PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05010
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-30-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05010

Full Text



L'hemnme qui dpendrait do
son venture au point de manpr
l'oubli des injures avec le pain
qu'on lut jetterait, n',moit
qu'un gisier a la place do
cceur.
Barbey d'AUREVILLY

MARD 30 DECEMBER 19W


I *ials ,unonts

BONSTIPATION


.. *... ..

tiles .' daTsIli,
UlllieS = -
C'aBT LU MIILLVUR
O W1 PUnRGATWO


Sol" to does chan-. mome-ALw-sMUsc N

a du pays, notre Icel ..
I-t cotrbre LNovB

wa le eridit d'ea ni
Ibe cat mille ,
-letnce dos7
1S obl mir poor
otheSps. a.


4 i


dJ el iurd'AM--m slt-i-my
F e popeladt bw a tiwv at st

aIrtvaU es Ao I
UasAmoua,. I


1 I 1-i05 IG.40.
: V.i kj.&cti&6 poor liqu.as, extracts do
to MA"o, pear *teqo et liqueurs. Extraits d'Elm de Co-
S de ~.avewde at de Lil. Cocktail Nector.i Caft Sucre,
.C rtn VierW .
t te iroNauusL Le RfHTilM NECTAR. at Boji-Vernsa. Epi.-
coAse de Mme lAdk ALPHONSE.
... 9 ,.. _u. .. -. -. -



L~~aS Ihuu


001 on n s pr ow do Vo.3m
wre-i mena do $6.13
1m1 doas ana, MoviUmwnt do W.3 M

., La Banque Royale
du Canada *


Les Meilleures Etrennes
LES MEILLEURIES ETRENNES pour voasm6me, pour votra
Mlaille et vos parents et amie soot lea lisques Od6on, pare*
S Cest poor plasieurs ann&es qu'ils vous donneront le plaisir at4
,la ioie t vous rappelleront A vos parents et A vos ,mins.
I ts soot lea plus durables et lea meilleurs, re grallent pas et ne
aso tent pas,et sent faits avec lea meilOurs artistes de Paris.centre
artastique da monde el d'Europe.
La musaque latino, viennoise at allemande d'Od6on rests
6ternelle, tandis que les lantaisies pour les cnardises exotiques
present toujours trop vite.
Mime nos JAZZS soot pour la plupart des JAZZ& symphoni-
quo. Parisians qu soont tres appricies m6me en -merique.
Nos venos dea recovoir 400 nouveaux morceaux et notre Stock
eat le plus grand at ls plus vari6 de la place avec 950 num6ros et
1900 morceans diftrents.
Demanded la nouvelle lisle et prenez vos disques an plus 161,
car uno grade quantity de Num6ros sera vite Douis5e encore.
Bamsr ODOMN
J. KARYANY.
Angle Grand'Rue at Rue Fkrou.


-p -- .~ p = -.


Probl6me
-0-
Sachant que la misire bet
age pwi dea le pays. expli
quex pourquoi :
lo- Y a-t'il tant de inonde
I assister aux teles ?
2o Y a l-ilplus de voitures
de luxe en circulation ?
3o Lea hommes saurtout
s'habillent-ils micux?
REPONSI.
lo -- Parce qu'il uy a que
ca A tajic.
2 Parce que lea voitures
soot de plus en plus attra-
yantes.
3o Parce qae Ia Maison
Viaoont CAUDINO
25, rue Boone-Foi,

s'est sp6c'alisie en article pour
ho names sis que Casimirs de
toutes nuances et A .out piix
chapeaux fins, cravates et
chemises de toute beautique,
grAce A son Stock formidable,
elle peut vendre A des prixd6-.
flant rellement toute concur-
rence. Rendez-vous A I'tvidei-
ee en visitant la maison Vi-
rent Gaudino,225, Rue Bonne-
Foi.


On espere

le trouver...
0ki a presque tout-A-tait
identtii Ile bandit qui,la veille
de la Noel, avail r6volutionn6
une parties do Bois-Ve na par
ses excentricitW. D'ailleurs
les gens du quarter sont
anssi sur leur garde et ils
attendant nne nouvelle edi.
tion de I'attentat. La corree
tion inflig6e A ce tameunx
iralandrin Ia premiere lois
ne sera rien en regard ,le ca
qu'on lui prepare. Mais peut-
Atre n'aura-t on pis le temps
d'agir contre Ini, la Police
aura eu dj le temps de
meltre Ia ma;n sur lui, caron
est tr6s s6rieusement sur sa
piste.
,- ...--J-J L -- &dl

Le Depart

d'Einste in
Lo uvasl phyTicien a preici6 ne1
disears sur le pacilisse


I


... a vo un jeanu comaecseat
,ui montrait. vendredi apr6s*
inidi, au Bar Terminus, i &n ar*
Shilecle, un trs ioliporle-cartlo
qui, parai'-il, est un souvenir
,ue )a Compagnie Hollandalso
olire 4 ses clients el t a memis
A vu passer dans lea yeas do
FI'architecte an dksir nettement
a aicu.6 d'en avoir un do tout 6
lit pareil.
'... vn' u. durant loutsla nuit.
de Noel, qu'un seul de see pe-
tits fanaux de carton ot paper
fin qui, jadis, sillonnaient, per
milliers, nos rues san 6poquae
de fin d'annee. Lea enfanta oat
( d'autres preoccupations.
... voit qu'il n'eat pas du tout
vrai que les jours so anivTat at
ne se resseinblent pas. Coauque
nous vivons depuis quelque
Itmpssont affreusement pareils.
Les fetes de la Noel n'ont pas
pa lenir pr6'er un visage nona
veau et ceux-Ii se trompent qui
cro;en! que cpla va changer yeso
les tftei du Jour de I'An. Rien
ne resemble plus au lundi quoe
Ie dimanche, si ce nest le so-
medi ou le nmercredi, 6 moins
que ce ne soit l mairdi on le
jeudi. Oui, nos jo irs se suivest
et so ressemblen comma doe
soldats a la file in lienne.
...voil quo I'on feain3i, her.
queue leu leu A la porte d'Alis
Roy, rue Bonne-Foi. Curieux, il
jeta un regard turtif croyant ,
qelqu'accident on A quelque
distribution de r6clames. Maii
non. C'Glait bel el bien uO as-
saul que la clientele doansit A
Ia Maison, chacuns'eaapressant
d'avoir a Coulee d Or 'poUrr te
soir et demain.
*. -
... a vu quelqu' un qui eonsill.
lail A son ami ricemment som-
m6 A un pose diplomatique, A
I'Ktranger. de psswr par Now.
Yo.k, o il pourra fair provi.
Siou de costumes 16gants et as
nionter une garde-robe digaps
du rang qu'il allait occuper. Le
diplomat souiiant r6pondit
avec un admirable A propose:
S'Pourquoi New-Yoi k? Est-so
que 1- n ai pas ici LA P siani-ea
ou I'on habil e come A Paris?s
4*
... a v une dame tort en pine
de trouver un petil cadeau A of.
frir A Monsieur A I'nccasion da


NEW YORy,22 doe.-Le protest lr Janvier. Elle baltit long.
rE te et rih sor temps le b ton, cherchant,cher.
pour lainst iestpear.btideson chant. Elie trouva enfin et alla
pour la Caiornie, bt de ara une boutille dRaUM
voynge. kvec Mmne Einstein, HNRI GADasRE. Carte Blanche.
il s'est embarqu6 de nouveau
sur le a Belgenland ). sur le- ... a vu un trarger frais d6.
quel its sontarriv6s d'Anvers, barqu6 I'ort-au-Prince et qui
la semaine dernire. IeU arri- leusit hautemnent I'61egance do
veroni A San Diego le 31 cou ia sociWt( haltienne. *Commea
rant. Paris, commune A Pja isI r6p6tail-
Dimanche soir, le proves. il. lien d'e6onnan', lui dit quel-
sour a prononc6 devaut I n u'un qui conna ssait le secret
a New History Society ,. au eceto e eltgarice : IsNabikiat
Ritz Carlton, une conference tos chez PAUL B AuxtilA
sur ala guerre et las pails. ,
Si deux pour cent aeule- 0 voi plus, long de
.. ... l-|rues el sous los galeries des @a
meant des homes suscepti- 16s A mode, quo des maine
bles de porter les armes, re- tendues et des 16vres bl6mos
tusaient de r6pondre 6 i'ap- demandant A ceas qui pasest
pel, dit-il, lea prisons seraient ou stationnent:
insuffisantes pour lea abriter -Dix centimes sAl ryow plait
tous. cher Monsieur, pour me pajer
Une autre m6thode do r6- on bIcauit.
distance cosisterait, so* lo Quelquefois Is meiaaser qoe
ll. A rate r auntonad doe r6. passe on satiou al s~
aistan c coOtre Is guorr .u- ear a s men at aiors i; deem-- S
et uanecnoralant rspaIpen plusi de dix coauti qs, pmo
uetconib ientles pici- quelotn s , int a.i a d
te deo ouns lea pays. A son mbseas alors
avis, cette dernire mthode solwa ntpas do la mai a ela o
semulerat plus a slleaa qae qui so tend on de la l6vrn
la preceJte*o. wme qui demanded, il4 r6poad:
Ce qu'il taut, dit le aClibre F.. moi la pass, s'il To
savant, ce soot de, acts et plait, mes alftires me aufliaat.
non des paroles. La ditficlt, ** ,
ave, lee p.cifiates ,to,lS ... vot utn o e do o a as
dit-.l, c'est aqu i ac. :ulOeut | gul ..* i dau ca t a ls0 "
la brebis tamnno quo it.s luu s miad t proud son cock.a U ll
6dnt d -hora- -pluas heurousqu aun au
ioae anh r.lur bt come on lui dea..
Les pacifise., l uila til, qui Ls read sit p d o
aitteigneDo que c qux qua snt pius heureux encore: =
dejA cunvatncu et a cullen- Je viena de recevoir oa ear
teot de parloles, sans rieo Je dean deux bones bousseuo do
plus. haa Sermths,Cachett er.
'' *


- ..-.# 4*


* *. C ~


I


, fA
i r


4

4




2






q










4.
4


Travau,


-~ 1
I...




A
4.
4


I


I


- -- I----I ------ --- -- ---F- ___*---_~_-~-~----~_r -_--rC.--~T-L-~; rr~--~- --- ---.- -------i~--


= - A- b-


---- -- WAM---,




--~*4 4
.7


LB MATIN.- W Defbre


PAGE 2



Propos

cachetes Il


&A e .ri.de Paris o iaforsI qu'on
I vwat d'5tett e n France, des irm-
],pl. Rouwrecommander Ia con-
bmins 'E"o'd vint.
Cos Iea. *, pearlt-il, fort
S sbiea mcousu. L'un cite use phrase de
Pasteur:
-Le vin et Is lauslsineet la plus
"-"diqo dee bou **a. .*,
1n a ure dit : a Donna la pr6t6-
goace aix h6tels et restaurant qua i
eomprennent le vin dams eIs prix des
TU1 'troiAeime rapplsle que le vin
se If microbes (l I'tau. @t un qua-
leme qu'l y a lmoins do tubercu-
loux danl eas regions do France o|
roi belt du vin qu'aillours.
SNe pourrit-on ppas mettre aussi
bec mnoun de timbres pour recom-
wander I'usage do rhum... car natin
laieux encore que Ie via, il noun gem-
ble qua le Ru18 SAMTEK CAC1UT D'OR
.jouft to caeur.
-,-

Entre Nous
Annibal savait vaincre, mais
line savait point tirer profit de
la vietoire. A prds nses clatantes
victoires de Tesin et de la Tr6
bie, au lieu de marcher sur Ho.
Q me, il commit Ia tlaut de pren-
dre ses quarters d'hiver en Lu
canie et do s'eufermer A Capoue
don't les ddlices lurent tatales I
e a armies.
Qn'itaient-ce an just que lea
fameuscs d6lices de Capoue '2
Y avait-il uu Sea-Side-Inn A
Capone 7 Sea-Side-Inn avec son
orchestra enchanteur .. *on bai
incomparable... sa clierntele dis
tingu6e et cette bri.se marine
qui soulfle come poor les
6teindre... sur les d6sirs tropj
fous, et our les girandoles 6lec-
triqaes ?
,i oui,je comprends 1'iuactioi.
d'Annibal. Vous Ates prite, Ma-
dame,de dire A vos amies qu'on
dense Sea-Side-Inn toule la
nuit de mercredi prochain...
et qu'il y aura une surprise...
deux surprises... cent surprises.
plus agr6ables les unes que les
anl roo.

Accident

d'autc
Samedi soir, vers les hui
heures, sur la route de Bizo
ton, la voiture ESSEX apparte
nant A M. Esper et condrvi
par son chauileur entra er
collision avec le camion dl6
nonmem LE ROMAN el portaun
le numnio 3i70. Ce caiuion
ppaprtient ai M. Moise.
L voie tut compl6temeui
obstru6e pendant plus de troi,
heures. Aussl plus de cent
voitures tureut arrdtees sur
la route. 11 y en a qui muin.
taliet let d'autres qui desceu-
daient.
Lea constatatious d'usage
lurent taites par M. Deversou,
Jage de t'aix de la section
Nord. C'est A Iamabilite du
lieutenant Melhorn quo 1'on
dut de pouvoir circuler. 11
aida A ouvrir la route en si
pervant de sa propre voiture
i n'y a pas eu, heureusement
d'accidents graves. Les jeunes
Rlles qui se trouvaient daus
I'ESSuX No 3104 revenant de
h/laaviere troide, out ete con
duites a i'H6pital.


Necroloqie
Dimenche aprs-inimdi ont eu
Iteu les funerailles de Madamin
Alexis Letellier, nee Alice Uu-
teen, more dans un stupioe
accident d'automobile sur la
route de Kenscofl. La detunte
qm eat unanimement a preciee
do oate la soci6t6 de Port-au-
Prince, laise do proloods re-
Noes prdsentons nos sin ceres
sodoleances aux parents ai ou-


r Yba particulitrement a noi amias
, Alazia.Letellier et Maurice bu-
La voitars o0 sa trouvait Mmo
S' atllierwchavira dans un des
bb quivoisinent Pdtion-Ville.
, le atait conduits par M. Gui-
ra. LLes a(ure' personnel qui
S wlltreait dans la voiture
' a01 ion o.


Kenskol


E. DEREIX


E. DEREIX


Grand diner Dansant pour

le 31 D6cembre a 8 heures

du soir.


Nos aimables Clients et

amis sont pries de retenir


I leur table d'avance.
l .. .. .... .* .... 11- '
Deier diplomaliuae l lotorio o.t I arlto
A la Pr sidese* .,Hior soirlSon Excellence M. Le tirage de la loterie el de
Stenio Vincent. President de la la rate d. a (Eu1res de I'As-
SI6pub ique, recevait A dtiner les association des Membres du
embres du Corps diplomati-CorpsEnseignant et du om
sue. Cordiale reunion au course L.r hasi, n de ...d ',m
de laquelle il y eut do nom te haltien de I Alliance fran.
hreuix changes de vue et oi laise ont eu lieu dimanche
on se rendit comnple du d6sir mating A l*Eldorado, au milieu
le resseirer davatitage les rela- d'une nomibreuse assistance.
ions qui nous lient aux Puis Les deux mille gourdes ont
dances representees en Haiti. 616 gagn6es par le No 3775.LA
Aux Cosaques N) 555 a enlev6 lies quatre
Par suite du iiste accident cents gourdes: les lots de
plans lequel a succomnb6 Madame 100 ; 50 gourdes ont 6t6 emn
Ilexis Letellier, inauguration portes par les Nos 1111, 794,
lu nouvel 4tablissement de no- 35/6.
re ami Maurice Buteau, A Kens Pour les autres num6ros
koti, a ux Cosaques , a Wte ren- gagnants on peut consulter
v'uyee A une date ulterieure. Ia listed au magasin de M.
Simon Vieux otl depuis hier
Les enseilges de sla Cie. Eleelrique. se tait le paiement.
On donides leicitanions sa .- Le tirage de la rafle s'tes
res A la Cie. Electrique de Port- op6r6 imn6diatemeit aprj s
se.-Prine qu i a change t main scelii de la loterie. Le r6sultat
ses enseignes. "ies sont main- estle suivant:
tenant ecrites en tranais. Gest .No 1304., auto.; 1309.. l'r. -,.
un pas vers IhaXtianisation. .No 1304. lau, .39 Ir-
Sm thopIonique 6elect-ique ; 247
.... ..-.. le Victor polta'il, les autres
Le Bal de I Alhleli Club lots out gagnes p" r les Nos
Le bal de amedi dernier d :81, 951. 162, 1292 1u2. $3,
ai Athletic Club a a eu, comin- ..3, 599, 2i 1)" -467 et
Ion sy attendant deja, uan tr& 1385.
grand succks. Nous pr~sentons 385.
A cette occasion nos sinc6res
compliments au Comit6 du
Club, parliculierement A notre M* Plerro Hudicourt
amri le Dr Bastien. Gandidat au 86aat.


A L'ECOLE lIE IIKOIT
Hier vers 10 lieures du main,
.1 a 6t procede a Iinsiall.iori
de Me Hilgil coinmme Directeur
,te IlEcole de Droit en rempla-
cement de Me Joseph Justin.
Me Iligal est trop connu dui
grand public qui a su apprAcier
ses rares et belles quahlts pour
que nous ayons encore A le
presenter. Nous lui envoyons
nos sinceres ielizilations el pre-
uons plaisir A rappeler que son
pr6d6cessear laisse d'excellents
souvenirs parmi les 6tudiants ei
les avocats de difllrentes pro-
inotions.


Aolre conlfrre,Ae Alphonse
i lienriquez, nous prie de re-
produire d lelles fins uiles,
(a lettre qui suit:
IWAlphonse Henriquex
reparat dans l'ar6ne.
Port-au Prince, le 26 de-
cemare 1930
Monsieur le Secr6taire
d'Etat de l'Int6rieur,
EIl son ilHoel,
Mr le Secr6taire d'Etat,
J'ai Iavantage de porter ii
voire connaissance,que je dois
reprendre incessament la pu-
blication de mon: journal aLa
Itepublique. devenu plus tard
( La D6tense et plus tard
encore A( Le Journal lautiles
et qui doit reparaitre main-
tenant sous le nouveau vo-
cable a Le Justicier ).
,Je demeure comme prkc6-
deinment, le seul responsa-
ble de cet organe. Veuillez
in'en donner acte et agrter
du mdine coup, mes saluta-
tions distinguees.
(Signe) A. IIENRIQUEZ.
,Pour copie contormeo;
SAlphonse HENHiQUEZ


Les iuscciptio-is se poursui
veal uaciVcaneint pour les lec-
iio,s coinplimentaires do Jan-
vicr 1931. Lea aunisde Me "ierre
tiudicour( Ires eilhousias es se
preparent A la grande bafaille.
On sait quel raoe joue depuis
plus de di ans dans la cause
du nationalism M' Pierre Hu-
,licurt. A des moments o0
j'saires d6Aesp6raient et par-
ialent de jeter le manche apr6s
1t cogite, M* Hudicourt ne per-
dti lui jamais espoir et y allalt
tres souvent de see tends per-
sonnels coutinuait, tant alu
iEtat-Unis queo Haiti. cette
catmpagne dout le resultat pri
,nordili fut les elections Lgis-
latives. Sa place est done dans
celte assemblAe qu'il a contra-
ouu6 nous donner. Ce sera un
simple acte de reconnaissance
que de I'y envoyer asger d'ou-
lant plus que son pas,6 el aes
hiautes quantts d'homme poll-
.,que et do diplotnate sout la
garaiiae qu'il rendra d'iumpor-
(ants services A son Pays s'il a
Slionneur d'etre parmi ses le*
gislateurs. Le moment est dli.
cat. II laut au Parlemeat des
(io mnes de la valour et de I'im-
iporance de M* Hudicourt et
don't la rputalioua irradi. leat
IaDi I'Aierique Lantiae qu'aus
Etats-Uuis.


GLa Chaste Suaanne
& GAn6-Taldy
Ceux qui ont ti6 A Paris out
eu impression d'y etre diman.
che A Cant-Taldy. landis que,
sur 16cran se deroulait le beau
et disopilant film: La Chaste
Suzsnne. Decor, intrigue, jou
des persononage, tout tiait vrai-
ment do Paris. Le Moulin Rou-
ge lui-meme ne manquait pas
au plaisir de ceuo don't Mont-
martre a gard6 le souvenir.
Nous demandona A Taldy, *t ce-
In c'est le yam deipresque touts
la belle salle de dimanche soir,
de redonner ce flm au plus 161.


IL Y AURA BAL, SOUPflER.-,I

MERCRED 3 1 DIC,'MBRE4id-- T '


LA NUIT.


f~u~p ~"...


I,,'


L'ESPIONNE aux YEUX
NOIRS


A.I VA
Iatr6ea.: 1,00

Coalre lee aelivileN e imulles

WASHINGTON- Le raprd-
a'ntaot Hamuilton Fish, Pridt-
dent dE Comild do Ia Chambre
qui enquate ear lee activists dao
communicates aou tate-Una, a
commence a6tudier leealois ban
eairo. poor asrer Is puni-
lion poseiblo de coax qul re-
pandent des ramours malicieua
- econcerant Ia solvabilitd dea


--A l


LeSwagamateaoasanete




prequeea I Ines qu isi ir,
oa inolamto m ldeo artara b



o0 cell note verrle i i.
Genral sure d do


Club-Union
O. n'oubliera p.s qae 'o
ce soir quoa ie e *ClubUnions
offre son gr ad bal annual Tout
a 616 pvepar6 pour qa ce soil
un sncst A ce, oir do,"ne
-- --- -

SCoeur

de Femme
A V.ri,6., ce noir, nouvelle
reprA-entalion d aIs disopilante
comAdie de M. Gustave Augue
tin : a Cour de Femmres..On au-
ra Ia joie d'applawlir fau'oer
dans le personnage principal.


Nouvelles-

Etranqeres
RADIO PRESS NEWS
27 Dicembre
Le primes Loais de lease.
se revtle dielataar
MONTE CARLO-Leh Prnie
Louis, che de is pli e pran-
cipmute do Monaco, sesconob-
titu6 aujourdhui uu dictaieur
A Ia suite des troubles qui 6cla
Street qumad il retourna Il
somaine derni~re de France. Le
Prince a suspenduo le garanties
nationals et communales.
A Iomea
MOSCOU Ju.eph Stalin,
longtemps recounu cuomme la
plus putesante figure q n Russis
sovieliquep bien qu'il n'occupo
ancune position dans le lgon-
Vernemeal, est devena mem-
bre dou onseil da Travail et de
la D6teans.
1 L'(al do lami de Poisarar
PARIS- Raymoud Putocar6
a atleii, uu eilit do convales-
ceact i a suie de sa recent
maladie. L'ex-President est ca-
pable do manger requlierement.
Le sesateur ierris a ea pas cam-
didat i la president
WASUitufo.v Le as6as-
Idar Norris aulourdtliui s'eit
refuse A uu movement en vas
de constltuer an truoas6me per-
It et a dit qu'l ne serait pas
candidate A la IPrsidence. ..4j
4 la Iavai
LA HAVANE-A laguit de ola
saisie da'un petit paquat coats- !
uiat de grenades a main et des
materiaux a cunlectionner des
bombe., la police cubaine s'ot!
pr6paree A laire un raid deana
one tabrique oti elle croit quoe
io explootls oat 646 tabriquts.
laeries Levie s9ret doe vl
NUW-YORK Charles Levi-
no, premier passage aerien
traisatlianiique;compai alare de
vautale district attorney Thu-
mas ..Lram pour expliquer fa
pretenadue puaenion de UlU
actions de buiriae qui, dil-on,
oat eti voiee.
NEW-YUlft,---. e gdI UC..,-
ea out caapture 1 balaiAu ut
colatribandue ut eovwia Au-
dl'ey Us.. Cuictiiica huua pd~A
iol uglaia., oieA uUe pour-
suite meuvemeniee a course
de laquelle troi& projectiles du
bateau du gouverneamea oat
brasA la poup. du conatrebao.
dier.Uae cargalon de boeoaof
vaiant 160.U'0 douira a let cap-
tur6e t i'a equipage de 11 homo
mis arr6 6.
Four porter tecil.herl A me relirer
"Ag.il,-La~ teaiaive dae pluas
jeunes actears et actnices do la
lgomA6de PFrea so do former 6
eso retarer Cecul.Sorel. 6toUae do
60 sm da thb*tre do, rfta:ea4
realt-eaa e asea qasmd la
Luomale de directioI reluaa de
briser soa contract vi. aroe la
tIhealre.


Cigarelles


~1


Camt


Les seules preferees

les veritables connaIsa


. Le Rhum Barbaicourl


06d*e Cdat:.


I


_ ___ __


- -- --- ---


A.-


_ I I i III I II I I in .. . .. I I1


~ Ir~c~ I i C I I I


I


onaqueu. vre Noes rviemdroM eatt
a. do informatlm. ,
ftmsa 4, fruasis -
PARIS-. Le reserves d'or LOdy7ilte d'lOmNatro AI i
fran aiu ont attaint an nouaveu LONDRES-L olo-l aw- L ,
record liev4 d'apre Is dgcla- reace d'Arable oeaep as le
ration hobdamadaire de Ia sirs A fraduir I'Odysefo d'bs J
Ban as de France qui montre mere on anglaia, a-8 it 69 a6 '
queo metal prcieauz mainle vT#. On dit qul a permatine A
nant dan*e ls eaveaxz de MlEst pas quoe le Tmw N ait aR w ,
0sieve A 53.213.000 francs. m6me si'l I'aca. a- .



Royal Mail Steam Paket C*
Le steamer "Culebra" venant de Kingstloo Londr d"I
Sd slt atteedu 6 Port-au-PrInce l 7 IavUier, preoa
frdt via le Nord pour HAiveAver Loadr et toms lM
d'Europe. "
I. J. BIGIO
Agent G 6nral
T616phone: 3t1. ,

Cordon nerie Mont-CairmeL

hyppolle R. Jeudy
A COTE DE L4 POST, GRAND'RUE 1722.
Vient d'amverart bel t grand awortimeit de CbaO "
gea d Ionite fraicheur et de toute beault. '*i'
On y trouvers, en outre.des bretelles, :ravatescha uU t
Chapeaux, etc, etc. et tus autres articles de choix, do he
goat et A bon march. .
Mesdemoiselles. Meadames. Messieurs. unai vq1ie' "'i
A In (CORDONNERIE MONT CARMEL. 7






LE MATIN 3 D)cembre 190


S es r *u Iel. La race est vigoureube.
. Le LIVreS Ellene veut pl s mouinr.Elt -
..... lulle contre lcniraseienl, s
lls tletnace, fiouche, obstin6,
.,L Chef. par6Claude Farr t. Ia lull tequi, db~b i'avenntiai'lir.-
r b.Flammarion.- Quel ptre t P
vdU Ifa U.l ide r6volu. ctoi se, Madeleme s
Sd^ 0 l1 toI-eatw ta les ptw6Piess avec dre. s | -l
rc. OnfeIecIee entchose ba chiftres, en une langue coloTee
Sunefemme,cette chose ba-'e forte.
., El il leii sCcrifle Ia JA4vo- e fqui donnaau 1ivre so/
e caractlre particunor, Ce qu I.
4 a roet ues prI vl6i6s A cla te couiue un 6wouvuit do.
i de i'actipn d6cisivi in- cu1ment in,i clt I e sfl.e
SdecrpuleEt per g reu quwn saiae chaqui
S dques scrupules. Et i a peur page, e'eat I'amour frtmassant
ae l qs ie-M lii qui, -di que manifeate A notrl race, cate
e ie b ai q, d i blanche au grand ciur. Son
e i lk eb l~ s fi oi n devra tre iuscn psr I
i a ruine..& aLI l e eux qui, ap ten i sIri ce
rue? ePourqOa i i slddi LPE u ri |
pemuniste Sel hommte? t opresseuse, ae penchent pour-
loIltt sur le ssoursacUes do $io$',
Ile ignorance dk 'Hiloire. I'rres el protesteaIal contre i'm-1
iMpore donc ce qui se passe lubtice li omphante. El ( itre
l tussle, cels ilmeinse auro -No',- c'et le plus grand luge
ir pourpre ? L nine qui s6me u t
jarutne... Noqouot de-mm.u. e ous paionb faire de ce
Aussne...i le tre C d, s -"'is l yvre,- done Iillusion qu'U
Russe, da'Jppat^que uelcoa juur pourrait tre liancluhi l gab
quo, sbe, d eocezt rue u ,UWqu sepa re deux grades col-.
go d ntr'gqn ,!tectivites humaines et ennente.
lntagir I 'here o esel ve eoucwfl.
s.e, quam. regapre pas aan -.-. -
moyens t qui tue loraque le a
dneux ont rait. 1 r ,i-r, ...Lt,
Claude Flr Are a crit on de a 0 U e
ses livres In plus puissata.
,6,vocation d4 dram- revolu- des Grands
honnaire, let #mo- vements de ---.---.-
foules, leas birge, les tueries, 1
intervention dans rime'uie, .LICS,.'
dains la"tiasse portugaise qui peut, a l'heure actutlle, 'ft ir
foute, des implaucblIb elument.! Lea prel ds bilas leads de Paris W. dae tournse, et note c', e-.
'moscoulaiies, cela est duu des ponduli pariettn, M Jrain -t"
plus robustes *crivaids do ce Do Coarrier' du Patiqae : nard, qui est Ie plus iens, ig g
temps. On sait en quoi consisait cellte de tous l' chrotiqueurs dc lla
Ei parmi iant de figures do- tameuse ( lournie des gi.-nls bvs, ous dit qu'il y a deal pris:
mintatrices que I oeuvre de Clau- ducs a ainsi appelee p.irce que canq cnus et invite trains, plus
de Farrkre impose A uo:re ad- les grants seigneurs de lan le pourboire pour les guides, qui
migration, cette figure g; c6e, clenne cour de Aussie, do pas- sontl census proteger les cuntiieL.
inoubliable, le Chet .. noun pas sage A Paris, se taisatent uoe ISU sUnuie, pour quelques dol
Vasco Oriigao, mais Spun. joie d'aller la nuil, sous is pro. lars, tout Americain peut se pa-
Ua tr6 grand livre. Un chef. section d'agenas du SdretO, ma. yer cet-e exclusion dans les pr6-
d otuvre. quilles en apaLhes, visiter tous fendus has londs parisiens.
Frdre Noir,par Madeleine Pas. les endruiti interlopers de la ca- No, Amn, ic .1in, noJs dit-on,
L',. 'lammarion.-Le plaor- pilale lrinatse. Or, tous ceu& south nes tIrand, de ces divertas.
oiiddble reqaisisoire. ecrit cun- un puu vu courant de ce qui se seimeitls. l!.s to in:tl tie verna-
tre los tourmuenteurs b'aucs. passe n' guoient pjint que les blts caravants qu',on co idalt
L itdicible cAlvaire da notre cab.iets burgues od allaient dans les bals c leares et dansi
race, les crimes accuinul6s con- s'atlabler ces visiteurs illustres rls etablisetmenWs bizarre com-
tra elie, les huntes doat oa l'- a taieert truqu6; et que ces pr6- me a 'As de Pique., oil tr6)e le
breuve, I pio4inement du trou- tendus assassins avec lesquels grand Julot, en haul de Moat-
peau noir, joat &ela est wontrt ils hayaient pendant quelques martre, oz thchz Lionne de
dans des pages accablaotes,d u IultanIs n'etaient quo des com- Mouft:ard ),. tout sa loid des
ne implacaDie sincreitt. p.re.*. Liubeltis. (.e,'w dame, nous doa
Mais est envisaged aussi la Ccla n'a pas chaing, ou du Jeatu-t3-rar I, opere dans uni
r6actiu des ecrases, liaer, dans Iaoins, ce qui est change, c eat coupe gorg eltjuree de vaga
le dowaine mat6riel, aujour qUil 'y a pius de grauos dues.|I bonds aux mines ainistres et de
d'hui dans le domaine intellec- Mais le premier quidam renu chifo.iniers en ruplure de cro-


pw


ITON IQU. T
APRItrT, PI


rang de I'Op6ra-Comique, Mile
Ino qui rtclame 25.000 trancs
pour appointements en reta-d.
Cest elle qui ;sadit la Lionne
de Moofleturd > el injuriail lea
visiteurs. Do coup on a at pris
que parmi lea voyous d4penail-
1sa qI assistant ja vedette de
l'endroit se trouvaient deix (ho.
ristes et un danseur ponr joutr
des r6les reluisants.
11 nous a paru int6ressant de
porter ces tails A la connaissance
do nos lecteurs ammricains. I's
savesnt maintenant quo lea ban-
dits charges do donner le frisson
de la peur A cenx do leurs com-
patriotes qui visitent les prt-
tendus bas-tonds de Paris sont
implement do ptuvres bougr. a
deguises et payq au cachet,
tout come ces braves get a
qu'on embauche A Hollywood
pour figure dans lea films.
La fillette nest
pas anorte
Nous avons requ hier a
inidi en nos bureau la vi-
site de Me Louis Vilmenay,
qui nous a intorm6 que Mio-
rena Morency, la petite fille
qui tot heurtee vendredi der-
nier a La'ue par son auto,
n'est pas more. Elle cst in-
tern6e A l'H6pital i la salle
No 1


chets. Quand lea voyas urs ,n Nous publions volontiers
trent dana ce bouge, I v information de e il ue-
band, hurle?, les (h f ) inlorinaiiotide We Vil'ue-D
chantnt des coupt, t. ais a ,. nay et sonhaitons A la vie-
1e ni at L'oane interpele Its' time un prompted retablisse-
touristes d in% les '- an,- le plus ment.
grossie's en lear ofarint du tord-
boyaux dans d.s vrres pois-
sea. A C* E T GrfndeFtefor.nalO
A. A V1. C.
On se derma;de quel pltisir A M C e. I re.
peut on prendre A ces imbcil- tCe m.atliti1 9 he au es el (e- l.a grandefi',le/oriineqiitaura
lhs. 'ourtiant la plupart des mie precistsa i sie,(. ti ( .I- lieu d/in/n.ire, '.Janvpirr pro.
6trang-rs paraissent enchvitnht., 1g" .ouvt rtire, rcallion drs lin an P'rnsionnat Sle-tose
et vous pensez bien qu'une lois Memibres d' l'As;ocialion (l de I. ima. fra les devices de nos
reutrie chez ,ux is ne ti'riisent Corps Enseigni nt en As( Ill petits par ses attractions mul-
pas en recus sur ce qu'ils out blee genra 'e. lip/ls : .en., I oh'rie ; touls les
va dans les bas londs de Paris. Au cours de lan s dance on nMunmeros ya(Inants.
0O, its n ont rten v.t du ioul; its proc6dera .t I'clectioni (lu Con Las mance lillraire el music.
out tout simplenient assistO 6 seil d'administralion aupreI c cale conmiencera d 7 heures 30
un spectacle grossireinent tru MArer les intcrtts de l'sso et charinera /ieunes el viieu.x var
quA, come oan vient d en avoir -ciation pur 1'exercice 1930-I son choix iari.
la preuve p~arun proces qu ak ura 931. Qon aile done en foule se
a jug r le tbi ial civii ( de la Nt i !e e l, Il rcrer drliciiI'ie ement I'esprit.
Seine. Nesab ont I1i Lecr.s .es e(rles solnt en ente chess
Ce process est inienl6 aux en- eligibles tou, iiteibsc.s ien le Luce a, rest el au Pen-
trepreneurs de la Tournue v retard de plus de trois 1nois sionnal Sainte Rise de Lima.
par une chanteuse de second de c6tisation.


- - .4~ .a....a. -- .0-S ~ *t .* -.


REMERCIEMENTS
OMr et MadameJoachin
Jan-baptiste, Mciles (Anna et
Laura Jan Baptiste, Mrs Jo-
seph, P.erre, Yvcs et Lonnu
Jan Baptiste, tous les [autres
parents et allies, remercieunt
sinc6remcnt touL *lcs amis,
tant de la Gapitale, de Saint-
Marc, des; Uoualves et des
autres villes de la Province
qui leur oat done un le6nui-
gnage desympathie A l'ucca-
S siWon de la morl dej leur re-
gretid .
lrangois Joseph Marc
Antoie Ji-Bapliste '
survenue le 17 N cet:mbrecrt.
A i'Age de 25 ans et les prenat
de croire a leur prutonde gra*
titude.
': Port-au-Prince, le 29 -d.
ceibre 1930.
Alj tfm i ESIO#S
Sademft5aI inm6diat *t gu .tson pw So
ules R6baud
&V < .#an1.ukurigewrnntatmniem|
u x, Rue Victor-Hau
JWI-.1. pmgut-hm (Ert ae


km. ... mp. ---,n


.4Z'I


II a'y a qn'au tseo.t0 inlmitable I
Second Hand
Pris Statn, 'a
zMILLiL.N ilrKiththb
Graud Itue 1i\ 1005
Telephoue 3356.
La seule mason bien assortie
de la Republique en pieces
d'automobiles etA 1/3 un tiers
de prix : Toutes acquisitions
taites A laWest Indies.
Charge Battery ur 1,25.
MILLION Fieres.
i616phone 3356.
-- --




Est une prescription de
\ledecin pour Iea Froids el lea
Maux de tMte. Vest le remade
c ,DO le plus rapide.
666 tn tablettes aussi.


P hlu~rr -vomm r


Tbut les Po

f;OR2LA
'Sn"++ ~l! ,


Panama Railroad
Steamship Line
Les chargeurb south pries de
mother que le steamerAnDou
ebt atltedu is Fort-au Prince,
venant de Cristobal, Canal
Zone, le merciedi 7 janvier
19J1.
Les permits d'embarquement
seront dliAvr6s pour le htit A
destination de New Yoik et
des Ports Europtens sur dea-
mande laite A ce bureau.
Ce steamer partirale meme
jour A 2 heures p.m dii ecte-
ment pour.Ntw York prenanit
tret, mall et passagers.
Port au Prince,e 29 dicemr
bre 1930.
S.JAS. H. C. VAN REED
Agent Gentrel.

LU LINAUES EXCLUMFS
LU OIMRIEiS HAUTE NOUVIAUUt
LU EI R"KTUK. atl=N O0UTqE
StPATTL GILEa aL. STRUNS
4,. u oIhrmOU4.. PAWS
a gsJIWa ellB0 = .=sa!


IiC


dices


comrnpenent la Protecton centre la

Poudlre sans auomentatiOddck taux


Eug.LeoosseGo,


Agents Generaux


II

a







a
h,


S
I





i
bk
p
*
pa


VARBIIT1S '@
CE SOIR
Coeur

de Femme Ap
Entrte : 2 et 3 gourdes. .-..,


FAIBLESSE
DtBILITt


IrEi

DESCHIENS
< i H emogloine 0


F r.8 "rt ' '


.Giulez onus Ies Rlii ms

ET VOTE CHOIX S'AR.jETERA


INEVITABLEMEINT SITH LRE

EEIiD


Qui, 'a prix eqal,est insurp'assable pou, sa

purete ct la finesse de soin arome nature


DIS71LLERIE DE FAIGLE

M. FONTAINE, ProDrietaire

D6p6t: Anale des rues Danles Destouches

el Maaasin de PEtal.

Represenlants: St-Marc: H. Deshamps

Cap-Haitien: M. Giordani

Jacmel: Pacsal A. Brun


I --~-- - r I ----i------- -r -- IhBoom _


4 00&0 ... ... I


- W -


- Io .


- -r~lc~ -c--


____


--


I -


I'.PGE 3


C ~---- _~


go 0"" **""'"


1


t~ C~








Mardi
30 Decembre 1930


Le Mtalui 21MAN717
Le M a.,101.'


4 PAQS,3S


s-W eu* racns
TI mbme:aO


B ='I 1- - -----~Y -- I rI-


En ventedanstoutes les bonnes eDiceries
Joe WOOLLEY, Agent


Avis au Commerce
La Panama Railroad Steamship Line a I'avantage
d'annoncer les d(parts suivants de New-Yo'k pour
Port au Prince, dirtctemen', durant le mois de Janvior
1030.
Depart de A w Torkl Arrivages d Port auiPrinee
S/ScCristubalale 6 ianvier 1930. le 11 Janvier 1930
stc Buenaventura )) I 13 a Ie 19 Janvier 1930
S/S i Ancon le 20 Janv, le 25 Janvier 1930
.las.H. C. VAN REED
Agent G6ndral


Panama Railroad Stamship Linc
Service de fret et de passaqers enlie
NEW-YORKCITY N:-Y. CRIF rOBAL, tANAL ZONE et les PORTS de la COTE
OUEST de I'AM,.RIQUE du SUD.
Pl "rapde'e e plus dii ect service de transport de passagers et'du tr,7 e ~ f altii
et las ports Europdens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthine de Panama
Voici la liste de nos agents pour lea principaux ports de I'Europe :
Ang letorr. Eoose. Franco
Mrs. G, W. SHELDON & Co- 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND
The following are air Agents at principal p rts is repe :
ENGLAND, SCOTLAND. FRAN(E.
Messrs G. W, SHELDON & 'Co.,
17 James! Street, Liverpool, England
SIn race, Messrs G. W. Sheldon & Co. are represented by the tollowia Arms


GLILATLT HENKiT & Co
21 Ruelde la R6publique
Marseilles.
HERNu PERON & Co, Ltd.
53 Quai George V.
Havre.
HBRNU PERON & Co., Ltd.
b Rue du Mutilin VaVpeur,
Boulorve sur Mer.
Messrs E. A. BBNDIX & Co
21 Allengade, Copenbaes.
O .o, NORWAY.
laternation :
ISpeditionaselk p 1 o.
iLTaIC FREIGHT CORP'N
Ballinhaus, Hamburg 1.
Germany.
MessAS ATLANTIC FREIGHT
CORPORATION
Germany
Messrs 'ATLANTIC FRsINsrr
CORP'N.,
24 Quai' Jordaens,
twi p -


HnEN PERON & C1') Ltd
95 Ruesdes Maris,
Paris.
HERNU PEB ON& Co Ltd.,
Ruerde Tramquilitt,
Dunkerque.
. dHsa PERON & Co Ltd.,
9 Ho. Rby,
Bordeaux.
GBNoo, ITALY.
Messrs HNRTa Co &a CLOaIm
PIAZZA S.MATrrO,No 15Genor
COTTrrNBUG. SWEDEN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messrs ATLANTIC FREIGHT
CORP'N.-
Kon Emmap!eiu n,
Rotterdam Holland
Messra STEIMANN & C.


V.


FAITES DES ECONOMIES
EN ACHETANT


La meilleure HUILE pour la table
pour la cuisine.
En vente partout.
L. PREETZMANN-AGGERHOLM & CO
I A


Agents


-- -- .". .


Au


Boni


March


ESBENSEN est un lait condense aopr


cie


par les families pour la richesse <


sa creme;


il est surtout Irecommant


aux beb6s par Ile
Le CACAO jon
quality
En boite de
En boite de
En boite de
EAU PERRIER
en detail, 1/4 de
BAY-RUM de
superieure par cc


s medecins.
ra s Hollandais est de
.
superieure.
1/4 lbs. A 0,20
1/2 lbs. A 36
1 lbs. A 060
Sdiqestive' Dar cai
bout. et 1/2 bouteile.
S'-THOMAS de qu0
aisse., bout. et 1/2


1 q .. - y -- --
Polsa boire en papier,vente enqros& d'
Parfumerie:Houbiqant,Coty et Chers


A',--


Insurance CoI

Une~des plus forte.COMPAGNl

CANADIENNES d'ASSURAN



EUG. Lel BOSSES & Co,
Agents Generaux.


-. ',c A


f Dopppuression, Catatrlts,
Suffocation,
TOUX frmovlluw.
Cn'mrlon certain parirto
CIGARETTES CLEKT
SMPOUDRE CLERY
Dr CLERY, 1, Rue do MAbo PAMl


! n ii I a-- w


I


r--


4


1'IUI1E


T




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs