau, tels qu colliers, broches bracelets, bigues, barrettes, boiuies pour ceintures nue nous mettons en veu e au prix de 05 or am. jusqu' i dol



PAGE 1

*.'_ r 5 )'• %  * %  • <—• % %  *<*.**. 0 • i —n-^i" ..-. ,•• % % % %  <"• _„... vous contre LE FEU A. drcsse.\ous la plus foiic compagnie des E (1 la HOME INSURANCE f/ de N.-Y agent Gnral pour Hali: Eug. Le BOSSE, Port-au-Prince Trotgct votre Maison, votre Majjasio vos dpts au taux 1 s plus raisonnable. .. A Irais 4e imm ni de Courtage payer Benteipnex-vous sans frais par cor rpondant s ou %<>ne* discutervotre problme chez Eug. LE BOSSE, 95 Bue du Quai Aux caves de Bordeai 1636, Grand 1 Rue, W36 Emile IJereix %  Dpositaire fKtminWi ei pliarmaceu !*•? M,ri*llfs f i 6SwS4t amricaines. Pi£nrili0 dp icnkl >n.|nnl*s rnd.csmrnieuscs strilises et iujtitsblej. fcftStf*. MrfflsfT cv.ostWn'que simple f\ refrujriivi x. lc,:l,ydrar*,,e. 6*oa *.^a>ALKsr.oui>LM;s. ^ KtMurl( i yW, co N , sous |l ailU ni) ICI UC JT I d .VRAI n^Himiie l'in'eM-n lneroMre a"N>T.i'AT'rN ENTRITE, /e llOIU ue li 0U t„nQme St Antoine • ,r V ._ ,. I... ...1.1 nhiiK.i niiSUl IVCQa nu m .,a L'.H. riMIVAM P ji'nrnVAI —La%e e lo.e e les aiticulauti s, oi^oui l.cde s ChtZ Mr)e Vve cor yoN ikOMNAL JJJ^'K ta nutrition et o>y e les [laisses. 6itBrfl s e;i m ci^sreiWs ei ta! ne, &C9Kt-W£l£+lUmU*CK.Wmj 3.0 bon.s tape-s JUB vendus tBS l ,Anflfc m J eu deux n oi. Jiiyrdfcfilonl dei latamloIrrTrrlulCn ^-j-^tf a,,t ^ 9 Air FUix VIARD SMII A0ffi( pwf M& i>lfft et ciHJ"/rfl LKX*RlNr.Spcifique de la CM fipsuoo. /?(/((? (e Rue Doux et du Q\ Etablissement de 1er eh Cuisine excellente Situation exceptionnelle Chambres ares bar modert PRorni^TAiRE: P; Potril rS %  EDWAUD M. RAPHEL & Co \ New-Y'ork Portail Prince Spcialits di Fmi' Rapwel Grade Maison le MODE! Mr Juan Bautisla Di A'e ili'sii d'4 n irr.ee au public en fliral-'q-ie s-* ouvira •/ TIIP CroncP iioison de Mam l'insur des P.z.rs Ml-Ymk. Il y mir i u raJ eostim r? coP'ectiri n.'f r r f l on ms. lfmrrrs et r "" i trou > eu i f\t uiert de H^is tV r ou l • ( '' ' cl > oV j",. Mine srt r 8W IIJ rare UUnl. lin connue dais la i lP JH IMIC Vile. | La Mal on vn


PAGE 1

LjdMrfofc te a ft4 Pc' nu Ptioet, l'alM Lnnli # Janvier t^2D DlMCTEOR-k' ROPRIET AI RK Qmeot-MAGLOIRE MAGIST RAT COM MPKAL tf NUMERO 15 CENTIMI9 ABONNEMENTS PORT-AU-PRINCI |Un mo' 8 G. 2.00 DEPARTEMENTS Un mois Trois mois STRANGEa G. 2 50 • 700 • 800 L'homme n'est point lait pour mditer, mais pour agir: Teao-IacquesROUSSIAU Trois mois annonces sont reues au Comptoir Innational 3e Publicit, o R Tronehet, Talet 19. ", aj, Ludgate Hill, Londres. Quotidien 7ELEPHOSE : i4S •— [Henry CHRISTOPHE Son Royaume ( Extraits Y vis La Citadelle Henry Suite 1 La D iocesse *tu''Ste mit eliesaient en majeure partie le e Rcya %  ae e ftu u e pce de la batI) honvy, ce terrib'e ccp> de genEue de la Reine As m h'U de c te darm'ne a cheval qui parcourai les [mpte cMmten t la m mes v nicampagne pour y ma ntenir le t r a tion strm itm$ wwmur/m? ampum !" Leasc en grondements to midables, vait. l'ordre et la leeunl. Tous 'es m av:s% \ a Commune reprendra la jouis \t crii'd'aittg'Wf parti* de mille ot.iers aient d' oeos sold ds M ,, fi <,-, si proprit sans avoir 1 cm tUrines, roolreni sous Ls votes preuv s tt connus par leur courage p !ir aucunc ull ire formalit 1 Le Magistral Communal invile Us h muer s communaux venir vener au Receveur Communal le montant de lem s redevances pour l anne iyao A cet effet, un dlai de quinze inurt leur est accord pat tir de celle date. Passe ce dlai tl sera applique contre les retardataires la clause 4 sui: antt de leurs baux ferme : • II est entendu qu' dfaut Ju pa':nient d avance d une anne de ferme, le prsent bail demiurerarsi'ide plein Jroi\ et, aprs que la notification de la rsilia lion sera faite au %  ermier par simple lettre Chronique lininiue Le Chel-fare Maternel tartes pour desce dre par toutes et leur moralit issues et s'en al er mourir sur les Les travaux de la c tadelle fur. cl tan" de la montagne et dans les trs pnibtets aux populations. Llas voisines. Le roi n'y employt pas seule Port au Prince, le 25 fartfjnr 1920 dingue* par la Commune pour le Stn i ce de I Liai Ctvtl) sont chargs de rece voir les dclarations de' dcs dans ltcn due de Lurs seci.ons respectn s. Le Magistra' Communal remplissant llas voisines ** %  ; *-(r--l es Ponctions d Officier de lElal Livtl. Le roi rayonnait de joie II parut ment l'Arm, mai* encore des uuu p orU A / a connaissante des intresss que, •anidecent conde acs yeux de pes ^'ouvriers tt de cultivateurs pr eon f orme mn t la loi du 2 Octobre concitoyens. lev ** P ar escouades sur les diffrents (8 Us Conseiller s d dgncuUwiiagents A la ia du banquet inaugural, le points du royaume, ion Vastey, gris* csi emaeusiasLes femme les enfants au dessus i ta toix v.braute dmit on, porta de douzaosn'tn taient pas examp s Souverain ce toast doni nous ns Le transpoit dematriaux tirs .nvoos onnr qu'un lngmtit des briqueteries royales et en paru • Sire dit-il, la plupart des :01s aussi des anciennes habitations cout lev dans Vantiquu dts meloniales se faisai' bras d'hommes, inments tels ou* le clbre J. byrmIl fallut, bien des fois, tout un ,ae de C t et les imposai.** Pyrg>m nt pour taire abeu ir un caaraiaes d'Egypte qui n'oat t cenon de fo t calibre au sommet de la ndant d'aucune utilit pour Unis Perrire (a) -plM Cependant tout ce monde, con1 Vlais cette ciUdelle, bitie pir le vaincu qu'il ne t:ava Hait que pour me de Vutre Majest est le pilla faire avorter les proje s des anciens Sacs viden neuf* et tonstagmnio &%S^ M~* gsgsargastt B&gagsAgwe ,tC - fcu u 1 ., „ Cinitsnri otc A vendre CHEZ TRANSO.E\N TK \DING ft Co RI h du QUAI >aia les unes, et ces ranges de a escarpements et les prcipi sens semblent ne demander que l'ex tant l'inoubliable miop Hou. s, Scateur J etc. icrmination de nos tyrans a A la g'oin de nore bien tim iHenrv I... I Ua ftes durrent trois jours, le Iquatrime les dpttatioos des divers Ipoiats dn royaume prirent cong du Roi. t A /> hinder Roi l c A M(> /j nder Hoi c Hdti Citadelle 1. A'oui va hi-dtr Roi, 'luer b'.ancs francs !.. Ht alors malheur celui qui cro dragons ai's ou de chimres ggantesques. On respirait peine, on rationnait. m *... ..,-...-. T Le oanerre laie, temjiant Les yait pouvoir je'er une net* triste, i coups se succdent, lapides et rdou l'oreille et sous les yeux vigilants et bls. sA *des Roy*ls-Dihomets Le danoo* Les cluses de linmii s'ouvreot Les cachots de la CiUdelle, dit hntumpi* battante., b cbe- (tj sur la terre. Les ventsdns fespacc Charlas Malo.Uitnt ba-.is sur le plaa isnit rtt ouver aussi la 'orce e hur'eot emme des *"••• dn clbre Blackbole de Calcula Les l'urrgie un moment eng urdies (.> Des clairs fut garait* zbrent les nommas les pins vigoureux y perVue de la pleiae mei, a.Fern e misses fluides des loactf, comp daient 1 usane de leurs membres en avec son o gueilleuse citadelle et les tint a nsi l'horreur du drame qui se vingt utrebeuns et l'on survivait mon agtes qui lenviroanent, serajou-.Mx atra cavacircumvtlatumbra docilement an qnaUme jour.Cet e ble commander le resp:ct touie jjeputs des heures cela dure, assertion est atfsai hasardeuse u: torec humaioe qui se po:trait con••••••.•'•,•,' '. fftSSc A la mort de Chrtstopn, lre elle. Un moment, dominant les sous dm main^ de prisonniers, aprs' .-. de l'ouragan un grondement s.n.s :o...t. aunts de dtent.on, en tre, fo.mtdilile retentit dans la nuit. SSi^ TA et .d'.,pn', i U as Avtil 18.1 *r le. kw U^^gff fcg* J l'exteition dun il ptlit nombre dus.ir.oaru I mps calme et ou.d ce de la Citadelle Henry et le len nui aVailen enconri les r gu nrs de par ardennanui a P; pu 10 c,r UOBII %  ..;*",„, w#r a# com leurs t-es M* couma^us les trappe a coups coavoLs ines de rechecher toat s les ruftonrnirnt des milliers dat 1^J^^ff^ "M*""" ? ( caias, tirs des C-tes d'Or, dlvoite rajw*^ le i~* 8 "** ,e Ct des eSCiaVCS ? Snnam fioCiMnnl d injures. Clu-ci portant i, ST. la amende de son sabre : ntot, u.t.l nous aTons combattu eaaemb e pour conqurir la i.k*ri* A arsent eu. I appe Guerrier et mort. — !• AU diKca--' * Cf *Pdre le despote. 'Wcitoanalni gographique, unierl Haiti. ditai sur ses remparts, a di paru Uns l'embrasem er de rapeisaent leurs ambitions en lee; Fangent, beaucoup d ai got, le plus concrtisant. Ellee ne leur disent, vite poasible, uon point pour th-plus iiraais qu il est des choses na sauriser,-elle a horrour de leoono dessus de la fonune matrielle^ une -mais pour dpenser graudes l'amour de l'elTort pour l effort luiguides, aftftc automjb.iea et out ce m ne, le dsir d'embellir ut d omet* IUXO moderne qui es: souvent exclu son existence, et de palpiter DMr sivemaut eu dehors, eo Chuquant, toutes les bobes causas, la voiopt, ht 1 et bjuscui, cjmna la vie da reaplir son devoir quelque dou. meuiide non cjutumpomins. Elle loureux qui puisse parsitre. le relu* net ^olouiiers gjlate etiateressee.de pactiser avec sa conscience, la et naquuuidd pureimut mate-rsoiutioa il lever son uae si haui Ciel. N'eaaayez pas de l'enth jaaiasque rien de mesquin ou de mieraimr pour uue grandi cause, pour ble no punse 1 atteindre, uue peuai ju.te t ginreoae : elle l'jurunt, si les mres voulaient, sourira avec, uu au ue ddain et dj ai elles a assigaaient comme but a piti. Car a ou ne la lui fait pas , leur* jours de prparer des hommes. on I no i E le ne s" mb.uie gu.e qii sera e.it, plus tard, leur orgueil que pour 1-JS prouees s sport VJB, et leur consolation, quelle prenant na cou/ersatiou est d'une Danaht steuse rcotopeuse serait la leur oe coeuraute bieu souventSou non* voir leurs H s doveoir, siooa touzia se bjrne ce que sa petite jours de grands hommes tout au tnoiu peut atteindre snua effort. Ne moins des tres audeaaua du vulUi demaudez paa de voir plus haut gaire, s impoaant par leur intelligent et plue loi... de se passionaer pour o et lmr droiture. Elles pourraient — M bs ractioos, d'oublier son iut a'ors rpondre comme Cornlio, le des rt quelq lefois pour ne couaidrei mre des Grecques & qui une gra quolab-aao d'un geai a ou d'une de dame dmaillait un jour de lui id i Tout cela qui mit la charme et m joirer ses bijoux • la grca de la jeunesse, eue ligna. — Mes b joux. lee voil/'.elle en re. cllj est iroiio.ue.it caiculaiiice P ientan ses deux Ile e elle a co urne u .e m au v.e llari Casnouveaux hs t eus coaapo C ma (i) Histoire de l'Ile de St Darninjue. sa anuvcnc )*<)'• ce jnur. r*) Skcuaes tf Hayti. • •-• Tha's MAN1G\T ( A suivre ) 1—Etude sur I Histoire d Haiti.—1. Ardouin To:ne IX Chapitre Xlll. SUZANNBCAHON taudis tjuo 1 voit, en revau;be, des jeunes gens de noixame-dix ans ayut gard travers les dsillusions et its d .C.-1'.IOUB de leu e jeunesse; uue loi que rien 11 pu diminuer ni dtruire. Dun vient cette mii.e de cerveau, de ceeur et duu d'une grau de parti de la jeunesse lu^dene? E le s videmment la rsultant d'une lo .le de causes. Ma s je. an s te pas a classe., parmi U-e p/ lU g importauUs, l msuluac^ucte dj" Hi'ies Translation ot o!u;ial docu.neatf -and busiaess pap.*rs closse, parmi Un , _, 1 lusuluaft^uc^ dj" m'iei modjrnea. Ellei ue s^ tout pas es Madame Holly 511 15 th 4 rreet ( Rue Dants b est juches ) Leons d'anglais Traduction de pices officielles de papiers d'affaires French lessons


PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! DOWNLOADS PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05028
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: Monday, January 26, 1920
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
sobekcm - UF00081213_05028
System ID: UF00081213:05028

Downloads

This item has the following downloads:

( PDF )

( PDF )

( PDF )

( PDF )


Full Text
LjdMrfofc teaft4
Pc' nu Ptioet, l'alM
Lnnli # Janvier t^2D
DlMCTEOR-k' ROPRIET AI RK
Qmeot-MAGLOIRE
MAGISTRAT COMMPKAL
tf NUMERO 15 CENTIMI9
ABONNEMENTS
PORT-AU-PRINCI
|Un mo'8
G. 2.00
DEPARTEMENTS
Un mois
Trois mois
STRANGEa
G. 2 50
700
800
L'homme n'est point lait
pour mditer, mais pour
agir:
Teao-IacquesROUSSIAU
Trois mois
annonces sont reues au Comptoir In-
national 3e Publicit, o R Tronehet, Ta-
let 19. ", aj, Ludgate Hill, Londres.
Quotidien
7ELEPHOSE : i4S


[Henry CHRISTOPHE
Son Royaume
( Extraits
Y vis
La Citadelle Henry
Suite
1 La d iocesse *tu''Ste mit elie- saient en majeure partie le e Rcya
ae e ftu u e pce de la bat- I) honvy, ce terrib'e ccp> de gen-
Eue de la Reine As m h'U de c te darm'ne a cheval qui parcourai les
[mpte cMmten t la m mes v ni- campagne pour y ma ntenir le tra tion strm itm$ wwmur/m? ampum
Leasc en grondements to midables, vait. l'ordre et la leeunl. Tous 'es m av:s% \a Commune reprendra la jouis
\t crii'd'aittg'Wf parti* de mille ot.iers aient d' oeos sold ds .M,,fi <,-, si proprit sans avoir 1 cm
tUrines, roolreni sous Ls votes preuv s tt connus par leur courage p!ir aucunc ullire formalit
1
Le Magistral Communal invile Us
h muer s communaux venir vener au
Receveur Communal le montant de lem s
redevances pour l anne iyao
A cet effet, un dlai de quinze inurt
leur est accord pat tir de celle date.
Passe ce dlai tl sera applique contre
les retardataires la clause 4 sui: antt de
leurs baux ferme :
II est entendu qu' dfaut Ju pa':-
nient d avance d une anne de ferme, le
prsent bail demiurerarsi'ide plein Jroi\
et, aprs que la notification de la rsilia
lion sera faite au ermier par simple lettre
Chronique lininiue
*
Le Chel-fare Maternel

tartes pour desce dre par toutes et leur moralit
issues et s'en al er mourir sur les Les travaux de la c tadelle fur.cl
tan" de la montagne et dans les trs pnibtets aux populations.
Llas voisines. Le roi n'y employt pas seule
Port au Prince, le 25 fartfjnr 1920
dingue* par la Commune pour le Stn i
ce de I Liai Ctvtl) sont chargs de rece
voir les dclarations de' dcs dans ltcn
due de Lurs seci.ons respectn s.
Le Magistra' Communal remplissant
llas voisines ** ; *-(r- --- ------les Ponctions d Officier de lElal Livtl.
Le roi rayonnait de joie II parut ment l'Arm, mai* encore des uuu porU A /a connaissante des intresss que,
anidecent conde acs yeux de pes ^'ouvriers tt de cultivateurs pr eonforme-mnt la loi du 2 Octobre
concitoyens. lev** Par escouades sur les diffrents (- 8 Us Conseiller s d dgncuUwiiagents
A la ia du banquet inaugural, le points du royaume, .
ion Vastey, gris* csi emaeusias- Les femme les enfants au dessus
i ta toix v.braute dmit on, porta de douz- aosn'tn taient pas examp s
Souverain ce toast doni nous ns Le transpoit de- matriaux tirs
.nvoos onnr qu'un lngmtit des briqueteries royales et en paru
Sire dit-il, la plupart des :01s aussi des anciennes habitations co-
ut lev dans Vantiquu dts me- loniales se faisai' bras d'hommes,
inments tels ou* le clbre J. byrm- Il fallut, bien des fois, tout un
,ae de C t et les imposai.** Py- rg>m nt pour taire abeu ir un ca-
araiaes d'Egypte qui n'oat t ce- non de fo t calibre au sommet de la
ndant d'aucune utilit pour Unis Perrire (a)
-plM Cependant tout ce monde, con-
1 Vlais cette ciUdelle, bitie pir le vaincu qu'il ne t:ava Hait que pour
me de Vutre Majest est le pilla faire avorter les proje s des anciens Sacs viden neuf* et tonstagmnio
&%S^m~* gsgsargastt B&gagsAgwe
,tC- fcu*u 1__., Cinitsnri otc
A vendre
CHEZ
TRANSO.E\N TK \DING ft Co
RI h du QUAI
>aia les unes, et ces ranges de a escarpements et les prcipi
sens semblent ne demander que l'ex tant l'inoubliable miop
Hou. s, Scateurj etc.
icrmination de nos tyrans
a A la g'oin de nore bien tim
iHenrv I...
I Ua ftes durrent trois jours, le
Iquatrime les dpttatioos des divers
Ipoiats dn royaume prirent cong du
Roi.
t A /> hinder Roi l
c A M(> /j nder Hoi
c Hdti Citadelle 1. .
A'oui va hi-dtr Roi,
'luer b'.ancs francs !..
Ht alors malheur celui qui cro
dragons ai's ou de chimres ggan-
tesques. On respirait peine, on
rationnait.
m *... ..,-...-. ___t____ Le oanerre laie, temjiant Les
yait pouvoir je'er une net* triste, i coups se succdent, lapides et rdou
l'oreille et sous les yeux vigilants et bls. .
sA *des Roy*ls-Dihomets Le danoo* Les cluses de linmii s'ouvreot
Les cachots de la CiUdelle, dit hntumpi* battante., b cbe- (tj sur la terre. Les ventsdns fespacc
Charlas Malo.Uitnt ba-.is sur le plaa isnit rtt ouver aussi la 'orce e hur'eot emme des *" .
dn clbre Blackbole de Calcula Les l'urrgie un moment eng urdies (.> Des clairs fut garait* zbrent les
nommas les pins vigoureux y per- Vue de la pleiae mei, a.Fern e misses fluides des loactf, comp -
daient 1 usane de leurs membres en avec son o gueilleuse citadelle et les tint a nsi l'horreur du drame qui se
vingt utrebeuns et l'on survivait mon agtes qui lenviroanent, sera- jou-.Mx atra cavacircumvtlatumbra
docilement an qnaUme jour.Cet e ble commander le resp:ct touie jjeputs des heures cela dure,
assertion est atfsai hasardeuse u: torec humaioe qui se po:trait con- .',,' '.
fftSSc A la mort de Chrtstopn, lre elle. Un moment, dominant les sous
dm main^ de prisonniers, aprs' .-. de l'ouragan un grondement s.n.s-
:o...t. aunts de dtent.on, en tre, fo.mtdilile retentit dans la nuit.
SSi^TA et .d'.,pn', i U as Avtil 18.1 *r le. kw U^^gff fcg* J
l'exteition dun il ptlit nombre dus.ir.oaru I mps calme et ou.d ce de la Citadelle Henry et le len
nui aVailen enconri les r gu nrs CVtXSiVynlc: Bl.aue.Jierr:- .lorsque la rafr h-ssante b ise nitton. Enioa-ou La montagne trem-
Te.Mu.Tu 7m lent Charles J^he tout coup le ciel se cou bte ju;qu a sx base. Les dglts ont
OS m nnelnues an r:s do, t les f rit de nuages qui prirent dans une considrables dans le monura:, |
Mms%nMemplis de lgendes lugu n.irCeur tfagtque, des tormes de Le priais, forgue.l du moiarque.
bres et abraeadabranter.
Le mme hutmen avance enco e------------
que a0.000 individus environ pri- Mackeiuie Vayana, L. .
tent dans la construction de la re- ,._b6# m brche, expreuion de chrutophe
a.Muwu UrirMi Mi aot savons KgBtama laavr m* ".. ..... ran, uw* uc
doutable tor eresse.Waisnous savon* %_-^refr^u$J..sic. avec pWr^ gltaslropbe avec plusieurs centaines
nue le roi ^'entendait pas dpeupler M b Ro.fer, UBC ,eciocte nmnenaiiniili JJSWfV 1. .ro.on
aaa liais An contisrire.on le vit taire 2W depuis MtreiM ge : de soldas de la g.ruison
Ti;li i!lMn^Met Pendant I comtruct.on de c.tade le. Chr stopbe app eaU l v len t
appel i 1-immigratton des og es et unc Mit b # , travl, curs ,.e. v- r r
des hommes de couleur libres de taient' ctenu m* dan grand m .iu. d se rendit au-sio irai 1 ueux avec
l'Amtririnflea -anViant venir par- un endroit akrii en chantxr 1^ roi le wrvns Maison milll \[t.
lAmnqne.les Wiantjr'"'.J" niortnxi. m** P.r temprament et babnu i s premier ob et tut d'en oindre
ticiper avec ses concitoyens la na STSVnma ueutBann ft an patnehn, .ide- "V aux ooDu'iton cir-
tionalt haitienne.(a) NUvait il mfi vi, funeui. Ht* ptat, uimdH au-deSsU>de par ardennanui a" P;pu'10" c,r-
uobii ..;*",, w#r a# com leurs t-es m* couma^us les trappe a coups coavoLsines de rechecher toat s les
ruftonrnirnt des milliers dat 1- ^J^^ff^ "M- *""" ? (
caias, tirs des C-tes d'Or, dlvoite rajw*^ le i~* '8- "** *,e
Ct des eSCiaVCS ? Snnam fioCiMnnl d injures. Clu-ci portant
i, ST. la amende de son sabre : ntot, u.t.l
nous aTons combattu eaaemb e pour conqurir la
i.k*ri* A arsent eu. I appe Guerrier et mort.
! AU diKca--' *Cf*P-
dre le despote. '- Wcitoanalni gographique,
unierl Haiti.
ditai sur ses remparts, a di paru
Uns l'embrasem nchrises.
L, P ince Nol, duc du Port-de-
Pais, frre de la reine prit dans la
Correspondance spinale an e Matin*
Tnl j ic ttl iils affirme une vieille se* preoccuppees de leur devoir ma
maxime. Combien elle serait plus ternel; elles n en ont pua compris
mi il elle proclamait : telle mre, l'importance et les obligations. Le
tel ifta! I*rnoqM tous les -rands Bouci des questions mondaines MO
tu muta uji eu des mres admira- a trop compltement abaobe. vi-
ol-s Celles-ci les ont prpars vant d'une vie intenae. ssisies par le
l'ici/m quils d-vaient raliser un tourbillon de la lvre contemporai
jour. Elles loi 0.1' aims d'une ten- ne, comment auraient elles pu ng-
dress-i cl i\ e et sre, les ont le pliquor leurs soins pier I veil
vs dans le eu'te do la droiture et d'une me. la former et la ptrir.
U dinciplino de ta conscience EU. Dana les familles de In bourgeoisie
leuront'nom uun ou la p're Mamme moyenne mme, la coutume seet
de leur cjj ir tt leur oui appris la dveloppe de conter les enfanta a
splendeur ie8 ambitions irs hautes, des mercenaires, des pe ites bon-
U magnifi e;ice du sacnlice et lanesqui.au lieu d'lever les autres,
laideur des sentiments bassement auraient grand .besoin d'avoir quel-
goites Y.\ -s Ira ont encourags qu un qui leur ferait unpeuddu-
aux heure* e ;. s spiance de don ca ion.
te ou de mi e, et leur ont rendu Quand les mres ngligent leur
souvent la vo not p-rdue. l'nergie devoir maternel, la gnration issue
base par les ub lacles du etiemiu- dlies manque fatalement d nergie
Ha cette veii.e, je pourrais fjuriiir et de force morale. A la veille ne a
cent preuvts. Lliounne.nesice ^olot Hevolutioi il tait de tgle, dans la
dailleuir h cration d s la femme? nobieaae, de ne pas s'intresser a
Kue ta t:ee de sa toilVance, de sa l-ucation des enfant* Ceux-ci vi-
Ctuui ei de tua merveilleux amour, vaient loin de leurs .parents, mmo
C. fet pour cela qu'il existe, entre lea lorsqu ils habitaient Sous leur toit.
nu et les mtt; des liens myst Les mrea se contentaient de leur
neux et tacrea que rien, quoiquil rendre visite, de temps eo tempe.
advienue, ne parvient rompio. Les i e ites llei leur parlaient en
Et p 11 hsi e pas due que la faisant 'n rvrence de oosur. Entre
valeur d une gnration est exacte ie prsent et le futur que les parente
menipiopo.ii nnee ace le des mens et les enfants reprsentaient, il ny
qui la Conurent. Cette gonmtioo avait plus aucun lien, aucune trad:
es ce que Tout fn e les femmes qw tion transmise d'ge en ge. Il*
lui ont donn la jour. (.aient les uns peur les autres, com
La geuuiaioii actjelle nest pas me des trangers. On sau juel fur.
excessivement brillante. Elle est, m- l'aboutissement tragique de cette e-
coutestablemen ii fr.eure set cadence.
ametf. EU^txaltelj culte de t'ener Les mres modernes sont gale
gie mais ell-9 d', en rbU, que ruent trop pratiques. Elles laissent
uol i e Ut brutaiii. Sa culture est croi e leurs enfnuU qu une seule.
m d.u'-.u e elle neu vante comme chose importe dans la vie : russir,
d une buperiont; elle n'est pas fut ce par des moyens qui. sans tre
tmteilec ueiie. Ses ambilioua sont ab olument immoraux, sont totale
la fois coneidraulee tt hodeetee, ment dpouivus de noblesse. EUeo
mais prcises. Eh veut gag> er de rapeisaent leurs ambitions en lee;
Fangent, beaucoup d ai got, le plus concrtisant. Ellee ne leur disent,
vite poasible, uon point pour th-plus iiraais qu il est des choses na
sauriser,-elle a horrour de leoono dessus de la fonune matrielle^
une -mais pour dpenser graudes l'amour de l'elTort pour l effort lui-
guides, aftftc automjb.iea et out ce m ne, le dsir d'embellir ut d omet*
iuxo moderne qui es: souvent exclu son existence, et de palpiter DMr
sivemaut eu dehors, eo Chuquant, toutes les bobes causas, la voiopt,
ht 1 et bjuscui, cjmna la vie da reaplir son devoir quelque dou.
meuiide non cjutumpomins. Elle loureux qui puisse parsitre. le relu*
net ^olouiiers gjlate etiateressee.de pactiser avec sa conscience, la
et naquuuidd pureimut mate-rsoiutioa il lever son uae si haui
Ciel. N'eaaayez pas de l'enth jaaias- que rien de mesquin ou de miera-
imr pour uue grandi cause, pour ble no punse 1 atteindre,
uue peuai ju.te t ginreoae : elle l'jurunt, si les mres voulaient,
sourira avec, uu au ue ddain et dj ai elles a assigaaient comme but a
piti. Car a ou ne la lui fait pas , leur* jours de prparer des hommes.
on I no i E le ne s" mb.uie gu.e qii sera e.it, plus tard, leur orgueil
que pour 1-js prouees s sport vjb, et leur consolation, quelle prena-
nt na cou/ersatiou est d'une Danaht steuse rcotopeuse serait la leur oe
coeuraute bieu souvent- Sou non* voir leurs H s doveoir, siooa tou-
zia se bjrne ce que sa petite jours de grands hommes tout au
tnoiu peut atteindre snua effort. Ne moins des tres audeaaua du vul-
Ui demaudez paa de voir plus haut gaire, s impoaant par leur intelligent
et plue loi... de se passionaer pour o et lmr droiture. Elles pourraient
Mbs ractioos, d'oublier son iut a'ors rpondre comme Cornlio, le
des ---------------,
rt quelq lefois pour ne couaidrei mre des Grecques & qui une gra
quolab-aao d'un geai a ou d'une de dame dmaillait un jour de lui
id i Tout cela qui mit la charme et m joirer ses bijoux
la grca de la jeunesse, eue ligna. Mes b joux. lee voil/'.elle en
re. cllj est iroiio.ue.it caiculaiiice P ientan ses deux Ile
e elle a co urne u .e m au v.e llari

Cas- nouveaux hs t eus coaapo C ma
(i) Histoire de l'Ile de St Darninjue.
sa anuvcnc )*<)' ce jnur.
r*) Skcuaes tf Hayti.
-
Tha's MAN1G\T
( A suivre )
1Etude sur I Histoire d Haiti.1. Ardouin
To:ne IX Chapitre Xlll.
SuzannbCAHON
taudis tjuo 1 voit, en revau;be, des
jeunes gens de noixame-dix ans
ayut gard travers les dsillusions
et its d .c.-1'.ioub de leu e jeunesse;
uue loi que rien 11 pu diminuer ni
dtruire.
Dun vient cette mii.e de cer-
veau, de ceeur et duu d'une grau
de parti de la jeunesse lu^dene?
E le s videmment la rsultant
d'une lo .le de causes. Ma s je. an
s te pas a classe., parmi U-e p/lUg
importauUs, l msuluac^ucte dj" Hi'ies Translation ot o!u;ial docu.neatf
-and busiaess pap.*rs
closse, parmi Un ,
_, 1 lusuluaft^uc^ dj" m'iei
modjrnea. Ellei ue s^ tout pas es
Madame Holly
511 15 th 4rreet ( Rue Dants
b est juches )
Leons d'anglais
Traduction de pices officielles
de papiers d'affaires
French lessons


'
* -mrMrt
LI^UTOI
DE Monse'aneur l'Archiv
que de Pcrt-su-Prince a a
Cleraa et aux Fidles
de i'Archidiocse et
du Diocse des
Gonaives
Bicn-Aim^p Cooprateurs,
Nos Trs Cliers Frres,
Not Trs Saint Pre le Pape Br-
noir XV, par une encyclique en da'r
rin 24 i\ovembre dernier, a ordon-
n tous les vques du morde dt
prescrire des prirps pubiquea dar s
chacu" de lews diocses lespec'ifs
et d y laiie faire une qtte parmi
Jes ficele.
rrurqiioi cette qule, Nos Trs
r.br c fitm ? et pouiquoi eeB pri
rea?
j.t* qu'e est prc crite pour ver i-
en aide aux pauvres en farts do I Ei
rcpe et spcialement de l'Europ*
t'entralc qui eoulFient et meurent de
taira.
En effet, la cessa ion des liosti.i-
ts n'a pus mis Qn aux maux sans
nombre caofe par plis de quatre
annfs d une guerre Ipouvantablt.
* Dans ces pays ei populeux (de I Li
rope Centiale ). du noue Trs Sain!
Pire, le mai que dt? nouniture et de
vtements dpasse tout ce qu'ot
peu' icnagirer. La saut des limp
rameuta plus doiles en est ainsi h
ruenlabUment compromise, >, pu
FaitePive t Aliiinnach iTeriiiot 1920
RENSET'"NF.lVTt-NTS
METFOROLOGJQUES
OLiSHVVroilK
DU
pnT SEM1MA1RE
COLLEGE ST MARTIAL
n-'n^f-'he 25 Janvier 192.")
Baromtre 75*-
minimum 21.3
jrrimim ;t.3
Moyenne Auto 2H
rip| clair joj' e nuit.
Barorr?re ans'mt.
1. SCHERER
A vendre t L'Ange Gardien*
16'S$, Bue du Rservoir
Aur. b reaiix.du *Nouvvl\i',te *
Angle des Ruts Prou et du Centre.
Ch< x A. Hacha
Angle des Hun du fronts Forts et Grand'Rus
M MI? wfrW
ComiTM r">. o'pp hif, 4 h< orea de IVpra-rpirti
no'ppt lia* on prsrrce d*OI P
pfliir
du
dessus 'ou-, cpile des enfants, et le
aert iLf.rtur. de ces denits, nor;-
touche a porttnt en rien 'a reapooaabili t
Je la poerie meurtrier, et que, di
plu?, ils son appels devenir let
souches de ynia it ns qui risquera
de recevoir en raiseant une v.e a
moirdrie. a
Cts p-iules de Noire Tis Saii
Pre sont loin d'rxptf r 1 le mal. Il
y a quelques mois, Je ConiflDieaain
Amricain pour les ai provisionna
ment s flirmait qu'i: y avait eu Eure
pe tiois million fct de u.i d'ei l'unis
voi es la mort, si ou ne leur pic ci
rait point de la t.
Mous couterons donc l'appel ce
Notre Tk's fcaiui Pre et qouimui*
vrous ton exeirple. fea baintete, ei
eff.t, a dcid ae vtrstr une soin
m* de cent ai le livres italunnes.
pour contribuer, dans la mesure dt
bea res-oarces, au goulag* ment d entants pour lesquels I Me nqlolt
ia cbar.te de tous.
Sana doute, Nos Trde Cberi Fie
rer,uu tr giand nombre de persoi
i.es 01"firent au-si de lu laim dai s
ce paya e: quelqnr-s-uiua enrasureii ,
et la cause principale de ce te cale-
mit rOside dans les msllieureu:
troubles dont nous dsirons tou:
voir, ia lin. El il est juste que DOUi
pensions d abord touiagei ceu.\
ijui socllreut uu milieu de 1 ou-, e
ce devoir vous le rempliriez gne-
leuecaitu'.
Maie DOUI1 i | ouvons ras oub i> 1.
que l'un dts plus nobles Cil ad ont
de ia iliariie el d ttie Ui.mibt.IU
et dsintieese. fclle voudrait icii
lager tous ies maux et secouni toCi
ceux qui lui firent, qjelque pavs
qillil appartieunen p ui K- seul nu
Uf qu 11 autllient et que isoue Se
sneur Jsus Ctirut toullre en ci >
V-a il heu e p:us b hU^'Jjtf do vo 1
uu Lauvr* donner a un aille puu\i>
t mi inail.i en la tider tn iii.u
maiiieuitux. 1.1 ti.j'.iii pour i'.-
quels teroit XV impiure r.cire cli.
ni lont i; aMitiui. t .\ au del de c<
que l'on peut imaginer. Nout> repoi
uroiis donc ou vjc'u de >a StluttU
et jcii.dions notre cboie aux tllui
its tecUCllttCI dons le n:oude tii.ii;
(ji 111 m.\ iiiiKfciju Le bou\i
tain 1 oniie odcm e eux (vquti
ne j u sn;i i- in--;- leurs dlocaei m
petoir, lus De (.eu\erii avoir qu'ci
but; ni ploier ia m b. 11. o ce de Dr.
; ui ici. s lie |a>b qui (OUll.tLt.
.Nlcl f| j initijfc a l':i u qu'il et
jLlm tn 1; utnroiCe, qu l i.si le 11
te et* rijftijiificte, tait >a Diiicn
ioic"e iiii.jbt la leire it 'el*\e tu
qu et:, cil lit il s ttct toute en
liCaluei i 11 ut Le mi 1 lit.ic u|0'<
>tll I 1 11 de ICIS StS tltcl.lb ii.i>:ll:
lti.1 iibw qut'.ji t- lui.t. eu r:u:C
slhm vi\er(.
A us mus *
J Le uin tube qt.i suivra ia ii
rrjt.ou ue let t lt.1111 ,n m unrt lait
^tlBlj.e BU bU U lu glMI U (l.Cbll
MJJ lmes le eg'i.te tl ci api l
ayafi cliL.tlaiu.
l'tncnN-l Utux si mau s I's tri
ires Ollcol S i inesbe m place Oi
l oiais n juu i'apa. i'ciaibcii pri< qua
aUhque niLLbiKKt pour tQipluKi 11
lUibellLOlue ut Dieu
a3 Lue qiit aux lins lodiqutei
Lai -Nu.it lit Smb\ t ie lira faili
ul s oLltb le tgiibi-b tl cl. 1
x\ t itj<|tiuii', la oju.! tl.t qu.
.ivlt 1 IfClUIC Uu ttllt) 1> Lie
Lp Moniteur
I.e Journal officiel de Samedi a pua a'-cc le
SOmr.-.xrt MITMOI ;
TltR ammis changs emre Son Tstii! n < -
e "rfeident Wordro-.v witoen et ^on Fx. le
Prsidrat d H.'iii a l'occafion de l'ouverture de
deuxime confiencc finneira Pai Aniric:i-
Avis Minisirieis.
Arrti DOmmail des Comminlou Our srer
usqu'aux prochaines lection, Its Intrt d
ommunrt suivante': 1 es Anglais, cr.inde Sali-
ne, Grand Ciove, Diradrcs, P( -/" RMte ^
Nippes n Matiftot.
Brraturo.
Pices ver... i de vrification de 5/0.ooo goi"
Jcs. ltrctue par la Con;m".s;on de contrle d^>
oprations du retrait !c 20 Dcembre 19'9-
Parisiana
Charn-ar.te oii'.'e 'nier j Parisiana 0;; l'on fX
hibaii le mot eu Cot'trc ilro d'art d'un baaut
part.ii'i I e public est Mrti MtbMil dr la
teprscLUiiot:. >
Cin Varits
Une foule consiJuablc issltttil a la teprisen-
at'ion d'bnr Varits pour inivre Jucicx 'ir>
n srie d un grand iotrt.
.Mercredi : Four satisfaire sa charmante
-' tutle, Cic-Varits repasse u 16e sympho-
nie .
Vendredi: 4e pisode de Judr .
inema populaire
A la oirte d hier, a laquelle assistait un mOfldi
ou, de nombreux prix ont t oiiens au public
ir r:. eotatron des licketl gagnai.ts.
Chaque piix tait un objtt oc valeur. Tout l<
ende est serti extrmement Mlikfail des lsul-
ats obur.us.
I:t la soire a (u ainsi un gros succs.
Oix baechaij^l s Paisiana
Ceil isuJi -oir a 8 lieutts que le public ama-
'CUf aura h plaisir d'entendre a Parisiana, les
aix bactl ans 11 dom i.ou anoouttoas I audition
C est Al. Franck ingue dont lo merveilleux
..lent a t applaudi tha eurcuMnu-nt en provm-
.c, qui juutra a ccie soirie or ginale. \j
Les carte* soi 1 en v^n e au prix d. 2 gourd*
.u Nouvelliste, au Mail- et a ia PluraMCM
.'.ourraiiie. Nou> y icvtQOdtCBJt.
- ouve&ux cens < iliei s
a auncultur-.
S.' .'vdi dernier le Alagis.rat CoramuMl, assisti
de Juges ce Paix des beciiont Nord vi Sud, pro
cda, cooicmooieM a Ijarticie ioj uu Code iu-
ral, mis teoiooi de dtux LooMilicrt a'Agricui-
>ire pour les lectimi ruralea de Turj^eau m ce
Piaton D.iiin.
uu 10 eius les ciioyem Duv. rneau Prud pour la tection de Turgeau et Gabriel Mose Hay-
mond pour celle de HlaUM Duttxt.
Carrouse.
I n louie considrable de gosses cntouraii hier
le magnifique carrousel ami aia ji -\o..:.i a la
latiataciion gnrale jusque fort iar.1 da> la soi
rf.
Nous rappelons aux familles qu'elles devraient
y amena leun colann 1 i. |kc ;.u:, car i>. ci
ruustl s en va.
'lrav.ux de Vojiie
le Service l'eclmique procde cts jours ci la
paration de la partie le la voie publique loruiam
e tt k.A de la plac| ou .'auiheou. 11 est a e-
rtr que les tr....iU ubeveront par i.u rcvSC
Htm impermable di goutfroa et de sabie loinn .
e.ui du Champ de Mari tt quon peoxn a n-
otchei de ta mme taon l'avenue qui travent
a n.nie place, du liuieaa de la Citndarn.ent,
UJ por.t eu Champ de Mars.
ue nouvi au t acts do la lign<
Bizoton iviiauani
Les travaux sont ocbcvtadu ncuveau Irac .1
.1 Itne BUoton-Mariaui. Le- rail* (ooi poi
e,"-is la aaiCOC c:/tio:i jUtqu'a ia t'aie de ...m-
iani.
II bute :lieitcr leso.cu-.tuts le ces .ra\>i.
io:r. .'-.'.:' :'.e a e;t adti.::^blt.
.! fat -?J
On nous anncr.ee .a suort, survenue hier se
a 11 heurts et dtniM, de IN-sJAl'IlsTt l:L..
it.Nl il h, \ue. Idu Oaircau de l'oit au l'riiut
Lts l'uS.u!.les auiom ii u cet aprs-iuioi 1
.ontti (uiiade la uiaupn mortuaire lise ai
.M 41a ut la rue des lioals-boi-S pour se 111.
,.re j II bjsiuquc Noiie-Urtrue.
Nos siiiceits coi do e-iAcs .ux pareats protiVv
fonip nombre"* te iHf*e r>.-
ifbiliM e tille la S lira
':.nriP'o o1 Potrpi>r" Hbe, I i-
n ire Hps dirltwfi ft mprlion ei I
iH|avfi>fi poroplere jd e oot dis-
!{ p. (^s if.f de | incendie du 15 Jn
vi i- n crnrs
M.;.;//.-.' i nv-'t'' V*U 'ailt
rlh-n ()'< m* fam Ihs r+nffrmnl
trnins n au'n a / frOM*1*rtt* de (jtnt
rni'Yi eu gfrJration tes d p'oms on
von fim-lr* o t rnvsiqn* if ri" qnqp
d votre vailln'nri' tuilV l'(l" d ttl
blesse t tsi tt/evMrtir d *4ui ld
El vi'vm' '<> k*rn<> nVrtV"> inrf"
'h'c Vivent lu Pomp;f>"--Vbr.g
eu s r][|
toc Pouraccj
en lot
par r&ati*j|_
|Pistiuq|
contre Jes daj
de l'Humidit,
des
P03H SQlSIHIi
Rhumes, Uahl
Brccchitet,!
Cjtn
| |ii lp rcpPPi'IPr Fr^"coi ; VrTsfl
|rt A brtp vrir I cIp <** b^ r Ipir-P
df j7liriR'np r?r Sr" 'tl rllr>rre lo
Prppidpnt dp la R*n"l|Hqw> Ar9
A lp Cemri,jrr|p **'e Pomn,*,r' i* l'or-
, |'Pion rr (.> hol'r rordnitp lcrn <:
Ap.l*eltd'opv,leCoiemiQ ,. ,, ^ rirv'#r. M** d
d,.t Loder tfrfle fft ipvPn^dP ln, r(1| bp ,rrrm, pfTr.r ,.. !,.,,rl,w|-f
mr.f. Pt'.ion imtnrliqne do- I mi- p ^ Cprdpr^rf^ d Hi- tialivn 'ui pi< revient o ei*lta, pn ^ Sop Fxrprrrr lp tM4, nt a |
leree tnnuhenl. I# j-pinM^utp. ... R>prh,;qnp< f(.,iri,or, Riileaieit 1"
vpilianro et le'd^vouenipnl dfsrrml
ronr prsider C Uf mm if Ot'nr
dorl la portfp ne wrai' p*)i|pper
A pfrFOrnc Il ndro8a dp p.vn.-
fort prconruP.an pp m'y '"' retP" df
c il" journe 't l's rxrtorl" roar-
i lier toujours dana cct'e voie
Vo ri 1 diccru' dt M Gy'va;n
\]on rh>r C' mmandar.t
Laisses woi, ovn< t dtwitKffr io
ppisomnifie l'jfiritl vcv mntfi'ter de
tes fco"> jKirohs woh odr-ifsp c!
l odr su da votre Socit d ai 9i$tnCC
aux 1*0)))i' f.
N pas que vo rp bi- nveillance n ait
fil' en cp qui me
tr p prodigu dp l
dont vo're npp
>no i rtivnir de itnu'-.i Maison ur avons
plaisir constalrr ' e v'is >f a gr
ila l'tis effori pour vous ptrr utiles,
t.hui qnil arrive, vous iront jusqu'au]
iioui e tst dit' jusquou iiiviuiut u\
V'.us $ riz p'iViVU* de tout m lt f>\
Ccnsisnop *F rv#v6ra)iC6
Dip'ne dhoir. v.r
STILLEtl
remde reipiraUt
Mais il fut,
de bien eu
Pastilles!
VRITi
3
rendues imiqi'cmMtaj
portant M
:B
;^4J,
Accord an eosfrre ..- reaaMfSIfcfr,
m rr-conoai a rC'nvi- ^ii prn ri'" et ,: rt'eorrBense r'e
d'.tpea n de ii Corn*
p.irrie e- hjrtaai entre f rr"-^''*' lojo. clat ''r" la uo du F''-^>'.
Fait I li Stairn ronraii etc. cte.
Coosteno IPersAv *ranca
ox'rAfVTF rF^ 'Ovk ifrs
I.IPRFS dp t.* rAriT''.^
Mention llriwfh V
P ....... n t(c% mmn-i
d
l ir
yvcv'i
COnWrn*, iraurnup ^e '* bonne ennduitf. de la 'lilUrjre rx du d--
nti une/ lu vfin vaueiDent qu'il a montr! iafv na>ttadie n lj
/. fi -ai Aait que _rai, a h Station Centrale c. ce.
toure y p i pies vous p tir>ctlr dt
fur- figure de COBtp&gni tim'p'e We*
iquipie. bien nppr i isiontu'- ///ont
9pu< me-1 nous tiendront i te tdrht
pour itwplie
Mtstiivrt,
}$ 'tus heureux daine trouva au
lOind hui pat pu Veut et quand je H
inrreie votre Coui/natidutit et voir*
Ccntil d'administration i* nt'tn
avoir iniwy la joie ne rr-yez ptfd]Ho pnvg. V^np dpvrz pi otr flrrg
une formule banale de p l tent P*tvVan tprrz Vp'pn r fpr-lnrp r!i [
no-ne ti sauvait en v. rite primer du- d<*rPCliP '* Son F.'rrMppcp ]p Pr si
Fnsui'o i llinfotre d i J ptrl '"r
s ri n n >4e p' c-. ipriiTfR :
Mr Ia ppn m"r4ir
|fp(gr>ra Iq- rnnnipr j,
e A- n^m rlo na-'wrnprr r' I V
youa flicite d'^^e'r i nir i?0 df-
t,n')Pfnpr>t p"pf firt1 itp r prtrtfjil '
ndml'"pM'1 VOPf diotinaTlMt* C "' 'H
rjnpt-tl^ip H|i t.", lorvj r BU r j.',' d*'
m'ri r-r rpo ^irlT'PB ^ hn pttne (liit"
VOHI VPnf z ^p r'i'' voir
HpIIp rnnifpajpij'-p r*hi)(inp
'0"ip sa pert*>. Flip r.niivpquii a*
Piicoe d rn'riotfK uni f.rut rlfa
ppbpp A B" pr;Upr nrnr Ip lpnl>pi)
Avis
I D'rarlcQ t nt de J'In'iieor rsi-
i. Ile une dtmiie fois aux perion
te des pioeibCce qui dnreut obti
ir un passeport pour voyager Ci
a ou aiileuis que leur demardi
e dtii pus *". adresse a u St-u
.,ro d Liai rcais su Cctntaiieteiri
u GcueeioeiDKDi de Uur reei.neiici
ui la 'ru srct.liaa la RtCtiteireri
e l'Iiilriotr.
leurs les CuiVs, speen"eu nt den
s cenires m ban s de lollici r, d'i
s i i}<.'ii lidnufuelle, lu cufcri e d
UU pHrOi>^lel)*
i produit 'i- i

, :i n itia a-i e.*.-- u i A cb*>ve< l.
u e r<- P5p< t n Liiio{)h e pi
tiL pi 8- Me.
Doi i.e loi Pi ie le 20 J
ci UtiU.
vartage 1 honneur d* Brtidtr la
xtnp e,mats si lOuchame crmonie de
te jour
LU nova thtwft d s manifestai ons
lu mtn g m* aurqwAl-js la pobtiqu
fl'i i/ .' nt se* combinaitot't quivo
ques enlv tout ngniflcution pro
fOndt'tO les inutsque ton dit ne servent
C sernbte, qu'd swul ytur l ur dsvr
d iov avec les atlen qn on ati>p' I
le nous gn uns la lowenr e peu-
liais ae mne lgat dix Inde
fui lnti runit- Es'-c qn il -st posa
bl de coi-flsquer au profit d une up
niun pnlit que letfetie qaiprcipit un
uoiame Ue vur au teo*r$dtmai0*ii
a ftajnm s dit fam lies en pril dt
mal ou 'le ruin ?
Tel est U premier bienfait de vobe
ristehC-- toinpicr* hbri s d Portail
rinct Vo r t-unmrie de clairon m
i mille un signal de raUienie-it Autour
in drapeau de votre C mpagn c liais
les Hatiens Inu* e$ irang rs amis,
peuvent tt ytouper ielui s de n't ,.
uas dup'S Gardez tou/oars l came-
re I G est le /on em te popularit.
Par la seule T vous nous rendes encore le tervicr incp
nrciable de sauver en m us l'ttinc l e
le vi i nth' usia*me. turplmi dm .
Quand les jeun s gei s sous l ppic
-ion des Jails, izhaltnt telle plumU
unl-ureuse
lin y a plus dorgu.il se due
Hatien votre exemple, Pompiers libres
tes redntse Les plus grande ptuplt
lu momie auraient te, drou de ttr,i
/iert de votre hei oisme ?
Honneur do-c a vousqu renouv h:
u n* ire lige de, 1er. la pmc tradUiw.
i t pnladi an iqips r squ r \a \nt
u ur h sutii' t'S uu /.. vous ttmportfX, nulle tache d
a n bs toaitt en .s il e advum
... /,/ tnure, i lie isi
< aimiTOt it une glgrieUtt ciealrie
fut seia Pvmmt la pu,me u\ voir
l-rt rlo I Rppflhiian* ci*t m p(tort
lu Iptfrp du cli'f dp | V-prin-mpi-M
d'IIf'pi VMM i>Jrp aprf des fi'it
'j^PC pour vp'o rrhlp Clldl'itr Ici
dp Mrrrprfjf p"h l5JrPV;pr.
Vrcn> vovpz dnnp qup \o Gnnvpr
m-n* rf ropnni'ion ont bipn m'4
vo'rp ;?^g p pf.tiiOt:qnp Jo prf fi-p dp
ppHp cireonsf' pcp pour vous d-^poo-
l'jctpranro qnp 'p G'U"rr'Proe r v
viser rux moyppc d<- vprirpn pid
hi C'irrpppn e d- P mpie,r n>-
pnrfrfpoa pnp fa ppmmurnulp
Jp von uhnr'pdonr t vomi yron
par pniis*o're drnprau en cniitiw>it
h dfendis la eor-iii p. Comme roue,
01 voiktz I f^x^craiinn Pb sn-
I- nia do cet hrignpdajrpg oui dso
|pnt i'ps IsmilVR L^s populatrirs
paisibles Qripirtut qu'a 'u paix e:
travail-
L'ae* bous I empire de c "^nti-
mp (aqopje vous rrie drcHer avec
moi : Vive la Conuagaie des Pom
ipr^. ,
le Ommpndfirt M e rtmorrin
Ip Ministre d Ji ier>rur d boli>
aroles qu'il vient damasser la
CompagDin des Porapiem et invita
I assistance monter l''agp sup-
rieur de 'a Sali m des l'omnipra
p Ip f.'rmmi'np pp
bpsi r te laitr
s pocnrpr lo*
foc C'Pab'P* ri
d b Hrmpipr'- iur
prble
Jp pi-i? h'i rfnxj
pn'-orp. r q" A la
dn Cdnel r mou
frni pn p'iim t U\
pne rrpdi!l' au
dpr Mrlae en tu
d^vru'mect et d-
ment >
("Aorlflu lfn"pnoeaJ
( tJnp vo\ : \'iva|
Dunal )
F' pomme belli
mppifestpt'on n> i
C'nirirnandHnl Mrletj
rompu ra qui, rtr
lei'i- d inP BOO' lin i>P8H
dari e. C'est on i]
89"vent 4,11 i s r Mprtt. onfl
H n qu'est I infer-ej
Kiaient p^serl
tion : MM. Norrrill
tin Mtyaid, Julea
Mond^s'ir. rr Inci
lor Deer'p,
B Ennery I) joip,
, tni'le, l.vnr. Dit-
\ \CtOT Tnom, t
Vj "lard- Krd le
fir-i "vaia. ' M(
SydL V? **8"et.lc
Lntvrir 4wi
potf de /.I
.*?!
des Pompiers.
Aie t^eype ^y'vaiajeva son verre
la cor servaiiorr* e> l'couvre de la
i.'ompBgnie des Pomuiers e!: en
henneai du Commandant Mose.'
Mr Clrrrrt Magloire, M^istVet
i ai-Tina1 de Port-au-i'uace di en
' CL?lp.r:Ce :
Au ne m de la ville de Po'f.aa
Prmre, \i l> l*c U le Commandai t
Vloisee* sfBvaillan aax a bonne enduite, la vai'I-ime pt le
voiif laent q il-- aont mon;r s dm 3 i)I
'ircendio du 15 Janvier de Ct tte ,
JU-.il N Areheo $ Port $v
#Wv# ut^HJwiao ye [lut \t >iitii riitC9t jgm afty, rfe> brfRtfttft
DJ<0.
La constance et la p'r^vranre
"" l't^sttMt i'i'L-) nplir
il|,f ol I i Die -t |i vods
; m< 'ni, M anfr, a-4eua d-j
VrnP. lo\e r V[
l".D tir des Ty o$\
n <"i,ra dix lo'*\
q%' quotidien
ccyrwrtdeOhilltll]
S/t les binfiet[
2W gourde*
U pntjrapkrs dp la P4
dfis u l'rection d'ui\
ttfint. tj)u*'e'\urf-
'e deux dollar on
Voici t,i$ obiets\
Unp. montre en i
Un r"di'>.'iie po"
Un c ir.et col
( boii 8jnM
U b oc he cil
Deux pingle'
res fine^ )
Deux b i jes/l
P'Z'b ue)
Dei x ch te* |
Quatre rufrrS'f
b que, avec m1"
Qu ir;ani/sof-l
Deux uis <>!
I^nxtus
led
coupe*
t '.,.....m- m I
M p pj'ilion de f ri an P>i ce pm J "J, ', V". 'no
\>t t / a.u d fopr^mwpru| c;et povrT.ui le Gouverotwp,
"Sac* vhim


r FrrATm
.
Payez un ma plias
Four obtenir fcnnnroim pius
Jjj r--"n quf.ooOMJ te (fcb ::* rilo-
B ltr2 de rotdMumt Mt h mafflenr
otarchi, quel C'est en ntfaoa -r? ce prfec?o qoa les
Pneus Fircs'ccr^ par >ntmrit
isur rputation d'qpnoad*. Ils cotent
^ un peu plus que i: s passa o, Vpairjs 0M&
ie kilomtrage supplotueatairo" qu'ils, four
Hissent compense 'bien des bit ladtfirsncc.
Mupissez de Pirestoaes votre voiture et
louiez en lret et cor.forlablcrceat, le
plus conemiqusmest possible..

Lo Prfclzrnara Aggerholtn
Port-au-Prince
PNEUS .
L Maximum de Kilomtres par Franc

i .'-'
4
**?
^ e- j-vf..-
SI
5.8
1
i
i
DOMINICAIN
Mouvement'
Maritime
Te steamer iolon de ta /
jn Panumn, ni en'rd re matin.H
part te soir ; onr Nue Y< rk
Le stenmer i Jan t'iM Ara* :
sau de la ligne huilai daise
nant de Craan #i des porli
Sud sera ici mr*cre1i en route]
fjjr-les ports du Word et New- il
York. *
Avis de dpart
Les dpches pour 'Sew-Yor /;,
et CEurove, via New-York,var le
steamer t (lolon i seront fermes
ce soir 5 heures prcises.
& vendre
Un piano qietie en panait Hat,
maqii- ERARD-
Conditions av-nt gouses
S-Murps>er ai burtai du }oQma|
Lait Condens Nest!i |
En vente chez %Vtn.W&!?l,
Jean rfwatf, Marins Beine li d v c Uos
1. JPt(ctzmann- iggrerhilm
P.uc du (Juai
Le plus puissant antiser 7110
Bana Mercurs ni Cuivre
m!vont In travail do M. VOW:,.^.
Ci.lmi.to de 1 Xuotltut PaoSeur (9u ").
Mirai Insu.nu-.'ineiit tons Im mkKbea di li
I?CMt*. du Cholirm, les FIcvret.DiHrr .ooa
et Dyoooreriss des Py cha 'ri.>.
les (dit livres franai-
5 ses. Par quantit de 50
sacs prix spcial.
L. PreetEmann-Aggcrholm
Vins de Bordeaux
La Maison Boube frres
156 Quai dit Chartrns
Vin* ranges en barriques
Vins blancs vituxen barriques
Condition{ exceptionnelle
Indispensable contre le BSjgl S '5fr leur Agent en Haiti
SCSE : iJot grande cuiller.o dv.ua
un litre d'oas pour toaa le* u.ks".
Seoliibs MMBOLtt, nuo On Utthuiin., !- .RIS
I Ea Vtotc : Teata? m *'ti:wui-
Mr 1 ictor Mangons
i/03, Ru? du Magasin de i'Evat. Port-au-Prince.
POl'K DEUX SEMAINES SEELEMJVT
24 Janvier au 7 Fvrier
i i
LE BAZAR METROPOLITAIN
Dtirant rduire son stock ajin de faciliter son travail d'inventaire, a le plaisir d'annoncer
au public quelle fait tes rductions suivantes :
Rduit
Barro Loprz PO 75 lb
Hm-ra A* tnour W) .78 lb
Beu-re Fervol 90 78 1b
lieuire (ouii-in ) OC r2 lb
Savon pour Ihs-iv 10 Iw br
Svonprl18iiiv'H B 10 09 br
Po idredi savons <*r 10 08 pk
Po idre-flvonPeriint05 (n 1,2
PouJiv nptoytr 09 07 i k
Stvon toile te N 08 br
Ma<'.aioni 18 15 k
Amidon pour linge 24 '/o lb
Riz. 17 151b
Feiin . 10 ii;b
l'astiMp pe Mpnth* 0!i Oipk
Cli ukio < isuiii 05 04|k
boiibont (on ver) 40 35verre
Chocolat aulait \ 10pk
~-------^ -iJft?C IV l^pk
TabUtteedechccolat 25 21 {k
Ging mb;ecryst&!lia88
Cigui. t s f yyie 20
Cigare t.a Rich. S 3[
C t5rfctte8M*lacli hip,25
Ci gare Ut s Murad 25
iiigaret'Ha N Cigi-es Do mi' ioiinejJO
\\: Porto Rico 05
AU uni et us lu
Allunitttes(ptes boit; 12
I'iue8 20
Pipes 35
Cfutja postales 50
A b. m Snuv nir 35
Avoine Qidkjr 38
ll.iiit- h Ut ve 1100*
bire Hed Star 18
Holdndaiee 48
Poivre Noir Premier V4
Marmelade d oiange 40
'40
Oi
18
20
15
Rduit
70pk Extrf.it iQ Vanille
15()k l'oudre levauon
27tik Sardine? I Luile
22: k Papier hyg nique
221 k Foufre L.isicticide
09,.ik Coa-erve (i.lnli cen-
05aa Came t 19
04 M Cjliaei Vii(ClOUC"OUtel
12 k et sauciabo<) 3}
08 pk cSaumo.i v B. 33
17 ea Sauuioii l'ai, iot 48
^"J ea u-. bue al (eu votre)
40 dz Uii }
30 ea c d Ruf hach* 3i
8if k t de V-au, J >inboii
85 uot a tt Bucul (loaf, 40
lo bot Bacou (en vene) 35
45 bot B efeiak de Ham*
20pk bourg 25
M bot Corned Becf V. B. 09
Rdui &
30 bet
liOlij
i > ea
10 pq
l^pqt
10 fer
l fer
3 fer
il fer
35 . rre

45 fa
70 rofr,
21 fer
b"4 for
Sauce To.iiate
lleluitt
^5auce Mayonn.ise
treva.
Cacao Whiman
itMS
Cirago pour soulier
j*une et rougo
Mur.ade le
isaucige Fariner
27
32
48
27
dduit
4 bot
98 bot
4Q pqt
25 p.41
Epin^ies cheveux ^12
Poftio fiire ^55
So'.bet:re Vacaum 4.95
B;dons huile 75
4 i5

12
l'ium i\:l ||
Fromage
75
UJ
43
2 M >
Aoaca
Beurre de pis %\ b - 25
Via uuge iVldd.u 1
Sacre Carters i4
Ptumca i\/i
6'divice d tabh
20 pijea 9 75
Cuisioe Krosne 14 00
10 pqt
56'ib
5j in
iJ Kr
2. )0 1er
,' Jchaq
22 bot
1.75 do:
rO DOt
10 da
8 Bii j
12 5 j
V3
UX
passoires
pour farine "40
Mou'.es pour pain 4U
Verres cocktal 13
Pafhi \ crira (boite) 40
tablette) 14
Cinubs do poche
1
Parfam Gleb)aa
Boaga pour d;mj
La:ets da roiliers
s ,vo l'almolive
Peroxida Dioxide
1 oudre de Talc .
At tnour
'gRduit
10 pqt
48 chaque

65
CS c
;i8 312 c
34
82 a
U
35 boitu
12 chaque
08 00 chaque
23 20 chaquu
15 12 1|2 bat
15| 12 Ipl bot
08 05 paire
20 17 bai
18 15 bot
23 20 fer
' Ratais de 10 qi sur tut noire stock d'articles maills. ',
Nous venons de recev ir par der ierbleau un fort lot de
Bijouterie Fausse, art nouveau, tels qu colliers, broches
bracelets, bigues, barrettes, boiuies pour ceintures nue
nous mettons en veu e au prix de 05 or am. jusqu' i dol


*.'_ r 5 )'
*
<
**<*.**.
0 .....' -i n--
^i"
..-. ,<"

_... vous contre LE FEU
A. drcsse.\ous la plus foiic compagnie des E (1
la HOME INSURANCE f/ de N.-Y
agent Gnral pour Hali:
Eug. Le BOSSE, Port-au-Prince
Trotgct votre Maison, votre Majjasio vos dpts au taux 1 s
plus raisonnable.
.. A Irais 4e imm ni de Courtage payer
Benteipnex-vous sans frais par cor rpondant s ou
%<>ne* discutervotre problme chez
Eug. LE BOSSE, 95 Bue du Quai
Aux caves de Bordeai
1636, Grand1 Rue, W36 .
Emile IJereix
Dpositaire Ro'er Liqueurs fine*
Grande liqueur
Vins
Av se e
tuai
m
AJa i" *< i r l
BORDE UX
Cuidic iiw
*v MM
'ai celui Ma c*au
IORDUA'
1. Fi a pin k io
i ib|iiii iv \u LtOfjMQC
v se e coi uie.c* de gros et demi gres qu'il ni dptS
ebandi e- ds m: i ens c de^si sqt'il |wa auipnx deces noaii
fril coiir#ui sur d mande
Il e met la disposition de^tous tour tous rfnse'goemt
cdiiei et les (O manes i'ajie excuter directement
*w*
-X
Pharmacie FSEJOURH
Angle des H8 Ittvxel du Centre
2 lM.illc* lr txprnUon BtWtUW i9i0
Lrl'oraloire de Chimie Md'cale
Oropuf rVj Pv.oV> fKtminWi ei pliarmaceu !*?
M,ri*llfs f i 6SwS4t amricaines.
Pinrili0 dp icnkl >n.|nnl*s rnd.csmrnieuscs strilises
et iujtitsblej.
fcftStf*. MrfflsfT cv.ostWn'que simple f\ refrujriivi x. -
* lc,:l,ydrar*,,e. 6*oa * ta'cifirnis de re.tier et de /lOtin
1! I a icpiouis en stock : X* virsth/we' Simp redorai.
Eiixir de P.nsylvame.
Episitaire du PliEVESTYL
Beprsentant des tabli sements tliftlcUin
f OREOi.-- Ml* a fOn*.iWnre, MffflM nie la forci *^JJ
lUMVb .'V":*__m- .1*..* -NwmAcrHftkiE. TUBERCULOSE.
La maison
Veuve Ba
bancoui
a rec
3
pLarinaeie
AlItriii-WaLU
iUKTHL A. mm, ia. Li. uc
rcaieur
Fonde ai 1850
Produits chimicies Je* meil-
lleures Usina de Pr.nce et d'Am
I i-ique. m .
urne Dcnutnce Mm s
Parfumerie lian<;ais* ti an i
came.
Petim' IHug Store
Succder le ALIIERTiMBWaLD
i stablishett 1850
Aiutruaii^: icLcn Paient Me
d c:ues Best eh micaU Iroin fcu
repeanu lie s ses.
Amencau pits:npM0P3 biles,
rench & meneau Pertumea
Touei NVatera.
Gel it at Petrus'
Phcirmacy biaduaieof Temple
Univcrtllli l'iuladetphia, Pa.
* -:
..;
"s**?^-, ...,

\


TUTO
ILtND
CIGARETTES
IXOPTIOWAI. QUAUTY
THE AMtWCMM TSBACCO 5a
a.-.-.
FUMEURS
Voire nl est garantie, vos h(
tue* de fuM'-r conse ves jusqu'au
vieillesse, adoptez
La Crole
DUtiewe cigarette. Elle est dai
tous les quartiers. j
15 centimes le paquet
Dpt cent* aL bar delataix, Hue "
i^l 11 VO
n-OliLU... J2J-M| llaus, NnuBASTiitMi:, ToBEncouj b\Se*km tonit m tbeum '
rL:imALE.lNSOM>.^a>ALKsr.oui>LM;s. ^ KtMurl(i yW, coN, sous |l ailU ni) ICI UC JT I d
.vrai n^Himiie l'in'eM-n lneroMre a"N>T.i'AT'rN entrite, /e llOIU ue li0UtnQme St Antoine
,rV ._ ,. I... ...1.1 nhiiK.i niiSUl IVCQa nu m .,a l'.h. riMIVAM P
ji'nrnVAI La%e e lo.e e les aiticulauti s, oi^oui l.cde s ChtZ Mr)e Vve coryoN
ikOMNAL JJJ^'K ta nutrition et o>y e les [laisses. 6itBrfl, s e VSSSSti^ --------~~
mai nn.r JlttlBS^ J Ftim** It Job
SSdqSSS?'^ Artie.Iti hmorr.gies, suppnae l.i vapeur| ^ ^ ^amcx ^
et tRiIiaJ,e*A! f... M coLm-gE KfHKni, Cir^ho | 4U >;i m ci^sreiWs ei ta! ne,
&C9Kt-Wl+lUmU*CK.Wmj 3.0 bon.s tape-s JUB vendus
tBS'l,Anflfc* m J eu deux n oi.
Jiiyrdfcfilonl dei latamloIrrTrrlulCn ^-j-^tf a,,t^
9 Air FUix VIARD
SmiI A0ffi( pwf M&
' i>lfft et ciHJ"/rfl
LKX*RlNr.- Spcifique de la CM fipsuoo.
/?(/((? (e Rue Doux et du Q\
Etablissement de 1er eh
Cuisine excellente
Situation exceptionnelle
Chambres ares bar modert
PRorni^TAiRE: P; Potril
rS

EDWAUD M. RAPHEL & Co
\ New-Y'ork Portail Prince

Spcialits di Fmi'
Rapwel
Grade Maison le MODE!
Mr Juan Bautisla Di
A'e ili'sii d'4nirr.ee au public en fliral-'q-ie s-*
ouvira /
Tiip CroncP iioison de Mam
l'insur des P.z.rs Ml-Ymk. Il y mir i u raJ
eostim r? coP'ectiri n.'f rr f l on ms. lfmrrrs et r""
i trou > eu i f\t uiert de H^is tV rou' l ('' 'cl>oV' j",.
Mine srtr8W iIj rare UUnl. lin connue dais la ilP
Jh iMIc Vile. |
La Mal on vn cl.o.x eisLDriis dfini ipoleseoicurtciiu's.ous'^I
) pris a ec ccaii; s.p; s des j-ln? g 1 andes fjt^;iqu b tw


University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Powered by SobekCM