PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04894
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-05-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04894

Full Text
.7
S


Le libert& a une *o -
osa*s qui lul est pro.
pwet t sa laquelle
* aS'et ptsm oomspl6te.
Vikitr HI60


S, i MARDI 0 ABOUT 1930
* __ ,______ -_


Propos




II ne faut pas nfondre Ie
Rhim de Sarthe qu estun prom-
dult national, avec le Departe-
meht franpaIs de la Sarthe.
4e Departement de la Sarthe
est form d'une parties du Maine
etf dune portion de IAnJou. 11 a
qudtre 4,rondishements.
U Rhum Sarthea ddfautdar.-
rondissements, present quatre
cachets qul sont:
c i U cachet bleu pour le
wdktail,
to Le cachet rouge pour les
fdtes,
So Le cachet d'or pour les ga-
las,
4oLe cachet de distinction que
?on recannalt aux Etablisse-
ments qul en serpent et aux
amateurs qui en consomment..



D6partfnmaNt dO
PAgrtoultui*.
iurant le mois de juillet,
plusieurs boursiere sont ren-
tris des Etats-Unis 06 o i
Otaient al's sesp6cialiserdazq
certaines branches, et sil ont
pris service A Damien.
Mr. Jules M6nos a ass6
quatre ann6es aux Ez at-Unis,
odnt deux A l'nstitut 1Hamp
Itn et deux A l'Universit6 de
Wisconsio. 11 s'est specialist
dans I'industrie laiti6re et a
p is son dipl6me de M. S.
Mr.Georges H#erauxapasss6
one aODn6e l'Universit6 d'll-
linois, A Urbana. II s'est sp6-
cialiseoasr l'6conomiie lu a.e
et extension alricole, ma-
ti6res pour lequelles cette
i stita i soat r6put6e a&u
|gtats-Unis. II a en l'occask9
de voyager dens Etat d'llWi-
o eas et d'etedier oar place
Administration des terms et
torganisatton des diftereates
associations et soci6t6s agri-
Solts. Nul doute qu'dl sera tn
t esure de contribuer large-
ent aaf d6veloppement de
agriculture en Haiti.
Mr. Henry Holly, ancient di-
tccteur de I' cole industrielle
#e Jertmie.a pas6 uneant.e
L Teachers Colltge de l'Uvii-
ersitt de Columbia. 11 s'et
Itress6 d'une laton sp6ciale
I'administration de lensei-
anement industrial. II a aussi
quivi des course spdciaux re-
*ltifs A l'enseignement des
rtm manuels dans les 6coles
{rjimaiivs. 11 a visit bon
ombree d'6coles de dfifirents
Vypes dans les Etats de New
York, de New Jersey, du
Connecticut et de Massachu-
antts. du om




Alliance afraise a eu leu



dimanche matin A *Eldorado
so milieu d'uno assistance
nthousiaste.
Le gros lot de Gj 2100 a
6t6 aManpar le No 3247,ce-
li deo o rd4 ar l.
26; 'W 161s~iTf w


m o lt & tiboutles a eti
6par le 3411, et etc.
Le proaa tira- de cette
lo=irle a 616 6s6e a 7 Sep.
" um bre degbilletsa mt
3AH aI sombre
Ai lift e-'Iwtblets ,de ro=
coupous au pt de trols
gouds Ailx Id It
bilet svendra4 goaOtes et
41iy6 *a deux copoup


hUt~


... a vu, an soir de spectacle'
comment il lail bon rester jeane.
Ua vieillard avail d6i chercher
an baeic pour so mettre le plus
pr6s possible de la scene oa el-
lait se louer une d6sopilante co-
medie locale. 11 trausporta son
bane hiroTquement. Mais as mo-
ment od iL le deposa pour s'y
asteoir, ane nuke de gamins as
Jetsa ur le banc el 1 home so
trouva debut et n'ayant null*
part oA so moetre. 11 sourit spi-
rituellement, alia s'adosser atf
mur da th6Atre, et !A, sans es
plaindre,il 6coutaloute Ia piece
qui I'amuas tellement A de cec
tains instants quo ses aclats Z
rares so coafondirent avoc cent
des gsses qui lui avaient jou&
le fameux tour.
... a vu A < Sea Side Ionn, A la
belle soir6e du samedi dernier,
quelques personnel qui mono-
polistrent une table sur laquelle
on ne vit, durant toule la soiree,
que deux bouteilles de kola. Ce-
la est tries intelligent ; naturelle-
ment, cola n'arrange pas le pa-
tron d'aulaunt plu que duiant
ce temps-la dautres peisomnts
qui voudraient consommer no
tro.ivent pas de places...
...a vu A la reduction du MA-
TIN on de nos amis qui, a midi
plein, landis que cornait la si-
r6ne as mit A bailter copieuse-
meat.ComimeA .'n oui o i avait
fair do sen p!aindie, 11 s- con-
tenta de dire, pour s'excuser :
Rien no me faiigue davan.
Itge quo do noe a en fire. Deputs
ao martin je nai pas travaille.
Voyez, cela so remarque dejA A
ee* badllements qua vousdiplai.
seat, maits quni me font A moi
taut do bien.
... a vu deux,'clich6s do Tons.
saint-Louverture. Sur lea doux
elich6s le GI6nral noir a deux
visages difldrents. L'un eat laid
mais expressat, lautre eat pres-
que beau, mais moins 6nergi-
que que le premier. Et nul de
coaeux qui regardaient lea doea
cliches ne pouvait dire exac-
tement celui qui se rapprochait
le plus du amodle. A ia fin, fa-
tigu6 d'entendre celle discus-
sion qui n'arrivait a aucun r6-
sultat, un sage de la bande mur.
mara:
II vaudrail mieux choisir
difinitivement pour le portrait
fiddle celui qui est le moins laid.
Tout le monde aquiesa. Mais
nul oa se demand ce qu'en di
raient les historians de Tous-
saint.
*
... a vu un lhowme de la pro-
vince qui se piaigiait amore-
meat d'un tour qu lui avail t 16
jou6.11 avait desire voir uu per.
sonnage important a l'ormau
Prince. Comme il ne le con
inaissait pas, il sad' resa A un d:
ses amis qul pr liia de I occa-
sion pour lui taiste n tirage de
vingt-cinq gourds.
4*
... a vu, samedi soir, A Sea
Side Inn., passer toute ou pres-
que Ioute Isa soci6t de Port-au-
Prince. D6cid6nint Sea Side
Inn eat, chaque samedi soir, le
rendez-vous de 1l'6gance, du
charm et de la beauty. Etcom-
me rOrcheatr et epatant, et les "
coaaOamstations de choix et an
me priax quaen vall., on asy
amse g6a ruement *ot a u
rixqui no greve pale jporte.
ail le le plus mamgre.
-
s,.. a vu, dimanche soar, quel
gu- couples qui s'ecartaaemt du
Kioaque di concert, et cola, a
casi de Iorage qui semilant
proche. Mats quelqueelsecondea
a tes ils retiiegatteritjla placl
qtila avaient abtndonnh., car
le vent avail chasa Is phui. rt
one belle lune se promnanat ma.
lancolaquement daas le cle.


Asurmo-vous contip aoc-udl
Wa teimarat Atcideut tire &
14*. 4ia j. r lputM aL

31-d


I


.44
I,





j
-1


--


--. -- I I - - jL - .- AL k - "AH. -t4 -. 7 -- 'W, --w---- -


Ift


A


I- < W-4 .







LI MATIN-- 5 Ao&t


",,',,-- FAM ~


Mon cher Mars,
Je prends la plume en
blant come il arrive ai
tits quand ils d6bitent leu
pliment ila tete des
papas. dCenu'est pas I'at
in'mtimTde, mais plut6t *I
sour, le sociologue, ei1
que vous tes, et a qui
parler.Le peisonnage che
mon cher Mars, malgr6
pliciti, sa douceur, ba b
son humility 6meut qua
me par le rayonnement
prestige. Pour vous pa
prendsmon coeur dans I
mainsb paict que votre cc
modestie dunn Ic loyer
la rue vous laisse abor
le plus humble de vobs
yens I
Vous all z pa t.r pour
inaugurer v .re canipag
toriale sous I'egide de c
ment : a Amsi parl I'(
Ce chef-d euvre sulfit.
que vous dies a torlure
pour tlouver la tormul
de la douleur halienne.N
promu deux lois docies
teur de l'.me,doctaur du
Vous avez r6alise une b
bition; vous avez ma
eflort haliien consideral
construction indigene,
pays qui en btnLficie
vous honore.
Dans les choses hypoti
mon esprit va encore p
Je veux dire que votre.
tlure A la Presidence e
plan normal de votre
intellecluel...
*

Mais A la rillexion, u
lion m'est venue. 11 y a
semaines que le journal
nions,dans deux de ses
a pos6 le principle dun
nord ; tout aussi vrai
un certain monde de h
que des septentriona
laissc filtrer dans les
d'actualite un desir d'hi
et de suprematie rj
occasion de la t'resid
flinitive... Je ne connais
tement votre opinion
de cette resurrection
prdmatie de cette parties
d'o4 viendrail la lumidr
tant la question posse
coulisses politiques exi
ques eclaircissements.E
m6me des pr6tentions (
alflichez, vous devez di
quelle measure vous par
tel sentiment ?
II y a un dicton haitie
qu'une superstition de
qui laisse entendre que
rage et la presidence s
choses du destin.G'est p
ne v6rite de La Palisse
toutes choses qui ne se
pas sont egalement dan
tin ;.. car, le ne6atIl et
tit, comme pour 1 lectri
duisent le m6me poten
les rapports humans.
Ce dictonmon cher M
pas done indispensable
decin qui trouve le
diagnostic pathologique
qui tue son people ; on
conlier le malade. lI a
chances dans I'applica
ne bonne thirapeulique
prison.


i (Liogane, le 4 Aout 1930.
Directear du journal _LE MATIN.
Port-au-Prince..w
Cher Monsieur le Directeur,
An nom de la Patrie, 0e vous
saurai infiniment. gre defaire
inhereripour ,moi dans le plus
orocham numtro:de votre.jour-
nal les documents que vous re-
cc 'rez sons ce couvert.
En les publiant vous donne-
rez A la Nation une nouvelle
prauve de votre patrlotisime
6p ouv4.
Av'c mtnes reinrcitntnts A
lavance, Recevez. cher tio.,
sieur le Direc't-ur, ill.n milcis i -
res salutatio1.s. i
(S) ALFREw LiSSADE, /I


a Les crhiines, briskes pour votre
liberty, vous les :relorgez pour
les, gineralions.
1SALIM AUN
Traduit de i'arabe.

no du Nord; do pays de Chris-
trem- tophe, ce rot qui a cristallist
x pe- I I'ettort dan celtte citadelle La-
r com- ferrinre, cette r6vilation du ge-
grands nie de notre race I Do Nord
ai qui conservateur des vieilles tradi-
le pen- lions coloniales ; du Nord qui
puriste dansses planes, dans sesa val-
ie vais Ions et ses monlagnes prodim-
z vous, sail la vie; du Nord cultivaleur,
sa bim- labonreux et discipline qui sub-
lont et venail largement A toutes leb
nd m6. necessities de la classes bour-
de son geoise de ses avilles, ces para-
irler, je sites urbaines de la sueur ,pay-
lea deux sane.
ourtoise Vous done, mon cher.Mars,
ou danI qui savez ce que lea guerres ci-
der par viles ont d6vast6 des champs
concito- du Nord pendant le lustre qui
a precede 'invasion americat-
* le Norod e ;~vous savez, dis-je, que It
ne sena- t>ourgtois n'a plus d'assiette,
e monu "ous savez que sans le pain du
Oncie)... orps, I esprit s'abetit ; vous sa
Lauteui vtz que f homme qui vit d'ex
son amil pedients a perdu sa fiert ; bon
e social courage el.sa lot I
Vous te Vous vous rappelez qu'un
ur :doc iour le Caco du nord est pai.i
IcoIpst... avec Monsieur Leconte pout
elle am- une dquipie militaire et quo
irqu6 uon depuis, vmgt lois encore, il ebt
ble:celte retourn6.A notre Capitale. 11 a
c'est Ile traverse les villes avec arro-
, ce qui gance et cruault ramassant sur
son,passage tout le dichet qu'i
h6tiques, cichlait a. I'envie sur lea citts.
lus loiln. E xcite parjla convoiluse et pai
candida- nos signes d'encouragement,il a
st sur le bouleverse come on cataclys-
6quilibre me tout votre pays et I'a rui-
ni pour longtemps encore. Le
Caco, ii a ete egalement un lac-
teur de invasion americainme
ne ques- qui s'6tale encore chez noubn
dei A des Jans toute son horreur I Voun
1 dL'Opi- save, que Benoit Batraville et
i articles, Charlemagne Peralte ont pro-
caitel du pose le rachat, mais cotte cru-
que dana citixion n'a pas apporte la vic
a politi- loire I...
aux on a I i Dou,mon cher Mars, le NowU
s propose qu1 na pas ta1111 dux pas vel
gemoniee salut ne peut pas se creei
gionale 6 encore un droil de presianct
ence d.- sur le rete du pays...
pas. net- Le Clel de 'Etat peut sortir dt
de Ia su imported oi, mais it sera choi
dou pays n parmi les hommes* d'Etat
de; pou't Avez-vous demele les Ills de hI
dans, su politique ? Vous sentez-vous hI
ean ue- e vocation d'un homme d'Etat 'i
ge quel- I avez-vous donc comprise a
n vraml ina manitre, le probl6me actual
rue dvnos le la Presidence ?
Ire dana
tagez un Si c'est bien ainsi que vous
n, press Ientendez, que notre terre vot-
e terroir unique produise un nouveau
Sle na- iepartement pour qu au lieudeb
so-t ldts Aiq autres centres de regions,
iresqu'u-i y en alt six ensemble pout
,puisque .,oclamer Price, Mars ou tel
r6alisent 'utre semblable homme d'Etat.
s le des 't President d'Matli I Mais ma
tle posi- coutrairement A ce que je crois,
cilc pro- vous le m6decin au diagnostic
tiel dans i alionnel, trouvz necessaire unt
liegenomie r, gionale plus tile
lars,n'est 6ue notre unite national, je ne
e au m-- verrais pas pourquoi le Destin-
v-ritab llolre Corps electif, ne youa
Sdu mal trouveratal pas inhabile a cornm
e.ut lui preudre notre probleme de vie
p.usieurs le probl6me de la rissurectiou
lion d'u- let ne choisirait pas ailleurs ce
e de gu- lui qui doil nous sauver I
En attendant, croyez aux sen-
timents aflectueux de votre di
vou6.


Cependant, vous nous Mes ve-
I^- Sf -- ''aliffSV!


(astera DWLIENNE


1. Louis Frdters Ileymand
dit Bmr-Reyaed,
est ineontestablement Etranger.
Ann d'eviter A I'avenir touted
intervention diplomatique pr6-
ludiciable A.notre Pays, et aussi
dJus l'intidet du ;salu National,
noI, soumeitons aujourd'hui A
I'attention touted spiciale des Pa-
triotes haitiens, et particaliire-
ment A cells des electeurs cons-
cients de l'arrondissement de
LeogAne les documents impor-
traits ci dessous publi6s. Dane
notre opinion une validation de
pouvoirs apr6s cette publication
r.terah A ha Cla Cambre touetola
C2!24 49 9A I4 !" .


ARC-EN-CIEL



Lettre Ouverte
AU DOCTEUR PRICE MARlS


REPUBLIQUE D'HAITI.
Port-au-Prince, le 14 Mai 1930.
Secr6taire d'E at
des
Reli tions Lxttrieures.
Au Secr6taire d'Etat
de I'lnterieur,
Mon cher Coll6gue,
En reponse A voire letire dpv
12 mai courant, No. 50, je vounb
inloi me qu'il resort de docu
ments soe trouvant dans les Ar.
chives de ce Ddpartement qae
M. Frederic Burr-Reynaud Maitl
immatricul6, en. 1910, a, la .-
gation de France.
D'autre part, je viens de rew-
vuir ane lettre de M. Ie Miniatre
de France, informant qu'il exis-
tail en sa Legation une inscrip-
tion au nom du francals Rey.
naud. ( Louis Frederic ) imma-
tricult le 2 mars 1902, et que
celui-ci sur sa demands, a Wt6,
en outre, inscrt en la dite L-
gation sur les tableaux de re-
censement de la classes 1915.
En r6alit6, il s'agit de Mr Fre-
deric Burr-Reynaud bien que les
inscriptions soient taites an
mnom de Louis Fred6ric Rey-
naud.
^gr6ez, Mon cher Coll6gue,
I'assurance de ma consideration
dislinguCe.
S(b) Cr. ai DELVA,
Secretaire d'Etat p. i.


Port-au-Prince, le
1910.


24 Mars


Le Secritaire d'Etat par intd-


rim.
Au D6partement
rieur et de la Police


de 'nlet6
Generate.


Considirant que tout Etat
Souverain a le droit d'expulser
de son territoire leas trangers
Jont les agissements lui sont
pr6judiciables ;
(onsiderant que les menies
du sieur Louis Frederic Rey.
aaud, eiloUen franfais rsidanm
a i ort-au-Prince, sont recop-
aues subversives de la smtrete
intereure de I'Etat Haltion ;
Vu la decision du Conseil deb
Secr6taires d'Etat ;
ARBRETE1
JArt.ler- Le sieur Louis Fr6
diric Reynaud, citoyen trancais
rnsidant a Port au Prince, est
expuls6 du territoire de la R6
publique,.et,;sera embarqu6 A
bord du premier bateau en
parlance pour '6ti anger.
Art.2. L'inspecteur on chef
de la Police administrative est
charge de rexicution do pr6
sent arr6tE.
Fait a Port au Prince, A Is So
critairerie d'Etat de I intirieur
et de Ia Police g#nerale, le 24
Mars 1910, an 107e. de lin46-
pendance.
(S) S. MARIUS.

Secrtlairerie d' sdl ej lattel@W T
et.de ajPelhce tiaraIs'
AVIS-
11 est' accord autorisation de
ljourner sur le territoire hai
tion 6 M. Fred6ric Burr Rey
naud, citogen franfals, expuls6
par arrMi da Dipartement de
r'int6rieour en date du 24 Mars
expir6.
a.es autorit6sa competes tien
dront la main .A frezcution du
present avis.
Port au Prince, I 22 avril 1910
is


Sont arrives


Une danse

qui finit mal
Samedi soir, lea chefs do boo-
quemo nt duocandidat Louis Ray-
mond avaient organism une dan.
se populaire dans les environs
de Cotte Plage. Tout marchail tA
souhait quand. versidix heures
une querelle iclataentre une
femme du nom do Morancia et
lse nomme Mol6us Moli6re qui
lui avait demand A danser.Mo-
liire blessa la temme do deuak
coups de rasoir et prit la fuite.
Edgard Dartiguenave qui itsi
i'organisateur de la fite se mit
a la poursuite de Moliere qu'il
finit par arr6ter. 11 le conduisait I
au posted de police do Carrefour I
quand il tut assailli par une gre-
le de pierres. 11 tombs inanim,
bless A son tour el dut de n'e-
Ire pas achev6 par lea cris do
deux lemmes annonmant qu'il
|tait mort. Inutile de dire quo
dis le debut de cotte aflaire,au
moment oI le sang coula, lea
tonnelles de danses furent d6-
serties.
other martin, la police a proc6-
d6 i quelques arrestations.


aux


Lf 'f


LA NOUVELLE LISTE.


La fantaisfe pobr lea criardises exotiques et Amiricalnes a eneore vite
passi. It ny a quo ha Musique d'Odion qul reste iternelle et aso
qsDkues sont Ionjoura les eanla durables~


Bazar Odeon

J. KARAYANY

Angle Grand'Rue & Rue Ferou.
r- --s~- --- - iEi


diric Burr-Reynaud, FRANA,:AIS,
demeurant A LeogAne, en vue
dacquirir la quality d'haition,
conformiment A 'art. 8 de la
dite loi,a satislait aux premieres
tormalitds exigies en la matiare,
en d6clarant idevant I'autorit6
comp6tente qu'il renonce A sa
nationality 6trangire.
Port au Prince, Ise 27 Juillet 1925
,,Pour copie conform :
., r AlIred LISSADE.
Leogine, Is4 Aoitt 1930.


Autour do 1l'pld6mie
[ do gastro eut6rite
A propos de I'annonce failte
au public par Ie Service Natio-
nal d Hygi6ne publique qu'une
6piddmie de gastro-ent6rite gra-
ve s6vit terriblement A travers
la R6publique, notre confrere
SLe Pays" public ce qui suit:
I Le Service d'Hygino a soin
d'afor per quo cette maladie
ittes mdue allai padt rii
t consedle la s population
I haire bouillu Is l ait et do no
pao manger les 16gumes crosi
a En tout cas, rest A trouver
la causi de cette lpiddmie qui
fait du chemin dans noa planes
surtout et0 ou se faith une forte
consommation d'une certain
graisse alimentaire pr6par6e A
iPrt-au-Prince.
a Des abonnas nous disent
qu'il na serait pas exagir6 d'im-
puter I .pid6mie actuelle a la
mauvaise preparation d une
graisse vdg6tale fabriqude ici et
qui contribue en grand parties
A ralimentation de nos masses
urbaines et rurales *
Le fait signal par notre con-
fr&re mdrite d'etre contr61l s6-
riensement afin da rassurer les
populations et de prendre les
measures propres A taire dispa*
raltre les mauvais procedes qui
rendent dangereusecette graisse
v6getale don't il est question*

-'2



Nouveau Cours pratique
DoHYPNOTISM E

SUGGESTION -
a we r Fro. 3. J. aNOMM
Juvrage absolument nouveau, qui, .n
tenant comnpte des dfcouvertref Kntea
ide la Science, a su mettre I'hypnottine
ct la suggestion A la port6e de tous.
Indispensable I ceux quiVeulentrdussir
I beau tvlun llleM rdl pr post reonmmnddI
S ft l Pamw,,m.. *


TRAIT IM E SICELLEME
MAIE PRATIQUE
m f Prwo. a. umAo
"e'" 'nd Mstrs M .
SL'Oecaltumw ddvolM ent.M
SUrn **-- jnind 4w'u"VMSi 1
l m. vI a eato low f rue
?a ,.. _.-, .


Adawrem mnm.na.e ci .n d I
UVIOA I. M Cdo el.1 5MB.XN.


-- 0I


6611


Secrtlairerie d'Etat dde Is Jastice ...
&Sion le veu exprim4 par Soulage des'maux de ttee
]'art. 22 de la loi du 22 Aout et de la n6vralgie en 30 mni-
1907 sur la nationalit.,la Secre- notes. Arrete un froid le pre.
tairerie d'Etat de la Justice avise mier jour et le malaria ea
le public que le sieua Louis Fri- I jouts 666 on tab' l-


plaisir!


de pouvoir taire sa ecuisi

en quelques mminutes...
Venea voir ces jollts ppa rolls si c le REFA
RATEURS, BE :HAU .DS et FElS RiEPASSER doe
GENERAL ELECTRIC A la
RIgIPAg im D'CLAIRAGI BLECKW.



Toute personnel souciel

de son HYGIENE et de

BEAUTE ne doit se ser
QUE DE

LA POUDRE DERM(3

PHILE LECLERC.
Poudre de RIZ STIRIS qui product our la pi
effets les plus salutaires.
En vente chess Ren6 Lafontant & Co, Paul E.
M.Laurent Jean M. Talamas, Stauabouly et
Titine Augustin. Echantillon gratuit.



Grand Caf6 de France
Sous la direction avis6e et intelligent de Monr
cois Giraldi quiet deveno I'asocid6a Monsieur
prori6taire de cet 6tablismonmt qul u' po dI'gasd
I t DE PIANCE, offre a t s am abl= et dist do.
les consommationp lea plus fines, ln vies de tl '
nances les. plus .hoisG, Gtrm et Cigaettes,
Ivarisd.pie defiant toute coucurrome.
.L'ao le smpathque continura a Atr
I t ttrM-d4t Grad-Caf de FraoScf. |
PATIZI &Ca
I T~t6hWona


The Royial Mail Stea!

SPacket Companv
Le'sieamer a Sea Victory* venant de Londres, Klt
do Sud est atlendo A Port-auPrince le 13 Aoft,
tret via le Nord pour HAvre, Anvers, Lom4restt-
autres pcrts d'Europe.


I ..


L J. BIGIO. AgentGied
T614hr


PAGE-2


DNouve







DEMANDEZ


, : .


hisques


p
5
ti
p
d
I
0
5
C
I
I.
4..


I'

K


~ I


CORRESPONDENCE


- L -- -- ----- ---.~---~~-..-~-- -----


-lee


189 __ _________ -a -


--- I II, -LS__-- ---~P~


-i1


WL.r


-- r ,. I


--maim-limirm


- __


A .


i


s


I


I


1


POWar







rnI


-a- f


LOTERIE
DB
PAssoolalUon de U*mbra du Gaorpm Nsesgnant
"tdo PAlirataceaqi..


Le prochain tirage de celte loterfe est fix6 au dimanche
7 Septmbre 1930 a 9 heures du martin au Caf6 sELDORADO..
Le Comit6 d'Administration avise le public qu'it oe met
plus en vente que 83000 billets au lieu de 4000.
Le prix du billet est de 4 gourdes en DEUX coupons de 2
t ourdes chacun.
1 Gros lot Gourdes 2,000 2 Aps.du ler gros lot 50G.100
I a a 600 2 Apx du2e a 30 60
t4. a 100 2 e 3me t 20 c 40
B50 lots de 12 1800'
87 Lots se ternilant par les deut deralers chiffres
.. iet lrdkGtos Lots-Gdes 6 435.
N. B. Palemoet des lots gagnauts tons les loars
de dix heures a midi au M igasin de SIMON VIEUX.



Cosmopolitan Bar

iMme BERTET I'ancienne propridtaire de ISide Step Inn*
ent douvrir A l& Rue du Qiua, en face de I'H6tel de Ville un
oquet ablissement qu'ellC a du6omm6 COSMOPOLITAN
BAR.
On y trouvetout ce-qu'il lut pout atlirerel retenir Ia client
Wte Ila plus ditficile.er
Consommaions de premier choix.


PAGL-~


Une lettre 'Vii'AgmO
,, .5.=a i
rQT -,v ti


VL 0J. *A a Oba
Port-an Prine, le 4 Aot, 1930
AMooaear Climeat Mauib.
Unrewor dQJotrnatlZlGe tin


tr.m em 5 d@o.
l 4. ur ea ar da U.

tIode do oertaima rtlat e I
per atnd" PaMet.P lar
cca* COatIak fdo
porta-.HiM Per boloIr, l
la flagrante contradiction qi
lh eaine ls ediflarentes par-
ties do son rktu as diqw.m
d'en laire resorlir le manque
de boonnm to et de probity, si
ncesaI~re as hibtorienas t me.
me aucb-oniqse'u"
Tontoli, sje n'ai pa. pu rete-
nir mon indignatioa isa lee-
tore des parotes quoa r. Paul*.
mon Thbodore, dans une con-
versaton avec Mr. Gefirard, m'as
pretees&
J'avoue avoir reca one 'ois
chez moi, Mr. Paulemon Th6o-
dore qui, comme bien d'autres
voulaiont avoir I'honaoeur d'ap
porter une solution A I'atfaire ds
smies. Ave t-il re u mandt
de Mr Borno ? je i'ignore enmi6-
rement Cepnant, ie demadse
A Mr PaIuImon Tbh6do. de
me fdis. Bar l'hoansor, four,
ll'heure at le liea od je lai aurais
promise d'aller d6aoncer as Pie-
sident Borao, les pr6teodes po-
li iciensquiaoatenaient lan grve.
E i attendant, Monieur le Di.
recteour, je voua demands d'a-
grier mes salutations distin-
gu.D. S..
JD.SAM


JDUDI


p. ~
'I
I


Soirde Taldy

Le Baiser

Mortel
atbe : 10.;Logp:2U.

Samedi 9:
SoirAichdAtrale :j

Le corps

du delit
police locale et d'actualit, de
Gestave Augustin.

Mat foraine
a PIUon Vie
Nous croyons savor qu'il
s'organise 6 P6tion-Ville une
grande boir6e doont le benefice
seas consacr6 A I embelliusement
de 'Eglise de St Pierre et A la
felatration do clocher don't le
manvais 6tat eat une perp6taelle
menace pour lei fldeles.
La ltle promet d'etre originale
et brillante. l)s gracleuses de.
molstiles et d'16laants messiears
so mettent en frais poor on assu.
rer sle triomphe. It y aura use
parties littMraire et musical A
laquelle apporteront leur con
course des artistes do talent.

o ne I* bout de o'An
Lundi It Aot A 6 hres 1/2


I du martin set a chantke A la
Loteri. PopulaeI Cathddrale use messe de re-
Au Profit deau(EuvrTs quiem en memoire de
De I'Amicale desTastitutuMrs me \ve Windsor lerlonge
et des Instltatrices, Los parents et amis y sont
Billet 1 Gourde. j cordialement invites.
Gros Lot 1,000 Goard. Port-au Prince, le 4 Aobt 1930


POUR UNE NOUVAU
LUSTRE Ds CHEVELURE









Lee chimistes qJen^ IExelento
dejd renoinms pour leurs
remarquables contributions
apportees d la toilette, viens
nent de couronner lear ceuvre
dans
a. L'EXELENTO
'.GLOSSINE
,ne petite quanistd de celie
dlicieuse prepaGra ion appli-
qude surles cheveux faith res-
sortir lewsr brillant nature! et
leur vigueur en teur comma-
naquant an nouveau lustre qui
vous vaudra d'aere admire par
les messieurs et envik des fern
nies.
En venle che: tous les dro-
guistes. Pour 0 30 cenlinmes
seulement, il esi expedlie des
r*.ceDton du prix.
Eleleste, l4ieise Comnpay *
Atlasta, Georgia U.S. A.
Agents dtmandts pour jous
pays:
Ecriuez pour renseignemenls.

0contre
CONSTIPATION
pioenez les
OOMPRIBM O
di DELORT, Pharmacies,
1W, Rue BaaSnt-AuSLfl.
C'EST LE MEILLEUR
DES PURGATIFS


ECRfitRf
sasa pressie .
Aucane pression -*<
le dernier perfection-
Ut n d1iceitur de ceut
qui le servnt du parker
Duofold. Vous &-ivez
smn vous fa.iguer
dolgtu.
memundez pom les M-
los Parker Duotb'd. .
cinq cou le i voyantes
on en noir modtroe et
nacre. Exp6rimentez
\'ons minme I slcilit6
d'%crirc stars prcssion,
du Parker. &
Pour homnms 8 Jol.
pOur jeuane gns 6 Jo'.
pour dlinsc 6 dol.
MOHRK & LAUBIN
p. 0. B. Mu
Port- u-Plrinee.


Insurance Co


Une des plus.fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSSE & Co.

Agents Generaux


Companies g6ngrale
Trassatlanique
Le steameri&ntil.les attend.
du A Jacmel mercredi 0 ao0t.,
partira le mn6me poor La
Guadeloupe et la Martinique
via Sto-Domingo et San Juan
de P. R. pregnant ifrt et pas-
sagers pour Ie HAvre, en
transbordement i Fort de
France.
Port-au Prince, le ler Aout
930.
E. ROBELI &Co.o Agena
zsamons do sortie
Cest remain main A 8 hrs
que commenceront ,t l'Ecole
es Sciences Appliqu6"es les
ezamens de sortie des 6l6ves
de la troisi6me annie de cet
important 6tablissement.
Neuf candidate s pr6ase-
teront devaat les jury..,


.I


* saveur


GARAGES'CENTRAL

Ludovic .CHE ET, Prop.
GRANDRUIE PORT-M-PRINCE, (HAITI )

SPECIALITS* :

Rodaaes des Soupapes

DfICLAMINAGE des SOU-

PAPES L'ELECTRICI FE

PAR LE SYSTEM 4

BLACK &-DECKER
Iavage des Autos par une Pompe lectrique BRUNNE
1 a 350 livres de pression d*eeau et d'air.


--i


- Uoutez cette

delicieuse du Suisse,


tl U aun nouveau d lice au magasin L'emballage en paper de mdtal pro-
r wit; wo ptremiere bouchiedu ltge cette parfaite saver du Saise et
ww Smui Kraft. souIaippr*de intact en norcsna x on
a E him0a seasuraWntewnomsme paqei defroasage Sauisw Kraft. It est
ueas Wen aez Iamals aodt. avant, naussi frals et hamide. Pas de gequrs,.
wons doneas une non1sell appricia- pas de croute. Pas Ie peau. Cheque
tionde comblen est bon le fromage morceau est frais et bond manger.
Sagdi Essayer c succulent fromage Suise
La awe distinctive dilirntie eat Kraft. voiredpieren a. Soyez bien sdr
acheudw choir adroitement com- quae I fromae que yov achetez a la
bi&a d-f=a=- w Saie de tous le marquede fabri4qe KRAFT CHEESE.
Ato tp ttout teis Distribatears:
sawwdeFa l Sa. Km M lSqui PA ULEY SALES CORP
o ,s ir S b al s n Pt- -r n.ce.
.t1. ddmi pee leip tsu dewn- Port-au.Prince.
no..,,ors ..


m -. - 1


KRAFT(K>


CHuu


* C I


POISm Alcr-PfttMOlo
AlM.PEMUS; Pbwma W ALI3TOUu
Peamo.el i D, Justin VIAfDU
et soute Je bonna Pharnacia .


I '



I


-- .-. .


C,


SC


_ __ _1 ___~_ ___ __


-- _L _~_ ;_~ ~~__


P~31 Ic?_i_~;i~'~.~QY~ILIC _~_~_____ C" ----"': '~---


_ __


.kA.- -. I i- E


I


----' ----------------


- --- hll)


~C~C~ICII


~irrW '~L- -- -C C


--


r


---





WAO


l


LA MT7lt-


5 A pt 1930


0


I


me


rE


6


.srS'




-I~--'- "--1.-~ - -- -- _C__~~~ __~ __~_~~ ~~~~.,*---~"~~~~i--~-riI I I I^ ,


Mardi
5 Aoiit 1930


Le atin
4iftEIU


24i & adNsfE No 6786
Port-a*-Pnnce
TMdbone :2 M2


- - - -


ASSUREZ-VOUS
a la


General Accident Fire


Assurance


&


*1


Life


Corporation Ltd.


de Perth (Scotland)
tCar ia n GENERAL ) est une des plus puissantes et des plus vastes ormanisations
de ce genre. Le soleil ne se couche jamais sur son champ d'action quoi ebrasse
du monde.
Ses Polices contre incendie couvrent aussi les d6gAts occasions par la foudre.
Ses Polices pour Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
causes A autrui danas sa personnel ou dans ses .biens.
Ses Polices Maritimes 6mises par ses branches d'Europe sont payables on Haiti
Sea Polices contre accidents sout valables dans I universe entler. ouns lea voya
geurs devraient done prendre la precaution de se munir d'une police centre accidents
d'au moius 4000 dollars, la prime annuelle un'tant que.de 1/2 */. soit 20 dollars U. C.
Veuve F. BERMINGHAM, Aux Caves
Agent G6n6ral pour Haiti.
SOUS-' GENTS: Port-au-Prince. G. GILG


JEAN BLANCHET Ji~mle
.. ... ,,_,i


- -.. -


RIhum Sa rlhe

Le Produit. des Distilleries degla HASCO.
CE RHUM est le rksu tat de la fermentation et de la distillation, d'apr6s les proc6d6s lea
plus modernes, scientifiques el sanitaires, sous la surveillance de techoiciens de valeur,ades
si ps extraits de cannesimfires a points, qui ne proviennent pas d'une seule region, ma4e
to tes les regions de la plaine du Cul-de Sac et de la plaine de L6ogAne non seulenient ae
pl ntationkde la Hasco, mais aussi de nombreux propridtaires, grands et petits.Ce MELANGE
del meilleures cannes de ces deux planes. comprenaut les plus tameux terroirs, donne an
Pdum Sarlhb un bouquet ct un partum incomparables. LA HASCO est la seule entrepriae
en Haiti capable de realiser pareil melange de cannes. Aucune autrP distillerie non plus, no
pebt so vanter de poss6der un stock si considerable de rhum, emmaotind6 dans des foodres
oA il vieilHlt bien des annres avant d'aller A la consommation. C'est c ui donne an Rhum
Sasrhe son veloute et son arOme toujours pareils.
GOUTEZ ET COMPARE
C'est le triomphe d'une grande entreprise, agi icole et industrielle,qui ajfait ses preuvea et
don't le sort reste irr6vocableient li6 au progris et A la prosp6rit6 du pays.
Trols Grandes Marques La bouteille Le tlacon de poche Le gallon A emportor
CACHET OR (Gold Seal) Gdes 7,5 Gdea 30.00
4 ROU ~ (Red Seal) Gdes 5,00 Gdes 3,75 Gda 20,00
a BLEU-(Blue Seal) a 2,50 2.00 Odesa 10,00
Ddbitants et Ditaillants, demandez les prix de gros A la liaison
R. T. AUGUSTE, Port-au-Prince.
Vous y verrez votre avantlae.


HalsA & louor
Rue Gourte.
S'adresaer
IL Ch.N. GAETJENS

H aol Restaurant
Dirigd Ipar
Mme Em. THiE:A, D
Petit GoA.ve...


ALUMINUM LINE
Ueparts directs de Ne- Orleans et de Mobile
pour les ports Haitiens.
Un steamer laissera New-Orl6ans le 16 AoOt courant, et
Mobile le 18 'directement pour Port-au-Prince Miragoloe,
et les pots du Sud.
Port-au-Prince, le 3 Aodt 1930
A. de MATTEIS & Co, Agents Gn6ranux


- ~ 3 _-


MIL
*


Panama Railroad Steamship Line
Service!de Irfitetide pasasqers eni


NEW.YORK Cl


ataa ide at s plasdhoeat sevadWS oG i w awaw Wa Go IM
-dp' Eurs vs diNa I doe oB*au pw .pdemipH pas 4 rMae- ,
M sa W. SHJEL.DON Co- 7 Jamwa Strut I",ao O. aMwt
,te legaa are ar Aa.iI aiit aa lte I t eP :
4NGLaND, -SCOTLA0 D. NC
Messrs W,, SHELDONA C&o.,
17-James Street. ,Iverpool, Englatud
.n France, Messrs G. W. Sheldon &.Co. are represented'bythe following firms


GLILATLY HaNKrE & Co
21 Rue de la Republique
Marseilles.
HERNU PERON & Co, Ltd 1
53 Quai George V.
Havre.
HaRnn PaRoN & Co., Ltd.
Rue do Moulin A Va pour,
Boulogne sur Mer.
Messrs A. BENDIX & Co ?
21 Allengade, Copenhagen.
OsLo, NosawA.
International
.Speditionsselkap Oslo.
MMiTI uNTIC FREIGHT CORP'N
Ballinhaus, Hamburg 1.
Germany.
Messas ATLANTIC FREIGHT
CORPORATION
Germany
Messrs ATLANTIC FREINGHT
CORP'N.,
24 Qual Jordaeus,
Antwerp,Belgium


fASTHMEU-W"
| oulfaenlt Ims eudi 1|sm 1
|Globules R6badI
Sif m. u

jisez ceci:
Jeus Pat I
Protgez vos bourses 1 On
olut vous confectionner i boa
march : Robes, chapeaux de
palle, de mie, chemises, ca-
leoh, etc.- Coupe moderoen
et soigo6e. No 1016, Grand'i
Re&

MARRTYR KInNET
Ainonce A ss Clients et
amis qu'il a transl6r6 son ate
lier de Vlcanisation et son
Installation do Soudure Elec.
trieue A 1319 (irand'Rue.


-m .


*


Les NOUVEAUX PNEUS MILLER a Geared-to the
Road ( Moulds 4 la Route ) soat GARANTIS de darer
plus que tout autre Pneu de prizx al travaill6 aus
m6mes conditions et soot MEILIURS que lea autres
A 9 aussi des derniers pet loetlonements suivants




lo) La bande du pneu qui vent on contact avec la tro a t fabqu** do
mtme forme que Ina route et s'adapte partaitement at rmr .A 41-:
Que ce soit des poids lourdso' I I em16r e dedtta m Iam-
route, de sorte que son usure aet unitorme t par cos tquent tr* lote. Uom
l'usure inegale et par endreits et beaniia en tal la eanse cEweriMtitq* b
I'usure du pneu.
2o) La band et les parois sontd'une seals pilce. La band va autour da tons les
centres on se produisaien les lentes et let flchisiemeats point 61iminas et ceat -aA poor t6u-
jours la peur de lendie les joiutures.
3,) La construction est faile A CorJo a Unitorm a q.i .assur use fluibilit suitor -no or
routes les parties, ce qui complete un poeu parlaitemeAt auilibrf. Co p.Me est lbriua4 pour
I ehter aux hearts des bordures des trottoirs at des orIra aet so reba des aaismap I aw
forme naturelle avec faction rapid el vive do vrai caouchouc, laimnaca bandrle c6l are
lalon et la carc.,se de la Corde uniflete intact, et do touth sret&t. Aiuai done la ceame meom
mune de i'usure inerne est au-si 6limica*s


Depositaire


J. KARAYANj
ANGLE GRANDPBUE & RAUB P


HKRNU PERON & C' Ltd.
95 Ruedes Marais,
Paris.
HERNU PERON & Co L'd.,
Pue de la TranqtllitG,
Dunkerque.


HERNU PEON Co
9 oue Roy,


Ltd.,


Bordeaux.
G Nu, ITALY.
Messrs Hayr Cos & CLmure,
PIAZZA S.MATTEO,No 165enoa
CoTTrNsURo. SWUaEN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messrs ATLANTIC FRaoI
CORP'N.
Kon Emmaplein 3,
1Rotterdam Holland


Mcssrs STEIMANN & Co


BAR TERMINUS
Place Dessalines
Cafe chic, Restaura-it"
de premier choix ou 1'on

trouve a toute'heure le.
consommations les plus ds
licates.
Sandwiches sans-pareils.
Biere a a pression


PRE-CAT-LAN


Si vous avez quelqueqs hearesde loiair, teaOir, et.qI
vous d6sirez lea passer agr6ablement allls an
Pre-Cat-Tlan
o6 vous trouveres, lakplusabelle salle de bal, la musique I
neildleure ex6cut6e par un orthophonic dernier cri et adl
lesboWsons les plus fralch6s et les plus pures.
champagne, bi6re allemande on nationals, liqueurs de td
tea sortes.

Hamburg-America-Line
Le bateau t Georgiai, venant det Kingston, et attend
ici vers le 8 crt.. partant pour I'Europe via lea ports. d
Nordprenant du fret.
Le navire Amassias, venaunt d'Europe, sera ici ver4l I
crt., en route pour Kingston, Sto-Domingo et Cuba, pri
tret et passagers. -


REINBOLD & ,Co., Agents.


BIERE NATIONALD
** .S LA
Brasserie Nationi
Se vend partout Or 0,10
verre malqre sa quality .
perieure.

ProteOez votre poche 4

|volte santo en la btval
Itoujours,


-


--


- ----- --


men I II


F--.L


I


t


--r--




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs