PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04961
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-23-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04961

Full Text






inent Magloire
D1IRECTEU1I -

S1,i BU ElAMERICAINE 158
TELEPHONE.N*.2242


a


I, 1 w


7 0m ANNEV r NPO


PORT.Ak-PRINCR AT1IAm i


V nniRFIu 94) nCrT(nRA o19n


r --~~-` I~' & I~udLFE 6.ZI v~.J~l '- .J5&Jvv


SANS TRICHER!
-0--

a 166 dona6 do lire, des principles, ni des pro-
P rO* sympathique con- grammes, mais des circons-
0 k4NOUVEL sTa de mer- tances purement g6ographi-
S Intrefilet suiv ant, sons quest ?
W anateur Price Mars


-4iWM avons recu ia visit
pfeami Price Mars ren-
kPort-au Prince, apr6s
eUtioa conmme sna-
Le8 s 6ateurs et d6pu-
Nord out tormW 6 un
r presenter uon candi-
laprisidence, nous dit
Mars, et, si ce candidate
Ia majority dans I'As-
Nationale, le bloc du
eentendrait pour mar-
toujours come uznseul
on laveur d'un au-
'an common accord,
Mars a la maioritl


cot
1u.
bli


bre
rai
tio
pa;
g6I
po
dif
voi
As
tr
leu
de


cdu NoNrd., I let
po
peut vraiment as so
| arquer le sens at- la
e la dernitre phrase la
filet par rapport A qu
c&de concernant le oc
alBloc du Nord.j En it
bloc n'a pas l'air de
sI definition s'il laut e
one majority, qui se- na
ovsc M. Price Mars, et, qu
eausquent, une minority s
pme s e r a i t autrement.
A ce (d'un common d'a
d, qui vient se faufiler no
lpUcement entire cette mi
tlli et cette minority, it no
t, i cette place, pour d6- lei
Mler la logique et le bon gu
m. tiq
iiPs infrouns de ce dispa- pr
NiO le le a bloc )) en ques- ra
6 iexiste pas. Cela es' hen- re
iM et c'est pourquoi nous Itr
lWa relev6 le caract6re a at- pa
uifmt de ce passage d'une su
rationn qui voudrait se
is fire apparaitre ler, d6- en
Set snateurs du Nord m
1 des preoccupations et d'
i tendances d'oidre r6gio- qi
Dm
As vrai, nous avions enten- di
A.dire que notre sympathi- bl
ami le Dr Price Mars s'oc ',
it de. dresser dans le N
one platetorme pr6si- i'
sur ce sup port cl
'tiadilisme; Mais, poui la
I, nous nous 6tions I']
ra roire cela de la part ta
iat ersonoalit6 come li
ke Price Mars, digne a h
lgards d'attirer la sym
de s e s concitoyens
l concours d'artifices de et

trefilet du NOUVELLISTE b
de confirmed en parties
eaur tendancieuse, dansa j
a qui ne peut pas lais. r
diflterents ceux qui, ap- v
saant jusqu'ici a la favon g
iNO soot accomplices les
a 16gisiatives, et par I
il a taqou don't on es-
qu'aura lieu i'6lection
utielle, se f6licitent de
itr faire dans le monde
figure de.,citoyens -
l6ts et dignes., o
Spetriotisme do chacun
I vec raison s'6mouvoir A
to tentative d'exhumer,
la situation dans la*
so d6bat le pays, et A
In d'assurer un triosm-
46tsonnel, des questions
t ine le localitisme,oat
des malbeurs tout le
de, notre histoire et ne
!at, daus les circonstan-
es, 6tre'couasid6r6es
eomimeae desuntes et dan-

onus montreraient,au
Sau monde, non cornm-
civilists que nous vou-
n etre, mais exactement
l rContraire. Elnftbt,
t taiie jamais admet-
Ipar les democraties des
Unis, de France, d'AD-
I p ,d/Allemagne, de parI
I qu, danus uuo question
U'itstthtiOn des pouvoirs
I compete arait 616 to
tinond4siMgmi


Irwdu.Pvord;. -- I


L'ld al


Rhum


ALIX ROY .2

28 annees de success.


Nous aurions tort de croire,
ntrairement i ce qui forme
ne des bases du droit pu-
c europ6en et americain,
e le d6put6 ou le s6nateur
ive repiesenter a la Cham-
e on an Sonat, A plus torte
son dans 'Assemb le Na.
nale, autre chose que le
ys tout entier et l'interdt
neral. Si lea constitutions
litiques admettent que les
f6rents points d'un pays en-
ient des repr6sentants aux
sembl6es nationales c e n-
ales, c'est moins pour
ir donner I'occasiou
d 6 fe n d r e 6troitement
irs int6rcts respectifs que
ur q us ces assemblees
tent vraiment et exactement
Sepr6sentation national. A
base de cette pratique, ce
'on trouve c'est une pre-
cupatiou et u ne lormule
unit, non de division. La
e locale est par ailleurs, en
hors des assemblies natio-
les, organiste de faon A ce
e I e s int6r6ts r6gionaux
ient bien respects tt servis.
Quand, autrelois, il n'y a
ailleurs pas bien lougtemps,
Dus avious des armes A la
ain, le pr6jug6 de locality
tus armait lesauns contre
s autres et I'histoire est lon-
e de nos scissions poli-
|ues. Aujourd'hui que ce
6jug6 a moins que jama is ga
ison d'etre, de grace, ne le
ssuscitons pas pour le met-
e au service d'un int6ert
trticulier et,par lefait meme,
ibversif. Quelle mosalque
rait done notre situation, si,
dehors de ce personnalis-
e que nous avons d6ja plus
une tois d6nonc6, il lailal
ue, sous une pouss6e com-
une de localitisme, un bloc
u Nord, un bloc du Sud, un
loc de I'Ouest, un bloc de
Artibonite et un bloc du
ord'Ouest, vinssent laie de
Assemble Nationale uu
hamp clos pour se dispute
a premiere magistrature dt
Etat et en fire, par le resui-
it m6me d'une telle compe-
tion, le signe d'une tatale
6g6moniel

C'est nous les civilis6s! Liel
st le mot d'ordre du jour.
lontrons le done jusqu'au
out, sans d6taillance et sans
entation. Qu'aucun des
oueurs attables devant Ia
oulette pr6sidentielle ne sa-
ise de richer, m6me par la
;6ographie.


Nouvelles

Ehanqeres
-o-
RADIO'PRESS NEWS


20 Octobre
la guerre civil ea Argentine
BUENOS AIRES-Lea turieu
sea attaques des rebelles 'br6si
liens ont cess6 avec une srie
de batailles autour de la ville
de Parana et I'avance 16d6rale
sur Min-s Geraes subit aussi
une halte. La lute est devenue
sans m6thode et sporadique.
Coenre I'alceol empoisonaB
NEW YORK.- Les function.
naires du Gouvernement pro-
jettent des measures en vue d'ar-
r6ter la source possiblede bois-
sons empoissonn6es a la suite
d'un r,apport que nctf homes
sont molts d'ascoul de bois em-
poi&ssuiin en divers h6pi-
tanx.
Vill6gialure du President lover
WASHINGTON.- Le Pr6si-
dent Hoover est arriv6 A Rapi-
den Camp pour voir son fils
Herbert Jr. qui se remet d'une
infection tuberculeuse Mrs
Hoover 6tait dejA au camp.
mais le President a eu A reduire.
la liste de ses invites, A cause
du manque d'eau dans le reser-
voir.
Itelamalion de 60 millions oentre
I'Anglelerre '.
ISTi-'O UL. Un ,tribunal
mixte compose d'un anglais,
d'un ture, et d'un danois, juges,
commenceia des stances sur
des reclamations de 60 millions
de dollars des h6riters de l ex-
sultan Adoul Hamid centre le
gouvernement anglais, le 22 No-
vembre piochain.
21 Octobre
Paraguayeas deas la rivolotion
brtbilienne
ASCENSION, Paraguay- U1n
journal local a d6clar6 aujour-
d'hui que beaucoup de para-
guayens s'6taient joints A la rI
evolution bresilienne pour com-
b ,tire le gouvernement iddral.
iDctaralieo de I'ex Kaiser
DOORN, Hollande- L'ex-Kai-
ser, par l ntermediaire d'un rt-
presenlant olficiel,.. a dit %ujour-
d'hui a la Iresse Associee que
ni i es ils n'ont contribute
aux tonds de la champagne las-
ciaste.


,Ot volt blen que leo
r6unlonm do plus D'UN
ne onat plus lnterdites
-o -
L'autre jour Granchir6 6tait
entour( de 4 ou 5 copains
qui ne cessaient d'admirer sa
tenue irrepiochable.
Que diable, Messieurs,
leur dit-il, vous n'avez qu'a
fire conimm moi.
Et d'un geste il leur indiqua
la maison' de
. "' V. GAUDINO,
225, ~ue Bonne Fol.
C'6tait A deux pas ; ces mes-
sieurs, en coup de vent se
pr6cipiterent chez le brave
Gaudino.Rien n'est plus mer-
veilleux en ellet que.son expo-
sition gigantesque de Casi-
mirs tranqais, anglais, .belges
et italiens, ses cravaics
de tout Grand (Chic et ses
chaipeaux Dcrnier Cri. Qnuta
a la lPartunuerie,ien'i p irlons
pas. Ein passant par Ii, j'.i
enteindi Pa )a.ivite (fire
(Coil linoiI fii it // i<, "/ti i '
lap' vin' prcmd goui co+luin,.


ILe D' Price Mars,
Canalilhla a la Prsliire


Morldu q nmral Weyler
MADRII)-Don Valeriano Wey-
ler y Nicolau, capitaine general
de larm6e espagnole, Due de
Rubi et Grand d'E.pagne, est
mort ici aujourd'hui A l'age de
92 ans. II avait 61t malade pen-
dant plusieurs mois. Sa mort a
mis fin A une carriere d'aventu-
res en beaucoup de campagnes
en Espagne, dans ses colonies
et A Cuba. Weyler lut connu
come un g home de ter. 11
a adopted des measures violentes
en lace des situations et tut
tnieux connu aux Etats-Unis
poor son regime severe comme
command.an' des forces espa-
gnoles a Cuba avant la guerre
avec les Etals-Unis.
Miaites d lne hiuime lie 601 aus
PORT WORTH, Texas Une
ttinine de 60 ans, aux cheveux
gris, mn.irca A travers l'Union
ITnk et brandissant une bou-
ti lle qu'elle dit contenir du ni-
tro glycerine mena 3 de sauter
la Banque si on ne lui donnait
3000 dollars. La police la saisit
et trouva que la bouteille con-
tensit du lait sacr6.
A la Cominission
du Cabinet Hoover
W ASHINGTON Le Comilt
compose de six membres du
Cabinet nomm6s par le Pr6si-
dent Hoover pour former des
plans en vue de stimuler les
allaires et de soulager le ch6-
mage cet hiver, tiendra sa pre-
ndorc reunion demain,a annon-
c6 aujourd'hui le secrdtaire du
Commerce Lamont.
liiflilations ilu D pairlemenl d'Elatl
WASHINGTGN.- Des rcla
tions que I'Allemagne elait pr6-
le 6 laire la paixmdans la guerne
amondiale afssi ,16t que 1916;
avant l'Arinistice, sont conte-
nues dans des documents ap-
partenant aux nqgociations du
temps de guerre rendus publics
par le Dparitement d'Etat aprs
10 aiunes tie stcrelt. l.e supp!6
inent de 1)00 pages r, vle aius-
Ni qu'une delicate situation a
exis a dans la dernieie parties
.ie 1916 entre 'Aiiglettrre et les
lEtats-Unis, A la suite de la pr6-
tendue intertlieuce de la pre-
miere avec le commerce am6-
ricair.
Pr+Ires exMeilis 'A Moscoll
ROME,- Des nouvelles de
, tussie rcques, ici aujourd'hui
par voie de Berlin disent qu!
deux prtlrcs catholiques ro-
mains out ete executes. L.eurs
tioms ont 0t 6donns coinnie
1tant ceux de Monseigneur John
Roth et le doyen Jakor Wolft,
,ns A Odessa en 1891.
La r solution en Argentine
BUENOS AIBES.-Seule une
ac ion inilitaire daus la revolu-
tion bresilienne a eu lien au
toat de Flor anopolis. LUs trou
pes f6dtrales turent forces par
les rebelles A se retirer de la
terre lerme pour se rdtugier
dans 'ile oi la ville est bAtle.
Le nombre d'accidents n'est pas
encore connu.
Centre i'eapditioe d'armes
ams Nicaragua
WASHINGTON.- Une sus-
picion que des bandits uica-
raguayens obtenaient des tusils
et munitioins des Etals-Unis a
p rt6 le commissaire de doua-
nes Eble d'instruire les collec-
teours de dooAnesd'u er de toute
precaution afin dempecher des
ex editions illbgales d'armes en
ce pays central americain. Le
t ommissaire a dit aux collec-
touars qua le Dparlement d'Etat
avail appei6 son attention *nr
la recent demand :ompre-
naunt I, plditon d'un nombre
considfrable de tusils de petit
calibre et de munitions au Hon-
duras suspect de traliquer avec
des baudits mea raguayens.
Asaurez-vous centre accident
I a General Accident r'ue A
mined .-%Vve F. Bernangna.o,
Agent GAnaral oour uait


L


Notre confr'r(e a Le N.'avi
lisle) dans son edition div :nl
hier, ainaoncei qie d.pun'- r' l .
senaileurs du Nord ont form iin ,
un bloc don't Ia inajorile a de- s
sign, pour le tau!euil presiden-
tiel, nolre ami le l)r Price Mars. I
Jaunais choix ne fut plus lieu- d
reux. t
Le Dr Price-Mars esl une des l
plus haules figures lilltraires et 6
scientifiquesactuelles du Pays,
on pourrait m6me dire, et sans
se tromper, des Antilles. 11 s'est
filt reinarquer par des travaux
de haute importance, auxquels
de- critlues Inil de Port-au-
Prince que de lElrdnger out
rendu un unanime hoilnmage. i
Cest, in oulrte, un ihoinite du
monde d'une distinction ', iou-
te epreuve rt on tie lui ciionnalt
que des amnis et des: duiiiralteuis.
Quant A ses senliincils I:;Atrio
tiques, ils ne font (Ie ldotc l|our'
personnel. Cest uu des riesi'
hailiens qui se sont iavec I' plus
d'iitnour, de pI s('\'isv i; a11t. ce
d'au ori t, Ien cli6 sor IIc lo-
b nie haitien et deri't'waenut:il,
devaniit la Comin issioni l'o: l).' i1
a d6|,ose un ia;)pport de Icit;
premier ordre don't It's idt'es
politiques solnt d n il tceav,1 a
qui riein oi liein n est Indal!'-
rent, el pour qua It's 'rotltlliic's
sociaux I n'ontt p)JS de SCt tl
C'ast au.si Un iio~leste. A. \, ila
vanilt ne I'Floigne du co' ta~iiatn
des niortels et lorsqu'on est eni
sa coip;agnie onil ne roiigil pais
de ne pas e it. dc sa laiile.
Le bloc du Nord lie peul ( dait
avoir d, in.illleua chef et d(I plus
prcstigie.ix. D)aillteurs tce lblo'
ne paesuenite pas piecis';iluttl tin
candidit a la |I residetic.'. II stst
coastiltue en vue dC ni,iii it
comine ui seul honiaiie et il iii:ia
ehera avec un ca.udid~l lui il
du Nord, de I'Ouest ou d'adil-
leurs, si ce can lihdat lui parii i
etre celut qua e. ie plus s u-,te')
tible de comprendre la silt:ition
actuelle et de trouver uie so-
lution adequate aui dill'erents I
problmines imporlants pobt's de .
vant la conscience natiouale.
En lout Olat de cause, nous
presenlous t notre ami le Di
rice-Mars, premier Snateur
du Dkparle ..ent du Nord, nos
amicales'felicitations, et faisons
des vwcux pour le succes de sa
candidature A la Prtsidence de
I, R1publique. ;



MIGRAINES, CONSTIPATION
mRaisnsGASraqOE
IL SUFFIT de prdre
A rMin do roves es
bSe~ahe do"Jensuahmmil ) -


147.*e _!~F-rcbgSDs.iPAURIS
ial. uuIlpr ritaS flt
qui sent tout & felt blanches
St ebacuei dquueuhenis-ota
DEHAUTAPARIS
mont tr Uh hl-m A p* v nnr nA
..,lll~r~ ... -1I


dinaire ans ruban el qu'on ne
porte plus des qu'on laine sa
mason. On se den: ade si ces
gens doivent manger avc leaur
chapeau et s'ils 'At pour do.r
mir I'habitud. ,,ts bonnets do
nait? Chest p1,. -ire Ltue t eat .
iude dea gai ,i .,, 11, tan meu .
ii lit.hz solt u 4. i u i j1 ti heau=
cuup (it pel.sulii.t-, tie pas a
decouvai tr. valni le, IluIt4a ct a
Harder eur I. le <:t Iur ca-
iolier qualu ils peueirt.Ll %iau
une utaison aunie ou dan to*
bureau.
4 .


S,*tend mien q" "o T" s jode PareM
odeft Iargt an banque. nous -omn empts din-
i" o u on I. n' ps de amataci rs A viter e ue annie



SpiSp Caaa.da


Lunque Royale


---- --_TI~ __~~_~~___ ~-~-7 --- -C. -k-rim" r~s-- rclC~-r~T. I UC-.II~`C;P -.i ~-*;- C-CT-.-I -.RI ~~-P-_1Ti~


--


-- ---4-.


I


hire i i




CA1lE

SideSteplInn
162(, hlace (,e lrard, 1626
ion ( mnIalions de ler choix.
Service irr,'prochable
Hatlio Orlhophonic.
Tious Ies soirs.


... voit, depaus deux ou trois
mir.s, hi tile un peu d6sappoin.
,et de ceux que I'on appelle, en
engage 1Mectoridl. des chefs de
)ouqtuemenl. lis s'en voni le long
le nos rues, les bras ballants et
quelquelois ils stalionnent sur
es trotteirs, dains le voisinage
Ies c*ifts. Mais leur rovaut6ayant
oris fien ( 'puis le 14 Oclobre au
soir, tlul i.. Its regarde et ceux
tit, il v~ a d( cela dix jours seu-
eintIil., les liiitalent,, font sem-
!a ~ l,-I e pas les reconnaitre.
licr. ro,, de li rue,- quelques-
mis iut'iles e a i, ii ass-z arro-
'iil:s aIjolur'd hli ils ne sont
)lus ( tie p.iuvres diables. uis
Onlt red'tvenus le monsieur qui
)sSe, euiX (uli ntagure encore
aentiit l.' ionsieur quil ne pas-
ait )pa .a1is (|u'ona I'aurrii t pour
le iandcr des nouvelhls. Ahl
I est donC vrai qu'll n'existe pas
ie gliciVs e(t quJe touts au con-
raire smint passagLares come
es lbeaux jours, cu les amours
ternelles.

...a vu, avant-hier martin, un
vicux 'amnarade, barbe et mous-
lache poivre et sel qui se la-
menailt, p arce que, le martin, il
ivait eiivoye aclie'er danis le
voisinage du pain et que rI'pl-
ciulae avai refl'i. da-cepler la
gOuIde sonus l ipritexle qu'elle
d tai l It d o;ciie. 11 croyait, le pan-
vrc, qu ii ny avait plus rien A
laire i c Ier lIll't, (quatiil quel-
ItU'un tI lit retluaiquer qu'li
Savitill (I a :t e rieidre A la Ian-
que, (iiiu IOn liii li hatgerail con-
lie ui billet tout iieul. NoTn.i
tE'-L I re ivit )uste au ilnoln illt
oil il so: Lit & 1 I laimi nue. nSe
y't x ( i tta ii al i sths la minute
l'av in' .i\ ( iI p iis leur deiat
' it It' ( .t .i. 11 t itt Si l o de s ,on
soun) ui l l y av ;II In ciguie de
vii kl-tni celii tintrs". Et lioillue
. nit i ln pllus iit, ) Jiln du nlI -
I i1, iin l hi i dut soal qu'il
tailt sat'i de pOiu aoi payer.
...a vu au c(in dune dits
ruelles dle 'u-,Ic.Chose ungei-
talionitne vitu lde b!anc et qi ,
altein ai 11 faisait noir et NoTis
(lEii., iialgictles rt gards dout on
piour ailt plorer lIinsistance ne I
put p)aveialr i le reconnalie.
l)'alleu:s, il ;avail descend son
chapeau ijusiie sur ses yeuxet
senibliatl IUt I e teimips inlterro-
ger lc so'. II attendit tres lon.
Uv1 mnittilt cli1 oU co-lie don[ il
souhtuate lai veilu MNais il ou
ilte n'lirriva pj)11t1 etl notre hom.-
mie, tout en se tLchant, dispa*
rut... Lorsqu'll arrival sur la
grand'route II arranged son cht-
peau et change de demarche.
Beaucoup de precautions et de
gestes pour rien.
*
... voit que s'H y a des gems
qut circulent, depuisl'quelque
'temps, sans .hapeau, malgr6
l'ardeur rissolunte de notre so.
Sleil, il en est encore d'autres qni
Iie se d6coiflen: i resquejainuas.
Dans certain quarriers de la
|ille, des six hcures du malin,
NOTRE tElt voit des camaradea
et amis qui ont dejA leur cha-
peau, pas celut du dimanche ou
des autres jours de la semiine,
mais un'vieux couvre-chef d'or-


I


.-
SDasas fle ma lagues de la I#rite,
vous Be te $levez jampiis em saii-
O bien s aB.6lesactpe aujour.
d hai A alleindre uu point plus #le-
Vi, *o bien ions elereez iotre for-
ce de l|apm A devemir capable de
mlster haul demaim. NIETZSUIIL


t w


IYLlllk








LI "'ATIN- 24 Octobre 190


PAGE 2


t Aous ex.rag/ons de Ex(:l.I-
siot a, le granuv journal illustrve
parisien :..
Le discours du
Repr6sentant d'Halti
E-o-
C-O

On a enc, e entendu aujour-
d'hui M. l)a tics Bellegarde. Le
grand orateur a dressed un som-
bre tableau des ambition, kco
nomiques des Etats-Unis d <-
m6rique.Ministre dllaiti a P'a i--,
M. Dantes Hellegarde s'est dt-
mand6 si le projel d union ledo-
rale europeenne n'avait pas pour
but secret de weltre h'ancien
monde A I'abri de I miperialhi-
me anm6ricain don't soultre sa
petite patrie, injustement occu-
p6e par les troupesjamin icarui ,.
L'orateur a moatre la inmfia'tc:
que l'Amkrique du Sud mani-
leste de plus en plus envers sa
puissante voisine du nord, et ii
a dit que la doctrine Monroi,
sorte de droit de police que se
donueut les Etats-Unis sur to, I
le continent sud-ainmricain, est
une chose quaucun Etat l.brt
ne peut ,ccepter.ll a termin6 ei
t61icitant M. Brand de prevoni
I'avenir et de preparer A 1 Euro
e une vie plus unie et plut
eureuse.
Les delibArations de l'asseni-
bleese poursuivront demn.i.OL
compile encore plus de ving,
orateurs inscris, hoit poui dis.
cuter de la itderation europ en-
ne, suit pour pa,,,.er en revu(
l'oeuvre de la uciic te dusNatiow
au course de I'exeruice tcoule
Le chance hier du liench ni
prendra la parole que la stimaine
prochaine.
A Issue de cetle discussion,
une resolutiiou sct i ja tiaiseubl iib
bletnuit plrcsctlte i our mvii~t
le coistcil a noi nuiiinii uine' tni-
mission d'tud-l dui pi, l die 1 l
d& ration eui, upit iilit,, rti att
d'un ap|iart pioui t, l.
Sur la colilposiitoii t clh
coiIniIssioit'l es avis soidt t'lncore
divergent Its, les unLs voulalit 1
composer exclusiv intiit de d(-
ltgu's teuropeitels, leh autl s tdc
sirant y ad otilinde Cdux repit.
sentanis dcs autres puissanc':
mondiales.


I.a lIlle contr hI cliiiia.qe
Washington. -- Avec uel ra
pidi en connaissance de cause
e agencies Itrdtirales ci ees poui
combattre le clihiage aiux l'tais
Unis se sontl nses en action r
come le Secretaire diL. Con.,
merce Lamont a annoiice qite
des millions de dollars appiu-
pri6s pour la construciioj st-
raient immrndiatemient minpl,-
yAs dans ce but. 11 a faith obstr-
verjque le Gouvernemein dti'
pense 70 millions de dollars
cette ann6e taudis qu'en 19J29'
a d6pens6 seulement 30 inilions
de dollars. Mr Lamont a dti
qu'% la reunion du Congi es a la
session de Dkcembre, on pen
lui demander d'appropricr 12
millions de dollars de plus pou
mettre A executiou ce travail e
pourvoir de l'emploi i plusit ui
millers d'hoiuImCs piniidilan; I
hiver. La Commiussion special
Sde Cabinet cree pour unili
Slea agencies dirigeaint leurs el
forts centre It clihnage, se reu
niront mardi sous la president
du secretaire Lainmt et Fose,
ses plans initiaux pour uiie ac
tion. Le l'tesidetil io sci y au
sistlera enli presv.itaaI, divivail I
Comile, diessiatli..ittiu s pendai
Sales 10 mois de u iOirole de l
situation.


Temples de orige aul Eials-Luis
New-York.- La neige a cou-
Vert u,,e douzaine d latI- I'Al.s
ot au Nord de New-York qui
luttaient pour s' llian liii d'une
des plus terribles tuniptess de
neige dans I'histon e, landis que
lea temperatures en beaucoup
d'Etats persistaient A ce main-
tenir au dessous du point de
el. New-York a subl le plus
Ir oid 20 octobre dans I'lusloire
avec le thermometre hrappanit
an minimum de 35 degrees. Les
grandes routes au nord de Ntw-
York turent obstruees par la
meige et des centaines d'auto-
mobiles turent enlis6es dans de
riandesjprolondeurs de neige.
temps troid a continue A sai-
air les Elats du Centre.
Condaiaalions a Mos~ou
Moscou.- L'ne personnel lut
condamnee A moit aujourd'hu,
et soixante quatorze autres con-
damnees A des tel mes varies dk
prison apies qu'elles luient lu
ees pout preva.il Ialaon anl-
rM venles de nouriituie et dIt
v6bemeits. La pius giaLnut
pairte Jut des cownaitv i anls pi i
Vts, speuiateurs el e'p,oyes
llU boutiques de venles au dc-
tail du gouvernement.


a


Propos

cacher6es
-0-
',n a un, d6put6s el s6nateurs ar-
ri'vent A Port-au-Prince, et en atten-
dalnt Ic ,Icret de convocation de
leurs chainlres respectives, nos bra-
\,s uis lproniineiit par routee la ville,
1 i osetc el ICt boutolln hicolorT fujII
Ics ulisinouguiit lu c 0 i un iltes
iuior'el s.
N.ilo rellmeiinlit de tois les cotIs,
on lIeir (donii l'assaitit. 1'ous les iI'n -
l.ns soni huiis pour s'assurei leatir
voix, aux prochaines elections rsi-
dent;elles. Tel candidate les invite .i
tieite 'er, tt tel autre lIs trimballe I
I i il daills son auto luxueuse.
.e cain iilttat le plus iian lin et (quii
i d(iliniive decrocliera la timbale
tst' enclurc telui ilui saura olTrir `
'leS iprochlaiis Oecteursdu IIIuM SAn-
TI'I CACIIET U'Olt.


I'as de moralurium en Allemagne
\Vaslhington.- Blen que It
locteur Ajalnar Schacht, eul
tte du Rleichstag a tW lci enl
une capacity non ollicielle petn-
dant une visit; de plusieurs
jours|eta interflr6;avec des iap-
ports am6ricains que l'Allema-
gre pourrait rechercher un tlu
ratorium pour les paiements des
reparations, rien ne semble
avoir pris un caractie olliciel
L.es touctionnaires des Ltats-
Unis ont ni 6toute connaissance
d'aucun plan tendaut a la sus-
pension des pavements d'apics
.e plan Young et iI a ete consi-
,ltei coinime hautement impio-
,able que les nations, allies
*uropceniines voudraient consi-
d6ter un moratorium.

Mlort de Lo1,0e Silvain
P'aris --. Lo ise "iivali, veuve
Ioe l'ateuLr irpuI( E'ugene Sil-
vain et ilieilbri'e elle-meimi e de
a Coiiiedie l'r ai i aise, est mitire
;i ia sUile d'une longue ialadie.
I'lle iecueillit des success du
theatre dans les pieces d'A!cN
andre Duinas sous le nowm d<
.Jule llartmann.

.Au1jlumeniatioi lie sialaires i I' usine
Ford
Berlin.- Les salaires des em-
iploybs :I l'usine d'assemblage
d'automolbiles Ford ont et6 aug-
inen'is de dix pour cent au
moment on d'autres labricants
pirojetaient de reduire les salai-
Ies de liuil poar cent.

I.a re million ain Bresil
1O10 lE JANEIIIO.- Quatlr
al'opliitis amiericains lord par-
lie de l'lquipeinetl militaire
iloi.t sC s-ilt le gouvernemenni
lderal l)i.silien pour vaincre
I.i l)bellion, l.es machines ap-
parlenant A a Police de l'Etai
de Sao Paulo ont l,.(quipees
avec .des mitrailleuses it y a
plusieurs jours et. maintenant
lont itie besog"e active contre
les lebt. lcs d itus E ai de t'a-
laria p is .de la li oni tre de
Sao P'auio.,liles sei vent aus.s
a a boimbardemient, imais puis-
quelles ne sont pus ainenag~es
L citte tlii. lI ult's its bomi bes
loiveit dir e jelv', 1 la imaui

eIh'larialoin dl'u iiijluiail
de la iii iilt.
W.\SIIN;Tox-- J3hn J. [las
kol, genie liuancier Ides inte
i ts de l)u l'ont et Presideni
. lu Comite 'Natioual )Demo-
. crate, i (i'C cll't 't' eL.t'iliiiil
que le plays cst au loud d'utIL
d1 dL2tession ('coiiOiitq ue etl
i(je tout individu ayaut quel-
que argent devrait i'emnployer
eu de bones valeurs puoli.
iques, alux prIx actuels. Cetle
declaration est d'uue siguili.
cation remarquableen vue du
lait dte la sittatioun liuauciere
de Haskob. .Entrc. 1923 et
1928 quand le pays jouissait
'one grande prosp6rit6,Ras-
kob lut un des maguatsfti-
tanuciers ,du pays., _- -
-o-
C(:lle lne est ulineann-e d m0oerale
Sj\V.\Ailx(iroN Sons i'in-
ilueuce de dures circonstan-.
ces iunluencant les 6tecteurs,
:avec la reaction contre;la~pro.
hubttion national pregnant de
larges proportions et uvec les
higues des parties s'abaissant
de chaque cute, les elections
au Congress, dans deux se*
tinalaes a partir de .mardi
i . 1 ii. plus Si-
glil i. \e et des plus agitees
tlepuis noiiibre d'annees. -
,'eut uuc couclusion a I)re-
v ,r queo ics lcimocratcs le-
i.nt des gains considera-
,inl> icilue s'ls i'uobtleuneui
i.c tL contiole dil Cougres
liois Ics siLcs ildiqueut que
tuite anUte est une auuee
liIIocrate.


Tous les niembrts de la famille se
sentent micax quand ils commen- |
cent la journee ai cc une cuilleree
de ce fa. ieux la..atif doux et ra-
fraichissant.

O------ "' ,

I II~ ~ ~- I iU i [I


Dernieres

Notes

scientifiques
-o-

Une devise inventAe par un
savant de l'Universit6 de Ne-
braska- devant fixer le temps
requis pour les reactions men-
tales montre une difference en-
tre diflerents types deoperson-
nes.
-0-
Les chemins.de ter trancais
s'attachent A augmenter la pro-
duction agricole dans les re-
gions q,'il, desservent par des
minhodes educatives I'exten-
sion de culture mecanique.
-0-
Un petit theatre de Berlin a
ete do'6 de sieges reversible
de telle sore que leurs occu-
pants puissent avoir en lace
une scene de cinema A un bout
du local et une platelorme de
lecture A l'aulre.
-0-
Une compagnie de chemin
de ter aliglais est en train d,
taire les preniires experiences
exteisive- tn ce p'Iys des ira-
ver,es en acitr qui jusqu'a
present .vaient 6te consideree.s
comme nuisant A la signalisa-
tion 61e'ct ique.
-o-
Un savant de Munich a trou-
v6 que les personnel out si
developp6 le sens de I'audition
qu'ils peuvent entendre les sons
au dessous de ceux perceptibles
aux oreilles hunimanes et ceux
plus 6leves que les plus hautesi
notes d un violon.
-o-
Deux savants du Minnisot
ont trouve qu'un pis de main
doit contenir exactement 13
pour cent d humidity pour don
ner la miilleure quantit( de
grains out invent uut appateii
pour y supplier.
-o -
Un apparel 6lectrique a ete
invent par un Canadien pour
tai'e Un bruit 6clatant en vue
d'avertir un aviateur que sa
machine perd de la vitesse el
est en;,danger de; s'etlondrer.
-0-
'Un apparcd sur; un 6ventail
electrique a 6t. invented qui
doit etre altal hi au muur ou au
plancher pour hiter le cliaut-
tage d'une chambite en aug-
mentant la c.irc latlun de lair
chaud.
-0-
Des expect leinces j extensive
par' un savani de'ffuniveisite
duMin)nisota aont indiqu que
I itpritnerie avec des carac-
teres du type 10 est lue plus ai-
sement que tout auire type plus
lare ou plus petit employee
-0-
Dans I'annee lisca'e.qui s'esl
close receinnment de travaux
s'evaluant a 59 millions de dol-
lars ont commtnc6 pour l'ave-
nir imm6diat en Italie d'un
plancomiplet de d6veloppement
du domain.
l-o-
Oper6 par un systdme d'hor-
logeiie pour hult jours sans
attention, un apparel a photo-
graphier a ete invent pour
photographierautomatiquement
les 6clairs, et fixer leur ma-
gnitude et direction.
Un inventeur calilornien a
6quipe un aeroplane avec des
turbines-helices A 'avant et A
i'arriere devant servir pour
stabiliser et quand elles soni
renvers6es, comme des treins.
oontue


contre
CONSi'IPATION
prene les
COMPRIMtS
8UISE8
de DELORT, Pharmacien,
119. Ru Saint-Antoune

C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS
]POt.T-A1rt-PraIm ifOU
AWe. PMTUs; Pharmkeml.ALBKrTUa
4 Pharmacle du D Jutina VLRD
*of touti leo bonno* PharBaei .


I


4
0

61
c



1


1"
Au Radio i
Voice le programme do concert qui
sera execntt ce soir, i la Sta-
tion H. H. K,
8.00 p. m. Orchestrede la Mu-
sique du Palais. (Dirig6 par le
'i.eut. Luc Jean-Baptiste.)
*1. Washington Gray, .iMarche.
2. A Gardea Dance, "Fantaisie.
3..Operatic Pearls, ,Selection.
l.,Farewel, Valse.
'5. Back in your own back
yard, Fox Trot.
.6. St6nio Vincent, Meringue.
8.30 p. m. Lecture par Je Ser-
vice Technique d'Agriculture.
8.40 p. m. Monologue Creole
par Papa Youtte.
,aPapa Youtle pas pass D6pu-
te .
8.45 p. m. Orchestre oElite
Jazz). (Sous la direction de
Louis J. Scott). "
1. Nina, Fox Trot.
2. Hubbert Blues
3. Fleur d Amour, Meringue.
4. Haili en 193o,
Blues de L. J. Scott.
5. (.:a .. c'est la vie,
Meringue de G. Frank.
6. My baby cares tor me,
Fox Trot.
7. Patience Mesdames,
Meringue.



Mariaqe

Mercredi martin eut lieu A la
Cathedrale, la celebration du
manage religieux de Melle
Vertulie Balmire et de Mr Lu-
dovic Victor. Its ont tl con-
duits a 1 aulel oar Mme Madiou
et le Docteur Ed. Petrus. 1!
L'ollicier de l'Etat-Ciqvl, de
la Section Sud, Mr Paul Lo-
chard, avait proced6 au ma-
riage civil du june couple lun-
di apres midi. Les tenioins de
I epoux out ete : Germain Mit-
ton, Felit Duplessis, Francois
llerard, Arthur L. Duiozeau,
Th. Verdieu, L. ainleau, F. An-
cion ; ceux de l'epoux etaient :
Dr. V. Laurenceau, Benoit A.
Duroseau, Justinien hitcot, Be.
noit Casseus. Louis Prophete,
Docteur Uabriel Elie, Frederic
Jean-Jacques.
'..uupliments.

Clinique St Fran9ois
Dr Agenor DEBROSSIE
9 11 a. 5 p. u.

Dr Victor MATIlURIN
6 9a. nm. 2 4 p. im.
Grand lue en lace ue
bSilla], Tailleur.



A louer

Grande maison au Bois
Verna. Tr6s contortable. Cinq
grandes pieces.
S'adresser aux bureaux du
MAT IN.


a













l.
I







U
i

U
a

a

d





If



K
U
U
I
U
U


U
*l


HOTEL COMMERCIAL
Vli Rue des Miracles ( prts la IBa eqida Cnaada )
~" TElphone No 2097 0'1
;,,Par sa position, I'H6tel Commercial qui eat situA6 pr l a .
que Nationale de la R6publique et Ia Baaque Royale du am
fire aux homes d*afaires des autres villesaidu pays It
strangers de passage A Port-*u-Prince,ldes.'avantages tr6s amEI
ciables.
III est recherch6 pour le contort desirable qu'on ystroave.ti
:hambres sont bien adrdes et spacieaise. Leu mete do gimi
prepares A I'H6tel Commerciall en font an endroit praiwMi
iour les diners qa'on offre A deslamis distingu6s et qt'oa 4-
6ter. Service accl6tr6, a sur6 par na personnel de choil .
S'adresser pour lea conditions I.esUplus avantageuas an
ritaire:


J.C.DORISMOND


Les Meileursa
Pour Adoleseents
parce que l'avoine entitre-
riche en 6elments nutriti-- .,
a 6t0
CUITE SANS FEU-
AU MOULIN-PENDANT 12 HEURS


FLOCONS nDAvOINE 3 MINUTES


N crologie

,'OCc'matiu oat eu lieu, en
I'Eglise St-Pierre, de P6tion-
Ville, les fun6railles de Mme
J. B. Weber Francis, d6c6dde
bier matin.
Un convoi nombreux accom
pagnait la d6tunte qui laisse
beaucoup de regrets. -i,
Nous prbsentons nos sin-
ceres condoleances aux pa-
rents que ce deuil cruel a
6prouv6, particulibrement A
notre ami M. J. B. W. Francis.


REMERCIKENTS
Mme Vve Ciaudius Ganthier
&sesenfantsM.Emile Uauthier
et sa lille, les families Gan-
thier et tousles autres parents
et allies remercient bien sin-
c6rement tous ceux qui leur
out temoigae leur sympathie,
a l'occasiou de la perle cruelle
qu its vienuent d'eprouver en
la personae de:
Ae Claudius Ganthier, avocat
lis les prient de croire A
leur protoode gratitude.

Mr et Mme L. Salanave et leurs
enlants, Mme Clamart Ricourt
et sa fille remercient tous ceux
qui leur" ont t6moign6 de la
sympathies t'occasion de|la perte
cruelle 6prouvee en la person-
ne de leur mere,
Mme J. BLAIN,
nee'Mary.
Its leur en garderont une pro-
londe gratitude.
Cap-Haitien, 18 octobre 1930.

Administration G6kmrale des pales
AvIS DE DEPART
Les depeches pour;,New
York et I'Europe ( via ,,New
York direct par Ie steamer
(Astreaa seront termres same
di 25 du courant.
Portlau Prince, 1e 23 Octobre
1930.


Panama Railroad M,
Le steamer a Guayaq
attend a Port an Prini*
nant de New-York leIs
27 Octobre, avec: 70as l
correspondence, et paruths
meme jour directement
Cristobal,Canal Zone, p
trdt,et malle.
Portau Prince, le.23 OctoW
Jas.H. C. VAN RED
Agent Gntdral
Accident d'alemlobile
_'Londres.- Donnant ma' b
pour sauver cello de la fulle i
son patron, George Emer .ls,
noya A son 176me anniverhaiN
de naissance quand sonmAt
mobile Sedan glissa dams la nr
vitre Thames A Runnymmed~
Deux autres occupants da rW
.4chapp6rent A la noyade.
) .;ortsubite d' centre alln
m. awriccain.
.BRCMB.NTON WASHINTON -
La marine a pay6 aujov1e
d'hui un tribute a un deo a
meilleurs commandants
quand un service ltuobre I
et6 c616bre A l'Etoile do Is
Mer, 6glise catholique roOale
n6, eu m6moire du coftit
amiral Henry J. Ziegesm*.
qui mourut mercredi suMt
ment.
a eemm* o 4


AN A
MALAI


'LELIXIREZl
Or OeeO r OwtIl
J s jmJd


Inml


Toutes les *Polices

DE LA





BOlE N1 (I

comprennent la Protection centre l*


Foudre sans augmentation de tauw



Euq.LeBosse#Co


Agents Generaux


I 'I II I I


~BR-_ ~ I


?~CeP~e~r`


mbwno mw-


--I | --


mV am


-- c__ __


nl o71 I Ir
wE


A-ttt"







-i i ........ LBE ATgI--2

ASSUREZ-VOUS

a la
General Accident Fire & Life
Assurance Corporation Ltd.
!de.,Perth (Scotland )
1r la .eBNF.AL -est une des plus puissantes et des plus vates organisatie
bo VarmiLe msoll ne se aouche jamals surgeon champ d'aclion qni embras le
*aP<.Nontre'iosndie conv auai b occasion par ia hieal.
alpolices pour Automobiles couvrent vols, irceudic, 3malveillance, doPmagaes
00 6 utrui daaS a personae ou dans sea biens.
wilssPowices MaritimM s6mses par ses branches d'Europe sont payables en Haiti.
ye Poli.cesdontre accidents saot valables dans lunivers entier. "ous les voya-
fIovrsieat done prendre la precaution de ase munir4d'une police centre accidents
sol ias 4000 dollars, la prime annuelle n6tant que.de; 1/2 0/. soit 20 dollars t. C.
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves
Agent G6n6ral pour Haiti.
SOUS-AGENTS fort-au-Prinee. G. GILG
JEAN BL WAI airi6mic


Panama Railroad Steamship Line
Service de fret et de pasasqers en lie
NEW-YORKCITY N..Y. (RcISlUDoa, LANAL ZONE et les PORTS de la COTE
OUEST de I'AMIRIQUE du SUD.
^alas rapide et le plusdiiect service de transportde passagers et du tret entire Hail
I ports Europ6ens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama
Voici la liste de nos agents pour lea principaux ports de I'Europe :
4ngleterre Moo-s France
Mrs. G. W. SHELDON & Co- 17 James Street LIVERPOOL, ENGLAND
The fellowiag are uer Ageas at prii al ports in Europe:
ENGLAND, -SCOTLAND, RANGE.
Messrs G. W, SHELDON & Co.,
171James Street, Liverpool, England
-In France, Messrs G. W. Sheldon & Co. are represented bylthe following firms


GLELATLY HENKEY & CO
21 Rue de la R6publique
Marseilles.
HfNY PERON & C6, Ltd.!
53 Quai George V.
Havre.
HERNU PERON & Co., Ltd.
Rue du Monlin A Vapeur,
Bouloene sur Mer.
Messrs E. A. BENDIX & CO '
21 Allengade, Copenhagen.
OSLO, NORWAY.
International
Speditionsselkap Oslo.
MM.ATLANTIC FREIGHT CORP'N
Ballinhaus, Hamburg 1.
Germany.
Messas ATLANTIC FREIGHT
CORPORATION
Germany
Messrs ATLANTIC FREINGHT
CORP'N.,
24 Quai Jordaens,
AntwerpBeigium


HERN PERON & C'* Ltd
95 Rue des Maris,
Paris.
HERNU FERON & Co Ltd.,
Ruef de Tianquilitt,
Dunkerque.
HERNU PERON & Co Ltd.,
9 Rue Roy,
Bordeaux.
GENOE, ITALY.
Messrs HENRY COE & CLERICI
PIAZZA S.MATTEO,No 15Genop
COTTENBURG. SWEDEN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messrs ATLANTIC FREIGH L
CORP'N.
Ken Emmaplein 3,
Rotterdam Holland


MessrsSTEIMANN & CO


l --- --- ---


E CLOU de la SEMAINE
1A.nouveaux disques incassables ( Durium Chaque
4ie on nouveau disque i TRENTE CENTIMES Or.
i magnifiques phonographes portatiltsa VINGT Dollars.
Distributeums pour Haiti.
THE PAWLEY SALES C., Inc.
1618, Grand'Rue, 1618.
Accourez y tous, avant qu'ils soient enlev6s.





Bon Mare.e


RHUM PALMARES

Extra-fin


XXXxx"
Par Gallon: Or


0,50O
1,00
1,50
2,50


bur des achats de Gros

Ptendre avec la Direction


Pour hls hoinms aussi


De plus en plus les homines
comPrennent que leur person-
naUl depend de leur attrait
personnel-et que cette attrac-
tion personnelle est base ou
contrariee par la chevelure. 11
trouveni dans
L'Lxelento
Quinine Pommade
La combinaison idEale pour
cattrait e la sant de ila che-
velure.
Lne chevelure qui nWes' pas
on sanl ne pevi tre altra-
yante I La Pommade de Qui-
nine Exelento est une preoa-
ration medicale. Elle embillit
la chevelure et a rend'souple
et soy',euse, de tell sore
Su'elle nourrit aussi la cheve
lure et lui donne la beaild el
la sant.
En venle chez tous les dro.
guises. Pour 0.30 cenlimes
seauemenl, il eat expe'di s d(s
riceptson du prix.
Eele t., iemnicie CoMIM
AslaSia, oeria U.S. A.
Agents demands pour tous
PU


MIOctobre 19.40
P I I-_


Vonte ar Convention
-ot r/Pa01'alo. _
i En vertu de la grosse"en
forme ,ex6cutoire d'une obli-
gation hypotbhcaire passe
au rapport de Me Jean Joseph
Marie Louis Vilmenay et son
college. notaires.a Port-au-
Prince, en date du six Sep-
tembre milneult .cent neut,
earegistrie et signifize avec
commandement; il sera pro-
ced6 le mardi que I'on comp-
tera'.viugt huit Octobre dejla
present ainne, a dix heures
du martin, enul'etude et par
le, miaislere de Me Jn Jh.
Marie Luuis Vilmenay, no-
taire public Port au I'rince,
rue du Centre, A la vente au
plus offrant et dernier en-
cherisseur, d'une propriety,
tunds et bilissessisea 'Port au
Price, rue du 1'eugle uu du
Calvaire,conubtituant la moitie
Nord d'une plus grande pro-
pri6te, laquelle measure douze
pieds et demi de facade et
vingt pouces de niSi.yen soit
eu tout quatorze pieds qua-
tre pouces sur quarante de
protondeur; elie et buit ne au
Nord i ar Luzincourt Dejeaiu,
au Sud par Eugenie Autoin,
A i'Est, par la dite rue du
People ou du Calvaire et A
I'Ouest par qui de droit, sui-
vant proces-verbal d'arpee
tage de llorelle Haspil accom
pagu6 de sou plan en date du
4 deiembre wil neut cent
enregistri ;
Sur la rmise a prix de Mille
dix gourdes, montanten ca-
pital et intt &ts de la dite
obligation hypolheca ire,outre
ies honcraires des avoeats
poursuivants et des charges


':m ..___ __


PAGE- 3
- m - . -- |_ _


The Royal Mail Steamp.


I ..~~._ -


Packet Company


Le steamer a Sea Victory D venant de Londres. Kingston
et du Sud est atleudu A Port au Prime It 2s,Novtmbre prn-
nant trdt via le Nord pour:;[pvre,Aniveis, Londres et tcut
les ports d'Europe.


T6lophone, 2311.


de I'enchre Cy .... G. 1,010
A la requdte de Madame
Cleanthe Lalrance, spouse Phi
lippe Carnier, assislte et au-
tonrise de suit imi, propric-
tAire,derneurant et domiiciliic
a Port au Prince, ayaintopour
avocuts Mes Windsor Michel
et Frangeuli ligaud,a\cc ('Aec
tion de domicile cin eur
cabinet.
contre la dime Ctiuimne
Blain, Veuve Innucent Pierre
Pierre, proprietaire, denieu
rant et domiciliee iu,',itau
Prince.
Pour plus ampl hs rensei
gulivefPlnts S';,tditrt'l uaux. avo
cats poirsiiivaliS tS ol a Me
ILouis Vilmenay, notaire d(po
sitaile du cahlier des charges.
Port au Prince, le 22 Octobre
1930.
(S) W. MICIIEL, Lavocat.

Allez f
Cosmopolitan Bar
Rue dii orI-Per,pr(s de '/ ell',
Mme MARIA l IW'Ill'T ,
Conso mmations del c clioix.
Distinction et bon got'.


DENTOL


i-a.
Arnwuqu


Journal IE MATIN
Port nu Prince


A la Petite

Maison
1637, Rie dlu Cenlre, 1637.
Vient d arriver :
Poidrel Monpelas.
En paq(uet de 1 gourdea
Gros et detail,


..* I. e. as (.. I-- -



Les en eilles d'Odeon


Sont arrives 305


iu umI eros


nouveaux


et merveilleux de DISQIJIS ODEON.


Demandez la nouvelle listed et


procurez-


vous vos disqucs au plus t6t,car les quan-


titles arrives
eDUisees.


Aussi
l'annee.


ce sera


sont petites et seront vite


le dernier a rrivage de


Bazar


Odeon


J. KARAYANY.


&


Rue Ferou.


LA HAITIAN MOTORS S.A. a le plaisir
d'aviser son aimable clientele et le Pu-
blic, de la reouverture de son Garaae,
Rue C ou Grand'Rue, dans la cour de son
Magasin, c6te gauche, entrIe du Garage.

Mecanicien ExperimeneI, Travail Soigne

Exactitude dans la Livraison.


Frix raisonnables.

HAITIAN MOTORS
Phone:


S.


A.


2379.


4%


j


Anale Grand'Rue


6uteilles X
'XXX


_ L_ ____ __ __ 1_ _ ~~_ _ _


- --- i~-- II i ... aI II


I. J BIGIO, Age nt. Gnral.








Vendredi
24 Octobre .1930


Le Hatin


Pageol


EnergIque


Agft vit. t r f CtUlwice t
Supprime les doultero
de to mtedio
obn tout. "Wtiplao
0
to PagoI decoieaftene ,
a raleunit le i ious des
voes urinatires qu't rl
et compltemeflnt nou
ae Jugulani toms lea m*
WeaQs t ei babitant
VAWIlANINE '
19 . l e

I-- --


antiseptique urinaire


C' 6C_"7
. '-rOca est -.^r p. ia p) OLt 0I'-t *Ilo t ,


Plus de 50)0).0() ir)pia s.
Pas uni centime n I'a e .I, penst p1)ur
CUn d'cux


rIparation


Vente a conditions, si on le desire.


COMPAGNIE D'EILAIRIAGE IE LI(:'IQUE:l


Port au-Prince --
Cap Haitien


lPhone 2'266.
I'Phone 2(;5.


L4 Pagol. qui d6
congestionne les mu-
queuses des votes art6
~anres. renouvelle Is
UtisUs. rrice & un M
jeunlssement comm
des cellules Le PgOL
meurtrler onam sul-
ment pour le gonocoqwe
partout o\i it eliste.
a inals encore pour tous
b )les autres Mtlcrobe.
auzquels ce dernier
rut *'asocier, suffit
l tout II est tle fonde-
ment. Is base du tral-
tement de i'arthrite ou
do rhumatlsme blennor-
ralique. parce qu'tl eat
celut de sl bloonorrA-
gte ell-mene. *
D' Bnuhai
do M atituUa.

E 'bl ('iatelain. 9 r nt Valen
clifiies. ir. *I *" If 1 *


BIERE NATIONALL*
DE LA
Brasserie Natior


Se


vend artoul Or 0,10 le


verre malare sa quality su-
Derieure.
Protejez, votre 'poche et


votre


Asante


toujours.


Ce qui n'a Jamais6t6 fault
Ce qui ne peut 6tre d6pass6

Kola Champaqne
F. SEJOURNEl
Ppare dans' d(s ( nlditiOcs liJgotLI Ss
D'ASEPSIE
Preparation et Vente
PHIARMACIE F.SEJOURNE
Angle dts flues Roux et du Centre.


Gonilez l)ius les Rhiims

ET VOT('F (HOIX S'ARRETERA
INIVITAl3LEMENT SUR LE


i.--


Qui,


u-u
LI


I __
I


F


prix 'eial,est insurpassable pour sa


purete et la finesse de son arome nature

DIS7 ILLERIE DE TAIGLE Unc

M. FONTAINE, Prouri'etaire CA]
Depot: Anale des rues-Danles Destouches
el Maaasin de fEtal.
Represenlan s: St-Mairc:jH. Deschamos
Cap-Haitien: M. Giordani
Jacmel: Pascal A. Brun


U .5
EUG.Len BOSSIG& C
Aaents Genera


-Lc- ~X ~C- -- I -- rll~ll 1 rrr lu


- -.----i~i7-


r


tes Rely ill




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs