PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05011
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-31-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05011

Full Text






lnt Magloire

aW 4MUICAClM I
ietf lIUAl !

rtL&PONB NA2


Ta ho droll btmi.' Lai e. 16i
aoiire par Ia prepro ,altre I '
per Ia sat e am reumse. II 'y a
peor I'ase el I'aslre 1u'oset el
prWle. m ;3 AIC-ALlILE


4


- NOW-


PORT-AB PRINCE ( RAITI)


MERCREDI


31 DECEMBRi 19WO


oAnneeL


I0----0--


on du evoove.
0'anoee, L a1tina en.
aouha'its le plus ius ,.
Gouveruemeut cde li
que A qui iocombe
feax honneur de re-
edo d6licates qoetiooti
d dependent te boanh or .e
Hbitwe mem de laNa.-
h sesaDoonaesqui, durani
ecettle lunges annate. 'o
sparchande leer ooncourb
SOrgane qui 'es't tou jours
rtae, dansa touts les cir-
tances, a dire. Ie mot de
t6, A ses eais roanus ou
mous qua lui unt apporte
Icoutort de leurs coaseilb


de ouear sympathies, des mo
moots difficiles
Quant i nos confreres, tous
nos confrere, A queolque part
qu'ils appartlennent, r o u s
soubaitons do succ6s, beau-
coup de succ& dans cette
rtide carrier quest la u6tre
et o6 bien souvent, on ne
rencontre que de perp6tuals
jets de d6couragemeot.

Paisse cetteandee qui s'an-
nonce sous des auspices qui
semblent etre propices etre
one anmee de bohbeur pour le
Pays et pour to cher peuple
d Haiti I


I ~ ~ ~ ~ ~ A. ._- - d


es Lectures


geoise et masse paysanne
Villes et campagnes

Mon excellent contrere a LC
Ps a apprecis come suit,
son edition du 16 dicem-
', 'arr6le d'loterdicton du
merce des denies d'ex-
ation dans lea campagnes :
Do tous c6tes, noes arrive
depression du soulagement
Sites villes qn'a apporl6 le
re pre6sdealtel de restriction
la liberi6 du commerce, cello
are latale adopt6e par le
government de Borno pour
slabourgeosie haitienne..
A en croire celte satormsi-
lioa, la liberty du commerce se-.
nra aue meagre prise en vue
* tmIr la bourgeoisie et d'op-
prime les villes. Et. partant le
recent arr6tE de restriction de-
vrait se proposer de soulager
uls viules et la boulgeoisle.
Or, voite un des considerants
de rarrete :
a ConsMderant que l'impossi-
bilit6 actuelle de controller leb
transactionss engendre dana le
traffic des denrEes dexpor la
tion, d la champagne, des tr*u-
-des de tous genres, centre les-
oqueltes il imported de proleger la
.asse paysanne.x
Donc, a rencontre de ce que
oit Li TsuPs ce n'est pa.-
bourgeoikie et ce ne bont paub
villes que le Gouveinemo nt
entendu proteger : mias 'esta
masse paysaune et ce BsoU
camp anes. Bon, voilA qui
afrat elfe'BdU :
Cependant,le mo6me confrtre,
son Edition du 20 december e,
rsisle A exprimer la oise aesb
less et edes spiculateurs en
aress, se faisaat purticuliere-
rnt I'ecbo des a commeisanis
Corai. a Et voila que, cou-
nt indirecteiment ce sent
nt, mon sympathique con-
La NOVVEaLLTrbs, se tast,
sonl tour. eI on Ces terames,
do 1 mase pasaanue :
SNous avons lu une petition
6e d'un grand nombre de
dernierr, (les civUaisateurs)
ai doit 6tre reomss au Pa-
t de la R6pubhqu et a"

veir endre od
Ise produit do )s
ar El mon conkfrer tA CC
"d fft 'astr6me dai iaa.
la question et a ImRo l
iAt pa is U(ouver ate da
aaram Commsua ea


Inr terms, prop SeaA
par oh il aurist 4lami a *
ar. ,
Noas aultres, dams MAnN
avons coastamim unt e
gal ca point teas sohutiou lew
als. Mr io as a mica
d6maderalt aS o Muantorams
oar tona lea posna du pasa st ce
convent a oral peu ao pas
veOar A a *hleam aa g*uMe
S :caa" ce q"e aUMUre rfev*-
Soperasque leGouveroameo t
I lteaauo es saW lotniae,
a par trel d'accord avec
aur coitte solauuon. L.aI,
", 0o0U3er uaM ue le.ue i'lu-
m*iacs de la quAWon, dsmoas


que Ie principle de la libtrt6
do commerce dans ls campa-
gnes luot proclam6 par le .ode
rural de 1864, pourvu que celte
liberty lIt convenablement re1
glemenIte, c'est apres cette re-
glementation que nous couoins
encore.
Edmond Paul, dans son eNu-
de sur I Impd5sur le cafd et les
lois du commerce interieur, Wtail
autisaun A Ia lois de cetle ii-
erltet do sa r6glementation. Et
vous save, sur cetie question,
Edmond Paul, c'est quelqu'un.
Lux

La Presse a's pas 6t.6
oublfl6e
Dans le programme olficiel
d ie t6les de 'lndependance,
nous remarquons avec grand
plaisir que Ia Presse n'a pp.s et6
oublite.En eftet,iant poor Id r6-
ception de la veille du Jour de
I'An que poor le Te Deum, one
place eat reserve aux Dire:-
leurs des diflirents journaux du
Pays. C'est ltat mieux. Le qua-
twi6me Poavoir n'est pas, cetlte
lois, oubli6.


La Fe te


Problem
-0-


PHOA


.LA .A C.
0 IREPAN5!t-. -AP.' LI
0 IMITATIC'N5 .-


F1n I
ENr T I' F-' r; A FOMA. ;C' O i :'. j
. A L. C T I \ 1 4 5 .
- r- ',' r! I Q" .T 1t : S
- I. '..y'J PAR i,. F- .


LE BOI DES IHUMS

esl le NEEC AR GAE TJENS
Eors Concours--6dalloes d'Or.
DiPOT CENTRAL : Rue du Magesin de FEtal, No 1940.
Prix Couranl : En bouteilles (ides 1 50 S Gdes 10.
1/2 t moili6 Irix
Par Gallons de G. 5 A G. 4o0.
Eo Venteaussi : alcohol reclifi pour liqueurs, extraits de
toutessortes. pour sirops et I queurs. Extraits d'Eau de Co-
logne, de Lavande et de Lilas. .Cocktail Nectar.i t~t00, Sutcre,
Clairino Vierge.
(On trouveaussi Le RHHIM NECTAR au Boib-Verna, Epi-
cerie de Mme L6d. ALPHONSE.


- _____ - -C --


L'deal


Rhuiii


ALIX ROY

28 annees de success.


dI er Janvier O "69qOn *Wai0-&1. Ce
G 0 1 J aflVief aumt,.Or .aeltaoa.. ce *

Comme chrque annie, celle
date qui ma' quo un nouvel an-
oiversaire de notre independan- Or. Bengu6, 16, Ra Bai,. Paris.
ce si chbrement conquise sera
leite avoc splendeur.ll y aura, A ----- ----... .
miauit,les 21 traditionnels coups
de canon et A 8 heures et de-
mie un graod Te Deum Ala LsCa- M i 1 r tre nnes
ihidrale,auquel assistera le Pr6- eO l sU1 leIOIll
sadent deo Ia Klpublique Tous leas
worps constiluts et les chels de LES MEILLEURIeS TRENNES pour vousmime. pour votr
nos diflerentes adminaisrations aImille et vos parents et amis soont les Disques Od6on, parc'
assisterout aus a celotte impo- quoe
,ante ceremonia. Cest pour plisieurs annies qu'ils vous donneront le plaisir 0
Ensuitele President de la Re- Ia joie et vous rappelleront A vos parents et a vos amis.
publique, entoure des membres Wis sont les plus durables ct les meilleur., ne grallent pas et n*
de sou Cabinet, so rencdra au se W&tent pas,et sent fails avec Its meilleurs artistes de Paris.centi'r
Mausolhe Dessalines-Petion ot il rtistique du monde et d'Europe.
deposera une gerbe de fleur LA musique latine, viennoise et allemande d'Od6on rest,
sur Is tombe corumune desdeux ternelle, landis que les lantaisies pour lesa ciardises exotiques
tears de nolie lodepen- passent lonjours frop vile. .
i a Meme nos JAZZS-sont pour In plunsrt des JAZZr symphoni-
midi i y surea, ques Parisiens qua soit tries appreci s meme en Amerique.
Marn, concert et Nous venos de recevoir 400 nouveaux morceaox et notre Stock
vsras.Dans la soi- eat le plus grand et lI plus vari6 de la place avec 950 numerous at
Naa ciCama populaire, 1900 morceanu difltrents.
ape 'artik, illumnation el Demandez Is nonvelle lisle et prenez vos disques au plus t161,
ireOfa Daces publiques. car uns grande quantity de Numiros sers vile epuiske encore.
., sisi ODOIW
Alibi9, J. KARAYANY.
St i 'ihdM Aagle Grand'Ruoe at Rue F rou.


f v (rs prison iers.
IaO apres-midi, M. LeIon
Smsecra6tire d'Etal
as aOa t do I l'ntriour,
vata h .ap o. 1U ltait accom*
4 A-%i d% bltult Laouse don't
oust le made apprdcie ls tast,
a competence et l'en sgi. Notre
cualrtref a Hailt-Jourual a, a
propose doe ltt visate, a rappele
opportu6aaemt qu'A 1'occasion
doslatI do ta d'aunas ii eat
d'aaiag eAsM rruleadst da aIm
spaisa e pram aew l easusure
do losmeac ea avn ur dos pri-
sonairs doat Ia condutae a eit
reconaue boone Noas sous as-
ao.aons do cur a notre conltrer
pour ranMppMr cotta beoun else
tradition ou Presidenlt Vtncent
et a son Congeal.


--=" a~gSB ^



Salon de Beanie


Madame EMILS Z9PHlR. diplombe d'uun Universit* de
Beaute des Etas Upis,<- retour das ne pays oJlru, ses service
j la PpupOlatod.)
Soo salon de beauot d#nomm6 PAX HOTEL sera ouvere
an public ce matin a 9 bears au Petit Four (Ancien local du
Park-lone, en face de Ia Legation Cubaine)
Heares de Travail:
9 beares a. m. A Midi
et de 2 b p. m.- A 10 h. p. m
On y trouvera des gateaux et de ta cr#me a I glace.


f

1


.-ACJIrT D'OR... mais qunt Aboire du
sGt... ah I non alors.I lait t C't
lan pour lea bIbs et le saladd.
- -

A qui la clef?
11 a ete apporit en uos bu
reaox one cleot. Priere u pro
prisimr do la riclamer.


inr Iil


E

[-


Aaaures-vtus centre as idenm
a la a general Accdeut Fare A
Lae Aafrance (, pAoimasP on La
anted a.- Vve I. Bhermia en,
AgeL Otaiksl pm r wit.,


7171


- --


_*__~_Now


, wwu


i


n i t


Ar


----- -


-- I b & -


. :.


1 '.


Saechant que la miedre bet
son plain dans Ie pays, expli
quest pourquoi :
lo- Y a-t'il taut do monde
ia sister aux fItes ?
2o- Ya t-il plus de voitures
de luxe en circulation ?
3o Les hommes surtout
s'habillent-ils mieux?
RFPONSE
16- Parce (1q'iil ) y a que
qa a lsire.
2- Parce que les voitures
sent de plus en plus attra-
yantes.
3o Parce quie la Maison
Vinoent CAUDINO
2A,5, rue Bonne-Foi,

sest spAcili ic en ar ticle pour
homes tels que Casimirs do
toules nuances et tout ptix,
chapeaux fins, cravates 'et
chemn'ss tie tottle beauth,que,
giAce A son Stock formidable,
elle puit vendre i des prixde-
liant reellement loute concur-
ience Rendez-vo-,s i l'evideu-
ce en visitant la m ,ison Vin-
cent Gaudino,225, hue Bonne.
Foi.


Entre Nous

L'une des oeuvres mattresses
du gk.iial sculpteur Carpeaux
est son group de La Danse. Le
Docteur Varon, danas one corti-
rence recemment pronounce au
cercle des Annales, en parole
avec la plu, fervente adimira-
tion : La dansa, dit-il, est un
hymne A la vie, un hymne A la
joie interieure, la joie qui pro-
vient de notre gratitude pour la
vie mE6ne. C'est la danse qui
maintient la jeunesse de lesi rnt
et du ccaur,parce qu'elle per met
A 1'homme d'oublier pour un
instant ses problems quoti-
diens.
Voulez-vous, cher Mattre, et
vous cher depute ou senateur,
vous commerCants,qu'a extenues
I'inventaire de fin d'annee, gar
der voire radieuse jeunesse ?...
Eh hien I passiz done la soitee
i Sea-S d,-1.n remainn.
Entre deux assiettes garnihs
at deux coupe, de champagne...
noubltez pas d'sdresser votre
petit hymne A la joie, A la vie,
en vous tendant carrminent d'un
charleston...
LVous eies prike, Madanic, de
dire A vos amies, que la fin
d'annee sera splendid it mei.t en-
terr6e A Sea-Side-Inn ce soir, et
que I'on y verra de seiuillanlts
deputies et de graves s.nateurs,
rivaliser d'entrain auvc la j-:1
nesse dorne... el s'tssayer au
black bottem...


Propos

cachetels
II ya gros a parser que nos meil-
leurs poetes- et je n'excepte ni Mo-
ravia, ni Laleau. ni Vicux- seraient
Incapables, sans le secours de La-
rouse, de nous dire ce que t'on en-
tend par vers olorimes.
Eh I bien,chers rejetons des Muses,
un simple prosateur va vous rap-
prendre. On appelle vers olorimes.
dieux verse qui nrment de la premiere
a la dernier. syllabe...
Exemple:
Vat amant de la nine, alia-tour ma-
[ganinrte
Veilanmment de 'arned iLa tour Magne
[ d Nime.
Un autre esemDle:
Par ln bosl du djMn. on 'Mtaue dz
Parei bois.da gin, oe cent f. m d,
Je trouverals eela been comma
l'illiade s'il n'y 6tait question do boi-
r du lait... Mol, quaud j'ai prle, j
ui de mou deidcleui RUu SArK.u bs .


Mrl


~irr ANd]BIB~ ~J~"


... a vu au dernier concert (in
dimanche soir un melomane qui
ne se genail p.is el ce'a uso grand
d&s. spoir de ceux qui Atsient
venus, non pour entendre un
fou, mais pour ecouler I'orches-
Ire qui, ce so r-'A, &tail corn.
mand6 par le maestro Occide
Jeanty. Le mneomane circulait
et fredonnail lea mfmes airsque
jouait lofrhes're 'EA somme it
faisait de perpetuelles fausses
notes, son passage excitait le
iire. genera/ et ainsi it d6louis
nait de la bone minusique I'at-
'en'ion de ceux qui, chaque di.
i.uanche so.r, essaent d'oublier
eur ihgin m n en'endant de
I' xcellente harmoie. Si c'et
un tou,qu'on I'envoie A Beudell
... a vu avec plihii que la po-
ice a. ailt d giier.ir. conform.
in. nt aux reglt menis, les mar.
liandes qui tIrnslotinaient les
total oir de Tuigeiu en un vera.
table.marche.- II esl en efht
,i.admnssib'e que les habitanls
d'un tits quuaiiers les plus se*
Itcts de la ville soitnt exposes
i en'endre lesgrosieretisquise
dtbilent enti e vende uses et sche-
teurs A la nioindre discussion.
Un bon point la po'ice.
... consulate non sans pine
que les manages ne sont pas
toujours units sui' out A la veille
de ces fElts de iin d'annee. On
se chlamille bon liain. C'est
ainsi qu'il ussista 'autre soir,
iue Dinlats-Desloouches, u one
vave dispute enlre Monsieur et
Madame. On faillit en ventr aux
mains. Mais forl heureusement,
Monsieur eut I'excellent espnrt
de se verser deux pelats verres
ia t ( IIAMPION, ( Fontaine). Ma-
dame imala lexemple et I'on
s accord bientAt sous les bien-
faisanis eltluves du champion
des rhums.

... avu un tout pelit qui faissit
gros esclandreA la devanture de
LA PARIStmNH o0 sont exposees
de joies clihussures. L'enant
pleurait, tirpignatt, refussat de
sen aller et retenant sa mAre
par la jupe. Cest que les chaus-
sures sont i jolies, si fines, si
elegantes que le gosNe voulait
que sa mere lui en achetAt. El,
en ln de compete il eut gain de
cause.
*
... voit que les grisettes, ces
jours-ci, redoublent d'ardeur et
menacent terriblement lea po-
ches des a bambileurs L'antre
soir, A la Granud'ue, deux d en-
tre elles eurent une vivo que-
re le parce que I'oiseau en cra*
vale no pouvant se decider en-
tre lea deux, s'elailt out simple-
ment envoli pour caller boire,
au cafe voisin, un verre de la
Coulee d Or dAlix Roy. El les
deux filles aengu...irlandsietl,
fachees de raubaine perdue, se
vautlani qui mieux mieux leour
toilette et la snesse de leurs ro
bs. A une imsulte, lune relour-
ne as jupe el moi tre ses beaux
bas de soie: a Voyez, dit.-lle,
c'est du PAUL. AuxiLAtout por.s
Les bas, A la lumiere lectqraue
niroitaient el I'utlre femme,s ar*
r6la, coaluse...
.
... a va, avanl-bier soir, au
Bar-Terminus, un type qui o'a-
vait pas lair desaltere per ru
nique citronnade qu'il evait bhue.
Mais il nes'en alia pas,bien q'il
ae lit pas une autre command
Deux camarades passArest, it
leoa ppelas. Comme l'uan d'eaux
ali:i mait avoir gagn6 la voilke
au poker une assez orte some,
l'hcmme a la cit onnade unique
le print au mot:
Ofre-noua 6 boireau momi
sur ce que tm as gague.-La p*
gmant de la vealle accept.a d
aatli de coeur, ce qua permit a
l.aaoifke de boire aa second.
catronuade.


9,

4
a








PAGE 2 LE MATIN- -1 61cembre 10


SIMMO



















UN BONfSOMMIEK.EST LU4ISE.DU CONFORT DANS
A ravers le monde enter, on ne sauraittrouver
lils que ceux fabriquds par SIMMONS. ls sont tabriqi
quement pour r6sister au temps et oflrir le plus de cor
meur.
On no peut pas etre]A lI'aise sans un bon sommier
uoe tolie de placer un~bon matelas sur un mauvais s
sommiers SIMMONS sont taits pour uu usage consta
rent indiflniment.
Lose 8onummiers SIV1IONSsont tabriqu6s dans des st
ue tout Ie monde peutales acheter et se; procurer d
ormant.
En vente dans tons les bons magasins d'ameub
Represent6 par :
Victor N.KANI
3 P.O.Box A-86
Port-au


Nouvelles

Etranqeres
RADIO PRESS NEWS
27 Dkcembr.e
Fraudeur coodamma
LOS ANGELES -Gilbert Bte
. zeomzr, grandeur qui contessa
le d6tournement ide 8 millions
do dollars de ia (Guaranty Buil-
ding and Loan Association don't
i tut le directeur, secretaire,
a 6t6 condamn6 a une peine de
dix A cent ans tie prison.
ort tragique d'hommes d'aflaires
NEW-YORK- l)eux homes
deas la vile out plonge dans la
mort. David Polak, courtier en
diamants et client de Is Bliuque
dfunete des Etats Urns, a sautl6
* de Ia len6tre de son office sis
an 106me 6tage d'un building du
S hbas do a ville, taadis que Ken-
. ne'h Day, riche vendeur de pro
;, daits, sautait ou tombait de l.-
teon6tre de sa residence de Ri
verside Drive, de 9 stages au
desssa de Ia rue.
amlevemeta d'se jelae fille
CHIICAGO Deax hommes
out ealev6 Alice Senanek, 17
am,, do devant sa maison jeudi
S at 61ad la poursuite d'uu tr6re
r q1i les suivit sussi loin que
Kindals.l La fill s tenait sur Ia
peleose attendant son trere qui
devait prendre une automobile
S da garage. II entendit ses cris
at court dehors pour voir les
bommens la portant dans leur
automobile.U-lIs poursuivil dans
son car, mains perdit leur trace.
La shrift Edward Hosterman
de Wheaton a commence A re-
Srcarcer un bandit de Chicago.
Tel traisalsalieue italihs
ROME Le vol do douze hy-
droplanes italiens du Bolamna
portugais, Atrique occideitale,
6 travers le sud de I'Oc6an At-
lantique au Br6il commencera
probablement ta nuit da lti
eanvier,il a 616 inlorm6 par radio
S a Premier Mussolini par le Mi
Sdist e I'Air Italo Balbo, lea-
dea du vol. Balbo a dit quo lea
aviatears qui sont maintenant A
S 9olam examineront entiere-
e ot leurs hydroplane on at-
fdant una pleine lune pour le
9L-


Fftl de beolleggers i Wassiuglet
WASHINGTON Lea ven-
deurs de boissons au detail dn
'Waslington out orgaaise re-
cemment leur troisiene fete an-
nuelle. I'ersonne ne se rappelle
les deux premieres, mais ce-
pendant tous les (( bootleggers
y assistaient ainsi que leurs
clients. Le major Pratt, sup-r-
intendant de pol ce, a dit qu'il
regardait 'allaire combine une
assemble publique r6guliere et
qu'il ne prendrait aucune action
A moins que la tele ne devint
trop bruyante. U n e publicity
avancee revela que les bootleg-
gers avaient veidu pour 6.000
dollars de tickets A 3 doiiars
chaque, mais les proprietaires
la capital pretendent que cette
declaration est l6gereinent exa
uAbr1A


S_L_


irge pourcentage uv iea ito--
lite des exportations amerin.
canes dans 'es premiers neul
mois do 1930 qu'en des p6-
riodes correspo(daates des
trois ano6es pr6c6dentes, a
etC etabli dans un bulletin
public par la Chaimbre do
Commerce.


S.-.. : 1 I persses sea Etas-Usis
Policemans tr par sa lemme possEdeal un reveal due millis1
NEW'-YOIK-- Francis Kier- o* Plus.
ian, policeman, age de 0 anwi, WASHINGTON Une sta-
i 6te tue par son propre revol- tistique sur les revenues aux
ver par sa temme, largaret, pea:- Etats-Unis pour 1928,soumet
Jant une altercation a propo.., de la speculation sur les ac-
le tnemes A qui Kieraan avast tious et obligations a la Bour-
)ay quelqu'atteution. ses. rv6 e que le nombre de
Cargaisou de boissns ise personnel ayant des revenues
ara .d o iVTCON7 ,Eii- e de unt millionou plus a at*
NEW LONDON, CONNE<- teiat I" record de 511 74
I 11L"1 Transportant une temines |sont dans la clause
cargaison de boissons vtauIt des revenues de uon million de
Or 170,UOU,le biteau a muteur dollars.
auor Joha))a ete bom barde '
et saisi, par un garde c6te L'amtieralisi desaflaires.pr6dit e
pres d'Oriou Point, Long -u a Iia.de-1931.
Island.. NEW-YORK La:predic.
Lwaccord militaire naire Is France tion ,que les afllaires at;ravers
della igique le monde montreront ue
Sla Beiue amhlioraltion certain A la fia
VPARIS- Conduite par 1'ex- de 1931 et que los Etats Uois
%linistre des Allaires Etran- seront Ia la ete de ce mouve
g'res Emile Vandervelde, une 'uent a 6lte aite par Irving
campague a commence en T. Bush, autorit6 en traille
lelgique pour la revision et maritime.
l' b dltiou (deJ'accord i i.l-
,aire avec la Fauce quia u
torise la collaboration ente
les etais iuijors tranquis et A 1'i uit
oelges eC tempsde paix en
vue d'orgauiser des measures La Sirtae laliera,
de resistance,en cas d'attaque [Le Bureau do la Police nousn
par l'Allemuague. prie d'annoncer que pour
La Dprwssioa des affairs m Frase marquer la derniure here de
PARIS- La France a com- 1930 et la premiere de 1931
mencE i entire la pouss6e de la sirkne hbulera 6 minuit
la depression iuuoudale, a, aI precise.


Le 2 Janvier

Sour de

t ch6maqe

_T*NIO VINCENT
Pr6sidet do la I&6pablique.
ARIIETE
Va Particle 75 de la Consti
tution ;
Yua 1'rticle 3.de la lei do
13 juillet 1926 relative aux
jours 16ri6s de ;l'ann6e.
. ABRETE :
Art. ler- Les services pu-
blics ch6meront Ie Vendredi
2 Janvier prochain.
Art. 2 Le present arrWtE
sera public d la diligence du
Secr6taire d'Etatde I'lnt&rieur.
Donn6 au Palais National i
Port-au-Prince, le 30 d6cem-
bre 1930.
(S.) Ste6io VINCENT
Par le Pr6sident:
Le S-cr',aire d'Etat do
I'l[terieur: i
(S.) A. TURNER.

Uamburas *k -.i nie
Le navire a F6odosia a ve-
nant d'Europe, est attend ici
vers le janvier, de passages
sour Kingston. Sto-Dominuo,
Sintiago do Cuba, ote,preoant
tr6t et'psaaMr. m. -
REINBOLD) A C, Age-


ESTO


,* -SM


AC


SRim ti nmmau


-_- Encore une

N S Iinexactitude
i Etc'esrdia naotreLeharmant
conDrlre LeNouvellisfe qua nou
is relevons. Ea eflet, dans son
article doe ond do 29 do ce
moist, intitul6 L etenouveau, il
Sose affirmer qu'il tat interdil A
is Musique do Pasisa do louor
.il hull cent quatre I'hroqu6
mirchbe d'Uccide. Cots teArrible
qu'A six mois d'antervalle seaul-
moet do tells Ipgandes poissent
4 coastilner el qu'il so tronve
des iournalibtropour o'en lairs
IItho. La bruit.en avail r~al-
lement cour,ous Isa pr6sidence
deo IM. Louis ,Borno, tmai Is
PrletL.d'slors, M. Clement Ma-.
gloire so rendit au Palais poor
en avoir le cour net at le Pr6-
sident Borno lui affirms sur
I'honnear, que jamais il n'avai,
61t mis sau couraut do cotte in-
terdiction qu'al desapprouvaitt
de la tlon la plus cat6gorique
et Ia plus tormealle. Le Pr6let
LE LIT I Magloire ails alora announcer
de jmeilleurs anChel doe la, Msiqaue..d cPa-
uas scientifi- leisis abonne noavelle. Occide
tort an dor- Jeantysa rendit au Palais do la
SPrisidence et les propose du
el ce serait Pritet Magloir luot forent con-
ommier. Les firms de la lsVon Ia plus 6nor
at et its du- iq par le President Borno.
L e t kit huit cent quatre, come
yies si varies, par le passe, figures, A diverse
u contort en repriss, so programme deb
Scono concerts hebdomadaires du
Champ de Mars. Cette march
)lemeat. lt, en outre, A nombre de tois,
Ill ezxcutge su Palsis de la Presi-
dence mAme. Enregistr~e par
Ia Victor, ell e retentissaa dan
BOUR tons les cals publics, Terminus,
; Phone 3417. Eldorado, Ansonia, etc, etc.
I-Prince, Hati.7 Ou done notre contr6re a-t-il
rincHatipois6 cette information ? .euxa
qui ont la m6moire moins cour-
St que Le Aouwelliste n'oublient
pas qu'au plus tort de Ia gr#ve,I
A un moment od tous les esprit
atsient tort surecitis, lilt huit
,.I cent quatre lot ex6cat6e au Kios
- -.. Ique du Champ de Mars, deviant
toute une 'oule en delire, qui,
avait, par moment, des remous
S i T M t, r .. .. de loule en revolve.
admis Louis Martin, Ministre La vrit6 esttrop prde ns
des Finances, avant une rcep- pour tenter de la larder. II y a
tion taite A la press. ( Les d'autres armes plus tamnllieres
nations des dilIbrents coati-, A notre contrere. Qa'il s'en s r-
nents limitent leurs achits. ve s'll desire quand m6mes'en
Nos industries d'exportation I prendre A Gelui qui n'appar
south frappees, a a-t i dit. (tient plus d6sormais q u'a IHis
loire et qui a trop vaillamment
L'luarope a achelo I plus large su p p o r.t 6 les consequences
pourceslage des eiportaties d'une politique qu'il avaist hlbre
americsises. went choisie pour qu'il ne soit
WASHINGTONM Le tait pas condamnd A recevoir per
WASue HINTuroe a ach e ptuellement dans le dos tan,
que 1ture a achet ie plus de petits coups d'6pingle.
LI... ...... I u MAc uut I,. Int._


LA

ASTIOCAiHnIE
.Apf p e I.w iete A Pwia
soulage imm6diatement:
BRULURES CRAMPES
ACIDITS as rESTOMAC
ULC RES GASTRIQUES
CONGESTION du FOIE
DIGESTION PINIBLE

GUIRISON RAPIDE
Produit d D' CORNELIUS
7, ,. Coustant-Coqula, PARIS-.7
EN VENTEi
A foprt-au-Prnc PharM W. sUCH
at teuta bea Pharmef esw
-- -

Cinema

Populaire


d ses tnris.

Les ra/luctions allant ijusued
52 o/o vonl tre applipubs


a


NEWYORK- 24 d6c. -
La Compagnie G6darale
Transatlantique a nnonce
queile va opdrer dimportao
tes reductions sur sto tarits
de l6re et de 2* classes.
Les paquebots auxquels cea
rEductions, qui dans certain
cas atteignaent 52 .pour 100
ssappliquent, A'Ma I'lle do
Frances, le *, Paris don't la
recent re mise A neat a coAt
un million de dollars envi
Son, et la IFrances, quo t'on
appelle tamilierement le
t ChAteau de I'Atlastique i.
Les tarils minima on Ire
et 2e classes ont egalement et6
abaisses.
La Compagnie croit quo
ces reductions augmenterout,
sansaucun doute, le nombro
des touristes se readant ea
Europe.


Royal Mail Steam Paket CO
Le steamer "Culebra" venant de Kingston Londres st dl
Sud est at'endu A Port-au-Prince le 7 janvier, pren at
fret via le Nord pour HAvre,Anvers Londres et tons tes ports
d'Europe.
I. J, BIGIO
Agent G(inral
Telephone: 2311.


I


Cigarelles


Came


Les seules preter6es pS

les veritables connaisseura


-Le Rhum Barbanco0rt


Dmt la resommeis t auiversell sa garden sa premiere place.
Demands portoot :
UN BARBBNCOURT
Dp6oI :Rue des Cers.


"A


__


CORZNSXPObDARCft

bort an Pricce, le 30 decem
bre 1930.
Mr Clement Mogloiro
Directeur du Jo irnal
LeMationa -
En Ville,
"'Mdn cber Directear,
, Je viens do lire la mote'deIa
votrse edition de cS jlor, oi
tule : *Qu'esl ce qu'ifl y aad '
propose de figues bati s n
Pourf I'diflcstion.d1r va
leteurs, et eon gin do prei
sion. le les e ftre A la corru .
pondance cbaogee entire Mr
Quintin William et eI disUtn.
gue sicateur de 'Artibonite,
Dr. Ir. Paultre. I'Edities o
c La Presse *de demain sl
publier.
Mr 0unitia Willli-ae lgr"
ma presence a Port on Prince,
ne m's jatnain talt do sembla
bles communicatJionS
, Veillez inasrer por mol
la prsenteidans otre dditioU
de domain, et agrees, mwo
cherDirecteor, mes confrater
nelles salutations.
J. JOLIBOIS file


La Coapmlte earale Trlaast
Allaliqie aamlemn IlsaimaIM,


Jeudi soir, ler Janvier,il y
aura Cinema Populaire de-,
vant Haltiana, Cin6- Taldyd
ofert. par Ie D6partement de
l'Int6rieur, et Dimanche 4g
Janvier toujoars devant Cinel
Taldy, une soiree populaire
seta oflerte par la Commune
de Port-au-Prince.
De beaux films de la collect
tion Taldy seroot exhib6s a
la joie du bon people.

SAvis

Les plaques d'autoiobiles
pour I'anuie 1931 ne doivent
pas 6tre plaetes sur les vi
hiciules avant le 16 Janvier
1931.
Aucun vbhicule ne sera
permis de circuler avec les
plaques de 1930 apr6s le 20
Janvier 1931.
I 'ort au Prince, le 30 d6cem
bre 1930.
C.I MURRAY
Major, Garde d Hatiti-
Lhet de la Police.


'


_ IILIII~IIC f


1. I


I


t


-1


> ^


I






LE MATIN 31 Dtcembre 1930


"GLA IBOPHWE


DEREIIX[lIUI I F
E. DEREIX E. DEREIX

Grand diner Dansant pour
Le OLANDOPHILE"
je 31 D cembre a 8 heures ..StANDOPIL..
*^* ..... ___ dnlm suM s*lotlanm4h pstmn 1t
: i l M t s rtlon glandulaire che eON
1*ilmau t ia lime| son
S-mploi e Ualee dans les e ulvano :

Nos aimables Clients et aa-o0*""

amis sont pries de retenir '-gt1doist
We eai d'lmpulassoe -xzuet* tant
S1 oems i'homme quo es laI femme.
leur table d avance- -LANDoPLE
'avasmce.do te tets le fons, con -
S.... --- ti e rispripes to plus 6**w-
ICdoet l'a tlsam so tradult pas
-memeat par uae do bleintre,

LE JOUR DE L'AN ""Imands dome'
Le "LANDOPHIl,rI" per I'hemel'
..__.. L"GLANDOPHILK" F pi fIm
Le "GLANDOPHILE'"
mIUR et AUJOURD'UUI nr contIent *PaUeu rd ItI 116X
pARD rrrc, nna WVf r *,*onmts. adultes et vleillards des 2 sexes,
PAR LUC DOPSINVILLE Notice gtuieret uitt entrd:
o aP. StiJOURN Ph, Pe f-ran-Prince
Nos sommes I f d'ne tien a, ou, sons a tonnlle de t dma teotons. es Ponnes t'armancle
annoe et j pense A ce que je la cour, le:gros peoplee dansait &oe dietributws : A. THOMAS & 0C
avais voi-, i ya vingt ans. le Congo 15, Rue Martel, PARIS-
'k .. y .. I i o g o .. ........... ...............................................


A cells poque IA, on atten-
dait 1s mois de D6cembre avec
impatience. Car D6cembre ap-
portait beaucoup d'argent A tout
le monde et quand il y a de
Iargent, entire les mains des
Halieans, ils rient. ila chantenl.
ils ,oot fous, aussi no s'occu-
pent-ils pas de la politique pen-
dant qelques joursl
Belle 6poque, en vri61 I si on
Ia consid6re sous cot angle seul
des libres manifestations de I A-
me populaire. Les Pouvoirs Pu-
blics soe considireraient comame
6branlds, comiae de fait ils le
seraient si eMonsieur Tout le
mondes n'avait pas A la Noel et
au lor Janvier la poule au fen,
Ie giteau sur a table et le cara-
fon do liqueur sur Ie side-bord:
Fourniltures des costumes de la
grosse troupe mililtire dilscos-
tames de 1'Etat, dans le laugae-
go populaire; poaceaux A jeer
Sur tells rigoles A tels carre-
turs; badigeounnage A la peini
iv e des edifices publics;
tournitures de bureau, on ac
fordait equitabiement tout cela
Odes amis et m6me a des d6a-
rint6s dusort. A leur tour ceux
ei at ceux-lA employaient pour
Ixe6cution prompted de ces tra-
Vaux o lalivraison de ces tour-
nitures des centaines de per-
sounes qui ainsi chantaient les
aouanges do Ia source de tant de
biens. Et voila au surplus les
patrons do Maiaoos de Com-
merce don't lea commis talent
plut6t des haitieas qui accor-
daeent A leur personnel de m6-
me que a Etat A seas employes
an mois inconnu d treaneas
Aussi l'avant-veille el Is Veile
de Noel, c'tailt dans les rues
One cobue qui durait jusquau
hlr Janvier, on s'achetain costu-
meas neufs pour lea enfants et
lOur asoi-meme, on se payait le
iaze d'augmeuter sa garde-robe.
EL la nutl du 24 au 25 )aeem.
bre 6tait.quelque chose da lMe-
raque pour IlEtie et de digue de
Gargaatua pour Ie gros people
,VL.as pouies, les diudes mou-
raeio au hecatombes et les co-
choss an tai tout aussi bien.
Ou letai dans les chauutuires
o- I'on brailladl, entire deux ver
res do clairin le a Manuit,luChr6-


comprenne

Foudre



Eu ..


Ona fitait dans lea rues, en
chantant Is Gloria in ezcelsis
Deos tout end6plagant leapona
ceaux devant los maisons afn
de jouer des ours aux boas
M4essieurs Homais.
Les bands do jeunes gens
kourasent la ville et lea 6cbos
redisaient lear joie.
0 tetait chez Ie bourgeois et.
apis miunuit, pris de ia table
6iincelanle de blancheur. les
jeuues files d'une finesse ex-
quise rivalisaient de gentillesse
avec les jeunes hommes aur
mnaniures charmantes,tandisque
les personnel d age contalent
tout bas leur plaisir de revivre
ua pea leur beau temps d'autre
fois. Puis on dansait, au son
d'une musique captivante.
Et lorsqu'au malin, quelqu'un
d'aventure se promenait A tra-
vers la cit6, oncques person ie
ne paraissaint a I6te, i aI fene-
Ire, avant midst; on ~lait b6ate-
ment plong6 dansa un sommeil
rtp rateur.
La veille du Premier de r'An,
come disaient lea vieillards,
lea soldatas transportaient, de Ia
poudriere du Palais de la Pr6-
sidence au Fort National, les
caissons de poudre qui servi-
raitet A tirer du canon demain,
tandis que les enfants faisaient
6clater dos petards .t des ca-
nons de pistolets transtormis on
pieces d'arlillerie lilliputionnes.
Au main du ler Jdnvier, 'Ar-
me prenait les armea, pendant
que des fortifications de la ville
partaient cent et un coupdeca-
non I
L'Ame de I'Empereur se r6-
veillait A ce tapage et galement
cellos de tous ceux qua stalieni
batlus sous Lut pour flud6pen
dance.
Dans,1'air le souffle patrioti-
que I
A huit. hours, lea g6n6raux
chamarras dor entouraient le
Chef de i'Eat qui, Ie bicorne
sur la tte, I'6p6eau e6i6, mont6
.eur an superb courasier milli
saire, ie readait a la Catbhdrale
pour le Te Deum.
Cependant I'Armn6e, musiqae
en t6te,.Ocide laisant mervedlfi:
dougn, dougn Dessalines pas : ud
out blanc ou encore:


AU


DETAIN SOfIK
A 4 HEURES 1/2 : MATINEEE:

JUDEX
(SL ITE) 1"
En'cre : 0,50 ; Balcor 1.0o.]
A 8 HEURES "
Ls grande Superproduction":

SERVICE DU TSAR
Avec Ivan Mosjoukine et Carmen Bonm.
Entr6e : 2, 3, 4 Gourdes.
VENDHEDI
Un grand,fllm italien:

L'OMBRE
Entrde : 1, 2et 3 gourdes.


-~~ -- ~ w I


Avis
Seerflairerie d'Elat di Commerce
Le Department du Com-
merce a e plaisir de porter A
la connaissancedet int6resses
quill a 6t6 decide que la vente
du tabac en boucant sera
permise 6apartir du 15 Jin-
vier prochain, suivant des
*ralements d'administration


M. Dant6s Bellegardo,
Ministry do Haiti, va parlir
'-'.."-_ poor Wpshioglta
PARIS. 24 D tcembre.- Mr
Danl s Bell grde. mini-Ore de
HaTt',est nomm A WVashirgton;
il rejoindra son poste en jan-
vier.
M. Bellegrde a expri.m A
I'Agence Havas ses vifo regrets
de quitter Paris. 1I Iravaillera
dans un poste dUlicat A consoli.
der les relations normales exiq-


UIIIIIIimnnmiiimniiiiit,,niiuminu ii et un Arrti prsidentiel qui tant ent,'e lea Etats Unis et Haiti
O Dieu des preux seront incessamment porlds et compete rbussir grAee b. la
, Sous ta garde infinie A la connaissance du public. comprehension de M. Hoover.
Prends nos droils., notre vie. o r e 9 _
Pois I'Armee se rangeait aux Port au Pri 29 dcem ---
abords de l'EOlise M0iropoli- bre 1930.
'sine et:resonnez tambours,,on- D.. Ty .
nez clairons iDerPni r"e
Vive 1804 1 Janvier durant cent onz, ans 1
Cest sla Patrie q.e l'on glorifle 1 ,,Aourd hui, les Pouvoirs Pu-
Alors lea enfants battmnt des blics ind-g nes ont le m6me H e e re
mains A i'exemple des ner ones bon vouloir de savor ue tout e re
dige acclmaint Ocide ac- bon vouloir de vr tout La ve es ravaillur d em-
clamaient les g iboziens qui le monde a la poule a, leu,mais barquenent nyant pris au Cap
scaudaient si ben le pas mili i ne disposeil pas des moyens des proporlions alarmanles, la
tair tranigai, ac:lamaient d'as i' lois tI Girde d(il dis)perser par la force
...re .ro. ais, ,criJmai|i. life La ". .., d v p-n, d, n- rare *r Ill
Hiros du jour, le Chef de I'a e L.a poule devienh done re i's nmanifeslanfs.
Ensuite en loule,. out le monde et c'est dommage. A bient61 td6tails
au Champ de Mars pour Is R Plus de cent et n coups de
vue. P canon, seulement vingt et un I -
1 .. .. - Et le Chef de I'Etat est un
SS ur le front des regimenls qui civildanstoute la orce d ter- l I"
prnsentaient tour a tour les ar- me qn circle en limousine, A C 1 cit(e 1 I iC
mes, les genraux passalent aene
.lasaienpiaer ou cabrer Is manire de Mr Doumergue. Nous enregislrons avec plai-
la.vauenx p:aer ou cabrer eurs Ce qui, a I vrit, est de sir, lesfitanauill.s de Mile Ien&
D'abord e Commandant de meilleur god'. Plus d'Armke, Bonamy avec M Arthur Stines.
Arrondssement et e ntrde plus de gtniraux, plus de cym- Nos 'ompliments au jeune et
d lA rron semenpis le. Chef, bales, de clairons, de tambours, distingue couple.
t del fouerres de Terre Che eflec- ^ je srai tent de dire plus
lit des forces side derre l er d Occide- I.. D nc plus die foule, I
peblique I plusPrsdent de d'acclamtions, bien que I
Pour ma part je ne iegrette pas i
Et lorsque passe midi, on r t e ne egrete pas l'oer d Prsidet
laissait le Champ de Mars les 'Aarsone nuit de Noel tran- de la ICkambre Domninicaine.
soldats fatigue es rgardaient quille, on passe un jour de I'An Dimanche apris-midi. sur I-
dun ceil morne soau loin tour. plus tranquille : I'argent dtant initiative du Prsident de la
billonuer *la poussiire soulevie cher est devenu rare I Chambre des l)putes, M. J. Jo-
par les cevaux de l'escorte pr6- Onese demand quand aura libois Fils, une itcption des
sidentiele. .. i ni de s'couler cette journee plus charmantes htI. organiste
Mais F ap s-mi i, toi our tatidique. On a hAte de repren- en I'honneur de M. Miguel An-
surle Champ de Mars, on sui dre le harnais de la vie : le gel Rocca, Pr-sident de la Chain-
vail la vieille bonne coulume pain est si dur A gagner I bre (es iReprksentants de la i6-
s6culaire que nous avaient ap. Mais en son for inlirieur le publique I)ominincaine.
port6e de France ceux d'entre people r(greltte le bon vieux AMws(aient a ceal. reunion
nous qui avaient pu y aller ; on a premier de I'An a durant le- MM. Miguel Angel flocca, Pr.6-
suAvait avec une passion lout quel lea traditions se mainte- sident de la Chambre Dominin-
Airo-latine les courses de che- naient : I'apr6s-midi du grand caine, M. Malebranche, Chel
vaux,d aies e l dhommes; on jouron allait si joyeuxau Champ du Cabinet, M. Edouard i'Estve,
regardait avec pldisir un bon- de Mars applaudir les clievaux Pr6sident de la Chambre de
home essayer d'atteindre le de race qui gagnaient les cour- Commerce d IHati, S. L. Mala-
haul dun mat de cocagne, afin ss I greon., E. et :.oi .tle PlHni-
do semparer du sac de 100 Et c'est pourquoi je voudrais potenoLanue 'de la Itpubliquie
gourdes qui, l-haut, dasaitau tire comprendre ici A ccux qui Dominicaine, M Gorzilcz, So-
vent el lui faisait igne. ne connaissent pas I'Ame has. creltaire de L"g.ition, M. Adalbert
A sixheures, le canon tonnait tiennue que si tout come jadis Lecorp(s E. et Minis'rc l'l -
do nouveauu pour announcer que i Romee le peo ne demand- nipoteutaiire lde la lpublique
ia .tel du jour avail pris fl et que du pain et des j,-ux, il ne I haliti A Salto 1)oiungo, .,
qu com a cell du soir. vet que ces jeux a lui, les Fouchard MrNlineau, Pre ident
Sc etaieul des retraites aux courses de chevaux, le mat de du Ser.it et Melle Alcine Marti
flamnbeaux, encore o la musi- cocagne,... et non pas seule- neau, MM. Julio Pierre Aulamn,
que, des viva's, des p6tards, des meant le toot ball et le plno l Prebsoir, Mar.,ra i Dsinor, le,
teu de Bougale et d artifice. Luc DORSINVILLE. Sinateur L6on Nau, etc. etc.
'etait cela notre Premier I


)utes les Polices

OE LA |







nt la Protection centre la

sans augmentation de tau



LeBosse5Co

Agents Generaux


toIUt cc <^ui u .atU Inu i,


N ecroioie
Diniianiclihe apis midi, au
milieu d'un grand convoi
(t'amis ont er lien A l'etit GoA
ve les fI'uncrailles de :
1),(nind I). Brirlnolle
I'une des plus importantes
fig'ires de la soci6et Petit goA
vienne,mort subilement d, une
cruise cardiaque samedi dans
la nuit.
Nous p )-sentfns A sa famille
nos sinceres coudol6ances.
Hier ont I -ii, en I'eglist Ste.
Anne, Its tlin6railles de M.1Re-
derer L~6vque, arpenteur piu-
biic. II (tait d()puis Ionglemnps
employ i It l) Direction i G6n6-
rale des Travaux Publics
Nous enregistrons 6galemeiit
Is mort, aux Ca yes, de M1 Vic.
tor Joseph l)elermne.
Ils laissent Ious deux beau-
coup de regrets. A leurs families
respeclives Li.: MAr envoie ses
sinceres condoleances.



Horn-Line
--0-
Le i s W\V\aldtraut lMoroa,
venant du Sad, est attend
vers le 5 janvier, en route
pour I'Europe via le Nord,
pienant trdt et passagers.
iLe 1i, s l( ridIa I lorn a ve.
nant d'Jhurope, sera ici vers le
10 Janvier,partant pour Kings
tono, Sto-Domingo et CurfiVao,
prenani Ir1t et passagers.
HEINBOLD & Cie, Agents.
Pour les aouhalts
du Nouvel An
Des cartes (surfines et des
car;lte-res de choix, vaennen
(Idtl' ,retus par l'Imprinter4
Central, 1621,Place Gelrardr,
pour les comments d! la
saison.
Impression soign6e.


----'--"- --- W II-L


43

i?




ii
?g.-


~I I I ~~___ -- _ _r


kmKvLall


I


PAGE 3


A. M. C. E.
Imposnite a tW1 hier ratin,
au College Louvcrturr, la
sauce de I'Association des
membres du Corps E ,.el
gnant en Assemblee G6nerale.
Aprcs avoir entendu ;les rap
ports du Secr6taire general et
lie la trWsoridre sur 1'exercice
prime, on pass l'election
d'un nouveau Corseil d'admi
nistra'ion.
Ont6t eblus : NM.L. C Lh6
risso.. president; les SiUres
membres du Conseil senot :
Mms Iene Lerebours,&GQury
Melles H. Pressoir, Y. Dupe,
ti.Biambv,L.Lr issonJunne
Munier; Messieurs F- Sorsy,
CI. Pothel, L. IouisnIot, F.
Diambois, I.', Raynond, G.
Laroche, Dr P. Colaes et le Dr
G6deon Civil.
Diverses el intkressantes
propositions ont .te taites
etivoktes. C'est aiosi que nous
aurons dans la deuxieme quin
zaine de Mai 1931 un Congral
de I'AssociatioD des Membres
du Corps EnseioDant; les ques
tions des plus delicates y
seront traitdes.
La sauce a durO de 9h.1/2
a. m. A 11 b. 1/2. Nous done
rons dans notre prochain
numero le compete rendu de
t rit V n 1i a I A fa l if


$E~





CI. --,-- .


- I.tf-.-


Mercredi
31 Decembre 1930


Le Ialin


4 PAOSIt


21me ANNEE 7176


Port- a-Prmce
TMbme : 2242


En ventedanstoutes les bonnes


eoiceries


Joe WOOLLEY, Aaent


Avis al Commerice
La Panamal Hiilroal Steamship Line a I advantage
d'annoncer les departs suivants de New-Yoik pour
Fort au Prince, directement, durant le muis de Janvier
1090.
Depart de Aiv' York Arritages d fort au Prinee
S/S c Buenaventura,) le 13 a a le 19 Janvier(1930
3/S a Ancon P Io 20 Janv, le 25 Janvier 1930
Jas.H. C. VAN REED
Agent G6neral


Lt PLUS AiClNNI IT LA KUS P lIln
INJECTION PEYRARD
D'ALOER
SPDRAGt, S PI TRA" DU' I
BLENIORRAGIE
$#dailit PIThARD. 46, r io Cm lh. PARIS


Panama Railroad Stamship Line


Service de frtl


=NEW-YORKCITY N.-Y. CRis rOBAL, .ANAL ZONE et les PORTS de la COTE
OUEST de r'AMRIQUE du SUD.
Plfi a'ite'tle plus direct service de transportde passagers et'du tri" entire Haiti
et o ports Europ6ens via iNew-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme do Panama
Voici la liste de nos agents pour les principaux ports de l'Europe :
An loeterre cossoe France
Mrs. G. V. SHELl O(N & Co- 17 James Street, LIVERPOOL. ENGLAND'
IJTbe following art our Agents at principal ports in Europe :
ENGLAND, SCOTLAND FRANiCE.
Messrs G. W, SIIELI)ON & 'o,
17 James' Street, Liverpool, England
] In rance, Messrs G. W Sheldon & Co. are represented by the tollowin firms


GLmLATLY HENKSY & Co
21 Ruelde la R publique
Marseilles.
HKRNU PERON & C(' Ltd.
53 Qua George V.
Havre.
H52NU PERON & Co., Ltd.
] Rue du M<, lir a Vapeur,
Boulorue sur Mer.
Messrs E.A. BsnmDIx & Co
21 Allengade. CopenhegM.
J OSLO, NORWAY.
Intel national
7Speditionssolkap Oslo.
9ATLAiMIC lFrtIOlT CORP'N
Ballinhaus, Hamburg 1.
Germany.
) Messes ATLANTIC FRnaGonT
CORPORATION
Germany
Messrs' ATLANTIC FREINGiT
CORP'N.,
24 Quai' Jordaens,
twerpa, B .lg''u


HERN PERON & C" Ltd
95 Pue des Maris,
Paris.


HERNV
Rue


P~ERON & Co Lid.,
de Trauquilite,
lDurkerque.


HERNU IRON & Co Ltd.,
9 Iue Roy,
Bordeaux.
r GENOR, ITALY.
MLOssrs HENRY COE & CLeRICT
PIAZZA S.MArrzo,No 16Seno'
COTTENBUIGO. SWBDBN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messis ATLAN7IC FREIGHT
CORP'N.
Kon Emmap'ein 3,
Botterdam. Holland
Mesrs bTMlAbN & (aCo


.. ... --7S1 . ... .... ........ .. -1 *'"

FAITES DES ECONOMIES
EN ACHETANT


La meilleure HUILE pour la table
pour la cuisine.
En vente partout.


L. PREETZMANN-AGGERHOLM &
Agents


- ~a


An


Kon


Marche


ESBENSEN est un lait condense aopre-


cie


par les families


sa creme;


Sour la richesse de


est surtout recommend


aux bebes par les m6decins.


Le CACAO


iona's


quality


Hollandais esi de


superieure.


En boite de 1/4'mIbs. A 0.20
En boite de 1/2 Ibs. & 0 35 -
En boite do 1 lbs. A 060
EAU PERRIER diqestiveD oar caisae, -
en detail, 1f4 de bout. et 1/2 bouteille;.
BAY-RUM de S'-THOMAS de qu
superieure par caisse, bout. et 1/2 bout.
Potsa boire en papier,vente enqros& detail
Par'fumerie:Houbigant,Coty et CheranV



IiAN.iFCTUILE


Insurance Co,

Une des1 .plus forte(,COMPAGNI
CANADIENNES d'ASSURANCE i


sur la[VIE[


;EUG. Le' BOSSE & Co:
Aaents Gineraux!


A


et de passaqers enlie


r LI I I I r I I I I -g


- --- --- -L I


- ,---


- -


t^


AlO


I'BUIIB


SA


I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs