PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04957
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-18-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04957

Full Text





eni Magloire
DIRFC1'EUR

|My RU AMERICAINE 1358
tI L PHONE,N 2242


"^*tANN~fyN*6823


ItflTiEL


La d6mocralie eti la dmoeralie.-
V9 n'estgsps ameux. mais premiere
e r'esl I'aboulissemetl fatal de
I'eipriemee hujmise. hl.deuxieme-
meal dmiorralie, aristocralie, ploni
locralie... Toules res craliiesi se' -
lent. II '. a qu'uie bunte craIli.
'es la thieecraiie, i coudilion qu',i
y lluan theos. LLotMA i


. LUNDI 20 OCTOBRE 1930


51&'33 V'I3n W *L"4W Irual 5


haits de la ernne


U lANCB FAMILIALE HISPA-
gPiIICAINE,.


at q u e.!vous devez
Spu pr6s assez des
ialts de la semaine
e, ou que du moins
aiw besoin de diversion,
gallons vous entretenir
uI nques 'aits ext6rieurs
w-nout pas du rest 6tran-
il Haiti et ce qui i'irt6-

sR*s une des derni6res
de la Soci6t6 des Na-
tI'Bspane a pris, A 1'6-
ga situation navale et
s anciennes colonies
es,une attitude tout.
ttendue.
qu'il y a belle lurette
Marine, espagnole a
figure dans les ca-
guerre europ6ens et
iM lEspagne en avait
son part d'autant plus
q u ue cette deca-
de sa marine n'etait
doe aspects de sa d6ca-
anerale.
A ils,A orce d'entendre dis-
par les nations enro-
oes leurs situations na-
respectives et la ques-
i nuoe marine proportion
pour chaque nation, A
rang, I'ancienne doiuina-
des mers a fini par re-
adlquer,elle aussi, one bi-
halion de puissance navale,
dequ'elle envisage n'est rien
moin., toutes choses 6gales
(lileurs, que la reconstitu-
Sr de sa marine au regard
baa ancienne situation de
ade mitropole des terres'
overtes p a r Gristophe
Tlomb.
Vous pensez s a n s doute
depuis des si6cles, la si-
tion espagnole, a 1'6gard de
Mterres, o'est plus ce qu'elle
It i 1'poque 6voqu6e par
i la Societe des Nations.
Ini bien, a-t-elle pose la
n, en m6me temps qua
I situation convuit6e de
ce navale, d'une a re-
ce d'une union tami-
intre eile et lea ancien-
vice royautsa hispano-
ines. a
00 sujet, dit un compte-
a des travaux de la So-
des Nations, M. Quino-
de Leon a tait d'avance,
reserves de i'Espagne au
de toute proposition qui
I de nature A nuire aux
rts.d'amiti6 qu'elle a pu
b Ii r r6tablir, plut6t --
f te anciennes colonies
Ntouveau Monde, revenues
Etats ind6pendants au
t.p du premier tiers du
o-nvieme si6cle. s
a 4tte evocation des ancien-
'vice-royaut6s a est cartes,
une trouvaille, et noub
11S raison de dire q u e
intervention espagnole a
j6oiete des Nations est no
qui inttresse Haiti, car le
r a vice-roi des Indes a
i- Une 6poque o Ion appe-
Iails -terreas da Nonu-
Monde,- tat Colomb et
des premi6,ws terres de-
hut an poiat de
territoire.
i.e ae basant sur c dtait
hO, sur ceiui quell
encore des 6tablisu-
sir la c6te d'Atriqiu, y
son acioas fipe
di MA6wuc, at sur la
1 6 d droits queUe
t reclamer aur iibral-

_e avae d6tenaive
Sle de lni assurer le
-e ellectit de tout le de
cement te c6tes alUanU-
:.' 1 ret eauterraneeanaes
slo Pleieud iii AicoMxner..


~mmumacatuon doe 'am-
a r etpaguul na*. p.a s
al


spoliation, que I'Espagne dot
subir, en 1898, taute d'une
marine convenable, de la part
des Am6ricains qui lui enle-
v6rent Porto-Rico et les Phi-
lippines.


HAITI ET LA CIVILISATION NOIBE


' Le couronnement du ( roi
ds rois ne croyez pas
qu'il s'agit du Christ, mais de
I empereur d'Abyssinie, le ras
Caflar, aura lieu le 2 no-
vembre prochain. Le monde
enter le salt, en a 06t inlorme,
y a et6 invite. Et ici, pays de
nagres, nous n'enu avons rien
et y restoas indiflerents.
Les Etats-Unis seront re-
pr6sent6s par des personna-
ges 6minents, 1'Angleterre par
te duc de Gloucester, la Fran-
ce par le mar6chal d Esperey.
ue temps est low oiu l'utelli-
gent et patriot Benito Sylvain
se vantait de frequetter les
course d'Lthiopie et aie et d'etre de 1'6tal major
d'un monarque atricain.
A delaut d'une repr6senta-
tion haitienne pres la cour du
rui abyssin, nous aurons uu
temoignage blknc des talents
politiques et administratits
que les descendants de I'Ari-
que savent deployer lorqu'ils
se constituent en Etat iude-
pendant: c'e&t Colson.
Ne se dit-il pas, en eflet,
qu'il a etedesigue commecon.
seiller financier en Abyssinie ?
Haiti esant, avons-nuus tou-
jours pretendu,A I'avant-garde
de la civilisation noire, il est
tout natural qu'il trace A l'ar.
riere-garde le chemin des pro-
gr6s sociaux qui doivent as-
surer le relevement de la race.
Colson est dans I'espece, un
symbol, autant que l'indtfle-
rence elle-meme en laquelle
nous tenons leschosesd'Abys-
sinie, depuis B6nito Syvain.


HAITI ET
ROPE.


LES AFFAIRS D'EU-


Si nous ne nous int6ressons
glu6re aux choses des nlgres
d'Atrique, en revanche, nous
taisons n6tres cells d'Europe;
car, A l'occasion du project
Briand d'une confederation
europ6enne, le ministry
d'Hatti, le distingue Dantes-
Bellegarde, a 6lev6e a voix, an
risque de frapper de a stu-
peure ou de dire des choses
qu'il important pr6cisdment de
taire.
Ges deux appreciations ne
sont pas de nous, mais de 2
journaux tranuais d'opinions
politiques diflt6rentes, mais
qui sont d'accord *pour troun-
ver qu'it n'y avait pas lieu, A
it6gard des Etats-Unis, de sor-
tir de la moderation don't M.
Briand lui-meane a jug6 bon
do taire la rbee de son propre
expo&6. 11 ltt qu'l y alt tou-
jours des royalistes plus z616s
que le roi. Voici d'alloeurs ce
quen disent leas deou our-
naux auxqaels anou taiaons
allusion, le Joum et lAxi
DU PSUPLB, lea passages wull-
gnps 6tant de nous:

(NOus n'aurons garde d'ou-
blier 'pisod pW tre te_
PittW ue de la se&C.st
le dacours do dl16u6., hai-
., u, m,. Bef[egarde, qul nest
pas seulenment Iun de ora-
tours Ie pls pniasacts de Pas-
mbl6*, malisan de ceux q
reculent le moins douan la
franchise desmotts..On ait quo
ioute rit n tot pas bon n d
dire ; mats quand uae verit
a*tf diel est bon de lPn-
ro er. ( LA journal) .
g vaPol


j Poup6es de Salon


-- Cousins -


Abat-jour.

Grand choix de fournitures, glands
fringes, dentelles d'or assortiment de ga-
lons Lame dentelle argent etc...

Vous trouverez le dernier cri de Paris

a des prix tres moder s.
Prendre adresse au MATIN.

TU16phone : 2267.

A.. .....


roles de M. Briaud, it ( M.
Bellegarde) fit remarquer que
celui-ci avail pris un soin
particulier a atfirmer que l'U-
nion Europ6enue r6v6 n'ltait
dirigee centre personnel.
aNous 1'en croyous volon-
tiers, a dit M Bellegarde,mais
on ne peut nier que 'un des
buls, siron vises, du moins
desires, soit daffranchir l'Eu.
rope de -imnperialisme des
Etats-Lnis de IlAmerique du
A ord.
a... Son discours, rempli
d'accusation a jete quelque stu
peur dans les rangs des deli-
gues de la S. D. A ( L'ami du
people).
Pendant ce temps, nous d&-
jecnions ici de isme aminriCain a A la sauce
electorale, selon le p:)int de
vue just d'Elie Caieria.
- --

UNK
Nouvelle Imaprimerie


Le typographe bien connu du
monde des aftaires, M. Lhlris-
son MORISSET, qui a profess
pendant dis-sept ann6es dans
divers ateliers de cette ville,
nous prie d'intormer le Gou-
veroement, les Archeveques, les
Ecoles Congreganistes, les Eco-
les Priv6es, lea Chefs d'Admi-
nistrations Publiques, les Mai-
sons de Banques,,les Compagnies
*l Commerce et particuli*rement
le Public, tant de la capital
q no de la province, qunil jvient
de fonder, sur. la demanded de
nombreux commertants et d'a-
mis, une IMPRIMERII A la rue
Dantls Destouches, No. 222, en
face du d6p6t del'Usine A Glace,
pour 1'ex6cution en tous genres
de travaux de ville en couleurs,
cares de visite, de flancailles, de
manage, bordereaux, connats-
sements, ent6tes de lettres, bil-
lets d'enterrements prospectus,
impressions d'enveloppes. me-,
gmorandum, cahiers A souche
circulaires,et tous autres genres.
L'lnprimerie invite tous ceux
quo la presented int6resse ve-
nir taire une visit d'essai.


Choses

Scolaires
Vendredi martin a 6 6 procla-
m6 le resultat des examens d'ad-
mission A I'lcole Normale.
Vingt et une candid:iles inmu-
niesi de leur Brevet Sim pie de
capacile ont pris part A ce con-
cours. Seize onl te reconnues
aptes 6 suivre les coars de la
premiere annie.
Voici leurs noms par ordre
de mnrite: Melles Rerimt Chas-
saing, Andrea Louis Charles,
Simone Tr6mant, Rita Prezeau,
Carmen Laraque, unme Anglade,
Etodie de Wendt, Elsie Mc-
Intosh, FernandeSt- Lger, Geor-
gette Guerrier, Georgelle Jacob,
Simone Paul, Madeleinm R;gault,
Jos6phiue Dyer, W. Scott et
Adeline Turnbull.
Les 6preuves kcfitbs et prati.
ques out dui quatre |ours.
Le jury, sous la presidence du
Sous Inspecteur CI. Poth-1, 6tait
compose de Mine R. Lerebours,
Directrice de I1Ecole Normale,
de Mmes Fequiere, Crnian, Mile.
V. Latortue, me'nbres.
['ous tno' coiitil.metils auxl
laureates.





Fwales *A'
Visrkis ..

Depurez votre Sang
par 1e

CUROMAIL
Votre sang eat impur. il cliarrle dos scoile,
de toxines, don't ila pt iu e ikli .ir'assop, 0t
Ce ImpuretAs se tradilsenl iim irrnLitis Bath-
rieures, en bobo,. si deagrieabls. si doulou-
reux souvent: cloua, furoncles, boutuns ux
dmian ealsons insupportables. tce snlt nf
leS ulcres, lea tunmcers et les tlliromes qill
urviennent stir un organic snie eniptuisoiint parI
un sang vicil. On peti (,vlter tout rfla ou sen
erir ra pdement pat une 'ire au OureonA.
Cest li medi.ataon la plus i,., It plum
normale e lat plus scienuirique, qui utiUse lea
vertus do plus de 83 plantes coneirs do no*
treta et dei medecins de lanuqutt-, unsi don't
Monieur OnutDu, pharuncien &, par dea pro-
0cd61 modernes rhunt lea suc, dants une for-
mule qui lui coiti des annaes d'experilnces
0i d* tavilT. Le succts a couronnA ses effort,
at is OuoMal gubrit les maladies de I& peau,
"etma, dartres, pworlasis, dbmanguasons,
ou n, furoncles, boutom, ulcros, dou-
MU u vmntre, kge critique.
"~e tbteem rj.,.mt Raw"oOURONAl3
baIss -Ps rm q- Pripa^ r
ipR DoAt, LTONsOULUNI t(ame)
9i4A PWfv-wPr*W,: Phlrmecie suCM.


LOTERIE
DE
,'As 9o6ti@on d M Wembres du Corps MUaslgnnt
t d I&AlUlance Frrangaieel

Le 176me tirage de cette loterie eat fix6 au dimanche
9 Novembre 190S i9 hreadu'matin an Caf6 sELDOORADOs.
Le Gomit6 d'Administration avise. le public qu'il ne met
plus en vente qu 3000 billets au lieu de 4000.
JLe prix du billet eat de 4 gourdes on DEUX coupons de 2
uinrdes chacun.
I Gres lot Gourdes 2,000 2 Apx.du ter gros lotf50G.100
1 1 .6006W 2Apx.du 2e- a 30 v 80
I a '1002 t 3me 20a,40
150 lots deg;;A 1800
87'Lots se terminant parltes deux derniers chiffies
des trois Gros Lots Gdes 5 435.
N. B.--,Paiement des lots gagnants tousles jours)
do dix hear ia midi au Magasin do -IMON VIEUIX


Dernieres

Notes

scientific ties
-o-

Lerembourrage ei esouchouc
des chaises s'est developp# en
Angleterre.
-0-
-- 1 y'a 1500 tonnes de ma-
liire solide dans chaque mille
cubique d'eau de mer.
-0-
Les resources en puis
sauce hydraulique du GuatV
mala ont tW estimees A 1.300
000 chevaux-vapeur.
-o-
Des extramitls de lacets
de souliers ont 6t1 invent6es
qui sont visskes pour emptcher
qu'elles ne se percent.
-o-
Des reserves de mineral
de manganese A Java sont es-
Stimres contenir plus de 10 mil-
lions de tonnes.
--0-
Un building d'aflaires a
Wt6 6rig dans une ville alle-
minde presqu'entierement a
1'epreuve de la rouille de racier.
-o-
-lies reservoirs en verres vi-
tri pour le tranipolt du lait ont
Wte introduits sur les chemi ,s de
fer anglais.
-o -
-Tout le jus de la viande cui-
te -ur une nouvelle tal)le blec-
trique grille est aiienm dans
une lasse au-dessous.
-o-
Le plus grand d6p6t de
cuivre connu au monde se trou-
ve au Chili. 11 est estim con-
tenir 700 millions de tonnes tie
mineral.
-0-
Un masque contre les gaz
a etl spbcialement construit N,
I'usage des mneiageres quand
elles polent les oigions ou
kpoussetent leurs mnasons.
-o-
La Suisse exige que les
conserves de viandes importees
soient estampes atin de mono-
trer la saison dan(s :aquelle elies
ont 6t prepares.
-0-
Des experts ont estim( que
le monde s'est servi de plus de
metaux pendant ces derniures
25 annaesqu'entout autretemps.
-o-
Le gouvernement nationa-
liste.de la Chine a reuiplac6 Ile
vieux systeme de poids et me-
sures nar le systlme m6trique.
Un bureau demonlab'e a
S invent pour les sales d' -
tudes. Un enlant peut le dk-
monter et le rassembler en
quelques minutes.
-o-
La France a plus de 20
companies importantes de
constructions de locomotives
et plus de 30 qui construisent
des wagons de o11-6 et passagers.
-0-
-Trois couleuns seules ou en
combinaison peuvent 6tre ap
pliquees aux blocs de cimenit
armne tn construction A I'amde
,'un vaporisalk ur special .
Une tenetre A chassis d'in-
vention anglaise pent etre ren-
verse dans son cadre pour la-
ciliter le nettoyage.

Apel a people allemand
BERLIN- Au milieu d'un tu-
muite d'interruptions commu-
nistes et de clameurs occasion-
nelles do division, le chancelier
Bruening a tait appel aujour-
d'hni au people allemand A tra-
vers le Reichstag de se hater
d'avaler la medecine amere ac-
tuelle, de jomdre ensemble ses


6paules et de se mettre au dur
mais n6cessaire travail de re-
construction nationals.

D &3I1 avialemrIlreasuis
NEWYOaIK Un ch6que de
25,000 dollars.a t*e pr6sentt au-
jourd'hui an,major Dieudonn6
Costes el an lieutenant Maurict
Betlonte.ll a ete present par le
colonel E. Eastwood de Dallas,
Texas, un patron de I'avialioa a
un lunch d'adieu aux aviatiurs
au club de publicists.


oire fiI


... a vu passer un tbuodevant
iotre bureau et qui vociferait A
gueiule que veux-tu. Echevel6,
hiiare, il criait,tendant ses denz
bras vers le ciel qui restait na-
tiurellement sourd A ce qu'il cla-
mail. Lei p issants souriaient.
Les feUmmes ?'eni etravaient.
'uisque ce Ilou devient lIa.ge.
reux, que ne lul montre-t-on le
chemin qui mnene au Pont-Beu-
dec ?

... a Vi, pIndant i'averse d'a
vant-hier soir, la ht(e dfun de
nos amis (|1i avait ti surprise
en ville da c6t6 du Caf. Pelers.
II n'avait pas un sou en poche
et n'a pas le droit de signer an
caf6 de la Place Geitrard. 11 se
mit tout simplement sous Ia ga.
leric tde la Mli n de 1Mattbis et
:ttl iillit jus lit w ii |;ard uine
:iil lc. 11 1',1 lil ; pied et quel*
iquei s l nt iilli ts i I I oil )ouL vait
I t").l ll ia'r orie, lus
.v'c lC to r l it l 's mains
.. \ I .i so :, Cliham p-
Ict-Mais, (Iuel |its it' unies genus
,;;; t i I C.,i-l ( mIllessieurs
.p I iiihil tl-i ii, ( laturelle.
tleit[ ) ,t t I i'tt t,'les. D a liiu
Icl l". i V u .' tmil S t lilu.d res t lr h ilosoplies et
A!v' so. iiii. "s scie'iiili ju ,. (" 0oul
ils 'xpoXpsiit'.i ir ls dloclrines ou
!"s d',(C liV Celtcs,, pouir, elimlite,
I,, comientler... p(dhintesque-
nmep itl. I. io l,"l!n 's, sI I, sle it v lt
;nii.si ,ls ilter. 11 tl.iil pr s (it
miiinuil lor'sq ii. s se s palrcrent.
11 n icStl. alons sutr la Pl.ice,
i<' le vetill ur,- le giniarine,
qui soillnolati sur on thanc... et
la lui:ie qui proin uit. de ci de
i, ses i ais de lu mtnre argen.
tee...

...a noIte u tlirts beaun gste
Iuii uadversaire ih)lii(Iue. llavait
pieidant l. lulth fli elqlques
catiiiirade.s i ai re qui itl devait
lutlllr 1), 1i0n 11 1I .rn6es qui
outiil pic tli' l.i c>i llation ni-
IionUle du 11 ( Ilctiire cour.int.
I,a bataille limie, il est reveltii A
,tiux et Ieur Ictii lhi loyalemnent
Ia uaim, il Icur dil:
La batiaill est finie, il ne
resale plus pIice (ique pour unie
,iunitie lovale et Iranche enire
nous.
,El la poignice ,d main &chai-
gee, its se d1iigtrent, aturell ,-
ienl, au G(raiin li lntel de Fran,-'e
on ils vJd lcrit qtielques coc'\-
Im lls coiipOsss ivec de la bonin
Cozhuie d Oir d'lix lBoy.
VU...l s S.1,10 soir, a Se't
ifle/n /n Ijugli 1, un oune hoin-
itiC qui, repute epierIdant pour
soln amour (l lii danst et Ides
l)oissoins lines, ne dansa pas une
l'ois nine l)ut pas 11t grog. Ses
amisi en talent etorin(s et les
lamnes avec lesquelles il char-
lestoiie d' ordliarii e t'aient di-
sit)Uinees de ce qu'elles appt-
laient son nit-pris sudain et iiI-
*ttendu. NU il. (Lii. qui voit
tout e itA qui n'hiappe aucun
des petits d6tlals qui se dissent
autour des fails et gestes des uns
et des autres, trouva le mot de
I'histoire. Notre beau jeune hoeu-
ine atit Iriste parce que tout
sinplerment la danseuse avec
laquelleil se plait le mieux dor.
dinaire avait I'air de se plairte
davantage aux ladeurs que lui
debitait un gringalet amosant et
moqueur.
... voit que Candio don't on
n'avait plus parle depuis quel-
que temps commence A repren-
re sa vieille reputation d'au-
trefois. Tout Ih monde veut al-
ler aux soirees de Candio et
lorsqu'il y chiante, Cimie-Variates
tait salle conible. La pousse
nationalist de ces jours-ci con-
corde avec n, 'egain d amour
pour les c imu'dies et les chau-
Sons lOCjktj..


Ass' ., /, d- CoiFir a cide.it


Sla u iein'r,. A i.lidt Fire A
late A-usit.iiixce ~,oiUuration Li-
mited p.- Vve F. Bermingha n,
AglntiGeanral pour Haii.,


-" -- ~ --- I __ ___ __ __ __


i


& a k dA d lk A I


L~ __


"r


~F


I


*







LIS MATIN- 20 Octoel 1930


PAGE 2


"_S_ _o__ msp -


SiMMONS


I ITS SOMMIERS MATELAS OBEILLERS
Le sominier "iKag Bottom ) est caractk6istique pour sa solidity et le
repos qu'il lait trouver.
11 n'y a pas de mpilleur reconslituant qu'un sommeil paisible et non in-
terro ail)i. Le so unier King Bottorn 9 ous ra joair de ce sommel
r,'nrtileurs I esenitiel A vote sant6. Sa labri ation'scientifique vous
isiatr s -),minm!il paisible qui tait.lrouver au corps le repos qu'il rclame
apr,"s ine ,ni')rinc ide rude labeur.
11 v.st hygi(ni Ii ', ne tait pas de bruitt, it n'est pis oxydable, el se nettoie
tres l:cilee nllt.
Le tc;a ir est I it "en acier pressed et it peut dtre employ sur n'importe
quiel Il.i
l'x i i. i/ sn)i:t wasenenl unisommier et vous verr(z qu lestt lait pour
donneir totes les satisfactions possibles.
En venl' dans lous les bonds magasins l'aimeublement.
Hepr6sent6 par :
Victor N. M&NSOUR & C*.
P.O.Box A-86 ; Phone 3117
.Iorl- -i-Prince, Haiti, i


-'~~.4~.b'


Nouvellcs

Eh aneres

It 4010 PiRESi. : \VS

1 O)ctobre
CoiDntrulion ile rells ldi'irai c
BIHEUlitADIE (o uIhmlvine)
Le Ministry des ''Tr.v.ux i''bi). C
et du Tralic ;.ujurd lii i an:
nonce un progr timli !" ''o
truction tic roult'. (lcv ', m -
ler 36,0>00,000 ( 1 ili s. ) 0
propositions a 'i i Iran
raises e alleritnLu, out .
revues.
La fi, de hGem'lor|e Uii \ mhil lilmetc
WASIlN sI ) ). a in-
gelnents So til SU 1' I- pIv!
(l'6tre co upil'-I( tc1 : ;1 1 olai
pour filimeir Iv rc' o i i \'
de t.o ge W Va-si ;,.n, d, st
naisaiiC:e sa i, ;i o)ii V ir -
non, la iiiai .o.- \ ;tisl i! ) i i
don aiiant la rivit' :.; Poltom,.
doit el' le ,i iegg.' rd u e griand
parlie du liln qui t,: drstinud A
etre r6pandu A ,r.I\ s le pays
en coziu,1 tion i n0e] i C c it11 t)
tiodi dn 200(, an I vc im dI
naissance tit de .' Ig \V.Wash, g
ton en 1932.
La rioluilioin ali ri'si'
1110 DEJANEliKtu-I)cs noa
veaments extensits de Ii outpcs out!
616 fails par le gouv, iiinetni
t6ddral aujourr I'hu ,ii las -*a cami
pagne contite les lorit i revol u-
tionnaires,parilicuiterc-miit da ,
la section nieridionale tie 1 Iit.t
de Minas Geraes.Des troupes de(
reserves et de volountLres s'c-
laient assembles aux camps dt
concentration des villes sous:<
conlrdle federal.
PORT ALIEGL- L di,
lion d un rr'gimiii '.-e
l'inlaaterie fleddraic adi, i Elal
de Minas Geraes et la dl"kitt n
de large forces l6dt'ale, ca la-
vour des insurg.s out ,et rap-
portas dans un communique ot-
fciel rebelle aujou, d'hui.l.e corn
muniqu6 a declare qu uuc torte
concentration de troupes dtait
en progr"s au long de la Iron
tabre du Paiiama-Sao P;ulo,u ,
region uU It i dl iitvt tedci ai' -
et cells de: Ui.suigts out eat
assemblies pendant ces dermieis
jpurs pour cc qu'on espare etre
ua engagement superieur.
A la Iuedalion Josiah Nami Jr
NEW YORK -- D. I'argentz
pour aider le Or Albert LjAttiUi
clans sts reclierchies doit tiret
donne par la lodiatio. Juis,ah
Macy Jr. Une allocation _sra


privue pour lei dipeinsis di.n Ajourilemenl
lalalhlll.lit 21i- l capabic (I ai .I des
Ic savaitt. La lonidaliou a i :,: CArDlINDl
cre6e au pruieunps dertiier pja logue A la
Mrs Walner Graeme Ladd, avec des lonctio
un fonds initial de 5 mliiuis tie ont regu
dollars en lumnoire de soai pe e. truclions (c
La some et le uatilurcn de Il leur ordon
cliair'et de athemnatcien n,: soul travaux de
pas connius. Ul de ses buts est Ce travail
de st-i, \ir Iliumanite en stimu ,nuage d'un n
lau lci recherches scie.itiliques. t etp e
All Ikl:tle'sliillirll d r 'oriltii'r ail c tinmentp (I


rparitioius du R101
iT'ON. Comme Opi-
catastrophe du RIO1
nnaires de I'aeroport
aujourdhui des ins-
lu MiaistIre de fair
naat d'ajourner les
reparation du R100.
comprenaitl 'ajus.
ouveau sac dans le
qui est retour.l r~-
111 ulnlO voa an'Cana-


\V \ISil,\uOU.N -L.s, ii o.ni- d. S discon'inu(6 a Mt6 or-
.itMoiis de I. :. voidi, oidc do itice jusqu'd la fln de I en-
-P(ci.' l d secret-:ire I ,lon ,v: iq ie du li101.
Ao. .serlpath, : il spial ot t j I'rogr0s tconoiuiqu-esau Cauada
L~ ONDRIES -Le c iocelier de
noncees :iUo.ao id'hd ii I DI ) i i' 1 Nquir Philips SI')wdeni
1 (it, dt st) )l;it t' 1 1. I It. it liennett, i'retuier du
riaisef' is ,l II aUin E- I l s I C:,., ,la, out convenu dans des
\VA'dli \,II(\ -- ,' M'' i Iscor!s t' r.di o que de grands
i. rcla n 1 2)2,559 co,.i;e, .. ,: ,, s It's coadionis 6co-
i.a s I' n. d an 1 a' (1, I ai. I ,;uniuJaues sont en march,
2-017I .sceo qu d U1 i lorce d'arlisle,
201,1 l.5) l .v)c.e us l.h en LOS AcNGEiS. Gloria
;tsur.c. Le rappn i t 'it. ,, S\Ja ,oJ, tOode te cinldm, se
'lr tie, 9t lsottique- ou prepare a introduire une action
es ,le 1929 puhl)e aujoard hn,,enl divorce centre le marquis do
par le D parlemtunt duCulu.nir- lualaise, pour cause de ddser-
.e, a tuoitr 101 ;aririi:es :u ton, d'aprs des rapports pu-
complis pour toute, population bli d a. p
eI 1)00 0:nit s, t.indls qu-e ls ,li- Ac l1ii d i i iOD
,' t*'Ioe s se so i ( .1 ,, ,'i 1[ A crid e n d .m a i o o
oC ciasne 1000 CIIHEYENNiE.- Le lizulenant
,r cal \\ 'li \. Caldwell. un des
It.s Iroubhls daus I'lule 2 aviateurs de l'arm6e assigns
Ik)MIIAY--1.a police aujour- pour laire aboutir en hAte lea
A. I .... ... .......I .. I.. .... ....t. ,i ii' n at*l|li.ltn l In --


(I IIUI ial .ellc LIe t cUll nil nelll U
les terines Ide prison 250 memin-
ri es du Congri' de loute I lude
y comprise Lalli, secretaire du
!.rnier Conseil de Guerre du
Congr s et lils du President de
la municipalit6deBomibay.Boiu-'
bay se trouve au milieu d un1
arret de tr'vail de 3 ours par les
,uviiters. des termes de 9 nnUis
tii'eipri,:on ici e ic t i igutrt'rtx 11i
)o i-s IL 'l l IDlu t .I t--
I i ( ill "l I11! M | i i 1 t 1
I i *'. I i . i *u
*.oi6reb (pris uiaus un rail, tf'a-
pres les pUvOIr i novelltinent
a.quis du vicr-rui, rendant iltc-
giles de tells organizations.
Nouvelle r6glemenlation .e..a
du Sipping Beard ambrieain
WASHINGTON-Le Shipping
Board a adopted une nouvelle
de laratio eglernmeialion
ILUdra
tolicu iTen-
cc avOc it-, detenteurs ite con-
(i ats ou les optrateurs des vais-
seaux du gouvernement. Celle
reglementation a tt( announce a
la suite d'un meeting hier du
Board. ajoutant un nouvel ele-
iment a uae situation qui a ete
,ous investigation pendant quel-
,it: leiiupb palr un couaitt pici-
dentiel.


wuum um ae o anti la ratiillCar
tihu du Jopon au traite naval
de Londies de Victoria ai New.
York a etO tue quand son avion
s'efloudra dans une tourmeate
de neiqe pros Lockout, Wyo-
ming, I autre aviateur, le lieu-
tenautlrvin A. Woodring, s'est
fraye un passage avec succ6s.
lls se lihaaient avec les papers
qui devaient Cire euvuyea s
Loindres pir bateau.
llIh r precoce i-u .Colorado
1.),\V'Lt, Coi adu. -- Des
vents froids et de la neige ont
dounn A I'entidre region nionta-
gneuse uu avant godt de I'hi-
ver aujourd'hui. Loe traffic a 6t6
arr6t6 sur terre et dansa Iair et
la temperature dans beaucoup
d'endroits est au desoua du gel.




Avis
Ecole Naliemale de I6decime
et de pharmacie.
La Direction de l'Ocole Na-
tionate de Medecine et de
Ptnarmacie s'cmpresse de rap-
peler aux inttress.s que, con.


LA HAITIAN MOTORS S.A.'ale plaisir

d'aviseroson -aimablelclientele et-le Pu.

blic, de [la reouverture de son Garaqe

Rue C ou Grand'Rue, dans la cour de so t

Magasin, c6t6 gauche, entree du Garaul


Mecanicien Experinmenti, Travail Soignj

Exactitude dans la Livraison.

Frix raisonnables.

HAITIAN MOTORS S. A.

Phone: 2379.




Panama Railroad Steamshio Line

Service de fret el de pasascers enhe
NEW-YORKCI'Y N.Y. !CRlluDau, LANAL ZONE et les PORTS de la
OUEST de l'AMi RiQUE du SUD.
plus rapide et le plusdiiect service de transportde passagers et du trt. entu ,
et je ports Europdens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de
Voici la liste de nos agents pour les principaux ports de l'Europe :
Angleterr'1 Booeo Franoce
Mrs. (i, W. SHELDON & Co- 17 James Street, LivERPOOL, ENGLAND
The following are oear Ageats at prisipal ports in Europe:
.ENGLAND, SCUTLAND, FRANCE.
Messrs G. W,; SHELDON & Co.,-,
17-tJames Street, Liverpool, England
-In France, Messrs G. W. Sheldon & Co. are represented bylthe following flrm


GLELATLY HEN KEY & CO
21 Rue de la Itepublique
Marseilles.
IIEANU PERON & 'C, Ltd.I
53 Quai George V.
Havre.
HERNU PERON & Co., Ltd.
Rue du Monliu A Vapeur,
Bouloi ne stir Mer.
Messrs E. A. BENDIX & Co
21 Allengade, Copenhagen.
OSLO, NORWAY.
International
Speditionsselkap Oslo.
MM.ATLANTIC FREIGHT CORP'N
Ballinhaus, Hamburg 1.
Germany.
Messes ATLANTIC FREIGHT
CORPORATION
Germany
Messrs \TLANTIC FREINGHT
CORP N.,
24 Qtai Jordaens,
Antwerp,Belgiumn


HERN PERON & C'aLtd
95 Rue des Maris,
Paris.


HERNU
Rue


PERON & Co Ltd.,
de Tranquility,
Dunkerque. .


HERNU PERON & Co Ltd.,
9 Rue Roy,:
IBordeaux.
GENOE, ITALY.
Messrs HENRY COE & CLERICI,
PIAZZA S.MATTEO,No 15 Genor
COTTENBURG. SWEDEN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messrs ATLANTIC FREIGHT
CORP'N.
Kon Emmaplein 3,
Rotterdam Holland
McssrsSTEIMANN & Co


!4


C- -


formnment A I'arrdt6 du 16
Septembre 1930, I'ouverture
de I'Ecole de Mddecine aura
lien le Isndi 20 Octobre. a
huit heures piccisesd! mitin.
Les iDScriptions po, r let
6tudiants en Chirtrgie Den-
taire et en Pharmacie seo' t
closes le mere eli 22 Oct -
bre 1930.


FAI;3L.ESSE
Dt-BiLITtE


DESCHII
l g4p6rateur du Sang. ptrorit parIl'61lte m6dcale.
S oericur A'I. viande crue alux AerrugIneux. Admis danl 1 I*U&MOO"AX
Drcin.i.ossoDnHIENG,O*sue Paul S Uraudr, PARIS etPbs*IrImi**


Les MKrveilles d'Odeoi


Sont arrives 305 N umeros nouveaW,

et merveilleux de DISQUES ODEION.


Demandcz la nouvelle liste et procure

vous vos disques au plus t6t,car les qua!1

ties arrivees sont petites et seront vi

eouisees.

Aussi c. sera le dernier arrivage d

I'annee.
1
Bazar Odeon

J. KARAYANY.

Angle Grand'Rue & Rue Ferou.


I I


a


-~------- ;--~


*Ir


I





LE MATIN 20 Octobre 1930


! '.\( 1


S aii


S


A greable


R iche


T


riomphant


11 roique


E nerqique
r
CACHET D'OR
CACHET ROUGE
CACHET BLEU


As recevons des Gonaives
ithommage d notre ami Char-
tIn Fombrun que neus nous
inpmssons de publier.

La Grande
Victoire
/


ound


A (reeable


R ich


T


H croical


E nerqeti(

Fine Liqueur
Stuperfin
Fin


=an


GOLD SEAL
RED] (SEAL
BLUE SEAL


bli ce qu'ils appellent le tameux
otrat Rodenbr, coptiLE CLOU de la SEMAINE
malheureusement sans cetteL e la
puissance de rayonneanent de Lesjnouveauidisq ues, incassables ( Durium v Chaque
I home. On avait oubli6 que semaine un nouveau isque A TRENTE CENTIMES Or.
Fombr unn'est pas seulementi Les magirifiques phonographes portatils a VINGT.Dollars.
encore de sIArtibonite q na Distributeurs pour Haiti.
dan lea trois quarts d e ce THE PAWLEY SALES Co., Inc.
partement le souvenir de son 1618, Grand'Rue, 1618.
passage A lInspection Scolaire Accourez y tous, avant qu'ils soient enlev6s.
de sa ville natale qu'il conti- --- -...*****..-r 9
nue A aimer en depit de tout,
kta encore vantpartout HOTEL COM ERCIAL
o s'exer;ait son a c t i v i rtp H O TEL CO
de reprdsentaut du chet de Rue des Mirasles ( pres Ia Banque do Canada )
I'universit6 Hai'ienne. Comment T#,lphone No 2097
done, pouvait-il r6colter la ternm- Par sa position, I'H6tel Commer ial qui est situ prO s la Ban-
pete, n'ayant jamais sem6 le que Nationale de la R6publique et la Banque Royale du Canada,
vent I... Au s6nat de la Rdpu- offre aux hommes d'aflaires des autres villes du pays et aux
blique nous ne doutons pas de strangers de passage Port-au Prince, des avantages tres appr6-
la belle attitude qui sera la ciables.
sienne. Aimant son pays et d6- cI est recharch6 pour le contort desirable qu'on y trouve. Les
sirant come tout le monde chambres sont bien atr/es et spacieuses. Les mets d's mieun
son avaucement, son bonheur, prepares A I'H6tel Commercial en font un endroit pr6ltrable
Fombrun sera certaicement A our les diners qu'on oflre A des amis distinguAs et qu on vent
c6te des plus fervent d tenseurs tiler Service acc6 6r6, assure par un personnel de choix. !
de la cause Nationale, travail- S'adresser dour les con litions I es plus avantageuses au pro-
lant lui aussi du mieux qu'il pri61aire
pourra A l'instauration d'une J.C. DORISMOND
nouvelle Haiti C'est tort de
cette conviction qu'au m6pris Panama Railroad L'sigeen
des tracts, bulletins et autres Panama Railroad 1 L'eseigNemeni donuU
machines du mnme genre, mais Steamship Line L'INSTITUT TIPEIIAUER
de styles divers nous lui avons --(o-)-- Deit se excellence an s rieux
done le mandate don't il est d6- de I'erganisatise
sormfas anti, et grAce auquel L' steamer tACristobal ))est de rgauisati.
il va pouvoir, nous en sommes attend A Port-au-Prince, ye- A linlaillibilild des mtlhodes
sArs,taire mentir routes les m6- naut de New-York le lundi emoloyes, ar c ni ten ce des
chancetks, toules les calomnies 20 Ociobre 1930, .avec8 pas- matures choisis.
quon avail A dessein colportoes sagers, 125 sacs de corres siques ela 12e la Phiosophie
centre lui. pondauce, et partira dans pour letude pratique des lan-
Gonalves, 16 Ocobre 1930. I'apr6s midi du mmne jour guess vivantes.quepour les bran
Electeurs de I'Artibonite. I diret,-om inti ,nor ( 'ristobali.- ._ i,,., i ,, -_,L..-


cnesa Ue iino-IU'IJUio,C ompta-u
bill td.
Ajoulons d cela une pension
irrdprochable au triple poini de
vue d IIfgikne.
Discipline et 7rao il
Attentions et soins
1537. Rue L'tmarre
lelephor / I 'iha.rn
jHoures 1 :.8 't2819.


POUR AVOIR UNE
VELOUTE


Bouteilles


PEAUl


L'usage r6gulier de la
nishing Cream Exetento cc
server votre teint aussi du
et aussi satinu que celui.d
bib. Nous le garantisson
LEXEi J"NT'O)
Vanishing (.,l',6M
Est une cr't mi sans gra
qje la peau absorb be.
uourilt la peau cI etip})
qu'elle se ltne, se ride, se (
s6che,ou ne devienne rugu
se.Elle conserve la pean
partaite saute.
Procurez-vous auliord
un pot d'Exelento Vanisl
Cream;en ventc chez tom
droguistes, ou directemen
nous, sous garantie, con
vous le preterez.
Ecriveg-noutpour avoil
6ctiantillon gratuit et un l
de conseils pour la beau
Exelento, Medicine Compas
., Atllaua,,ti orgia I ,S.A.
Agents deniandts pour
pays.


DL


'I r


Or


x


XXX. "2
xxxxx ''


0,50
1, 00
1,5()


Par Gallon: Or? 02,50
Pour des achats de G( ros
.sentcndre avec la Direction


ALIX iOY
28 annees I.Y sticrbs.


A 3

ACTION ELECTIVE SUR LE fVI7N
Cure complete de I'ARTI'~I (lF .r
Saison du 20 Mal au 25 Scpt'nilie
COURSES TENNIS GOLF POLO Iti ATr c ._S.NO
PAFIo SPtOIAL P(.IUR A "#-'t' ,.
T rnla l t r m..- n g 1>" I1 ( \ u e ** .
Un Vento d Ina !. ',!a .d s I a , I '.
+


ASSUREZ-VOUS
a la


General Accident Fire


& Life


1.


DENTIFRICE
ANTIS P riQ Ue
S. 4j- *


~mI ~. ~

4'


..'.
,+-
.Y.,.t .
,+ +


r un .
Sivr'' "s ll i
[4 pASTILLES
tou IRATON
to |- ; ........ u 'Lc Ac


Assurance Corporation Ltd.
de Perth (Scotland
Car la aGENWDAL eat une des plus puissantes et des plus vas'es organisaiioas
de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ *'acion o i embrasre 1i
monde
Sea Polies'cemtre imsendit couvrent aus.si les.,d6t. occasi ,'s ar i t'oirre.
Sea PdMc* pour Automobiles souvrent vols, inoiihdie,1,mailvei cei, dommige
easus A autrui d=nas personoe ou dans ses biens.
See Pollee Mrtftlmis 6e1se par ses branches d'Europe sont tabless en Ijk
Se PoMees ontre aceldouts soat valables dans iuuivers enterr* Tor ,'es ; vo.
teurs devraimet done prendre Ia prdeautiou de se munirv'une poli ,a conIre ic.idents
dau moins 4000 dollars, Is prime annuelle n'6tant que de! 1/2 "o. soit 20 dollars I. C.
Veuve F. BERMINGHAM, Aux (Cav s
Agent G6nural pcu a, .
SOUtl-,AWgN Port-an-Prinne. G. I1.(
)RAN BLAaMlW Ji c


triumphant


HHUM IPAL MAlILS
Extra-fin


-- ~- -- C I __ ___ __ ____ __ _e -- -- -- -- ---


-- 1


I


. -"' --a No


- --------~. ~c__ _~ ---


- - --


L


,v.








Lundi
20 Oclobre 1930


Le Malm


2Wme ,ANNRiE N* 6823
Port-au-Prince
Tidp)hone :2242


4: PAGES


~j.
~, #~ ..,~
.,~4. ', a
V
-,"
/ ~ I
'I' *~'
:-~I~*2.t.
-. ~I)A~.
I
* 11' *
P ~.-f *Jg ~-"*~~ ~
*.-. .~ ."
9
I. '-I-
* C *,I *
*.A ;~ ~
V 9
'5 -


t.
p.
9'


'4


:' .
I 'C,
I *j,*I*,I~,'*~I' 3
** IL
*** 4 ***~****** t,.~% .S'*'.flU.C.~ ... sw..rr-t~
.4". *. .,..~.-.LJas. ..4.M '-a ....W.4C..1a.~


Les RCIFr lUeraleUasFL
f


Plus de 500 0)0 proprittaires.
Pas un centime n'a et6 :16pens6 pour
cun d'cux


reparation par at;


Vente i conditions, si on Ie desire.
COMPAGNIE DECLAIIAE ELECTRIQ;E.
Port-au-Prince -- Phoi.e 2:66.


Cap Haltien -


I


LE(;)OS K DElPt)


Avec l'ouverlure de I'anre
scolaire, les m6res de lamille La Panama Railroad
vont sArement faire recom noncer les d6parts suiva
mencer i leurs enlants leurs dilectement, durant le
le onsde soltdge et de piano Si Departsode New Yoi
des ellesdbsirentqu'ilstassent Sea mer "L instobal* le
prog is rapidesetlposs6denti a Buenaventurai
fond cet art de la musique a laco le 25 N
qui n'admet pas la m6diocrit6, Jas H
elle n'ont qu'a s'adresser a
la grande artiste quest Mine ....--
Jean Magloire qui, a des
conditions tres avantageuses, A -
leur donnera plei, n eet entire Grand Ca.
satisfaction. Sous la direction av
S__.....-- ois Giraldi 'ui est dev
proprietaire e cet letabl


61111i


.,oulage des maux de Itle
et de la nevialgie en 30 m
nuites. Arr6te un troid Ie pre
mier jour et la malaria en 3
jcurs.
(666 en tabletes au$si


I BIERE NATIONAL*
I DE LA
Brasserie Nationale
Se vend artout Or 0,10 le
verre malkre sa quality su--
Derieure.
Proteqez votre poche etl
votre sante en la buvant
toujours.
C.- qul na j a Ist f I I -


Ce qul n'a jamasi6t6 falt
Ce qut no pout 6tro d6pass6

Kola Champaine
F. SEJOURNE'
P pare dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Preparation et Ve;nle
PHARMACIE F.SEJOURNE
Angle des lues Roux et du Centre.


I ~. 4


Phone 265.


GotIlei lous les gPhumsi

ET VOTE CHOIX S'ARRETERA
INEVITABLEMENT SUR LE


i


Qui,


prix c'al,est insurpassable pour


sa


purete et la finesse de son arome nature)

DIS71LLERIE DE IAIGLE

M. FONTAINE, Proorietaire
Depot: Anale des rues Danths Destouches
et Maaasin de fEtal.
Represenlants: St-Marc: H. Deschamos
Cap-Haitien: M. G;ordani
Jacmel: Pascal A. Brun


,'I

!Side Step Inn
S16(26, Place Gcf'rard, 1626
Consommationstde*ler choix
Service irrprochable
Had o-Orthophonic.
Tous les soirs.
I ........... !


iu Commerce
d Steamship Line a r'avantage l
nts de New York pour ort au.n
mois de Novembre 1930:
k ArrivagesA iPort-au PrI
11 Nov. le 1li Novembre 19
le 18 Nov. le 24 Novembre t|
t,niibre eI ', Nov. 1930.
. C. VAN REED, Agent G(6ufai


ife de France
viske et intelligence de Monsieur V a
venu I'associ6 de Monsieur Patrij1I
issement qui n'a pas d'lgalIeGRI


LA Ft DE FRANCE, offre a ses aimables et distingvf s cliel
les consomrmations les plus fines, les vins de t utes pro
dances les plus choisis, Cigares et Cigarettes, Sandwich
varies, a des prix defiant toute concurrence.
L'accueil le plus s3mrpathique continuera a Atre le an
leur attiait du Grand Cale de France.
PATRIZI & Co
T616phone 2341.


RHUM HENRI Garden

En peu de temps, ce pto
duit remarauable a conqu
de haute lutte une,renomtt
mee des plus enviables.

Demandez touiours le
Rhum HENRI Gardere.
-~-- -- .---


Pre-Ca- Tlan
Payez vous unIGOOD TIME en allant passeriagr6a:l
ment vos soirees a,
Pre-Ca-Tlan
oui vous respirerez au son d'une musique parfaite d'j
orthophonic dernier cri le; partums grisants des
rons en d6gustant les liqueurs les plus fine. les boilso
les plus ratraichissan e i des prix reellement surprenai


.I ----w ~-SU ~w.4 -- .1C a..W~ .~f


ALUMINUM LINE"
partss directs de New-Orleans et de Mobile.
pour les ports de la Republiqne.
Un steamer laissera (Tampa* Ie 25.Octobre courant
rt-au-Prince les autres ports de la R6publique.
Port au Prince. le ler Octobre 1930.
A. de MATTEIS & Co, Agents G6neranx


IAN ACTUISI -F


Insurance to

Une des plus fortes COMPAGNIES1

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur Ia VIE


"EUG. Le BOSSE & Co.
Agents Gen"rau4
___ lIIL____ra___


fluo~


Nev a.i '.
Grav:. c
Artcr ,.- 1 o ,
Obes_. e


Avis a


I


___ __ ~__ ____ I_____ T ___ __ __I_ __


__ ___~~I, ~,~ ---I -~Y


It~ ----a Y~6iCL4L~IDII


--


t
t


II- iB I I




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs