PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04871
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 12-10-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04871

Full Text

1at NMLWRI~
-rWW --p|-^ri -i

TW .PUQ!*.W*'**-* fli
MM. aMilI
I&^ 4 a .,... | ^^^^


Mi-


4JGN~tR;
~ (1)


XIII


4
4
'I

I
I
I
C


esp6rons qee le tee- d
aura pas trv6 trop i
te confusion' qui me- t
le degrd de cvfllsation p
smocifi, A certaies points i
e, la laace Po'" e Si, (
p-lore, tel queTaeniend le.
de Puymaigre cita par V
Mars, dest-Adre. les t
populaires, les tradi-
les contest, leslogendes, f
-troyances, I superati- I
les usagem lesdevinet-
tes proverbs, les cou- .
obserwaanees et e6r-
Co.n e !psM ep
usj condi 64e lae
n
de. 's. ter-
-lo .. S ot
.W t ..,est
,Omnai s, t

;the lore a"ple, le I
11it i orme
rmettant dipp &ier ce sa-
r en lui-mknxe comme na-
Suniverselle; It e# relatif
Iel people; et vice vew'd,
t--dire qu'on judge grosso
fo de la culture, dle 1'volu.
d d'uu people par' le folk-
p u lui est propre et pei*
l, etnon pr calduid'unt
e people. Un peuple a on
lore come u pPays a
et sa faune.
ici dans sfas etims
appliquent les Ier asdnd-
e que nous presehte Men-
ur Mars dans lear d6fOni-
du folk-lore, 'ees--dire
'couches inftreures d'une
it6. D'oA il suit que les
tches m6yennes et sup6-
ures ontun t~savoir.v d16-
t, uune autreconception g6
le des choses, une autre
ure), qu'ells sout a up
superieur de I'6volution
f un mot, plus pris de ce
1 est convenedappeler la
station.
us ne forgons done pas
hoses en voyant tne cer-
opposition entre lIur as
considAr6 du point doe ue
folk-lore et etii qui est
d6r6 du point do vue de
ivilisation. .
SD Marous iostIt le
e que subissent alea
is levOs ,u ataet de
et a p-
-et suraneem amontretin-
A ItMMtt "l d vou-
d'att'e d stab-]W


il eot wna doute d'un muao.
rats rlmaitller qeld a d en
a.ttrenaonnate -r6s des pou-
oPs publs de d1poque; elle
i'e*5trment pasd'un repr6-
sentant de notre masse rrale,
ai mEme de notre masse tout
court. Nous pourrions, A la ri-
sueur, center comme le te-
moignage dun esprit simple
Ot peda~t qui S'siae au ly-
risme dans une langue qui lui
est 6trang6re; mais nous ne
'accepterons Jamais cornme
un 61ment de notre folk-lore.
Quant aux complaints pui-
skes dans Mcreau de St MWry,
voici une strophe de chacune
d'elles:
Llsete quitt6 ia plane,
Mou perdi bonher & mou6:
Gi6 i& M1 semb6 fontatine,
Dipi mon pad mir6 tou6.
-jour qand mon coupn caqp.,
Man s 'ta .moau a. nitf; '
La nait quand mon'dans cabane,
Dans drani mon quimb6 tout.
3uand oier zami in va riv6,
on fait Ii tout plein carosse.
Ahl plaisir IA nou va goutti6
C'est plaistr qui dure sans cesse.
Mali toujours lard
H1qas I Hulas I
Cher zami moin pas v16 riv6.


I'eux pour eonstater quels 616- I
eats -de ce fonds de tradi- I
ions soat propres a notre 4
p,#e, quels il a pu sassim-
nileret quels il noe la ps pu.
oette um6hode n'est pa pred- .
cement celle du Dr Price Mars; '
Voici la sienne toute aussi in-
Oressante:
r Deux m6thodes, dit-il, s'f-
fraient A nous. Ou bien 6tablir ,
a longer listed de nos l6gen-
des, observances, counties.
tc....en, e'leur consacrant naU
decripAtirdtail6e, ce qui
re Strait pas ans proft, tais
idsmit 6a pHis viveet 1A
uplUs ite ipaieutce du
ecteur,- ou'bien hAoisir par.
mi ces faits tels d'entre eux
qui nous paraissent avoir un
caract6re de symbols ou de
types et rechercher en quoi ils
nous sont propres, par quoi
ils sont dissemblables-onu ana-
logues A ceux qui ont 616 rm-
cueillis en d'autres sociftes
moins civilis6es ou plus raffi-
neesque la n6tre.Dans la limi-
tp que nous nous soot n es im-
'pose Ici, c'estcette derhi re
m~thode d'etheographi ecom-
paree que nods avones adop-
Recourons a quelques pr6-
eisions. Le comte de Puymai-
gre cite en toute pre li-
gne, au nombre des laments
fu lk4tore, tea s posies po-
ptlires.; Nous n'en trouvofhs
wre qua nous aitusodi it -
menqu'en ilecontondantavec
leschansons don't M.Mars nous
cite qtatre spOcimens: la
cChou "d Durand,
un fragment de chanson poli-
tique contempoan de l'Ind6-
dpeoc.et e dx complaints
puseesT dans Morean de Saint
Mcry et datant de la p.riode
colon le, y com6 ris la cl66bre
mIodle dite de Usette. Ily aa
lieu de computer cette men-
tion par cele de la douce hber-
ceuse'opulaie a Dodo, ii pi.
tiWe don't nous trouvoma ila
notation musical pIha loin
dans lelivre.
Parlant da sentiment reli-
gieux le IP Mars nous avertit
que Acstsurlaw masse rurak)),
g p'il a fait ses observations.
C'est s'r efte que at prte
l'enauefe qu nous iourtoi-
vons depu- les premitres pa-
g d&. ce liv. Cost A elle que*
noise cli erftin que
ns*inM ml Ire c triPOterA
dassuas ca rseI s spoaub-
ttfue... A Antl qaull as so
fin m os n 4o


La Maison G. CASALE & FILS, 333 Rue des Fronts-
rts, vient de recevoir un grand assortment de cha-
teaux de paille fine popr homines, ( patlle de Florence ),
Scbpeaux garnish pour dames, des plus grades labri-
ues itallennoesde chapeaux leutre, marque Borsalino;
d diagonal supdrieur, de drill fi. pour hommes de qua-
1lAt tres sup6rieure, et d'autres tissue pour hommes de
(ualit..
Pour la tele de fla d'sanne, no manquez pas de visitor
la Mason G. CASALe & FILS qui ofire toute garantie, se
trouvant en ce moment la Rue des Fronts-Forts.


--~-- -


Achelez le nouveau produil
DE LA

Royal Baking Powder Co,.

Amaizo Butterscotch Syrup;
Cest une ddlicieuse priaration de Corn Syrup, de sucre
4e i.anne e'de Vanille.
Malgrd sa quality superienre ce syrup se vend meilleur
march, que les pro luits pareils offers par d'autres maisons.'
Ce produit est un puissant tortiliant pour l'entant, I'adulte
et le vieillard. I
Demandez a titred'essai an pelil flacon,qui voussera oflerit
graluitement AU i ON -IAR. HFi angle des Rues DaniWb
lestout hes tt Grand'Rue.


(GRANDE OCCASION
ET

GRANDE REDUCTION
SUR
DISQUES SoODEON)
SL,.uidant I' nrep stQClepour taire lace A de nouveaux
a~i vagsp, nom boisons une grande rnfloffitesprt 1
4i.ques OD9ION pour UNE SEMAINE SEULEMENT.
N'oubliez pas celle occasion que nos auditions de Mon
teaux, nos Chansoneltes de Mistinguet, Gouin, Milton Laver-
Seetc., nos Operas et Operelles ue Charles Friant, Ninon
Valin, Di Mazzei. Marie 1 ht se Gauley, Emma Luart, Roger
Hourdin, Reni Maison, David Dcvries,Etienne [lillot. Miche-
letti, Villabela etc, nos chants 'eligieux,elc, sent dties disquec
absolumeut indispensables pour toute biblioll6que. poui
ouwe soire et pour les lWles prochaines.
DI.-QUES SAI ABERT
Est arrive une Itrs belle herie de disques Electriq'uc
SALABERT d'artisles de renommee mondiale et D'UNE EXTR~MI
DOUCEUR qui tail la specialit6 de ces disques tr6s appreciate
rn F-ance


PHONOGRAPIIES
Nos nouveaunx modles de Phonographes soot si
tieursr.t si convenables qu'achelant ailleurs on paye
At trois tois pius cherpou a mtme qualil6.
BAZAR 0; EON

J. Karayany
ANGLE GRAND'RUE ET BUg FEROU.
PORT AUPRINCE


supe-
e deu>


CYCLISTS!
ieniaode la Cycle Equipe -,m
sotpla de I'Arenvoir e
S.... a ha.abrers it _


~MIGTr~


,H*telLafayette

rfun di piAnt.44e plus selects H6tels de
i dsi re passer des moments agreables,u'a qu'a se
"LFAYEKTT.
,qao j ^ ^


Sglei&unrit ble A ven dre

r a ls WI s tdc6lied du. dogasorinmdes
rl'P r 1Mls il Wrt prFrtrs Camemau.
S ff. -
',, i--i ... .


ANN=


Nsi


D'tre exprimdev en creole,
parfois douteux, donne t-il a
ces complaints, plus qu'a
l'hymne au mauvais francais,
droit de cite dans notre folk-
lore A titre de poesie popu-
laireou de chanson?Nous ne le
persons pas.On n*a pas besoin
d'etre grand clerc en la ma-
ti6re polr d6couvrir que, au
rebours de la chanson politi-
que de tout-Al'heure,ces corm
plaintes t6moignent de effort
et de l'ingeniositO d'un esprit
rompu a la versification fran-
aile pour sonettre notre
t 1ir te; ;inos nien
vourod s pour preuve que le
nQmbre invariable de pieds
dans chaque verset la richesse
des rimes. Jeu d'ailleurs fa-
cile pour la plupart de nos
po#tes et auquel Georges Syl-
vain s'est liver avec une intel-
ligence et une haleine soute-
nues, dans ces Fables imitees
de La Fontaine. Notez qu'il
est encore possible et mi.mee
probable, et m6me tres proba-
ble,- vu I'origine de ces com
plaintes,- qu elles soient sor-
ties d'un cerveau de colon en
passed distraction iutellee-
,auquel cat ilserait vmi
Ma1nt dIune supreme irn'w,
quele Dr Price Mars ait cic
ameno A lenr ouvrir touted
randes les portes notre tolk-

Au irt c a le cas
6chieaft, on .te aWselue
comprise,dei6 twmeStade 4 k
iai sBos poeuvns noun en
talmeitWe id par le procd*
d tp Mars luIn-meme dean
dumt motre d6lliux Lado-
vic Lamotbe, a d6taut d laI
masique de Lisette quliu0i Ih
Ptai/ie autofi td lnotrouva-
hfe. tin air di tango a daov te
monde miner *, d'aillers

and non.s auroua em
...IAt uma mn .rhma r*-


do l snl6dest
Ie folk-lore.
Me Noosiderfc
r tl-r I i-%S r 'I


ggggg a LsmIagma --- ---- 04ML. 0 I --- ^.--^..__ ...


iolre Il,,


I


ElPericed StenO aa "
dedsle position with gon
concern tor conditions applr
. ie office of I Le _N, a1


__I____C7~____ __ __


1--a~rr-~al a- s==awaoa= "ovm! ====:s ca=3sca======sa


r


111


II I I


00


IKy l- .." iA- -t fca% S-waa a


.. ;1 !


... a vu queliue chose qui n'a
ias plu A ses regards, c'est que
e tel phone public insialWl au
t Palais de Justice a 616 plac6
! sur une vulgaire caisse, ce spec-
tacle d6parc le beau coup-d'ceil
qu offre l'Edifice.
... a pu admirer, mercrcdi, au
cotirs d'une chnrmante prome-
nad(le, Ie nouiveaiu (Club que
viiincnt de lofder APetit-Goa-
ve quelques sympathiques per-
sonnalitesde lendroil.MM.Mau-
rice Cheriez, lBontoux, Bombace,
Rigaud, etc. Ln local tr6s co-
quet, qui de toutes ses babies re-
garde a mer, et aspire la tral-
cheur saline qui monte des va-
gues... Voila un circle qui o-
pondait A un besoin social im-
perieux.
l).sormais lesPetits-Goaviens
et leurs amis de Port-au-Print e
pourrouit, se renicoiitrer autour
des tapis verts du billard qu'on
installera bicnl6t ou des tables
de bete ou de bridge. Le servi-
ce d'ailleurs y est excelleinnent
fai sous hin direction de lM. Bor-
day, et le cercle esl comp64em-
ilent dirig6 par M. lonloux qui
a toules les symipathies de la
ville.
i... i pu admirer line cliarmaiin-
le etunion duns le local du nou-
veau cercle, inercredi, reunion
d'homimes imais gayee par les
grAces et le sourire d'une char-
mante 6 range' ct il en est sor-
ti tellement enchant6 que, de-
puis, dans ses regards palpite
Tlan'slalgie d'& cette here char-
iante v6cue A Petit-GoAve et
qui a pass si vite, trop vite.
.
... vot que ceux qui viendront
cellte semaine des autres villes a
Port-au-Prince, Ai l'occasion des
grande l'etes reliticuses, doivent
ne pa, oublier (de retenir leurs
chainbres A l'lhlel IIRilo oil is
rouvteront le plus aimable ac-
cucil, un service irr6prochable
et tout le contort n cessaire.
...a vu, avanl-ier soir, la
fete A Royl ()hbarel. On inau-
gurait ITltablisseieiit. Les sa-
lons ctaieniit combles de la plus
grande alliueiice et ce fut une
soiree dlicieuse. Le bal futldes
plus brillants, hI. musique des
plus captivaiites, le cadre 'fee-
rique; ajoutezx tout cela I'a-
niabiliti du patron et vous de-
vinerez quei c hi a r inm c chacun
cprouva pendant les lieures qu'd
passa au Royal Cabaret.
... a vu I'apparition, aux envi-
rons du March6 Vallire des
premiers 6talages d'allumettes
du Bengale. de pluies d'6toiles,
de p6tards, etc., destin6s aux
entants pour leurs plaisirs de
Noel et du Jour de 1'An. Lea ta-
bles sont surcharges de toutes
ces choses qui font rire lea pe.
tits et leur meltent de la joieau
coeur, les marchandes Ies alp
pellent, vantent les mille bu- -
tis des allumettes aux luers
multicolores, le plaisir que pro-
curent un feu du Bengale oules
milles tmceilles d'une plui
d'toiles. Les petits ecoutent,
regardent ets'en vont; car pour
avoir ces choses attrayantes. il
faut la petite piece de nickel
aujourdhui fort rare.

B6tel de Banques *4
Rue de *agasmi de I'ital UI2
'.; mbresmlajourndetar-
mois. Prix moderns. '









DERNIEI S NouNeles

de ETI NG


9 Ddcembre


I'xposltion

de Seville
Elle s'ouvrira le jeudi 14 mars
de I'annee prochaine, A Sdville,
Ia grande Exposition ibdro-amn6-
ricaine A laquelle ont et6 invites
toutes les R6publiques du Nou-
veau-Monde.
Lon doit se rappeler qu'au
mois de juillet dernier, le Com-
mandaut Mariano Ferrer y Bra-
vo. de I'armre espagnole, arriva
A Port-au-Prince, d6legue sp6-
cialement par S. M. Alphonse
XIII d Espegne pour inviter
notre Pays A prendre part A cette
Exposition. Au course de sa re-
ception, au Palais National, par
le President de la Rpublique
I'Envoye Extraordinaire du roi
remit an Prisident Borno, au
nom du Gouvernement de Sa
Majestl, la miedaille America
frapp6e A l'occasion de cette
Exposition.
De nombreux prospectus, li-
vre(s, placards out 16e 6ditls et
distribus A ['occasion de cette
grande Foire de Seville.


Potir comprendre les grades rri'-
monies religieuses de la seumainu
prochaine.


Quiconque
comprendre
rdmonies des


veut suivre et
les imposantes c6-
13 et 1.1 d6cembre


doit se procurer les deux bro-
dhures suivantes : P'ridres el ce-
r'';linoli'cs de la coinscer iion on
dedicate dune Oglise et Sacre
d'uln Eed'que.
Les deux brochures sont en
vente ou Secretariat de l'Arche-
vech6 et A la Libraitie Catholi-
que. Elles ne content, chacune,
que 50 centimes de gourde.

lIthour de France
Jeudi dernier, par le Carimnare
de la Conpagnie (i6nerale Tran-
sallantique sont arrives A Port-
au-Prince venani de Bordeaux :
Francis Sourget, Pierre Sizun,
liend Chauvel, Theodore Per-
son, Louis Lucas, Louis Bliguet,
Francois Lavenant, D)sir6 Guil-
let, Mclle Julia Goux, Mme
Yvonne Gervais, Melle Yvonne
Lemoy. Melle Clotilde Miot,
Charles Roy, Charles Fallot,
Paul Chi ubet, Melle Lucienne
Legoy, Joseph Lapotre, Mme
*U e tevrt, IftaphneI Bro.ard,
Chalks Pressoir, Cl6ment C6-
lestin, Mme Claire CAlestin, Mme
Germ:iine L1ger, M. Leon Me-
nos, Mine Marie Menos, M. I a-
tayetle Chancy, Louis Rameau,
Czanykowski, Melle Fanie Du-
rand, etc., etc.

II s'agit encore
d'un Jour special
C( sera Ie sanicdi_ '15 IDcem-
l)re 1928. C( jour-it les mar-
c(liaiillises (olit la lisle sera
bieniil pil)li e ser(nt vendues
ilux pirix de grand riabais qui
seront indii([iles i litre (ld'cren-
lies dc I1 Maison Kawas a ses
Clients.
Iendilint ce jour special, 'vos
emplclles scront doubles avec
la mdmee snomime dargent, si
vouls I e s faites chez Kawas
HERMANOS.


mgNAGEIRESI
Pour teindre tous tissues :
SLAINE, COTTON. SOIE. etc...
aucun product an'4Iga
iLa ?MA RESQOE'
*KVeaPorIT -.Pr4.ce: PharmadeW. RUCH
Pharmaci EugBne PEROU, 41, Place Voillre.
t Iouts bonn mna aln de alld.,
haaUt. vr.aIl. aI irco si r dem..nd adrfe
M V C. ftCOQ. & ASNIIKt (Uh.) Fa


F P ( PLI S I LU MINi
Comm. nous I'anno a
r6cemment, A' nos lecto 11
vient d'etre foud6oe A Port-au-
Prince une Revue mensuelle il1
uInstrde, La Pensie Haltienne.
Bient6t le premier num.ro de
cette intdressante publication
litt6raire scientifique, politique
et commercial sera livrk au
public. Comme on le sait, la
evue a pour directeur M. Mar-
tial B. Coulanges, pour R6dac.
teur en chef, M. Ph. Thoby Mar-
celin et pour Secr6taire, M. Max
Dorsinville, fils de notre ami et
contrere H6nec Dorsinville.
La Pensde Haitienne est une
belle et heureuse initiative qui
mdrite tous les encouragements
et A laquelle LE MATIN appor-
tera son plus sympathique con-
cours.
>
PAUL CHAUBET NOUS REVIENT
Par le cCarimards de la Com-
pagiie Generale Transallanti-
que, est arrive A Port-au-Prince,
M. Paul Chaubet qui revient ici
pour fonder un cafe concert
dans le genre de ces Etablisse-
ments en Europe. Deux artistes.
M. Char'es Fallot et Melle Lu-
cienne Legoy, accompagnent M.
Cliubel.
On n'a, sans doute, point ou-
bli6 les grandes et belles soir'es
que nous fit passer. il y a quel.
ques ann6es, M. Chaubet qui
avait entreprisa'o-s une tourn6e
avec Lucien Boyer, le Prince des
Cthansonniers de Montmartre
Un souvenir c'est Lucien
Boyer qui est I'auteur de cette
chansonnette ( Evviva Musso
lini ! qui est en si grande vo-
gue ici et qui y ful chantle pour
la premiere lois pas son auteur
m6me.
Jeudli et iendredi prochain, 13 et
11 diceinibre seront-ils jours de
ch6iiiage?
11 y a (queleuiesjours, nous di-
sions quc MigriJulliot, 6v6que
nonmin des (ionai'ves, au course
de la visit d'adieu qu'il fit aux
616ves du College Notre-Dame
du lPerpftuel Secours, leur avait
annonc6 qu'il avait obtenu du
Secrdtaire d'Etat de l'lnstruction
Publique deux jours de cong6
pour les 6coles de la Republi-
ue A l'occasion de son sacred et
e celui dc M gr Le IBihain, ev&-
que nouini6 de Port-de-Paix.
Assur6ment, les deux jours de
cong6 accords aux 6coliers se-
Lent la joeudi et vendredi 13 et
14 d6cembre, ce qui leur per-
mettra d'assister aux c6r6monies
de consecration de la Cath6drale
et de c616bratibn des 25 ans d'a-
postolat archi6piscopal de Mgr
Conan. Nous faisions aussi une
suggestion et nous deniandions
qu'1 soil aussi accord aux em-
ployds publics, aux employs de
commerce, la meme faculty de
pouvoir assisted A ces grandio-
ses ceremonies, en faisant deux
jours, jeudi et vendredi, 13 et
14 d6cenimr'e, des jours de ch6-
mage general.
Celle suggestion a recu dans
le public, 'accucil le plus favo-
rable et nous croons quelle
sera prise eln l)onne considera-
tion en cette circonstance si so-
lennelle.

En m6moire
de P6riol6s TESSIER
Samedi prochain, 15 d6cem-
bre, A 6 heures du martin, sera
c616lbr6e, en la chapelle du Pe-
tit-S6minaire, une messe de Re-
quiiienm A la m6moire de P6ricles
easier, Instituteur, ancient Ins-
pecteur des Ecoles.
Apres la cer6monie religieuse
A laquelle ont ete invites les
parents, amns et anciens lives
du regretted Instituteur,des fleurs
seront dtposies sur sa tombe.


4


L
a session do la 8, D. U.
a Lugano
Dpart de I. Briand...
... et de I. Streseia
Os vondralt voir I. lWMiltal
A Lqeas
PARIS- M. Brifld,,l jt!r
des Alleares Etrang6ls, eetsfarti
pour Lugano.
LUGANO- M. Briand a WtC
acclam6 par la loule A son arri-
v6e A Lugano o& il presidera at
53eme.session du Conseil de la
Societ6 des Nations. Le corres-
pondent de i'Associated Piesa.
qui a voyage dans le mrmne traijp
que le NfinstredesAfltires6tran
gtres, a appris d'une source des
pi ts autoristes que les Francals
verraient avec plaisir la venue
de M. Mussolini A Lugano pour
discuter les relations de la Fran-
ce et de I'ltalie.
BERLIN M. Stiesemann,mi-
nistre des Aflaires Etrangeres,
est part pour Lugano. II est,
semble-t-il, assez pessimiste au
sujet du rdsultat du conseil. On
pense g6ndralement que les ea-
trevues de MM. Briand, Chatm-
berlain et Stresemann auroet
une influence decisive sur I'ave-
mir de la politique international
de I'Allemagne. On ne croit pas
cependant que la Del6gation al-
lemande parle de reparations a
Lugano, car ce sera l'attaire de
la future conference desexpers.
Daus la Legion d'Hauueur
PARIS- M. Randon, ancient
ministry de i'Equateur A Paris,
est promu Grand Officier de la
Legion d'Honneur.
Reception diplomatique
PARIS- Le Ministre do Co-
lombie a donn6 une brillante
reception.
Pour la constitution du nouveau
SComilt des Experts
LONDRES t e gouvernement
britannique a recu des sugges-
tions du gouvernement trangais
pour la redaction d'une response
A envoyer 6 la note de Berlin
du 30 octobre concernant le
nouveau comit6 d'expets ear
les reparations. D'aprds les mi-
lieux officials ces suggestions
ont etC inspires par les com-
mentaires des autres puissances
envoytes A M. Poincar&.
Nouveau voyage Iransatlantique
du Gi'af XZeppelia)
BERLIN D apres le co res-
pond ,ni deaTelegraphen Uniono
Ie Dr Hugo Eckner a 4dclar6,ce
martin, que le (( Grat Zeppelin a
executerait une uouvelle traver-
see de l'Atlan'iqne fin dp m, i-
tre un term A cer'ainps criti-
qip. en artirnelier celles le M.
Frederick Giillan qui a f;it la
traversee de Friedricshafen A
L.kehurst. Le Dr Eckner auralt
dit que le dirigeable n'dtait pas
exempt d'imperfectionsmaisqu'-
il n'l4ait pas aussi mauvais que
le pr6tendaient les eriliques.Aid-
cane date n'a 6tE fixe-pour eet'e
nouvelle traversee.
Deas I'arme des Etats-Usis
WASHINGTON- Le secretai-
re Davis a autorish les officers
et soldrts de l'armte americaine
A porter I'uniforme bleu qui
Atait en vogue avant la geor*e.
Cependant cet unitormeo st ab-
solmment lacultatit. Lea frats de
la nouvelle tenue seroat support
ts par les oflciers et soldats e'
elle ne pourra 6tre port. qu'ea
dehoi a du service.


La gr6ve des ananae
ona olomabio
eors et Mesa&s
BOGOTA- D'apr6s leo nou-
velles offcielles sur la troubles
qui ont 6clIt6 dane la region bf-
nani6re de Santa Marts, le gan6-
ral Cortes Vargas, cheF de la
garde civique, a ordonn6 que
routes les armes soient mises
sons siquestre et en a interdit
strictement la vente dans le
commerce. De cet'e tason, les
grtvisles ont les plus grande.
dilfcullts A so procurer des ar-
mes. Plusieurs meneurs onlt it
arr6tta. Une bande de grtvistes
a attaqu6 Ia caserne A Cienaga.
es mutins ont etd repousses
laissant sur le terrain huit tu6s
et cinq bless6s. D'apr6s une d6-
ptche de Barranquilla, voisine
de Cienaga, il y aurait eu 10 tusa
et 24 blesses.
Arrive des deux
nouveaux Ev6ques
LPs deux Ev6ques nommes
des Gonalves et de Port-de-Paix,
arriveront A Port-au-Prince, au-
jourd'hui.
Conlormtment au Concordat,
ils preieront serinent entire les
mains du i'resident de la Repu-
blique, demain, au Palais Na-
tional.
Ce que co6te la prohibition
au Tresor des Elats-Unis
W SHINGTON Malgre de
vives attaques de la par des ad-
vers'ires de la prohibi ion, la
Chambre a approuvi le credit
de $ 13.50J.000 pour I'applica-
tion de la prohibition pendant la
prochaine annee fiscal.

M. Kelloll dofed son Pacte devaut
Is Commission des Affaire -Elras-
geres du Stait dies Etats-UTis
WASHINGTON Le secr6-
taire Kellogg a, pour la premit-
re fois, expose devant la Com-r
mission scnatoriale des Affaires
EIrang6res le point d. vue du
gouvernemnen concernant le ac
to Briand Kellogg qui vise 6 met
tre Ia guerre hours a loi comme
Instrument de politique natlo-
nale.Plusteurs senateurs out po
sa au secretaire des qipstions
qui montrent cnmbien il sWintf
aessent 6 I'eftet qie le' Pacte
pourrait avoir sur la politique
traditionnelle des Etats-Unis A
l'egard de I'Am-.riqne latine. A
I'issue do la reunion, M. K'llogg
a d6clar6 uu'llt ai c'onvainru
qu'une decision t ,vorab'e serar
prise trts pro-hamnenent au so-
jet du Pacte et la torme sous la-
quglle il a Et6 dejA sign par 60
es 64 nations principles diu
monde.
Le voyage
de L overr
WASHINGTON- A board du
a Maryland a, le navire de bon
vouloir de M. Hoover, a pas&e
aujourd'hai de la c6te du Peron
A cell du Chbili oa it lers deun
escales. La premiere aura lieu
samedi a Anofagasta.La second
scale dans les eaux chiliennes
se tera A Valparaiso lundi.
Le retoqr ei ABlterre
do Prisee de Gales
SUEZ- Le Prince de Galles
eat arrival A Suez A 9 heores ce
doir. II quitter cette ville same-
di soir pour so rendre A Port
Said oh il soe rembarquera sur le
caoiseur Entreprise 4 A board
duquelil traversera la M.iLe.a-
range.


)II


/ itetin Iflqe
W. Raoul Rouzier nous a dit
R11 a 6t6 inform directement
p, leQOuai d'Orsay de sa no-
miation dans l'ordre du Ni-
c h et non par 'interm6diaire
de a Legation de France, comme
nouns ao ramonc6 dna notre
num6ro- de samedi.


Lea rae eArmels religlses
de ette semse
Nous donnons, aujourd'hui,
lhoraire et le protocole flx~s
pour lea grandes c6r6monies re-
igieuses qui auront lieu an
course de cette semaine A Is Ca,*
th6drale de Port-au-Prince.
JEUDI 13 DtCEMBRE.--A 8 heu-
res 30 du matin Consdcration
de la Cath6dralepar S. G. I'Ar-
chev6que de Port-au-Prince.
Apr6s la c6rdmonie de Cons6-
cration, messe pontificale cAIl-
brde par S. G. Mgr Jan, 6vtque'
de Metropolis, v6dque-coadju-
teur de 1 Ev6que du Cap-Hal-
tien, ancien curd de la M6tro-
politaine.
Le soir, Salut solennel et ser-
mon par S. G. Mgr Jan.
VENDREDI 14 DICEMBRE.- 25e
anniversaire de la consecration
atchiipiscopale de Mgr Conan, A
8 heures, messe pontificale par
S. G. Mgr I'Archeveque de Port-
au-Prince. Apr6s la messe, al-
locution & S. G. Mgr Conan par
S. G. Mgr Le Gouaze, Archev6-
que de Dara,Coadjuteur de Port-
au-Prince. R6ponse par S. G.
Mgr l'Archev6que.
Le soir, Salut solennel et ser-
mon par S. G. Mgr Pichon, ar-
chev6que-6v6que des Cayes, Ar-
cheveque titulaire de Cabasa.
DIMANCHE 16.- Le matin, A 8
heures, Sacre de LL. GG. Mgr
Julliot, eveque des Gonalvt s et
Mgr Le Bihain, 6v6que de Port-
de-Paix. C'est I'Archev6que de
Porl-au-Prince qui conf6rera
la consecration 6piscopale aux
deux Wveques.
Allocutions des deux nou-
veaux Prelats. Le soir, Salut so-
lennel, Sermon.
LUNDI 17.- 606me anniver-
saire de l'Association des Dames
de Saint Francois de Sales. Le
matin, A la Cath6drale, messe
avec chants.
Le soir, Salut solennel, Con-
cert spiritual par la mattrise du
Petit-Seminaire, Sermon par S.
G. Mgr Le Gouaze, archev6que
de Dara.


Journe
des

Instituteurs
L'Amicale des Instituteurs et
Institutrices a organism une Jour-
n6e des Instituteurs.
11 y a eu, hier, A 9 heures 1/2
du matin, A l'Inspection Scolaire,
une seance solennelle en I'hon-
neur des mattres et mattresses
de l'Enseignement public et pri-
v6 qui ont consacr6 25 ans et
plus At l'ducation de la jeunesse
haltienne et en memoire des
morts de la carriere de l'Ensei-
gnement.
La reunion fut pr6sid6e per
M. Charles Bouchereau, Secr6-
taire d'Etat de I'Instruction Pu-
blique.
Aujourd'hui, une messe sera
cetbr e dans touote ls igliaes
paroissiales pour lea Instituteurs
et Institutrices d6c6dis, et A 10
heures du martin, dans toutes les
icoles, 30 seconds de recueilleo
meat seront consacr6es on me-
moire dc ces Morts.
Une court notice sera hie
sur le Patron de l'Etablissement.


tells quo cs





ridAvant-hier sMirI.
Elhretaitlsforcft
rmeduramne.



de 1 Ii1 ul6e
Avant-hier soir, A 8
I'aimable invitation du
taire de la Pharmacie a
cul6e Conceptiono, r
Fronts-Forts, quelques
6taient r6unis pour vi
coupe de champagne en
neur de l'inauguration di
blissement.
Ce fat une reception fo
mante au course de laqIl
propri6taire,M MaiuriceD
leaux prodigua A chacu
cueil le plus aimable. Au
pagne, on leva son verra
prosp6rit6 de la Pharmi
I Immacul6 Conceptions'


salad"S donanas as

Le Froma9

KRAFT

Pimento
Saveor d61ciesse, saeceulea
C'est le remme IRAFT
Le gout rice et deliw
tromage KRAFT Pimento,oj
cure une agr6able variatl
h'amateur de Iromage. Le !
Pimento e t une combiua
de KRAnr American Chedd*
de poivre espagnol rouge eli
Bien soign6 pour lA savl
pasteurieA pour la purettj
preservation, le fromage
eat emballA dans des bott
terblanc herm6ti juement *
ddes. Le.fromage KRAT 4i
blancs s'Atend facilement eti
cement. II so conserve s-I
frig6ration et eat toujgo5
solument trais et sain oi
ouvre la bolte.
Le fromage KRAFT PT
aussi bien que lesa atre
litis de KiurA, est
pains et coovient pour
p6 en tranches.II ya une
vari6t6 pour le choix
pouvez 6;re certain que
-pin, paqaet, pot on
6et 6galoment dune fia s
d'une fine paret et d'
quality

qe d Fabriqj




SP srt


- Lits en Fer et en Cuivre, les Glaces, Tableaux, Chaises & Dodines,


Jeux de Salon, (Articles Viennois ) Glacieres, Armoires, Coiffeuses


QUE VOUS TROUVEREZ CHEZ



IH BA LLOIl F Ils


SONT DES ARTICLES DE PREMIER CHOIX DON'T LES PRIX SONT -


ABSOLUMENT M6DlIOU!S


-.1.:


A


U,
I,


.4


I rr 1-- --





I))


I


Z"LI~CPllff


'* f


AGENTS POUR HATI


Ees 6coles-
homeront


. 0


quo vieont di w ho
t do Corps enslgdA a t do
c6r6monies relIgea
at lieu A la Cathedral.,
vendre i St dimanche
ins.
r6taire d'Etat do rl .-
Publique a aussi avio6
tion scolaire quo lea 6co.
nt on relAche jeudi et
di, 13 et 14 dk*mbre.
| .urat.on m un9e daPe m- l
mgurationdunePlaque co La petite Arnold, n6e ju
me ativeen honneur du trs delicate depuis sa nai
I RTvirends PAr. du Petit- element. A six semaines,
Iaire College St-Martial ont mais on avait conseilla & s
les membres-de I'Amicale an Virol et I'6tat de la p
ira6monie de inauguration am6liorer on accusant or
is plaque commemorative de l premiere semai.e,
1 6t6 place dnsa lear chs- duane fagon constant. L
o~n m6moire du Pbre Tim-. prise quand alle aait 15
un del fondatours d4 leur petite enfant superb de
gsation. causant aucun Uowt
c6remonie dolt avoir lieu nrdna Ion
I sa chapelle St-Martial le o. Est
di ll dicembre A 5 heures
l l'aprres-midi. csa "n
s Bureau de l'Amicale trans. d'.HaGiAu
I invitation A tons ls mem-
a de l'Association et leaour rap
le qua le Pere Tis rand, pre-
I prEt6t spostolique do St-
4e en Haiti ( 1845, 6tait de
2ille et de smag haitiens, tant
petit-fils du General Bean- 0 AGb
o, qui jona no r6le consid6- C. qUarm T AMS co, I
e dansa le premiAres lattes wvIo LTD.. HANGBR ANE.
namen.rent l'Wdependac .
_l_. I_ Les 6preaves de tir as fall
Le lit deoas a de Ia Garde d'lbali
e ile orel, ande A urdhui commencerot,
te parmiienne, osl i ait un au CAmp do Fort-Dimanehe, lea
plD a Longcr sareaes ancte sil do Ias
Sla D Barry. le vient d ouve d tir au fl l de la
ondre A vacation. Lo I uia 6M rde drHaiti.
S211.000 francs per o n a Eleas dureront Iqur A judi
chdrriseur .tr~alLts.L aYvs. 13 seront atolsmi r!porties :
on do lctricea,,t *s ,, la i0-
00. U-- 4EpMeauves de fir
Sde loton.
Su ore=d 12.- Epreauvo do
p li i'wtlstg Joudi 13.- Eprouve de E-.
quipe national.
Zja Fndo ft" th6&.
d a IaoRenals-
Comme nous r'avons ddjA re-.
i.at, les acteurs de La Renas-
sance organisent une grande f6te
thlAtrale. Ella aera donr e le
samedi 22 ddcembre i Parisia-
poudre qui eat ausai na. Los acteurs reprennent Un
pondrequduel sous Blanchelande, grand
equ'ue plume I L6igre drame en 4 actes de Liautaud
a l'air. Duvetemse com Ethiart.
j ddredon I VollA ce que Cs sea une tr&s bell. soirle
t ceux qui se servet qui ouvrira brillamment la se-
udre Eoxelento. Eile maine de Noel.
doucement sur Is
,aissant one one pel-. A1 0 6aV M
de poudre qui rend Ia A vendre Auto Overland on
doucequ'une paia- paresit 6tat avec 5 pneas neuf.
S'adruser l'H6tel AVCNIR.
I 'VII W_, -- .* Fdrou.


citehaoM lekeo-
4at bmUd In -

Yhl OLL
Ik -N


em


imelle le 29 D6cembre, 6tait
issuance et deperissait gradu-
son cas paraissait d6sesp6rd,
a mire de mettre son enfant
etite commenga de suite a
ne difference notable A la fin
L'am6lioration continue
.a second photographic fut
mois. C'est maintenant une
sant6, pleine de vie et ne
do Moea!e d'Os, de Moetle Rota
rit de Malt, d'CEufs, de Sirop d
Citron, etc.
lenmt pr- i u d.a- ton d- leeas
aent, do Rhc:iitiu-a:. A'An6 nis, we.


IROL
CENTS :
P.ct-A.-Pri HA, HA t, obe Pogef 147. *
DEALING. LONDRES. ANGLET'E.RR.


Le prhalin avire temrlste...
... arrivera A Port-au-Plince
mercredi prochain A 9 heuros
du matin. C'at Ile Fort St-
G orges de Is Furness, Withy.
Le navire transported plus de
300 tourists. Le troisieme tou-
riste qui arrivera on rade do
Port-au-Prince sera encore ls
SPFwMoWi* do la Cunard Lion&
quo nou avons vu ici mercradi
denier. II arrivera le 24 dicem.
bre avec de nombreux tourists.

Eldoi ato
MDevant fire un inventaire
de fin d'ann6e prie tous sea
d6bileurs de bien vouloir sol-
der leurs competes qui seront
remis A son avocat pass le 15
Decembre 1928.
Le. GUAU "3 MbNUT"





sr Pear s

-M - e MA M



aubsen & Is motmtl sain
fl.. a&ant 12 hIe wn pMre


2.. yame. iibmm**
fflLI Oka


d &"" kO"iMMU!!?S Go
d ^V -BIM i om team ia


U


p -.


IL S'AGIT DE LIRE
ET
AVEC ATTENTION
Nous voulons finir avec ces articles, le
plus t6t possible depechez-vous:


K.


S. .

Rkvim Ikwrbawwurt
-4'f -S-wwml"7 w N ~"~


200 pieces de toile sole sup,' 8 x110.
Crepe de Chine sup. 10.00


Sole lavable,
Ponge soie sup.
Diablement fort
Voile could. sup. toutes nuances
Toile A drap. sup. 81 pouces large.
Indienne sup6r. grande larg.


3.00
10.00
1.25
2.00
3.50
1.25


D6p&chez-vous ne perdez pas

de temps,


l"er.arni os


comprennent la Protection centre la

Foudre'sans augmentation de taux


Egff.LedBosse^iCo

AseMts G6n6raux


1-~~~~1~~I C-_~~~L--I i ) ~~~~-,L- L^~_~ __ _ _I _I


DEPOT;:

RUE des CESARS
-'- -- -. -- -a-^aa~t ^ -- -


Ul. .


Insurance Co



Une des plus fortes COMPAGNIES

CANADIENNES, d'ASSURANCE

sur la VIE



EUG. Le BOSSES & Co.

Agents Generaux


3,00
5.00
2.00
7.50
0.75
1.00
2.25
1.00


I


~ .~P~V~I- -- =------


_ _


~-1~.~ --


_


L


A. DE M rTIIS &


lV1
No
J4.


nu~aislaP~sb.


I


illi


~VICg CO




- 2 au- 1,gr '


TEI DELY


un teint de lye


Itent Io poadre
Assure unr
carnation exqutbe

L Crtme TEINDE.LY8. Ike
seuMeuC seuitre. *** w I 1*a
d'oenoier en rieBs0 e! a. eanis
*dnuc. ss(o'rtlih e blapichta t;ia
l tsiaLr i | 4tt O IRIUS li d f
h\ re. Parfamee aux straits dr
Seurs. Is Crime TEIN I LYS eM
Is type le plus parfait de Ia crnim
d< toilette. son 4mploi #vile k
hile. lea t$ches de rouiseu ec Weem
irrstalins dues i Jh poussitre


La Cr'mr TclnJOr.s. (~I.c. verfamse.
antesr' Iin fpefchbeur de to I*jnrnee, embellit. effuce 1.9 eFidel


ARYS
3, Rue de la Paix, 3
PARIS


Panama Railroad Steamship Line

Service d, lrct et d pa sagers centre
NEW-YORK;CITY N.'Y. CRISTOBAL, i,ANAL ZONE-et ies PORTS de la COTE
OUEST de i'AMisRIQUE du SUD.
plus rapid et le p isdirect service de transport depassagers et du fret entire Haiti
et les ports Europ6ens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panama |
Voici la lisle de nos agents pour les principaux ports de I'Europe :
Angleterre Ecosse France
Mrs, G. W. SLIELDOM & Co- 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


EN FRil X]E
Mrs. SIIELDU0t & Co sont reprt'wnlhs::
Par les maisons suivanles:
GELATLEY HANMEY & Co
21 RIuede la Rlepubliqae
Marseille
tIERNU I'EION & Cie Lt
53 Quai Georges V
Havre
HIl.Nu PERON & Cie. Ltd
Rue du Moulin A vapeur
Boulogns/Mer
lHERNp PERON Cie. Ltd
95 Rue de Mdnis
Paris
HERNU I'ERON & Cie. Ltd
Rue de la Tranquillite
Dunkerque
HERNU PERON & Cie Ltd.
Rue Roy
Bordeaux


COPENHI\GUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & Co.
21 Alleng de, Copenhagtie
GENES
ltalie
Mrs HENRI COE A& CLEARS ;
Piazza S. Matleo, No. t.M
Geava. Italie
OSLO, NORWAY
International
Speditionsselskad
iAMBOURo, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambourg,Germany
GOTTOURCE SWI-FM EDEN
Nordisk Express
Guttieburge Swveedei,
:ROTTERDAM, HOLLANDII
Mr. H. Vogemann
Rotteidam, Hollande


Ui Mifhii 1huiorapie &


Inc. New-York

PRfSENTE


VIVA 7ONAAL


Nos


901


&


630


Le Phcr.ogr 'I he ia rep oduction 6( clique, le plus perfectioon6, doonant in rendomeut
partait et rprouvw de 980/.0.
Dars ce si.ip'le I st, umenl sont cc mbines les ctcomplissemeot de COLOwrI VITA TONAL
dans la reproduction de In Musique sur Disque avec le plus fin et derpier ddvehsppement
dans amplificationn. Le diphra ime du COLUMBIA VIVA TONAL donne un ton mervei fx; non
atiecuit, OUS entendez la musique, mais il semble que rous on tles p6n6tr6.


Avant d'achcter aucune autre mach ne
de ce genre, nous vous iuvitons a passe~
voir notre exposition dans notre magasin e,
celle do Mr. J. D. MAXWELL, Graud'Rue,
pour vous convaincre que nous vous offrons
une machine absolument sup&rieure i toutes
celle.4qui out dijA paru en Ilhiii.
L'exposition des derniers modules requs
est permanent et suns obligation pour vous
saul d'enteudreces instruments merveilleux.

L. PREF TZMANN AGGERHOLM & o


Cr me


Unobn iaolo A outr.
S'adwsrw 6 PARl SIA,

.-- -

A vendre nne agiomolhih
qakland mt dtle 1928. lome
nitthe, ayaant otrl seultnCD
1000 mil*es.
Sadresser 16, No 5219
on t (Ede 'f I te dWr Sacre-
cear.- Phone 25 3.


m a ml.-....ss. i m


Le r &^ V' -
Femmet iIte l>Q 10'04
anisildus Travbita I'hon.
I neor da oncer ao pob
qf'ea 'a seede Ia PSw-1I
Sdente, elle Jean-Joseph, ta
bone marche de i'ceuvre est
oseurte per lea soais du Co
milt.
L'Ecole do Pois Jhon pot, r
lea e ntas 6cessiteux, toondd
1l y a unso. a fait sa r6ouver
I. l tmbre.
Le comit6 rappelle aux mem.
bres tltulaiiles et bientiieu; a
i que les colisetlons pour l'ao-
n6e 1928-.162 soni 6 .perc'e
voir depuisle mois d'Octobre
II tait appel & la boone vo-
lont6 de tous; sans argent pas
de besogne. Donoez avec -
n6rosit6 pour que cette belle
ceuvre d'entiaide social to e
periclite pns.

lisque Natienale de
la RIpublique d'Hatit
Messieurs les actionnaires de la
Banque Nationale de la Republique
d'Haiti sont avis6s que I'Assemblie
Generale ordinaire aura lieu le huit
Janvier 1929, A dix heures du martin,
au si6ge social A Port-au-Prince, Rue
du Magasin de l'Etat.
Ordre du jour :
1. Sanction du procks-verbal de la
dernicre assemdbl6e g6ndrale.
2- Rapport du Conseil d'Adminis-
tration sur la situation de la Societ6,
sur le bilan et sur les coinptes.
3- Discussion, s'il y a lieu, appro-
bation des coinptes.
4 Fixation des dividends a r6-
partir et des affectations AI taire aux
reserves,
5-- Renouvellement des membres
du Conseil d'Administration.
Divers.
Le President,
Charles E. MITCHELL
.-.... ..- L -- -"-
Avis tr6s important
A vendie une machine de
Kola en bon 6tat, avec acces-
soires. Prix mpd6r6.
Actuellement en aclivit6.
S'adresser 6 la Fabrique de
kola LA TORISI ALINE.
338, Rue Traversi6re, 338.


Petite Maison
1637, Rue du Centre
ON TROUVERA
Statuettes, et tons petits
objets concernant Ste Thnr6se
de I'Entant J6sus.
Album de canonisation et
autres. "
Jesus sur paille, persona.
ges et animaux pour cr6ches.
Chaussures d'enfants toutes
NUANCES, dernier cri.
Costumes Jersey soi poor
b6b6s.
Costumes serge et autrts
pour gargonnetse
Grand assortment de Jouets.
Petits jouets gros et detail.
Venez visiter
LA PETITE MASON


Le Salon des

Elegants
La Direction du *Salon des
Elegants le salon de coifture
bien renomme, avise u nou.
breuse clientele que I'Etabtis.
segment eactclueli meat ait
a*la Grand'flu* ,1n face i I
I Icerie des CaO es d 1 rdceau
a I'ancieu Iccal des Cae
d'Halti.
Lea clients ) trouverort
comme lojouors lea miemes
sonlos el leiIt@fjr~fifftfld


-'1) 1w* a6 le rdeltL
SCela s irfe e ~ tIe.
a cB-oou 4e p.mle imUeis t res.
B sembest & ta-Parker O els
oI i no pouW4e vbus tronper #1 vo
Scherche le momp qu eat aimlmmv ntIes
reservoir de chaque Parker Duofold
pour vote suvepatle.
Ces imitations me peuvent arriveri
vous prouer lea qalit6s de I'excel-
lente 6eritur, et I longue d r*e de
service 4d IE Patker Duotold.
Lea r6sermira et eauaehons de la
Parker Duofold sent fabriqu6s de ePer*
manites incesauble.
Cette nouyelle mIa&rtiebrtilkb-
28o/o plus Jg6re que le caoutchooc
anciennement employ procure une
plus grapdepise pour ecrire et ne se
fl6trit ni se lnd ou se brise.
La pointe unusable en or iridid de
14 carats eAit instanlin6Uent- mans
pression anu moment oA ee touche.le
paper. Chaque pointe eat toigneuse-
meat treme et travaillke de tette fa-
von que n importe quellie orte d'cr.s
ure ne peat pas la former.
Lencre no coule jamais eausa cu
capuchon intirieur de la Parker Due*
fofd, laqueMe ferme herm6tiquement
Ia point quand Ia tnle cat visee i
fond, in n'ya pas de trout de remplis-
sage sur le e6O du reservoir 'air ne
peut enter pour ttaquer ia poched'en-
cre.La Parker Duofold eat inattaquable
pour n'importe quel climate.
"Mais seulement avec la vrate Parker
Duofold vous aurez cette supirioritO.
Gardez vous des (imitations.
6 grduatons de points en 3 gros-
seurs de porte plume et 5 combinaisons
de couleurs a bouts noirs.
Rouge-laque, Jaune, 4
Jaune mandarin,
en Lapiz Azuli, Vert
Jade et noir et or.


MOHR & LAURIN
Agent, Port-au-Prince*


iA

II"
\ ~ ~~~- <'3
Ia1 1 jt :'.

Lch 9Ki
AZDB6Aq#


Cordonnerie MontzCa
sand'BRue W 1738, o&064" a
HYPPOiflat M. *
Fabricant et importatearde eheauswretr taises
caiues.atppclle ses ftddeescdients tantd6 io'tkvi
Capitle (u 6A I'oerasion dp F4tes de Pin d 4Maie, e
uq grand et bel asortiiment de C h i t poew
temnes et on st ork spdc mm ent po g r- f
dei 61fdi petite ehausanroe p bde dn tL~ &
tc di ihetelbuat4..
SHninre9ttaend pstarrnsa teer. vu ,tock Vui
.hrt4s ql. peuventAlre 1ivreisA melller marisltai
ailenrsot mo'cctionnes ave Ie mle ia, $I1up
promptitdey. ;*" "a
A'couritz y Needemoitl1e'sMiesda&u ,
vilite .l.npos. .
i 0


IL r


47


.-I . -1


" "V '*":' *7 / f ^r
\\ '77J
4 ** ** >'
^V/


6


A" ", "san. '.,t


der*"

-,---- -<~i ''^ '^*r4iii~WAft -t r


* "" *"" I


~ulCO CICrLL- ~ICY ---~ __


--


I ll __ __- --


-- r)r~llllllCII


Coldt
^^^M^^ AW^^^ 'I3


. ..*.


I .


I ".i 1 '<..**


Tutc*l .'ortul .tner ei- *,- n ti i,.n ,


*.:: -




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs