PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05004
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-18-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05004

Full Text



-vio


imnent Maglbire
DIiECTEUR


TELEPHONE NW242
aN 7171


LomIlpiII,
PoMI 4'UmuN 3~h)


Par-deass tsat eeos,s.yen ban:
sle blt eat es qi dtcarse Is
plus leIs hmm LALORDAIUR


bUDI 18 DECEMBRE .198


SiPalate National



Reception de


S.


Excellence


Mgr. Joseph FIETTA,

Nonce Apostolique.
-..... Ii


I



I
U
p
a
I
U


j les ceremonial diplo- ardents qua e tormule pour
Age en usage, Son Excel- Votre bonheur, pour celui de
- Mgr. FIETTA a remis Vos dignes collaborateurs et
id1 dernier as C het de pour la prostprit6 de cette
Itleos Lettres par lesquelles noble Nation.
Sooverain Pontife l'accr6-
jb e quality de Nonce
.tolique auprks du Gou- Discers de
pinsent d'Hatti. Voici Pr6sident de Ia R6publique
idiscours qui out 6t6 pro
t cette occasion: Monseigneur,
I do wosseigseaurl RITTA '"Rien ne pouvait m'etre plus
osiu I agr6able que de recevoir des
Monsieur le President, s de Votre Excellence les
re l'honneur de remettre Lettre par lesquelles le Sou-
V Vos mains lea Let(rps verain Pqn'ife I'accredite en
lesqnelles le Souverain quality de Nonce Apostolique
fe PIEr XI daigne m'ac- a u p r 6s du Gouvernemeut
NId ne d'Halti.
5ter en quality de Nonce dJ'al i
Otolique aupr6s do Gou- Je me plais avant tout. a
cement d'Hatti. Je me re- pr6clamer la g~n6rosit6 et la
ls d'dtre la fois le messa- constance des sentiments que,
r heureux des sentiments au nom de Sa Saintett, vous
paternelle bieuveillance vpole d ex rimer de la ma-
n Sa Saintet6 6prouve 6 nidre la plus heureuseA i e-
prd de cette gbnreuse R6 guard du people halien, et a
blique et de seb vosux le vus remercier i e s voe ix
im ardents pour le bonheur qu Elle vousa chargdetrans-
Votre Excellence ainsi que mettre au President de la Re-
mr celui des illustret cito- publique, et A ses collabora-
ns, Vos collaborateurs dis teurs imm6diats.
igues dans le Gouverne- La decision prise par I1
ent. res Saint Pt6re d'llever de
e 'Souverain Ponti"e, qui sormais la representation
jA a donned tant de prenves ponticale aupres de not ie
Ason estim et de son aflec- Gouvernemeut an rang de
n pour le noble peup'e Nonciature, et qui lait egile-
_WieD, a bien voulu en alou ie t de vous, lt les haut
rune nouvelle, en dlevant qualities personnelles seront
I rang de Nonciature la Re- st justement appr6ci6es, le
*entat'on Pontificale dans preaierf Nonce apostolique en
te hepublique. C'est sans Haiti. est une nouvelle mani-
*rite aucun de ma part que station et combien eclatan-
'6choit Ihonneur insigne te -de sa pateruelle bien
'n- etre le premier Nonce veillance envers la nation
postolique. haltienne. Et c'est bien 16gi-
tu.. ,...., timement, Monseigneur, que
Prolond6ment reconnais- -. ment, Monseig eur.
t.an Tr6s Saint Pre pour ie me r6louis avec Votre Ex-
taTo excellence d'un ,6venement qu
distinction don't il m'a ho- cellence dun venemnt qui
o outenu dautre part par nmarquera si heureusement
Conviction inlie que le 'ans 1 histoire des relations
*pIe aupr6s duquel je re de notre Pays avec le Saint
itete l'Auguste Chet de la Sige.
9ient6 eos t sinc6rement Nos populations sout pro-
ux et filialement uni londemnent catholiques.
Catholique, je m'eflor. C'est (par la paix du (ICh ist
3d'6tre dans laccumplis dans lIt regue du Chuist
mt de la Mission qui ma qu.elles esperent, en repre
iconfiBe, le fiddle interpirte ant bien 6t course inter-
Slatentions 6lev6es et de la rompu des destinmes d une
hveillante sollicitude de patrie malheureuse, trouver
luste Souverain qui m'en, enfth le secret de la coucorde
Sncessaire entire les citoyens
tas ce but tous mes ef- et cousolider les bases de la
Plendront A maintenir et restauration national.
better davantage les rela L'Eglse don't lanoble mis-
i amicales q nui existent sion eat de mobiliser toutes
K le" Sair"-Si-ge et la ,R |es forces iorales au profit
tique d'Haiti; e cherche- du progress general des peu-
toutes chosesA r6aliser pies, ne petu .q .contribuer
ramme que so traa le efflicacement L.s efforts que
're d a le commeoce- Voire Excelience se propo-e
de son Pontificat: La de consacrer dans ce but as-
dod Christ danaIs r6ge sisureront aihsi la re ontre
lists. Ce programme 4. harmomnidoe I. ( tte ca-
16 vation, r6spme tholique et des int6rts hai-
Il mission do l'Eglise etl iens plu pusenso s.
toue I base ue et Soyez couvAinco, Monsei-
de la paix dans es es- gonur, que, dans l'accomplis-
de la concorde entire C smewat de Votre haute mis-
thtoyens et de la prospa. son et poIr quite d ttels r6e
oadima.te des peoples. suliats solent oblenus, le con-
noble missionn, ,e me course le plus abso lo du Gou-
de consacrer atani vernement 4. ha lique
ilt em mol, le meilleor 30vous era nj aais d .
.s.s eo.rt, certain de C'eot dah.-Set esprit o 6-
aiLai eflicacement vousant filial q ue non.
Stand bien de cette prions Votre ItEcelence, de
laio, IrlessetmoUf an Tr=s-Sent P--
IOw obteir .ca. e.- re let VOaIc siaces que je
Nultats, je mets tout borwe poor son bonheor et
Sma terms confance la grandeur do son Pontificat.
aie, auteur de toat bio; .
gItui computer s u r le AT dt .

.it, ainsi que sur celui Bntantnt-JA s, "||~uiMol
ttot son honorable Gou- animaux et ornements pout
hment. creches, a la port6e de toutel
,'auex ,Trter, Mfooeur&eas bourses. ..
iut, arver moasesti- A LA ',IT E MA1N
^H diolanpi, IM TU lo37, Rae du Centre.


Propos

cacheles
-o-
Le Chefdu Protocole vientde pren-
dre une decision iinportante, tou-
chant les exceptions officielles. On
n'y servira que le RHUM SARTHE CA-
CHET D'OR en lieu et place du cham-
pagne tradilionnel.
Voici leb deux principaux consid6-
rants de la loi qui sera A cet effect d6-
pos6e prochainement d e v a n t les
Chambres :
Consid6rant quo le champagne eat
un vin d'orgueil, qui codte trop cher,
qui fait trop de pelard, exige des ver-
res speciaux et attire les toasts ;
Considerant que leIv BH. SArTHEl
CACHET D'OR est une liqueur natio-
nale accessible A toutes les bourses,
qui console et rejouit sans bruit et
qui au surplus n'attire pas les dis-
cours.
Art.ler.- Le Rhum Sarthe Cachet
d'or remplacera dorenavant le cham-
pagne aax receptions de fin d'annee
et autres, qui se feront au Palais Na-
tional.
Art.2-...etc.


Arrete
Vu I'arrIe6 Commun i en
date du 20 Aout 1920. 6tiblis
saul le tarit des courses des
automobiles pu,'ijues:
CoisA.tr an' -nvient
de i ') lictr c i .. J.eveiui
desuet;
Vu la Lui du ..1 D;ceinbre
1922 sur la ci l.,tion des
vehiculesei les r~Lleme ts an-
nexes a I'Arret6 resi lentiel
du 8 D.,cembtie 1929;
ARRIETEl
Art. ler.- A partirde ia pu-
blication du present Arret., le
taril des courses des Auto-
mobiles publiques demeure
ainsi fix:
a)- Course a I'heure, en Vil
le. Une & Trois personnel.
G 1500
par chaquepersonneen plus
2 50
b) Course en Vile d'un
point a un autre, sans stations
intermr liaircset ne d6passant
I'un des points suivants: ( Are
de Triomphe) de l'Avenue
Dessalines, Portail Jon. Cis-aux
Avenue Bazelais entire Tu--
geau et l'Aveane John Brown,
Hopital Americain, Cercle
Bellevue, par personnel G.r,5o
c) Course jusqu'aux
limits ex'rdmes de la Ville,
come fixes par Arrat6 pr6
sidentiel en date du 26 Aodit
1924, par personnel G. 1,oj
Chaque person tie en plus o,5o
d ) es courses en dehors
des limits de la Ville fero it
l'objet d'une entente de gr6 A
gr6 entire conducteur et pas-
sager.
Art. 2 11 sera pay6 1/2
place pour les enfants au des
sois de 5 aus qui accompa
gueront les grandes person-
ces et les nourissoas seront
regue gratis.
Art. 3 Le temps pendant
lequel on passager se tera
attindre par one automobile
publiqtie sera da au conduct
teur. En outre,une voiture ne
hourra 6tre louee au prix de
heree pour one dure moin
dre qu'une hears pleine.Mais
le tractions de -s03 en sus
de l'heure ser 01 *ay6es A
proportion.
Art. 4- Toute contraven
tignsau prfeat Arr6ee sreot
paaie conforthnment A PArt.
1tdeg igliements sunexs A
I'Arret6 presidentiei du 3 De
cembre 1929,
Art. 5 Apres avoir 6th
-agpJwhve ;ar la 6cr6tai2erie
d d.tat de 1int6riour,le presenI


Arrdt6 sera publiO a la dilt
gence d e i'Administration
Communale et smn execution
assure par les Agents du Con
tr61le de la circulation des v6
hicules.
Fait A l'H6tel de Ville A Port
au Prince,ce 9 Deccmbre 1930
Le.president de la Commis
sion Communale.
Fred. DUVIGNAUD.
Les Membres,
Aug. Elm. PAUL,J. BICHE
Vu et v;pprouv6 : le Secr6
taiie d'tat au D[prtement
ie l'it rieur.
A. TURNIIIlR.
oour copie certifi6e coitorme
Le Secretaire de I'A Iminiistra
tion Communale,
F. GUVILLY


Proble'ne
3Schant I la miscrc bat
son plAiu le pays, expli
qucz poi ,i :
lo Y '.I tant de monde
a assister aux tetes ?
2,) Ya til plus de voitures
,J, luxe en circulation?
3o Les hommes surtout
s'Iabillent-ils rnienx?
RESPONSE
o Parce qu'il n'y a qu2
cai f oire.
S2- Parce que les voitu.,es
I sont de plus eu plus attra-
y antes.
S3) Parc que I Mais,)jn
Vincent |ICAUDINO
225,' rue Bonne Foi,
s'estspo&c'alis96e en article )')ar
hommes tels que Casi nir fdee
toutes nuances etA tout plt i.
chapeaux fins, cravates et
chemises de tonte beautl,que,
grAce A son i'ock formidable,
elle pent v andre A des prix de-
fiant ree!lement touted concur-
rence R'ndez-vouns A l'viden-
ce en visitant lI mnison Vin-
cent Gana in-),225, Rue Bonne-
Foi.


S


de Bolivar

Cable du Prisident de la Chamw
bre ad la united Press)o.
NEW-YORK.
Occasion centenaire mort
Simou Bolivar qui vint deux
tois en hlaiti detander aide
qu'il obtint pour continue
guerre 6mancipation pays
boliviens et qui tut h6te pr6si-
dent Haltien Alexandre Pdtion,
envoie, au nom Chambre des
D6pnt6s don't je suis president
et per votre interm6diaire,
meilleurs sentiments de soli-
dariti continental A toutes
les ihambrs de D6potds, A
tous les pe rules de l'Amtri
rique lati. en somhaitant
bu'avec politique nouvelle
inaugur6s prr hourable pr6si-
dent Houver, Haiti jouisse
come tons les autres 6tats
de cet h6misph6re, et avant
longtemps, de son indtpen
dance inttgrale,de sa complete
souverainett.
J. JOLIBOIS fils
pr6sideut de la Chambre.


.*.
Pour commtmorer le Cen
tensire de la mort do Grand
'Bolivar, le i :apeau national
a Met6 hiss, ce martin 'sur It
j rslais du Stnat et de la Chaa
bre dcs Representants.
(Bureau d*iotornatiousde la
i Chambre des Repr6sentants. )


A LA CATIBKALU
--a-


L ideal ihum


ALIX ROY

28 annees de success.


DISQUE

PATH

ROUGE
a 0,30 Or.

JOHN. WOOLLEY,
Gra&d'Rao.


II


11


uallo-part wvosU t
tAouv*oraen a
Chaises, Dodines, Mirgri
Tableaux, A des prix plus
avatagaux qu'A lia Maison:
FRANCOIS MAIMONE
11ti, Rus Roux. 11
Port-aa.Prie.


HIER,--

DEMAIN

S Oui, ainsi va la vie : le pass
*'eclipse devant le present et co-
lui-ci,... devant 1'avenir I...
:Mais, dans I'espice, hier tat
1si ttcond, qu'avant de c6der la
place A domain, le t6ter s'impo-
nsit.
tVt c'est le sens de li belle
c6r6monie qui se ddroula di-
manche A la Cath6drale. S. G.
Mgr Conan laisait sea adieux;
son successeur, S. G. Mgr Le
Gouaze. prenait sa suite !...
La modestie ligendaire do
1'6minent prdlat qui s'en allait
eut voulu, sans b'uit, sans tra-
cas. come ce tut son habitude
de toujours, s'in'aller en sa re-
traite de P6ti nville. Mais, vite
alertle, la population de Port-
au-Prince ne l'enlendit pas
ainsi. Elle vint. en toule, voir
' son vieil Archevque pr6sider
une derni6refoisla rand'messe,
I puts aussi, contemp er son sym-
pathique successeur pregnant
place sur le tr6ne archidpisco-
pal.
Aucune inVitation personnelle
n'avait W6t taite. Aussi bien, si la
net regorgeait de monde, le
choeur restait-il libre pour les
6volutions liturgique i clerg6,
des seminaristes et ds entants
de choeur. Seul, Son Excellence
Mgr le Nonce Auostolique y
avait pris place, en comnpagnie
de son secretaire
Par une exquise delicatesse,
S. S. Mgr Fietta, Dour laisser la
presidence dela 16te A N. N. S. S.
Conan et Le Gouaz*, avait tenu
A ne venir qu'Ai itre priv6.
l.a grand'messe achev4e, lei
deari archeNques... de Pori-au-
Prince. celui d'hier et celui d'au
jourd'hui, s'avancerent vers I'a-
vant-chaeur, tandis que, de la
tribune du grand orgue. la
mailrise de St-Martial chantait,
en fa.iux-bourdon, avec le brio
qui caract6rise ses executions,
un psaume appropri6.
Puis d'une voix entrecoupie
par 1'Imotion, le venerable v gr
Conan fit ses adieux. On devine
ce qu'ils durent 6tre : remer-
ciements chaleureux pour le
concourse que, pr6i de tous, il
trouva, durant les 27 ann6es
de son 6piscopat; excuses de
touchanle humility pour lea
manquements qui auraient pu
lui kchapper, pour la peine
qu'involontairement il auraitypu
laire; assurance que touours,
jusqu'A la tombe comprise, il
resterait fiddle 6 sa patrie d'a-
doption.
Apres lui, son successeur prit
Ia parole. Ce fut, en terms vi-
brants et chaleureux, pour of-
frir A Mgr I'-Archev6que de Sd-
lencie (c'est le nouveau titre
doinne par le Souverain Pontile
A Mgr Conan ) les regrets, lea
remerciements et les Va(ux de
tous, puis, pour assurer 6 ceux
qui deviennent ses chers dioc6-
sains qu'il est pr6t A leur donner
ses forces, son cceur, sa vie,
qu il a surtout I ambition de
leur donner D)ieu daus la vdritt
qui eclaire, uvritas, dans la cha-
rit qmu sauve, in charitate (1).
Apr6s cela, Mgr Le Gouaze
monta au tr6ne des Archev6-
ques de Port-au-Prince pour re-
cevoir I'ob6dience de ses pr6-
tres et de ses clercs, pendant que
la malirise, It haut, taisait re.
tentir le joyeux chant do a F~.
liciter .
A tIArchevquea de S61sencie
come A celui de Port-au-Prince,
nous renouvelons noe vnux
ardent et no. respectneuox
hommages.
(1) On ait que la devise du nouve1
Archevequeest: VaRITAS IN CHARITAT5*
paroles tir6es d'use 6pttre de St-Paul.'

I- DISQUE


j*

I


..avu quechesPaulAuxila doe
pais plus d'un moist les 616gaets
et leas 61gantes p6n6treat aves
anxi6t6 et sortent aves le plus
gracieux des soarires, an son-
rire qui came lear satisfaction.
C'est que chez Paul Auxila oa
trove, A des prix qui d6fleat
touted les concurrences, lee soa-
liers les plus chics, lea chapeaax
les plus up to dBte, et des cos.
tumes pour homes at infants
d'un.tdernier cri qai conquiet
lea plus difficiles. Et pais avec
quelle bonne grAce vosu ltes
servi. Non, il faut sliersoen ren-
dre compete soi-m6me.
a I
... a ve deux amia qui se ra-
contatent mutuellement de bon.
nes blagues oi certainemeut il
T avail des noms de femine, car
orsqu'un troisi6me arriva :Is as
turent spontandment. D.scr6te-
meat le troisitme s'esquiva. II
6tait A peine A deux mures que
les blagues recommenc6rent. 11
'en blla sans retourner la I.e.
... a vu l'un do noi plus vsym-
patthiquescoatrbres. perdre son
sang-fioid A la reception diune
commission quil estimait im-
pudente.
Rouge comme une pivoine
tant Ia cole e faisait afflijer le
sang A la ligure, il s'excitait A
ses propres paroles au poini do
perdre touted measure.
Notre confr6re n'en revenait
pas de l'6tonnement que lui c u-
sait le spectacle de tant de p i-
sion, chez quelqu'un de toujours
maitre de lui-meme r dot la
moderation et le self-cont(Yve
furent toujours de pr6 i uz
examples pour sea confreres.
... voit chaque soir, A Eldora-
do, une vilitable cour hoinma.
ger fervemnient I'un des pio-
ches du President actual. It v a
quelques jours on paraissani
peine le connailre et voici que
subitement ii n'y a plus de bua-
ne parties sans lui. Qujand ii ou-
vre la bouche, les autres s'ap-
pr6tent A applandir et quani
sur le lard iI so 16ve pour par*
tir... parole I il y a come des
larmes aux yeux de ses amris.
On a l impre sion quon va ea-
tendre les accents oAchirantl ,Is
Chopin et qe tout A I'lieuie n
orateur 6pli,, va d'un .s
emu ie'rater le haul exei,'se
d'une belle vie, et traduire ,qe
douleur national. Et lea y, us
railleurs de notre ami si siple
d'allure, s e in b I e n t protestr :
N'exa grons pat, n exagiuroa
pas Messieurs.


A
,




j



.
4






~1


I I I I ; I ill e r -'


___ I lr -- ;---- ------


L


__


4 r L


M. AMAONiO IIlUX,
Seer6taire de la ILation d'Halii
A Paris

Une tois encore, le Pr6~ide, t
de la B6pubionue vient d'avn ,
Ia main heurouse en d6signp **
M. Antonio Viens, ancien Chef
de Division A l'Agriculture.po 'r
6tre le Secr6taire de notre L#-
gation A Paris.
M. Antonio Vieux dont ow
conusit et admire le talent d'e.
crivain est un iemee avocat del
talent. II fait parties d sgroupe
do la Reuue Indigdne. 1a en esat
an des repr6sentaats les. plus
cultiv6s et les plus paroadels.
Cest en outre ua ijee horn.
me plein de former et d'msebella
distinction. C'est dire qt'ilrer,
plira dignement les halote fonc'-
tions qui lui sent confles.
Nons e If6licitons vivement eo
lui sonhaitons les plus grasle
succ6s dams sa noevelle car-
. ri6re.
.......


- *




. . .. .-. -


PAGE 2


LE IATIN


s18 LD6mA Ims


SIMMONS


LITS SOMMIERS MATELAS OREILLERS
ILe sommier a King Bottom estacaracteristique-pour5sa solidity et le repose
qu'il tait trouver.
11 ny a pas de meilleur reconstituant qu'un sommeil paisible et non inter-
rompu. Le sommier a King Bottom a vous tera jouir de ce sommeil rkgen&ra-
teur si essential A votre santa. Sa labrication scientifique vous assure un
sommeil paisible qui tait trouver au corps qu'il reclame apr6s uue journey
de rude labeur.
II est hygienique, ne tait pas de bruit, il nest pas oxydable, et se nettoie
tr6s facilement.
Le cadre eat lait en acier press. et il peut 6tre employ sur n'importe
quel lit.
Examinez soigneusement un som.nier et vous verrez qu'il est tait pour
donner toutes lea satisfactions possibles.
En vented dans tous les bons magasins d'ameubleient.
Represent par :


Port-au-Prince, le 1) D)ecembre l1930..
Monsieur PI. Oavid,
Directeur du journal l.a I'ress.
En Ville.
Monsieur le I)irectou,
Come reponse im la note de Mr
Luc Dorsinville public aujourd hui
dane votre journal, je vous envoie le
tormel d6mentide oiie're 1'rcdcri(lUL,
Wui-mime, et une lettre de Danuts
Bellegarde.
Prihre do les publier :
Avec mesvifs remercieinents.veuil-
lot rcCevoir mes moill.eures.,s,'aluta-
tions. L. C. Li'HAUSSON.


Declaration
a Quelques gces final inlorm s
on dans le but de nuire reptseni
que M. L. C. Lherisson s'stl
gouatrait au Cartel (qui m'a tW
envoy6 en 1902,.par M. S. Vin
cent.
L'appel de M. Vincent m'a
6t6 adress6 directement et per
sonnellement, A linsu de Mr
LhWrisaon qu1 lait alors A Ia
campaign. te l'ai ac elte, ct I(.
me sa s battu, sans me-une eni
doaner avis A M. Lhbrrs).I..
S11 n's donc pas eu a se sous-
traire A l'accomplissement d'au-
suen devoir d'Honneur, et je n'ai
1qmaia euA lui adresser aucun
fprocbhe de ce chet.
Je cross que c'est clair, et
j'alfrme que c'est expression
exacte de la veritte.
P. F. FREDERIQUE
( Ettrait du Nouvelliste, No
da 27 Aott 1909, 36me page,
16re colonne.)
Poar copie contorme :
CHERAQUITr,%:
propri6taire et directeur f
du vouvelliste.
"


Port-au-Prince, le 20Avril 1916
Mon cher Lherisson,
mPeraonne ne peut vous attri-
-er sla responsibility de farti-
do qui, en 1902 amena sur tle
terrain Sttnio Vincent e: Pierre
ylderique.' -.. .
Jo cetiAe avoir vu et entrudu
Pierre Frd6irique dicter;A haute
voix P'article incrimin&. 11 y
avatl Ii au moias sne dizaine
do personnes dontquelquesa nes
dlierviarent pour donner leur
avis. Lea portes do rlEtude, sise
rT doe Miracles, 6taient gran-
des,ouvertsr, et jles gens qui
pasa-int dans la rue pouvaieu
arrt er et entendre, et m6emn


Victor N. MANSOUR & C*.
P.O.Box A-86 ; Phone 3417.
Port-au-Prince, Haiti.


intervenir pour faire connailre
galement !cur opinion. Nous
ttions e.n pleine campagnie lec-
(crale, ct I'oi entrant hez Frc-
dirique, camdi Jai l A la d,.puta-
(ion et directenr de Fleiiniarlial
absolurnm-il omme t'on mlntie
d(ans Lin lieu public.
Ayant requ le cartel de Vin-
cent, Frrd rique vint chez moi
ct me proposal d'etre Fun de ses
16moins.
Je relusai en lut disant que
ce role me paraissait hop peui
i)le a r;mpll' a cause de nive!
relations d' niiti' avec Vincrent.
qui, en ce Iclimps-li, meI laisair
le plaisir de venur causer ave.
mnoi deux ou trois hcures cha
lue apl cs midi.
I n insisla pas II tlalt tre-
-ontcnt d'avoir I se bl)altre, cl
tie quill n pour' aller c l ,e Is a-
din Vie.x, qui habit i dans
,ion voisla ge.
Son altilulde nesemibaIl polot
'clle d'ine viclime sotlratrt a
l;i nmort pniur rparer l'aInjure
I ine par un autre.
lie snis ooillinlent a p' ni1
I;e la able qui veut laire Wt
vous I'auteur de l'article pout
sequel faillit niourir FI4d(erique.
La terre d'llaili est si rich,
que les mauvaises heroes, les
legendes et les upropagandes, y
croissent avec une gale exub6-
rance.
.Cordialement
Dantes BELLLEAIRDE


I. FREDERIC DESTOCHIIES, ',
Charge d Afaires d Uaidi a Rosmlek
M.Frederic Destouches qui.est
actuellement Chef de BuieauIau
DNpartement des Relations Ex-
tOeneures ne va pas, comme nous
lavions annonce, a Paris. cornm-
me SecrAtaire de Legation, mais
plutl6t A Rome en quality de
Charge ;d'Affaires. M. Destou-
chies estun leune avocat de ta-
lent etil a travaille pendant tres
longlemps au D6partement des
RelationsExterieures *u il a tou-
jours ete consider comme un
tonctionnaire de grande com-
petence. C'est dire quil dirigera
avec autoritI la L&gation qui
vient doe lui tre confine par le
President de.ja Rep blique.
NouJS lui t tntmouns nos cor
jiLies li. itaal.iott.


Nouvelles


etrangeres
RADIO PRESS NEWS
-o0-
15 Decembre

D)e grands hoeDenrs dfeerais
iA Albert EiasteiI
NEW YORK-Albert Einstein
monirque de I'infini royaame
fIe i'espril, n recu aujourd'hui
les plus grands honneurs qne la
mn ropole du inonde occidental
puisse dkcerner. II a accept le
Iribut, non pour lui-meme,mais
liumblemenlcomme un symbol
pour les centaines d'hommes de
science, les illustres ainsi que
,oscnrs, les grands et les solitai
res travaillant on des laboraloi
res et des sales de classes i
trAvers le nmonde. Das un court
discours, apr6s que son Mloge
edt 6te prononck par le maire
.lames J. Wolker et Nicholas.
MIurray Butler,President de 'U-
niversitn Columbia le grand
Einstein remerci a New York
pour sa toimelle bienvenue.
,-. (-nitreace d'h0ygifte rrale
GENEVE Les probl6mes
d'hygiene rurale seront 6tudi6s
sur une base international par
une conltrence europeenne ap-
pelie par la Ligue des Nations
le;23 avril 1931 A GenAve.
Pour la priventiom Je la vieillesse
prAmatlnre au Japon
TOKIO- Li Croix Rouge ja-
ponaise ayant not[ que lea sta-
tistiques vitales dimontrent que
les Japonais vivent moins long-
lemps que beaucoup d'autres
people s, a commence un
inouvement pour la prevention
(de la vieillesse primaiuree. Le
project correspond aux institu-.
tions d'extension de la vie eon
Amerique.
LI aaevea service transatlialique
pesltl.alriesa -
LONDRES- Un accord entire/
des groupss sariens amdricains,
anglais et tranVais pour un ser-
vice transatlantique tala6.-
rien projetW pour 1933 a .6t
rendu public aujourd'hui. La
route propose est de Lisbonne
aux Etats Unis par voice des
AVores et des Bermudes.


L' tfiat

i d'Israel

Un volumenmf-'V ISr.
I EDITIONS KRA,20,Rue Hen-
n Regnault, Paris XI Ye


1. k


Iront .nuouuc esau public par
Id l dt, louurnaul.


FA ILITI LA DENTITICOM T LA FOM4ATION DS Of&.
DONNe LA PFOCe IT LA aANe. I
ExiGeRa LA MAQU tQ03 lNo*PsOWMATrINe t Ultm"
RtAINDUEDANS LE MONDE ENTlER !T SE SNPM tR CES
1 IMITATIONS.- SE TROUVE PARTOUT.- PAR I.





Cigarettes




CAMEL


0-
Dans une esrie d'articles pa
bli6s dans lea pages da Mercure
de France, M. Kadmi Cohen a
conclu, des 1928, A la tillite I
sioimstle. Passionnement disputes 4
dani Ie monde eutier, taut daas
la press israelite que dans les
organes non juils, ils flrent une
veritable revelation. L'ipilto,
yable analyse de I'auteur d6eoa-
Va leas rreurs et lea taiblesses
dn Sionisme. Lea evenements
d'Aout 1929..et pins encore, le
Livre Blanu cdu20.Octobre 1930
qui vent detre., public vinrent
confirmer d une tason 6cla.
tante sea predictions.
A la vterit, M. Kadmi Cohen
n'a pas proclam6 a d6ch6ance
de ideal saoniste ; au contraire
il s'eat toujours a firm an alo-
niate tervent qui r-: les traces
du deraier, prophete d arael
Theodore Herzl. Par le titre mA-
me de son ouvrage, il a voula
rendre bommage A l'auteur do
I'Etat Juit.
Mais IA ou il n'y avait quo
v6letite* idealistes, il construct
une thtorie et tormule nue
doctrine Mettant au service
d'un noble idealisme lea rea-
sources d'one intelligence luci-
de, M. Kddmi Cohen ktadie
dans l'Etat d Israel, lea delica-
tes questions a'ordre religieux,
pohuque on economique que
souleve le retour tacuitatil des
filts d'lsrael dans le a pays des
ancetres. Par scrupule de pro-
bite intellectuelie, il a tenu &
soumettre sa theorie A Iepreuve
d uue critique ind6pendante, et,
ayant constate la solidit6 de aa
doctrine, il conclut par une 0e-
claratiun de principes et un
prolet dOe couiitunIOU qua se-
f'oult aus doute le point de de-
parl uue action positive.
Si, couilme certain le pensent
M. ktadin L.oheu est 1' atiomme
de demains du ionisme, I Etat
d -srael aura uu grand reten-
iUsaement.

EXPOSITION
8ENSA&TIONNELLi
Melle Clemaise Cheraquit et
ses leaves ont le plaisir d'invi-
ter leurs rmis A une Exposition
de peinture dans ks salons de
Mr et Mme Chdraquit, Avenue
des Dalles, en face de I Office
du Docteur J. Thebaud,Dentiste.
Le public y est cordialement
invite.
N. IB.- Les ouvrages resteront
exposes les 21, 22 et 23 Decem-
bre : le main, de 9 heures A
mi i, et I'apres aidi, de 2 A 5
he,|res
Entre autres articles d vendre:
Abat-jour, Lampadaires, ChA-
les, Pouptes de salon,Coussins,
Robes d enfants, Tableaux, Bot-
tes en acajou pyrograv6es, Pla-
teaux d6coratifs, Tapis.
Haitian Totarist
Bureau
Une communication rescue de
New-York nous avise que le S/S
Franconia laissera poor Port.
au-Prince le 20 crt.
Les chauffeurs ayant des an.u-
tos en tras bon tat son pri6s
de passer s'incrire en nos Bu.
reaux, angle des Rues du Maga-
sin de l'Etat et Dantes Deatou-
ches.
S P. S.; Lea Inscriptionso com.-
Imenceront a partir do Jeudi
18 decembre on cours de 9 am.
A 12. Priere de iveair avec
'auto.


Sea- Side-Inn
La Direction de( Sea-Side-
Inn demand A sos aimables
clients de ne tesir ancun
cumpte des communications
qui (peuvent leur etre faites
par te6hphone concernant I'6-
tabliasement.
aTouts lea informations rela.
lives aux ftes, receptions, etc
donnoes par Sea-Side-Inn se-


r.. Blntagun, ia, m .. Paris


- -. -,-. -- -,...ina.


Rhum



GRAND PRIX MEDAILLES D'OR.


Barbancourt


MEMBER DU JURY, HOURS CONCOURSE,


Les seules preterees pour4

les veritables connoisseurs.


Pieces de deuxieme main

pour Loutes marques d'au-.

tomobiles en vente au

GARAGE KNEER
PORT-AU-PRINCE

Second hand parts for all

makes of automobiles may '

be found at


GARAGE KNEER
PORT-AU_.PINCE


Ilailiana


I CB SOIR


* -


L'Espionne

aux yeux

noirs.
Eantro: 1,00 *1 2.0jmeords.


__ I


- % 1 IL IVANMur r ~ rft I- -- r ~b


I I~*IRIMIIIYIIIIII~ -1C ---~"-l-IIY


IL -~~ ~ ~1-- `:1 '~d~DTY-?~~ir~'P~j'-'-~ ~----- -~-----


-- __ _was


-- -- --


VARIETIES
CE SOIR
La derni6re soirde... irrvo'Ye-
blemennt Ia derniere...Is Trowp
Esperanza Dies devant now
quitter vendredi saur e Ca*
bian.
Programme riche et nouYU4
LU Veieo y Joys .
( la reine des opwettes).
La Geieb
(operette aponaise).
Entr6e : 2 &3.


i. I


I
I






^_____LEXAiTh I1 DOemabnr(m


a 5 HEURES


ix be6bs par les medecins.

Le CACAO jona's Hollandais

qtalitie superieure.
E, bite de 1/4 lbs. A 0.20
En boite de 1/2 lbs. A 035
En boite, de 1 lbs. A 0.60


S.


est de


SAU PERRIER w diqestiveD oar caisse,

id6tail, 1/4 de bout. et 1/2 bouteille.

BAY-RUM de S'-THOMAS de quality

iperieure par caisse, bout. et 1/2 bout.
lsai boire en papier,vente enqros& detail

rifumerie:Houbigant, Coty et Cheramv.


Toutes les Polices

DE LA






Comprennent la Protection con
Foudre sans augmentation (

IFug .Le Bos se


Agents Gn6erau


J'ACE 3


Grand lirage de la



(FORD)) Fordor Sedan


Comsag Gie .a rale
rranatlantique
Le steamer 'Guyane', part
do Bordeaux le 9 courant,est
atteudo le 28..
11 partiralle meme jour pour
Petit GoAve, Santiaspo de Cuba
et lea Porta do Sad.
LA auite de l'itin6raire sera
aie a I'arriv6e do navire.
La steamer "Antilles"attendu
A Jacmel 23 crt. repartira Is,
m.me ionr pour la Guadeloupe
et Ia Martinique, via Santo-
Domingo et hanuJuan, P. R.
preonant fret et passagera pour
i'Europe en transbordement
6 Fort de France,
port au prince, Die 17 Ad6-
cembre 193o.
E. ROBELIN & CoAgents

Eambourg
Amerike Lnio
Le navire"Amassia" venant
de!Kingston, sera ici vera Is
22 courant, en partance pour
I'Europe via Is Nord, pregnant
dn tret, .
REINBOLD & Co, Agents.


~ -~---- -- ----- - --._,___L_-l _L. __ __ _- I L_ L L I


t,,
t ~~ ~ : J ; " :, < .T. 'l -?fp a I
-' - Ra ^
~t

4 ".' , -
* T'... L





:. ::.' ": UTP!E INTIRUlt
.. ..' : x de ( s

- .. I uESPIRAT01REO
LIRE I IARTTrx
A'- nt des
^- ": ] y^ :ESPIRATOIREJ

.'* ":it^
*"', , :' I r ., ^

'',y
_'I .*
t .


En vente chez Buch
m.. -~- --.- .- -- -


I!


Iin ceni CIEIIJDI

Qui continue Accourez vite
A L'ANGLE DES RUES DU MAGrSIN IDE L'ETAT ET DES FRONTS.FORTS
A cause d'un changemont de Commerce.
Tande ac oue ce 2.
Monsieur Vincent CREIDY compete se fixer, sous pen, dans une autre Entreprise imdes
trielle; par consequent liquid son Stock en son entier, tausistant en darchandises
fraichement arrivees, a des Prix dte Yaille.
Pour laciliter les operations de cette liquidation unique, les prix de Ia Liquidation swroat
clairement atfichds sur des Etiqueles attachps A (haque article.
Instile de vous ,numbrer la composition de ce Stock d'articles superieurs qui ont teujorso
concorur A la R6putation enviable de la Maison : :VINCENT CREDY.
LVentes en Gros et en DWtail, commenfant le 15 DWcembre courant.


Prix courant
Voile couleur a flours G.
Marquisettes A poise
Sbrodte
Mousseline a flenrs
Indienne couleur assort.
Diablement torts A flours
Baptiste coul. a fleurs
Raptiste A fleurs
Voile a fleur asst.
Ratine blanche
Orpundi uni could. asst
Voile couleur uui assort,
Calicot cambric
I percal
Calicot madapolame(Sp6cial)
TAI. indiAnne vjmritahle ase


I1 BI Percal blauc pour lingerie
Tricoline A fleurs pr robes
i chemise
coul.fleurs et raye pr che
Tricoline de soie uni cl.&bl.
I a bars pr pyjamas
Tricoline could. uni
SP ( blan dessins
0 Ciqui blanc pour chemises
|! ( de lit coul.
Flanelles sport extra sup. U
Shontung til
tre ]a 5 Gabardine (drill)
ireC a Drill Nipi blanc
j I Drill Union blanc
de taux Dock blanc franuais
U Khaki blanc fil anglais
O IKhaki june
( Gabardine en coul. A pr horn.
IDrill coal. a I
5 Quatre Sls pour cadre
[ Chemises pr hom.asst. do
r Chaussettes pr hom. asst.dz
Ix Cbhapeau de paille
U EN* Chapeaux de paille
a 1'


Prix


Liquidation
1,00 0,70
1,00 0,75
l,60 1,00
1,00 0,75
1,00 0.75
1000 0,75
1.60 1,00
2,00 1,25
1,50 1,00
1,50 1.00
1,50 1,00
2,00 1.25
1,00 0,75
1.25 0,7b
1.50 100
2,00 1,25
2,50 1,50
1,50 1,00
1,75 1 UO
.2,50 1,50
5,00 260
2,50 1,50
2,50 1,50
2,60 1.50
2.50 1,50
26,00 16,00
7 50 5,00
2000 15,00
750 5,00
3 50 2.01
2,50 1,50
5,00 3,00
2,50 1,50
2,60 2,00
2.80 1,75
2,50 2.00
1.75 1,25
4,00 2,50
3,00 A 7,50
15,00 10,00
10,00 7.00
2,00 950
15.00 12,00
7,50 1400


-. - z,.-- .. --.-A. --- - -. -


Khaki poor chemises
Crepe d(e chine extra sup.
Satin pour jlpou
Lhifonette de soie
Voile cinalaine
Petite soierie
Foulards extra si p.
Solin de chine pour jupon
Bandes brodees la piece
Entie deux l iodts
Bas de soie
Bus de die hitoun
Bas ide soie
Bas de soie


SBas de soie A joursi
Bas lisle dates
Bas tto1) IS douzaine
Chausteltes cadets
Chausselles enlaits
Organdy cool. .tI
Voile cul, uisst. P.
Ze1phir loour (htinises
Voile ray suoie
Percaline could. unie
Simili blanc etra sup. .
Simili couleur .
Soiselte coul. nouveautes
Voile sui.se a tieurs
Voile uisseai )oiU-
Imitation Tussor
TA indiell virilable
Voile raye satin blanc
Voile riiy sat;n could.
Tapis descent de lit
Serviettes de toilette douz.
ServietLtsde h'in ponge
Toile A (rap blqnc
Toile a drap ccrue
Foulhrdine ip.
Damass6 pout matelas


Peigoe, cone dame
9 horn men
Peignes core la douz.
Diap noir
Chap. ILine sup.
Alpaga noir
Ft beaucoup d';autres
art c es non cnuni r


G. 12
8,00
10,00
7,51
5,00
4,00
4,00
8,00
2,50
I. 0
500
10,00
2,00
2,00
1,26
200
200
200
2.00
1.5
2,00
3,00
3,00
2,50
1.76
2,00
2,00
2,00
10,00
10,00
30,00
4,40
4.00
2.50
2 oo
|1.56
2n no
7.64
10,oo


2.00
8,00
6,00
7,00




A 7,W0
73..

7;20
1,2i
1,00

15
1.60
7aio
It"
2.00



I.."
1.*0
6.00

2. *
5


4
C
I





4
4,
S


i


BO! MA--.HE


EXTRA FIN -
J


Rhum Palmare.s


VENTF EN GRPO ET EN DEIML.


C


LE 31 DECEMBRE 1930


DE L'APRES-MIDI, A


(F. GAIRAUD) CHAMP DE MARS.

Ae manquez pas de piendre voire


Bille Or 1,00 seulement.
HAITIAN MOTORS A.


Grand'Rue


Port-au-Pi since.


An Bon Marche

ESBENSEN est un lait condense aopre-

cie par les families pour la richesse de


sa creme;


il est surtout recommande


I A I n -I-


* I I
f








4',I
4.


- ga I_-~i~-jJC ~_ -. Y-iC L~


t








Jeudi

18 Decembre 1930


Le Malin

4 PAGES


216mr A-NNI Ns 7171
rort-aa-Prnce


TM6obMe: 2242


PURATIF du D' MANGET"


combat
les Maladies de la


Femme


.I i fri.r. a t.tl.q% a sm4uvgtU .. (W. .rp.un. ror dif W. e5
luuom.s Sws om prf. Ii msat gmm i1 t irrsve Iet do bl rlew .
tre ewuffranues p. i 1tiquess o sel paerols asoes vive *a se" protaieM
uaris qi 1 l iitr s*i! t uea-m&me siolemt peitstbl v east pore quit. pae
Gepruitler VAS a aage papUitire uM IcnMUIsule euItU, M s Ib
t sesllis
Psr.r quoe c Irvil 'eecompllu rmfilltrlmet. ss prts d megN afg
1Wurt. de Ia n uNludri pele. II llupolrt dMen. do t olte vidente quoe Iq 1N
rircule Nver It mnaximuit dJ'.ilarct et de rapidll. II tea. per auisqs4l.
qui'll rte routlmminrutt I plua ouldo. partant M plus Par pesslble. Qu'il
toinse B s'tticrel er,. 6 palarir. & a charger de rIlidus enoaO brants ow
luiliqtes. It Iravill va st relentlr. In orlgai s wentl s osngltionlalr.
Irr functluess se l 1itrl',r ou s'alitrc. r, ties *Ir plus
V:'ist mnirn d'sut.nit tl is crallidr que It nlis emusaert. del Is rat
lst mullf'ilr, e.t uue i.Irte de purplonllo spnismt.ne. vyIu pim uobjetl n&i al
l'mlinitiluon l-A- dehtlirt rsiduclt d der d ui.hlillulilln. dle a hulnrurS pe-.
,a rt .. ..]j|Irr'I.- It *I1 I j vlreq el dt s eIl.i d 3 aU i,
I)'L;u e 'i r oi c ;in t 'sh i. qui'lt ful st n liinir t o is austu c is otiL pure tI
rnipre. r'C tl tourqtI.1l h1 )eun' Allote, ds .1 Ito foriuatilullu et doult ureuse.
T feimmne niil re1 '." ni qulr 'ournrn It, ni' loiopo*as, is trouvent 6
inlerrille dut DEPUPATYIr ff D^CTEO MAICt?.
O"on stnje rn eflri iIei It DEPUnATII DV DODTtUU KANGFT. ounMl'
der t iilr j silmist.'. rpm ni li, i n lmmoi ti ir fM r v rtl ?lp rlt d p trlrs.
siosii le, i orp r j .,i t r. eini t choi ,l *. l.r I rsi qunlitl rteeluhtves
a *n (tie1 ,011I ;. r,,ihrmi lAN. fl.n r.'Iw .1t0 po r lexercer ',tiitn
It il, r. tlir, II i'i.t. i l i l r pr i li.i< l '-I.i*u IP ans rilvlal pei '
lout I* I I, I , t ij l: ll rl Il A .* li r I. 1i ,n i
I're p I L- i- r. r I'' I)t T)IO* A .. 'lt llv -t U" I arimnftle de
llI. I't.ol.l. inTll t I ll. 11 .11' s G.LT tur ui >..iu t I -.. t li*st.
o pli it .l .. elr stn I '1 i' 1 to D.puraillls
v.ullt. c ,lu'll 'n C,1, 'W r S R1.IIt t rlittne A1- >',u" 1 e
F.ib hni ni. 'M NDS PRIX. PFtumtrn r4 I 1PIU ii PM
r r Va 'l,-- o.elp. P rt I l',.,In.> **I-'

L __ + _


LOTERIE DES (EUVRES Horn-I
fPA ociatn& de. Kembrem du Corps Enseignen in m/ (Waldtr
et do 1PAlliance Frangaise Le m/s Wadtoi
Le 216me tirage de cette loterie est fix6 au dimanche venant d'E rope, e
U D6cembre 1930 A 9 hres du matin au Caf6 aELDORADOs ici vers le 20 coura
Le Comit6 d'Administration advise le public qu'il ne met sage pou~Kingto
plus en velte que 3000 billets au lieu de 4000. sligo etj Cura~a
Le prix du billet est de 2 gourdes en DEUX coupons de 1 trt et OPassgeD s.
iourde chacun. REINBOLD &ie
I ros let Gourdes;, 2,000 4 4 i, N _______S_
1 lot de 4 400 75 lots 10 Q"
I Il. A,. d 1in I2 An dun lrlern s Int 925G. I


ine
raut Horns,
est attendn
ant de vas-
n, Sto Do-
o, pregnant
e, Agents.


2 e .560 100 2 Apx.du 2e ( ( 20 r 40 Communiqud do la
2 e 4 26 50 2 ( 36me a a 15 ( 3 'Pr6fecture do
14U Lets so terminant par les deux derniers cniffres Port-au-Prince.
des trois Gros Lots A 5 Gdes 245. Le Prnfet des Arrondisse-
W. M.- Paiement des lots gagnants tons les jours irentbalas et de Las-cahoa
de dix heares A midi an Magasin de SIMON VIEUX. ,avise tos ceux t quill appr
_tiendra que..les loteries,ratles
Go qul n'a jamaits 6t6 ait et souscriptions de toutes
Co qul no out 6tro d6pass6 sortes sont et Iereurent d-
fendues. Les autorisations .e
Kola ham p~a ne tirages accore. par son
pr6decesseur pour le mois de
I- 1 T T ]t 1 1) T decemure en course south valan-
SS i JO VU Rl 1_. bles jusqiu',u 31 du dlit mois.
Plpr6 dans des' conditions migoureuses i Port-au Prince, le 8 deccm-
D'ASEPSIE bre 1930.
Preparation et Vente
PHARMACIE F.SEJOURNE I
Angle des Rues Roux et du Centre. Occasion
Nousconseillons hAtouscenx
t 1 l -l-r C (' IncO 1_ qui ont des cadeaux de Noel
Lykes Brothers S S Co Incc ou des trennes a donner de
..omngo Porto Rico siter notre Salle d'Exposi
Le seal service bebdomadaire et r61alier A passengers et i Des appateils modernes et
Irt entire lea ports dn Golte du Texas ,directement avec I de touteAndcessit6vienrent
Port-s.-Prince, Haiti. t ha d'arriver et seront exposes
Poar la reception rapids et le maniement habile de vos/ jusqu'au 31 D6cembre.
mportations, servez veus teujours des navires de la LYKES songez qu'un cadeau, pour
L.* Itre r"ellement apprcci6, doit
Los proobaines arrivesm a Port-au-Prince sont dtre un objet d'utilit6 cons
a aStella Lykes) 19 Dkcembie tante.
S* Genevieve Lykess 26 Prix et conditions income
w r Rath Lykes 2 Janvier 1931 parebles 1
B a- u: Rue du Magasin de I'Etat. Boite rostale 1B 46. Compagme d'Eclairage
--- -.--- Electrique, Port au Prince.
.i,-L.m '--


:' Deix excellentes pieces
d'appartement, bien situnes A
Ia Grand'Rue, quarter corn
*ercial.
S'adresser A
S M. John WOOLLEY
Grand'Rue
Do touted fraicheur
I Battery pour Radio
SBattery ponr Flashligbhts.
S < moleur.
battery pour sooner e Electri
que de la supreme narque
dri,.ht Star.
S'adresser A
John H WOO ,LEY


ASSUREZ-VOUS


Sla


General Accident Eire & Life

Assurance Corporation Ltd.


de Perth ( Scotland)


Car la aGENEBAL > est une des plus puissantes et des plus vastes organisaUo a
de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ d'action qui embra-q is
monde
Ses Polices centre incendie couvrent aussi les d6g ts occasionn6s par Ia stod41
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, domnmg
causes A autrui dans sa personnel ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimes 6mises par ses branches d'Europe sont payables an Haiti'
Ses Polices centre accidents sont valables dans l universe enter. Tous les To".
seurs deYraient done prendre la precaution de se munir d'une police centre accident
d'au moins-4000 dollars, .la prime ;annuelle un'tant quo do 1/2 */. solt 20 dollars U. C,


Veuve F. BERMINGHAM, Aux Cave1
Agent G6ntral pour Haiti.
SOUS-3 GENTS Port-au-Prince. G. GILG
JEAN BLANCHET Jtriale


- = .. --- t_ -


FAITES DES ECONOMIES+

EN ACHETANT


MHE


pm,

0.1


La meilleure HUILE pour la table et
pour la cuisine.
En vente partout.
L. PREETZMANN-AGGERHOLM &I

Agents








hnusrance. o

Une des plus fortes COMPAGNIES

1 CANADIENNES d'ASSURANCE


** er m r esoe par I le
PULES ORIEITALES
psa st d eem -as
Mft=' ks 41 mom &V
a ~j m steo am e pmas"
.17AP -sm.-Pipa. m 5
at "wU.be 4b~aft


sur lal VIE


EUG. Le BOSSE & Co
Agents Generaux


I Chailes Mallebranche & Co

ollSaiqH es Hlaitiei eS 1224 Chemins des Dalles.


Telephone 26


FI----7-*-- c- -----I -~--c--- --1~ --~ -I -- ~-- I I


rr -II..... ...


-- -- "- ----


mmwmwmwmw4pw


_ _


- II_ __ ~~ L~L~mom,~


nib 4lMM


r;==l


iBnn




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs