PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04995
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-08-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04995

Full Text

-, -


' '-C..


Sb


~F; I~.:


t


LUNDI 8 DECEMBRE 1R


,roC


,
.~j ~


'xii


Sfrl.


IBl Abd IN
*: t. r5w


de la w-rMtti e *0Qh g**.
ASL p-t: cii i io
e a,. premiervole- pa p si rIsbs-
waWMI5!s 08 SO wn p luui ftquit on
ihnteri-r ee -ai wememAt ILaL qu!l, o
m a dttdt o rUaUMer das
ilt e li s iondAs* trse mstuntssprores & a ts-
roaeaititAekea4 tral la igategall A Sata.
qoft des uprovieow Dolo i upa saple oadMa
:6,01 *a 98q1 B Ptfakeeitt. eOara We--MAk I
uas dire bk e a eta i 'Uages 4 Tausailat-
s p e ucaelsm- Lourwoare dot soabinr desd
A cetteqotio4el'e(st. cisconatauce propres A Ie
ao ao 6pnw lssr colt taire sor tir ia o 1 di'ato 4tre
on, le octear dolt as e te I mature do r6aller sos vues
*sm eoos4 datioBs a cc s*L Qsoiquil son oil,
mou avios & Aprimer cette o~aupo to ayant 6 t
f 'unifctioB territoriale consider par la France
per Boyr et Anow~ omwe ua tilt accompil, co
SmoErA que ce tot P6-' tut donc celie-ci qui prit pos
Squi, dntease d6e cons- session do Is prati doe 1'E.
lionsr6publicainesdel806 Or, ik Heotien, avapt i
1816, eut A recueillir ct lettre, s'6tesrsdbstitu6tr6vo
oosacrer sl pens6e de lutionaairemeot I la France
usaint-Louverture, rali- dainss part occidental en
oune premiere fois par ce conquerat leur liberty, une
nesr meme,de r6uuir toute Aoole v~ot qo, oar le tait
sons an gouverne ment amma, is aat 6 admis A
unique. Msucc6der #t omat la nce
Les cbsages.de vueo entre daona se droits s, i aric
oyer et c 1 corps Ilislatit qui oriael
rtwc6dret ta second snifi' Le traft de o&te, av la
ation etablisuest smrbo- prise de possession de Toans
sait t'm tole filiselw saiant-Loevertore,mavit6puis6
a peusidoge d 61gw

r, avrat pour obavt umA
cation par vole de owp, l i
:te: ,sle loenvisageait quo 41rla Suai t /in
voice pedal oo diplA At ttie
,.te.e qae'llseest o rall- p eF rA e -is
r6aas on 1822 et letis ) tai ns *
long0 mps acqait A im q 3*1ft Walet pas
re, Abel LAgM Iln- encore Je .que lore do

triompbsr6rvoloanaire ta
,le le o inrma pe 1A-~ d. -
Sun moment A Joiadre at r
sort au Ontre,mis u mis to'r
6tourna6de cette Yelli- U tea M
le spectacle du double ao: .
noemetqui e parts af que ige bqn'
Steorntoire baetiee daes f tn iment fiit o- e
t chroilqnue de pass co oto 1
"o k 4* .deeomms
Savroa ddi sou l'oncaw- o i J

o de ire remarqer tudse vouoir con
ai la Constitution iae- ,A Pas ,rie qGtropo-
de 1805. anl.asle re ih. bu-TeUo e
ne, pas royalty de I'1tat ,noins .s 'i aust drier
ord, oae cotleneat aS-* a'lls4 out 166i4 tur
tllmsioan ri aase i6- als | Mre 1iade
Leo


&Ads M

ItoBoas =


'7'~ql


aCi


Ir


".. AR. II 'o L .-


|ws : oev- l ,a.
Mmmla.nm


,ss. son
A n min.
tals
tole
B4L P trwertdes ,diants
u. ,.481 do irviIrxtn
a~t a rs faral a ta.-

wpareei e N oret et do i tou
mte o b"ed i e rnis tolusns
we flMt~i as daem ierstravaux,
.to doti de dle d isdulsrlee
eNsiF ,..0 a mi0 1e. ,
*wemorsit aMe otedesples Sto-
sPar ailloesrs, Doret, duraot sesl
viagmeix asnse e carrier, tou-
JatiaU i eouaanco qa'uehin-
U1fanto ellatopl privis phae en
K u pl aioasd ea conasrutions
Smbell sait la eCapitale.* .
Ce quo vous vanes de ire n'eit pas
de mol; mais je l.- sifNifel alon-
tiers po qu'll rend aetre es~epa-
triot. rinniWeur Doret an boammage
i1' tradlt do Ha-ilJournel etje
to rproduis pour souttigner mtant.
eeat homa que le bit quo Oe sm-
frre esat e journal minme de M. Ste-
Rio Vi nel aor4 d pr ildent de
la R6pumliqueltqui aa erse hierpours
[a R on t I de& aede ses
M poier .C'est dare, ea azme'
ason roram-
M .tiw l.pl e put da. ses
apeations qu'exprimr de it-
aints ail e paimsent atre oscotalres
Suex dua m te a 1et
idu"rsid t dei P6publique epar-
S'l.on est ainsi, et il Wen sauraitl
0a'suemaaet, osmmspouvons infrrer
ia ineup do notre sympathique
emr que IusoI'ace Aminemmenet an-
Mp, I~rirflou.- & moins qu'il ne
t.Mtma tirse, trs d6lib6r6.- qui
V ato apper MOoret, nest ap-
preoialft3n prede~nt do Ia RO-
du Dar.SlMKovemrement. La
Sde .gevur Duncan- il1
ft Pk-~r Ujsqu'au bout,
doae e _. ,t otd, s e apee malleo
d a0mvereaesntatde mos h.
Ce teatte wonoousoa"donno
koqmt H' le geovuernetat dO
ien o tom sept moil do reaoai
viotletee .i t e 6branel on depit
* Ideton l mooaossm do oangone.
meat. indsuent aussi le odevol
de tons de so ranger autour du gou-
vernemnt daps sea efforts pour am6.
lioer, p.ls fair diMparaltre, un 6tat
de chose si humnlisat. L
Lux.


Avis
U Maison VINOiT iGAU'DIO
225 .ebona4-F9i,prend plai
sitrd'informer sa bienveillanto
WMetAle q vW*West de rece.
:,ar fa ltJi .oet
Letton V6g6at.a
la te de kealea,
duN.r Dnalide Ilamboarg.
Cette lotion, commse o le
sit d461A, pr6vient la chute des
cbevesu qael que soit son de
t tortile lescheveut tout
doaraot pa brillagtet
S pla9s emarquautes
',! ,, A .L Prix d6-


A


-a,',-'


W iDE ai gui mvw 1 -ii u-a Pains
quAl pgae 1 l'usine,A Ld ,al*-
4iatd, an barreamu. E p lrSmm
n'a quA soe bieu tenir, r i ne vent pas
e istr6ne de St-Pierre tombe en
queaouille et nodevienne la propri6-
t6de Pierrette.
Chezsnous eels va moins vite. II y a
selque dix ann, on voyait au volant
d o auto de louage, la oharmante
Anna Jominuique, qui dpuis..., fait
du patriotism, offre des drapeaux de
sole aux Grands Pouvoirs,et rdve cer-
tainement de succ6der A Vincent en
Toutes le port-au princieunea con-
duisent d'ailleurs ,lles-,nns- es, au-
jourd'hii..' Nous avon% au surplus
use femmo-iu decin.nne licencie en
daoil... dao pharmacietnes. ete.
11t t toeip d'ouvrr leayoux. Je
propos, ( consequence, qu e les
hommes ds aujourd'hui s'entendent
Sour concia'rencer A leur tour, les
emmes... Nonus forinerions des hom-
Imes nourrices, des sages-lomnme...
et des horlizontaux, et des bons a tout
fair.
Je le dis en tremblant : avant dix
ans, si l'on n'y met ordre, I'indispen-
sable RHUM SARTHE-CACHET D'OR du
foyer, I'homme 'apportera, mais la
femme le boira.


Le President

a Hinche


Jeudi, A 5 heures du martin,
W. Stienio Vincent, President de
la 16publique, s'est reidu A
inches pour assister a la re-
mise otilcieHe des services mi-
litaires au Capitaine D. Clixlte,
promu major. Le Chet do I'E-
iat4tait accompagua du chel el
da soUs-chet do sa maison mi-
lilaire et de deux autres offl-
ciws. Dans Isa Packard presi-
dentielle avait pris place le
Scr6taire d'Etat de rl'ntdrieur,
M. Auguste Turnier.
Go tut A Hinche uone c6r6mo.
*he des plus imposantes. Voicd
le discourse qut out 6t6 pro-
aonces :


Discours du Chef de la


Monsieur le President,
Monsieur le Miamstre,
MM. Les Olflciers dai ')-par-
tement du Centre,
Mesdaumes, Messieurs,
Nons sommes ici r6unis pour
doser a lsusts valour A un
vonament tr6s important de
1'hstoire contemporaine d'Ilal-
ti : l'altianisation complete du
premier des cinq Dhpartlments
Mihtaires de ce Pays.
En raeoun des progr6s admi-
rabies accomplih par la Garde
d'HaTti, on a compris qd'il elalt
devenu possible de reinettre la
direction d' ODparteruent Mi-
i hire du Utetre ua personnel
haitian, evea le contr6le ordi-
naire du Grand Quartier Gene-
ral.
11 nest pas n6cessaire que je
tase rsqortar quecertainement,


i4


non seulement les regards des
haitiens seront fixes sur votre
aeuvre, Messieurs les Otfficiers,
mais que le monde enlier sii.
vra vos program avec un int rnt
sympathique. Le, capacitds
administration et de devoie-
ment A la lache que vous auro(z
montrAs d~cideioutde la rapidi-
t1 de I'Haitianisation des autres
Departements Militaires.
Messieurs lea Officiers, les
vcelix de nous tous vous accom-
aaguent, et vous pouvez co.np-
er sur note entire coo.era-
tion pour atteindre le but que
usirent si ardemment haitieus
et am6ricains.
Discours de Monsieur le Presi-
dent de la Rdpubliquee
Mr. I.e Ministre,
GenOral,
MM. les Olficiers,
Mesdames, Messieurs,
La presence du Piesident de
la Rdpublique A cette ce6rmo-
mie en precise le caractere et la


porlte.
Je me i6licite, en eflet, de
marquer aujourd'hui le premier
resullat parties de cette just et
n6cessaire politique d'hiitiani-
sation qui va se pr)ursuivrue et
se devel)pper dans une har-
moai dtulentions, d'ellorts et
de buts.
L'action du Gouverne neut,ba-
sae sur les sentiments prolonds
du Pays, ne peut ,que rdncon-
trer,- et de la mauiere la plus
heurouse,-les desseins tr6snels
dt President Hoover qui a si
admirablement compris le de-
voir du people am6racai i vis-.-
vis du people haitien, et envi-
sage, avec un si large esprit, les
probl6mes positits qui conlroa-
teht 6 la tois la liquidation des
reqponsabilit6s americaines et
Sl'tablissement d'un Gouverne-
ment stable dans ce Pays.
Cette stability gouver. temn-
VOIR SUITE EN 26ma .'i.E


i.


a

~...-
-C :"


rq )
Sl


SKwally,Cee
meis Ide fair
Ms ach s de chapeaux, cra-
vales, chemises, chaussettes
et srtoot casimirs, chez Mr
:VINCENTGAUDINO,
2's5s rme Bonne-Foi.
(seadchiwelle, est n6e, grand
chic elle mourra.
Nous avons pu nous rendre
compete qu'en eflet M.Gaudino
i'est remarquablement sp6-
cialisW en articles vour bom-
mes. Ses 6toftes de casimir
sont de toute beauty et ses
i)rix sont plut6t raisonnables
si 'on tient compete de la su
p6riorit6 de sea' marchandi
ses. Un stock de chapeaux
de teutre de la tamcusc mar-
cqe italienne a Olimp ,) re-
tient particalibrement Patten.
tion.
Visited Gaudino, wnesi'cari'
et vous serez satistaits..
Par It steam:ncrt(!iry iforna,
Wjr Guudino a re, i des cou-
S))ns pour poatalto is de hi l-
ta'sie qui d6p )sse it touit Ic
bieu qu'on p:)irrait ( i lira.


... a vu, meluetdi(h soir ous
i'averes don't Paul Morand di-
railt que e9est une dia rhae du
ciel, dCux couples qui gravit-
saenI penibleii nt avenue de
T'uigeau. Les lhomues Eti iett
sai s thlpeau 0t Its lenimestn
cheveux. De It i.s huit mairns
ils se firent dt paar pluies im-
prov se.. Mais vatvs chez eux,
il se reidimreit compile quils
6tailitl, pourtaut, muuillts jul-
qu uux os.
**
.. vil que la nmeilleure fo ro
de e laire blend vt nir actuelle
went en socie6 east de dire,
tout en pregnant un petit air mo
dti ne:
Moi, c'est A LA PARISINNE
que je me chausse... Moi, c'est
a LA PAImsIENNE,.que je w'ha-
bille...
**
... a rencontre un home qui,
assis grassement A i'une des
tables d'un de nos rands ca-
fes du Bord-dt-Mer, dissertait
de la situations conomique, et
pohlique du I'ays. Lui, il disait
avec ues ails tilendus: La si-
tuation politico-k'conomique, et
donnalt des uo3 cus de sortir
de impassee en nimins de vingt
quatre heures. Comme on 1at
consedltait d'al:r offnr sea ser-
vices au President :ctuel, fu-
rieux, it repondil, avvc des tren.
blements de violence dans la
voix:
Je suis de ceux qu'on lsp-
pelle, cher Moniieur, et qu.,
quelqueluis, ne lepondent me-
me pas lursqu'oui les appelle...
lis soul reelleienti nuimbreux
dans ce genre qui out remede u
lout, mais reluseit de penetrer
dans l'arene oi on les convie
lusqu'au jour oilu n tail qoul-
comLue ai-ive a prouver que
leur reputation 'ctuit quesi*
pulcre blanchi.

... a vu un de nos amis ri-
cemment arrive de Franco et
qui li ait avec une attention
tellement soutenue..la listed des
departs pour le mois de De-
cembre. jLes uostaigiesase la-
nifestent.de toutes les faGon at
cetle fiaou-ci eat is monwo en-
combrante et soeblie A fbtRa
(Em bien plus dimUiag Jf me
cells qui consiftle I eU i
OsceAs amoureaz qe J c_
sur les boulevai di, Vi 1dttpn
phe que 1'on remporta'4 t
salon lileraire en coiaaien= at
la dermere paemi errt.0 .
.. voit un do aQig di
chaqt, twis qa'il l
dactiUon, aprees B'6tW i
de la saant de c--ldH
iaborateurs, vs a poste
e tableau
nao"do c4xdw as


PA1W


inms de camaGeM U |l
souees comaos. Mat jMmi
4m rreinasiuW I ssJW


ar* :


I1. J


li i*'IL


niiT


'sb .a


B6--


14 LOTIONS LT.PIVER
AUGl NTENT iLECHARME DE LA FEMlE



^ ,5 LOT IO N J/




SOAMYE A

WiM~f^- wrVtVWT-1


*'-
^I,


__.


5 ...s -
I- L,


-- ....,


1- LrhY- L- -L UY ~C~) -~-Y~--LU _1_~ --~LiY --1IIII-I_--..._ 1 I -- -~--.--L~i ~-I_ 1.-- .-~C~.~~-~I--.- .C _~- ~L-._- _- _1 1 .-L----~ I -2- -~YL~Z~C;il~C~.


C


I .


S" 1 : "'


. .a


law


... a jet6 un regard attrials
n ais qui tie a'est pss alltrde sur
deux flles de joie qui so di.
saient les dkboircs d'une pro.
session qui ne rapporle plus
rien depuis dejA quelque temps.
Si cola pouvait corriger lea an.u-
trest Mais les aures pr#ftreet y
aller voir de pretfrence et soe
faire une experience. Et lors-
qu'elles se rendent compile de
la situation, il est dejA trop
tard pour faire back.
... a vu qu'il -st question, dans
un des journ.ux de Port-au-
Piiice, dun important memo-
randum ou seiait expose, de
tacon magistrale, par le (ou-
vernement de la lHpublique,
les desiderata de la Patrie. Tant
Illieiix.
... a ajlpplaudi ti: (deux b),lic-
IIit il.. d( ses p):!Lpit',res A Ila sa-
igt.fe tc e cecoili tf ( ui )it que
st s It (ti Li' s 1' p( L( out | ipos sa.
vour quCi- so;m ,(s desideatal
piLI (jI t (' di)(p il i a tie. cci tai-
nts iiu1ocia(ions doivent etre
seci. !,s.


im







LE MATIN.. 8 D6cemabre O1S


______________ '*


SIMMONS


'1


I es lits (SIMMO()NS,) sont labriqua6s d'apres ie ,rlies du bon sens
c'est.A-dire qu'ils oilrent toutes les commodities voulues pour re.
pondre au beso n du sommeil qu'ils ont pour mission de satistaire.
Lai longue du,'e des lits aSIMMONS, les rend tres peu codteux
etl limine les ennuis de reparations, de retouches el de remplace-
ments. Les lils a SIMMONS ) se maintiennent dans tous les climatA
et la chaleur, le troid et I'humidit6 n'ont aucun elle' sur eui. Ils
sont hygi6niques el trs utiles.
Cecti ne cost tue que quelques-unes des raisons qui tont que vous
devriez consider serieuseinent I'usage des articles ( SIMMONS *,
pour votre maison..


Vouts pourrez voir ces
d'ameubleinent.


l cprksentW par :


jolis lils dans tous les bonds magasins


Victor N. MANSOUR & C*
P.O.Box A 86 ; Phone 3417.
Port au-Prince, Haiti.


- .. ----. ..- a


Le President

a Hinche
(SUITE D)E L1 lre PAGE )
tale, qui nous preoccupe A un
6gal degr6 et qui est la condi
tion sine qua non de tous Ile
progrs, elle repose surtout sur
Organisation de la force publi-
que.
Noire force publique doit tre
efficace.
Elle doit pouvoir inaii'enir
Ia paix et l'ordre, asurer lit se
curitC g ntirile ', l t'it ri n.r et
l* respect is droi's de laulrpu
bllque. Qjie, upres quii, z* ;iu- .
d'o' g i ts it ll etl li liiin sistr i
tinO, on ait coinpris qu on pou
vail rerieltre la direction d'un
D6parlement militaii e un per.
sonnel exclusiveient compose
d'officiers haitiens,c'est liA un re
sultat que le (iouverneniient en
registre avec la plusi grande
satisfaction et aussi .avc le ler
we espoir que d'autres suivront
Is plus rap dement possible.
Le d6sir du Gouvernetnent e.st
que la torination des cadres
pour notre force minlitaire de'
remain se poursuivc d'u(ne ma-
mitre plus adequate (que par le
passi,aliu qui les ca iaciIes d'ad.
rinistration, le devoiieme'it I
Is (Ache, la rcomp '-nce et I'in-
dispensable esprit d- discipline
do nos offlciers pi isseit per-
mettre dhal-ianiser, dans le plus
proche avenir, les autres 1).
partlementsrmilitaires du Pays.
En adressant mes plus vives
telicitations au Chet de la lGar-.
,de pour les r6sultats presents,
il Weot infininenl agiSvta)le de
dire foauil olticiers haitieni,, qiji
out su mdriter la haute distiinc-
tion don't its oat t l'obet)e le I
In part de leur chef, com'ien :e e
Gouvernement compete sr enu, I
wr leer tnergie et sur leur 0-
Yalisme, pour assurer, dans tou-
la la region qui est descrmais
eoafia A leaur patriotisme, I'or-
dr danis a rue et sur les roun-
Ia, Is prantie des droits de
teos o la protection du travail I
uatiomal. I


Nouvellcs i

6tranqeres
ItR D) PRESS NEWS
3 DJcembre


iu dflournement de 42.00 0 Jllars
NEW-YOIIRK- Une lemme
d'aftaires de 28 ans, qui, A cause
de ses connections de famille
et de sa ieputvlion pour l'in-
dus'rie,s'Alait etevee en 5 ans de
la position de receveur en celle
de caissier a lioint A la Natio-
nal Bank de Chappaqua, sa ville
natale. s'est rendue hier sous


.onielle route postale aeriener I'accusation d'avoir trauduleuse-
MIAMI- Un bI)teu volant ment soustrait 42000 dollars
commodore avec des machines dans une periode de 3 ans.
d6veloppant nne puissance de Pour la r iisiou do plan Youn
575 chevaux-vapeur a e(6 alli- BERLIN La voix autorisee
ch6 comme devant laisser ici du Dr Hans Luther, ch. tI de la
sur le tard aujoird hui, ouvranl eilil)hank, a 6t6 aj.ut6e au-
un service post i aeri n e(t u.i jourd'hol i cells deinaadent la
service de passage, t nre Mma. revision du plan Youa.g.
mi, Flori I'. C .,-luegos, Cub:
King.'o .liim iqtie vi (,Cris!obal I:tilre le cll lm i'e
L'aeroplaneparcourra une cour- WASHINGTON- Une revi-
se de 737 mnilles, A travers .i sion du ch6mage devant etre
iner des Caraibes,ce qui consti- conduite par la M6tropolitan
tuera le plus long vol sur 1'eau Life Insurance Co, A la requ6te
d'aucune route posiale aerien- lu colonel Arthur Wood, chef
ne exislanle. du Comit6 de travail urgent du
I mahdisoh 'President Hoover, r6staltera en
I,(- Vaticai lhodis oIun index complete et etficace
WASIIING.rON- La mason du nombre des sans-travail
princiare d'un million de dol- dans lepays, d'aprs Frederick
lars du Bureaude'remperance,de Ecker, President de la Compa
prohibition et mueurs publiques gnie.
de l'Eglise Melho liste Episco I
pale, solvent appelee Le Va. Pour les sams travail amtrieaia'
lican methodiste ) peut chassee New-York Use contribu
ie la colline du Capilole par tion de un million de dollars
un programme labor d'ex- lot apport6e par John D.Roc-
pansion de construction. Le keleller Jr et son fils John
building et le centre d'une con- l). Jr. au onds dc la ville
traverse voilee aigue, A la suite au ds d a v
(ldo reiet de la dit'niiade du Bu- Ipour les sans travail. La somr
reau d'un permis de construire tle a augment le montant
une addition de 50)U.000 dollars total disponible pour les se-
Tenlalive d'nmpoisounemden course aux sans travail et aux
d'uoe ailrice pauvres A Or 4,123,006. La
DIETi1OT MICHIGAN Des ville cherche six millions de
detectives aujourd'hui south en dollars pour que sa torte loule
train d'enqueter sur une pr6- de virtuels pauvres no soil pas
tendue tentative par des ban- aflainde oa ne gele pas pen-
dits de seller par le poison les dant I'hiver.
Ievres d'une jeune actrice qui a En attendant, des d6pdches
Ote assignle par le grand jury do Washington disent cotn-
du comit6 de Wayne. mnent le ,ongr6s a continutisa
L'actrice est Miss Margaret recherche dun secours 16d6-
Dwen, soubrette dans un th6A- ral A la d6presion 6conomi-
tre de Woodward Avenue, et que,-lI rtction con.traI
a sweetheart, reput6e de Nicho. qs he Ia res atgin co e.ma
las @ Diamond Bill s. pr6tendu crease t eh age
bandit meurtrier et membre tandis qu'une declaration est
d.: I'organisation Angel:o Moli. venue do William Green, Pr6


i


4 Decembre


FianwailhIs priiucirtsi
HFIV IN- 1. s fiast y;rles du
PtlieCe de IHotitrilobe Longoen
buig el de la plincesse Marga
iete de Grhceont ett annonc&es,
Tealaine d'assabsiuat
do Premier Espaguol
MADRID)-Jacquin Lligo, re
porter du Elsol, journal d'oppo
Ssition, a tW arrOt6 A Is suite
d'une tentative 'uti'e dassassi
Dnr le ler lerenguer, au course
d'une intei wiew.
Troubles la Ilavane
LA HAW NE- Un choc armt
entire Mtudiants et la police a
rOsultA ici en la mort d'un po
licemen.
Les ,tudiants essayrent d'or
ganiser une demonstration
dansles rues A I'occasion de la
r6ouverture de I Universit6 Na
li3nale et la balaille se intl
quand la police se mitl 6
dispercer ppisibletmenrt les mar
cheurs. Plusieurs leaders de las
demonstration parent arrest.
Les causes do' la detresse eossomi
iquei moudiale
PARIS -La baisse du pouvoir
d'a that en Chine el dars Ilude,
li le rtelet sans arei de mar
chandises par les Soviels oont


comprer


Foud


K/as


L'ldeal


;F


---~--- ir


- L' I


ROY. ,

.Ssucces.


t


sident do la F6deration am6
ricaloi da Travail que I'ar-
m6edes sans travail augmented
el que Ia cruise a doj& eat spr
nos mains. Tandis qu'une
attaque Iut d6clanhd6e sur aI
requite du Prisident Hoover
poor 150 millions de dollars
d'appropriation aox foods de
secours, des measures appor-
taut plusicurs millions de
dpilars su D6partement do
Tr6sor et des Posies furent
prises au Congr6s, come l Ie
premier pas s6rieux vers
i'augmentation de l'aide t16d
rale. ,
PreIsila dsSir Artihr eaHderea
Londres.- Le Secr6taire des
aftaires Etrangreos, Arthur
Henderson, a announce, que
I'Angleterre protest coutre
les discours enflamm6s de la
Russie 6mis par radio d'une
station officielle.
Poar ciltbrer le Tkahksgreal
CHICAGO Fred. Bernaud,
peintre d'enseigoel, sans tra-)
vail rtgulier, avait promise A sa
femme et A ses qualre entants
,J'ils auraient aujourd'lhui on
ier de dinde quand it laissa sa
m ison mardi soir, sins s'-rr6 i
ter aui circonstances flinan-
ci6res. Deux police.nen hii t r6-
rent dessus et le tu6rent, ce. an
d ian', up: & avoirdit qu'il refusa
de s'arre'er A lear commande-
meat. lis crierent apt[s lui
quaan ris le virent s'enluir avec
trois dinJes pristS A la d6vyit*
lure d'une boucheiie. I1 lut im'i
(ts dt un homines tubi eu es-
sayant d'avoir un diier de din
de, mais ne tut pas i tentitie
jasqu'a hier. S'elhlen. K-ln-ve,
un boucher qut rcvsa daais sa
boutique inerciedi so r pour
garder son slo k de din1des, a
tir4 sur Auiony UB.bkis 24 ans
logeant dans ;e6nine building
quand 11 le intp.t.


par la Geud.;rmerie d Haiti.
Loyer raisonnable.
Sadresscr a
Mr Henry STARK.
Rue du Quai, cn lace de la
Gare.
pASSLR Ct.IEM.NT *E.S LONGUU SOIITt
.- ETii'CFATAIrTiilSlrFt

ir i ,. 65, F.UF- ST-DB!Is, PAMS (iW
ten vol".. c fr. NOUVE ALOUN
ao )00 P";,faw* *cnu"rr comtifM
.D ...i QuOII ID o3 Mo
rot Ph iquaA, Anmumemne fa loa ort..
3o imr la poe"de ntoutP eopusjgafLAr e
AfIsn Itrae, aa=cr eJt r :afM.ibag d.4c,, m tous d etnr
OUrlti APiZlDRRI (&uL TOiML LS- DA1I48
-t' f'nd. e lis t c-rllosituonouJa mtllor
aW'pJ Meaemn'caa ,it. Uldadpeo wim ,.eaiuul
" t' .'ATItlH.CO lL1.0K,l>ARUg otDrlD ']t D Tcr'" nT10


.tRg6n6rateur modeorn
SUPER-D&PURATIP
L. pw Sr,. to pbe 0omt
Le plus pratque aux Colonies
Combat : Maladies du Sang, do
a Peau, du Fole. Constipaion
Age critique et PAL 15ISK.
LABORATOIRES SAFFAR
39, Rue do I Chapele, PARIS
AFme-fArtae:PhmauW.WCU.


et aii'l s a ( t.i a I occasiol
dle l'oui\tri iri'e soleunelle de(
1'rava~ux de la 30)eiue Lgislh
I lure et t-e~vice prte.
MrA lMr ic~gs Villaire 185 )0
Birasseri, Nationa'e 187,5
M'"Pauline Maximiliea 2009,q
Audaiu 'Frcies 300,0Q
a La I'tsie )) (carte f
tes d'invitation) 6,oq
E. Est6ve et to 750,o
Mr Policard et divers
(apport un seulrepu
en triple ) 500.
---a
Total Gourdes 2,277$,
Port-au-Prince,le 5 d
bre 1930.
Pour copie conlo. me,
L .e Chel de Bureau de'la*
I Chamibre des 1Repr6sentI
Just) DOIl) .ET ("

Assurez-vous contre a I
6 la (Geteieil Accidnt
Liile Asusraiice (,'.porar
Aiiei *I.-- VV, r. Lh ermt
Agent >' u1'.. i ui t


Toutes les Polices

DE LA







inent la Protection contre la


re sans auamentation de tau]



LeBfsoVse&Cot


Agents Gin&raux


A, UBO IABHE 'tum Palmares


EXTRA FIN VENT3 EN RTS IE N DfTAIL.


ALIX

28 anneesde
. ... -... ... i; ...


I I II I I


~C -- -- I


le principles causes de in d V
tressae 6conomique mondiale V U
actuelle, d'apres Silas Straw, de
Chicago. dans on diseours de
vant la Chambre do Commerce
de Paris. F a c
is Reiskslag Allemad ia C', n
BERLIN- Un avertissement --,
qie leIeichstmgest en dangerde .i*
perdre son influence i cause des neopou
prinents extrimistes a 0t~ don nousql
nD par le Gouvernement aljour repr6se
dha. landis que le Parlement peu.pl
*est assembly sons des gardens par ex
de Ia policO, si lortes que le dis Ces
trict a ressembl6 A un camp. '.inmi
L'avertissement a 616 silua par grand
des cris et dis hues de la part de ,ar
des communists. Avec le Gou d6 '
vernement mettant d6ej en vi r es,
gtneur on programme financier qu'4 p
par des measures semi-dictatoria sont u
I,s le ministre des Finances Si n
Herman N I) it, c'i a tail ap 1e 0 b ur 1c
rne majority pour travailler Ai tateurs
s irmro-'er Ies dilfi ultes 6c'no toan, 4n
Miuques. ,ldre, c
25eae aaniversaire de I' tuerlTre sans 1'
dui tunrl du Simplon de ces
GENENE. bui's'- L'antie Nou
pochlaitne, la Suisse ctlib-era ine-V
Ie ving cinquitinme anniversaire .ule
de louveiltuie do f',meux ion- io
iel du Sin)loni souis Itqutl n
Napoleon p;r-sai plir [moteilr u uU
sur les Alp' s dars sa march -
en Italie. Un". pl-que ide brornz
sera d6voile ai lntree da tun- Buve
nel. de


31 VAROW-t vwi ?


PAGE'- 2


Halle
Moitte de
sise hue du
tat,i c6te de
Cooke, icco


la

situation
i re actuelle ,du pay,

PlRANXA r.DI
urait-elle pas, avamnl- .
Litter, donner quelq eA
nations a des priR0 a
us bas....2 et 3Rour*4L,,
emple. i
prix, qul sont coux dj,
a, permettraient a.
nombre a d'amoorai t
t a d'assister ax sox
out n'out pu jouir, j~
resent, que ceux ce
n peu plus .iortuae.,
ous devons nous
uthousiasme des s
ides latorie du
miour de Ro et La B
oeux ci reviendra
('cm)i e d'un (louteJoui
delicicu.es Op~ttes.
s atious l'atteliode
arie es sur caet- re
Doi net cette satstsc
Sss clients ne pent
,mentlLr sa popularity
-----.- ---- ,

,au d'informa l
la chambre des
D6pul6ms.


& Louer l es (hamnbreis (:nt paye,p4
la graivic h1 Ie. i iitermi .;iire ,io paveur d
i.igasin dt 1 E- it paitc t ii! de I'lnitriel
la Mlai'on .Aill d ',A x i ,; i;'. u s don't li
111 tiC n t1 .ccipe l noils su,,e t, p (,,r loissol


i


,,,,. -





- p


J


OR- .H, ;. ;
:_i.+ ..^, ; *-,'


4 ~ jj< *t~.~0'


'i~. _...--- L~_PIS ~~L~1 Lr~.- - a


JKA W"TTrW


.. ,


2 -


* ~P~5UW5 -w


4f I nfl


a 4wj~


- MW W A'-... .1, 9-9.


aa
Iwbe a'

"'I. I


'4.

-6 *sk~w9i
*


lesiI i u deal"lll.
Lirda ls is 6i Il




-- -a reoance mr .el dove.


Bai Ia dlpeasaire.
le aooptopt per ce
Eoulent ellm i notl
te d on e. aam
doe doat im ot bien
0do icoismrs Cubs,
is Jems qu at A Porte-Rico
oat d4jA I itdoetion da voir
laf pMrobam praque rsolu.
i E Haiti. on a n oujour crua
niHremouaot quoa ne oaf.nts
avlatan des dnalsataviquemeat
ble oMastlta6s, on a Wims
alA qa' poevalt exiter parmi
easea probl6me doetaire.
Lea cheae en itaient sinsi
damsc grend aiclde pregrps,
qd lm uves d6pirtement
6 .do e ODeataira do E.
0e9 d4 4ideaime conut l'id4e
do wr6sr n disaupesir doutini


-' Si I




Mrii .. I ..._ ...,.-


I l"


A
-I
II


*
!. .. ^


A sa mmim


do la tow I ak" asld'&A 16
ISU- A epamnpr des Memadam
d Hygliae bacce l a moye
des eal ri explUpaiv Ms, Id
iqUs *at do sasll
k-"u- A dearsse deaes bh*;

bea r"btuleusrtd -.
ma derarss A n eAa dqm
4o.- A doener graluilemelt
do. trailtameosl an asoliao Da.
esltesa, dens el edispsaairas
dataim.
U-- A rwiilWife lt swlS-
ralio"s apporteA Ishex leaAeco
ieur.par s coalrule pjriodiqoa.
Go.-Aeadre s t r s s ast d'I-
quoi As do suivre Ia Marcha
do IsEu~re, A signaler Is fr6-
qace dea mealsdies paraden
tialr et a on aesurer se pro-




un p" pieMu daide am mot
favorlas: hs esfuts dei acol I
do rEtat, d a ce ca, sersiem t
ls mauls A recevoir eIs trait-.
mets gratuity.


tuirsat slaV 2
Au muoa d Olebre SI tiees eat AM oA is
a November At a a
tDifseabre InI 4 c
Jender 277 4 1
gaFpvrilr 509 *
UMWars 7410 c
E Avril 600 a 9a a
BaMal 11*7 a se r
Ea Jain 1734
EnJuillet 495 a a
An Total 19 1u' A6M ic.9s
ifi susalmA. (Lea ombre do AidliiOrs nAgs 4 4, S au15 A
R-au-*Prikm, *616ive A pe prA i 10000).


le


jn F6- is am -*
A m mad ilher,
4s m kils borrnbloe, A
AdS bro1 lulerasl tea
taubours dits a vaudou n, loit
aus cheats eadiables des dian
oars eit-s, par lalcool bruit
qu'amphlal I echo de is months
us at qui M rapom- is so
sais, qaolle distance.
iJable 1 l section Oqoa do
!MS4 amd, o r cooA tatet d 9 (
itea seadi t dimaneeb do ela
oas smaine, de 6 b. duo oir A
Sh. do mlh i tla I l deo
che! s an omm- Dutremne rend
gotta portion do la ville an v6
ritable enter.
J'i cru,en eBtet, quoe allais
deveuir tow, taat ce. bruit de
tambours me tracassalt ia tle.
Aurai-sje A regretter eto Gooa-
vereameut de Mr Borno qua
avait proib ca dauses sau-
vasgelS nous avait dtberausd
da hoteuz xtamn lam atricain.
Au secoura I Pr6sadeat Vin-
cent !..
Mocsieur Is Directeur, joi-
goes, s v.p. votre torty voix
is do votre fiddle.
AiONNa
; .

r cr notrs petit rne
Commacenea soldea j an.
buaMs loujoursasx chases oi-
ess quique 'ayant pas aI
pert a la maisire. J'observelo
progri6 do notre petite force
arne#, qa sappelle aLa Oar-
de d4'ta.-;-- son accroiase
meat, sea samiorations.
Cost aai qua Jfe, l'occas6iom
dCoastatterlI iustrction t I ean.
tr[amuomtl iUafirs qlui sout
doI e !utur.m o4lcar
ibi.lis quo Ioa nommea les
adetas. Cete education et catle
iastuorcion technique lepr sout
*aSiga6es par un Offier Sa. i
priour d'on talent rare, trAs
i ahHinnuur ,i-a n.i v Anlni .I


Aoter que Centre d'Hygiione Dentaire SeoW i danb ftua grand olorto mlgd
archives nae flbeapciate avec diagramme poor chaquae colier ilaiguit desa moyeau budg6-
dosiear complete pour chaqao lnstitution vialta. 'taira don't it dispose poor ren.
iwieraId --tt* e5 aipr-.el ra t liaprblims ds de a il66iV heareax t satis-
do qolques mi dsisr dem ilts : it. a.
Oto bre 103 i, Jai vuitll .rEcole MUiltaires
Bools vi. m .at I. eaetlat ua iM eprait i



SRas .,3 ." -+ /, mmre pptid%' Iair t PPope" y
Dentaes em octlog"e see$Af5 5 IWEi peowrlasa
Brosse A due-s eployA : aewim o. ple-iar qu*its out
bo i oraataslt f daes binbrlomuA kt4@4 fadrs u. De'atrf part, ils distant
a at M iW l08 deaths s oaot reBiid pour aa readre
alb ayu aa vai lt daseatis glO Alor Ne do maanvavr et
s pmist .. a t .. f i s. t ruu a 'n,
$ iissets mI;q .M .. ras.I
U" deIaasv ia A t vt slotrS A rd qu l

de but isa #4s A pUib- --"nu-

b iJd e MImh ", Mbi- dea I
a M.-Is*p o-
tB-Mk^^^ml^ ^4B A~~^ a~i t. O^B^B^kifH-ktBWI^-i^ liir ff *h


B2L 3L2


rav Mdo


Les Plus Ir
tants du Mc
Les fabriquants des aa
teurs EXIDE constr
plus grand nombre d'
lateurs au monde. Ac
leurs resources prod
vous avez dans I'EX
derniees advances de I
-ns fraiu addikonnel




L'ACCNUIAMT


pam.mMA
KNEER'S GARAGE, Pwt-au-Prince
THNB ELECTRIC STORAChi 3ATa7ERY CO.. Phllr'.,Iphbie.
Ad.L00


Ore. it
II "tf^


*dm.~


Isom


SB tC JtXES !__."S ,-'illil ,l .Ioo=
,N^-^~ ~ ~ *^iYru- ^- ^ -. -^"Aite -iittif^<4i^.d .^ a}a -
[~~- L T UI I'*a1., *-


mmw- .m -- 3 5h5-M
,m ~ P m al~ ,sPll.+I


- ,4


y ir'VE-


IO. I--En vuede taciliter laclasse
S| n6cessiteuse et d'aider' a I'.
Ond clairage des quartiersobscur.,
la Compagnie Electrique (era
cnumul A parlir de celte semaine, It-
uisent Ie petites insta lations aux COL-
accumu* editions suivan es:
causde ,. Or 3,25,par lampe on pri.n
digies int6rieure,- comprenant I'itj.
IDE lea terrupteur sur paroi, la ro.
a-dciace sette, le filjded suspension a
6. la douille (;sans grifte, abat-
jour et ampoule ).
Ck L !.. Plus Or t6,oo pour l'installa
Slion complete du tableau dk
Je computer comprenant I iuter
rupteur A couteau, I'interrop.
I a teur de section, leas fusblet,
bolle protectrice do coapltM
lea tuyou de coundshe Iatn
SIea hftis de pose.
R.u. d'A. Le paiement a'enteod con.
-"-"i me suit :'
SLe 11L4 ASHt A
tore do conltrntt I S
payable eo trois
lmeamtm d' mk s a- i
k_ '., ,tt Las condikml4 0i

Fn- moaus A w ales iUS
dIlead, is i o
oaptecio eti dnas *q.
crvke as cosemuuba *u pu
ISME teeau xeriur il iMLAS
sot gwrtut.i
Iw, l es b da e 4
gs - I[riq- -I* .T p i8


XqI


u g 7 w- -m..P


. ;


-- ..

WWWWW lqtwwlw-lmqw q5 T 1 9 1


---


+ lil.lmm i


-- --- --


~--- I--- L~ _-~I _~-~ ___L ~-I-rrl ^----4--1~ __ C-~--..__-I--L -Q~ -


"xaL ~; *4:,* ./ l


A '


- > -;** ^


fI


'A *'ik'SLL


e FALIiRnS
FACILITE LA DENTITON ET LA FORMATION DE5 03.
DONNED LA FORCE ET LA SANT .
EXIGER LA MARQUE OfEP N e PMOT Pi-TiNV4 FALi ',-' [
RdRVWLUF. OAN5 LF. MONDE EwTIER ETT 5r_ MLr:iF *- 4 4
I FITATIOr3..- SE 1ICUVE PA OUT. F r-



poor IlEcole lodustrielle qui as otre Stook eat ent16
Ttrb 11Ir~ae er P
troupe entire la Gare dao Nord rmntt rnouvee..
et l a Pont-Roge conviondrait rEto Centl visitor notre
publfmrnaut poor MlEcol Mili- ra o etible r voir
plef r a saire. ello est 4tatamIlea nouveaux jeux de salon
S IrosuIted Chimp de Tir, en osier, lea armoires, lea
'ry ma gain, et il y taitl gS66. Miroirs. les Sofa et Fauteuils
rasl"omt frois.- Ces Cadets, Ie assorlis, saos compler les
noyu do noire future Arm6e :Draps..de lits. O'eillers, les
National, yser ient 6I'aisepour Nappes et Serviettes de table,
y parachever leurs 6tudes bmi- les Serviettes 6ponges de
lltaires--Danscet endroit bien Prague. etc., A pri" tres bas,
plac6,iltshselivreiontlileurser- -r hez P UL E AUXILA.
cices.en d6veloppa at avaniageu-
sement leurs forces physiques -----------.
et saccoulumeront A Ilenduran- Srvice National
ce .acessaire do soldat daons d vl Pub A
one atmosphere de santa. d ygi u ., P
Dant tons lea pays du monde. Cealreem measuelle d' Mytit*
lFEcoloMililaire* a pour local Les membres du corps en-
near s la Nation qai le a cons- press et les faiailles sont in-
truites. car reles rprisentent vitts A la Contlrenced'Hygi&-
pour u pays ,a plus utila de
ass ..stitanP s, leusa d mad ne qui aura lieu mardi 9 D)6-
as Instite nations ep noya dsot cmbre A h.15 p.m. exacte-
wje lerApt, lEcole Miltaire la met, A la salle dAnatomie
soulecrsation do I'Occupstion de iEcole de M.decine. Un
quisemble devoir flatler 1'es fnim tr6s instructit sera ex hi-
prit at rorgaoil national, t for- b6 A la fin de la Conturence.
tiler nos traditions, eat loges -----,- -
dans one petite demure pri-
v6o. Cest una honte pour notre Ratle extraordinaire
fler6 eet notre oroueli militaire. DE LA
Donnez A nos Ladets des bA- Lote.te des u Cavrae.
tiss qui loear conviendron' et Le Comit6 de Direction a
donu nos. passion en refix d6fnitivement au 18 jan
Telles sont le reflesions qua vier 1931 le tirage de cette
as aissit on ancien soldat, et, Rafle qui se compose de 15
quit font pouss6 A parler de lots int6ressants dout le pre-
rmnsfort de lEcole Militaire do mier est une voiture Chevro-
Ia Garde d'Haili dans Ie buil- {let dernier module et le ie-
ding que nous avons mention- cond un Charmaphone Elec-
na, entre Garde do Nord et trique. Le billet est de deux
il PURogeP". dollars.
Ce Wagt t naturellement qu dol ar
oune simple suggestion quo oa us
!mSyoo n bon. e t qui sera bien
aeeoHlie utons et qui car- MOWn --i
taimnment, ne manquera pas de I
retonir attention da l'honoras- li
ble Ministre de I'lnstruction -,, ." "
Publique, to Dr V. Carr6. I a,
UN ABONNEi. II
- l I iil I i I I I _I


I


0- wp 4


IT]


" pAO Jl


Si8 Fh detAPupie. a
Salit-Autoino donn14 01.
dredi soir A Cin.-Varit14%ks'
oblen1,ilnisi fne tnp h, H i 4 l
de s'v .itri'n l.,it t'ailleprs' i !,
trs g.:ia I s -;. Eti" e t it t
S lieu dcvatiint .ijv belles lie nIt
I'on remnarq'iail les repr6sen-
tauts les p)'as anitoris6s de :
noire 6lite litllra're et mu-
d tine,
La coam'.-.. 'i Tristan Ber-
Snard: ( I Angla'.s tei quon Ite
padres, tut joue avec beau. ",
coup d'entrain et de talent at
I'on admiral surtout Ie je a
agr6able de Melles Fernande o
ULraque. Mercedes Th6ard. et
Ia tacilitA comique do les-
sietrs Daniel Th6ard, Roger
Dreyfus, R o g e r Heurtelou,
Ernst Liautaud et Gdrard
Destouches. I )es 6clats de ri-
res et deo genreux appl udia-
seinents recoinpeos6rent Isa
interp)rtes de leur bel effort.
1,e cloud de la soiree lut la
piece en trols actes: (Bataille
Sylv,,iu et Denise lloy s'y
taitlliret un su.c6s de tr6s
bon aloi qui les classes parmi
les meitllcrs ;lmateuIrs hal-
lierns. Quaut a M.Ch:irles de
Ctalogi", dc 2'avis ('mit ama-
Icur ldes chli,')i d1, theirr', il
j)o)ssed, 'on i rci llenu talent
ct ce iII str;>it [):is ,: i'x *r6
que d'afli uer qi'ii I.:rait ex-
cellentc figie ,ur uine sc6ie
bicn pies inmporta-nte. ,IM.
Gerard D stou *he,Emnle M i-
val, Ad;ien Roy et Fran~cris
Th6ard-se s,)nt acquiilles ave,,
de l'inteliueice et dd l'enltraii
de leiuri. .tlies esipccils
Oiln do-t Ie m1i-nti,( toit *
speciale a iellec M iri,. Mois.,
la tr6s jeune artiste, fille de.
notre amin le Dr Lton Mousc.
qui a littraleineut tit la (:oi
qudte de toute la salle grace
au brio et a la maitrise avec
lesquelselle exequta lai tial-
lade en sol mineur de Cho-
p i D. Virtuositl. sensibility,
comprehension du texte, elle
a manileste dans l'ex'cutiun
de ce morceau de vraies qua.
; lites de pianist.
La soibte se lermna avec un
I sketch de Pierie Veber: ((La
Megere apprivois6e. Made.
imoiselle De ,ise Roy et Mon-
sicur Daniel Tlheard out posi-
LiventliL enleve cette petite
comedie.
luisque celte I( e st doi,)ee
all proih d'i i' (iUivre, pIou -
quli ix la rd ( i a it rIa:l- ;
simncdi prochai., et cr;c i
a tuo'tie prix


Pour facilliter lo** f-
millis *st alder I'teolal
rage complete do laVlllo


aw" to







PAGE 4 LE MATIN --.8 Dodembre 19N




FORD NE CINGE PAS DE hODELE


NOUS AVONS LE PLAISIR DE PUBLIER LA DECLARATION
SUIVANTE DE HENRY FORD:

1 Voms souvenez-, cus quand le modble (An a tMc lance, il y a 3 ans, nous avons convenn de tabriquer plus do moles GA* que nous avions fabriqu6 de Modbles
ST o. Notis avons toujours l'intention de le taire. E i effet, nous voyons dejA le jour o6 la 30,000,000 me voiture Mod6les As sortira.
2- aQuand le Mod6le A4 a 'ta ofle It an monile eutier, ii 6tait d6jA en advance de plusieurs annres sr les uutres Maronues. Depuis sous avons constamment
sjoutw a la valeui', le perfectiounement des Lig es. Nous continuerons A perfectionner la quality de routes les talons possibles, mais aucun changement ,
s*est privu dans les voitureslou camious.
3 w L'enthousias~a)e du Public, sans pricedent, (qui salua la NOUVELLE FORD existe encore aujourd'hui. 11 et evident que le pourcentage des attaires en
automobiles fait par FORD surpasse considbrablement ce qui a et1 tail l'ann6e preckJente.
1 Chacun sait que la FORD MODI LE A r est maintenant partaite et qu'aucun changemeLt n'est plus n6cessaire.
2-- Les autres voitures changent de Mdeles, PAlRCE..QUE :
a La voiture n','ant pas assaz solid on assez perfectionnk.e. Les DMfections apparaissent apr6s un an de service et vite le Mo'lle est Change.
b Les veutes baissent et vile nu nouveau Modle est n6cessaire pour stimuler la Venite.

La FORD n'a pas besoin de chancer... Parce que :
a Le Modele A* est de plusieurs ann6es eu avdnce sur les autres Marques et est une voiture perfectionmae.
b La vente, conmme tout le monde sait, est surpienaute.

MAINTENANT

Les raisons pour lesquelles on Dr'efere une FORD a toutes les autres
voitures sont lesksuivantes:

1 --Lears bas prix.
2 L'entretiesn bon march.
3 Noas donnons 1 00 ./ de Service.
4 100*/?. de Pieces de Rechanges en stoo.
5 Lea prix des Pieces de Rechange sont 66*/,. mneilleur marchA quo pour n'importe quelles autres ,oilures. etc, etc, etc.

VOUS POUVEZ MAINTENANT ADDITIONNER LES FAITS,

Achetez une FORD et votre voiture sera toujours A la mode,ouisquil
n'y aura pas de changement chaque annee.

L.es voitures de Hauls Prix se veudant de Or 4 000 a Or 6,oo000.- ne changent pas de Modele voyez: ces voitures qui ont 2 ou 3 ans d'us$ge sont les memes
Mod&Ies que celles d' ujiourd'hai.
Qoand vous bchetez une voiture autre que FORD, vous pouvez 6tre sor, que ch ique annie, il y aura un nouveau Mod1ec et la v6tre sera d'avantage d6preciee,
dl au changement de Mod6les et la v6tre sera demodde.

IL N'Y A PAS DE RESPONSE!


La F ORD esl la seule voiture qui convent pour Haiti.
(I~rfl,)fdpflhiflf


Denzandez une demonstration et vous serez convaihcus.


H itiInn Motors S. 4.

VENDEURS AUTORiS. "i


PORT-AU-PRINCE.


PHONE: 2379 \ GRAND'RUE.
" i-- i M' -. '-I - '" -- -- -._ . ... -,-- . . . . ,- .. .


'`~' ~~ ~"~ ~-. -~ .. .~~-


~I


I







LE MArN-8 Dkcembre 1 9.0
-- -


11/


be Tr.oi
Tons Plus Blamehes
L n'y a qU'U Seutle et wile
manitre de nenoyer t blan-
chit le. dents rapidement. Em
ployez un demi pouce de Koly-
nos itendu Mt wue broMe siche
-faites en 1'essai, just pendant
dix jours, et vous verrez aspect
different.
Son rcume antiseptiue surpre-
naote enlbve les tact ; ternes
jaunitres qui les dp. ent, ainsi
que les parcelles d'aliments en
fermentation, tout en ddrWunt
les germes dangereux qui causent
les caries dentaires.
Essayez le Kolynos,etvousserez
endbatas des rsultats obtenus.
I'REME DENTIFRICE?0
KOLYNOS.


Depurez votre Sang

CUROMIAL
T otre sang eat impur, il charrile des scores,
Stoxines, don't 11 n'a pu se debarrasser. ct
Simpuret6s se tradulsent en irritations ext6-
pures, en bobos, si desagreablles, si douloai-
u souvent : clous, furoncles, boutons aux
nmangeaisons insupportables. Ce sont enfln
a ulceres, les tumeuirs et les libr6omes qui
aurviennent sur un or aniioie emi)oisonaie piar
n sang vice. On pelt eviter tout cela u <'n
.airt rapidement par tne cure au Curomal.
C'est la medication la plus simple, la pliis
Dormale et la plus scien ilique, quil utilise les
Vertus do plus de 28 plants connues doe .nos
pirea et des m.decins ie l antiquite, mais dout
lonsieur GIR.AUD, pliannacien a, par des I 1io-
C6des modernes run i les stirus dans une fr-
mule qui hii a coiil des annees d experieric :s
Itde travail. Le snircs a couronne ses efforts.
It le Curomal guerit les maladies de la piea',
ctnimas, dartres, psoriasis, dbmaingeaison.s,
rougeurs, ftironcles, boutons, ulceres, duu.
murs du ventre, 5ge critique. .
Le treatment comprenant flacon CUROMAL
Ac bolte pllulea Kratuite et brochure explicative.
Toutes bonnes plarmncies. Prepare par It
poeteur (lAlDAI). pliarnacn, Laboratolresdu Rhne,
1, Rue Dolet, LYON-OULLINS (France)
Ddp0t A Port.au-Prince; Pharmacie BUCH.
Avis tr6s impor ti t
La mTaison 1 ucien Th .1 n-h
tant avise ses clients out
les borderaux ii'ont i t
pays depuis qo'elque ,tm ps
qu ls onl iisqu'au 31 de-
cembre pou r ve i r rigler leurs
comples. Pass6 ce d6li., les
creancci seront r(mises A
Me. Daniel Th. Latontant qui
sera charge d'en poursuivre
le recouvrement par i voies
de justice.


I,


cri


?e


oar lcs


4Al


co1ina iSSeuis


Bon


Marche


ESBENSEN est un lait condense aopre-


cie par les famills pour la

sa rerne; il est surtout r

aux bebes par les medecins.


i richesse de

'ecommande


Le CACAO jona's Hollandais esl de

quality superieure.


En bolle de 1/4 lbs. A 0,20
En boite de 1/2 lbs. A 035
En boite de 1 lbs. A 0.60
EAU PERRIER(" digestive oDar


caisse,


en detail, 1/4 de bout. et 1/2 bouteille.

BAY-HUM de St-THOMAS de quality


supeiieurec


par caisse,


bout. et 1/2 bout.


Pot Is boi ie c papi,venteenqros&d tail

P I'f riic:Houbigant, Coty et Cheramv.
-- --l'- -- LII IC I- O i )i l 0- e- ---....- ]C 1 ll]V-.


POLU AVOIR U\' PFIAIl
VELOUTEE


Traitement Direct pom
les Rhumes de Poitrine
C'est un rhume bien obstini
qui peut resister A l'action
double et directed du Vicks. Frie-
tionn sur la poitrine, le Vicks
agit de deux faeons la fois:
(1) See vapeurs salutaires,
dfgaghes par la chaleur du
corpi, sont inhales tout droit
dens lea voles respiratoires;
(2) soulage les douleurs
some un cataplasme.

i VA RoIus


COMMENT
RAJEUNIR ?
Les travaux de nombrenx mddelins
francals et strangers entrepris depusl Ia
conun.nication memorable de BROWN-
SEQUARD sur la possiblitd de rjeunlr
i'etre human par Iabsorption de landes
fraiches d'animaux, ont conduit I cotte
conclusion maintes foil vdrflde, qu'll sat
maintenant possible, sans avoir recourse
atux procedes opfratolres (Stoinach,
Voronoff). de restituer A l'organisme.
chez rlomme come chess la femme.
son energie et la viguour perdues a ia
suite de maladies, doe ftigue physique
ou ceribrale, de vlelllesse prmatp'ed.
et d'effacer lea stigustes ad sette 4
chance precoce.
Brochure gratlte et ventso
P. SIJOURNE'. Ph-. Port-an.Prinea.
0 dans touteis Ie boone pharma!ie.
LE "GLANDOPHILE"
feel disti6uteb e : A. THOMAS O&
18, Rue MaNtel, PARIS
uIIIIIImanlImIIIIHIimlnIINllmlulAIUIIHfhllilhllHmni


Tous les amateurs de cioarcites seront

heureux d'a pprend re qu'a partirdecejour,

les CIGARETTES CAMEL,sirecherchees

par les bons fumeurs, scront mises en

vente dans toutes" les bonnes epiceries,

cafes, bars, hotels et restaurants de la

Iepubliquc.


avez


sur ioule I


Surface du Globe.
a. J Reynold* Tobacco Company
Winston Salem, V C. U 8 A.
Disiributeurs exclusifs oour Haiti
VICTOR N &AWNGOUR & Co
P. O. Box A 86 Phone 34 17-
rPort Pu PrLt.co
On demand distribuFeurs pour le lrovinee.


hi


\o 11n, d M.a
tidutol't dI
I oilciur el ('l
peau.
SuiV(z Ics
I' l1s'ran(i t
I .. 'i o 'ie.


, I I


:. : I) l !i ;l ;
S. i ( I
I'r", 1<', 1+ ii I('lc
Cl 1",. I d j i N11 1
' \< i hM l'\ l ti (


l/.I< Is1( s / i', .es (/, /1 I1ill'rt/,
dons Ir Navo.A J'alivti el si,.'
Ies uli/Cs dle fiii(ii, dte coco )
(',livU es 'n,' e/lr T1ulCis.(Ir
(roillal e ties' Irwilue .


L'usge r, gulier tic ll Va - ....-
nishing Ire m, Exti 1 io con- .c o 1 I' I
serveia 'ot e tlint anssi doi ux
et aussi satin6 que ri lui d'un e vapeur 'A mi usia',
bebe. 1 \ c g|u !rantissol0s p nt
L l V \ I (i ) ldtt i l ()^ u r I'l,: r- .|i, \'i
'AI. l" I I ; :i\ i t : ia,
Vait ,g Io 23 ow i ;i: i:t i route
Est line crl-'m sans gral,;s .
q-je la peau al)30oi e. Elie
nourrit Fa pean el eniI)che c
qu'elle se lAne, se ride, se des- ..
s6che,ou ne devienne rugueu-
se.Elle conserve la peau en
Procurez-vous aiiourdl'hoi
un pot d Exelento \anishin !; ,
Cra;en venle chtz (mtos ,I %
dioguistes. ou di recim'ilc < /i d
nous sous gar:intic, icoIIe 1
vous le preferez.
Ecrivez-noiis [I) )) ir )i 'i rI I I
dctlantillon ,.riuit t tin !ivrve A t
de conseiils poi, la i i )C i' ::'be i
E ch i ilot, th'lli'd iic :oi)ll:ii o
A l h l ., (i r c t qi( i l I + .S .. I
I i'i d.n i. l )p > Ir to .s F iLO l NS I
I)pys. .


saveur delicieuse du


11 y a un nouveau ddlice al magasin
pour vous : otre premiere bouchie du
fromage Suisse Kraft.
.La richesse, la saueur,[ondantecomme
ous n'en avez iamais godli avant.i
vous donnera une nouuelle apprcia-
tion de combien est bon le fromaye
Suisse.
La saveur distinctive difflrente est
acheuepar le choix adroitement com-
binO des fromages Suisse de tons les
dges.
Alors proprement prepare, tout le
melange et parfait dans la dlicieuse
saveur du Fromage Suisse Kraft qui
est un device pour les palais des con-
naisseurs de romages.


r-il


par-o quoe*** hulle
v6g6tales protbpent
adouclssent autnot
qu'elle% nettolei.t
dAit -* Elln Dahlitrand
La plus avam ie des specialisles
de beauvt de Slockholm.
Mon princi pe pour fts tr:ui-
tements que I'o(),1 .'!t c ,z ,oi
eat premi6reilent le inetllt("yage
de la peani, la ci('ditlion la
plus vitale de la hcaluti', ct le
savon Palmolive est n: a pri1i-
cipale assistance (tins les
rleglemens de Ia bvatnte, di',
Mme DOihIstranii.
t Ce merveilltux savon de
la tate i, c',m inu I t le, liciit
In surface de I ipira l)ielit
protljgee,il est (intx (t neiiltrc.
Us z-le avec de l'eau cliaild,
pour tin nietoyage soigneux,
(tciSUi't rincez (o: )j)!('. f! ll)'
avec de I c. itur verle l:li' t !il ni', w lci'
des lhUi! s dt i !.j t.I t i),
li' S. .. ;ill is n' 'i ;litl( i
:lisw vIitlli Ia i I ji; 'h
(I'ictur ide ceei i 'I, i.', ti
l i on ('e s 1 ti i , ,,';i
lad'huihlven e '. 1 ,it ;!i it r
Le.'s iU i't's I ( ;., c,!i ] c ,


305


--* - - - ... a.

G AMEII1IKA L'"'
venant d u Sudl, s ra ici le 11 crt.,
w i" Sani iago *t (t l ; .,i.ellqitl I venant du ul. rs :h'ii(ldue ii vers
our I'Eur plu0 \i,i It Nord, prenant dir
LiN IOLD & Co, \geniit.


LeD MA#illFurs
Pour A doleseents
parce que l'avoine enticre- s
riche en cleinnts nutritif-
a 6t6
CUITE SANS FEU-
AIJ MOULIN P f-NDANT 12 HEUREc
D'AVOINE 3 MINUTES
------


Suisse


L'emblallage en paper de mital pro-
lege celte parfaite suatetar du Suisse et
t'ous ''appor e intact en morceaux ou
paquets de fromage Suisse Kraft. 11 est
aussi frais et hum ide. Pas de gercures.
ipas le crotte. Pas dt pea." Cihaqute
Inorceail est frai s el bon (ia manger.
Essayer ce succulent fromage Suiisse
Kraft. notreepicteren a. Soye: bien sdr
que le Iroma.ge iqe vous achelez a la
marquede fahriaque :.IA F'T CIIEESE.
D)i
PAUL'- s '.' P
Port-an-Prince.


KRAFT CHEESE
Ow.. ..


- a.


r / ( F


Je place le Palmolive Ic

premier parmi les savons


En fumant les CAMEL, vous


Priax eqal une cigarette de quality appre-


11 4 11111 I II 9 1


-


----~LIT'~Y4fieWS, Ir- L` ~IY ~


lop
ba i


Lc temps ne peut rien coo-
tie une pvau qui est sauve-
gaidke par le Ptalmolive el
nion produit special. Mais.
rappeles-vouis que le savoa
doit Ntre ialmolive, si vous
.Nohliz ohtt nir ces resultats.
II ne peut t'lt obleuu avec
iicun autre savon.


` -- ---~


.c, S.I',)ij nI olive e.S
I lt i l ti i i t.i it l l l u t ila
ih lit (t ,1 i'uIl I\ hl ll t/. L I t 'cit', 't ',."


0 &


I I


.<*


:~rrcr-- -I-~urru~rnr--~cl ~


|
, t'


I








Lundi
8 D6cembre 1930
... .. . . .. - -A .


I SANN- N' 7162
TdIDbome : 2242


I .PraO3S


---


kODONALOD


RhItnatismnes
N*rlatSles

Art6rloScltrose


me d 4W M*U *"n *

aNI < *ltl '* i-" LAIN
I -..r tir la r < '' ., ,'V [' IE
I GRA ,. '.*
o, ., ru de .'
S tou"'l 'le i tsri t'U


= I
/t ./


- h! ,.." ar,. I* le r -t ? Tu pre' :d
id et 1"' "rt et tu "at la 0gouei..
t (111111t lini, /t'av qIueIl( es c'lintl i"'Si


ett vte o ite


n 4d(ll rll h jJuoramon( do%
AIt. l( ''I. na it r, ten-
|fiq l~~let llt lw iieu\, ( tl.l 4IC
ire ..- Ifl'lre:I h d vc lie duI
I.r-. ,i ;l*; i: t I'v!1t1 l is .
e t.' dt I t, it e.





|l!'i i' t I lt. Dtl"l | iil'>i .tiIi l /f
t I l '"ll">)l'A 1' .*III ]"o
W ,
I)ro I .,.r .


I 'If' iil h. AI4,. .tti wlo ssera .out siet
__,____'__,____,_____ ,__ -- - ., -- 1


Les MPer eilles i'Odeoi


N ume ros


nouveaux


et merveilleux de DISQUES ODEON.
Demandcz la nouvelle lisle et procurez-

VOUS vos diis(tucs au plus t6t,car les quan-


sont petites et sont vite


le dernier arrivaae de


Bazar Odeon
J. KARAYANY.


&


Rue Ferou.


- a .... ... e-.. -.....- 'C ~ -


RHUMES TOUX
CATARRM
GOUDRON
GUYOT
UQUtUR CAPSAU

=coam O
-.- 410


A LOUER
Deux excellentes pieces
d'apparteient., bien situhes A
la Grand'Rue, quarter ,.com
mercial.
S'adresser i
M, John WO()L)IKY
Gr nd'Rue

Avis
BANQIUE NATIONWIDE( F LA
SRI:, iRLIQIE DIIITI
MIssieons !s ',cionnaires
de !?I Bmi.i',* N.tionale de 1.
RW p-!)liq,,c (d '{-iii sont avis6i
(Iic t'A'semnbtli.,, Gnrale or
uiii;ire aourf li," Ile 13 Janvier
1931, a dix heuires do main,
ausieges,) ial A Pot-au Prince
Ir'e du Magaisii (i d 'Elat.
Ordie du jour :
1 Sanction du procks-ver-
bal de la derniere Aisemble
G~ndrale,
2 Rappori du Conseil d'Ad-
ministratioD sur la situation
de l. Swjciete, sur le bilan et
sur les competes.
3 Discussion et. s'il y a
Iieu.app) obation descomptex.
4 ivrAtion ,des dividends
Ar6partir et des afleciations
A taIre aux reserves.
5.Renouvellement (do Con-
seil d'Administration.
6. Divers.
Le President,
(S.) Charles E MITCHELL.


M i N 4E l ESI
Poar tciniiro tons tisus :
A LAINE. C()rt. 3SO!F, etc...
'u' in pton rlt ."'6,.uli
"La .ADRES1UE
Envene "APrltu I,' 'h-rn eW. RITC
Pharnmace ., '. I !<)'. 41 Place Vollire.
el l.ua; t s IS ins e Fr Haitt i
Rchani tr... r: I-. SV C. F!U 0 0. A ASNii I FS (Sein a) Fran a
I^M ^^JUW -Wfttirc IIfcl WK1.I."-LLLF


Clinique St. Francois
Dr Ag6no" I)EBROSSIE
. 11 a m. 3 5 p. m
Dr Vcftor MATI 'RIN
6 9s. m. 2-.- 4 p.m.
Grand Rue en Liac de
Smith, Tailicur.


Le Rhum Barbancourt
Den tla reoomm6e et naiverselle a gard6 so premiere plaM.1
Demanded partout:
UN UARBANCOURT
D& 61 :Rue des C6,srs.
Vents en gr e en DEtail.

Manufactuire hailienne
ae Ciqoarelles
GE B ARA & C
Les Ciaarettes

Bal'Bas Fanlat-Leon
,Dessalinienne '
"Colon,
*ReDublicaine,
A Porl-au-Princien
Grice i 1h fioes.edi leur ar6mo tount les d6lice,
des vrais aim-nt urs


- -C-- ~ ~ --


Cordonnerie Mont-Carm
hyppolite' R. Jeudy
A COTE DELk POST, GRAND'RUE,1722.
Vie ant d'arriver un bel et grand assortiment de Chat
res de toute fraicheur et de tou'!e heaute.
On ytrouvera, en outre.des betelles,'ravates,chausa
Chapeaux, etc, etc, et tjus autres articles de choix, do
goAt el A bon march.
Mesdemoiselles, Mesdames, Messieurs, une visit sitr
A la CORDONNERIE MONTH CARMEL.


I yke---s Brothers


I


SS Co II


TOxs -alti -- auteo IomIngo -- Porto
Le seul service hebdomadaire et rgulier A passap
fidt entire lea ports dou Golte du Texas directement
Port-au-Prince, flaiti.
Pour la reception rapide et le maniement habile do
importations, ervez voua teoujours des navires de la LI
LINE.
Lee prochalmes arriv6ew Port-au-Prince soot
a Tillie Lykesu 5 D6cembre 1930,O
bureau: Rue du Magasin de I'Etat,' Boit t'ostaleBI


ssfLIkS


4 -..-


'


lw ^- a RM
0f9 Gtat ada: 09. Ae Paul ty. PAWS 1t Pharawle.

mAUX DE DEN
&& &V B Suppreoa Intoantande radcal.O
9 emplot impleet f.cll Au = ;gU
Calmanelstantan6ment Ia douleur, enraye la carte, assure Ia conitrv
Cl4eaq bet* e intent lo cessaire pour I'obturation le I p -
mitMe. oulW, t me T2-NerfM riga tue Ie nert dentatre dnAIMavW. -
BAUME TUK-NERF MU II
Labs &to*iA d teaur QIAIUD, Pharmaclen, 8, Rue Dolet, LYON40OU
Dpt A PuIer--,Prtao a iaraoslo is.L


AIMU w AT LII


Insurance Co

Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le' BOSSE & Co,
Aaents Generaux


-- i -. -r~sr-- 1fZz


Sont arrives 305


titles


arrives


eDuisees.


Aussi
I'annee.


ce sera


Anale Grand'Rue


L . .


------


7. -^.




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs