PRIVATE ITEM
Digitization of this item is currently in progress.
Le Matin
ALL VOLUMES CITATION THUMBNAILS MAP IT! PAGE IMAGE ZOOMABLE
Full Citation
STANDARD VIEW MARC VIEW
Permanent Link: http://ufdc.ufl.edu/UF00081213/04851
 Material Information
Title: Le Matin
Physical Description: Book
Publisher: s.n.
Place of Publication: Port-au-Prince Haiti
Publication Date: 11-16-1928
Frequency: daily
 Subjects
Subjects / Keywords: Newspapers -- Haiti   ( lcsh )
Genre: newspaper   ( sobekcm )
Coordinates: -72.2803802891673 x 18.5142993036392
 Record Information
Source Institution: University of Florida
Holding Location: Bibliothèque Haïtienne des Frères de l'Instruction Chrétienne
Rights Management: All rights reserved by the source institution and holding location.
Resource Identifier: aleph - 000358166
notis - ABZ6468
System ID: UF00081213:04851

Full Text



e- maladmiv -e-eam ..t




,,NE .NCR (HAITI) VENDREDI 16 NOVEMBER 1


de ....s atltres esp#ces, qui ne Alt"
cepetda ie moms son on ANDE OCCASION
Sq le.pr6tre catholique ANDE O 11 U
Kftrr nQwv f i i mrt ompne de Ia choir par un 111I'
ge 'cat que national GR ANDE RiDUCTION
.nA.ionaI dt i'esthien; maei cc n we6 t
S,18, .p sVout si, par d'autres c6tes, G AN r U I
St FIN. il reste vulnrable aux agres- SUR
me "(r ed' 14 etr . e sions de cette ime chair; il ISTC UES TTrODE
( oir le numdro mercredi 14 onbre) ne doit tre victim du corps ; DISQ UES ODEO N 1P ti
S s per aucun point; car; le cas
it que se pro talent pas de .mfeasr er -. tch&nt,son exaltation ne doit Liquidant Iaocien stock pour laire place 6 de nouveaux
e s t essenel t bralementdes dtrines, mais tre retenne en bas par rien lylvagm, nous faisons uo grande reduction des prix des ... voit, avec plaisir, deps
de l'Amc, car c" a qu'ils s'efforale~tl n Ineme de dense, et doit avoar pour Mues ODWON pour L'NE SEMAINE SFULEMENT. quelques jours avancer les ra-
ie, et A cette la le temps de viure coftfbrni6ment objectifla transfiguration pos- N'oubliez pas 6 cette occasion que nos auditions de Mon vaux d'embeltissement du Bar
Iet de I'homme, de .- 6 ees. sible. x, nos Chaosonettes de Mistingoet, Gouin, Mil'on Laver rrminus I. Ce sera dun bel
Wuelle s'adresse. e Commeautrefoll les sectes 11ine peut etre une Mlite spi- tc., nos Operas et Operelles de Charlcs Friant, Ninon aspect, non silenent pourl
ique que tote r- phllosophlques pour la propa- rituelle qu'b cette condition si lin, Di Mazzei, Marie Thdr& se Gauley, Emma Luart, Roger aulcnioiiet mais aissi pour
Sprincipe, admet gation et Ina pratique de leurs loign6e de I'dtat actuel de lMrdan, 1ieu6 Maison, David Devries,.tlene lBillol. Miche- I o u ir ip--Mars. Ains
oeest une synth~ : croyances, les colssions re- l'humanite. Les confessions Villabela etc, nos chants eligieux,etc, sont des disques l n breux clientsde c
et un corps. ligieuses, pour lexercice de protestantes peuvent, sans mi- 6msolument iitdispensables pour toule bibliotheque pour lris lwati CalY pourront d6sor-
l'Ame devient ap as leurs cultes et ltell enseigue- racle et sank grand effort, voir u e soiree et pour lea tiles prochriues. mais siroter tes boissons excel-
'est le grand prob- meant, entendent Ire choix augmenter leur popularity au- DIaQUES SAL BERl 1' lentes dans un cadre don't Ia co-
0blme troublant t- d'individus check* I uels le tour d'elles dans une socitW | st arrive une tr6s belle s&ie de disques Electriques quitterie n'aura rien A envier
Ia Nature elle-ime facuitspirituelles olt A ce qui nest pas encore rmeire ,LAlaT.artlUtes de renommme mondiale et D'UNE EXTRtME aux res bl(issements du
hes des religions point vpps qu'elles pour le d.lachement, san s CEUR qti tail a sp6cialit6 de ces disqucs Ires apprecits imcI genre.
philosophies. Nous na- commandent en maltiesses a pour cela jouir du prestige q i Fiance. NohIu: (e .devint de tells tra-
Ai la pretention ni la 'instrument physique; 'indi- environne la religion calho i- PHONOGRAPIIES vilx sc perilonnell ent cut
u4lamrd.r aee i2aob minatch.esi mlael t n~ u q~Ie romaine rien que pari,e. Nos nouveanx modules de Phonographes sonl si sup6- sa flion dapplaudir alx loyaux
element de ce probt ment caest, dans Ia dualltd hu- it idu celibat qu el e impose. urs et sa convenables qu'achelant ailil urs on paye deux ellorls de Widnaier.
ce que tousadmettent, maine, I'Amie qui command, 11 fail heau, en effet, exalter trois lois plus cher pou ia mtme quality. A
l'Amne est immortelle. mais chez lesquelles I Ame a en chaire.ffort1. 8 Ji i BAZAR O IEON ... oil, dep)utls (Iuel(lesjours,
ce que le corps de- atteint un degr6 devolution ration "d'4 d ionib-reux onvriers q i ins-
apr6& la iwoA t i nia tI e roire au nelles,j T siJ1. i'ntd eks com c sait:. il se sa- ei%. 'f.t et 'im- satisfac. e e o a r yany g ccs dans la tres vaste halle
ses part1esa Mitt.. peQsih*detoputgtouragres- gsniseesm itfifoyer. ? ANGLE GRANDRUE ET RUE rEtRnU o1 so tro'uvaient les magasins
les ne disparaissent sif de la part de a nature phy- fTo0usA A U, q .N.lRETAUPINE Ide M. Alred Vicux. Ce local
-fait, sont restitu6ea sique.us vaut ur I I scra dici (lenmain soir celui des
physique pour ser- C'est ce.--rkpultat irituel catholi t irvent don't - ves d'Hall que diriee avec
autres fins da" Ie magni et A I'e1 fqr6eur s rpode de tou t* 1 sidenl Wilson transportani u e ut Ide boine gi'rAce et damabi-
,tromtoire nat eml n colel donner ^ confoiretu rs .o o,,,ait S&G Se t UniversiIl6 flollante. ,.st ;rrivA Iit6. Ei.niuanuel Florville et ou
laboratoire natutel, cole donner le confo 1 ,ye t ta & G -s s oienWilson, .. trsportnto'i: s t
|ussi bien rien ne m un 1.qvelituith- In lvie. no 87 In' r alLa HLavanevenant de N w-Yo k Ics is ot toujours t ouv,
s en ren ne e n ptit hu- la vie. no sens lari t l avire ail un vovag ulo avec lei meilleutir accueii les
secr. tlusque m4me iu i frqut c Ite navres les plus choisiset les bois-
le Bureau de Officier G .bles. Avec i
Squli porte les spque noue a~.Se C ais q ue 'on ela posen ur ns Ot1 aulo hcal, et.Ie service or-
retnd m re qut I g I ut de e I vil poor ia section.Nord Ccs etvendredi proclainnl ,23
Ae a matire de llep ,o-, ue des Iaert a e lr C nregisi'r : 67 novembre u'ura lieu I'ia, ans ave ds garcons Irs
e, s ..Ailrt.g..1i (.-fel tt-a I 'Ecoleitirte bien styli&, I'on naura plus rin
eil f "e M estnie on de l'Aie v c s Garde dllaiti. (dsirer lorsqu'on ira prendre
qu'elle n 'est que 1A 1j yivre p pel sedk Cator Tourlmmeo on le petit dejeuner, ou lIapp6 -
Set destine pas- L'a e et l1s mortifica- IqltesU q 1 rat s- Hier, A 8 heares du martin, Le iendedi 5 dc e I, o Ce conso'i du soir
Schdanger: tiopns, d olene ces princi- ivin, n-qu le aWaldraut Horn est arrive prothail arrivera Port-au-
Wtont fait que passer; pea, ayairt po t l'asservis- .rire Cme A n eF ice A Port-au-Prince syant A son .rince re pre ier des nonibreux a reard6 orc piti, avant-
ne sont plus. ) segment absolu duo n ne xt rieu l1ae we board Sylvio ator. L'athl6le a navires lou istes qui doivent hier aprs-amidi, A la rue Amvri-
A la lumikre de ces peVt justffier ai elt ie ne bo a-t a i pa- r sceueli pr es reprsen- nousvisilerdedcembre A avrl. caine, un pauvre cheval, mai-
'de Vu e, communs A cdlibat mpospar -le. oli- rielle u u tans de IU.S. S. H. el du Comi- C'est le aFranconia. de lan Cu- gre, pouvant peine se mainte-
lees religions et presque cisme romaia~,Ac qulIpr#- e nou!f t d .1. o.lympique hailen. nardLine. arriver 7heu nir sur ses jam es d faillantes,
.ks philosophies, il est tendent tre ses reprsustants. bu se k .dn fltve rmlt6 flottante res du martin el parlira a 2 heu- n avant mine plus la force de
|e le corps physique C'est d'une concepUonjdevee apit plus1 s -Hi nialin, le t i, (rstl- res de I'aps-midi. I deremuer sa queue pour chas-
punvehicule au service et inattaquable et I'Egse ca- le la --- slhs s les mouches qui 'imnortu-
ire*de ,'ime; l'instru- tholiqueqa,decechef, parap- ervent it que-sl'fi LA SOIREE ODES (LON a u" i se(' I ait, iO
tl e ese sert pourse port, aux auR D cokeOssionsansesO LONvLtASOiliEES ( aCO Lo-
r et s'exprimer sur ni ettenj, k luu ,des b i ie, l ) (I(te o iete
derPces'pm. u pdettent cu d.Popr Idler la o OLON ia Manufacture Hallienne de etIant sutr Iles piassnts un r
ie corps, une fois qu'il ctins sacerdotales du Le :1n 'ro jo mei_'de Cigarettes GEIJ.RA & Co organise une Grande Manitesta- gard vitreux oul se Iisuit toute
e s s manage, une situation nette- a vie i ,Ion. Ilu
mavle proprerelevant ennt-suptrieure;elle fait bien 1 InetreuiaoousI. e rr topier roee a cele efet est ie Sanredi 17 Novembre oe, atn leis se son jens
iet de Ia physio- d en etre lalouse. ;1i Iic i ha dt c euee, an temps de son june
parfois, ii est telle- Loin de nous -la pens~e de rment es tt proc auiu.rge, le dslaissc avail d, rendre
rublie qu'il ~ rtendr l.dnave 6te toute Port s-Prn ce, nota1ment, BAR TERMINUS, AUX AVES PIeut-tre avait-il 4t le chevll
l'Ame et s'alourdit n6S .:.Pau monrire. il faut sophie, d -ce nom, doit IYHAIrl, ELDORADO, DER FIX.etc... il sera fait anx con- cap)aragonne dor, chabraquede
Momplissement d9 pDnse ,aeccertain'eunesage pouvoir nous y inciter. Le sa- m leitr des distributions graluite, de bodies de I igarettes velours sur lequel quelque ier
recent aniwalm, s cerdoce catholique est, A ce| OI.().,. general paradant aut son d!
LR-nailfanut ssll~ .^ > 9 plintde vue, une haute cole .... -- tambours et au bruit des ca-
a^inQi n'ouvrelnet ne ut ouvir i J rd ** "nons, peut-'trcavail-il*t6 jadis
ne dmot a" u II s. ilei east A n e r an put oie B lle Jard i ere ieage fringa-t qui irat al-
Yeele d I.o *, en vue des haules tu qu'im- (R.AND'RUE 1521. voiture, peut-1tre tait-il,antan,
ee an te pique cet effort b6 An sn ce beau cheval qui allait lam-
irvdmduensd e. l' .11 ''a' is,i pas que pr. cinpe i ce .n'st Vient de recevoir les loules dernires nouveauts de Paris' ble sous le cavalier deant
iret, ans ideso ide lAmepi U |apariu O. 3 u rs er n sesa plicaplos-s a iarreires.Cham aux f'antaise garnish et combinaisons pour caressait sa croupe dep rn
icuet, auli de Ame it tpe o 'a tme et e pratit dumes et f8letes soldiers etcosmtunes d'eofanlsainsi qu une cravachelt Mas. ajounrd'hu, it
6e corps dew.o rue s1t ,1lscpttibledl rue soks lru- tese t rs elles.varitt6 de cravales et perle spur rubes. Le tou I btaetverslsaquele nul ne jetalt
*- dse .- s.e dcl pa.our En touts on juge uaI-bre .ses npritepth't. nil e moindre regard et que ta
I ,re dt-fl, +d'lPir1 e .icM'u de la !m n li.utl. Oue la oi htlien. ie - ,- s'4tonnaient de voir dans la rme


Se i- c lrnelle: i1 y a enfrettlourd soit a.en'mesu dIen ce triste .tat.
ledi p ente Mr a thIis tSTILL ERIE de P INCE avu, hie rri
M instincts, aru "tv aVhtale i i 6 16 nts'nbcessire A S w.hAe I'arrivie
Smtincts. n h table r ueoralisat.dn,' les a A parlir. dn ler Dcemkr.nous- sero s en measure d'ex- Cator, les boy-scouts ora ot0r
[ Sjui.-minuftO u ;,tta etIuoA "urset 1 AAI"=eurW Wun service d'ordre i"6chWTte
,onnn~t u &ee uyale taba ui in- l "' -se na 0 ,t tmldde CLAIRIN VIERGE que nos du navire Quelqu'un vohal
l Iment&nM U !aeU"snotesiC auune onner monter. un boy-,wout leto i
Iurintrinsue"exe- n physioldgique; W y a Wat e n. I m, tE rester A IsaW ".'m OmpI~meotaires, priWre do a Den rien fare. Lautre, un to,
ule. p---si que-.t d'Et9At it clle de Ia it reer a l osse d'a i I I e u rs prit
qui et le .1- alinmentatio nous du people, et alors qu ion ALms V-IEUX,home par le 6pau
.en .ttL.se it vivr de 1 c man e pasl da o Ii e 127, Bl M '.a -WI? Armour et Michel Velten implement l'envoya an di
d, ee or e -* v iv tan i fa til as m ..ed e . . ....___.an
II ces f' orc r or da e! *M, et pass. Les boy-scouts ren
-T negensneux end mBlteti -- .:. : 7,h. r. crent aussit6t i monter ce
It que cest- iU ne .- r erleece, 'st41- Ypecn cSl' en garde drailleurs inutile.
command, direi 'exc6s CYCLISTES! ,
d qui guet .. n,_u a ley Ir_ ... a v les pits souvenind
(%e, .qui etLforc- -Lam.jrit .des hommes pe its.i eito- DemandezA la Cycle Equip bH6tel de France, des pFore-
Sduction de ser- .iY F tinctivnment ur la rent ment.p~ce'de l'Abreuvoir les o..s allumettes. Trts joliM
qu re our E -I tflblibjIe que -veEtd tplnitmehoto du Grand H6tel
questions re ~"fg l tdel tr*e- Jien, enttretant de pr o ., r WOLBEiT or es gens chi et a des gen ch
o a tM qe c te-ci a n a tid Pa s sipe res, i Molos, ce sont les nieitleurs l >il
sacerdotalesq qui qe^ *4& W pea de son at- *6 -iralr marcb- suP oI. cNous evI a I
r. les religions ,II"~flertonrwe ie plus ". is tr rez ai A B ls
is ele se posait -s e oi t sp profound de tons, puimque, aU ldea lare amo
caes phi do r I arc*a*le-eal- 4 -
etes uhioim~i- ; '"!W -:. ..l nm,- rl'.i!n :"! olMeWlr'- nl rR


-- -- --- Tnrrb-




















D'ul STOCK de PEIN-


T LUI E


&


dc CIRAGE


de touts sorts.


Iein ue t OLlCS
(,II; nuances


Faites immediatement

vO0s ol 'cs (Liui JUl'Oflt tou-

les les chances d'etre ac-


C)Ic'es.


(oe11111CIcial Agencies

and Commission


LC


)f 1 r. 'Hl-,BALD
President


1)ERNIERES Nouvelles

de L'ETRANGER


COmPAGNIE FRAN(\lSE D
15 No

La catastrophe
du ,Vestris
NI\'W-YORK- 20 paIssogers
on i l aulives, 136; manq(luent.
Les passageis du i Vestras ))
(i il (1li rippC ay l dcsstre sont
arrives hier 'I New \Yot k. Sur
I s 12.) rs'.p1s iruinmeiis par le
p quCot 61a Aierican Ship ), 41
s )II des pis tigers et 81 des
ih ,iiinus detquipip 1 Sur les 23
ramentS' p, I ( ile lin il y
avait 1S ho uniivs (i'quiip ig e
)5 pass grs seunimeCiti.SIr Ile va
p V fin- aus ((\I yr iin:37 honi-
Ines dil6ti1IIp Ige t .e passagers.
Ss p ssagers south unaninies A
)liitr Ie colinliaidanli Williaun
E Ci'rey, s s ollinies rit les horn
ine's d'(q(uiip) I4 d Itlur inciap -
cit, leur i- b i i 'o i 0 li Ien-
teuir avec l.ioetlle ils onti pris
Iles iCmesNe1 lt .SJUVOtuge. S' Ic.
S homumes d'quipage avaient su
manueuvrtrles aiotsde sauve-
tage, beAiucoup de passagers qui
onIl prri st v.ient vivaniV- A Iheu
re actuell- umalgir Ie retard qui
a marquet Ieivoi des signaux de
scours p i 1T. S. Un total de
1d l Ii o In In e s d e q u i p a-
go et de 6) passagers ont 616e
m miuvs V) loiunt s de I1quipa-
g vt (1t p issa rs im.nquent
e I .ore ; I' |)|)el.
L -s.c6rernoniesducou-
roninemx nt de l'Empe-
reur du Japon
KlOT() -- Dans une mnise en
scene re produisant l'ancienne
court du .lapon sous un ciel ra-
dieux, I'lnipereur Hirohito, ce
suit', a e616hr lIe Daijo-Sai, I,
grand acle de remniercieinent des
.frimonics du couronnement.A
6 hlicures ce soir, I'Eminpereur est
entr6 dans la salle des ablutions
et ce n'est que demain au point
L. .it our que se ternminera le rite
rite consiste A passer
nlt de veUe on presence
Ua epnritsade ceux don't eat isau
S mpre ac 'uel. Pend *nt la nuit,
SFEiapereur a oflert aux dieux
i avieux Jai o x les fruits de la
prtfeintre mec sson de son rkgne.
L..C ci c- ai-, ;iii--2me colonne
iA 1III


ES CABLES TALEGRAPHllQUES
ovembre


Gr6ve des boulangers
precs
ATHIENES Les boulangers
out proclaim la greve. Le gou-
vtrnenient a immndialtemnnt rk-
quisitionne routes les b )hlange-
ries et des measures out e61 pri
ses pour tabriqier la -i n'i .,
de pain iice s a:..
Novau. iCiA f
d9 l3 1,A j -&3 ,i3 4 >1
der 4 tas'(J^
WASHIN ION Lc olonel
Edward Kireger it L0oj tE11
par le l'resi(e t C olutlg-, au-
ourdl'hu', Chlief e a jus i e mi-
litaire aver le ring d(ie mij r-
general 11 t entrera ton tn 16 novenibre 1 si+r41ei au
major g6nerial Jolihn IHuill (Iii a
occip6 ce pcioste pei lI 4 m.s.
La R6publiqua
allemn -ado
PAl['i- luteiv-we A B iri%
par a Excelsior *,M. Scheidman
a narr la journey hi tori ,ue
qui a abouui a la Itepubt que. id
consider le nouveau rngin e
comrne derititivement acquis.La
poign6e de pertui I ateurs dIe las
droile est n6glig able. Le kaiser
est mort depu s longlemps. Le
retour des Hlohenzollern est iuim-
mnaginab'e,il s gniflerait la guar-
re civil.
Un neveu du Pr6sident
Obregon teate de tuer
assassin de calul-ci
MEXICO A la suite d une
tentLative dassassinal qui a
echou6 sur la personnel de JoaA
de Leon Toral, assassin du g6-
n6ral Alvaro Obregon, le capi-
taine Jesus Obregon s'est suici-
de hier soir. Une garde sp6ciale
a WtE place autour de la cellule
de Toral pour emp6cher toute
nouvelle tentative de meartre.
La police a declare que le capi-
taine Obregon. noveu du presi-
dent assassin, n'E6ait pa s saint
despntt
d. Hoover it le "esar-
mement naval
NEW-YORK- Le *New-York
World, troit que M.Hoover a
intention de convoquer one
nouvelle conference naval.


F.- ~-~W -~

ipit


YI19ltrr


CziLes, iL J 1jet arLea nom KArrestIt sa marque
hord. Deux se noytrent. Le troi- un v ari.61 do fromoge i non
sihme a pu gagner le rivage A I&ca. id.ut equa.it#uiiue de
nage. La Police enque ma.ce rco dm e qe. Le muaque KnRAFT
drame de la m-er sse bizarre smagse. la spret niformiAt
car, on ne sexplique pas 10 d contistance et do goat e est
geste inhumain du capitaine dut aa do tout ce qui est
voifer. l melew n*a mature de tro
_ maes.


A vendre
Un cheval, bonnae montnm
sell et bride.
S'adresser au Capitaine .
F. BLOEuEL U. S. M. C.
Hue 5 Avenue P.
Telephone M. C. 106-2,


llp


let do varitabl
pr e cette mar-
le:


Lot lUulaUon pollUque" ^.
PA L ALe Concert
not a arr6t6 et approuvE les to. Tnie
mes do a dclaraton mde M Petret
rielle. M. Poincsi6 a expose r- d
tat des conversations an ejet Cest ce soir A 8 heares qWon
des riparations.A rhiane du ema- -no loublie pas. que V.9 lVon-
seil, M Poincstr6 a d6menhi quit rHolle Perret chanto A Po~lsana
soil d~~A quest ion qu'il aas"Aeit. La charmante artiste rhesr-
de Paris. 11 recevra dans eaprt~e vs se& auditeurs un program-
midiM.VonHoesch, ambassa. me de choix quitleur permettra
deur allemand. L'chee de Mte d a p r dns d and
Caillaux et de son proup Ia a is at opras el d opras-comni.
Commission s6natoriale des F. ques tels que La Tramialta, Hi-
nances est comment et consider. r diade, Lackm.
r6 comme significatil. 11 indique Voici d'ailleurs les ditlfrentes
une scission du group. Dorad- Paies do programme:
vant, M. Poincare iqterviendra avant l ptits aro i
seulement au Parlemeaot quand onavnd ler p1 s r 9s,
la question de confince sera chanson do e rae 1914*
posee. II conscrral tot ts Ia valse, opra Gounod.
temps eux ngociations diplo- Cl andelle eat morno, arieU
matiques en course. dV m. Scotto
La declaration miniftfrielle dLo V. Scotao.. p.-
exposera assez bri6vement le .La ohme, opra de Pc-
programme duCabinet sans lai- cmi. On m'appel'e Mimi *.
re ailuSion aux incidents avant 11
precede sa constitution. Le Ca- Traviata, grand air, Opera Co.
binet alirmera, avant tout, la s Iq lue Verdi
nfcessitl d'achever la restaura- $i 1tais la role...
lion financitre et de voter d's- V.. se de Beaubaua
board le Budget avant de oauve- Ariete de co Ian tute, opara
garden vigoureusemeont Iquili- bo **e... Mozait
be budgtaire.Le gouvernement MoI ceau classique du Conser-
eel p A envisager ceriainesator e Pris.
amioratons fiscales; itente. a km. e air des clochettes et
ra de nouvelles compressions ligende des parias. Opra Comi-.
ties credits milit ires et navels; que.
it acceple de disjoindre les arti- .I c ,
des 70 cet71 pour Oviler toutl Les cloches de Corneville,00
retard dans e vote duo budget se ra Comique de Planquelltte, der.-
rtservant de les re prendre dans ner acie de la Chanson du Ci-
lecahier des credits supplemen-. .
taires au course de Ia prser'to. Comte Louis XV, arietle. Des.
session. Enfnu, il apporler oe muins el Franceschi.
attention particulieie aux pro. U LesbalimbinquesvalseOp6-
blemines extbrieurs. I raHComiqi. Louis Ganne.
Aux Communes rodi d Opkrae scene do
angla'ses Temple.- Massenet.-
Un discours de N. Baldwis
LONDRES-D nsun discours
prononc6 6a la Chambre desComi
munes, M. Baldwin demninir-,
que la question des reserves mi- *
litaires trangaises est lite ait y I
leme de cousbcriptiuot qi si la
conception deinociatiquc. L.-
France et I'Angleterre out aban-
donne partiellement leurs pre-
tentions militaires et navales
pour aboutir au compromise, es-
perant que leurs eftorts encou-
rageraient d'autres nations A tai-
re egalemc nt des concessions.
M. Baldwin a ajoute : Notre
espoir est vain, Vaccord est abidn
donne6 et-iHaw maimentnit-sou,0 4
recommend eri ))..M. Baldwin d it
plore, conume M. Coolidge. le
manquedecomprehi nsioo enrc ...e.
IEurope e leb Eiats-Unis mais,
croit il, provient notamment
du fiit que les homes d'Elat
aimer eai2s demecurent en do hors *
des discus-oionseuropeennes. *
Pour In reconstruction
de lt flo tte de guerre
;10 uorandA o
Inti. .r' U .
sionrierai. :He 1r bi**
; la co'sTruc lun journanx croient que le Preso
de t H ndenburg approu o 1'at-
Ii ude de M. Groener.

i i


de la mer
I Avant-hier soir, vers les 7 h., *
un voilier partide Port-au-Prin-, L 1 ne faI mi le
ce et se rendant 9 Pchit-Goave;
et MiragoAne fit colliion, dans1
les parages de Lamuentin, avec Om p e e
un cannot le Vecrdun a monte *|
par troi pecheurs. Lc cannot coo- d Fropm es
a; mais aux appels desedpPrms ages
de serssoccuapant qme Eta ent Les fromages KKArr soet em-
h nqwpg (d1u ~oIi lenirnoyrta ted en pains, en paqimets, Cn
I Ilit Apo en gr~s ot en bole* de tcr-I
secours et les recueilli banc do dimensions difi6rentse
Ion ne sait encore trop pour- de lagon A satislaire toutes los
cquoi, le capitaine, A Ia suite d'u- demaandes. 1I y a des vari61t.s
are (IScuSSion avec les trois nes-
^ Eif pour Ius les godls.


Me Paul Sales
AIM de a CaN-Cla Campaay a
t A qal4 eat Pre do la eiOalw e
das la:

COCA-COLA

authentique
-o-
Me Paul Sales, aaocat de The
Coca-Cola Co., nous a adressd
la lettre suivante au sujet de la
note du HERALDO D CUBA
que neus avens puabIe, A la1
demand de he Sales, nous pu-
blierons domain lArrit de la
Cour Suprnme des Etats Unis
concernant cette boisson:
Plo t-3'i-Prince. Ie 13 Nov. 1928.
Mr Clement Ma s'* ire,
Directeur du MATIN,
Port-au-Prince.
Mon cher Direc'e v,
Jji lun dn e16dt on dn 12
novemb e ide votre jo irnal iin
extrait di ileraldo de Cub) qa
tend, d'une an-nitre maniteste,
a discrediter I t Co.a-Cola )
en insinuat q+.'. de conlient ts
col bacille et un pouruenlag
de cocaine.


PAUL SAL


Derniere

?Hei

iPARIs,'13. Le Co
Poincar6.a.obtcnu utin v
confiance par 336 voix 6
147.


WestcIoac


Des Horloges Fameuses
ES horloges splendides de Westclox ,bnt connues
pour leur construction solide, leur loangue vie et
leur service fiddle.
Des millions de gens dans toutes les pariw du monde
dependent des Westclox pour l'heure praise et pour
une alarme au moment voulu.
Vous trouveres une range de Westclox partout 1I oA
l'on vend des horloges dignes de confiance.

WESTERN CLOCK COMP41"A,,jLAE, ILLINOIS, E. U. A.


,mun it LAUHIN-Anoie deosRoesdu Centre & Mu


ThsyKihM

Le g/Sa Culebra ;venantde Kiaton est allt
mel Ie 16 courant; sere A Port-a7pwriuo k 21 c
route ie meme jour pour les ports d N et tEar
Port-au-Prlnce, Ie 9 Novmbre
J. DAALDER, Jr, Agent Gsiaral pour H


A VIS. ^iK
LA MAUsox BARAnCOURT, porlte A la coaais'mw
clientsqu'A dater d icTr Septeabro 1928, ea s rhui
aux prit sulivant:
Rhum par on : n goa Es
(uneot GoeASeI1.0 O
.** ( deaxes) ISi
* 17
** * w
"*** c ,


Rbumm on ^out~elensa,, a
( Une odiee) S
**** (5Atoi ) m


Ce. Rhi s ne aparrOti pa etr
ni a deoua des Dr fa26 hall.I


~iI


~.dus .1 0


-- ---- .---p- ~ C- U---r


A. DE MATTEIS & Ce


AGENTS. IHA


'4*


r i KATW ;Z-1


. 1o a i jB12084 I
ma~tlom qpi So pnrstt S4f1
I es a g tal u as p5rt A
Barnse cott. cMs droll.
A cOtteo i j voas4
de pubilot usn votro la
jor r~dafioatuou 4. SoS
rree i adsar la Jo..
me de.sEta-Unis daos
sion d'core l .tO.o.
la compoollidl de la f
Cola aa t e 1d6rt4.
,e asans togame.N
ta ~ a" )- atmfhA01- -




II n'est ps titoax pM
Sprodits a elis sovim
dac*a o aon:e:t
ia |e puip arp6tr,
la lecture da rarrAt deo l
Saprme des EWtslUalad
gande d'noo ocvitA de
a-Cola aathbaOtque a'
ra das tout eapwt dp.
prevention t quoe i
faie des inulnations de.
RALDO DR CUBA.
Agrees, mon cher N
as aalutatiius distinag


Js n'ai aucun rapport avoc Ia
venie locale de ce produit at is
ne voudrais pan 6ire soupConnE
f'en fire la rsclame. Mats jo me
sens oblige, cormm avocat do
a The Cola Company a, avoc
pouvoir de veiller A la protec-
tio en Haiti desa droits de pro-
prieti iadustrielle exclusive


3n


_ _


---


~- -I


_


. ft.mm- w




- l qw ,1


fort-au.Pria
iM "IaeflA 5 l


S


S


Vendredi


ZT~-~F-~-*E~~:~Apa~;r~,~-._ lc~ 's "' I I I


1 ,


16 November 1928


Wiqut do la.semaimn,deci
uveaux am. W-
I L ,.,, ni Mgr Le Bihain s'es( ren-
S O/i/l ai Cap-Hattie afln de
1d x +U 4 ie~er ,ses hommages A M r'r.
I Barrela ,g 1tP H fU-e tsM"AEvAqueni ommn i-
0 & -o-- O-dMix est rentr6, vendJ
Sdernir, dans son diocese. Mgr
semaine dernimre, 1 L Bhain sera t Port-au-Prin,
du Tribunal de lre i ce dens queque jours. .
d Pe Petit ve --o-,
1 e Doyen.Ds rve,, I. .
Ijncisa en ro t, on P. Re- AAadml u 06 ,ul-
in, C. Deas et H. Coltot, out iep p.lo
te segment coan.mavocat du du 1iZ p
u de cefte juiMiction. Mgr Julliot, iEv60ue nomm-,
cordiales, t-sympathiques du nouveau Dibe6se des Go-
oles de bienvenc pe leur nalves, a fait, il y a quelques
et adreess.es pr le -oyen, jours, en chairs de la Cathldrale
Commissaire du Gotverne- du Cap-Haltien, ses adieux A la
t, Me Masson et lerepr6sen- population en aa quality de Cu-
t du l'Ordre des avocats de r (do Ia Paroisse.
it-GoAve, Me Clermont, M. Mgr Jlliot, visiblement emu,
s, tant enn son nom peron- remercia la population des
qu'en ceux de ses ponfr&r, rates marques do snympa.
pondit en remerciant et a thie et de haute considEration
urant que, toujour, partout, qu'il a toujours reuea de tous
trouve aen eux dan'sla pro- au Cap-Haltien. Il remercia aus-
sion des homes de devoir, si se s Sup riurs l'Ev que et
conscience et de probite. Le rEv6que-Coadjuteur du Cap,
une avocat soulla de facon pourla grande solicitude don't
rticuli6re 1'excelrent sovenr n a toujours #t! 'objet de leur
.e ses confreres et lui empor- part, ses Vicaires, os Congre-.
ient du passage A rEcobe de ptn
roit, de Me. Lon Nau l ue tionl religieuses, pour le con-
rtonier de l'Ordnre aes Ito- course sans rns qu'ils lIi ont
o prtA en touted occasions au
ts de la Capitale, A qui un ours des 18 annaes pendant
ste hommage doit tre rendu lesquelles it dirigea la paroisse.
ur sa haute science jurdique t, au milieu de lEmotion
t la parfaite comptence avec g6nerale, avec la plus grande
quelle il dirigen l'Ecole. humility, le Prelat demand a
tous ceux qu'au course de son
... ede ell de ert ao-Pritee minister il aurait froisses de le
Avant-hier, A 10 heures du lui pardonnee comme il par-
matm, le juge Agnant, pr6s t done A ceux qui font offense.
I'audience d Tribql de,,re Cest le Pere Fertte cure de
Instance de o1 .r*.a a~nce, qni replace Mgr
utIe sernuA.4Mt WJ iiAt Ila .ure du Cap-HalT-
..ance, Jul I n t ties.
piguant, c9Pn3i at'tu r41r
reau de Port-au- Iice. o
Le juge. Agnant, puis le Subs.- ..n de and n t
titut luviella, au nom du Par- inn damnade Un p t
quet et Me St. Fort Colin, au intf Utlonal
nom de 'Ordre des avocats, sou- A la suite de frNquentes aver-
haiterent, en terms chaleureux, sea, la riviere ((Massacre)) qui
la b i e n venu e aqx ouveaux couple entire la ville haitienne
Membres du larriau. de Ouanaminthc et la ville do-
Me Riche '#p4ndit tout*t minicaine di .axavon, Mait en
les cordiales paroles qug.ovaietf forte, e;te*dant toute i sae-
etc adressees A seis cmirrea et maiseea .e. .
A lui. Toutes les communications,
Tous nos compliments A ces r W~ce paint, entire Haiti et la
nouveaux avocats. Republicuqe Depinicaine furest
..... .....,.. . int rom a e p sge de la
J.. 62': R


La ?




La cb61tbre frine alimenkqIl .

,oP+ATI#f VALttibt
qui Jnne aux enfants da I Age de 7 & 8 mos Is
for^ .t :ja s~E, eat aussi l'aliment parfait de
Anamia, !iillards, convalescent., en raison d lan
facility d sa digestion et di sea vertus f flM
Exiger la gramn marle ddpoeod
PHOSPHATINE FALI1RES
de r mutation univmDsel et so m fier des ae


M"me RENIE LAFONTANT


Nouveaut6s
Mme Ren6 LAFONTANT a le p
a completement renouvelAso
transtere la Iue du Magasii
nement occupee par M.'Ben
et M. Laurent.
On y trouvera les articles
des prix defiant toute concur.
Crepe de Chine sup. uni et
imprim.m
Crepe Georgette
Crepe Satin
Satin charmeuse
Toile de soie sup. pour linge-
rle, routes nuances.
Echarpes de so.e
Tuniques perlees
ChAles sole unis et brod6s
Bas soie sup.
Cravates soie sup.
Popeline sup. pour chemises
Shaussettes sole pr bapteme
(trand assortment de chaus-
Atlese Ill pour enrents
pplppbS damaskeas co!&icr
selvetteade table a ties
Voile brod6 blanc et couleur
Bpdsr cotilerr etlulle pr
C- assres de luxe pour da


Aussi pour obvier, A l'avenir, mes et fliletles. JOUE
C C t un telnct n a ent, lspivppu
Concert, Ilations du Nort &Rndft qW'- _____. _,.,
0R di un point international soit cons-
du, Radio t surie- -rivre
---0-**-"

Viei le ipgramse III eft el Loo p asdrite tl
8.00 P. .Orchestre de ia Ma- Les Pr4dicateurs Ridempto-
sque d4,Patlais. (Lt. Luc Jean- rites ic.-ent actuellement A A.
&ptiste ireieur). PortLde-Pix. sone
1. New ork Hippodrome, La semamie dernire, Le Pere SO- a-" se qu a p
1 +._ ^Marcfe. Manise 0ses collaborateurs s'a- vU ls s quAVl U jL
Ouvertere dreaopt aux fem me sa; ces .
tiValse jours-ei, ils parleront aux horn-
?lut 'iour. mes. Chaque jour, 1'eglise de OU0 Ir prix du '
lu 'he ~ra. done, Port-de-Paix est conmbfi. de f j e
e ..Fox-nTrot. d6les accourporouter le briquL par la ..
ur e Mrrinigue sermons des bhns Pires. iqU6 par lar ti
pne p r 1' lffice
ill F cleF.
il tci er. L Ortega les suivants;
p. Vn e chant avec T
|le guitar par "-+" rte ga t
x ntDaniel Alfred. Or 65 cts le
n fente. navelles sont auvaise *
v espagnole pr r e er p r lps c s le U
Solombiaa bn, o.ou6 A 0 A-0de'n l 500-
mba esagnol. c6te de JI ii e ttp- /$, atlAll U U U
tons de vio- jourt en e. -
Arthur .t Fet Ce tous cdisions,
soyh a A*"-Xjde 7Qcentim eSpour
taisie do concert Panams etai rt s O *

Otte, a ou tit' Or- au-d.sso s.
Ernest Gillet.' 90
weaNipme dam! Irqul

suite nu cyclone qum de GuatAnamo e I
de nomlreuses bananeries pour aider A tirer le steamer de Ir
plusieurs Communes du ce mauvais pa; mais on a rMe-
entre autrs les Commu- nonc6 A ee proet.
de Plaissice' da Limb n de t ~o d
de baa a ai"it
ce D ipafkement A vewdre Auto Overland ea
pulations dl diffrentes pwrit U at avec 5 poeo w e
.re .awon. -d _


Parisiennes
oaisir d'aviser ses clients qu'elle
n stock et que son magasin est
" de I Etat dans la halle ancien-
9it Coatba MM. Lavelanet et'Co
suivants de toule Iral heur A
rence.:
Chapeaux de paille pr hom.
Chemises en cellular
Chbemises en pipeline
Parfums de Coly, Houbigant.
Cheramy.
in Ilrs jli assortment d'ar
tiles pour cadeaux
Service de tables en porce-
laine
Services & boire en cristal
Le plus grand assortment de
Denlelles fines que I'on puisse
trouver sur pace.
Empi6cements Dentelle cre-
tonne.
Mouchoirs pour hommes et
pour dames
(foile defit pour robes
Linon de fil coul. et blanc
Toile A draps pur fil, blanc et
couleur.
Draps brodes Dur fil. etc. etc-


;TS JOU TS JOUETS,


tc lePublic

)artir de ce

Clairin fa-

6SCO sont


pour


quan-


-'7---


*- I "' !'


S .'amnniverwfre
de notre confrire
L'Echo
8amedi, 10 novemnbre, notre
collfrre de Polt-dc-Paix. l.',E-
chow. est entrl dans sa deuxi,-
me anniee.
Sl:Echo ., sous la signature.
de son fondateur, 1. E. iphai-
ne, a comm6mor6 son premier
anniversaire part un vigoureux
article plein de Ifoi, plein de vi-
rilite professionnelle ont nous
avons lu, avec plaisir, cette belle
et just parole: a Quand les pas-
sions sapaiseront et front pla-
ce A la verit, on ne pourra pas,
en nous relisent, s'enipkcher de
reconnaltre que nous luttions
pour le bien-Otre de la commu-
naute.)
A l'occasion de cet heureux
anniversaire nous envovons nos
meilleurs vceux de prosporilt iA
notre con fre et souhai tons une
carriere longue et fructucuse.

La rentlede Plais aeAr A Pilte d#-
,Irile par de., .boulemiiils
Notre confrere, c Les Annales
Capoises nous apprend qu'au
moment oil chaciun s'attendnit
A recevoir la bonne nouvelle de
l'achevement des travaux de
construction de la route de Plai-
sancea lPilate (lui permllltrail
(It's (OInilIIn iliatioIs lfciles t'n-
Sl'e le (Cap, les ('CoiIlluli'es voi-
jsines el res loalit., il a le In-I-
o11011( (que Ides .houlenientis de
mion1Itilgue et det lrles I verses
oll delruit les Itraiv'ux eX t'X t'I s.
11 haudrait. (lit notre confrire,,
pour reparer le nald, une equipe
de 50 terrassiers au lieu (e .10
et I'etablissement de c a n a u x
pour IEcoulement de enux de
pluie'.

Encore an grand el branu ilI
it Parislana
Tres prochainement, Parisiana
oflrira A sa clientele tine grande
et monnifique superproduction.
Les Pile du Solell. Ce film
compte parmi les plus beaux
qui seront montres pendant
cette saison. II sera donned, en
soiree, les mardi et jeudi et, Pa-
risiana, dans le but d'etre agrea-
ble au public et de permcttre A
tous de contempler cettle mer
veille d'art, a decide de fixer le
prix d'entree A 1 gourde seule
ment.
Nous engageons vivement les
amateurs, friands de grand regal
cinegraphique, A ne poiut man-
quer aux reprEsentations des
a Fils du Soleil ) et nous som-
mes d'avance assure qu'avec le
prix d'entree mis A la portke de
toules les bourses, Parisiana
aura salle comble cheque tois
que ce grard film passer sur
l Ecran.


Allez

a Terrace-

Garden !...
C'est a Petion-Ville. nu hau
de la Place, (qu'est installed I'H6-
tel-Resltaurant Terrace Garden
out, dana un harmunt decor,
sont ofterta lea plants lea plus de-
hcats avec un service bien or-
ganise.
Atieos e Terrace Garden si vous
voules passer d'excellents mo-
ments en compeg .ie de voi
amis qui gardetont le meilleur
souvenir de vos provenances et
lea rendront avec empreament
en retomu oant A Terrace Garden


9
*'
T i


Tentative

de suic
Une tentatitp de
Smu Ie lund 12 &d el'
came mon'oo 4 osa
Dans une carrltre do
Avenue, le oommat A
Pierre, eut-ce d* f-rT
ce neurasthenie ? quiet d
IentW de se couper 7 care
ne s'est pas servi d'une ara.
cla aurait eu un tout a*tl4
ractre,un rEsultat differ-
mais fe atons de bomtllUe
il rut trouv6 qui pe0
bain tilde dans son uang.
porl6 immediatement
tal les premiers soins lu
prod'gu'.
Antoine Pierre ne mou
Le medecin dit que
n'est pas grave et reponl
Souhti ons qu'ld ort
gdkri de tout d6sir de
mencer.

Lt a I Arna t Irn
L'Academie a eat occ
jours derniers, sur la
tion de la Commiaion
tionnaire de divers
sions ddrivant du vocal
Ellea adopi, I'exprissio
dci -1i: avec le sens qiue
monde lui connllit.
Elle a introduit 1'exp
Svue (de ie:, dans le s
prcinire approximation.
la docle Cie. a s6verement
/Iaire un ne: comme expr
basse, triviale et surto
propre.
Quelqu'u.a de la Commi
dit, pour motiver son a
n'y a gure que lea come
ce n'est pas d'ailleurs dao
mome sens, A se laire un
Et i's en sent ordinairemn
fort satisthits P.
Ne pourra 1-e0n lus dire : Iv.
come n polosals ? ,/
Le Gouvernement polonf
continuant sa lutte contrei'
vrognerie, a decidE de punir t
proprietaii es des debits do bolt
sons ou se trouvent des hQmml
ivres.
Cette nouvelle a cause, pa
rall-il, peu d'emotion; cat, o
consider cette measure inappli
cable. Cependant la Police Vie
cependant de faire 'ermer, prd
de Varsuvie, un debit qui ren
trait dens la categoric don't i
est question. *

La situation liitiqwu
on YougoMlavie
BELURADE Le pere Iorn
she z, president du Conseil d
Yougoslavie, declare que lea do
mandes du prti paysan croat
seront accordees,le t abinet etan
prtt A accepter tout accord qu
aura pour but de contribuner
fortifitr le pays. Le pere Koro
shelz a mme M t jusqu'A die
que lesSerbes consentaraient
Singer la ( onstitution et aU
curder unc large asutonomis
sl, Clvulie, la Dalmatie *t
d'auties provinces mecontenti
Ces concessions dependront di
resultat des elections parleum
laires.Le ler ministre age
le Cabinet Mtait pre' di
le P+srlement el s laire des C
lions generateS des qu'uu
cord siia conci vet Zsa I
es ime que sla decents ai
ae doit pas Atre eitoa i
evec Innmit du Royaume oIi
opinion des E61ecteurs qui i
exprimo e *x procbain es
tions.


*1. ;


li


*s^wal .bv.w a l =
no&


l Cha d Lae de C STOR et de Paille fine d'ITALIE
k .


5- ."*/ j i + :


. +


- -L i.... --


. -l - m


. .I a


r-.


- -- -~


9 AL F"


1- k p -z - IRb -


""


.0 <.


SITSI


I I


*^;


+;i i ++ + + *


.k 4L.


-1


AM l-- -4 -m


6.




ff i4


S' L MATIN 16 Novenibre 1928


uADln a inveo-.
Sgomatour du
s*r dese*aoe
ritchlow St Wheston,
U A.a invent et brevete
uvel iconomiseur de
w d'essence, pour tous
t4 s d'automobiles et a
e qui eat meilleur que
rte quel entire ceux
S.Ford couvre 75 miles;
cI gallon.
es ;es marques rappo,-
I -s ugn, intations inrro
d, 1I ectoomise I'essence
I.bonise le moteur. 11
S un chan'illon gratis
a introduire. II desire aus
iV rdes agents et repr6
I is qui penvent gagner
S 75,00 i $ 1250,00 par
I crivez-lui tout de suite.
votre letire en angi ais
sse: W. Critchlow, St
on, ill U. S. A.


. RBu RCIUIlEUTS
l.ime Vve Antoine Thrasy.
bule Trouillot, nce Mari ln.
cos et ses enfants., les families
Trouillot., Mews, Colbert,Des-
dunes, Mooosier. Lechaud.
Chenet, Mirambeau et tons
les autras parents et allies re-
mercient tous les amisde Purt
au Prince et de la Province
qui out bien voulu leur ap-
porter leurt 6moignagedesym
pathie a I'occasion de la perte
cruelle epr, uvee
Antoine Thrasybule 'Irouillot
UIs les prient de croire,en re-
tour, A leur sentiment de pro.
Ilonde gratitude.
Ce 12 Novembre 1928.
Mr le Dr' et MIne Emmanuel
Mecier et leurs enfants, Ma-
dame Vve Cdcile Bourjolly
Mercier, Mr et Mms Rodolplhe
Mercier et leurs entants, al-


L-.


U MINtRALE NATURELLE DE Exige

a Marque

ITTE GRAVELLE DIABETE ARTHRITISME
RHUMATISME GOUTTEUX
E~jbu de Rdgime pour lea Arthrltiqueas
Vent* done le. principals Pharmgcies. Drogueries, Maisono d'Alimentation


Colombian Steamship

Company Inc.


Le steamer a Higho. venant de New-York via Cap-Hailien,
' attend a Por,-au-Prince le 17 Novembre courant. 11 re.
rtira le ndme jour pour Fetit-GoAve, Miragoane, Cayes et
:rel, en route pour les ports de la Colombie prenaul liet
passagers.
Port.au-Prince, le 14 Novembre 1928
COLOMMIAN STEAMSIIP.COMftPANY INC.
GEBARA & Co. AGENTS.
4 .q~i '~ amaIllE Ill


(t' g.l I'd jamaiis:t.ail
e lqui :'e pentlre dt6past.
Kola Champagne

F. SEJOURNE
SPrepar6 daus des conditions rigoureuses
D'AS!ESSI f
PrdparationI et Venfe
SPIIABMACIE F SEJOURNE ,
jddes Rues Roet d.Centre, .


demoiselle iMarguerite Mer- *T
cler, Madame Veuves Geor s M aiSOn Ch. N Ga lens
Trabaud nee Lucia ereter .
les families Mercier.renee Donne avis asix clients du RHuM NECTAR qu a ;rtir
Annoual, Lebourg Bouriolly, ate sonu kthum se veodra aux prix suivants:
Merlin Boisrond- Annoual, hbum par gallon n gros En d
'homas et tous les autres pa. ilfhum couraw Gds 8,00
rents parentset allies remer- Ulium couraot 10,00
client bjen ilne6rement les Atbumn (une*toile) 12,00
Peres du SainIt sprit la Con. fthumk "t deux etoiies) 14.00
grg action des Sceurs de St Jo. ttnums trois etoiles ) 16,00
seph de Cluny tons les amis Athum ( quatie etoies) 20,00 /
tantdel I'a pitale que de la kthum i* 'tcmq eoiles) 25,00
Provincequi lear out donu 6 RHHeM n B,,-r ,,
un si grand tlmoignage d'af RHUM en BOUTEI .LES
election A l'occasion de la mort Sans etoiles Gdes 2,50 *(deux etoiles)
de leur Ires regrettl ( une etoiles) 3,00 * (trois 6tolle


Henri Aercier


survenue le 31 Octobre der-
nier. 11 les prient de rece-
voir I'expression de feur plus
vive gratitude.


13,Novembre


192b


LES DITnIONSQUlNO I
4ReAlpheose.D udet,Pa"PW140
e* tom:w t. wj.llsf.w
ollo9 OllM tf p - r-
9 que ell. ple.Me eat.
ODemand *auJourd'huim6m ecur OtadogUi
de UvLIVePOsOUrIOUX,lnt6Upsnto. CeoCat-
logue-r6oePv6 soulement amu dultes
quToontiat de nombreuxeztralt des ouvta-
S annone6o, mt *evo6 *uP dement
SIlment. paretouaru oouxterruooet


A


ven dre


nti ol avec 75 disques
SMachire a Undejivo d I our
UIaitaux tel diitrs aut eb artu
des.
Sadresser au Capitaine
MERITT U. S. M. C. Rlue 4.
S trn,. I'1. T M.C N. 81 3.


"a


rde cette


litail
10,00
12,00
14,00
16,00
20,00
25,00
30,00


G. 3,50
*) 4.00


S""(4 etoiles 5,00 **** (5 toles) 7.50
"Notre Rhqm fin ne subit pas d'augmentation. Pour les
achats en booteilles lamaison accirle toujou rs un escompe
de 10*/.. ,


.w- -I a


Chnique Leon Audala
1161 Avenue John.Brnwn. Phnu tt 3
Directeur scientifique, Dr B. Ricot
Consulatiton, m ndlcales etl t.Iournic les
Traitement de Cabinet
Tiaitem-,m POIIVPeaII pir aUto- vacci A.
Labora'oire Mddical
(hodle ti a l,. ri i4 l F ., .L'" de 1 t ie de Pari.


Le miln 6 6
sor render voua.


Ptise de sang et Pr6vetm,*aeit di-'*s-
brutes a 6 brulta. ..e soir d 3 h. 3 houres


ar


rml


Elegant Calt ou l'ontrouvera les meilleurs consommations


Derner mot du hic

A.AP ABISIENNE


Angle des Rues Republicaine el des Miracle

Pori-au-Prince Phone.2006


(1


I




4


-a1


Crand Ass:riment d'AirhcIs d'Elganos

Les Souliers (Marshall)

pour Hommes

quality gar2tiP, Elgats et solik

LES RICHELIEUX 11 IJTRES
'MAhQUES DE CHOIX.
Chaussures pour Dames

d'une finesse incompar-ble

Les ,Trianon
I.cs cauvflle0


I-a gend. vmidtis de Soutiers
piorls poer la premk ir. lois en lii TBPe5A


Nos complels Casimirs pour jeuones-Gen ;
VenedJvisitor no. divesr. ayops.C'et le'doernir ori dew greaad. liL c
Complels drill, Tueor, Gabardine, 6ompleto m oirs pour toile o do rmllS oku
'rgn bleu'm a. pIur k a*eO pdar tou4 rw mesio
Nota ueae, A ta*. amm ri
UTT S e ros 1 a

MUTILATE )


U~_ I- --


I --- -- ---


- --


q


Petite M
1637, Roe da
ON TaourmJ
Statuettes, et
objets conceant S-|
de IPEntat JUtu.
Album de ca
autres.
J6sus sur paille
ges et animaux pnse
Chaussure d'enud
NweACs, dertieo cr.t
Costumes Jersey
Costumes sergp
pour garounetse
Grand assortimeat
Petitsjonets gros e
Venes viitat
LA PETITE MA


INlJECTION11





qui calment la doule. ierd
riient le an et iaisi nt m


I


*I -




owl 1 --- ok.Ammumm-


a .. a-'-


Dli Le Liniment de Sloan a de Rh mnm Sat
'' .r. de lr nade L Ma.tI Nrtkd. ,
SmiuJer de pcrsomnes quiSe '.htwE NCmtulaiilm, campeM.
Wot rendues compete avoc II ne faut pe frictionner Ie Sloan
= i'prom--ptftUde H cahne Isa p&t Iepidement jwquti la in.
uteur. Elles le i t cne dd muaal etvou w qr hwurein
port dedla in, pitt rea* const, etr o, dwlecipw s oulage.
ployer sans ddlai poor de cas meant qu'Ea pporte sa tardunr.


1. R WAXWLS(L CGo
16/9 Rue R~pubicaine (Grand'Rue. Port au Prince Haiti.


itlt s Mttri o.


1


i ,..-


ON TROUVERA


Forms et chapeaux !Iarnis pour

dames dernierc mode.


~L


Toile A Matelas superieur double largeur
Chapeaux de paille fine pour homes.
Jolies cravates de soie sup6rieures.
Sowries toutes nuances, dernier cri.
Crepe de Chine. Crepe Georgette, Soie lavable
Chaussettes et Bas de fil
Pardessus pour hommues et dames
Chemises blanches et couleur sup. pour io:nines.
Guirlandes de fleurs d'oranger pour nm tribes.
Ne perdez pas de temps; si vous voulez entrer dans tin
magasin ct ne pas en sortir sins dtre salistait el ue rieu
acheter, allez chez


ik IIL


llermanos


I u les Drix deficnt route concurrence.
b,,mllW "l nl . .~~~ ~~~. -1 .. .. .. -. . . ..


rvez volre teinat
Irais et beau.
taches de rousseunr.le
le bouIons, les points
,lts lashes du tole, et
les fletrissures similar
deparent volre beau
laturel pe't ent Atre en.
per I'usage de
LEXELMT
Ps.made de Isa peau
Msoigneusement dprou.
it esay)' I 11 est un on-
medicamenteux scien-
parlail, sans danger et
usage lacile.
Syez. le ; vo s serez as
It de ses rsulltats.
vente chet. bus les dro-
Pour 0,25 cis. set le
11 est expidi6 d6s r6-
ip du pr _.. .
z pour aor an fchan.
gratuit el le livre des
I'ls pour Ia beaul-
E. ENTO, MEblCINE
I COMPANY
L NTA, GEO(GIA U.S.A.
ls dcmand36 ponr town
?Trez pour rensdgnements.


MATCH


M. Jim nez
109 livres,
recent veinvounr dke Charles
ET

Papacito
168 livrEf,
Le match n'a pas eu lieu, D.'
main d6itils.

Panama lSairoad
StPamhip Line,
Le steamer *Cristobal i est
attenfthr *Port-au-Prince,ve
nant de New-York. le diman-
ehe 18 Nuvembre 1928, avec:
11 passagers, 57 sacs de cor-
retpouddnce et partira dans
i'*pr~s-widi du meme jour.
directement, pour ristobal.
Canal Zone, prenant I et et
paseagers.
Jas. 11. C VAN REED
Agent Ge6ural


Ar6cierezT




BALENPORTLAND CEIEATFIBQILK


C .mont Pot.land
Nous asis'dsles interessds
que no is ;e innmies plus les
lepresenla -i de la'sus dile
C "impagtie,pour la raison sui-
va Die;
Nous avions retu instruc-.
ioni e ve vnde le Lirenta 44
c. le sac 'de 42 1/2 kilos net,
C'1 I it-.,u-PLrnce; et apres
a\ ': en'ii, Uii es. grad lot,
e Ij cresentlatl de la i.ompau
gnie KILU.\L; qui-e l arrive
ici re,'einment, ayunt vu quo
d suirei- itnents etaient ven-
dus A un plus haul prix en
Haiti, a cable eo consequence
a 1a M A i s o D, que s. pru ,
etaient A bou narchr. .
Alors voyant I'oblig:dion
que ouus avons de prut6ger .
les ommercants auxquels
nIous avious veududu Ciument
de cette Maison. nous avons
cease nos relations avec cette
Ides vire.
I o0*au Piiucc,le 14 Nov.1928
( AnlIBiUEATR.;DING CO LTD.


* Un bas elegant et d'une
duree d'usage surprenante
POUR la femmc qui Jcmandc L- dcrnier style en voguc
t,t qui apprecie aussi Il''onomie d'un long usage, le Has
"I1 Ileproot" i ruscnte un attrait cxceptionnul.
Outre sa beauty, Ie 'ol- La-----c-
proof" offre I assurance rai c d' u -
longue dure. La pointe ct Ie talon
plus sujets il 1'usure dans la: fabri- ..
cation ordinaire sont renforces tout
specialement dans le Bas "Iole- /
proof." Ce perfectionnemcnt c't
I: proprictc exclusive de i narque l ,
1 loleproof." /
Bi'in1 connu pour sin lon:g urn'age l
Qt son prix modLrr, Ic Bas"lolc- .
proot" pernimt de rcaliscr une /
double economic. / '
Voyez par vous-mcme la f /
marque dsfabrique:"Hole- -
proof,"surlaprochairnepaire '' \
de bas que vous achterez. \
"n n#1 i,,,,w ir,,,i-fvo,,,u m

I


MOHi & LAITRIN
Agents


Bas dfo/eproof
| uoleproo. f HI v ." ,I.IwukC,'ll, Wi.,U. S A.
5! annies d'sxpdrlonce dinm i 3fabricstion do 6onnterii
S i iff l~fl! i iiil .i li,, ; ,ij y '


* La GiRAU "3 MINUTES" 0


Different
des Gruaux ordinairem
Le GCKLAU 3 MINUTtS, d prove-
nance authentique, eit tout felt
different des Grusux ordisiree.
D6)j cuit au Moulin pendant 12
heures doan des fourneaux dits
Su6dois, e'et-i-dire sian fe, il
suffit excitement de 3 minutes do
cuisson complimentaire our vote
pole, pour fire d&veloppe deM
Ie gruau la savour d'amando, si ap-
trwciie des connaisseure.
En Vente dana toutm Ie boseo
Epkerie *
Avis
Pour parilt e incessamment
1804 1928
Code I)omanial
par
Maurice Nau et Nemours,0
Tel homnme.
Prix Deux dollars
Les souscriptions sont re-
ques A l'mprimerie Telhom-
me Hue du Peuple, a raison
d'un dollar.


II BARBI CO URTi ,


D8POT:


RUE~desSCESARS

.* --l LAI ---
F' .- ~ *^ T ^< * -


-- 1


L I T-


--L-


I= ,,


r--


***


I -- ___ ___


1


I




6


. ..........t........ ..4-rt


I.E NA;TUI i uem


rD-PURATIP du D' MANGETi


combat


Maladies


de la Femme


wI la oHePe. too'*-nt l tour i' l'r. totdrp
Inniti.'j. .. il n r.u... 1 u.n. t uLee.Mei Ito rrlvr tint de umlhmrflyM
c*-> tiimf.*errle pr*-i.lqiqtue icnt parft*I I* < i1ei (tI *f < I.rolonal
I- r iu leie ritr .*It cu-msnem idaal ptsiHosi. cest parc qflor. peer
.'&pruil.r u ia4pit po|llailr too Ilcm-ul >uglllsliv. t i fI
Volv lll
P..ur er truvali inaeumpllsl. eggulkrr nl. *su pri de. .1/elre
rfTuel. ie I inuludre pela. 1I iapolrtie dlo d Io.utat ovldenloi. qui 1 t n
ul',-ult nvrc Ir tliailnu dm'lsalnc eof df epidlir II fast. per cumll .
u'll rtesle cot.lmanIdrri Il plea *SldsM. parlantl I pls* per possible. Qu'N
atisiic a 'euc'raier. A IdpIlseir. A t charger do relidue iiesumhbmlsle J.
*l.. l..*, Ii ira*9ll V.* rolentif. I*@ o*rg nl.* ont* o rotllutia.
i li iilru'liuI pr ptr% r al U 'ltlIrc', rle n'lit plla
Sslisir oeI .Imutantl p is I erataidre quet Ir Nas irosriurl. drtoni e AI*
r,! inuillriil. rPst itir r'tie de plitriilol WlpeSilinlie. 4uVanll 4u3ll 1aiijil normal
I'.niiitIll4llt la dI'ciel n ri.lduch.l do de.,ai lleutlatllo 41c% thunatsrs pe-
.C l&lAr ,. a Utref t t4n 11 ill lit VireI Pl dt % islonsl d Wt-ll.
D'Wu l tei r 4o14< nlii. qi'll rfit inalnknlilt o stiute16 4 ilsuI pure el
o|v. er,'.,l w.ir-lu-.0I1 I, Jerfrie. fllrl.o il-in t rforirtlon rI l dclulurto r, freiunte i l i';',r, p nil iiqtr 'eluritntr o la ni opes ui se Irouvv'l I
intrr.illr ilt, DEPUIArir to D'CT3e3O MAItCK.
Qu'on Mntige n elcl qie I|e DCPU'*.Ti' DII ODOCTUa AtR~T, eumst
lde qtiil'r Inllesi repiil.lt <1 .in lm it t, pur |etet v*rtu% dtparl ooren.0
S 4* ". i (elr % ail! i l1ri ph-Ig " Imil en.shtge. c' t 1e i r e r.B*entl pour ixerver 'i.-tion
t.mo ,! r I i .l ,' I l i I r. i r. r t*l feri .t ,as ., n'.*A flet u I r1ac
I'r, i1 *n.1 In,* La.i,'..r.''" 'II V 1'no000tAl.. t. *I11 eitl u r garnill de
u.illh,. Ie ODCI'lJATIr DU DUCTEI IIANGU.T Olt suraoista md i je tilre.
a i,01i |iiAj. ll.. il ir i 14, 41* D. puru-llll
VoIlI cir qu*ll r t.".1 |ur Il.tr'i I irlmiimo 6I .iflt I
tt t Ch'.rl.n CRANDo PRIX. Pnurntm*., in silOpllose sa m
2 r Val 'nl, 'i Par.. i "I .l' "


LaI liilmil 'lt PholionUrapl 0


Inc. New-Yorkl

PRESENT


VIVA I7NAL


Nos


901


I.c Plhonogr.aphe rcpoduction lectrique, Ic p'us pe lectionua, donuant un rendement
parlait ct ipwtu c u e tc ...
I)ans cc simple Isl umtIVenit ont combines les accomplissement de COLOM"IA VIVA TONAL
da(ns I n )rfprodncti()i ll de la Musi(ie sur Disque a ec le plus Jin et dernier developpement
dans l'amplilication. Le diaphragme du COLUMBIA VIA A TNAL done un tun merveilleux; nou
eulement vous entendez la musique, mais il semble que vuus en dtes p6enere.


Avant (lacihcer aucnne autre machine
de ce genreauous vous invitons a passer
voir notre exposition dans notre magasin el
celle de Mr. J. I). MAXWELL, Grand'Rue,
pour vous convaincre que nous vous olfrons
une machine absolument sup6ricure A routes
celles qui out deji paru en lIaiii.
L'exposition des derniers modules requs
est permanente et sans obligation pour vous,
soul d'enlendre ces inslrunents nmerveilleux.

-L. I'lLHI'ZNlANN-AGGERII(IOLIM & L"


Panama lRailroad SteamshiD Line

Service, de Irdt tet de passagers entire
NEW-YJllK C fY. N. Y. CISr)OB uL, t.NA.L'ZONEJ et:les:PORTSflde la COTE
OUEST de I'AMe.RlQUE'du SUiP.
plus rap)ide et le plus direct service de transport depassagers et du fret entire Haiti
et te. lportls Europeens via New-Yord et Cristobal, Canal Zone, Isthme de Panalma.
Voici la lisle de nos agents pour les principaux ports de I'Europe :
Angleterre Ecosse FPrano t
Mrs, G. W. SIIELDOM & Co- 17 James Street, LIVERPOOL, ENGLAND


L\ FRA ECEJ
MIs. SlIEIDOM A C semil repr0,eanl
I'r Its maions suihanress:
G L.A1 LEY IIANMEY & CO
21.1iLe de la fepubliq te
Marseille
itiNU l'i)ioN &( ie Lt
68 Qual Georges V
I Havre
IaI RNU PERON & Cie. Ltd
"hue -'l Moulin A vapeur
Boulogns/N'cr
I EINU PF.o' (CIe. Ltd
9.. Rue de Marvis
Paris,
fEITNUT PE1RON & Cie. Ltd
liue de la Tranquillit6
Dunikerque
tII RNU I~p.io) & Cie Ltd.
Hue Roy
Vordenux


C OI ENlHAGUE
Danemark
Mrs. E. A. BENDIX & o0.
21 Allengtide, Copenhague
GENES
Italie
Mrs IENRI COE & CLERI,
I iazza S. Maileo. No. Ut
Genva. llalle.
O LO, NORWAY
International
SpeJitionsselskad
HAMBOURO, GERMANY
Mr H. Vogemann
Hambourg,l' ermany
GOTTOURCE Swl. i-1 aMDEX
Nordisk Express
Gottemburge. Sweedea
.RoTTMERiAM, HOLLANDI
Mr. H. Vogemann
Rotte dam, Hollande


Eldolado
Tous les Soirs
Audition Musicale du Ciltbre
Jazz FIrsilikn.
Surprise pour lea Daires.
eosoe do Roqulem
Les Membres de I'Archic n
trerie de la Garde d'Honneur
du Sacr6.Cmeur de J6sus font
dire le mardi 20 Novembre
courant a 0 heures do martin
one Messe de Requiem pour le
repos de r'Ame des aswcl6s
d6tunts.
Le service funbbre aura lieu
A la Basilique Notre Dame.
Les auoci6s sonot ri d'as-
sister en plus grand nombre
possible A cette pieuse c6re-
monie.
Coantre las murdt
Beaucoup de gens, spcialement
ceux qui souffrent de surdit6,de bour
donnements d'oreilles ou de catarrhc
nasal s'intkresseront A savoir qu'un
petit appareil trks ingknieux appeWt
oTinnitres Inhalers a W't reeeniment
inventit pour le soulagemient perma-
nent de ces inaux pinlbles et uin mo-
yen du(liuel des centaines de cas trbs
graves et appareinient incurables
ont tW comibatlus avec succ/s.
Tout intbress,.d6sirant d'autres ren
seignenients concernant ce remaraua
ble, apparel devra s'adresser anS e-
crttaire de, ARMAL8NE,'CO,DEAL,
KENT ENGLAND, qui enverra des
dItails complete avec des attesta-
lions teitimoniales ct dcs extraits de
journaux, on pour gagner un temps
precieux I'instrument mtnie aver les
mndicantents necessaires, etc, seront
iniaeintement ex'edies par poste i
toute adresse indiquee, tons frais de
poste pays, centre 1'envoi d'un man-
ait postal de 112 shelling.
En ecrivant, mentionnex LE MATIN.


AVIS
La Direction du Servic Hy-
draulique s'empresse de rja
peler A ses abonnds que le
dernier dlMai pour le paic-
ment de la taxe des mois (Ic-
tobre-Novembre 1928 deit ex-
pirer le 15 de ce mois.
Passe cette date, tous les
abonn6s retardataires don't les
rises seraient coupes pi-ur
dette devront payer I'amende
deunze gourdes pr6vue par
les r6glementsdu service pour
ke r6tablissement de la cono
nection.
La Direction


AVIS -
Je, soussigne, Salomon Des.
riveaux,dhc ire au public,aux
Autorites constitutes et aux
prmcipaux bureaux g6n6rale*
ment quelconques aux huis-
slers, aux notaires et aux ar-
Oenteurs publics,que je ne me
nomme plus Salomon Desri-
veaux, mais bien ,Desriveaux
fils, avec le meme paraphe.
Port-A-Pim(nt, le 5 Novem-
bre 1928.
DESRIVEAUX fils


Avis
Faillile Oleffsen Ituias A C
Pet as Prhr'
Les Cteancicrs delay Faillite
Olottson Lucas & o sont avi-
s6s que la vde ilkn.tion des
cr6ences non encore admires.
uram lieu en piesncedu Jug,.
Commissaire de la, d(fie Fail
lile, au Tribu-.al d(k I'riniire
Instance de colle vil!e le mar
-ti 13 du Ccriaq A 3 heures
file I'apr6s rdid.et se 1p'irti-
vre dans les d6lais inp rltir
par lejuginmeuat d Tribunal
d,- Preilcs hIstla'ew.en date
Itu 40 Octbb0e 128
Port-au-Prince, le 7 Novem-
bre 1928.
SLe Syu4ic de Ia Psilile,
GAM. DUPUY

Avis
a ouula
-Ain de NhilW' 3 idl
f.i"e G ana Rue. dans le
leartier de l'AsJle Franqais.
mobilistes.Gasoline &uerireu.
1gW th"e gralase el tUttoe
bortes d'accessoires pour au
os. Pneus de tcult dimen-



0o~' par pumale t i
Propridtaire, E. MLUEN


Au AiM


tome Pl a Pr ot
lies. 1 '*To dao doe x t -t
A la diinde san onsiImtsJlu VIBueX t E
m robta S'oBfD o* le 6 uIamans e1 pl difdis f
*at cboho.
vi""""o"*****


La santi est uOn premfire. iaceui
L'energle d'une santi, magniftque
gatn e tout dias ce moe hd. Le.
mnladies4 proviesaat des iger ma qu
abondoat dans Ia lesat. Le Svoa .
Liiebuoo d4truit toes lea 9gremb de
e_. II la purifle at Ia pro.t -1



ISITEZ le Rayon o

meubles et article

d'ameublement de

Paul E. AUXILA.

Voir seos joa d Salon*on
t on Bois reourb6s,s ohs
doe Vienni aveo t iasn fu llet
r1-Se LitL *a en couleur lw
SeO armoit. AvetC et i
pres A glaoe. StePapen


pour dameN sw

d.. .

LaulEux
visited cette d
vos int6e1ts vot 0oB3


( dent


- ,Jl~ ~ ________________


INIDii Le seul Restaurai

olou on mance

PRIX TIRES MODIRtIS

Vient de recevoir oarle S

MACORIS

du saucisson de Lvy

cL du Gcuyere Franca


Le seu! balai fi aierr
5***4


.9v*


. e Yt _.is r t S mCris 3i. -
l6 U. <4??ge Wtgbgtolal ;


Coin


RPM -TV I u" il


--


- ------- -- --- ~T


-.* -?-, *-..,a.


r;


bfi


9


& 630




University of Florida Home Page
© 2004 - 2011 University of Florida George A. Smathers Libraries.
All rights reserved.

Acceptable Use, Copyright, and Disclaimer Statement
Last updated May 24, 2011 - Version 3.0.0 - mvs