PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/05000
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-13-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:05000

Full Text





moment Magloire
DIECTIBURI
1 RUIE AMEICAIlu In
TELEPHONE N *12


*


~II


AMll-l- -l w-la i....
.ANZW~RV NW *719N--Raw


40r"iy*"m 0 WV sw


W)W*'..A ILm~UAm ~


SflfID&r 4c u akts buisi.e
Be aMre a laspirsti. qlj I" fail
.ml". *
PASfE It


AS MFDI 13 DECl'biPas: sonn


0* .L .U aJ%3 LJL.%


'rr(te d'Interdiction du

Commerce des Inr&es

d' Exportaito I-ans los

Campagnes
---


fP aritel g.i ernewental exici tit, do ue
t d'in'ordire dans sca-a. rlment te dro.t de
Sle trafic 4es deft' rrtt6- bu rigle-
rtatio, qua Dinpeot Pl-s sairs p o ou r Is
laire que dans la I Uita4dps Ades fraudes. Que
et bourgs. Ea ce qt~i s'4w. a4 rnement dans le
oe ces denrdes, et 'eO tIs ? Sous pr6texte.
ibssement de leat de__ dida ,e pour la sboone
s atrieuAr A Il tel de ratIot, 'et impossible de
ballet 1929, et co0 me 11 r6primer les fraodes dans Is
ition uouvelle ue con- mauti6re do commerce d e a
que l.e commerce des denr esd'expotaltl, it. sup-
d'etportation, el ea prime la liberty mime d6po-
donc pas, comme pld- aee dans la lol.
porraient dtre tent I
is croire, la mesare restrict. Comm. sons seomes dans
eootre a commerce an as pdriode, poor parler
a dans les campagmea come le people, do bottes
certas gropes t Mwt araaIkke sm mfewiigps
IM trures o at, la I trop cleaner sUr ee point tee
de la possles nation, I istit, da I'espolr a d
e cos temps denaers, reunion des (hamres, le
desideratms formel et Goveramenet eoprmssera
tant, desideratum don't de rentrer dans IatlNitA en
t principal eat la ques- lear exposant les as in-
des marches ruraux. i pirienses qui I'areso port,
i-o r6servant la question sur cette question, a prec6der
marchts ruraux pour treu par vole d'arr!6e provlolre. II
[meut6e ulterieurement, peut as'attedre, nanmoins,
attendant, dit I'arr&tt, avec le tempeimment des It-
ane loi vienns r6glomen- gislateArs do i jor, qui tieo-
les marchda raraux ). le drout certaioement A montrer
|avernement reserve donc, on asno pent pas badiner
lec elle, celle du commerce avec eux come avec de voL-
has les campagnes. A notre gaires Conseillers d'Ztet. A
ens, il faith bien. En parlauot prendre quelqu chose poor
rautre jour de la declaration son grade, 6 la Chambre ou
uinist6rielle collective. nous au S nat.
Ivons en A dire, A propose prd
sement de son passage re-. Ue autre critique A adres-
Eit aux march rerauague sa r la mesuw're ernemeu
lite question, salmon aiio sae est qu'elle no comporle
out 6!re r6glementie aves asdeu delai pour son 6xia u-
fit que par une s6rie de tipo, de sort que, dUs au-
lutions locales et non pdr joard'hui. le Gouveruemeot
e de dispoiitions 'gto6ra- pdat taire prendre au collet
les cod4itioas de'cete ri* tops ceux qui font en ce mo
pmentatioa variant natural ment le traffic des dear es
meat avec cells parteuli6- d'tporlatiou danas les cam-
shchaque rgioa. Pe-uletre p4gnes et les porter A liqui-
iHste-t-il m6me. des cas qui terleur situation. Or, nous
'sccommodent tr6s bien de dmmes en pleiie r6colte et
I liberate goerale du coin- tqus les speculateurs ea den-
*wce et' oi il n'y a m6me roesont 6 leu s balances. Its
Wlieu A riglementation par. at mdme paraitemeot eu
pIiere. rigle avec le fse, ayant, dis
.us ne pouvons qu'dtre oatobie dernier, pay6 tant A
ux de voir le Gouverne- 16 tCommuee sa patent qu'aux
,jirt apparemment d'ac C(ontributions sa licence, pour
f avec noes sur Ia conve- Avoirledroitd'acheter deaden
de remettre6 plus trd. rlesi dorant tout I'exercice ac-
e d'un loi, la solution t "el no fnUissnt que le 30
I question des marches aeptehbre 1931. Croyes-vous
us, conuexe, nous le r66- 4s tout cela as valait pas la
as, 6 celleAducomieorbe eine d'on d6lai etd'an aver
ral. Sl ce n' tait trop pr*I tissmeat a temps? T t est-il
,r, nous prendrions p6cesaaire, pour prot6ger le
la liberty, d6s mainte- #ommoere, drcraaer des corn-
flde luisugglrer, loraque isergants ? Nous espirons
SSoment ser venu doe pro- que, 6 dtlaut de I'avoir pr6v
Sctte I oJ devant le dans son arrt, le Gouverne-
166gislatf, de soumettre, meat usera des d6als et m6-
mrmemnt ometre fagon agpmenta ncessaires.
sir, une iisposlition gm-.
-sautorisaat le Go ou vers .a, sipalonsia n6ceas-
i proc6der sear eeIbt t6 pi aatusl bien le
arr"tis do rWhmU i e ti qeioS
liAre A pren e post plu sme taire que
cas, aso la be as dates la ImIt&s ds boer at
at ard a les viee st sea ptsdaus leas
tis Io s: adnflara- camp ee, de prdcser ces
commuatles, pr6tectu- lingmie de rellSe t oo que
socialions deo ommnr- soient 6vit6es les violentes
P heater, etc, disputes qut, as temps ladiae
4 datrevenos as l'arrlt datillblt dWvait asi US

BitUiom q vll inoqqo .arn s dt 9uebot m


,at care do taie ea are 4 des deiporta.
b Coast gtatio et les thoa, aun rIlame emat4ier.
actes ot decree du Carps as taisons asses credit
tat, de taire tout r6- exp6rieao. A I'hoaorable
t et arre6t n6ceusairo' Secretaire d'Etat do Cornier.
stelt, sans pouvoir ja- ce a de Cat6tieur aopT
Ispendr et aturp"ter Ir-c ra s ge' qua'
m.S, actes et dcrueas qex- sodlse enateat *udu
a Or, laa iberai da par e Pusiasnt delay Ripia-
y comprs calas b aquo cat arrte, contresigo6n
a_- d exportation, eist d'aleurs de tons tea membres


; pear la opa da 1 du iO dGeasrlaeIt, Waa p i.
is, uIipo, Uracai4 aW r&se* l.


N.


LA FRAGRANCE EST LE COMPLIMENT

DE LA BEAUTY LE/-PARFUMJI LTPIVER

LA REHAUCTENT


ESSENCES

PVE D'OT1

AZ URF4

FLORAIf 'i


L. Si PA


Le Dr Jeonty
Candidat au S6nat
Le Dr Jeanty quai, come on
lesait jouit d oue respectable
popularity dans le Dipartemeni
do I Ouest, nous a faith part desao
candidature au S6nat, aux ilee-


Propos

cachet 6s
-o-


Avis
La Maison VlNC:gNT 6 itlNS0
22',Rue bonne-Foi,prend plai
sir,d'infrmer sa bienveillante
clientele qu'elle vient de rece-
voir la fameuse Lotion
I'MLotUon V6g6tale
*~~~ ~ ~ ,a.* < ^- ^ i -


lions parlielles de Janvier pro II s'appelait M6n6lasCocu.Un nom 6 Ia is de Be I lesa,
chain. vr.ainent pridestin6l L'administra- do Dr DralledeHallamhirg.
Le Dr Jeanly avail ili candi- 'avantrin vouvai. beau r Cette lotion, come ov le
dat anx elections g6nera'es du rand de cuir. d6cor6 du titre de chef sait deja, pr6vient la chute des
14 Ocobre dernier. On so rap- de bureau...11Is'*taitalors mari6avec cheveux quel que soit son de
pelle qu'il eat plus de done nne jeune voisine que dtpuis long- gr~ t fortified lescheveuntout
mi le voisdX euaop ra ndesym temps. itl aimait en secret. Lunion t hIi ht
ash" qil sie A avai 6tW b6nie.carde jolisenfantsen en letr donnant 'n brillantet
pathiedqu' inspire et tla con taient n6s.Exactement quatre. ane souplesse remarquables
fiance de seo eleca e rs. Mcnlas6taitla r gulantenumme. ,Succ6s garanti. Prix di-
Nous souhaitos bona smCCe partait d6 ale martin, s'arritait en pas- uI g_- ,
au sympathique docteur. sant chez son ami Hercule...et seren- flat touted concurrence.
dait atn Ministire qu'il ne quittait .- --..... -
(qu'A I'aprks-midi.Les jours suivaient
--_- leurcours monotone, quand un jour A *
rentrant chez lui A l'improviste, MA- A "Vis
A Sea-8ldo-Ina n6las trouva sa femme sur les genoux
d'Hercule. On a beau faire le malin, i;avis insure dans !e c No
0a ydans. maintenant chin- A vous fait tout de mr me quelqae vellid,tei la date du 29 novem
DO y danse maintenant cnh- chose... M6nelas faillit tomber A la
que soir. Et chaque soir c'eot na renverse...mais scene futqu'une cour- bre 1930 elt ldaS le M. 'in t A
succ6s. Mais le grand suce64 tedlfaillance... car il sortitun brow- la; date da 5 d ueembre cou
c'est le samedi soir qu'onr I ob. ning et le braqua sur son rival... Le rant relatit i exploitation
fieal. Ce soir particulirement de pla femme... e ett aux sang e Select SeaSidenn est et
il sera remarquable Oa aturi pieds de Min6las, elle luicria a tra- demure nul et non avenue.
diner comalet, assiettes garnies. verses sanglot': ,rCocu ne tue paste Le project de contract entire
t las vins les moeillours E' qiunt piredetes enfants I
otx a aux aateu' l de punch is'au ne condition A une condition que Arthur Stines o 'yat point
rot que embrras d cho, nul n'aurait pu pr6voir. I oetdun accor"i defit
puanch su champagne, au vi Tune lerepktera, pas, au moins? e
b!anc ou an rhum. 1t tout cela s'enimtit-ii aupris d'Hercule. ilit.
pour prtx qui no d4passe en --Jelejure. rpondit le loyal ami.. 1Port au Prinme, le 12 d6cem
ols toub0rent alors dans les bras bre. ...
non ca does restaurants et des un do I'autre, etiusqu'au soir is f- 930.
oaf6s de la ville. tirent la r6conciliation... avec du Arthur STINES,
RaUM SARTHE CACHET D'OR, l'indis- ,. ..
nsable liqueur des bons m6nagess A -
=.. .,o.~trots . .. oSANG~ GUR .,, n
Au Club-Union -- -- e OA
11. spr6pare as Club-Union T.eraians A vendroe an modern
an grand bal de fio d'anne 11 Sitats entire Ia Gire du SUPSR -DPURATIFP
mr liecourant. Teent le 30 D Nord et le Pont-flouge LIuspratique aux Colonies
position o ntises pour qde dimensions variables Prix Combat : Maladies duo an do
positions sont prices pour qPe lalPe duaot.e.Consti U ,
ce soit un grand' success. Les in-' modiques. Age critique et PALU ISu M"
vitations seront tancies d6s le S'adresser at bureau du L.soATOM'iS SA alsR
d6but de la semaine prochaine. journ'il. ,R.ureows. ,--


ichaid s sewilsi riad rapwemf li
DENTS DOUN BLANC EBLOUISBANT


o nM dSdi m.. sAkU. i

vw voHw yim= m MpL-c
be** *am" parIt

ss..i.asss..


m do ,,Mr & Wi.t,
&MoM raidr fp l blm--M

B Z Smb. .1
=im &r


'CARNAT' MONDAIN
.--- -
Mademoiselle (Eveline da
Grandchic declare renoocel
a son project de marriage avec
Monsieur Nay. Mc Kwallyce
dernier ayant.lomis ,de taire
ses ,achats,de chapeaux, cra-
vales, chemises, chaussettes
et surtout casimirs, chez Mr
VINCENT GAL DINO,
245, rue.Bonne-Foi. ,
Grandchic.elle, est n6o, grand
chic elle mourra.
Nous avoen pu nons rendre
compete qu'en eftet M.Gaudino
*'eat remarqablsment apd-
ciaiis5 en articlesour hom-
mes. Ses 6tofles de casimir
sont de touts beaut6', et ses
prix sont plut6t raisonnables
si I'on tient comopte de Isa so
periorite de sei marchandi
sea. Un stock de chapel -x
de teutre de la tameu.
que italienne Olimpo A. .
tient particuli6rement.l'atten-
tion.
Visitez Gaodino, messieurs
aet vous sere satistaits.t
( Par le steamer Mary Horn i,
SMr Gaudino a req 1 des cou-
potns.pour pantaluas, de, lan-
A aisle qui d6passent tout is
Me n qem < Mm dirt:


I


0-oirc


SAasure-voua coatn aicd&Mit
i laIs General Accdit Fine a
Wite AsusoanMe Corw t
6 a".


it"'.


a u on de nos amis quis
plaignait de no pouvoir pw
passer comnie il le d&sirait on
Iltes do tin d'asnte. I' '
Pus memo un iamon e-.
pliquait-il... Pas mime une bon.
ne boutkille devin...Je neposr.
rai rien me payer, cette sanp.6
Je me consolerai, puisqu'a meill
leur mnrch6 je pourrai avoir
i une bonne bouteille de rhnm
Sarlhe ou m'en tfae offrmr one,
lout implement par Celcis, au
iour o le le Irouverai dexcel.
lent* humour.
*
... a vu. dernitrement, A ane
soir6e thiitrale, on gentleman
v6tu d'un compitt relassat et
blanc et qui anstait encore le
coup de ter du chinois. 11 s
penchait vers une loge pour
causer avec une belle dame
lorsqa'un ravet tombs su mes
6paules, glissa de ses pales A
son faux-col et de son faux-col
monta directement i son cod.
Le gentleman fi' un bond lore-
que Ia vermin louch@ son 6pi.
derme, uai bond tele que toute
Ia salle iclata de rire. Forieox
d'avoir anosi attire l'attenties
sar lui de cetie mani6re pli'6t
ridicule, il se rua sur Is ravet ot
S16 blancheur de craie.
*
..a vu. jeudi soir. devant Ci
ni-Taldy une q'anitf6 innorm
brable de voilures. Jeta alora
un regard dans Ia sale. Elle
Mahit coquettement garnie do
toute la belle soci6t6 porl-au-
princienne qui 6tait venue voir
le Ires beau film a Morgan la
Sirenem D cors, jeux des ac.
teurs, lout du film fit la con
quele des spectateurs qui sorti-
rent encha-ites de leur soirke.
NOTRK (-EIL applaudit do teus
les batlements de sea deux pan-
pitres au succs de Taldy.
... voilt que cheque jour ap
porte un nouveau candidate au
sitge Ia sk vacant, au Sinait
bien entendu, par Is Pr6sident
S. Vincent. Constalez aussi et
avec une joie sans m5lange quo
tous les candidates connus lus-
qu'ici sont des hommes de va-
leur et qui no sont pas indignee
de succider A celui qui dirige ec.
tuellement les destinoes de Is R6.
publique. Mais come loajomars
'i y a beaucoup d'appelas id 'y
aura qu'uu 61u.
... a note le geste chermast
d'un de nos amis. II availt anvi
deux camurades A boire doitan
du cap.11 paya la premi6retour-
ate. Le jeune homnine f dCap
otirit une autre tournke, uasis
n'eut pas le temps de la payer.
car notre ami avait dtja tout rt-
gl et avec une discretion qai
est Ia marque meme de la gen-
tilhommerie.
... a vu un journaliate qui bier
martin, aux envi ons de la state
du Dr Destouches arrita ons jo-
lie jeune flle qui allail, perait-
il, chess le midecin, car an grand
chile enveloppait son con frle
et brun. La conversation ns d*.
ra pas longtemps. 11 semble qao
la june ille noe 'encouragsa pas.
Elle s'en alia d'un paa. damat
tandis que le journalist I re-
gardait sen olier d un siU trite
t d6aabous.
..ava quaesIq a qe di
chaat dans la dis eteis ds It
Grand Rue. Rieu m'suaatait our
lui, car 11 se rendait 6 L FiaRI
smnNi pour ses emplattes.
... a vu on de nos amies A i
Ion veoait o dedemaitreeqi'i
daeirait comme 6trsMm SI gal
rtpoadit:
o.nelques bouteiles da
Rhum Sarte asimplemlt.
El il les aura, car eili a gi
i lea a demand iesMdra a pe*
role.


-- C ~C-- -,--- mom


--- ----;-:;-.,,, _, ~..,_-- I ----;,------- ---- ---,=---- I -


u, C-------~


---~T~IIEU~ --- ~---,-r- ~BL~C-----.--.--


----~-------~- ~


Ui~r


F


a


i









S PA 2


Mes lectures
Ahoatre nouvelle indipendance
-0-^
LiU-J'os-Jver6crit cecideToussaint-
Louverture et de son cuvre... Mais je
vous entendsa n'interrompre pour me
demander des renbeignemenwtL sur
aet icrivain : c'est Loui-Joselpi-Jan-
vier qui signait lai-ineme de cetle
brerviation aes prefaces, trouvani
"ns doute troplongue la s6rie de ses
pminsk ns pourtant se d6cider ai y re-
soacer. Voici ce 4u'il ecrit ;
te ToIssaint-Louverture crut le mo -
seat e a u de consolider par unc1
(food. ( J'ai pris mon vol. disait-il,
dana la region des aigles ; il faut quci
je sois prudent en regagnant la terre.
Je nepuis pins tre plac6que sur uni
rocher, etce rocherdoit tre l'instittu-
Uton constitutionnelle qui me garan-
tira le pouvoir tanti que je serai parii
les homes.
a Pour melitre A execution son pro-
jet.il convoqua A Port-au-Prince unc
Commiissaun de Constitution. Dix
membres devaient la former. Leui
election se fit a deux degres. L'ui
d'eux,Francois Morillas,ne siegeaa j-I
nlais, 6tant mortqucequesjours ap'r
eon 6lection.Les neul autre 6teaienl
Etienne Viart et Julien 1layniuni
ilus par le d6parenieit diu nor i
Bernard Borgella et Lacour par Ie tic-
partelent de l'Ouest ; (Gatiuii Nog,
r6e et Collet, par Ile ,6parleineni dii
Sad ; Jean Manceho, par le deparle-
ment de 'Engano, qu avai avail aus
choisi Morilla8; Carlos toxas et A|]
dr6 Munoz, par le d6parteinent d.
Samana...
a Elle ( la Constitution ) diclari
Toussainit-louvertule inomii iC1l"ut-
n6ral A vie, lui donnait la laiiltt, d1
choisir son successor et ne laissn!
plus A la France qu'un droit de suize-
rainetA ou plutOt de protector.a slin
Saint-Dommngue.o
Or, savez-vous, de ces netiftconsti-
tuants( le dixiOine tant inorl ), Iroi
seulemnent, Viart, layimond cl La-
cour, 6taientdes ndiiatres, les six an-
tres 6tant des blancs ? Si vous colns
d6res, on outre, que le chel de I'ttat-
major de To'lssaint-Louverture trail
tun blanc ainsi que Ia plupart (I st-
g696raux, on scraadinis a dire que, -
soat les blanes qui 1'aiderenl h jeter
les bases de notre piemniere iulpcnii
dance, et qu'ainsi ceux qui a.siiulenl|
Is inouvement actual Ai hi Coiiilqule
d'une nouvelle independence ou se
milent les blanes que nous savonls,
n'ont pas tout-a-fait tort.
Je sais que, contrairernent a cnt',
piopree vuestoat Ise mnonde n'acccplf
pas I'auvre de Toussaint-LouvertureI
comme #quivalant A I'indeprendance
etqu'on situe seulemnent cel e-e dans
I'anuke 1H4 avec Dessalines. Mais, a
quelque opinion qu'on s'arrlte et que!
indnpendauce actuelle doive etre la
second ou la troisiicne, est-cc que
nous allons passer tout notre tempni
on Haiti A recominncner I'inidepen-
dance, soit avec les blames, coinune
Toussaint; soit centre eux, coniid
Dessalines; ou soit i la fois avec eux
et conlre eux, commnne de nos jours ?
GUn6ralement, on no fait va qu'une
hfis povr toutes.
.Lux.


Le Monde

Maragric
Jeudi, sprs-iniudi, danis ics
alons de Mir el Mme Latuiiin
Deboux,au Blois Schliullz, a etc
c6l6br~ par l'otlicier de I'Llat-
Civil de la Section Est, le mina-
riage civil de Melle Georgette
Bonhe avec Mr Rlen Edeline
Les temoins 6taient: du c6tc
de 1'6poux, MM. le Dr I. Jean-
ty, Hermann Pasquier, Lcli(
Malebranche et Rlacster Ra-
cine; du c6t6 de 1'Dpouse, MM.
Georges Soray, Dr Jeannot,
DrButeau et Pelage Edouard.
La Bhnediction nuptial
leur sera donnoe ce soir, era
I'Bglise Catbhdrale.,
sl seront conduits a l'auiel
par Mr Alphonse Fish et MaI
dame Leon Laporte.
Nosmeilleurs ceux accomn-
pagnent les nouveaux marines *


Un UIvro do
1'amiral Byrd
L'Antarctique demeure in-
eompris, declare I'amiral Byre
dan. ison livre intitul(
*Little America", qui contieni
lIr6cit do son expedition au
P61* Sud.
.Ce livre est.'publi aujour-
Coui, premier Danniversaiie d(L
vol de Byrd au.p6le.
Nons avons implement,
dit Byrd, souliv6t n peu di
voile qui cache les secrets dt
seltte terre glasce. buone tbon
6iirbe, le P61e Sud demeuie
at demeurera encore durant de
longues anntes 1'objet d'uue des
pandes lAches inachev6es du
ionde.


LE ATui Sj,18 M l 1-
I <' -


-,~'4 4


PHOSPHATIMIE

FALIERES
.C' F A L Df-NTIT! ET LA FORMATION DE5 OS.
,'()NNF LA r.E LT LA\ SANT .
L it A rQJ DHIP .V "jc)p Prio.wPIHATi INE FALIERES-
I* ,'r s N.. r U. IrE T ER T ES Ei IEP DE-S
Si1 iATICN3 .- i ', PA R uT.i PAIAS.
aSmemmmenM


NoLIvel les

61ranqi'bcs
-0-
tADIo PRESS NEWS
6 lDcembre
Eu iaIeur de la prohibition
WASHING I'ON U'tssocia
tion d'orgaisuations appuiyan!t
le 1It eme amendment a adop.-
tW un piomgi'nii ll gislall de-
uanida'it plus de tonds pour la
miiisc en vigueur de la loit -
cheet plus d etliiente operation
des units qui y liavaillent. E ,
mInme temps uu nouveau et sbiir
detnaturant d'alcool induslirl
a 616 annoicw par le gouverne
mental. Son usage eluiminerait les I
couminanisons chiwiques em-
poissointiie, mlangges mainte-
LIaniav(c I'alcool pour en empe.
cher la consolnmaIion.
AlltDial conlre le ministry danois
COt'ENIALiUE-Uncommu
niste rejput a tir6 un coup del
revolver aujourd'hui sur le lMi
nastre (Ids allaires Sociales lan-[
disqu'il pailit. La balle n fi, i
aucuni douiinage. Chiailes Nel
son quoun dit avoir tire la ball
etaUit sous la atkrie, a ete ar-
retl avec tiois autres hominies
Le Ministre a coulinu6 son dis-
COU1 'S.
Pour aioiriolf la loi deprohibiliuon
CHICAULO- Des agents spe
ciaux de la prohibition ont ar-
rett6 Robert Boiling qui pretend
Alre le: n'uveu de mis Edithl
Bolling Wilson, veuve de Fex-
Presidat Woodrow Wilso
liolliig est retei:u pour cir
transported Cn Flotide ou ola I
ieclarne pour une accusaliot,
Ilecomplot ean lavurdu trati
tle boissotns spiritueuses.
Dcelairaliou de Frank kellogg I,
r x-.creiaire d LMal americain
iOSLO La 1ivilisailon ucci
deutale ne pourrait pas survivor
A un autre conflit tel que i.
gurrre mondiale ) a declare
Frank Kellogg, ex-Secretair
d'Ltat de I'Amerique dans unl
discoursoOil acceptait la record
peuse du prx Nobel pour 1930.
II a dit entparLie Je regretllt
que beaucoup de voix ae soieut
elevees en predictions d'une
autre guerre, mais j'ai conflian-
ce que les embarras du inonde
serout resoluis par des moyens
pacifiques, nous devons restli
Iroids et conserver notre con-
liance dans les peuples.s Le
docteur Nalthon Sodcrioouli ret-
qut Ie pi x Nobel pour la pax.i
ue 1U2u0.
---- ---
Communiqu6 doe la
Pr6tfecture do
Port-au-Prince.
-0--
Le Prefet des Arrondisse
ments de Port-au Prince, de
Mirebalais et de Las-Canobas
avise tous ceux a qui il appar-
tiendra quejles loteries,rafles
et souscriplions de toutes
sorts sont et demeurent de-
lendues. Les autorisations de
tirages accordees par son
piedct sieur pour le mois de
decembre en cours sont vala-
bles jusqu'au 31 du dit mois.
'ort-au Prince, le 8 dicem-
i


NoinIItds religieuses
Lee adieux do
Mlonseigneur Conan
Deinain t I'issue de Ia
Grand'Messe, Sa Grandeur
Monseigueur Julien Conan,qui
vient de prendre sa retraite
comme Archeveque de Port-
au-Prince, fera ses adieux, A
la Cath6drale, aux fiddles de
la Capilale.
Son successeur preadra
possession au choeur,du tone
archidpiscopal.
Mgr Julien Conan, n6 A
(tiern ( diocese de Vannes,
France) le 6jauvier 1860.
Arrivee ea Haiti, il
fut ordonn6 prdtre en la
vieille Cathedrale de Port-
an Prince, par Mgr Guillour,
en 1882, tut successivement
secr6taire de I'Archevdch6 de
Port au Prince, vicaire A Saint
Joseph, Cur6 A St Marc et aux
Gonaives, Vicaire General de
lgr Tonti, cousacr6 Archev6-
que de Port au Prince le 13
decembre 190J.
II y a deux ans de cela, Ie
digue Prelat vient de teter
ses 25 am; d*'tpiscopat.
Durant sa retraite, Muosei-
gneur Conan, se tiendra A
Petionville.
Li MATIN lui solhaite de
longues et heureuses annbes
parni nous.
Ce indme dimanche, S. G.
Mgr Le Gouaze, I'6minent et
distingue coadjutaire prendra
possession du s tge archiepi-
cospal. Nous lui renouvelous
I lioinuage de notre respect
tIeux attachment.

Elections
compl6mentalrem
Notre confrure le Nouvel-
lister a anuonc6 dans son nu-
in ro de jeudi 11 d6cembre,
jue les Elections comnplmen.
aires Meront fixes au 15 ian-
vier 1931.
Nous trouvons, nous, que
cette date est trop rapprochte,
dautant plus que le D6cret
de Convocation n'est pas en-
care pris par I'Ex6cutit.
Pour connaitre an just la
date des Elections, il aundrait
laisser une marge de cinq
ours apres le dtcret--et cinq
tours apr6s la termeture-
des registres diascriptions
qui doivent durer 30 jours.
En supposant le decret pris
le 15 decembre, il faudrait
ouvrir les registres le 20 de-
cembre suivant- les clore le
20 janvier-- leas lectionsau-
ront lieu le 25 janvier.
C'est-A-dire cinq jours aprdb
la lermeture des inscriptions.


HYPPOSARBINU
I^'lROY
Reemmaad4 par ,,lesJ.eilleuns
CGomrmele.nemUeleur POr.
tiftlant.
I Les Stocks '6poises vien-
nent d'6ire renonvele par Ie
dernier bateau franpais.
En vente chez Simon Vienz
et dans touted bone pharma-.
cie"


4 #
I1ROCHAIN TIRAGE DE
4 LA DACTYLO A
Dimanche 28 Dkcembre i
9 heures du martin. Gros lol."
3000 (Gourdes,26me Lot, I000;
36me Lot. 750; 46me Lot: 50O.
En lout. 513 lots gagnants.
'e sont les 6trennes de La
Dactylo |


Olu t s I homes fgl88










De p'us en plus les homines
comprennent que leur person-
na iae depend de leur attrail
personnel-el quelcellte attrac-
tion personnel e est baste ou,
contrariee par la cheuelure. 11i
trouvent dans

L'Lxelen to
Quinine Pommade
La combinaison idiale pour
rattrail et la sante de la che-
velure.
Lne chevelure qui n'est pas
en sanlb ne peul dtre altra-
yante I La Pommade de Qui-
nine Exelento est une priDa-1
ration medical. Ede embellit
la chevelure et la rend souple
et s oye us.e, de telle sorte
Su'elle nourrit aussi la cheve
ure et lui done la beauld et
la sante.
En ventecl s eIt Ies droguiule.Pour
O.O6 centime ameatmete. i at et xpoi
dit rdceat dia prd .
t leleM, scime .CImpasy
Atllalt, (eergia U.S. A.
Agents demands pour lousy
pays

steam & Delma.
Demaio, deaxiues diman-
che du moist, 1 y a mease
a Deaia..
Gomme tonjourmsles fd6les
Is'y rendront en grand nom-
bre.


igarel.les


Las bv q lslwatsdo k'
P

Le No 9 M agnt mills
gourdes a 6t6 present' sax
luicbets dell'Administratio
de "La Dact) lo" is l1ndi 8
dcembre vern 4 bheres de
r'apr6s midi par r Antoine
1mWis qui nous a d6clar6.que
ce billet avait 6t6 achete par
son trdre, Redilian Remis,
gaide magasic de la mason
Chaloum Aboudi, rue Courbe,
en face de Cheries,de Monsieur
EmUle Dasque, demeurant au
Portal St Joseph. Les Mdie
Gourdes oat etc immediate
ment verses a Mr, Antoine

Un instant auparavant, Mr
Philippe Sterlin, chet de ser
vice an Dtpartement des Fi-
nances, Rue Carmrlo, pri
Lalue, nous prisentait le No
3167 et recevait les cinq cents
gourdes g ,gnues par ce nume
ro. Mr Sterlin nous a d6clar6
que le No 3167avaitit6achet6
par son fits, Philippe Sterlin
lils, de Monsieur; Chervilou
Salomon, demeurant A la Rue
Tiremasse.
Le iros lot de **.a Dactylo"
gagn6 par le No 3057. avait
cle vendu par I'interm6 liaire,
de Monsieir Roger Dupoaux
iofre agent aux Cayes, A qul
i, a et0 remis le lundi 8 dei em
bre le montant integral de ce
)ot, Gdes2500, et celui de tr u.
les autres lots gagnes dans sa
ville Nous terons connaitre
incessamment 'heureux bind.
ticiaiie du gros lot de notre
troisieme tirage.


(


Les seules prepares poi

les veritables connaisseur
i II


DUBONNET""


REFUSE LES IMITATIONS


Le snaoteura aoKoilUar
I demanded quoe 1 pr6-
p *i4ent Hoover faesA
deo exooues
au nat
Radio Press
WASHINGTON.11 Ddcembre.
Le President Hoover a en.
voy6 as Sdnat trois protocols
(do' -t r!iifl. (ion permeltri.
aUu E a U.,ii eatrer dan, tl
Cour xondiale. Avec lea prolo-
les s'en eat all6 un court messa-
ge exprimant I vceu pr6siden-
tiel que o les protocoles puis-
sent l6re considers aussit6t que
possible apr6s que la I6gislation
sur les sec ua s d'urgence et I'alp
propriati n sit 6t6 adopt6e. -
Le sfniteur William Boraeb
President du Comith des Aflai-
res E rang6res do S6nal, qii a
revu iac pro or oles et les meas.a-
ges, a dit qu'il lea appellers
pour 6tre examians quand le
Co.nit6 se rianira mercredi pro
chain.tl a dit qu'd espre que le
Comit6 rapportra le protoco
lea au corps principal dua Senst
le 7 Janvier.
En attendant, les roues de Ia
16gislation oat subi une halte.
tandis quo les d6mocratesa t les
r6pablicains insurgOs ont r6oni
leurs forces san ttaquast le Pr-.
sident Hoover d'avyir accuse le
Congr6sa doe ouer de lapdllht-
que asu depends de la mis6re
humaine. a LA stnatear Me KeI-
lar a denonc la declaration do
President commae tamt non
provoqeia, ainjutiBaMe, incons.
ItiuUonadllsiess eon atts 1, aet
a domad6 que M. Hoover lasse
des excuses a S iaat.
Le vote de 110.000 000 de
dollars do bill do secowrs as
ch6mage a 6t6 reanvoy* jasqW'a
jeudi.

Aduialralj- Gearal. tes 4 Puse
AVIS Do DEPART
Les d pour New
York elt 1 pe ( via New.
York dis) pr me
SSayvs"atM aut lsmatsrs
maiedi 13 d9 oo etmL
Port-au -Pdnree, 12 dkcem-
Sbre 180


Ihillana
DEMAIN SOIR
A 4 heurea 30: Matinde.

DESTININE
(FIN)
Entrie : 0.60W tI1 gourde.
A 8 HERES

La Proie

.du Ven
4 L'Aventure Amoureass
Pierre ViginsT 9r
wee Charles Vannel,.
4ilowanok, Jean Mural,
Hall Davis.
Entr6e : 2 3.4 g



VABRlT
DEMAIN RSOI 8
En matinee: a Le Tigrp
a Les 3 Mo
EEn:trde :
A 8 HEURES1/1 I
i Soir6e de Galas et d'adi5|
troaps EspWa Dis
me riche et nOUVeasa
tettes complete I 1

REVE

DE VALI


Le ComteM

Luxembo.
Plueahm m
enatea --Ae

iO= 2
r I If


__;_ _--_- -


A i BS JIAIRWHE


EXTRA FIN -


Rhum Palmares


VE MTE C Ws6 T EN DETAIL.


~-- ---- ---- -- ---~ --- --------- ------ --- -- ----- l.c., c..- -,~_,,__._ ~_~____~,~_ ~~ _ ___~ __ ~_ ___ ~_ __~__ ___ __ __ __ ___~_ _____~___


CIII(ICI)1111~1 ---r_-~- 1~L~U~; ;i~II


~-- ---~


C MEL


"PPETI


-- --- -- -Aw


somm- Now-


I I


f


r


cJ






S-_~L 5- I


LS MATI --14: Dieembre 1930
!t


Uoit.voiurem leesarE ET T BES










DEVIENT UNE EXCELLENT VOITUItE.-SON EItIGANC(t ET SON
SRENDEMENT SE TROUVENT AUGMENTS

Uu LES PNEUS T TUBESmoisuPI E TB


PONT MERVEILLI SUR TOUTES LES ROUTES D'HAITI ET SPC(:IALEMENT SUR LA ROUTE DE JACMEL--PORT.AU -PRINCE


SU-rcoII.rttt r sw f~ teeal toss Ie jeorJle aombre des coavaincus que donne eI plus de Kilom4res a* Demr.
Plo ee Sork ( spread toutes Is dlitbsiosi- et Vons trouveree chess eos distributeursa t dimensin qu'il vous lpru chose tris iimportante.
RN IM DANS TOUTE LA B PUBLIQUE CHEZ :
ILJ imaLa 9 : C"pC teol L T. Lates : P.t a Prime. J. M. Geutier : Port-do-NPix Me Mills : Port an-Prince Abel Lacroix : Gontlves Savilep Ma lhti
awmt Pld : TitMare T. Gom :.LgotAe 0. PortCo : A Cayes BRdmnd Lauture: Jacmel.

PREETZMANN-AGGERHOLM & C.,
Rue du Quai. .
',
L *' ** '.* *










Samedi


13 D6eembre 1930


1Tiaoe 2 3l12


4 ~*g --.-


Rhunmati nmes
Trralast*es

At -ort..Scerore


S *~**'~ '~ *"*' aS
.. sal


,.-. 'n'.
V.a .' .


I '''.9',
I a. -.
C..... - **-~* .-fr---a~~ C


.9 ,
i. S ', *4*~*~Ii*~' 5'
.. -ii


Les huiles v6aetales du


sa-


von Palmolive laissent la

peau douce, fraiche et belle.


I1 IN elt bre A NT'
qai Pymbalise la perlertioN de4 IN
telllre r la heauil 1miuine des
delx eatiinus.
.1,a sneiti de Paris.I:, soie si
'de'New-York; les meilleures
figuresconntes d du theAtre, torment in clien -
tMle d'Antoine. It est I'un des
plus lameix, de tons les spe-
clalistes de la beauty Pari-
aieonn, avec une reputationi
quis 6teud de I'Angleterre a
I Amerique.
Antoin-e peut certainement.
oar son experience, dans les
difl6rentes m6thodes de beau.
t6, determiner quelleen est la
neilleure. Et il convient quc
riep n'est plus satistaisantque
le Palmollve.
avoe par -- Olives et huiles
de" ImesI
Le savon Palmoliveest pur.
Sa couleur est la couleur
naturelte de I olive et des
huiles de palme. Le partum
Laturel de ces builes ne
iCclame pas l'addition de
parumes chimiques. II ne con-
iient aucune autrt graisse
quelconque.


M.isse c vons pendant quel-
q(- s iniues avec la mous e
(In svon Palnmolive;elle vous
pc6&'re dans les pores En-
snith, li.;cz voLUS insqlU'a c
que votis senti(z qu tles po -
Sres sn.It tdebirrassces de to'-
tes v:npurcl6s. Alors, c'est
n'(st -'C p.1%s ?
J'ai touioors recomman(le
le savon Palmolive, dit An-
Stoine 11 est encore delicat et
* phnetre dans la peau :il dit que
c'est le meyen le plus effec-
tit pour le nettoyage de toute
trace de poussi re, de rtrge'
et de poudre, des moindres
pores de la peau.
Le Savon Palmolive est
produit entierement A la ma-
chine et il n'est touch par
aucune main jusqu'A ce quct
vous dechiriez I'enveloppe.
Les seules
huiles qui ren-
trent dana le sa-
vou Pulmolive
sont les huiles
tie palne, d'oli-
ves. et de coco--
et aucune autre '
I graisse animal
qualconque.
i 07


Royal Mail Steam Packet CO
Le steamer eCulebras ve ont de Kingston et do Sud est
attend a Port.au-Prince le 28 decembre, prenant fret via le
Nord pour HAvre, Anvers, L, idres et tous les ports d'Eu-
rope.


T66pbone: 2311


I. J. BIGil().
Agent Gentrat.


9. ,


.. \ 1'! ,: i It *.t. 44o: i l.
-,' .t di ,'. .c i 1. '
*" * ., r ;1. 2 .:. .im . "
I1"1 !; I : t 'I l' .I. "

'. r,**''". ..' *-- O- e ,htli.
4. .1.. .,


Avis


C.


S? *part.Uet dh i, r. a dNe I
a.-Plriep, ktAI dtalep e 9I
foramiment iilan ^'4 11
r*e rarafl.rephe de I'Art. t3.
S .u (. P. relatil an ir des
Oiices d'artflces, Ie Depar
ten eat do Is Police saias tr
,iblie an general (ae resp'o
V on des peterds, chlorate de
potasue. etc., dans leI rues do
HI Capitate eat formellement
prohlh6e.
En consiorepre lout er n
tievenant 6 re pargratgrI e
,er arr6ti et exp#di b6 qui
de drofll..


C. 1. MUIRrAY,
Major. V:. d*H.
Chet de la Police.


avie cooammrotol


I


Occasion


Nous conseillons tous con x
qui out des cadeaux de Noel
ou des etreunes A douner de
visitor note Salle r'Exposi
tion.
Des appareils modernes el
de tour e n6'cesstt viennent
d'arriver et seront exposes
jusqu'an 31 D6cembre.
SonDgez qu'un cadeau, pour
Ctre reellem 'n appr6eci, doit
etre uu objet d'utilit6 cons
tante.
Prix et conditions jocbm
pareb'es I
Compagnte d Eclairage
Electrique,Port au Prince.

MaNAGgRI8I
Pour teindre tous tissue :
LAINE. COTON, SOIE, tc...
&Aoun product n'6gatl
a MALRESQIJF
En veocict ort au Prince: PbarmcieW. BUCH
Pharmacie E.ercre 'E40, 41, Place Vollire.
loute* bon"s maisone s de BatU.
Eca4.tsoJ t e.. ..k. fIra,.o our demoie adse J to
V" C. FERCOQ. b ASNItRE(Salme) FrMe

A LOUER
Deux excellentes pi 6ces
d'appartement. bien situdes 6
laGrand'Rue, quarter com
mercial.
S'adresser i
M John WOOLLET
Grand'Rue

Do touted fvlohour
Battery pour Radio
Battery poor Flashlights
% a moteur.
Battery pour sonnere Electri
Iue do la .Iprime marque
right Star.
S'edresser a
John H WOOLLEY


POO


Est one prescription do
Wdecin pour lea Froaids o le
laux de lite. C'est le rem6d I
conou le plus rapide.
6 6 en tablet semian
_J-_ - J [ ill I I I]1 t ..- .


g ~ s --ae.e..e ..' '


S'6tact compl6tement libTr6
de Ia commandite quit evit
reueo de l'anciene :raieo
social Olottson,LLcas A&Co.,
le aousigp6 Informe lIscom.
mere et le public queo'a
malson de commerce est A soa
mom personnel :'M. Schultz.
Port au Prince, I l lr d6-
cem bre 1U'O
M. SCHULTZ


I


wm !
- **-* -
j-ag


-se d'-~


-, ,~ ;*__, t,~-~JR ***
*-:/ ''***.* *-if *
~ i-


C..


FAITES DES ECONO tES

EN ACHETANT


"AK


-.'-
r- Si' .


L. PREETZMANN-AGGERHOLM


Agents


'S


Il-I


EF1


Insurance tCo

Une des plus ortes COMPAQI

CANADIENNES d'ASSURAN(


'lI(leail


A T .iN


Riun11


iHOY


28 annees dcb success.


sur la VIE


"o, $A, 0,"


SEUG. Le BOSSES & C

[ Aaents G&neraw


* #. ~*.i9. *,,.


L~4~


'7


e.


Amv


., - .' ,
.' 't' f

La meilleure HUILE pouP
nmur la PliQnu a


SvEn vente paAAJout.
En vente partout.


~' ~ r --- ---


- -- --- -,- N - - -OM40


.--S I-- -


-- ~


- __


- ,. ;. .*


"


c~Ci


i


.


" ~'


a.- J now* -04" A-


* '


IB60


L' 9IM11


K




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs