PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04883
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-28-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04883

Full Text












AuA A
'4


e d


p *-
a -
V


EL.


If..


VENDREDI 28 DICMRE .
. '* *.e*


ull Lq *:


AINSI PABiA:L'

V is ZCUX AM ()
XVI


9pese4Upt A Skr Ibrry
oi(MM qidcointive hces
tenreA 6notvants :
S La i ture poussa le cho-
Ie A le'tateiea aevadtt une


o urnre' nwo we 4caitedn Va-, ns tolites les bo
De qudquerfaqon qoe s su$r l rivuges de Sa.nt-Do- Sahaa, de to Lyble de I'Arn-
retournions nos observations, mingue, a16 pour expiquer, b. et kle p7 brtIles de la -
it est impossible d'6crire oq cotmmenou pr depgrasm Mauritalede h bme ypte .
Acomprendrlhbistoire d'le rvoktions ologiques, pr et de I'Arable burea. .bn-
itsans la conception. food' les d4lugmes- encore qu'Ilse damment a t~"e t Ipur- .
:nentale d'une race excluiive- garde de ce terme, les d des- plilest. L peu
mnent sdlectionnie et crols6e. cadence, de race. deas le ca proa ds, e e
ily a autant de pritention et q lnous occupy .la decadence lais6rent deam leurm Us ltes
Wd efausse .pr6somption pour de la ace africaine. Ecoutez- dip6te doselet defmade, les
!'THatien de, r#ct e x-t ile 14 p er at approach E son opl- rivi6i 4i reAt -.leM fo-
tlusivement de la' filiation niof.tAlel qull dit 16 tenir vef st6la rent jenea Jett'A 16-
blanche ou europ6enne qu de shypoi de la geolo-.. piement total, et e sol *
de se r6clamer excluqlveme t gie c ances connexes, d6nude ft exposE aux rava
de la filiaion m o re tri oo im tec is des pluses '
ne. Cependant,'4 w aV q a*v"nt, et PaI P
payslemulAlreprim sopteti, loge.o Si r rryJohns. ses rbrs et de vgta- // '
pour lequel M. Mars ne a quw ote, do ce que nous evons tion redit le climate extreme
rait etre assew severe, 11 y a m64m# 4i dIeo nousmEtmes passant de la torride chkalr
aussi le noir presomptueux, .e Ia d. adenco de la race diurne ou froid intense de I
qu'il passe spus silence, et rougeet de 'Atlantide,d'ap rs nuit. Cette alternance .
pour cause. Edouard Scdure et Sco=t-El- chaud et do froid rendit le Wtl -
Nous prions le lecteur doe no l: sec et fiable, et dIsagr6ger '...*" "
pas s'empresser de prendre L La pal6o geographie sup- les ro~h d6nud6es. Les me-
parti avant de bien connaltre pult qu'il y a cinquane i net ceases crE.renrdes vents
Fe fond de notre penshe. Ed- ans environ,l'A ue de Nord d'une extraordinaire violence T4 ) PF
nond Demolin, dans son mal- ft MEurope m onale peu- qu reduisirent en pou s6re -
tre-livre, ~ Comment la route vent avoir 6W unies par une sablo neusc Ies rochd ima K
cree le type social , a tourni, sorte d'isthne qui aurait reliW gr .ges. Ainsi se foriem et *
depuis assez longtemps, le le Maroc A 6 ud de lesdsrls ers dinl I'Arabi eit le I1 i1 ra ge (1
Lh me, que M. Mars fait an. rEspagne, TieA g,. nord deI'Alrino qui elev.- 0
ourd'hui sien, # des corr6 cite et a l _;t iratl des obstacles entire I'Ati- pi
ons 6troites qui existent eit te. De Do, V tropaleet les payst- 8 t i
Are I'homme et le milieu phy- r.Ate M r t Endenset isolert pen -
sique ou il vit. Port'nt form rre *Ap les typesetip fs'ta do o c
a de la dr du Meu sur e a -MPe do I'Aile. Ainr &'A-
es co ns d travail t o u B .q r nt C4ne
celledu travai sire genre r tion'A ce tableau, la risa. L. grande masse de la ctent in-
e vie, lorqanteation delay ME4 '4 et mer Uouge sous-espke n6gre ful bhlouxi
ille et I education, c'est-. communiquaen t -pe tre dans la region au sud des doable aI
dire la formation des g6dnra- par un canal qui, obstru, se serts et neut point la misec- j I- L
ons nouvelles, il est arrive A rail devenu plus tard I'isthme gnation avc es races canca-
cette conclusion logique que de Suez. Sur la terre d'Afri- siennes de I'Etrope. de I'A- C I T -
tc'est I'Education quT fait la qucdenombreux course d'ca, frique du Nord el de l'Asie C I R ,
dce), que ceHe-ci est le pro- des 1ocs peu profonds, sorte occ dentaleD.a bl de
duit de celle-la: de mers intlricures d'une Entice Dr Mars est obli-d I .H R Y
Stir le continent africain lui- 6tendue autrement consid- conclerdes se nes si pei- CHERRY
tndme, M. Mars faith applica- rable que celles qui existent. nles densigneents pur .
tion de cotte loi dles r6percus- maintenant,occupaient la m&. Ihumanite en g6ntral,el I'hu- Il'STRE i 'l l.Si
sMons et tel chapitre dc son li. me region central tout com- manite noire en particulier:
;vre s'intitule: ( L'Afrique, ses me aujourd'hui, et alimen- t Ce irt la tragique adver- EN ,'EN E (.Ci.
faces et sa civilisation.s Refai- talent abondamment les bas- site qui, pendant des mille- A i
ant a sa maniere le meticu- sins du Haut-Congo, du t ha- nalres, tint line parlie de la h.)HOr.
leux travail de A, de'Pre.ille ri, duZamb6se. du lac Tchad racenoire accabls sous I'hor-
ui divisa l'Afrique en zones et du Haoussaland. D'autre reur des pires abominations. 11
-rresponlant aux conditions part, le salhara 6tait, lui aussi, Qu'elle nait pns regresse vers 11 l
lieu en vue d'expliquer les probablement parsem de ma- I'animalit pure et simple,c'est
*e rences de types et d'tats rais et de lacs peu profonds A croire-pour nous en tenir de d.monstratin -ptretuI..)lir
iaux, il nous montre, pour alimentEs par des torrents. On aux hypotheses les plus vra- i-i,
is en tenir A ceux-la, com- comprend sans pemne qu'une semblables sur E evolution c.ne-,lave sn race noir.uite
tile milieu physique di&ul- telle abundance d'etu ait ren- des esp6ces, qu il est .ja- en esclage sur son propre
ie sensib oa t. IS Afri- di. du Nord as Sud et de 'Est inais enseveli dans In nuitdes par ee, me tai t ne a
a 6quatoriaux, les Congo.- 6 IOuest, la physionomie de temps le chatnon par quoi poi to dhe edtgne ce' est
et les Nigileas. 'Afrique totalementdiffrente Phomme se rattache par q el- p a et ue c est
C'est paoableinent, dit-@. de ce qu'elle est aujourdhui. que ancdtre commun auxs i- pas r ha ,surlia sug-
(dernier) ro ua U Une v tation luxuriante miens actels... Quoiqu'il en g t de urLi 5 S es
utire Isa is ca Ohit deo it ons qui ne soilt. nous sorhmes les seuls silonn rent les mers des c
ue tradition t us. m nteant que rIyrt van tsJqu,elole ry"th- t o ,. ce Sant
ce group 1 eijl o N .ir4 p 4 sb e., me do no.re existe- ,. p i Dominaue ?
nce Bup uur toaus dit dA tres, at-6tre Sahara. Lie t euse ascenon la plus
particaiI a fail la NaMe. ce r d6gradante prostration. UP t
mer coa nt le o'eAt pasparvenaJusq u l ,. *, I
Seoir, depuis I'Ant.- 'est que es trsfor' n Cette navranteet juo LeChsrcod'Affd-resdeFrlne
l Ent a,- es'esdt lai 4.logiques onto D"&6e er leusi c tdu Dr Pke Matt le ., .u CA... .0.
n tres gr'e di Ota iniNacord os n fou



; p 5%?lnte |a?5|,S-
to*.ia e "Ipa d on
We molas set ta d'esa. tas a celao1* ant aimc les a6trys I
aur te wan aB r go r
q -ac I |te t h teal } e, la To m* l

n^j^ r JQ|ti|IC v*tjl era~e^ MW
^K 7^ te ex q la 1 u,^;^u ar *~i ^ ^^


)arfumsde Monte-Carlo
a Lotus Milu a
Pari. Save et persistalt
q-: les Para ni ade .ik )ile C',rlo .I]vousm aire-'7i
waoir un product garanti comme degrq. de haul
erieur d tous ceux connusjusqu'ici


nnes masons.


et TEL FILS
1F'l


e rry I ossom I I heures, A.Parisiana, le beau:.'jc-
Sc'Icle qu'olfrirn la represenla-
SI Ilion d t'n duel sous itanche-
O .ssant app el nde, slegraud drame si ,poi.
gnant dc Lautaud Ithliard.('est
S-i une des p)i&es l.s plus mInou.
Lix L appre- vanlest ldu Ihdlren nional, 16c.
tion vous apporte des Omotions
( 11Ots t ousft vivrc des h-ures
-e c et -gr- i'i"ses" 'e', "udesateurs
-bego et aFf ,; .
O iest des plus ants, les dcots
.magnifiques. C'est une piece
ire iCe. pi e tous les vetx devraient
eA ~ T ... ne sait vraiw.nt commc.nt
A G E admirer les jolies r6clames et
souvenirs de NoMl et du Jour
S^Ik/T r(I del'An (qui sont distribu6s A
BLOSSO M V Icurs ainis et Clients 'ar les dit-
feites Mnisonsde Comniui;rce,
\'l'll- fnnMP-,,'.AtL, les lteprcscilantns de Manuifac-
ATI I1 PlMIrABL. tures, les ire indutstrielh
La 11oleillie ie Ihurbancourl,
cainile fierement sur sa haute
ST Ar vTT C' cime itlair 'es de ces cinq Etoi-
SC A 1 1 I les et on tons grimpent, fascines
par NIclat de ses rayons d'or,
11 est une Iiutiitne merveille; le
IG D onne couI-cpapier de la \West Indies
__________ est vr'ainiit u objet pracieux,
-n[ ind(is)ensablee tin buire'u, co-
lui de la Cie. Litliographique,
k It fine lame, pique droit au cuwur.
SM ariac e y introduit la sympathie, tandis
Sq:ie son porte-alluinettes sert A
D Dn in. A 7 7i 'lie-M I t mn 1n. fire luire la flamme de 'amitie;
ia Bn6liction noviasle s nea le globe terrestre des Cables
donn6e en 1'6gline Paroissiale lrauviais apprend tout, utile le
des GoniTves A calendrier de la Royal Nether-
Melle Cdine SI Amand lands Steamship Coma ny.
... voit que si quequ'ua ne
ET connuit pas In(late du 'our, Ia
Mr Louis Labidou-Decatrel. faute nen sera pas Ia asnqb
I.%- mar;u, mernt condlifs A iroyale du Canada : date, jour.
Iautel pear Mm' EaFne DNca- mois, gros chiffres et gr ss
fre!. awx bris de Mr Alfred lettres;Ca se voit de Ioin;q
Doinhin. Prefet des Gonivles bloc-notes de Garage Kner # 0-
Apr Ja Ise6r6monie, aune q0 le decor oblige de toute table de
tille reception seT oraiiqn4I travail surtout loisquil voii
dan, les slons ,. Mr & Mme avec lea crayons de Blue
S,-Amnd. Station et de arbancour; le
-4 1'ino et 4it'oii ing cnpi'. calendrier de Robelip- Ahn-
LE MATfN ofte sea meilleuresx separable compagnon da Route
hli~itation. de l'annde. Quel salon ch-iVp t
se passer des almanachs dG1 .
bara,de PauLE.Aaxila. dJ.Ba- -
,.- boun, d'HyptoliteJeudy? Mai
N. iiM*c gUMi U1 comment voir toates ms belles
S' ... chooses d'un coup.
. v rI_ I.c D i, .. verra le r mte demain.
vill Diredltr de L'ESSOR qoW. FdW le C maemes
/ o* pem iu m No a l I.ga ,

..qu.o K...-. X, III d out *a i remna*quer que
t 0, -"s .it i. e(itioidlier portait le
." nv-,--h---c *is apr $n e 6577 come N dor-
dre. Ceut une crreur de chif-
it "J frsLe nummnoexactCt,'cefl.
Hif -erem*'s-b- -A t.*110- edition du MAnx at6.579
LE MAT n > n.U. No sdou? o notit nomu
VU= .mitm W10-6 Noelportele.nomubr: 66 8-.
A"d et p rg Nousavoaw two A ces *
lit" P y l*. i i
S Io~ewaourn unsdo"iTr


a


'4
I
1






1








Il
i.


birf


... s'est ferme de d gout, en
vorant le spectacle a tristant
qu ofrrait la rue de Nippes, A Mi.
ragoAne, le martin de In No-l. 11
avail plu vers I'aurore et les no-
ceurs de la nuit revenant du r&-
veillon, navaient rien trouv', de
mieux 6 faire que de renverser
dans la rue, la boite A ordures
dIn coin don't le contenu nageait
sur le petit lac form lIA par la
stagnation dis eaux, en italant
ainsi au grand jour, des laidears
qui gagneraient A rester caches.
... espere que le Service d Ily-
giene jettera A son tour, un re-
gard vcrs ce quarter et fera an
moins curer le canal qui cons ,
titue le principal receptacle de
ces choses malsaines, en iiwm-n
temps qu'un foyer do paiudi',-
me devenu chaque jour plius
daingereux pour la san16 pu-
bilique.
... se prepare A s'ouvrir de
toute Inla argeur de ses paupie-
!res pour admirer, ce soir, A 8


S


K ~ -.


-~Lie~ I ~ ,,___.6 A AL-


U- I. 1- t -_i~--


.. ^ '- .. .''


1YP11~6 -Cla --~b~~~?l4~,,,~~.4i;~"~~ril~*


oe eelle dlsm e d*
u*elMl draMsirme.
Berufa mrir


Y


k, -!"


'* ,I


*^** -


-1 3





""wT


S' -- P a &iT~ 3 -y -


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


CoiPAIiMB FANOllE S CANDLES TL6EURAPHHIiJU
26 .Dcembre


La ftn du voyage
do EL Hoover
RIO-DE-JANEIRO- M. Hoo-
ver s'est embaqu6 sur le cui-
ransse Utlh a pour rentrer auso
EtatslUnis. II emporte avec lui
I'smitid, 'admiration et I'estime
du people brisilien qui so sent
manilestis pendant son sajour
dana la capitate du Brisil. Dana
Is journ#e, M Hoover a assist.
avec le president Wa hington
Luis A des courses de chevaux.
L'une des epreuves avail pour
la cirronstance rnru le nom de
Prix Hoover.
Lea fun6ralles I
du mnar6chal Cadorna
ROME- Le corps du mart-
clhal Cidorna, gEn6r-lissime de
lai me italienne,a at6 transpor-
it aujourd hui pour sa dernitre
demeure a PalInza.Tout le long
de la route, d'anciens combat-
taents qui avaient servi soul ses
ordres pendant la guerre sont
venus rendre un dernier hom.
mage A leur chel. Les socieits
p Atiotiques s'ttaient masses A
a gore pour attendre i'arriv6e
du lourgon mortuaire auquel
tles efliciers de I'armine active
f 6iait nt une garde d'honneur.
Des couronnes envoy es par le
ioi Victor Emmanuel I tle prin-
ce hEritier Humbert ont 616 de-
posts sur le sarcophage.
Le Pa.ite Kellogq el I'augmenlatioB
de bnudui de la querre de la Fraonre
PAIRIS- Rb1pondant a ses ad-
veisaircs qui pr6'endaient qu'it
v avait contradiction fla.
granted t ntre Ia signature du Pac
te Bri rd-Kellogg el I'augmen-
tjtiou dlu budget de la gueire,
M. Painlev,ministre de la guer-
re, a daclart aujourd'hui au S-
nat que les arguments presents
par i president Coolidge dans
son mr'-sage au Congr6s en ia-
veur Wu'une puissante defense
national Csaient plans de bon
sens. !
Lee remote
de Jean Bart
DUNKERQCL A l'occasion
de la dtcouverte des restes de
Jean Bart, la Municipalite et la
population ont rendu un solen-
ne hommage au celbre marin.
Une cruise politique
en... sonte-tarlo
MONTE-CAR .0- Le prince
Pierre ayant nomm6 trots con-
seillers d Etat A Is suite tde la
admission du conseil commu-
ntl, la crise monegasque paralt
virtuellement rksolue.
Eacore le tunnel
sous la Manche
LONDRES Les journaux
commninent un nouveau project
d'un itigtnieur anglais pour las
consii auction d'un tunnel sous la
Manchi- qui permeltrait de cou-
vrir le trajet Londres.Paris en
2h.445
Lo cotflit
pbollvo-paraguayen
Litalervensti de las S. I.
PARIS-An nom de la Com-
mission des Aflaires Etrangires,
M. Paul Bonzour a (flicit0 M.
Briand Ile son intervention dans
le conflict bolivo-paregua yen qui
a d6montr6 Iemcflacit e Isa S.
D. N. De nombruxs t1lAgram-
same de f(tlicitations ont AtEadres
s A M Briand.La Ielgique sn-
vole sen tAlicitatidn~s i M.Briand
1 souligne esprit de modra
tlan des partfsi. L Uruguay se
'--"-iticte de cette intervention im
pvetante meatrant le rl 61e alev
la S. D. N. et le haul esprit
Ssolidaritt et de *oncorde de
a- me Ibre. e ministre de
Oeata-R.le 161cite N. Briand de
e0e action at prompts et atsi ef.-
egee.


D6olaration do pae
doML. ealeski
PARIS- Interview6 par I'En-
voy special d' 1 Excelsior a en
Pologne, M. Zaleski, ministry
des Aftaires Etrangtrea, apris
avoir calcul6 ce que le pays a
faith en dix ars, a ajouti: a Nous
comptons persdv6rer dans la m6
me voie. Nous avons besoin de
la paiz pour terminer le travail
commence en vue de noitre r-t.
ga6ration politiq'ie, kconomi-
que et administrative. Si nous
pouvons continue dix atnnes,
la partie sera gagnee et favenir
garanti v.
Leos articles 70 et 71 do
la loi do finance fran.
9aise
PARIS- M. Briand a insist
aupt6s de la Commission des
Affaires Elrangeres sur l'adop-
lion urgente des articles sur lea
Congregations de missionnai
res dont le gouvernem.-nt seul
a pris initiative en raison de
leur grand int6r6t national.
La sant6 do George V
LONDRES Les m6decins
n'ont pas cru devoir annopcer
come on l'avail espdrd que le
roi George est d6finitivement
hours de danger, mais le bulle-
tin qu'ils publient ce soir par-
lent d'un lent progress vers la
gubrison.Sa Majeste, dit le bol-
letin, a pass une journue pai-
sible. Le lent prog,6e dans I Atat
general el les conditions locales
se maintieanen'. II ne sera pas
pub'iA d'autre bulletin avant de
main soir.
La 8. D. N. & Lugano
GENEVE- D'apr6s des dbpe
ches, lea autoriles de Lugano re-
commanderaient un project pour
fair placer une inscription dans
la s lie o4 le Conseil de la S. D.
N. sest reuni et rappeler que
c'est de cel e salle que tut en-
voy6 le cablogramme qui a em-
peche la guerre entire la Bolivie
et le Paraguay. M. Blrand en
ualit 6 de president du Conseil
e la S D.N, a envoy aux memr
bres de ce Conseil une lettre ex-
posa-t les eflorls accomplish par
lui pour le reglement pacifique
du conflict bolivo paraguayen.


Accident


Le veille de Noel, vers les 7
heures 10 du soir, M. Victor
Beaubrun arrest son auto de-
vant Ia maison d'un de ses amis,
a la Grand'Rue.
i L june Flix Bran s'appro-
cha de la voiture, et, sans nulle
connaissance de la Ihon de
conduire une automobile, fit
turner le moleur 6 I aide de la
manivelle. La voilure dout le
Irein, sans doute, serrait mal. se
mat aussit6t en mnrche. Sans
conducteur, il lui advint ce qui
devait fataletnent advenir, elle
alia heurter violemment son
capot aux poteaux des galleries
des miisons du voisinage, entire
autres, celles de MM. Emma-
nuel Thibault et Victor Elti
photograph. La voiture aurait,
amns doute, contiuui long'emps
encore sa lutte centre les po-
teaux de g:derie s. elle naval
eain rencontre fun d'entre ens
qui, plus solid mit ini A sa
lolle embardee.
II n'y eat heureurement so-
ean accident de personwe mate
I'auto tit quite pour do graves
endommageme.n


AVIS


Les dbiteursde La COMMERCIAL AGENCIES Er COM-
MISSION et Monsieur Lion R. THEBALD sont pries de noter
u'd partir du ler Janvier 1929 Us doivent payer leur compete
d Ai. Ed. Esthie & Co, seuls charges de recouvrer.
Pour toutes les corn nandes et autres afaires les Clients sont
pries de s adresser dgalement d Jh Ed. EST1 I E & Co.


Vient d'arriver

L'excellent Savon de toilette IRIS.

Ein vetite cher Bolt6,EstftSisomn Vieu, B. et N. Sads


entrain, c'taient douxs tards,
Thoma ,Lsventure t Mo.cnllus
Ga6rlius, qul s'etaient pris de
violent querelle. Cest un vain
qu on essay de les calmeri;bien-
t6t ils en vinrent aux malns. La
rise et aussi Ie bal finirtnt tra-
giquement; car, au corps A corps,
Thomas Laventure recut de son
adversaire un rode coup de poi-
gnard. 11 en eut le poumon droit
perform Le bless lui sust6At 6
transport A I H6pital General
oil son ca fut jugA grave ct le
mpurtrier a 6 6 arr 6 par aIs
Police.



Terrible

malheur
A Plaisance, il y a quelques'
jours, une jeune enlant de 3 ans*
nommine Denise. fille de M.
Frarck PNan, Magistrat Com-
munal, et de M ldame, *a'tant.
approchke dune lampe allumfe,
leleu p-it A sea vetemonts. En
un clan d'oetl, Ia petite ne tlt
plus qu'une torche vivagte. Elle
aurait t06 compl6tement carbo-
nisle, n 6tait ce le corgra, ux
d6voilment d'une voisinae,. me
Montreu1 Magloire, accourue
aux cris d6sesp6rts de rlepfant
et qui lui arracha ses vetements
en ea. Mme Magloire eut de
graves brdlures auz deux mains.
C'est un bien lerr.ble acci-
dent que nous deplorous vive-
ment.
IL 1EURT DAUNS SA CHANRE
Le jour de NolI, vers les 3
heuies du martin, le nomm6A
Georges Thompson, anglais, em-
ploy6 A I Usine A Glacy, tut re-
trouv6 mort dans la chambre
qu'il habitat seul A la rue du
Magasui de I'Etat dams le qua.r
tier du Fort St-Clair.
Le cpdavre a Rt1 transport# a6
I'H6pi'al G6neral aux fins d'au-
topsie.



RADIO
Voici le programme du ceoeert de
ce soir as Radio:
8.00 p. m. Orchestre de la mu-
sique du Palais, (dirig6 par le
Lt. Luc Jean-Baptiste.
1. Land of Moa, Marche.
2. In melody Land, Selection.
3. Blue Danube, Valse.
4. Pool Papa, Fox-Trot.
5. Sextette from Lucia,
Splcialit6
6. Sensation, Meringue.
8.30 p. in. Lecture par le Ser-
vice National d'Hygi6ne Publi-
que.
8.40 p. m. Recital de piano
par Me le X.
1. La Traviala.
2. Deuxi6me Sonate de Schu-
mann. ,
8.45 p. m. Monologue 'creole
par Papa Youte : aToute moune
Bonne Ann6e. ,
8.50 p. m. Selections de vio-
lons et piano par Arthur, An-
toine et Fabre Duroseau.
1. Ave Maria de Gounod.
2. Birds of a Feather.
3. Donx MomenL.


11| am lau probal a, 3M
1/2 ia rabMiSlj iattB



I'Admaolstration als IAs
Port-au-Prince. Deels' araa
hier, on a coommeaot A i
dde Vitle. la datribt!aie as e
4ants des eartem dbare A It re
presentation eflamatofnphiqxM
U .31 di lbr APS tii.'- |


CTB IOXR 1
* Tsro .
oeIsquotal
7e chapitr. -- 0


Autre

frasque

de Nol


Andr6 Laraque, bien conan
du public et qua poeatde un ca-
sier de police assez charge, n'a
pa ses deux jambes. MalPr
cette pAnible inmuritr It vou-
lut tAter du metier de chauffeur
et, dans Is nuit du 21 au 25 d6-
cembre, it sinstalla au volant
de t'auto de M. Lthio Mevs quo
celui-ci avait laisa devant son.
domi cile, rue des Miracles. Voi .
lA le moteur bient6t en march
et les phares allum s. Mais cha-
cuan sait ue pour condui re une
automobile, il faut I'aide d e ses
deux mains comme de ses deux
pieds. Aussi, il n'y avait p point
de doute que l'aventure ne fi-
nisse daugereusement. Penda nt
quelques moments, I'unijam-
baste improvise conducteur
d'auto, se tira assez bien de son
m6tier; mxis arrive A la rue
du Centre, just devant la gran-
de barri6re du P6nitencier na-
tional,- la voiture ( 6 'Ame des
choses!) voulut-elle se d6bar-
rasser de son ind6licat et inha-
bile conducteur ?- auto fit une
rude embard6e et alia se heur-
ter avec force centre un poteau
de it6clairage 6lectrique public.
N'*tait-ce le poteau providen-
tiel qui I'arr6ta dans sa course,
elle entrait en vitesse ... en pri-
son. Mais ce n'est point tout; le
choc fut rude, le choc en retour
plus terrible encore; car voilA
i'auto lance maintenant centre
la galerie dune maison voisine
don't elle brisa net deux poteaux.
Le v6hicule ne sortit point in-
demne de l'aventure. I fut pres-
que complitement d6mantibul6.
Le conducteur n'en fut pas
autremeut trouble. Sautant de
sa seule jambe sur la rue et, A
la grande surprise, de ceux qui
avaient etW les t6moins de I'ac-
cident et qui le poursuivaient, il
alla tout droit sonner t la grille
du Penitencier, demandant le
caporal de garde et annongant
qu on pouvait lui ouvrir; car, it
venait de voler une auto. Natu-
rellement, on ne ferma point la
porte au nez A un h6te si com-
plaisant.
AU jour, au Bureau de la Po-
lice oT il fut conduit, lorsqu'on
lui demands d expliquer les rai-
sons pour lequelles il s'6tait ap-
propri la voiture, sachant qu'6-
tant infirme, it ne pouvait la
conduire sans dommage, Lara-
que r6pondit que, voyant la
joie de tous en cette nuit de.
Noel, il voulait aussi avoir sa
part de bonheur en auto.
Devant le Juge de paix, La-
raque se souviendra, sans doute,
qu'll y a des joies et des bon-
heurs qui content cher.

LES SALTS-INNOCENTS
Aujourd'hui, 28 dicembre, eat
lan fete des Saints-Innocents.
Elle a At6 ins'ilnoe en commA-
moration du massacre, ordonn/
par Herode, de tons les noun-
veaux-nes de Bethlem Agesde
desux ans et au-dessous.
.Le roi de la Jude avait or-
donnA cete 6pouvant.ble haca-
tombe croyant t em ent attein-
dre Jesus qui venait de nattre
et qui, nlui avait on predit, de-
vai le detraer. Mat irs parents
du Christ avalent ca le temps
de fuir on Egypte, Imunportast
L'Egliase rdbre loujours pieu-
sement celte 16te pIr de louea j
chanltes trimonies san coors
desquelles du pain behit, des
mdailles et sutes objt, de
pietA soot distributEs a toout
pdlht.


Ce mnwaro te ua so.va

taresnl no. saseam t les E-
decian mats anmei la olles~na&.
Venest labeEe
ltSft VAImA, d


loDe R ars. W t


I::;


~F


AtOm w


ti su r la
sm Isnb~






I


9-


JOUt


i -
> . .
f
i. .
r.
P"
?'--* * -"
^ *
,.. .*


- -----


-rtt r T#M WI
U 'O ETS ..


'A.**e-lL lOVI FIs


.1


Inc. New-York

P SENATE


VIVA TONAL

Nos 901 & 63(


SLe Pho n1 i-flction 6lectrique, le plus perfectionn6, donnmt uan rendement
Dan s ce sh t IsstrumeaI sont combined le accompliaement de Co.oM A VIVA TONAL
eas i, rdproducilon de' I Mesque sor Dieque avec le plus fin et dernier daveloppement
S dans I'ampfilfcatloen, L dtasphrme du CoOVmBxA VIVA TONAL done un itun merveltleux; non
deultemnt vousretendez la muaique, mas il1 semble que imon en tesp6ntrt.


L4


qAvant d'acheter asocon autre machine
de ce goart, noes up tavione- pantR
voir otre exposition*u=l notre magasln et
celle de Mr.'J. D. MAXWELL, Grand'RIe,
pour vous convalucrquoenous vous offrons
une machine absolument superieure a toutes
cellos qul ont dMIA paru en Haiti.
SL'exposiion des derbiers modules revus
eat permanent et sans obligation poor vous,
saute d'entendre ces instruments merveilleux.
L. PREETZMANN-AGGERHOLM & CO


parlCiment hit essf.
Lea marchaids autoris6a A
fire Ie comm'ce des arme,
munitions el articles militaires
meit A cot ordre.
D'Ordre du G,4 ral de Di i-
sIan EVANS:
Sign6:-F.A. RAMSEY,
Chef d'Etat-Major.
Oliver P. SMITH,
Sous-Chef d'Etat-Major.
C I. MURRAY,
Major Garde d'H.
Chef de la Police.


Le seaflit eatre a& Bdivie aetle6
ParagUay devaut l Cl6reace .
Pesamimiae de eaciliatie.
WASHINGTON La r6t
ponse doe a Bolivia as ques.
Siounnaire qui lui tat adrehss
Ia semaine d 4rnire par [a
Conference Panatn6ricaine A
roccasion doudif6re~ entire
sle Paraguay et a BoliMie.est
prvemae aqjoiud'hai a Was-
hipgton. La La6ption Boll-
vinse dd qtareque I'ton de la
> rposes est teverablef jDies
deiMel" Me a laite de Bolli
I vie iamm4Jtitement com-
m|eeatqu4 )Dr Victor Matr-
S ta da PArotq ,, l 4dent da
Scomit qd ls oA
rease 4 d *
ra ma s jay i6t6


estimant qu'il u'y a pas de
temps A perdre a immediate-
meat convoq u le Comit&.
La reponse Bolivienne qui l u
parltr vorabl -tacilite a s6 .a
ion lui les travaux du comity
special qqi s'elforcera, de con
cier lea deux Pays. Le co -
mit6 s'bst r6unl dans la soiree
et a adiopt6 un protocole dce
conciliation qui sera soumis
a l'approbation des deux gou-
vernements interess6s.Le pro
tocole seia ensuite discute
dans une s6ance plni6re de
la couf6rence Panam6ricaine
qui dsigonera lea juges du
Tribunal -de conciliation, ilI
eat p. obable quoe Ie document
sera ratifi6 samedi on pent
Wtre avant la conference.
SWASHINGTON- La ten-
tative de conciliation entire la
Bolivie et Ie Para guay n'a ps
avajc6 anjourd hui, a Boli-
vie n'a pas encore r6poDdu
an questionnaire qui lu a 6t6
envoyer par la conference Pa-
americatine sur arbitrage et
Ia con ciliation.


POUR Ie jour de I'An cha-
c R peat garnir a table
d'ae jolie salade appetisante*
Pmar cela n manquez ps
s proemr vos TOMATIS
eths.1. BAILEY
*;8G d W *Ru.J


Pour h but
de chbMhrS


Suivez les traces de Gladys
May, actrfce pleine d'entrain
dons Shufilin Sam de l-Ala-
bamai qni dit qu'elle a trouv6
I'Exeleoto la plus d6licieuse
pommade pour les cheveux
qu'elle aitjamais employee.
La Pommade de Quinine

eat la pommade authentiqus
elleatteint lea racines des che-
.veux et donne un brilliant na-
turel qui demure.
Elle arr6te la d6mangeaison
du cuir chevelo et rend leas
chberux doux et souples.
.Ia veate 4ans toutes les
pharmacies. Soulement pour
0,25 coetimes par posted dire
AxL ENTO, MEDICINE
COMPANY
ATLANTA, GEORGIA U.S.A.
Agtnts demands pour.tous


I -r- -re rrrr~cr~lrkucaa*lrrrr~ : I


. . . .. -__I___II______ iI J I I. I


0 Rld


Insurance Co

Une des pus fortes COMPAGNIES-

CANADIENNES d'ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSSES


&


Co.


Agents Generaux


4


r


por
plo


UNE COURBATURE?
No souffrez plub Soulagez-vous do suite.
Le Liniment de Sloan a de Rhumatism Sciatique,
ddlivrd de leur mal des Lumbago, Maux de Nerfs, En-
milliers de personnel qui se toros, Contusions, Crampes.
sont rendues compete avec II ne faut pas frictionner tl Sloan
elle promptitude il came la p1netre rapidement jusqu'A la ra-
ulcur. Elles le garden a cine du mal et vous scream beureuz
rte de la main, prdtes M'em- de constater le dilicieo x oulage.
>yer sans ddlai pour des cas meant qu'il apporte ans tarder.
DIann Ia tiharmsdes


J. U.IAX&WRSEiLL & UiO
1619 Itue R6publi aine ( (Granii(i'lRul
PIort-:ou-Prince,Haiti.


e.M ,a rf pOnr noseignement. --

.... .... a aAgeints G

*4 boldea aefo uiwztuam
iMMde i d6s bs rime powortif t dfar EA s76006o 1 d 4 o
0cleIubW vrawu a d impoeeor A 4p s i prie pewsa,
ati le t Io beoute d'ss tlles I vowM di e da ms
SO3It e stobal, Canal 7 i ie, ect. a E
a.. .. o.. ___. .r_. et. .,prm~er,,w Bae w went pregnant r6t et posta-.
,I Mq Wmi. O.G A. INDOI Js. H. C. VAN RW.IE M- d i ee Awth'itiee.s*


3k- "tr~ 's~ .'*, *e - ---
'I /
Dian Darban.


RUE des CESARS


I'


".1


Wqu.crc


TTS


-- --- -;-----------


"


, r! W f l - -w I- .. .. - -.. .- . ..


__ ___ __


- --- w~rr


i


*
t


I


CTUIIBRS m





+ ,
.Jtit


LES MEILLEURS PNEUS


-~ A


-. ii


DE TOUT) F S DIMENSIONS
En vente chez
NIC(OLAS (CORDASCO

RLue des Miracles


(ciral'(


11 RICOl


,


Bernier mot du Chic

L A PARISIENNE
Angle des Rues Republicaine et des Miracles


Port-au-Prince 1
S-- .- -I..- i


telephone, 2000


Grand assortment d'Articles
d'Eleqance.

Les Souliers MARSHALL
pour homes

Quailt gariftil Eligants et solid.

LES 8IC ELIEU Efi AATRES
NARQUES DE CHOIXI

(.bhussures pour Dawm s
d'une finesse incomparable


4 Trianon
Deauville
0of |l'i:rde ValitIes *#I S" ters
im orll, 1.- in ar la prenat e hl*i. en laiti


SA

M W .
114 "


WC4reslOvraWU


Nos complete Casimnirs )pourwjeunes-gens.
TVeez vi.l rr ,s divere layons. C'est le d rnern i er i dA lgrds oevlevards.
Crmple's drill, Tussor, Gabardine, Comlets noirm pour loilette de vilM, Se okibg Cbmaplets
er. bleu marno n 'wus et avun# pour toutes le msreOr& .
Note oie,. 4 cuO e de n ~r i upirtatia en g and, nous lariots doe priuidamteu. enma.
Vente en Gros et en DItait
W- 1- I- - -. -- -- -- --


Les dipeches pour ew- I ork
et l'EuroDe ( via New-l ork
direct) par le steamer Carin-
thi ) seront fermies vendredi
28 dicem-bre courant d 3 hres
de I'apres-midi.
Coatw. li Srit
Beanoup de foa, apcdoalement
seau qui oufrmalt d .urdit, do
bourJoanemits dortlitoa n1do
**Atarrlte rasa al s'lulte$e,,0 rr(t
savor su'aa poUt a..,aiegl trada
,.iieuz app16 fioaDithre lba-
ter s a it. retemment i Da v t
Ut le Isoulagetmeit I*reBafel
dI ew mao x p4nibles et au move
duquel des contained de o tr6
gras tat appareament iDsafsbies
oat 6t6 conbuttms avc ue s .
Tout interes*6, d6siiant d'sutro
roneagemenole Seoorast s law
marquabl e appareoil,devra adri-
*or au Socrdoire do, ,,MAUSNIE,
CO. DEAL, KENT ENGLAND,
qui enverra des details complete
aeec des attestations ts(tiamo alls
et des extraits de jourQnxi, oa,
pour gagner un leamps IJtU
I'instrumunt me me avo le t iOd4
caments nacesaires, etc, ser att
imm6diatemout expedi6a par paOte
A toute adresee indiqude, tous Irai
de poste payds,contre :'envoi d'uni
mildat postal de 12 shelliings.
He n -crivcnt, mentioannez 1 L
Matin.


Tout est A voir A son coquet maausim: de Chine
et Georgette unis et imprim6s; toIes der i t similis
de toutes nuances; dentelles, bibelots, itantisies, sonD
fliers, b acelets, stress, fleurs, Rayon special pour entants.
C'est le magasin du chic et du bon gotL
Mademoiselle VIEUX se tient A la disposition des
clients pour les commandos de trouseaux, layettes 0t
robes d'entants.

Mme THERESE MONTAI
314, RUE DES FRONTS FORTS
Cartes Postales lantaisies et vues d'Halti. Jo1is assortisl
Noel, Bonne annie, ADDniveioires, Bibelots, PariuImel
Monte-Carlo, Chaussures, Ghapeauz pour enfants, JeIn
caoutchouc, etc.


Jolia Voullers cherrau r por d..r l Sl
vran cooleuret chamois btins pnr iileas et.i
El*gantes chaussures chevri e r poo b.
Chapeanix pour dames ev ;riO ai
Selb tisou noir on wwts,
S eo crinol uouui ow T
Plul etis or voile,Crp e.deo
settelleb ic eon ocreIt. 6
licats pour 6lote i adt etdu ler Ja'gn, l
Mln 'JL Ir


des m urch 'r* t i" "t a.. i V ,".
Mmq t M,.-_=W agbm -- -,+ fl
DO^w
I 7 MU-Ihi^h
I.l~rB* mp


_ ------- ---------------


Maison Ch. N. Gaetjens
Donne avis aux clients do RnuM NacTm qu'A partrdecestt
daie son Rhnm se vendra aux prit suivants :
Rhum par gallon En gros En d6uil
Ilhnm courant Gds 8,00 10,00
Uham courant 10,00 12,00 .
Rhom (one 6toile) 12,00 14,00'
RSm (deux ktoiles) 14.00 16,00
Rham* ( trois 6tolles ) 16,00 20,00
um *"** ( quatre 6toiles) pa00 25,00
bRhum **'(cnq 61ole) 25,00 30.00 .
RHUM len BOUTEIL LES
Sans 6toiles Gdes 2.50 '(deux 6toiles) G. 3,1_
( une *oiles) t 3,00 * (trois 6toliles) 4,90
: ** (4 6toiles) 5,00 **" (5 6toiles) 7,
Notre phum fin ne'subit pas d'augmentation. Pour Il
achats en bouteilles lamaison accord toujours un escomple-
de o 10/-

PROMENADE ENMERi
Pour Iann6e qui finit,oflres aux dames et demoiellos vosI
amis, une promenade recrative, en suivant le r_*ag eui
qu'au phare, A bord de la Vedette ( Pantalion Guilbqud i.
Elle est idWale et do bon ton.'
Pour toutes conditions, dressez-vous, en face dd Boreu
de la Compagnie Electrique 11t9 Rue des Miracles.
Port-au-Prince, le 27 D6cumbre 1928.
IfrIIa is l ll T fl -


F'~F~E


Eo tessa avtden i
L.esecamncr+jl P na m ve
nant de Port itId I'Arto
Pla est altelt Oa Ipotrtqu_
Prince, le 31 D.-edtre eit I
prUirs ale inine iuar por
Santiago tie Cubs et La lib.
vane, prenint trol el pasa
gers.
Port-au Prince, le 14 LW
cembre 1928.
J. DAALDER Jr.
' Agent G6a6rat poar Haiti.
AItiislralI, 6mra:e det Pales
Avis de d6part




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs