PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04944
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 10-03-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04944

Full Text






lment Magloire


lm. Ri o AMERICAINE 138
TELEPHONE N*2242

NIESmANN5 N810 ~


L' kme to plia pismias ds
m*ode,'est CAliW qia est le pies sel,
e',,si relii qii perl dtiloppir le
PINS d*terie persrmmelle, pnis.
'aMss e prtiedMe sen anli. itl nsl
linialis6e Pr lea forces dihr-
0lteM aMve wles OnIrs urn temmui
e Caln lobllerait coIpfrr.
Gesiges CLUIM AL~ A


PORT4.iCE (IAMIT)


VENDREDI


3 OCTOBRE 1930


- ,- ---- ---- .---


i' AFFAIRECOLVIN:


ma nls- .lig l te st r la j ejO de
s i sa qm e cette double quetioa do prin-
mandirect or 4taiw-cipes, I. o v rguent peout
que et de parlor le blesen tdre avec Is goU*-
do tout is monde. Ea vernamentdesfEtatsUnispour
l s affairse jt i e u t orgpalsr I direction do Ser-
dons cette nomination, vice, soit avec Monsieur Col
s actuellement. via, soft javec to at autre
oiderant l'imporlance tonctionnaire resent par le
i press, le groupements Departement d Etat.
iq es, et apr5 *ax I'opi- Quant aus conditions de la
ajttachent A cette ques- rdorganisation du Sei vice,c'est
ltle caract6re nationalist affaire, pensions nous q u i
I i done, on serail echappe a la competence deb
de croire queo i Mou- elements politiques reaction-
Colvin nest pas nomme naires et qui income parti-
o direction, ce sera one euli6rement Anne commnsasio
Sil'actif do nationa- technique quo, sansodoute, de-
at la mainmise directed vra s'inspirer du rapport de la
jB Service technique des commission am6ricaine Mo-
aires d e s 6parte- too, quand il sera en measure
minis 6riels do I'agri d'tre communique.
de l'nmatruction pu- Nous no voulons nallement
t do travail. dire qu'll as laudrait tenor
So'en eat rien: si Ie a-ue sompte* des ptsmar do
went no nomme pat* vue do personnel taut etu-
it faudra que ce soil diant qu'enseignant du Service
S am6riwain qu'il nom technique. D a n s cet ordre
a pei coit donc diflici- d'id6es, nous trouvons m6me
1ea0t quel eat dans cette que l'accord qui avait 6t 6 eta
bbM nint6rdt propre du bli sous le ministire de notre
nsi*mt national. ,... honorable ami Hannibal Price
S litl, A notre sens, im- eat A cet regard favorablemeni
t que cela Ift bien 6ta- significatit.
; er le point de vue na- Mais, vu la tou nure de r-
Meliste, sur cette question, onts evrnements et I'attitude
e Hit le tour de I opinion inadequate de I ancien persou-
geblique comme un mot d'or- nel etudiant, nous cruyuns
&be requ sans discussion et d6sormais impossible tout ac-
ies soot nombreuses les per- cod avec lui, et mdme toute
"meS et les tamilles qui se organisation sdrneuse sans
bt0 ech- o des sentiments na-jde ouveaux 616ments exclu-
lomalistes exprim6s giosso ment adonn6s a l'ensei-
mado dans la presse rouge anement prolessionnel qui est
am savoir, en reahlte,- nous raigonu d'etre principal du
rio de coire A uoire in- Service te huique, et etran-
an de ne troibser person- gers a la pIulutique active el
1.-en quoi consist esaen- A ses agitations.
tilement la question du Ser- Sur la question de la r6or-
vWe technique. la question de g.anisation mme de ce ser
buieu qui, 6e d'uane aflaire vle, nout reprodvirosquel
Sbourses fixees A 10 dollars ,es suggestions utiles trees
$ qu'on avait voulu elever A du Ra port non encore pu-
,fiiat daus l'agitation poll- bli6, de a derriere commis.
.o jsion du Budget du Conseil
La tolerance des responsa- dEtat.
N I de l'ordre public encou- Mais, d grAre, qu'on finisse
uo one rie de manitesta- raftaire Colvin ou ce
.on drig6es coutre le Doc- va L% s couvenu d appeler
ar Freemann avec lequel, en i
t _. ,.-_ ._. __. .., ailisi.


at, furent counspus et
it6s la ploupart des officials
4dracains du trait, et A leur
c#le haut-commissaure lui-
ame. Le Dr Freemann, su r
IMentretaites, quitta la direct
du service technique,sans
on puisse dire, a coup sur,
ce lut une mauiere de sails-
on donn6e A r'opinion ou
e fut qu'une consequence
1'expiration de son central.
it pour combler celti
ce que M. Lolvin a .6te,
is trois mois, recomman
Pr le gonvernement am6-
au gouvernement de l
Itpublique conlorm6ment a u x
i rds exiatants et cest ceitt
mandation qui, depuis
S mois, tient le gouverne-
I provisolre hesitant entire
devoir administration et lI
timent populaire.
Certes, le gouvernemen
a 'n est pia oblige6 d's
d'embi6 lesa candidals
lui present le gouverne-
aft des Etat-Unis, pas plus
Is la direction do serVice
que que pour aImporte
tonetton appurtenant
U pricess du traite. It peut
Sgel l'use cea deux chose:
o presmater des ub-
11 ne pout VGa se dis.
Sla tois do nomer el
Sre 4e p t ect* B. Nos

P our M. Colvin et tele
rIt s cause r6elle des diti-
actaelles,
fi Ii a csrtasaement onli
du service technique.
a est pas daens la nomina-
o de Ctolvia; ei0e. mst
fok 14A deterunaion da ata-

S iom d ao amiusienrels in-
~ ~ 1dBSFC -S


--o-

La photographic de L6o"
P. Remain repfoduite dans
a La Presses d hicr me semble
terne et sombre, ne trouves
vous pas ? Ma foi,c'est bien le
sort des photographies de
subir les outrages du temps I
'Par centre, I'6crivaiu e'I
mis en relief dans un Ian age
r'une nettet6 el d'une precti-
sion inEgalables. Oyez plut6l:
((Ecrivain d'un style d a lois
simple, ferme et cl ant, sest
depuis longtemps signaled A
I'attention du public par ses
a Profits Parlernentaires s ot
se r6vile un don d'observa
(ion protonde et aigue.
A 4crit divers articles au
course de la campagone electo-
ioralse actuede, don't te dernier
eut un trds grand retentisse
mea A cause des idees quI y
soot exprim6es ides qui,
quoique violemment discn-
tees. ne t6moignent pas moins
d'un grand courage de la part
de ua aulteur.
It matinteuant,voici un Cchan
tilun de ce style AatI l ois
simplelerme et 6a1qnlt: U est
!incwoable d'une iet/tigece
ausl comprehensive comme
ceade eMayard, etc... Avoue
iu cj nine est dAicieau I
c.u bien I ce snomme lCvSou-
reax. c'est la ma rque, c eat la
caractlristique, cestl ie ade
Umean de ce style tantgot6e
Vouies-vois avoir une gvdue
,idu tres grand retentissemcat d
dernier aruacle de Mr domain?
i tetwiseNotre Epitre aux Ro-
Smains",dost 1b 6chios reteon
stssant ont M t1l, pro


L Idea Rhum


ALIX ROY

28 annees dle success.
p... "".-= = =..- 77. _. ,...,, .,,..w '2. _- ...


ELLE 6'y entend mieux que moi. Tous lea jours de paye, elk
depose nos economiess d'abord, et nouw n'achetons rien a credit.
"Possedant de l'argent en banquet nous gommes exempts d'w.
quietude, nous n'avons pas dc crbanciers a viter et chaque ann&
nor economies s'accumulent.
La Brochure sur le Budget de Famille pubhlie par la Banque Royale
vous aidera a administrer votre icvenu-tant pour lee d6pna t
tast pour let Aconomies.
DEUANDS-KEN N KXEMPLAIRE

La Banque Royale
103 *0OA


du U



Nouvelles de

I'Etranqer
-o -
RADIO PRP.SS
ler Octobre.

ieclaralions de I'ex rPrsideint
de I'Equaleur
QUITO,Equateur-Dr lsidoro
Ayera, qui o onna hier sa
demissiorcomme President de
Is RIpubltque,a dit aujourd'hui
a un Comit6 du Congrs, avec
termel6 et sincerite, qu'il avail
tni avec ctt olfice. Dr Avera a
d'clar6 aux Congressmen qu'iii
croit dans les menelledars intrts
,lu pays nocessaire ( an autre home essayer de r6-
soudre les probl6mes 6conofmi-
ques at politiques de I'Equateur.
11 d6sire voutr le reste de sa vie
A la profession de Ia m decia
II est Age de 51 ans.
La lerre civil en COisae
SHANuHAI Contraireme n
I lad6claration nadionaliste qu'd
,aast sur Ie point de se rewire.,
on rapport que le g6nral Pen
Yuhsing conduisait ses Iorces
rebelles dans uu s vere combat
centre les tioupes do gouverne-
mnent au no d de la province
da Honan.B3ifn quo Ie rIbsileit
Chiang Kai Shek ait atfi n q e
Pen leader de plusieurs pro-
vinces revolt es et de pluy 'urs
revolutions auparavant centre
lea gouveraements viris etait,
ane lois de plus, sur Ie point de
prendre sa retrailte,il a ordonnd
A 50.o00 hounines de sa pr6cipi-
ter vers Houan pour rentorcer
sea troupes decamees par 6 mois
de combats au delA du fleuve
laune.
tI meavetal asti-. liaqie
a Berlin
. PARIS- Des assurances que
to gouverueuoeut allewlaud ave
serait pao fluence par ad powt-
eque anti-etantque des tasci,-
te1nhiiler out tle donnees a Ja-
cob Landau, Prsident de IA-
guMeAiMgiphiqUe Muive, par
i'e-ebancslier du Reach, Dr Jo-
msph Wirth a Berlin.

voquer la rupture de la mem-
brane du tympani Que pensez
9 vous de ce grand courage de la
part de son auteuri Jt :u .tj u
roure pMs, matis e e nI 'adintire
pas non plus. Le courage du
suicide u'est opuni da tout
mon laible I *
MoNiaIUR D CGa.RC


anala


Anu Philippines
SWIASHINGTON-Des sources
haul places des Philippines.on
apprend que I incident dans lea
relations recentes entre I'archi-
pel d'Extreme Orient et lea Etats
IUnis a boulevers6 les habitants
de ces lies plus que In nomina-
lion et la re'raile subsequent*
le Nicholas Roosevelt come
vice-gouverneur.
A lMose
MOSCO)U-La beonde annie
da plan de cinq ans d'indus-
trialisalioui d l'Union des So
viets a pris fid aujourd hui avec
des projects ambitieux de 12 o, o
daugmentalion dans les planta-
tions de lermes A la prochaine
saison. Bien que la fin otticielle
de I'annee d'allaires a 616 renvo-
yIe a cause de rapports agrico-
les incomplets, les 24 inois tai-
sant parties du plan de cinq ans
out eu pour resultals de large
repercussions A l'Imntrieur eti
1t'extirieur, specialemnent en ce
qui a trait aux exportations so-
viua1ques de blt tn pays 6tran-
gers.
onaiitrilction dun monoplane g6ant
ea Aaglelerre
LONDRES--- On a com-nench
aux chantiers de la Vickers Ltd
A Southampton la construction
inu lus grand vaisseau volant
,Ie lAngleterre, un monoplan
g6ant a v e c accommodations
pour 40 passagersen5cabines,un
lumoir et des do' loirs poor 20
,aersonnes.Quand il sera achev,
il sera le second plus grand
vaisseau volant do monde on
volume depass seulement pa,
le dernier g6ant allemand Do-X.
Expltits de beadits
LEFON f I Pa- George Kid-
mnore,20 ans,accus6 d'sssassianat
Sui se trays on chemin A coups
e revolver a travers one pa.
trouille de Ia police de 'Etat et
des gardens nationals daos les
nmootagoes pres d'ici,samedi der
Iaer,est tolouors au large.Fra -
pe dans one cabins derraire 4
montages avec uan company M
William Datton,Kidmore ouvnt
le lou d'une lenattre. II blesa 2
homes. Los patronillears ea-
I vahirent Isa cabinet apr6s uae
voiCe do coups de teu,mais Ki4-
more paasa travers lea lines
et so tauva dans Isa ort de gro,
arbres el Is brousse, tandis que
Dattou tat capture.
[ eavesxa dep6tsdeoradJis
TORIN'O.,Canaia- oes, di-
p6ts de radiun qui promettent
d'exceder ceux du tongo belge,
maontenaht le plus rich appro-
viiononement du d noode,ont te
d6couverts pris de Wlberlorce,
Oatario.


MMON3


YO'AOHAMAJapon- Le ma-
jor g rural Douglas Msc Arthur
est en roote. des Philippines a
Washington pour devenir chet
de I'Etat major de !'arm6e amA
ricatae.ll et parti d'ici aujour-
d'hui pour San Francisco.
k nrt as hbeae id'tl aIsglis
LONOlKES-Frederick Edwin
Smith, le premier comee de
dtukenhead, home d'Etat, eut
mort luste avaut midi aujour-
I'hui spres une longue maladie
des bionches.U elan IAg de 68
aS*.


Propos

cachetes

Noire ;splrituelUconCrer' S. ZAde,
quejaime beaucoup(soil lit i npas-
sant), rapporte I'histoire d'un pau-
vre cheval qui :i ourut d'inanition
par la faute dun inaitre impitovable
et pingre, qai lui avait mis des lu-
nettes veresaux yeux, pour lui faire
croire que la pal le stche don't ren-
gorgeaii toa ratelier Mlait de I'herbe
fraclie coupe- du matin.
Jeco;nuais un autre oheval au des-
tin pilovyable :celui de Pervai, un
Shonnetemcommersant en vins 6tabli
Santre fois A la Grand'Ru .
Ayant fait I'acquisition de la hl te.
Perval la soumit i un regimede fa-
mine qui en eut reason au lout de
f quatre jonrs.- C'tst hien ma veineu
Is ecria I erval sans plus d'attWndrisse-
m1 ent. la bi-te meurtjuste au moment
ou elle prenait I'habitude de rester
s its manger.
S. Zde compatissanti uoux amnidc (
bWts maltrait es I Cc midih I 'Ho'el
de France, viens done boire avec moi
Un COCKTAILAURHIUM SAIITME CACHET
D'on... ien nest meillouraux inmes
scnsibles


Le (uicago Beard of frade
absoul le Sovieds
'CHICAGO- Le gouvernement
des Soviets a ttl exontre par
deux leaders du Chicago Board
of Trade de toute intention de
faire baisser le prix du bl6 par
des ventes fictives sur le mar-
chd de Chicago.John A.Brunnell,
'resident du Board, a declared
au 4-omitt du Congres investh-
guant la propaganda sovittique
que la vente de 7,500,000 bois-
seaux de bli lut une transaction
de prdvoyance et non particu-
lierement lourde.
I. nouveau cabinet avtrithies
VIENNE Karl Vaugoin a
r6ussi A pourvoir l'Autriche d'un
nouveau Cabinet succ6dant A,
celui ae Johann Schober,racem-
ment d6miussionnaire. Le nou-
veau cabinet aura 2 membres
fascistes. Le nouveau chancelier
agira come Ministre de la
Guerre.
Revolles de leaimeni i
MCALESTEROklahomt I t
moins 4 prisonni6res dans an
cour des temmes du penitencier
de 'Etat turent blesses dans
un Iracas qui, dit-on, a suiv la
consonmation de biare ( de
choc a que lea femmes avaient
secrelement labriquke.Des cou-
seaax et autres articles lurent
mis en ieu comme armes, les
lemmes blanches ainsi que les
noires partic.paient an d6sor-
dre dans la soiree d'hier. Trois
des lemmes blessees ont At6
a:nenees A l1h6pital de la prn-
"on.
Le gqntral Gouraud a New Yoirk
NEW-YORK Le general
RenA Gouraud, gouverneur mi-
lilaire de Paris et commandant
de la Rainbow Division de I'ar-
une ambricaine pendant la guer-
re mondiale, est arrive ici et a
reVu le salute de 13 coups de ca -
non.Le h ros I ancais de guerre
a 0t6 chtud-.ment anclaem per
les autoritis de la ville et les
v6t6ravo'.
Ceitre Iesclavage
GENEVE-Un appel passion.-
nI pour une action concerted
Iafn d'eflacer I esclavage A tra-
vers le monde a At. tait par lord
Cecil, homme d'Etat anglais,
dans on discours devant I'As-
aembl~e de la Liguedes Nations.
II a Atabli le nombre des escla-
ves A 50.000.
Declaratiios ,da vnce-roi de I'lude
SISlLA-L)ans us discourse de-
vant le Ministre de Painat, le
lord vice-roi a d6noncA la cam-
pogeo de dlsobeissance civil
de Mahatma Gandhi.ll a dtclarA
que les leaders du Congres Na-
1tonal de toute I lnde ont amenA
la rume de leur pays en corrom
pant la jeanesse.
i acde larAie atmricaise


que ques rare couples qui tour.
noysieno au son d usa ortopho-
nic, dernier.modele. Puis, elles
s'en allerent. O( se demandait
rwourquoi elles 3taient venues,
irsquelles reviorent. Mais tilles
ue restereat pas ppin longletmpe
que la preiaiere les, et parts.
rent, et ue revaifrett pas.


Asnurez-vo coatre -.%Cti4Jnt
A la a Genera .Ccldent I t
ilae Asusraiic %-orpurauto L.-
ajlted A.- VVr F. trL oatnInwj
Agentf.0Oner io,,ur di t,


t*









... a vu un gentleman qui, du
haul d'un balcon,- cela rap*
pelle F'histoare de Ia fameuse
cane de M. de Montesquiou,-
anVait des pierres a un group
de feinmes qui, anx Gonalves,
criaient Vive Mayard. E, ces
lemmes a qua cet elegant
des bouleveards parisiens lan-
,ail des pierres, 6taient pour-
lint sans pchie... Celui-IA ou-
bliait sans doute,- peut-6tre
aussi ne le s. it-il pas,-- qu'oan
<-nvoieaux fe'mes que des pier-
ies... precieuses
... a Vaux (jonaives de pau-
vres diables qui avrieui e16
pays, pour crier, d to us leurs
0oumonsportits: A baa Mayard.
A ais dans ta chaleur coinmmruni-
(Itive des maniteslalions, als ou-
lierent leur pee Ile voin ap-
pisu trop v'ate Ct e n-rent a
orier:
Vive Alber MaNauid... Vive
kihl l Mayard.
-omiuine quui l ieulhant tait
toujouis une cauvre tqui le con-
da mne.
*
S *.
... a vu, hier soir, un liomme
qui se lAchait rouge parce que
arrive tres e.i reiaiid i un ren-
dez-vous d'allaires iil n'avait pas
trouvi celui a qui il avait de-
mand6 de I'attendre. La belle
aflaire. Arrive une here trop
lard, et se plain ire de ce qjue
I'autre n'a pas attindu. On n at-
tend que les I mmes qui, lors-
qu elles arrivent eii i ev i nous
paraissent plus -liles d'avoir6ete
dsaesprem6ent altendues...
*
... a vu, mercredi vers midi,
uIn honmme 616gamment vOu
Tun costume palmnbeach qui
mar chail pros du palais de Jus.
S- 1 tait;visibloment fatigue,
ice dmarche .devenait pesaute.
Sa figure dtait blkme do sueur.
11 arrive pros de la petite 19n-
laine crasseuse du coin. Du ro-
biue, 'eaucoulailt, since et.le-
nue, mais allechaule par sa lim-
1idit6 diaphane que seinblaient
aviver les rayons du -lud so-
lell deomidi. Il av~it grandement
soil. Alors, retrousaant vivement
ses manches, I hommine se pen-
cha vers le robaie;, e(, avi-le-
mibut, dans le creux tie la main,
il but 1'eau claire et ralraichas-
sante de la fontaine.
V.
... a vu, mercrli soil, en face
Ide notre journal, uni cyclisle
choir lourdemcent et btement
sur lesol.Aussilait,ions les gens
du voisinage lui coururent sus,
colume s'll etait blesso mortel-
lenient. Lhomnue navait rien
i cepedilanlt. Il s relevj avec sa
lecane, epoussela (de quelques
cluhiquenaudes sonil pnilalon qui
in'tait, pas d'ailleurs, des pfus
propres,et delala.. sous les yeux
amuses des badduds.
I ... se ferane cli aque lois qu IL
paise A Ia rue l3.ine-Fol devant
ia vieaile naiuan deiabr.se. Tou-
jours elle menace la vie des
pauvres pistons. U'est une v&-
raIna ble Apee de Damocles sus-
pendue sur leur tele. Le pro-
pnrAtaire de cette muaison de-
vrart, sans plus larder, entre-
prendre ljs repartions que ne-
cessaite cet muueubl.
..
... a vu, avaDl-hier une auto
p)n6trer, vers les cix heures
dans la cour de Sea Side Inn. II
y avail dans la vOuture plus de
six personnel. Elles se penchA-
rent a la portiere, inspectlren'
la salle de danse ou iI y avait


--







LB MAITIN- 3 Octobe 193W


. I


Constipation
Enterite
Vertiges
Dys-pepsie
Migrainc-


._ c -
~~W 4.- '

i i aI))pel
I)E

MI" Lhcisson
AL 'Xi ECTEII'S DU DEPAII
I'"I l.'NT )1- !O l'l;S'IS '.


m'oil.a 1i (e I e, lc :i Oct. 1930


,1' i 11 ir'f 1 '1 e vou , dres- t
Fer in ', on < rt rdyess:t l ;)ppti. a
L s I' lt, ionW s .I gIs'iL lives ol :
ploti h1.it a lin s I t l. aclut I d i
n.OS All' iis, e v.tus supplies d(i
hien coel st i I;a: It inipot lain
que i o1rt lor.is :c ( oniliIr.
I ( : l'.l( ( i itw s (I 1 1 O ctoli
doivent s Ill,' (!:;rs I'uolil .l ti
dains la itr.nmi Pcti trett z-moi
d(oloul',t : !v vit tide t hattinn (I p
n tlis dI!t eI tI )l.SIN'rltlll.ss .,
CONS Ctcst ainsi que tous, gitice 1i
Ci t!e sitrit', ii.telligeln e el at
liv,' co( |'.'ri II i hIravailleron
gs t ri'tlustimnlt aver' iIam'e et foi,
aut -1c hllsit l n i dc notlre Corps.
LiUgisl:tili insotiiu i n 1806 tI
suppii ii'e (ilcspuits U1 Ce sera
Ie co1niitin'celntii. t it la lormani
tion d('une d1t(l0ociatie vraimtn!
trateinclle, (onsccii'e de st,
droils et de sus devoirs.
Ce seia aussi liavailler A re.
conlorter la belle Anie de la Pv-I
trie m4 urtii e.
Pour touroitr ctie Ic iluvit'
miagilltique, il I; ut iujourd'liui
plus qu h'er l'AMot'hl'amiour,
let-ur divine.
Ain.tz v'cs Iitiits, dit L;:-
tr.en lums, ainit / Its i,,qu'it la fli.
;illOtiur t' i,' !;tl; tible. II ne si


1I s( i;. ':.i: l d01 i V' sniporM
It r. Nul I. tI pl. I il. Tl'ius on
ltk;s ktl. u s.; (. Ihlnque IL nin1
lp s'e surt its onlit -, ctl 1'ii oui
seul I iild I It l t g(r.- . .
a L'bn.ou, ti tio ue tle grar.(
philoop hi, I i epuisable. II
Vii tl lt ,il tic lu;-iulCl(;e, t I,
t lus il pi>. phu, plus iI Sulia-
oonde... U-tlt.i yl, ,nime, ,ij;
CtJ'iil l ,s U'! I :i 11 h Vs I ta li e.
lia Dieu cit (.i, r Dieu est
aim ,tui . L'il tond des a ~ vt ,.', m(nml
Uii gUl.itt i- I( i Pliia s e Ca-
lice d'uie ih l t ...)
N'oublion,% l|tiins ccs*conseils
; I'alllts.
Chtrs concitoyens, Espkrons
t t Ainions... l'Esptiance adoucit
tout tt i'Amour i end tout lacile...
ElIcoretlunue iouvelle lois, je
vous prie de bien vou;oir ie
donner vos suffrages pour allet
singer au Seiatlde ia i 6publiqu(
ou je sera- F'un de vos acilts,


pcrseverants et devouesiServi-
teurs.
L. C. LHEHISSON,
Ancien Conseiller d'Etal, -
Ancien Senateur, Ancieu Ins-
pecteur GEneral de instructionn
Publique, President du Co-
mite Haitien:;del1'n1liance Iran-
Vaise, de 'V ssot nation desiahem-i
bits du Coi ps huseL.eigiiiit ti dti
I AnaULidtiUiA Jldlikliikt OLOU l-
ouCiLle Utib N.' iioIs,- Lith ctteur
du Loiiege Lou, i ILtie Me in
brce u ia Sotiete ded Geograplne
d. taiu'lii t t. dt i ,Sj.ciec de --t-
g,:aiiuuo cuotpacee de France,
- AleinUie Cuiiespouidaut du
bia ea' lhit, ria i ona;i ( tLtUC,.-
11' I ti C elie vt', -- ()ll itt m
i liU tUliun ubiaque, )ctL ut
Ue U ui t l t1lkitii 11lillUit.u ai
Mini im LihiLvaitir ac l., LL
baon I tlonneur.


I'
4%
I'


Pour rester en bonne
sante prenes chaque,
soir un com@ rimE de


I I n o -aic r t. n^,qw,.i J ,1l JO .t, i 'Olill
la fm, e, r- 1 ftW it
I 0', . . f1q, 1. | m |, ar, li41
S , ,i .1 I if i ilit'.. r, j |.1o
, . t In, .ll I ( O ll
i r f,4, 4 ,' i l~ -I t .. r 14 1 l lit *ii


'kl -d
1,, c d e. ; i t. 'r i le ( 11, 1 r " .l l h a
,.* I "*r *i-l''" il %i +il '1..... .. ". .1(1..
* .... *, ;' *', I *it ,', "I.i t l t. sI.I tl i
,l' | ;.il J 4h llIll *l'', ljl ,, A 'lr I .l|. Jet
11l. di rd. rt' ilf., .irh li.*.
Anrirn rli4l 414 rihe.aqne. nAfiu.i
*i I *i jilflgL de il ,'1 'te#ri d. lrb\.i. i,'.gr


N. IA ~ tfl Rar~(r r;~~g d~j I'In~c tin
-~* .,.- ~ ~ _______


DANS LA

ReIpublique

Dominicaine
Le Prlisidhent Trujillo. Mouseigneur
Ioud et la Viergpe de I tIlltagraeia

Le President Trujillo a mani-
(st6 son desir a Monseigneur
Souel, de voir dans les rues
ie la Capitale Dominicaine I'i-
nage authentique de la Viergit
Allagracia qui est dans l'Eglise ,
te Higuey. Monseigneur Nouel i
.accede volontifrs a ce desir
du (helt de 'Elat et prochame-
ieni, l'image sera expose dans
toe procession imposante, en-
suite elle scra promenee daus
Ies rues de la capitvle iavrgoe
pir le cyclone pout ccnsoler tI
ratleimir son people alfiig t (I
ruins. La devotion qu'a le .,vu-
pie Duminicuin rour la Vi(rge
Alttgracia (onltibucra A laiie
de la procession annoncte une-
manitestation sans precedent.
u ( nicral Icll(


Le GeaiEral Albert Laren-
cuent, quia talt detenu en qua-
litE de prisonnier polilique, lul
mis en hberi. Mais,samedi der-
nier, c'est a tdit- liois jours a-
pros sa lite ialion, il lut blesst-
par Lin inconnu iu P.,rc Co-
lon a 8 heures du soir.
11 mourut quelques heures
apits A I'llopital Padre Billin;
ou il lut transporte.Le GenerbI a
(ti un leader du Parti National-
P'rogressiste.


Les Eglises dlog0ce
La CailiEdrale est complete
ment delogie. Les sinistits qui
y ltaient onl it prr(dre pos-
sessions des oiuuvtlles liaisons
construites pour cux. Les autres
Cglises, dans peu des jouis, se-
ront dans le n.nime cas.
liese rmB an(T Dlla (Irugi s ionlent
le Ia ritotire domiui, aiD
lPdsieurs ton merv nts elrai -
;eis ,)lit p)olitif lte |,I nirnlusicn
iui s'tst pio<. ite par suite te
ouragani et o1 l iI a It. pL-
blique DcIni aine, tiportat
avec eux lout itqu'lls p(uvaient,
nais ne se st uciant guere de
leurs creancie s.
Ce tait ayani 'etI denonc6
par ia prcsse, le President de ia
Kepublique, en verlu des pou-
voirs don't il est invest A ce
moment-ci, a diictelun arrele
par lequel: les companies de
navigation ne doivent lhrer des
billets de passage qu'i des per-
sounnes munies d'un permits.
Les personnel de bonne loi
peuvent done partAr A leur re.
A NE SOI" QUI VEUT *,
seulement loriqu'll sI'agit de.
gens qui ont des co.uptes a
rendre.
S ULstin Mario .


POURL LS SLNISTRIS HAITINA S
Les.priparatils.vont leaur train
pour Ia. tfne qui se donnera de
,.ai i btuir au la.cal du Cercle
tio -au--'maiicnii, au profit deb
luistres haitiens de la 16publa-
que Doenmincaime. La fate pren-
dra tin trds t6t atin quo les ha-
watues de Sea Side lun no rAtent
pas leur bal du samedi soir.
Les cares south au prax dt
trois gourdes. Ou en trouvera
clnez ,tiite Cleilutt Magloire,
tiiae 1't. Waieer, Avenue deb
ianies et a V'anuexe de i'.xcel-
bior, au tLiaup-de-Mars.


BANQUET
Samedi soir, les arhis de M.
Edouard Rouz er organiseni en
son honneur, un banquet de
Suarante couverls. M. Edouard
ouzier se mariera la semaine
sulvante.
C'et naturellement l Sea Side
Inn1 qui a 66t choisi pour lthe
le cadie du bqnquetl.


J U BO


- '. .


R iche


T


riomphant


H 6roique



Snerique


CACHET D'OR
(ArCHET DRUTTGE


V I--llo I I i t.

CACHET BJ


Nous apprenons avec plaisir
que. Monsieur Joseph Chauvet
qua .ravaille depuis quelque
temps an service des Contribu-
tions a et6 nomm6 Directeur do
Bureau des Contributions *ax
Gonaives. M. Chauvet eat bat-
tien. II succkde A M. Gravel,
americain. Tout le mondese r*A.
jouit de cette nomination .qui
est un pas appreciable vers 'hai-
tianisation promise des services
dirig6s ,par lea Treaty-Official.
Nous felicitons M. Chauvet
de sa promotion et sommes
persuades qu'il justifers la con
fance quo sea sup6rieurs hi6-
rarchiques ont place en lui en
le mettant a la tte de cet im-
portant service.

Booloedes Sciences
AppUqu6s
La deuxieme Session de con-
cours d'admission A L'E.ole des
Sciences Appliquees aura lieu te
Mercredi 8 Octobre prochain.,.e
registre d'nacription d" candi-
dats restera overt, an Secreta-
riat doe 'ecole, tons les jours,de 8
A 11 heures du mating, jusqu'au 7
Octobre.
LA DIRECTION


JLU Ilj

LEU


S found




A agreeable




f ich


T


triumphant


eroical



E nerqetic


Fine Liqueur

Superfin

Fin


GOLD SEA]

RED' SEA

BLUE SEA


...- -'------ -





hNAI CT IRESLf1


Inlwrance Co


Unedes plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur A VIE


EUG. Le BOSSE & Co

Acrents Generauxj


p


~m4


re6duque I'Intestin


Sinam


A greable


--- --------- -----~-~ rrr~rr~ r ~n \ ) \-rmr~ ~C h'-. ~- ;;Ta;3~;;~:~,P~R.......... I


u ~---~~~-~Clylgl~L4i1- ~~


. . .


_


PAs-1-2


Grande manitestalon Saint-Marc, de la Petite Rivitre, LA foule de trols mills
naUonale au rrt de Dessalines, des: Verrettee, sonnes s'6coula alors lente
deo l Cr6te-&-Pierret des Gonalves et de Port-u- visiblement heureuse
Prince. 061 convipe 6 remplir nn oi
Au course dune visit qu'il y Remarqus : les Drs" Disir, devoir patriotique.
ft, ir y a dune huitaine de ours Franois Dalencour, M Joa.-
au fortde aCrate-A-Pierrot, chim J.Bapt iste, Bazin, l Do- M .
Luc Dorsinville prit one photo yen Murat Dalencourt, plus de e
des lieux %t rentira Port-iu. ouze Curs. des Communes A e iaOP
Prince. pour revnler A Son Ex- voisines. M. Arhendal, M. Vitle. A LA
eellenceto Prrdent Eugrne. ius Jn-Gille, b. Paul Emile-1 Indie
eRoy I'tat edEsolant dana sequel Dors iville, S.baatiani Adam, W estiqdi
e tiouvait cette fortification cl Guillaume Blanchard Vaillant, C'est i Monse ur BI 6o
hbe entire routes daun notre parcel Prkzeau, JE66me Ada. it e onflie depuis e ler
Hisloire. Valbrune de LPradies Louis bre courts t Ia hwgte dirtJ
i., l'rlsident d'accord ave'I ,ltfrnus, i t sn6 t M gluire.l'Ar de Iba West lndiesrradling
S Mle stri is sdemp lebsa de con Ptlte Normil Charles, Ubermau lU Bl6o qui a dirin pge
ier i N1. Luc Dorsinville com C,,rles, Seymour de1ostin, eR. qu equs annNe is &o&P
me wuvre d'initiative prayke, In ,to-.Fe Blanchot. Madame Vi- Electriqunode Portsup
direction des premiers travaux elusJn-Gilles, Meademoisellk- a lai6 le souvenir dem
ite nettoiement. GrAce aux con- Dots'nville, etc., etc. valourr m6thodique el
course empreksss four s par la La listed serait trop tongue s'il ciencieux et qui, en ontro
Garde d'Halt, le Prifet H. fallait citer toutes les persomna- pr6ciait sa ajuste valour ki
Guerrier,lePrksident de la Com- lits marquantes. vail de ses subordon ,s.
mission Conmunale de la Pe Le P~re Lanien, cur6 de In son intelligent admi
tite Riviore de AI'rtibonite, M. Petite Rivitre, chant on liberal la Compagnie Electri
Louis Belot, M. Dorsinville me- pourles Morts de 1802, une son- Port-au-Prince 'est grIa
na A bien !e travail et s'acquitta nerie de clairon, et:an hautd'un dtveloppe et les empl
en troi's ours de la tAche pa.- mAt improves, flotta le Dra e tins out toujours bi
triotique de degager complEte- peau National. encouragements e at des
ment les murs du Fort et ceux Le Prafet et le Substitut do l tions aquels its avaie
tout proches du Palais aux 365 Saint-Marc parlrent d'abord et A Is West Indies Tra
ponies et fenetres d'Henri Chris- M. Luc Dorsinville, I'organish- 1 aura certainement la
tophe. teur de Ia ianif. s action, ensuitd. conduit nergique eti o
Aussi maidl de cItt e semaine, Le discourse de ce dernier fut ce pour le plus grand
jour dela fdteput:ronalede li Pe- cover datpplaudissements. des employs disc~peiat
tite Rivire, une pieuse manifes- On altait se retire quand le comp6tents qu travailesta
station r6uwibsait A Ia Cr6te-A- Pr6sident de la Commission ses ordres, et la plus
Pierrot, A tissue de la grand' Communjale pri ila parole pour extension de I'imporst s
mess, lus de trois mille per rappeler que dtepuis 1804, cest son don't Ia destanme
son es des:oux sexes tonduaes la pienire lois que I'on a ain fle d6sormais A sa
Ila pt M Lutc Dorsinv lie etle si exit --.u F r0 mEme la gloire A son grand sens desa
Prkle HerissE bueriier au nom des moitis de 1802 et que tout LE MATIN prtsente a
du (iouvernemnent. le murite de ce grand acte re- sessinceres felicitations
Ut.e compagnie de gardes vient A M. Luc Dorsinville el au Ia certitude que souns
mu-ique ent1te gravil la colline, Couveinement de M. Eugene ministration cette coB-
de meme que des notabilii s de Roy. connaltra ses plus beaus


~--h~ll-~ ~r~CI1YVII, ~


Cl:en I (an C ltl + Ncos,


rr4


II


ape"







S 9 LI MAliN- 3 Oct


I^^^a~t^*"0*""""11' -- -L TIl | ___ ^ ^.^ __ _ _


1


DODGE A CHASSIS EN UNE SEULE

PIECE D'ACIEt.


Les carrosseries de la Dodge Six
et Huit cylindres d'une scule
Fi ce en acter sont taites specta-
iment pour les pays tropicaux
et semi-tropicaux.
1 n'y a pas de boisa ans le chas-
sis d'une seule pi6ce en acier.
Ses sections soit soudees et I'as-
semblage fait r6ellement une
seule piece en acier-sans bruit,
sans craquement et solide-sp4-
cialement trait de tagon qu'au-
can sel de I'air, ni moisissure, ou



D ODBE m


une haute lemptrature ne ouisse
I'attaquer.

La carrosserie d'une seule piece
en acier comme ie frein hydrau-
lique A action interne de la
Dodge el l s plusieurs autres
avances micaniques kvidentes
rounies avec las conflance de la
Dodge et ses qualit6s de solidi-
tM font la valeur actuelle de la
Dodge, la pius grande dans l'his-
toire de I'automobile.



BROTH ER*S


5IXES AND EI HTS


KIEER'S -GA RAGE

Distribuleur


RUE PAVEE IOIT.AU-PIIN!'E( il


IAITI )


PHONE: 2234 & 2318.


SAMEDI SOIR

Comme toujours


Grand Diner Dansant
A




Sea Side Inul


Le Purgatif idial
J c'eta la

ritULE ,uD DEHAUT
47 R, udu Fahb. St-Donis, Paris
Ffle I prendr.,
N nc.itant auunm pripardtlf,
di ll IrmOep u jmais do deto0l.
Supprimatt la dite,
cle no dbilite pas le nsatas.
Nrx.nt pa de repo i I& ehembn,
c.e ca: e ut ca s pcrte 8 mps.
ilus active quo tous kleal dImIhr,
4!!e st, ?ar cosipc.al, mde citre.
1 PURGCAIVE, 21 3 PuI
L AXATIVE, 1 Pilul


Toutes les Polices

DE LA







comprennent la Protection contre a

Foudre sar auamentation do taux



Eiiiu.LeIosse#Co


Agents Generaux


tobre IW'


WKee. Wiale de
slaM-Daliylrlaphliqae
Angle des rues Fdrou et du
Centre, Port au Prince. 4
La plus ancienne des Ecoles
de Commerce de Port an
Prince, Fondee en 1913,
Reconnue d'UtilWt
Publiqte, en 1923.
Initiatrice dtie Io s !es pro
ed6- d'enseigticimelt de la
Steno dactylographique ac-
luelement usites en Haiti
( methode 6 2 degrees, me-
thole direct Estoupe,gamines
sti noldactylographie, me-
ihordc (tay touch, ete) I'Et ole
Sp6ciule e.t me qu I,.' est dis
pensee de laire ouit rt'ilitleii
laire au sujet de i'ellicacite
de sa technique d'enseigne
Inent. technique conslamnnent
imile, encore in.yalWe.
Pour ce qtuil a trail au tempb
de lIapprentissage, l'E tit
Spiciale profile de 1'occasiont
pour taire renmarquer que sot,
Prograinne englobe uue pe
nrode coutorme uux expeltielu
ces qui out et tlaites tanut pa
eite depuis quinze anteees q*
par tont hlt piole&seurs dignes
de cc nioi de I'etranger, alus
qu'il resort, entire autres,du
uaniltchtic dc 'i LiUou do.
socielts Sit uographiques o,
France). L'Etudiant soucieupx
de st i avancenlent doil cuuo
preudre "qu'ii ne peut pas
devenir un stenodactylogia
phe accompli oU seulemeui
nfabile en moins d'une auu&t
scolaire, c'est a dire avant 8 a
10 mois a moris qu il une
consacre plusteurs heures chili
que jour a la steuodacLylu
graphie ou ne soit exception
nellement douc et alors a65
mois peuveut suitire. Evidei.,
meant, aprcs 4 a b mois 1'eti
diant niuyen a deja acquit
des counaibbaDCes uttlisubles,
mail il ne peut encore adcemn
meant pietendre a un dipl6me
serieux. L'etudiant ordinaire
qui, apres une preparation
hative, torcement dedec.useu,
se voit armed d'un d.plomc
reclame ou de sompiaisauce
est mnapte a se rendre compete
de son insutfiiance etse trouvt
par aiusiexpose a de-p6niblei
dcconvenues.
Relativement(-i la Compta
bilite, iLcole Speciale se
cotiieule de rappeler quecct
cours lonctioune sous la di-
reciou d'Uu proutebeur, comfl
table te carri6re, bache.iec
es-sciences et es-iettres, licen
cie can droit, avocat, ex-chel
du service de la Cotuptabilite
a la Commission des R6cia
tons et chel du service de lh
Loiptabilite au Departemcent
des t'lnauces.
L',E coe bpeciale euseigut
aussi le mauiment de la ma..
chine a calculer et du *mi-
meograph *, appareil don't
I'usage .s'alfirme de plus en
plus dans lea misons et
bureaux importants.
Demander prospectus.


Rease de Requiem
Mme Vve Leon Audam, le Dri
el Mme Geoegs Audait, Mr eI
Mme Pierre Boisson et leuri
Senialnt, Mr et Mmie [actu
Audain, Mr et Louis Audam,
Mr et Mmine Emile Audain, le
docteur et Mme Eugene Audaic
Set leur fits Paul,Mr et Mme Mar.
Ieel Audain, ir et Mme Arad
Madsen et leur enlant,- et toua
les autres parents et allies vour
invitent a une meose de requiem
q n'ils leront chanter A Ia lathe.
I drale, le landi 6 Octobre 1930
Sour le repos de FAme du
Docteur Leon Audain,


Ancien Interne des Hopita ,
de Paris. aureat de la Faculti
de MWdecine de I aris, otficiei
ide la Lagion d0'Honneur,- d6'
cede,,A Ruedil France ), le mar
di '3 Septembre 193U.
En y asuiatant, Tos lear don-
nerez ane preouve de sympathie


4 La Rv Ef*toeilU
I fint.VaritIs donne. ,'ce *iol


La Rose Effeuillie, le film qui,
on sen souviant. cut tant do
succAs A Port-au-Prince.
Les amateurs de cinema, qui
oant ddi nppr6ci le n cetrie
simple de Simone Vaudry dana
La Nuit de la Revanche, of elle
tigue aui 0.6iede Leon Mathot,
irontana asncun douterevoir et
applaudir ola clbre actrice dons
Ise m qae Vartites Doms pr6-
Smnte ee moir.


PAGt 3


Cachet Miriga
antln4dvla i uq o
SevppPim en quelu. minutes Fl6vre, Prlppe, MgraIne,
*humeatisl Medicamren de choix Itojoiurs efli.,e e sens.sn
danger. Boltes dc Iet 12 cachets. En vente dans touIltes h'ols li lPh"
Laboratoi ed DocteurGIRAUD,Phurmesin.& LYON-GULLNS(Fraace)
DpAut a POrt-au-Prin.ce : I'hmnrnc IeUCII.


Au Radio


Inscrip bollS


Veiri Ie programme du concert qui
Awer exrulc re scir, I la Sta-
ie 11. It. K.
8.00 p. m. Orchestre du 2" ri-
gunent 11. S. Marine Corps. i
(Sous" dir e<'tionl du Sg0. \\ ,' x)
I \V: living on aii, I Lee Swing.
2 M on ii i, w
3 hIunin w. lI L.hailam with
M -v. I
4. )ancing with fears in my I
Eyoe, Valse.
5 March ol 'lie Hoodlums.
6 Nobody Cares if I'm Blue.
7. Stampede.
8 30 p. ii. Lecture par le Ser-
vice National d llygiene Publi-
que.
8.40 p. in. lectial de piano
par Mile Charlotte Henaud.
1. Au Clair de la Lune.
2 (si t' is', V'lse lente.
85)o p). i. S leclions tie vio(
li el pilin par Airthur e Fabr
Duroseau.
I Suttv nir de Je.in-Jucquc,.
tousse wa'.
2. Son Noum est gray6 dans
inon Coeur
3. Doux Espoit, M6ringue.



Vanites
CE SOIB
4 I'occasion ae la Wete de Sle-
Thtr6se de I'Enlant Jesus.

La Rose

Efteuillee
En grand gala.
Entree: 1.00; Loge: 2.00*
MARDI 7 OCTOBRE
A 8 heures du Soir.
GRIMACES MATRIMONIALES
& .
L'ECOLE MUTUELLE
comedies locales joules par les
acteurs de a La Renaissance ).
Monologues creoles par Papa
Youte s Ti-Plume hesoin gnou
place et Pomnro.
Entree : 2 gourdea.


La Uolidarlt6
Les Membres de la Solioa-
rit6 sont couvoqu6esen stance
statutaire le diiuauclie 5 Oc-
tobre couranlt A 4 lieures dt
I'apr6s-midi auu local de la
Society, rue de I EuLerrement,
pr6s de l'tlospice. St Fran-
cois de Sales.
Ordre du jour:
1.-- R6ception de nouveaux
membres,
2. -- Sauction de procis
verbiux.
3. Correspond(ance.
4. Happoit de la Corn-
mis ion de cout1ole de
la Caisse.
5. Question d'interet ge-
neral.
Vu l'approche de la date
des elections legislative et
considerant le vote de la So-
lidarnte en Avril dernier en
laveur de la candidature de
ietre Membre Foudateur
Coustantin Mayard, lea sot ie.
taires sont pries de se r6unir
en grand iombre pour toutes
decisions utlles.
Le president,
BOSQ
Le Secrelaire.
J. L61io JOSEPH


lieg (.iu s< t i. ': 'i
^re \ .'iro l u' I' tlii I.
e( '.me Sc,'u ,
I)me tirconsrr"'.,',n
W illi, (it\'CO;SC ";\."., ,
t ( .'h n,, Sec,/i./ )
( .e S cli ,i,,)

7otal


130


1.0
152
172

87
572


POURIAVOi ULINE PEAl'


L'uL ae rg,,i: r de I Va
fishing Cream Exclentlo cor.-
servera votre teint aussi doux
et aussi saline que celui d'un
o)cbe Nous I e garnltissons.
LEX' EN''T()
nI / (.shm rnt
Est un. crcmeC .sins";' isse
qae la peau ial)sol)be. Elle
nourrit la peau et enimpche
qu'elle se tic se iide, se des-
seche,on ne devicenne rugueu-
se.Elle conserve la peaui en
parlaite,santtc.
Procurez-vous auiourl'hui
in pot d'Exelentt, Vanishing
Cream;en veule chiez ots Ic
.iroguistes, ou di ectemeiLt de
nous sons garautie, co nme
vous le prelerez.
Ecrivem-nouspoiur avoir uu
6cnantillon gratuity el uu livre
de conseils pour la beauty.
1 Exelealo, Medicine Conipani
S. Atlalta, Georgia U.S.A.
agents d6muandes pour ton
pays.
Panama Railroad
Sitoamhip Line
Le ,S/S Ancounest.attendu
A Port au-Prince, venaut de
New-York leI dimauuche i
Octobre 1930 avc,: vingi deux
,assagers, 120 .s..s tie corres-
pondarce, el ct ar ia duns la-
pr6s-midi du nliiime jour, di-
rectement pour (.IisitUbal, .a,
nal Zone, pregnant iel, malle-
i et passagers.
Jas H. C. VAN \IfEl D
Agent t;6ntral


REMERCIEMENT1S
SMadame VeI '.- I udinimd
llelincke, ses beim -ils et fils
etious les autres parents. la
L g liou (lu ld ei< lc ,llemtand,
rmencrcieut ptolondnment Son
Ex. Mr le PrIsident de la
Re1publiqueels C')Ugrgations
religieuses et les hai:tes au-
torit6s civiles ct militaires
haltienines, les it InbI!)lcis di
Corps diplomaitiqut' ct ( oi0-
sulaire, ics. mI tn ts dde l: Co
lonia allemniiitdO, toutes les
notabilitks haltic; ues e' 6tran
gires'et les rf n l:i(ix amis
dle la prolowlf .y. 11 p;tlhie qui
leur a 16 ttenoigunc i l'occa-
sion du deceiu t.
Mr EDMOND lII.MCKE
Charge d'Aflaiie.s KAu Mcich
Allemaud.


w :- -





gP que d'ut la soule cMld

CL TE SANS FEU-
f'.J MOUUN--PENUANT 19 HEURES


P -v


I AWONS D'AVO1-E 3 1-.t7"-TES
----- -~ ~~~ -


- ---- - --- --- ._._._ --


- -- II


A11~2.11mr !


I-


_ --


J ouruCCe du ()rbre


~-


re




II --


Vendredi
3 Octobre 1930


9-

Le Matin
4 IPAGM


24e ANMUB NO es
-ort-an-e'rince
TUltdbone : 2-t2


4.7 -NW


ID'UNE SUPERBE ET ELEGANTEVOITURE.FORD, FORDOR
3 WINDOWS CLASSES.


t1.


1,500
Billets


Or 1,60
le Billet


Les Billets soni en venie


chez


tous les Repi esenlants de FORD de la] Reoubliqi


del,00 dollar seulemeni, el a la HAITIAN MOTORS S. A.


Grand'Rue


- Port-au-Prince


- Phone 2379.


Lvkes Brothers SS Co Inc. Grand Cafe de France


I


TexaS Haiti Santo.uomlngo Porto Rico
Le seul service hebdomadaire et regulier A passagers et
fret entire les ports du Golie du Texasdirectemeut avec
Port-au-Prince, Haiti,
Pour nl reception rapide ut le'maniement habile de vos
importations. serve vous toujours des navires de la LYKES
LINE.


1930.


ire
B.-46


Les prochaines arrives A Port-au-Prince"sont :
Steamer or Genevieve Lykes v 3: Octobre
S/S a Ruth Lykes, 10 -
S S a Margaret Lykes l16((
S/S a Tillie Lykes) ((
S/8 tGenevieve Lykes 31
S/S z Stella Lykes) 7 Novemb
Bureau : Rue de Magasin de I'Etat, Botte Postale


Colombian Steamship
Company Inc.
Le steamer ((Bogota v nant Idirectement de New-York
est attend ici le 3 Octobie prochain. 11 partira le mime jour
pour les portsde la Colomlnie. prenaut tftt et passagers.
. .... ......
Le steamer "Martinique". venant de New York via les
ports du Nord. est attend ,i le 5 Octobre prochain. II pr r-
tira le meme jour pour I'elit-GoAive, Miragoane, J6r6mie,
Cayes et Jacmel, preuant Irot et passagers.
Port-au-Princ,. le 29 Septembre 1930.
Colombian i Steamship Company Ins.
GEBAHA & Co, Agents.

-
ALUMINUM LINE
D6parts directs de New-Orlians et de Mobile
pour les ports de la I6publiqne.
Un steamer laissera iTainpaa le 25 Octobre courant pour
Port-au-Prince les autres ports de la RBpublique.
Port au Prince, le ler Oclobre 1930.
A. de MATTEIS & Co, Agents G6n6raux


RHUM HENRI Gardere
En peu de temps ce pro-
duit remarauable a conqui
de haute lutte une renom-
mee des olus enviables.
Demandez touiours le
Rhum HENRI Gardere


Sous la direction avis6e et intelligence de Monsieur Fran
Iois Giraldi qui est devenu I'associe de Monsieur Patrizi. le
propri6taire de cet 6tablissemeat qui n'a pas d'6galsle GRAND
CAFE, DE FRANCE, offre A sesaimables et distingt'es clients,
les consommations les plus fipes, les vins de t utes prove.
nances les plus choisis, Cigares et Cigarettes, Sandwiches,
varies, A des prix defiant touo concurrence.
L'accueil le plus s)mpathi ue continuera A 6tre le meil
leur attrait diu Grand Caf6 de France.
PATRIZI & (1o
T61lphone 2341.


plaisir!
II'


de pouvoir faire sa cuisine
en quelkues minutes...
Venez voir ces jolis mopa4ilsi ainii qne les REFRIGERS
RATEURS. REcHATIJr et FERS A REPASSER doe la
GENERAL ELECTRIC a la
fl.tM,\'tiA 41CLIAGE BLICTRIW.

Pour un prompt r6gleaieqi L'isei|gemei#.iad.s a
de vos aflaires adressez vowst LlSTl rC TIPINEIAUIJE
I Me Emmanuel TiHEARO.D IIit Ma eedlneaee an sri'I.
Petit Gobve. o I *l'rp lss.
A rinlaillibilit des mothode&
A ve r emloqe 'i. omten ce des
STant pour les branches cas.
siques delay 12e d a Philosophle'I
,Une proprit fonds et ba oudltPtude c praique des lan.
tisses ste rue Gelrard No1 yUeiT/ax^nles que poor letben.
1622. eo tace du musde d(o d uillf.o ,.omp
S6minair yant nombre d'ar Ajouons d cela une pens .a
bres truiners, mesurant 18 irreprochable an triple point*
pleds our 112. ue d HIygiene
Pour lee conditions, s'adres Discipline et 7ravail.
ser A Mr Cbrisphonte ou a 1 Aloenlions elsoins.
notaire Me V'asquier. 1537 R .amarre.. v
Pour visitor, les gens de aIs ldphone D91.
maison en sont avertis. iHura de :8h 11 jAm


GARAGE CENTRAL
Ludovic CHENET, Prop.
Gi. 'RUE'PORT-4U-PRINE,.( HA:TI)
SPECIALITES :

Rodaces des SouoaDes
DECLAM INAGE des-SOT5
PAPEg L'ELECTRICI rE
PAR LE SYSTEM
BLACK & DECKER <
IiAvage des Autos par une Pompet' 6lectrique. BRU
a 350 livres de pression d'eau et d*air.

Manufacture haitienne
de Cigarettes

GB BARA & Co
Les Ciaarettes
Ba( Bas --Fantal-Leof

" Colon
*-
*Rgpublicaine'

S(Port-au-PrincienOl
GrAce la finesse de leur ar6me font les dlie
des vrais amateurs.
BIfRE -NATIONALE.
DR L4
Brasserie Natl


Se


vend artout Or0,1


verre malare sa quality
erieure.
Proteqez votre poch(
Yotre sante en la buy
toujoutr.


au Prix


I-


~ IIo


F- IC --~----LI


-- --


ILl II i II II I


I- -- ---


-- -------~C3PIIDII --


.!




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs