PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04909
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-23-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04909

Full Text






DIRECTEUR

IgN, RUE AMERICAINE 1358
TELEPHONE Ns 2242


II exist des Ames basse el ja-
loss qu, dams r'impossibilitO de
s'ever, vemleat rabaiMr A leur
Eiveas Ie ftres qui leur soul su-
ptrieurs. Ce sit des erapauds qui
bavyel, impussals. II lal le, lai-
ter i leir delii...


6meANNEB N* 6775


PoT.ro-p ci lfrnI)


SAMEDI '-V AOUT Ie:,


BONJOU, MADAMM. Ce ZEU.
.'lout le monde connalt cet
.opusant quiproquo populaire
pls sur le compete de deux
iaterlocutrices don't 'rune eat
one marchande d'oets et qui
na s'entendent pas du tout sur
1'objet de la conversation. Le
voici dans toute sa savear:
a Bonjou, madamm.
UC zeu.
a -Bamm novel moune
? Trois pou quinze.'j
a- ua di yo bonjou pou
moin, tende ?
a Non, sor; moin pas ca.
pae baille quatre. i
Notre excellent confrere le
c Nouvelliste pour se de6
jendre, par modostie a n s
doute, d'avoir seaul le mrite
do changement de cabinet, et
pour bien montrer que c'est
gor la question Colvin qu'a
route ce changement, nous r6-
S6 r e A la correspondence
Ochangee A ce sujet entire le
prIsident de la R6publique et
leo ministres sortants.
Nous etonnerons sans doute
votre confrere si nous lui di-
sons que cette correspondan-
ae, que nous avons lue com-
me lui, mais apres lui, vient
pricisement reutforcer notre
manibre de voir.
La lettre ded6emission parle
*an de I'affaire Colvin, mais
SrEponse du president de la
brpublique replique par un
oin doe collaboration avec
ts leaders reconnus de I'opi-
Dion publique.j
11 ya donuc IA on (bon jou,
madamm, c6 zeu a que nous
pourrions mettre sur le comp
to d'un malentendu si la ques-
tion Colvin n'avait pas -te
justement introduite devant
ies ministres par le president
lui-meme et si, egalement,
I'idee de akire appel a la a col-
laboration des leaders recou-
nuse ne se trouvait etre jus-
tement le plan propose par le
aNouvelliste .
En fin de compete, et
c'est ce qui d6masque en plein
la combination1 nous n'a-
Vons ni l'aflaire Colvin ni la
collaboration des leaders.


S PAILLE ET LA POUTRE."n
Le m6memconfr6re nous ap
prend, en attendant que le fait
devienne public, que, p o u r
remplacer M. Lucien Hibbert
nomme sous-secretaire d'Etat,
-cedont uous f6licitons sin
c6rement notre jeune et intel-
aigent ami,- lepresident de la
lepublique'a faitlchoix de son
propre his, M. Ren6 Roy. ,
o t r e precieux confrere,
foOt la redaction est sans
oute reli6e par "1hi special
ec les coulisses du palaim
tional, explique ce choib
r la preoccupation d'evitem
ate equivoque daus cettt
itte d'influence a, ce q ui
uase uone ide, si vague soit
lIe, de ce qui se passe. Mais
pit, uous accepterions i'ex-
licatioa.dans le spetit poin1
sir suivant.
En efiet, le a Nouvelliste
oute : Comae jusqu'ici
qil n'a pU soup0onner le pre-
dent Ror d'etre d'aucu[
toupe ou parti, sa neutraltt
dominant les passions polite
ques....s Au Nouvelliste s, or
e lit done pa les autres con


Wrres ? On n'y voit pas que
ce don't jsqu'ici le pr6siden
Roy eat soupuuneD, a tort se-
loa nous,,ilt justement d'itre
sympathique a certain grou
. oN y sailt-on Pas qu'oa vi
Luas loin et quIl est mem


soupgonne de vouloir, selon
on miot qui a fait fortune,
a torpiller a le plan Forbes?-
De quol o'est donc pas capa-
ble la calomnie!
Poor justifier notre evoca.
tion de Ia parabole de la pou-
tre et de Ia pallie, disons que
no u s sommes particuliere-
ment heureux de l'evolution
favorable qui s'accomplit
dans les falcons de voir dou
a Nouvelliste a A lgard de
certain faits, dans lesp6ce,de
certaines nominations. Que le
temps, n effetl, paralt aujour-
d hui lointain oi tel ancien
president de la Republique
etait pris A partie poor avoir
ose placer dans certain ser-
vices publics deux neveux I
LES TORPILLES DORMANTES.
En attendant. sous forme de
Iraudes de tous calibies et de
tons genres, des torpilles dor-
mnantes sont places un peu
partout tout le long des ope-
rations electorales :4 dans les
registres d'inscriptions, dans
Sales commissions do meme
noom, jusque dans les cartes
electoroles; le a Matin a, pour
ces dernieres et pour Saint-,
Michel-de-l'Attalaye a oflert,
en son edition d'hier, do quoi,
r6flechir.
Si, vraiment, le plan Forbes
tient A la sincerity et A la r6-
gularit6 des elections, nous
attirons I'attention des inte
ressds, qui croient naviguer.
par temps came sur yacht de
plaisance, sur ces torpilles-
ltles peuvent 6-later au mo-
ment ob le coinmmandement
( transitoire a seia tentu de se
la sser aller A quelque repos
bien gagne. Veillons.


Aujourd'hui
0-o
A 6 heures p.m., A la salle
d'exposition, rue Danl6s-Des-
touches, presentation, par la
West Indies Trading Co., de la
nouvelle Buick, module 1931.
A 8 heures p.m., le.chan-
sonnier bien connu, Candio,
chanted A Cin6-Vari6t6s.-;Chan-
sons d'actualiti: Colvin et le Mi.
nistbre, Elections Ligislatives,
etc, etc.
U

J Demainj
A Kenscofl, lete toraine,
organiase par lea vill6giaturis-
tes.- Attractions diversesa.j
I,- A 10 heures a.m., ia Cinm-
Varietes, conference sur la si-
tuation economique da pays,par
.V. Ueorges Stjourn6, candidate
-ao S6nat pour le Departement
de l'Ooest.
,-;- A 5 heures p.m.,A Vari6t6s,
on matinee : Le Grand Secret,
avec Pearl White. ,-". .
A 7 heures 1/2 p. m., au
Kiosque Uccide-Jeanty, concert
par la musique du Palais.
A 8 h. p.m., A VariM6ts, re-
presentation de L'4mant de
Broadway, film, de la produc-
tion Gotdwyn.Le r61o principal
eat tenu par Aileen Pringle.

Clhosew magonalques
t'an dernier, le F... Montas
Livil, Ancien Tr6sorier du
a Moot Liban a, Apcien Tr6s
Sige de L'EapFrasci,. An-
cien M.*. Zorobabel do dJour-
ddiu s, etc., poor permettre
Au Venerable Jean B-ptiste de
(t ire sa 226me ann6e, mit re-
tire sa candidature.
Cette fois-ci, il se prdsente A
l'urne et espcre obteair les
bienveillants sufirages de be.
FF.-. aux 61ections prochiines
de Septenibre come Vent-
rable duo Mont-LibanD, No22,
sa mere Loge.
Compliments a I'lllt.. F..


'IdeALIX RO


28 annees de


Un Choix Judicieux
Quand vous achetes des accumu-
lateurs EXIDE pour votre voiture
. . vous obtenez, pour votre
argent, la plus haute assurance
d'un rendement toujours satis.
faisant pendant la: dure de
leur vie, la plus longuc jusqu'ici
posible.


success.


L'ACCUMULATEUR DE
LONGUE VIE


Agenui pour 11.at
KNEER'S GARAG.', Pcr't-at: Princc
THE ELECTRIC STORAGE BAT- I i~ :' O., Piltdelphie, E.U. d'A.
Ad. 301


Nominations
La Commission Communale
President, Frederic Duvi-
gneand, ancien Sous-Secretaire
d'Etat. Membres, Joseph Ri-
che, Conseiller d'Etat et Au-
gaste Paul.
Monsieur Edgard Elie, Mem-
bre de Ia Commission Commu-
nale, passe au Conseil d Etat en
replacement de M. Riche qui
lui succede A la Commune.
Monieur Justin D. Sam, Mem-
bre de la Commission Commu-
nale, est nommne Chef de Divi-
sion au Departement du Com-
merce, en replacement de M.
Henri Large.
Monsieur Roy entre de plein
pied dans la mElhode de I'equi-
libre democratique, come il
sied d'ailleurs A qui parole tout le
t mps de b.d ncCe gale.


H. Julio Jeas Pierre Audaim,
R1dacteur en Chef de a La Pressev
Nous apprenons Ia nomina-
tion de M. Julio Jean-Pierre Au-
dain, Co Directeur de KL'Action
Haitienne* come Redacteur
en Chef deo La Presse*.
Monsieur Julio Jean Pierre
Andain est un jeune ecrivain de
talent. Ancien 616ve des Scien-
ces Politiques, Dipl6me de I'Ins.
titut Electro-Technique de Pa-
ris, il est depuis son retour au
Pays protesseur de Mathlmali-
ques A 'llnstitut Tippenhauer.
II sest deji fail remarquer tant
dans aLa Pressea que dans
xL'Action Haltienne par des
articles pleins de bons sense
d'une belle tenue lileraire. II
sera done d'un tres grand con-
cours, A son nouveau post, A
nos confreres Placide D)Avid el
E Imond Mongones.
Nos compliments.


ProDos

cachetes
-0-
A I occasion des f'tes du Ra-
madan, le consul de France, Mr
Deval, avail eu une vive alter.
cation avec Hussein le beg f Al-
ger. A un moment donned, lus-
sein ne se poss'dant plus, saisit
un grand duentail en plumes de
paon qui servait o' coaster les
mouches et en frappa le consul
au visage
On sail que l aliont ne rest
pas impuni La t-rance diclara
la guerre el conquit I'Algirie.
II y a gros 6' porier que les
choses auraient eu des suites
moins idcheuses si le bey d'AI-
ger,ou lieu d'un coup d'eventail.
s'dtait avisi de donner au consul
de France, un coup, ou mime
deux,de I incomparable
HHUM SAiTHE CACHET D OR.


D ENTOL

bo It"
APTIsEPTnQg


Journal LE MATIN
Port-au-Prince, Haiti


Le Monde
Fiangailles
C'est avec un bien vif plaisir
que nous apprenons lea flan-
Vailles de Mile Marcelle Mayard
avec M. Antonio Vieuz, Chel de
Division au Dkpartement de
I'Agriculture.
LE MATIN presence au ieone
et distingu6 couple ses sincress
voeux de bonheur.
Mariagoe.-L
Mercredi 20 courant, il a Wte
procede au marriage civil de
Mile MW'anie Bazile Fils avec
Monsieur Nicolas Jeanvier. Lea
lemoins klaient Joseph Sergile,
CommerVant et C6lanus Tra-
versier, ou c16 d(e I'epouse; De-
nis Fenelon, commeriant et
Minville Smilh, du c6t6 de i'6-
poux.
La B6nediction Nuptiale lear a
t16 donn6e avant-hier martin,
en I'Oglise Saint-Joseph. 11s ont
616 conduits A Pautel par Mme
Lundi 1Jilizaire au bras de M.
Denis Fenelon.
,.-Nos ofeilleurs voeux de bon-
heur aux nouveaux 6poux.
En I'eglise du Sacrk-Coeur
de Turgeau sera b6ni le jeudi 4
septembre prochain le marriage
de Mile Alice Riboul avec le Dr
Plsance Te1imaque.
Meilleurs compliments.




Vanetis
CESOIR

; CANDIO
dans (ses chansons d'actualite .
a Colvin et le Ministdre *,
;ILes Elections Logitlatives
._ etc., etc., etc..
Entr#ee: 2.00.
; DEMAIN
A 5 ha.: Malinee :

Le Grand

Secret
0,50.
A 8 HEURES C

Les Amants

de Brodway
Entree: 2 G.; oge : 3 U.
Assurez-vous ucontre accideitl
1 la a General Accident Fire A
tile Asusrance ,orpiau4un Li-
n mited .- Vve F. l-t-a.taIu,
Agent w n(itral or IWITtr


t-l0


... a vu, jeudi moir, au Conuc ti
quia s doUnaeaKioeque O.Jean.
ty, un jetsoehommelqqu', peat-
Aire, desire s'adonnerr au mlie r
d'homme 'de ettres, genre po -
nographique,gcar A tous ses an s
l1 uteuandait I.b oeuvres de itr
til do la Brelonna, Pigaul.I t.I
brun, Emile Z,,a. L.,lui.laint,
ltb OulDfel btLiten.eta.i. 1 .itl"
p t.ia de git iJ ,dc pt. u t,,
I." Ohbt, ue .. a b ,.tba, t40 4
oa wa mueresaUt que loi I.uon
lea lait, masa pas du tout quand
on lea lit


_ __ ___ --


loire ili




... voil une belle femme,-:elle
est des hauls quarliers,- qui.
cheque soir, -'endort tries mal
quand elle n'a pas Lu son demi.
lire d'A. K. 11K). Aussi NOTRE
C(E. sla voil-elle plus de trois
fois par semaine cachee dans
son auto, aux environs de Ia
Guinaudee, el sa paille A la bou-
che et sa bouteille en main.
C'est un succes don't il faut que
I on parole, dit la modestie de
la lemme,-- comprendra-t-elle?-
s'eflaroucher bien que ses ini-
tiales n'aient pas ete notes.
... a vu, hier au Grand H6tel
de France, un journalisle tri
prolifique qui se teaait derriere
on de ses amis et confreres qui
lirait un grog avec quatlr an-
Ires camarades. Chaque lois que
son ami faisait un jolt carr6
sa mine se rentrognail el chque
fois qu'un autre faisail un carre
plus torl, sa mine s'Eouissaif.
On s'en tonnait. Lor.que son
ami eut perdu dtlinitivement, le
journalist expliqua ainai Iran-
cheiment:
J'ai soulaitt de toule mon
Ame qu'il perdit parce que c'est
le seul de la table surhle couple
de qui je puis boire. Sil avail
gagne est-ce que j'aurais pu lui
emiander de m'offrir? Mainte-
nant qu'il a perdu, un grog de
moins on un grog de plus, q'-
est-ce que cela peut lui faire?
L'homme qui avait perdu re-
pondit:
J'aurais prfl'Er gg'ier !out
de mnme.
*A
... voitl depuis quelques jou.s 1
que chaque martin le Directeur
retire du courier une letire de
fou ou il y a quelquefois des
vers el toujours de longues
phrases musicales. Cela f.Iil sou
rire. Mais ce qui semble plus
grave c'est que, des lois, le fou
insiste pour que ses (lucubra-
tions soienu publwt's dans le
journal.
El dire qu'il n', sl pas le seul !. .

... voit que < oie confl'rrie ( Le
Nouveiliste a pir conise I idet de
d6clarer un moratorium gene-
ral. Cela a jet utine cerlaine
motion au )Bord-de-Mer. Les
creanciers se soult demanded, vu
la position de notre aimable
conlfrre, si cela n'6tail pas de-
jA dans la pens6e du Gouvernc-
meat. lis ne demandent pis cet-
lainement un communique
bruyant, sachant ce qu'ils ve-
lent, et s'etant rendu complex
que les desaveux, ces jours-ci,
n'ont de valeur que pour quinze
jours et qu'une fois la place net-
toyee en common le desavoue
reprend so place des premiers
jours. Mais on voudrait etre
renseigne.
... voil, A la rue des Miracles,
piesqu'aubord de la jrand'Iue,
un petit elablissenment coquet
ou I'on debile du cafe a touted
les heures du jour et du *sots.
Le commerce a lair de mar-
cher come sur des rouleltes
savamment huilees, car NOTH1c
(En. voit bien souvent pres des
petite tables de nombreux con-
sommateurs;,de la vive el le-
couforlante liqueur don't sa.
breuvait leproloand auteurd'Eu.
gdnle Grandet les nails ol tra-
que par les editeurs el les cre.
ancierns iise surrexcitait l'imagi-
nation pour mener A sa fin ur.e
des histoires de l'immoitelit-
Comedie Humaine.
*


----







PAGE-2
-IIII-. -


LE MATTIN.. 9 Ah IA9nOl


La Veillec Ides Armes

V
At DocTTEUR JUtIN MONTHS

UN DEANIER MOT SUR LE PROGRAMME
DU CARTEL DANS LE PRIME
--0--
v, .)ai pleure sur voire misre el votre
Iicheld.Mies larmes qui elaient pures et
(claircs comni le (ris/al ne puirent l iver
Vos plaics ni purtifier ,os poil/rines. A
presenl /e ris de vos douleurs.El le rire
c'est la /oudre quiprecedelatourmente.)
SAI.IM AUN. Traduit de I'Arabe.

11 me re- e peu 6 voir encore croyance quils arrondissent las
dans le programme de ce cartel. angles di ffiiles.'est ainsi quen
N6anmoins ie vois des homes, pleie lumidre ils orimacent,
des hommes qui doivent plus at ayat arntrt dana soinbre de Is
pays que d'autres citoyens mal nuit le project qut lea intties e
ige 6galit6 devant.la loi etla b-outez ce qu' is ont arret, cl
justice. La loi el la jIiustice ne assemblage de mots aazquel.
soul pas les seules obligations Its ont applaudi parce que cha-
sou pasi les seues obligation cun a ciai t de d6plaire aux au-
institu6s, saveni :t ussi les Niu- tres, parce que leur solidarity
der, les mlamoriphoser el les nest que de 'noad a :lisez plut6
ai6antir. cet article de leur programme
Cependant la conscience t- Faire servir toules les me
Cependant la conscience, mu-e- ar i se e ub o r m i.-
me malgr6 elle, rell6te 'a v6ril see it financier e de raormeis-
ou le mensonge. On prtIre !< seineit inancier et de rltormes
mensoneA l vin In t FApourl fiscales aa salut de la Race et
ensonge a Idrt6. I, pour Li N(,n.
I( til le t h; 'mI iit allenll' I ,1n1 s p ruous de a 0N l o h ren,
Ilit. mein ltt It1 oil ilallionl i e.'t 1 cst I.ou )la t oa 0 icoh tre ii
letdiul, z Ic li egi'gvye p ,rcv qu'i *it-Ce p us .i' I sra vir u-
i t m e nlant tl u I !es lre e sure ildl si jsb
a pe Utn nmpassen lua arru I'assaInis.,ement fliinacier. ....
lhlemt limpasse la arr T. Iraduisons: iFaite se vir)),(paa
fill) ou plut6t: laire servir ( ein
Bien'6o, i' vais cause av(c (tute logique lions par pre'e-
d'autrts homes. le klur pio- rence ): Prendre toutes les me-
poseral le p-radoxe ou la vcil<'. ,ites indispensables,etcI.(G'tait
Qu'ils repondent ou se laisent, inple ; mais le people com-
ie connfitrai hIur pense..I 'pa- pre .draitetI'ameiricain en pren
feral a Seymour l'i:mi-1, Cons- irjit oinbrage I... Ces messieurs
tanlin Mayard. a A.dhi'ar Au- Iattent le people et prennen
gu dte etl d'autltS elC()lC ti ; icur precautin oavec l'aueiicalli
de humbleshu iuss, lr. Iiltoit pour une seule chose, pour la
m'clairerei et ma parole lea n residencee quils convoitent et
r~1echir quelques-uns,nBeme un ,'oila 1...Coatinuons... et de re-
seul. M., tous sercnt 6difiLs el i.uanes liscales au salut dela Ra-
persoine ine nous trompera.V e .e. Mais que vient laire ((Race )
mes ceux qui savent nous Irom- i ? Coimne on l'crit avec un
pet ou denaturer la vrit&, sau- it mnajuscule, ce mot est pr6ten-
rent qu'on veille sur leur Des- ticux ou ridicule et parole de I'A-
in etI qu'ils ont nn compilee i I rique, du Libria, des nAgres
jendre a la Vie 'l'ous nos I)- aiericains et des jamalcains.-
recteuws de conscience el celu i uels calanids,diradit radel dans
que la Fatali't )placera sur Ico ,1 telips, dans les temps de ?s
f.uteuil de la prsidence, s'ins ;gaii ; quand son noin s'crn-
S ircront de notre douleur et ou- vjit avec un p prestligieux e
heliont leurs besoins At leur s m;aluscule, cet ancien honn6t
inslncts ; car, le inalleur de heomme !...
detain n'6pargnera personnel et
ne lera pas venic le pain dans
le loyer '... Ainsi parent tous les homn
** mes, ainsi ils changent, sins
Qualre lhnitiens cultiv6s sont ils meurent :
dominds par une convention, Sic transit gloria mundil...
une association et chacun laisse
mentir son prochain dans la CASTDRA I)ELIENNE
.-.-- ---.-

Lettre Ouverle
--*---

Port-au-Prince, le 21 aout 1930. cetle dernimre Commission, Mes
.ieurs Abellard et Isidore, d
A Son excellence reprendre de Monsieur Argila
Monsieur kugene Roy, .,s et de garder lui meme I
President de la 11epublique tel du colire contenant les re
,t'llaiti. ;tstres d inscription dans le bu
Palais National. Ie calmer l'apprehenslon de
Monsieur Ie 'resident, lecteurs dIUS des runimurs qi
Au tours de l entrevue que ,rrculaieni sur le compete cu
i'al I'honnt ur d'avoir avec Vous, \loiseui Edgard Elie accu
le 11 Ao' couranlt, au P'alat I avotir e vu la nuillt a Ca n
National ie nai pas manque du IlUne.
Vous signalerli aconduite nlua- .\l ssicurs Edgard llie et
litiable de Messieurs Idg:.r D. Sn', qua navaient ien vo
Else et .1. l). Sami qui. bienti qu' I's tdlte doismon de a Ctl
ne taisant p;>s parile de la Corn- *lssion d'Insciptio: Electorul
mission t insciiplion Electo ii setle a la garde des regis
rale, abusent tie leurs titres de e, d luscriptions, immuagtmu
Membres de la Commission ent de provoquer un scandal
Communale pour siLmmiscer I ce sulet. lls hirent perquis
dans les travaux de la dite ,onnier la nuit par le Juge d
Commission d'Inscription, sar- IJ'atx de la Secton 'st, chez
reger le droit de passer des or- D)r. Lcchaud leur Collegue, e
dres aux employes de celte presence du Prelet qui nlie u
Commission et provoquer des pIas faire sondevoir,en l'occur
discussions parlois scandale'ses cence. La descent des autorite
avec les candidates ou leurs re- 1 la Commune a 6tabli que le
pr6sentants. -- ei stores se trouvaient en bo
)Derols, ie Vouisireconnai- ordre dans le colh'e, ce qui con


tre que c'est parce que Vous lontit adimposture Messieur
avez lail appe A des Wl6ments Lhe et Sam, don't la conduit
quelconques A la dire, lion de atrev6rencieuse et inqualifiabl
l'Administration Publique, que rivers kur Colldgue ie Dr Le
le pays est expos aux epreuves 'lhaud, a souleve d just titr
les plus lamentables. Jai W6t I udignation du public.
plus loin, et Vous ai m6me ac- Messieurs Elie et Sam se son
cuse d'#tre carteliste. Vous avez rig6s en chets de bouquemen
protest 6nergiquemeat centre et lminent champagne ouverte
cette accusation et m'avez tor- ment pour leurs candidates.
mellement promise, pour ce ul '.xIcuteur du Man Forbe
s'agit de l'nmmixlion de res- Ipar consequent responsible d
sieurs Elie et Sam dans les tra- ,, ce qui pet.t advenir d
vaux de la Commission dins A .1W i .Iux pu:opos des 1le
cription Electorale, d'y mettre '11,s 1 lAtv's, avnt prom
boe ordre de maintenir la balance ga
Mais d puis notre entrevue, cn!re tous, Vous avez,Monsiei
les choses se sount aggrav#es le Prsident, pour imp6rieux dt
d'une facon consid.rabte. Eu voir dt r.avoyer de la..Con
ellet, Moasieur le Docteur Le- \iwSiOnL Commuuale, Messieu
chaud, Pr6smdent de la Commisu Edgard ite et Sam qui se soi
$ion Communale et en mwme immisces saus droit ni quali
temps Prundent de la Commis- dan, les travaux dc la tomnim
sion dlnscriptioni Electorate, a saou d'luscrptpon E ecorale.E
6t# antoris6 par ses Collegues de I agssant ainsm, Vous aurez pro


Alrocites

en Chine

Deax femas anglaises seat
Lcapltorntsel lorlores.
-0--
Nankin, 16 aoout. On a
annonceofficiellement que les
troupes nationalstes sont
rentrees i Tchang-cha, qui
avail ete r6cemment capture
par lea communists.
MmeA. R. J. Hearne, fern-
me d'un fonctionnairebritan-
nique au chemin de ter
Tientsin-Pukow, a 606 atta.
(Ique et gravement bless6e
par un Chinois pendant son
sommeil dans sa maison A
Puchen, au uord de Pukow.
Le soldat miniait un baion-
rielte et inflligea plusieurs
blessures A Madame HIearne
avant que son manr n'arrivAt
pres de son lit. L'assaillant
s'echappa. On craint pour la
vie de Mine Hearne.
Les reprdsentants consu-
laires britanniques out pro-
!cst6 vigoureusement aupr6s
l t minis e, ides allaires
-trangeres nationaliste.


';haDngha,16 aott.-Des r6cits
le tortures et autres actesde
violence centre des lemmes
,nissionnaires predominant
plans les nouvelles reques au-
jourd'hui des regions intes-
ies par les comanunistes et
tes bandits.
Les autorites cjnsulaires bri.
anniques a Fou Tchdou rap.
portent que aes bandits ont
xoupelcs doigts de la main
Tune temme missionnaire
iwitanniqueia Kieu Yan, pro-
vince du Foukien du Nord et
out envoy les doigts coups
.tux autorites proviuciales A
S'en-l'iu, avec one demand
le rancon de or 50,000 pour
- la missionnaire et sa cam-
!I pagne, qui toutes deux ont
e eto captures il y a plus d'un
inois.
Le message des bandits dit
que les autres doigis seront
coups et envoys come
preuve que le payment de la
ranVon est s6rieusement de-
inand6 et sans dilai.
Les captives sont Mile
Edith Nettleton et Melle
Edith Harrison de la Socite
britannique des missions
des eglises, don't le siege est
a Londres.

La princess Aetrld
Catholique.
t -0---
--
ht Malines, Belgique, 16 aout.
e La princess kstrid, spouse
lat u prince Leopold, heritier
a du tr6ne de Belgique, a ee
l revue dans le sein de l'Eglise
le catholique par le cardinal
V an Hoey, primal de Belgi-
-ue, La ceramonie a se ce-
j lebree au palais archiepisco-
m, pal en presence du prince
i ,Copold.
( La priicesse qi appartient
s- \ Ia lamille royale de Su6ede
i- a epouse le prince h6ritier
lt le 4 novembre 1926.
i-
I -- -- ^-... ...... --
It v'4 au public Votre impartialitl
n et en meme temps Vous aurez
n .4ccorde une juste et lgitime r6-
. paration i I honorable Docteur
s l.eck ud, victim de sa droiture
s et de sa probity.


n Mais voilk qu'A ma plus'gran-
a. de surpriseje viens d'apprendre
*s qus Vous avez l'intention do
e sacrifier le Dr Lechaud au pro-
e lit de Messieurs Elhe et Sam, qui
- loivent continue A laire parties
, de la Commission Communale.
Auriez-vous, Monsieur le Pr6sai-
at dent, le courage de commettre
It une pareille injustice Aux youx
e- de I'Occupant,qui Vous observe
et ce manquera pas de signaler
s, au Gouvernement Amdricain
le Votre parti-pris maniteste dans
de les elections. Auriez-Vous 'in-
c- tention de taire maintenir le
is Statu Quo I
le Dats toas les cas, le public
ur attend de Vous le mot de justice
e- dans cette aflaire de la Commu-
n. ne afin d'etre fixe sur Votre po-
rs si'ion de neutre ou de partisan
ni dans Ii campsa'enm pc orale.
te Veui!!' agreer, 'lonsiear le
s 1'iisildent,. I'lommage de mes
.n resptcluuses salutalions.
t. MAihIu E JEBROSSE


Gouilez tons les Ihiiins

ET VOTRE CHOIX S'ARBRETERA

INEVITABLEMENT SUR LE






Qui, a prix epal,est insurpassable pour sq

purte3 et la finesse de son arome nature

DIS7ILLERIE DE I'AIGLE

M. FONTAINE, Proprietaire

Dep6t: Angle des rues Dantes Destouches

et Maaasin de 1Etat.

Represeniants: St-Marc: H. Deschamlps

Cap-Haitien: M. Giordani

Jacmel: Pascal A. Brun1
-- ,- -' -


La balance commer
dclale de la France -
IPABIS, 16 autt Dans le
premier semestre de cette
ann6e, les importalions de la
France se sont l6evees 6a
26 850,640,000 francs pour
30.461,482 tonnes de mar-
chandises diverse, alors
qu'elles avaient atteint du-
rant la mdme periode de 1929
30,603,360,000 trancs pour
28.586,988 tonr es, soit en
diminution, en 1930 sur 1929
de 3.752,720,000 irancs, mais
en augmentation de poids de
1.874,194 tonnes.
Au coors des six premiers
mois'de 1930,les exportations
se sont elev6es A 22 mitliards
663,149.000 francs, pour
18,550 664 tonnes de mar-
chabdises, tandis qu'elles
avaient atteint pendant le pre-
mier semestre de 1929, 24,
717,72,000 francs et 19,303,83
tonnes* suit en diminut on
en 1930sur 1929, en valeur
de 2,054,223,000 francs et en
tonnage de 753.189.
En r6sume,lts importations
ont depasse pendant le pre
mier semestre de 1930 les
exportations de 4 187,491,000
trancs et de 1.910,818 tonnes,
ce qui represent le deficit de
balance commercial de la
France.


Marin am6ricaIn_
blessed.
La canonniere am6r caine
cr Faloss a essuy6. dauas la rd-
gion de TchangSha, le teu
d'une batterie communist
bien dissimul6. Un marin
americain a 6t6 blessed a la
poitrine par un projectile.


BIERE NATIONALL*
DE LA

Brasserie National'

Se vend partout Or 0,10

verre malqre sa quality s

perieure.

Proteuez vote poche

votre sante en la buva

toujours.



Manufacture Hailienne

de CLigaretties

GEBARA & Co

Les Ciqarettes


[(Dessalin ienneI

4 Colon1

*Republicaine,

( Porl-a u-Princienn
GrAce A la finesse de leur ar6me ,font le d61lies
des vrais*amateurs.


..> '- -


Iiisurance Co

Unedes plus fortes COMPAGNIEF

CANADIENNES d'ASSURANCE


Isur la VIE


T G. Le BOSSfE & Co

Aaents Genneraux


-._.... I..I:F--..., r~_. __.,,.i____ __ I -c---------


I-u--~u--~ _ ;_ ~ ~L~~


_~_ _








-~--~ ~'L if


LI MATLi lAott 1980


- .. .....-. ,-


AGE s


Melang6 dans une

saveur delicieuse


Si vous armez du bon fromage yous
sure: outer la rice saveur du fro-
mage Amiricai Kraft. Son igalite, sa
texture doree et so saveur lenient votre
appititetvousapprecierez combien un
roniage peut itre bon d volre premiere
houchee.
lies experts'ont iabilemnient milan-
gis ds Iromages de ahoix pour pro-
dure la saveur rare du fronage AmZ-
ricain Kraft. Apris un netloyage
scienli/iquement complete ii, vous eat
livri enveloppe dns au paper de mi-'
lal, en morctua el paqueti. i eathu-
mide et frais, pas de sdchage .ni de
mosiusure. Pas de crodte nide e w .


KRAFT CHEESE
-- ---i L r--C--


t -


I _i l I. . i
-.--- -


Quel plaisir!


MEN N AGERE81
Pour teindre tous tius a:
LAINE, COTON, SOIE, tc..
auoun product n'lga*le
"La MA URESOEO"
En vente Port au-Prince: Pharrcie W. BUCH
Pharmacic Eugene I'EROU, 41. Place Volliire.
et toutesn bonnes maisons de t1U.
chsn.ulloi s rj, ( afranco Sur Srma"ldf a, rld
"V C FERCOO. & ASNIARES (M.lmea) F,,..




LA PEAU RTJGUEITSE
NICESSITE CE SAVON.


sa cuisine


en quelques minutes...

Venez voir ces jolis appareils ainsi que les REFRIGE-
RATEURS, REcIHAUDS et FERS REiPASSER de la
I GENERAL ELECTRIC ) i lai
COIPAGNIK DICLAIRAGE ELECTRIQUE.
e--t- '-- --- r'----- -' *- -- .-* --- ----, -- i
-- -r--71--a IT w


Foie Intestin
eastrltes ENFOINEZ-TOUI BIEN CECI DAIS LA TsTE
SItArlea iPour dig6rer facilement n'importe quel
laliment, pour 6viter la lourde.ir, lop-
Algrous PP pression apr6s les repas, neu:raliser l'aci-
Brlore h dit6 stomaoale, supprimer les migrr.lnes
VoMs emOats fduesr aix mauvaiese digestions. d6sln-
V ~omssmonh focter 1l'intestin, il lufflt dA ro1dre IOs
r Indigestlons POUDRES DE COCK
Laboratoire des P)UDRES DE DOOOK. A* EUImONT (Fra......
y E.N VE' ;E PANS TOTES PHRtA,,A(C.rS
.1 #'ur,-a.;-l'r~nc-.': Pharmacie W. DUCl.


II agit doucement sur les
pores de telle lfaon qu'il fait
mieux que nettoyer. C"est une
combinaison de savon pour
la peau. II dissout loule trace
de salete et aide la peau d 4ire
tendre et douce.


L'EXWLENTO
Savon de la peau
Produit une mousse epaisse
excellence.
11 adoucil et "enleve les ru-
gosiles el lonifie le cuir che-
velu. 11 aide done a mainlenir
'eial de la sante.
En vente che:flous les dro
guisle.Pour 0.30 cts seulement.
IIl s est esxpedie des r(ceplion
du prix. *,1-
ielento, Medisie CompaUs
Atlala, Georgia U.S.A.
Agents deiandid;s pour ious
pays.
kct ivez pour renseignements. \


Foudre sans augmentation de taux


Les huiles veq6tales cid s

von Palmolive laissent


peau doucc,fraichc et belle.



jI idl~aJ


5Wj % \\,,
Dil le celebre ANTOINE de Paris
qui symbolise la perleelion de la
eallire de la beantle Iainine des
deui C6olinlBts.
La soci6td de Paris,la sociWt6
de New-York, les meilleures
figuresconnues dausle monde
du theAtre, torment la clien-
tele d'Antoine. II est 1'un des
plus lameux, de tous les spe-
cialistes de la beauty Pari-
sienne, avec une reputation
qui s'ltend de l'Angleterre a
IAmdrique.
Antoine peut certainement,
par son experience, dans les
difl6rentes m6thodes de beau-
ti, d6tei miner quelle en est la
meilleure. Et il convient que
rien nest plus satisfaisant que
le Palmolive.
(Savoe pvr - Olives el boiles
de palaeas
Le savon Palmoliveest pur.
Sa couleur est la couleur
naturelle de I'olive et des
huiles de palme. Le partuin
natural de ces huiles ne
r6clame pas I'addition de
partums chimiques. 11ne con-
tient aucune autrt graisse
quelconque.


Avis iipsrtanti


Le soussign6, Victor Marti-
neau, I'un des h6ritiers de
Feu Hyacinthe Angldde pere,
d6clai e A ceux qu'il appartien-
dra que sa part d'hdritage ne
lui a jamais tle versde. En
con-Dquence, 11 declare nulle
et non avenue toute venlt.
qui aurait et6 consentie,sans
son assentiment, des biens
d6pendant de la succession
de feu HyciDthe Anglade
p6re et non hypothequ6s par
la Maison Anglade Martineau
& CoiA la Banque Nationale
ds la"6publique d'Haiti et A
la Royal Bank-,ot Canadaw.
'Port au-Prince, le 21 Aodt
1930.
(Signd) Victor MARTINEAU


Salon do Coiffure
Samuel PEREIKA
Cet 6tablibsement se recomn-
mande pur son irreprochable
souci dc l'hygiene et les soins
particuliers don't ses clients
soot l'objet.
Angle des Rues St Honor6
et R6publicaine.
T61Wphone: 2644.

Charles A soencio
Phelograpie loderse
Rne du Gentre,hen face de la
.Pharmacie Babard
f.JTravaux d'art A des prix
raisontoables;agrandissements
reproduction, etc; tout ce
qui sort de chez*Ch."Ascencio
est d'u, fiinincomparable a
6tabitt de I)lu*sen plus &Ia
reputation de la mason.

LWIS PPTlCULAERES
S..I Islittien Mnral theal
'. L'nstitution Marat Chenet
donnera, durant les vacances.
-- Aoat et Septembre. -
des lemons particulitres aux
616ves en retard, ou A ceuz
qui veulent poursuivre leurs
6tudes.
S'adresser A I'Insti ution
Marat Chenet, Chemin des
alleI,10: I66phone 3163


N% -rII
Massez vous pi di it q el
ques m nutes avec lit mous e
du savon Palmolivc;elle vons
pnedtre dans les pores. En-
suite, rincez-,ous jiisqu'a ce
que vous sentiez (ue les po -
res sout debarrassecs de tou-
tes impuretls. Alois, cest
n'est-ce pas ?
J'ai toujoars recommandI
le savon Palmolive, dit An-
toine. II est encore dtlicat et
p6nDtre dans la peau :it dit que
cest le inoyen le plus cltec-
lit pour le uettoyage de toute
trace de poussiere, de rouge
et delpoudre, des iuoiiidrcs
pores de la peau.

Le Savon Paln.olive esi
product entierement a la ma-
chine et il n'est touched pai
atuctine main jusqu'a ce que
vous dechiriez I envelope.


LPs sePllh'ses
huil's qui ren-
trent dlins Iv sao-
von Palmiolive
sont les uiles
de palme, d'oli-
ves. et de coco--
et aucune attire
graisse animnale
quclcolnque.


307


Mol dordre

A K 100
Point do ralliement
La Guinaud~e


., i Trhil dinai de r izir d i' I I'a ,
I-- it IIrI- iio |(iiir I, a' Tillnook
1 i). >, I'.,l]'.air,' th* )
l \\'illiiiu \V' rr ll.) A S


A Ious ceux qu'il ep pail t :
Ai s. sst dviir ; :'.r 4 pi;,'-
ds r i" s n it(c l ) t t, 1 u.,i ,- ImIt
a idience qu ain i li,' i stir : I1.
I re,, i- essi s le 2 A t. 1'130,
6 d6 ela, option 49
l dle d h lI o ',I itl W .I iiu
\Vo rail l t1 e, ant n tW prt-
umin II .i1 ta a s (i *'.n n ia pab
i I de s notmIv I s dc UiS sept
* us (1u p'Us, st son dernier Itu
-Il tCsiderce (( nnu et qui a
I s%, sa propr It 16 n i ottit' de
'illaunook.Or ,go0 el des 'eltres
i'a(!minislralion de sa succes-
ion :tynit e61 requises par Clo-
ilde \\Vorrall, sa vetuve et la
li1t,' d~tcision, rdclatnant que cet
:.vis soil donn,, ieqT rant le dit
William Worrall, prsumn6 mort.
s'il est vivant onu oute autre
personnel pour lui, de produire
pardevant ledit tribunal dans le
inai de dou/e semaines A par-
lir de la dernitre date de publi-
cation de eel avis, preuve satis-
faisante de la continuation de
donnm coinme suite A Ii dite
ordonnance el avis est encore
ilonne que si une prenve satis-
laisante de la continuation de
'existence du dit William Wor-
rali ne se product pas,que le dit
tribunal ordonnera la remise
des letlres d'admin uislration de
sa succession a lia dile re(fqtile
de Clotilde Worrall,veuve dudit
dec6d6 pr6sumb.
L'ordonnance requerait pu-
blication de cel avis stl rendue
paril'honorable F.A. R ltz, juge
de comlt du comln de 'Tilla-
mook Oregon, le 2 Aoit 1910.
tIadile ordonuance requiert
que la publication de cet avis
soilt aite pendant de(ix se'naina
succ'esVsiv s ;i : Tilhl:n(ook
lleadlighlt )OJoulrral p1 l)bl;,- d i,ns
la villh de 'I'llamnook,. cno,1t1 (1
l'i lamlook. Oregon, I eo lorris
News ), journal pnhl &6 Mor-
ris, Oklahoma, et Le Matinm .
journal public 6 I 'ot t-au-Prince,
liaiti, et la date de la premiere
publication de etl :'vis i. Le
Malin est le 21 Aonl )1930 et
la derniere publication le Z
Aoilt 1930.
Dalk de ce 2 .-'ul 19;).
(Sign) F. A. BEL IZ,
juge da cointe de Tilla n o k
Oregon.
Geo.P.WINSLO V,avocal de
Clotilde Worrall,demanderesse.


Lykes Brothers S S. C( Inc.
Service hobdomadalie & passagers et tr6t
entire les ports du golte du Texas.
Nous sommcs ei nmesure d' 11'rir Ie meilleur service heb
(Iomnudaiic Cletie i'ort au-P'riuch, Santo.l)Doming, orolAico
et les ports la (i )le dt Texas. P'ar ce service Ic placement
des products I ailticus daus ces divers marches eAt rendu
tr6 lacile.
[ -ir. haiines arrivess a Port-au-Prince sont :
2 ,\aXit .MARGARET LYKES
2 ) Aout,, g4 RUTH LYKES.
Bureau: i ue di,Magasin de l' Vat. Boite Postale: Ui. 4ti





SEA-SII)E-INN
Voulaut toujours produire les plus jolies 16tes et do im'r Ic
maximum de satisfaction et de plaisir a son aimnalelclientlle,
la nontvelle direction de Sea.S Ie -I nn a penws a agr6menter
ses soerees d'une srie a attractions reprodiiisant en ceci I*
genre des grands (.ales-I)ancingi Europeens.
C'est ainsi qu'anjoiiurdhi SameJi,an conrs du bal,l'on aura le
plaisir d'entendre dans des spii ituelles chansonnettes mont-
martoisesunjeune chanteur haiiSen qui se tail grandemnent
apprecir par ses connaissances.
A ce soir done en toule a Sea-Side Inn Elegant, le render
vous du (high-class.o,
Le meilleur Jazz des Antilles 1 1!
La plus jolie salle de danse II


Pripari avec les plots cuisines le fro-
mage Americain h iaol reldie le jotil
des mets el hs reno phlus Oailisesis.
Manger-le tel quel ou.en sandwiches,
it est delicieux et sain et content tous
les elements nutritifsdu lait pur.
Demandez le Iromage A mricain
Krat da votre eicir,ilen a.laissoyzt
sir de lire sur la bande de 1'envelop.Fe
la marque de garantie
KRAIT (gHMSI
Da1lrititnun :
PABLEY SALES CORPORATION
Po.t-au-Prince.


de pouvoir taire


--C- ~- -S __ -- -- -- - --


..:. .


I.f 2p -WROWWW


~~~-


. .. .. ,.








Samedi
Aotit 1930


Le latin
4 PAGE S


. ,',t NtE N 6775
Port-an-Prince
T6 l6phone : 2242


VENTE PAR AUTORITE DE JUSTICEl


On tail savoir A tous ueux lie Blizaire, I'est par le No par Elie B6llzaire lest par
qu'il appartienira, qu'en vertu 10 et A louest par leaNo2.Sur -. .a o est par
12.Surle..... .. rndo3t ad iOUet ar le
lo d'Secoune d vibration d con .sea rix de it dollars 2. proondur Irne aU norde
sl de~ rampor-t des eues 1o Un emp l i svinst dollars. Cy Or 20,00.
Marcelle pet (ermaine taroplhte,. a m e ae d ace mesurnt 25itu 2-Un emplacement stu6
tenue soushla prksidenca de Mr a92de droit mesurant 25peacoul iunt
le Juge de Paix de Ia Capitale Predsderabore r 9aunord p ad au mme endroit meaurant
Section Sud, ie 23 Mars coui~, prolondeur borne au nord ;par 25 pieds de facade uMr 92 de
2o.- dun jugement du Tribu- lia rue de 20 pieds, au ud par protonder. borne an nord
naI de Wre instance de 1Port- lie B lizairesst par le No par la rue de 20 pieds,au and
uIt et A Ouest par leno 13.Sur par Elie Belizaire. A 'Pst par
1930 homologuant la dite dli- la mise A prix de vingt dollars Ele No 24 et zair 'oest p arle N
bratien du conseil de famille; or 20.00 26 sur a mise h prizdo vingt
3o.- Du rapport des experts.- 13o.- Un emplacement sitnu dollars.aCy 20,00,
II sBor g de Thomazeao, toul ar u m6me endroit mesurant 25 vi6 Un emplacement situ6
e iist de gie med u nolaire er- pieds de laVade sur 92 pieds de m emplacement situr
mann Paqui cer, Nord et A Port- proondeur born au nord par n mme endroit mesura
au-Prince,ue oux No 414 d a rue de 20 pieds, au ud par pieds de facade sur 92 de
leOu Samedi 3st 0 Ao 1930, ds ix Aie re, A es pa r le r de No protondeur, borne au nord
heures du mai, iventea 19 et A l'ouest par le No 14. Sur par a ruede 20 pieds, au sn
plus oflrant et dvrnier enc dollars de vingt dollars par Elie Blizaire, I'est par
risseur des imeubles suivanls: or 20.00 le No 25 et A lowest par le





Ie No 2, sur la mise prix d. lo.-- Un emplacement situ N 2 rl a m et
lo.- Un emplacement situ&, 14o.- Un emplacement situs No 27 sur I miaeAixdo





Cy Or ^u"- 30.00 u m~me endroit mesurant 25 e sur lamise Apr
au Boug- deThoimazean, tow .ius dmie ade sur 92 piesunt 25 vingt dollars. Cy Or 20,00.
pras de en'gise mesurant 27 ,'i.es de l;ade sur 92 preds dea 2- Un emplacement situ
pieds aux c6t' Nord et 27 pied 1 o!ondeur, bor20 pieds, au nsurd par au mdme endroit mesuraut
7 pSud sur 7 aux c('.s Est et i i udede 2 pieds, au sud par une2 pieds de lacade sur 92 de
Ouest, bori' au Nord par unt I ie 136Irzaire,a I est par le No 13
rue de 20 pieds, au sud par It l'uest par une rue de 20 protondeur, borne au nord
grand che dm 20 pEt par un s ii,,o s. Sur la m ise prix de vinrt ia la rue de 20 pieds, au
ru de 20gran pid hs etn, 'oust par dollars 20.00 sud par Elie Btlizaire, A 1'est
le No 2, sr l a mise A prix d 1 o.- Un emplacement situ pare No 2 et ouest par
Cy or 3 .0. ::u m nmne endroit mesurant 25 ,e No 28 sur I drise C A prix
2(l.- Un emidlacement situi IIs de laqade sur 92 pieds de ving udollars.eCy Or 20,00.
au miine end1oit muestrant 2"2 oondeur born& au nord par 28 -Un emplacement situ2
pieds aux col(s Nord l Sd sin .t de 20 pieds, au sud par ;u mmeendroit mesurant 25
t au 6ts a ts l.S.iet 8(I lte lizaire, A r'est par une eds- Ue qaade sur 92 den
au CI16 Out si, horn aut Nor(id ti de 20 pieds i Ie l'ouest par [rolondeur, bornide au nord
pr Ia 1Iue de 20 pieds, a;u su N, i. Sur la dse A prix de ar dla rue de 20 pieds, au





ar le grand chemnn, 1 Is t do l 20.00 .
Fer grand ohetinM e Illpa t nlg dollars 'z.00 sud par Elie B lizaire, A'est
I No 1 et a i'oues! par Ie No 17o.- Un emplacement situ par le No 27 et Ai loueste de
sur la mise a prix de Tor 30 0t i monle endroit mesurant 25 onds herier Est, Colonel ost
3o.- Un em3place0me ut situ ds de lalade sur 92 pieds de et au suord par qusei de droix d
au -mtI;n empndoitacnesuranl 27 olondeur l)orne nu nord par rngsampledars iy Or 20.00,da
piedsaux c6i s Nordret Suris 27 t Itue de 20 pieds, au sud par 2i9- de quartCey du l
i0 pitds au c6t Itd et 3 pieds I hell BIlzaire, A l'est par le No 29-s Ue quantity d'un
au cotl. OuestbI au o flu Nord 1 ei A l'ouest par le No 17.Sur carreau de terre situl a Thor
par I ue de 20 pieds, au sud la mise A piix de vingt dollars ection du Trou Bordet, com-
par i gand chemin, A I'est par orr 20.00 mue de tPodt-an-Prince, bor-
e No 2 et A l'ouest par le No I 17o.- Un emplacement siu6 n6 au nrid par la route de
Sir Ia mise A prix de 'ireni tal mine en dollars... 30 W1) pds de Ici'rde sur 92 pieds de el an nord par qui de droit i
to Un emplacement siu peds d prorlondeur boorn Thoby Robert Holly et dan
au meme endroit mesurant 27 l rue de 20 pieds, au sd s le cashier dues charges, sr
pie s aux c6t EsN etl so d piFds lizare es t par e No 17 e a des chres ) sur la mise a
sur 83 pieds au c6t6 Est el 86 11; eL 6!'ouest par le No 1 sur dose A prx de cent cm
au co61 Ouest born au nord lines pixar e No 19 ingtsur dola pr x d e soixae dollars par
par Ia Rue de 20 pieds, fluso(] oM 20.00 30- Une quantitE de deux
par la rue de 20 peds,au sud ise prix de vingt doll carreaux etCy Or 1204 d 00 terry site
arlee g4Iand che est par e Nor 1- Un emplacement situ ca Bourdon dans Il Commi u
Sur la mise A prix de trente Ii au m ,me endroit m esurn CPoart au-rince, borne par
dola- Un emplac 30.00emen s it 25 pieds e a de sur a Riviere des Savanelte feupr
5o.- Un endroit ceme surant l 2 piedsde prolondeur borne Tehoby Robert aHolly rte-
au mes e endrolit resurant 27 n:t Nord par la Rue de 20 cheds na du CanapEVert a Ban-s
;ieds aux ce6ts noprd s e r I'sstir s au sud p ar El i re a Bel ample National de signau cbier
opieds au ord par la ru9 pieds ire lst par le No 1 e t des charges ) sud'ai r le chemisn dea
au c6s, sud born e gran d est- par le No 2 1 sur laa prix de soixante dollu Thars par
par li rue de 21 Nopieds, an sud o ise p rix d e vingt dollars. carreau. ey Or 120,00
SNo est par M. Oues par le No 20 Un emplacement sil ue on ( plus implement desi
Sur la mise A prix de trente dol an mme endroit mesuran arreaux dca terrcharges)isu r a
lars.. 30.001o u m e endroit manurant Canap6 vert, borne par une
oro.- Un emplacement stv 25 P)ieds de lavade sur 92 acienne propri de inquante
au srne endroit mesurant 27 :)ic'ed de prolondeur borne rertulis Npar carreau.Cy 150,00prte-
pieds aux c6tes Nord et Sud t92 a nord par la rue de 20 pids at actuellement aua lieu sur lean-
eidS A Iouest 47 89 pieds a lcst, a u sud par Elie I Belizire a ue National de indiqpubli-
born6 au nsurd par le rue d u re I cest par le No 1et 'ou utre le s trlaii, par alcheminde
piedrrain occsud par le grard esbyc. parl Ic No 20 sur la mise uelconua Vert, M6vuse Luc Thard
au nord par lI lue eNo20 pieds mise prix de vigtcy 20,00ollars droits dces .hriti rs Flne-





et l'ouest par le No 8 sur la cy or 20,00. Ala requetedu sieur Louis
omise s prix de vingt cinqi Sui 20 -Un emplacement siue !o ( rophluse amplementaire di-
Smis prix de trente dollars au mme endroit mesurantl gtI anu cahier descharges)suor
or Un emplacement silue 25 pieds de tIa'ade sur 92 aa tne ait prix de cinquante
i,,- Un emplacement sd ue
au mne endroit mesurant 200 11icds de I)rolondeur borne dollars par carreau.Cy 150,00.
pieds au c6t Nord, 20 pi2ds tOl l rd par la rue de 201 La vente,aura lieu sur lesi
au Sud et 47 pieds A lOuest, o cds au sud par Elie Blli- uisesA prix sus iudiquesi
borue au sud par lle e.ae du aire aa l'est par le No 19 et oatre les trais gnouralement
terra du terrain occup parpar le Presbytre oest par le No 21 sr ia cuelconstiu Me Louis auB. Vcahicr
Piesbt re et pa 'oeest par le prix de 20,00. grain avec re action de domi-s


No .Sur lap ise a prix de vcngol- 22-Un emplacement situs ci e en son cabinet ai Port-
dollars.emplacement su a2 u nme endroit mesurant25 euran Prince domicili Port
o.- Un emplacement si2 pieds de laqade sur 92 ieds aour plusrince amgiles rensei-t comm
au mnem endroit mesurant 4) de pro londe urbor a ord guements s'adresser au no
paeds, uau nordlest eL 54 pieds ird par la rue de 20 pieds au celle& iermaine dProphstaire duni.
louesl, borne au n ord par a sud par ElieBizaire a quest caheritdeireade te Trt-
re de 20 pieds, a sud par le let No 2ret a l< oust lus Nicolas ayant pour avo.t
Sres edu terrain occup par I r No 22 sur la m ise cat constitu Me Louis B. Vii
Ptesb ,t*re iA I'ouest par le P trix de 20 dollars Cy 20,00. grain avec Election do dami -
No U.Sur la .uise A prix de vrnt 22--Un emplacement situE rile en son cabinet i Port-
doilars t 20.00 au memecerdroit mesurant25 au-Prince,




Drix de vingt dollars 20.00 a u mneo endroit meosuatntAvct


10oo.- Un emplacement situe 25 pleds de lacade sur 92 de
au m4me endrott mesurant 25' p oloudeurn h:ne au nord
pieds de tafde sur 92 de pro- p tr ia r. I'A 20 p!eds au sud.
:.o deur borne au nord par la par Elie B 'aire, a lEst par H orn-L e
Rue de 20 pieds au saud par Elie le No 22 et a I"'est par le
Blitsaire, a lest par le No 9 et a 24 su'r iiui &cA prix de vingt Le M/S t Marie Horn*, ve-
'o test par le No 11 sur Ia mise doais. Cy Or 20,00 n t d 'Europe, est attend ici
o p U emplcenent dsoul 24- Un emlacement situ vs.i le 27 courant,en partance
au mLeme endroit mesuiant 23 au me:ne en roit mesuraut polr Kingslon, ,) !,- nro
pieds de lacade sur 93 ped dds ieds de b-,'adc sur 92 (iC i .i'r.,e t.rcit i o as.
arolondeur born au nod par protcndeur bo, tie au uord sa ,ci.
a rue de 20 pieds, au sud par par la i ue dc 30 pieds au sud R INtOL) Agentv


ASSUREZ-VOUS
a la


General Accident Fire


&


Life


Assurance Corporation Ltd.
de Perth (Scotland)
.ar .a GNERAL v est one des plus puissantes et des plus vastes organization
dle ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ d'action qui embraum
do monde. .'s ionn s par Ia four,
Sesd Polices contre incendie couvreat aussi les-4egAls oc.asion. par la oudre.
Ses Polices pour Artomobiles couvrent vols, incenJie, malveillance. dommages
causes A autrui dans sa persoone ou dans ses biens.
Sea Polices Maritimes 6mises par ses branches dEtir )pe soat payables n Haiti
'Ses Polices contre accidents south vilables dans I univers eatier. Tous 1 4s vya.
geurs devraient donc prendre la precaution de se munir d'une police centre Accidents
d'au moins 4000 dollars, la prime annuelle 'Esant que'de 1/21/. soit 20 dollars U. C.
Veuve F. BERMINGH AM, Aux Caves
Agent Gin6ral pour Haiti.
SOUS-AGENTS: Port-au-Pnrince; G. GILG
JEAN BLANCHET JUrimle


666
Soulage des"maux de tlte
et de la n6vralgie en 30 mi-
nutes. Arrete un troid le pre-
mier jour et la malaria en 3
.ours
666 en tablstes aussi.


Offre doe ervio
Voulfz vous d'une bonne
couturiere,ou d'une personnel
pour lea raccomudages, ou
d'une intendant ?
Une personnel instruite ayant
beaucoup de capacit6s vous
oftre ses service.
S'adresser au bureau du
Journal.

Cosmopolitan Bar
Madame Bertet annoace A
son aimable Clientele que son
6tablissement dinomm6, COS
MOPOLITAN BAR et recem-
meat install i la Rue du
Quai, a 6et transter6, pour
cause d'agrandissement A la
Rue du Fort Per, A c6tW de la
maison Velten.
Le m6me accneil est r6serv6
aux amis de Cosmopolitan
Barqui y trouveront des
consommtions de premier
choix et un service bien orga-
nise.


Toute personnel soucieuse

de son HYGIENE et de sa


BEAUTE ne doit se
QUE DE


servir


LA POUDRE DERMO-
PHILE LECLERC.
Poudre de RIZ STLtRIS9I qui 8produit sur la ,peau lea
effects les plus salutaires.
En vente chez Ren6 Lafoutant & Co, Paul E. Aaxila.
M. Laurent Jean M. Talamis, Statabouly et Sergile,
Titine Augdstin. Echantillon gratuit.
e--- .."-e=*-- --=i-=--* --

RHUM HENRI Gardere
En peu ,de tempa% ce pro
duit remarauable a conqui4
de haute lutte une renom-
mec des Dlus enviables.


Demandez touiours le I


Rhum HENRI Gardere.


MY -.-lr


I


Sont arrives


iouveaux


Disques


(Odeon,


DEMANDEZ LA NOUVELILE LISTED
La fantaisie pour les criardises exotiques et Am6ricaia s a encore vite
p' s<. II n'y a que la Musique d'Odeon qui reste eternelle et cees
Disques sont toujours les seu'- durables.

Bazar Odeon

KARAYANY.

AnaleGrand'liDue & e Ferou.


23:


- _r _II~_._ a I I I ii I I I


~


i-. o-- . .. - "- -A





E r




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs