PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04981
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-21-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04981

Full Text




471


I6ment Magkwo
oUlft&CTSUR
-, Aml lAmuic Im
T.ILPHONI W 2242


MRT.A..MI~U (H-


Jamis Io bkles r ,bmail I se-
re,( il e p. pus lre the pure
I perpoedl 6e l ailltgr se e"l a
properimn des viltires quos a
ref n ie es. Allre LOiSY



JEUDI 20 NOVEMBRE 1930


JEUDJ 20 NOVEMBER 1930


La prochui


-A esponL, oar ear
u e 0 le couronnement,
Salti6re dans 'orovre
weaonsatition de '6diflce
Cs polvoirs publcs.Apr6s
Ik dan peat, doit pou-
reprendre le cours de sesm
particallers.
hr le groopement des
lqui out 6t6 mines on
Sla competition de la
de I R6publique,
das l'Assembl6e Na-
seI trouv6e tout de
uircoacrite centre le s6-
qul vient d tire 61O et
tear Seymour Pradel.
iqu'lls Wrest 4stiers
Cartel qa tromph
tons ligilatives do
re. prove que es
llparticulier avait cha.-
train et que, partant.
avaiet subi an nou-
loagement.
adversaires n'etaient.
g e plus les m6mes.Quel-
rt qui ait 6t6 tent6 pour
r example, le part de
yard restAt group, ou
que se constituAt, soil
or de M. Thoby, soit aux
de M. Sannon, on grou-.
t bien net sort de 'i-
nationaliste telle que la
ut etla propagea Union
tique,ou encore, autour
U. Nau ou du Dr Mars,
que grcupement inde-
dant de ceux ci, ce fut le
analisme qui 1'emporta
sur le front Padel comme
le tront Vincent. ce fat le
rate qui predomina; ce
le jeu des sympathies et
lot le dernier mot laisse
nasard.
Aussi bien, nous explique-
nous diflicilement, de la
de M. Pradel, l'attitude
sition syst6matique
paralt vouloir lui sua-
lui et A son group,
Ssympathique contrfrer
SPrene en son editorial
sous le pretexte qu'jl
A dans M. Pradel et son
'un part parlemen.
puissant pour *te-
Ir ehec les proiets dO
pWlfmeat de M. Vincent
'litls pourrontpne pas
de common avec lea
to de vue natio'alistes
parti et de ce confr6re.
qu'tl suit noi'mal que
du gouvernemeui
trent, dcans l'une et
Lhambres; tant6t leur
iUoa, tantot leur adhb-
!0"4 persistoas A croire
eans le duel qui vien
ilder dans I'Assemblet
et qui vient do fair
Victoire de M. Vincent
Pradel, ce o'est pa
ine nl des prlcpe
loadamentaux qui
part, trompb et,
alrt, *6t vai=nas et
r consequent, toute
de ce genre man
A ne opposition par.
Aql voodrait pren-
aMce las s 1'6lectoa
e ~ mardi.
iBst*, i nots voulions
LUrr & an denaa^ -
orces puresant


#*9Sattedre I'ea.
SIae cariosit
l attend A roew-
"Vea0sm a.-


3


heattt esAt le devoir des
d6potAs et des SteItears de
rester A l'tfit pour les signa.
ler, les pr6venir oa les rele-
ver. Tant pi pear les gouvr-
nements q1l0ea1ourqeutoette
attitude. Seuleleat, it1 aut
esp6rer, en ce qul concerne
plus particullrement la
Chambre dese Oput6, qu'elle
saura, A l'occal=u, pratiquer
one opposition d'an geare
plus relev quoe ertlnoe am*
nifestation d6neasfglqe A la
queUe doaua lieuttuu v6oem
meant, 1 election do son pre-
mier president.
AR milieu do toso e as
cousid6rations. nous ne per-
donS psu 41 wie que, dauns
4'ensemble de la cruise q u i
vient de soe termer, il ya des
vaincus, autres qua Moo-
sieur Pradel et son part, -
et y a des vainqueurs, -
qui ne sont pas seulement
M. Vincent et ses amis. Cette
ldtaite et cette 'victoire re.
content plus haut que l'Olec
tion pr6sidentielle et plus loin
qua le 14 Octobre: elles re-
montent au plan Forbes,
Puisque tout le mode est
d accord sur ce point que, sur
ce dernier champ do bataille,
if y a eu de grads principles
en lulteainsi que des points
devue important sur la lagon
d'administrer les interets de
la Patrie, cest done Ia qu'il
taudrait chercher et trouver
les elements d'une opposition
toudee centre le nouvel ordre
de choses qui vieut d'etre 6ta
bli dans le Pays, si cet
ordre de choses venait A legi-
timer uue telle opposition.
Etant sans part pris centre
le Gouveruement de Monsieur
Vincent, qui est la derniere
etape de cet ordre de choses,
uous ue pouvons pr6voir
quelle serait, dans ce cas,
uotre attitude,- nous conten-
tant de souhbiter patriotique-
ment qu'ti ne se produise pas,
et que le gouvernement que
le Pays vient de se donner ii-
brement r6alise pleinement
les fins de I'Opposition na-
tionaliste qui sont toute sa
raison d'etre.



SideStep Inn

1626,P lace Geflrard, 1626
Consommations de lerlchotx
Service .irr6prochable '
Radio-Orthophonic.
Tons lee. soi.~


Propose

Cachetes
Le ro &&eWt a walmemt ad-
mirab d'admamos leado t mardi,.
au ousd dea dx importa sts a6a-
*ftlda mdk~odiAr. u da6.a1
is-t q'U .. ai aslmm. t am--
na de M boone z
timbre elsir et usc, come 1brit
im o itoqa tue f p ,s'exhalant .
1*sm w l rifn. a I
Mibstrid. A ltsit dee tes A t


A 0 L
Malwon confortable.- Bols
Verna. S'adr4sr
Ur CharlesN. GAJENNS


F, -
PHOSPHATI!n

FALIRES
FACILITY LA DENTITION E LAFORMATiQo DES 05.
DONNE LA FORCr ET LA SANT .
ExIGER LA MARQUE O'PCO:t "PHOSPHATINE FALIERES"
REW-ANDUE DANS LE rMONDo. NTIER ET !E MEFIER DES
* IMITATIONS.- 5E TROUVE PARTOUT.- PAR15.


Avis
Pt AIUCan AIRWAYS., IC.
La Pan American Aif ways,
lic, avise les interesses que
Is malle pour Cuba, Etats
Unie et 'Erope, terermra
Isa post a 8 h. 30, lea mer-
credis et vendredis. Celle des
dimanches pour les mines
destinations termera A la postal
les Samedis A 4'heures com-
me par le passe.

L Palals lllumln6
On a pu admire la superb
decoration di Pqlais National
A l'occasion electrique de
I'election du Pr6sident de la
Rdpublique.
Pendant une bonne parties
de la soiree, les promeneurs,
nombrenx, on auto on A pied
s'ataient cdooa rendez.-vous
dans les environs de notre
Maison Blanche pour jouir
du beau spectacle vraiment
tedrique.

N6orologi
Lndi ont eu lieu les funk
railles do Madame 'Joseph
Duplessy, nee Louise Rivire.
Nou presentons nos sym-
pathiques condoleances aux
parents aprouvas et particu-
Iierement A notre am Joseph
Duplessy.


~~IOP~C1~L~B


A vendre
Divers meubles aoglais pour
lon,salle A rn:nrger et chainm.
bre A coucher presque A 1'e6tat
neuf.
Pour tous renseixnements
t61ephonez au No 3404 entire
netil heures du martin et 6 hs.
du soir.

on volt. bion quo lea
r6unions do plus D'UN
no sont plus Intordites
L'autre jour Granchir6 t.it
entour6 de 4 ou 5 copsins
I qui ne cessaieut d'admirer sa
tenue irriprochatle
-- Que diahle, Messieurs,
leur dit-il, vous n'avez qu'a
fire comme'moi.
Et d'un geste il leur indiqua
la maison de
V. GAUDINO,
225, Rue Bonne Fot
C'6tait a deux pas ; ces rues
sieurs, en coup de vent se
pr6cipit6rent chez le brave
Gaudino.Rien n'est plus mer-
veilleux en.eflet que.son.expo-
-sition gigantesque de Casi-
mirs Iranais, anglais, belges
etitaliens, ses cravates
de tout Grand Chic et ses
chapeaux Dernier Cri. Quant
A la'Parlumerie,n'en parsons
pas En passant par,.l6, j'ai
eitendu Papayoute dire;
Cou moin faith guou plume
h'ap vin' preid gnou costume


"Eu.l-, MMlUn qw.aW&oL TomkIjourmdopay.%db
d-pom no@ s=m dtsbord, et ous nacbemm rian i a .
You&dantC de Iforgut e banquet, nows inom anptd'im-
quiAude, now mDvmons pde adi ms aivitr etcdqu 6 so
um 6coowimn sarcuMiuaL
I hachuaur Ik iudps d Famite public prk b kb eRoy*h
va aidms Aa 6dmsl ou w, i on- wIN lbur imom a



SLa danqu Royae
du Canada


ilRhum


ALIX ROY

28 annccs de success.


Ce n'est pas

Trois Mille

Dollars...
-0-


Dans an tract anonyme nous
sommes accuses d'avoir touch&
trOis mille dollars, parce que ... a va dats no bureau d'hom.
topt simplement, nous avons, me d'aflaires la chose eflarante
dans noire edition du 18 de ce qua voici : le t1616phone venait
mois, consacr6un article notre de tr6pider. L'un des employes
ami Seymour Pradel qui, com- qui 6tait tout pr6s de I'appareUll
me oa le sait, tait candidate A la prit Ia t6te de quelqu'un qui a 'en
Pr6sidence. tendit pas. Un autre employ
On se Irompe. Nous n'nvons li, lui, celui qui availt entendu,
pas'tlouch seulemeot trois mille *an dsigna un troisiAnme pour
dollars, mais exactement vingt- mlier prendre la communication.
quatre malle,lpuisquenousavons Pendantce temps-16,la eonaerie
consacr6 des articles pareils A grelotlait avec plus de force.
MM. Nan, Sannon, Vincent, Deux bones minutes se'coulA*
Adh6mar August*, Mayerd, Za rent et lorsque quelqu'um.-_c'6
major, Mars. Lest un peu plus tait n quaari6me employ.,-
qail n'entre de couleurs duns! arrival A la pareil. ecorrespon,
unu rc-en-ciel. I dant faligu. d'tteadre avit f.


juelle tristese III

Un beau geatoe
do notre ani Pradel
Ilumaidiatement que le r6sul-
tat des lect(ins fat connu, no-
ire ami Pradel qui etail le con-
c irrent le plus proche de I' lu.
laissa son siege de st'niteur et
s'avatqa vers St6nio Vincent et
lui donna une accolade frater-
nelle. La salle entire lit con-
[quise par ce geste. Deputies, se-
iaeurs etl auditeurs applaudi-
rent tr kn ktiquem ent, landis ( u'-
au radio Ernest Chanvet racon-
tait la chose & tous ceux qui
I'Hcoulaieint, aixieux: Les civ.-
lises, c'es! nous.
Nous felicitcns notre ami Pra-
dei de ce geste qui 'lhono.
r etl prouve, une Ibis encore.
aiiis que nous It disions dans
le eit ni r article que nous lui
avows consacre, qu'il est de
ceux qui. apr6s l'assaut,tont 61 -
gaimmeint le salt de l'i6pe a
fadversaire, vainqueur ou vain
Cu.

Let premiers tiouasea'i
au Presidlenit Incent
Apres son E;cCtion A la lriesi-
dence de la leputlique. et sa
prcstalion de s.rnien, le kPrsi-
dcnt Vincent s'arrachit ititt6-
ralement aux effusions, aux ser-
renients de mains et aux hom-
mages desuns et des autres, put
enlin quitter le Palais L6gislatif
Dais la cour, un balaillon de
la Garde lui rendit les premiers
honneurs, solennellement pone-
tuos par les accents de la Des
Ssalinienne, joude avec un brio
enthousiaste par la Musique de
la Garde.
Le President Vincent recut les
honneurs avec une motion vi-
sible, bien comprehensible d'ail
leurs, quand on songe que
I'homme que i'on 6levait sur le
parvis et que salusit le dra-
peau n' :ait, quelques instants
suparavant, qu'un simple ci-
toyen anxieux dans les mains
encore incer'aines de Ia desti-
ude.


Communique
du D6partoment
do Int6reiour.
11 s'est gitsse une erreur
dans 1'Avis du 06partement
de l'lntdrieur du ler Nov.
courant, concernant 'Ouver-
ture de la session actuelle du
Corps Legislatit.
On doit lire 376me Legisla-
ture au lieu de 306me L6gis-
lature.
Port-au-Prince, le 18 No-
vembre 1930

uItvelle & rlin
BERLIN Une rivolte a6-
riese a 6clat6 A I'Universit& do
Berlin quand des 6tadisats fas-
custes st des membres d'ma an-
tre part politique UrreOt pin-
sieurs coups do lea. Planeurs
personnel parent blesedes,g
comprise ue jeaune temme.
Le price doe Galles plao le 1I e
tALSHOT Le prince dt
Galies a pino le g6al allemand
L)DoX pOaaot une pe6rode de
30 inmates. 11 a tail sarritr he
vaiuseau aprda un court voL .Lo
lieutenant Maitz a declare que
le Priacet, a. Ia traI s
avc matrase.


e caumpin. utile aO .ire quoa *
IC-efdo Is Maison natait pus IA.
*
... a vu aux <;agii sii de Jean
('ieady un paysain qui voulait
se payer use aune de gros b!eo.
Apl s stre entendu sur le priX
avec le commis, celii-ci sortit
S O)s ciseaux et se mit en demou-
ri de couper la toile.
Mais le psyskn, rus6, hhsitlan,
retoor, inumrlii ;a :
-- Pas e:iLore,. lltntle ..
Et cela en vue de proposer
encore queque (diinution uo de
prix. Mais le coitijis cut pus
I'air de comuprendre e' coupant
tnergiquement I. toile,. 1 dit u
paysan, en la lin len;Atnt et en
rclamant la valeur demanie :
Cizo pIs fgatiniit :WIcilies.
I.e pauvre pa ysn auhu; ne put
que sortir de sou '.c Ia v *i ur
et la 0endre tuni lenient au c in-
ruis qui I encaissa.
*
... a vu un chduflearqui disait
4. un autre:
Moi, experience fite, je
prefuea preudre la g. zoline chez
Filix G Doplessy, A cz6oj dIe i
Gilacire ()On y trove routes sor-
tes d'avan agvs!.
El' t11 .numre'ait :,rs avantages
1A que chacun appi2ei it ea pre-
nnit envers sot 1'engagement
dullcrT vrilier.
... a vu passer un beau jeune
hoImme, I'air couqU6rant et Is
visage radieux. Gest un avocat
de talent qui courait A un ren-
dez-vous d'amour, eu r6p6ltat
te mot de M. de Bougrelon:
Une dame n'stlend pas !
Quelques instants, il relour-
nait bredouille. ayant recu un
petit mot de regret de Is Dulci-
nee. Melancoliquement, il so
rendit aubar de la Jeunesse ot
Jacques lui servil trois rhums
Coulee d'Or d'Alix Roy.- Et il
se consola.
*
... a vu, lier s(;ir, au Champ-
de-Mars, un tout jeune hoionse
de dix-huit ans qui landis que
ses amis causaient gravenent
politique, s'6tait, lui, ecarte reas
discreiement d'eux, et tout pres
de la Statue de I'Empereur di-
sailt des vers. Tres blen,jeuae
liorme. Des vers A votre Age,
mais ps de politique. Cela ar-
rive loujours a temps et il nest
pas bon, ei pieine leunesse, de
godter des choses sales.


*
... a vu, avec'quelle joie, (out
le monde vautait, avant-hier,
i'iitiative qu'a eue notre aims.
ble confrere Lu NouvvL.usTlaql
a radiodiflus6 Ia stance de lA-
sembl.e Na.ional* ao ooat da,
laqualle M. SUOo Vmante a
61u Pruuident de La R Ipubhqliqe.
Notre ami Chauvet sest r6v*16
le plus habile des speakers quo
I on ait lamais entend s i. .
Dailleugs ilt '6tant mis en i.-
nue... de compagne... Col 6 la
Danton.Lavalladre d6mao sch,
veua aux vents... En vinti4 d
melque jouvencelle I'avait vT
anus cette posture, toe qai le
vat Nom s (. elle serait 6"*o*
devant cote bell* poitrsae de.
W6e d o sortaiL ceite voai chan.
deo, itoaque et sympatthque.


AseureG-vous contre aemir
61a General Acidet i A
Lit.e Asuaranmce .orpora, i.
saw*.,--Vve '.
A vvWKS5
A.ONmSG*_ In


-- --- __ ____ _~ _~ ____~ ~___ ____~_ __ ~ _~ ~_~-ls------l- ---C---~-l-- -~-r~-~-r------ ---C~-~ -- -


- s


-,___ ~__


I


.. b o -- w 6* -.- .


.otiT









PAGE 2


I te enmblceIa,,al

precede a l'Election
SsDL!

President de la Republique.
--0---


i Une atmosphere d'anziktt, une
aamistance de choix: on attend
la grande decision du sort. La
Nation va Wtre dotde d'un nou-
veau Chet pour une duroc de (6
anntes.
Tous lea candidates A la Pr-si.
dence de ia R6publique sont
presents dans 1'enceinte et saluis
d'applaudissements A leur arri-
v6e.
A dix heures, le Bureau de
I'Assemble Nationale prend sie-
ge. L'appel nominal a:y *t acci.-
s Ila presence dle nos 15 Sen:-
teurs et 35 D)putes, la seance
est declare reprise par le Pri-
sident Martineau A 10 heures 20(
minutes.
Monsieur le Sknit tur Antoiro
T 6mdaque prend In parole pow-
one exhortation patriotiqu, e,
souvenir de I'anniver'anie dt l;I
bataille de Verti;es: 18 Nov'mn
bre 11)3,.et demand A I'Assem
blWe d'observer deux minutes de
receuillement Ce qui est fAit.
Le Senateur Charils Zamo,
monte 6 la Tribune et dkclar.
retire sa Candidature A la l r:
sidence.
11 veut donner 1'exemple de 1 ,
discipline. Desapplaudissements
trAnetiques accuvillent: ses pa-
roles.
On passe au premier point dt-
l'ordre du jour, la sanction dou
procks-verbal (le la sance (it,
lundi, puts il est pr'octdi L Ina
lecture de la correspondence
eomprcnant: 1*) la letire par
laquelle Mr Anioint l'i"n I- 'ail
pose sa candidifure devut I'As-
semblIt' ; 2" )u't I li, dt,, Me
Syniour i'rad. I oti e c:nl'('ialt
A it Presidence : ( Eit r:nson ( a alttaquts aussi iniAl.ts (lu'in-
a justifies qui vout jusqu'A lui
a contester la qualitC d'haltienu
annonce le dep6t sur les hu-
reFux de l'A.sseintl)(' dtn dos-
sler jinventori6 contenatl toutes
pieces et menoi'rfs explicalits.
Applaudisssements orls, uin~is
peu nombreux. Impression dans
auditoire, d'autant oue In ques-
tion de r'inegibtlitcW d tnotre ho-
norable Sfnateur nrst pas posse
devant I'Assemblee.- L:., lecture
de la correspond nc, se pour-
suit par celle d'u:',, ilcoupure
du journal t ALe Man 'cont't. cinl
une adresse de :e A. iigii., Ad-
ministrat ur-D6l) lu'- Ic I ':nin n
Patriotiqne, FI' \sem~bhti e N'ilio-
naleet conclu.rit A ce que celle-
ci se constitute !- p ,-in tdroi. en
constituante. M1 I'iPrrc Iludi-
court a 'rit |ot.r poS, i Si c, i-
didaturv a la i,'sidcrice ,n inp-
pelant iiolot'lln i tl 1' te''s ai o -
dat v eIt *i a n iitol in1lt' n:att)-
nal ),. tatiIo-s it' c,.hl ttilt
de Men i). J-..a,, tL, L uoA NaU,,
le!tres d'un troupe tie .eunes
recommandait M' P. Thoby,
puis celle du publibiste iustavc
ChaumeL te
Lx Senatc'- FIombrut propose
d'alourner 4, c uia des pieces


qui ne concernent pas directed
meant les elections presidehtiel-
les. II est onze heures et demise
ct, dars le sens du Senateur de
I'Artibonite, la reponse au Mes-
sage du President de la Repu-
blique est mise aux voix et vo-
oce.....
Et I'onl:passe au 3e point dc
I'ordre du jour, I'Election du
President de la i6publique. -I
'.e S6na'eur MartlMeau donne
lecture ties articles 43 el 44 de la
Confsitulion qui delini.ssent I,.
attributions tie I A-st-hblle N N
*onliae el, a ,II niiie, tl ('u lt tor'
,'motion, le scrulin est ouvirt
a.rs que le S6 ateur Tl 'm -
que eut recommend& Me Adh -
mnar Auguste.
Anxit6t croissante, 12 lh, .5
tous les Sknateurs et D,*putes ont
vole.
MM. le Sf nateur Laurent f
If Dpute Bousseau, scrutateurI
dksignes, proc6dent au d6poui.-
iemetil qu nccuse:
Sltnio Vinceni 15 voix
Symour Pridel 12
Price Mars 7
11. Panluis Sannon 5
L.on Nau 4
'. Mavard 3
',dhlmar Auguste 12
TIhobV 1
Aucun erandidat n'ayant oble-
nu la mnjoritQ,les bulletins sont
'",lribhs pour un 26me four
scrut in qui est depouillt Al h
15 par MM. Ie Senateur Elizee el
',) D)pult Vaugues et donne le
'",; io Vinct,' t 21 voix
v oInur" I'Pridel 12
Price Mars 11
I',:1 It'us Sir iion 4
I ton N.';u 2
La minute est angoissante,car
I. '.utte va ( dsorniais se drrouler
entre MM. Stenio Vincent, Sey-
monir I)radel et IPrice Mars et, A
at 'an t 1d'h'tilion tie marorit6
pl'r li'iu centre cix, il faudra
proctdtr dIcsoi mais entire les
1tCix plus Ions. Aussi, la stance
'st sui'i pendl *'e leront San-
ion 0t Nau ? (i iront leurs
'voix ? Que se p isse t-il ? On v.
-ifnt6tc le sivoir, c('r la seancc
0 1 rpr'i.A f Ic lix hliures Imnoins
quart vt l'on vote..
I,e Soiateiaur T"l maqu, et le
I)tputW Piou d6poni lentl 'ur ne
II eI '2 hli, res douze minutes,
I'1 l)ull-tin'. onl [ tt d jA lus
!-n' 23) S Vin crnt. Aur. t-il le
i n ie'r . 'vo et (i I coup
Pr.' id t '' ?.. Non, le dIer
f*r ,tl g, en faveir dte S.
S I l. (o (q '' :i: .
S \',ric''it 2.) veil
S|I'l :tihl 20
Et ln sIance est .su.spendue.
;i ':de igitaiion dans le sein de.
ssemil)ee et surtout dans les.
'ulissses i o (I -rniere carte se
'i- poul. Mc S. Prjdel.
3 hIi. 20, ia s',ince est reprise.


E nATM20IN.-M2o' B oI


/A Nouvelles *1

___ _______ Etranqeie .

CE SOIR
RADIO PRESS NEWS


I


L- S&nateur Mars retire sa can.
didature. Ses amiss sont delits.
Nouvelie distribution de bul-
"lIs, ( alea jacla est a, un si-
!'nce tragique..
3 hs. le d6pouillement com.
:nence. MM. It Sinateur Z6phi-
r'in et le Deput6 Louis Gilles
sont les scrutateurs. S. Vincent
a dlja 5 noix que Pradel n'en a
pas encore. S. Vincent en a 9
con'ie une en faveur de Pradel.
L'avnce duiS6nateur Vincent


saccentue:
10 Vincent
16 Vincent
19 Vincent
20 Vincent
22 Vincent
23 V:, cent
25 Viocent
25 Vi'eci!
26 Vincent
:30 Viin:L-.,t


centre
centre
centre
centre
contre
contre
centre
contire
contre


Pradel
Pradel
Pradel
Pradel
Pradel
Pradel
Pradel
Pradel
Pradel
PradeI


l oin vote blanc.
Monsieur le Senateur Vincent
41st (elu PI' sidenttl dte la l publi-
qiu. Applantidlsseme'ints, delire.
Ixe ),'),vc;u Ch tI de Eta:t
)'le (( ne. 'ii ei l ( sous le coup
u e'I forlt. et sincere notion,
-it l'e')g;9geient solennel de
tI ir ce q il a lotjours tiil dans
sa vie publ.q e: tSon, DEVOIR,.
Et la seance est levee.
Ce tut line lutte de giants, de
titans, mais lutte loyale, hou-
6te, angoissante, m-is sublime.
ERHIEIP.


Les i t lies (I'd0leon


Sont ahrives 305 Numeros nouveaux

et mnerveilleu de DISQUES ODEON.

Demandcz 1a nouvelle listed et procurez-

vous vos disqcites au plus tot,car les quan-

tites arivees sont pDeites et sont vite

eDuiSCcs.


Aussi


c se'ra


le derlaier rivaue de


'an n6e.
Bazar Odeon

J. KARAYANY.

Awajie (;-mnd'Rue & Rue Ferou.


12 Novembre


I e grand serial avec Ren6
Create :

JUDEX
Entree: 1 et 2 gourdes.

Les Areoporis anox lits Uis
Les Etats Unis se procurent
un grand nombre d'a6roports
et de champs d'atterrissement
a I'usage de 1'industrie de
I'aviation.
Ce pays cemplemaintenant
un total de 1764 adroports
SI'Isage de la malle aerienne,
des c ,mpagnies de passagers
et d'express, anssi bien de
1'armbe et de la marine et
pour des vols prives.
Les aeroports soont divis6s
ainsi qu il.suit :
Aeroports municipaux 513
AVroports comme:ciaux572
SChanii: 8 internimuiaires
du IDjDparlement du Cornm
mcrce 316
A6rodromes de Iarmie 64
Stations navales aerienues
y compris la marine et
les gardes t6 es. 12
Champs auxiliaires
dtete mines 4283
Champs pour diverse
activities du Gouvernement 2
eroports..proposes 778
Aeroportsi et champs
d'atterrissement ayant
tout I'equipement de lu-
ini6res pour la nuit 608.


ali, res sur la superticie metro-
politaine.
DmBissiou du Premier beIge
BRUXELLES Le premier
Henri Jaspar a donna s', d4mis.
ain dlk la nionnotkl


iUion uansi e gouverne.mentt )el.
ge, A la suite d'un dngr6ment
louchant le langig, dont on doit
se servir ofliciellcment A I Uni-
versit6 de Gand.
Quatre Ministies lbiraux
l'ont suivi.
Appels d'ex-aimbassadeurs
Sanmrierains
, BERLIN- Les ex-ambassa.
deurs arnmricains en Allemagne,
Lanson Boougston et Jacob
SGouwd Schurman, out plaid
o por une r6gle de bonne vo.
lont6 a parmi lea nations, au.
lourd'hui. Les appek urent fails
devant a ceux de 'alliance mon-
diale pour I'amitih internatio-
nale..
Auaour des paiemeels de
r amtiua de I'Allenagie
BERLIN-L'orateur as Reichsa-
tag du Comit6 des Relations
E rongeres a aid, d*nne taeon
Spremptoire,que la preparation
Sd record des paie'nents de r6e
parations aux anci,,ns pays en-
nemis signiflat qu'ane tentative
doit 6tre late pour 6viter les
pa meats A venir, comme il a
i e rapport. La compilation du
record est purement un tailt de
rouine d6rivant doe 'expiration
du present Reichstag et de la
rkuition de la nonvelle Asem.
blte, a-t-il 616 elpli qa6.
La prohibition dams ia nouvelle
leemo prhideaielle
f -WASHlINTON- Le Snat
; at r au iorhli on anu
appel pour u demonstration
; ar Is poit de ls prohibition
dans la cam0pagf de '6.ctiou
fr"identielle 1932. Comme
I. leaders des partial divlisiase
repoM s se ,poir our l
CIomuioDon de =e em vigueowr
I de C, !.o, pour uae solution,
rieo n'u. 6 dit per I'an et 'aa-
tre parties ,a gard de learn buat
et ce q'ils easp6rent dens il'el-
tion pr&-identielle A~venir.
I 13 Novembre
Altear de la prokikitfoia
WASHINGTON-Le s6natear
Simeon D. Feass,. se convaineu
de l'Ohio, oat nour lepoint do
I-m L e#T dw


A d m


vmisr -


~EaL~I5~U.E. a


Dlarntiom de I'ex-Ilrtaidenl

.PARIS -L'ex.Pr6sident Poin-
cari a ni aujionrd'hai rallega-
tion rsase qu'an complot avait
6t6 form contregia secoritM des
Soviets. Le rapport eat com-
pl6tement idiot et de pare in-
vention, a dit Poincar6eau Pr6-
sident des Etats-Unis.
D0elarati 4 dai Premier'.,Aglais
LONORES-Le monde An-
glais tratn6 derriere l'Angleterre-
on d6sarmement, il eat dou-I
tenu que I humanity ait beau-
coup appris par uue experience
amreo de la Guerre Moodiale,
a declarA le Premier Ramsay
Parlant des efforts anglais vers.
la paix mondiale, Mr MaeDo-
nald a louk I'accord naval et
porte 'espoir que l'Italie;et la
France regleraient encorejleurs
d ifliultks.
Arrive ih Londres"ddu goavereuor
de la Federal Bank
LONDIUFS-Georg- Harrison
gouverneur de la F deral Re-
serve Bank de New-York, eat
arrive en Angleteire pour une
conference avec des chefs de
banques europ6ennes.
On croit qu'il d6finira, d'une
thgon cat6gorique, sinon offi-
cielle, la position amrricaine a
rI'gard de la revision gdn6rale
d-s dettes de guerre.
I.e partli rpublicain el laprokikilDon
MADISON, Wisconsin- Des
signes de division dans le part
r6publicain A propos de la pro.
hibition ont apparu quand 1'ex-
sknateur Wadsworth et d'autres
hoinmesproeminents eurentune
course passe qvec le senateur
Simeon Fess qui declara que
'attitude pour leretrait signifie.
rail la dblaite pour Iz part r6.
pIblicain dans i'election presi-
dentielle de 193V. l
)epen6es pour le Chrimflas
a New-York
NEW YORK- Les tonds de
dkpenses pour le Christmas A
New-York seront approximati-
vement de 700 millions de dol-
lars, d'apres les chilores estimos
par la pressed. Celtte torte som-
me, espdre-t on, stimulera les
A _ ___ I - "


V
~ a.
Fj
~ *,)~


I,:1'
I '4



I,!
i l ,
,*^11


Hamburg Amerika Line :
I e navire e 23 courant, en route pour l'Europe via le Nord, prenantdlt
ret.
REINBOLD & Co, Agents.



Colombian Steamship .

Company Inc.


Le steamer ( Baracoa *, venant de New York, est attenC
A Port au Prince le 21 Novembre courant. II laisse
meme jour pour les ports de la Colombie, pregnant irt
passagers.
Port-au-Prince, le 19 Novembre /930.
.Colombian Steamship Company Inc.
GEBAKA & Co, Agents.


r'pports mainant d'apparentes I
authentiques sources.
II a tW dit que la d6mission
d't SAnattur sera ,nnonche dans
1.' cours de la semaine. Les lea-
i ders du parti r6pablicain espA-
rent an changement ,dusa la
residence du tomitt pour r -
parer la rupture qui a eu lieu
dnns les rangs du part A lIa aui-
te du receut ultimatum du s6-
nateur Fess que le part devait
rester see, en depit de tout.
Fess lui-m6nae, tout oen d6cli-
nant de discuter la rumner de
sa admission, a fait la confiden-
ce qu'dl pourrait modifier ses
vues an sujet de la Prohibition
juqu' i une certain litnite a6.
cesshire pour taire 'ace A i& si.
tuation. a Je serai d'esprit on-
vert i cette suggestion %, a-t-il
dit, en r6tlrence A une suggest -
tion laite par un de sea coliU6-,
gues. Le senatour a ajout quo
tandis qu'il #tait d6sappointo
de la prfsente situation *, il
dounerait tout 'emude quia sersit
propos A sa a asympathique,
consideration. '


D6slmsion du CanG
Hier martin le Cabil
remis sa d6missiou an I
dent de la R6publique.
M Vincent a prie les
tires d'Etat de lui cot
leur collaboration J
novel ordre. .
Panama Railroad
Steameshipt
Leschargeurs sont-pr
noter que le steamer ts
bal est attend A Po
Prince, venant de Cr14
Caaal Zone, le mer m
Novembre 1930.
Les permis d'embarq0
serouot delivr6s tour tl
desinution des-NeW*-1
des Ports Eur6p6ens '.W
made tate A ce '
Co steamer partira is
jour a 2 heures p. in.
Mnt potar New-Yorikpl
fret et passagers
Jas.H. C. VANR
Agent 66


to


ION SU DIO -w. goO w!R
Castro LI Kl an ti,. oo .t- ",

*Ir O -in.ds mn O dut
A. Ntei exne POlueveo @mt Ii *
et centre les mated4es 4u. o Ei ow tP.
A lq raft satetnplus r ,l oid gi 0 Wimtt mun& n s. tl& S f
MOMP'gM.Q, U ******** hM-*NMrM~ iT


6tUsT om%& T mst ben Phamnioms


___~___~ ~_ ____ ~___ __Tr_ll__~~_l__~ _r


- r I~ `-I ~


- r


- l~lr~__ _rlBCI


im


lc~-c-


Liiin .> I iesie e L rt id jhI
lotglemps.
AUMERCAN EVEREADY WORnK
.1 )I MAXWELL &.Co
Rue Republicaine -Distributetrs -


I


~"~P~BPS







IC( ;r


PR


.uI3 *~A


I
/ t.~t.!

~ 1*


4


A


STous les amateurs de ciqgareltes seront

iheureux d'apprendre qu'a partir de cejour,

les CIGARETTES CAMEL,si recherchees

Cnar les hnns fumeuirs. seront mises en


dans routes les bones epicerie

bars, hotels et restaurants de 1


nt les. CAMEl, vous


avez


ie cigarette de quality appr


9 1


litpublique.

'iEn umana

Prix eqalui


0 0
,ee Dar les connaisseuis sur toul

surface du Globe.
MR J Reynolds Tobacoo Company
Winston alem, N C U 3 A.
Distributeurs exclusifs Dour haoit
VICTOR N. MANSOUR & Co
P. O. Box A 88 Phone 3417
Port .u Prince
On demand distributeurs pour la Province.


LOFITEZ PROFITEZ PROFIT

DE LA GRANDE LIQUIDA7iON


'EZ


DE LA MASON


Vincent tBEIDY

A L'ANGLE DES RUES DU MAGASIN DE L'ETAT ET DES FRONTS -dRTS ,
A cause d'ua changement de Commerce
Monsieur Vincent t.HEIDY compete se tixer, sous peu, daus cue autre iintreprise l..
dustrielle ; par consequent liquidecson Stock en son entier, consistent en Marchandise*
traichement arrives, i des Prix de Yaille.
Four faciliter les operations de cette liquidation unique, les prix de la Liquidation ss*
ront clairement afflch6s sur des Etiquettes attachees a chaque article.
Inutile de vons enumerer la composition de ce Stock d'articles supdrieurs qui oat tes"
jours concouru i la Reputation enviable de la Maison:
VINCENT CREIDY
Ventes en Gros et en D6tail, commenpant le 15 Novembre courant.


Prix courant Ptix liquidation 'Cr6pe de chine extra sup G.


SVoile couleur A fleurs
Marquisettlles A pols
hbrode
S Musselin' a icurs
ladienue could. assort.
Diablement-torts A fleurs
faptiste coul. A flours
Baptiste A fleurs
SVoile Afleur asst.
Ratine blupche
SOrgandi uni co(l. asst.
. Voile couleur ii i asoort.
Calicot cambric
p l pe'!ci!


le la


~ -ru-tr~~I~iTW-~--:-~ 1--~-'- 2 -) ---1 C~ -~


Calicot madapola e (Special)
Tlte indienne vriitable asset.
Peical blanI pr lingeries
Tricoline A fleurs pour robes
1 4 pi cheniiise
( toul. fleurs et raye pr che.
Tricoline de soie uti cl.&bl.
a bars pr pyjamas
Tricoline coul. uni
( blanc a dessins
Piqu6 blanc pour chemises
Couvertures de lit blanc
t de lit could.
Flanelles sport extra-sup.
Shuntung til (
Gabardine ( drill)
Drill Nipi blanc
Drill Union blanc
Dock blanc fraunais
Khaki blanc fil anglais
Khaki iauue
Gabardine coul pr hom.& ent.
Dritl coul f (
Qnatre-fils pour c dre
Chemises pr horn. assort.
t.haussettes pr horn. asst. dz. 1
Chapeau de paille 1


clbpeiux de
Kbhki pour


paille
chemises


1
1


1,00
1,00
1,50
1,00
1,01)
t,00
1 50
2,00
1,50
1.50
1,50
2,00
1,00
1,25
1,50
2,00
2 50
1,60
1.10
2,50
2,50
2.50
2,50
2.50
1,50
25 00
7,50
20,00
7-a0
3,50
2,50
5,00
2,50
2,50
2,50
2,50
1,75
4,00
3.00
5,00
0,00)
2,00
5.00
2 50


SSatin ponr iup)on
G. 0,70 1'hiltoleie i!c soic
0,75) V.ile ci ;:,l'e
1-00 rclit, l (. )o e it'
0,75
0,75 i* l"tl." (t 1: sup.
0.7 Sil ,ie ('ch pr jup)(un
0 7 ) liBades brot).'c la pie. e
1 0) Eutre-deux l)rodls
1,23 |Ras (ce Mie
1.00) Bas de so ie
1,00 L ;.Is Jd soic
1 2.')
0, Ilis lisleO daIm) s
!Ias cotoll fl Ut /.
1,( (1 :0 cli ussettles c ,Io t Is
1,2., t:tihaus,ettes cti 'nits
1 50 Organ:ly conL . s'.
1,00 Voile coul. lil-ie )I)p.
1,0101 Zphir pour h, r ise,'i
1,50 ,
2 50 Z6phir lrauv;:s pr chemise
1,50 Gabardine bli u marin
1,50 b Ileurs could.
1,50 Voile raye soic
1.50 percaline could. nnie
15,00 Simili blanc extra sup.
5,00 Simili coulcur t
15,00 Soisette coul. nouveautes
5,)0 Voile suisse i tleurs
250 Voile suisse a pois
1,50 Imitation 'russor
3,00 l'te indien veritable
1.50 Voile raye satin blanc
2.00 Voile ray6 stu,n could.
1,'75 "Tipis descetile :le lit
2,0( Serviettes de toilette doux.
1,25 Serviettes de bain 6ponge
2,50 'oile ii drap blanc
2 50 oile drap crue
10,00 'g .'nlardine s.ip.
7,00 I)aminase por maltelas
9.00 'peipgns corise dames
12,001 ( ( hommes
li 00 () neigl's co'riie la douzjaiae
200 Elt t bcou'up d'aulrcs articles


12.00 l. (g,g
8,00 400
1000 7,00
750 6.00
5 00 3.00
400 26I
4.00 2 60
800 6 W
6 00 4,00
12.50 7 50
!7,50 f,00
5,00 304
10,(00 7.5(
2,0O 1,25
5 1 00
,(JX) 1.5o
1,25 1000
2,00 1,00
2,00 1,1
2,.541 1 50
3,00 2,00
2,50 1.50
250 1.50
2,00 1.50
1,50 1,00
2.5)0 1'50
2,50 1,l
3,00 2.00
3,00 2,00
2 30 1,50
1,5 1,00

2,00 1,5
2,00 1h
10,00 7.50
10,00 400
30,00 0
4.00 2.60
4,00 d2,
2 60 j
3,00 ISO
2,00 1,"()
1,50
ion 6e Carr


A. DE MATTEIS & Co Aqents Genera"ip


-.-- e.d


'E RhumPalmares


VENTF. EN GROS ET EN DETAIL.


,t~.


rr~ --
Lw


- -r` - --IC -. --C ---- -- -C.- -.-- --1----- --- -- --,~cr~-----


1 31_ 1. _


IJI


~----


, W.-V 86-P %0 A a


G,


,T


Li t m


*P A A. A1%.0%.& L ,.






Jeudi


Le Malin


20 Novembre 1930 3 v&U-


Au


Bon


Marche


ESBENSEN est un lait condense aopre-
cie par les families pour la richesse de6
sa cr6me; il est surtout recommande
aux b6bes par les m6decins.
Le CACAO jona's hollandais est de


qualile


superieure.


Eni boite de 1/4 lbs. A 020
En boile de 1/2 lbs. A 035
En boite de 1 lbs. A 0.60
EAU PERHIER" 1diqestivc oar


caisse,


en detail, 1/4 de bout. et 1/2 bouteille.
BAY-RUM de S'-THOMAS de quality
superieure par caisse, bout. et 1/2 bout.
Potsa boireen papier,ventc nqros& detail
Parf fumerie:Houbigant, Coty et Cheramv.

ASSUREZ-VOUS
a la
General Accident Fire & Life


Corporation Ltd.


de Perth (Scotland )
ftr la GBNRNPAL et 'une des plus puissnntes rt des plus vam orypnimtlns
de ce genre. I.e soleil ne se souche jamais sur son champ d'actiou qui embsm le
monde
Ses Polices coutre incendie 6ouvrent'aussi les d6gets octasioon6s par la twoj.
See Polices pour Automobiles convrent vols, intendie, malveillance, dommni a
causes autrui dans sa personnel ou dans ses biens.
Ses Polices Maritimess miies par ses branches u'Europe sont payables an Hii'
Ses Polices contre accidentss sont valables dans I univers entier. Tous les vTpa-
gt-urs devraienti done piendre lia prcaution de se mu nit' d'ne police contie accidents
d'au moins 4000 dollars, la prime annue!le n'etant q'ue de 1/2 0*/ soit 200oUars U. C
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves


SOUS-AGENI s


Agent ';&enral pour Haiti
Port au-Prim e. G. GILG
JEAN IILANCHET.Jer6mic


S.-...--..-. ,-. ..~. -"


- -


G ouite (oils les ihihims
ET VOTPIE CHOIX S'ARBETERA
INEVITABLEMENT SUR LE


,a


prix eial,est insurplissable pour'


sa


purete et la finesse de son ar6me nature 1
DIS I71LLERIE DLE AIGLE
M. FONTAINE, ProDrietaire
Dep6t: Anale des rues Dan ies Destouches
el M(naasin de fEtal.
Represeniants: St-Marci H. Deschamps
Cap-Haitien: M. Giordanii
Jacmel: Pascal A. Brun


SC-- ia-iOU i-- -A T
iiL_ R A LL, a LL^^^^^^^iV; I =m


Assurance


Qui, a


CI I II~ II I II I I' I r st I II ,


91r __ rlll II -- _




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs