PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04970
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-08-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04970

Full Text





Regarde as dedias de oi : e'et
as dedMas.de ti q'est la saree
de bies, *Ie erme ilarisuable
parvm que eto foli slejs jers.
AAC-AIiElU


at lqh m 3I wo=
LM~ww AIVn


a ..-.."ilNC ) JEUDUI D aUVEason NUw
.S


Pei Ia+ atnibn vraie

d'IHaiti


No-
a Nos *ncetres ? Ce moat les morts
don't lea vices et les vertus conjugues,
parent tout bhas dans nos cueurs mau-
vais ou notre conscience h6roique et
hautaine.a
Dr PRICE-MAPS
(Ainsi parla I'Oncle)


Voir le Numdro dhier )
( SUITE & FIN )
--0-


Cost d'abord Ie m6pris que on les a sublimisant s, come
des Haltions present, soit ou- dissent les psychanalistes. ITn
vertement.soit on secret pour la plan d'6ducation nouvelle eat a
Race A laquelle ils apportion. trouver ( sera-t-on surprise de
neat, sentiment qui a permits 6 m'entendre dire que, pour mb
one minority eclair6e, mais ton part, je I'entrevois ? ) qui com-
cierement 6golste, do tenir en binera lea moyens d'humanisa
sarvags la grade masse do *ion classiques avec Ia culture
people laiss6e systematique- intensive des vertus de Ia race:
aet dans rigporeco et la mi oe tonds d'h6rolsme et d'orgueil
s6re. Coeast, ensuite, lt besoin de que nous gaspillons dans nOS
hame qui agile lea coeurs hal- 'uttes intestines sans noblesse;
tiens, haine qui se satistaisait, ces Itrsors de spirituality qui
asutreois, dans les borreurs de font de nous le people reveur et
la guerre civil, et qui, aulour. irtiste par excellence; ces re-
d'hui, trouve uan aliment-faule nsrquables qualities du cceur
de mieux dans la triste habi qui devruient placer la lemme
lude de la calomnie, un pen t aiiieine au-dessus de routes
chant inv6ter6 A la fourberie. les creatures de son sexe, A
au mensonge, A la trahison... quelque pays qu'elles appar
Mats faut-al &6tonner de tout o ennent, si elle n'avait pas eu
cela ? la laiblesse de laisser le sno
Le philosophy qui se penche bisme doutre-mer p6n~trei
sur la d6tresse humaine pour dans ses ineurs; enfin cette ex-
I'observer, ne satoone pas des iraordinaite puissance psychi-
ph6nom6ans qui s'oftrent A ses que grAce A quoi nous passons
yeul. It cherche A les compren- pour les etres les plus sensible
dre et A les expliquer. Or, I'ex- qut soient aux influences cos-
plication de I horrible drame niques. Cultiver ou discipline
haltion so trouve dans les on- lout cela, chez nos entants, c'est
giass de nolre nationality. 11a Itavailler A lorger des unites
sa source dans 1'esclavage de capable de retrouver en elles
nos anc6tres qui nous out trans le genie qui a permis A nos an-
mis, par le souvenir, les alfres cetres 6thiopiens et lgyptiens,
de leur existence internal. dans le ointain des asicles, -
De th6r6dit6 encore osons s'il taut en croire notre savant
tout dire, helas vient ce sen- confrere Arthur Holly, ( et ce
timent humiliant de la crainte et n'est peut-etre pas une chimere),
da respect du blanc qu'en main d atre les premiers on civili-
tea occasions on a conastut daas sation...
notre milieu, et qui nest qu'une Mats quel sera-tlii, ce Chef
forme de la hame ancestrale, et intelligent qui saura compren-
rdsulte du souvenir atavique du dre toutes ces choses, qui les
louet, et des supplices... sentira par aes fibres les plus
Ce soot toutes ces latalits qui secretes parce qu'il sera ne avec
ont pes6 sar notre destinee el Ilorgueil de sa race, tout sim-
nous out empechts constam- plewent ?
ment d'etre un people heureux. Ce sera le Citoyen qui aura
Car onus ne I'avons jamais OW, employee, pour nous parler, le
pas plus hier qu'aulourd'hui. language de la sincerite6 l ac-
Noas onele serious pas davautdge ceut duquel on se trompe rare
domain, apr6s la secoude ide menut. Ce sera le Candidst dout
pendance, que nous reclamons. le prog amme de Gouverne-I
Ainsi, on le voit, le mal don't meat conliendra, non pas le
nous souflrons est un mal con. plus de processes s6duisantes,
genital. Dans ce cas, le rernede mais le plus de qualities de r6a-
qui 1enrayera devra etre appli- lisme; qui montrera une con-
qua au debut m6me de la vie. naissance exac;e du problem
Cast la tAche do la tamalle et de natio.ial et y proposera les so-
VEcole. Dana Is la mlle, il im lutions les plus personnelles,
porte que ceux qui out vrai. puis6es dans son propre fonds,
meat conscience de I'elat d'inte- et si justes, qu'oo y trouve ai-
riorit6 morale de ce people, sdmeut la a aique d'une cons-
agiasent via A vis de leurs en- science droie at d'une science
tants avec l'energie et le courage de boa aloi.
noceasaires. Its trouveront dans La plupart des Hlsttiens qui
les taits de lhistoire nation-le, ont declar e leur candidature. a
les lemons A donner A ces jeunes la premiere Magistrature de
Amasdont is oat lIresponsabili IEtat sont incoutestablement
te.Al'ecole,c'estaMaitrequ'mn- des bomines de valeur. Mais
combe ce devoir; mais il revient prtsque toue,cedant a je ne sais
A I'Etat de lot mettre entre les quel sentiment de prudence
mains lea mathodes d'enseigne- don't West point dupt le Coop-.
meat quil joge le plus propre. rateur amwricain qui, impassi-
a soenOr la rtgeneration do t *W, attend At eotrte du Palais
meodalit6 haltieone empolson- National Colui que le Desati
a6e a la habme et lea prta gAs d6aigera pour so colletar avec
soci#Qz. Qae ij diue tout de les reathts' de leura, presented,
gut qua les m6thodes qui nous presque to"s retusent de non
oat servi jusqn'ici nous ont dire.. Soul Constantin Maydrd
ipldat 6loignes de ce but. Elles a tean At exprimer sa pensae sur
s ml motrees impuissanies A l psoblime bailies; seul il a
trd dA a ht6rhdate6 maa- prl ste, sans restriction ma
= a 0 prduit ce re- maysreo, At appreciation do sea
$laie diauutrauu, de re- coadtoyesn, moyens d'ac-
a4 hgdMs daes *otre .ton, don't i l opom.- Toutes
t 0n6 seltt o a seat tor- toa grande. questions, ls queas
Uiles avec le toeaps an lieu uo'vitales du pays, il les a
qu'd coaviadrait da lus extir- as&ane, et pas nae qui no
per on Ie da Ia traalormnr me a s ise tralite avoc cotte


ALIX ROY


28 ann6esde succe


On velt blen quo lo1
r6untons do plus DW
at seat plz la too
-0-
Latre.jo GranchirM ait
entour6 de 4 ou 5 copains
qui ne cessaient d'admirer sa
tenua irr6prochable,
Que .diable, Messieurs,
Icur dit-il, vous n'avez qu'a
faire come moi,
Et d'un geste il leur indiqua
la mason de
V. GAUDINO,
225, Rue Bonne Fol.
C '6tait A deux pas; ces mes
sieurs, en coup de vent se
pr6cipiterent chez le brave
Gaudino.Rien n'est plus mer-
veilleux enleflet que son expo.
sition gigantesque de Casi-
mirs trangais, anglais, beiges
et' italiens, ses cravates
de.tout Grand Chic et ses
chapeaux Dernier Cri. Quant
a la Partumerie,n'eu parsons
pas- En passant par, la, j'ai
entendu Papayoute dire ;I
Cou inoin ait guou plume
Ahap* vin prend gnou costume

rPopos


Cachetes


-0-
Ne vows vient-il pas parfois cominm
on line sait quelle envie dt fuir d'al-
ler droit (levant soi, sans but,coimne
sans raison. Est- l c le cIr qui, ad-
uiirablement use, trait sa fatigue
de batire, pour les mnimes vicux
sentiments... oi les yeux sont-ils
las des mim~mes paysages.
On voudrait muir, s'en aller n'iin-
porte oii... Et au moment de i)rtir
vranient on songe aux rares closes
qu'il faudrait emporter avec soi
pour adoucir les rigueurs du voyage
sans but: lapholode la feminme aihiee,
le livrede chevet qui ne vous a ja-
iaits quittee et l'on se dit, pour se
reionter le courage :
-Au depart, je prendrai unu tHum
SARTHE CACHET D'OR.

Inauguration do
o HAITIAN&A
Ce soir aura lieu inaugura-
nion de la salle de Taldy: Hal-
iiana Nous avons eu 'occasion
de visiter celltte pelitesalle. C'est
toutsimplement une petite mer-
veille et qui rappelle A s'y m6-
prendre les sales parisienues.
Elle pent contenir pros de cinq
cents persounnes. Eile est tr6s
adree et a plus de six ponies
d'entr6e et de sortie.
Le fian de ce soir s'appelle
A( Morgane, la Sirene ,. C est un
cliet-fIuvre. flour 1' augura-
non d une si belie salle, iI laIlait
un flimn de cette vaieur. Nous
suOmnies certainusque ce premier
soir sera un tres grand success
et d'ailleurs tous les autres .oirs
qui lui succederont.
Taldy a du gout. Elle connait
A merveille sun public haiieii
qua a ul tojouiours voe une
sympathie et une admiration
qui, aux moments dilliciles, ont
du lui etre d'un pr6cicux con-
cours,

Want 1o exchange slamps--Tim bre
From Haitie vicinaly, giving
in return stamps from j3rasl
a U. S. A. Alex GIGL 1301.
Slebbins Ave.
Brou New York U. S. A.

science et cette conscience don't
le fais le criterum de la capa-
cite de gouverner.
Je suis heureux do trouver
danas son programme des idles
pohtiques on accord avec les
miennes. Mats je serais encore
plus heureux de voir les pouuts
de vue quejfa exposes ici, ac-
cuestis par lea gens senses et
jlmug come an complement
lat A toutls action gouverne-
nmentale qui se propose la libh-
ration vraue et non allusoire
- du people haitieo. Je les
offro doce dans ce but au
futur Chef de rEtat, esperant
qa'M suura les appr6cier t sera
hbo me d prst pqpr lea
(a ie..am so rappelant que
la Nation quq4 'aura elev6 au
poale de Chet tend I'honorer
poer W.L m et non pour LUI.
Dr LESCUUhFLAIR
LIRE dana Is pai lie de cet
matacle qui a paru danu noue
numero a bier:
* 16re colonne dispute pied a
pied, a lieu d deo Ui.u.r...
2ens cotoaweprepara"a lieu
d& _mapte_.


hire


... A Cine-Varlt6s, samedi
so;r, Norb (EiL a vu une jeuna
fille penetrer, en coup de vent,
dans un des petits couloirs do la
salle. Tous les spectateurs, ra-
vis, se dktournaient pour 'ad.
mirer, tandis quelle, alls prdci.
plait sa march, courait res-
que, pour se derober, sans mul
doute, aux trop indiscrets re-
gards...
Havissante et belle, 6talt-lle,
en eflet, ce soir-lA, avec sa Ion.
gue jupe 6carlate, genre Pro-
mier-Empire, don't la tratne,
avec un fron-frou, balayait le
plancher, et aussi, et surtout,
avtc ce troublant sourire qui
fleurissait timidement seas lvres,
et accusait davantage Ia 1g16re
pAleur de son teint sans fard..
... a vu,samedi apr6s-midi, un
jeune home de province qui
venant d'entrer A sa Capitale,
allait acquitler une petite dette
-vingt gourdes -- qu'il devait,
depuis Juillel, A Gairaud. 11 des.
cendut la rue du Petit-Four.
et tout en merchant, il tirait, de
temps en temps, de sa poche,
la nuasse de gourdes, qu'il comp-
tailt lentement, come pour so
bien assurer quil n'y avait pas
une ou deux gourdes en plu.s
duns la some quil allait re-
metlre...
11 en 6tait encore I6 A mani
puler religieusement les piastres
clutlonndes lorsqu'l se trouva
devant la terrassede l'Eldorado.
I1 s'arrnte, h6site, regarded la
Place du Champ-de-Mars, qui.
dans le cr6puscule naissant de
cet apres-midi de Novembre,
ollrait, malgre les promeneurs
qui sy trouvaient, an aspect
more et triste. Mais notre par
cimonieux jeune home se r4-
signa A payer ses consomma-
lions, car NOTaRE (EL le vit pd -
n6trer dans 1'elegant Caf6 at as
diriger vers le comptoir, A la
recherche du patron, qui, pen-
ch sur le radio-ortophonic, fai-
salt, A ce moment-Il, ,de la mu.
sique.
... voit,depuis quelquesjours,
un de nos plus modernes le6-
gants qu i trenue chaque jour
un costume dernier cr, et d'u-
ne nuance f late la joie doe
plus dilliciles. T'out le mond a
desiran savor ou il peut trou *
ver des costumes dune coup.
aussi impeccable et de nuance
aussi distinguee. NOTaRB (EL ;A
qui rien nectappe trouva lose
crel de son elegance. Et it la vi.
sortir avant-hier de LA PAR -
SIENNE avec un paquet sons 1.L
bras et le leademiain il trennai.
un de ces costumes qui font pt-
lir les verges el d6lirer lea au-
tres.
*0
NOTRs (EIL a rencontre, ces
jours-ci, daus un do nos plus
grands cales un de nos amis qui
jubitail. 11 ollrai t bore t tout
ie monde a la ronde et lors*
qu'on lui demand si c'tait son
anniversaire qu'll letait, U r6-
pondit, toujours houreux:
Mieux que cela. Vona n'a.
vez done pas lu ['avis public
dana nos lournaux annonganl
que bieui6t on aura da Rhum
Barbancourt. Vous compraane
done ma Ioie ?
Et Me retournant, la face too-
jours halare, il s'ecria d'u* voi.
ou il y avait come dies reeSe
de rares:
Garoola mamea chose, am
attendant que vous noas surviss
bleante du Barbancoart
a
S ,.. a vu quelqrun, an 6pet,
natureUement, car Nora (au.
regarded tris peu les antrqlq
atlaonna, hler mati, deV Ia
vatlrine de La PAiaSumus, Iiti
ralement en extase devant -f
jolie pair. de souhlers pour how-
imes. C'tait, en efat,o qualq-
chose de tres bien, Une Trail
euvre dart. i tl aasuharueura
cunLAAMiacl| It. prl, 1a merait ao


core plus exasie. m.ar ce na'o
qu A LA PARISiENNE qu on trout
ve A Ues pr it UeiiuLaue lea pis
beaux souliers do ?ort.a-frir=
c, qu vieanent d.Fra"o


- --- .L ~ _ __


*---


L *ry>


~FiCrr


I


-4


~1






'r--" -
P.


w"


Les Merveilles d Odeon


et. merveilleux de DISQUES ODEON.


Demandez la nouvelle liste et procurez-

vous vos disques au plus tot,car les quan-


--------- ...


Nouvelles

Eti anqe'cs
RADIO PRESS NEw'S
L ttle ealrela isles tlanli-a.scisles
A Paris
PARIS- La police est inter-
venue dana la lulle entire les
tascistes et les antitascistes A
Paris, qui. dans ces derniers
dix jours, a mrenac d(h causer
un i#gne de ltetrur dans le sec
teur italien. Dans les environs
habits par les Italiens, elle a
questionn6 mille personnel, ar:
ret6 et emprisonnt cent qui
avaient eta dejA expulsees du
pays.
S Le SBa soe prouDOncera sur
l'espioeBage de Ia prohibition
WASHINGTON Les r6v6la-
* tions que lei autoritks de la
prohibition avaient place un
' agent secret dans le local du
Sunat pour arreter le tragic de
S la boisson seront entierement
6claircies au Sinat quand il se
r6unira le mois prochain, a t-il
Wtl indiqnu6 auourd'hui. Les
membres du Congres pour e*
centre la prohibition ont com-
mence a s'aligner pour la ba-
taille qui menace, quelques-
nns d6lendant le D()cteur .lames
R. Doran avoir ils I agent a
l'olflre du Senat et d'autres de-
nonVant son action commie ac-
te d'espionnage sur les members
du Congres.
Atteates centre le roi Boris
et la reine (ievassa
SOFIA- Des centaines de
prrsonnes, la plupart d6clarees
Ctre des agitateurs communists
ont et6 arrtleles A travers In
Bulgariv aujourd'hui comme
r6sultat d'une attaque rapport,
contre lavie du roi Boris et de
la reine .Giovanna, au course
da voyage en chemin de lte
de Bourgas A Sofia. La prAten-
due attaque eat lieu pr"s de la
station de Mandole peu pres A
cent miles deolas"capitale bul-
gare.
Bien quele'gouvernement bu:-
gare sit public un dementi tormel
do liacident il a 61 appris de
source autoris6e qu'au moini
deux coups de teu turent tires
ouear le train royal.
LepIns rapide;lorpillear dou node
PARIS-La Marine trancaise
ossadera bient6t le plus rapid
IorpUeur,dua monde.quaud le
i Bison aare lanch.qTout e-t
fort eat talt pour placer le bh-
tau en service actit vers te 15
Novombre.
Le ntats-lUis ella prokibilt.
LOS ANGELES- I ny a pas
de d6ote que I'opposition A i
prohibition gigne chaque lour
en lorte et que si cette pousske
continue, les Etats JUnis aban-
donneront la prohibition, a di
ce soir dans on discours par
radio, William Randolph.
LA PROHIBITION
L qutte aup isd 3,000 journaui
a.sericaiss
Washington. 29 Octobre.-
Le bureau de la prohibition


du d6pnrtement de la Justice A I
demand a .00t0 iournaux P a BOurse
rmiericains de donner leurs
'1vis s Ic ix-huitlierme aiden- de
dement. d r s
11 a aiinonc une la division On corfirme le krack de la
des recherches et des rensei- Banque Internalionale : Le ban-
gnements avait envoys des quier Leloulon entratne dans.
questionnaires aux journaux sa chute de grosses person.
poir leur demander s'ils nalites et ion ne sail pas encore
:oient pour on contre hl pro- usqu'o le desastre va s6ten-
hibition, on bien neutres. dre.
Quand les repouses auront
ete'-rcqes ellesserontclasses Arere iovelive de Rudard Kipliur
et eront t'objet d'une mono- ,,LONDRES La plus amreo
graphie ( ui sera public par invectve en anglais depuis quo
le. B ura. sp le monde parlant anglais ful tlec-
le Bureau. triefi par la temme A Ia langue
C'est M. A. E. Grant, taisant de serpent a est apparne an
lonction de directeur de la di- jourd'hui au vision des recherches et ren graph a sous la signature de
seignements qui a organism Rudyard Kipling. Le potme a
cette en(umte. e inspire par I'annonce r6cen-
La lettre accompagnant te du gouvernement du Travail
chaque questionnaire expose que les visitleurs olficiels A Lon.
.ux cleci.trs que le bureau (ires ne devalent pis se sentir
de I prohibition desire avoir oblig6s de placer des embl6mtes
.ne. nIe e -t.ilude stir le c6notaphe de Whitehall
ou sur Il tombe du SOldat In-.
de la press Nationale a Ie .connu.
guard du regime) sec. Elections auNicaragu
Les frais de publication de NICARAGUA- Les elections
la nonographie seront suP niicaraguayennes tenues sous le
poirtes par le ltnds de Or 50. contr6le ambricain ont resul6
000 vote par le Congies eu en la victoire complete des li-
vue d'aine campaguic d' luca biraux qui contr6leront 17 des
tion en taveur de la loi 1 24 sieges de sknateurs et 29 des
a scche ), 43 sieges A la Chambre des D-
put&s.
4 Novembre Eled ous municipales
em ADglelerre
t ADgl.terre ,e censruira p! ,LONDRES Le lourd revers
,. ""plku uc srir du Travail dans Jles sections
LON DRES-au ,ai e ,ue n Lno IIcipales en Angleterre et au
issue deL -n Quee qude r o1 Iays de Galles, samedi, spr6s 7
i issue du vaissquee sur le a de-n unes de gains continues a t6
i 01, v A isge geant ae 'er' comee un choc au Premier Mac
SlpOl, lAngletIerre ne constI Donald, A ses colleagues, et fA
plus pean ongteps e organisaiion du part. On cro-
,ore.La a Houdon Airship G Sta yt quavec un gouvernement
company ou la s Atp l u, ,11" tlu T -ava:l en olit e, beaucoup
ui vista le Canada en AotiU I. 1u d cs m unicipaux se
rmqu vist le Chanada en Aoui, ,raient ajoutas aux 700 gagoas en
,rove ses chaniers a la fin de ces dernieres anntes, mais les
November. Si Deuniston Bur- couservateurs qui avaient I'ap.
ney, del de Ia dConpagnie, es. pm hberal dans un grand nom-
pliqua que la station teirmait are de cites et de villes out ga-
parce qued a Compagnie u'a pa% g a 100 sieges et le Travail en a
d'ordres de construction et it perdu 65.
I ,avait aucune id~e du moment La Tle eipless0o de a vloml6
Squelle serait lamas ouverte. La populae elpre mssles de Vel"l6
Vers use solution de la dispute WAbilNuaTON-La politique
savale ,raM e.ilaiease sans dessas dessons de cette an-
ROME- Simultanment av nee trouble est arrive At on
OM ."-. irnultanemen avec asommet au)ourd'hu i dana Iellec-.
le mot que 'ambassadeur Hugh ison de la.Chambre des ReprA-.
tiibaon .,avait conlirA de nou- sentants, de plus dun tiers do
veau avec les autoritts italien- Senat et de 32 goavernetars.Pen.
ties charges des n6gociations dant des semaines, des mAilliers
de desarmemew t naval, ii a 6tt de candidate out os la parole.
appris que la France otl daci." Maita t rlw avoire l.
dA L ddiscuter Is ponritAio avec El,, ton lG',eT a .
St tana r I m er ltr- nt L torm Mat dwle ur-
ranee, s'il ui at accord ulne 1oa. C'ost la 72ne exprion
t otte sulfixanment large dusa d o I voloni populara deuis
le oan du mode, d' e qu odtatnon dvint oew.
Sparl.Hien de definitit n a t6 ap- tive on 1788.
r pris de'anmbssmadeur Gibson, 1




Sles decrres versuate solution. Par sans l
I que pays doit hire ui ed- WASHIGTON,4Nov. -
l,1".r 1alo qui au maximum WAHov.-La
qu'l, espere eoustrnare entire President Hoover et son ad-
,o iiieant et 1936, posant une ministration subirout lear
beub andflaitvo A la diecuouton, preai~re 6preuve Dgr A .


KUBEt DE U FLAMILLE
PASTILLB VALDA
Sr ... INDISPENSALES
IWANT, au PmEE, A la
MM e aux GRANDS PAMOTTS.
pour PiBEbRVER
LIUR8 ORGANE8 Z :SPI .ATOI3U.
ou pourt SOIGNER
ShIm aU Xmd.U IZOa, amntaM, sasMnum.
SUTm, Dn. m Mu ABnt xi w-stu *.
AS 13 PA& T A701 R BISX 80M i
n nMployer qua A
i PaWWks VALDA virbres
Y^Wt U-umewafln BOnUs
portent Is nfrl
liVALDA !


En vente dus toutes

les Pharmacies



RHUM HENRI Gardere

En peu de temps, ce pro-

duit remarauable a conqui

de haute lutte une renom-

inec des plus enviables.


Demandez touiours le


Rhum HENRI Gardere.
-- -- ---.-- -. ------a

Avisau Commerce
La Panama Railroad Steamship Line a advantagee d'an
noncer les departs suivants de New York pour Port-au-Prince
diiectement, durant le mois de Novembre 1930:
Departs:de New York Arrivages a 'Port-au-Prince
Steamer ",ristobal" le 11 Nov. le 16 Novembre 1930
A (( Buenaventura le 18 Nov. le 24 Novembre 1980
a ulicoa )) le 25 Novembre le 30 Nov. 1930.
Jas H. C. VAN REED, Agent G6n6rai


LOTERIE
DE
PAssocition des embres du Corps nsoelgnnt.
et doe PAllianco Fran9alse
Le 176me tirage de cette loterie est fix6 au dimanche
9 Novembre 1930 A 9 hresdu matin au Caf e ELDORADOo.
Le Comite dAlhinistration avise le public qu'il ue met
plus en venteque 3U000biliets au lieu de44000.
Le prix du billet est de 4 gourdes en DEUX coupons de 2
gourdes chacun.
I Gros lot Gourdes 2,000 2 ApsDAu ter nrna li .tl Inn


1 a d
1 l d .
150 lots de .'


6OO 2
100 2
180U


Apx du 2ea c 30 q 60
9I 16me s a )0 409


87 Lots se terminaat par les deux derniers chiffrem
des trois Gros Lots Gdes 5 436.
N. B. Paiement des Jots gagnants to is les lours
de dix heures A midi an Magasit de SIMON VIEUX.


mardi quand le people deal
Etats-Unis ira 61ire 441 mem-
bres de la hsambre des Re-
pr6asntaOts.-33 Etats h1iroot
I s4nateurs an m6me mo
meat et partout les points
essentials sur lesquels le Pre
sident se maintienudra ot torn
bers sout la prohibition etl
la depression desaftaires.
It est predit par dis obser-
vateurs non-partisans que les
forces r6publicai tes perdront
leur mainmise sur la ham.
raduitaa MiNet Pori~ter|
I0, Republ ''A ft_ Ti. C I
bre, let dmocratej ;doventI
pmrudre 3 smege uN. WNeaut
occupis par leprs o posants,
eapendant que wo anl,.
nerA5e 1S Ma l tntita
un Pga. netdlA O sieges. il
cat eelheqrigglagpergtt.e
64 A 64 nouveaux s Ages i ta
Chamb e, mais qu'ls sombe-
roqt courts au beat par pin
sieurs membrea.
Lundi .jur des orators en
vue de l'un et de l'autre parties
eat dlos lear capagne, lea
baicaas paidaat avec lea'


6lecteurs d'appoyer Hoover
en Oette pariodden6cessit6
6co omifques tandis gue les
d6mocrates d6nongalent leI
record d administration euon
tace de lacriseLa prohibition
fut Avanc6e seulement commeas
question secondaire, mais en
plusieurs Etats cen*rau, ell6
serk la question principle
ma1di. .
. Dans' l'Ilinois et leMassg.
chussetts,deux Etats ordinal.
re ent r6publicains, lea can.




at Nrm e pIlM
feromatou rpndrouth cause
1d Iear tMatude envers Ia loi
a6che.-L homidessoot cer-
tal" 4#* Ir des lolmtes
dune lb bobeau Congret.
qlque~ ones des predictions
optimistes leur donsant 29
votes *a S6nat et ao moias
42 sieges additionnels A la
Chambres.


11.tgl b. -, .k r -


COLLEGE.


La direction da Colld
a le plaisir d'annoncer aul
miles que I'Ecole Wesle
dejenes fies fils est rfouvelrl
partir du 4 Novembre,
direction de deux normal
La mnthode qui y est
que est I& minme en usage
les annexes des Ecoles N
males.
L'Utablissement regoit leas
fants ds I'Age de 6 ans, et y
inaugurA une cole materc
pour les tout petits, des
sexes, jusqn'A l'ge de 8 a
Pour lea conditions, on p4l
s'adresser A la Directrice anu.
cal m6me du Coll6ge, angle di
Rues EnAlus Rnbin et de I .,
evolution.
Port-au-Piiuce, le 6 Novemal
1930.
COLLEGE BIRD


ine- Variet
DEMAIN SOIR

CAND10J
dans son programme d'act
4 M'ap pati Cadet oussell j
a LaChamnbre et le.SnDton
Adieu Consail d'Etat -
0.50; 1.(410


Ila crime f Plaenf D*oh
Pendant que I on a'am
Car relour pour la Saintl
la nouvelle eat arrive d'ni
me qui s'6Aait 'perptrt i&
ton Vutresna. En effet, e
na Gustave Joseph bles
conu de couteaule nomn
AimA Ldonce. Detail
I'are quai a servi At I.
traction du crime appas
neviu de la victim.
L'ambulance arrival im
tement sur lea lieuzn t
porna M. Fils-Aim6
l'H6pital. Son -tat est
AL Gustave Joseph
ordies de las justice.
danm les prisons
Price. "


lIfail.ied taU3 B
U. refour *tr pi
aea voemles .s Upo

dalton? Qai peOI**4
yer ? 1i ea i cranadra 9
cason d'oue a MouvMf.
promotesur, comas
ie dam .roma, b rd
iaaoam aiat OW .4
p++r_-165 ....


LU NAT'(f.6 rsawort 199


PAGE -


Sont


arrives


305 Numeros nouveaux


titles


arrives


eDuisees.


sont petites ct seront vite


Aussi

l'annee.


ce sera


le dernier arrivaae de


Bazar Odeon

J. KARAYANY.


Anale ( rand'Rue


&


Rue Ferou.

.a=.- ~


Wmllb


~lh~PII"9E~R~9T-rIrr~fl~*~


DOiPIRT WU COlMU I



Nemour. Notre
q est Vimc-PrA4dt1
eiet6 Bistoriqua des Auit

Cores etocite, snares
Is $oci6t6 4# des m de I1
i'Acsd6mle -te Veltal
d6mie Diplomstique Into
nale, la Sociitt de A51
oites, Is Soci6t6 do IHh
des Colonies Francie, I
Interalli6e, le erce Milit
St.Cyrfen.e, la Salvt..
Souvenir Frsmnais. None
yons savoirquae notr eed
rateur a reeu des olbtrm
t6ressanto pour collabde
divers journaux t redAm
toriques, sini que pour
une 6rie do contarences
un course libre & Paris 4
une important sFacult 4
vince. Nul doute quo ie
traits qua so rappo-e m
Saint-Domingue et Is A
tion Franaise, int6,rem
public Franais qui
l'importance actuelle d4
tions maritime et colod
Nous dressons A not
collaborateur nos colmn
et nos vceux de suc
souhaitons, sinsi qu'
Nemours, an bon voyl


. ~P-


I
















CtyfTaecenc
jSrastth6nie
A.3rculose
;^Oval*


cie par les families )pourL


sa creme ;


ux bebes par


la


PAGE 3
aneed^ib.f'.tdfansMlap -o..... **


V


I'


Enrifin!!!
Evfin, il nujs sera possible
d.m, rmais ~ evir dt
ve. u round istroire lgresb -
nunt etl I4 1il.., car i l*amo
T Idy ioaugniue CE SOAb sa
D( uvelle sale. Maus )mlbsine
qU'ille ne l'inavgurera pas s ule
el que b'll ny a qu'Ln specia-
teur, je serai celut-la.
Sa salle est trop ccntortallle,
trop traiche et ses films htop
beaux pour que Ion manque
une occasion de panier aue
agrkable soiree.


MORGANE

LA SIRENE
Jou6 par Petrowitch, Hachel
Devirys, Josyane, et la belie
Claire de Lorez.
La miae en sc6ne est de Lionce
Perret.


,,b CLOBCOL
Sis force Strvew
p nerd rmeunis
at aerpe. uTim
* hi veUiw.


rI .t IW.
Y4Wk


-


doem.r. M wM fos ee aa I
qu'en ,peut Me
re pro lle is 01*4. dB
!ace d'w orpalm e rt.; '-

f. OaiMtT.
4dsoie4t o to.f,

tabtmmeasts Cbatelt
Gravs ? Prix
wa imll* hASpit. 4.n Patih.
3, eM Valenciennes. Pasi, et
t pha'niacta.


* -r


di at des imanx de tte
et de Ia t- nuteos. Arrdte un froid le pre-
mier jour et la malaria en 3
jours.
666 en tablettes ausai


pres-midi Dansant

A SEA SIDE INN ELEGANT
Al Direction de SEA SIDE INN ELEGANT,toujours d6sirease do plaire A ses aimables
et sor les nombrouses demandes revues a d6cid6 d'organtser en vue de permeltre
W|tit6 Port au Princjeoue do s'amudr les Dianche api6s midi, d'ordinaire si
--Hies, on Punch Champagne Dansaot .de 5 hret. 1/2 A 7 hrcs. 1/2, avec le meilleur
MaiIi.
Upremi6re apr6s midi dansante sera organisde le Dimanche 9 Novembre courant.




SIMMONS


Los litsa SIMMONS a sont labriqunsad'apr6s les r6gles do bon
msna, 'ee.t-&Aire qa'il oftrent totes leA commodiths voulues pour
Arpondre an besoa da sommeil qull on pour miuion do satis-
La longue dare 'des lits SSIMMONS 1 les rend ttrs peu cod eux
et 61imiso lea onnuis do r6parations. d re touches et de rempt ie-
aIN ltltMM NS _annie nnt dana onus les.climats
. ra chah ?,'Is 1 ,-_6ii 't at *~.-m.
cooI ~J~


$1


7,


4 ..


A K 100 au
Lail de la
Guinauaee.
Marque defabrique d:pos@Ae.
S Mon)sit' r 1Ilio I vile. pr -
pri~taire de la (Guinaudec cro t
ecessaire de done an 4sr-
nier avertissemni nt a ton,
Icerx qui pour ,Ihi fair une
If oncttrence dlovate ,e ser-
vent de la marque A K 10f)
ilI ,aI Vt' les mots dislinc-(
tils A K 10).
11 se reserve le drni (de Ies
poursuivre par tones les
voics legties taunt ij)onn66 (quit
cettle dite marqlue AI K 1M).
au lait de la GUIMAI1)EK
avec les mots distitclil A K
100, est sa propri te. ce en
ver'ti de la loi d(u juin 1919
sur les nmarones de Itlriq|te.
Port-au-l'iiice, Ie 1 Novem
bre 1930.
D6c6s.-
Nous apprenons avec regret
la mort de Mr. Emile Woolley,
survenue hier apr6s. nidi.
ondoleances a .^ lai '!.:


LA PLUS M UraBLE
D ES milliers t des miflers
d'enfants et d'adultes rm
connaiUsent towm IS asom ,k
1'huile de foie do more &u" '
vionee est la mn& ik In J
agiaule d'obMtnir ies
pour la sanl do j ta
tonifiante essentiefl.

mt ae rhun de
pere -nulsiou q
dig stion facile. Apris tout,
c'est ce que vos O a owt, -
X,-rt di grez le plus fcilte tint
qi aous procure Ics meihlleu
rcsultats.
Doic, assurez-vous que l'htlu
de late de more cmploge dans
votre ':mille soft &n'-
ston6e. Preaez 'EMUL-
SION SCOTT-c'e la
plus agreeable. I


.1 LOUER
Maison contortable avec
d6pendances, bassin e. 6lectri
cite an bois de Schultz.
S'adrbsser au ;
Dr Eugene AUDAIN,
533, Avenue Magloire Am-
broise.Phone, 3457.


SToutes les Polices
OE LA





a comprennent la Protection contre la


Ai I"B
Foudre sans auamentation de tau~x


Is tiq.eisse#Co

.i Agents Generaux
in awma mnmme


- *


I
I

I
I




1 1
I
ia!








'C
1


I
I
I
I

i


i R BONm JMC f


BAY-RUM de S-THOMAS de quality Ij

superieure par caisse, bout. et 1/2 bout.

PoLsaboireen papier,venteenqros&de~tail
Parfumerie:Houbigant, Coty et Chera v.



hAum Palr nares
i i "


All


I)oli


.- -.---- -, - -


l4 feil


richesse de


il est strtoul reconmand6


Sales nimed(ciis.


Le CACAO jona's Hollandais
qualile superieure.


IEn boile de 1/4
Eni boite de 1/2
En boite de 1


Ibs.
Ibs.
lbs.


EAU PERRIER diqeslive


est de


0.20
035
0.60


Dar caisse,


EXTRA FIN.


VENTE EN GROS ET EN.DETAIL.


donne, 4lla


" ..- ***-*
pr VI it


ESBENSEN cst un Jilt tcondenise appre-


Repr4te per:
34"


n detail, 1/4 de bout. et 1/2 bouteille.


- - ' --


I


p O.O. .. ...


r^l







Jeudi
6 Novembre 1930


Le Main


21me a E N'6 e6
yort-ao-Prmce
TEho.e. : 2242


-- --


Panama Railroad Steamship Line

Service de fret et de pasasqers entire
NEW-YORKCITY N.-Y. CRGIoDuau., LANAL ZONE et les PORTS de la COTE
OUEST de I'AM!.RIQUE du SUD.
lus rapid et le plus dite.- service de transport 'c ssagers etdu tr"entroe Hail
Sa ports Europoens via New-Yord et Cristobal. Car 1 Zone, IstIme de Panama
Void la listed do nos agents pour. lea principaux ports de l'Europe :
Angleterrs*o .ooe io
Mrs. G. W. SHELDON & Co- 17 James Street, LrvEnPOOL, E OLAND
The following are. sr 'Agents at prianipl pert_ in Erape :
ENGLAND, -SCOTLAND. FRANCE.
M:ssrs G. W. SHELDON & Co.,
17 James Street, Liverpool, England
-In france, Messrs G. W Sheldon & Co. are represented by the following firms


GLELATLY HENKI.Y & Co
21 Rue de la R6publique
Marseilles.
HlERNU PERON & C0. Ltd.j
53 Quai George V.
Havre.
HERNU PERoN & Co., Ltd.
Rue:du Moalin u Vapeur,
Boulofne sur Mer.
Messrs E. A. BENDIX & Co
21 Allengade, Copenhagen.
OSLO,.NO WAY.
International
Speditionsselkap Oslo.
MM.ATLANTIC FREIGHT CORP'N
Ballinhans, Hamburg 1.
Germany.
Messes ATLANTIC FREIGHT
CORPORATION
Germany
Messrs ATLANTIC FREINGHT
CORP'N..
24 Quai Jordaens,
Antwerp, Belgium'


HERN PERON & C7/Ltd
95 Rue des Maris,
Paris.
HERNU PERON & CO Id.,
Rue de Tranquilite,
Dunkerque.;
HERNU PERON &-Co Ltd.,
[9 Hue Roy,
Bordeaux.
GENOE, ITALY.
Messrs HENRY COE & CLERICI
PIAZZA S.MATTEO.NO 15Genor
COTTENBURO. SWEDEN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messrs ATLANTIC FREIGHT.
ConR'N.
Kon Emmaplein 3,
Rotterdam Holland
McSSrsSTEIMANN & Co


31ERE NATIONALL*
DE LA
Brasserie Nationale

Se vend artout Or 0,10 1le


sa quality su-


Proteaez votre poche et


en la buvant


DELLE W OllE
X.S.--1 --'" "- *
ILESORIEITALE
fetuis. dr~ac a wn lre.
,*. ..aum t.doa ? S
b"u.M urn ac embs oipmgt
A P ort-auPv f t N Ph A OR


am u-bumuuW
Mme Vve Thomas Susauri rq.
'Mr et Mme C. T. Sasar icq
et entants Mr et Mme Tho
I mas Sansaricq fils. Mr et Mme
A. C. Sansaricq et tamille. M.
et Mme Eugone Livau I fils et
tamille, Mr et Mme Catinat
Sansaricq et tamille, Mon-
sieuret Madame Roger Rou-
zier et famille, remercienut
avec reconalissano'e le
care de Is, paioise. le Rte
vTrend Pere Fouquet.les Filles
de la Sagfsse, les tr6res de
l'Instructlon Chrdtienne. la
Musique do J6r6mie, les pa-
rents, lea allies et lea norm-
breux amis taut :de J#remie.
I de Ia Capitale que des autres
localit6s du pays qui lear oat
donned des temoignages de
sympathie 6 l'occasion de la
perte douloureuse qu'ils ont
6prouvee par la mort de leur
aflectionn6 I homas Sansaricq
J6r6mie,le 28 Octobre 1930
-0-
Sensibles aux temoignages
de sympathie qu'ils ont regus
de la part des amis A Pocca.
sion de la mort premature
de Madame J. B. Irancis,
Me. J. B. Francis. Monsieur
et Ume 1W b krancis, Messieurs
Max et Ajax Francis et les
autres parents et allies de la
d6funte lear adressent des
sentiments de gratitude.
LEO0NS DE 1IANO


Avec l'toverture de I'anone
scolaire, les m6res de tamille
vcnt siurement fair recom
mencer A leurs entrants leurs
leqonsdesolfege et de piano.Si
des ellesdesirentqu'ilstassent
progres rapides et possedent A
fond cet art de la musique
qui n'admet pas la mediocrity,
elle n'ont qu'A s'adresser A
la grande artiste quest Mme
Jean Magloire qui, A des
conditions trees avantageuses,
leur donnera pleike et entire
satisfaction.


Ce qui n'a Jameal6t6 fault
Co quia no pout 6tmo d6pas6
Kola Champaqne
F. SEJOURNE
Ppare dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Preparation et Vente
PHARMACIE F.SEJOURNE
Angle des Rues Roux et do Centre.


Goulez onus les thums

ET VOTE CHOIX S'ARRETERA
INEVITABLEMENT SUR LE


prix ePal,est insurpassable pourt


finesse


sa


de son arome nature


DISI1LLERIE DE rAIGLE,

M. FONTAINE, Proorietaire


'A la Petite
Maison
1637, Roe i oCealre, 1637.
Vient d'arriver :
Poudre Monpelas.
En paquets de I gourde.
Gros et detail,


I


Dep6t:,Analeldes rues Dan is Destouches I
eleMaaasin deu'fEtal.
Ripresenlants: St-Marc: H. Deschams I
Cap-Haitien: M. Giordani
Jacmel: Pascal A. Brun


Colombian Steamship
Company Inc.
Le steamer 4 Bridgetown*, venant de New Yok dai
meat eat attended Port au Prince le 7 Noveo .n l
It partira le m6me lour pour lea ports dela leab 1
naunt Irt "t passages.
PoretaPrltce, le 5 Novembre 1930,
CoEmhban Steamship Coqoang IM,'1%
GEBARA A Co, Aput


Lykes Brothers S S Co Ij
TeMae alti -, Santo uomlngo Prort
Le seal service hebdomadaire et r6gulier A passages"
frdt entre lea ports do Golte do Texas directement u
Port-au-Prince, Haiti.
Poor la reception rapide et le maniement lhabile d11
importations, serve vous toujours des navires do le a4.
LINE.
Les prochaines arrives A Port-an-Prince aut i ,"


S/S c Stella Lykesb
Margaret Lykes*
*Routh Lykess
tg--,F( Velma Lykes*
a Tillie Lykeas
Bureau : Rue du Magasin


7 Novembre
14 Novembre
21 Novembre
28 November
5 Decembre 1930.
de I'Etat Boite rog


ALUMINUM LINE
Departs directs de New-Orleans et de Mobile
poor les ports de la RepubUque.
Un steamer laissera New-Orleans le 18 Novembre co4
et Mobile le 20. directement pour Port-au-Princeles Goad
et les ports du Sad.
Port au Prince, le 5 Novembre 1930.
A. de MATTEIS & Co, Agents G6neraux


1


Hambourg American Lin(
Le steamer Novembre ; partant pour Santiago de Cuba, Kingston, Sai
Domingo, etc. prenanttret et passagers.
BEINBOLD & Co, Agents.


LE CLOU de la SEMAINE
Les nouveaux disques incamssables ( Durium Ch0qa
semaine uon nouveau disque A TRENTE CENTIMES Or.
Lee magnifiques phonographes portatits.a VINGT DolUa
Distributurs pour Haiti.
THE PAWLEY SALES C'.,Int.
1618. Grand'Rue, 1618.
Accourez-y tous, avant qu'ils soient enleves. .,

OI.A OM i


Ir rr-tO t- Iial
Payezvous uu GOOD TIME en allant passel
meantt vos soirees at.
Pre-Ca-Tlan


II


oif vous respireres an son d'une musique partaite
orthophonic deruier cri les partums grisanti des
rons en digustant les liqueurs les plus fines, les 'bo
les plus ratraiehisantes A des prix rdellement surpres


AN- IT


Insurance (ojj

Une des- plus fortes,COMPAjN|,4s|

CANADIENNES d'ASSURANCE


I


ur la VIE


EUG. Le BOSSES & Cot


Aaents Generaux


I


verre malard
verieure.


votre sante
toujours.


Qui, a


purete et la


~C--~;--------- ~-7- ~P ~i~-------~P ~--r~--C---l~~.-~ea11-----___1 ~* C ~__-- -~ -r -1----- -* ---- _~ _F_._1__.1~~___1_~~_~_-- --------___- ~__~_.. I__ s --I ~Ll--_ ~--. ~-1- --Cr~-- 1- ~ ~___


-In


--


lwP




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs