PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04966
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-29-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04966

Full Text





jient Magloire
. DIlRCTEUR

I RUE AMERICAB 1358
TiLEPHONE.N* 2242

S1 HANNEL N' 6832



prochain president

I. publique, le goi


part dans lea
ecommuniqu6dela
des Ftats-Unis relatit
neutrality que le
ont americain en-
observer taut en ce
it la march des
Igislatives que leur
plusieurs se soot
avec une sorte de
cc que cela siguiliati
d e s declarations
so0ares di president
et du plan Forbes
et ce que, grand
Sllait advenir de

ideux craintes: la
que, sans le con-
de des Am6ricains,
se passassent mai
IN operations elec
Is deuxi6me, que, de
Ifon que les chose
p passer, le gouver-
de Washington eut
exprimer, par le com-
mime de sa lega-
,e restriction et unet
aIe ce qui concern Ia
imuulace" de l'etat dt
tu devant sortir d'61ec
1 aozquelles ii ne pou-
I pudre aucune pa t, .It
ide 1915 ne le iui per-

a premiere crainte est au -
rdhui dissipee, les chuses
t paU6es sans que, mal
rebatention de I element
ricais, I'ordre public ma-
Mi eat 6tE trouble. Mais la
madecrainte, ou st voubi
I Wmiaux, la secuude pr6-
otion reste toute entire:
erN l'attiLude du guu-
cMaent americain devaut
arochaine election pre-
ille, puisque c'est la
It dernier du movement
Alire et politique qu ii
charge la commission
Sd venir declencberf
Mtausi puisque la ques-
* de Ia reconnaissance du
ermleant haltien sera la
ccNaW, pour celui de
DPi'S, d'appr6cier l'en
i et la serie des actes
StroUt ete accomplish en
10a 1'autorit6 et en exe-
do plan Fo beas?
ne le rapport de la
on amdricaine a I t
Opinion que le pro
Sgouvernement devrait
conanu par les Etats-
urvu que lelea 61ec-
tives,et sans done
lie, eussent ete I1
wia.res et non enta-
di trade, nous incli
a croire que ce point de
era pas essential et
t dans l'esprit de
a. Nous u pensions
paC que, d'une part,
de nous tons tial
piasque sans excep-
te elections legislative
t quelques
t6se imman
Settlement i1 .el.
winton ha_


sommes et devons etre bien
tranquilles sur ce point.

Mais, malgre nous, nous le
sommes beaucoup moins sur
uu autre aspect de la question
de cette IeconDaissance, Par
le fait mdme que le gouverne-
ment americain, par le com-
muniqu6 de sa legation de
Port-au-Prince, appuie son
abstention, en ce qut concern
les elections, sur le silence du
trait, il enteud, par argument
a contrario, faire toutes ses
reserves pour ce qui concern
les stipulations expresses du
trait6de 1915. Or, parmi ces
stipulations expresses et for.
melles,voici celles qui se trou-
vent d6pos6es dans 'article 14:

a Les deux Hautes Parties
contraclantes auront autorite
pour assurer, par tous les
moyens n6cessaires, l'enti6re
execution des clauses de la
present Convention, et les
Etats-Unis, le c as 6ch6ant,
pr6teront leur aide efficace
pour la preservation de 'lan-
dependance haltienne et pour
le maintien d'un gouverne-
meat capable de prot6ger la
vie, la propri6t6 et la liberty
individuelle.
En outre, i'article 10 dispose
lue la gendarmerie est creee
(en vue de la preservation de
la paix interieure, de la secu-
rit6 des droits individuals et
de la complete observance de ce
Iraild.
II r6sulte clairement et net-
tement du communique de sa
!6gation que le gouvernement
americain, en vertu mdme du
trait, ne reconnaltra le pro-
chain president que si ses dis-
positions sont tavorables a
L'ex6cution du trait. Dans le
cas ou ielles ne le seraient pas,
non seulement il ne donnerait
pas so a aide efficace
a p ur le maintien i d'un tel
gouvernement (art. 14), mais
eucore,en sa quality d'une des
adeux Hautes Parties contrac-
tantes* ayant a autorite pour
assurer, par tous les moyens
ucessaires, lentiere execu-
tion do trait (art. 14). il
pourrait rappeler que l'une
des fins de la gendarmerie,
aujourd'huila Garde, est d'as-
surer la com plte observance
de ce trait6.t (art. 10).
Ainsi s'explique 'indift6-
rence apparent du gouverne-
ment americain devant 'in-
tervention brjyante du na-
tionalisme et son envahisse-
ment des Pouvoirs publics,
la bonche pleine de promesses
d'ind6pendance absolute.
II rested mpassibe sur le roc
do traite pla6 16, non par on
SCosaetl d'Et nomme per un
Pouvoir ex6cutit, mais par an
Corps idgislUtif plus autorise
smse que celui do nos jours,
t qu'il tenant de la Cons-
tit 1d-8oISes tots plus
deorce qs cel.l# 1S nen


I


nktM e ir-
t! (ntous n se i
'll nilserade r 'X
presidentiUe ;ale '
tmt lrsEtats,-U I
,l ddas rs'ocarena 4de Ia bre
S las royalistes *oe Eriirt ror *s*la intsr
__teveri, A l'6 d'6- &a St & mOs leeters touts la
Sha um prAclio p, teible sur la date
q@ qoI de 5cate convotion et art .
S'SeM.m !&- a .-i qui dot Ia fixer, nous
tsatits. A sr.- v 6 m ruzosigneiments

8 motif d'abstenton eix. Ime et sommes en more
par comrlalnique 'moer q u e 'a
a on amiol question ser priIs le3 Noveml
equo 1 trado a brOotqueles.ambmressront
t n it quoe is. tut .atsveoIs No
*_ raud mm u _


On volt blen quo leos
riuTntoni do plus D'UN
no sont plus lnterdites
-o- ca
L'autre jour Granchir e tait
entoure de 4 ou 5 copains
qui ne cessaient d'admirer sa
tenue irreprochable.
Que diable, Messieurs.
Icur dit-iT, vous n'avez qu'a
taire comme moi,
Et d'un geste il leur ir diqua
la mason de
V. GAAUDINO,
225, Rue Bonne Fol.
C'6tait a deux pas ; ces mes-
sieurs, en coup de vent se
precipiterent chez le brave
Gaudino.Bien n'est plus mer-
veilleux en ellet que sou expo
sition gigantesque de Casi-
mirs trancais, anglais, beiges
et italiens, ses cravates
de tout Grand Chic et ses
chapeaux Dernier Cri. Quant
a la Parlumerie,u'en parlous
pas. En passaut par 16, j'ai
entendu Papayoute dire;
Cou mom faith gnou plume
hap' vin' prend gnou costume.


nr
VARlIT IES
CE SOIR
Cnndio


Dans:
a Ah.l pinga desunion a
a Tropp Candidats Messieurs ,
a Constantin Mayard a
( redemande )
Entree: 0 54).
DEMAIN
Soiree de tou rire par les .c-
teurs de a La Renaissance ,>.
Entr e : 1,00 ; Loge : 2,09.
SAMEDI
F6te de la Toussaint, Taldy pr.-
sente A Varie6ts :

Beau Brumel
Interpreted par John Bartymore
1'elegant Don Juan qui vient de
taire la conquete du public
port-au-princien.
La soirme commencera A 8
heures et finira assez t6t pour
F ermettre aux demoiselles d'al
er a Sea Side Inn.
Tires francais.
2 & 3 gourdes.


La majority naessaire pour
I'Mlertion prosideetielle
-o-
Apr6s avoir avanc6 que cette
majority serdit de 27 voix, sur
les 51 electears don't se com-
pose l'Assembl6e Nationale.-
et cela parce que la majority
absolue ser:At la moilie plus
un, soit dans I espkce, 25 1/2,
et que, en htit d'electeurs, il
n'y a pas de demi-voix. un
de nos ccntr6res a ensuite
admits, grace A une consulta-
tion de Poudra et Pierre, au-
teurs de droit parlemenlaire
franjais, que cette majority
est plutOt 26.
Cette derni6re opinion a
toujours 61 6 la nite, non a
cause de Potdra et Pierre,
inais en raison de la d fi lion
mime de la majority absolue
qui est. non la mollie plus un.
ineis plus de la moitie.
Pour le cas qui nous iate
resse en ce moment, il est
clair que le candidate qui re
unit 26 voix a la majoiite sur
tousautres, ayant A lui seul
plus die la moitie.
C'est bien cela que la Cons
titution appelle majority abso
lue sans la d6finir, la chose
allant de soi.


Propos

cachetes
---
II avait apcrcu, longeant la
rue du Quai. une temme des
plus e1egqntes, aux formes agui-
chantes, qui s'en allait d une
allure voluptueuse et promet-
teuse de par(dis terrestres. In-
corrigible, il se milt suivre la
sir6nE qui la:ssaitl chaque pas
tin parlum discret et troublant.
Bient6t, ils se trouverent en face
de la mer oft se refltlaient les
lampes de multiples embarca-
lions dansant e1geremen' aux
caprices des pelites vagues... Et
la fminme s'ernbarqua au bras
d'fun cavalier qui Iattendait.
II laillit pleurer de depit..Mais
il se conqola bien vite au Grand
C-.:\ oP Vincent, toujours aima-
We, lui oftrit du RIHUM SAIRTHE
E' il o ib i la sireue disparue.


- -- -- ~ .,---- - - -


i iJW / Pour toute femme.
le rkve le plus cher

Vous screz iternelle.
ment june ct jolit, en
crnployantmatin cl tsoir,
pour votrc toilette, I'inimitable CRIEME SIMON
qui, par ses remarquablcs qualities, rest unique
pour les soins de la pcau.
D'une purete absolute, composes des meilleurs
products qui soient rccommandes pour
I'ipiderme, parfumhe aux essences naturelles
de flcurs, la

CRtME SIMON
est indispensable pour conserver i la pseat toute
so fraicheur, sa beaut et sa jeuthessc. Elle Is
nourrit, i'adoucit. I'assouplit, |a blanchit et Ii


velousc dclicatement.
Elle fait disp-,rattre routes les imperfections
et alterations du visage, rides, rougeurs, coups
de soleil et le proctge centre gerqures, crevasses
et toutcs atteintes du troid.
Mode* dem o I
Apri. votre toilette aitlc .a SAVON SiMON. Idoun, neutre
et pur, iterd'z un peu de CRtMIt SUMOf b5i ie U la ci m 1*t
bhi,,id{. FAites-.l pinlitrciur u ll 4ger m*tmu : ll en (us u
moim, *ilt* git rieux, pus1 *Suyez-voui ligiiementi, *
,... de pirai o:re heauti par un nuae parfumd de o
oUDiltz SIMON, fire,ad ftn' el pc clpr
rtCI MI .;c',CfS. A-. -


PORT AU-PRINC( (HAITI)


Leo ouvernement eat
un ouvrage do raison
ot d'intelligenco.
BOSSUET


de la


uvver-


L'deal


ihumi


JEUDI 30 OCTOBRE 1930


nenlent americain et le

Traite de 1915.
0--


nonca que son organisation de-
mandera au Congres d'appro-
prier deux billions de dollars
pendant la saison d'hiver pour
itre utiliss & assisted leo sans-
travail. Le protesseur Dewey a
dit qu'un demi billion de dollars
sera demanded immediatement.
La reponse t la requete du co-
lonel Wood pour la coopera-
tion a 6t6 agreable. Des centai-
nes de suggestions A I'egar. des
votes el moyens de tire tace
la situation du ti h66mae out
pin au quarter geuetidi lederai
i travers la pose et sons lorme
do telegrammes.


ALIX ROY


gan, une foule d automobiles.11
s'y trouvait des couples et des
couples en admiration devant
les chemises noires, et qui, par
moments, oubliaient les che-
mises noires pou deguster,qui,
une glace un p.a n iolle, qui un
sandwich don't on pouvait que
vanter le gout poovre et divers
Les autos pite i en, presqu vit m0-
wue lte e111, le ch('.'l t. tin re oui
lursqjue o titiltti L ilt ia) itaI -
CUUI', lOU3 VIiltir i dl e ptllldtlu-
tisme, et admiration pour le
plus grand homme qu'il y ait A
ome.


P .,, -


28 ann6es de success.


LANGUE D'ASPIC...,
--0--

Et puis pour linir, (lit le ( Nou-
velliste s, s'ily a des gens que la
question interesse, les Charles sont
en majority parmi nos PNres cons-
crits: Charles Elys6e, Charles Fom-
brun, Charles Zamor.*
Mercil la question m'intrcesse...
Done la salleon vont singer les trots
Charles pr6sentera tn Fondbrun ; jr
souligne pour la forme, car, vous sa-
vez bien, lecteurs, que Its noinus pro-
pres n'ont pas d'ortograplhe.
1M. J.P.Audain-je tombre untsdes
digressions continuelles-a la spcia-
lit6 des articles revolutionnaires; cet-
te faculty d'introduire nla naniire for-
te dans I'art d'crire. en d'auitres Ier-
mes,cedon6trange dtie style qui con-
siste A habiller gravemennt, tragiqute-
mentt des idhes sau ren'uties constitute
an genreincontesta hIlitii't, ltis un1li
genre dangereux. La pllutii 'est0 0yl0,
poignard, tout cet qtt'on ventul., e st
aussi bistouri, et certain abces en
contact avec ce petit couite.in chirur-
gical lancent parlois leur jet de p)tis
jusqu'au bout du ne/ dtie I'opteratiur.
Optrateur,brisez votre plime onu )ien
vous deviendrez ltul-t'lir -- celi (lil
sans prejnitger- la I bte noire in ijour
nalisme.
lirel! II est done tc ilt ldans Ic ,Nonu-
vellisteo que les Charies soul enta in-
jorite prmini nos l'res conscrits. Ahl
ces Charles, cc sout des homnutms qui
out fr61W ou fr6lent tie pr-s la Prti-
dence I Fombrun, par exempile, si v
bon I)ieu il prlc't vi e it 1. I N. P., il
cut l ti m noins dlillicilh imiur Ini l'tIrtre
Chef d'EtaI qu'A nin chaelti':na it pa:,
si r. par le trou d'unt aigtiilI' Cliiarles
Zainor cut pun sains nimirachle',rct,'a illitr
la succession priSih'liilillh n'a i )a frs r 'h, il Inl, e ; c. 1 ll't l, e
Charles A l'lh thl de la PrtI' sidivn ,. il
ya Il : listanice de Ii coUipi' ;ait\ h1-
vres, on iiiCeux, d(e (IC l>;i tr ,',s Il /V-' sC.
il su'lit dei la nl)mn' valnn il do I'As-
semiblee Nation:Ile. I ) gni'ce'. Mt",-
sieurs, elisez l lysec 1
iMollsiteur td C ('AC.



Elections

d'Haiti
--((o))--

Saccts mationalistes.- I\ne dlla-
ratios da brigadier-g.aeral Russell
(Service de 1'AssocIArrIi) Piasis)
Washington, 15 o:tAb)e. Le
brigadier g6n6ral John II. lins-
sell,commissaire des Elats UInis
en Haiti, a rendu compete au d&-
partement d'Etat qu'on n'avait
constate que des desordres peu
important dans les elections
haitiennes d'hier.
Le general Russell lait la lIon-
ange de Ila polite lo,) lile et li
clare que le came d nis 1 quicl
se sonl passees les elections ,,
un indice certain des liautes
qualites ( du commindna t In., des
olficiers et des lhommes de la
police.
Port-au-Prince, 1) octloblre.-
La plupart des can idl:'s lus
aux elections d'hit r sont na to--
nalistes.
M. Seymour Pradel,. la 10lte
du group d c ndidatls poor I,
deparleme it de( IOuest, a ohli.
un le plus grand nomibre ie
Voix.
Ce group, qui a conquis six
des sept sieges du d6partemer1,
comprend MM. St6nio Vincent,
Ldon Nau, Jolibois fils et Justin
Rousseau.7 j
La nouvelle legislature ,ltra
un president en remplacenmieit
de M. Eugene Roy, president
provioire. ( Eximil


(usire le ch6magne aei'ricaiu
-0-
Washington.- Cependant que
le colonel Arthur Wood a latss6
New-York pour hater les se-
cours au ch6mage et emettre
ar radio un appel A travers la
Nation pour une consideration
et une cooperation publiques,
le professeur John Dewey, Pre-
sident du Peoples Lobby, a an-


I--- 1C~--~- ~` ~ -- -- ------- --- -- --- I ____.__~~ ~_.~_,._ _~ -. ~c~ __ ___ __ _~_ _


OWN="--- ---- ---s


WWI

... voit que, depuis quelque
temps, niu bal, les tout jeunes
ne dansent plus. Arrives A une
reception dansante, its se wel-
tent postnent At une porte et IA
ils sourient et regardent danser
lesI homnies iinirlms. Les rdles sont
renverses el bit nlu' on ne se-
rait pas tonne de voir les da-
tnt s et les jetnes lilies se di.
placer pour alle'r deiander A
danser A csijtiunes homes qui
potent au blase, ane sachantt pas
que I'on nait bhlas& conitme on
nailt poete, orateur et politique.
... a vu un jeune home, P.
E. C., descendre, samedi soir, a
La Guiniudce, en compagnie de
trois camlarat'0s li commiianda
quatre A. K 100 Lousqu< le
garcon eut dptlos6 sur hl table
I's bhoileilles ; lnc es dtn liquid
opiaqn e et rago 'i ,-if, it Ic jeu-
nt liom min e, l1m%" I, )iiic'lih ,)U-
verlc, sur la petite p. t bianll-
cl', elt 1 I'aile de celk -ci. il se
in A iaspirer lIa Ioiss,,oi ,,ltbile,
av c tline tell' it .lilt., ,une l'un
des .nnis rtof pi il 1:.wi atteint
d'une vW rita)ble... loul tnic.

... vu it s t tiiim 's U,.' t e'lit s
sur un jo1,rn il. .0: 1, :: 1:1en,: I
touli) s tlroi 1 I tl vt o l L'n-
trelilet A pene lI.elle's '- irent
iA deviser stir ce iu, cin I Fob-
jet. Li'un Ie 'I aoi
Si on en iie e\ 'l it,'r. coups
de revolver elt ux cot i, de ci-
seaux, Ic le iil-tr dIe Icine de-
viendra impossible'.
Et le mttier dhotinme tre
dangereux, risquna la secotide.
La troisieme ne dit nen tout
d'abord. Elle stmblu i.llelhir.
passa la main daios le dcoi dre
de sa clievelure puis, mi unt ura,
conmme sielle s, parlait A elle-
meme :
En lout cas, jeI ne vois pal
comment une ItInite puisse ume.
writer qu'on fasse feu, A cause
d'elle, stir un immnie.
*
...a vu, au (ii nd li',tel de
France, que'lt'i n t a tii cau;ait
avec un de st iinis. .luste A ce
momentl-IA, .11' aivai i iroisib'.ne
lanr on qui ;:i)pl a I 'in (l'eux A
quelqnues dix mitrcs dc 1'au're
pour lui glissetr qite'q!itie coifi.
dence polittu i i',p ,ille, tin -
dis (Jue celui 1p( 1 t tt estI IiAt
seul la ltablle iitiuriilurnit, ean
secouant une t"d:' titlig,~e:
A quoi bou I iirc toutl cela?
11 ne sail pa:s q(ui< l:uitr- mnere-
p6tera tout ce ... a vui :' I.\ 1 t\i(ntE.N lE: dti s
i' luits dernier cre, toules dimein-
sions, qui sont le trioinphe dn
l)on giout et de I elegance. De
I'avis de tous les connoisseurs, il
n'est plus necessaire de com-
mander 6 Paris ou a Londres
quand on trouve, venus de Pa-
ris, de Lontdres et (hs autres
grandes capialels, des habits, gt-
lets, etc., pour les ceremonies
ollicielles ou les teles mondai-
nes...
9.
... a note, dans 11n journal de
province, cet avis deliiceux : a Je
soussigne porte A la connaissan-
ce du public qu'il ne s'appelle
pas Jean-Bart niais Jean-Bap.
tiste, coinme l'atteste son acre
de naissance. En consequence, al
prie ses amis de I'appeler par
son vrai nom, ce pour des rai-
sons superieures. C'est enten-
du, Jean-Baptisle, on ne t'appel-
lera plus Jean-Bart. Mats ce que
tes amis vont etre embarrassesl..
...a vu, mardi soir,] dans la
vaste cour de Sena Side Inn Ele.


- a I


ifI


- -





LE MA'IN-. 30 Octobre 10


PAGE 2-


Plus long qn'n voyage aulour du o onde.





P *j





































An course de I.Anwib 1929 in Flolle <. *-(i))DlCl Sll.VElR u \S, n,.,,nS de 11 Vo ures o Camions, a pircouru 30.000 Milles 4 travers le Continent, et est revenue apr6s NEUF TERRIBLESMOI,
Elle Jtail sortie wo r pronv< 1a UNE \XI\1(),\ A\< hcAsc. r Les" SILVE 'T()WNS ont ritvenus, l)F. prI x l tl.IXis i i .1 I, -;


Les essayer c'es les adopter.
Les essayjer c'esl les adopter.


"S


I,
SI

I

1.


5,7


Vve. A. Sendral : Aux Cayes I mis Hi. Thomasset: Cap-Haitien Abe
li. Blanchet MiragoAne .1. 1. (iautier : Port-de-Paix G.

HAITIAN MOTORS S. A.




A propos Ce
UtqE BOITE nitev
do e I la Hasco d(direct
R TABLES Nos oavons reu dun abon- ech
V I a u1e Clttire dtaill6e sur des fati' vante
S<|.1 i,ir iil il, se perpetreia ti ist


En vente dus routes

les Pharmacies


-~ w


Maer des avialeurs frangais an
IIA re "


HAVRE- Dieudonne Coste
at Maurice lHillnte, aviaf'ers
tran ais, out debalque au laI
%r, France.
C6ste a Wt bie venu p-iqr MN!i:e
Coste et a pronli 1it ntt !,
t 'e rapport quii availl ',,,
rA i une fille amiiiranine. Cosle
a lou6 la chaleur de sa ricep
tion aux Etats-Uai s


Le Monde

Est JtdNcT e hier martin a6 10
heur es,
OTTO WIDMAIEH.
L'enterreninti, aura I itt ; t:
'oiin'I'llu A 3 heuli r s, p. i(l. t1;
Nos siiiceres icoi; iux parents du delunt, et pi ii,
cipalement A seslreres nos aumis
Richard et Albert Widmaier.


;i a ltaisco el cela au grand de
s ,pi r (I ih l aitio;s de cette !mipoi-
conipagiie. Nous ne pto-
Iil) is p:is celle lettre p i t'
i e content des injures a lai-
dl. s.st de tonclionuiaires imnpor
giants de la Hasco, bien qu'elle
Wfte cepeii(lant, avec dest elo-
g" t's urne's, au-dessus diI touted
ti',.sio- i a personii alite ie 1M.
'iol). ac;l0eltemnent en conge
: l\ I lis 1 [ I' I .
i ;I a t uliti iiieiil ticd s exi-
i, al itms tidals ce (JUt rlppo rle,
;) t.' ii iinl nation, noile irascithlt
dAl) i'i. L'li ltous cas le Ilnonient
n t a't s ;oi;x groves, et la give,
on In' le croira peut-Otre pas, lie
noui, p)rail pas atre un mnoyen
tdarranger ce qui, avec de la
bo:me volontN, de part et d'au-
tre, pourra etre facilement ar-
range.


Los fascistes i6tnt
leur anniversaire
.Mardi soir, A .Sea Side Inn
l'lAgant)), les fascists itafiens
d Hlaiti out c6l6br6 par un grand
diner le neavi6me anniversaire
de 1'entree des troupes fascistes
A Rome, sous le haut commande-
ment du Duce Benito Mussolini.
Au champagne plusieurs dis-|
cours turent prononcs glorn-
tia iit Iroeuvre du Diciateur. Be tu
Oe)p ide lascistes assistaiei t a
ceOiL cordial reunion ou pre
nJiait part le Charge d'Aflaires
dc Sa f'jestel e I oi d I'alie et
lc t.iaige d Aflaires du Saint.
c e.
Le jazz de Sea Side Ion se fi
mcatiu1iVt el applaudir peudain
out ie ours de ce diuer a la
fin duquel les invites se photo-
graphierent en group.


tes de
!'l iBce


el Lacroix :;Gonaives Tovar & Co : MiragoAne F. Ch6riez : Petit-GoAve
Rode : Saint Marc Julien Hkrard : Petite-Rivi6re.

-Phone 2379. Grand'Rue.



e ( L'Aribonite ) pease a I s'est abattue pendant le service
de Poa...i.n M manage Iet il a 616 dcid6 do Ia suiWs
as extrayons de ((L'Ariibo- en merchant do la haute I I ,
qui s'6di e aiux Goiuaives et Ibasse 6glise.Pendant Ia marCb
M. St1phen Ale% is est le royal Ia plue e r6pandit encore
eur la suggestive note sui- PAR S-ANS FIL nt cor plteent mouillSe.MSb
: ous conseillons nos ASSISE, 26 Octobre.-Tandis A travers toute cette pllai,
du )S6parterent e rti u ue au dehors la pluie et sla princess Giovanna souriaiti.
n pas Snaeurs ePort-au grle baltaient les mars et le mablement et paraissait 61te s
Van a dgagn de lor-au toil de la vieille Eglise, Ia prin- plus heurease des mari6es...
eaivant Iaedatesde la. Gon-,,veGinnnnnsaua rlme en-.


vocation, pour se sousfraire un
peu A l'atmosph6re dintrigues
,,1o i gue A la Capilale ,.
Ces deput s et ces shnaleurs
sow'-ils sl simples que l'atmos-
phere de Port-au-Prince puis-
se les emouvoir jusqu'A faire
flnchir leur foi? Ou bien Si6-
phen Alexis a-t-il u e mauvaise
opinion df ceux qu'il appelle
seS aiis? C et ce qu'il fatdra
d6~nontrer.


IUn journalist americais lusill6


VI
B
t4
I
8
n

I
d
I
1



1
1
(


~ par ses compatriolts
N Charles Thompson, jour- t
naliste amdricain qui a s6iour- d
rA A Port-au-Prince, presqu'en t
me me tempsquela Commission,
et a assists an debut de appli-
cation Forbes pour un grand
quotidien.des Etats Unis,setant
tronvy au Nicaragua, dans le
camp de Sandino, on II prenait
des notes pour le~meme journal
qu'il avait repr6sent6 en Haiti,
tut appr6hend6Jpar3.des ma
rines et ex6cut6gavec deux par
tisane do rebelle nicaraguayen.
M. Charles Thompson laisse
d'excellents souvenirsen Haiti
C'est avec regret que nous enj
rept.riii- la mort de ce con
Set, victim de son devoir.,


Nalsanfce.-
Les epoux Franck Fils Aimr
ont eu le bonbheur de Wi~er la
venue au monde, hier main,
A 7 heures, de leur troisime
fils, qui a revu le pr6nom de
Fritz.
To=s nos vaqm anu bb.


ant du roi et de la rei ne d'talie,
a te6 marine au roi Boris de
Bulgarie,dans un cadre de beau-
t6 mystique dans la grande ba-
silique de St Francois. La cer6-
nonie tut simple, mais I'allaire
ut un grand kvtnement. Les
campagoes turent ponctuoes de
ceutaines de leux de joie autour
desquels dansdrent gaiement les
p ysans,tandis que I air as rem.
plissait des douces notes de
milliers de cloches en branle
Les notabilitts arriv6rent A
'glise an milie d'aune tempAte
de plinie et Ia princess Gio-
vanna eut sa robe de manage
mouillde tandis que beaucoup
de dames de sa suite atrent en.
idrement tremp6es. La pluie


A SEA SIDE N I .
La soir6e de samedi derninW
fat un nonvean triomphe poU
Sea Side Inn qui devient dosei
mais le rendez-vous da mo0l 0
chic de Port-au-Prince.
Le succ6s de Sea Side Inn .tlt
de plusieurs causes : lo. sa
sition unique, 2o. sa belle
de danse toujours caress6s
de douces bruises marinesol
son orchestra do tout p
ordre et a tout cels il fast
ter une Direction gqi nO
glige rien pour falisuf
clients.
Samedi prochain, bal-
comme a iordinare.


PHOSPHATINME

FALIERES
FACLITE LA rENTITION ET LA FORMATION DE5 Os.
D ONNt LA FORCE ET LA SANTe.
ExIGER LA M OARQUE DP03o5IE"PHOSPNATINe FALI.eRt.
SRiPANDULDAN5 LE MONDE ENI'ER ET SE MFERM 0
* IMITATIONS.- SE TROUVE PARTOUT.- PARIS.


En vente chlez:


__ q


" -- --


I





LE MATIN 3 Octobr 1Wt


PAGEC


SI- MMONS



'SIMMONS1


Matelas t Deep


SI M MONS
Sleep a et sommier Slumber King s


Une combinaison remarqaable pour assurer le contort.
Quand vous r6fl6chissez que vous passed le tiers de votre vie dans on lit I
la sagesse commander quo vous choiaissiez celui ofirant le plus de contort,
Le matelas a Deep Sleep s illustre plus haul eat tait d'apres les r6gles de Ia
beaate, da contort et de la sohdite,set.est; ofnert a un prix minimum.,'La
distribution des resorts A r'intereur assure une entire aisance A toutes
les parties du corps;et aucane ditormation ni aucun enloncement du ma-
telas eat possible. Vous reposez sur des centaines de petits resorts qui,
cach6s dans du teutre hygienique, torment uue couche moelleuse. u 'est le
meillear matelas qui ait lamais ete oflert dans le march.
Sommier a Slumber King r
La fabrication scientifique de ces sommiers assure le confort an dormer.
Deux personnel peuvent dormir aussi lacilement qu'une seule sans le moin-
dre inconvenient.
A cause de la fabrication special, le isommier a Slumber King a cons-
tiue on support magnifique pour le matelas a Deep Sleep a.
En vente dans tono les bons magasins d'ameublement.
Represented par :
Victor N. IANSOUR.& C0.
Ua P.O.Box A-86 ; Phone 3417
Port-au-Prince, Haiti.


.. - -. --- --~ -


0 ,", U 1ppl d Dute Itendant an tr6ne hongrois, pu-
ouvel les '-nAE- Le Premier Musso- bliera deux manitestes A I'oc-
lini a faitl n appel vigoureux casion de son 186me anniver-
r A toute litalie de combattre saire le 20 Novembie, a-t il ete
Eht an e res pour le tascisme,: dana un dis- dit. Dans le premier, adress6 A
Scours aUjourd'hui lonant haute. 1 Autriche, il 6tablira ses droits
-o- ment Ia doctrine tasciste devant an tr6ne autrihien. Dins le
RADIO PRESS NEWS ses directears t16draux. Le )u- second, adress6 A la Hongrie, i
Ice a dit qu'A travers le monde etablira qu'dl prend son con-
une guerre de calomnies et r'nnement en th6orie, dnon-
28 Octobre d'intamies avail t61 dirigde cant sa determination de pr6-
d mi ryale centre le fascisme, mais it est server le pays..
tNe'deI aiel royale devenu une idee universelle et Reieur A Ia vie simple
1NDISI, Italie- Le roi Bo- I Italie resterait Ia seule nation
,wlprieet sa temme"la de jeunes hommes, tandis que en r lllemgle
2ltna, 1'ex-pn ncesse Gio- e rete de Europe serait d- BERLIN-Le retour A la vie
1 d'Italie sont parties A tra- r dit simple a 6tW l'injonction envo-
b rAdriatique A board du ep ye A toules les classes de la
M Ioal bulgare Ferdinand Iasifestes de pr6lesdaul heogrois socidte allemande par le Reich
Ptrni, en un voyage de BUDAPEST. Hongrie Le et le gouvernement prussien
Idoaiel. prince Otto de Hapbbourg, pre- aujourd'hui Avec lapproba-


tion do Pr6sident Hindeuborg.
le mot a 6t6 passe A tous lea
dtparlements qu'A cause de las
ringdit6 economique :dans Is
PSarie, le receptions otlficielles,
auni bien quoe lea reunions de
la aocit6, devaient etre tenues
a un minimum.
Ctre la pr il itiel
WASHINGTON- Un appel
pour one conference constitu-
lionnelle national qui doil tire
tenue A Washington le 8 No
vembre, pour uticuter lea sug
gestions d amender la loi stcht
a dit public aujourd'hui par uD
ComitI en charge.
Coalre-rtvolullois teffloe
..... au Brtsil
SAO PAULO Le general
Hastimphila de Moura, ex-chel
des forces iederales de Wa-
shington Luis, a tent6 une con-
Ire revolution aujourd'hui mais%'
le gouveinement provisoire 1%'
6,outite promplenmea. 11 a eit
rapporte que De Moura a 6te
at, ede. La centre revolution, a
Sao Paulo aussi a 616 battue,
out annonc6 les autorites.


Use rasca de )0.000 dollars
GABRA, Illinois- Ls, ramille
du banqaier sequestri Earl
Yocum a accePI6 de payer 6
sea capteurs 50.000dollars pour
s mi e en liberal.
Les parents ont refuse d'ac-
cepter I'aide des autorites de
poursuivre les enleveurs qu'on
croit etre des membres d'nne
association de mallaitrurs de
St-Louis.
Estimalioss A la donase
de New-lYork
"Nvw Yo-k.-- Des bijoux et
articles d'habillement evalubs A
50,000 dollars ou plus sont re-
tenus par les autoritEs des dou-
Anes pour une soigneuse esti-
mation. Tous les articles sont la
proprid6t de Mrs Joseph B.Long,
riche veuve de Chicago, doni le
Pari lu- manufacturer. Elle rt-
side A Lake Shore Drive. Les ao-
to itbs des douitnes ont rev; le
mot de I'Etranger que Mrs Long
avail fait beaucoup tfail d'cichats
tandis qu'elle 6tait en Europe.
Mrs Long comparaitra luindi A
la douane.


Aulgraplihes Idu colonel. oilbergh
A Ioscou Newark, N. Y. Le colonel
MOSCOU, Hussie- L'arresta- Charles A. Lindberg a rompu sa
tion d'un autre group de prod- regle de reluser de donner son
minents ingenieurs russes a 6t6 autographe pour la premiere
announce aujourd'hui en con- tois cil aujourd'hui. Huitl petits
onection avec la campagne du garcons tous infirmes reconnu-
gouvernement contre de pre- rent le colonel A l'inauguration
tendus contre-rdvolutionnaires de la nouvelle route transcon-
accustA de tenter de provoquer tinentale aerienne postal; comn-
une cruise d'almentation. Le me ils l'entoure atit avic en-
premier group de 48 person- thousiasme, le colonel autogra-
nes arretees lut execute, il y a phia une envelope pour chia
plusieurs semaines. cun d'entre eux.


llensoi .iJ rI lclion ; is r.,.I s
a Madr;d
Mitdli '.- Le roi ,\ i hoe'e a
renvovw le, ; '+t! li,)n ig'l(raies
lusqu'a Janvier ou Ft-vrier pro.
chai n, au contrairtr (Ie ce qui
avail -t:- d ci l. Ili a 6l 6 rapporld
que le Pl'ruier Berf-tngler a
men.c, de dinissoonier a cause
do. ce d(i 1i.
It f_%.Whgw p w p"

Cin Vareles
1 Nous rappelons que cest
d&m !n1 oir. a 8 lirs, qu'aura
lieCt A in\e Vaiiilet la reprise
de la belle Ilte des acteurs
de (( Lia 1 naissance ).
Ce serl, compile nous I'avons
l(ejai dit, l.i tdle doi tire, car
les actti rs.qui ,Iliterpretent :
tl'i-'cole \ltittielle)&A.Grimaices
\bIlirtmoniales .promnoetlent,
encore une tois. de faire ela
ler I'asistanice.
Qiu'onl n'ouiblie pas le piquant
monologue de Papa Youte,
l'entait gate du public.
'..Le prix d'entree ertnt lixe
a uine gourde seulement, nul
dodte qu('i y ait toule ia cette
soiree.
I rNous y scrous, nous.
LES LAINAGES EXCLUSIFS
LES 6UILRi;S iHAUTES NOUVEAUTUt
LES GARNITURES GRANDE COUTURE
trouvent ohex
CRtPATTE, COULON a C. TRAUSS
43J. lue Orr1lAn. 43 PARIS
I' .,R < '. \1,' 1 .'ri ln, 5 I fllk0n lxUt, *M
't~. ,I"| '. n ^ 1 Mi,. ., nl *su 1 ]inwu,,i. -


gan
UW


comprennent la Protection centre la


- ~-.- -- ~---u


I


A qreable


R iche


riomphant


H 6roique


ljneraique


CACHET D'OR

CACHET ROUGE

iACHET BLEU


S ound


A qreeable


R ich


T


triumphant


H eroical



E nercetic


Fine Liqueur
Superfin

Fin


GOLD SEAL

RED I SEAL

BLUE SEAL


Cachet Miriga
antlndvrnllslque
Supprimo en lquIlic ns minutes Fi*vre, Grippe, Migraine,
Rhumatisme MWiciament de ch,.1 4 mi/. '/I, / i. it sis
danger. Boites de l et 12 'ca lcicts. ':i` i v lilt t l ,, it U" 1,, l I". 'I .
Laboratoire du Doctrur GIRAUDPhr,.dcien. IYON OUI.LINS(France)
lD '.l' a 'ort-aul-1'lri c 1 ; t i l l 10 1 il.


Colombian Stealmship
Company Inc.
Le steamer ( Bogota ), tenant tlc New Yet k est attendtf
ici le31 Octobre du courant. 11 partira le niinmc our dir,,
tement pour les ports de la Lolonmbie, picn.at tfit et pa -
sagers.
Le steam-r "Martiuique".venaint lde New Vol k via les ports
du Nord ebt attend a 1 o tau t'Ptice lec 2 Nuvcmbr iprto.
chain. 11 partira le nimme iour pl'ir Pleti -Goeve, Mira.
gcAne, Jremie, Cayes et Ja,,cil, prenaant Irc et passagers.
Port-au Priuce, le 28 Octobre 19-M.
Colombtan Steamship Company inc.
GEBAlJA & Co, Agents.


Cordonnerie Mont-Carmel

-yppolile R. Jeudy
A COTI~ DE LA POSTE, GRAND)'RIE 1722.
Vient d'arrtver un bel et gran, issortitncnt de Chausstt
res de toute frpirheui t -it uutie it at,',.
On ytronver.', en oult e '- brelteh es., avates, ch ,atirtes,
Chapeaux, ct etc, et olou ln0t', .. It- ,e choix, bon
go t etA bon march.
Mesdemoiselles, Mesdames, Messieirs. ute visit simpos
i la CORDONNERIE MONT CARMEL.


-"-"
* -


S amin


T


I


-


r


-- + iii __


_ __ ----


II -rl I ~ww~r~rr -


4. ---aY\Om


rl


0 I, W


- .. i


~U1


----


t


I


,w

CPA-on







Jeudi
30 Octobre 1930


Le Malin


246me ANNBi N 6882
SPort-aa-Prmce
T6phone : 2242


4. PAG


Panama Railroad Steamshio Line

Service de fret et de pasasqers en lie
NEW-YORKCITY N.-Y. CRiSuo ~, LANAL ZONE et les PORTS de la; COTE
OUEST de I'AM1RiQUE du SUD.
alus rapide et le plus direct service de transport de massagers et du tret entire Hail
et ses ports Europbens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama
Voici la liste de nos agents pour, lea principaux ports de '1 Europe :
Angletorre moome0 Franoe
Mrs. G. W. SHELDON & Co- 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND
The following are *our.Ageats at pritipal ports in Europe :
ENGLAND, SCOTLAND. FRANCE.
Messrs G. W, SHELDON & Co.,
17 James Street, Liverpool, England
e-In France, Messrs G. W. Sheldon & Co are represeateJ by the following firms


GLELATLY HENIKi:Y & CO
21 Rue de la lepublique
Marseilles.
llERNU PERON & C, Ltd.'
53 Quai G( orge V.
Havre.
HERNU PERON & Co., Ltd.
Rue du Monlin 'i Vapeur,
Boulorne sur Mer.
Messrs E. A. BI:NDmx & Co
21 Allengade, Copenbagen.
OSLO, NoitWAY.
International
Speditionsselkap Oslo.
MM.ATLANTIC FI:aIGHT CORP'N
Ballinhaus, Hamburg 1.
Germany.
Mesiis ATLAN'IIC FIIEIGIIT
COiPOIlIATION
Germany
Messrs ATLANTIC FREINGHT
CORP'N..
24 Qtai Jordaens,
Antwerp, ieIgium


BIERE NATIONALO


DE LA
Brasserie


HERN PIF.ON & C'/]Ltd
95 Pie (Ids Maris,
I aris.


IIERNU
Rue
'


l'l.:RO & Co Id.,
de Tranquili toe,
Dunkerque.


IERNU PERSON &.-Co Ltd.,
9 Hue Roy,
lk rdeaux.
CEN( E, ITALY.
Messrs HENI Y COE & CLERICI
PIAzzA S.MATTEo,No 15Genop
(COTTENIITRG. SWEDEN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messts Al LANI IC FREIGHL
CORP'N.
K'un Ei mapein 3,
Rotterdam Holland


MCSSISSTI.IMIANN & Co


National


vend artout Or 0,10 le


qualile su-


Proteqez vote poche et
votre sante en la buvant
toujours.


A louer
Grande maison au
Verna. Trbs comfortable
gr rides pieces.
S'a Iresser aux bureau
MArTIN.


Boi
Cin
ux d


LEUONS DE PIANO
IAvec^l'ouverture de Ilannee
sco'aire, les m6res de lamille
vcat sdrement taire recom
mencer A leurs entrants leurs
leqonsde soltfge et de piano.Si
des ellesd6sirentqu'ils tassent
progr6s rapideset possedenta
fond cet art de la musique
qui n'admet pas la m6diocrit6,
elle n'ont qu'A s'adresser a
la'grande artiste qu'est Mme
Jean Magloire qui, ,a des
conditions tres avantageuses,
ieur donnera pleine et enmiere
ujtisfactlion.


A la Petite
Maison
1637, Rue du Cenlre, 1637.
Vient d'arriver :
Poudre Monpelas.
En paquets de 1 gourde.
Gros et dMtail,


((La Dactylo
Avec ses trois intbressants
Gros Lots ( G. 2.500, (. 1,000
et G. 500 ), ses 99 approxi
nations a chacun de ces 3
lots important, ses 385 lots
gagnants, avec la beauty de
son tirage et la promptitude
du paicniemet de ses lots, "La
Dactyloi a deja conquis Port
au Prince.
Deuxiee tirage. A Cine
Variites le Dimanche 9 No
is vembre b 9 heures du martin.
q Local: Hez de chausske de
l'Ecole Speciale, Angle des
u Rue Ferou et du Centre, -
Phone 2620.


Ce qul n'a Jamals6t6 fait
Ce qui no pout 6tre d6pass6
Kola Champaqne
F. SEJOURNEI
l'joie dans des ccDditions rigoureuses
D'ASEPSIE
P'reparatiou et Vente
PHARMACIE F.SEJOURNE
Angle des Rues Roux et du Centre.
- .- i-...- ..


toulez tons les lhunils

ET VOTIPE CHOIX S'ARRETERA
INEVITABLEMENT SUR LE




Qui, A prix egal,est insurpassable pour sa
purete et la finesse de son arome nature

DIS71LLERIE DE AIGLE


M. FONTAINE, Proorietaire
D6p6t:"Analecdesjrues Dan les Destouches
et Maaasin de [Eial.

Represenlants: St-Marc: H. Deschamos
Cap-Haitien: M. GiordaniI
Jacmel: Pascal A. Brun


199
i oulage des maux de Wte
et de la n6vralgie en 30 mn
Snutes. Arrete un troid le pre
mier jour et la malaria en 3
jours.
666 en tablettes ausui


Hambourg American Lii
Le steame Eupatoras, tenant d Si
29 crten partance pour I'Europe,vlialeNocdp VC
I.e steamer < Georgits. venant d.Eorope. ger td .Id
Novembre; partant pour Santiago de Coba, KolaK l g lg
Domingo, etc, pregnant tret et passagern. ,


REINBOLD & Co, Agents.


Lykes Brothers S S Co I
Teoxa -- aiti Santo-uomlngo 1p'ote,
.e seil service hebdomadaire et r6guller A passagin
Ifrt entire les porls du Golle du Texas bdirectement a
Port-au-Prince, Haiti,
Pour la reception rapide et le:maniement habile de"'
imporlatious. serves vous toujours des"navires de la isYK
LINE.
i~es prochaines arrives A Port-au-Priuce sont:
S/S a Tihlie Lykes 4|
S/8 a Genevieve Lykes 31 Octobretl
S/S c Stella Lykesp 31 Novembre
Bureau : Rue de Magasi n de I'Etat Botte Postale B.


RHUM HENRI Gardere


En peu de temps


ce


prn


duit remarauable a conqui4

de haute lutte une renom,


mec


des Dlus enviables.


ODemandez touiours le
Rhum HENRI Gardere.



Pre-Ca-Tlan,
Payez vous un GOOD TIME en allant passer agr [t
rent vos soirees a"i
Pre-Ca-Tlan;
oh vous resptrerez au son d'une musique parfaite d'W
orthophonic dernier cri lea partums grisants des U*;
rons en dUgustant les liqueurs les plus finei, les boissne
les plus ratraichissantes A des prix rdellement surprenasa,



ALUMINUM LINI O
Oeparts directs de New-Orl6ans et de Mobilel
pour les ports de la R6publique.
Un steamer laissera New Orl6ans le 4 Novembre proc
et Mobile le 6, directement pour Port-au-Prince,ira
les ports du Sud. .'3
Port au Prince, le 27 Octobre 1930.
A. de MATTEIS & Co, Agents.G6neraux


IANFCCTR


Insurance( o

Une des, plus fortes,.COMPAGNIES

CANADIENNES: d'ASSURANCE

sur a, VVIE


EUG.Le' BOSSE'&XCo
Aaents Genaraux


Se


verre malaor sa
Derieure.


-- r I __ a


_ ~--. I-1 w


r- __ ____~__~ ~__~_~I ~ ~_~_~~~ ~__~ __ _~


-------~ ~I


4 41C 7- __ -- - -- -- -


A Ic




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs