PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04857
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-23-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04857

Full Text
`~ ;~~,i- ~--TTC-~i~TTTr-~-- 17--- ------- ------*-- _


D~iETEUR

M LEPHONR le ,


e ANNEE Ns 8552


- 1 * d- ( II~)'


Noplelie wvait raises qsami ii
xigoeit dse at leIteasts emIte u
It d'a daesir t u hear aava de
Ilfr dusar a eomamidemeat.
Louis BARTHOI'


VENDREDI 23 NOVEMBRB 1I M


mi les cents N-" de
i confrlre LE NOUVELLISTE I
I Guadeloupe qui viennent
]ous parvenir, celui du 6
re, nous apporte d'an-
,ils details sur le cyclone
s'aballit, en Septembre
r siir les Antilles fran-
Plusieurs de nos amis
ayant manifesto le ddsir
fire ce poignant r'cit en
Sdemandant de leur corn-
iquer le A, de notre con,-
.qui le content, nous
juyge oreferable, de re-
uire ce rfcit ainsi, nos
Iks, nos amis, tous, auront
satisfaction du mome

*IL.te mardi 11 Septembre,
I la soiree, le gouverneur
la Guadeloupe tail pr6ve-
par son college de la
minique, qu'un cyclone en
ation dans le Sud, 'se di-
it vers la Gualeloupe. La
i elle fut portee Af 1 con-
[ nee de la-population. La
6nie du mereredi 12 fut
ale, quand, vers 11 hres.,
S t se mit a soufflcr avec
ce, suivi de pluies abon-
es.
ens l'apres-mtdi, vers 2 hs.,
nent change de direction et
a avec rage, empartant
jusa u' 6 heures du soir.
Des rafales d'eau de mer, se
6pccedant avec une violence
niuie, passaient sur I'lle, ce-
bpndant que la mer montait
t rtout et que la terre trem-
rMait. On ne put se rendre
comple de 1'6tendue exacte dti
4dsastre que le lendemain, car
toute la nuit le vent continue
'A souftler.
La depression barom6tri-
ue constatee a Gourbeyre fut
de 710; elle a atteint 704 mil-
litnetres A Saint-Claude.


L'ouragan Ia Pointe-a-Pitre.
.L e s rues de la Pointe-d-
|Pitre ne constituaient q.i'un
jimas de pieires, de briques,
lde branches d'arbres, de
Wuilles de t6le, d'ardoises, de
tiles, de fils telegraphiques,
bois, de poutres, etc., in-
bn chissables, d'un aspect d-
fnt et lamentable. Les neuft
4xitmes des maisons 6taient
[dommag6es, sans toit, sanss
tres, delabrees o o nmi e
rs un bombardement. 'au-
totalement d6truites, for-
ient un amas de dd6can-
1 Quelle horrifiante vision 1
arbres. des phtees public,
ts etaMient brises do arl-
fs du sol, les branches tor.
s, dechiquetkes. Les c1-
es environnant la vile:
rret, Chauvel, Massabielle,
etaient dlnud6es, br es.
3ussies, t o u t e v6g6tation
nt disparu. Le raz-de-ma-
accompagnant le cyclone.,
avait fait chavirer.plusieurs
|brcationsd'autres avaient
a les rues voisines. Une p6-
IIolett gisait d6seimpar6e is
la slate du general Fre-
Ikult, place de la Victoire, A'
9fU de cinquante rmtres de
Le Palais -de Justice, les
publiques, le lycee Car-
SCoursMeheWl I
te douane, I' lw des An-
I'H6tel Aurore, I'Htel
us6jour, I'Orphelinat, le
bytre, la Banque de la


Guadeloupe, la Direction du
port, les docks de la Compa-
gnie gfntraleTransatlantique,
les chantiers de la Socit6
d'Entreprises industrielles, les
ateliers de FouiHiole avec le
phare, etc., etc., etaient ou d-
truits ou endommag6s.
H6last ces pertes mate-
rielles ne seraient rien si, avec
elles, il n'y avail pas lieu de
computer de nombreuses vic-
times. Des cadavres gisaient
sous les d6combres: au 17 de
la rue Lamartine, M. Lafon-
taine pare, sa femme, son fils
et une bonne; au,93 de la rue
Frdbault, Mine Piquion et un
enfant; t l'Orphelinat, l'insti-
tutrice, Mile Cognet et deux
pupilles de l'Ass'stance publi-
que; dans les populeux fau-
bourgs, des fami les entitres
avaient disparu et des Ilets de
maisons complitement rases.
Au n 136 de la rue Schoel-
cher, une famille composer de
six membres, etaient enseve-
lie dans les'decombres.
D'autres avaient tW blesses:
la famille Andre Guestel, quai
Gatine, arrive la veille de
France, sous les 4dcombres,
cependant qu'un vieux servi-
teur, le pOre Lambert,. expirait
en exhalant ses soufirances;
M. Georges Favreau, sous lesa
T II .I U jww %W '5.E.II& 1VU, Cjwl 9 09*


denoy; M. Camille Dain, 29,
rue d'Arbaud, ayant, helas!
perdu deux fils aux lets, etc,,
etc.
Car, le sinistre devnit faire
de nombreuses victims aux
llets oui de nombreuses fa-
millies vill6giaturaient. C es
bouquets de verdure au fond
de la rade de la Poin4e-A-Pitre
que constituaient lestlets ont
etb balay6s par le raz-de-ma-
r6e. Y trouverent la mort:
M. Horace Descamps et sa
soeur; M. et Mme Ferdinand
Ralu et quatre enfants; M. et
Mme Dourthe, cette derni6re
n6e de la Ronciere; Mine Vve
Arthur Rogues; famille ihs
Rozieres; la petite Blul;1 M.
et Mme Sergent et un fils; idMS
V"e Terrade, Mme Beauvarlet
et MmeBrug.re, trois soaers,
n6es Caduc; trois enfants:deo
Friberg et une bonne; M da-
me Pierre Questel, Mile Ber-
the Saget, MM. David, Maui ice
Boucard, eWt., unjeune 'ehm-
me put e. sauv.*r en se liaiptA
un imuteIa qui alia4 6choker-
aur le riawge. .aCyave.!
] Nomps n'avows, pu uaqu'ici
avoir lseaun ioutesgles
tvictimeraux~ lltr maisMcele
ci se ebiffrent, moes a t-
hon, A unetrentaie. ,.

Pitre ivit# ses adP A
fire copnattre A la peie 1i
non3s d toutes ke a
de lert, confnmaiauzo e
au cous dw c" -me-. gin
sue de bleasures contract e
pe daat te cyclone. Signalons
lea Uewt de 0

ry, av= &mte olno Irloun-

awi. daensl e
dllltet-VIIile. -




-prt- Mot M1' 6 -
S'adreseru A i rH6 A l
Bu.!iaQB.


de Giwqaret



G1eBARA & CO


N'oob iez pas


D'ESSAYER notre NOU-

VELLE CIGARETTE

S* COLON *

au Tabac Jaune et offertes

en de Jolies boites. Elle n'a

rien aienvier aux'Cigarettes

*de luxe etrangeces.


F'7


Une Ifte at Fort
Dimanche der nier, le Comiti
d'organisalion de I'ceuvre de
protection du Fort de Vertiere;,
donna it uoe grar.de le au Fort
6 laquelle assistaient de nom-
h-euaes personnalit6s du Cap-
Hottien.
Le President de la R'publi-
qie, pour organisationn de cet-
te, avai ftit remnetre une v leor
de 500 gourdes au President du
Comite. Le M :gislrat Communal
du Cp lljitien prit la parole A
la r6union.
D'aulre p rt, le Comite pour
l'orgloiU tin de I'cmvre de pro
'tecto de Ve.fttres, avait fait
part au Pei fid.nt Borni de son
project cdorganiser une loferie au
profit de4'oeuvre. Mais le Chet
de IEtal a regrettI de ne pou,-
voir s'associer un tel project
consid6rant, A just raison, que
pour une si haue manif station
i'on .ne doit .air~ appel qu'au
seal selntitiet patriolique des
.. hbatiesa. ,

On demand
- A Iouer oi niabO.
Faire lea offreas journal,


do boeo d
Nous avons reiu, hier. au MA-
Tm, la visit du boxer Thomas
Guerrier qui nous a annonce
qu'il allait se montrer sur le
ring de Varities, le samedi ler
d6cembre prochain,en un match
centre Viente Cruz. Guerrier
nous a dit que malgrk la granc'e
difference de poids qui exi-le
entre lui et soa adversaire, it a
accept la renconlre pour de-
montrer lA valeur de la science
sur la force. L' boxer a rj: it
qu'il avail pris l'eng1 ,gment de
ce match afin d'ellic.r la mau.
vaise impression produite gCen-
ralement dans le public par le
ttiste incident du pugilat Jime-
nez Papactto.
En terminant. Gaerrier nous
a dit qu'd serai! heureux de voir
Cator a-sister b la reunion pot.r
voir de quelle f con son adver-
saure et lui repareront la blAm i-
ble couduite des deux boxeurs
Jam.nex et Papacilo.
Nonus vons rflicit6 Guerrier
pour son entreprise et croyons
qua le gran4 succ6s de tous sea
ma 'ehs precedents son, une ga
rantie pour le pub'ic q i iras,
s in% douteappaiidur encore son
I tVO.I.


LE CYCLONE


CHAM.GEMENT D'ADIlESSE
M. Pierre Labis~~ire
,M.S i clientteeque son
Etab s-ern et de Tari leur .Le
Secret de l'homme Chic )) esl
trant4r6 6 la Grand Rue, en
face des Caves de Bordeaux, A
I'ancien local dcs iti -.
Les clien's y trouveront,
comme toujours, la grande
promptitude (t les soins les
plus minutieux: Coupe et tra
vail soignes.

Un camniJeurte
un st'1s6aif*',
Hier matin, vers les 8 heures
1/2, I'autocar No 3221, sur la
grand'route de Bizo on, heura
violemment un terrassier norn-
m6 Monargent Piere-lllustre.
employed aux travaux de rOp tra-
tion de la voie publique.
Le malheureux a 616 relev6
avec de graves contusions A la
la tWte, au visage, au ventre It
une jambe cassie. II a 6t6 con-
duit A I'H6pital ou it fut adinis
aussit6t.
L'accident eut lieu devant le
domicile de M. Edmund Watt.
La cl6lure de la mason a 6t6 en
parties brisde par le vehicule.

Seeielk Frauaise de Secours
Ilteels et de Bienfaisance
MM. les Membres de la So-
ciet6 etleurfa mille,et les Amis
de cette ('uvre Franco-Hai-
tienne de Bientaisance sont
cordialement invit6sa la Messe
qui sera c61ebree A 1-Asile
francais Dimanche 25 Aovem-
|bre A 8,1/2 heures du martin a
l'occasion de la fete de Sainte
Elisabeth, patronne de I'Eta
blisseme.t..
Le President de la SociotW.
F. CHERIEZ


Q 'i t s'agisse
D'O)mbrelles,de Parapinies,
.'e Pardessus, de Kimonos, de
waters, de Robs do brain,
de Cretonnes, de tons articles
d'a40 ni ma soyez *ar

TvoO *eres sm M a so6buit et
dais ammeo do wea bour-
d16W'


iolore l,.


1 i ',


I -I S


i


I


En d honneur

de Catoir

Us bau geste de Varite s
La Direction a pris 'niliativ'e
d'n tr6s beau geste en N'hon-
nar deo Ctolor. Elle a d6cid6 de
contribuir A l'achat de l'auto
qui doit 6tre oflerte au chim-
pion, en remettant an Comit6 e
montant des recettes de sa soi-
ree de dimarche au course de la-
quelle deux beaux films seront
montris.
C'est un tr s beau geste et
nous sommes d'avance persuade
qu'on ira en Ioule, dimanche
soir, a Varidtls ; car, c'est une
excellent occasion de cont i
buer A I'achat de la voiture q-ii
doilt re doon6e A Cator en sou-
venir de son bond de 7 im. 93
qui est le record mondial du
sout en tonguenr.

Nouveau cln6ma
au Cap-Haltien
GrAce au bel esprit d'initiali-
ve et A l'nergie de M. Max As
cencio, la ville du Cap-Haiti, n
saera bient6t pourvue d'ure c'-
quelte et klgante ,sle de c n-
maOn le sail, k Cap, depuis la
teimelure de la salle de Cin-
Varit,, 61lail priv6 de cinema.
Les journaux se rfjouissent
de cette initiative de M. Ascen-
cio qui procurera A la popula-
tion I'occasion de *aines et agrea
bles distractions.


ux Antilles francaises

POINAM M"T U


I-
I


'an


~a


E--~-~i-


-.~--n ii-- .i. .i-- --, -. --_~ __:;__~_~_~_~


-ll -I-I


-V.


C"P -.-- .~ ~--- --


,,


~ii;etr


I


...a vu avec quelle malice!
salliedi d rnier un tllmo till
nmriage cherchir pariout Its )1i-
rcaix de I'l'()licier tl' ait civil oi
dcv\ailt tre signei le conlril. \
la rue des Casetrnes, section suil.
on ltait A n auivaise enseigne et
ce i n'elit pas le lieu: ia la rue
lCrou, section Ist, on s'Ita t
troimp d'enscigne ct I'acte nup-
tial ne devait point s'y contrac-
ter. Las de courir tous les points
cardinaux, ayant perdu a tra-
montane, le temoin dut rentrer
au ligis sans avoirpu signer al
registre. Heurcusenment qu'oi
peIt touijours signer- apr's ct
q('il iW'est jama is trop tlard pout'
\tMre tlnoin de,.. inarige.
... a vu. avaint-hlier, unil fait
ltrIs rare a iiujoird'hulli A IPort-aui
Prince. iTres rlarec!... Vous n1
deviinrczT jilaais: c'estl l bus;
aIiquel ('taitl atteli' 111i ... )ot
clieval elt un cochier qui sava I
Imn(nager son iattelage. (Ce se -
tacle. c'est auijoutrd'hui ic I
merle blanc ct NoiuTr: (.'n. in'
pas resisted au i)laisir de le lair
voir. Ie bhuss Iorte le No. 100.
... constate (ue tles nouvelle;
Cigarettes de (ehnara. les Colon,
prennent de plus en plus un:
large place priiii les tinmeurs.
Au cin'nm, au concert, dansle.i
cafes chics, partout, on n'entend
que cette demand :( Avez-vou.
inec Colon ))?
... a vu une belle performan-
ce d'autoniobile. El'le porte le
No. 3597. hPartic (1 heures d(Ill
imalii, elle arri'aiva Sbo. iDoniin-
go, 2 hI 'rer's; elle ni rei'pnitit i
2 heures.10) et lil son entree ;i
Porl-au-l'rince A 10 lheures 30)
(Iu soi'.
:... eniivoi de Ioiis regards de
/elicilatiOi n1 1 )r(opriltaire eta t
conducleur.
w... voi(t1 du-
-, TT'Os >ilns A pssagers
s'a llusenl a' lllt'Ir Ittill-s vehi-
ctlles in lill v \ilesse (liFregIle en
pleine ville, an ris( lue d'craser
les passants o (Iu l fire collision
avec d'atires vlhiciilcs.
... verraitavec iplaisir cesines-
sieursse monreir plus prudent,



Inauguration
doe Eolle militaire [
de la o dI. L
C'est cet apres-midi, A 4 heu- .
res, (u'aura lieu, A la Caserne |
Dartiguenave, inauguration de ;
I'Ecole militaire de la Garde t
d'iHalti.
Des personnages officielset d
nombreuses personnalit6s, in-
vites par le C6ndral comman--
dant la Garde ('Hllati, le Com-
mandant de fEcole militaire elt
les Officiers de son Etat-major
assisteront A la cerimonie.

Une rdmoosmpoee
De Dix dollars sera accor-
d6e 6 celui qui rapjx osm a
liareaux du ( Matns l I'
teteull e-n cir 6g!ar et coA
tenant des papers qui noon
d'inltret que pour leur pro >*
prietaire. .
Aucune question ne oeni

keasia excepdisemel.
A vendre ane as
akiand miodle 1UI

S'adressr we 4 No
as ames
'jMar.^r- W J


<'


;*


7aft- 0, .


, L -Aj







Do moire Crrespdoast


Le S/S Ortega -es0-t
Le S/S OiOrtega) est toujours


6choue


Comme on le sail, ce navire
eatr6 durant la nuit vers 2
heu -es du martin le 12 No-
ve mbre,ayant suivi une tausse
direction est venue se je.er,
heureusementi sans bruit, sur
un ).e o, de recils, nclvironi
trente metres du rivage de
* La Pointe), cote Sud.
Pour tons ceux qui sont d6-
jA venusa.i remie,cet echoue-
ment, en un tel lieu,Jemeure
un fait inexplicable. ()n se
trouvait le C'ipilaine ? Que
taisait 11 lfiier de quarlt ? --
Ionnrquoi le ()r'legai n'avait-
il pas attendli le joiur pour
enlrer dans le Portilo s qu'til
est dtendt a i' ml nitc -ir--
quelle que soit s niiationalite'
de Ien ti' dla.s til i)ort aprrs
six helreIs di soir et avantl (G
hecttes d( mnatin i t se perd
en coiinjc ltures de tolte sor-
tes
Lai mI r de Jert nie, si lili.-
pide et si cEaline jii'itii'nu 12
novelmb)re n';tlend..it, i)'ar-il-
il, (1 e e ll (ie lr it i \ l :i rir
fi lle potur ch', ng ,C itt.l,.
[,L e \(.ll ,i n dN < [lli, I ,-; .1 l
(Ic So( l itli('l lll ViH VtIC'lICt.' %C
mil 1i souilt'ler vecr e inillpe-
tuosilt& a airc trcemnl),cr. Et
)etllIIIl six lollg" j n'rs ce lilt
le p1)s Ilagidli(tLe Sp)eclacle
pour les Jereinicns qLiue tclui
l I s' lll h iir 't.:, I l (: es
v';i tn s li:'lt(lIS t'l Il'litgkt' S (I'.
cumes sons nil liel dei phl) Il)
OiitCler iJ li t,, iil dl n.avirec
(Jl i lbri ns 1our 'rt1 [) ii, tire line se-
conde u pi)r'.s to i 's)L rs isiisi
CO Ito iI 1 1 d jle l t'll lt "' SOI. I). i C
dr er ils. It '1. -iant.
Six o~~g jours tl':n colrs d( S-


a JeFrelile


--00--


quels le navire ne peut entree
en communication avec la
terre, si proche et cependant
si loin A cause des vagues en
turie, qu'A I'aide de la abou-
I ill' /I I II/ .r .
I e ( Warbler ,,, navire de
sauvetage am6ricain, arrive
de Key-West le 16 ne put corn-
mencer ses manoeuvres que
dimanche 18 Novembre, le
beau temps etant revenue.
Cest ce meme jour q .e les
passages de (I Ortega, re u-
rent I'ordre de le quilter,apr&s
y avoir pass quclques jours
d'une quarantaine impr6vue,5
et (lIe la malle put 6tre livr6e
ant Bureau Po tal.
Ce maiin le (War bleri op&-
re le debarquement des mar-
clhindises, 270) tonnes pour
Ji nie. Op. croit que le char-
gement pour les ports de la
Colombie sera ega'ement de-
barque A .Jer&mie en vue d'al
leger autant que possible le
navire &choub,
U'nie (os debu(rass6 de toute
s:i r4 1 iis:)n, ICe ()rteg:a r'e-
ilt l, t'' p):r le W arbl)er r)
pI il' tI L'.ie lenllone. Ce tqiul
niiur lien si to iteluis le na-
vire pent etre retire, pas avant
une dizaine Jours.
Le steamer ( Ortega i qui
al l|artienti a, la ('olomhian
I.ne est un navire de 2889
' l'I nes. II est co( tinAnde par
Io (apitaine A. lledegard 11
(',it "I son second voyage en
iLIIni q and il a etc achod.)u
Nous stoutihilons que le
t\\V blcrl ui inia uin (,utdlage
si )peric'iiuncuat; i ve ale taire
sortir de la positi )i o o il se
trooive.
19)Novcmhre.


DESCHIENS
d H6moglobins
u4r1a a: . g6nB ranrtc T i fl.nfl. prwfrit par I'lltte m6dloole.
s*upir.r a 4 Is aindo orue or# x fr',,not,* Admia, ,estsJ leo sfW11Zd O PAA
L).r .. .SRL D ... ... l ..ASudr, PARI t Pu u..


Pou rlI C onsciller-Financier

l1cccNvctir (G-eneral

e,(.s Co)iiil Ic'. nilts I le .ie t vicnl pa.s le service souftrira
inie sc p ignnt ei ce tui la les Ime11 n s lenteurs. i' n'y aura
|> ,-:--..':..- a t tytjQu!'\ ; t ,', "v se l et m imen
qui i 1 scl'l ~ l yIi' Ip),ln c ;rt in;)l( t\ )oi r i rifir Icsn m ar-.
v\ i il .itliu n ,it'sm l) ( i tli :,t s. (*i tii ises, tles pes) cr, !e, t iri-
Si i) .in'It. t 1.i niict siison L tin lier. ca Ie)l [ enldrIa 'combil)en de
tel 0.i de (clio.sst ie C rtesclietc mll is (jiun I ( wi ewpse (|u'il
iCen l ;lt: ; iiil ettit int 1,: is inut l)'scr" oiles les lm arcl an.
inuire t lenit s ilt'r s, il 'WCi lies .' -- En atteCndant les 1t-
saturaitl e re i ic ii at, u lntemps l es (id e int (nl'inee arrivent, et
de la rcultc ot l :ces all ,ires so avee clleles l grosses echean-
montrent plus autives. Les ces de la fin de l'ann6e. Et les
marchlUndises arri. "'; le 6 marchandises seront encore
Novembre parr l" steamer dans les depots de la douane.
(Amor)sont encore en lDoua-
ne pour la plupia I ; Atnjour- Les Commerqants de J6r&-
d'hiui ona cominence le dc- mie demiandent instamment
birquement l 's 2 0 tones atin Ieceveur-t;6ndral d'accor-
du steamer Oi lega )) clioune der touteson attention A leurs
le 12 Novcib v. )eiaiu arri- dol6ances,en passant des ins-
vent le scanic, ((Flora) avec tructious necessaires, afinque
190 tones, lc steamer QCCule- plusieurs des employs de ia
bra P qui apporte aussi des )ouane de ce port soientaffec-
marchandises ('Angleter-c et t6s pendant celte 6poque au
un steamer de l'Aluminum service de la verification des
Line avec 44 tonnes. Diman- nmarchandises, el que plus de
che, nous aurons le steamer c6e -tit6 soient apport6e A l'ex-
a Margaret )> de la Colombian p6dition des bordeieaux.i.'est
Line, doni 'a cargaison est de bien le Commerce quialimen-
140 tonnes. te le Fisc. on ne saurait vou-
11 n ) a pas de doute, si le loir accorder plus de protec-
Receveur- ,neral nu'iter- tion A l'un qu'a 1'autre.


DEENIEWS Nouvelle

de LETRANGER

CIMIMPIIWM~N~-. CABE NIoe iAIWr e
.. 22tNovembre


Le lockout des usines
matIllargiques allemndes
DUSSELDORF Par un ac-
cord mutual, les n6gociations
entire lea companies et les ou-
vriers de l'industrie mdtallurgi-
que rhunane A la suite du lock-
out sont prolongdes jusqu'oq 24
novembre. *
Le Reichstag vote sa conliane
A M. Stesemama
BERLIN- Le Reichstag a're-
jet6 par 119 voix centre 98 une
motion retusant Is coaflince au
Dr Streseminn, minis're des At.
faires 6trang6res. Cette motion
present6e par les I scistes alle-
mands Atail appuyAe par lea tas-
cistes,les communists, les agra-.
riens chr&'iens et les nationa-
listes allemands.
PARIS-- Les journaux esti-
ment tgnralement que la these
du Dr Stresemann est inadmis-
sible et en contradiction avec le
trait6 de Versailles. Its esperent
toutetois qu'une entente suivra
les n6gociationA.
R6compenses
posthumes
En I'honnieur des victimes du Po1e
ROME- Cn q medailles poi-
thumes pour le courage mini
test au course de I'exp#dilion
arctique du gdn6ral Umbrtlo
Nobile ont dti accordtes par
decret royal sur la proposi ion
de M. Mussolini agissant en s ai
quality le ministry de I'Adro.
nautique.A la t6 e de la listed d'at-
tributionnse trouve une m6daille
en or en mtmoire de Roild
Amundsen et une m6daille sem-
bluble en m6mioire du capitaine
Rend Guilbaud qu avail pilo(6
1 hydravion fran:ais A board du-
quel Amundsen, le lieutenant
Liel' Dietrichsen et trois autres
ofliciers francais s'6taient per-
dus. En plus de ces m6dailles
d'or, des mdailles d'argent ont
W6t attriba6es aux families du
major Luigi Penzo et du lieute-
nant Crosio qui ont peri l;i
suite de la collision de leur ae
roplane avec des fils lectriques
dans le midi de la France le 29
septembre.La tamille du serge~n
Della gata qui avait perdu la vi.
dans le miiine accident a owne-
nu une m6daille de bronze
En Autriche
VIENNE M. Hainist h, pre-
sident de la republque, a (on
voqu l'Asseablie Nation le
pour le 5 d6cembre pour Mlire
son successeur.
Voyage aux Etats-Unis
de I'Ev6que de Verdun
LE HAVKE Mfr Ginisty,
6vWque de Verdun, sest embar-
qut sur le a Paris n aujourd'hui
pourNtw-York II visi'era aussi
Philadelphic, o on. Chicago II
faith ce voyi' u: I'*iviiatio1i
du comite comwmnmoratil de
Verdun.
La r6forme parlemen-
taire de Mussolini
ROME La Chamibre des D-.
putls, la derniere 6lue sons le
regime du suffrage universal,
s'est reunie aujourd'hui pour sa
derniere session. Le mois pro-
chain, M. Mussolini convoquera
un comit6 de cinq s6natea-set
de cinq deput6s qui 6tadiera la
nouvelle lot electorale. II s'agit
de determiner les organizations
syndicates, groups 6conomi-
queset autres du memegenre
qui auront le droit de proposer
des listes de candidates qus n-
rent soumises au Grand *o
seil; car, la prochaine Chambire
sera prsente au pays en u q
seule liste de 4(0 nows quae L.es I
electears accepteront ou rei. I
teront en bloc. "
Mort d'un dramaitft*g
allemand
BERLIN M. HLermann i. ;
dermanni, dramaturge allemll,
est mort ce soir.
ce SelF,"1 "


Los Btats-Unis
et la Bulgarle
WASHINGTON On made
de 'Sofla que le gouvernement
bulgare a envoy des instruc-
tions A son ministry A Washing-
ton eour qu'il signed un traits
d'arbitrage et de conciliation en
vs du reAgiment paciflque de
tons les ditfrends avec le gou*
vernement des Eta's-Unis.
A laChambre frangalse
VARIS- Le colonel Fab,'y,de
IUnion national, a t616 lu pr6-
sident de la Commission de I'ar
m6e de la Chambre par 27 voix
centre 13 A M. Ossola, radical-
socialiste. M. Cl6mentel, de la
gauche radical, a t616 r66lu pre-
sident de la Commission des Fi-
nances du S-na'.
Une fabrique Iran aise de munitions
detruile par une explosion
PARIS- D'aprms1 Ienqu6tedes
outorites, la violence explosion
qui a d6truit hier une tabrique
de munitions A Vincennes serait
due A des causes inconnues.Cet-
te enqu6te a t men6e conjoin.
kment par les autorit6s militai-
res, des magistrats, le commis-
baie de la police, des experts.
Elle a d6abli loutetois que r'ex-
plosion s'est produi e pendant
que des ouvriers dechargeaient
un camion rempli de caisses de
capsules. Toua les 6uvpiers qui
se trouvaient IA ont tW tuAs On
suppose qte I'u'i d'eux auiailt
livsel chio1 iune des caisses de
capsules ,,ur le pave d .,sphalte
devaw t le b lmiiinelt t, I:I pou-
die tfs iwe aux cjaltou h,'s de
tusi, de I'mlnlecest ,smilise au
tanis.ige.La h!ite ollicielle cump
le 4 iues et 15 blesst's.
Les refoirmes du nouveau Chhel
d', goustrnementl rouimain
BUCAlIEST-Poursuivantses
sev6res rtormes de I'Adininis-
tration nationale. M. Julio Ma-
no le nouveau premier minis-
Ire du parli des paysans, a or-
donn6 aujourd'hui q'je la gen-
d rmerie soit r6duiie de 12.000
honmmes e' (d6cre0 que la clas-
se 1916 .eraitl renvoy e'.
Le voyage de l. Hoover
Le President flu ne se rendra
ni a Panama, ni au Gualfmala
W ASILNtz1'ON--M. tloover A
board du ( Maiylund ) en rou-
te pour A map la, a adres-
se aujouid'hui un message aux
presidents de Panama et du
tiuatnmala leur exprimant son
regret de ne pouvoir visitor ces
deux r6publiques au course de
son voyage de bonne voloti6 en
Am6rique central et du sud.M.
Hoover a l'in mention de visitor
Li IL vane et peut -tre le Me-
xiqiue.ll s'aritera 6 Montevideo
et a Si-Domuingue.
.. -" .


Une grenade

explose...
Avant-hier, a7 hcures du ma-
tin. le silence du quarter du
Bois St. Martin fut, soudain trou-
ble par une forte detonation :
c'6tait une grenade qu'un indi-
vidu qui, jusqu'ici n'a pu 6tre
identify avait en sa possession
et qui,.s'6chappant de sa main
tomba sur le sol ou elle explo-
sa violemment. L'ho:nme a 6t1
gri6vement blessed et dut 6tre
transported a l'H6pital oa il su-
bit, hier, la trepanation.
Comment cette grenade a-t-
elie pu se trouver ea possession
de I'ndividu? C'est ce que, sans
doute, I'enqu6te de laolice de
voilera bient6t. Jus:v;u'1 present
le seul renseignemeat qu'on a
pu obtenir du bleqs6, c'est que
a grenade lui avairt it remise
par un employed civil du Service
d'aviation du Pont Rouge.
La Police pursuit son se-
quete.


E1OS IDE JERIIIE


tenu de son porte monusie A
Alonzo. II n'avait que 4 dollars.
L'eutralneur e.o eoatenta et ie
boxer out Ia vie samuv
Man il poria pain* t so
agreomr ltat


La f6te

de F6mina
Nous annoncions, hier, que la
tWe litteraire et dansante que
Fdmina ofrail samedi dernier
at qui ddt 61re renvoy6e en der-
ni6re hears, aurait lieu le ler
decembre procbhain. Cependant,
apr6s une reunion des membres
du Cercle, il a e6 decide d'avan-
cer Ia date de celltse soiree qui
aurait lieu irr6vocablement de-
main, 24 novembre, dans les
salons de l'International Athletic
Club.
La parties litttraire comment.
cera rigoureusement 6 8 heures
pricises afln qu'elle ne soil A
aucun moment trouble par
I'arriv6e d'iivilts, ceux-ci sont
pries de se tenir 0rictement A
Iheure indiqude.
Nous di ions aunsi, hier,
qu'une brillanle Contlreuce soe-
ra prononc6e. C'est M. Antorio
Vieux, jeurne avocal du Barreau
de Port-au-Prince qui s'ad es-
sera i A'assistance. Un bal sui-
vra celle parties littdraire.

La plaie, pre idece des cultivateurs
de tabse
Notre contrtre du Cap, Les
Annales Capoises, signal que la
pluie, qui survint pendant plu-
sieurs jours dans la region do
Cap-Haitien, a sauv6 des mil-
lions de plan's de tabac qui al-
litent ire stremen! detruirs par
la schereste.
Notre confrdreconseille qu on
organise un sysleme d' rrosage
rogulier des plantations ; car, si
I'on s'en remel sax caprices de
la N ,ture, ces plantations seront
A tout moment expo+ieb A un
desistre epouvaitable
Elargissemenl du Chemin-des-Dalles
Depuis quelques jours d'jA,
de grands travaux d'dlargisse-
ment ont t6 entrepris et sont
activement conduits au Chemin-
des-Dalles.
Cette voie publique qui a pres-
qu'A toute here du jour une
circulation trks intense va 6tre
consid6rablement large avec
des portions de terrain prdle-
vdes des propridt6s privies Ii-
mitrophes de la voie. La re-
construction des cl6tures est A
la charge de l'Elat qui les tail
recoustruire routes, Rur un plan
uniform et en masonnerie.
On pr&voit qu' I lachivement
de ces iravaux, le Chemin-des-
Dalles sora A circulation double
au lieu d etre en sens unique.

Le boxeur et son entralneur
Mianiel Alonzo, dominicain,
6tait I'entralneur de Minuel Ji-
menez, le boxeur.
Jimenenez, dans la measure du
possible, vient souvent en aide
A son entraineur; si bien qu'il
lui avait promise une valeur as-
sez rondelette s'il triomphait de
Papacito, dans le match du 15
novembre courant.
On sait comment flanit ce pu-
gilat, el, na:urellement, Jimenez
ne put tenir la promesse taite
A Alonzo. Celui-ci s'en trouva
fort marri. Lundi dernier, vera
les 8 heures du soir, il alia trou-
ver Jumenez et lui confia qu'ne
temme, qui avait pari6 25 dol-
lars sur luo et avait gagna, ddsi-
rait lui oflrir 10 dollars qu'on
pouveit avoir sans retard. All-
chA par cette subaine, Jimenez
parilt en compagnite de son en-
tratlneur. Alonzo le conduisit
dans les parages de sla Maison
Central, quarter tort obscur et
propie aux mauvais coups.L'en-
droit trait divert, r'obscuritl pro-
lond.. Soudain, Alonzo se cam-
ps devant ioe gant q'est Jime.-
nez et dardant la pomte de son
poignard.contre sa vigoureuse
poitrine, il lui cria: : Lia bourse
ou la vie I a Jimenez pr6Mra
donner celle-IA. II versa o con-


Une poudre qui edt
douce qu'une plume! I
comme fair. Duvetense
me un 6dredon Voill 9
dissent ceux qui se Ml
de lia poudre Exelenlo.
s tend doucement so
peau, laissant une floe i
cule de poudre qui reml
peau aussi doucelqu'une;
tnre d'artiate.

EL'EE0TO
Est un triomphe pIO
toilette. Elle am6liorera i
porte quelle complex,
elle est ddlicieusement
m6e. Elle est livrte en
teints,Bruo tonc6, R,se,
et Brunette.
En vente chez tous lmq
guistes. Pour 0,25 cts.
meant. I1 est exp6di6
ception du prix.
EXELENTO MA13El"
COMPANY j
ATLANTA, GEORGIAt
Agents demands

Ferivez pour rensemt4
ie* pA*t,36gne
dtat4
WELLINGTON -
tes da refereadam s
hibition seat eacore
htldi at asmat
d 00,000 oiu, I.
la premiwreimstaw s
M d4 besm m


Lits en Fer et en Cuivre, les Glaces, Taleaux Chaisem & Dodines, Jeux de salon

ticldes viennois). Glacieres, Arnoires, Coiffeuses que vous trouverez chez



H. BALLO I Ftls


SONT des ARTICLES DE PREMIER CHOIX DON'T LES IPMXSONT

ABSOLUMENT MQOJIQUES


*' 1, 46---- 0
-^ -^ ....I ,ik' -.,' n-l,-o-._t!. n 07., ;-


trddie du iestd. us

S& rin. d ale 4
active parlnmn
la noua, do






Un incen
AUX
I ARIES DiE PA.
Hier martin, vers les 9
un long cri de la Sir6 ne
ca qu'un incendie venas
ter en .ville.
Le feu, en effet, afit
l'tage des magasins d
phal Brouard, aux u A
Paris ,, Grand'Rue.
Les pompiers arriviA
retard sur les lieux. La
vre des vannes hydraul
la concentration de I'a
point menace furent
pides et bient6t la lu
menca, dnergique, co*,
fleau.
Le rez-de-chaussheotii
ve le magasin n'a 4pro
cun dommage, IN'difice
me a peu souffert; maisl
les marchandises qui
vaient A l'tage qui sert
p6ts ont bri-l.
L'incendie tut nergiqt
combattu et, fort heureua
fut vite circonscrit, A '
l'immeuble ou ii avaiti
Les pertes causes par !
les causes de l'incendie
encore tre tables.


Le Titn$ Ma

pgiM M t


wrnlmcZ----


.cf.


ag MR Im


- --


-- --'----- --------.I- --- -- -- &




___ ____I_ __


S

i~d


I'
' rA


f. -
e' '


i 1


=^l-^-
'B~l


. 1


Tout ce aui brille n'est
pas de l'or

Le CIRAGE CHERRY BLOSSOM donne on lustre
mcerveilleux et fait brillpr les chaussures
du matin au soir.


CIRAGE


CHERRY BLOSSOM


PRS!- RVATIF


IMPERMEABLE


EN VENTE CHEZ

Alphonse HAYNES
115, Rue Bonne-Poi


DIMANCHBE


4b.'2oetse


ilmpena
rmIto
Entr6e : 0,50 ; lcon : I.
A 8 HE;,RES
Un vrai regal rtlsliqr m I$:
omian
DUN .
jeunehomme

pauvre
d'Octave Feuillet. 8 parties
Mise alt c6ne de G. Ravel.
Certain conflitssentimentaux
oat de toe le tempe,
Cast pourquoi nous vow pr'-
sentons les hiros d'Octavr
Feaillet tells qu'ils. pourraient
6tre de nosjours, favec aos mo-
deo, notre lapga, notre menta-
lilt. t
Lea interieurs soot meublsd
avec godt et lea exterieur sas .
situ6s dans des paysages 6vo-
cateurs et d'ane [uminosit qui
convient eractement a I'esprit
de I 'Euvre. r
Entree : 2. 3 et 4 gourdes.


Iis tit'aitce Co


Vient de payer a JACMEL, aIpres

deces de 1'Assure, une Police de Or.

5000,- sur laquellc 1 SEULE prime

de Or. 105.- avail ete verse.


EUG. Le BOSSE


&


kI- -- - -


'auto volee
ET LE
bock frappe
kwberto Vasquez, domini-
35 ans, ayant eu besoin
automobile et n'ayant
S(I' argent *pour se la
I, ne se gena gure: tout
ement il s'appropria une
e qui ne lui- appartenait
La Texas CO qui fut, en
ence, la victim de Nor-
porta plainte. La Police
icaine se mit aussit6t en
et un mandate d'amener
Wss contle l'indelicat qui
'g9na pas non plus pour si
mit a frontlire entire lui
agents dominicains.
igtamioa -evertie st-
la recherche de Norberto
_t reh ouv6 lundi soir, A 8
,aen charmante compa-
et en train de rafratchir ses
A la mousse d'un bock
frapp6. 11 fut aussit4t ap-
UlSd et sera tenu A la dis-
plon des autorites policitres
sicaines.

Radio
Fr, la Stalio H. II. K.
radiofusera :
AM p. m. Orchestre du 2e re-
Uet U. 8. Marine Corps. (J.
Garvev 1st Sgt. U. S. M.
cteur ).
at's my weakness now.
.Clo-e.
p9o BusyI -
like a melody out of the
's a great, great girl.
o lips.
ip. m. Lecture par le Ser-
Technique.
P. m. Selections de chant
S. Watson. Acco pagne-
do pianopar P. R. Coffin.
out and get under the
in your own back yard.
t are you waiting for
m. Recital de piano par
ifin.
sody in Blue,Gershmin.
a Good-3Bye Paraphrase

Ti;I PTIA
md ub as-.

in. q i oumI


Les f6tes

religieuses
PRESENTATION DE LA S' VIERGE
Avant-hier, 21 novembre, dtait
la fete de la presentation de la
Ste. Vierge.
Elle fut institute en 1372 pour
commemorer et perp6tuer lc
souvenir de la Presentation au
Temple, par ses parents, de la
Vierge Marie Agee de 3 ans. C'est
la fete des Pers6v6rantes qui
preparerent sa comm6mor.tion
par une retraite de plusieurs
jours. Le jour de la fete, il y eut
A 6 heures et demie du matin,
messe A la Cathfdrale de Port-
au-Prince et, dans lIapres-midi,
ii y eut procession au course de
-aequette lmtage de- a Vierge flit
portee dans les rues au milieu
des chants et des prieres. Au re-
tour de la procession A '6glise,
la B6endiction du Tres Saint Sa-
crement fut donnee.
LA SAINTE CCILE
Hier dtait la tete de Ste. Cd-
cile, patronne des musicians.
Elle naquit A Rome d'une illus-
tre tamille et subit le martyre
en 23-1. Les musicians 1'ont choi-
sie pour leur Patronne parce
u'en chantant les hymnes au
Seigneur, elle s'accompagnail
d'un instrument de musique.
Chaque annde les Pores du
S:minaire commemorent tou-
jours la fete de Ste. Cecile; en
c=lebrant le Salut du Saint Sa-
. crement suivi d'un concert or-
ganis6 pr la fanfare du College
et d'i., charmante et intime
reception.


Le Fromage

KRAFT
Pimiento
Saveur diliciesse, surculette...
C'est le Fromage KRAFT Pnientl
Le goat riche et ddlicat du
tromage KRAFT Pimenllo, pro-
cure une agriable variation k
'. ImatoaSU dr. I&MA-4 I KRA0
Pimento etl one combinaison
de KBAFT American Cheddar, et
* de poivre espagnol rouge et mur.
Bien soigne pour la saveur et
* pasteurise pour la purete et la
preservation, le fromage KRAFT
eat emballA dans des bottes de
Sterblanc hermdtiquement sou.
Sdies. Le fromage KRAirr en ter-
blancss'tend facilement et dou-
e cement. II se conserve sans re-
" frigeration et eat toujours ab-
- solument frais et sain lorsqu'on
ouvre la bolte.
SLe fromage KRAFT Pimento,
aussi bien que les autres qua-
l hts de KnArr, est vendu en
pains et convient pour 6tre cou-
Sp# en tranches.Il y a une grande
varidtd pour le choix et vous
pouve Wtre certain que chaque
. pain, pquel, pot. ou terblanc
eat 4galement d'une fine saveur,
d'une fine puret6 et d'une fine
quality.


Chaque paquet de
tromage K fAT perte
due de Fabrique:


Vaniets
CESOIR
3Qcso.det
Sim":"


veritable
cette mar-


t S votre fourmeur n'a pas le
tro KRArr, il pout robteni,
Q Pawoy aris C, Ir
Port-an-Prince


Occasion exceptoqnnelle ,

Au Paris 4azhr

Tres beau iLr~pletspou
hommes l eniants ern e-

ritable Palmbeach a des

prix drisoires.


ON ,TROUVERA

Formes et chapeaux garnis pour

dames derniere mode.
Toile A Matelas supdrieur double larger


Chapeaux de paille fine pour homines.
Jolies cravates de soie superieures.
Soiries toutes nuances, dernier cri.
-CpedChi u,.Cr6Ape Georgette, Sole lavable.
Chaussettes et Bas de fil
Pardessus pour hommes et dames
Chemises blanches et couleur sup. pour homes.
Guirlaides de fleurs d'oranger pour marines.
Ne perdez pas de temps; si vous voulez entrer dans un
magasin et ne pas en sortir sans 6tre satistait et ne rien
acheter, allez chez


ou les Drix defient loute con


I
, I
I


1~7,


II


currency.


-KlaLtJifHf


Toutes les Polices

DE LA



5 HSUMINCI CO


comprennentla Protection contre la

Foudre sans augmentation de taux


Eug.LeBosse#Co


Une visit s'impose.


I
h


- I


.r C


Co., Agents


7


I


--


mlmmmmmw


_--~---~Le~i~~


.6--oAWpq


__~ ~YYI~CII- .--YI~LL *-~LI


~`t~-~ I$Hdlirapbrii928


I


PAGE-3





Li iiATi 25 Novemibre Wi ----.


iPoudreTEINDEL

i donne un teint de lys


LR a cl t: ir, Mck,'l rjice,
SCrkvr T. nit(I.:;.
S i; ;, -.' I . .
IL, r i L -. i ,..
c. m .L .. .
I 1'- ', 1 ,, r t^t '" I (*ir
S n. n,,i, t i il ,+ ti il/ 1


i 7 rii orr,


Piudrle idd
ad.hrente. dui
C,mlrc;c lu :Ira
nesse. eribeliil


1 ~' ; ~. p~9*--eJ:~
S.


-- .~.. 'S


Sii' ii n'u inais eti' ait
Cri q(ii nie penll, re udIipasse.
1\ol( lChalnipcfnc

F. SEJOURNE
'Pi pare dans des conditions rigoureuses
D 'ASEPSI E
Preparation el Vente
rilAiMACIlt.'F. SEJOURNE1
A nrigl/ ', es iues Rou.r ex du Centre.


Bar


c
n'
ri


ys-



tle inpalpabi,
par tium diMcar,
chlet- -'c to le*.
a-- -. 4


* ie r~ac Its raud..


I


A.RYS
Sre d- !F Paix 3


'Pour s si'-

nistresdusud
$ouscriptions recueillies par I
le Comite de Secours. I


Report G. 2(
Grand Orient d-Halti
Valeur recueillie par
notre Vice-Consul a
Amsterdam
Valeur recueillie par
notre Comnul-General
A Barcelone


61.872.32
100,00

150,00


12.00


G. 262.247.32
(A continue)


Horne-Linie
Le bateau Mira v, venal
d e Kinton, eM atllendo.' ici
verss le 24 couranti partint
pour I' pe via les ports du
Nord prenbnt le tr6t.
REINBOLD (t Co.
Agents


-... -----


La Belle Jardiniere


GR ND'tVUE1521.
Vient de recevoir les toutes d Ce ~&,bi de arises
Jarretieres.Chapeaux fantaisie 'SrIt. elct coh "aalso.ts pour
dames et fillettes; Souliers etcos tWms d'eofaltstinosiqu'une
tres belles variety de cravates et perle spoor robes. Le tout
un prix cxceptiounel.


minus


Elgant Calt oi I'ontrouvera les meilleurs consommations un service irreprochable
ANN=-


A vendre
Vi! inio' .xv' 75 nlisqles
Machine Underwood I pour
buti aux ct di' ers out ts ar.d-
dcles.
Sadre~er san Cpitaine
MERRIT'T II. S. M. C. Rne 4
Avenue P. Tl1. M. C No 81-3


Dernier mot du Chic


LA PARISIENNE

Angle des Rues Republicaine el des Miracles


Port-au-Prince


Phone 2006


- rand Aasortimnt d'Articles 'fEltgnoce


B


Les Souliers (Marshall,

pour Hommes

Quality garanti Elegantls elt

LES RICHELIEUIX 11 IabTEi
'MAhQUES DE CHOIL

Chaussures pour Dawmes


Lesd fri F n"
Les L eauvile _.


gie grande va.idtid de Soasliers aU'
mpspords pour la premAire loi eoais laIi


.~ ~


Nos complels casimirs pour }eunes-Gens
Venez visiter nos divers layons, C'est le derniercri'de. grants Bounevrds.
Complete drill, Tussor, Gabardine, Complets noire poor ltilete d ile ki a b Colmpile W
Serge bleu-marin. bous en avons pour tos s e 4" ,
ne. A cause..de notre importation on grand, nouns fideo dep DAt dmaaidl M,
Vente en Gros et Ditail.


Ved i Gni
La Ved e Pa estd, de rdto' r kwd
Sd jus j* le.drle iumee inrai*,g
Novea t. %t adu matia.
ILIrsot o lT A prendre leur carte i
sauo.w oawl a de. ar en tace da lBujn
Compagnie Electri4ue, de ce Jour,
Port-au-Pne, tne92 Novembre 1928.
Frilthis .LETELLUE


L, bateau (Cattaro, venaut de Santiago de Cuobai
Capital verse le 2 Dcembre, no route pour I'EuroI
ports do Nord, pren at du fret.
REINBOLD & 0o
Port-au-Prince, le 22 Novembre 1928.


Colombian Steamshi

Company Inc.
Le steamerNMargaret. venant de NeW-York yia les
Nord,est attend i Pori-au-Prince tl 24 Novembre
11 repartira le m~me jour directement pour JertmkI
poor les ports de la Colombie pregnant trdt et pasel
Port.au.Prlnce, le 22 Novembre 1921
COLOMBIAN STEAMSHIP COMPANY INC.
GEBARA & Co. AowQmt.


-Il atjow Sns d
danger danW ij4est


L tiermesa dangeruii
puUulent dsan le a#
glomrations. On no
peut pas toujoursn vter
lea foulei-mas il a t I
toujoursn poible d
,9.pr6rv de tvwd t
olanw de eouiaoLm.
POIa y My a "as* do
to tI. Al -
-,rIlw triqusam-t i s
--u -s laltml ag. iu (
SAVON !

LIFEBUO
le Savon
pour la'Sante
Leer B&t. Co.. Boston Mau.. U.S.A.


--


Un massal a la Cr6ml Sinltt I
,xr" cares pour Is !I _heq
S maix d'un onto -o pa.fren ii
wd.n t m Ios pore do IA
a .ORtEIME S.6IM
MODE V'EMPLOI. ft e ? Af Pa kS a



Maison Ch. N. Gaetjei
Donne avis aux clients do RIUM NEcrAn qu'4i
da e son Rh m se tend a aux rrix sulvants:
RhLim par gallon En 10cos
RIaunI coaurl ds8,00
SUnum coA th 10,00
Hhum *( uue 6toile) 12,00
Rhu n "* deux 6toile.s) 1400
i Rbum' ( troist loilrb ) 16.00
I m- u *' *"( " !' " '.::q'. f -.', s) 2",.0 '0 .00


RIHUL11 8uLT.El
ans 6toiles olGde .,s0
S( ane iles) iW
**(4 ie) 6 5....
v o lk kRIA^W t4*


LESi
004m


p.-


Nol"


_ _~ 1_


I -------~ ----~ANNA~


-- - ---


-q - -


--- ---- ----


_


---- ---- -


-----







University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs