PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04891
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 08-01-1930
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04891

Full Text
C ~


Clement Magloire
DIRCTEUR

1358, RUEi AMERICAINE 1358


'ITu vux qu'on t raen
do JusUtce I olS just.
MAXINE ORIN\TAI E


*'Q1T*R? 4 IPIi ftt frITPL


- los eI


VENDREDI, ler AOUII 1930


Un Cabinet press qui ne

Squ'en gros


La dernier namro do Mo.
8im apportoe ax -altilns
iees insovatioa.s qai t6moi-
peot de l'esprit pratique et
Wonal du Cabinet qui m6ne
isaffaires do pays.
La premiere de ces innova-
voas consiste dans deuz ar*
6t globaou do nomasations
o commissions communales,
-1. premier comportat ept
pOmiOations de commisiois
1t l4 second troixels. ..
- pratique nous avait ha.
bit juasqu'ici A voir cheque
a30m5ssion commnnale lor-
J par an arrft special.
les ministres actuels
dos gens presses et il eat
que nous vivons sons
SlSie de quatri6me vi-
I -ao sans dire uW'0n seau et
gae consid6rnt poliUque
mt par consequent illgpl, aert
poor touted I'aecatombe. Nous
vons dkjA dit notre senti-
ent sur ce dernier point,
onas n'y revenons pas pour
le moment.
La second innovation, du
,r.me genre d'ailleurs, est
bien plus grave, car elle con.
cerne la sanction de denux ins-
truments diplomaliques: uhe
convention commercial, ac-


coimpepfd'*e acts cdditioi .
el, oclee entire Hltf1 et la
Prance; puil an traits de
copimer et d'amiti6 entire
aIfti et rAllemagne.
Lea daux trait6a out 616 ra-
tifi6s par le Conseil d'Etat,
chacun par d6cret sp6cial, -so
Ion I'rusF. Mais. quand it a
fall promaulger, L. Bernar.
djna t aw 6 oamode el ex-
p6ditif li joadr ensemble
ces de ux Ws d obts deo na-
tures t die parties absolument
distinctes et de lea fire suivre
de la formale global: a Le
Preadnt d le RApblique
ordonne qua lea DOcreta ci-
deses asoleut reTp etc...01l
Fat aeulee
laire et least. sm. I
que do storms t pe
gO'at doac a i
sears poor qu'Ifsaolent press.
s6s j usAu iopl de fair des
abreviatin w& le formioles
et d'expedir les affairs pu-
b;iques on gros?
,Nous avons sugg6rq'ils
s'en allast eqA 'Tchc des
aiegciao tiods sur lea taxes.
Coela nous aurah praserv6s des
galles actuelles et d4 celles A
veair, car leur mau aise hu-
noeur, rfed totk possible, par
ce tempidte v6lcit


Les Problemes de la Situa-

tion Electorale poses

entire confrreres


N o t r e ympatique, con-
frre le PAYs, en son ,di-
tion de mardi de cette so-
maine, a blen voula dire do
oans que, en insistent sur
'utlitd de rdaoudre le conflit
existent entree la Constitution
et la loi 6lectorale en ce qui
concern la majority requats
pour atre 6l d6pute, itU S
avons a 1'arrire peos6e de
voir r6 ssir lea futures 61ec-
tions.,
Nous lui savons gr6 de ren-
dre ainsi justice' t uoA ikiesn
tions an moment o6 d'naures
la incriminent A tort, et en-
core aciemment.
Ci West pas queo onos
toyons scnibles plus quo deo
reason aux accusations qp f
foudroyantes que faun d
NOUvELwUST par example;
salt qu'il imprime quoe oes
voilk subitement respectneux
de la Constitution, soit qu'il
s6tonne de nons voir pteri
an gouvernement une demar-
che,que vile il d6ment, aupr6s
de la LAgation americaine.
Nonu no nous 6mouvons
pas de ce qui n'est qu'un ph6.
uom6ne de bascule et d'6qui-
libre grAce auquel notre con-
fr6re, respectueux hier de la
Constitution, t r o u v e qu'au-
jourd'hui elle ne vaut rien, et,
amateur nsguere de passes
nouvelles, court sajourd'al as
palais faire d6menir one re-
mnur don't aouna om noaw
mes molns talt l6cho qaes
aous n'avons soua-manme as
louvernement do nous infor-
mer A son sujet, ainai que
P'tabilt le gros point d'inter-
rogation qui a accompagmA
laiUtul6 de notre art cilc:
Ite dUm aMah. prs de la LA-
OW-Je e mae., quo nohro oon-
frr opposant hir, voat
tout noir, ain aujoar
auvernaemntal, il vqit tout
Manu. Et comme pWur Doas
cest vieversd, mour aos
butex, ae tWas pour tonutes
Ge preniae ma resolution do
5beter sIsez notre public


pour ne pas lui donner le
Sp ectact* d'6tonnements
cents, d o n t d'ailleurs eet
moins dupe q u e, le pense
notre confre.
*
Revenons A notre confr6re
le PATs et A la justice qu'il
nous read. a reconnalmsant
que nous de sommes pas
centre lea sections, mats que
nous leas voulons sicnrea et
surtout sares.
M r 4S, r a question.cons
titutionnef deYla iaieorit4 et
sur notr p toit de vue que I
ent mnmpte a4 tri-
bfdassatioan le nifait
Cemarqur qu.' aucun ar rt
aS i r provoqu6 aar un
lait ni tat pas encoe ne e
et que a cotte solution n'en
est donc pas uneA I
Nons sommes obliS d'en
convenir aiec dotre ictrre,
et c'est malheureux; car les
litiges A natre ne peavibt Itre
qu'ajourn6s pour aprs lea
elecUons apr 6 I ats ope.
rations des bureau deore
censemeat, matais aons-
le remarquer A Ia'itent des
caudidast A la prdsid c --
tout de suite apris ce oopra.
tion d avat leas valtaions
parlemenlaires qu'ils om-
tent A tort
De aorts que, s'll apparalt
probable qua noes ao
oULe ande, lea dlectios
native I 1s 'Iee dIHm p
rnoins poor I'6lection
dentielle qui a pourra a r
li euI i ears quaura 6 viMe
l udfti l quIesio a
la aor fi me i le Is
des elections ano contesties
Iernittait A rAsAsmblee Na-
iiouale d'avoir Ie quomum d
.jesarei poor travailler.
On compreud bless, on el-
let, que, r6lection1 prsaiden-
oelle 6tant ienjeu principal,
d6puats, a6natears et candi-
daism preaidenliels seront d'ac-
cord pour attendre issue des
Sconteatons, chcua escom
totatoenaveardo s"ea"ApR


pace qu'la lssont nmoWua avec
un soin exceptionnel-prcpres,
dt1icats et'pur.
h CUTSS SANS FEU-
AU MCUL.N-PENDANT 12 HEURES

FIAWONS ',AVoINE 3, MINUTES



-LOTERIE
IDE
PAeootaoo dos We mbreo da CopsM Bselgnant
..et do lAllianco srangaseJ
LeA prochain tirage del cette loterie (at fix, an dimanche
3 Aodt 1930 A 9 heores du martin so Caf6 ELDORADO .0
Le Comit6 d'Ad 4iistration aviso e public qu'llime met
ldus on vente que 400l billets au lieu de 5000.
Le prix du billet est deA3 gourdes en TROIS coupons d'une
gourde chpcp, ,
Les lots gngaants out asagment6s en nombre et en valeur
eoalorm6md nt A la r6partioU suivante:
1 Goa lot *oue4. ;. e. 4 lots de 30W gourtes 120
1 9 a 600' 75- lots de 12 Gdes 900
1 g 0 9 150- 2 Ap. du ler lot 30 G. 60
3 lots de 90 2 2 du 2e gros lot 24 48
3 lot# de 60 ia 2 u du 3e gros lot 15 20
117 lots se tei inant par lea deux deniers chiffres de
troas grQs lots. 6 Gdes 70


suo rage des 6lus ou des can- couple que le d6cret du 9
di ata engages daus la contes- juillet dernier ne pourrait
ta on. tre coustitutionnel qu'en
plaise A Dieu que la gesta- fixant let prochaines elections
ti qn.rsideutielle soit moios Igislatives au 10 Janvier 1932
la moriese q u e nous ne le et qu'il ne 1'est pas en obser-
pr voyons I vant simplement le d6lai mi-
l," nimum 6tabli par la Constitu-
Mais la question mdme des tion.
elections legislative m6rite Leux des lecteurs ainsi,
dltre 6claircie. convoqu6s qui entendent ac-
Car, s'll nous eat facile de complir sainement lear de-
convenir que le r6glement ju- voir electoral oat le.droit de
diJcaire de la question de la se dire l166s dass leur cons-
Majorit6 absolue on relative wteuce et d'en demander
9e peut etre envisagA qu'apr6s contpte au Pouvoir Exteutit.
l elections, nous sommes Ib ne penvent le faire qu'en
[bligds de demander aun PArS s'aressant en dernier resort
Ie reconnattre avec nous que, au Iribunai de cassation. Quel
nelle que soit sa pens6e sur iut rdt politique peut pr6va-
mobile do notre sympathi- loil centre ce droit ?
Snoe cori6re l'OmPININ, la 0 'ailleurs, str ce point en-
Iestion constitutionnelle co4e, nous avons, selon le
ulev6e par ce dernier sur la la nage du PANs, al'.:ri6re-
te meme des prochaines pe s e de voir reussir les fu-
lections constitue un faith n,, tuns 6lectionsi, et cela d'au-
luis4u'jl s'agit de l'acte, deja tai plus que nous avons la
accompli, de couvoquer les conviction que notre tribunal
astsmblMes primaires dans un suati6me saurq accorder nos
d6lai indot. consciences avec les circons-
II n'y a qu'A lire le texte de ,taqces graves. que traverse le
Ila Constit tion pour se rendre pal.L


i


SEA-SID&INN

Cafe Hotel Restaurant
Cet 6tablissement enti6rement restaur6 per la nonvetle
Direction, vous ofire l'endroit le plus select ou vous trou-
veroz lea meillenres boissons a des prix d.ast atoute con
currence. Souper dansant (ous les samedis soLr.
Tel6phb9ne: *2367


iLLE 'y tentd mieuz q* Oi Tous lk jour. d paye.4kUe
dipass nom d mooaim d'abaorn t ous nachetona rien credit.
dMuit ds d 'tgarpe mo bpiq noo w momma exempts d'in-
qu"Aude. nmow navto"pauds acirm A fvter etchaquann6s
am Eciooomim .'accuusut.
La Brocmige rJ Ba &t do uill* publiWe par la Banque Royak
vous aidera A administrer vot revem--tant pour lea dIpeammst
tat pourmanAm. ,im.


dLa anque &Ayate
du iCammada


Le triomphe

4'un home

de tact

Lesamedi 19 juillet cut lien
sous imes yeux a Terrasse Gar-
den A Pdtion ville une mani-
testation que dans I'6at present
des esprits, j'estime unique tn
son genre.
Dans la grande salle des f6tes
auteur d'une immense table
dispose en tour d'equerre en
vue d'un aflriolant regal, pre-
nsient place, au coup de neul
heures, en joyeuse intimitA, des
couples au teint diversement
colorA venus 16 dans un mAme
esprit de cordialil6 bienveiulat.-
to et d'6troite solidarity. C'#-
talent lea membres de la Socik-
te de Mtdecine d'Haiti tant Hal-
tions qu'am6ricains qui se r6u-
nissasent, la plupart, accompa-
gpis de leurs temmes pour re-
iesoter, Mnsieor It Dr.
Melborn et A sa ferme, a loc-
casion de leur prochain d6pait
en Cong6 d6flnitt, un lmoi-
gnage de vive et profonde sym-
patmie.
Ube chose trappait A premnire
vue, observer ce ra-semblt-
ment original, sous les lunirmirs
parmi les flours. Cetait la pat-
taite aisance de ces convives de
race et de nationality dil eren-
tes, les uns vis A vis des autres.
Nulle contrainte ; I'abord le
plus franc, les mains cordiale-
meut tendues. Aucun de ces airs
guides, solennels qui retien-
nent le geste et glacent I'eflu-
sion. Au rytme suggestif de jazz
ensorceleurs, leas couples mar-
quaient par instants leur joie
e se rencontrer par des dauses
cadances en un entrain qui se
I maintenait jusqu'au bout, du-
' rant tee trois heures que dura
cea inoublieble testiuo.
Au champagne comme on
pquvait s'y attended, des dis-
cours turent prononces. En
plus des compliments d'usage,
dos voaux d heureuse sant1 et
do bon voyageoute I'oeuvre lar-
gement humanitaire, accomplie
noblement par le distingu6 ad-
ministrateur quest Monsieur
Melhorn fut retrace et mise en
plein relict par les Drs. Hudi-
court, Dominique et Salomon,
chacun dana un sens difltrent.
'Attait presqu'une apothose.
iRetire dans mon coin, je son.
Ipais, A part moi que I'homme
a vernt est bien digue d'un
t I hommage qui avait pu, mal-
6 I hostility ambiante, realiser
ec tact, competence et coura-
tout le bien nicessaire au
int de rallier bient6t la sym-
thie,gdnerale et d'inaugurer
fin cette chose jugoe jusque
I impossible mais duat j'avais
urtant le spectacle nous lea
eux : La cooperation franche,
loyale et cordial.
Des sceptiques souriron t,
qu'importe. En ces heures d'ms.
tabilitA morale.et de dechire-
went douloureux que nous tra-.
versons presentement, c'est un
record tout a I'honneur du Dr.
Melhorn que d'avoir pu reunir
I'unanimite les sullrages et obte-
nir si Avidemment dans son cer-
cle d'action, le support mutuel;
etcela,gr&eeoun deicat contours
d'aptitUde rares etpersonnelles.
Aussi, ioagnons-nous de lranc
comur, sicetla peut lui tre agrea-
ble, A tant d'autres qui lotur arri-
yeront, notre hommage propre
pour le souci qu'd a constam.
nent montr6 du relevement de
botre sant physique et du res-
tect do notre drgnit6 morale.
UN ASSISTANT


Ti-Plume

detective
La camedie locale on 1 acted,
par Gustave Augustin, a tt in-
terpr6, mardsi soir. Varittes,
devaut oe salle comable.
On a p ripre durant deux
bones heurn avec lea disopi-
lants acteurs P.eD. Plaar, sChris-
ian Coicou..Aujua et ur-
7-77:7-^


... a vu Ia sscne suivantie : 11
passait. IrWs affairs. lmne dame
qui etait i une barritre I appelp.
royant 6 quelque malheureuse
il ne se fit pas prier et dejA, la
main A la poche, il allait donner
les cinquante centimes d'aum6.
ne. Mais elle se mit Asourire et
A lui faire des propositionsen
espagnol. C'est A ce moment
qu'il compril qu'il avail alTraire
A une doininicaine. II sortie la
main de sa poche sans les cin-
quante centimea,naturtlelnent,
et s'en alla, pregnant la t6te de
quelqu'un qui ne comprenait
pas I'espagnol.
*
... a vu un de nos ainis qui
habite la province depuis quel-
ques ann es. 11 est venu rien
que pourquelques jours A Port-
au-P1iince et s'esi trouvd effray6
A la pens(e qtfon pourrait lui
conmacrur uiin note sous la ru-
br:que des VisilIurs dic lini iu's.
A note avec satisfaIc'ion vel ef-
froi qui nest qu'une des muilli-
ples Ia'ons qua la modeseic, si
rare ces jours-ci, pour se ni.ini-
'ester.
a
*
... a viu avec q('il enihou-
siaste le public tres nombreux
de samedi soir as pplaudi aux
comedies representees A Varik-
i6s par la troupe de la Henais-
since. Le trWs comnique acleur
Augustin a promas pour samedi
prochain une comkdie nouvelle.
La foule certainement ira ap-
plaudir une nouvelle fois auxef-
forts de ce talentueux drama-
turge, car elle ne demand que
des occasions de s'amuser sai-
nement.
*
... a revu, hier Ai midi. le prc-
meneur au visage exag6r6ment
romantique. II prenail, ui aussi,
un cocktail chez Florville. Cela
ne dispense-I-il pas de faire de
la reclame our les Caves d Hai-


... voil que cellfe piiode elec-
torale fera la fortune des restau-
rateurs et des proprietaires do
bars. En efletl, de midi A une
heure. certaiis de nos cafes et
restaurants sont bonds do can-
didats au Snat, a Ia Chambre,
A la Prksidence, et de leurs chefs
de bouquement. El tout ce mon-
de-lA consomme, ral, cause, faith
un perptluel change d'espoirs
et d'illusions. Cela durera trois
ou quatre mois, puis la vie hal-
lienne rkintegreza sa banality
coulumire et sa monolonie quo-
tidienne. En attendant,catletieis
et restaurateurscessentmomen-
tan6ment de se plaindre.
*
... a vu, pros d un des gui-
chets de la Banque Nationale,
un lonctionnaire nouvellement
commission. 11 tenait avec co-
1ere son premier cheque en cla-
mant, A gorge deploy&e, quel'E.
tat 6tait vranient voleur pour
lui retenir, en douzieme d'en-
tree en foncdion, la somme res-
pectable de 340 gourdes, sur ses
400 d'appoinlementa. II avait en
dans le temps d'importantes
fonctions militaires, mais le Con-
seiller Financier 'avait declare
peresmptoirement j que ca ne
complait pas. It avail du se ra-
battre sur une petite charge quil
avail eue enzdouAne, it qug lut
rapportait soixaante gourdes. Le
douziime d'augmeniation prim
d'un coup, lui enteva plus des
4/54d ses appointements.I1ava.
Iaire nae pas voaloir touches


son .ch6que, et il'se lamented,
murmurant :'fi,
-It vaut.m'"u, dans c
conditions, n r F I s fouction-
nair public.
* C'est tellement facile doe e
i tre pins.


Asbarez-vous centre accideat
Sla a Utieneral Accicen tire A
Lilte Auarance (orporation Li-
a Ied a.- We -. ibermin ham,
t Genrtal por alt" -


_ _1_~1 _~__~ _I __ ~ __ _I__ __~~__ ___~~ __ __ _~_ __ ~______ ___~_ __


.-i- --


I


'".- "" .", A, %


mmmmi6mlmm





I
i


LB MATIN--ler Aoot 1980


PAGE-2


Situation financiere

et commercial

(Prepare par Il lenreau du C(onseiller Financier Reee eur tienral)


Les recettes douaniere,, ainii
que celles des taxes intent s,
ont l0, quelque peu blevees a n
juin 1930 qu'en juin 1929,. I,
grAce 6 la diminution des d(-
pen3es.dans la plupart des sei,-
vices du gouvernement, les re-
cottes oqt sensiblement excC-dk
les d6penses du mois. Le con-
traire 6tait viail'ann6e derni&-
re, les d6pensesayant tW sup6-
rieures de Gdes 472.000 aux re-
cettes. Les exportations de juin
de cette annee ont considera-
blement depass6 en valeur cells
de juin 1929 et.la situation ta-.
vorable, en ce qui concern les
receltes et les defenses, est due
en parties A ce fail, en parties aux
economies ellectuces dans les
d6penses.
Recettes

Les recettes liscales se sont
levees A gdes 2,561,000 centre
gdes 2,230,i)00 en juin 1929 ci
gdes 3,045,100) en juin 1928, son)
une augmentation de 11 9 poui
cent sur les recettes de |ui
1929 el une diinwumloi dit 1.')
pour cent (lonipalativell'PI ,i
fotal des receltes en 1I28. L1
recettes douani6-es, selevault .
juin 1930 6 gdes 2,099,,00, oni,
ex lti ;i pour ceut celits de 1Ii.i
1929, tandis que les recettes d.
taxes interines se thillrani cti l
aniiue a gdes 378,001) out itti si-
S0 iicures d(I gies 47,U0) oa l (
4.2 pour cenllt a cents lde tLun
1929.Les lotaux geiiraux dci ha
po-iode de neut mnois s'etenlui,,wl
d'oclobre a jum1 out accuse uih.
diminution dans les iece its
douanitres et une augnienLatiuln
dans les iecettes.des taxes iii-
ternes. Les receives douantiie .
de celte periode se sont .levct s
celtte gannee A gdes 25,194,000
coutre gdes 29,834,000 l'aninct
dernitre, soil une diminution
de 15,6 pour cent ; les recelLest
des taxes internes se sont chit
trees celle annee A gdes 3,409,
000 centre gdes 4,961,000 lan-
a6e derniere, soil une augmen-
tation de 9 pour cent. Le total
des receltes liscales des neul
premiers inois de 1'exercice et,
course sest eleve A gdes 31,637,
000 centre gdes 35,194,00 1 an-
nee derniere, ce qui midique une
baisse dans les recettes de gdes
4,157,000 ou de 11,6 pour cent.
Lss receltes diverse he sont
elev6es A gdes 87,000 en lnum
1930, a gdes 91,000 en juin 192,.
et A gdes 93,000 en juinm 98.
D6penies
Les recetles tiscales se sont
6levkes A gdes 2.230.000 contit
gdes 2.702.000 en iuin 1929, soP
une diminution de gdes 472.0o0
ou de 17 5 pour cent.Les depend
ses du Service des Travaux Pu
blics'se sont montles cetle an-



Prevision

dii Temps
Pour le Mois dI'Aoil t1930 dais
la region de Port au I'rince

La premiere mnoitie du Mo-.
ne sera paschaude. Jusquau 1 1
la temperature sera plu tl ant
dessous de la meyenue.surtloil
entire le %. et le 12., Seuletitn'i
du 3 au 5 la temperature s'.e- -
vera un~peu au delAde la noir-
male.
,La| second moditi du inols
sera plu6lt chaude surtout du 20)
au 25, ou une, forte ,chaleur se
tera senlir. Les pluiesauxquelles
on ,doit( s'attendre baissez uii
toujours :les temperature-. .
sont les, pluses auxquel., 011i
doit s'aiendre entire le 3.L it 5.,
du 8 au 9et du 12 anu 1, ac-
compaguees dorages at pour lia
second r motile du roos les


pluies du 16, du 18.19 et du 26-
28, surtout, cesj. dernires .el
cells du 16 seront accomupa-
gn6es.d'orages. La quantity nor
g ale de la pluie do mois daoiI
69t de 137 mm. 11 y aura tres
pobablemeut un exc6s de piuie
au dessus de la normal* d'envi
ron 4,5,mm. La pressiun baro.
metrique marchera geter.ale-
n,cUt paralleleutuil A Ia l tlcpe-
ra ure.
.\iusi le baromntre seia p.u-
t6t haul vers le 3 et le 6i, aii
sUriout entire le 17 et le 22. 14
se ra bas vers le 4 et le 5 et vers


n6e A gdes 498.000 contie gdes
7)3O()00 en luirn 19)2J aiiais que
Ils tiepellses tai'es par le bStr-
vice technique de lAgi cultu;t:
:,e sont levees A gits l79,t 00
S'ntre gdes 241,010 I'annte der-
Ilicre.Tousles autres services et
depaittements duigouvernement
hiailecnont accuse des dininu-
inous dans les depenses, a 1ex-
ception du DWpartement duTra-
vail, du..Bureau duConseiller
li'nancier-Receveur General et
de I'Administration des Contri-
butions.Les d6penses du Depar-
niment du Travail se sont chit-
Wtres en juin 1930 a gdes 73,000
contregdes 27.000 en luin 1929;
c'lles du bureau du Conseiller
IV.nancier-leceveur Ueneral onL
a-teint gdes 121.000 cette annee
c)nlre gdes 107.000 I'annee der-
iOcire; el F'Administration des
.iinributions a depens gdes
11U0(0 centre gdes 52.000 etn
jin, 1292.Compares de la mi6ut
1.a1n1 '. v, les totaux geniraux de
S. pnriode die nkut iuoi indi
quent des dinulutions de de
')'s lions tULuS les ser vices, a
,, lp');lo i s l)D uattemenets dt
Ailnh IliL I uIb que, dLu Tia-
'", le la J. iusle, da I'ltci icur
;v I A, twii ntilztiuo des un-
i tilJi.luns Le total dts depteues
ii ..Atlc s'est clitilre ci tie ani ne
31,251,00U laissant uint
i, n.,c tie gdc.s 386000 en Ia-
it' dec leceites. Latmiee dei-
i, c', cCpeuidatil, les d6penses
',Uit elevitV a Udes3 .L7ti1.
'),i,,i:iant ;t la tii de jutim ul
iit i dt'ui pleu pius d'un
iiuii (ne gourdes.,

i. .til s'est elevt~, au 30 junI
., a gourdes 30,U98,000 con-
e gourds 34,789,u000 a la tin
Sumn 1929 et gourdes 33.
.I l00 eii juin 1928.L'excedemi
uoal des ltnds du tr6sor places
ii tities.du gouverneinent hal-
ictin sest chillre a gdes 9,288 000
lout gdes t6,4u5,00u a New York
cl gaes 2,883,uou en Haiti. Le
pitaceinent total s'est elev* I'an-
uie dernitre a gdes 8,251,0o0 el
de c clhlire, gdes 5 443,000 out
etc gardees a New Yolk et gdes
2,80,000 en Ilaiti.Les louds pla-
ces a New York, no1t comnpris It
tiulliautl des Lilitres Out attei
gdes 10,9 V9.U000 au 30 luiml 1930
centre gilcs 21,088,000 a la me-
.ie date lannee (lerniere,taudibs
utla les onuds en ,dep6t en aitiu,
,e chitirant a gdes 1,111,000 out
ete iulerieures de gdes 456 KWO
au minotant en dep6t au 30 juit
1929.

Dette publique
Le .montint brut de ladette
)ublique s'est eleve A gdes 83,
6i12,000 au 30 jun 1930 country
gle3 88.81)7.000 au 30 juln 1925
At g(es .5.020.000 au 30 lumn
1128.


a fin du mois. A parlir du 24
mais surtout.entre le 8 et le 14.
le ciel sera nuageux entire le 4
eltle 8. entre It 10 et le 13 et du
27 a 28. tLes beaux temps clair.
prevaudroiit entire le 15et le 25
Les 1)riodecs du Teinps, moin.'
beau se concentrerol- autouI
de'is dales suivrlntes : 1, 8-9, 18
19, 2)-28.
Gentil llPPENIIAU ElR.

=A lrInstitut


Tippenhauer
Voicileslaureats deila.rh6tu.
mique :JJ
Andre Dube, Albert 'Hodelin,
Rogcr Lanoix, Louis :Moravia,
tI'rius Berrouet, Jules Larrieux,
i yioour Day, Luc Michel, lIo-
,,iald Lhassugne, Marcel Nicolas,
lax lazelais, Marc Farreau, Al-
bert Coulanges.
Tous les Alves pr6sent6s par
I Institute Tippenhauer aux exa-


imens de baccalauratqont.;r6ussi.
11 n'y a pas longtemps quo M.
Harry 'lippenhauer ;tondait, A
Poi t-au-Prince, cet Institut, qui,
par I' cotcours de piutosseurs
competeuts et devou6s, a pris,
en pen de temps, une grade
ext nsion.
NU1jS rt.ioUvelons tous nos
comipiiueilts A Mr Tippenhauef.

Halle o louer
.tue t ourte.
'a iresser a
M._ 0, GAE'JENS


A propos

du contract

Rodenbcrg

Sous la signature de M. J. J.
P. A. notre confrere Lu Presse
public, dans son edition du 29
du mots dernier, un tries judi-
cleux article A propos du Con-
Irat Rodenberg. Sans vouloir
rious arreter aux suppositions
gratuites que fail notre confrere
au sujet du Gouvernement qui
sign ,ce contract, nous ne pou-
vons pas ne pas partager son
poiat de vue, A savoir que ce
contract est frapp6 deforclu.
sion.
Nous ne sommes d'ailleurs, ni
lui, ni nous, les premiers A r6-
clamer application de cette
clause penale centre M. Roden-
berg. Des conseillers d'Etat I'a-
vaient fait avant nous. Et ce
sont MM. Charles Fombrun,
Leopold Pinchinat, Joseph La-
noue et Emmanuel Cauvin. C'est
a la suite de cete divergence de
vue qu'ils perdutent tous quatre
lear si6ge ku Conseil dEtat.
Notre conlrere se meprend
lorsqu il cruit que ce conlrat ac-
cordait de trop gros advantage
sians la vallee de I'Artibonue
S'll en elait ainsi ceux qui en
oLiielicieraieut n'auraient pas
it6 si naifs de laisser perdie une
,'i belle occasion de s'enrichir.
Mais, par ailleurs, La 1'resse a
i, ison. M. Rodenberg est for-
clos. Le coutrat est tutibe de
,ui-teine, et nul nosera, nous
I esprons, du moins, faire re-
livre ce mort, pour citer les
,uropres terms de M. Charles
I oinbrun, au nonment ou, au
onseil d Etat, il demandait de
S*tourner a i'Execuiit le project
le prolongation du delai in-
i)arti A M. Rodenberg. Ce pro-
jet, comme on le sail, fut re-
ourn6 a iEx6cu if et depuis n'a
I muns 6tW represented au Corps
Legislatif.t

Le super-gratte ciel
Empire Buldiung aura luaiesaeiat
'1 102 elages el use stalaou,
pour dirigeakles
NEW-YUOK, 22 illet.-Une
mnoaification des plans de 1'em.
pire State Building, en construe-
ton A la 34e Rue et la 15e Ave-
aue, lui donnera une hauteur dct
102 stages, ou lieu de 84, et en,
outie uue tour dobservation.
Le bAtiment s'elevera 1,24b
pieds au dessus du niveau de L~
5e Avenue,; soil 200 pieds de
plus que le plan original pre
voyait, et seulement 72 pieds dt
tnoins qu'un quart de mille dL
hauLur.
M.Smnith, I'ancien gouverneur,
qui dinge celle construction,
vient dannotncer LLS ajoutes.
It etait necessaire de pourvoni
un mxt d'atterrissage et uue sta-
tion terminal de dirigeables
ot les passagers des lignes.dt
transport transoceanique dt
lavenir pourront, on l'espore,
embarquer et d6barquer leurb
passagers, au cour ae la ville.


La Case

de 1'Oncle

TOM
Nombreux 6taient les specta-
teurs qui etaient venus revivre
A Varieties, dimanche et mercre-
di soir, les tristes et poignants
episodes du roman de Mme
Beecher Stowe.
-Un irisson d horreurg court
dns I'assistance en presence des
peines barbares, infligees aux
esclaves de l'Ambrique.
Le r6le d'Eva est remarqua-


blementjinterprete par Virgina
Gray, et,la scene de la mort est
tr6s impressionnante.
: a La Case de I'oncle.Tom est
un film A success, qui tient lait-
che depuis longtemps, en Eu-
rope et dans les deux Amtri-
ques.

Ce soir
A
Cln6-Varl*6t6
ILes amateurs auront encore
i* plaisir d'entendre l'artiste
SALNAvz dans ses nouvelles
creations.
.AA propose. des Candidats
,uouologue sur la situation-
Lola Haiti la B lie- Nou-
uoune mesdlames messieurs-
ear Uncle Sam, etc,etc.
O)Eutr6e Giurale G. 1,00


-, w


AVIS IMPORTANT!

Nous le consid6rons comme une noavelle de tres gran
e importance pour tons les sans flistes, que nous lan-
cons maintenant A c6!6 des lampes r6ceptrices r puthe-
Philips 4 Miniwalt A ) alimentation par accumulateurs
4galement des lampes r6ceptrices A courant alternative
(pour alimentation directed par le secteur A courant alter
natif) en plus de 20 types difl6ren's.
Cet assortment comprend egalement lea series a Mer- .
veille a, Super o et a Normal ).



Demandez ces renseignements A votre fournisseur.




PHILIPS RADIO.


Examens
DE
DMACTYLOGRAPHlE
-o-(
Lundi apr6s-mi, sous le haut
contr6le de I'lnspec ion Scolaire
represented par ie Sous-Inspec-
tour Samuel Devieux, out eu
lieu, au local de I'Ltablissement,
les examensde DACTYLOGRAPHIE.
Les quatre 61eves pr6sent6s
out subi avecsucc6s leurse6preu-
ves apres une period de six
mois d etudes, et ont droit an
Dipl6me deDactylographeConw-
mercial ( minimum 40 mots par
minute )
Ce sont: Melles Julie Jeanty,
Beatrix Prosperi, Laurette Tho-
mas, Catherine Adam.
Le Jury, compose de Mon-
sieuir le Docteur Catts Pressoir
et de Monsienu Paul Bouche-
reau, Chel de Division au D6-
Sparement de i lntruction Pu-
blique, 6tait preside par Mon-
sieur Duracine Vaval, Directeur
de 1 Enseignement.
Pour la comptabilit6 Mr Man
ice Lisaire I'un des launeats
aux examins oticiels ebt de
SlInstitut Tippenhauer.
Meilleurs compliments.

Balletim do Conseiller Fiasecier
Nous avons recu le fascicule
de Juin du Bulletin Mensuel du
Bureau du Coiseiller Financier
Recoveur General.
Ce fascicule est accompagn6
du Bulletin du inois de Juillet
du Service des Debouch6s du
Service Technique de lAgricut
ture et de I Enseignement Pro-
fessionnel.
Coe sont deux num6ros des
plus -intressants. Et corn me
chaque lois on y trouvedes ren.
seignements pr6cis sur notre
exportation, notre importation
et les diflerents st rvices am6ri-
cams.
Nous remercions du gracieux
envoi.
--


Dec.esS
Sst d6cedee hier A l'Asile
Francais dans sa 63e ann6e, la
Trks Ch6re Sceur EUSTASE,
des filles de la Sagesse, Supu-
rieur de F1Iospice des Cayes.
Ses tuntrailles auront.lieu ce
martin A8 h. en IEghse Ste-Anne.
La Chtre ,,Sceur EUSTASE,
compete 24 ans comme Sups.
rieure de 1 Hospice et 38 en
Baiti.
Nous pr6sentons nos condo-
ltances aux filles de Ia Sagesse,
-- . 'i -*i *

9a* vtie &
l.A PU'TW iAISON
f 1637, Rue du Centre.
ous prouvera le plaisir;
statuettes de Ste Th6rese de
P'b tant J6sus, 'petits tableaux
vri6sptout encadr6s, bracelets,
chaines, bruoches, b6nitierm,
eOtcriers, oritlammes, lives,
*t d'autres articles concernant
Ii Petite Sainte.
Loterie Populaire
Au Profit des CEuvres
De l'Amicale des Instituteurs
et des Institutrices.
B let 1 (;ourde.
Gros Lot 1,000 .iw de


Vanrii
CE SOlr ,

SALNAVE
dans ses chansons.


Volonte
film en 4 pa-ties, d'apr6s le ro-
B man de G. Ohnet.
1 & 2.

Samedi 9
Soir6e thiAtrale :

Le corps

Idu'delit
piece locale et dactualitk, de
Gustave Augustin.


conire

CONSTIPATION
prezles les
OOMPRIM I
de DELORT, Pharmacien,
119, Sue aSn-AntaineS
C'EST LE MEILLEUR
DE8 PUROATIFS
POlN'-AtT-'PRiK1O
Alez.xTRU8; Pharmacie ALBERTUQ
Pharmate 4 du D Justin VIARD
toutes fee bonnea Pharmaaos.


Lisez ceci:
Eires de famille I Jeunes liles
Jeuses geas I
Prot6gez vos bourses On
peut vous confectionner A boa
march : Robes, chapeaux de
paille, de soie, chemises, ca.
egon, etc.- Coupe moderne
et soigoDe. No 1016, Grand'
Rue.


Admisislrali. 6tfrale des Pste .. ----.
Avis doe 6partf A vendre
Les depdches pour Cap-
Haitien, New York et I'Euro Une auto,marque DESOT(
pe ( via New York) par le en parfait Otat.
steamer (Med6a vseront ier- I Excellente occasion. Poq
mes aujourd'hui. j les conditions s'adrcsser a :
Port au-. raince, le ler AoAt THE SHELL COMPANY
1930. (W, I.) LIMITED.


Poupees de Salon


-- Coussins -

Abat-jour.

Grand choix de fournitures, glands
ranges, dentelles d'or assortment de ga-
Ions Lame dentelle argent etc...

Vous trouverez le dernier cri de Paris


a des prix tr6s mode6rs.


Prendre adresse au MATIN.


T616phone : 2267.


Terrace




Giarde


Remain Soir

.BAL AVEC SOUPER.


Munn


,-.1 I


-- --


t~----Il~- C








UN TRIOMPHE

SEA-SIDE-INNI ELEGANT
S media pass6 une tole de la haute SSocit6 Port-au-Prin-
cienne aValt combl6 lea Salons de Sea-Side.Inn Eldgant.-- La
musique. endiablee do Maestro Scott. a en nn succ.s too.
Pour rpondre a x nombreasca demands de son aimable
Client6le, Ia Direction Sea-Side-lonn Elegant a d6cidt de don
ner no Souper Dansant Samedi 2 Aoat i 8 heures 1/2 p. m
avec on plus grand nombre de iusiciens, et tonjours drig6
par le maestro Scott.
Pri6re de bien vouloir r6server as place a I'avance.


GARAGE CENTRAL
Ludovic CHENET, Prop.
_GRfND'RlEgPOIT-U-PRIC( AITI )
SPECIALITES :
Rodages des Soupapes

DEICLAMINAGE des SOU-
PAPES L' LECTRICI rE
PAR LE SYSTEM
BLACK &"DECKER
LavaTgedes Autos par ue Pompe lectrique BRUNNE
A 350 Iivres de pression d'eau et d'air.


G* qui n'a jamale 6t6 fait
Ce qui no peut 6tre d6pass6.
Kola Champaqne

F. SEJOURNE
Prepare dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Pr6paration et Venle
PHARMACIE F. SEJOURNE
Angle des Rues Roux et do Centre.


I



com




E


i
Il "1


'I- '


mm


L. MATIN- ler AoA tt IO0


Revue .
de. Deux, Mo ides
l 15,Rue d te l'Universil,Paris
SOMUAIRI D9 LA LIVRAISON
DU ler JUILLET 1930
La Comedie animale.-- Nou-
xieme parties, Andrd Demaison.
Une Correspondance intime
de Louis XIII, uc de La Force,
de I'Acad6mie Fransaiae.
Lettres A la comtesse de Bal
bi, Comte de Provenee.
Souvenirs d'Alg6rie publifs
par le Comte G do hrilil.- Ifs
18301870, Ma' de Maelahse.
Uj."a Minorstt oppritwew I.
Cs Polonais en Allemagns, Ph.
Poirson.
Pousles, Tristan Der6me.
itSaint J6r6me an dimert de Sy-
a e. I. Paul Monceaux de I'Insti-
ut.
SL'Irlande d'anjourd'hui.- II.
Dublin. U.L Sjestedt.
La passion et la raison chez
Delacroix.- I. R. de La Sizeran-
no.
Pour le Monument aux Morts
des Dardanelles, G6n6ral Gou-
raud, dolInatitut.
Questions Scientiflquis.- LUs
sources d'energie, Charles Fabiy
de'Ac. 16a:uie des S-iermces.
A I Exposition Boilly, A. M.
de 'oncheville.
thbronique deLa Quinzaine.-
Histoire l'oliique, Hen6 Pinon.
PR X PE L'ABONNEMENT
Pans Un a Si i moist rroistroi'
Seine eieci COise soot s ,trs 26 $011os
Dpa t tcments et
Colonies t-angaises io6frs 54 tr 28 Ira
At ranger:
p i ys ademl-tarif
ostal i 3o fr 66 Iro 34 thSO
pays a plein tariff
postal 160 frs 81 frs 41 firs0
WL aboanements partent du ter et du Asi
de chaque moi.
PRIX DU NUMERO: 6 Irs

Avis Matrimniall
La soussignee d6dcare au pu-
blic qu'elle nest plus responsible
des actes et actions de son dpoux,
Joseph Durthit Georges, pour
cause d'incompatibilitd de carac
tlre et demauvaisecondaite; en
attendant qu une action en di
vorce lui soit intentee.
Port au Prince, 30 Juillet 100
AMm Jh Durthll Georgea,
n-e Thirste Biamby.


I


Panama Railroad
S |teamship Line
Ledteamer aBuenaventura)
est attend A Port-au-Prince,
veuant de New-York Ie lundi
4 Aout 1930, avec: 58 sacs
de correspondence ,et partira
Ie 6meme jour directement
pour Cristobal, Canal Zone,q
pregnant fret et malle.
*
Les ch rgeurs soul pri6s de
no er que e steamer i Cris-
tobal. est attend i Port.
au-Prince, venant de Cristo-
baMl. Canal Zone, Ie mercredi
6 An'l t 1930.
Les permis d'embarquement
soroDn delivrds pour le Itrt a
destination de New-York et
des Ports Europ6ens sur de-
mande faite A ce bureau.
Ce steamer partira le me
jour A 2 h. p. m. directement
pour New-ot k, pregnant fret,
malle et passagers.
JAS. H. E. C. VAN RED,
Agent General
.Le visage comma ane
peinture d'arUtst






dUne pouidre quii 'sti ussi
douce qu'une plume! / vqere,
conine I air. O)p Uelhusc con m
un tdredon! I ild re que disent
ceux qui se servenl de la poudre
Exeleilo.El les'dend dou enment
sur Ia peau, laissani une fine
pellicule de poudre qui rend
(la pea u aussi douce qu tine
veinhire a.'artisle.
L'EXELENTO
Est un iriomphe pour la toi-
lette. Elle aindliorera n'imporle
quell complexion. El elle est'
ddlicieusement parfumte. Elle
est livure en qiuatre ;eintes,brun
fonce, Rose, Claire et Ururelte. 1
En vente chez tous les dro -
guisie.l'our 0,30 cts. seulement.
11 est expddi des reception du
prix.
Eieleato, l6diine Compas
Atlanta, Ceorgina I S
Agents dMaiidea s pour tons
paus.
Ecriv: pou r renseignements.
d


Prix GILG


U


= u6telo Restaurant
"Dirig e par
%Mme Em. THEARD
Petit GoAve.


INSTITUTE TIPPNHAUER
Cours d'Eft6
L.oVoNm ra Uoul6roes.
Commencent laLundi 4
AOUT de 8 hres All h. a.m.
Spdcialistea poor ph e cowrs
Lea el.ues en retard rattra-
pent le temps et reussissent
touojour..
Les autres gagent du temps
Set.iniisent plus vite,
* L'excellencdctla Methods
est oun ait :
Depuis quatreo austoujour
succe compiet.
la In Rhetorique 13 presenr
l celtelnn,-13 succ ,./
1537 Rue Lamarre
t616phone 2b91..i
Penser s'inscrire avanile
4 s tout l l
Poor routes le classes: de
12hkt Rbk3*riqal


d
B


fAGt. 4


-~Z~JIL~ "~


41


de pouvoir faire sa cu
en quelqucs minutes...


isine


Venez voir ces jolis appar(iis ainsi que les IHLFIllGE-
RATEURS, I ECHIAUI)S ct lIIIS a IEI'ASSEIP. tie la
GENERAL ELECTRIC )) a la
M011P iE1 D El.\AIIA(IE F.LECTRIQUE.


LOTERIE des (EUVRIBS
du C.H. A. et de I'A.M.C..

7iraqe l0,x 1raordnat*i e


RAFLE de :


Gros Lot Superbe Chevrol t Touring
1 lot. 1 Charmophone Electt ique avec 25 1) sques.
1 lot. 1 Phonographe Victor portatif.
6 lots. 6 Reveils. matin de luxe pour dame.
6 lots. 6 Reveils, martin automatique ~ repetition.
Total 15 Lots.
1500 Billets A 2 dollars.
Le tirage se fera des que tous les Billets seront vendus.


Colombian Steamship

Company Inc.


Le steamer i
est attend ici
pour les ports


Baracoa venant de New-York directement
le ler aoAt courant. 11 partira le mdme iour
de la Colombie, pregnant fret et passagers.


Port-au Prince, le 30 juillet 1930.
Colombian Steamship Company I'c.
GEBAIA & Co, Agents.



LIdeal Rimni

ALIX ROY
28 ann6es die success.


soucleuse


- v .w i T I1 1


le son HYGilNI et de sa
3EAUTE ne doit se scrvir
QUE I)E
LA POUDRIE DERMO-
;PHILE LECLERC.
Poudre de RIZ ST8IRISI qui product su la peau la
tffets lea plus salutiires.
En vente chez Rene Latfntant &,Co, Paul E. Auxila,
M.Laurent Jean M. Talamas, Staiabouly et Sergile.
Titine Augustin. Echantillon gratuit.


Insurance Co.


Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d'ASSURANCE

sur la VIE[


EUG. Le BOSSE & Co,
Agents Genraux


Toute personnel


Toutes les Polices
DE LA


nprennent la Protection centre la

Foudre sans augmentation de taux


ug.LeBossetCo

Agents Gen'raux


- ---- ~ I-~--- I-


--- l vmmm] It


----


I 14 -- --- -I ~- -


1


A l'occasion de la remise du
Pnix GILG a la laureate des
examens officials de Dacty-
lographie du 26 Juillet 1930,
le Directtur de I'Ecole Speciale
de S16no Dactylographie a
lhonneur d'inviler les amis,
les e16ves et les anciens 616ves
de l'Etablissement, et, en g6-
neral, toutes les personnel
qui s'interessent a l',Ecle Spe
ciale A une petite c6r6monie
qui aura lieu A CiNI-VARIwtTrS
ie dimanche 3 AoOt 1930 iA 9
heures precises du martin sous
la presidence d honneur de
Monsieur le Secretaire d'Etat
de l'flstruction Publique.
Aucune invitation particu-
lifrs n'a ctd adressle.


I


lopmmw w -








Vendredi'

1 Aout 1930


Le Malin


4 .PAOAS


24etwc niNrNE N 87+67
Port-a-Prince
T616phone : 222


,- - -- -.-,-----.-- L --..---- u __


7- Ill


'I










I;


I.ECOS P&PTHILIERES
A I lsflilution urat Che"lt
L'lnstitution Marat Chenet
donneto, durant les vacancies,
-- AoOt et Septembre. -
des lemons particulibres aux
616ves en retard, ou a ceux
qui vtulent poursuivre leurs
6tudes.
S'adiesser A lInstitution
Marat Chenet, Chemin des
Dalles, 810; t6l6phone: 3153-

Horn-Line
Le m/s (rThr6se Uorn,de
retour de Kingston,est altten-
du ici vers le 4 aotit, partant
pour I'Europe via le Nord,
pregnant Irdt et passagers.
REINBOLD & Co, Agents

L OSBES ROUGES
PA^ L. HlENRY DUBAND
En vente anu journal La Presse.
chez Marc L6ys etl l'agence de
venle Haico. Prix :3 gourd( s.


. ... II...


LOTERIE
de la Mutualit, Scolaire du Bel-Air
Les Billets de cette loterie sent en circulation.
6,000 Bilhl ls a 2 (,ourdes.
Les lots s;ntl Iepartis ainsi:
ler lot de (;ourdes 2,00() 20 lots Gourdes
1 lot dle 1,000 165 lots de
1 lot de 2,) 2. App.l du lerelot aI
2 lots de 4 '110 2 App. (lu 2cme lot a
4 lots de *)9 2 1 :3me lot A
Le tirage aura lieu le tdimanche 10 Aouit prochain 6
du martin.


Bureau de IL l)ir ciion de la loterie:,
IMPRIiMERIE DU COMMERCE, 310, Hue Bonne-Foi
four le Comitel-Dircctciir de laMutualite ;
Hyppolite JEUD)Y, licn-Ainm6 HYPPOLITE,
Emmaiiul BASI IEN.


-n e


LA MASON

Simon Vieux
Se lait le devoir d'aviser ses
aimables Clients que pendant
10 la periode de iortes chaleurf
1,)0 comprise entire le ler Aoot el
20 le ler Octobre prochain, son
0 [ Magasin sera ferm6 tous les
10 jours A 5 heures de I'apr6s-
9 hs midi, les samedisexcept6s.
i Elle se tient toujours A
leur disposition pour I'ex6cu-
, tion de leurs commander avec
ia promptitude et les soins
b habituels.
Porrt-au-Piince,le 16 ju'll


ASSUREZ-VOUS
a la

General Accident Fire & Life

Assurance Corporation Ltd.
de Perth (Scotland )
t.ar la 4 GENERAI est une des plus puissantes et des plus vastes organizations
de ce genre. Le soluit ne se couche jamais sur son champ d'artion qui embrasse
du monde.
Ses Polices con're incendie couvrent aussi les dbgits occasionn6s par la foudre.
Ses Polices po.i Automobiles couvrent vols, incendie, malveillance, dommages
causes a autrui dani s a personnel ou dans ses biens.
Ses Polices M:iit times imnises par ses branches d'Europe sont payables en Haiti
Ses Polices coti i accidents sont valuables dans l universe eutier. Tous les voya.
.icurs devraient don prendre la precaution de se munir d'une police centre accidents
d'au moins 4000 do!l I, la prime annueflc un'tant que.de 1/2 0/. soit 20 dollars C. C.
Veuve 1. BIERMINGHAM, Aux Caves
Agent G6n6ral pour Haiti.
SOUS- (,EN ", s: 'ort-au-Prince. G. GILG
--... JEAN BLANCHET Jbremie


IthiiIIi Sarthe

Le IProd it, dles Distilleries de la HASCO. ,
CE RHUM est le resul' it de la fermentation et de la distillation, d'apr6s les procedes les'
plus modernes, scientiliqucs et sanitaires, sons la surveillance de techuiciens de valeur, des
strops extraits de cannes n Ires ai points, qui ne provienuent pas d'une scule. rRion, mais dei
toules les r6giuns de la plaiue du Culde Sac et de la plaine de LUognce non set'ement des1
plantations de la Hasco. nwmi aussi tie nombreux propriaeaires, grands et petits.Cte MELANGE
des ineilleures cannes ,de ccs deux planes, comprenant les plus iameux terrors, donne au .n
Rhum Sarthe un bouitinct it tnl parmlu incomparables LA HASCO tst la seuT e cutreprise
eu Iliii capable de rcaliser parcil inuliinge de cannes. Aucu;e aure d4istillerie non plus, ne
peut se vanter de posskdei un stock si considerable de rhuim, emmtssiAiut daps des foudre~d
ou il vieillit bieu des ann&t s avant d'aller A la consommt lion. C'est C ui done au Rhum
barthem n veloutb et son aiOuc Iou jours pareils.
GOUTEZ ET COMPARE
C'est le triomphe d'une gr~ude cntreprise _giticole et industrielle*qui a Tait ses preuves el
dolt le sort reste irrevucA, eii c.; I eanu pro)iess t A la prop6rile nu pays.
trois Grandes Marqoes a. bout i ce Le flacon de poche Le gallon i emporter
CACHET OR (iold Sc 1) (;des 7 5des d 0,00
t ROUGE (Hed heal) Gdes 5.00 Gdes3,75 Gdes 20,00
r BLEU (biue Seal) 2.r o0 v 2.00 Gdes 10,00
Dibitants et Detaillants, deuaudez les prix de gr 5 1:. ILison
R. T. AUGUSTE, Port-nu-P:;ce.

Vous y verrez votre avaid(lQe.


Panama Railroad Steamship Line

Service de fret1 et de pasasgers entie
NEW-YORK CITY N.-Y. CRiSiuDoa, uANAL ZONE et tea PORTS do la COTE
OOIEST de o'AMU.RIQUE do SUD.
plus rapide el le plusditect service do transportde pass tigers et du tro. centre I'at
et ies ports Europ6ens via New-Yord et Cristdbal, Canal Zone, Isthame de Paname
Voici sla listed de nos agents pour. lea principaux ports do I'Europe :
Angletesrre Preuoo
Mrs. G W. SHELDON & Co- 17 James Street, LIVERPOOL. ENGLAND
The ftolewig ars e* r A|I *t Ipricj tIs h lirpe :
ENGLAND, SCL TL&W, F.ANE.
Messrs G. W, SHELDON & Co.,
17 James Street, Liverpool, nAgIpad
In France, Messrs G. W. Sheldon & Co. are represented by!the fo \owio firms


Cosmopolitan Bar
Mme BERTET, I'ancienne propri6taire de cSide Step Innx,
vient d'ouvrir.A la Rue du Quai, en face de I'H6tel de Ville un
coquet 6tablissement qu'elle a d6nomm6 COSMOPOLITAN
BAR.
On y trouvetout ce qu'il taut pour attireret retenir la clien
tlle la plus.ditficile.
Coasommations de premier choix.


INDUSTRIES HAITIENNE
( DARDANELLES *
Cigares fins labriqu6s A St Michel de I'Attalaye.
La boite de 25 Cigares a. Marquis Or 2,00
25 v *El Victor* 2,00
( 25 aLondr6s 1,50
50 3,00
5o *Coronation 4,00
S'adresser a :Em Si.VIERE
Svndlicat des Agents de Change. 121, Rue des Miracles
lEn vente chez : Simon VIEUX.
Vve V. DOUYON ( c6t6 de la Poste).


P of' Stir.Eulr
MIGRAINES, CONSTIPATION
CONGESTIOriS,T0URDISSEMWENTS
EMBARRASS GASTRIQUE ,
IL SUFFIT de prendre
A r'un de voe repu
(ton I". duu ja"uw utS aml),

!47,ReM du Faudourx S-DMeit, PARIS
unlfUta ipxrIuviritoUe8
qul sont tout & feit blanches
.t O BUT clacuO. dmJqulM u a motb
DEHAUTAPARIS
latl tra. libieament imprim&l en noir

OCCASION EXIrPTIOINELLE
A VENDIIE : mobilier com-


plet.
Meubles de choix consis-
tant en: salle de reception,
mnbhles d'antichnmhre. de


HERNU PRaoN & C" Ltd.
95 iue des farais.
Paris.
HERNU PERON & Co Ltd.,
Pue de la Tranquilit6,
Dunkerque.
HERNU PERON & Co Ltd.,
9 Rue Roy,
Bordeaux.
GENOE, ITALY.
Messrs HENRY CoN & CLERIC,
PIazZA S.MATTEO,No 15 Genoa
COTTENDURG. SWEDEN.
Nordisk Express,
Cothenburg,
Messrs ATL\N7ic FREIGHT L
CORP'N.
Kon Emmaplein 3,
Rotterdam Holland


Mcssrs STEIMANN & CO


BAR TERMINUS
Flace Dessalines


Caf6 chic,


- Restaurant&


L de prenier choix oui l'

trouve ia toute here 1

consommations les plus d


licates.

Sandwiches sans pareils.
B-re laress'on.
Biere a la pression.
.1


chambre A coucher, salle A; R A -LAN
manger. PR -A 1 -LAN
Tapis de toute heaut6, gla. Si vous avez quelques hearesde loisir, le soir, el
ciere, ustensiles de cuisine vous d6sirez les passer agrhablement allez an
rouleaux de toilet m6tallique
ponr vo!iere, etc, etc. Pre-C at- Ilan
Prix trts raisoonables.-S'a.
dresser A Mme 0t F. Blodel, o0 vous trouverez, lasplus belle salle de bal, la onsiq*t
Pacot, en face de I. J. Bigio meilleare ex6cutoe par on orthophonic dernier cri el t
ou t6l6phouner M C. 106.2 lesboissons les plus fratch6s et les plus pures.
champagne, biere allemande on national, liqueurs de
"_I___-- - tes sortes.
HBABBIT R- INNY ------- ---
Annonce a ses clients s et ALUMINUM LINE
Amis qud a transir6 son ate J6parls directs de New-Orlans et de Mobilk
ier de Vnicanisation et son
ae Eec pour les ports Haitiens.
Installation de Suure Elec In steamer laissera New-Orl6ans le 5 juillet tboOre
rique A 1319 rand'lune. Mobile le 7, directement pour MiragoAae, Port.au-PAl
....-- -- - St Marc et les ports du Nord.
SI Port-au-Prince. le 3.Juillet 19.10
A vis A. de MATTEIS & Co, Agents G6io6rtl


Poar un prompt rkglement
Ie vos aatires adressez vous
A Me Emmanuel THEARD.
Petit GoAve.


BI RE NATIONALL$
DE LA


Dt


Mol d'ordre'
AK 100 Se vend
Point de ralliement verre ma
La Ga. aciud6e
Ils sot legions les cnd.. pere iu re.
dats, totsq- trIs popular res,
actils,ittelligents et.. s urto I Prot Tr
patriotes desinteresss; ma I Ol t
la victoireaux umnes res'cr I
a cex qui auront fail pre \, Q.
(Ire A It irs Mlecteurs le plu
,+, CU..a.. lail d o I GU ..
0audde. IOUjOlurs.


'asserie Nati,o

partout Or 0,1.p

I(jre s, q ir1te 4


Pz votire p(ohe

nid en la bvsa


GLELAT LY HfcNKEY & Co
21 Rue de la R6publique
Marseilles.
HERNU PERON & Co, Ltd.,
53 Quai George V.
Havre.
HERNU PERON & Co., Ltd.
Rue du Moulin A Vapeur,
Boulogne sur Mer.
Messrs E. A. BENDIX & Co '
21 Allengide, Copenhagen.
OSLO, NoawAY.
International
Speditionsselkap Oslo.
MM.ATLANT,. FREIGHT CORP'N
Ballinh'ius, Hamburg 1.
Germany.
IMessas ATLANTIC FREIGHT
CORPORATION
Germany
Messrs ATLANTIC FREINGHT
CORP'N.,
24 Q'ai Jordaens,
Antwerp,Belgium


1 -I -


r


? 4


i


!



I


i
t


.. -.. -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs