PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04900
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-12-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04900

Full Text



Celt ai al le Ibeaker deivenl
Asa maiter qu'ils me posdrent
rie l aie I psa Ne~ t la leu I hIa-
es dams lear eair.
arurire N ETE i.I (::T


MARDI 12


AOUT 1900


I ajourd'hEl WteP 1 done wisbl qV oa 1
lertrt ,'epdrlr, er la.. c er ea
I talnte, dSa h, p p Ioeemat t ro r ar bo-
Imspluire at d'oa som- aoram ble de passer
dont,plaud'ame flo, quae otesOi ewri n ea lear
I am tempa troubles, H musttet p M ran s.
I'c ait t 1 maoia"A A t = d I olatiot ai dd*
a, surpl s, jariste e Il b do t Coastu.too, iu
f dran bid a ol s eso4 costluaa
i her Auogste,- Vowd de glisr sur la rime peale ;
i o a aon soeves r as car vid aMtes- dispoitiona
n6 voas arrs it vMet- laOr q i taadra bien
riginer de r6trmpag qa'oa =rl i :
aladroes eo prinIa sI Art.A .-Les membres de Io
i do msla yiO thle. Ohmbief d DtopitPo senft fi
I dt, Id"iton.d i p6ur di; m a tm e( iont iudifini-
do dt atiom po Im meat rm4lftibls. It atretenu a
zx ons w t e .oa W tosotos Is premier n41di dA-
In plu tdAr ( Alf F9* vrmi amu apt. rt. I
!igei8 aStram s oal t s. compoM do
;I"N -M_9 M MBofto S aU.ro ifter.
S irot el oal vo opi- tns at daune jl s de qua-
Idas la prese. tre ans ot comak aet le pre-
viol ami de 1902 e at ier lundi d'Avril dne annne
am joigntat mm boas pair.
A cou do dme gradsl Or, poor rewndre, spr6s ie
rijoritdevowsadres-* elections d'Oelobr, le rythme
ameillear* complimzuat. 6tabli ipr Is ConFtitotion, on
Ilement, je regretted que vondre sIns doute quoe lespro-
a'ayez pousi6 votre cae chainets elections aient lieu en
i une entiAre et fiddle jnvier 1932: lea Deputsa qa
tion des articles 107 et C vont 6tre ilas ne rauront done
i Constitution on vipeaur. pas diE pour deux ans et nous
Par ce moyen, r'agtation aurousabrigi la dare du man-
some dasole aural prisa fin dat onf.r6 par ia Constiau-
Is reconstitution da Corps tion.
Itit et le paysa erait d6b&tt D'autre part, poor gir rainai,
poliliciens. Bien i vons, nonus arons tfit retroaglr Ie tex-
8. 30 ).S ,. t conaUetiltioel alers que Ii
t Ie monde cconsa las ar- ConstUdtion elle.-mtme (ar.12)
asxquels le billet fait allu- interdit irttroactioo.
: aArt.107 : Lea Asaemblies Le o1ase ralsosaement peat
res 'assemblent do ptlei 'appplquer as mea dLt se64to
doas cbhque commune ke rat qr dicerr ena Octobre
anier de cheque naeW$ proM derait prodairse f-
c, olon qa'il y a lieu _l let iu'qn Octobrle( et nosn
ant Is mode tabli per I is I r 98
art.C: La premieres 6lec. R hit-on que, Poccasion
des i mr Cer de iO MtIW praVs. t g
Ult, apr6 i'adoption deol timit des pouvoira publics sae
ate uoastittion, auront ra siae a raesant le tri-
Ie dif Januisrt r pl ana k pnal a amy i q ea
-L'eaie e' Ias" per P~ovr oprisa I preii.
du Priqidei tdita ipe demla, pwmoratlt re dcetiso
publi as moai te Is v-idp dams ISip.oriae mAeM ?
A vant aIs renalo des a- LCe vaincs d'UOctobre eas-
prinips. .m maase, aobiemMn do adteals,
Spa ss1 ito 1 sr a aAit ? "4 mailteoent for-,
ntea o. ltuad'cMi 6 mea, Pn mttroMp-is pal toot
nettet6 et reatboosatlsse cas. ?
hi at tel quce o sil no Laltgislastte qui va etre l1e
Ilea oe'_ hdppmi qoi admttar-t-elle, a Chambre
nt dA i graves trans a byant uau andat de doa aans
ii qa l cooenst eus- I e i le S6nat un mandate de qua.
Ipr apt es ltonctions 16- tre,- que ses pouvoira espi-
I. U qet vraigneat n rIe eclivetent ena jnvier
de aaobatalr- degr aa- 192 et avier 19834
rt srat Labition pea- Sans dt, Ithre awtnolto,
iter sla miens doaas. nos as tlaisaoIs qt e I u.r
N ti r one tdel intrae- dasm It desert, a8. taiIleat O,
isa da e o convairelr peat appeler de o nom I'e z
os solmmes en r6volu- i eta agoitation dans laquelle s
aais c'eat a1 uae flagrant meat, ouns alliona direse meurt
on de principle, car etre -Is pays, et toole one popula-
revolation,c'est prciodment tion gagnie per li trentaie.
ILe la Conutitutiou de cbt6, iaiB, come nous, notre ex-
rsil n'e eat pas ainsi, atal ceUlent ami retire eat philo-
olationnaire ne peat pas sophe, autant que patriote et
*ter. c'eat avec un meme aourire
Lb surplus, ii on eat en re- amer et d6sabuas que, noun asa
Ialion et si lae Constitution sistona A ce qui;.eopqase ao-
I uspendue, pouquoi court. jourd'hui et qa prepare lea
SJuatiment, apr6a lea fonc- troubles'd de main.
_1 I i


[Washinaton


s tvirtes li(g retir
Ilote aerori ealt


de la


WAe4Wo, 6 aot. -- LeA
L5rtemn t de la marine a
ide de retirer de la flotte
m6ricaiam te e de ll~
Se Itah ,l~ Ia 1
*Wyow l t ait le io-.
tonre coaiormimeat na trait
taval de Londres.
SMpt~s cet cord, Iun deo
tires er dimoll dans ftra
he doe t mir ao viguear do
trail. Un antsre mra uttilhO
omme cble dans des tir. ou
sa bombordements edriea.
l.I troiime pourra servir de
b*iment.ecole ono tre desti-
w A un antre empioi qul Be
pera p it a Ia vice retmi


Une pianist

haitienne1
j i_


darn lbet l iTboid
tilt ea uneagrp de aitlatcton.
Leur filt Jainte a concouru iA
.'natitut Royal des Hautes
ittudes Moaicaias d'helle4,
poor le 2"accesit do piano
sta 6~6 proeeraPs, a laml.
m.te do Jitry digae 4 letr
cti sit. Cet iacceit a cv dlis-
ti, eriou let lt ewordte, ee
qa eat tre re pr*a en s-
ltet do 12 ns. Eto ietit *k
pls jeimedo touut tes I cI.r
current-. I


Vorli un T rait do Palma-
ha!.


ires


SlaSTra1r rTT ROALDs MHAW-
aqg groDU apagaA& atsa


... Pr.ssident


PRESTES
arrlvo I Rio-d.4auJri


RIo-uJANEIRo, 5 ao6t.--
Monsieur Julio Prestes, 61a
pr0sidont du Br6sil, ayant ter-
min6 la toornce antour de Is-
quelle it visits lea Etata-Unisi
et rEurope, arrivera lundi mi-
tin i board da paquebot tAr-
ispaP Des of ficels duo on-
verement et des amis t re-
0o0ont an qoai.
Sbi olfra ltrs pro tt
ionae rcepUon A Praca ,
mail o ne prvolt pas do di.

On ae nit pas eneoe at
mosme Preste dedbrqm era
-do e notIro cost ers
sr cemiu do fr o ta trajet
SaQ Paolo, on resteram borod
ia '*A S'aratos.
Le waoebeot Aria as'est
r et e t A Bahia o06
lrticislUoflt
|Aaa-veao Eoatsa aoidad
LIsta General Aceiat Fire
UlM Aam nosemm Li-
impd r
*14 k--*Aak^i ^ Ba
t^B Sj1""y~-^I


El


Lo Centenalr
I- do Chloage


CHICAGO, 5 saot. Chica-
Scommence son second cen-
enaire d'existence demain.
'Blien que de grande prepa-
rations oient faite pour c6-
t1brer le cetenaire official de
la ville en 1933 per one ex-
oition moodiale, r'histoire
riellement prend date do 4
Doat o180.
Ce jb r 1A I4tablitsement
6 500 sous le nom de Fort
Darborn disparot des ter-
Mi arta geux deo boards
de I rivre Cicago. et pour
la rolitre tois le nom de
t(aS fa lot appliqou la
omisiaut6 qoe Ja menbThom-
soan (ramin pMblia et enre-
glit son opla de la ille.



Mol d'ordre

AK 100
Jal ct o railiaeast
SSCm


,I


)ropos


cachtes

tle nt an secret poor per-
sonne que le President Boy aua!t
sdrleusement song sa sesparer
de ses ministres, deuvnus assez
rapidement impopulaires.
Mais voild I apres de secretes
et Iongues ddliberations,ils con.
vinrent que le meilleur moyen
de ddjouer la menace, etait en-
core doA/rir au Chef de rfEat
une caisse d un des meilleurs
Rhums de Port-au Prince.
Sans hesitation, its se dicide-
rent pour le RHUM SARTHE CA-
CHET D'On... et tout naturelle-
ment Eugene ne les a plus con-
gddids-
i


Mouvement

Indien

Prejet d'm goversemeat
"-- '-nati-n aliste d'oppesilies

Bou AY, 4 aout. Une agi-
tation intense, accompagnie
de chant et de corteges, se
maintint touted la iournee A la
suite des desordresd'hier dans
lesquels 300 voloctaires de la
desobsisss;ace civil out e6t
blesses. Un important cortege
de parsis etait eu formation
ce soir.
Des observateurs bier in-
formes dtisent qu'il y avait peu
d'espoir que des negociations
avec Mahatma Gandhi termi-
nent la lutte. 11s craignent que
indme si Gandhi se d6clarait
pour la paix, ses paftisans lui
d6sobiiraient maintenant.
Quarante et one usines de
Bombay out tormi leurs por-
tes hier, et les travailleurs se
joig ent an parti du congr6s.
LecomitE excutit du con-
gr6s Panindien actuellement
en session a 6tudie la question
d'n gouvernement parallble
qui travaillerait en marge du
rEgime present A Gujarat, qui
est un centre solide des na-
tionalistes. Le congress a 616
r6doit en nombre par I'arres-
tation hier de Vallalbhai Patel
et cinq autres chels qui ont
WtE accuses de participation
dans une assemblee ill6gale.
Des projects provisoires pour
le double gouvernement pre-
voient la reprise des i ibu-
naux, de la police, de la re-
cette des imp6ts et de l'ex-
ploitation du service postal
dans tout le district. Gujarat
eat l'une des principles re-
gons du coton dans I'lode.
Abut Kalam Azad, nomme
par Palel pour lui succeder
eat devenu chet.du Congres.
IOTNS PIPTPIC; IIERES
a i'lotitnli u m ural thretl
L'Inslitution Marat Chenet
donnera, durant les v\'a:t ces,
-- Aott et Seplcmhre. -
des leCons particulieres aux
eleves en retard, ou a ceux
qui v-ulent poursuivre Icurs
61tu ls.
S'nd esser a I'Insti ution
Marat Chenet, Chcmin dis
I) 'lies, 810 ; telephone: 3153..


I





.1


-UYs TOTU



GOUDRON
GUYOT
IaM". CAMUM


...a vu, vtndredi, entire mid
et une hleure, 6 tl6tel de I ran-
ce, deux bons camauaudes qui
faisaient le plus galant ussaAul de
politesses qui soil, et lout cela
en vue de ne pas payer un grog
que Ion avait d'ailleurs dtja bu.
On ne sait pas comment finit
I'hstoire. Mais quand NOTRIE(EIL
repassa il vit que les deux ca-
marades avaient change de table.
I1s avaient chacun et6, vers
d autres camarades qui lisco.
taient moins, et buvaient plus.
I *
... avu,vendredi soir,sousur
galerie trois hommes qui cu-.
saient politique. C'6eait apr6s
'averse. Its se parlaient A voix
Sbaes, mais ceux qui passaient
lea entendaient pourtant. Us as
disaient des secrets Ires precieux
et le lendemain malin ifs furent
Ires 6tonnes d'entendre par la
ville tout ce qu'ls s'itaient dit
...avu, vendredi soir, tou-
jours apres I'averse, vers mi-
null, un candidal a la Prdsiden-
ce, encadre d'un ,i c en caudi-
dat Ala Magistralure coni unale
el d'un journaliste de talent.'!Is
penltrerent dans un petit cafe
situs en lace de laj(;ici&re oi il
y avail d~jA des camarades qui
s'amusaient en huvant el en
Iouant. Le candidal ne salia pas.
On Ini offrit un grog qu'll relu-
sa distant qu'il soufl'rait du Coie.
Mais vous prendrez bien
un kola, dit alors le patron.
Le candidate reflchit, puis it
seIcria:
Oui, nn kola bien glace...
*
... a vu, dans le grand cafe du
Bord de Mer un homme d'es-
prit qui faisail la reflexion sui-
vante *
On vent que jaie un can-
didal, c'el enltindu. Mats j'au-
rais voulu avoir celui qui passe-
ra. Lorsque je Ilis mon enquete
pr6s d eux, tous ils dissent qu'ils
passent. Et alors, cela devient
un ieu de hasard, et moi, je n'ai
jamais joue aux jeux de hasard.
NoTRn (EIL nola cetle attitude
se disant qu'au partage du gA-
teau celui-l aura le toupet de
Srclamer la plus grosse part.

v. voit avec une joie sans me-
lange que,depuisquelquesjours,
on a serieusement enlrepris la
toilette du Champ-de.M rs. Ex-
cellente mesore A laquelle No-
TRE CEIL applaudit de ses deux
panpi6res, car vraiment le spec-
tacle itait deplorable de cea
herbes lolles qui A certain en-
droits prenaient i'apparence de
profonds halliers. El puis quelue
opinion une lelle negligencedon
nait-elle de no re administra.
lion aux Erangers qui,de passa-
ge, sjournent uneou deux heu-
res dons notre helle capilale?
Polin, ce spec'scle desagreable
va cesser; l nest pas inutile d'en
manifester sa reconnaissance a
qui de droit.
i


... voit un as de gens quis'in-
quielent de savor I quelle date
a Wee portee la soir6e dksopi-
lante ot lea acteurs de la Re-
naissance joueront aTi Plume
detective a, et Le Corps du de-
lito.
On apprendra avec plaisir que
c'est ce soir qu'aura lieu cetle
representation bt nsationnelle.
., *
... a vu un ijene homme qui
vient darriver dEurope qui d -
mandait des renaeipement.
sor one dame qui passalt 0a.
Champ-de-Mars. a ttWe bais,~e,
i la demarche flexible. Un de st.
amis loi r6pondit le rep's e6riou-
sement do moode:
Chest rune des femmes lea
plus chics, ncn seulsmeat de
Port-u.Princ,, mais encore do
tou!es lea Antilles.
El le plus srieeusnenli da
i monde aussi le dernier batenau
r6pondit en rectifant le uced
Sde sa cravats:
Et je ne la vois p ortan'
i ma, A Sea Side Inn didganq
'et dr61e..
*' .. .


"4 '. '4. 8 ~


----..~---*~~~`--.rr-- --- f ~~~. I


I







I
'4






.+
'l,
-^S.Z '


-t


- ~----- --I C------- --


I


ij


"


a-








_________ -'.7.


L MATtf= 12 AolAt 1980


Un incident

a 1'Arcahaie
-0-
"?Port au Prince, le !1 aout 1930
An Dirccteur du Journal le
* Martin .
En Vil'e
I Monsieur le Directeur,
Hier dimanche martin 10 aomt
courant, Monsieur Jolibois a te-
nu sur le perron de I'Eglise
presqu'aus ports du lieu Saint,
an scandal sons forms de mee-
ting :les injures et menoonges
A I'adresse do candidate Mayard
et de moi inutile de vous dire
lindignation de la population.
Je vous prie de publer 'a
lettre qui relive l'un des men
songes lanc6s par le candidate
trop exalt6 qui a reVu une de
ception de la part de I'une des
notabilitts du bourg, une butre
Ini ayant maniltst6 le micon
tentement general.
La population de l'Arcahaie
est composer de gens honnetes
qui savent censurer les injures
irreflichies d'un cerveau su
rexcit6. Maintenant je me porte
candidate A la Deputation.
Tres cordialement.
P. P. AGNANT
Arcahaie, Ie 16 l olt 1930
A Mr Legrand Pierre'
Aux Vases
Mon cher Legrand,
Je reviens en ce moment
d'une tourneee j apprendsque
Mr Jolibeis dans un meetirg
sur le perron de i'Eglise, a de-
clare que vous m'aviez retour-
ne 200 gourdes A vousoflerts s
pour avoir votre concourse en
laveur des Candidats au Senat.
Je vous demand de dire
en celle circonstance le:mot de
vOrite.
J'ai toujours dit .fuej I'amili6
prolonde, sincere et desinteres-
see qui unit les vielles familIes
tres honorable : Agnant et Lu-
trkly Pierre ne vous permettait
pas d eire centre moi aux elec-
tions? Ai-je jamais combaltu vus
sentiments pour votre Candidat
A la deputation, ne me suis le
pas o c c u p e principalcumnt
des elections Senaloriales ???
J'attends votre mot pour men
laver de la calomnie de ce Mr
Jolibois.
Cordialement.
P.P. AGNANT


a4
Mahotte, section des Vases
e 10 aott 1930.
A Mr Pierre Pyrrhus Agnnnt.
Arcahaie.
Mon cher Pierre,
Je viens de recevoir volre
billet qui m'apprend que jai
eu A vous retourner deux cents
gourdes que vous m'avez ot-
tertes pour changer mon opi-
nion en taveur de vote candi-
dat. Je suis prolondement en u
de cette calomnie qui me rvwl I
to et m'empresse de vous auto
riser i jeter le dkmenli le plus
lormcl A cette malveillante in
situation Les bonneset solin'es
relations qui ont toujours exi~.t
entire ma famille et la volie,
et la prolonde amitie que vi,,s
m'inspiiez me metlent daw) une
position qui nesera jamais con
Ire vous et les votes.
Croyez, mon (her Pierre, A
mon invariable amili.
Legr.nd PIERRE


Les effects

du Seisme
I,'acliil du Vesuve me semble pas
menaglale
,Rome,2 iodtt.- L'agence Ste-
fani dement que I'aciivilt r6-
cente du Vesuve soit menacanle
et qu'il y ait un million d'habi-
tants de la zone du seisme sar.s
protection contre lea 6pid6mies'
Dans un communique qui dit
que quelques journaux. 6tran-
gers avaient public des nou-
vslles exagerees concernant I'e-
tendue des d6gAts :du seisme
dans le voisinage | dej Naples,
I'agence ajoateTquese commu-
niqu6sjournaliers navailnt rien
cacb6.
A Naples, ditflecomnnuniqu6
seulement quelques vieilles mat-
sons oat t6 d6truites ou endom-
magees,et ii n'y a e,enville,que-
quatre personnel ltees et daiis
Ia province seulement huit biles-
.aLe 'Vsuve, dit Stefani, raver.
se la phase habituelle d'6te saus
aacune menace pour les villa.
es*avoisinants. Le communi-
qu6 ajoute que la population.
dans le rest de la rgioon allec-
tee Ieprend sa vie habiuelle
conuiaune dans les travar ux de
recoubaiuctloa entreprs par le
gonverneiment.


Quo se


passe-t-ll
A Groslornme?


Port-au-Pr.nce, Ie 9 aot 1930.
Au Directeur du journal
LE MARTIN.

"Monsieur le Directeur,
" n sait que la Loi 6lectorale
pr6voit, pour le choix des deus
autres membres deja Commis-
sion d'Inscriptions, un tirage an
sort, le President de la Com-
mission communal ou le Ma-
gistrat communal tant d'em-
Diee president do la dite com-
mission. Le tirage an sort out
donc lieu au Gros-Morne st lea
deux membres elus sont des re-
pr6sentants l'un de'M. Charles
Fombrun, candidate au Sntat,et
iautre de .M. Joseph Richard,
candidate Ala d6putation natio-
nale.
Ce r6sultat n'eut pas I'heur
d'6tre agreable au Pr6sident de
la Commission communal de
Gros-Morne, qui, sans se sou
cier de la loi, irouva un moyen
de contrebalancer le sort. 11
nomma tout simplement un se-
cretaire A cette Commision, un
secr6taire qui, naturellement,
est son Ame damn6e on celle
dun candidate, autre que. les
deux don't lea representants o.i
6t6 6lus membres de la Com-
mission d'Inscriptions.
La question port6e devant le
Prefet par les int6resaees, na
pas et6 resolue. ,e Secr6-
taire continue A singer pendant
lea s6ances de Ia Commission
d Inscriptions.
,..Nous portions ca faith devant
le IDpartement de 'lnt6rieur,
persubd6 que des instructions e-
lont immediatement passes au
Prefet des Gonaives pour que,
conformnment A la Loi, it ne
soll pas udjoint un membre ca-
lmoutll A la Commission dlns-
criptions de Gros-Morne. Ce
-ont des manowuvres electorales
cousues de fii blanc et qui feront,
une fois de plus, douter de l'im-
partiallte qui devrait presider A
cette chance supreme que sont
pour nous lea elections du 14
Octobre prochain.
COtAHlESI'ONDANT.




VBI IIs
CE SOIR
Fou rire :

Le Corps

du Delit
Nouvelle p'ece de Gustave Au-
gustin.

Ti-Plume

detective
Redemande.
Entree: 2 G; Loges: 3 G.
DEMAIN SOIR

Apr s

I'Anmour
RAedemand6
Entree : 2 G; loge: 3 G.
JEUDI
Soiree Taldy

Mandraqore
1 2.
VENDREDI

LE REFUGE
2 & 3.
C'ompay nii e gl nerale
Transatlantique
Le steamer a Carimare
partide Bordeaux le 3 crt.,
est attend le 21.
I1 iparlira le m6me |iour
pour Santiago de Cuba et lee
ports du Sud.


La suite de l'itinbraire sera
ge & i'arrive do navlre.
IPrt.au-Pritee, le 7 AoOt
19S(|
E ibELlkA Co Agents







Soqlage des."amn*e ttle
et de la us6valgie et 30 mi-
nute~l. Arr4teiu ttoi4 le pre
niier jour et lj malaria en 3
.ours
M6 en tablettqs a


M11. FIANCl LAElG tPAtE l I
A IA IALL.AVEAC --
Notre compatriot M. Pnm c '_,,i..
Lassgue qui, depuis gqud|I
annees d6jA vi en Frae a
lait,le 4 Joullet dernier, unaoe.
terence, A la sale sGaveO, iar
les itiments de Musiqd' wllM
Haiti. M. .LasgPe a reaperA
un succAs des plus Iraocs. Voil
ci d'ailleurs ce que dit de ottl .
conldrence, rExcebior da 4i
manche 6 Juillet iFenier.
USIQUK ll
Les WlmesI de assiq en I iI
M. Frank Lasa6gue, Haitien |
a'origine, a ldd,aredmd4 la- .
Societ6 Iranucai de iitcolo-
gie, salle Gavean, one comuma- s[
nicetion fort int6ressante sor
a lea :16ments de musique so
Haiti i. II a pass en revue ,
touts Ia musique lolklorique
de son pays, en offraat I'mp-
pui de ses portas de ioe musi-
cologiques savammn at docn-
mentes, des examples musi-
canx as piano. II at a eat no-
ter quo Is jeuno contlrencier a
expos son salet dana on excel-
lent trancais qui lait honneur a
I'influence de notre culture !
strangerr.


Le Monde
Plangalllel.-Nous avons
recu avec plaisir Is carte de
flancailles de Melle Simone Al-
lien avec Mr Raoul Jer6me. i
Tous nos compliments.
a aage.- Le samedi I
aout courant a en lien, a ia
Cathedrale, le marriage de Mite
Victoire Bance avec Monsieur
Hdrold Caries.
Les mari6s ont 616 conduits
A I'autel par Madame Louis MU-
hnan an bras de notre ami n A
Oscar Frilzberg. P A
I Apre4 la c6ermonie religieose
une reception des plus intimes
eut lieu. Au champagne, le par-
rain, en terms clairs at pars
rappela aux nouveau 6poux
les devoirs qu'ils avaient d6sor-
mais I'un envers l'autre, et leur
exprima les vceux de bonheur
que taisaient pour eux en ce
jour ceux qui avaient la joie de
les assister.I
Nos sincores compliments.
CORREUPONDANCl
Leogane,le 11 Aott 1930.
A I
Monsieur le Directeur du journal
a Le Matin .
Port an Prince.
Cher Monsieur le Directeur,
Veuillez, je vous prie, laire gIR R Rl T AO D
publier dans le prochain No de ET UN-
votre journal la declaration ci- IDollratloa duDOGlle
joinl De m6chantes langues insi-
En vous remerciant d'avance, auent qnu j'ai commit une tra
e vous prie d'agrder,cher Mr le hison en me d-tachant de M.
girecteur, mes meilleurs remer- Barr-Reynaud,candidst A la d_-
ciements. putation. Cette accusation ap-
Mather GILLES, pelle des explications publiques:
Docteur en Medecine. J'ai 616 r6ellement en taver
S-- de c tti candidature. Mais j'ai
l'our un prompt r6glement sciemment cease de I'6tre, 6tant
de ros aftaires adrestez vous convaineu de la nationalil6 fran
i Me t.mmoauel THEARD. raise da candidate. Je nai pa Ie
Petit GoAve. courage d' aimer Pslaton plos quo
la v6rite. Dans le cas de Burr
-- Reynaud, la naturalisation est
AVIS DBDIVORCEJ indispensable. Ecoutons la con-
Ie Tribunal de 1lre Instance clusion d'une belle consalts.
de Port-au Paintce, par son ju- lion d'avocat : Sanes ealtersn
gement renda le cinq Juin 1930, mCne telrhp que la dome Dwri
a admis le divorce do sieur Jo- Reynaud et son fil nature! lrd.
siah Josephus Chandler,demen- deric Burr-Reynaud sent ean.
rant et domiciliA A Port-au Prin- tiellement haitiens en vertu des
ce, syant pour avocats Mes H. textesprcis de notre lgislatton
Baron el Athanase M. Augosle, deja vises, ils sont rdclames aue-
contre son Apouse Annita Claude si par la loi franpaise comme
et a renvoye 1I'poux demandeur franfais,parce que nes d I dtran.
devant I otlicier de 1'Elat civil ger ( cest& dire en BaitO.DarIl
de la section Nord de Port-au- Rieynaud dun pere fnriaiis It
Prince pour le prononcA de la Fieddric Burr Reynaud dune
dissolution do marriage qui a mare naturetletFraoi alse.
existed entire les dits epoux. 11 y avait done ici conflict do
En consequence de ctlte dA- 1gislation.Mas ce 'eonflne)a'-
cision,Monseur I'Olflcier de I'E- aLte ples. II a 616 trancb6 par
tat civil de Port-au-Prince, see- les mteress6s qui soot passes
tion nord, ie jeudi sept Aont la France avec le consentement
courant, a prononce la dissolve. elficiel d Hieti. Rappelons aue


lion du marriage qua a exisal Burr Royanud.e4 deA6 46 ns
entire sieur Josiah Jospus I at q 4 ssaq~rsbr lat inserire I
Chandler atla dame Annita CaI- a L nation Irianwa, A. 18 ans
de. 2 mar. 1902 ).I eat imprtddent
Port-au Prince, le 8 sout 19W. 4'annuler par on simple avis
IH. BARON, av. peUe pscrnption vieille do 28
Atbanase M. AUGUSTEI/ iY a'tlre do dexs d atres
.' uIBcals calks des sGtenims

de Mai Awril d a Bulletia Olfi l roo Ammt on'I pal. em
ciel a da D6partement des Re cber lhuaiiae a ot& Lu.
lstoas Extrriaures 'qW public pae que l siaer Leden
le teste: de la Coonvenon com it iamtracul A la Lgation
mercialetranco haltienaa,- tles "d.
lettres 6chang6ea entr e 1 Secre Nous sommes top tabls
taire d'Etat de Relations Exite pour trailer lesquestlonscodmt
rieures et le Ministre de France cello rde Bur Rteynaud avec 1.
A propo. da Is Convention,- le I retl.
Droiet de Convention entire lesa I teur Mather GILLES.
Itats am ricains, relative t la Logaune,,le 11 Aot 1930.
lprocdure douani6re et aux lor. -
malites do port,- des rapports rr0 P.eP '
des Cosulsa g'nenaux ifaHalli iit
A Barcelone, Amaterktau, Bru- I' -rn
xrleaittol AoTer,-loi acslt.p t "i- ,'
un cr6di*te'Is i C4nthpa da.
pIlimitatlon des trnt res, etc. e_


4


- ---~- -- ---- .~L--- -I._._.. ~I___ .__~~__ -. -I --c----- ----- -----------1 I* -. ~~,


I -__ _





m l C q .. .... ... ...-


su


1wKue r
UneipsA fNort L COMPAGNIES
UCANAb- FluS d'ASSURANCE
#CANAbIIg"PS ASSURANCES


sur la VIE


I


tiI


EUG. Le BOSSES & Co
Agents GCnraux


-4~-l~ w '--Yii -II~II RF


Sont arrives


N\uveiaux


Disques


.((Odeon


DEMANDEZ LA NOUVELLE. LISTE
La fantalsie pour lea criardisel exotiques et Amrricaines a encore ivte
pass. II n'y a que It Musiquei d'O6on qut rest 6ternelle et ces
Di es rsont touoours les seuls durables.


.t. .,-I


Bazar Odion


KARAYANY.

-"Anle GPra. & Rue Ferou.*
S 41 A


1


,.A~II nll.d *a & t e


M~ u de Ilobutr.
MuMl 6e Iqmj Trlca
eli au vtn burau.


l hcadouWnI ms ,e
-h,, ca EMR ur.fk de
mwwm A vote* burn
S. etu dbhors, il vou fait
S s rrd#dment du.nrmps.
S ua douaur de l'1Priture
Sde c Parker Doiox d do
bwueu egt vlte convert
cotu e amruc p* grate y
a t ajoutie -* w s iuu,.
Aias %sus avei un Parker
= &m r it un barker
I Duo'd pour poche pour
e A mmP Frix.
Deux stylo en u
IParker


Puri"eair


Pour Bureau


POUR AVOIR UNE PEAU
VELOUTEE


L'usage r6gulier de la Va-
nishing Cream Exelento con-
sererra votre teint aussi doux
et aussi saline que celui d'un
b6b, Nous le garantissons.
LEXEl ENTO
Va fishing Cream !
Eat une crime sans graisse
que la peau absorbed. Elle
nourrit a peau et empache
qu'elle so lane, se.ride, se des-
siche.ou ne devienne rugueu-,
ile conserve la peau en
partalte salt6.
Procurez-vous auiourd'hui
an pot d'Exelento Vanishing
C*tm,;eo vente chez tous lea
droguistes ou directement de
aao o so s garantie, comme
vo6s le pr6terez.
Ecrivus-nous pour avoir un
wehantillon gratuit et un livre
de consela pour la beaut e
Iezka iclieI Clmesy
Atla, e. eia U sA.
Agents d6mand6b pour tous
crlvez pour renseignements
.tan vtiso l
LAM PTIT NIUAlONi
1037, Rue du Centre.
Vous prouvera le plaisir;
statuettes de Ste Th6r6se de
'Entant Jesus, petits tableaux
varies tout encadres,bracelets,
chainea, broches, b6Iitier,,
encriers, orillammes, livres,
et d'aitres articles concernant
Petite Sainte.

Loterie
Populaire
,AU Profit deal(Euvres
e j zIAmicale des Instituteurs
0 des Institutrices.
Bjet 1 Gourde.
,u .Lot 1000 Gourdes.


1 INIrIUT ?TIPENAURI
..a. -. .. : 1 lI- n U .lo a.ro
Cours d'Ete

comprennentla Protection contre la omm cents Lundi 4
COMP nnOUTende8hres 1 ....
S- .L.. al Sc pour cheque coumr
Foudre sam augmentation de taux St. en retd rO
gu dW. eeostesso
g Los$C Lu ate./ B gneutemds
xnutllence doeila M6thode
mtus faelt:
S' *-, _Deplis quatreauNtoonaje
Sax* COIPI t. a
Agents G6n6ranz No MAW e 13 d
4aIlB f137 Rae LaISarre
AV*pi __ 8 6 0


12 l!ao"Itv, Im w
*2^SBti-rrT-T-*


Rodaaes desSoupapes
DECLAMINAGE des SOU-


PAPES L'ELEC'TRICI rE
PAR LE SYSTEM


* BLACK & DECKER <
Iaiva(5e les Autos par uie iompe ilectrique BPU.NNI
i 350 livres de pression d'eau et d'air.


Sp


The Royal Mail St eam
Packet Company
Le sxeamer a Sea Victory* venant de tondres. KinoIt 'at
du Sud eat attend A Port auPrince le 13 Anlt. rremast
trct via le Nord pour HAvre, Anvers, Londres et tous les
autres ports d'Europe.
I. J. BIGO 1 Agent-Guenral


T*lphone; 13?1.


I ~ ~C ow., ,gI~L II)I .~- I I~~IP ~


RHUM HENRI Gardere
En peu de temps ce pro-
duit renarauable a conquis
de haute lutte une renom-
mec des plus enviables.
Demandez toujours le
Rhum HENRI Gardere.


A partir d'aujourd'hui,nous
sommes
Acheteurs de Mais en Gros
seulemenl.
Priere de venir nous voir


pour


le prix.
L. PREETIMANN-AGGERHOLM & C"
Rue du Quai.


LOTEI E
IDE
I'Asoolation does emnbree du'orps Isoeignant
ot do PAllaanco rrangelasa
Le prochain tirage de celte loteric est fix6 au dimanche
7 Septmbre 1930 A 9 heures du matin au Caf6e ELDORADOs.
Le Comit6 d'Administration avise le public qu'il en met
plus en vente que 3000 biliets au lieu de 4000.
Le prix du billet est de 4 gourdes en DEUX coupons de 2
gourdes chacun
I Gros lot Gourdes 2,000 2 Apx.du iergr..s lot 50G.100
1 600 2 Ap du 2e a 30 r 60
1 a a 100 2 3 3me a 1 20 40
150 lots de 12 1800
87 Lots se terminant par les deux derniers chiffres
des trois Gros Lots Gdes 5 435.
N. B. Palement des lots gagnants tons lee ours
de dix beures A midi au Magasin de SIMON VIEUX.

BI1IRE NATIONALE
DE LAt
Brasserie Nationale !
Se vend partout Or 0,10 le
verre malqre sa quality su-
perieure.
Proteez votire poche et
votre sant6 en la buvant


tou r91


* *.i*' II


- ..'~ '-,


41 1


1 IL -- ~-1~3~qJ


-- ---- -r ----- ~-~ *---- ----_*L_ I,~ --- P --- I~r.. __


~ L___~.___ __


-----s


r~rrrll~a~l


rrrrrrrrr~


-


- -; Ir -- Ir


W-4


L -- - I t m!!


. . [ I .I I


No -W--- -


-I
t
;i ,


I


r


>r *' 3


* (


*"t,


GARAGE CENTRAL
Ludovic CH*NET. Prop
SECIIIOBIES( I( IE (NIIETI)
SPICIALITES:








Mardi
12 Aoiut 1930


Le Iain


4 IPAGaS


*.l.6W rIINtot No 766
Fort-aa-Pnrce
rdidpbone : 2w2


UBO


Lm,


1'I ntesti n


Poor rester en bone
sanU prenes cheque
sor un comnprimE do
JUSOL

|i rs ararl.uiriqw. d 1,1 "d. rnomm-
I\alif. '..-.I I 1ItoUiirtr **p ( Ia f& ilr.
I o fJioM oi'ritl i n.Ilipatimn IA fia
%voir lelon. tn* ii.iri .iarniqure (sonnf
ilfi t *.1 t"*i.il it l it l'!iBgir; o. r) lt I'uin,
i.i Wi l I .I I .)en r. (ci t i irrf. e
l i I. .* lI it. .
I..f i l~iii I Iina a.0 1 *.. tin riii
*d'i9 < i ha* m t -., if .. .tf
O ci ill le stoi *.' l). ; l.it"' ,UlI '' d
Ain ir rahf lr rleei41 ol'ril uN
it In Emnll1i de fl,^rriM-lr *4I%'i


ASSUREZ-VOUS :1
a la ..
General Accident Fire & Life
Assurance Cowporation IU4L
de Perth (Scotlandj'
ar ta a CGFNI RAL est one des plus poiates it des plus vases ornsultimi*
A re genre Le. soleil no es roeche jamais sor swe' champ d'action quIembrassi
d moonde.
a I 'oliccq contre incendie couvrent aussi fe9 digtts occasionn6s par la dr
Sesa o lic(s poui Automobiles convent vols, incendie, malveillance, dolmmapl
causes. a julrni dans sa perhonne ou dans seas biens.
S.s Polices Maritimes aimses par ses branches d'Europe sont payable a O atI
Sea Polices contre accidents sont valuables dan I'univers enter. Toles Il aVa
geurs devraient done prendre la precaution de se munir d'ono police centre d d"at*
d'su mofiDs 4000 Jollars, Ia prime sancelle u'6tant que de 1/2 */. soil 20 dollita C
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Cavde
Agent G6n6r I poor Haiti.
SOUS-? GENTS: Port an-Pnace. G. GILG
JEAN BLA4CH1FT JI ml&s


~~~!q 1r'-____- I


dp--- -wk 4


-rn--rn--rI


a ft __ --- -- -- S, -- '.o-f I.-t..


BAR TERMINUS
Flace Dessalines


Cafe chic,


-- Restaurant


de premier choix ou l'on


trouve


tou te here les4


consommations les plus d6-
licates.


Sandwiches

Biere a


S8, 1. S


Sla


pareils.


pression.


PRIL-CAT-LAN
Si vous avez quelques heroes de loisir, le soir, et que
vous desire les passer. agreablcment allez au
Pr6-Ca L-Tlan
oi vous trouvereE, la plus belle salle de bal, Ia uiusique to
mnilleure executle par ui- or lt1ophonic dernier cri et auasi
lesboason leIs plus fratlchs et Ics plus pures.
champagne. hire allemande ui national, liqueurs de ton
es sorts

Cosmopolitan Bar

Mime BERTET l'ancicnne popri taire de iSide Step InnD
ilt doluvrir ii hi Rtie (ti Quii, enr face de 1 'Htel de Ville tn
Squet elnhlissement qu'elle :; denommr COSMOPOLITAN
On y lroinvetnt ce qu'l foul pour attireret retenir la client
tele Ia plus difficile.
Consommations de premier choix.


LOT3RIE des (EUVRES
du C.H.A. et de 1'A.M.C.E.

liraqe Exlraordinaiie
RAFLE do :
Gros Lot Superbe Chevrolet Touring
1 lot. 1 Charmophone Electrique avec 25 Disqu s.
1 lot. 1 Phonographe Victor portatif.
6 lots. 6 Reveils, matin de luxe pour dame.
6 lots. 6 Reveils, martin automatiqueA r6eplition.
Total 15 Lots.
t500 Billets A 2 dollars.
Le tirage se fera des que tous les Billets seront veudus



Metals Development

Limited
CONVOCATION
Mr B Diamond, Reprisentaut de la Compagnie, de pas-
sage pour quelques jours A Port-au Prince, se tient 6 la dispo
sition des actionnaires en vue de leur fournir des renseigne-
ments et propositions an sujet des aflaires de la Compagnie'
Ler voir de 8 hres 1/2 a. tm. a 5 hres p. m. au bureau de
Mr. Joe WOOLLEY, Angle des Rues For.-Per et Am6ricaine


Quel plaisiri


de pouvoir faire sa cuisil


en quelques minutes...
Venez voir ces jolis appareils ainsi E leSI
RATEURS, RECHAUDSet FERS REPASSE
a GENERAL ELECTRIC A la
COMPAGNIE DtICIIRAC LGEU IMWL


4 No


MILL


A -


SE A-SID)E-INN


(C;jit H ltel Restauranti
(Cct et. lhlissineiit V(iiellcin it rcslamtt parI la nouvelle
DI).irc' it, V(esS o(Tre I'endfroi' Ic plus sclctl cu vous trou-
ver. z 'cs nIedilleres hoissosns :t des prix dcifants toute con
cr.'ii*(:Ce. Sunpicr AlansaI tous les samedis soir.
Telephone: 2367


Manufacture Hailienne
de Cigarettes


GEB ARA & C
Les Ciaarettes

< Dessal inennes
^Colon'
(Republicainme'
((PorI-a u-Princienne
k,rice A la finesse de leur ar6me foot Ies d6lices
des vrais amateurs.


Les NOUVEAUX PNEUS MILLER a Geared to the
Road ( Moulds i la Route ) sont GARANTIS de dntar
plus quo tout autre Pneu de pris tgat travaill ass
meinss conditions et soni MEILLEURS qne leas utres
Pneus h aussi des derniers perlectionnementassoivirts


lo) La bande du pneu qut vent en contact avec la route est fabrnqoae O
mdme lorce que Ia route et s'adap partaierineut et unitormamneat A Alls.-
Quo ce soil des poids lords ou Itra., I'entire larger du pnea eat #sr e
route, de rorte que son sure est unitorme et par conequent htr lente. Done
suree intgale et par eadroit eslba'oniie en tait a esuse carrcEiittiqoe de
'usure do pneu.
2 )) La baude et les parois sontd'uoe seule pi6ce. Ia band va autoar du paiu, to ias le
centres ou e produauidai i i :e tentes at leas Nlch ius-mtats so,it 6linm t e'est hIate poar tou.
jou.r.s il pcur de lendre 1 lejointures.
3u) Lta construclio e f -ie rorde e Unitorm a qji atwurt uine fl.-x ) Inuilorimr sur
routes les parties. c qui complete un pneu parlaietnentl 'quilibrn. Ce p.ien eil tshriqg' poer
resister su aewarts, des bordures des rottoinr et dea ornitres at se remet des asecowatp A sa
form nus.forelie Pcc I'aclion rapide el vive do vrai caoutchouc, laisant lI bande, tcl c6lrte
talon at la rarcasse de la Corde uniflee intacts et de Loute sortt. Ai- i done la cause sa om
money de I'usure inerne eat aaai liminCe*

-PCD0si*aire*; J.i ARAYANY
A Q 5qAND'RUE a ItUE FROy


,.-- - -


EJ


reeduque


Constipation
Enterite
Vertiges
Dyspepsie
Migraines




Id .


de la


-p Mw


a


- ----- -------II -~- ___~____ .. _~*- ----- -----I -- -~-I --~~-`~---- '---^--~---~-"----~n


ftrl- ; _


----- ---


8 -- bli, ----- -- -oINO


I


_ I


-


vs < ..: 'i. tn;; .1|R meneJr do I'lutc I'M


,,


1

I


I


o A




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs