PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04876
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-15-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04876

Full Text
*: 4% -a


l i nIpB^^BBMK^Bf^W^^


S.





.xAI* (1an


p.

~7'fa p
..4~ZJ'&


*c3~a'


lift- -


SAMEDI 15 D1CEMBRE 19i


*:t -


Sacredes deuxEvURRAHMURBAHMIqu

S"des Goi eRAH HURRAH

It duPaix de. *Chevrolet 6* arrivent
|^ttes qlssceroft I
Se n pr des a c i doi- Dhipas 1uele e tempt ddjd i detait fortement bruit que la
D- !6 Asistants A learns c6tts visA- Setaientse des 4 cylindres ou des 6.
in, so deroulem a la ,re7 ate f t vis I'un de fautre. Quelques amateurs d'automobiles se promettaient bien que ce se-
rale de Port.u 4r ce instants apr6s, ledeux Elus se des 6et sLen r.ouissaient. Les arques concurrentes sen
isi ne des grande Qti- c6rmoadmie oe divide leveront, 6teront lears bar- .dittaifnt avec raison, comprenant qu'une voiture d 6 cy'l
c6r6moaies r ttos ais en direttes, lea deux Aslsstants se l aux brix trds abordab es de la Chevrolet constituerail
eceembre: leaacre 964 I tpt. iire Ptie, pare' -6veront anssi, quitteront uft aJaer inoui et emporterait d'un coup lenmarchl.
Olus des Gonalves et do mcnt pr6paratoire, me d6roule leur mitres et le plus ancien, .LAI ES' IDiS TRADING Co a le olaisir d'annoncer
*t-de-Paix, NN. SS. Julliot d l entire I '6glise avant le en l'occurence, Mgr Pichon, aux ombreux admirateurs de la Chevrolet que celle ci a fail
Bihain. comnacement de la Messe. archevue de abasa,s'adres- as gigantecques de chan.qer complileimnt de module. a mo-
ucoup, sans doute, ont La deuxikme parties, qui et le era a Consmcrateur, Mgr i o- te' ef (carosserie), et se place d'emble inaintenant dans la
'djA assisted a cette c acre propreent dit a p nan, ArcheWAque de Port-au- ca6riekdes6 cylidres.
e, soit pour le sacr ldele tmi' Prince, lu i dira en latin. ce qui adeplus nteressant.
Phoan.esi felad dMdelldttl" Les S I X C Y I N D R E S
Pichon, fe 12 fWrier IM.
as924, 6vu-coadnj on e I. trend t Gants S IX CL I
Cap-Hatiens insignes rser6s auxEvques. Rvrendissime P kre, la
r a concration spisco- ps 'is intronisation et l'action sainte Eglise catholique notre Se vendent n eI1eur
de de Mgr Le Gouaze, le 18 e d rAces. m6re vous prie d'lever ces
nibre 927.LeI Pr6tres ici presents a la char-
mme pou rndege d'Evtque march que les


ermettre A nos lettehrsi de tif; c'est urquoi, avant de -Nous eapn. o
livre dans tous es wails et procer ne cons6cration l liDej,dearotlescoesaflent. Qeceuqi-
e bien comprendr la e6r6- 6 pilopale, 1 esat a6cessaire Alors le Notire d Con sient une HEl ROLEa 6 olacent immdliatetnent leur com-
omie de dmain, nous le w r ue tion on desmains de IAssistant, le i- mnde pour diter les dsapointemens.
portons ici les grande 11- t andat d Saint-Si6: do A haute voix. Durant cette
s de cette c6r6monle, ue la prem are quetionplac6e lecture, tous seront assist, la
plus imposantes et des im- aun but dela c6rmifef tite couverte. Lo 'e m
r n l f tet inuedleConscrateu di- A chelez le nouveau proaduil
roeua u wra: a Rendons grAces A Dieu.* DELA
doit se L'Bydsqu a e t le lien de 'uis le deux rlus quitte- ,
oien Aoneeflten re. en i 4 is t le ront teurs sieges, se metteront :nyal Baking Pow der C
tv oe Chef do PEues t rcIrw ant de Agenoux devant le Consdcra- l
lt .re c e Od r Ia" tesl de ar el t prononceront Ia for- -
oantsI *O&_c-anun enta e auuug' Et et e si nAaizo Butterscotch Syrup
opu Osmpoante et deMxi Ms-u b SdSla rtS iei et letrs Assistaeront oasis, Da
sn, communment e qu'l distent l laces et converts,
<(Parrains. du Conc. uni~r lsliens acri d'tne le er procdera A Cest une ddicieuse preparation de Corn Syrup, do sucre
aident l'Officiantdanl'ac- d latib q_ inl equ'l jiure Ide'e an. de s alone efde Vanille.
pliusement desritesm a degarder: d'outleserment.que Lexamnen teraina lges Ev6 Malgr "sa quality supDrieure ce rup se vend 6i meilleur
Int u me temps1A'lu devront priter, detain, luesassistants conduiront les march, que Des proluits pareils offerts par d'autres maisons.
tle chronic ne peul denin Els. Elus A I'Officiaat don't ils bai- Ce proiuit est an puissant forlifiant pour 1'entant, l'adulle
due rmonie ne peut e seront I'annean, apr6 s s'mtre et le vieillad.
m lir que duriant I L f-Ais A genoux devant lai.Ils se Demandez A titred'essai an petit flaconqui voussera ofert
Ie Saint crice, eont ensuite ain e rauiement AU IA"RdeHe, angle des Rues DJates
S n to$ M# E o,_ n.Cons6crateur, et les troas,,n Fetouthes d Grand'Rue.
come du rest touted les cew'on de la mission desAp6- Consrteur et le trois u ra ue.
es functions de Pontifi- trees, u rtout Ia charge d'an- basdes marches, tornns vers
Remain. noncer lEvangile paIs la pa. I'autel, pendant que les Ev-
S n iri net parI'xmpl it cQ'.u e assistantseo tiendront L Bel le Ja rdin iyr e
EM W C' q ve rt s L a B e l ea r i nedu r sieg es, lL Bl Jie r e
pd s tiquer -t t les vrits qu'il commenceront Messe. Pen- (R ND'RUE 1521.
,Conscrateur et le Con- ev ra e ignm L'eada* Mw Ca an montera
lcouOedI6reni, crest-.i1u, deo q subiroa t A miet le is ra pour re- Vent de recevoir les toutes dernisres nouveautis de Ptaris
ut toaus deux Iaisj r oi etMgr Le enst son tr6ne, Jarretiirex.Chapeaox fantaisie garnish ef combinations pour
ique Ms e, sa r m de quals le sal tonpus re- deprs et fillettes Souliers etcostomes d'enfant ainsi qu'un
S ave i vral ptur d'Ames. t Inaux its autel. *r6s belles variety de cravates et perle spour robei. Le tout
buvant t t entreleurs assis- un prix exceptionnel. pa
to v6nA. W tAla t to ta bas lTrchepied de
hanth -0M iAs0.... A..a .. a -. n. deen6tera


Arrestation
Ss to eea do pla


i .. 4


I~~n


la,'


AL t a .
asw _


A vendre
Fournitures de Bureau: Bul-
reazx, Machines A ecrire. Pre-
larts, Adding Machine, Dupli-
cator Machine, Coltres Msg
chine pmir Cheque, Chaises
Cahiers etc, etc, tir.
Sadresser au Bureau du
Journal.

Use grand4 Halle situte en
acede -la Dounae.
S'adreuer au Bureau du
Journal.


0*1


l .

.djj


diltii. t 1mm iAta mnie,
.r i-

.rIc -- i Iyf ur, .'ik an de

,i realld de~a.Ia t"reet..lesnts, d n-
ie-~ dtsa initroninition *ttx Eve-
HAt'At*kijIW et queoui doineront leur pre-


lI


... a rencontr6 hier un june
home qui venait de fWter ses
trente ans, en compagnie d'amis
de son Age. II tait tout seul A ce
moment- A et il se vantait d'a-
voir laiss6 sur le a belon ,,- ce
qui veut dire qu'ils Mtaient tous
ivres morts,- tous les camara-
des avec qui il venait de bam-
bocher. Mais ce qu'il ne disait
et que NOTRE (EI.IL quli, comme
on le sail nest ni myope, pres-
byte, encore moins aveugle,
voyait en pleine clartk, c'est qua
lui il baillail de temps en temps,
vacillait sur le volant, etavouait
une furieuse envie de dormir,
ce qui tait une favon 616gante
de ,aisser comprendre, sans le
vouloir bien entendu, que Iii,
s'il n'ttait pas... blesst, il etait
tout deI minmc, )bon a mneltre au
lit ...
... a vu sur la route qui va de
Martissant A Sea Side Inn, et
que Ion gent le soil', en cette sai-
son de f raicheur, de luxueuses
automobiles, beaucoup d'entre
elles, pour ne pas dire toutes,
s'arratent, et ceux qui s'y trou-
vent descendent au Royal-Ca-
baret, A Brise Marine. Ils en sor-
tent tous, extasics avec cette
opinion que c'est l'un des rares
endroits chics on I'on puisse s'a-
muser. Les bolssons en sont
excellentes, la musique des plus
cntrainantes. les danseuses l16-
gantes et jolies et Ic patron tr's
accueiilant. Tout cela est d'ail-
leurs tres connu daja, car cha-
que soir il y a foule au Royal-
Cabaret, come il y aura foule
ce soir, et jusqu'A FIaurore...
... a vu une sc'cne touchante
dans une maison de commerce,
un gueux qui venait de fair
S II demandait cinq gourdes en
emprunt au patron qui ne se de-
cidait pas A le servir lorsqu'un
second gueux se pr6senla et sol-
licita,lui, une gourde seulement.
Le premier, c'ptait vraiment
touchant, interc6da pr6s du pa.
tron pour le dernier, obtinmla
gourde et la lui donna sans ran-
coeur et sans envie. C'etait tou-
chant, n'est-ce pas? Et le patron,
en faith, en fut touch. I versa
les cinq gourdes A celui qui ve-
nailt dmouvoir une douleur
plus navrante que la sienne...
... a vu, ces jours derniers, le
sourire le plus franc qui jamais
ait fleuri Igvres d'homme daf.
fires. Celui-ci tait harcelI A
routes les heures dujour par un
solliciteur qui, crampon, nes'en
allait m6me pas quand pour
s'eu d6barrasser on I'avait ser-
vi. Le patron eut une idie do
g6nie. Come on lui remit Un
cheque de cinq gourdes, il le
donna au crampon A toucher. 11
partit avec le cheque O he le
revit plus. Et le patron, ,wu-
riant, spirituel, murmumrealrs:
Je pensais que cela m'aurait
codtd plus cher... Et j'en suis dE-
barrass6 pour toujours et A bon
compete. ,
... a va e important tra-


coulenBt des eaus ase foe-
ra, en cette artire de la vill
avec la plus grande facility.
... volt quoe, de? plus en plus,
la ville sanmme. Les magasis
sont remis A neuf, les etalages
presentent un aspect attrayant,
inaia, il ne manque que rache-
teur qui fait de plus n pies
rare.


Iss s U ctt


g -


U..
'1


r ------- 14


P s MlAdNs mi itoa ue de s mi

st esO leh e fe*raaisae a ir sp
eowp de 0I4slt. Ivtoujil Md"
de etusl.ies de Ides ale qur de 1*
ber n g mr esm torewglemH'
goajol.Anssile aIelertfisakrlInI
lemossiel emneMee t as gater.
Ga23oa DESCHAMPS


w


Clr~rrrr rr~CI -~ -~ ~--~ ~" L -~ _~ ~ i-- --- __1 ` ,. ,


1-~-- I I~ -- -


1__


L;1, ,-~~h2y __ ~~.~rLi.L~F -~:I~LZYrirL.,....~. L-- ~~C~y;. __ ~ i~-.-I-.-_-I~ li~-i 111 li._lil--lll~----L1 _PI


L-


~PQ~CIlr~rrum,


sk "i


. .; ? .- -







r~


DERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER
W- --


COMPABGmE FRA4N4AISE D CABLE TILEBIAPHIQUES
14 Dicembre


AuS 6nat et &A l Chaem-
bre des Repr6sentants
des Etats-Unis
Le, r'i lemenl de la dettle de 9uerre
autrichiene
WASHINGTON- Le Sdnat a
vot6 un amendment sur le bar-
rage de Boulder 6tablissant on
compromise entire la Calitornie
et 1'Arizona au sujet de ia Cali-
fornio dans les eaux du Colora-
do. La chambre-a voted le project
de loi r6glant la dette autrichien
ne de 34 millions 630.968 dol-
lar. Le gonvernement ambri-
cain est au!oris6 6 accepted 'of.-
tre de 'Autriche de payer 25 an-
nuit6s gales A pirlir du ler jan
vier proch.lin.En outre,les Etats
Urns pourront cooperer avec 9
nations europ.ennes crbditrices
de I'Autriche pour permettre A
ce dernier pays de contractor
un emprunt de $ 100.000.000
pour reconstruction.
Arrive du prince do
Galles on Angleterre
FOLKESTONE Le ,rince
de Galles est arrive en Angle-
terrc ce soir apres un voyage
tres rapid par mer et par erre
de i'Atrique du Sud pour arriver
an c' vet de son pore mnalude.11
s'cst emiba iqu a B3oulogne pour
travcrscr la Manche A bord du
baecau regulier llianriza ,., un
des navires Ics plus rapides de
ce service. II a pris ce bateau de
prklcrence an con're-torpilleur
arglais Torch qui avail tW
nins a. sa disposition par I'.umi-
raule. iAieritier du l(tica da -
bui iqu a1 h lieures 41 du soir.Un
train s 'ciaIl l'atteadiait et tiois
inmnuits plus tard il partait pour
la \'i. oria de Londres.
La nouvelle 61ectorale
italienne
11OMI'- M. Mussolini ap-
prorivf le rapport de la Coin-
init. ion parlemenlaire sur la
nouvelle loi 61ectorale suivant la.
qtielle Ihs diverse oiganisations
di' pays; scronl reprcsenthes A
la ChlIbre. Le rapport leur
vl;otn 199siegcs. Les organisa-
tions qui en auront le plus grand
nombr, sont les comnbattmnts 45
et les blessks de guerre 3'.
Crtalioii d'uni Saat green
ATHENES- La loi cr6ant un
S6n;it de 120 membres a dai vo-
tee. 11 comprendra 92 membres
klus directemnent par le euple,
18 61us par les corps pro ession-
nels ct 10 par la Chambre et le
S tat La (rkce n'a pas eu de s6-
nat depuis 1862.
La S. I). N. A Louqan
^LUG\NIO-MM.3riand, Chain
berlin et Stresemaun se sont
entretenus pendant une demii.
heure. Us sont toinbcs d'accord
sur la n cessit6 de poursuivre
l'accomplissemnent du program-
me arn 'A Gencve le 16 sep-
tembre.lls ont reconnu qu'aucu-
ne dillicuil' ne les spare au su-
et de la dale de convocation de
a co'nmnission prpa.iratoire du
d6sarmnement qui sera vraisern-
blablement apr6s mars pro-
chain.
Le complot centre
Hoover
1BUlENOS AIRES- A laI mih
de la decouverte d'un coinpjlit
contre M. lHoover, des perqui-
sitions ont amewn 1i dccoaveete
de plusieurs bombs an domi-
cile d'un anarchiste qui a ete
arrete.
Pour la r pressiou de I'alteneomise
en Alsace et du comimunisme
dans les Colonies Iranuaises
PARIS La Commission de
la Legislation de la Chambre a
entendu MM. PoincarA, Barthou
et Maginot exposer lea raisons
justifiant le project de loi sur la
repression desautonomistes d'Ali
sace et des communities aux co-
lonies montrant l'existence d'un
plaih soutenu par curtains orga-
nes de Ia press tlrangere.
Us ancies liaistre franais imlerma
PARIS-- L'ancien ministre
Clotz, atteint de troubles men-
taux, a Atl intern.


Us discourse de I. luiler,
chaueelier di Reich
PARIS- Discourant A Berlin
i un banquet oftert par la Prew-
so berlinoise, le chancelier Ma.i-
ler a proclainm le d-oit de 'rAl-
lemagne relatif A l'evacuation
de lai Rhnaniej. II a atflrm# que
les \ulii hius e' Alicuna tls 1it
toruai ,n qu'une seule nation.
La I' ,e,- I'uii i.se (stime que
la detIhJaiion de M.Muller con-
tras'-' malheoi ensiieme'it avec
J'<:! aus ',,t e! detei e qu'on
s llorce de creer A Lugano..


Lee troubles au Karoo
UI general fraoials est lM
ALGER-Au course de I'agres.
sion des dissidents dans le Sud
Oranais, le general Uiavery, un
olficier et sept 16gionnaires fu-
rent tuds. La poursuite des dis-
sidents est activement menue.
L'6tat do sant&
du rol Georgeg
LONDRES Les communi-
ques des medecins d6clarent
que les deux ponctions pulmo-
naires qui ont Mtl pratiquAes
hier accroissent l'espoir de la
gu6rison du souverain mais que
la lutte sera encore tongue et
difficile-
Le roi Georges semb!e avoir
6t6 notablement soulage par les
deux operations p atiqubes hier
pour soutirer une parties du ii-
quide purulent accumul6 a la
base du poumon d'oit. A trois
heures cet aprs-mnidi on d4cla-
rail de source autorisbe que I'd-
tat du soaverain s'amtinorait de
laqon satisfaisante. A 7 heures
25 ce soir cinq des m6decins du
roi sont arrives au Pa'ais de
Buckingham A& 'issue de la con-
sultation, ils out public le bulle-
tin iuivanl : Le roi e-i danq un
Mtal de grand 6puisement, mais
il a ce soir une Ieg6re amnlio-
ration. Les conditions locales
derncurent satislaisantes.


La loi seche

en Russie...
L'on se demandera, peut-4tre.
avec dtonnement: (Quoi: L'im-
pcrialisme nord-am6ricain, au-
rait-il franchi l'Atlantique pour
imposer sa loi jusqu'au pays des
Soviets ?,,
Nenni. Cependant, les fils de
Lmnine, ne serait-ce que pour
donner au holchevisme (les re-
pr)sentants dignes et forts, d(e-
vraient aspirer, sinon A un sys-
t6ne lde prohibition, come ce-
lui de la e1publique Etoilee, du
moins a une certain r6glemen-
tation de la consomination des
boissons alcooliques.
Mais, aujourd'hui, la statisti-
que est une force brutal. Elle
se "asse de tout commentaiPe.
Oyez plut6t:
(( En 1927, la population a d6-
pens6 pour les oissons alcooli-
ques 1.200 millions de roubles,
plus de 21 milliards de francs
belges, rapporte le journal
((Notre Esp6rances, de Bru-
xelles. Et si cela ne vous suffit
pas, voici le r6sultat d'une en-
quete faite dans deux 6coles :
<(Sur 2.400 6coliers de 8 A 16
ans, 15 o/o des garcons, 14 o/o
des files s'enivrent r6gulibre-
ment)).
N'est-ce pas que le regime est
trop humide?... Et la Hussie so-
vi6tique, n'aurait-elle pas intd-
rct A r6glementer la consom-
mnation de I'alcool sur son terri-
toire?
Or, la sagesse des anciens au-
ra toujours son actuality means
sana in corpore sano, et la lo.
gique des nation insinuerait :
'lalcoolisme finra par expli-
quer le bolch6visme .


atarrhe
du Nez ou
de la Goroe
MettreVicks dans
le nez ou le fair
'S^^ ~fondre dana I'eau
chaudeetl'inhaler.

VAPoRu
Pour Tout Refroldissement


Laceremonie

de demain
A 7 heures 15, le cort6ge de
I'Archeveque se former A I'Ar-
ehevtch6 pour w reatdre, dans
rordre habituel, la Cath6-
drale. par la grande ports. -R
Aprksla ceremonie da Sicre
et la Melse, il y aura.allocution
des deux nouveaux Eveques,
puis sortie solennelle.
Le soir, A 5 heures 45, cor-
tege pour 1'entrde solennelle A
la Cathedrale, vepres pontifl-
cales, sermon, Salut, sortie so.
lennelle.


I


Les deux


nouveaux

Eveques
-o-
Ngr Le Bihbain,
Eveque de Port de-Paix.
Mgr Le IIhain eat nA le 30
septembre 1872 & Saint-Lyphard,
Diocese de Nantes. II fit seas tu-
dles seconlaires A 1'cole apos-
tolique de Pont-ChAteau et son
scolastical t Ottawa ( Canada ).
II lut;ordonn I'rd:re le 4 oclobre
1896 pir S. G. Mgr Duharmnel,
archev6qe d'Olow iw et le ln-
demnii', 5 oclobre, it c6l.brait
san prcere w messe.
II tut aussitot ddsignl pour la
Mission en Haoii ou it arriva le
22 octobre 1896 II tut successi-
vement vicaire A Saint Lou's du
Nord, administrateur de I'Aise
A-Foleur. cur6 de Saint-Lois dui
Nord. cur6 de Carretour. ( ar-
chidioese de Port au Prince ).
de 1905 A 1910 E! depuis celte
annec, tourA iour, cur. et vi
care general le Port de Paix ct,
en m6me lemps Provincial de
Ia Compignie .e Marie en Hlaiti.
Le 15 noce 1911, it lut nommtn
Chanoine Honoraire de Il. Ca
thedrale du Cap-Haltien.


Mgr Julliet,
EiAque des Gonalves
Mgr Julliot est nd le 21 j nilo
1874 a Availles archi liinwese ,I
it n., 3. li fit ses t, l,' i
qaes wa College de Vi i.; il con
inenca ses l6udes th'o'o4iq,-'s
au G(irtd S ininaire dt' Riomi.s
et les terminal au Gran.l Semi-
naire d'H.Iti.
II ful ordonn6 prdire le 29
juin 1889 et arriva en HaTti le 6
noveimibre suivant, avec Mgr
K.vrsiiuzan qui le noanvnw Vicaire
au Liunbe en j:nvier 190)3 v.
e'aire au C.p-.laltien dfI 1903 A
1906 et cure du B orgne, c I no-
vembre 1907.
Depuis le 5 mars 1910 Mgr
Jullo fit cure de la Cih.-dr'te
du Cap-Haltion.
II tit nomme C linoineu Ho-
noraire en m6me temps que
Mgr Le Biham le 11 aout 1911.
Mgr Julliot est le tondaieur de
grande.s wavre, relhgicuses. On
lui doit, au Cap-laiien. la Ch.i-
pelle du Sacrd-Coir la Fos-
sette, le Ctlvqire du C arr#n ge,
la londation di Lero,' Citholi-
.',e, la Lli i)ilh Itl Sh-C thm -
rine au il.ina da, Gap. li m ins-
liiue Ia Fle el le Pl66rmnage du
S cre-Coeur, e16e chb''e, 'au
Cap, come le dimanche.
Aux deux nouveaux Ev.ques
de Port-do-Paix et deo Gonal-
yes, que caracltrisent de $i no-
bles et si hautes quality. de
cour, de morn le et e vocation
sacerdotale, LE MATIN pr toe
ses sincrYes vome hejreux
av6nement an tr6ae pl"bopal
et, selon sla lormoe qui seor
prononces, domain, A lout con-
s6cration, lear sohbaite: ad
mullos annos Sao qun'la puis-
sant remplir julu'a a t1 m'is-
sion de paix et l'armor dgnt ils
ont 6i1 charge et par ie S@uve-
rain oatile et p ble Chet'de la

** A**


1.aamesIUa


La population des
Itenu & offrir i son i a
anneau pon.tiical. no
tion re-idre X M.
Benoit s'est rehdue, hier mstte
A I'Archevech6 et a remis p
sent A I'EvTque Alu des Gbsea-
ves qui a Atl tr6s touchie deooM
marque de sympathie.
Le m6me geste sera fait; a-
ourd'hui, par une delgation de
a population de Port-de-pai
[L HihM Is Be.


poifcae l is, ]a cth.
drale en comi6nMution des
25 ans d'apotostt .hcopal de
Mgr Conan, e Pr ndnt de la
R!publique s'est rendu au Pa-
lais de 1 Archev6ch6 oft il prd-
senta.ses compliments, sesvYeux
et ses felicitations A i'Archevd-
que.
Cc haut geste du Chef de r'E-
tat ira droit au coeur do tous les
Catholiques haltiens qui y ver-
ront la ferme et nette intention
du Repr6sentant de la Nation,
d'affirmer les sentiments una-
nimes qui animent le people
haTtien pour r'Eglise, ses Pon-
tifes et ses pretres.


Hier, au cnrs ImpoS .m
e+rhmonie de c4braton
25 ans d'aptoloat lisopet4
Mgr Gonan,ArMhO "*ue Poat-
a -Prince, Mgr Co, bli b
ge d'Aairesjidu Sint-Siege, a
donn6 lecture d'une lettre du
Cardinal-Secretaire Gaspari, fn-
licitant, au nom du Saint-Pire,
S. G. Mgr Conan, pour ses' 48
ann6es de fructueuse Mission
apostolique et ses 25 ans d'a.
postolat archi6piscopal.
Ces hautes felicitations ont
procurA A la fo6le qui so pres-
sait dans I'glise une douce emo-
lion, car, elle y a vu, une ap-
probation et une recompense
ien m6ritdes par le z Me et le
d6vouement du venerable Ar-
chev6que de Port-au-Prince.

Le proprl6talre
du .Chlcago Tribunes
A Port-au-Prince
Hier, vers midi,par un hydra-
vion qui accomplit u1n voyage
d'6tude pour l'etabiisseineint neligneadrienne rcli nt les Etals
Unis, les Anmilles, i'Amerique
Central, est arrive A Port-au-
Prince,M. Joseph Paterson, pro-
pridtaire du grand journal nord-
americain, 1, CH CAGO TRIBUNE.
II y a encore 4 pass tigers a herd
de I'hydravion don't Mme Alicia
Paterson et M. Floryd Gibboos.
Lhydravion, qui est venu de
Santiago de uba, partlra auj )Ur
d'hui ou f remain pour San Joan
de Porto Rico. A snn a riv&e, il
survola la ville escort par six
appareils q i s'envw, ent du
champ d' tialiin du Pont Roi
ge.
Le service de la nouvelle Cie
comnmencera le 9 Janvier pro-
chain. 'ihydravion laissera Mia-
mi, en Fluride, les lundi, mer-
credi et vendredi A 9 h 15 a. in.
It passer la nuit A Cuba et arri
vera A for -au-Prince, les m r-
di, jeudi, sanit di, 11 '. 30 .:. m.
Au retour,it pirtira de San Juan
les lundi, merciedi et vendredi
A 9 h. a. in. pour 6tre PVort-
au-l'rincc les ninmes jours A
1 h. 30 p.m.
L'aftranchissement des Ic trees
de 0.30 1p"ur les pays lisamt
parlie de I Union postal pana-
merac ine et de 0 60 pour ceux
qui i'eii loa pas parties.

Le bexeur Papacite est reveAn
Hier, nous avons recu au MA-
TIN la visit du boxeur Papaci-
to don't, sans doute, on se rap-
pelle la retentissante histoire au
course de son match centre son
compatriote Jimenez.
Le boxeur nous a dit quil est
revenue pour presenter ses ex-
cuses au public port-au-prin-
cien. II offrira une soir6e de
boxe gratis our montrer que
le geste mallieureux qu'il eut,
dernierement, a Wt6 tout A fait
involontaire.


II agit doucement sur les
pores de telle facon qu'il fail
mieux que nettoyer. C'est une
combinaison de savon pour
la peau. It dissout toute trace
de salet6 et aide la peau A
dtre tendre et douce,

Savon de la peau
product one mousse 6paisse
CxcIiei te
It adoucit et eal6ve les rn-
gosite., ct tonifie le cuir che-
vtlu. IL aide douc a maiuweutr
i'editl de la .uuit.
tcu veute chez tous lea dio*
guistes. Pour 0,25 cts. seLle.
meunt. II est expedi6 des re-
ception do prix.
EXE.-EN O, MEDICINE
uO.hiPANY
'TL NrA, GEURGIA U.S.A.
Ag-utsdemaudes poar tous
pays.
Ecrivez pour reuseignemena,


Mariages
Lesamedi 8 de ce mo .out
lieu le marriage civil de Monsiear
Edonard Covil avee Mademol
sell Henriette bannon. Lea 1t-
mons idu maria talent : Me
Frd6reic Jean-Jacques et Mr
Antoine I amarre Edmond; ceu
de I'6pouse 6taient: MM. D. Jn-
Baptiste et Morel Dorc#.
La benediction nuptiale a eu
lieu, mardi matino, en la Basili-
ue Notre.Dame. Los jeanes ma-
ris furent conduits A I'autel par
Me Hermann Baron et Mme
Mas Gury. .
Oat qut i : Melles Clara hIs-
dore et Lilia Sannon.
Apr6s la tournAe traditionnelle,
il y cut dans les salons de Mme
Vve Gaetan Guad-ignol une r6-
ception des plus brillantea.
Noi nieilteusl veu Luuxj4 anes
rids.

Nous avons requ avec plai,
sir l'invitation au manage de
M. Louis L. DWcatrel avec Mile.
CWline St Amand.
La bMn6diction Nuptiale leur
sera donnee aux Gonalves le
29 de ce mois, a 7 heures du
martin,
Nous faisons nos meilleurs
voeax de bonheur au fatur
cou pie.





*- I

SI I .. 1#I
a.. ,,a
W 9:.. .. ~


tt~r


DEMAIN 1 4b


Entrv .: 0,50 ;0
A 8 lIECiU

La Pie

qui ch
Entrtv :1; 1.50; 2


NALA dm an E d





Atiamopiqu. p C"
Iadotful Iw^cBa t il!bu
r et dijol fIadel .&
w li dou ra leon&! k
par jour a un pe


REMAIN SOIR A
Loe GenUnhomn
4 ps Iies.
Sur la demand des
Le iasque ux deals
ler epWsod
0,50.
A 8 HEL'BA

L'E Ami

Kill
Entree : 2.00; Log


.~. 1.


4',

tI



'S

V


I1


Lt piq&A 4.. taoMstiges flit <. Ils cut eeat 1WS! .I7
Stores Uaset messst owe iaI6 am
Sato Id do is" | a lf n e a

cMdeeat pete pue at d es bl ,e Ip IlO _



hLe Fl dtme da F# t ea
a^Mj ^-I ^^ite l^^^f i^^L. AI- aa-MI
^*^^* ~ mom do^ *^'^^~i f^Bwi s sow VA^*"I ^i ^ .?,^-


Tb rN Ark -a, i


--- -- --


-.aim


PAG.R2


lairigott





r I


14 ATIN 156 Dcembre 1928


P-





AA

M m' ANN4-N 9 671 Ii Samedi
to.ANNisE re 6671 .A MJ.)Smd


Decembrc 1928


S* smnient dans les hautes charges
La derm mission du Valican. Cependant, on dit
d'autre part quela I admission de
-U Mor de Samper est due A des
1 raisons d'ordre strictement per-
m ajordom e sonnelles et dependent de diffi-
-Jv eultds de far mlie doeatlitre A
empecher son 616vation A la
idu nape pourpre. Dans sa jeunesse, Mgr
Se de Samper, qui est d'origine co-
lombienne, 6tai venu A Paris,
ou il avait suivi des course du
Une des plus hautes charges college Stanislas. II avait et6 en-
de la cour pontificale, celle de suite attache A la legation de Co-
majordome, est vacant depuis lombie, en France. Venn A Ro-
queeles joursdMgr de Samper, me sous le pontificat de Ldon
auquel enoit XV l'avait con- XIII, il manifest l'intention de
fide, vient en effet de donner sa se vouer au sacerdoce et fut ad-
d6mission qui a 6t1 accepted. A mis A l'acadmie des ecclsias-
peine connue dans Rome, cette tiques nobles. Camrrier.iecret
nouvelle a soulev6 de nombreux sous L6on XIII, il gra aide-
commentaires, car, A maintes ment les echelons des plus hau-
reprises d6jA, il avait 6t6 quea- tem charges ecclisiastiques, Mgr
lion de l'61 nation de ce prelat de Samper a dejA quitt' le Va-
au rang de cardinal. En efe, t.e tlcan por se fxer ansune p ~.o-
ma jrdomat conduit d'ord i6 qil ponede sur lis raies
re la pourpre et nul ne p dulac de Garde.
sait A pareille exception. Loes _________
.raon offieielles de li d6mis- ... ^
mion de Mgr de Sam]persont ex- I prkx ha plipeaes pr le d6sir du sove-
rain poife de parachever un Dans lea derniers j4ur dua
proje de reform intdrieare mois de novembre Aco*l6, un
dam lea services du Vatican. portrait de Rembrandt iar lii-
Pie XI attrait en eet i'in6 Ieme a t vendu par le duc
de tf.nuirr. z* e de Bucclench qui le posdit
en .imaI '16is i
A e lade asadr Alamaiaon dantiqui Col-
tn duies *as naght, de Londres po* upe
oInnt rtunisAa I mmeD 860.000 dollars. ,
seorteri dE Bref, ce s e. l tableau perait-il, Merit
ruait le iAtbt a e. destintuEtatat-UA i. '
._ ** -- ** *L i


Des Billiois dans le gosi er


C'est Caruso qui les avait;
et meme apres sa mourt, il chan-
te d'or. En eflet, la fille du cd-
l6bre tenor, Gloria Caruso, re-
cevra les 2/3 tiers des droits
sur les disques de phonogra-
phes I ictor, o0 la voix de son
pere a WA~ enregistrbe. C es
droits se montent a plus d'un
million de dollars.
Les tribunaux italiens n'a-
vaient accord a la fille de
Caruso que la moitie de la
succession A recueillir dans le
New-Jersey; mais apres plu-
sieurs ann6es, la justice du
New-Jersey lui en a accorded
les 2/3. L'autre tiers sera divi-
sd entire M"- Dorotty 13. Caru-
so, Giovanni Caruso, Irbre du
tenor, Enrico Caruso et Ro-
dolto Caruso, Ills du d~funt.
I -- --- il-- IS._+. "

Metre No de N1 e sesn pas remb
ai Aibi6s rtetrdtaims.
A cause des grands frais n6-
cesait6i par ot UNumeideo
No61, nous mmse au regret
d'aviser nos aboanes que ce
numero spd6cial ne ser ps
remit A crm don't I 'bane.
meant au ATIN ouanms
9t6 convert jIqU'aa 156 -
combre.


Herbert

Hoover
Li premier Pri'det
cin a la machie t raeer
-o-
Le trente-et- unime president
des Etals-Unis d'Am6iique, M.
Herbert Hoover,est aussile pre-
mier president elu A... la s ma-
chine A voter .. En elfet, landis
quo partout les m6thodes de
nos grands-peres- pour ne pa*.
dire des Romains regiusent
encore les consultations popu-
laires, I'Amnirique, elle, vient
d'adopter une machine A voter
don't Edison est linventeur el
qui,non seulement simplify, con-
sid#rablement le scrltin, mais
pt rmet aussi un depouillemen
extra rapide, cart. nt toute er-
reur, si minime soil-elle.
Des semaines durant, la pres-
as am6ricine s'est repandue en
explications et renseignements
Plus de douze mi le instructeurs
pour New-York seulement
avaient Mlt forms en vue d'ap-
prendre aux dlec eurs le tonc-
tionnement precis de la machi-
ne. Duns lets locaux de quar-
tiersd6mocrates et r6publicains
avaient install desn machnes-
modeles pour apprendre aux
dlecteurs et tlectrces A voter.Et
le 6 novembre 3 075 machines
A voter turent utilisdes A New-
York.
Comment fonctionne cette ma-
chine ?
Rien de plus simple, de plus
pratique et de plus sir. Elle
tient A la tois dq la caisse enre-
gisltreuse et de la machine A cal-
culer.
L'61ecteur qui pdnetre dans
l'isololr se trouve en presence
d'un grand tableau garni de le-
viers. A premiere vue, ce ta-
bleausembleexcessivemen corm
pliqud, car I'lecteur ambricain
n'ht pas seulement un prest-
dent, Par la mnme occasion, il
elit un vice-pr6sident, un gou-
verneur et un vice-gouverneur
de son Etat, des juges, des sena-
teurs, des d6putes, etc.Les noms
de tous les candidates figurent
sur ce tableau qu'l a devant les
yeux, chacun correspondent A
un levier.
Avant de commencer A vo'er,
I'6lecteur doit tout d'abord ma-
noeuvrer un grand levier rouge
situ6 A sa gauche. Ides portes del
I'isoloir se ferment alors d'elles-
memes ; le citoyen sj trouve
soul avec sa conscience el la ma
chine, qui, maintenant que les
portes sont termaes, est prete A
tonctionuer. L'Alecteur abaisse
les leviers des candidates de son
choix. Mais il lui est impossible
de voter pour deux concurrents
aux menes tonctions.L'Olecleur
qui avait abaiate le levier smith
neutralivait le levier Hoover.
teur qui avail votl pour Smith
voulail-il corriger son vote que
rien n'itait plus aim le. II luin
suffisait d'abaisser le levier con-
current de Hoover. Le levied
Smith se relevant automatique-
ment et le premier vote etatI
apnnule.
Loeaue I'Alecleur a terminA
.SO oix et abaisse tous lea le-
vier qs'il doit manoeuxrer, il
n'a plus qu'A remettre en place
le pias pand levier rouge qu'il
avat. Ianeuvr6 aU d but. La
Sscbhioe so d6clenche, enregis-
tre oee otes t les portes de ri '


soloir se roovrent d'elles-me-
mes. t.Alecteur suivant peutse
prseater deviant la machine.
Et, loraque le dernier electeur
a vot6, le deldgu du gouverne-
ment n's plus qu'A se pent her
*ur I4 machine A calculer, qLa'uu
jur eh A me-ure qie les eIvc-
teurs dEfllent, additionne les vo-
tes, et A reliever le nombre de
voix oblenues per chrq'ie cnn.
didat. En quelques secoudes, It s
iasultals peuvent 6 re counus.
Tout le monde, parail il, cst
plelnement salislail de I'expe-
rience qui vicnt d'etre ten- e.

Compagair Xalionale de.s .he~iis
de f'r d'llalli
Le public est avis6qu'i cause
de la nuit q ii se fail t t en
celte saison, le Motor Car qui
vai a Arcahuie el St Marc lais
sera la; (iie de Port auo-Prince
tois Ile jo irs a 3 lres p m.in.
au lieu de 4 hetures, it partir
Sd, di.nanche 16 dii coarant.
Port'au-Priice,,le 13 D6cem-
bre 192H.
l.a Direclion

Le Ltombeau du
cardinal Gasparri
La disparition du cardinal
de LUi n a pas t6 sans altec-
ter noml)re de membres du
sacr6 college qui 6taient lies
avec le secr6taire de la con.
gr6gation consistoriale par des
sentiments de vive affection.
Lecardinal tbasparri,entre au.
tres, qui tait de la g6nera-
tion du d6funt n'a pas 6tW sans
ressentir une protonde 6mo
tion de ce deuil qui trappe
toute la cour vaticane. Nous
croyons savoir d'ailleurs, a ce
sujet,que le secr6taire d'Eat
se laisse souvent porter, avec
I Age,A de pieuses meditations
sur les competes que, come
tout morttl, il devra rendre
un jour. Voici, A cetl gard, un
tait dout nous garantissons
l'authenticite. Chaque ann6e,
le cardinal Gasparri se rend
en Ombrie, dans son village
natall, Capavallanza di Ussita,
traction de la commune de
Vosso, diocese de Norcio. II
passe 14 la saisonchaude,dans
une petite chambre sommai-
rement meublke d'une ferme
lamiliale, dontles murs Iral-
chement passes A la chlaux
sont le seul luxe. (Ir, au course
de cel tte, il s'et faith cons
truire dans l'umble 'cimetire
campagnard dela locality son
propre tombeau en marbre,
portant la date de sa naissan-
ce le 5 Mai 1852 et la place
libre pour celle de sa mort.
Un texte de I'Ecriture
sainte diten quelques mots
que '(e Seigneur l'a tir6
de la boue pourlui laire pren-
dre place parmi les grands de
la terre.iCette annie, pendant
la fin de son s6jour, le ,secrd-
taire d'Etat s'est rendu chaque
jour A ce tombeau pour y
prfer el mediter. Car, si l'opi-
Sniu courante attribue au pre-
mrr miniatre du souverain
pondfe Oa certain scepticisme
en politique il n'en reste pas i
moms quoe e cardinal Gas
Iarr t, parmi tea prlats de
I our ; tiLicale, run des
Sp ondempot religieuz.


0P


^-
SIa s ,.






"a1
*O.3- .


S. "


6*2 a ,
I e- o '



.1 |. .
^^sS^IGd


V


II
a 0

an E
a'-


I
B.

A

I

I;
4


.1 0



-U,


.40
.-


C

E
(A
1:


., .4


a a *c,,.*o
2 w2 C




GO *P^2


its en Fer ef en CuiYre, les G t ces, leaux, Chaises & Dodines,


i4.








Al


SONT DES AR IClES E PRMIBR CHOIX DON'T LES PRIX SONT

ABSOLUMENTMODIQUES lo


Jeux de Salopi, < Mticles Viennois) Glacieres, Armoires, Coiffeuses


'UE VOUS T.ROaV REZ CHEZ
-; t ^ ^ ; -w -* .' '*


V;a
4)





.2 c
CIS





< Ow
cu)u




o
Saat
g2 8








1o

ii0
I'S

-^ "S *
*) 5 a.-
^JD .
-4 6* 4
^*Si
*0 S
U'.J


-- --- .1.`- ~p u ~- -----~-C-iSL--


--~~- ~---~~


--L


omom


- .-*1 ...- I __ _~ ____~___~_ _____ __


I


ft .--




.- *


LE TN T,


IL


-GLOBEG
done de la force



Convalescence
Neurasth6nie ...a
Tuberculose
Aa6mle


La Cure de CLOBEOL
augmente la force nerveuse
et rend *nti nerfs rajiunis
touted leut iwnrgie, leur
souplme. et Ilau vigucur..


Clmmm'


-In*


ALUMINUM LINE
New-Orlans & Soulh America Strambip Company Inc.
FROCHAINS DEPARTS DIRECTS POUR PORT-AU-PRINCE HAITI.
Le steamer (,Christian Krohg ) ayant laisse New-Orleans
le 11 Dectiubre courant sera a l ort-ati-Plrinc le 1(,continuera
pour Petil-Gouive, Cayes et Jacmel, pregnant du fret.
Un steamer laissera New-Orlians le 26 D6cembre pour
Port-au-Prince et les ports au Nord.
Cel2.Decembre 1928.
A. de MATTEIS & Co
AOkNTS GtNtgBACIX


...


Le sei baai hai-ien


Eu vente chez Alfred Vieux, Simon Vieux, Bazar
Metrpolitain. Fred Gaetjens et Cristal Market
A 4 dollars la douzaine, 0.35 le balais.
- r. j.. _ - ,,, . i
Ce qi a's jamais o fail
Ce qui se peat ire d#pauI.

Kola Chamoaane

F. SEIJOURNE
Prepar6 dans des conditions rigoureuses
D'ASEPSIE
Preparation et Vente
PHARMACIE I'. SEJOURNE


-4.


MalirE ton teus ea agmps
oqua pot pvrmtor Is sw.
udraploe artfllelgll, death o
* plaTfol vetal aiw e -s
te, dilmal-e, m qlgas l
f.I. toujoun a Wl-.'"m!
t*le. *an ots dlee d al c

s prolo"n0 do dOlool. Bs
fe d'ana eranlme A & re.
ester., A revIvJler. Aftfal.
re, e'et toujours as deer
alr quo eas daemmemmo sa
prifirue*.
D' H. OGAsse.,
Licecied do sa en&es.
Laurfat de lo Pealitd de
UMdecine de Perfo.


-- -'k~ --


I Monsieur Raphael BROUARD, de re-
. tour de e a m oyage d'Europe, &'em-
premse dt reWercier tons les *mis et
tous les voisins du concours qu'ils lui
ont prht teI du commeneeeAnt
d'incendie qui a kclatW r6cemment
s Aux Aines de Paris*,
II adresse galement sea meilleurs
remerciments a ses eminploy6s, et par-
ticuliirement & Monsieur Albert G(li-
gnier, leur chef, pour le d6vouement
qu'ils ont montr6, non seulement
dans cettecirconstance, mais encore
pour leur constant activity g6*nrale
dans I'administration de ses aflaires,
Port-au-Prince, le 7 DWcembre 1928
R. BROUARD


Chez Ml"e Rene Lafontant
I1718, Rue dp Magasin de 1'ttat

On trouvera les articles ci-it ssous arrives par les dernic
bAteatri:
Chemises mille plis qual. sup.
Chemise poplin et z6phyr sup. avec c is
Chapeaux paille flue pour homes
Chapeaux pour gargonnets, et fillettes
Cravates soie sup.
Parfums Coty, Houbigant etc.
JOUETS JOUETS JOUETS.

-<

Un bas elegant et d'une
durie d'usage surprenante


POUR la femme qui demand le dernier style en vogue
et qui apprecie aussi I'economie d'un long usage, le Bas
"Holeproof" present un attrait exceptionnel.
Outre sa beauty, le Bas "Hole-
proof" offre I'assurance rare d'une
tongue durce. La pointe et le talon
plus sujets it suree dans la fabri-
cation ordinaire sont rcnforcis tout
specialement dans le Bas "Hole-
proof." Ce perfectionnement est
la propriety exclusive de la marque
"Holeproof."
Bien connu pour son long usage
et son prix modern, le Bas "Hole-
proof" permet de realiser une
double economic.
Voyez par vous-meme la
marque de fabrique:"Hole-
proof,"surla prochaine paire
de bas que vous achiterez.
As VI-Tte dam tes ifs \iho w war-ix


*


MOHR &


LAURIN
Agents


Bas ffoleproo
I Holeproof Hosiery Co., MIlwaukee, Wis., U. S8. A.
52 aanmes d'exptlence dans Is fabrication de bonnetere
I^SM~ia11N. W.F.S *111 WE.


F [T1QUI


CINZANOI


"-I
~1~

..1.
,~ j
S.
I'


TORINO
*I


" TI


_________ -____ a- -~ "S ~


aun STO uiKde:a

D'.un STOCKde:


-p


:I .


J iH "~l < WI


. .


K') '4:'


vos bffresqui iur ,nttoi

tes les chances d'tre a'

ceptees.

Commercial Agencies

andr Commissic

Leon R. THEBAUD
r-- .6t.


D6cembre 192'


Qtablarne mut. Ch,.teele
PouwisH des Htpitaus de Par,
b 3. rue d- Valkelennes, ParKe.
GLOBO0L luitls .1famrnmul4e.
permet Iaxim.rlimum d'rforts
C* .-aM.l l am, :at ... ..


1


%WOWO WAMUM


-f


*^*l ,*'-'. T .?/-< -.'*r


I\




. - V! &WAR


Ila. rNu op I

Inc. New-York


* 5~ ~*, I ..~



~ '19Ssu


I,.


Ic; meilleurs conommations un service irriprochable


PRESENT


VIVA TONAL
-- Nos 901 & 630
Le Phoogtpbe i rep: oduction Aectrlae., Ic p'us .merwectioon, donnant un rendoment
,fcartait et p=-v"do 98-7/.
Dans Ce oo ple Instomenot ont combiuas lel accompplemem t do CoOmsIA VIVA TONm.
dans la r6producton d la Moslque sot Disque a'ec le plus fin et dernier dcveleppement
dans 'ampflation. Lu pbr d COLUMBIA VIVA ToN donneL tonn too merveilleax; non
element veo ethode t uqe, ebt 11 semble quoe wus on 6tesp6noetr6.


Avant d'acheter aucone satre machine
doe ce .genre aous voNu inoitons A passe
voir notre exposition duas notre magapsian
celle de Mr. J. D. MAXWELL, Grand'Re.
poor vous convaincre quaeaon vo oflkon,
one machine absolhmentAsp6rleure tootes
celles qul out d6 1 par eon HaftL
L'exposition des derniers mod6les regus
est permanentes et sans obligation poor vous,
saut d'entendre cesinstruments merveilleux.
L. PREETZMANN-AGGERHOLM & C"


- I-j


InsuFJtUce Co


Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES d ASSURANCE


sur la VIE


EUG. Le BOSSE


&


Co.


Agents Generaux


s ^ '*w*y^


Une soir"6 m uOtin s
troseo & Parlsian
Jeudi soir, pendant les deox
heures que l'on a pas&aes A Pa-
risiana, on a eu tout I* temps
impression d'6tre A Paris, dans
one de ces petites boltes de Mont
martre oa 'esprit pole come
du bon vin de chapegaue deo
France, & la Lane Rouse, i la
Pie qui Chants, aux Noctambu-
les, au Perchoir. "
C'est dire que t- Aucl de
eltte premire aoie ar 6t des
plus comples.Nal d'ailleus non
avait douat une secoade. Pensez
done I aU proamme fi uraient
trois noos dartisate de valeur
don't I'nu avait 6t6 d*ia tres ap-
plaudi et tr6e t6t6 an Hali.
Madame Milly Rex change d6.
licieuseme*t4 duane vola dasc..
t o Ifanouaoat rStl ietoer a
tour, mett ear da4i g in-
slexon et dans eis .e m llI
montredazpU2ete qtmi.dac
trice et do d4aae.
Lr6patalh 4 asi.Ms bhi-
larant de M. Palet n'ead pla A
fire. Toes le- Ha teas qA o
wtt A Paria foat ts geua 4p.
plaudi A La Pie k uIt ane, et
'eat Ie soMU0al A
dentre notes l s p la'
enant Portuae-PriUe W


vent tompter vat une asrie de
belles les, car nous sommes
certaias que le public de Port
au-Prince, et ceux qui ont 6t6
d6ji A Paris et ceux qui r6venw
d'y saler, irout lea entendre, leb
applaudir car, c'est un peu de la
France qnu'ils nous apporten'
sur lea alle fleibles e harmo-
nieuses de la Chanson Franugi-'
8.
La Ph qal h10t0
Domain soir,toujouri A 8 heou-
res, Melle MUlly Rex,MM. Fallo
et Chaubet donneat uaenoon-
velle representation avec on pro
gramme tout A lait nouveau.
Nous eommes certain que I'on
ira on foule applaudir ces trois
beoua-artistes don't la premiere
*oire a d6 un .triomphe.
A demai soir done, t voSoa
&eM. de r.eprit et quoe vow ap.
pr6edies esu qui ea lot inteti-
pammast at Mis almsaet.

Petite Maison
1WWI, Re ds Cueatre
Statuett, St toa pett
o*t conernat St. Tbraseo
SL'VEatst Meea.
Athem 4e caaoaitstio elt


IL S'AGIT DE LIRE
ET
AVEC ATTENTION


I Nons voulonsfinir


Le Fromage
KRAFT
EN PAINS SE COUPE
DOUCEMENTr FACILEMENT
II s'y a pas de gaspillge avee le
SFremae IRAFf
Parce que contrairement aIs
plupart des autres fromages. le
rom KRAr n'a pas de crodte.
YoaW obtenez le poids complete
avec n'importe quell quait4
do fromage Karr car, chaque
petit morcesu est bon A manger.
La homage KIAFT en pas a
use texture douce qui le rend
Copie a meUre en trenches.
Ivelopp6 dasM une feuilled'6.
tati, i wt prdt.g6 centre Isa s.
1.t6 et Isa mialioaur et ae con
save trails at humide. Le. tr
mKRAn Ae an d rdt ni -O
i M adml .omme rea' area
Jrehae vandasen motte. Voa
poMaves voic voke quality la.
yvftes de rmaa KRAP, en pa-
;qu=l d 1/4 e-do 1/2 lvre, on
p doa uos o ami litre an


i ""
NluA1 da Nr'taa
rpoft "Imp,
'! p~mo qim
.1 m~


Poo.7


5


le


plus tot possible depechez-vous:


200 pieces de=toile soie sup,'8 xtj0l


Crdpe de Chine sup.
Sole lavableW
Ponge sole sup.
Diablement fort
Voile coul. sup. toutes nuances
Toile A drap. sup. 81 pouces large.
Indienne sup6r. grande larg.


Depechez-vous n
de temps.


Iei


10.00
3.00
10.00
.1 a I f


3,00
5.00
2.00
7.50
It "r


.251. 0u.7
2.00 1.00
3.50 2.25
1.25 1.00

ie perdez pas j





- .- -


Toutes les Polices


DELA


comprennent la Protection centre la
Pdie sans augmentation de taux


b1, f- c -7


'.. *


I BDos!se#Ce

A t 6SG6u+raux
SIM B G P
^^^BBBBa^BBBBB-BB^^^B^^Bf h ^c- ,f*^ ^MBiH^^l


DEPOT:


1 Ar t .
. . .. -
e' .,'^ k 4^1


RUE des CESARS


I`~~~--- `-~`~-~`~- ~ ---v--- ,-I.,,I~~e..~LY L~,-lli _,I "r 111 '~- __ ---- ---AM. 10 A, -


avecccs articles,


I *i7 . .. -,.',-


.1


I


_


.I --


-r' -- -U'~I 1- ----'~~ r ------ -- - ---- --


~O~M~~i


.,. ~ -)---- ------K.,..ix.) ~..i~.


I I I


iAt..*


k~L~j


~LLClt~


D


IICE EO


F




;AV* F-*


c ..-V __ r' -.,lJ .~--~--~-- ~7C


'7 I-M f v^rW' fr X ". "I*a^ Flma ba O
fLk UA~rr-v f no-'-


LESWDIX COMMANJDEMENTS DE LA MASON


J.


BAB OUN


Rue du Magasin de l'Etat No 1808

4500aunesInd.g(ldel.a dessins as.l'au.0,75 6o5000aunes Voiles el.tbutps nuanc4,

5000 Zephyr as. bonnes qual. o,50 71000. Laines molleton s.ep iue 8,

3000 serviettes e toile.6ponges chaque l,oo 8030p0 aunes Drill blanc S.qual,

150o paires Bas coul.a des. 0,50 superieures l'aune 2.


50 1000 aun.crepes ginetles fonds blanc

a dessins noirs l'aune Gdes 2,00


90looo1000 aunes soie Lavable, grande

larger toutes nuances l'aune


Empressa ravie
do Cuba


Le steamer ((Habana )) ve-
nant~de Porto-Rico et Puerto-
Plata est attend A Port-au-
Prince, le 31 DNcembre crt. II
artira le mdme jour pour
antiago de Cuba et La Ha.-
vane, pregnant Irkt et passa
gers.
Port-au Prince, le 14 LM-
cembre 1928.
J.DAALDER Jr.
Agent Gneral pour Haiti.
-~~ ~ I I -- i


Un Am6rloain a Invam-
t6 un 6oouomisxeur du
vapour d'essenoe
W. Critchlow St Whestous
III. U. Sk.a invent et brevetd,
un nouvel 6conomiseur deo
vapeur d'essence, pour tous
moteurs d'automobiles et A
essence, qui est meilleur que
n'importe quel entire ceux
onnus.Ford couvre 75 millse
avec un gallon.
Toutes les marques rappo
tent des augmentations incro
yables. 11 conomise l'essence
et d6carbonise le moteur. II
en oiffre on chan*illon gratis
onnnr I'intrnoguirp II 1d6sire aus


Panama Railroad si avoir des agents et re
Steamship Line sentants, qi penvent pa
Sta *ipde $ 375,00 A$ 12500V
Le steamer ((Cristobal )) est mois. Ecrivez-lui tout deosi
attend a Port-au-Prince, ve- Ecrire votre lettre en an
nant de New-York, le Diman Adresse: W.Crichlow, 15
che 16 DMcembre 1928, avec: St Wheaton, 5I1 U. S. A.
26 passagcrs, 119 sacs de cor-
respondance, et partira dans
I'apr6s-midi du mmie jour, A vendre
pour Cristobal, Canal zone,di-I Batterie pour automobile
rectement, pregnant fret et pas- conde main, 6 votes en
sagers, 6tat


Jas. H. C. VAN REED
Agent General


epr6
gner
par
quite
glais
a2-A


se-
bon


Chez KINNEY en tace de
la station des Pompiers.


10QVISITEZ la MASON J.BABOUN &1



Chaqiue chose ici-bas a sa compensation mais chaque persona
S devrait avoir une Po'icA pour compeaser lea accidents personnels4
ou de leu.
Lea police de ia

V General Accident Fire & Life
'S ,
g Assurance Corporation Ltd.

de Perth & Londres
garajiront votre persoone centre les accidents qu vous gueltent
,i ;le pas, votre automobile coutre collision, vol, feu, foudrce,mal
I v dommages causes autrui dans s personae on das set
t bi b votre maisoa contre lniacendie et les dAgats causes par la

t .Veuve F. BERMINGHAM
04 Veuve F. BERMINGHAM


-Prince:
JEAN


G. GILG
BLNCHET


MiragoAne TOVAR. ACo


I 211
-" 9 ,wn-. ... -.#


* I i *LLii t, Ai I f*iti J Wl


uile do Bonne quality
Pour graisser les appa eils
de manage, tels que les ma- t
chines A coudre, les phono-
graphes, les aspirateurs, les
ventilateurs lectriques. les
machines A laver,tes serrures,
les charnieres les verrous,ete,
il taut avoir soin de'cmployer
de I'huile dle bonne quality
et toujours economique.
L'huile a bon march est
toujours chore.
L'huile a 3-in-Oje ) est de
bonne quality.


Evite la roulile-lubrifle
Nettole et polit
Evite l'usure de la houille
trWs huperieurc aux huiles,
fluidesordinaires.A employer
abondamment et r0gulikre-
ment.
Frott6e sur une surface m6-
tellique l'huile 3-in-ones p*
aetre v6ritablement dans les
pores du Iutaol,e rendimper-
Wmable et 6vite la houille
UNE IDtE NOUVELLE
Employer 'haile (3-in-oneC
jar nettoyer et polir les
^isubles, les boiseries et tou-
tesurtaces vernies ou peilo.
tes.
En vente dans les quincail-
leries, les pharmacies, les aor-
mureries et les magasins, en
flacons de trois grandeur et
en burettes.
GRATIS Demandez un
gros chantillan et la listed
tides applications.
THREE IN-ONE OIL Co
130 William Strett
New Yortr U. S. A.
1Pnresent6 par :
J \j. MAXWELL et Co.
Grou I'jte, Port-au-Prince.


Mele Claire VIEUX
ITURGEAU


Tout esl A voir A son oqui: magasin: repesde hine
et Georgette unis et imprimcs; toiles de soie et similis
de toutes nuances; dentelles, bibelots, fantasies, sou-
liers, b acelets, strass, fleurs, Riyon special pourentants.
C'est le magasin du chic et do bon gout.
Mademoiselle VIEUX se tient A la disposition des
clients pour les commander de trousseaux, layettes t t
robes d'entants.


Avez-vous


besoin de:


Jolis souliers chevrau couleur pour dames, Soullers che.
vrau couleur et chamois blanc piur flllettes et entants,*
WEIlgantes chaussures chevrau couleur pour hommes,
Chapeanx pcur dames en crin garni ou Uni,
ei. tissu noir on Louleur
SY en crinol uni ou garni
1Wif a de paille pour dames
Ploumetis sur voile.Crpe de Chine, Georpele, tous nndoces.
Dentelle blanche on ocre Bas suptrieurs desoie on u4 filaus-
settes, Chapeaux pour Aornmes, Cravates et tous 1rticlqs d6,
licats pour lesd6tes deNoel etdo lerjfeitet,0 4 dvous chess
Mme. Jose b onIfr6~l
4139 R f

Cordonneeie MnC ruel
Gstand'Rue 3* IT7S, & o646 4d
UTPpoLWUT R. JWWUT
Fabricant et importpteor de chessures trhangs ete rl-
caines.Rappelle i ses Idtles clients tant de la protc qicde ls
Capital quA Poccasion des F61es de Fin d*Annaeon trouvere
in urand et bel assartlment de Chaussores poor hommes,
ternm 'eS et tin stork sp6cialement pour garconnets et fillette,
de jolies petites chaussures pour b bWs do touted fratchear
et de tonte beauty.
Les marchands pourront trouver on stock vari6 de chims
sures qui peuvent tre livreesa melleur marcbh6 que rinutt
aillegrsetconfectionn6e avec le mlme so in et la plus grande
promplitB(e.
Accourrez y Mesdcmoiselles, Medames, Messieaurs, one
visit impose.


p


JV
*3Ji


gee


|liz


19. 21,S33
2,745026
:21* 2906,174
54,46M444
42,175,1W
50,611214
y5 .40<,54l
72,442,59
7 *7a77,OI


*s~h


U II M


~LZ 0


~mu3


I--- Assagag-I
$22,314209 1
7i- Oft
*72,442i53 7


. I...........


I '


2'w
* ,


I .- -
I -.L


~0~


wk., ****


*0-~ .- - -...~ .a-. -- -


10


40


ADOPTED

"3-in-One


-n-


prvwvqppp


A ',%.(


2,(


o.~rr rrrr*ulrrrrrr-


i :v


I -


& Co


~69f3~ ...




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs